Moïse Moshé מֹשֶׁה Moussa موسى

Moïse Moshé מֹשֶׁה Moussa موسى

 

 

Paix سلام salam

Fondation islam مؤسسة الاسلام muasasat al'Islam. Appel aux dons, contributions volontaires دَعْوَةٌ لِلتَّبَرُّعَاتِ daεwat liltabarouεat

Pour la création d'une Bibliothèque Culturelle Musulmane Religion, Art, Histoire, Géographie

Ouverte à tous, par adhésion.

Livres Islam كُتُبٌ إِسْلَامِيَّةٌ Kutub Al Islamiyah  BUDGET 30.000 €

Pour projet qui vous concernes tous

Partager ce lien faites une demande dans auprès de vos responsables associatifs musulmans.

Faites des quêtes le vendredi صلاة الجمعة salat jumaha

Merci شكرا shoukran

Paix سلام salam

https://fr.gofundme.com/f/bibliotheque-voyage-a-travers-l039islam

Lorsque nous considérons comme références dans l'histoire des religions les anciennes Civilisations, nous nous rendons compte que deux d'entre  elles avec un lien commun l'Arabie dans son immensité territoriale comme pilier central apportent une sécurité aux chercheurs quel que soit le but de leur recherche religieuse , historique, archéologique etc. ,  avec souvent un lien de cohésion et de références explicites  sans égales au vue des marques profondes  laissées par Leurs  sagesses et leurs connaissances: celle de 'l'Égypte (Kemet Km.t) et celle de la Mésopotamie. L'archéologie de ces trois immenses territoires  nous offre près de 4000 ans d'Histoire,. Leurs langues, leurs Écritures, leurs Littératures, leurs Arts, qui sont parmi les plus anciens connus à ce jour. C'est dans cet univers que nous allons survoler avec  une humilité pragmatique l'Histoire ce certains personnages connus des trois religions monothéistes  Abrahamique: le Judaïsme  יידישקייט yiddishkeit ,اليهودية alyahudia  le Christianisme  Χριστιανός/Christianós المسيحية alMasihia  et l'Islam  الإسلام ; AlʾIslām, « la soumission volontaire »  qui en parachève l'Essence.

 

Moïse Que la paix de Dieu soit sur lui  علیه‌السلامAlayhi as-salâm

Les parents de Moïse מֹשֶׁה Moshé  Moussa موسى, Amram עַמְרָם ʿAmram, عمران ʿImrān, qui épousa sa tante Jocabed   יוֹכֶבֶד Yokheved يوكابد yukabid, (née en Égypte) sont tous deux issus de la maison  de Lévi לֵוִי, lui-même 3e fils de Jacob, יעקב, Ya`aqob, : يعقوب, Ya’qūb ou Ya’qob, le père-patriarche des Enfants d'Israël בני ישראל, Benei Israël بني اسرائيل Bani Israyil fils d'Isaac, יצחק Yiṣḥāq ; إسحاق isHāq lui-même fils d'Abraham אַבְרָהָם avra'ham إبراهيم Ibra'him, que, la paix de Dieu soit sur eux  السلام عليهم as-salâm   ‘Alayhim. 

Genealogie de la famille de moise moshe moussa 1

Moïse en en hiéroglyphe Signification de moise en viel egyptieen  en hébreux מֹשֶׁה בן עמרם Moshé ben Amram, grec Mωϋσῆς ou Μωσῆς, Mō(y)sēs, en latin Moyses, en arabe موسى Moussa  Que la paix de Dieu soit sur lui  علیه‌السلامAlayhi as-salâm

Hieroglyphe efant pirnce pagne

Selon l'archéologue Christiane Desroches Noblecourt, spécialiste en Égyptologie, « Le nom de Moïse, issu de Mosé (mès = enfant, mésy = mettre au monde, etc.), constitue également la déviation du nom très égyptien dont la première partie est constituée d’un nom divin : Thotmès, Ramès etc. »

Selon Bible תנך ▼Torah  תורה ▼Nombres  במדבר Bəmidbar, dans le désert▼ Les eaux de Mériba חקת 'Houkat  Chapitre 20, versets 7-13  Moïse, ayant, pour abreuver le peuple hébreu, frappé de son bâton par deux fois le rocher de Meriba  הסלע מְרִיבָה ha-Sel'a meriyvah (dispute) en attirant l'attention sur lui et Aaron au lieu du Dieu d'Israël n’est pas autorisé à entrer en Terre promise. Il est toutefois autorisé à l’embrasser du regard, du haut du mont Nébo  הַר נְבוֹ Har Nəvō ,جبل نيبو, Jabal Nībū « colline, tumulus » où il meurt à 120 ans (Deutéronome, דְּבָרִים Devarim, "Paroles" Chapitre 34, versets 1 à 9). Avant de mourir, il nomme Josué, יְהוֹשֻׁעַ Yĕhōshúaʕ  يوشع Yūshaʿ comme successeur pour conquérir la Terre promise  ארץ ישראל Eretz Israel. (On parle de la Terre donnée comme allant du « fleuve d’Égypte jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate » "de l’Égypte à l’actuel Irak", d’autres se limitent à une zone comprise entre la mer et le fleuve Jourdain, correspondant peu ou prou à la région appelée Palestine פלסטין flstyny  فلسطين  Falistīn.)

Aaron  son frère ainé de 3 ans Aharone ,אַהֲרֹן , Hārūn هارون. Dieu en a fait l'interprète de Moïse qui avait un défaut de langue, et ce, afin qu'ils délivrent le peuple d'Israël. C'est le premier grand prêtre d'Israël כהן גדול, Kohen Gadol. il meurt à l'âge de 123 ans sur le mont Hor   הֹר הָהָר, Hor Ha-Har djebel Haroun جبل هارون à l'ouest la vallée de l'Arabah הָֽעֲרָבָה translittéré Ha'Arava,  وادي عربة Wādī ʻAraba et à l'est la cuvette de Pétra.

Leur soeur Myriam מרים Mir-yām مريم (qui était l’aînée de la fratrie) son nom fait allusion à la dureté de l'esclavage en Égypte, מר mar « amer » (Exode Rabba chapitre 26.verset 1) intervient dans les évènements qui suivent la naissance de Moïse. Elle surveille de loin le berceau dans lequel Moïse a été déposé sur le Nil. Lorsque la fille du Pharaon per-aâ « grande maison » recueille Moïse, sa soeur lui propose une nourrice et le confie à sa mère biologique Elle prend la tête des femmes chantant et dansant pour célébrer le Passage de la mer Rouge. Elle meurt en arrivant à Qadesh Barnéa קדש ברנע une oasis identifié à Tell el-Qudeirat,  dans le nord du désert du Sinaï,سيناء  dans l'ouest du Néguev ; النقب / נֶגֶב Naqab ou elle y est enterrée.

 

Pharaon 

Pharaon grande maison

nom.propre.: Pharaon, per-aâ « grande maison »   פַּרְעֹה / par‘ōh Firaoun فِرْعَوْن souverain d'Égypte durant l'Antiquité égyptienne
note : Le Pharaon cité dans le Coran, du temps de Moïse serait probablement Mineptah, fils de Ramsès II
Autre possibilité : le Coran ne faisant mention que d'un seul Pharaon et il est étonnant de ne pas trouver de Pharaon dans l'histoire de Joseph par exemple. Pourquoi ce terme est exclusif à l'Histoire de Moise alors que l'archéologie parle de plusieurs siècles de « pharaons » en Égypte. Aussi, les archéologues  trouvent une mention du terme « pharaon » dans les hiéroglyphes De plus " مِصر  Misr" ne semble pas pouvoir être le nom origial de l'Egypte, mais plutôt une capitale ou une citadelle. Le nom est d'origine sémitique, directement apparenté à d'autres mots sémitiques pour l'Egypte tels que l'hébreu "מִצְרַיִם" "Mitzráyim". La plus ancienne attestation de ce nom pour l'Egypte est l'Akkadien "mi-i"-ru "(" miṣru ") lié à miṣru / miṣirru / miṣaru, signifiant" frontière "ou" frontière ". L'empire néo-assyrien a utilisé le terme dérivé cylindre Rassam Mu ur neo assyrien Mu-ṣur. Nous pouvons penser que le titre Pharaon concerne aussi les rois Mésopotamiens.

Enfin, il est soulevé les évidences coranique suivantes concernant le mot "Firaoun" :
- Le Coran  « la Récitation » use du terme « femme de Firaoun » et dans les mêmes versets les termes de « femme de Lot » et « femme de Noé » ce qui ferait plutôt correspondre « Firaoun » à un nom propre plutôt qu'a un tire ». Les titres sont toujours précédés de l'article « آلُ Al » dans le Coran, il serait curieux que le mot « Firaoun » y fasse exception.
- Au verset 28:8 nous trouvons la mention de « la famille de Firaoun » au lieu de « la famille du Firaoun », exactement la même expression utilisée par les traditionalistes pour dire la « famille de Muhamad et Abraham /Ibrahim sur eux le salut et la paix», et que l'on retrouve aussi dans le Coran avec la « famille d'Imrane آل عمران al 'Îmran ou عمران Imran  עַמְרָם  Amram désigne les ancêtres de Moïse». Ce qui, de nouveau, ferait plutôt correspondre « Firaoun » à un nom propre.

Sourate 28 القصص al-Qaṣaṣ le Récit verset 8

فَالْتَقَطَهُ آلُ فِرْعَوْنَ لِيَكُونَ لَهُمْ عَدُوّاً وَحَزَناً إِنَّ فِرْعَوْنَ وَهَامَانَ وَجُنُودَهُمَا كَانُوا خَاطِئِينَ

La famille de Pharaon recueillit l'enfant sans se douter qu'il allait devenir pour eux un ennemi et une source d'ennuis, car Pharaon, Hâmân et leurs armées étaient dans l'erreur.

FâltaqaŤahou alou FirƐawna liyakouna lahoum εadouwan  waĥazanan îna FirƐawna wahamana wajounoudahouma kanou ķaŤi'iyna

 

- Dans ce même verset il est cité plus loin « Firaoun et Haman* », il est étrange de citer ainsi un titre suivi d'un nom propre, surtout que l'on retrouve le même principe à la Sourate 40 verset 24 avec l'addition d'un 3ème prénom, « Qaroun », sans aucune distinction de niveau, ni grammaticale, entre les 3 mots.

Sourate 40 غافر Ǵāfir Celui qui pardonne verset 24

à Pharaon, Hâmân* et Coré**. Mais ils le traitèrent de charlatan et d'imposteur,

إِلَى فِرْعَوْنَ وَهَامَانَ وَقَارُونَ فَقَالُوا سَاحِرٌ كَذَّابٌ

Îla   FirƐawna wahamana waQarouna faqalou çaĥiroun kađhaboun

 

* Haman هَامَانَ ; Hâmân, parfois écrit Aman  המן, est un personnage du Livre d'Esther  מגילת אסתר Meguilat Esther, ( אסתהר  'īstəhăr ستاره Setāre)l'un des livres constituant la Bible. Il est vizir (وزیر de l'Empire perse sous le règne d'Assuérus (Xerxès Ier خشایارشا / Xašâyâršâ(roi achéménide  né vers -519  -465 avant  avant notre ère*), ou Artaxerxès Ier   اردشیر یکم Artaxšacā (roi achéménide ayant régné de -465 à -424 avant notre ère)dont elle deviendra l'épouse). Dans la tradition juive, Haman est perçu comme l'archétype du mal et de l'antisémitisme, Haman  intrigue et obtient de pouvoir exterminer toute la population juive, sourate 28 verset 6 le prête magicien حزين Hâzin, premier ministre.

* la dynastie des Achéménides qui régnèrent sur un empire s'étendant de l'Indus à la mer Égée et du Syr-Daria au golfe Persique et au Nil, incluant ainsi l'Égypte antique durant la 28è dynastie. ce qui rpouve la véracité de la Prole de Dieu dans le Coran

Voir traduction Coran  Sourate 28 القصص al-Qaṣaṣ le Récit par Boubakeur Hamza édition Fayard Denoël tome 2 notes pages 789 à 796.

** Coré ou Koré, קרחQora'h, (glace-grêle »  et en arabe َقَـٰرُون, Karoun) est un personnage biblique et coranique, chef d'une rébellion contre Moïse מֹשֶׁה  Moshé  موسى Moussa et d'Aaron אַהֲרֹן Aharone, هارون Hārūn, pendant la traversée du Désert (Nombres במדבר Bəmidbar, dans le désert, 16). Il donne son nom à la Parasha Qora'h פרשה קרח « Exposé ».

Kora'h, Lévite éminent de la lignée de Kehath קְהָת, auquel s'allient Dathan דָּתָן‎ et Abirâm אֲבִירָם, princes de la tribu de Ruben ראובן, (premier-né de Jacob  יעקבYa`aqob, يعقوبYa’qūb ) mène une rébellion contre l'autorité de Moïse מֹשֶׁה  Moshé  موسى Moussa et d'Aaron אַהֲרֹן Aharone, هارون Hārūn, arguant que tout le peuple étant saint, l'autorité ne pourrait demeurer en les mains de ces deux frères. Moïse s'en remet au jugement divin : que chacun, Aaron et Kora'h apportent un sacrifice d'encens, afin de déterminer laquelle sera agréée. Qora'h et ses gens sont engloutis par la terre, et une peste frappe le peuple, que seule l'offrande ( קרבן korban) expiatoire d'encens d'Aaron permet d'apaiser. La préséance liturgique d'Aaron est encore confirmée par le fait que seul son bâton fleurit, au milieu de celui de chacun des princes des tribus.
La Torah répète les fonctions sacerdotales et l'interdit fait aux non-Cohanim (cohen כהן « dédié, dévoué », pluriel.כֹּהֲנִים cohanim) est un prêtre du Dieu d'Israël, officier au sanctuaire

La période pharaonique fut en 30 dynasties. 

Le second personnage du livre de l'Exode,  שְׁמוֹת, shemōt, "Noms"

le Pharaon, n'est pas nommé. Les Hyksôs, chez qui on peut trouver des points de ressemblance avec les Hébreux  עברי Ivri *du récit biblique, régnèrent sur la Basse et la Moyenne-Égypte entre -1674 et -1548.

Egypte מִצְרַיִם / מִצְרָיִם, Mitzráyim  مصر, Miṣr

Pays de Madyan :Origine du  lieu Il est le quatrième fils d'Abraham  אַבְרָהָם av.ra.'ham إبراهيم Ib.ra.'him et de sa concubine Ketourah  קְטוּרָה, qui signifie « encens » qui devient son épouse après la mort de Sarah  שָׂרָה : « princesse » ;  Śāra, سارة. la demi-sœur  du Patriarche. Ses descendants, les Madianites, s'installent à l'est du Jourdain entre la mer Morte et jusqu'à la péninsule du Sinaï au sud, situé dans la partie nord-ouest de la péninsule Arabique, à l’est du golfe d’Aqaba ; limité au nord par Édom אדם Adom "rouge", Idoum إدوم * au sud par les royaumes d’Arabie.

* vien de Ésaü  עשו e.'sav ;  عيسو, 'îsou frère de Jacob  יעקב, Ya`aqob, يعقوب, Ya’qūb

Jéthro  יתרו -yiṯrō,  يثرون [yaθrūn]) est le beau-père de Moïse. Il est aussi appelé RéuelQéni ou Hobab.

Le Coran le nomme Shu`ayb شعيب, il y apparaît comme le Prophète des Madianites. D'où son surnom d’Abu Madian ("le père, ou l'homme, des Madianites"). Il quitte tout pour rejoindre les Enfants d'Israël בני ישראל, Benei Israël بَنِي إِسْرَائِيلَ Bani Israila

 La loi mosaïque désigne l'ensemble des préceptes donnés par Moïse מֹשֶׁה Moshé   موسى  Moussa au peuple juif,יְהוּדִים yehoudim  / יהודי yehoudi, « judéen » consignés dans la Torah תּוֹרָה, « instruction » ; en grec ancien Νόμος - Nomos -, « Loi », l'enseignement divin transmis par Dieu à la Loi de Moïse  תּוֹרַת־מֹשֶׁה –Tōraṯ Mōshe sur le mont Sinaï הר סיני, Har Sinai / הר כרכום Har Karkom جبل موسى Djebel Moussa « montagne de Moïse » et retransmis au travers de ses cinq livres (hébreu : חמשה חומשי תורה – Ḥamishā Ḥoumshē Tōrā ainsi que l'ensemble des enseignements qui en découlent.

faisant référence aux "deux Égyptes": « Haute Égypte » (Ta shémaou et « Basse Égypte » (Ta méhou) voir carte ci-dessous. Mizraim est la double forme de מצור‎, matzor, qui signifie «monticule -siège - forteresse», le nom d'un peuple descendu de חם Ham حام   "Cham" fils de Noé נֹחַ Nōa'h ;  نوح Nûh . C'était le nom généralement donné par les Hébreux au pays d'Égypte et à son peuple

*עברי Ivri pourrait venir de la racine du verbe de la langue hébraïque : עבר Avar, qui signifie passer. Selon cette étymologie, les Hébreux seraient « ceux qui passent », les errants, les nomades, ou de « ceux par-delà le fleuve », venant d'un district au-delà du Jourdain ירד Yarad -  נהר הירדן, Nehar haYarden  « Rivière de la Peine, du Jugement »  نهر الأردن Nahr al-Urdun " descendre" ou de l'Euphrate.  terme à consonance approchante, Apirou/  habirou,,

Apirou hevreux ivri 4

Des groupes de Shasou** sont employés comme main-d'œuvre en Égypte, notamment sous le règne de Séthi 1er ou comme prisonniers, notamment sous le règne de Ramsès III pharaon qui a régné de -1186 à -1154 avant notre ère qui se vante d'avoir amené en Égypte une dizaine de milliers de prisonniers cananéens. des Apirou, assimilés par certains aux Hébreux, figurent parmi le personnel du temple d'Atoum à Héliopolis***, d'autres sont employés comme carriers sous les Ramessides et 800 d'entre eux font partie d'une expédition aux carrières de schiste du Ouadi Hammamat وادي الحمامات (à environ cent-dix kilomètres à l'est de Qena /Kénèh, قنا  en  Haute-Égypte sur la route caravanière de Coptos, au bord du Nil, vers la mer Rouge,voir carte ci-dessous) sous Ramsès IV qui a règné de -1153 (1154-1156) à -1146 (1148-1150) avant notre ère  La ville biblique de Ramsès étant identifiée à la capitale des Ramessides, Pi-Ramsès (ou Per-Ramsès) voir carte et hiéroglyphes ci-dessous, ( situé à l'emplacement de l'actuelle Qantir, fut la capitale de l'Égypte sous les 197 et 207 dynasties) on considère souvent que c’est en Séthi 1er  qui a qui règné de -1294 à -1279 avant notre ère son fils Ramsès II ou son petit-fils Mérenptah qu’il faudrait rechercher le pharaon décrit dans le récit de  L’Exode d'Israël hors d'Égypte  יציאת מצרים Yetsi'at Mitzrayim, « la sortie d'Égypte »

Pi ramses egypte 1

 Thebes qena ouadi hamamat egypte 1

C’est comme si nous disions en français « il s'est rendu vers X, Y et Président »... il apparaît que dans cette phrase que « Président » correspondrait à un prénom aussi, car sinon nous aurions dit : « vers X, Y et LE président ».
- Enfin, ala Sourate 7 الأعراف al-Aʿrâf, le Purgatoire verset 104, Moïse/ Moussa interpelle : « Oh Firaoun! », ce qui se fait généralement pour un prénom plutôt que pour un titre, car s'il s'agissait d'un titre il aurait dit : « Oh LE Firaoun! » soit « Al-Firaoun », en ajoutant l'article « Al »... La langue arabe est assez précise sur ce point.

Sourate 7 الأعراف al-Aʿrâf, le Purgatoire verset 104

وَقَالَ مُوسَى يَا فِرْعَوْنُ إِنِّي رَسُولٌ مِّن رَّبِّ الْعَالَمِينَ

 «Ô Pharaon, dit Moïse, je suis un Messager du Seigneur de l'Univers.

Waqala Moussa yaFirƐawnou îni Raçouloun min Rabbi alƐalamiyna

Autres définitions de la même racine :

verbe.
فَرْعَنَ : s'enorgueillir, se prévaloir

nom.
فِرْعَنَة : astuce, perfidie / arrogance, insolence, hauteur
فِرْعَوْن : pharaon / despote, tyran / crocodile

adjectif. / adverbe.
فِرْعَوْنِيّ : pharaonien, pharaonique

cartographie

L exode moise carte

Wadi ammamat

**le mot šȝsw pourrait dériver de l'égyptien « errer », ou de šȝs, « aller, passer au travers » Il pourrait s'agir d'un terme désignant ceux qui se déplacent dans le désert, de la même manière que le terme arabe bédouins بَدَوِيُّون badawiyoune « habitant des campagnes »

***Atoum ou Toum (traduit par certains par l'Indifférencié) est un dieu de la mythologie égyptienne. Originaire de la ville d'Héliopolis, il y était particulièrement vénéré. Un temple lui était aussi dédié à Pithôm ,פיתום Pithom بيتوم (Tjekou ou Per-Atoum,Héroopolis, aujourd'hui Tell er-Retabeh)dans le delta du Nil.

Atoum pithom egypte

 

Basse et haute egypte hieroglyphes 2

Ramses pharaon egypte

Apirou hevreux ivri 3

 

  

18e dynastie pharaons egypte

Moïse מֹשֶׁה moshèh موسى Moussa

Résumé de la vie de Moïse selon la Bible :
La fille de Pharaon découvre sur la rive du fleuve un berceau où flotte un nourrisson qu'elle nomme « Moïse ». Plus tard, Moïse constate la misère de son peuple d’origine et tue un contremaître égyptien qui battait un Hébreu. Il n’a d’autre choix que de s’enfuir dans le désert. Moïse prête main-forte aux filles du prêtre de Madian, Jéthro יתרו yiṯrō,   يثرون yaθrūn. Le Coran le nomme Shu`ayb شعيب, il y apparaît comme le Prophète des Madianites. Il se marie avec l’une d’elles, (Séphora
 צִפוֹרָה Sippôra(h) / Tsippora : petit oiseau), صفورة Safûra, et mène une vie de berger, « faisant paître ses moutons loin dans le désert ». Lorsque Moïse atteint l'âge de 80 ans, Dieu se révèle à lui et lui dévoile sa mission : « L’ange de l’Éternel lui apparut au milieu d’un buisson סנה seneh dans le pays de Madian (dans la partie nord-ouest de la péninsule Arabique) alors qu’il faisait paître les moutons de son beau-père. » Il conduit alors les « Enfants d’Israël » hors d’Égypte, jusqu’à la « Terre promise », le pays de Canaan, sur le seuil duquel il meurt, à 120 ans.

Madian peninsule arabique

 

Mad in le cartes

Dans la Bible תנך Tanakh il est cité Moïse en Occurrences   766 fois dans 704 versets de 19 livres bibliques . = "tiré de" ; Égyptien.: enfant, fils

Par livre : תורה Torah שמות Exode 290 fois , ויקרא Lévitique 86 fois , במדבר Nombres 233 fois, דברים Deutéronome 38 fois, 

 נביאים Prophètes ▼ יהושוע Josué Josué 58 fois, שופטיםJuges 4 fois,  שמואל א  A 1Samuel 2 fois, מלכים א A1 Rois 4 fois, מלכים ב B 2 Rois 6 fois,  ישעיהו Esaïe 2 fois, ירמיהוJérémie 1 fois, מיכה  Michée 1 fois   מלאכי Malachie 1 fois 

    כתובים Hagiographes  דברי הימים א  A 1Chroniques 9 fois,  B 2 Chroniques 12 fois , Ezra עזרא Esdras 2 fois, נחמיה Néhémie 7 fois,  תהילים Psaumes 8 fois,   דנייאל Daniel 2 fois, ,

 

Bible תנך Tanakh▼Torah תורה Instruction▼Deutéronome דברים Devarim "Paroles"▼Ki tavo כי תבוא “lorsque tu entreras,” Les Bénédictions promises ▼ Chapitre  28 ▼Versets  1 et 2
 

1- Il arrivera que si tu obéis à la voix de l'Éternel ton Dieu, pour garder, pour exécuter tous les commandements que je te commande aujourd'hui, l'Éternel te rendra supérieur à toutes les nations de la terre.

וְהָיָה אִם־שָׁמוֹעַ תִּשְׁמַע בְּקוֹל יְהוָה אֱלֹהֶיךָ לִשְׁמֹר לַעֲשׂוֹת אֶת־כָּל־מִצְוֹתָיו אֲשֶׁר אָנֹכִי מְצַוְּךָ הַיּוֹם וּנְתָנְךָ יְהוָה אֱלֹהֶיךָ עֶלְיוֹן עַל כָּל־גּוֹיֵי הָאָרֶץ

vehayah im-shamo'a tthishema' beqol Yahvé* élohèykha lishemor la'asoth èth-kol-mitseothayv ashèr anokhiy metsaouekha hayyom ounethanekha Yahvé* élohèykha 'èleyon 'al kol-ggoyéy haarèts

2- Elles viendront sur toi toutes ces bénédictions-ci, et t'atteindront, quand tu obéiras à la voix de l'Éternel ton Dieu.

וּבָאוּ עָלֶיךָ כָּל־הַבְּרָכוֹת הָאֵלֶּה וְהִשִּׂיגֻךָ כִּי תִשְׁמַע בְּקוֹל יְהוָה אֱלֹהֶיךָ

ouvaou 'alèykha kol-haberakhoth haéllèh vehisiygoukha kiy thishema' beqol  Yahvé*  élohèykha

* Yahvé souvent remplacé par  "Hashem" dans le texte Biblique.

Évangiles selon Épître aux Romains Επιστολή προς Ρωμαίους   chapitre 10 verset 5    
Moïse, en effet, écrit de la justice qui vient de la loi : L'homme qui aura fait ces choses vivra par elle.

en araméen première version de révélation Évangélique ܪ̈ܗܘܡܝܐ rhawmy  ١٠ chapitre 10 verset 5

 ٥ ܡܘܼܫܹܐ ܟܬܝܼܒ݂ ܠܹܗ ܒܘܼܬ ܙܲܕܝܼܩܘܼܬܵ‌ܐ ܕܟܹܐ ܐܵܬܝܵܐ ܒܝܲܕ ܢܵܡܘܿܣܵܐ ܘܐܡܝܼܪܹܗ

5- Maoushēʾ katyoubi lēh bawout zadyouqwuta‌ʾ dkēʾ ʾatyaʾ byad namwosaʾ waʾmyourēh

en grec: Μωϋσῆς γὰρ γράφει τὴν δικαιοσύνην τὴν ἐκ τοῦ  νόμου, ὅτι ὁ ποιήσας αὐτὰ ἄνθρωπος ζήσεται ἐν αὐτοῖς.

Moÿsís gár gráfei tín dikaiosýnin tín ek toú nómou, óti o poiísas aftá ánthropos zísetai en aftoís.

 

Moïse  موسى Moussa est celui parmi les Prophètes qui est cité le plus souvent dans le Saint  Coran القرآن الكريم alQur'an alKarim, cité à cent trente-six reprises. Son parcours est décris en détail dans les sourates du Saint  Coran القرآن الكريم alQur'an alKarim.

Moïse موسى  Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, établit également les préceptes dictés dans la Torah תּוֹרָה, « instruction »  توراة , Tawrah.« Cinq Livres de Moïse » ou « Pentateuque ». En effet, ce Livre Saint qui a été rapporté par Moïse  موسى Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, après que Dieu le lui ai donné.

Il est aussi un Messager. En effet, Dieu l’a envoyé pour afin qu’il révèle son message. Selon la tradition islamique, Moïse موسى Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, interpelle les enfants d’Israël sur le fait qu’ils ne doivent vénérer que Dieu.
Il fait donc parti des prophètes qui ont fait parvenir les plus grands enseignements pour l’ensemble des humains.

sourate 5  المائدة al-Māʾida la Table est servie verset 44

إِنَّا أَنزَلْنَا التَّوْرَاةَ فِيهَا هُدًى وَنُورٌ يَحْكُمُ بِهَا النَّبِيُّونَ الَّذِينَ أَسْلَمُواْ لِلَّذِينَ هَادُواْ وَالرَّبَّانِيُّونَ وَالأَحْبَارُ بِمَا اسْتُحْفِظُواْ مِن كِتَابِ اللّهِ وَكَانُواْ عَلَيْهِ شُهَدَاء فَلاَ تَخْشَوُاْ النَّاسَ وَاخْشَوْنِ وَلاَ تَشْتَرُواْ بِآيَاتِي ثَمَناً قَلِيلاً وَمَن لَّمْ يَحْكُم بِمَا أَنزَلَ اللّهُ فَأُوْلَـئِكَ هُمُ الْكَافِرُونَ

 En vérité, Nous avons révélé la Thora comme guide et comme lumière. Et c'est sur la base de ce Livre que les prophètes, soumis à la Volonté de Dieu, ainsi que les rabbins et les grands théologiens, en tant que gardiens et témoins de cette Écriture, devaient rendre la justice entre les juifs. Ne redoutez donc pas les hommes, mais redoutez-Moi ! Ne troquez pas Mes enseignements à vil prix ! Ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a révélé sont de véritables négateurs !

Inna anzalna alttawrata fiha hudan wanoorun yahkoumou biha alnnabiyyouna allatheena aslamou lillathina hadou waalrrabbaniyyouna waal-ahbarou bima istouhfithou min kitabi Allahi wakanou εalayhi shouhada fala takhshawou alnnasa waikhshawni wala tashtarou bi-ayati thamanan qalilan waman lam yahkoum bima anzala Allahu faoulaika houmou alkafirouna

Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, naît dans une période de l’histoire dont le contexte est particulièrement délicate. A cette époque, ce sont les pharaons qui règnent. Celui qui est à la tête du royaume lorsque Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, vient au monde décrète que tous les fils d’Israël doivent être tués dès leur naissance.

Évangiles Hébreux Chapitre 11 verset 23

Par la foi, Moïse, à sa naissance, fut caché pendant trois mois par son père et sa mère, parce qu'ils virent que c'était un bel enfant et qu'ils ne craignirent pas l'édit du roi.

Πίστει Μωϋσῆς γεννηθεὶς ἐκρύβη τρίμηνον ὑπὸ τῶν πατέρων αὐτοῦ, διότι εἶδον ἀστεῖον τὸ παιδίον: καὶ οὐκ ἐφοβήθησαν τὸ διάταγμα τοῦ βασιλέως.
Pístei Moÿsís gennitheís ekrývi tríminon ypó tón patéron aftoú, dióti eídon asteíon tó paidíon: kaí ouk efovíthisan tó diátagma toú vasiléos

 

Bible  תנך ▼Torah תורה Pentateuque▼Exode  שמות  Chemot▼   Naissance de Moïse - ▼ Chapitre  2 ▼ Versest  1 à 5 
1-Un homme de la maison de Lévi avait pris pour femme une fille de Lévi. 


וַיֵּלֶךְ אִישׁ מִבֵּית לֵוִי וַיִּקַּח אֶת־בַּת־לֵוִי

vayyélèkhe iysh mibéyth léviy vayyiqqah' èth-bath-léviy
2- Cette femme devint enceinte et enfanta un fils. Elle vit qu'il était beau, et elle le cacha pendant trois mois

.
 וַתַּהַר הָאִשָּׁה וַתֵּלֶד בֵּן וַתֵּרֶא אֹתוֹ כִּי־טוֹב הוּא וַתִּצְפְּנֵהוּ שְׁלֹשָׁה יְרָחִים

vatthahar haishah vatthélèd bén vatthérè otho kiy-tov hou vatthitsepenéhou sheloshah yerah'iym
 3- Ne pouvant plus le cacher, elle prit une caisse de jonc, qu'elle enduisit de bitume et de poix; elle y mit l'enfant, et le déposa parmi les roseaux, sur le bord du fleuve.


וְלֹא־יָכְלָה עוֹד הַצְּפִינוֹ וַתִּקַּח־לוֹ תֵּבַת גֹּמֶא וַתַּחְמְרָה בַחֵמָר וּבַזָּפֶת וַתָּשֶׂם בָּהּ אֶת־הַיֶּלֶד וַתָּשֶׂם בַּסּוּף עַל־שְׂפַת הַיְאֹר

velo-yakhelah 'od hatstsephiyno vatthiqqah'-lo tthévath ggomè vatthah'emerah vah'émar ouvazzaphèth vatthasèm bahh èth-hayyèlèd vatthasèm bassssouph 'al-sephath hayeor

La boîte en papyrus de goma/jonc accrochée à l' argile/asphalte et au goudron pour empêcher la pénétration de l'eau, à laquelle Moïse מֹשֶׁה Moshé  موسى Moussa a été inséré par Yocheved יוֹכֶבֶד  sa mère,  l'épouse d' Amram  עַמְרָם ʿAmramعمران ʿImrān et la mère de Miriam  מרים Myriam مريم ,et d Aaron אַהֲרֹן Aharone هارون Hārūn. qui cherchait à le protéger du décret de Pharaon פַּרְעֹה Pare'oh  فرعون Firaoun, de tuer chaque premier né mal chez les hébreux

Moïse dans un panier en roseau

Caisse de jonc תֵּבָה הַסּוּף tthévath  hassssouph

caisse en jonc  תֵּבַת גֹּמֶא  tthévath ggomè תֵּבַת גֹּמֶא

La boîte était en goma, identifiée au gyrus papyrus , et renforcée "d'argile et de chaux"

Une autre histoire bien connue de l'ancien Proche-Orient qui a été utilisée pour un panier en osier est l'histoire de Sargon Machad / Sargon le Grand  24è - 23 è siècle avant notre ère, dont la mère sacerdotale l'a abandonné à la merci du fleuve

Panier moise

 4- La sœur de l'enfant se tint à quelque distance, pour savoir ce qui lui arriverait.

וַתֵּתַצַּב אֲחֹתוֹ מֵרָחֹק לְדֵעָה מַה־יֵּעָשֶׂה לוֹ

vatthéthatstsav ah'otho mérah'oq ledé'ah mah-yyé'asèh lo
5- La fille de Pharaon descendit au fleuve pour se baigner, et ses compagnes se promenèrent le long du fleuve. Elle aperçut la caisse au milieu des roseaux, et elle envoya sa servante pour la prendre.

וַתֵּרֶד בַּת־פַּרְעֹה לִרְחֹץ עַל־הַיְאֹר וְנַעֲרֹתֶיהָ הֹלְכֹת עַל־יַד הַיְאֹר וַתֵּרֶא אֶת־הַתֵּבָה בְּתוֹךְ הַסּוּף וַתִּשְׁלַח אֶת־אֲמָתָהּ וַתִּקָּחֶהָ

vatthérèd bath-Pare'oh lireh'ots 'al-hayeor vena'arothèyha holekhoth 'al-yad hayeor vatthérè èth-hatthévah bethokhe hassssouph vatthishelah' èth-amathahh vatthiqqah'èha  

..........................................................................

Elle lui donna le nom de Moïse משהMSHMosheh ou Moshé, car, dit-elle, je l’ai retiré des eaux » MSYTHWMechitihou.

 

La mère de Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, a donc caché sa grossesse. Lorsqu’elle accouche, elle implore Dieu de lui venir en aide

sourate 28 القصص al-Qaṣaṣ le Récit verset 7

وَأَوْحَيْنَا إِلَى أُمِّ مُوسَى أَنْ أَرْضِعِيهِ فَإِذَا خِفْتِ عَلَيْهِ فَأَلْقِيهِ فِي الْيَمِّ وَلَا تَخَافِي وَلَا تَحْزَنِي إِنَّا رَادُّوهُ إِلَيْكِ وَجَاعِلُوهُ مِنَ الْمُرْسَلِينَ

 Aussi fîmes-Nous la révélation suivante à la mère de Moïse : «Allaite ton fils et, si tu as peur pour lui, jette-le dans le fleuve, sans éprouver ni crainte ni chagrin à son sujet, car Nous allons te le rendre et en faire l'un de Nos messagers.»

Waawhayna ila oummi Mousa an ardiεihi fa-itha khifti εalayhi faalqihi fi alyammi wala takhafi wala tahzanee inna raddoohu ilayki wajaAεilouhou mina almoursalina

Sa mère écoute donc Dieu et s’exécute. Elle pense que ce geste équivaut à le proscrire à la mort, mais le berceau dans lequel elle l’a placé stoppe net devant le palais du Pharaon. C’est la sœur du Pharaon qui récupère le petit et s’en occupe. Mais la mère de Moïse مُوسَى Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, a ordonné à la sœur du petit de suivre le berceau, alors qu’il avance sur le Nil.

sourate 28 القصص al-Qaṣaṣ le Récit versets 12 - 13

وَحَرَّمْنَا عَلَيْهِ الْمَرَاضِعَ مِن قَبْلُ فَقَالَتْ هَلْ أَدُلُّكُمْ عَلَى أَهْلِ بَيْتٍ يَكْفُلُونَهُ لَكُمْ وَهُمْ لَهُ نَاصِحُونَ

12. Mais comme Nous avions interdit à l'enfant le sein des femmes autres que sa mère, sa sœur leur dit : «Voulez-vous que je vous indique une famille qui pourra se charger du bébé et lui prodiguer les soins dont il a besoin?»

WahaRhamna εalayhi almaradiεa min qablou faqalat hal adoulloukoum εala ahli baytin yakfoulounahou lakoum wahoum lahou nasihouna

فَرَدَدْنَاهُ إِلَى أُمِّهِ كَيْ تَقَرَّ عَيْنُهَا وَلَا تَحْزَنَ وَلِتَعْلَمَ أَنَّ وَعْدَ اللَّهِ حَقٌّ وَلَكِنَّ أَكْثَرَهُمْ لَا يَعْلَمُونَ

13. Et c'est ainsi que Nous le rendîmes à sa mère, pour la consoler de sa douleur, faire cesser sa peine et lui montrer que Dieu tient toujours Ses promesses, bien que la plupart des hommes ne s'en doutent guère.

Faradadnahou ila oummihi kay taqarra εaynouha wala tahzana walitaεlama anna waεda Allahi haqqoun walakinna aktharahum la yaεlamouna

La Révélation Divine Parole de Dieu l'Unique à être adoré et craint faite  à Moïse Moussa :

*Pour les érudits qui situent l'Exode au temps du Pharaon Ramsès II, autour de 1250 avant notre ère, la référence à la cité nommée Ramsès* dans:

les monuments de pi Ramsès ont été déplacés à Tanis par Smendès connu par  Nesbanebdjed 1er (ou Nesibanebdjedet ou Nesoubanebdjed  comme l'appelle Manéthon , est le premier pharaon de la 21è dynastie   L'historien lui compte vingt-six ans de règne. qui fit de Tanis sa capitale.

Bible  תנך ▼ Torah  תורה Pentateuque ▼ Exode  שמות Chemot ▼   Fuite de Moïse en Madiân.▼  Chapitre  2 ▼  Verset 11et suivante

En ce temps-là, Moïse, devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurs pénibles travaux. Il vit un Egyptien qui frappait un Hébreu d'entre ses frères.

וַיְהִי בַּיָּמִים הָהֵם וַיִּגְדַּל מֹשֶׁה וַיֵּצֵא אֶל־אֶחָיו וַיַּרְא בְּסִבְלֹתָם וַיַּרְא אִישׁ מִצְרִי מַכֶּה אִישׁ־עִבְרִי מֵאֶחָיו

vayehiy bayyamiym hahém vayyigeddal Moshèh vayyétsé èl-èh'ayv vayyare bessivelotham vayyare iysh mitseriy makèh iysh-'iveriy méèh'ayv 

Bible  תנך ▼Torah תורה Pentateuque▼Exode  שמות  Chemot▼Départ d'Israël בא  Bo ▼Chapitre 12 ▼ Verset  37 et suivantes

Les enfants d'Israël partirent de Ramsès pour Succoth au nombre d'environ six cent mille hommes de pied, sans les enfants

וַיִּסְעוּ בְנֵי־יִשְׂרָאֵל מֵרַעְמְסֵס סֻכֹּתָה כְּשֵׁשׁ־מֵאוֹת אֶלֶף רַגְלִי הַגְּבָרִים לְבַד מִטָּף

vayyisse'ou venéy-Yiseraél méra'emesséss SSoukothah keshésh-méoth èlèph rageliy haggevariym levad mittaph

 

sourate 10 يونس    Yūnus Jonas verset 75

ثُمَّ بَعَثْنَا مِن بَعْدِهِم مُّوسَى وَهَارُونَ إِلَى فِرْعَوْنَ وَمَلَئِهِ بِآيَاتِنَا فَاسْتَكْبَرُواْ وَكَانُواْ قَوْماً مُّجْرِمِينَ

Puis Nous avons envoyé Moïse et Aaron, munis de Nos signes, à Pharaon et aux dignitaires de sa cour. Mais ces derniers les accueillirent avec arrogance, en tant que peuple pervers.

Thoumma baεathna min baεdihim Mousa waHarouna ila Firεawna wamala-ihi bi-ayatina faistakbarou wakanou qawman moujrimina

sourate 11 هود Hūd* verset 96

*עֵבֶר Héber  عبر, Aber

وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا مُوسَى بِآيَاتِنَا وَسُلْطَانٍ مُّبِينٍ

 Nous avons envoyé aussi Moïse, nanti de Nos signes et d'une preuve réelle,

Walaqad arsalna Moussa bi-Ayatina wasoultanin moubinin

 

sourate 14 إبراهيم Ibrāhīm Abràhàm verset 5

وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا مُوسَى بِآيَاتِنَا أَنْ أَخْرِجْ قَوْمَكَ مِنَ الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ وَذَكِّرْهُمْ بِأَيَّامِ اللّهِ إِنَّ فِي ذَلِكَ لآيَاتٍ لِّكُلِّ صَبَّارٍ شَكُورٍ

C'est ainsi que Nous avons envoyé Moïse, muni de Nos signes, en lui disant : «Fais sortir ton peuple des ténèbres vers la Lumière, et rappelle-leur les journées du Seigneur !» Il y a là assurément des signes pour celui qui se montre patient et reconnaissant.

Walaqad arsalna Moussa bi-ayatina an akhrij qawmaka mina althouloumati ila alnouri wathakkirhoum bi-ayyami Allahi inna fi thalika laayatin likoulli sabbarin shakourin.

sourate 17 الإسراء al-Isrāʾle Voyage Nocturne  verset 2

وَآتَيْنَا مُوسَى الْكِتَابَ وَجَعَلْنَاهُ هُدًى لِّبَنِي إِسْرَائِيلَ أَلاَّ تَتَّخِذُواْ مِن دُونِي وَكِيلاً

Nous avions donné à Moïse l'Écriture dont Nous avions fait un guide pour les enfants d'Israël, en leur prescrivant : «Ne prenez pas de protecteur en dehors de Moi,

Waatayna Moussa alKitaba wajaεalnahou houdan libanee israïla alla tattakhithou min douni wakilan


Moïse مُوسَى Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, accède à l’âge adulte. Il est décrit comme étant un homme franc qui se porte volontiers pour défendre les personnes fragiles de la communauté.

sourate 28 القصص al-Qaṣaṣ le Récit verset 14

وَلَمَّا بَلَغَ أَشُدَّهُ وَاسْتَوَى آتَيْنَاهُ حُكْماً وَعِلْماً وَكَذَلِكَ نَجْزِي الْمُحْسِنِينَ

14. Et lorsque Moïse eut atteint sa majorité et son plein développement, Nous lui donnâmes la sagesse et la science. C'est ainsi que Nous récompensons les gens vertueux.

Walamma balagha ashouddahou waistawa ataynahou houkman waεilman wakathalika najzi almouhsinina

Un jour, lorsqu’il arrive à la ville, il voit deux hommes se chamailler. L’un est Hébreu et l’autre est Egyptien. Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, s’entremet entre les deux hommes et frappe violemment l’Egyptien, le tuant sur le coup. Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, se sent alors très coupable de son acte.
Le lendemain, il aperçoit de nouveau le même homme qui se bat avec un autre Egyptien. Il s’approche de lui pour lui reproche son comportement. L’homme hébreu lui crie alors: «Veux-tu me tuer comme tu as tué un homme

sourate 28 القصص al-Qaṣaṣ le Récit verset 20

وَجَاء رَجُلٌ مِّنْ أَقْصَى الْمَدِينَةِ يَسْعَى قَالَ يَا مُوسَى إِنَّ الْمَلَأَ يَأْتَمِرُونَ بِكَ لِيَقْتُلُوكَ فَاخْرُجْ إِنِّي لَكَ مِنَ النَّاصِحِينَ

20. Au même moment, accourant de l'autre bout de la ville, un homme vint dire à Moïse : «Ô Moïse ! Les responsables sont en train de se concerter pour te tuer. Sauve-toi ! C'est un conseil loyal que je te donne.»

Wajaa rajouloun min aqsa almadinati yasεa qala ya Mousa inna almalaa yatamirouna bika liyaqtoulouka faoukhrouj îni laka mina alnasihina

Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, s’enfuit alors directement de la ville Il n'a d’autre choix que de s’enfuir dans le désert et se dirige vers Madian* et trouve asile auprès de Jethro  יתרוYitro, يثرون yaθrūn connu aussi par   شعيب, Shu`ayb il y apparaît comme le Prophète et le prêtre des Madianites . Alors qu’il marche depuis plus de sept jours, épuisé, il s’approche d’un point d’eau où il trouve un berger qui accompagné de deux femmes. Ces dernières sont en fait ses deux filles. Plus tard, Moussa épouse Sephora,  צִפוֹרָה Sippôrah   صفورة Safûra l’une des deux filles du berger, ou Il mène une vie de berger,
Il passe donc les dix années qui suivent son union auprès   شعيب, Shu`ayb, pour qui il travaille. Mais un jour, il se rend compte que sa famille lui manque et décide de repartir en Egypte avec toute sa famille.

* Voir carte pays de Madian en Arabie

Lorsque Moïse atteint l'âge de 80 ans, Dieu se révèle à lui et lui dévoile sa mission : « L’ange de l’Éternel lui apparut au milieu d'un buisson סנה səneh  alors qu’il faisait paître les moutons de son beau-père

Célèbre phrase de la Bible: Yahwé / Yahweh  יהוה du mot hébreu hayah היה dans la phrase אֶהְיֶה אֲשֶׁר אֶהְיֶה ehyeh ašer ehyeh, signifiant "celui qui est lui", ou "je suis ce que je suis

sourate 28 القصص al-Qaṣaṣ le Récit verset 29

فَلَمَّا قَضَى مُوسَىالْأَجَلَ وَسَارَ بِأَهْلِهِ آنَسَ مِن جَانِبِ الطُّورِ نَاراً قَالَ لِأَهْلِهِ امْكُثُوا إِنِّي آنَسْتُ نَاراً لَّعَلِّي آتِيكُم مِّنْهَا بِخَبَرٍ أَوْ جَذْوَةٍ مِنَ النَّارِ لَعَلَّكُمْ تَصْطَلُونَ

Puis, lorsque Moïse eut accompli la période convenue et qu'il eut prit la route avec sa famille, il aperçut un feu du côté du mont Sinaï. «Restez ici, dit-il. J'aperçois au loin un feu. Peut-être vous en rapporterai-je quelque nouvelle ou un tison ardent pour vous permettre de vous réchauffer.»

Falamma qada Mousa al-ajala wasara bi-ahlihi anasa min janibi alttoori naran qala li-ahlihi oumkouthou inni anastou naran laεalli atikoum minha bikhabarin aw jathwatin mina alnari laεallakoum tastalouna

Mais en avançant dans le désert et alors que la nuit apparaît, Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, s’égare. Il aperçoit malgré tout du feu et se dirige dans sa direction. Il se retrouve nez à nez avec un buisson ardent.

sourate 27 النمل  an-Naml les fourmis versets 8 - 9

فَلَمَّا جَاءهَا نُودِيَ أَن بُورِكَ مَن فِي النَّارِ وَمَنْ حَوْلَهَا وَسُبْحَانَ اللَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

8. Et lorsqu'il y fut arrivé, il entendit une Voix l'interpeller : «Béni soit Celui qui est dans le feu et Celui qui est tout autour, et gloire à Dieu, le Maître de l'Univers !

Falamma jaaha noudiya an bourika man fi alnnari waman hawlaha wasoubhana Allahi Rabbi alεalamina

يَا مُوسَى إِنَّهُ أَنَا اللَّهُ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

9. Ô Moïse ! C'est Moi, Dieu, le Tout-Puissant, le Sage !

 Ya Mousa innahou ana Allahu alεazIzu alHakimou

Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, se trouve en fait dans la vallée bénie, la vallée de Touwa. Dieu sollicite Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, et lui prescrit d’enlever ses sandales. Il lui explique ensuite qu’il a été désigné pour être le messager de Dieu. Pour vérifier sa confiance, Dieu lui ordonne de renverser le bâton qu’il détient au sol. Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, procède sans attendre.

sourate 8 الأنفال al-Anfāl le Butin versets 31- 32

وَأَنْ أَلْقِ عَصَاكَ فَلَمَّا رَآهَا تَهْتَزُّ كَأَنَّهَا جَانٌّ وَلَّى مُدْبِراً وَلَمْ يُعَقِّبْ يَا مُوسَى أَقْبِلْ وَلَا تَخَفْ إِنَّكَ مِنَ الْآمِنِينَ

31-Jette ton bâton !» Mais quand Moïse vit son bâton s'agiter comme un serpent, il se mit à fuir sans se retourner. «Ô Moïse, ajouta la voix, approche et n'aie pas peur ! Tu es de ceux dont la sécurité est assurée.

 Waan alqi εasaka falamma raaha tahtazzou kaannaha jannun walla moudbiran walam yuεaqqib ya Mousa aqbil wala takhaf innaka mina al-aminina

Il lui dicte entre autres de prier mais également d’aller prêcher le pharaon. Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, obtient notamment le droit de se faire seconder par Aaron, paix et bénédictions soient sur lui, son frère

 

اسْلُكْ يَدَكَ فِي جَيْبِكَ تَخْرُجْ بَيْضَاء مِنْ غَيْرِ سُوءٍ وَاضْمُمْ إِلَيْكَ جَنَاحَكَ مِنَ الرَّهْبِ فَذَانِكَ بُرْهَانَانِ مِن رَّبِّكَ إِلَى فِرْعَوْنَ وَمَلَئِهِ إِنَّهُمْ كَانُوا قَوْماً فَاسِقِينَ

32-Introduis ta main dans l'ouverture de ta tunique, elle en ressortira toute blanche sans aucun mal. Puis serre tes bras sur ton corps pour dissiper ta frayeur. Ce sont là deux preuves de ton Seigneur, destinées à Pharaon et à ses dignitaires qui forment, en vérité, un peuple pervers.»

Ouslouk yadaka fi jaybika takhrouj baydaa min ghayri sou-in waoudmoum ilayka janahaka mina alrrahbi fathanika bourhanani min Rabbika ila firεawna wamala-ihi innahoum kanou qawman fasiqina

Moïse Moussa et son conflit avec le Pharaon le Maître de l'Egypte.

 

L’Exode d'Israël hors d'Égypte  יציאת מצרים Yetsi'at Mitzrayim, « la sortie d'Égypte »

Ce récit est considéré comme l’un des événements fondateurs du judaïsme avec le don de la Torah sur le mont Sinaï, qui fonde sa foi en un Dieu personnel intervenant directement dans l’histoire, et est commémoré lors de la fête de Pessa'h פֶּסַח Pâques.

Le don de la Torah sur le mont Sinaï  מעמד הר סיני maamad har Sinaï/ les premières Tables de la Loi de Dieu, qui fonde la foi en un Seul Dieu, Créateur  de toutes existences, vivantes ou bien mortes, mobiles ou figées

sourate 20  طه Ta Ha verset 24

اذْهَبْ إِلَى فِرْعَوْنَ إِنَّهُ طَغَى

Va trouver Pharaon dont l'impiété ne connaît plus de limites !»

Ithhab ila firεawna innahou tagha

Mais Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, est effrayé par cet homme et il est certain que ce dernier va le mettre à mort. Des années auparavant, il a également assassiné un Egyptien en voulant s’intercaler entre ce dernier et un homme hébreu.
Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, prie alors Dieu et l’implore de lui donner la courage de passer cette adversité. Il sollicite alors la permission à Dieu d’être accompagné par Aaron, paix et bénédictions soient sur lui, son frère, ce qu’il accepte.

قَالَ رَبِّ اشْرَحْ لِي صَدْرِي

25. – «Seigneur, dit Moïse, fais cesser l'angoisse qui me serre le cœur !

Qala rabbi ishrah lee sadree

وَيَسِّرْ لِي أَمْرِي

26. Facilite ma tâche !

Wayassir lee amree

وَاحْلُلْ عُقْدَةً مِّن لِّسَانِي

27. Délie ma langue et débarrasse-la de toute ambiguïté,

Waouhloul εouqdatan min lisani

يَفْقَهُوا قَوْلِي

28. afin qu'on comprenne ce que je dis !

Yafqahou qawli

وَاجْعَل لِّي وَزِيراً مِّنْ أَهْلِي

29. Donne-moi un assistant pris parmi les miens ,

Waijεal li waziran min ahli

هَارُونَ أَخِي

30. et que ce soit mon frère Aaron !

Harouna akhi

اشْدُدْ بِهِ أَزْرِي

31. Fais-en pour moi un soutien,

Oushdoud bihi azri

وَأَشْرِكْهُ فِي أَمْرِي

20.32. en l'associant à ma mission,

Waashrik-hou fi amri

كَيْ نُسَبِّحَكَ كَثِيراً

33. afin que, sans cesse, nous Te glorifions

Kay nousabbihaka kathiran

وَنَذْكُرَكَ كَثِيراً

34. et que, sans cesse, nous T'invoquions,

Wanathkouraka kathiran

إِنَّكَ كُنتَ بِنَا بَصِيراً

35. car, Seigneur, Tu nous connais si bien !»

Innaka kounta bina basiran

قَالَ قَدْ أُوتِيتَ سُؤْلَكَ يَا مُوسَى

36. Dieu dit alors : «Ta prière est exaucée, ô Moïse !

Qala qad outita soulaka ya Mousa

Dieu a ainsi attribué une occupation prophétique à Moussa, paix et bénédictions soient sur lui.
Selon Ibn Kathir, Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, et Aaron, paix et bénédictions soient sur lui, vont alors chez le pharaon pour lui donner le message de Dieu. Durant cet conversation, Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, interpelle le pharaon de manière humble. Au premier abord, le pharaon réagit avec mépris et rappelle à Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, son crime antérieur. Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, se confond alors en excuse.
A cette époque, les Egyptiens exercent beaucoup la magie. Le pharaon en conclut donc que Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, la pratique également. Dès lors, lorsque Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, jette son bâton et que ce dernier se transforme en serpent, et quand il retire sa main de sa poche et qu’elle se met à briller, le pharaon identifie cela à de la magie. Ibn Kathir a rapporté que le pharaon à emprisonné Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, et Aaron, paix et bénédictions soient sur lui, le temps de faire venir les meilleurs magiciens d’Egypte.
Une sorte d’affrontement est alors lancée. C’est lors d’un jour de fête nationale que Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, choisit de défier ces magiciens de renoms. En effet, il sait que les rues seront remplies de monde. S’ensuit alors un combat de magie entre Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, et les magiciens.
Quand Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, jette son bâton qui se transforme en serpent, les Egyptiens font la même chose, mais le serpent deMoïse  Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, mange ceux des magiciens.Moïse  Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, est donc donné vainqueur.

sourate 20 طه Ta Ha verset 70 à 73

فَأُلْقِيَ السَّحَرَةُ سُجَّداً قَالُوا آمَنَّا بِرَبِّ هَارُونَ وَمُوسَى

70. Les magiciens se prosternèrent alors face au sol en disant : «Nous croyons au Seigneur d'Aaron et de Moïse !»

Faoulqiya alsaharatou soujjadan qalouamanna biRabbi Harouna waMousa

قَالَ آمَنتُمْ لَهُ قَبْلَ أَنْ آذَنَ لَكُمْ إِنَّهُ لَكَبِيرُكُمُ الَّذِي عَلَّمَكُمُ السِّحْرَ فَلَأُقَطِّعَنَّ أَيْدِيَكُمْ وَأَرْجُلَكُم مِّنْ خِلَافٍ وَلَأُصَلِّبَنَّكُمْ فِي جُذُوعِ النَّخْلِ وَلَتَعْلَمُنَّ أَيُّنَا أَشَدُّ عَذَاباً وَأَبْقَى

71. – «Quoi !, dit Pharaon (Pharaoh). Vous vous êtes ralliés à Moïse sans prendre mon accord? C'est sans doute lui votre chef qui vous a enseigné la magie. Je vais vous faire couper les mains et les pieds en ordre croisé et vous faire crucifier sur des troncs de palmier. Et vous saurez alors qui de nous dispose du châtiment le plus sévère et le plus durable !»

Qala amantoum lahou qabla an athana lakoum innahou lakabiroukoumou allathi εallamakoumou alsihra falaouqattiεanna aydiyakoum waarjoulakoum min khilafin walaousallibannakoum fi jouthouεi alnnakhli walataεlamounna ayouna ashaddu εathaban waabqa

 

قَالُوا لَن نُّؤْثِرَكَ عَلَى مَا جَاءنَا مِنَ الْبَيِّنَاتِ وَالَّذِي فَطَرَنَا فَاقْضِ مَا أَنتَ قَاضٍ إِنَّمَا تَقْضِي هَذِهِ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا

72. – «Jamais, répliquèrent les magiciens, nous ne te préférerons à ce qui nous est parvenu comme preuves évidentes ni à Celui qui nous a créés. Prends donc la décision que tu veux prendre ! Tu ne peux décider que des choses de ce bas monde.

 Qalou lan nouthiraka εala ma jaana mina albayinati waallathi fatarana faiqdi ma anta qadin innama taqdi hathihi alhayata alDounya

إِنَّا آمَنَّا بِرَبِّنَا لِيَغْفِرَ لَنَا خَطَايَانَا وَمَا أَكْرَهْتَنَا عَلَيْهِ مِنَ السِّحْرِ وَاللَّهُ خَيْرٌ وَأَبْقَى

73. Oui, nous croyons en notre Seigneur, afin qu'Il nous pardonne nos erreurs ainsi que la pratique de la magie à laquelle tu nous as contraints, car Dieu est Meilleur et Éternel.»

Inna amanna biRabbina liyaghfira lana khatayana wama akrahtana εalayhi mina alsihri waAllahu khayroun waabqa

Moïse Moussa  et les signes de Dieu :

Moïse et son frère Aaron tentent de persuader Pharaon de laisser les Hébreux quitter l’Égypte en le menaçant de terribles fléaux qui chaque fois se réalisent. Pharaon leur oppose ses magiciens ou « sorciers » (appelés Jannès  יניס Yoḥanai  et Jambrès ימבריס Yambres ) et ne cède qu’après la dixième plaie. (Exode, chapitres 7 à 12.)

Les dix plaies d'Egypte  מכות מצרים, Makot Mitzrayim.

  1. Les eaux du Nil deviennent sang ;
  2. Les grenouilles envahissent l’Égypte ;
  3. Les mouches et les moustiques attaquent la population ;
  4. Les vermines apparaissent ;
  5. Une épidémie de peste attaque le bétail ;
  6. Les habitants attrapent des furoncles (lèpre) ;
  7. La grêle détruit les récoltes ;
  8. Les sauterelles dévorent la végétation ;
  9. Les ténèbres règnent pendant trois jours ;
  10. Les premiers-nés (hommes et animaux) égyptiens meurent durant la nuit.


Le pharaon est alors enragé. En effet, son royaume est édifié sur l’asservissement des habitants, dominés grâce aux magiciens. De plus, Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, remet la force du pharaon en doute. Par après, les habitants hébreux deviennent les souffre-douleurs des Egyptiens et s’en lamentent à Moussa, paix et bénédictions soient sur lui. Les châtiments deviennent de plus en plus fort et le pharaon amplifie les meurtres, pillages et viols. Le peuple de Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, est désarmé face à cette domination.
Suite à cette répression, la colère de Dieu s’abat sur le peuple d’Egypte. Inondations, sauterelles, vermines, grenouilles et transformation du Nil en sang, mais le pharaon ne faiblit pas.
Dieu ordonne alors à Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, de s’exiler avec son peuple vers le mont Sinaï. Mais le pharaon les poursuit à l’aide de son armée. C’est à ce moment qu’ils seront tous engloutis par la Mer Rouge*, alors que Moïse et les siens traversent la mer juste à temps, que Dieu à asséché. Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, à l’aide de son bâton, sépare donc les eaux en frappant l’objet sur le sol.

*Le passage  du peuple des Béni israïl de la mer Rouge Le passage de la mer Rouge  קריעת ים סוף Kriat Yam Suph (البحر الأحمر al-Bahr al-Ahmar) appelée aussi mer des Roseaux  יַם־סוּף, yam-souf)  la mer des Joncs « à pied sec » Les lacs Amers sont deux lacs salés d'Égypte composés du Grand Lac Amer  البحيرة المرة الكبرى, al-Buhayrah al-Murra al-Kubra) et du Petit Lac Amer البحيرة المرة الصغرى, al-Buhayrah al-Murra as-Sughrane fait pas davantage l’objet de consensus, sinon qu’il n’a probablement pas eu lieu à la mer Rouge. Ont été proposées la branche pelussique du Nil, le long du réseau des lacs Amers et des plus petits canaux qui formaient une barrière contre une fuite vers l’ouest, le golfe de Suez (au SSE de Souccoth) et le golfe d’Aqaba (au S d’Etzion-Guéber). Il semble, d’après le passage scriptural de la « mer Rouge, » en fait la mer des Joncs יַם־סוּףYam Souf, que le terme aurait pu désigner tant le golfe d’Aqaba que celui de Suez, mais il pourrait également s’agir de l’un des nombreux étangs à papyrus de l’Égypte

La Poursuite de Pharaon avec son armée pour exterminer le peuple de béni israïl  et leur destruction.

 Pharaon changea d’avis dès leur départ, et dépêcha un nombre de soldats, afin de les ramener. Les Israélites s’échappèrent miraculeusement, traversant une « mer » à pied sec, les eaux formant un mur de chacun de leur côté. Dès que les Israélites traversèrent la mer, la mer se referma, prenant au piège les poursuivants égyptiens, qui ne purent s’enfuir car leurs chars s’étaient enlisés

Ramsès Israël sortit d’Égypte

Bible  תנך ▼Torah תורה Pentateuque▼Exode  שמות  Chemot▼Départ d'Israël בא  Bo chapitre 12 verset 31 à 51

extraits:

31- Dans la nuit même, Pharaon appela Moïse et Aaron, et leur dit: Levez-vous, sortez du milieu de mon peuple, vous et les enfants d'Israël. Allez, servez l'Eternel, comme vous l'avez dit

וַיִּקְרָא לְמֹשֶׁה וּלְאַהֲרֹן לַיְלָה וַיֹּאמֶר קוּמוּ צְּאוּ מִתּוֹךְ עַמִּי גַּם־אַתֶּם גַּם־בְּנֵי יִשְׂרָאֵל וּלְכוּ עִבְדוּ אֶת־יְהוָה כְּדַבֶּרְכֶם

vayyiqera leMoshèh ouleAharon layelah vayyomèr qoumou tstseou mitthokhe 'ammiy ggam-atthèm ggam-benéy yiseraél oulekhou 'ivedou èth-Yahwé kedabèrekhèm

 

37- Les enfants d'Israël partirent de Ramsès pour Succoth au nombre d'environ six cent mille hommes de pied, sans les enfants.

וַיִּסְעוּ בְנֵי־יִשְׂרָאֵל מֵרַעְמְסֵס סֻכֹּתָה כְּשֵׁשׁ־מֵאוֹת אֶלֶף רַגְלִי הַגְּבָרִים לְבַד מִטָּף

vayyisse'ou venéy-yiseraél méra'emesséss ssoukothah keshésh-méoth èlèph rageliy haggevariym levad mittaph

40- Le séjour des enfants d'Israël en Egypte fut de quatre cent trente ans.

וּמוֹשַׁב בְּנֵי יִשְׂרָאֵל אֲשֶׁר יָשְׁבוּ בְּמִצְרָיִם שְׁלֹשִׁים שָׁנָה וְאַרְבַּע מֵאוֹת שָׁנָה

oumoshav benéy yiseraél ashèr yashevou bemitserayim sheloshiym shanah veareba' méoth shanah

43- L'Eternel dit à Moïse et à Aaron: Voici une ordonnance au sujet de la Pâque: Aucun étranger n'en mangera.

וַיֹּאמֶר יְהוָה אֶל־מֹשֶׁה וְאַהֲרֹן זֹאת חֻקַּת הַפָּסַח כָּל־בֶּן־נֵכָר לֹא־יֹאכַל בּוֹ

vayyomèr Yahvé èl-Moshèh veAharon zoth h'ouqqath hapassah' kol-bèn-nékhar lo-yokhal bo 

47-  Toute l'assemblée d'Israël fera la Pâque (avec lui)

כָּל־עֲדַת יִשְׂרָאֵל יַעֲשׂוּ אֹתוֹ

kol-'adath yiseraél ya'asou otho

51- Et ce même jour l'Eternel fit sortir du pays d'Egypte les enfants d'Israël, selon leurs armées(milices)

וַיְהִי בְּעֶצֶם הַיּוֹם הַזֶּה הוֹצִיא יְהוָה אֶת־בְּנֵי יִשְׂרָאֵל מֵאֶרֶץ מִצְרַיִם עַל־צִבְאֹתָם

vayehiy be'ètsèm hayyom hazzèh hotsiy hashem èth-benéy Yiseraél méèrèts mitserayim 'al-tsiveotham

 

 

sourate 28 القصص al-Qaṣaṣ le Récit verset 39 - 40

وَاسْتَكْبَرَ هُوَ وَجُنُودُهُ فِي الْأَرْضِ بِغَيْرِ الْحَقِّ وَظَنُّوا أَنَّهُمْ إِلَيْنَا لَا يُرْجَعُونَ

39. Pharaon et son armée se montrèrent, sans raison, pleins d'arrogance sur terre, pensant qu'ils ne seraient jamais ramenés vers Nous un jour !

Waistakbara houwa wajounoudouhou fi al-ardi bighayri alhaqqi wathannou annahoum ilayna la yourjaεouna

فَأَخَذْنَاهُ وَجُنُودَهُ فَنَبَذْنَاهُمْ فِي الْيَمِّ فَانظُرْ كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الظَّالِمِينَ

40. Nous le saisîmes, lui et ses troupes, et les précipitâmes tous dans la mer. Considère donc comment finissent les pervers !

Faakhathnahou wajunoudahou fanabathnahoum fi alyammi faounthour kayfa kana εaqibatou althalimina

Après cet épisode, Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, et son peuple errent d’abord, avant de se retrouver au mont Sinaï. Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, prend directement conscience que ce lieu correspond à celui où Dieu s’est adressé à lui précédent son retour en Egypte. Dieu impose alors à Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, de jeûner pour une durée de trente jours. Dieu rajoute ensuite une autre dizaine de jours

sourate 7 الأعراف al-Aʿrāf Le Purgatoire verset 142

وَوَاعَدْنَا مُوسَى ثَلاَثِينَ لَيْلَةً وَأَتْمَمْنَاهَا بِعَشْرٍ فَتَمَّ مِيقَاتُ رَبِّهِ أَرْبَعِينَ لَيْلَةً وَقَالَ مُوسَى لأَخِيهِ هَارُونَ اخْلُفْنِي فِي قَوْمِي وَأَصْلِحْ وَلاَ تَتَّبِعْ سَبِيلَ الْمُفْسِدِينَ

 Nous fixâmes à Moïse un rendez-vous pour trente nuits, que Nous complétâmes par dix autres, en sorte que son entretien avec Dieu devait durer quarante nuits. Moïse dit alors à son frère Aaron : «Remplace-moi auprès de mon peuple , agis avec justice et ne suis pas le chemin des pervers.»

Wawaεadna Mousa thalathina laylatan waatmamnaha biεashrin fatamma miqatu Rabbihi arbaεIna laylatan waqala Mousa li-akhihi Harouna oukhloufni fi qawmi waaslih wala tattabiε sabila almoufsidina

Le Sinaï (mont Horeb  חֹרֵב ou Jabal Mūs​a  جبل موسى, Jabal Mūs La Montagne de Dieu  הַר הָאֱלֹהִים  har haélohiym) Le Seigneur y révéla les dix commandements

Bible  תנך ▼Torah תורה Pentateuque▼Exode  שמות  Chemot▼  Théophanie יתרו  Yitro▼   Chapitre 19 ▼   Verset  20

L'Eternel étant descendu sur la montagne de Sinaï, sur le sommet de la montagne ; l'Eternel appela Moïse (Mosché) au sommet de la montagne, et Moïse (Mosché) y monta.

וַיֵּרֶד יְהוָה עַל־הַר סִינַי אֶל־רֹאשׁ הָהָר וַיִּקְרָא יְהוָה לְמֹשֶׁה אֶל־רֹאשׁ הָהָר וַיַּעַל מֹשֶׁה

vayyérèd Yahvé 'al-har ssiynay èl-rosh hahar vayyiqera hashem lemoshèh èl-rosh hahar vayya'al moshèh


Dieu offre ensuite à Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, deux plaques de pierre où sont inscrits les dix commandements. Ces derniers correspondent au fondement des préceptes juif.
D’après Ibn Kathir, ces commandements se retrouvent dans deux versets du Coran la Récitation Divine Révélée:

sourate 6 الأنعام al-Anʿām les Troupeauxverset 151 -152

قُلْ تَعَالَوْاْ أَتْلُ مَا حَرَّمَ رَبُّكُمْ عَلَيْكُمْ أَلاَّ تُشْرِكُواْ بِهِ شَيْئاً وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَاناً وَلاَ تَقْتُلُواْ أَوْلاَدَكُم مِّنْ إمْلاَقٍ نَّحْنُ نَرْزُقُكُمْ وَإِيَّاهُمْ وَلاَ تَقْرَبُواْ الْفَوَاحِشَ مَا ظَهَرَ مِنْهَا وَمَا بَطَنَ وَلاَ تَقْتُلُواْ النَّفْسَ الَّتِي حَرَّمَ اللّهُ إِلاَّ بِالْحَقِّ ذَلِكُمْ وَصَّاكُمْ بِهِ لَعَلَّكُمْ تَعْقِلُونَ

151. Dis-leur : «Venez donc que je vous énumère ce que Dieu vous a interdit : c'est de Lui associer quoi que ce soit, de ne pas traiter vos père et mère avec bonté, de tuer vos enfants par crainte de pauvreté, car c'est Nous qui vous pourvoirons, vous et eux, de moyens de subsister , c'est de commettre des turpitudes apparentes ou cachées, d'attenter, sauf pour une juste cause, à la vie d'autrui que Dieu a déclarée sacrée. Voilà ce que votre Seigneur vous a recommandé et que vous ferez bien de méditer.

Qul taεalaw atlou ma harrama Rabboukoum εalaykoum alla tushrikou bihi shay-an wabialwalidayni ihsanan wala taqtoulou awladakoum min imlaqin nahnou narzouqoukoum wa-iyyahoum wala taqrabou alfawahisha ma thahara minha wama batana wala taqtoulou alnnafsa allatiharrama Allahou illa bialhaqqi thalikoum wassakoum bihi laεallakoum taεqilouna

وَلاَ تَقْرَبُواْ مَالَ الْيَتِيمِ إِلاَّ بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ حَتَّى يَبْلُغَ أَشُدَّهُ وَأَوْفُواْ الْكَيْلَ وَالْمِيزَانَ بِالْقِسْطِ لاَ نُكَلِّفُ نَفْساً إِلاَّ وُسْعَهَا وَإِذَا قُلْتُمْ فَاعْدِلُواْ وَلَوْ كَانَ ذَا قُرْبَى وَبِعَهْدِ اللّهِ أَوْفُواْ ذَلِكُمْ وَصَّاكُم بِهِ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ

152. N'utilisez les biens de l'orphelin que dans son intérêt bien compris, et ce jusqu'à ce qu'il atteigne sa majorité ! Observez la juste mesure et le bon poids en toute équité ! Nous n'imposons à aucune âme une charge qu'elle ne puisse supporter. Et quand vous témoignez, soyez impartiaux, fût-ce à l'égard d'un proche parent ! Soyez également fidèles à vos pactes envers Dieu ! Voilà ce que le Seigneur vous recommande de faire. Peut-être serez-vous amenés à y réfléchir?

Wala taqrabou mala alyatimi illa biallati hiya ahsanou hatta yablougha ashouddahou waawfou alkayla waalmizana bialqisti la noukallifou nafsan illa wousvaha wa-itha qoultoum faiεdilou walaw kana tha qourba wabiεahdi Allahi awfou thalikoum wassakoum bihi lavallakoum tathakkarouna


Alors que Moïse Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, s’est retiré et n’a pas eu de contact avec son peuple pendant quarante jours, il apprend à son retour que ces derniers idolâtrent un veau. Moussa, paix et bénédictions soient sur lui, furieux, leur explique alors qu’ils ne doivent vénérer qu’un seul Dieu. Certains l’écoutent et reviennent directement à la raison, d’autre continue d’idolâtrer.

sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 54

وَإِذْ قَالَ مُوسَى لِقَوْمِهِ يَا قَوْمِ إِنَّكُمْ ظَلَمْتُمْ أَنفُسَكُمْ بِاتِّخَاذِكُمُ الْعِجْلَ فَتُوبُواْ إِلَى بَارِئِكُمْ فَاقْتُلُواْ أَنفُسَكُمْ ذَلِكُمْ خَيْرٌ لَّكُمْ عِندَ بَارِئِكُمْ فَتَابَ عَلَيْكُمْ إِنَّهُ هُوَ التَّوَّابُ الرَّحِيمُ

Souvenez-vous lorsque Moïse dit : «Ô mon peuple ! Vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en adoptant le culte du Veau d'or. Repentez-vous donc à votre Créateur ! Punissez de mort les coupables vous-mêmes ! Dieu appréciera sûrement ce geste de bonne volonté.» Et effectivement Dieu accepta votre repentir, car Il est Plein de Mansuétude et de Clémence.

Wa-ith qala Mousa liqawmihi ya qawmi innakoum thalamotum anfousakoum biittikhathikoumou alεijla fatoubou ila bariikoum faouqtoulou anfousakoum thalikoum khayroun lakoum εinda bar-ikoum fataba εalaykoum innahu huwa alTawwabou alRahimou


Le peuple de Moïse Moussa décide alors de se repentir et le Prophète choisit soixante-dix des hommes les plus pieux hommes afin de les accompagner sur le Mont Tour. Arrivés au sommet, les hommes expliquent à Moïse  Moussa qu’ils ne le croiront pas tant qu’ils n’auront pas aperçu Dieu. C’est alors que la terre se met à trembler et les soixante-dix hommes sont frappés par la foudre. Ils meurent sur le coup.
Mais Dieu est Miséricordieux, et le peuple se repend, alors il fait renaître les soixante-dix hommes décédés. Le peuple hébreu est alors puni et doit parcourir le désert pendant quarante ans en raison de son refus de faire la guerre à une ville impie malgré l’assistance que Dieu leur garantie.
C’est entouré des enfants d’Israël que Moïse meurt. Ces enfants qui avaient pourtant réfuté les miracles de Dieu. Mais Dieu est Miséricordieux et Il les avaient souvent repentit.

 

Le Mont Nébo Har Nəvō  הר נבו ; Djabal Nibou جبل نيبو, « colline, tumulus » Moïse vit la terre promise

Bible  תנך ▼Torah תורה Pentateuque ▼Deutéronome  דברים Devarim, paroles▼  Mort de Moïse  וזאת הברכה Vezot habera'ha ▼   Chapitre  1 ▼  Verset  1 à 4.

1-Mosché monta des plaines de Moab à la montagne de Nébo, au sommet du Pisga qui est en face de Ieré'ho (Jérico) ; l'Eternel lui fit voir tout le pays, le Guilad jusqu'à Dane ;

וַיַּעַל מֹשֶׁה מֵעַרְבֹת מוֹאָב אֶל־הַר נְבוֹ רֹאשׁ הַפִּסְגָּה אֲשֶׁר עַל־פְּנֵי יְרֵחוֹ וַיַּרְאֵהוּ יְהוָה אֶת־כָּל־הָאָרֶץ אֶת־הַגִּלְעָד עַד־דָּן

vayya'al moshèh mé'arevoth moav èl-har nevo rosh hapisseggah ashèr 'al-penéy yeréh'o vayyareéhou hashem èth-kol-haarèts èth-haggile'ad 'ad-ddan 
 2- Et tout Naphtali et tout le pays d'Ephraïme et de Menasché, et tout le pays de Iehouda jusqu'à la mer ultérieure ;

וְאֵת כָּל־נַפְתָּלִי וְאֶת־אֶרֶץ אֶפְרַיִם וּמְנַשֶּׁה וְאֵת כָּל־אֶרֶץ יְהוּדָה עַד הַיָּם הָאַחֲרוֹן

veéth kol-naphetthaliy veèth-èrèts èpherayim oumenashèh veéth kol-èrèts yehoudah 'ad hayyam haah'aron
 3- Et le midi et la campagne de la vallée de Ieré'ho, ville des palmes, jusqu'à Tsôar.

וְאֶת־הַנֶּגֶב וְאֶת־הַכִּכָּר בִּקְעַת יְרֵחוֹ עִיר הַתְּמָרִים עַד־צֹעַר

veèth-hannègèv veèth-hakikar biqe'ath yeréh'o 'iyr hatthemariym 'ad-tso'ar 
 4- L'Eternel lui dit : voici le pays que j'ai confirmé par serment à Abrahame, à Iits'hak et à Jâcob, savoir : à ta postérité je le donnerai ; je te l'ai fait voir par tes yeux, mais là tu ne passeras pas.

וַיֹּאמֶר יְהוָה אֵלָיו זֹאת הָאָרֶץ אֲשֶׁר נִשְׁבַּעְתִּי לְאַבְרָהָם לְיִצְחָק וּלְיַעֲקֹב לֵאמֹר לְזַרְעֲךָ אֶתְּנֶנָּה הֶרְאִיתִיךָ בְעֵינֶיךָ וְשָׁמָּה לֹא תַעֲבֹר

vayyomèr hashem élayv zoth haarèts ashèr nisheba'etthiy leaveraham leyitseh'aq ouleya'aqov lémor lezare'akha ètthenènnah hèreiythiykha ve'éynèykha veshammah lo tha'avor

Il prononça ses trois derniers sermons

Bible  תנך ▼Torah תורה Pentateuque ▼Deutéronome  דברים Devarim, paroles▼   Incrédulité à Cadès ▼  Chapitre  1 ▼  Versets 1à 46  

extraits

31- Et au désert, où tu as vu que l'Eternel ton Dieu t'a porté comme un homme porte son fils, dans tout le chemin où vous avez marché, jusqu'à votre arrivée dans cet endroit.

וּבַמִּדְבָּר אֲשֶׁר רָאִיתָ אֲשֶׁר נְשָׂאֲךָ יְהוָה אֱלֹהֶיךָ כַּאֲשֶׁר יִשָּׂא־אִישׁ אֶת־בְּנוֹ בְּכָל־הַדֶּרֶךְ אֲשֶׁר הֲלַכְתֶּם עַד־בֹּאֲכֶם עַד־הַמָּקוֹם הַזֶּה

ouvammidebar ashèr raiytha ashèr nesaakha hashem élohèykha kaashèr yisa-iysh èth-beno bekhal-haddèrèkhe ashèr halakhetthèm 'ad-boakhèm 'ad-hammaqom hazzèh

32- Et malgré cela vous ne crûtes point en Eternel votre Dieu,

וּבַדָּבָר הַזֶּה אֵינְכֶם מַאֲמִינִם בַּיהוָה אֱלֹהֵיכֶם

ouvaddavar hazzèh éynekhèm maamiynim bhashem élohéykhèm 

43- Je vous parlai, mais vous ne m'écoutâtes point ; vous fûtes rebelles à la paroles de l'Eternel, vous fûtes téméraires, et vous montâtes sur la montagne. 

וָאֲדַבֵּר אֲלֵיכֶם וְלֹא שְׁמַעְתֶּם וַתַּמְרוּ אֶת־פִּי יְהוָה וַתָּזִדוּ וַתַּעֲלוּ הָהָרָה

vaadabér aléykhèm velo shema'etthèm vatthamerou èth-piy hashem vatthazidou vattha'alou haharah

Deutéronome דְּבָרִים Devarim, paroles 3 Dernières dispositions de Moïse:21, ce qui signifie « Dieu sauve ».

autres extraits

 Bible תנך ▼ Torah  תורה ▼ Deutéronome דברים Devarim, paroles▼ Dernières dispositions de Moïse ▼ Chapitre 3▼Verset 21 

21-Et à Iehoschoua je commandai en ce temps-là, savoir : tes yeux ont vu que l'Eternel votre Dieu à ces deux rois ; ainsi l'Eternel fera à tous les royaumes vers lesquels tu vas passer

וְאֶת־יְהוֹשׁוּעַ צִוֵּיתִי בָּעֵת הַהִוא לֵאמֹר עֵינֶיךָ הָרֹאֹת אֵת כָּל־אֲשֶׁר עָשָׂה יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם לִשְׁנֵי הַמְּלָכִים הָאֵלֶּה כֵּן־יַעֲשֶׂה יְהוָה לְכָל־הַמַּמְלָכוֹת אֲשֶׁר אַתָּה עֹבֵר שָׁמָּה

veèth-yehoshou'a tsiouéythiy ba'éth hahiv lémor 'éynèykha harooth éth kol-ashèr 'asah hashem élohéykhèm lishenéy hammelakhiym haéllèh kén-ya'asèh hashem lekhal-hammamelakhoth ashèr atthah 'ovér shammah

Le nom vient de la racine trilittère yècha  ישע, « sauver ».

Il est le successeur de Moïse  מֹשֶׁה בן עמרם Moshé benAmram,  Mωϋσῆς ou Μωσῆς, Mō(y)sēs,  Moyses,  موسى Moussa, dans la conduite du peuple hébreu vers la Terre promise (Terre d’Israël ארץ ישראל Eretz Israel.

Fils, de Noun נון, membre de la Tribu d'Éphraïm אֶפְרַיִם Efrayim. Né en Égypte  à l'époque de l'esclavage* des Hébreux  vers 1650- à vers -1410 durant 430 ans selon la Bible (Exode. 12:40) ou 210 ans selon le commentateur français Rabbi Chlomo ben Itzhak HaTzarfati dit Rachi (1040-1105). Josué, יְהוֹשֻׁעַ Yĕhōshúaʕ est témoin de la sortie d'Égypte des Israélites sous la direction de Moïse Moussa. Il se distingue en tant que commandant militaire lorsque les tribus d'Israël sont attaquées par le peuple d'Amalek עֲמָלֵק à Réphidim  רפידים. **

*  Le mot eved  עבד  pluriel עֲבָדִים   Proto-Semitic *ʿabd-. Formé à partir de la racine ע־ב־ד avad  ‎ (`-b-d).  عبدا abdana qui veut dire aussi « travailler » et est traduit selon le contexte ou le traducteur par « serviteur », « travailleur » ou « esclave »

Fresque representant la confection de briques 1

**Raphidim רפידים est un lieu de l'Arabie pétrée  العربية البترائية‎ al Arabiat al bitirayiyat, cité dans la Bible et situé à peu de distance du mont Horeb  חֹרֵב la « Montagne de Dieu »  souvent considérés comme étant le Mont Sinaï  הַר סִינַיHar Sinai طُور سِينَاء‎,  Ṭūr Sīnāʼ montagne de Moïse  جبل موسى Djebel Moussa.

Les Amalécites  ענקים  العماليق  Alamaliq «Géants» tribu de nomades édomites mentionnée dans la Bible, descendants d'Amalek, عمالقة "Géant" (petit-fils d'Ésaü עשו ; عيسو, 'îsou. fils d'Isaac יצחק Yiṣḥāq إسحاق isHāq et de Rébecca, רבקה, Rivqah ريبيكا et le frère de Jacob יעקב, Ya`aqov, « il talonnera » ; يعقوب, Ya`qūb ou Ya`qob, « Dieu a soutenu » ou « protégé ».)) En tant que tel, il est chef d'une tribu édomite, אדום ʼEdom « (rouge, terre, surface plate) en référence au calcaire rougeâtre »*** les Amalécites.) et qui occupaient un territoire correspondant au sud de la Judée יהודה, Yehudah, entre l'Idumée  «אדום Edom » et le désert du Sinaï סִינַי , ou du mot hébreu סֶ֫נֶּה‎ Senneh سِينَاء Sīnāʼ en Égypte.

***L'Arabah הָֽעֲרָבָה Ha'Arava,: وادي عربة Wādī ʻAraba) est une partie de la vallée du grand rift située entre la mer Morte au nord et le golfe d'Aqaba מפרץ אילת Mifratz Eilat خليج العقبة Khalij al Aqaba au sud. Elle forme une partie de la frontière terrestre entre Israël à l'ouest et la Jordanie à l'est

Royaume d edom 1

Selon la Bible, ils furent toujours acharnés contre les Hébreux, qui à leur tour les regardaient comme une race maudite. Dieu ordonna à Saül  שאול - Šā’ûlSha'ul « Désiré »de les exterminer. Ce roi leur déclara la guerre et les défit. Mais, contre la défense de Dieu, il pardonna à Agag  אֲגַג, 'Aghaj أغاج  ou يأجوج Yajuj leur roi : cette désobéissance lui fit perdre sa couronne, qui fut transférée à David  דָּוִיד  Daoud داود le Prophète-roi

Par la suite, dans le livre d'Esther  מגילת אסתר Meguilat Esther, les exilés du premier Temple auront à pâtir des volontés génocidaires d'Haman,  המן  Haman l'Agagite  המן האגגיvizir de l'empire perse sous le règne d'Assuérus  אֲחַשְׁוֵרוֹשׁ  (Xerxès 1er  vers -519 et mort en -465 (ou -475). Haman הָמָן fils de Hammedatha הַמְּדָתָא, descendant d'Agag, אֲגַגou haagagiy  הָאֲגָגִי roi des Amalécites

Bible  תנך ▼  Hagiographes כתובים ketuvím « écrire » ▼  Esther  אסתר ▼ Chapitre. 3 ▼ Verset.  1 

Après ces choses, le roi Assuérus fit monter au pouvoir Haman, fils d'Hammedatha, l'Agaguite; il l'éleva en dignité et plaça son siège au-dessus de ceux de tous les chefs qui étaient auprès de lui.

אַחַר הַדְּבָרִים הָאֵלֶּה גִּדַּל הַמֶּלֶךְ אֲחַשְׁוֵרוֹשׁ אֶת־הָמָן בֶּן־הַמְּדָתָא הָאֲגָגִי וַיְנַשְּׂאֵהוּ וַיָּשֶׂם אֶת־כִּסְאוֹ מֵעַל כָּל־הַשָּׂרִים אֲשֶׁר אִתּוֹ

 

ah'ar haddevariym haéllèh ggiddal hammèlèkhe ah'ashevérosh èth-haman bèn-hammedatha haagagiy vayenaseéhou vayyasèm èth-kisseo mé'al kol-hasariym ashèr ittho

Voir aussi Goliath גָּלְיָת, Galit  جليت. : גָּלְיָת ;  جالوت, aussi connu sous le nom « Goliath de Gath  גת, « presse pour le vin »» – du nom d'une des cinq cités-États philistines פְּלִשְׁתִּיםpelištīm ( voir carte ci dessous)

La première mention des Philistins apparaît sur une inscription du temple de Medinet Habou, où  رمسيس الثالث Ramsès III   1186 , -1154 à célèbré une victoire maritime et terrestre sur les peuples de la mer.

Bateau de guerre philistin

 

Dans le judaïsme, les Amalécites représentent l'ennemi archétypal des Juifs.

Edom sinaiPays de madyan

Bible  תנך ▼ Torah  תורה ▼Exode  שְׁמוֹת  Shemot ▼Combat avec Amalek. ▼ Chapitre. 17▼verset 8 à16

extrait  versets 8-9

 

8-Amalek vint et combattit contre Israël à Rephidime.

וַיָּבֹא עֲמָלֵק וַיִּלָּחֶם עִם־יִשְׂרָאֵל בִּרְפִידִם

vayyavo 'Amaléq vayyillah'èm 'im-yiseraél birephiydim

9-Mosché « Moïse » dit à Iehoschouâ  « Josué »: choisis-nous des hommes, et sors, combats contre Amalek ; demain je me tiendrai sur le sommet du coteau, le bâton de Dieu en ma main.

וַיֹּאמֶר מֹשֶׁה אֶל־יְהוֹשֻׁעַ בְּחַר־לָנוּ אֲנָשִׁים וְצֵא הִלָּחֵם בַּעֲמָלֵק מָחָר אָנֹכִי נִצָּב עַל־רֹאשׁ הַגִּבְעָה וּמַטֵּה הָאֱלֹהִים בְּיָדִי

 

vayyomèr Moshèh èl-Yehoshou'a beh'ar-lanou anashiym vetsé hillah'ém ba'Amaléq mah'ar anokhiy nitstsav 'al-rosh haggive'ah oumattéh haélohiym beyadiy

 Il mène la conquête du pays de Canaan* phénicien : KNˁN Kanaʿn  כנעןKənáʿan  كنعان Kanʿān puis y installe les tribus d'Israël.

Pays de canaan

Dans la Septante, il est appelé Jésus fils de Navé (᾿Ιησοῦς υἱὸς Ναυὴ = Iéssous Uios Naué). ΙΗΣΟΥΣ (Iéssous) est le titre du Livre de Josué ספר יהושע Sefer Y'hoshua dans la Septante,  l'Ancien Testament

Par ailleurs, quoiqu'il ne soit pas directement nommé dans le Saint Coran, Parole et Révélation de Dieu envoyé à toute l’Humanité et d’abord aux illettrés « oummiyin »  les arabes  il y est implicitement mentionné au verset : « Et lorsque Mûsâ   موسى, Moïse dit à son valet. »

Sourate 18 الكهف   al-Kahf la Caverne - Versets 60 et 62.

Il est à ce titre considéré comme un Prophète sous le nom: يوشع بن نون Yūshaʿ ibn Nūn..

 

.وَإِذْ قَالَ مُوسَى لِفَتَاهُ لَا أَبْرَحُ حَتَّى أَبْلُغَ مَجْمَعَ الْبَحْرَيْنِ أَوْ أَمْضِيَ حُقُباً

60-Rappelle-toi quand Moïse dit à son valet* : «Je ne cesserai de marcher que lorsque j'aurai atteint le confluent des deux mers, dussé-je y mettre des années !»

Wa-ith qala Moussa lifatahou la abrahou hatta ablougha majmaAa al bahrayni aw amdiya houqouban

.فَلَمَّا جَاوَزَا قَالَ لِفَتَاهُ آتِنَا غَدَاءنَا لَقَدْ لَقِينَا مِن سَفَرِنَا هَذَا نَصَباً

62- Et lorsqu'ils eurent dépassé cet endroit, Moïse dit à son valet : «Apporte-nous notre repas, cette étape nous a durement éprouvés.»

Falamma jawaza qala lifatahou atina ghadaana laqad laqina min safarina hatha nasaban

 

*Valet, les sens : serviteur, page, jeune disciple, aide de camp, jeune engagé, à son garçon, être dans sa jeunesse, être adolescent, adulte, être dans la force de l'âge..

En regardant de plus près  ce valet  Yūsha  يوشع Josué à un lien de parenté avec Mûsâ   موسى, Moïse (cousins au 3è dégrés)

comme quoi bien comprendre le sens et qui est vraiment concerné!

Voir genealogie biblique 1

Bible  תנך▼ Torah  תורה ▼  Genèse  בראשית   Bereshit▼ Vayigach  ויגש L'accueil de Joseph.▼ Chapitre.47▼ Verset. 11 

Joseph établit son père et ses frères, et leur donna une propriété dans le pays d'Egypte, dans la meilleure partie du pays, dans la contrée de Ramsès, comme Pharaon l'avait ordonné

וַיּוֹשֵׁב יוֹסֵף אֶת־אָבִיו וְאֶת־אֶחָיו וַיִּתֵּן לָהֶם אֲחֻזָּה בְּאֶרֶץ מִצְרַיִם בְּמֵיטַב הָאָרֶץ בְּאֶרֶץ רַעְמְסֵס כַּאֲשֶׁר צִוָּה פַרְעֹה

vayyoshév yosséph èth-aviyv veèth-èh'ayv vayyitthén lahèm ah'ouzzah beèrèts mitserayim beméytav haarèts beèrèts ra'emesséss kaashèr tsiouah phare'oh

 

 Bible - תנך ▼ Torah - תורה ▼ Nombres - במדבר ▼ Massei - מסעי Les étapes de l'Exode ▼  Chapitre. 33 ▼ Verset.  5 ▼

Les enfants d'Israël partirent de Ramsès, et campèrent à Succoth.« veut dire : cabanes »

וַיִּסְעוּ בְנֵי־יִשְׂרָאֵל מֵרַעְמְסֵס וַיַּחֲנוּ בְּסֻכֹּת

vayyisse'ou venéy-yiseraél méra'emesséss vayyah'anou bessoukoth

Une des deux cités pharaoniques dans lesquelles les Hébreux  עברי  Ivri  al eibria العبرية  furent, selon l'Exode, obligés de fabriquer des briques

Pithom tjekou ou per atoum

Yaoud yaout hierogliphe

La stèle de Mérenptah (Mineptah), appelée aussi stèle de la Victoire ou encore stèle d'Israël, est une stèle funéraire du pharaon Akhenaton datant du 13è siècle avant notre ère

 

La stele de merenptah peuple d israil detruit

comparaison ornements royaux des pharaons égyptiens et des ornements religieux des israélites -juifs -hébreux

Comparaison ornement royaux pharaon egyptien et religieux israelite

 

Decendants de ham

Moïse מֹשֶׁה Moshé موسى  Moussa Que la paix de Dieu soit sur lui  علیه‌السلامAlayhi as-salâm, est le personnage le plus attesté et le plus cité dans l'ensemble des textes bibliques, apparaissant à 765 reprises dans la Bible hébraïque"Pentateuque"  dont 290 fois dans le seul Livre de l'Exode שְׁמוֹת, shemōt et à 79 reprises dans le Nouveau Testament Ἡ Καινὴ Διαθήκη / Hê Kainề Diathếkê (l'ensemble des écrits relatifs à la vie de Jésus fils de Marie عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ Îsa ibn Maryam et à l'enseignement de ses premiers disciples )

Les sourates et versets du Coran القُرْآن, al-Qurʾān, la Récitation Révélée à Muhammad  ou apparaît le nom de Moïse מֹשֶׁה Moshéموسى  Moussa Que la paix de Dieu soit sur eux  السلام عليهم as-salâm   ‘Alayhim

 

2- البقرة Al-Baqara la Vache

51. Souvenez-vous également du jour où Nous avons donné rendez-vous à Moïse pendant quarante nuits et que vous avez profité de son absence pour adopter le Veau d'or comme idole, faisant ainsi preuve de votre iniquité.

53. Après quoi, Nous donnâmes à Moïse le Livre et le Critérium du Bien et du Mal, afin que vous soyez bien guidés.

54. Souvenez-vous lorsque Moïse dit : «Ô mon peuple ! Vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en adoptant le culte du Veau d'or. Repentez-vous donc à votre Créateur ! Punissez de mort les coupables vous-mêmes ! Dieu appréciera sûrement ce geste de bonne volonté.» Et effectivement Dieu accepta votre repentir, car Il est Plein de mansuétude et de clémence.

55. Et quand vous dîtes : «Ô Moïse ! Nous ne croirons à ta mission que le jour où nous verrons Dieu face à face», n'aviez-vous pas vu de vos propres yeux la foudre s'abattre sur vous?

60. Souvenez-vous lorsque Moïse demanda à Dieu d'étancher la soif de son peuple et lorsque Nous lui dîmes : «Frappe le rocher de ton bâton !» Et aussitôt douze sources en jaillirent, et chaque tribu reconnut la source où elle devait se désaltérer. «Mangez et buvez des dons que Dieu vous a octroyés, leur fut-il dit, mais ne semez pas le trouble sur la Terre !»

61. Or, vous n'avez pas tardé à dire : «Ô Moïse ! Nous ne pouvons plus supporter toujours la même nourriture. Invoque ton Seigneur en notre faveur pour qu'Il fasse pousser pour nous, entre autres produits de la terre, des légumes, des concombres, de l'ail, des lentilles et des oignons.» – «Vous voulez donc échanger, leur répondit Moïse, ce qui est bon contre ce qui l'est moins? Eh bien, descendez à n'importe quelle ville ! Vous y trouverez sûrement ce que vous demandez.» Là, ils furent frappés d'humiliation et d'indigence, et la colère de Dieu s'abattit sur eux pour n'avoir pas voulu croire à Ses signes et pour avoir tué injustement Ses prophètes. Telles furent les suites de leur transgression et de leur désobéissance.

67. Un jour, Moïse dit à son peuple : «Dieu vous ordonne d'immoler une vache», et il reçut cette réponse : «Est-ce que tu te moques de nous?» «Que Dieu me préserve, dit Moïse, d'être du nombre des gens inconvenants !»

69. – «Demande à ton Seigneur de nous en indiquer la couleur», reprirent-ils. À quoi Moïse répondit : «Dieu vous dit qu'il s'agit d'une vache d'un jaune clair et agréable à voir.»

71. Moïse reprit : «Dieu vous dit qu'il s'agit d'une vache non assujettie aux labours ou à l'arrosage des champs, et qui n'a aucune infirmité ni aucune tache sur la robe.»  «Enfin, dirent-ils, tu nous apportes maintenant la vérité.» Et ils immolèrent alors la vache. Et peu s'en est fallu qu'ils ne l'eussent pas fait.

87. Nous avons déjà transmis le Livre à Moïse et, après lui, Nous avons envoyé d'autres Prophètes, de même que Nous avons doté Jésus, fils de Marie, de preuves éclatantes, en le faisant soutenir par l'Esprit saint. Alors jusqu'à quand continuerez-vous à accueillir avec morgue les prophètes, traitant les uns d'imposteurs et massacrant les autres, chaque fois que le message qu'ils vous apportent ne flatte pas vos caprices?

92. Déjà Moïse s'était adressé à vous avec des preuves évidentes, mais, pendant son absence, vous avez adopté comme idole le Veau d'or. Vous êtes vraiment des créatures injustes !

108. Voudriez-vous harceler votre Prophète des mêmes questions insidieuses qu'on posait autrefois à Moïse? Sachez que quiconque échange la foi contre l'impiété sera totalement éloigné du droit chemin !

136. Dites : «Nous croyons en Dieu, à ce qui nous a été révélé, à ce qui a été révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et aux Tribus, à ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, à ce qui a été révélé aux prophètes par leur Seigneur, sans établir entre eux aucune différence. Et c'est à Dieu que nous sommes entièrement soumis.»

246. Connais-tu l'histoire de ces notables israélites qui allèrent trouver, après la mort de Moïse, un de leurs prophètes, pour lui dire : «Désigne-nous un roi sous les ordres duquel nous irons combattre pour la Cause de Dieu !» «N'est-il pas à craindre, leur dit le prophète, que vous refusiez de combattre, si l'ordre de le faire vous est donné?» «Et pourquoi ne combattrions-nous pas pour la Cause de Dieu, répliquèrent-ils, nous qui avons été chassés de nos foyers et séparés de notre progéniture?» Mais, lorsque le combat leur fut prescrit, ils tournèrent tous le dos à l'ennemi, à l'exception d'une poignée d'entre eux. Dieu connaît bien les pervers.

248. Et leur prophète ajouta : «Le signe de son investiture sera le retour du reliquaire qui sera porté par des anges et contiendra, en guise de réconfort de la part de votre Seigneur, des reliques de la famille de Moïse et de la famille d'Aaron. C'est là un signe indubitable pour vous, pour peu que vous soyez des croyants sincères.»

3- آل عمران Al-i'Imran la Famille de Imran

84. Dis : «Nous croyons en Dieu, à ce qu'Il nous a révélé, à ce qu'Il a révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux Tribus , à ce qu'ont reçu de leur Seigneur Moïse, Jésus et les prophètes. Nous ne faisons aucune distinction entre eux, et c'est à Dieu que nous nous soumettons.»

4-  النساء An-Nisà les Femmes

 153. Les gens des Écritures insistent pour que tu fasses descendre à leur intention un Livre du Ciel ! N'avaient-ils pas demandé à Moïse bien plus encore quand ils lui avaient dit : «Fais-nous voir Dieu face à face !»? Aussi furent-ils frappés par la foudre en punition de tant d'insolence. Puis ils se mirent à adorer le Veau d'or, en dépit des preuves évidentes qu'ils avaient reçues. Nous leur pardonnâmes cependant leurs erreurs et Nous dotâmes Moïse d'une autorité certaine.

164. Il y a des prophètes dont Nous t'avons précédemment narré le récit, et d'autres sur lesquels Nous ne t'avons rien dit. Il est certain que Dieu a adressé la parole de vive voix à Moïse

5-  المائدة Al-Maidah la Table

20. Souvenez-vous quand Moïse dit à son peuple : «Ô mon peuple ! Soyez reconnaissants des bienfaits de Dieu à votre égard, lorsqu'Il a choisi parmi vous des prophètes, a

fait de vous des rois, et vous a accordé ce qu'Il n'a accordé à nul autre.

22. – «Ô Moïse, répondirent les israélites, cette terre est occupée par un peuple redoutable, et nous ne pourrons nous y risquer que quand ils l'auront évacuée. S'ils en sortent, nous sommes disposés à y entrer.»

24. – «Ô Moïse, s'écrièrent-ils, jamais nous n'y entrerons tant qu'ils ne l'auront pas quittée ! Allez-y, toi et ton Dieu, pour les combattre ! Quant à nous, nous resterons là à attendre !»

25. – «Seigneur, dit Moïse, je n'ai de pouvoir que sur moi et mon frère. Éloigne de nous ce peuple pervers !»

6- الأنعامAl-An'am les Troupeaux

84. Et Nous lui donnâmes pour enfants Isaac et Jacob, que Nous avons dirigés dans la bonne voie, comme Nous l'avions fait pour Noé auparavant. Et Nous lui donnâmes aussi, comme descendants, David, Salomon, Job, Joseph, Moïse et Aaron. C'est ainsi que Nous récompensons les hommes de bien.

91. Les négateurs n'estiment pas Dieu à Sa juste valeur quand ils disent : «Dieu n'a jamais rien révélé à un mortel.» Demande-leur : «Qui donc a révélé l'Écriture que Moïse a apportée comme lumière et direction pour les hommes? Ce Livre que vous écrivez sur des feuillets, pour n'en montrer qu'une partie, tout en cachant tout le reste, et dans lequel vous avez appris ce que vous ne saviez ni vous ni vos ancêtres?» Réponds-leur : «N'est-ce pas que c'est Dieu !» Puis laisse-les divaguer dans leurs vaines disputes.

154. Puis Nous avons donné à Moïse, en insigne récompense pour sa conduite exemplaire, l'Écriture qui constitue à la fois une explication détaillée de toute chose, une bonne direction et une miséricorde divine, afin que les juifs puissent croire à leur comparution devant leur Seigneur.

7- الأعراف Al-A'raf le Purgatoire

103. Après ces prophètes, Nous avons envoyé Moïse avec Nos signes à Pharaon et aux dignitaires de son peuple qui ont commis l'injustice de les renier. Considère donc quelle fut la fin des corrupteurs !

104. «Ô Pharaon, dit Moïse, je suis un messager du Seigneur de l'Univers.

107. Moïse jeta alors son bâton, et aussitôt celui-ci se mua en véritable serpent,

115. Les magiciens dirent alors à Moïse : «Veux-tu commencer ou est-ce nous qui commençons?»

116. – «Commencez !», répondit Moïse. Et aussitôt qu'ils eurent jeté leurs sorts, ils fascinèrent la foule, lui inspirèrent une grande frayeur et déployèrent une magie extraordinaire !

117. Nous inspirâmes alors à Moïse de jeter son bâton qui, aussitôt, se mit à engloutir ce que les magiciens avaient inventé.

122. au Dieu de Moïse et d'Aaron !»

127. Alors les dignitaires du royaume de Pharaon s'écrièrent : «Vas-tu laisser Moïse et son peuple semer le désordre dans le pays et entraîner ta déchéance et celle de tes divinités?» – «Nous mettrons à mort, répondit Pharaon, leurs fils et conserverons la vie à leurs filles. De toute façon, nous les tenons à notre merci !»

128. – «Demandez l'assistance de Dieu, dit Moïse à son peuple, et soyez patients ! La Terre est à Dieu. Il la donne en héritage à qui Il veut parmi Ses serviteurs, et l'heureuse fin est à ceux qui Le craignent.»

129. – «Nous avons été maltraités, lui dirent-ils, avant ton arrivée et nous le sommes encore !» – «Peut-être votre Seigneur fera-t-Il périr votre ennemi, reprit Moïse, et fera-t-Il de vous Ses héritiers sur la Terre, pour voir comment vous vous y comporterez?»

131. Un bienfait leur arrivait-il, ils disaient : «Cela nous est dû !»  mais quand un malheur les frappait, ils qualifiaient Moïse et ses compagnons d'oiseaux de mauvais augure, alors que leur sort dépendait uniquement de leur Seigneur. Mais la plupart d'entre eux ne s'en doutaient guère.

132. Ils disaient à Moïse : «Quel que soit le signe que tu nous apportes pour nous fasciner, nous ne serons jamais disposés à te croire !»

134. Et chaque fois que le châtiment tombait sur eux, ils disaient : «Ô Moïse ! Invoque ton Seigneur en notre faveur suivant l'alliance qu'Il a conclue avec toi. Si tu écartes de nous ce malheur, nous croirons en toi et nous laisserons partir avec toi les fils d'Israël.»

138. Nous fîmes traverser la mer aux fils d'Israël et ils rencontrèrent un peuple qui vouait un culte assidu à ses idoles. Ils lui dirent alors : «Ô Moïse ! Fais-nous un dieu semblable aux leurs !» – «Bande d'insensés que vous êtes !, leur répondit Moïse.

142. Nous fixâmes à Moïse un rendez-vous pour trente nuits, que Nous complétâmes par dix autres, en sorte que son entretien avec Dieu devait durer quarante nuits. Moïse dit alors à son frère Aaron : «Remplace-moi auprès de mon peuple  agis avec justice et ne suis pas le chemin des pervers.»

143. Lorsque Moïse vint à Notre rencontre et que son Seigneur lui eut adressé la parole, il dit : «Seigneur, montre-Toi à moi pour que je Te voie !» – «Non, tu ne Me verras pas, répliqua le Seigneur. Mais regarde plutôt la montagne. Si elle reste immobile à sa place, tu pourras alors Me voir.» Et lorsque son Seigneur se manifesta à la montagne, Il la réduisit en poussière, et Moïse tomba foudroyé. Revenu à lui, il s'écria : «Gloire à Toi ! Je reviens à Toi, plein de repentir, et je suis le premier des croyants.»

144. – «Ô Moïse, dit le Seigneur, Je t'ai élu d'entre les hommes pour te confier Mon message et t'adresser Ma parole. Prends ce que Je te donne et sois-en reconnaissant !»

148. Pendant l'absence de Moïse, son peuple avait façonné avec leurs parures le corps d'un veau doué de mugissement. Ne s'étaient-ils pas rendu compte que ce veau ne pouvait ni leur parler ni leur être utile en quoi que ce soit? Toujours est-il qu'ils le prirent pour divinité, faisant ainsi preuve d'iniquité.

150. Lorsque Moïse revint vers son peuple, il dit, plein de colère et d'amertume : «Quelle conduite lamentable a été la vôtre pendant mon absence ! Avez-vous voulu hâter le décret de votre Seigneur?» Puis, jetant les Tables, il empoigna par les cheveux son frère et se mit à le tirer vers lui. «Ô fils de ma mère !, s'écria Aaron. Ces gens-là ont profité de ma faiblesse et ont failli me tuer. Ne réjouis donc pas à mes dépens nos adversaires et ne me range pas parmi les pervers !»

151. – «Seigneur, dit Moïse, pardonne-moi, ainsi qu'à mon frère ! Reçois-nous au sein de Ta miséricorde, car Ta miséricorde n'a point d'égale !»

154. Lorsque la colère de Moïse se fut apaisée, il reprit les Tables, dont le texte constituait une direction et une grâce pour ceux qui craignent leur Seigneur.

155. Et il choisit soixante-dix hommes parmi son peuple, pour l'accompagner à Notre rendez-vous. Mais lorsqu'ils furent saisis par le cataclysme, Moïse dit : «Seigneur ! Si Tu l'avais voulu, Tu les aurais déjà fait périr, et moi avec eux. Vas-Tu nous faire périr pour des péchés que des sots d'entre nous ont commis? Ce n'est là qu'une épreuve de Ta part par laquelle Tu égares qui Tu veux et diriges qui Tu veux. Tu es notre Maître ! Pardonne-nous et reçois-nous au sein de Ta miséricorde, car Tu es le Meilleur des absoluteurs !

159. Parmi le peuple de Moïse, il y a des gens qui se laissent guider par la vérité et qui, quand ils rendent un jugement, le font avec équité.

160. Nous avons réparti les fils d'Israël en douze tribus formant douze communautés. Et lorsque le peuple de Moïse lui demanda de l'eau, Nous lui révélâmes : «Frappe le rocher de ton bâton.» Aussitôt douze sources en jaillirent et chaque tribu sut à quelle source elle devait se désaltérer. Puis Nous étendîmes sur eux l'ombre d'un nuage et fîmes descendre sur eux la manne et les cailles. «Mangez de ces bons mets que Nous vous octroyons.» C'est donc non pas à Nous qu'ils ont fait du tort, mais bien à eux-mêmes.

10- يونس Yunus Jonas

75. Puis Nous avons envoyé Moïse et Aaron, munis de Nos signes, à Pharaon et aux dignitaires de sa cour. Mais ces derniers les accueillirent avec arrogance, en tant que peuple pervers.

77. Et Moïse de répliquer : «Comment pouvez-vous traiter de magie la Vérité qui vous est transmise, alors que l'œuvre des magiciens ne peut jamais prospérer?»

80. Et lorsque les magiciens se présentèrent, Moïse leur dit : «Agissez comme bon vous semble !»

81. Et quand les magiciens s'exécutèrent, Moïse leur dit : «Ce n'est là que de la magie que Dieu rendra vaine, car Dieu ne fait jamais prospérer l'œuvre des pervers !

83. Mais ne crurent en Moïse que quelques jeunes de son peuple, par crainte des représailles de Pharaon et de leurs chefs, car Pharaon était dans son pays à la fois hautain et despote.

84. «Ô mon peuple, dit Moïse, si vous croyez en Dieu, mettez votre confiance en Lui, en tant que peuple soumis à leur Seigneur.»

87. Nous fîmes alors à Moïse et à son frère cette révélation : «Prenez pour votre peuple en Égypte des demeures. Faites-en des lieux de culte. Observez la prière et annoncez la bonne nouvelle aux fidèles.»

88. Et Moïse d'implorer : «Seigneur ! Tu as gratifié Pharaon et ses notables de faste et de grandes richesses en ce monde, qu'ils emploient, Seigneur, pour s'écarter davantage de Ta Voie. Seigneur ! Anéantis leurs richesses et endurcis leurs cœurs, afin qu'ils ne croient qu'au moment où ils seront en face du terrible châtiment.»

11-  هود Hud Eber

17. Peut-on comparer ces gens-là à ceux qui se réfèrent à une preuve évidente émanant de leur Seigneur, et qu'un témoin envoyé par Lui vient leur réciter, corroborant ainsi l'Écriture de Moïse, qui était révélée pour servir de guide et de bénédiction? Ce sont ceux-là les vrais croyants ! Quant à ceux, parmi les factieux, qui refusent de croire, ceux-là, leur rendez-vous est déjà pris avec l'Enfer. N'aie aucun doute là-dessus, car c'est là la stricte Vérité émanant de ton Seigneur ! Mais la plupart des hommes n'y croient pas.

96. Nous avons envoyé aussi Moïse, nanti de Nos signes et d'une preuve réelle,

110. Nous avons donné à Moïse l'Écriture au sujet de laquelle des controverses furent suscitées. Et sans un arrêt pris antérieurement par ton Seigneur, on aurait déjà tranché leurs différends. Aussi sont-ils toujours, à son sujet, dans un doute troublant.

14- إبراهيم Ibrahim Abraham

 5. C'est ainsi que Nous avons envoyé Moïse, muni de Nos signes, en lui disant : «Fais sortir ton peuple des ténèbres vers la Lumière, et rappelle-leur les journées du

Seigneur !» Il y a là assurément des signes pour celui qui se montre patient et reconnaissant.

6. Et Moïse de dire à son peuple : «Rappelez-vous les bienfaits de Dieu envers vous, lorsqu'Il vous a délivrés des gens de Pharaon, qui vous infligeaient les pires tourments en égorgeant vos fils et en épargnant vos filles. Ce fut là une terrible épreuve pour vous de la part de votre Seigneur !

8. Et Moïse d'ajouter : «Seriez-vous infidèles, vous et tous ceux qui vivent sur la Terre, sachez que Dieu Se suffit à Lui-même et qu'Il est Digne de louange.»

101. Nous avons accordé à Moïse neuf prodiges évidents. Interroge à ce sujet les fils d'Israël lorsque Moïse se présenta à eux et que Pharaon lui dit : «J'estime, Moïse, que tu es sous l'effet d'un ensorcellement !»

102. «Tu sais bien, répondit Moïse, que des preuves aussi évidentes ne peuvent émaner que du Seigneur des Cieux et de la Terre. J'estime, ô Pharaon, que tu es totalement perdu.»

18- الكهف Al-Kahf la Caverne

60. Rappelle-toi quand Moïse dit à son valet : «Je ne cesserai de marcher que lorsque j'aurai atteint le confluent des deux mers, dussé-je y mettre des années !»

62. Et lorsqu'ils eurent dépassé cet endroit, Moïse dit à son valet : «Apporte-nous notre repas, cette étape nous a durement éprouvés.»

64. «Eh bien ! C'est justement ce que nous cherchions !», repartit Moïse. Et ils retournèrent sur leurs pas.

66. Moïse lui dit : «Puis-je te suivre pour que tu m'enseignes un peu de la sagesse à laquelle tu as été initié?»

69. Moïse lui répondit : «Tu trouveras, s'il plaît à Dieu, en moi un homme toujours patient, et je ne te désobéirai point.»

71. Ils partirent donc ensemble et montèrent à bord d'un navire, sur le flanc duquel l'inconnu s'empressa de pratiquer une brèche. «Pourquoi, s'écria Moïse, y as-tu pratiqué cette brèche? Est-ce pour en noyer les passagers? En vérité, c'est un acte abominable que tu viens de commettre !»

73. «Ne me blâme pas trop, reprit Moïse, pour mon oubli et ne me soumets pas à une trop dure épreuve !»

74. Puis ils reprirent ensemble leur route et firent la rencontre d'un jeune homme que l'inconnu ne tarda pas à mettre à mort. «Quoi?, s'indigna Moïse. N'as-tu pas tué là un être innocent qui, lui, n'a tué personne? Ne viens-tu pas de commettre une chose affreuse?»

6. «Si je te questionne encore sur quoi que ce soit, dit Moïse, tu auras le droit de me priver de ta compagnie. Tu n'as été, en vérité, que trop patient avec moi !»

77. Puis ils se remirent en route et, arrivés près d'une cité, ils demandèrent l'hospitalité aux habitants qui la leur refusèrent. Après quoi, ils aperçurent un mur qui menaçait de s'écrouler. L'inconnu s'empressa alors de le redresser. «Tu pourrais, lui dit Moïse, si tu le voulais, réclamer un salaire pour ce travail?»

19- مريم Maryam Marie

 51. Rappelle également l'histoire de Moïse, telle qu'elle est citée dans le Coran. C'était un véritable élu de Dieu, un messager et un prophète.

20-  طه Ta-Ha

 9. Es-tu au courant de l'histoire de Moïse

11. Et lorsqu'il s'en approcha, une voix l'interpella : «Ô Moïse !

17. Quel est cet objet, Moïse, que tu tiens dans ta main droite?»

19. Le Seigneur lui dit alors : «Jette-le, ô Moïse !»

20. Moïse jeta son bâton et vit que celui-ci était devenu un serpent qui rampait !

25. – «Seigneur, dit Moïse, fais cesser l'angoisse qui me serre le cœur !

36. Dieu dit alors : «Ta prière est exaucée, ô Moïse !

40. Puis vint à passer ta sœur qui dit : “Voudriez-vous que je vous indique une personne qui prendra soin de cet enfant?” Et c'est ainsi que Nous t'avons rendu à ta mère, pour qu'elle se consolât et qu'elle cessât de s'affliger. Puis tu as tué un homme. Nous t'avons alors sauvé des craintes qui t'oppressaient, mais Nous t'avons soumis à de multiples épreuves. Et tu as vécu ensuite durant des années parmi les habitants de Madyan. Puis tu es venu ici, ô Moïse, en vertu d'un arrêt prédestiné !

45. «Seigneur, dirent Moïse et son frère, nous craignons qu'il ne se livre à quelques excès ou ne commette quelques brutalités à notre égard.»

49. – «Qui donc est votre Seigneur, ô Moïse?», demanda Pharaon.

50. «Notre Seigneur, répondit Moïse, est Celui qui a déterminé la nature propre de chaque créature et lui a montré la voie à suivre.»

52. «La connaissance de leur sort, dit Moïse, est inscrite dans un livre auprès de mon Seigneur qui n'est sujet ni à l'oubli ni à l'erreur,

57. «Ô Moïse, dit-il, es-tu venu chez nous pour nous chasser, par ta magie, de notre pays?

59. «Votre rendez-vous est fixé au jour de la fête, dit Moïse. Que les gens y soient rassemblés dans la matinée.»

61. «Malheur à vous, leur dit Moïse, ne forgez pas de mensonges sur le compte de Dieu, sinon Il vous anéantira, car c'est l'échec qui est le lot de tout imposteur.»

65. Et ils ajoutèrent : «Ô Moïse ! Est-ce toi qui jetteras ta magie ou serons-nous les premiers?»

66. «Allez-y, vous, les premiers !», répondit Moïse. Et aussitôt il lui sembla que leurs cordes et leurs bâtons, sous l'effet de leur magie, rampaient réellement !

67. Moïse en éprouva alors une crainte secrète.

70. Les magiciens se prosternèrent alors face au sol en disant : «Nous croyons au Seigneur d'Aaron et de Moïse !»

71. «Quoi !, dit Pharaon. Vous vous êtes ralliés à Moïse sans prendre mon accord? C'est sans doute lui votre chef qui vous a enseigné la magie. Je vais vous faire couper les mains et les pieds en ordre croisé et vous faire crucifier sur des troncs de palmier. Et vous saurez alors qui de nous dispose du châtiment le plus sévère et le plus durable !»

77. Nous révélâmes alors à Moïse : «Pars de nuit avec Mes serviteurs ! Fraye-leur un passage à sec dans la mer sans craindre d'être rejoints et sans éprouver aucune inquiétude !»

83. «Pourquoi, Moïse, t'es-tu hâté de t'éloigner de ton peuple?»

84. «Ils suivent mes pas, dit Moïse. Je me suis hâté vers Toi, Seigneur, pour que Tu sois satisfait de moi.»

86. Courroucé et plein d'amertume, Moïse revint vers son peuple : «Ô mon peuple, s'écria-t-il, votre Seigneur ne vous a-t-Il pas fait une belle promesse? Avez-vous trouvé cette promesse trop longue à se réaliser? Ou avez-vous voulu que la colère de Dieu s'abatte sur vous, pour avoir trahi votre engagement envers moi?»

88. et il leur a fait sortir des flammes un veau sous forme d'un corps mugissant. Et aussitôt l'assistance s'est mis à crier : “Voilà votre dieu et celui de Moïse qui l'a tout simplement oublié !”«

91. «Nous ne cesserons pas de l'adorer, avaient-ils répliqué, tant que Moïse ne sera pas de retour parmi nous !»

92. Dès son retour, Moïse s'adressa à son frère : «Ô Aaron ! Qui t'a empêché, lorsque tu les as vus prendre le chemin de l'erreur,

95. «Et toi, Samaritain, dit Moïse, quelle raison t'a poussé à agir ainsi?»

97. «Va-t-en, lui dit Moïse. Ton lot dans cette vie sera de dire à quiconque te rencontrera : “Ne me touche pas !”, sans parler du rendez-vous qui t'est fixé pour l'autre monde et auquel rien ne pourra te soustraire. Considère ton dieu que tu as tant adoré avec assiduité. Nous allons le brûler en totalité et en éparpiller les cendres dans la mer.

21- الأنبياء Al-Anbi les Prophètes

48. Nous avons déjà donné à Moïse et à Aaron le Livre du discernement qui est à la fois lumière et guide pour les gens pieux,

44. les gens de Madyan avaient eux aussi crié au mensonge. De même que Moïse fut traité de menteur. J'ai accordé aux impies un long délai, puis J'ai sévi contre eux. Et quel ne fut point alors Ma réprobation !

23- المؤمنون Al-Muminùn les Croyants

45. Nous envoyâmes ensuite Moïse et son frère Aaron, munis de Nos signes et de preuves évidentes,

48. Aussi furent-ils anéantis, pour avoir traité Moïse et Aaron de menteurs.

49. Et si Nous avions donné l'Écriture à Moïse, c'était bien pour amener son peuple à suivre la bonne voie.

25-  الفرقانAl-Furqàn La Loi / le Critère

35. Nous avons donné le Livre à Moïse et lui avons adjoint son frère Aaron comme assistant.

 

26- الشعراء Ash-Shu'arà les Poètes

10. Souviens-toi lorsque ton Seigneur appela Moïse et lui dit : «Va trouver ce peuple pervers,

12. «Seigneur, dit Moïse, je crains qu'ils ne me traitent de menteur,

18. Pharaon dit à Moïse : «Ne t'avons-nous pas élevé tout enfant parmi nous? N'as-tu pas passé plusieurs années parmi nous?

20. «C'est vrai, répondit Moïse. Je l'ai commis quand j'étais encore du nombre des égarés.

24. «C'est, reprit Moïse, le Seigneur des Cieux, de la Terre et des espaces interstellaires, pour peu que vous ayez la foi !»

26. «Oui, répliqua Moïse, c'est votre Maître et Celui de vos premiers ancêtres.»

28. «Oui, continua Moïse, c'est le Seigneur de l'Orient et de l'Occident et de ce qui les sépare, si seulement vous vouliez y réfléchir.»

30. «Et si je t'apportais, dit Moïse, une preuve éclatante?»

32. Moïse jeta alors son bâton qui se transforma aussitôt en vrai serpent.

43. «Jetez ce que vous avez à jeter», leur dit Moïse.

45. Après quoi, Moïse jeta son bâton, et celui-ci happa aussitôt tous leurs artifices.

48. le Dieu de Moïse et d'Aaron !»

52. Nous révélâmes alors à Moïse de partir de nuit avec Nos serviteurs et l'avertîmes qu'il serait poursuivi.

61. Et lorsque les deux groupes furent en vue l'un de l'autre, les compagnons de Moïse s'écrièrent : «Nous allons être rejoints !»

62. «Il n'en est rien, fit Moïse. Mon Seigneur est avec moi. Il me guidera.»

63. Nous ordonnâmes alors à Moïse de frapper la mer avec son bâton. Et aussitôt les flots se fendirent en deux, formant de chaque côté comme une énorme montagne.

65. Nous sauvâmes Moïse et les siens,

27- النمل An-Naml les Fourmis

 7. Rappelle-toi Moïse lorsqu'il dit un jour aux siens : «J'aperçois un feu au loin ! J'y vais. Peut-être y trouverai-je un renseignement sur notre route ou vous en rapporterai-je, pour vous réchauffer, un tison ardent.»

9. Ô Moïse ! C'est Moi, Dieu, le Tout-Puissant, le Sage !

10. Jette ton bâton !» Et Moïse, voyant son bâton se tortiller comme un démon, tourna le dos pour fuir sans revenir sur ses pas. «N'aie pas peur, Moïse, reprit la voix. Les messagers n'ont rien à craindre auprès de Moi,

28- القصص Al-Qasas Le Récit

3. Nous allons te raconter en toute vérité, à l'intention des croyants, une partie de l'histoire de Moïse et de Pharaon.

7. Aussi fîmes-Nous la révélation suivante à la mère de Moïse : «Allaite ton fils et, si tu as peur pour lui, jette-le dans le fleuve, sans éprouver ni crainte ni chagrin à son sujet, car Nous allons te le rendre et en faire l'un de Nos messagers.»

10. Pendant ce temps, le cœur de la mère de Moïse était accablé de douleur. Et peu s'en fallut qu'elle n'en divulguât l'origine, si nous n'avions pas raffermi son cœur afin qu'elle demeurât une vraie croyante.

11. «Ne perds pas de vue ton frère !», dit-elle à la sœur de Moïse. Et celle-ci se mit à le suivre de loin sans qu'on l'eût remarquée.

14. Et lorsque Moïse eut atteint sa majorité et son plein développement, Nous lui donnâmes la sagesse et la science. C'est ainsi que Nous récompensons les gens vertueux.

15. Un jour, entrant dans la ville à l'insu de ses habitants, Moïse y trouva deux hommes qui se battaient. L'un d'eux était de son clan et l'autre du clan adverse. L'homme qui était de son parti lui demanda son appui contre son adversaire. Moïse assena alors un coup de poing à ce dernier et le tua. Après quoi, il se dit en lui-même : «C'est là l'œuvre du démon ! Il est, en vérité, un ennemi déclaré des hommes qu'il s'acharne à égarer !

17. «Seigneur, ajouta Moïse, puisque Tu as été bienveillant à mon égard, je ne prêterai plus jamais assistance aux criminels !»

18. Le lendemain, il se retrouva dans la ville, tremblant de peur et toujours sur ses gardes, lorsque celui qui, la veille, lui avait demandé secours l'appela de nouveau à son aide à grands cris. «Décidément, tu es un vrai égaré !», lui dit Moïse.

19. Et pendant qu'il se disposait à porter un coup à leur ennemi commun, celui-ci lui dit : «Ô Moïse ! Veux-tu me tuer comme l'homme que tu as tué hier? Tu ne veux donc être qu'un tyran sur Terre et non un bienfaiteur?»

20. Au même moment, accourant de l'autre bout de la ville, un homme vint dire à Moïse : «Ô Moïse ! Les responsables sont en train de se concerter pour te tuer. Sauve-toi ! C'est un conseil loyal que je te donne.»

21. Pris de peur et toujours sur ses gardes, Moïse quitta la ville en disant : «Seigneur ! Délivre-moi de ce peuple injuste !»

23. Arrivé enfin au point d'eau de Madyan, il y trouva un attroupement de gens occupés à abreuver leurs troupeaux, pendant que deux jeunes femmes, retenant leurs bêtes, se tenaient à l'écart. «Quel est votre problème?», leur demanda Moïse. «Nous ne pouvons, répondirent-elles, abreuver notre troupeau que lorsque les bergers seront partis, car notre père est d'un âge fort avancé.»

24. Moïse fit alors boire le troupeau des deux jeunes filles et se retira à l'ombre en disant : «Seigneur, j'ai grand besoin de toute grâce dont Tu voudras bien me gratifier !»

25. Puis l'une des deux jeunes filles revint vers lui, d'un pas timide, pour lui dire : «Mon père voudrait te voir pour te récompenser d'avoir abreuvé notre troupeau.» Moïse se rendit alors auprès du vieillard et lui raconta son histoire. Le vieillard lui dit : «Tu n'as plus rien à craindre. Tu es désormais hors de portée des injustes.»

28. «C'est convenu entre nous, répondit Moïse, et, quelle que soit la période que j'accomplis, il n'y aura aucun reproche à me faire. Dieu est Garant de notre accord.»

29. Puis, lorsque Moïse eut accompli la période convenue et qu'il eut prit la route avec sa famille, il aperçut un feu du côté du mont Sinaï. «Restez ici, dit-il. J'aperçois au loin un feu. Peut-être vous en rapporterai-je quelque nouvelle ou un tison ardent pour vous permettre de vous réchauffer.»

30. Et lorsqu'il s'y rendit, une voix l'interpella, du côté droit de la vallée, dans le site béni, et du sein de l'arbre : «Ô Moïse ! Je suis en vérité Dieu, le Maître de l'Univers.

31. Jette ton bâton !» Mais quand Moïse vit son bâton s'agiter comme un serpent, il se mit à fuir sans se retourner. «Ô Moïse, ajouta la voix, approche et n'aie pas peur ! Tu es de ceux dont la sécurité est assurée.

33. «Seigneur, dit Moïse, j'ai tué l'un des leurs, et je crains qu'ils ne me mettent à mort.

36. Puis, quand Moïse se présenta à eux, nanti de Nos signes évidents, ils s'écrièrent : «Ce n'est là qu'une magie forgée de toutes pièces ! Nous n'avons jamais entendu parler de cela chez nos premiers ancêtres.»

37. «Mon Seigneur, rétorqua Moïse, sait mieux que personne qui a reçu de Lui la bonne direction et qui aura le séjour éternel, car, en vérité, les injustes n'ont aucune chance de réussir.»

38. S'adressant alors aux dignitaires, Pharaon dit : «Vous n'avez pas, que je sache, un autre dieu que moi ! Et toi, Hâmân, fais-moi cuire des briques et construis-moi une tour pour que je monte jusqu'au Dieu de Moïse ! Je suis certain que Moïse est un imposteur.»

43. Et après avoir anéanti les premières générations, Nous avons donné à Moïse le Pentateuque, comme à la fois une lumière, une direction et une bénédiction pour les hommes. Peut-être sauront-ils s'en souvenir !

44. Tu n'étais pas ô Muhammad sur le versant occidental du mont Sinaï, lorsque Nous avons investi Moïse de sa mission. Et tu n'en as pas été témoin.

45. Mais, depuis Moïse, que de générations n'avons-Nous pas fait se succéder et dont le souvenir se perd dans la nuit des temps ! Et tu n'as pas non plus vécu parmi les Madyan pour leur communiquer Nos enseignements. Aussi devions-Nous envoyer des messagers.

46. Tu n'étais pas du côté du mont Sinaï, lorsque Nous avons appelé Moïse. Mais c'est par une grâce émanant de ton Seigneur que te voilà appelé à prêcher un peuple que personne, avant toi, n'est venu avertir. Peut-être sauront-ils s'en souvenir,

48. Mais, lorsque la vérité leur est parvenue de Notre part, ils ont dit : «Si seulement il avait reçu la même chose que Moïse !» Eh, quoi ! N'avaient-ils pas déjà renié ce qu'avait reçu Moïse autrefois? Ne disent-ils pas : «Ce sont deux variétés de magie qui se soutiennent mutuellement»? Et ils ajoutent : «Nous ne croyons ni en l'une ni en l'autre.»

76. En vérité, Coré appartenait au peuple de Moïse , mais sa violence envers ses congénères ne connut point de limite le jour où Nous lui donnâmes tant de trésors que les clefs en étaient trop lourdes à porter pour une bande d'hommes pourtant très forts. Son peuple lui disait : «Ne te réjouis pas trop ! Dieu n'aime pas les gens pleins de gloriole.

29- العنكبوت Al-Ankabùt l’Araignée

 39. Et c'est le même sort que devaient subir Coré, Pharaon et Hâmân, à qui pourtant Moïse avait apporté des preuves évidentes. Mais ils se montrèrent orgueilleux sur la Terre et ne purent échapper à Nos rigueurs.

32- السجدة As-Sajda la Prosternation

 23. Nous avons effectivement donné l'Écriture à Moïse que tu auras à rencontrer. N'aie aucun doute à ce sujet ! Et Nous en avons fait une bonne direction pour les fils d'Israël.

33-  الأحزاب Al-Ahzab les Factions

 7. Rappelle-toi que Nous avons pris l'engagement des prophètes : le tien, celui de Noé, d'Abraham, de Moïse, de Jésus, fils de Marie, – et ce fut un engagement des plus solennels –

69. Ô croyants ! N'imitez pas ceux qui ont calomnié Moïse ! Dieu l'a innocenté de leurs accusations, car Moïse avait une place de choix auprès de son Seigneur.

37- الصافات As-Saffat les Rangées

114. Nous avons répandu aussi Nos bienfaits sur Moïse et Aaron.

120. Que le salut soit donc sur Moïse et sur Aaron !

40- غافر Ghafir Celui qui Pardonne

23. Nous avons envoyé Moïse , porteur de Nos signes et nanti d'une autorité certaine,

25. et lorsqu'il leur apporta la Vérité de Notre part, ils s'écrièrent : «Tuez les enfants mâles des partisans de Moïse et n'épargnez que leurs filles !» Mais les manœuvres des impies restèrent comme toujours sans lendemain.

26. «Laissez-moi tuer Moïse, s'écria Pharaon, et qu'il en appelle alors à Son Seigneur ! Je crains qu'il n'altère votre religion ou qu'il ne sème la corruption sur la Terre.»

27. «Je cherche refuge, dit alors Moïse, auprès de Celui qui est mon Seigneur et le vôtre pour me protéger des méfaits de tout orgueilleux qui ne croit pas à la vie future.»

37. des sphères célestes, de façon à voir le Dieu de Moïse, car je soupçonne celui-ci d'être un menteur !» C'est ainsi que Pharaon, s'illusionnant sur la justesse de ses décisions, fut détourné du droit chemin et ses manœuvres furent vouées à l'échec.

53. Nous avons indiqué à Moïse la voie à suivre, et légué en héritage le Livre aux enfants d'Israël,

41- فصّلت Fussilat les Versets clairement exposés

 45. Nous avions donné à Moïse l'Écriture, au sujet de laquelle des controverses furent suscitées. Et n'eût été une décision déjà prise par ton Seigneur, les renvoyant au Jugement dernier, il eût déjà été jugé entre eux. Aussi sont-ils encore à ce sujet dans un doute troublant

42- الشورى Ash-Shùrà la Concertation

 13. Il a établi pour vous, en matière de religion, ce qu'Il avait prescrit à Noé, ce que Nous te révélons à toi-même, ce que Nous avions prescrit auparavant à Abraham, à Moïse et à Jésus : «Acquittez-vous, leur fut-il dit, du culte de Dieu et n'en faites pas un sujet de division entre vous !» Combien doit paraître dure aux idolâtres cette foi à laquelle tu les invites ! Mais Dieu attire vers Lui qui Il veut et guide vers Lui le coupable repentant.

43- الزخرف Az-Zukhruf l’ornement

46. Nous avons envoyé Moïse avec Nos signes à Pharaon et aux gens de sa cour. «Je suis l'envoyé du Maître de l'Univers !», leur dit-il.

49. «Ô magicien, dirent-ils à Moïse, implore ton Seigneur, au nom de la promesse qu'Il t'a faite, de mettre fin à nos épreuves, et nous nous engageons à te suivre dans la bonne voie !»

44-  الدخان Ad-Dukhan la Fumée

 22. Moïse se plaignit alors à son Seigneur : «C'est un peuple de criminels.»

46- الأحقاف Al-Ahqaf les Dunes

 12. Avant ce Coran, il y a eu l'Écriture de Moïse qui fut tout à la fois un guide et une bénédiction. Et ce Coran confirme en langue arabe les Écritures anciennes et constitue un avertissement pour ceux qui font preuve d'injustice et une bonne nouvelle pour les bienfaisants.

30. «Ô notre peuple, dirent-ils, nous venons d'entendre un Livre révélé après Moïse, qui confirme les Écritures anciennes, mène tout droit à la Vérité et conduit à la voie de la rectitude !

51- الذاريات  Az-Zariyat  Les Vents qui éparpillent

38. Il y a aussi un signe dans la mission de Moïse quand Nous l'envoyâmes auprès de Pharaon, muni d'un pouvoir évident.

53-  النجم An-Najm l’Étoile /les Constellations

36. Ou n'aurait-il pas appris, d'après les feuillets de Moïse

61- الصفّ As-Saff le Rang

 5. Souviens-toi de Moïse qui disait à son peuple : «Ô mon peuple ! Pourquoi m'offensez-vous, tout en sachant que je suis le Prophète de Dieu envoyé vers vous?» Mais comme ils déviaient du droit chemin, Dieu fit dévier leurs cœurs, car Dieu ne guide point les êtres pervers.

79-  النازعات An-Nazi'at Ceux qui arrachent

15. L'histoire de Moïse t'est-elle parvenue,

20. Moïse fit alors voir le miracle le plus édifiant à Pharaon,

87 الأعلىAl-A'la le Très Haut

19. dans les rouleaux d'Abraham et de Moïse

Livres

Atlas des Hébreux  1200 avant notre ère - 135 après notre ère par Richard Lebeau édition autrement  2003

Les secret de l'Exode l'Origine égyptiènne des Hébreux par Messod et Roger Sabbah édition Jean cyrille Godefroy 2000

Dictionnaire de la Bible et des religions du Livre Judaïsme Christianisme Islam  édition Brépols  1985

Dictionnaire des Monothéismes Judaïsme Christianisme Islam édition Seuil 2013

Les Mots de la Bible édition  Beauchesne  1996

Encyclopédie thématique de l’Islam par Tahar Gaïd édition Iqra  2010

le Sahîh de Muslim  صحيح مسلم  bilingue (français-arabe) édition DKI 2011 volume 9 Chapitre 42  pages 148 à 154

le Sahïh d'al Bukhâry صحيح البخاري  bilingue (français -arabe) édition Al Maktaba Al ASRIYAH 2011 volume 4 pages 470 R21 à 490 (sur Madyan مديان pages 490 -491.

Trois Messagers pour un seu Dieu édition Albin Michel  1983

Histoire des Prophètes et des rois par  Mohammed ibn Jarir Al-Tabari  éditions La Ruche 2006 PAGES 140 à 187

l'Hauthentique des Récits des Prophètes par Ibn Kathîr (deux volumes) édition Tawbah 2009 volume 2 pages 3 à 198 français avec textes en arabes

Une histoire des hébreux de Moïse à Jésus par Richard Lebeau  édition le Grand Livre du Mois

Moïse dans la tradition soufie par Faouzi Skali édition Albin Michel 2011

Dictionnaire encyclopédique du Coran par Malek Chebel édition le Livre de poche  Fayard 2009

Dictionnaire du Coran  par Mohammad Ali Amir Moezzi édition Robert Laffont  2007

Dictionnaire encyclopédique de la Bible  édition Brépols  1987

Dictionnaire du Monothéisme Judaisme, Christianisme, Islam. édition Seuil 2013

Dictionnaire des femmes et du judaïsme par Pauline Bebe ISHA  édition Calman-Levy2001

Dictionnaire de la Civilisation Mésopotamienne par Franis Joannès édition Robert Laffont  2001 pages 61 -62 (Arabie)  page 432 (Jérusalem) (paragraphe 2 (hébreux-hâbiru) à 434

Les mots clés de la Bible

Nouvel Atlas de la Bible édition Brépols 1985

Les juifs dan le Coran par Meir Moshé Bar-Asher édition Albin Michel 2019 pages 78 à 95

Moïse dans la tradition soufie par Faouzi Skali édition  Albin Michel 2011

Moïse et Pharaon par Maurice Bucaille édition Agora  Pocket 1995

l'Égypte au temps de Moïse  par Claude Vandersleyen édtition l'Harmattan  2016

de l'Égypte ancienne à la Bible par Marcel Laperruque édition Lauzeray international 1977 pages 78 à 93

Notice sur un manuscrit égyptien en écriture hiératique écrit sous le règne de Merienphthah fils du grand Ramsès vers le 15è sièce avant l'ère chrétienne  par Emmmanuel de Rougé (1811 -1872)

Les Pharaons édition Molière 2004

Les Livres de sagesses des pharaons par Elisabeth Laffont édition Gallimard 1979

L'Égypte sur les traces de la civilisation pharaonique  édition Konemann 2003

L'Age d'or de l'Égypte Le Moyen Empire par Dietrich Wildun édition Presses Universitaires de France 1984

L'Égypte ancienne au Louvre édition Achette  1997

L'Égypte et le Proche Orient édition Grund 1987

La Bible avait raison par Joseph Davidovits (l'archéologie révèle l'existence des Hébreux en Égypte) édition Jean Cyrille Godefroy

La Bible le Coran et la Science par Maurice Bucaille, Agora é 1976diction Pocket

Roman historique Pharaon par Francis Fèvre édition France Loisirs 1987

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire