DIEU Trinité  Vérité

DIEU Trinité  Réalité Vérité

DIEU, la Trinité : Réalité et  Vérité

La Paix soit sur vous ٱلسَّلَامُ عَلَيْكُمْ‎ s-Salāmu Ɛalaykum

De part le Nom de DIEU Plein de Clémence et Tout Plein de Miséricorde بِسْمِ ٱللّٰهِ ٱلرَّحْمٰنِ ٱلرَّحِيمِ Bismi llāhi r-Raḥmāni r-Raḥīmi.

Gloire à DIEU سُبْحَانَ ٱللّٰهِ Subḥāna Llāhi

Toute la Louange est pour DIEU اَلْحَمْدُ لِلّٰهِ al-Ḥamdu Lillāhi,

La Vérité l'Obédience أَلْحَقَ الْإِسْلَام alHaqqa al Islam

L’Obédience volontaire d’amour et de crainte en DIEU Seul

Sourate 4 النِسَاء an-Nisāʾ les Femmes verset 136

- Ô les croyants! Soyez fermes en votre foi en DIEU, en Son Messager, au Livre qu'il a fait descendre sur Son messager, et au Livre [Bible] qu'il a fait descendre avant. Quiconque ne croit pas en DIEU, en Ses anges, en Ses Livres, en Ses messagers et au Jour Dernier, s'égare, loin dans l'égarement.

يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓا۟ ءَامِنُوا۟ بِٱللَّهِ وَرَسُولِهِۦ وَٱلْكِتَٰبِ ٱلَّذِى نَزَّلَ عَلَىٰ رَسُولِهِۦ وَٱلْكِتَٰبِ ٱلَّذِىٓ أَنزَلَ مِن قَبْلُ وَمَن يَكْفُرْ بِٱللَّهِ وَمَلَٰٓئِكَتِهِۦ وَكُتُبِهِۦ وَرُسُلِهِۦ وَٱلْيَوْمِ ٱلْءَاخِرِ فَقَدْ ضَلَّ ضَلَٰلًۢا بَعِيدًا

Yā 'Ayyuhā Al-Ladhīna 'Āmanū 'Āminū Billāhi Wa Rasūlihi Wa Al-Kitābi Al-Ladhī Nazzala `Alá Rasūlihi Wa Al-Kitābi Al-Ladhī 'Anzala Min Qablu Wa Man Yakfur Billāhi Wa Malā'ikatihi Wa Kutubihi Wa Rusulihi Wa Al-Yawmi Al-'Ākhiri Faqad Đalla Đalālāan Ba`īdāan.

Sourate 9  التَوْبَة at-Tawba L’Immunité verset 30

- Les Juifs disent: "Uzayr* est fils (progéniture) de DIEU" et les Chrétiens disent: "Le Christ* est fils de DIEU". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Que DIEU les anéantisse! Comment s'écartent-ils (de la vérité)?

وَقَالَتِ ٱلْيَهُودُ عُزَيْرٌ ٱبْنُ ٱللَّهِ وَقَالَتِ ٱلنَّصَٰرَى ٱلْمَسِيحُ ٱبْنُ ٱللَّهِ ذَٰلِكَ قَوْلُهُم بِأَفْوَٰهِهِمْ يُضَٰهِـُٔونَ قَوْلَ ٱلَّذِينَ كَفَرُوا۟ مِن قَبْلُ قَٰتَلَهُمُ ٱللَّهُ أَنَّىٰ يُؤْفَكُونَ

Wa Qālati Al-Yahūdu `Uzayrun Abnu Allāhi Wa Qālati An-Naşārá Al-Masīĥu Abnu Allāhi Dhālika Qawluhum Bi'afwāhihim Yuđāhi'ūna Qawla Al-Ladhīna Kafarū Min Qablu Qātalahumu Allāhu 'Anná Yu'ufakūna

*voir le sujet sur ce lien http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/sourate-9-verset-30.html

* Christ - Jésus, le Messie, fils de Marie dont c'est le sujet

Nous savons que le Coran en tant que Rappel et finalisation de la Parole de DIEU, n’a pas abrogé tout ce qu’ils y avait dans les autres Écritures (Ancien et Nouveau Testament Tanakah et  Évangile Bonne Nouvelle) Il en a gardé ce qui lui est conforme, ce qui ne présente pas de contradiction avec ses principes, ses fondements. Ce n’est que mieux pour tout le monde.

Malheureusement au fils des siècles cette valeur de croyance en l’Unicité fut perverties à cause de la conservation de quelques racines de polythéisme ancestraux firent polémiques entre [les évêques] de cette communauté  de croyants aussi concernant le christianisme, pour divers intérêts des autorités ecclésiastiques et monarchiques surtout vers le 4è siècle qui fut apothéose de toutes innovations.

Petit rappel

DIEU θεός /theos en latin DEUS ܐܠܗܐ  'A’laha אֱלָהָא ʾĔlāhā comparez à l' Arabe إِلٰه‎ ‘ilāh, اللّٰه‎ Allāh

Un peu d’Histoire et information complémentaire hors sujet mais indispensable.

Bien que le mot « Trinité » ne figure pas dans le Nouveau Testament,  pour décrire DIEU le Fils comme étant de la même essence que DIEU le Père. Pour le croyant, elle scelle la victoire de la vie sur la mort et atteste la divinité de Jésus, désignée par le terme grec de homoousia/ ὁμοουσία. ὁμός, homós, qui veut dire « semblable » et οὐσίος qui veut dire « essence » ou « substance » « consubstantiel » (consubstantialis) terme qui a été inventé par Tertullien (150-220) puis  introduit par les pères du premier concile de Nicée, du 20 mai au 25 juillet 325 convoqué par Constantin Ier qui met provisoirement fin aux dissensions des Églises d'Orient (qui fut le seul maître de l'Empire romain d’Orient pendant treize ans  après avoir éliminés sans honneur tous ces rivaux Son règne voit l'établissement de la liberté de culte individuel, qui met fin aux persécutions des chrétiens (édit de Milan, 313) .

Année 381 de notre ère, sous Théodose 1er dit  « le Grand » Dernier empereur de l'Empire romain unifié et Gratien, pour l'Empire romain d'Occident, tous deux chrétiens, font du christianisme nicéen l'unique religion officielle de l'État, par l'édit de Thessalonique du 28 février 380, qui dit: « Tous les peuples doivent se rallier à la foi transmise aux Romains par l'apôtre Pierre, celle que reconnaissent le pontife Damase et Pierre, l'évêque d'Alexandrie, c'est-à-dire la Sainte Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit »

L’Église à cette époque ne se privait de s’accommoder selon l’intérêt de tous ou de tout à chacun !

Le culte cultus : adoration de Jésus comme divinité 

Pour les chrétiens La Résurrection  de Jésus parachève la vie et la [mort] élévation au ciel de DIEU de Jésus fils de Marie, et elle est le cœur de la foi chrétienne, la croyance en la Trinité divine (le Père, le Fils, le Saint-Esprit en latin Spiritus sanctus  en hébreu  רוח הקודש ruach ha-kodesh رُوح‌ُ القُدُس  Rūḥ al- Qudus  Souffle de DIEU רוח אלהים Rûah Elohím « Souffle  Sacré» de DIEU) Bien que le mot « Trinité » ne figure pas dans le Nouveau Testament,  pour décrire Dieu le Fils comme étant de la même essence que DIEU le Père.

Pour le croyant, elle scelle la victoire de la vie sur la mort et atteste la divinité de Jésus, désignée par le terme grec de homoousia/ ὁμοουσία. ὁμός, homós, qui veut dire « semblable » et οὐσίος qui veut dire « essence » ou « substance » « consubstantiel » (consubstantialis) .

Jésus fils de Marie invoquait DIEU comme Père en se servant du vocatif Abba אַבָּא ába  אָב áv DIEU père de son peuple, אֲבִי‘Abiy = "mon père", "l'Éternel est père", Apparenté à l'arabe أَب 'ab, syriaque classique ܐܒܐ’aḇā’.Pere en akkadien abuQuant à l’expression « Fils de l’homme » בן–אדם ben-Adam apparaît 107 fois dans le Tanakh la Bible, en grec ho huios tou anthropou,  sémitisme calquant de l'araméen  ܒ݁ܪܶܗ  ܕ݁ܐ݈ܢܳܫܳܐ  barnasha « fils de l'homme » de l’hébreu בָּרָא אֱנָשָׁאbará ʾĕnāšā de l’arabe bara’a 'unās بَرَأَ أُنَاس  « création de cette personne »,  (quand Acte  de puissance d'une divinité). Il semble en effet que son utilisation dans les Évangiles soit difficilement explicable sans qu’elle s’enracine de quelque manière dans l’usage même de Jésus, qui a dit rien qui le concerne directement, c’est de DIEU qu’il parle et de la manière dont DIEU CREATEUR de toutes choses s’y prend pour établir son Règne.

 Jésus fils de Marie se présente comme un רַב Rav, רִבִּי ribbī - ܪܒܢ rab'an -ܪܲܒܝܼ rabbī- ῥᾰββῑ́ rhabbī́ -  رَابِي rābī maître spirituel, rabbi = mon maître par ses accents de prédication ses paraboles tel un prophète.  Mais devant son enseignement, les foules sont frappées d’étonnement, car il enseigne avec autorité et non pas comme les scribes

 Évangile selon Marc chapitre 11, verset 18

-Mais Jésus* lui dit : Pourquoi m'appelles-tu bon ? Nul n'est bon sinon Un Seul, DIEU.

*fils de Marie

ܐܳܡܰܪ ܠܶܗ ܝܶܫܽܘܥ ܡܳܢܳܐ ܩܳܪܶܐ ܐܰܢ݈ܬ݁ ܠܺܝ ܛܳܒ݂ܳܐ ܠܰܝܬ݁ ܛܳܒ݂ܳܐ ܐܶܠܳܐ ܐܶܢ ܚܰܕ݂ ܐܰܠܳܗܳܐ

amar  leh Ye$hu’  mana’ qare’  ‘an_t'  liy  Tab,a’  layt'  Tab,a’ ‘ela’   ‘en Had, ‘Alaha

UN SEUL DIEU ܚܰܕ݂ ܐܰܠܳܗܳܐ  ‘Aḥad Alaha,  أَحَد اللّٰه ‘Aḥad Allah  

Un peu d’Histoire.

Bien que dans le Nouveau Testament le mot « Trinité en latin Trinitas» ne figure pas, pour décrire DIEU le Fils comme étant de la même essence que DIEU le Père.

Pour le croyant, elle scelle la victoire de la vie sur la mort et atteste la divinité de Jésus, désignée par le terme grec de homoousia/ ὁμοουσία. : de ὁμός, homós, qui veut dire « semblable » et οὐσίος  uˈsi.a qui veut dire « essence - substance -consubstantiel » (consubstantialis) terme qui vers 200 de notre ère a été inventé mis en exégèse  ce par Tertullien (150-220). Il fut  ré-introduit par les pères du premier concile de Nicée, du 20 mai au 25 juillet 325 convoqué par Constantin 1er  mettant provisoirement fin aux dissensions des Églises d'Orient (Constantin 1er fut de ce fait pendant treize ans  seul maître de l'Empire romain d’Orient, après avoir éliminés sans honneur tous ces rivaux. Son règne voit l'établissement de la liberté de culte individuel, qui met fin aux persécutions des chrétiens (Prolongeant les dispositions de l'Édit de Galère, promulgué le 30 avril 311 le texte accorde la liberté de culte, puis par deux ans plus tard avec le rescrit (acte administratif) connu par l’Édit de Milan 313 avec les co-empereurs romains Licinius et Constantin.

L’Église à cette époque ne se privait de s’accommoder selon l’intérêt de tous ou de tout à chacun !

C’est en Mai-juillet 381 au 1er concile œcuménique de Constantinople (deuxième concile œcuménique) : condamnation définitive de l’arianisme et des sabelliens.les deux co-empereurs chrétiens de l'Empire romain, Gratien et Théodose 1er dit le Grand unifié, feront du christianisme nicéen l'unique religion officielle de l'État, avec l'édit de Thessalonique du 28 février 380, qui dit: « Tous les peuples doivent se rallier à la foi transmise aux Romains par l'apôtre Pierre,

La doctrine de Nicée est confirmée, et la consubstantialité de l’Esprit avec le Père et le Fils affirmée. c'est-à-dire la Sainte Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit ». Instauration des patriarcats : Rome, Constantinople, Alexandrie, Antioche et Jérusalem. La primauté de Rome est reconnue et le siège de Constantinople est placé au-dessus des autres sièges orientaux.  Reconnaissance du pontife Damase évêque de Rome et Pierre, l'évêque d'Alexandrie, Damase est considéré comme l'initiateur, l'ordonnateur du culte des saints et des martyrs à Rome, particulièrement dans les catacombes romaines.

le culte d’adoration (pour les grecs, « latrie »… est une obligation due proprement à la divinité. Nous le rendons et nous enseignons à le rendre à Dieu seul.

Dans l’esprit des croyants la véritable signification de l’Unicité de DIEU l’Unique perdit tout son sens.

DIEU الله Allah est dit et écrit en arabe chez les chrétiens arabes المسيحيون العرب al-Masīḥiyyūn al-ʿArab

Apparition  entre 80 et 90 de notre ère des Actes des Apôtres πραξεισ αποστολων / práxeis apostolón

C’est dans le Chapitre 11  des Actes des Appotres au verset 26 que les disciples furent pour la première fois appelés chrétiens.

 En syriaque araméen  ܬ݁ܰܠܡܺܝܕ݂ܶܐ ܟ݁ܪܺܣܛܝܳܢܶܐt'almiyd,e’ k'risTyane

en grec ἐν Ἀντιοχείᾳ τοὺς μαθητὰς Χριστιανούς / en Antiocheía toús mathitás Christianoús 

TRADUCTION  à Antioche leurs disciples chrétiens

Et l'ayant trouvé, il l'amena à Antioche. Et il arriva qu'ils fussent même une année entière réunis dans l'Église et enseignèrent une foule considérable, et c’est qu'à Antioche les disciples reçurent, pour la première fois, le nom de chrétiens.

Le nom de chrétiens : sectateurs de Chistos: que les païens  entendaient souvent prononcer par les chrétiens

La diffusion du livre est structuré autour de personnages-clé : Étienne, Pierre et Paul, tous trois martyrs dans le bassin méditerranéen, d’étapes importantes (Jérusalem, Antioche, les voyages de Paul* en Asie mineure et enfin Rome).

*Paul de Tarse portant aussi le nom juif de שָׁאוּל Sha'ûl, d’ascendance généalogique à la tribu de Benjamin, citoyen romain de naissance mort vers 67 à Rome, qui persécuta les disciples de Jésus de Nazareth avant de se revendiquer Apôtre de ce dernier, bien qu'il n'appartienne pas au cercle des Douze. ATTENTION il existe deux cités qui portent ce même nom

Il est fait mention de deux cités portant le même nom, qui eurent eut un rôle ecclésiastique de premier plan à partir du 4è siècle après notre ère et la fondation de l'Empire byzantin, l'Église d'Antioche

1-Antioche de Pisidie  (connue aussi par Antioche de Phrygie dans région des lacs en Turquie, la province moderne d'Isparta, région centrale d'Anatolie

2-la cité d’Antioche, fondée sur la rive gauche de l'Oronte dans la Syrie historique qu'occupe la ville moderne d'Antakya, en Turquie, à 30 kms de la frontière Syrienne,.

Qui est l’auteur des Actes ? Selon les spécialistes, il s’agirait de Luc לוקאס Lūqās ; ܠܘܩܐ Lūqā ; Λουκᾶς  loukâs, لوقا Luqa, homme cultivé et un Juif hellénisé, médecin de profession et disciple de Paul, un chrétien de la deuxième génération. Thèse  aujourd'hui rejetée par la majorité des historiens. Sa théologie aurait été élaborée après quelques décennies de christianisme. Luc connaissait l’Évangile de Marc ainsi que la prise de Jérusalem en 70. Enfin, le « Paul » des Actes est très différent de l’Apôtre tel qu’il se révèle dans ses lettres, ce qui rend difficile l’hypothèse d’un auteur proche de Paul.

Il apparaît en tout état de cause que Luc, auteur des Actes ne saurait être un compagnon de Paul : en effet, la religion à laquelle renvoie l'Évangile selon Luc « est un christianisme de troisième génération, proche des Pastorales (Épître pastorale, ou trito-Paulinienne)

La première mention du christianisme en Arabie apparaît dans le Nouveau Testament lorsque l’apôtre Paul fait référence après sa conversion à son voyage de près de 3années en Arabie.

* en syriaque araméen ܠܐܪܒܝܐ  la’rab,iya ,en grec Ἀραβίαν Arabíān -Arabia Felix, la Péninsule Arabique

 Epître aux Galates chapitre 1: verset 17-18.

La rédaction  de cet Epitre est estimée entre 47 et 52 vraisemblablement  autour de 50/51

Il s'adresse à des non-juifs (des païens)
17- et je ne montai point à Jérusalem vers ceux qui avaient été apôtres avant moi ; mais je m'en allai en Arabie, et je revins de nouveau à Damas.
18- Ensuite, trois ans après, je montai à Jérusalem, pour faire la connaissance de Céphas ; et je demeurai chez lui quinze jours

L’Arabie lieu  de diffusion et d’évangélisation:

La présence arabe chrétienne est antérieure aux premières conquêtes musulmanes. À partir du 1er siècle, beaucoup de tribus arabes ont adhéré au christianisme. Les Arabes furent l'un des premiers peuples à se convertir au christianisme, comme les Nabatéens, les Tanukhides, les Salihides et les Ghassanides.

 Le souverain arabe Abgar VIII, roi d'Édesse, est d'ailleurs considéré comme le premier souverain de l'histoire à se convertir au christianisme et à en faire la religion officielle d'un état.

sourate 4 النِسَاء an-Nisāʾ les Femmes verset 136

 - Ô vous qui croyez! Soyez fermes en votre foi en DIEU, en Son Messager, à (l’Écrit) le Livre qu'Il a fait descendre sur Son messager, et au Livre qu'il a fait descendre avant. Quiconque ne croit pas en DIEU, en Ses anges, en Ses Écritures (les Livres), en Ses Messagers et au Jour dernier, s'égare, loin dans un égarement infini.

يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓا۟ ءَامِنُوا۟ بِٱللَّهِ وَرَسُولِهِۦ وَٱلْكِتَٰبِ ٱلَّذِى نَزَّلَ عَلَىٰ رَسُولِهِۦ وَٱلْكِتَٰبِ ٱلَّذِىٓ أَنزَلَ مِن قَبْلُ وَمَن يَكْفُرْ بِٱللَّهِ وَمَلَٰٓئِكَتِهِۦ وَكُتُبِهِۦ وَرُسُلِهِۦ وَٱلْيَوْمِ ٱلْءَاخِرِ فَقَدْ ضَلَّ ضَلَٰلًۢا بَعِيدًا

Yā 'Ayyuhā Al-Ladhīna 'Āmanū 'Āminū Billāhi Wa Rasūlihi Wa Al-Kitābi Al-Ladhī Nazzala `Alá Rasūlihi Wa Al-Kitābi Al-Ladhī 'Anzala Min Qablu Wa Man Yakfur Billāhi Wa Malā'ikatihi Wa Kutubihi Wa Rusulihi Wa Al-Yawmi Al-'Ākhiri Faqad Đalla Đalālāan Ba`īdāan

Le croyant se doit néanmoins, et avant tout, de respecter le Livre de l’autre comme unique source, pour lui, de vérités et de valeurs qui lui sont un viatique spirituel pour son existence humaine et son destin d’éternité.

POUR LES DETRACTEURS

Sur  les 3 Déesses dans le Sanctuaire de la  الكَعْبة al-Ka'ba à  مكة Makka la MECQUE du temps du Dernier des Prophètes Messagers et Avertisseur de DIEU l’Unique le Très Haut

Elles n’ont aucun lien avec la Trinité des chrétiens, innovation du 4è siècles. Celle-ci ne sont que des créations d’humains que les habitants Qur’aish  de la Mecque ont voulu mettre Muhammad en incohérence par rapport à ce verset révélé par DIEU, Mal leur en à pris !

ٱللَّٰتَ Al-Lât - ٱلْعُزَّىٰ Al-`Uzzâ - مَنَوٰةَ Manât

Sourate 53 النجم an-Najm l’Étoile versets 19 – 20 – 23 – 25

19-Comparez ceci avec les idoles femelles Allaat et Al-`Ouzzah.

أَفَرَءَيْتُمُ ٱللَّٰتَ وَٱلْعُزَّىٰ

'Afara'aytumu Al-Lāta Wa Al-`Uzzá

20-  ainsi que Manat, cette troisième autre?

وَمَنَوٰةَ ٱلثَّالِثَةَ ٱلْأُخْرَىٰٓ

Wa Manāata Ath-Thālithata Al-'Ukhrá

23- Ce ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. DIEU n'a fait descendre aucune preuve à leur sujet. Ils ne suivent que la conjecture et les passions de [leurs] âmes, alors que la guidée leur est venue de leur Seigneur.

إِنْ هِىَ إِلَّآ أَسْمَآءٌ سَمَّيْتُمُوهَآ أَنتُمْ وَءَابَآؤُكُم مَّآ أَنزَلَ ٱللَّهُ بِهَا مِن سُلْطَٰنٍ إِن يَتَّبِعُونَ إِلَّا ٱلظَّنَّ وَمَا تَهْوَى ٱلْأَنفُسُ وَلَقَدْ جَآءَهُم مِّن رَّبِّهِمُ ٱلْهُدَىٰٓ

'In Hiya 'Illā 'Asmā'un Sammaytumūhā 'Antum Wa 'Ābā'uukum Mā 'Anzala Allāhu Bihā Min Sulţānin 'In Yattabi`ūna 'Illā Až-Žanna Wa Mā Tahwá Al-'Anfusu Wa Laqad Jā'ahum Min Rabbihimu Al-Hudá

25-A DIEU appartiennent la vie future et la vie d'ici-bas.

فَلِلَّهِ ٱلْءَاخِرَةُ وَٱلْأُولَىٰ

Falillāhi Al-'Ākhiratu Wa Al-'Ūlá

D’après certains récits musulmans notamment ceux contenus dans les ouvrages d’Ibn Sa’d (230Hégire 845 de notre ère) ou d’al Tabari 310 Hégire 923 de notre ère) Muhammad sur lui le salut et la paix de DIEU après avoir publiquement récit » les versets 19 et 20 de la sourate 53 l‘étoile, et pour trouver un compromis avec les polythéistes Mecquois de la tribus de Qu’rayh aurait poursuivi sa récitation avec les versets sataniques » voir sourate 22 الحجّ  al-Hajj le Pèlerinage verset 52

-Nous (DIEU parle) n’avons envoyé avant toi (Muhammad) aucun Envoyé, aucun Prophète sans que le Diable ( Shaïtan) ne l’attaque en son désir, Mais DIEU annule ce qu’attaque le Diable (Shaïtan), DIEU confirme Ses Signes (miraculeux). DIEU est TOUT Savant et Tout Plein de Sagesse

 

وَمَآ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ وَلَا نَبِىٍّ إِلَّآ إِذَا تَمَنَّىٰٓ أَلْقَى ٱلشَّيْطَٰنُ فِىٓ أُمْنِيَّتِهِۦ فَيَنسَخُ ٱللَّهُ مَا يُلْقِى ٱلشَّيْطَٰنُ ثُمَّ يُحْكِمُ ٱللَّهُ ءَايَٰتِهِۦ وَٱللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ

Wa Mā 'Arsalnā Min Qablika Min Rasūlin Wa Lā Nabīyin 'Illā 'Idhā Tamanná 'Alqá Ash-Shayţānu Fī 'Umnīyatihi Fayansakhu Allāhu Mā Yulqī Ash-Shayţānu Thumma Yuĥkimu Allāhu 'Āyātihi Wa Allāhu `Alīmun Ĥakīmun

voir la vidéo youtube

Puisse DIEU le Très Haut nous pardonner de nos erreurs et de nos ommissions

Baudrier Gérard Ibrahim Fondateur et Modérateur du site

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam