Le Prophète Joseph יוֹסֵף Youssouf يُوسُفَ

Le Prophète Joseph יוֹסֵף Youssouf يُوسُفَ

SALAM PAIX PAGE EN COURS DE CONTRUCTION MERCI DE VOTRE PATIENCE

Lorsque nous considérons comme références dans l'histoire des religions les anciennes Civilisations, nous nous rendons compte que deux d'entre  elles avec un lien commun l'Arabie dans son immensité territoriale comme pilier central apportent une sécurité aux chercheurs quel que soit le but de leur recherche religieuse , historique, archéologique etc. ,  avec souvent un lien de cohésion et de références explicites  sans égales au vue des marques profondes  laissées par Leurs sagesses et leurs connaissances: celle de 'l'Égypte (Kemet Km.t) et celle de la Mésopotamie. L'archéologie de ces trois immenses territoires  nous offres près de 4000 ans d'Histoire. Leurs langues, leurs Écritures, leurs Littératures, leurs Arts qui sont parmi les plus anciens connus à ce jour. C'est dans cet univers que nous allons survoler avec  une humilité pragmatique l'Histoire ce certains personnages connus des trois religions monothéistes  Abrahamique: le Judaïsme  יידישקייט yiddishkeit ,اليهودية alYahoudia  le Christianisme  Χριστιανός/Christianós المسيحية alMasihia  et l'Islam  الإسلام ; AlʾIslām, « la soumission volontaire »  qui en parachève l'Essence.

Le Prophète Joseph יוֹסֵף  Youssouf يُوسُفَ sur lui le salut et la paix

Joseph

nom.propre.
 Joseph יוֹסֵף  Yosseph يُوسُفْ Youssouf est un Prophète. Il est le fils de Jacob, petit-fils d'Isaac et arrière-petit-fils d'Abraham.

Dans le Coran  القُرْآن, al-Qurʾān, la Parole / la Récitation Révéléde ,La sourate 12 يوسف  Yoūssouf  porte le nom de ce Grand Prophète,

Révélé dans la  Période Mecquoise (, أسباب النزول asbāb al-nuzūl,) qui occupe 53è la place dans l'ordre chronologique.

Le numéro de la sourate est un clin d'oeil littéraire et mathématique aux douze  Tribus d'Israël  שבטי ישראל shivtei Yisrael issues de la généalogie de Jacob יעקב, Ya`aqob يعقوب, Ya’qūb (nommé aussi  ישראלIsraël dans la bible). d'ou le nom « enfants d’Israël   בני ישראל, Benei Israël / Enfants (Descendants) d'Israïl  بَنِىٓ إِسْرَٰٓءِيلَ    Bani Îçra'iyla» que l'on appellent aussi les Hébreux  עברי `ibri ou,עברים ʿIḇrîm ou עבריים,  ʿIḇriyyîm;http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/les-hebreux-beni-israil-les-juifs.html.  Pour les récits de patriarches de la Genèse, ibri est transcrit par « hébreu עבריאה ivriah. Les autres occurrences occurrences sont simplement traduites par le terme contemporain juif יהודאי yehudaï ou par israélite בר ישראל bar israel dans le cas de l'esclave hébreu
Cette sourate raconte l'histoire de Joseph avec de légères différences ou précisions par rapport à la Bible.
Dès son jeune age, Joseph acquiert, de la part de Dieu l'Unique اللَّه Allah et via l'éducation de son père, la capacité d’interpréter les rêves.
Joseph est le fils préféré de son père Jacob. Ses frères, jaloux, le jettent dans un puits. Joseph est ensuite récupéré par une caravane et vendu comme esclave.
Son destin, et notamment sa capacité à interpréter les rêves, fera qu'il devient un des hommes les plus puissants d'Égypte au côté de Pharaon per-aâ « grande maison »  פַּרְעֹה  par‘ōh فِرْعَوْنَ Firaoun le souverain d'Égypte durant l'Antiquité égyptienne. Lorsque la famine frappe la terre, il fait venir ses frères en Égypte (enfants d’Israël   בני ישראל, Benei Israël fils de Jacob יעקב, Ya`aqob يعقوب, Ya’qūb ). Ces derniers s’installent dans le pays de Goshen  גֹּשֶׁן gošen   une région de Basse-Égypte, à l'est du delta du Nil, entre l’isthme de Suez et le bras du Nil aboutissant à Péluse où  le patriarche Jacob se réfugie en Égypte pour fuir la famine en Canaan etles Hébreux ont résidé pendant leurs séjour en Égypte et où ils demeurèrent jusqu’à leur « sortie d'Égypte » יציאת מצרים Yetsi'at Mitzrayim,  (selon la Bible).

 

le mot hébreux est utilisé dans l'histoire de Joseph ( Exode chapitre 37- verset 50) et au début de l'Exode où il désigne les Israélites réfugiés en Égypte :
« Les Égyptiens accablèrent les enfants d'Israël de rudes besognes. [...] Le roi d'Égypte s'adressa aux sages femmes hébreues »

— Exode 1.13-15


Note étymologique : en Hébreux  יוֹסֵף  Yosseph = « Il ajoutera » "Dieu ajoutera".
En arabe la racine ethymologiquement la plus proche en sens serait "Safaya" سَفَى signifiant "se disperser, s'éparpiller" et "disperser par le vent comme le sable et la poussière" ce qui ferait allusion à la multiplication et la dispertion des tribus d'Israel.


Quelques définitions de racines proches :

verbe.
وَسَّفَ : éplucher, peler quelque chose
آسَفَ : désolé / irriter, agacer, énerver
أَسِفَ : regretter, se repentir
أَسَفَّ : s'abaisser, se dégrader, s'avilir / raser la terre, voler tout près du sol / être près de la terre / fixer le regard avec intensité
سَفَى : soulever et disperser la poussière
سَفِيَ : se disperser, s'éparpiller

nom.
يُوسُفِيّ : mandarine, mandarinier
أَسَف : regret, remords
سَفَى : poussière enlevée et dispersée par le vent

adjectif. / adverbe.
آسِف : peiné, désolé, triste / repenti
أَسِف : désolé
سَفِيّ : dispersé, soulevé par le vent

Ses grands parents, Son père, ses frères et soeur

mettre dans chaque verset      ﴿

Arbre généalogique

  • Abraham אַבְרָהָם Av.ra.'ham,   إبراهيم Ib.ra.'him/  a une 1er épouse Sarah  שָׂרָהŚāra, سارة puis une concubine, épouse Agar הָגָר, Hāḡārهَاجَر‎‎ Hājar. Il eut une troisième épouse après la mort de Sarah appelée Ketourah  קְטוּרָה  قطورة Qatura.
  • Premier enfant d’Abraham : Ismaël ישׁמעאלIšma`e’l إسماعيلIsmāʿīl fils d'Agar ( voir site la Mecque avant l’islam)
  • Deuxième enfant d’Abraham :Isaac, יצחק Yiṣḥāq إسحاق isHāq fils de  Sarah  שָׂרָה  Śāra, سارة, marié à Rébecca רבקה, Rivqah, fille de Betouel  בתואל neveu d'Abraham
    • Ésaü  עשו : 'îsou, عيسو (appelé Édom  אדם Adom إدوم Idom « rouge »)
    • Jacob  יעקב, Ya`aqob, يعقوب, Ya’qūb appelé aussi Israël יִשְׂרָאֵל, Yisra`el, (son père)
  • Troisième enfant d’Abraham Zimràn זִמְרָןן, Zamran  زمران, fils de Ketourah, (Torah  תורה « instruction »▼  Le Livre de la Genèse  ספר בראשית Sefer Bereshit, ▼  'Haye Sarah  חיי שרה  « la vie de Sarah » La descendance de Qetura. ▼   Chapitre 25 ▼   Versets  1et2).
  • Quatrième enfant d’Abraham :Yoqšhān יָקשָׁן ן, yaqshan يقشان، /baqashan  بقشانfils de Ketourah.
  • Cinquième enfant d’Abraham Medan מְדָן  Midan مدين fils de Kderourah
  • Sixième enfant d’Abraham : Madian מִדְיָן,Madiyan مدين fils de Ketourah,
  • Septième enfant d’Abraham  Ishbak יִשְׁבָּק  Shabiaq شبياق fils de Ketourah
  • Huitième enfant d’Abraham  Shouah  שׁוּחַ Shouwoua شوحا fils de Ketourah

Propagation des enfants d abraham carte 1

Environnement familiale lieu Harran פדן ארם Paddan-Aram sud-est de la Turquie actuelle, au croisement des routes de Damas, de Karkemich et de Ninive

Descendance de Jacob  יעקב, Ya`aqob, يعقوب, Ya’qoūb appelé  après vingt ans d’exil à Harran חָרָן‎ Ḥārān حَرَّان‎ Ḥarrān (au sud-est de la Turquie actuelle) quand il arrive au pays de Cana'an il prend le nom Israël יִשְׂרָאֵל, Yisra`el, (le captif de Dieu  إسرا إِلَّا ٱللَّٰهُ isra ila Allah) le Patriarche אבות Avot ou Abot, du singulier: אב Ab

Cette racine comptabilise 16 apparitions dans le Coran sous diverses formes.

S2:V132 V133 V136 V140 S3:V84 S4:V163 S6:V84 S11:V71 S12:V6 V38 V68 S19:V6 V49 S21:V72 S29:V27 S38:V45.

nom. propre.
يَعْقُوب : Jacob, renommé plus tard Israël,(isra ila Allah) est un Prophète Messager, petit-fils d’Abraham et père des 12 tribus d’Israël.
Son histoire est relatée à la sourate 12 du Coran (12, comme les 12 tribus). Sourate qui est axée sur l'un de ses fils, Joseph, qui est aussi messager de Dieu.
Lorsque le Coran parle des "Enfants d’Israël", il s'agit de la descendance/lignée de Jacob.
D'ailleurs son nom arabe signifie "il succède" et la racine arabe de son nom renvoi à la succession, la descendance et la lignée

verbe.
عَقَبَ : succéder, suivre
عَقَّبَ : suivre / faire suivre / venir à la suite de quelqu'un ou quelque chose
عاقَبَ : arriver à la suite de
أَعْقَبَ : succéder, suivre

nom.
عَقِب : petit-fils / fin, bout / descendance, lignée, postérité, progéniture / rejeton, descendance, descendant, fils, fiston, ibn, fils, héritier / talon, malléole / calcanéum, malléole, cheville
عُقْب : fin, bout / aboutissement, suite, résultat, séquelle
عَقْب : descendance, postérité, enfant / suivant, subséquent / talon, calcanéum
عُقْبَى : résultat, conséquence
عاقِب : successeur
عاقِبَة : aboutissement, suite, conclusion, conséquence, effet, résultante, résultat, séquelle, issue / enfant, descendant

Abraham retour en Terre d'Israël ou en Terre de Cana'an?

 J'entends souvent dire qu'אַבְרָהָם Avra'ham إبراهيم Ibra'him que le salut et la paix de Dieu soient sur lui , dans son périple de Ur en Mésopotamie , la Mitanni , le pays de Cana'an כנען Kənáʿan كنعان Kanʿān)l'Arabie du Nord (la Mecque مكة Makka . l'Égypte de Pharaon est retourné en terre d'Israël c'est faux il faut dire en terre de Cana'an car Israël est le nom de son petit fils Jacob יעקב, Ya`aqob يعقوب, Ya’qūb que le salut et la paix de Dieu soient sur lui après vingt ans d’exil à Harran חָרָן‎ Ḥārān حَرَّان‎ Ḥarrān (au sud-est de la Turquie actuelle) quand il arrive au pays de Cana'an כנען Kənáʿan: كنعان Kanʿān, il prend le nom Israël יִשְׂרָאֵל, Yisra`el, (le captif de Dieu إسرا إِلَّا ٱللَّٰهُ isra ila Allah) le Patriarche אבות Avot ou Abot, du singulier: אב Ab et ce sont les descendants de Jacob/ Yacoub les enfants d’Israël בני ישראל, Benei Israël / Enfants (Descendants) d'Israïl بَنِىٓ إِسْرَٰٓءِيلَ Bani Îçra'iyla» que l'on appellent aussi les Hébreux עברי `ibri ou,עברים ʿIḇrîm ou עבריים,que le salut et la paix de Dieu soient sur eux de qui ont fait les tribus ( royaumes) d'Israël. les Hébreux ont résidé pendant leurs séjour en Égypte et où ils demeurèrent jusqu’à leur « sortie d'Égypte » יציאת מצרים Yetsi'at Mitzrayim, (selon la Bible)

EXTRAITS

Bible תנך ▼Torah תורה ▼ Genèse בראשית ▼Vocation d'Abraham. ▼ Chapitre 12 ▼Verset 5

Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, fils de son frère, avec tous les biens qu'ils possédaient et les serviteurs qu'ils avaient acquis à Charan. Ils partirent pour aller dans le pays de Canaan, et ils arrivèrent au pays de Canaan.

וַיִּקַּח אַבְרָם אֶת־שָׂרַי אִשְׁתּוֹ וְאֶת־לוֹט בֶּן־אָחִיו וְאֶת־כָּל־רְכוּשָׁם אֲשֶׁר רָכָשׁוּ וְאֶת־הַנֶּפֶשׁ אֲשֶׁר־עָשׂוּ בְחָרָן וַיֵּצְאוּ לָלֶכֶת אַרְצָה כְּנַעַן וַיָּבֹאוּ אַרְצָה כְּנָעַן

vayyiqqah' averam èth-saray ishettho veèth-lot bèn-ah'iyv veèth-kol-rekhousham ashèr rakhashou veèth-hannèphèsh ashèr-'asou veh'aran vayyétseou lalèkhèth aretsah kena'an vayyavoou aretsah kena'an

Bible תנך ▼Torah תורה ▼ Genèse בראשית ▼Vayeshev וישב ▼Chapitre 37 ▼ Verset 1

וַיֵּשֶׁב יַעֲקֹב בְּאֶרֶץ מְגוּרֵי אָבִיו בְּאֶרֶץ כְּנָעַן

Jacob (Ia'acob) demeura (habite) dans le pays de Canaan en terre de Kena'ân , où avait séjourné son père(en terre des résidences de son père)

vayyéshèv ya'aqov beèrèts megouréy aviyv beèrèts kena'an

MORT d'Abraham Ibrahim paix et salut de Dieu soient sur lui

Bible תנך ▼Torah - תורה ▼Genèse בראשית ▼ Mort d'Abraham▼Chapitre 25 ▼Verset 9 ▼

Isaac et Ismaël, ses fils, l'enterrèrent dans la caverne de Macpéla, dans le champ d'Ephron, fils de Tsochar, le Héthien, vis-à-vis de Mamré

וַיִּקְבְּרוּ אֹתוֹ יִצְחָק וְיִשְׁמָעֵאל בָּנָיו אֶל־מְעָרַת הַמַּכְפֵּלָה אֶל־שְׂדֵה עֶפְרֹן בֶּן־צֹחַר הַחִתִּי אֲשֶׁר עַל־פְּנֵי מַמְרֵא

vayyiqeberou otho yitseh'aq veyishema'él banayv èl-me'arath hammakhepélah èl-sedéh 'èpheron bèn-tsoh'ar hah'itthiy ashèr 'al-penéy mameré

ce Texte sacré, explique que les deux frères n'état pas en froid ni séparés réellement socialement

Le lieu est identifié au site biblique de Machpéla *acheté par Abraham pour y enterrer sa femme Sarah puis les autres membres de sa famille. Il est appelé dans la tradition juive « grotte de Machpéla », en hébreu מערת המכפלה ma'arat ha-makhpela. En arabe, le lieu est appelé « sanctuaire d'Ibrahim » الحرم الإبراهيمي el har'am el Ibrahimi, « sanctuaire de l’Ami » الحرم الخليل haram al-Khalil ou « caverne » المغارة al-maghara, que j'ai visité en 1982.

Machpéla המכפלה situé dans la vieille ville d'Hébron חֶבְרוֹן Hevron الخليل Al-Khalil, une ancienne ville cananéenne avant d'être conquise sur les Philistins par la tribu de Juda שֵׁבֶט יְהוּדָה‎, Shevet Yehudah יהודה (quatrième fils de Jacob) une des douze tribus d'Israël citées dans la Bible

.Attention aux mots que vous utilisez.

https://www.youtube.com/watch?v=-UyPXyFZVS4

Voyages des patriarches abaraham issac jacob

Enfants de  son épouse Léa  לֵאָה - Lia  (fille de Laban לָבָן הָאֲרַמִי lavan ha-arami - l'Araméen fils de Betouel, בתואל fils de Nahor נָחוֹר frère d'Abraham) sa sœur est Rachel רָחֵל Raḥel

1-Ruben  ראובן  Rəʾuven ,Roubin روبين le fils aîné

2-Siméon שמעון Šim'ōn, shimeun شمعون est le deuxième fils (Joseph retient prisonnier Siméon Genèse chapitre 42, verset 24./ Coran sourate 12 Joseph versets 78 à 80) qui tua l'époux de sa soeur Dina

3-Lévi  לוי  Lêwî, lawy لاوي troisième fils  qui tua lépoux de sa soeur Dîna

4-Juda יְהוּדָהYəhuda , Yahudha يهوذا quatrième fils  (il se distingue à de nombreuses reprises

(Il convainc ses frères de vendre Joseph à une caravane d'Ismaélites plutôt que de le laisser mourir ;il se porte garant de Benjamin auprès de leur père pour pouvoir l'emmener en Égypte à la demande du vice-roi, qui est en fait Joseph ;il se propose au vice-roi d'Égypte, Joseph, pour permettre à Benjamin de rentrer auprès de Jacob lorsqu'ils sont accusés de vol.)

5- Issachar יִשָּׂשׁכָר Yisaskhár , yasaker  ياساكر neuvième fils

6-Zabulon זבולון    Zəḇūlūn , Zaboulon زبولون dixième fils de Jacob, le sixième fils de Léa  לֵאָה

7- Dinah דינה, Dîna دينا « jugée ») est la seule  fille du patriarche Jacob  et de Léa לֵאָה

Histoire: Sichem, fils de Hamor, שְׁכֶם בֶּן־חֲמוֹר Shekhèm bèn Hamor,  En Genèse  chapitre 34. versets 2 à30   qui était amoureux  « de Dina דינה fille de Jacob Jacob  יעקב, Ya`aqob, يعقوب, Ya’qūb et demi- soeur de Joseph - יוֹסֵף yosséph   يُوسُفَ  Youssouf  » est qualifié de « hivite הַחִוִּי  'iouiy  » il fut tué avec colère et ruse, par Siméon et Lévi deux fils de Jacob : versets 25 -36 les deux fils de Jacob, Siméon שמעון et Lévi לוי, frères de Dina, דינה prirent chacun leur épée, tombèrent sur la ville qui se croyait en sécurité, et tuèrent tous les mâles. 26 Ils passèrent aussi au fil de l'épée Hamor חֲמוֹר et Sichem שְׁכֶם, son fils; ils enlevèrent Dina  דינה de la maison de Sichem, et sortirent.
verset 30  Alors Jacob dit à Siméon et à Lévi: Vous me troublez, en me rendant odieux aux habitants du pays ( הארץ haarèts), aux Cananéens  (בַּכְּנַעֲנִי Kena'ani) et aux Phérésiens (בַפְּרִזִּי Perizi).

 

Enfants De Bilha בִּלְהָה servante de Rachel troisième épouse de  Jacob

1-Dan דן Dān,  Dan دان cinquième fils Il a pour mère 

2-Nephtali נַפְתָּלִי  Naftali -  Naftaly نفتالي sixième fils

Enfants de Zilpa זִלְפָּה  Zilpāh,la 4è épouse de Jacob (soeur aînée de Bilha)

1-Gad גד Gāḏ, Jad جاد  septième fils

2-Aser אָשֵׁר,Asher, Ashir عشير huitième fils

Enfants de Rachel רָחֵל Raḥel sœur de Léa  לֵאָה

1-Joseph  יוֹסֵף  Yosef Youssouf يُوسُفَ :  onzième fils

2-Benjamin בנימין , Binyāmîn, Benyamin بنيامين douzième fils dont nous relaterons une paertie de son histoire.

De Canaan /kanaɑ̃/  du pays Cananéens  ( הארץ בַּכְּנַעֲנִי  haarèts Kena'ani)  הארץ haarèts

Histoire en bref: Genèse chapitre 37 versets 6, à 28 : Joseph rapporte à son père Jacob la mauvaise réputation de Dan et Nephtali (fils de Bilha) et de Gad et Aser (fils de Zilpa). C'est ainsi que Joseph dit à son père Jacob que Dan, Nephtali, Gad et Aser dévorent les meilleures bêtes du troupeau. En réalité Joseph les a vus manger un agneau agonisant retiré de la bouche d'un ours tué par Gad. Un jour Jacob envoie son fils Joseph rejoindre ses frères qui font paître son petit bétail. Les frères de Joseph complotent pour le tuer et Siméon et Gad s'apprêtent à le tuer. Joseph se met alors derrière Zabulon et les supplie de ne pas le tuer. Ruben intervient et leur dit de ne pas le tuer mais de le jeter dans un puits, son intention étant de l'en retirer plus tard. Finalement Joseph est dévêtu de sa tunique et jeté dans un puits sans eau où il reste affamé pendant trois jours et trois nuits. Juda surveille le puits asséché pendant deux jours et deux nuits craignant que Siméon et Gad ne tuent Joseph. Zabulon est ensuite chargé de surveiller ce puits jusqu'à la vente de Joseph.

Coran القُرْآن, al-Qurʾān la Récitation: sourate 12 Joseph يوسف  Yoūssouf cette sourate parle notamment du Prophète Joseph  

 cette sourate contient une narration suivie sur presque la totalité de la sourate, ce qui fait de l’histoire de Joseph le plus long récit du Coran  القُرْآن, al-Qurʾān la Récitation.

Le mot Égypte revient 680 fois dans la Bible le mot Israïl apparaît une seule fois sur une stèle triomphante de l'an 5 de Minéptah (vers 1220 avant notre ère) voir histoire de Moïse Moshé מֹשֶׁה Moussa موسى lien suivant http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/moise-moussa-et-josue-y-h-shua-y-sha.html

carte de KMET (Egypte Antique) en hiéroglyphe en cours de contructions

 

Carte principaux sites de l egypte antique

 

Basse et haute egypte hieroglyphes 2

 

Cannaeen et hyksos tombe de khnumhotep ii 1

Serah  שֶׂרַח et Joseph יוֹסֵף Yousouf

Jacob pense que son fils Joseph est mort mais les fils de Jacob donnent une harpe à Serah et jouant de cet instrument elle chante afin que Jacob comprenne que son fils Joseph est toujours vivant Genèse 46,8-28. Serah est la fille d'Aser fils de Jacob. Elle entre avec son père Aser et son grand-père Jacob se réfugie en Égypte au pays de Goshen  גֹּשֶׁן Gošen  dans le delta du Nil pour fuir la famine du pays de Canaan  אַרְצָה כְּנַעַן « Erets » aretsah  Kenâ’âne كنعان, * .qui est selon la Bible une région de l’Égypte où les Hébreux  עברי `ibri / ivri  (il désigne les Enfants d'Israël, בני ישראל, Benei Israël  c'est-à-dire les habitants de l'Israël antique.) ont résidé Lorsque le patriarche Jacob se réfugie pendant leurs séjour en Égypte et où ils demeurèrent jusqu’à leur sortie d’Égypte (l’Exode LExode d'Israël hors d'Égypte יציאת מצרים Yetsi'at Mitzrayim, « la sortie d'Égypte »

Cana an pays

Retour en arrière les origines des personnages

*Tirée du nom du patriarche biblique Canaan כְּנָעַן Kanaan كنعان, fils de Cham  חם, Ham حام, second fils de Noé נֹחַ Nōa'h ;  نوح Nûh , ancêtre des Hittites الحيثيون ( peuple ayant vécu en Anatolie « turquie actuelle ») au 2è millénaire), les Girgashites « Gergesus »  הִגַּרגָּשַׁי hag-Gisgashi'  جرجاشيت, les Amorites  אמורי ʼĔmōrī  al amouriyoun الأموريون , les Cananéens בַּכְּנַעֲנִי Kena'ani  dejà cité, les Perizzites/Phérésiens  פרזי  Pərizzî  , les Hivites חוים  Hivim  هيفيم * et les Jébuséens  יְבוּסִי yĕvūsi اليبوسيون alyoubousiouwn.

Rappel pour situer personnages, lieux, et évènements

les trois frères de Canaan  כְּנַעַן  Kənáʿan,  Kənā́ʿan كنعان.Koush כּוּשׁ kûšh كوش,*1, Misraïm מִצְרַיִם, Misr مصر*2 et Pout פוט,Fùt فوت, fout3* sont respectivement éponymes de l'Éthiopie, l'Égypte et la Somalie.

*1 כּוּשׁ kûš  كوش, C'est aussi l’ancêtre de groupes mésopotamiens, puisqu'il est le père de Nimrod  נִמְרוֹד Nimrōd  نمرود. Il est donc vu comme l'ancêtre des Kassites (originaire selon toute vraisemblance des montagnes du Zagros زاغروس.) de Babylonie.  le père de  סְבָא Seba,   סְבָא Saba   سبا (l s'agirait d'un peuple d’Afrique de l’Est, à la frontière ou à l’intérieur de l’Éthiopie.) Havilah, חוילה Haloulia  حويله (localisation de la terre de Havilah. Le plus vraisemblable, est qu'il s'agirait du "champ d'or Pontique", le pays de Colchide, une province d'Asie, voisine du pays de Pont (au nord de l'actuelle Turquie (probablement l'actuelle rivière Bzybi, en Abkhazie, Géorgie), Ssavetthah סַבְתָּה, savtāh Sabtah  سبته (à l’origine de Sakistan province de l'Empire iranien sassanide voir aussi Sabta nom de pharaon kushite .) Ra'emah,  רַעְמָה  Rama  رماح (probablement à Raama, ville près de Maʽîn, dans le Sud Ouest de l’Arabie) Savetthekha  סַבְתְּכָא Sabteca   سبتيكه  (voir  second sourevain de la cinquième dynastie egyptienne qui était d’origine kushite) et Nemrod נִמְרוֹד Nimrōd النمرود, Nimrūd fondateur du premier royaume et de plusieurs villes en Mésopotamie) 

Ce royaume a eu une longévité peu commune, à ses débuts au troisième millénaire avant notre ère que jusqu'aux conquêtes éthiopiennes du 4e siècle, de notre ère  et trouve ses origines dans les cultures néolithiques qui se sont développées dans le couloir nilotique du Soudan actuel et de la Nubie égyptienne. Ils étendent leur domination jusqu’à la 4è catarate 

voir Dictionnaire encyclopédique de la Bible édition Brépols page 897 Nemrrod - (sa capitale Kalah כֶּלַח note Kaleh ou Kélah (assyrien Kalhu, ), aujourd'hui   النمرود, Nimrūd est l'une des quatre villes, avec Ninive, Rehoboth-‘ir et Résen, que, selon le livre de la Genèse voir ci-dessous), Nemrod aurait bâties au pays d'Aššur.  une des plus anciennes cités d'Assyrie;  à environ 30 km au sud de Ninive נינוה, Nīnwē.

Bible  תנך Tanakh Torah  תורה  « instruction » ▼   Genèse  בראשית Bereshit▼Noa'h  נח Noé*Le peuplement de la terre▼Chapitre 10 ▼Verset 11 
*  نوح Nûh est cité 43 fois dans ce texte et la sourate 71 lui est particulièrement consacrée. Elle en porte le nom.

-8 Koush fait enfanter Nimrod; il commença à être un héros sur la terre. 9 Il était un héros de chasse face à IHVH-Adonaï. Sur quoi il est dit: « Tel Nimrod, héros de chasse, face à IHVH-Adonaï. » 10 Et c'est en tête de son royaume: Babèl, Èrèkh, Akad et Kalné, en terre de Shin'ar. 11 De cette terre est sorti Ashour. Il bâtit Ninevé, Rehobot-ville et Kalah, 12 Rèssèn, entre Ninevé et Kalah, c'est la grande ville

Nimr d kalah ville en irak

Royaume de kush

 

*2 Misraïm מִצְרַיִם, Misr مصر : frère cadet de Cush et le frère aîné de Phut, engendra les gens de Loud (Ludim,  לוּדִים ‘Loudim لوديم ) de Anamim, עֲנָמִים, ‘Ănāmîm عناميم, de Lehabîm, de Naftouhim, de Patroussîm et de Kaslouahîm d’où sortirent les Philistîns et les gens de Kaftorîm. »

Détail :

Anamim, עֲנָמִים, ‘Ănāmîm عناميم, Le nom devrait peut-être être attaché à un peuple une tribu dans les environs de l'Égypte. Un texte de l'Assyrie, datant de l'époque de Sargon II, appelle apparemment les Égyptiens "Anami".

Lehabim, לְהָבִים  leafim لهافيم (Leur territoire était apparemment près de l'Égypte probablement Libye..)

Naphtuhim, נַפְתֻּחִים  naftouhoum نفتحون  référence non claire à l'Égypte; peut-être la Basse Égypte

Pathrusimפַּתְרֻסִיםfatrousim فتروسيم Pathros  «Fa Ta Rasi»  (La Haute Égypte).

Casluhim כַּסְלֻחִים  Kalouhim كسلوحيم (Note Dans le livre de Jacher "10:23", les Pathrusim et Casluhim se sont mariés, ce qui a donné les Pelishtīm פְּלִשְׁתִּים Philistins*, Azathim עַזָּה,  Aza  غزة‎ Ġazzah**, Gerarim גְּרָר Gərār جارار ***, Githim  גַּת Gaṯ جت,  et Ekronim עֶקְרוֹן ʿeqrōn, عقرون‎ d'Accaron****.

* Ils font partie d'un groupe de « Peuples de la Mer », tels que désignés dans un texte égyptien, arrivant sur les rivages d’Égypte et du Levant vers 1200 avant notre ère . ;  sont originaires du monde égéen et/ou d'Asie mineure ; s'implantent sur le littoral méridional de Canaan  כנען Kənáʿan ; كنعان Kanʿān , où leurs chefs prennent le contrôle de plusieurs cités.

** L'histoire d'habitation de Gaza remonte à 5 000 ans, ce qui en fait l'une des plus anciennes villes du monde

*** Centre-sud d'Israël actuel,  la vallée biblique de Gerar  probablement située dans la région de Wady Sheri'a. vallée de Nahal Gerar.  La plupart des commentateurs voient le monticule de Tel Haror comme représentant l'ancien Gerar. Certains commentaires plus anciens,  simplement que Gerar était situé "au sud de Gaza". En outre, une source rabbinique du neuvième siècle (Saadia Gaon) a identifié Gerar avec Haluza, situé le long de la rivière Besor dans le Néguev  נֶגֶב ; Naqab النقب.  Cependant, selon des recherches archéologiques récentes, Haluza חלוצה Halouza هالوزا ville du Néguev,  qui faisait autrefois partie de la Route de l'encens de la période nabatéenne 

****était l'une des cinq villes de la célèbre pentapole philistine, située dans le sud-ouest de Canaan.

 Caphtorim כפתור Kaftor كَفْتُور. Le nom de « Caphtor » figure également dans des vestiges situés en Égypte ou en divers endroits comme Ougarit אוּגָרִית (‎ Ūġārīt أُوغَارِيت à onze kilomètres au nord de Lattaquié, en Syrie.) ou Mari מארי Mārī, مــاري  (à l'extrême sud-est de la Syrie sur le moyen Euphrate) La tradition juive situe Caphtor dans les environs de Péluse (Basse-Égypte antique, située à l’extrémité nord-est du delta du Nil,), tandis que d'autres sources évoquent la Cilicie, Chypre ou la Crète.
Les Caphtorites font partie des « Peuples de la mer » et sont assimilables aux Philistins.


*3 Pout פוט,Fùt فوت     Puth  Pount

A ne pas confondre avec Le pays de Pout Pount  Pwene(t) également appelé Ta Nétjer  "Pays du dieu" situé sur la rive occidentale de la mer Rouge méridionale ים סוף Yam Souph  البحر الأحمر al-Bahr al-Ahmar.

voir article lien suivant :http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/le-pays-de-pout-identifie-avec-pount.html

Dans la Bible il n’y a pas d’information sur sa descendance

Nom d’une tribu libyenne à partir de la 22è dynastie égyptienne vers -950 à -750 avant notre ère. Put apparait en Akkadien pu- u ṭa

Flavius Josèphe écrit: "Phut fut aussi le fondateur de la Libye, et appela les habitants Phutites (Phoutes),

Une connexion libyenne a également été déduite dans Prophètes - נביאים Nevi'im  Nahoum נחום Naḥūm  chapitre 3 verset 9, où il est dit que "Put et Lubim" étaient les assistants de l'Egypte. D'autres versets bibliques se réfèrent systématiquement aux descendants de Put en tant que guerriers. Dans Prophètes - נביאים Nevi'im  Jérémie רמיהו Yirməyāhū chapitre 46 verset 9, ils sont à nouveau décrits comme étant des partisans de l'Égypte. Dans Prophètes - נביאים Nevi'im Ezéchiel יחזקאל Yĕḥezqēʾl les mentionne trois fois: en 27:10, en tant que partisans de Tyr (Phénicie), en 30: 5 à nouveau comme soutenant l'Egypte, et en 38: 5, en tant que partisans de Gog. Le grec des Septante (LXX) remplace les Libues dans Ézéchiel où la Bible hébraïque fait référence à Put. Cependant, la LXX lit Put dans Esaïe 66:19, à la place de Pul en hébreu.

La tribu libyenne des pỉdw apparaît dans les archives égyptiennes de la 22è dynastie, environs de -945 à -715 avant notre ère , tandis qu'un texte ptolémaïque d'Edfou fait référence au t3 n nꜣ pỉt.w "le pays des Pitu". Le mot a ensuite été écrit en démotique comme Pỉt, et comme Phaiat en copte, un nom pour la Libye Aegypti, au nord-ouest de l'Égypte.

Un fragment des annales de Nabuchodonosor II mentionne sa campagne en 567 en Égypte et la défaite des soldats de Putu Yavan, c'est-à-dire la Libye grecque (Cyrène). Une stèle multilingue d'al-Kabrīt, datant du règne de Darius Ier fait référence au Put comme étant la province de Putiya (vieux persan) et Puṭa (néo-babylonien), où le texte équivalent écrit en égyptien a tꜣ ṯmḥw "Libye"

Tout comme la Bible  תָּנָ״ךְ Tanakh le Coran القُرْآن, al-Qurʾān "La Récitation" le Rappel fait une bonne part sur l'histoire du Pophète Joseph  de son père ainsi que ses frères

Sourate 21 الأنبياء Anbiyāʾles Prophètes verset 10

Période Mecquoise, qui occupe la 73è place dans l'ordre chronologique

لَقَدْ أَنزَلْنَا إِلَيْكُمْ كِتَاباً فِيهِ ذِكْرُكُمْ أَفَلَا تَعْقِلُونَ

En vérité, Nous vous révélons un Livre qui constitue un rappel (votre remémoration) pour vous. Finirez-vous par le comprendre?

Laqad anzalna îlaykoum Kitaban fiyhi đikroukoum afala taƐqilouna

Extrait Histoire Jacob Joseph  selon les livres proposés ci dessous.

Deutéronome 7: 1  - Quand l'Éternel, ton Dieu, t'amènera dans le pays où tu vas pour le posséder, et qu'il aura chassé de nombreuses nations devant toi, les Hittites, les  Girgashites , les Amorites, les Cananéens et les Périzzites et les Héviens et les Jébusiens, sept nations plus grandes et plus puissantes que toi; 

Bible  תָּנָ״ךְ Tanakh  ▼Torah תורה instruction ▼Genèse בראשית Berechit▼ Vayigach ויגש  "et il s'approcha," L'invitation de Pharaon. ▼Chapitre  46 ▼Versets 2 à 4

 

2-Dieu, parlant à Israël dans une vision nocturne, dit : Iiâcov, Iiâcov ; il répondit : me voici

וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים לְיִשְׂרָאֵל בְּמַרְאֹת הַלַּיְלָה וַיֹּאמֶר יַעֲקֹב יַעֲקֹב וַיֹּאמֶר הִנֵּנִי

vayyomèr Élohiym leYiseraél bemareoth hallayelah vayyomèr Ya'aqov Ya'aqov vayyomèr hinnéniy

3- Il dit : je suis le Dieu puissant, le Dieu de ton père, ne crains pas de descendre en Egypte, car je t’y ferai devenir un grand peuple

וַיֹּאמֶר אָנֹכִי הָאֵל אֱלֹהֵי אָבִיךָ אַל־תִּירָא מֵרְדָה מִצְרַיְמָה כִּי־לְגוֹי גָּדוֹל אֲשִׂימְךָ שָׁם

vayyomèr anokhiy Haél Élohéy aviykha al-tthiyra méredah Mitserayemah* kiy-legoy ggadol asiymekha sham

4- Moi, je descendrai avec toi en Egypte, et je t’en ferai certainement remonter, et Iioseph mettra la main sur tes yeux.

אָנֹכִי אֵרֵד עִמְּךָ מִצְרַיְמָה וְאָנֹכִי אַעַלְךָ גַם־עָלֹה וְיוֹסֵף יָשִׁית יָדוֹ עַל־עֵינֶיךָ

anokhiy éréd 'immekha mitserayemah veanokhiy a'alekha gam-'aloh veyosséph yashiyth yado 'al-'éynèykha 

* מִצְרַיִם Mitsrayim trouvé 681 fois dans la Bible. Ce terme peut être traduit en français par Égypte, Égyptien, Mitsraïm.

Traduction littérale Égypte = "territoire des Coptes "terre de dépression"; égyptiens = "doublement oppresseurs"  Il se prononce Hipt en Basse-Égypte, (Ta méhou) Gibt en Haute-Égypte (Ta shémaou) et au Caire Aujourd'hui, environ 70% du vocabulaire copte est issu de l’égyptien ancien Le mot hébreu gibtith גיבתיתה figure également dans le Talmud au 2è siècle après  notre ère", "mot en arabe قبطية

https://www.lueur.org/bible/strong/mitsrayim-h4714

Strong n° 04714

Par livre : Genèse (88 fois), Exode (175 fois ), Lévitique (11 fois ), Nombres (33 fois), Deutéronome (50 fois), Josué (18 fois), Juges (9 fois ), 1 Samuel (13 fois), 2 Samuel (2 fois), 1 Rois (25 fois), 2 Rois (15 fois), 1 Chroniques (4 fois), 2 Chroniques (19 fois), Néhémie (2 fois), Psaumes (15 fois), Proverbes (1 fois), Esaïe (51fois), Jérémie (62 fois), Lamentations (1 fois), Ezéchiel (54 fois), Daniel (4 fois), Osée (13 fois), Joël (1 fois), Amos (7 fois), Michée (2 fois), Nahum (1 fois), Aggée (1 fois), Zacharie (4 fois)

Coran

Sourate 12 Youssouf  verset 55. –

«Confie-moi, dit Joseph, l'intendance des dépôts du pays, j'en serai le gardien vigilant.»

قَالَ اجْعَلْنِي عَلَى خَزَآئِنِ الأَرْضِ إِنِّي حَفِيظٌ عَلِيمٌ

Qala ijεalni εala khaza-ini al-ardi inni hafithun εalimoun

Sourate 12 Youssouf  verset 56. C'est ainsi que Nous avons accordé à Joseph une forte position dans ce pays et qu'il pouvait désormais s'y installer, où il voulait. Nous touchons de Notre grâce qui Nous voulons et Nous ne laissons jamais les hommes de bien sans récompense,

Notre grâce qui Nous voulons et Nous ne laissons jamais les hommes de bien sans récompense,

 .وَكَذَلِكَ مَكَّنِّا لِيُوسُفَ فِي الأَرْضِ يَتَبَوَّأُ مِنْهَا حَيْثُ يَشَاءُ نُصِيبُ بِرَحْمَتِنَا مَن نَّشَاء وَلاَ نُضِيعُ أَجْرَ الْمُحْسِنِينَ   ﴿

Wakathalika makanna liYoussoufa fi al-ardi yatabawwaou minha haythou yashaou nousibou biRahmatina man nashaou wala noudiεou ajra almouhsinina

Sourate 12 Youssouf  verset 58. Les frères de Joseph vinrent en Égypte*, et se présentèrent devant lui. Il les reconnut, mais eux ne se souvinrent plus de lui.

*nom.
مِصْر : Égypte
مِصْر : contrée, pays / métropole, capitale / ville, cité

Sourate 12 Youssouf  verset 69. Lorsqu'ils se présentèrent devant Joseph, celui-ci prit à part son frère et lui dit : «Je suis ton frère. Ne t'afflige pas de ce qu'ils m'ont fait autrefois !»

وَلَمَّا دَخَلُواْ عَلَى يُوسُفَ آوَى إِلَيْهِ أَخَاهُ قَالَ إِنِّي أَنَاْ أَخُوكَ فَلاَ تَبْتَئِسْ بِمَا كَانُواْ يَعْمَلُونَ

Walamma dakhalou εala Youssoufa awa ilayhi akhahou qala inni ana akhouka fala tabta-is bima kanou yaεmalouna

Sourate 12 Youssouf  verset 70. Et après leur avoir fourni leurs provisions, Joseph glissa dans les bagages de son jeune frère une coupe à boire , puis, sur ses ordres, un héraut se mit à crier : «Hé, caravaniers ! Vous êtes des voleurs !»

فَلَمَّا جَهَّزَهُم بِجَهَازِهِمْ جَعَلَ السِّقَايَةَ فِي رَحْلِ أَخِيهِ ثُمَّ أَذَّنَ مُؤَذِّنٌ أَيَّتُهَا الْعِيرُ إِنَّكُمْ لَسَارِقُونَ

Falamma jahhazahoum bijahazihim jaεala alssiqayata fi rahli akhihi thumma aththana mouathinoun ayyatouha alεiyrou innakoum lasariqouna

Sourate 12 Youssouf  verset 80. Désespérant de le fléchir, les fils de Jacob se retirèrent pour se concerter. «Oubliez-vous, dit l'aîné, que notre père nous a fait prendre un engagement devant Dieu? Oubliez-vous que vous avez déjà manqué à votre engagement en abandonnant Joseph auparavant? Je ne quitterai pas ce pays, pour ma part, avant que mon père ne me le permette, ou que Dieu ne juge en ma faveur, car Il est le Meilleur des juges.

فَلَمَّا اسْتَيْأَسُواْ مِنْهُ خَلَصُواْ نَجِيّاً قَالَ كَبِيرُهُمْ أَلَمْ تَعْلَمُواْ أَنَّ أَبَاكُمْ قَدْ أَخَذَ عَلَيْكُم مَّوْثِقاً مِّنَ اللّهِ وَمِن قَبْلُ مَا فَرَّطتُمْ فِي يُوسُفَ فَلَنْ أَبْرَحَ الأَرْضَ حَتَّىَ يَأْذَنَ لِي أَبِي أَوْ يَحْكُمَ اللّهُ لِي وَهُوَ خَيْرُ الْحَاكِمِينَ

Falamma istay-asou minhou khalasounajiyyan qala kabirouhoum alam taεlamou anna abakoum qad akhatha εalaykoum mawthiqan mina Allahi wamin qablou ma farrattoum fi Youssoufa falan abraha al-arda hatta yathana li abi aw yahkouma Allahu li wahouwa khayrou alhakimina

Sourate 12 Youssouf verset 99. Et lorsqu'ils (Quand) arrivèrent (ils furent entrés) chez (auprès de) Joseph, celui-ci accueillit son père et sa mère, (ses parents auprès de lui) en disant : «Soyez les bienvenus (Entrez) en Égypte, où vous serez, et si (s'il plaît à) Dieu le veut, en toute sécurité.»

فَلَمَّا دَخَلُوا۟ عَلَىٰ يُوسُفَ ءَاوَىٰٓ إِلَيْهِ أَبَوَيْهِ وَقَالَ ٱدْخُلُوا۟ مِصْرَ إِن شَآءَ ٱللَّهُ ءَامِنِينَ

 Falamma daķhalou εala Youssoufa awa îlayhi abawayhi  waqala adķoulou miSra* in shaa Allahou aminiyna

Sourate 12 Youssouf  verset 100. Joseph fit asseoir son père et sa mère sur le trône, et tous les membres de sa famille se prosternèrent à ses pieds. Joseph dit alors : «Père, voilà l'interprétation du rêve que j'avais fait jadis. Dieu en a fait une réalité. Il m'a comblé de bienfaits, lorsqu'Il m'a fait sortir de prison et qu'Il vous a fait venir du désert auprès de moi, après que Satan eut jeté la discorde entre mes frères et moi. En vérité, mon Seigneur sauve toujours qui Il veut. Il est l'Omniscient, le Sage.

وَرَفَعَ أَبَوَيْهِ عَلَى الْعَرْشِ وَخَرُّواْ لَهُ سُجَّداً وَقَالَ يَا أَبَتِ هَـذَا تَأْوِيلُ رُؤْيَايَ مِن قَبْلُ قَدْ جَعَلَهَا رَبِّي حَقّاً وَقَدْ أَحْسَنَ بَي إِذْ أَخْرَجَنِي مِنَ السِّجْنِ وَجَاء بِكُم مِّنَ الْبَدْوِ مِن بَعْدِ أَن نَّزغَ الشَّيْطَانُ بَيْنِي وَبَيْنَ إِخْوَتِي إِنَّ رَبِّي لَطِيفٌ لِّمَا يَشَاءُ إِنَّهُ هُوَ الْعَلِيمُ الْحَكِيمُ

Warafaεa abawayhi εala alεarshi wakharrou lahou soujjadan waqala ya abati hatha tawilou rou/yaya min qablou qad jaεalaha Rabbi haqqan waqad ahsana bi ith akhrajani mina alssijni wajaa bikoum mina albadwi min baεdi an nazagha alshaytanou bayni wabayna ikhwati inna Rabbi latifoun lima yashaou innahou houwa alεalimou alHakimou.

Carte Cana'an jacob part pour l'Egypte

Carte jacob yaqoub quitte cana an pour l egypte 1

aux racine de l'enquête selon  (l'étude la Bible avai raison par Joqeph Davidovith)

l'idendité de Joseph Youssouf يُوسُفُ  le Patriarche et Amenophis fils de Hapou* (Amenhotep)

*fils d'un modeste égyptien appelé Hapou

plusieurs exodes successifs étalés sur près de 300 ans le premier se place juste après la chute d'Akhenaton vers -1300 avant notre ère

Hakhénaton s'accapara l'enseignment de Joseph. Lorsque les adeptes d' Akhenaton se trouvèrent confrotés à la cntre-révolution relligieuse, ils formèrent ce que le clergé d'Amon appela le peuple Ysi-r-iar (Israël) ceux exilés en hâte à cause de la faute (l'hérésie)

le dieu créateur égyptien  Khnoum  le dieu hébreux Yahvé  des religion extrêmement imbriquées l'une dans l'autre

Amenophis fils de Hapou, le fameux Scribe royal Houy fils de Hapou, divinisé au 3è siècle avnt notre ère a-t-il servi de modèle ou bien est-il réellment le Patriarche Joseph?.

Bâtisseur des colloses de Memnon de greniers et de silos à grains pour emmagasiner les superbes récoltes survenues au milieu du règne d'Amenhotep III.

Il nous faut pour cela chercher la concordance des documents égyptiens et de la lecture de la Genèse dans la Torah.

 

la suite incha Alllah a venir

 

info 

Asnath,  אָסְנַת ’āsĕnat/ Asinat أسينات est une femme mentionnée dans le livre de Le Livre de la Genèse  ספר בראשית Sefer Bereshiten tant que fille de Potiphera,פּוֹטִיפַר֩ également connu sous Aziz عزيز en Islam  prêtre de On (Héliopolis aujourd'hui ينة الشمس Aîn-ech-Chams soit l'« Œil(douceur) du Soleil ») ), Joseph prend Asnath pour épouse et ils ont deux enfants : Éphraïm  אפרים  Ifrayim إفرايم et Manassé  מְנַשֶּׁה Manisa مانيسا "a une concubine araméenne"(Genèse 41). Le nom de son père, Potiphera, a la même étymologie que Potiphar, l'officier de Pharaon qui achète Joseph comme serviteur puis comme intendant de sa maison. Joseph Deviendra vice-roi d'Égypte,  Ses descendants donneront deux des douze tribus d'Israël שבטי ישראל‎ shivtei Yisrael.Les actuels Samaritains Shamerim, qui signifie « les observants » ou « ceux qui gardent » שומרונים Shomronim  , c'est-à-dire de la Samarie   שומרון Shomrôn; ou « Israélites-Samaritains » région montagneuse proche de Sichem שְׁכֶם Chékhem près de l'actuelle ville de Naplouse نابلس Nablous se réclament de la descendance d'Éphraïm (et Manassé).

Son nom est écrit Asenath dans le texte hébreu massorétique de la Bible et Aseneth dans le texte grec de la Septante. Ce nom est d'origine égyptienne. Il signifie vraisemblablement elle appartient à Neith très ancienne déesse de la ville de Saïs صا الحجر Ṣā al-Ḥaǧar dans le delta du Nil ( Basse Égypte /T a méhou. Pendant la période du Second Temple, le mariage du patriarche Joseph avec une étrangère fille d'un prêtre païen a dû poser des problèmes théologiques. Pour expliquer cette situation, le récit grec ''Joseph et Aseneth''  composé vers le1er siècle avant notre ère la présente comme une convertie. Elle rejette l’idolâtrie des Égyptiens et s'attache au Dieu d'Israël avant son mariage avec Joseph.

D'après un midrach  מדרש exegèse de la Bible dans la tradition juive (Pirke de Rabbi Eliezer l'un des plus grands Tannaïm,תנאים "répétiteur"  Sages du Talmud), Asnath  אָסְנַת ’āsĕnat / Asinat أسينات est la fille de دينا Dinah דינה, fille de Jacob,tombée enceinte de Sichem שְׁכֶם Shakim شكيم qui selon la Bible aurait été violée par Sichem שְׁכֶם  alors qu'ils étaient amoureux l'un de l'autre, en faisant: la femme de son oncle Joseph.  Siméon שמעון Shimon شمعون et Lévi  לוי Lawi لاوي les frères de Dinah se rendent à Sichem et passent tous les hommes de la ville au fil de l'épée. Puis ils pillent la ville et emmènent Dinah. Lévi  tue Shechem puis Siméon tue HamorJacob en est très contrarié et est obligé de quitter la région par peur de représailles. Il rappellera leur violence à Siméon et Lévi jusque dans sa dernière bénédiction avant sa mort. Après la mort de Shechem, Dinah retourne dans sa famille avec Siméon qui l'épouse, Dinah ensuite divorce de Siméon et devient la seconde femme de Job איוב iyyôb  أيّوب Ayyoub le Husite dont elle a sept fils et trois filles.

Heliopolis en hieroglyphe 1

Liste de livres que je vous propose

Encyclopédie Thématique de l’Islam Tahar Gaïd édition Iqra 2010 volume 2 par page 1363 Joseph

le Sahîh de Muslim  صحيح مسلم  bilingue (français-arabe) édition DKI 2011 volume 9 Chapitre 44  pages 156

le Sahïh d'al Bukhâry صحيح البخاري  bilingue (français -arabe) édition Al Maktaba Al ASRIYAH 2011 volume 4 pages 464 R19 à 470 

Trois Messagers pour un seu Dieu édition Albin Michel  1983

Histoire des Prophètes et des rois par  Mohammed ibn Jarir Al-Tabari  éditions La Ruche 2006 Pages 103 à  125

l'Hauthentique des Récits des Prophètes par Ibn Kathîr (deux volumes) édition Tawbah 2009 volume 2 pages 3 à 198 français avec textes en arabes

Une histoire des hébreux de Moïse à Jésus par Richard Lebeau  édition le Grand Livre du Mois

La Bible introduction et notes par Émilie Osty et Joseph Trinquet  édition France Loisir1973  pages 112 et suivantes Genèse chapitre 40 verset 1 à chapitre 50 verset 26

Tafsir Ibn Kathir volume 5 édition Daroussalem 2010   volume 5 pages 133 à 234

l'Authentique des récits des Prophètes par Ibn Kathir volue 1 édition Tawbah pages 369 à 433

Chronique de Tabari Histoire des Prophètes et des rois par Herman Zotemberg   édition  la Ruche 2012 pages 103 à 125

le Coran traduction et commentaire par Mohammed Benchekroun  1994 Edition Diwab 3000 tome 4 pages  147 à 156

le Coran traduction de Boubakeur Hamzaédition Fayard-Denoël  volume 1  1972 pages  465 à 488

Dictionnaire encyclopédique de la Bible édition Brépols1987 (voir Jacob Joseph Égypte Exode etc

La Bible avait raison par Joseph Davidovits édition Jean Cyrille Godefroy 2005 (l’archéologie révèle l’existence des hébreux en Égypte pages 1 à 156) (page 69  la disette en Cana’an genèse 47 versets 13 à 20) pages 71 et suivantes la vraie vie de Joseph le Patriache

Les secrets de l’Exode par Messod et Roger Sabbah édition Jean Cyrille Godefroy 2000 (L’Origine Égyptienne des Hébreux) Chapitre 9 Joseph est-il Aî ? pages 357 à 384.

Une histoire des Hébreux édition le Grand Livre du Mois 1988 pages 11 à 45

Atlas des Hébreux la Bible face à l’Histoire par Richard Lebeau  édition autrement 2003

L’Égypte ancienne  par Encyclopédia Universalis le Grand Livre du Mois 1999 page 68 (invasion de peuples divers)

De l’Égypte ancienne à la Bible édition par  Marcel Laperruque  1977 Lauzeray internationale

l'Égypte antique édition  par Maurizio Damiano Appia Gallimard 2002

Nouvel Atlas de la Bible par John Rogerson édition Brépols 1985.

Dictionnaire de la civilisation Egyptienne  par Georges Poseber édition Hazan 1988 pages 108-109 (Exode probablement durant la 19è dynastie) mot Égypte pages 97-98

L’Égypte (sur les traces de la civilisation pharaonique) Régine Schulz et Mattias Seidel édition Koneman 2003.

Cours d’égyptien hiéroglyphique  par Pierre Grandet et Bernard Mathieu édition Kéops volume 1, 1990, volume 2, 1993.

Les Grandes époques de l’art l’Égypte et le Proche Orient édition Gründ 1987.

L’Âge d’or de l’Égypte (le Moyen Empire) édition Dietrich Wildung  édition Presse Universitaire de France 1984.

Atlas de l’Égypte ancienne par Jéromir Mâlek et John Baines édition Fernand Nathan 1981.

Les Pharaons édition par Aude Gros de Beler Molière 2004.

Dictionnaire de la Civilisation Mésopotamienne par Franis Joannès édition Robert Laffont  2001 pages 61 -62 (Arabie)  page 432 (Jérusalem) (paragraphe 2 (hébreux-hâbiru) à 434

Isha Dictionnaire des femmes et du judaïsme par Pauline Bebe (femme rabin) édition Calmann Lévy 2001 page 92 (Dina  דינה Dina دينا fille de Jacob soeur de Jospeh)

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire