Les Obligations leurs Règles

Les Obligations leurs Règles

site en cours de finition merci de votre patience

Les Obligations et leurs Règles

 

Salam سلام Paix,  

الْحَمْدُ للّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

Louange à Dieu, le Maître de l'Univers,

AlĤamdou lillahi* Rabbi alalƐalamiyna

 

Ce qui est interdit, alors évitez-le   وما هاو حرام فيجتنبه  wama haw haram fayajtanibih

L'évitement est-il plus que l'interdiction? هل الاجتناب اشد من التحريم؟ hal alaijtinab 'ashdoun min altaharym?

Salam سلام Paix  si Dieu le veut.  إِنْ شَاءَ ٱللَّٰهُ In Shaa Allah, nous alons aborder ce sujet avec intérêt, afin de comprendre, pour apprendre et éviter de faire des interprétations éronnées. Puise le Tout Pardonneur الغفار Al-Ghaffār  Le Clairvoyant البصير Al-Basīr, nous absoudre de nos erreurs et de nos omissions.

LE SENS DES MOTS

Louange à Dieu Seul. Que l’éloge et le salut de Dieu soient sur Ses Prophètes et Messagers ainsi que sur le dernier de ceux-ci Muhammad* dont Il nous a transmis Sa Parole via Son Archange Protecteur גַּבְרִיאֵל Ġabrīēl جِبْرِيل jibrīl, l’Esprit الروح al-Ruh, l’intermédiaire de la Révélation تَنزِيلًا tanziylan تَنزِيلُ tanziylou  مُنْزَل munzal Révélé, du Livre /Prescription ٱلْكِتَٰبِ alKitabi de la Parole Récitée le Coran القرآن Qu’ran Que la paix de Dieu soit sur eux السلام عليهم as-salâm ‘Alayhim.

Salam سلام Paix  si Dieu le veut.  إِنْ شَاءَ ٱللَّٰهُ In Shaa Allah, nous alons aborder ce sujet avec intérêt, afin de comprendre, pour apprendre et éviter de faire des interprétations éronnées. Puise le Tout Pardonneur الغفار Al-Ghaffār  Le Clairvoyant البصير Al-Basīr, nous absoudre de nos erreurs et de nos omissions.

*Sourate 9 التوبة at-Tawba Le Repentir verset 61

De la Période Médinoise qui occupe la 113è place dans l’ordre chronologique.

………. Il est une Miséricorde pour ceux d'entre vous qui ont la foi.

 وَرَحْمَةٌ لِّلَّذِينَ آمَنُواْ  ………….

………….waRaĥmatoun lilađiyna amanou

Sourate 32 السجدة as-Sajda La Prosternation verset 2

De la Période Mecquoise  qui occupe la 75è place dans l’ordre chronologique.

تَنزِيلُ الْكِتَابِ لَا رَيْبَ فِيهِ مِن رَّبِّ الْعَالَمِينَ

La Révélation du Livre émane sans nul doute du Maître de l'Univers.

Tanzilu alKitabi la rayba fiyhi min Rabbi alεalamiyna  

 

Bible  תנך  Tanakh▼ Torah  תורה   « instruction»▼ Deutéronome  דברים Devarim, Paroles▼  Vayele'h וילך « il alla » La Loi placée près de l'Arche- ▼ Chapitre  31 ▼ Verset  24.

 

Lorsque Moïse (Mosché) eut complètement achevé d'écrire (transcrire) dans un Livre les Paroles de cette Loi (doctrine-là)                                                               

וַיְהִי כְּכַלּוֹת מֹשֶׁה לִכְתֹּב אֶת־דִּבְרֵי הַתּוֹרָה־הַזֹּאת עַל־סֵפֶר עַד תֻּמָּם

vayehiy kekhalloth moshèh likhetthov èth-ddiveréy hatthorah-hazzoth 'al-sséphèr 'ad tthoummam

 

Livre סֵפֶר  cepher / ssépher  Phonétique say’- fer, Origine vient de סָפַר caphar Phonétique            saw-far’ compter, dénombrer, relater du Simple passif du Qal קָל kawl  la parole, la voix, le son

Occurrences :184 fois dans 174 versets de 22 livres Bibliques de l'Ancien Testament.

Livre, Livre de Prophéties, livre de l'enregistrement (de Dieu)

Missive, document, un écrit, une lettre (d'instruction), ordre écrit, commission, requête, décret, document légal, certificat de divorce, acte de vente, accusation, rouleau, registre généalogique, livre de la loi, livre (de poèmes), livre (des rois), livres du canon, écriture, livre d'enseignement, un écrit, être capable de lire (après le verbe 'savoir')

Tout comme bon citoyen qui respecte les droits et les devoirs qui nous sont inscrits dans notre Constitution, que nous devons attacher une importante sacrée pour être en phase avec la Société.

Celui qui se dit appartenir  à la Religion des croyants soumis volontairement à Dieu, الْمُؤْمِنِينَ لإسلام alMou'miniyne al-Islām, doit s’aligner aussi avec une rigueur exemplaire sur les Fondamentaux de La Foi religieuse دين إِيمان Dîn al Imane.

Nous devons tous nous rapprocher avec des connaissances respectueuses,  avec la recherche des savoirs dans tous les domaines que cela soit dans la spiritualité ou pas  afin de nous éloigner de toute manque de culture intellectuelle telle qu’elle fut à l'époque de l'ignorance ٱلْجَٰهِلِيَّةِ aljahiliyati, en Arabie,  comme dans bien d’autres régions du globe, de nous  libérer de ce qui pourrait nous fourvoyer et nous rendre encore plus hostiles des uns des autres.

C’est pourquoi, il nous faut  tout à chacun selon nos compétences, nos envies  apprendre à lire correctement tout textes religieux ou pas  afin de ne pas donner de fausses interprétations, avec de découvertes, un souci de respect dans la  critique « Savoir se faire mal intellectuellement pour s’améliorer religieusement. En ce sens La Récitation révélée القرآن le Coran,  le Discernement الفرقان al Furqan  doit dans son étude, Avoir la Perfection l’Excellence, la Bienfaisance إحسان Ihsane.

Nous allons faire un effort pour comprendre le sens des mots de la Révélation dans les Livres et de mette ceux-ci en détail.

De ceux qui ont foi  مُؤْمِنِينَ  mou'miniyna الْمُؤْمِنِينَ  almou’miniyna

foi, support, sûr, certain, d'un pacte, d'une alliance אֲמָנָה ‘amanah / véritablement, en vérité אָמְנָה ‘omnah / Origine vient de אָמֵן ‘amen

Le Croyant,  مُؤْمِن Mou'min /Mu’min le Fidèle أُمَناء ‘umana,  celui en qui on a confiance مُؤْتَمَن  moutaman/mutaman, celui qui croit, le mouslim/muslim  مسلم celui qui pratique, doit sagesse avoir certaines sagesses  بعض الحکماء  Ba'd al-Hukamâ’, faire preuve de cohérence, de respect, pour protéger sa croyance. Il doit impérativement être dans une Religion de foi مِلَّةِ إِيمان al Milla al Imane, la Religion «croyance» d'Abraham  مِلَّةِ إِبْرَاهِيمَ, Milla Ibrāhīm, communément nommé Religion de Dieu  دِينِ اللّهِ dīn Allah,  car celle-ci n’est pas l’apanage d’une région du monde elle est Universelle. Dieu Est «Seigneur» de l'univers رَبِّ ٱلْعَٰلَمِينَ Rabi alƐalamiyna

Sourate 10  يونس Yūnus Jonas  verset 63

De la Période Mecquoise qui occupe la 51 è place dans l’ordre chronologique.

ٱلَّذِينَ ءَامَنُوا۟ وَكَانُوا۟ يَتَّقُونَ

Ceux qui croient (ont eu foi) * et qui craignent [Dieu qui à l’exclusivité de l’adoration]

Alađiyna amanou wakanou yataqouna

Cette racine comptabilise 878 apparitions dans le Coran sous diverses formes.

*verbe.

أَمانَة amana / أَمُنَ amun: être loyal, être fidèle

أَمِنَ  'amin   ؤأَمَنًا  'amnana أَمْنًا 'amanana  أأمانًا amanana : être en sureté

أَمِنَ إِلى 'amin 'ila : se confier à

ائتَمَنَ ه على aytaman hq εalaa أَمَّنَ  'aman : confier quelque chose à quelqu'un

أَمِنَ لَه amin lah : faire confiance à quelqu'un

من شَرِّه min sharih أَمِنَ شَرَّهُ 'amin sharah : être à l'abri de la méchanceté de quelqu'un

إيمانًا ب 'iymananab آمَن aman : croire en quelqu'un / avoir la foi

nom.

إِئتِمَان 'itiman : confiance

أَمان 'aman أَمْن 'amn : sécurité / sûreté

أَمانَة 'amana : Loyauté, fidélité qui signifie « sincère et vrai » amanah

أَمانات 'amanat  أَمانَة  'amana: dépôt l’honnêteté  (chose confiée à quelqu'un)

إِيمان  'iman : croyance / foi

مُؤْمِن mumin: croyant, fidèle

مُؤْتَمَن mutaman : celui en qui on a confiance

adjectif.

أُمَناء  'umana'  أَمين 'amyn : fidèle / loyal

آمن Amin / אָמֵן ʾāmēn « ainsi soit-il - que cela soit vrai, se vérifie »

La foi la Croyance  אמונה /emuˈna   אָמּנּ amèn

אֲמָנָה ‘amanah en phonétique am-aw-naw’ Origine vient de אָמֵן ‘amen

Cette racine a donné les noms de « foi  אמונה emouna » « confiance אמנה  emana /amanott»  et l'adverbe « assurément  אֲמָנוֹת  amna»

nom féminin = ברית brit/beritott   Alliance traité, pacte, charte

la croyance en Dieu אמונה באלוהים  èmouna vèlohim

il est utilisé comme un nom  « Dieu de vérité אלֹהֵי אָמֵן Ēlohê āmēn » (Ésaïe /Isaïe ישעיהו 65,16 deux fois : « du Dieu véritable/Dieu de vérité  בֵּאלֹהֵי אָמֵן bélohéy amén» (b בֵּ son veth).

(Dieu, Roi en Qui l'on place sa confiance  אל מלך נאמן ’El melekh ne’eman ) 

Cette racine trilitère semble être la contraction de 2 racines bilitères.
"آم / אָמּ" prononcer "Am", "Oum" ou "Amama " renvoi à la mère, à la matrice, à l'utérus, au berceau de la sécurité, à l'entité pourvoyante, au guide éducatif et à l'origine.
"من / מּנּ" prononcer "Manne" ou "Mana" renvoi à la pureté, au don, à la gratitude, à la bonté, à la douceur et au miel, ce qui a été soigneusement élaboré.
"Am-Manna آمم من / אָמּ מּנּ " donnant alors le champ sémantique de "fermeté", "le sentiment de sécurité et la confiance/foi qui en découle", la "reconnaissance de l'entité créatrice Miséricordieuse".
"Manna" manifestant ici l'action de bonté, de gratitude et de fidélité envers "Am" l'entité protectrice pourvoyante.

Le mot Amen  אָמֵן est quelquefois précédé de  « et disons  ואמרו vè'Imrou  » judéo-araméen : 

Définitions: foi, support, sûr, certain, d'un pacte, d'une alliance, d'un support financier Occurrences            2 fois dans 2 versets de 1 livre biblique Ancien Testament Néhémie נְחֶמְיָה Ne'hemya chapitre 9 verset 38 (alliance) et chapitre 11verset 23 (salaire fixe) Mots liés אֲמָנָה ‘Amanah,

La foi la croyance  אמונה /emuˈna

Bible תנך Tanakh ▼ Prophètes נביאים Nevi'im  Isaïe ישעיהו, chapitre 8, verset 2 –

Je pris avec moi des témoins dignes de foi, le sacrificateur Urie, et Zacharie, fils de Bérékia.

וְאָעִידָה לִּי עֵדִים נֶאֱמָנִים אֵת אוּרִיָּה הַכֹּהֵן וְאֶת־זְכַרְיָהוּ בֶּן יְבֶרֶכְיָהוּ

vea'iydah lliy 'édiym nèémaniym éth Ouriyyah hakohén veèth-Zekhareyahou bèn yeVèrèkheyahou 

 Bible  Prophètes נביאים Nevi'im  Habacuc חבקוק, chapitre 2, verset 4 –

 Voici, son âme s'est enflée, elle n'est pas droite en lui; Mais le juste vivra par sa foi.

הִנֵּה עֻפְּלָה לֹא־יָשְׁרָה נַפְשׁוֹ בּוֹ וְצַדִּיק בֶּאֱמוּנָתוֹ יִחְיֶה

hinnéh 'oupelah lo-yasherah naphesho bo vetsaddiyq bèémounatho yih'eyèh

Sourate 10 يونس Yūnus Jonas verset 99

De la Période Mecquoise qui occupe la 51è place dans l’ordre chronologique.

وَلَوْ شَاء رَبُّكَ لآمَنَ مَن فِي الأَرْضِ كُلُّهُمْ جَمِيعاً أَفَأَنتَ تُكْرِهُ النَّاسَ حَتَّى يَكُونُواْ مُؤْمِنِينَ

Et si ton Seigneur l'avait voulu, tous les hommes peuplant la Terre auraient, sans exception, embrassé Sa foi ! Est-ce à toi de contraindre les hommes à devenir croyants,

Walaw shaa Rabbouka laamana man fi al'arĎi koullouhoum jamiεan afaanta toukrihou alnnasa hatta yakounou mouminina

Sourate 3 آل عمران āli ʿImrān La famille de ʿImrân verset 3

De la Période Médinoise qui occupe la 89è place dans l’ordre chronologique.

نَزَّلَ عَلَيْكَ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ مُصَدِّقاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ وَأَنزَلَ التَّوْرَاةَ وَالإِنجِيلَ

Il t'a révélé graduellement le Livre en tant que Message de vérité, confirmant ce qui l'avait précédé, comme Il avait révélé la Thora et l'Évangile

Nazzala εalayka alKitaba bialhaqqi musaddiqan lima bayna yadayhi waanzala alTawrata waal-Injila

 

L’Islam*  الإسلام alçilmi ٱلسِّلْمِ la soumission volontaire en Un Dieu Créateur  لخالق Al-Khāliq de de toutes existences, vivantes ou bien mortes, mobiles ou figées Juge savant  L'Audient السميع  As-Samī‘  Le Clairvoyant البصير Al-Basīr  L'Arbitre الحكم Al-Hakam  Le Bien-Informé الخبير  Al-Khabīr  Le Très Pardonneur الغفور  Al-Ḡafhūr  Le Très Haut العلي  Al-Ali le Tout Clément الرحمن Ar-Rahmān et le Tout Miséricordieux الرحيم Ar-Rahīm n’impose rien de préjudiciable et n’interdit rien d’utile

*ne compte en tout que 82 occurrences, toutes formes verbales, nominales ou participiales confondues. C’est très peu si on compare avec les usages ultérieurs. Le mot islâm  n’est mentionné que 8 fois.
islâm est le nom verbal (le fait de faire quelque chose) du verbe أَسْلَمَ aslama,  مُسْلِم Muslim مُسْلِمَيْنِ  mouçlimatan  est le participe actif

verbe.
سَلَمَ salama: tanner une peau / fabriquer soigneusement un seau
سَلِمَ  salima: être sain et sauf / échapper à
سَلَّمَ salam: se soumettre à la volonté de Dieu
سَلَّمَ salama: saluer quelqu'un / céder, se rendre / obéir, se résigner, être docile / reconnaître, admettre qu'il en est ainsi / reconnaître la légitimité de….. / se rendre, capituler, se livrer à ….. / préserver
أَسْلَمَ aslama: croire à la religion islamique / céder à, obéir, subordonner / se soumettre à la volonté de Dieu
مَسْلَمَ maslama : islamiser

nom.
سِلْم silm سَلْم salm سَلَم salam : paix, sécurité, sérénité, sûreté 
سُلَّم sulam : échelle / hiérarchie administrative, escalier, escabeau
سُلَّمَة sulama : degré, échelon
سَلِمَة salima: pierre / femme délicate, raffinée, سِلْمِيَّة : pacifisme
سَلاَم salam: paix, sécurité, sérénité / salut, salutation / sécurité
سَلاَم Salam: Atrribut de Dieu : la Paix Suprême, le Salut, Celui qui n’a pas de défauts
سَلاَمَة salama: validité, salubrité / bonne foi, sincérité
إِسْلاَم  Islam :, religion de la soumission (volontaire) à Dieu seul
مُسَلَّمَة musalama: axiome, truisme
مُتَسَلِّم mutasalim: détenteur

adjectif. / adverbe.
سِلْمِيّ  silmiy: pacifiquement / pacifique
إِسْلاَمِيّ islamiy: islamique, musulman
سَلِيم saliym: indemne, intact, juste, sain, valide
مُسْلِم muslim : musulman / résigné, soumis (volontaire)

Abad/avad עָבַד servir, être soumis, Phonétique aw-bad’ servir (Dieu)

‘Abdiy’el עַבְדִּיאֵל Abdiel = "serviteur de Dieu" Phonétique ab-dee-ale’ : Origine vient de עֶבֶד ‘ebed, et אֵל ‘el. Occurrences 1 fois dans 1 verset de 1 livre biblique Ancien Testament 1Chroniques chapitre 5 verset 15 : fils de Guni גוּנִי (Guwniy) et père de Achi  אֲחִי (‘Achiy) et qui se tenait dans le territoire de Basan הבשן (ha-bašan / sol clair) au temps du roi Jotham  יותם (Yotam) de Juda  מַמְלֶכֶת יְהוּדָה Mamléḵeṯ Yehudāh

Bible תנך Tanakh ▼Torah תורה Instructions▼Exode שמות  Shemot ▼ Va'era  וארא “Et J'apparus” Les taons ▼Chapitre 8 ▼Verset 16

L'Eternel dit à Moïse: Lève-toi de bon matin, et présente-toi devant Pharaon; il sortira pour aller près de l'eau. Tu lui diras: Ainsi parle l'Eternel: Laisse aller Mon peuple*, afin qu'il Me serve (M'adore!).

וַיֹּאמֶר יְהוָה אֶל־מֹשֶׁה הַשְׁכֵּם בַּבֹּקֶר וְהִתְיַצֵּב לִפְנֵי פַרְעֹה הִנֵּה יוֹצֵא הַמָּיְמָה וְאָמַרְתָּ אֵלָיו כֹּה אָמַר יְהוָה שַׁלַּח עַמִּי וְיַעַבְדֻנִי

vayyomèr Yahweh èl-Moshèh hashekém baboqèr vehitheyatstsév liphenéy phare'oh hinnéh yotsé hammayemah veamarettha élayv koh amar hashem shallah' 'ammiy* veya'avedouniy

* עַם ‘am Ammi = "mon peuple/nation/gens" Origine vient de עָמַם ‘amam Occurrences1861 fois dans 1654 versets de 38 livres bibliques Ancien Testament.

*יַעַבְדֵנִי, yaavdéni / יַעַבְדֻנִי, yaavdúni conjugaison des préfixes de עָבַד avád : servir (Dieu), être soumis

Accomplir les obligations et abandonner les interdits sont les fondements du salut

La religion est aisée, la sincérité du croyant (e) et de sa franchise

L’attitude franche et sincère est renouvelles chez les personnes dont el foi a pénétré les cœurs, et dont la certitude à dominé leurs âmes, qui n’ont connu ni tromperie, ni hypocrisie et n’ont point commis de péchées par négligence ou insouciance, C’est pourquoi le dernier des Messagers et Prophètes Muhammad sur lui le salut et la paix de Dieu,  صلى الله عليه و سلم  Sallâ Allâhu ʿalayhi wa salam leur a annoncé à plusieurs reprises, la bonne nouvelle de l’entrée du Paradis.

D'après Abdallah Ibn 'Amr (que Dieu les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « Recevez la bonne nouvelle! Recevez la bonne nouvelle! Certes celui qui prie les 5 prières et s'écarte des grands péchés rentrera par celle des portes du paradis qu'il souhaitera: le mauvais comportement avec les parents (1), l'association à Dieu, tuer une âme, accuser injustement les femmes chastes (2), manger l'argent de l'orphelin, fuir lors de la bataille et manger l'usure ».

Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°3451

(1) C'est à dire que le Prophète (sur lui le salut et la paix de Dieu,  صلى الله عليه و سلم  Sallâ Allâhu ʿalayhi wa salam) a cité certains des grands péchés desquels il est obligatoire de s'écarter.

(2) C'est à dire en les accusant de pratiquer la fornication.

عن عبدالله بن عمرو رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : أبشروا ! أبشروا ! من صلى الصلوات الخمس واجتنب الكبائر دخل من أي أبواب الجنة شاء : عقوق الوالدين والشرك بالله وقتل النفس وقذف المحصنات وأكل مال اليتيم والفرار من الزحف وأكل الربا

رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٣٤٥١

εan Abdallah Ibn 'Amr radi Allah eanhouma qal alNabi sala Allah εalayh wa salam : 'absharou ! 'absharou ! min salah alsalawat alkhamas wajtanab alkabayir dakhal min 'ayi 'abwab alJanat sha' : eouqouq alwalidayn walshark biallah waqoutil alnafs waqadhaf almouhsanat wa'akal mal alyatim walfourar min alzouhf wa'akal alriba

rawah alTabranii wa hasnih alShaykh al'Albani fi alsilsilat alsahihat raqam 3451

Dieu le Très Haut الله العلي Allah alεali  dit :

sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache versets 45 -46

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique.

وَاسْتَعِينُواْ بِالصَّبْرِ وَالصَّلاَةِ وَإِنَّهَا لَكَبِيرَةٌ إِلاَّ عَلَى الْخَاشِعِينَ

45- Cherchez du réconfort dans la patience et la salât ! Sans doute la salât est une lourde tâche, mais pas pour les humbles

Waistaεinou bialsabri waalsalati wa-innaha lakabiratoun illa εala alkhashiAεina

 

الَّذِينَ يَظُنُّونَ أَنَّهُم مُّلاَقُوا رَبِّهِمْ وَأَنَّهُمْ إِلَيْهِ رَاجِعُونَ

46- qui savent qu'ils sont appelés à rencontrer leur Seigneur et que leur retour vers Lui est inéluctable.

Allathina yathounnouna annahoum moulaqou Rabbihim waannahoum ilayhi rajiεouna

 

Sourate 22  الحجّ al-Ḥajj Le Pèlerinage  verset 78

De la Période Médinoise qui occupe la 103è place dans l’ordre chronologique.

وَجَاهِدُوا فِي اللَّهِ حَقَّ جِهَادِهِ هُوَ اجْتَبَاكُمْ وَمَا جَعَلَ عَلَيْكُمْ فِي الدِّينِ مِنْ حَرَجٍ مِّلَّةَ أَبِيكُمْ إِبْرَاهِيمَ هُوَ سَمَّاكُمُ الْمُسْلِمينَ مِن قَبْلُ وَفِي هَذَا لِيَكُونَ الرَّسُولُ شَهِيداً عَلَيْكُمْ وَتَكُونُوا شُهَدَاء عَلَى النَّاسِ فَأَقِيمُوا الصَّلَاةَ وَآتُوا الزَّكَاةَ وَاعْتَصِمُوا بِاللَّهِ هُوَ مَوْلَاكُمْ فَنِعْمَ الْمَوْلَى وَنِعْمَ النَّصِيرُ

Et efforcez-vous*  (Luttez) comme il se doit d’un effort véritable pour la Cause de Dieu ! C'est Lui qui vous a élus (choisis), et ne  vous a imposé aucune gêne dans votre religion, (Culte dû) qui est la religion  (Tradition) de votre père Abraham, lequel vous a lui-même déjà nommés «les musulmans (ceux qui se soumettent)», nom que vous portez encore dans ce Rappel (Coran), afin que le Prophète /Messager  soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les hommes. Accomplissez donc la prière (rituelle)! Acquittez-vous (versez)  de l’aumône purificatrice et attachez-vous fortement au Seigneur ! C'est Lui votre Protecteur ! Quel excellent Seigneur et quel excellent Soutien !

Wajahidou*  fiAllahi haqqa jihadihi houwa ijtabakoum wama jaεala εalaykum fe alDini min harajin millata abikoum Ibrahima houwa sammakumu almouslimina min qablou wafi hatha liyakouna alRasoulou shahidan εalaykoum watakounou shouhadaa εala alnasi faaqimou alSalata waatou alZakata waiεtasimou biAllahi houwa mawlakoum faniεma almawla waniεma alnasirou

* verbe.
جَهَدَ jahada: efforcer, travailler
جَهَدَ jahada: lutter
جَهَدَ jahada : fatiguer, accabler, épuiser, affaiblir, éreinter, harasser, lasser, surmener
جَهَدَjahada : surcharger
جَهِدَ jahida: se serrer, se consolider

nom.
جُهْد jouhd: effort / tension, différence
جَهْد jahd: effort, peine, misère

adectifj.
جَهْدَان jahdan: fatigué, épuisé, abattu, exténué
مُجْهِد moujihid: assommant, accablant, difficile, épuisant, fatigant, laborieux, pénible, éreintant, exténuant, harassant, incommode, inconfortable, malaisé, malcommode, dur
مُجْهَد moujihad:, épuisé, fatigué, surmené, las,

 

La crainte Révérez

sourate 3 آل عمران āli ʿImrān La famille de ʿImrân  V130

De la Période Médinoise  qui occupe la 89è place dans l’ordre chronologique.

……..Et craignez Dieu afin que vous réussissiez! (de gagner votre salut) ".

وَٱتَّقُوا۟ ٱللَّهَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ

Wâtaqou Allaha laƐalakoum toufliĥouna

 

sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 189

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique.

 

…….Et redoutez-Moi, Ô vous qui possédez l’intelligence !

وَٱتَّقُونِ يَٰٓأُو۟لِى ٱلْأَلْبَٰبِ

Wâtaqouni ya'ouli al'albabi

 

Sourate 5 المائدة al-Māʾida la Table est servie. verset 112

De la Période Médinoise qui occupe la 112è place dans l’ordre chronologique.

ٱتَّقُوا۟ ٱللَّهَ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ

…….Craignez plutôt Dieu, si vous êtes croyants     ataqou Allaha în kountoum mou'miniyna

 

 

Craignez Dieu en vous conformant à Ses commandements et en renonçant à Ses interdits

Craignez Donc, révérez فَٱتَّقُوا۟ fâtaqou ; craindre Dieu  اِتَّقَى اللَّهَ  aittaqa Alllah

verbe.
وَقَى : abriter, conserver, entretenir, garder, maintenir, préserver, protéger, sauvegarder
وَقَّى : garder, protéger, préserver
وَقِيَ : avoir les sabots usés
اِتَّقَى : éluder, esquiver, éviter, obvier, fuir / se méfier de, être prudent de

nom.
وُقِيَّة : once = 200 grammes
تُقًى : ferveur, dévotion, piété, pharisaïsme, religiosité
تَقْوَى : ferveur, dévotion, fidélité, piété, pharisaïsme, religiosité
تَقْوِيَة : intensification / stimulation / renforcement, consolidation
مُتَّقٍ / مُتَّقِي : prudent / abstinent, dévot, dévoué, fervent, fidèle, pieux
مُتَقَينْ : (pluriel) prudents / abstinents, dévots, dévoués, fervents, fidèles, pieux
وِقَاء : maintien, sauvegarde / armure, abri, sauvegarde, voile / couverture, enveloppe

adjectif. / adverbe.
وَقَّاء : prudent, précautionneux
واقٍ : préservatif, préventif, protecteur
تَقِيّ : dévot, fervent, pieux

expression.
اِتَّقَى بِـ : se protéger, s'abriter
اِتَّقَى اللَّهَ : craindre Dieu

 

Les expressions bibliques "craindre Dieu" ou "craindre le Seigneur" signifient-elles qu'il faut avoir peur de Dieu ?

La Bible qui parle de l'histoire des hommes, fait évidemment état de ce sentiment très humain qu'est la peur. L'homme biblique connaît la peur, comme les autres, devant un déploiement de forces hostiles, devant les pièges de la nuit, devant l'inconnu ou les menaces du mal quel qu'il soit. Dans ses frayeurs la voix du  Seigneur le rassure. C'est le cas d'Abraham אַבְרָהָם Ara'ham,  إبراهيم Ibra'him qui a dû livrer bataille pour libérer Loth לוט Lōṭ   لُوط Lūṭ, son neveu, pris en otage par des ennemis (la campagne des quatre rois  de Chinéar, d’Ellasar, de Kedorlaomer et des Goïm contre le roi de Sodome) :

 

Bible תנך Tanakh ▼Torah  תורה Instruction▼ Genèse  בראשית Bereshit ▼  Lekh Lekha לך לך va Les Promesses et l'Alliance Divine ▼ Chapitre 15 ▼ Verset 1

Après ces événements, la parole de l'Eternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit: Abram, ne crains point; Je suis (c’est Moi) ton bouclier, et ta récompense sera très grande

אַחַר הַדְּבָרִים הָאֵלֶּה הָיָה דְבַר־יְהוָה אֶל־אַבְרָם בַּמַּחֲזֶה לֵאמֹר אַל־תִּירָא אַבְרָם אָנֹכִי מָגֵן לָךְ שְׂכָרְךָ הַרְבֵּה מְאֹד

 

ah'ar haddevariym haéllèh hayah devar-hashem èl-averam bammah'azèh lémor al-tthiyra Averam anokhiy magén lakhe sekharekha harebéh meod

 Isaac est réconforté de la même manière dans le conflit qui l'oppose aux Philistins à propos de puits d'eaux vives  comblés les Philistins après la mort d'Abraham : 

 

Bible תנך Tanakh ▼Torah תורה Instruction▼Genèse בראשית Bereshi▼Toledot תולדות lignage▼ Les puits entre Gérar et Bersabée.▼ Chapitre 26 ▼ Verset  24 .

 

L'Eternel lui apparut dans la nuit, et dit: Je suis le Dieu d'Abraham, ton père; ne crains point, car je suis avec toi; je te bénirai, et je multiplierai ta postérité, à cause d'Abraham, mon serviteur

וַיֵּרָא אֵלָיו יְהוָה בַּלַּיְלָה הַהוּא וַיֹּאמֶר אָנֹכִי אֱלֹהֵי אַבְרָהָם אָבִיךָ אַל־תִּירָא כִּי־אִתְּךָ אָנֹכִי וּבֵרַכְתִּיךָ וְהִרְבֵּיתִי אֶת־זַרְעֲךָ בַּעֲבוּר אַבְרָהָם עַבְדִּי

vayyéra élayv hashem ballayelah hahou vayyomèr anokhiy élohéy averaham aviykha al-tthiyra kiy-itthekha anokhiy ouvérakhetthiykha vehirebéythiy èth-zare'akha ba'avour averaham 'aveddiy

 

Celui qui a l'appui du Seigneur, le Dieu fort et puissant par excellence, n'a à craindre de personne d'autre.

 

Craindre Dieu

Le verbe "craindre" prend un autre sens lorsqu'il a pour complément direct "Dieu" ou "le Seigneur". L'Ange du Seigneur arrête le bras d'Abraham qui va immoler son fils Unique né de la première matrice (femme) et lui dit :

Bible  Tanakh תנך▼   Torah תורה Instruction▼   Genèse בראשית Bereshi▼ Vayera "Et Il apparut" ויראLe sacrifice d'Abraham ▼ Chapitre 22 ▼ Verset  12

L'ange dit: N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique.

וַיֹּאמֶר אַל־תִּשְׁלַח יָדְךָ אֶל־הַנַּעַר וְאַל־תַּעַשׂ לוֹ מְאוּמָּה כִּי עַתָּה יָדַעְתִּי כִּי־יְרֵא אֱלֹהִים אַתָּה וְלֹא חָשַׂכְתָּ אֶת־בִּנְךָ אֶת־יְחִידְךָ מִמֶּנִּי

vayyomèr al-tthishelah' yadekha èl-hanna'ar veal-ttha'as lo meoummah kiy 'atthah yada'etthiy kiy-yeré élohiym atthah velo h'asakhettha èth-binekha èth-yeh'iydekha mimmènniy

Coran sourate 37 الصافات aṣ-ṣāffāt Ceux qui sont placés en rangs versets 102 à 105

De la Période Mecquoise  qui occupe la 56è place dans l’ordre chronologique.

فَلَمَّا بَلَغَ مَعَهُ السَّعْيَ قَالَ يَا بُنَيَّ إِنِّي أَرَى فِي الْمَنَامِ أَنِّي أَذْبَحُكَ فَانظُرْ مَاذَا تَرَى قَالَ يَا أَبَتِ افْعَلْ مَا تُؤْمَرُ سَتَجِدُنِي إِن شَاء اللَّهُ مِنَ الصَّابِرِينَ

102. Et lorsque l'enfant fut en âge d'accompagner son père, celui-ci lui dit : «Mon cher fils ! J'ai vu en songe que je t'immolais. Vois ce qu'il y a lieu de faire !» – «Père, dit l'enfant, fais ce qui t'est ordonné. Tu verras, s'il plaît à Dieu, que je suis de ceux qui savent s'armer de patience dans l'épreuve.»

Falamma balagha maεahou alssaεya qala ya bounayya înni ara fi almanami anni athbahouka faounthour matha tara qala ya abati ifεal ma toumarou satajidouni in shaa Allahou mina alsabirina

 

فَلَمَّا أَسْلَمَا وَتَلَّهُ لِلْجَبِينِ

103. Tous les deux s'étaient résignés à la Volonté divine. Et déjà le père avait couché le front de son fils contre terre,

Falamma aslama watallahou liljabini

وَنَادَيْنَاهُ أَنْ يَا إِبْرَاهِيمُ

104. lorsque Nous l'appelâmes : «Ô Abraham !

Wanadaynahou an ya Ibrahimou

قَدْ صَدَّقْتَ الرُّؤْيَا إِنَّا كَذَلِكَ نَجْزِي الْمُحْسِنِينَ

105. Tu as ajouté foi à ta vision ! C'est ainsi que Nous récompensons ceux qui font le bien.»

Qad saddaqta alrouya inna kathalika najzi almouhsinina

 

 

 

Ce qui est loué par le Seigneur lui-même, c'est ce qu'engendre l'expérience du divin. Devant la divinité, l'homme est saisi par le sentiment de la transcendance. Il mesure la distance infinie qui le sépare de son Dieu. D'où le respect et la soumission. Mais en même temps, parce que Dieu est entré en relation avec lui, il se sait choisi, protégé, aimé. Une telle crainte va de pair avec la connaissance du Seigneur

Bible תנך Tanakh▼   Prophètes  נביאים Nevi'im▼  Isaïe ישעיהו Yeshayahu▼ Chapitre  11 ▼ Verset  3

2- L'Esprit de l'Eternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et d'intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l'Eternel

וְנָחָה עָלָיו רוּחַ יְהוָה רוּחַ חָכְמָה וּבִינָה רוּחַ עֵצָה וּגְבוּרָה רוּחַ דַּעַת וְיִרְאַת יְהוָה

venah'ah 'alayv rouah' Yahvé rouah' h'akhemah ouviynah rouah' 'étsah ougevourah rouah' dda'ath veyireath Yahvé

3- Il respirera la crainte de l'Eternel; Il ne jugera point sur l'apparence, Il ne prononcera point sur un ouï-dire

וַהֲרִיחוֹ בְּיִרְאַת יְהוָה וְלֹא־לְמַרְאֵה עֵינָיו יִשְׁפּוֹט וְלֹא־לְמִשְׁמַע אָזְנָיו יוֹכִיחַ

vahariyh'o beyireath Yahvé velo-lemareéh 'éynayv yishepot velo-lemishema' azenayv yokhiyah'

L'homme ne peut que chercher à lui plaire, dans la confiance totale quant à son avenir. C'est l'attitude juste des fils devant celui à qui ils doivent la vie et qui veille sur eux. Dieu "voit" et "pourvoit". Avec une telle foi, l'homme est délivré de toute autre crainte, adore et sert le seul Dieu, l'aime de tout son cœur, de tout son être

Bible  תנך Tanakh▼   Torah תורה Instructions▼   Deutéronome דברים Devarim, paroles▼   Lecture rituelle de la Loi▼   Chapitre  31 ▼   Verset  12

Tu rassembleras le peuple, les hommes, les femmes, les enfants, et l'étranger qui sera dans tes portes, afin qu'ils t'entendent, et afin qu'ils apprennent à craindre l'Eternel, votre Dieu, à observer et à mettre en pratique toutes les paroles de cette loi.

הַקְהֵל אֶת־הָעָם הָאֲנָשִׁים וְהַנָּשִׁים וְהַטַּף וְגֵרְךָ אֲשֶׁר בִּשְׁעָרֶיךָ לְמַעַן יִשְׁמְעוּ וּלְמַעַן יִלְמְדוּ וְיָרְאוּ אֶת־יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם וְשָׁמְרוּ לַעֲשׂוֹת אֶת־כָּל־דִּבְרֵי הַתּוֹרָה הַזֹּאת

 haqehél èth-ha'am haanashiym vehannashiym vehattaph vegérekha ashèr bishe'arèykha lema'an yisheme'ou oulema'an yilemedou veyareou èth-Yahvé élohéykhèm veshamerou la'asoth èth-kol-ddiveréy hatthorah hazzoth.


La joie et la peur s’opposent normalement, et ici elles sont liées.

Bible תנך ▼Hagiographes כתובים Ketouvim ▼ Psaumes  תהיליםTehillim, Chapitre 112 ▼ Verset 1

*Livre des Louanges الزبور le Zabur

Louez l'Eternel! * !Heureux l'homme qui craint l'Eternel, qui se plaît beaucoup dans ses commandements

הַלְלוּ יָהּ אַשְׁרֵי־אִישׁ יָרֵא אֶת־יְהוָה בְּמִצְוֹתָיו חָפֵץ מְאֹד

halelou yahh asheréy-iysh yaré èth-hashem bemitseothayv h'aphéts meod

 

* « louez le Seigneur - Louez Yah » Alléluia (hælɪˈluːjə) est une interjection. Il s'agit d'une translittération de la phrase hébraïque הַלְלוּ יָהּ hallūyāh, qui se compose de deux éléments: הַלְלוּ (forme masculine plurielle impérative masculine du verbe hébreu hillel הִלֵּל: une exhortation à la «louange» adressée à plusieurs et יָהּ (le nom de Dieu Yah / Jah (Jéhovah, dans sa forme raccourcie), l'Éternel, le nom du Dieu vrai. Phonétique yaw) Occurrences 49 fois dans 45 versets de 3 livres bibliques Ancien Testament. Origine contraction de יְהֹוָה Yehovah et ayant le même sens.

 

Jean écrit : » (Évangiles /Ευαγγέλιον : 1 Jean Κατά Ιωάννην chapitre 4 verset18)

Il n'y a pas de crainte dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte ; car la crainte implique châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour.

 

Φόβος οὐκ ἔστιν ἐν τῇ ἀγάπῃ, ἀλλ’ ἡ τελεία ἀγάπη ἔξω βάλλει τὸν φόβον, ὅτι ὁ φόβος κόλασιν ἔχει: ὁ δὲ φοβούμενος οὐ τετελείωται ἐν τῇ ἀγάπῃ

Fóvos ouk éstin en tí agápi, all’ i teleía agápi éxo vállei tón fóvon, óti o fóvos kólasin échei: o dé fovoúmenos ou teteleíotai en tí agápi

Car la crainte suppose un châtiment : vivre avec Dieu dans une communion vraie exclut la peur de vivre avec lui. Pourquoi ? Parce que le chrétien n’a plus peur d’être puni et condamné par Dieu ; il est pardonné, Dieu l’accepte.

 

Bible תנך Tanakh ▼ Torah  תורה instruction▼Deutéronome  דברים Devarim ▼ Eikev עקב « en conséquence » L'épreuve du désert ▼Chapitre 8 ▼ Verset  6

Garde les commandements de l'Eternel ton Dieu, pour marcher dans ses voies et pour le craindre

וְשָׁמַרְתָּ אֶת־מִצְוֹת יְהוָה אֱלֹהֶיךָ לָלֶכֶת בִּדְרָכָיו וּלְיִרְאָה אֹתוֹ

veshamarettha èth-mitseoth Yahweh élohèykha lalèkhèth biderakhayv ouleyireah otho

Ce qui fut interdit aux juifs pour pris de leur iniquité

 

sourate 7 الأعراف  al-Aʿrāf le Purgatoire verset 33

De la Période Mecquoise qui occupe la 39è place dans l’ordre chronologique.

قُلْ إِنَّمَا حَرَّمَ رَبِّيَ الْفَوَاحِشَ مَا ظَهَرَ مِنْهَا وَمَا بَطَنَ وَالإِثْمَ وَالْبَغْيَ بِغَيْرِ الْحَقِّ وَأَن تُشْرِكُواْ بِاللّهِ مَا لَمْ يُنَزِّلْ بِهِ سُلْطَاناً وَأَن تَقُولُواْ عَلَى اللّهِ مَا لاَ تَعْلَمُونَ

Dis (Ô Muhammad)  encore : «Mon Seigneur a interdit seulement les turpitudes (immoralités) apparentes ou occultes le mal et toute violence (oppression)  injustifiée ( ainsi que le méfait délibéré « péché »), de même qu'Il a interdit de Lui prêter des associés qu'Il n'a jamais accrédités  (une preuve qui donne autorité) et de dire de Lui des choses dont vous n'avez aucune connaissance.»

Qoul innama ĥarama Rabbiya alfawaĥichama Žahara minha wama baŤana wâl'îthma  waâlbağhya biğhayri alĥaqi waan tushrikou biAllahi ma lam younazzil bihi soulŤanan waan taqoulou εala Allahi ma la taεlamouna

Il ne fait aucun doute que l’équité assure toutes sortes de bienfaits et de profits et que les turpitudes entrainent la corruption et toutes sortes de maux. D’autre part, il est clair que tout humain sensé verra sans peine, en étudiant la Législation de Dieu « attribut », que ce dernier a autorisé à Ses serviteurs hommes et femmes tout ce qui réserve les esprits et leurs corps. De même Il a interdit tout ce qui nuit à leur sens, forces et capacités physiques, mentales, intellectuelles etc.

 

La Prière* صلاة ṣalāʰ / دُعَاء duʿāʾ دשְׁאֵלָה she’elah - shelah /  תְּפִלָּה tephillah

*invocation, oraison, appel.

Sourate 17 الإسراء al-Isrāʾ Le Voyage Nocturne verset 110

De la Période Mecquoise qui occupe la 50è place dans l’ordre chronologique.

قُلِ ادْعُواْ اللّهَ أَوِ ادْعُواْ الرَّحْمَـنَ أَيّاً مَّا تَدْعُواْ فَلَهُ الأَسْمَاء الْحُسْنَى وَلاَ تَجْهَرْ بِصَلاَتِكَ وَلاَ تُخَافِتْ بِهَا وَابْتَغِ بَيْنَ ذَلِكَ سَبِيلاً

Dis-leur : «Appelez (sollicitez)-Le “Dieu” dans vos prières ou appelez-Le “le Miséricordieux/le Très Bienveillant,”. Sous quelque nom que vous L'invoquiez, les plus beaux noms sont toujours les Siens !» N'élève pas trop la voix dans ton acte de Dévotion (salât- ta communion-ton attention) et ne l'effectue pas non plus à voix basse. Mais recherche entre les deux, adopte le juste milieu,

Qouli adƐou Allaha awi adƐou alRaĥmana ayan ma tadƐou falahou al'aSma'ou alĥouçna wala tajhar biSalatika wala touķhafit biha wâbtağhi bayna đhalika sabiylan

 

Bible תנך ▼Hagiographes כתובים ▼Job איוב ▼Chapitre 6 ▼Verset  8

Puisse  ma prière (mon vœu) s'accomplir, Et Dieu veuille réaliser mon espérance!

miy-yitthén tthavo shèélathiy vethiqevathiy yitthén élohha

מִי־יִתֵּן תָּבוֹא שֶׁאֱלָתִי וְתִקְוָתִי יִתֵּן אֱלוֹהַּ

Bible תנך ▼ Hagiographes כתובים ▼ Psaumes תהילים ▼ Chapitre 6 ▼ Verset 10

L'Eternel exauce mes supplications, L'Eternel accueille ma prière

שָׁמַע יְהוָה תְּחִנָּתִי יְהוָה תְּפִלָּתִי יִקָּח

shama' Yahweh ttheh'innathiy Yahweh tthephillathiy yiqqah'

Dieu le Très Haut الله العلي Allah alεali  dit :

sourate 10 يونس Yūnus Jonas verset 87

De la Période Mecquoise qui occupe la 51è place dans l’ordre chronologique

وَأَوْحَيْنَا إِلَى مُوسَى وَأَخِيهِ أَن تَبَوَّءَا لِقَوْمِكُمَا بِمِصْرَ بُيُوتاً وَاجْعَلُواْ بُيُوتَكُمْ قِبْلَةً وَأَقِيمُواْ الصَّلاَةَ وَبَشِّرِ الْمُؤْمِنِينَ

Nous fîmes alors à Moïse et à son frère cette révélation : «Prenez (tous deux) pour votre peuple en Égypte (la capitale- la citadelle)  des demeures (maisons) Faites-en (de vos maisons) des lieux de culte. Observez la prière* (la communion) et annoncez (avise) la bonne nouvelle aux fidèles (ceux qui ont foi.).»

Wa'awĥayna îla Moussa wa'aķhiyhi an tabawa'a liqawmikouma bimiSra bouyoutan wâjƐalou bouyoutakoum qiblatan wa'aqiymou alSalata wabashiri almou'miniyna

 

sourate 10 يونس Yūnus Jonas verset 10

De la Période Mecquoise qui occupe la 51è place dans l’ordre chronologique.

دَعْوَاهُمْ فِيهَا سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ وَتَحِيَّتُهُمْ فِيهَا سَلاَمٌ وَآخِرُ دَعْوَاهُمْ أَنِ الْحَمْدُ لِلّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

Là, leur prière (invocation pieuse) ** sera : «Gloire  (Pureté) à Toi, ô Seigneur  (Dieu)!» Tandis que leur salutation sera le mot : «Paix !» et leur invocation se terminera toujours par : «Louange à Dieu, Maître de l'Univers (des mondes) !»

DaƐwahoum fiyha soubhanaka Allahumma wataĥiyatouhoum fiyha salamoun wa'aķirou daƐwahoum anî alĤamdou Lillahi Rabbi alƐalamiyna

sourate 7 الأعراف  al-Aʿrāf le Purgatoire verset 29

De la Période Mecquoise qui occupe la 39è place dans l’ordre chronologique.

قُلْ أَمَرَ رَبِّي بِالْقِسْطِ وَأَقِيمُواْ وُجُوهَكُمْ عِندَ كُلِّ مَسْجِدٍ وَادْعُوهُ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ كَمَا بَدَأَكُمْ تَعُودُونَ

Dis-leur (Ô Muhammad) : «Mon Seigneur ordonne l'équité, comme Il vous ordonne de vous adresser exclusivement avec droiture  à Lui dans chaque prière (lieux de culte-office), et de L'invoquer (solliciter) Lui seul toujours d'une foi pure (et redevabilité) et sincère, car, de même qu'Il vous a créés pour la première fois, Il vous ressuscitera pour vous ramener tous à Lui,

Qoul amara Rabbi bialqiçŤi wa'aqiymouwoujouhakoum Ɛinda koulli masjidin waoudƐouhou mouķliSiyna lahou aldiyna kama badaakoum taƐoudouna

 

Prière الصَّلاَةَ ṣalāʰ  Cette racine comptabilise 99 apparitions dans le Coran sous diverses formes

* verbe.
صَلاَ: Toucher, atteindre / être en contact
صَلَى: avoir une partie du dos abaissé / Prier Dieu, faire la prière / Bénir quelqu'un et lui souhaiter du bien / Courir après, suivre
تَصَلَّى: redonner de la chaleur ou de l'énergie à son corps

nom.
صَلاَة / صَلَوة : appel, invocation, exhortation / oraison, prière / prière, acte de dévotion / bénédiction que Dieu accorde au croyant / synagogue temple des Juifs
صَلَوَاتْ: (pluriel) prières
مُصَلٍّ: suppliant, celui qui prie
مُصَلًّى: oratoire
مُصَلَّى: oratoire, chapelle, lieu réservé à la prière / Place en plein air réservée aux prières

S2: V3 -43 -45 -83 -110 -125 -153 -157 -177 -238 -238 -277 S3:V39 -43 S4:V77 -101 -102 trois fois -103 trois fois -142 -162 S5V:6 -12 -55 -58 -91 -106 S6V:72 -92 -162 S7V:170 S8V3 -35 S9V:5 -11 -18 -54 -71 -84 -99 -103 S10V:87 S11V:70 -81 -87 -114 S13V:22 S14V:31 -37 S14V:40 S17V78 -110 S19V31 -55 -59 S20V14 -132 S21V:73 S22S:35 -40 -41 -78 S23V2 -9 S24V:37 -41 -56 -58 deux fois S2V7:3 S29V:45 -45 S30V:31 S31V:4 -17 S33V:33 -43 -56 S35V:18 -29 S42V:38 S58V:13 S62V:9 -10 S70V:22 23 -34 S73V:20 7S4V:43 S7V5:31 S87V:15 S96V:10 S98V:5 S107V:4 107:5 S108V:2

 

**/ دُعَاء duʿāʾ

Cette racine comptabilise 212 apparitions dans le Coran sous diverses formes

Verbe

دَعَا: appeler / inviter, appeler / inviter, prier / invoquer / nommer, appeler, donner un nom à quelqu'un

دَعَا إِلَى أو لـِ: provoquer, motiver, stimuler

دَعَا إِلَى: inciter à, pousser à

دَعَا بِـ: nommer, désigner

دَعَا ل: souhaiter quelque chose à quelqu'un

دَعَا بِـ: dénommer, appeler

اِدَّعَى: revendiquer / alléguer, prétendre, invoquer / plaider, poursuivre en justice

دُعِيَ: s'appeler, se nommer / être convoqué

 

nom

دَعْوَة: requête / appel, requête / assignation, convocation / invocation, oraison, prière

دَعْوَى : allégation, assertion, faux-fuyant, alibi / litige, procès, cause, action, affaire

دِعَايَة: pub, propagande, publicité

دَعَاوَة: prétention, allégation / propagande, publicité

دُعَاء: invocation, oraison, prière / appel

اِدِّعَاء: allégation, assertion / prétention / accusation / simulation / prétention, revendication

داعٍ : suppliant / propagandiste / motif

مُدَّعٍ: demandeur, plaignant / imposteur, menteur, charlatan / prétentieux, capitan, simulateur

مَدْعَاة: cause, motif / invitation

 

adjectif / adverbe

دَعِيّ: adopté / faiseur, plaignant, prétentieux, capitan, simulateur / bâtard

اِدِّعَائِيّ: revendicatif, accusatoire

S2V:23 -61 -68 -69 -70 -171 -186 -186 -186 -221 -221 -260 -282 S3V:23 -38 deux fois -61 -104 -153 S4V:117 deux fois S6V:40 -41 deux fois -52 -56 -63 -71 deux fois -108 SV7V:5 -29 -37 -55 -56 -134 -180 -189 -193 deux fois -194 deux fois -195 -197 -198 S8V:24 S10V:10 deux fois -12 deux fois -22 -25 -38 -66 -89 -106 SV11:13 -62 -101 SV12:33 -108 S13V:14 trois fois -36 S14V:9 -10 -22 -39 -40 -44 16:20 -86 -125 S17V:11 deux fois -52 -56 -57 -67 -71 -110 trois fois S18V:14 -28 -52 -57 S19V:4 -48 trois fois -91 S20V:108 S21V:15 -45 -90 S22V:12 -13 -62 -67 -73 S23:73 -117 S24V:48 -51 -63 deux fois 25:13 -14 deux fois -68 -77 S26V:72 -213 S27V:62 -80 S28V:25 -41 -64 deux fois -87 -88 S29V:42 -65 S30V:25 deux fois -33 -52 S31:21 -30 -32 S32V:16 S33V:4 -5 -37 -46 -53 S34V:22 S35V:6 -13-14 deux fois -18 -40 S36V:57 S37V:125 S38V:51 S39V:8 deux fois -38 -49 S40V:10 -12 -14 -20 -26 -41 deux fois -42 deux fois -43 deux fois -49 4-50 deux fois -60 -65 -66 -74 S41V:5 -31 -33 -48 -49 -51 S42V:13 -15 S43V:49 -86 S44V:22 -55 S45V:28 S46V:4 -5 deux fois -31 -32 S47V:35 -38 S48V:16 52:28 S54:6 deux fois - 10 S57V:8 S61V:7 S67V:27 S68V:42 -43 S70V:17 S71V:5 -6 -7 -8 S72V:18 -19 -20 S84V:11S 96:V17 -18

Il y a onze actes obligatoires dans la Prière:

1. La niyyah (l'Intention);

2. Le qiyâm (Station debout);

3. Takbîrat-ul-ihrâm (dire "Allâhu Akbar pour commencer la Prière);

4. Le rukû' (Inclination);

5. Les sajdatayn (Les deux Prosternations);

6. Le qarâah (La récitation de la Sourate al-Hamd et d'une autre sourate);

7. Le thikr (La Récitation prescrite pendant l'Inclination et la Prosternation);

8. Le tachahhud (L'Attestation);

9. as-Salâm (La Salutation);

10. Le tartîb (l'Ordre de Succession);

11. La mowâlât (La continuité).

Voir Encyclopédie du doit musulman  Kitab as salat le livre de la prière par Dr Hassan Amdouni édition Al-Imen 2012

 

La prière dans le christianisme

Selon les Évangiles/ ευαγγελιο (bonne nouvelle) est un écrit en langue grecque qui relate la vie et l'enseignement de  יֵשׁוּעַ Yeshua,/ Jésus de Nazareth, /عيسى الناصري Îsa alNasiriou,  Que la paix de Dieu soit sur lui  علیه‌السلامAlayhi as-salâm appelé par les chrétiens Jésus-Christ Ἰησοῦς Χριστός,   Iēsoûs Christos, /le Messie מָשִׁיחַ  Mashia'h,/   المسيح Masih À quelques reprises, Jésus fils de Marie عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ Aissa abou Maryama va affirmer lui-même qu’il prie. Mais au-delà du terme prier, la perspective de Jean s’avère très profonde. Jésus est constamment en parfaite communion avec Dieu son Créateur الخالق Al-Khāliq.

Rappel  concernant Jésus fils de Marie Que la paix de Dieu soit sur eux  السلام عليهم as-salâm   ‘Alayhim

 

Sourate 17 الإسراء al-Isrāʾ Le Voyage Nocturne verset 111

De la Période Mecquoise qui occupe la 50è place dans l’ordre chronologique.

وَقُلِ الْحَمْدُ لِلّهِ الَّذِي لَمْ يَتَّخِذْ وَلَداً وَلَم يَكُن لَّهُ شَرِيكٌ فِي الْمُلْكِ وَلَمْ يَكُن لَّهُ وَلِيٌّ مِّنَ الذُّلَّ وَكَبِّرْهُ تَكْبِيراً

Et dis : «Louange à Dieu qui ne S'est jamais donné de progéniture, (d'enfant) qui n'a point d'associé dans la Royauté, qui n'a jamais eu besoin de protecteur contre la moindre vilenie !» Proclame donc hautement Sa grandeur !

Waqouli alĥamdou Lillahi alađhi lam yataķhiđh waladan walam yakoun lahou chariykoun fi almoulki walam yakoun lahou waliyoun mina alđhouli wakabbirhou takbiyra

Sourate 16 verset 40

إِنَّمَا قَوْلُنَا لِشَيْءٍ إِذَا أَرَدْنَاهُ أَن نَّقُولَ لَهُ كُن فَيَكُونُ

Lorsque Nous voulons une (quelque) chose, il suffit que Nous disions : «Sois !», et la chose est.

Înama qawlouna licha'in îđha aradnahou an naqoula lahou كُن فَيَكُونُ

 

Sourate 3 آل عمران āli ʿImrān La famille de ʿImrân verset 59

De la Période Médinoise qui occupe la 89è place dans l’ordre chronologique.

إِنَّ مَثَلَ عِيسَى عِندَ اللّهِ كَمَثَلِ آدَمَ خَلَقَهُ مِن تُرَابٍ ثِمَّ قَالَ لَهُ كُن فَيَكُونُ

Pour Dieu, l'origine (en ce qui concerne) de Jésus est similaire à celle d'Adam. Dieu l'a créé d'argile (terre/poussière) puis lui a dit : «Sois !» et il fut.

Îna mathala Îsa Ɛinda Allahi kamathali adama ķhalaqahou min tourabin thoumma qala lahou koun fayakounou

 

Cette racine comptabilise 1390 apparitions dans le Coran sous diverses formes

Dont : S2V117–S 3V47–V59– S6V73– S16V40– S36V82– S40V68

verbe.
كَوَّنَ : constituer, créer, former / créer, produire / construire une phrase / entraîner, instruire, éduquer
كانَ : être / advenir, être, exister / arriver, avoir lieu / exprime le futur / exprime l'état, la condition / exprime la continuité
تَكَوَّنَ : provenir / se former, se constituer / s'éduquer, s'instruire

nom.
كَوْن : création, cosmos, monde, univers, macrocosme, terre
كَوْن : être
تَكَوُّن : conformation, genèse, formation / éducation
مَكَان : situation / espace, emplacement, endroit, lieu, local, place, position, site, centre, secteur
مَكَانِيَّة : spatialité

adjectif. / aderbe.
مَكَانِيّ : spatial, local

 

Bible  תנך  Tanakh ▼Hagiographes כתובים Ketouvim ▼Psaumes  תהילים Tehillim *▼Chapitre  33 ▼Verset  9

* Livre des Louanges ; الزبور le Zabur

Car Il dit, et la chose arrive; Il ordonne, et elle existe.

כִּי הוּא אָמַר וַיֶּהִי הוּא־צִוָּה וַיַּעֲמֹד

kiy hou amar vayyèhiy hou-tsiouah vayya'amod

 

Toute l’existence de Jésus Que la paix de Dieu soit sur lui  علیه‌السلامAlayhi as-salâm  est vécue dans une dépendance consciente et parfaite à l’égard de son Créateur. Il réalise ainsi le sommet absolu de la prière invocatrice : la communion consciente de tous les instants avec Dieu, à qui il se livre totalement dans l’Amour et la Soumission

Sa condition d’obéissance totale au Créateur الخالق Al-Khāliq, le met dans un état de prière incessante.

 

La prière chrétienne

Un échange avec Dieu, fondé sur la Bible תנך Tanakh. Selon le Nouveau Testament Ἡ Καινὴ Διαθήκη / Hê Kainề Diathếkê l'ensemble des écrits relatifs à la vie de Jésus fils de Marie Que la paix de Dieu soit sur eux  السلام عليهم as-salâm   ‘Alayhim et à l'enseignement de ses premiers disciples tels Matthieu,- Marc, -Luc, -Jean, -Simon-Pierre,- Jacques le Juste, -Jean de Zébédée,- Judas de Jacques, Le croyant peut parler à Dieu comme à un père, « au Nom du Seigneur de Jésus-Christ ». La prière chrétienne se réalise seul, en groupe, en tout lieu et en tout temps. Elle prend différentes formes selon les Églises.

Le Notre Père est la prière commune à tous les chrétiens, directement tirée des Évangiles εὐαγγέλιον / Euangélion, Bonnes nouvelles

Selon Matthieu, Κατά Ματθαίον chapitre 6: versets 6 à13

Extraits

6- Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre ; et ayant fermé ta porte, prie ton Père qui est là dans le secret ; et ton Père qui voit dans le secret, te le rendra.

Σὺ δέ, ὅταν προσεύχῃ, εἴσελθε εἰς τὸ ταμιεῖόν  σου, καὶ κλείσας τὴν θύραν σου, πρόσευξαι τῷ πατρί σου τῷ ἐν τῷ κρυπτῷ: καὶ ὁ πατήρ σου ὁ βλέπων ἐν τῷ κρυπτῷ ἀποδώσει σοι ἐν τῷ φανερῷ.

Sý dé, ótan proséfchi, eíselthe eis tó tamieíón  sou, kaí kleísas tín thýran sou, prósefxai tó patrí sou tó en tó kryptó: kaí o patír sou o vlépon en tó kryptó apodósei soi en tó faneró.

9- Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui est dans les cieux, que ton nom soit sanctifié.

Οὕτως οὖν προσεύχεσθε ὑμεῖς: Πάτερ ἡμῶν ὁ ἐν τοῖς οὐρανοῖς, ἁγιασθήτω τὸ ὄνομά σου

Oútos oún proséfchesthe ymeís: Páter imón o en toís ouranoís, agiasthíto tó ónomá sou

13- Et ne nous induis point en tentation, mais délivre-nous du mal. Car à toi est le règne, et la puissance, et la gloire pour les siècles. Amen.

Καὶ μὴ εἰσενέγκῃς ἡμᾶς εἰς πειρασμόν, ἀλλὰ ῥῦσαι ἡμᾶς ἀπὸ τοῦ πονηροῦ. Ὅτι σοῦ ἐστιν ἡ βασιλεία καὶ ἡ δύναμις καὶ ἡ δόξα εἰς τοὺς αἰῶνας. Ἀμήν.

Kaí mí eisenénkis imás eis peirasmón, allá rýsai imás apó toú poniroú. Óti soú estin i vasileía kaí i dýnamis kaí i dóxa eis toús aiónas. Amín.

Évangile selon Luc κατα λουκαν chapitre 6 verset12

Or il arriva en ces jours-là, qu'il s'en alla sur la montagne pour prier ; et il passa toute la nuit à prier Dieu.

(Π) Ἐγένετο δὲ ἐν ταῖς ἡμέραις ταύταις ἐξῆλθεν  εἰς τὸ ὄρος προσεύξασθαι: καὶ ἦν διανυκτερεύων ἐν τῇ προσευχῇ τοῦ θεοῦ.

(P) Egéneto dé en taís imérais táftais exílthen  eis tó óros proséfxasthai: kaí ín dianykterévon en tí prosefchí toú theoú.

Évangile selon Luc κατα λουκαν, chapitre 11 verset 2 à 4, et enseignée par Jésus fils de Marie à ses premiers disciples.

Extrait

2- Or il leur dit : Quand vous priez, dites : Père ! Que ton nom soit sanctifié. Que ton règne vienne. [Que ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.]

Εἶπεν δὲ αὐτοῖς, Ὅταν προσεύχησθε, λέγετε, Πάτερ ἡμῶν  ὁ ἐν τοῖς οὐρανοῖς, ἁγιασθήτω τὸ ὄνομά σου. Ἐλθέτω ἡ βασιλεία σου. Γενηθήτω  τὸ θέλημά σου, ὡς ἐν οὐρανῷ, καὶ ἐπὶ τῆς γῆς.

Eípen dé aftoís, Ótan proséfchisthe, légete, Páter imón  o en toís ouranoís, agiasthíto tó ónomá sou. Elthéto i vasileía sou. Genithíto  tó thélimá sou, os en ouranó, kaí epí tís gís.

L'apôtre Pierre met en valeur l'importance de l'humilité et de la sincérité de celui qui prie.

1Pierre πετρου αυγη Petrou avgi chapitre 5versets 6,

Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève quand il en sera temps,

Ταπεινώθητε οὖν ὑπὸ τὴν κραταιὰν χεῖρα τοῦ θεοῦ, ἵνα ὑμᾶς ὑψώσῃ ἐν καιρῷ,

Tapeinóthite oún ypó tín krataián cheíra toú theoú, ína ymás ypsósi en kairó,

Il compare son obéissance à la nourriture :

Évangile selon Jean  κατα ιωαννην chapitre 4 verset 34

Jésus Que la paix de Dieu soit sur lui  علیه‌السلامAlayhi as-salâm  leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui m'a envoyé et d'achever Son œuvre.

Λέγει αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς, Ἐμὸν βρῶμά ἐστιν, ἵνα ποιῶ τὸ θέλημα τοῦ πέμψαντός με, καὶ τελειώσω αὐτοῦ τὸ ἔργον.

Légei aftoís o Iisoús, Emón vrómá estin, ína poió tó thélima toú pémpsantós me, kaí teleióso aftoú tó érgon.

 

La Purification : petit tour d’horizon.

L’ablution (latin ablutio, je me lave ; lavement) la purification rituelle de certaines parties du corps avant certains actes religieux telles les prières (ivocations), la mort.

L'eau étant le symbole de la purification  par excellence présent dans de nombreuses religions :

 

Dans le judaïsme, טהרה, Tahara  le mikvé  מִקְוָה est un bain rituel utilisé pour l'ablution nécessaire aux rites de pureté.

A la veille des fêtes du calendrier juif   הַלּוּחַ הָעִבְרִי, Ha-Luah ha-Ivri  «l'année du monde»; לבריאת העולם, beriatt haolam «depuis la création du monde» מעשה בראשית maassè Bereshit, comme pour le Chabbat,  שבת - cessation (repos) surtout la veille de Yom Kippour « le jour des propitiations »  יום הכיפורים Yom Hakippourim et du nouvel an juif, « commencement des années civiles » ראש השנה לשנים, roch hachana lachanim.

Les corps des juifs décédés sont trempés dans un mikvé lors de la Tahara, טהרה, purification avant l'inhumation. Cette importante  prescription מצווה  mitzvah  est confiée à l’Assemblée sainte" - Société du dernier devoir   חברה קדישא Hevra Kaddisha, et à elle seule.

 

Dans le christianisme, l'eau est utilisée pour le baptême, symbolisant la nouvelle vie du croyant chrétien acte de foi devant une assemblée en reconnaissant Jésus-Christ  Que la paix de Dieu soit sur lui  علیه‌السلامAlayhi as-salâm comme Sauveur et Seigneur de sa vie (immersion partielle ou totale) et réalisé par le prêtre ou pasteur au cours de la messe ou du culte. Le baptisé devient « enfant de Dieu ». L'eau symbolise à la fois la mort par noyade des baptisés dans leur ancienne vie caractérisée par le péché, et leur nouvelle naissance dans une vie nouvelle et éternelle. Certaines églises protestantes pratiquent en outre le baptême par immersion, ce qui peut se pratiquer dans un point d'eau extérieur ou dans un bassin aménagé dans un bâtiment d'église. Le baptême est le sacrement de la foi en Jésus Que la paix de Dieu soit sur lui  علیه‌السلامAlayhi as-salâm (sacrāmentum, du latin sacrō ("sanctifier, consacrer"), de sacer ("sacré, saint") Christ par lequel le croyant chrétien est sauvé, purifié du péché, en devenant enfant de Dieu.

Voir lien suivant

http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/le-ou-les-fils-de-dieu-1.html

 

Dans l'islam,  طَهَّرَ  Tahara. l'eau est utilisée pour purifier le musulman au cours des ablutions qui précèdent les prières,  صلاة ṣalāʰ puriel. صلوات ṣalawāt ou namaz نماز tel que prévu par le Coran القرآن alQu’ran Règles de Dieu سُنَّةَ اللَّهِ Sunna Allah et celle de la Tradition سنة Sunna du  dernier des Messagers et Prophètes Muhammad, sur lui le salut et la paix de Dieu, صلى الله عليه و سلم ṣallā Allāh `alayhi wa sallam, ses dires ; ses actes; ses approbations explicites ou implicites ; ses qualités morales personnelles ; ses désapprobations ; ses délaissements de certains actes.

Le terme Prière صلاة Salat est utiliséà 65 reprises dans le Saint Coran القرآن الكريم alQu’ran alKarim. Elle peut y désigner la prière canonique et obligatoire, distinguée d'autres prières telle la prière de demande, d’invocation  دُعَاء‎  du'â ou certaines prières litaniques. Il est aussi utilisé pour désigner toute prière faite pour Dieu l‘Unique, sans précision. Le terme est parfois utilisé au pluriel et désigne alors des prières appelant des bénédictions divines venant du Créateur.

Il faut  distinguer trois types d'ablutions : les grandes ablutions ghusl, غسل, bain rituel et les petites ablutions wodzūʾ, وضوء, ablution et les ablutions sèches  تيمم  Tayammun. Ces ablutions visent à se mettre dans un état de pureté rituelle.

Voir : Encyclopédie du droit musulman la purification at tahâra  par Dr Hassan Amdouni édition le Savoir 2004

Tout les musulmans qui décèdent doivent faire trois ablutions avant l'Enterrement;

1 - l'eau avec sedr (feuilles de jujubier)

2 - l'eau avec kafur

3 - l'eau pur

http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/preparation-du-mort-et-priere-janaza-son-enterrement.html

 

Dans l'hindouisme, l'eau a des pouvoirs de purification. Avant de prier, les hindous sont vêtus de vêtements amples et propres après avoir pris une douche, ce sont des rituels de purification. Les bains dans le Gange गंगा Gaṅgā, bengali : গঙ্গা Gōnga fleuve de la plaine indo-gangétique, au nord de l'Inde, tout comme le Yamuna,  जमुना  rivière majeure, affluent du Gange également appelée Jumna, Jamna ou Yamna dans les dialectes locaux. Deux fleuves qui font parties des sept rivières sacrées सप्त सिंधु  Sapta Sindhu, sont fréquentés pour les croyants.

Dans le shintoïsme, la purification 禊 le misogi par une chute d'eau ou un cours d'eau.

Misogi 禊 est une pratique vers la« la voie des dieux » ou « la voie du divin » 神道, shintō qui  mélange des éléments polythéistes et animistes l’adoration d’une divinité ou un esprit, 神 kami dont le but est la purification des souillures , impuretés 穢れ・汚れ, kegare par une chute d'eau ou un cours d'eau, le 禊 misogi, on peut retenir par terme le plus couramment donné « ablution - lustration - purification rituelle ».

Avant de faire le misogi, les personnes doivent passer par des séances de purification préliminaires. Les femmes doivent se vêtir d'un kimono 着物, de kiru et mono, littéralement « chose que l'on porte sur soi » de couleur blanc et d'un voile. Les hommes mettent un vêtement léger un pagne 褌 le fundoshi et un linge sur la tête. Ensuite, ils commencent « à secouer l'âme » en faisant rebondir leurs mains sur leur estomac pour être conscient de leur âme 魂 tama. Puis ils commencent à s'échauffer par des mouvements callisthéniques comme celui nommé tori fune (« bateau-oiseau ») En suivant le meneur, les personnes crient des évocations qui activent l'âme, qui affirment le potentiel de chacun afin de se réaliser, de se lier à son âme, et l'unification des gens avec les esprits divins kamis

Plus généralement, la rivière où l'on pratique le 禊 misogi est appelée 禊川misogi-gawa « rivière où l'on pratique des lustrations », et est utilisé en tant que « mot de saison »  季語 kigo dans la poésie japonaise 和歌  waka

 

Les ablutions et la notion de pureté rituelle sont parmi les héritages du Judaïsme et de la foi Musulmane,  alors que le Christianisme les a pratiquement abandonnés

 

 רָחַץ rachats/r'khátz : laver, baigner, faire des ablutions   מים ma.jim / mayyā : eau

 

Bible תנך Tanakh▼Torah תורה  Instruction▼Exode  שמות Shemot▼ Pekoudei  פקודי “inventaires”, Érection et consécration du sanctuaire.▼Chapitre  40 ▼Versets 30 et 31.

30- Il plaça le bassin (cuve) entre la tente d'assignation et l'autel, et il y mit de l'eau pour se laver

וַיָּשֶׂם אֶת־הַכִּיֹּר בֵּין־אֹהֶל מוֹעֵד וּבֵין הַמִּזְבֵּחַ וַיִּתֵּן שָׁמָּה מַיִם לְרָחְצָה

vayyasèm èth-hakiyyor béyn-ohèl mo'éd ouvéyn hammizebéah' vayyitthén shammah mayim lerah'etsah    מים

31- Moshè (Moïse), Aarôn et ses fils y baignent (s'y lavèrent) leurs mains et leurs pieds.

וְרָחֲצוּ מִמֶּנּוּ מֹשֶׁה וְאַהֲרֹן וּבָנָיו אֶת־יְדֵיהֶם וְאֶת־רַגְלֵיהֶם

verah'atsou mimmènnou Moshèh veAharon ouvanayv èth-yedéyhèm veèth-rageléyhèm

 

Bible תנך Tanakh▼Torah תורה Instruction▼ Lévitique ויקרא Vayikra "et Il appela"▼ Metsora מצורע personne atteinte. Les impuretés sexuelles : de l'homme.▼Chapitre 15 ▼Versets 5 à 10

Extraits

5- Celui qui touchera son lit (repos) lavera ses vêtements, se lavera (se baigne) dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir.

וְאִישׁ אֲשֶׁר יִגַּע בְּמִשְׁכָּבוֹ יְכַבֵּס בְּגָדָיו וְרָחַץ בַּמַּיִם וְטָמֵא עַד־הָעָרֶב

veiysh ashèr yigga' bemishekavo yekhabéss begadayv verah'ats bammayim vetamé 'ad-ha'arèv

 

10- Celui qui touchera une chose quelconque qui a été sous lui sera impur jusqu'au soir; et celui qui la portera lavera ses vêtements, se lavera dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir.

וְכָל־הַנֹּגֵעַ בְּכֹל אֲשֶׁר יִהְיֶה תַחְתָּיו יִטְמָא עַד־הָעָרֶב וְהַנּוֹשֵׂא אוֹתָם יְכַבֵּס בְּגָדָיו וְרָחַץ בַּמַּיִם וְטָמֵא עַד־הָעָרֶב

vekhal-hannogé'a bekhol ashèr yiheyèh thah'etthayv yitema 'ad-ha'arèv vehannosé otham yekhabéss begadayv verah'ats bammayim vetamé 'ad-ha'arèv

 

Bible תנך Tanakh▼Prophètes  נביאים Nevi'im▼Samuel 2 (שמואל  ( ב ▼Chapitre  12 ▼Verset 20

 

Alors David se leva de terre. Il se lava, s'oignit, et changea de vêtements; puis il alla dans la maison de l'Éternel, et se prosterna. De retour chez lui, il demanda qu'on lui servît à manger, et il mangea

וַיָּקָם דָּוִד מֵהָאָרֶץ וַיִּרְחַץ וַיָּסֶךְ וַיְחַלֵּף שִׂמְלֹתוֹ וַיָּבֹא בֵית־יְהוָה וַיִּשְׁתָּחוּ וַיָּבֹא אֶל־בֵּיתוֹ וַיִּשְׁאַל וַיָּשִׂימוּ לוֹ לֶחֶם וַיֹּאכַל

vayyaqam DDavid méhaarèts vayyireh'ats vayyassèkhe vayeh'alléph simelotho vayyavo véyth- Yahweh vayyishetthah'ou vayyavo èl-béytho vayyisheal vayyasiymou lo lèh'èm vayyokhal

 

selon Marc Κατά Μάρκον, Katá Márkon chapitre 7 verset 3

Car les pharisiens* et tous les Juifs ne mangent point sans se laver les mains avec le poing, observant la tradition des anciens ;

Οἱ γὰρ Φαρισαῖοι καὶ πάντες οἱ Ἰουδαῖοι, ἐὰν μὴ πυγμῇ νίψωνται τὰς χεῖρας, οὐκ ἐσθίουσιν, κρατοῦντες τὴν παράδοσιν τῶν πρεσβυτέρων:

Oi gár Farisaíoi kaí pántes oi Ioudaíoi, eán mí pygmí nípsontai tás cheíras, ouk esthíousin, kratoúntes tín parádosin tón presvytéron:

* Les pharisiens constituent un groupe religieux et politique de Juifs fervents apparu avec les sadducéens et les esséniens en Palestine lors de la période hasmonéene vers le milieu du 2ᵉ siècle avant notre ère.

Sourate 62 الجمعة al-Jumuʾat le Vendredi verset 2

De la Période Médinoise qui occupe la 110è place dans l’ordre chronologique.

 

هُوَ الَّذِي بَعَثَ فِي الْأُمِّيِّينَ رَسُولاً مِّنْهُمْ يَتْلُو عَلَيْهِمْ آيَاتِهِ وَيُزَكِّيهِمْ وَيُعَلِّمُهُمُ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَإِن كَانُوا مِن قَبْلُ لَفِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ

C'est Lui qui a envoyé aux gentils (ceux qui ne connaissent pas l'écriture) un Prophète issu d'eux-mêmes pour leur réciter Ses versets, les purifier et leur enseigner le Coran (la Precription)  et la sagesse, (et le moyen de juger)  alors qu'hier encore ils étaient plongés dans l'égarement manifeste.

Houwa alađhi baƐatha fi al'oumiyina Rasoulan minhoum yatlou Ɛalayhim  ayatihi wayouzakiyhim wayouƐalimouhoumou alKitaba wâlĥikmata wa'în kanou min qablou lafî Ďalalin moubiynin

 

Sourate 9 التوبة at-Tawba le Repentir, verset 108

De la Période Médinoise qui occupe la 113è place dans l’ordre chronologique

لاَ تَقُمْ فِيهِ أَبَداً لَّمَسْجِدٌ أُسِّسَ عَلَى التَّقْوَى مِنْ أَوَّلِ يَوْمٍ أَحَقُّ أَن تَقُومَ فِيهِ فِيهِ رِجَالٌ يُحِبُّونَ أَن يَتَطَهَّرُواْ وَاللّهُ يُحِبُّ الْمُطَّهِّرِينَ

Ne fréquente jamais une telle mosquée ! Car il en est une autre qui a été fondée dès le premier jour, sur la crainte (droiture) révérencielle du Seigneur et qui est plus digne (droit) (se lève - se tiennent debout) de ta présence (en Lui). On y trouve des hommes qui aiment se purifier, et Dieu aime ceux qui sont propres.

La taqoum fiyhi abadan lamaçjidoun ouçiça  Ɛala  alttaqwa min awwali yawmin aĥaqou an taqouma fiyhi fiyhi rijaloun youĥibouna an yataŤaharou wâllahou youĥibou almouŤahiriyna

Les ablutions sèches,  تيمم  Tayammun en cas de maladie ou de pénurie « d’eau  مَاءmāʾ »

sourate 5 المائدة al-Māʾida la Table est servie verset 6

De la Période Médinoise qui occupe la 112è place dans l’ordre chronologique

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فاغْسِلُواْ وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وَامْسَحُواْ بِرُؤُوسِكُمْ وَأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَينِ وَإِن كُنتُمْ جُنُباً فَاطَّهَّرُواْ وَإِن كُنتُم مَّرْضَى أَوْ عَلَى سَفَرٍ أَوْ جَاء أَحَدٌ مَّنكُم مِّنَ الْغَائِطِ أَوْ لاَمَسْتُمُ النِّسَاء فَلَمْ تَجِدُواْ مَاء فَتَيَمَّمُواْ صَعِيداً طَيِّباً فَامْسَحُواْ بِوُجُوهِكُمْ وَأَيْدِيكُم مِّنْهُ مَا يُرِيدُ اللّهُ لِيَجْعَلَ عَلَيْكُم مِّنْ حَرَجٍ وَلَـكِن يُرِيدُ لِيُطَهَّرَكُمْ وَلِيُتِمَّ نِعْمَتَهُ عَلَيْكُمْ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

Ô croyants ! Lorsque vous vous disposez à faire la salât, faites d'abord vos ablutions en vous lavant le visage et les mains jusqu'aux coudes, en vous passant les mains mouillées sur la tête et en vous lavant les pieds jusqu'aux chevilles. Mais si vous êtes en état d'impureté, lavez-vous tout le corps. Si vous êtes malades ou en voyage, si vous venez de satisfaire vos besoins naturels, si vous avez eu commerce avec des femmes et que vous ne trouviez pas d'eau, alors faites des ablutions d'intention au moyen de la terre propre en vous en essuyant le visage et les mains. Dieu n'entend vous imposer aucune gêne, Il veut seulement vous purifier et parachever Ses bienfaits envers vous. Peut-être Lui en serez-vous reconnaissants?

Ya'ayouha alađhiyna amanou îđha qoumtoum îla alSalati  fâğçilou woujouhakoum wa'aydiyakoum  îla almarafiqi wâmçaĥou birou'ouçikoum  wa'arjoulakoum îla alkaƐbayni wa'în kountoum jounouban fâŤaharou* wa-in kountoum marĎa aw Ɛala safarin aw ja’a aĥadoun minkum mina alğa'iŤi aw lamastoumou alnisaa falam tajidou maan fatayamamou SaƐiydan Ťayiban fâmçaĥou biwoujouhikoum wa'aydiykoum minhu ma yureedu Allahu liyajƐala Ɛalaykoum min ĥarajin walakin youriydou liyouŤahirakoum* waliyoutimma niƐmatahou Ɛalaykoum laƐalakoum tachkourouna.

 

* fâŤaharou فَٱطَّهَّرُوا۟ alors purifiez-vous

Cette racine comptabilise 31 apparitions dans le Coran sous diverses formes.

s2:v25 deux fois -v222 trois fois -v232, s3:v15 -v42 -v55,s 4:v57, s5:v6 deux fois - -v41, s 7:v82, s8:v11,  s9:v103 -v108 deux fois, s11:s78,s22:v26,s25:v48, s27v:56, s33:v33 trois fois:-v53,s56:v79, s58:v12, s74:v4, s76:v21, s80:v14, s98:v2

verbe.
طَهَّرَ  tahara: aseptiser, assainir, purifier / circoncire
 طَهُرَ tahoura : être propre, pur, ne pas être souillé / ne pas avoir ses règles
طَهَرَ tahara: nettoyer, rendre propre / écarter, éloigner quelque chose
تَطَهَّرَ tatahara : laver son corps / s'abstenir des péchés, vices / faire des ablutions

nom.
طُهْر touhr: propreté / pureté
طُهْرِيّ touhry: puritain, rigoriste
طَهَارَة tahara: propreté, pureté / pudeur
تَطْهِير tathiyr: antisepsie, purification, stérilisation, aseptisation, assainissement, curage / circoncision / purification de l'âme
مُطَهِّر moutahr’: antiseptique, détergent, désinfectant
مَطْهَر mathar: purgatoire

adjectif. / adverbe.
طَهِر tahir: nettoyé, stérilisé, aseptisé / épuré, nettoyé, propre, pur, purifié, stérilisé /, continent, honnête, innocent, vertueux, sage, chaste / pur, sincère, authentique, droit, loyal, véridique
طاهِر tahir: propre, pur, immaculé / continent, honnête, innocent, intègre, vertueux, sage, chaste / aseptique, nettoyé, stérilisé, aseptisé
طَهُور tahour: honnête, pur / purifié / antiseptique, désinfectant, détergent, purifiant, purificateur, stérilisant, lustral, purificatoire
مُطَهِّر moutahir: désinfectant, détergent, purifiant, purificateur, sanctifiant
مُطَهَّر mourahar: aseptique, nettoyé, pur, purifié, stérilisé, aseptisé / circoncis / ayant une âme pure, sincère, intègre, véridique, authentique, droit, loyal, vertueux, sage, chaste

 

Les nourritures

Dieu le Très Haut الله العلي Allah alεali  dit :

Sourate 16 النحل an-Naḥl Les Abeilles verset 115

De la Période Mecquoise qui occupe la 70è place dans l’ordre chronologique.

إِنَّمَا حَرَّمَ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةَ وَالْدَّمَ وَلَحْمَ الْخَنزِيرِ وَمَا أُهِلَّ لِغَيْرِ اللّهِ بِهِ فَمَنِ اضْطُرَّ غَيْرَ بَاغٍ وَلاَ عَادٍ فَإِنَّ اللّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

Il vous interdit  (prohibé) (de consommer) seulement la (la chair) d’une bête morte (la charogne) d’elle même, et le sang, et la viande de porc, ainsi que celle de tout animal sur lequel on aura invoqué (dédié) (lors de son abattage) un autre nom que Celui de Dieu. Mais celui (pour quiconque) qui serait contraint  (forcé) d'en manger sans esprit (sans gourmandise) de rébellion (Aadites / transgresseurs) et sans excès, Dieu sera pour lui Indulgent et Miséricordieux/Compatissant !

Înama ĥarama Ɛalaykoumou almaytata wâldama walaĥma alķhinziyri wama liğayri lighayri Allahi bihi famani aĎŤoura ğhayra bağhin wala Ɛadin fa'îna Allaha Ğhafouroun Raĥiymoun

 

Intredit  حَرَّمَ ĥarama

verbe.
حَرَمَ : priver, déshériter / s'abstenir de, renoncer à
حَرُمَ : se retenir, se refuser / être interdit, défendu
حَرَّمَ : censurer, interdire, prohiber, proscrire, défendre / déclarer quelque chose comme étant sacré et inviolable

nom.
حُرْم : port de l'habit de pèlerin
حِرْم : chose défendue, illicite, prohibé, proscrit / devoir, obligation / période de pèlerinage / homme en pèlerinage
حِرْمَان : privation / interdiction
حُرْمَة : femme, épouse, légitime / crainte, effroi / inviolabilité, immunité, sainteté / devoir, obligation religieuse
مُحَرَّم : ( muharram) premier mois de l'année musulmane / tabou, interdit, empêché, illicite, prohibé, proscrit
مَحْرَم : tabou / personne qu'on ne peut légalement épouser
مَحْرَمَة : chose défendu, illicite
مَحْرُمَة : chose sacrée, inviolable
مَحَارِم : choses défendues, illicites, sacrées / terreurs de la nuit
حَرَام : crime, méfait, scélératesse, coulpe / interdit, défendu, illicite / illégal / inviolable, sacré, sanctifié
حَرَامِيّ : cambrioleur, voleur, truand,voleur, qui commet des choses illicites
مَحْرُوم : pauvre / malheureux, qui n'a pas de succès

adjectif.
حَرَم : interdit, illicite / inviolable, sacré, saint, état de celui qui s'auto-intérdit ou se prive pour plaire à Dieu / privation / femme, épouse, légitime
حُرُم :
مُحَرِّم : prohibitif, proscripteur
مُحْرِم : qui s'abstient de..., qui évite volontairement / qui porte l'habit du pèlerinage

expexions.
البَيْتُ الحَرَام : la Ka'ba
المَسْجِدُ الحَرَام : la Mecque
الشَّهْر الحَرَام : le mois sacré, le mois de Muharram

Cette racine comptabilise 83 apparitions

S2:V85 -144 -149 -150 -173 -191 -194 trois fois -196 -198 -217 deux fois -275 S3:V50 -93 S4V:23 S4V:160 S5V:1 -2 trois fois -3 -26 -72 -87 -95 -96 deux fois S5V:97 deux fois S6V:119 -138 -139 -140 -143 -144 -145 -146 6 deux fois -148 -150 -151 deux fois S7v:32 -33 -50 -157 S8V:34 S9V:5 -7 -19 -28 -29 deux foi -36 -37 trsois fois S10:V59 S14V:37 S16V:35 -115 -116 -118 S17V:1 -:33 S21V:95 S22V:25 -30 S24V:3 S25V:68 S27V:91 S28V:12 -57 S29V:67 S48V:25 -27 S51V:19 S56V:67 S66V:1 S68V:27 S70V:25

 

Terme hébreu trouvé 55 fois dans la Bible. Ce terme peut être traduit en français par extermination, interdit, dévouer.

h'érèm   ḥērem  חֵרֶם cherem  défendre, prohiber est la forme la plus sévère d'exclusion de la communauté juive. C’est ainsi que le mot yo‘horam,  yah'aram יָחֳרַם signifie que celui qui sacrifie aux dieux sera mis à mort

Horem חָרֵם  "sacré"  Phonétique khor-ame’ Origine vient de חָרַם charam, Chorem Phonétique khaw-ram’: mettre au ban, dévouer, détruire complètement, dévouer par interdit, exterminer

 

sourate 7 الأعراف  al-Aʿrāf le Purgatoire verset 32

De la Période Mecquoise qui occupe la 39è place dans l’ordre chronologique.

قُلْ مَنْ حَرَّمَ زِينَةَ اللّهِ الَّتِيَ أَخْرَجَ لِعِبَادِهِ وَالْطَّيِّبَاتِ مِنَ الرِّزْقِ قُلْ هِي لِلَّذِينَ آمَنُواْ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا خَالِصَةً يَوْمَ الْقِيَامَةِ كَذَلِكَ نُفَصِّلُ الآيَاتِ لِقَوْمٍ يَعْلَمُونَ

Dis (Ô Muhammad) : «Qui a déclaré illicites (interdit) les parures (la beauté de) et les mets succulents (ainsi que les bonnes choses) dont Dieu a gratifié  (parmi les moyens de subsistance) Ses serviteurs?» Réponds : «Ils sont destinés en cette vie  (ce bas monde) aux croyants et ils seront leur apanage  exclusivement dans la vie future (au Jour absolu).» C'est ainsi que Nous exposons clairement Nos signes à des gens qui comprennent (savent). Qoul man ĥarama ziynata Allahi allati akhraja liƐibadihi  wâlŤayibati mina alrizqi qul hiya lilađiyna amanou fi alĥayati aldounya ķhaliSatan yawma alqiyamati kađhalika noufaSilou al-ayati liqawmin yaεlamouna

 

au sujet de la consommation de la viande وَلَحْمُ walaĥmou  ainsi que du sang   وَٱلدَّمُ  wâldamou / دَمًا daman

 

sourate 6  الأنعام al-Anʿām les Troupeaux verset 145 -146

De la Période Mecquoise qui occupe la 55è place dans l’ordre chronologique.

قُل لاَّ أَجِدُ فِي مَا أُوْحِيَ إِلَيَّ مُحَرَّماً عَلَى طَاعِمٍ يَطْعَمُهُ إِلاَّ أَن يَكُونَ مَيْتَةً أَوْ دَمًا مَّسْفُوحاً أَوْ لَحْمَ خِنزِيرٍ فَإِنَّهُ رِجْسٌ أَوْ فِسْقاً أُهِلَّ لِغَيْرِ اللّهِ بِهِ فَمَنِ اضْطُرَّ غَيْرَ بَاغٍ وَلاَ عَادٍ فَإِنَّ رَبَّكَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

145-Dis (ô Muhammad): «Je ne trouve dans ce qui m'a été révélé* (inspiré) d'autre interdit touchant (à la consommation) les aliments susceptibles d'être consommés que celui qui frappe(à part)  la bête morte, le sang répandu** et la viande de porc, car leur consommation constitue une souillure. De même qu'il est illicite  de manger la viande provenant des bêtes sacrifiées, par perversité, (par désobéissance) à de fausses divinités (à un autre que Dieu).» Cependant, (Quiconque néanmoins) celui qui est contraint d'en user, par nécessité et non par désobéissance  (sans l’intention de transgresser) ni désir  (d’abuser) de pécher,  doit savoir que ton Seigneur ne lui en tiendra pas rigueur (pardonne), car Il est Clément et Miséricordieux***.

Qoul la ajidou fima ouhiya ilayya mouharraman εala taεimin yatεamouhou illa an yakouna maytatan aw daman masfouhan aw lahma khinzirin fa-innahu rijsoun aw fisqan ouhilla lighayri Allahi bihi famani idtourra ghayra baghin wala εadin fa-inna Rabbaka Ġhafouroun Raĥiymoun***

 

*Comme ceux cités dans la sourate  5 la Table servie verset 3 « la charogne, le sang, la viande de porc ; ce qui est immolé pour un autre que Dieu…..

Avant que la Torah ne fût révélée toute nourriture était licite pour les enfants d’Israïl hormis ce qu’Israïl (Jacob יעקב Ya`aqov  / يعقوب Ya’qūb)  s’interdisait à lui-même. Genèse בראשית Bereshit  chapitre 9 verset-4  «  Seulement (Cependant) vous ne mangerez point la chair avec ce qui l’anime, (son âme) son sang.  אַךְ־בָּשָׂר בְּנַפְשׁוֹ דָמוֹ לֹא תֹאכֵלוּ akhe-basar benaphesho damo lo thokhélou» (le sang était considéré comme un siège de l’âme , c’est-à-dire du principe  de vie ; la vie appartient à Dieu qui la donne, et il se la réserve souverainement.

 Les mensonges proférés sont ici les superstitions des hommes concernant des interdits ou obligation. Dieu Seul peut définir licite et illicite, pur et impur. Les juifs sont ici visés.

** le sang répandu أَوْ دَمًا مَّسْفُوحاً, aw daman masfouhan Abu Qatada al-Ansari أبو قتادة الأنصاري que Dieu l'agrée رضي الله عنه radi Allah εanah présice, que c’est le sang répandu qui est prohibé, alors que la viande qui contient du sang est autorisé.

 

http://quran.ksu.edu.sa/tafseer/tabary/sura6-aya145.html

 

Sous l’autorité Muhammad ibn Abd al-Ala nous a dit qu'il avait dit, Muhammad ibn Thouri nous a dit, sous l'autorité de Mouammar, sous l'autorité de Qatada: (ou du sang répandu), il a dit: Il était interdit au sang de renverser; Quant à la chair d'un mélangeur de sang, il n'y a rien de mal à cela.

14087-

حدثنا محمد بن عبد الأعلى قال، حدثنا محمد بن ثور, عن معمر, عن قتادة: (أو دمًا مسفوحًا)، قال: حُرِّم الدم ما كان مسفوحًا; وأما لحم خالطه دم، فلا بأس به

hadathana Muhamad ibn abd al'aεla qala, hadathana Muhamad ibn Thaouri, an Mouamar, an Qatada: (aw damana masfouhan), qal: hourrim aldam ma kan masfouhan; wa'ama lahmou khalith dam, fala bas bihi

 référence : Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qur°ân,  جامع البيان عن تأويل آي القرآن  Commentaires du Coran, plus connu sous le nom de Tafsir At-Tabari  تَفْسِير الطبري interprétation de Tabari 1/193

 

 

sourate 5  المائدة al-Māʾida la Table

verset 5  «Aujourd'hui, vous sont permises (licite) les bonnes choses. La nourriture de ceux qui ont reçu l’Écrit (la Prescription)  (juifs et chrétiens)  a été donné vous est permise, (licite)et votre propre nourriture leur est permise (licite)  aussi

 ٱلْيَوْمَ أُحِلَّ لَكُمُ ٱلطَّيِّبَٰتُ وَطَعَامُ ٱلَّذِينَ أُوتُوا۟ ٱلْكِتَٰبَ حِلٌّ لَّكُمْ وَطَعَامُكُمْ حِلٌّ لَّهُمْ

al alyawma lakoumou alŤayibatou waŤaƐamou alađiyna outou alKitaba  ĥiloun lakoum »

verset 87

«  n’interdisez pas les bonnes nourritures que Dieu vous a permise, mais ne transgressez rien……

 يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوا۟ لَا تُحَرِّمُوا۟ طَيِّبَٰتِ مَآ أَحَلَّ ٱللَّهُ لَكُمْ

ya'ayouha alađiyna amanou la touĥarimou Ťayibati ma aĥala allahou lakoum» 

verset 95 « ne tuez pas le gibier alors que vous êtes en état de sacralisation(d’interdiction »

يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُوا۟ لَا تَقْتُلُوا۟ ٱلصَّيْدَ وَأَنتُمْ حُرُمٌ ................ 

ya'ayouha alađiyna amanou la taqtoulou alSayda wa'antoum ĥouroumoun…………

 

sourate 6 الأنعام al-Anʿām les Troupeaux

verset118 «  Manger ce sur quoi le Nom de Dieu a été invoqué si vous croyez en Ses signes confiants »

فَكُلُواْ مِمَّا ذُكِرَ اسْمُ اللّهِ عَلَيْهِ إِن كُنتُمْ بِآيَاتِهِ مُؤْمِنِينَ

Fakoulou mimma đoukira ismu Allahi Ɛalayhi in kountoum bi'ayatihi mou'miniyna

verset119 « Pourquoi ne mangez vous pas ce sur quoi le Nom de Dieu a été invoqué ? »

……ۥٓ................ وَمَا لَكُمْ أَلَّا تَأْكُلُوا۟ مِمَّا ذُكِرَ ٱسْمُ ٱللَّهِ عَلَيْهِ 

Wama lakoum ala ta'koulou mima đoukira asmou  Allahi  Ɛalayhi

verset120 « Évitez l’iniquité apparente ou secrète….. »

……ۥٓ................ وَذَرُوا۟ ظَٰهِرَ ٱلْإِثْمِ وَبَاطِنَهُ

Wađarou Žahira al'îthmi wabaŤinahou

verset138, au sujet des associateurs «Ils disent … Ce sont des montures (dont le dos)* et des récoltes (champs) qui nous sont interdits… »

*dont le dos les bêtes consacrées aux idôles ne devaient être ni montées ni chargées

……ۥٓ................ وَقَالُوا۟ هَٰذِهِۦٓ أَنْعَٰمٌ وَحَرْثٌ حِجْرٌ

Waqalou hađihi anƐamoun waĥarthoun ĥijroun

verset139 « Et ils dirent: "Ce qui est dans le ventre de ces bêtes est réservé aux mâles d'entre nous, et interdit à nos femmes(épouses)."………..»

…………………… وَقَالُوا۟ مَا فِى بُطُونِ هَٰذِهِ ٱلْأَنْعَٰمِ خَالِصَةٌ لِّذُكُورِنَا وَمُحَرَّمٌ عَلَىٰٓ أَزْوَٰجِنَا

 Waqalou ma fi bouŤouni hađihi al'anƐami ķaliSatoun  liđoukourina wamouĥaramoun Ɛala azwajina

verset 142 « Nourrissez-vous de ce dont Dieu vous pourvoit. Ne suivez pas les traces de Shaïtan…..

………………. كُلُوا۟ مِمَّا رَزَقَكُمُ ٱللَّهُ وَلَا تَتَّبِعُوا۟ خُطُوَٰتِ ٱلشَّيْطَٰنِ……………..

Koulou mima razaqakoumou Allahou  wala tatabiƐou  ķouŤouwati alchayŤani

verset 143 « Parmi huit couples … deux ovins, deux caprins…… »

verset 144 « … les camelins …les bovins….. »  

 

sourate16 النحل an-Naḥl Les Abeilles

verset114 « Mangez de ce dont Dieu vous pourvoir, le licite, le bon…..

sourate  22 الحجّ al-Ḥajj Le Pèlerinage

verset 30 « … Les bêtes des troupeaux sont licites pour vous sauf celles qui vous ont été prohibées….. »

 

Le sang en hébreu דָּם dâm/ðɑm était  tabou et l’on ne pouvait le consommer

דָּם dâm/ðɑm Phonétique dawm Occurrences qui apparait 361 fois dans 295 versets de 28 livres Bibliques de l'Ancien Testament

Lévitique  ויקרא Vayikra, et Il appela :

chapitre19 verset26 « vous ne mangerez rien avec du sang לֹא תֹאכְלוּ עַל־הַדָּם….. lo thokhelou 'al-haddam»

chapitre 3verset17 …. Ni graisse ni sang כָּל־חֵלֶב וְכָל־דָּם לֹא תֹאכֵלוּ kol-h'élèv vekhal-ddam lo thokhélou »

chapitre 7 verset 26 …. Vous ne mangerez aucune espèce de sang qu’il s’agisse d’oiseau ou d’animal

וְכָל־דָּם לֹא תֹאכְלוּ בְּכֹל מוֹשְׁבֹתֵיכֶם לָעוֹף וְלַבְּהֵמָה

vekhal-ddam lo thokhelou bekhol moshevothéykhèm la'oph velabehémah »

Deutéronome  דְּבָרִים Devarim, paroles

chapitre12 verset 16 Seulement, vous ne mangerez pas le sang: tu le répandras sur la terre comme de l'eau

רַק הַדָּם לֹא תֹאכֵלוּ עַל־הָאָרֶץ תִּשְׁפְּכֶנּוּ כַּמָּיִם

 raq haddam lo thokhélou 'al-haarèts tthishepekhènnou kammayim

 

La Torah se distingue du Coran  par son énumération  des animaux purs et impurs

Sont interdits : la bête morte de mort naturelle, le sang

Genèse בראשית Bereshit chapitre  9 verset 4

Lévitique ויקרא Vayikra,  chapitre3/17

Deutéronome דברים Devarim chapitre 12 versets16 à 23,

Le porc

Lévitique  ויקרא Vayikra, chapitre 11verset 7

Deutéronome דברים Devarim chapitre 14 verset 8,

Les premiers chrétiens conservaient ces interdits juifs

Actes des Apotres  Πράξεις των Αποστόλων / Práxeis ton Apostólon chapitre 15/verset19-20 à 29

extrait

mais leur écrire de s'abstenir des souillures des idoles, de la fornication, des animaux étouffés et du sang.

ἀλλὰ ἐπιστεῖλαι αὐτοῖς τοῦ ἀπέχεσθαι ἀπὸ  τῶν ἀλισγημάτων τῶν εἰδώλων καὶ τῆς πορνείας καὶ τοῦ πνικτοῦ καὶ τοῦ αἵματος.

allá episteílai aftoís toú apéchesthai apó  tón alisgimáton tón eidólon kaí tís porneías kaí toú pniktoú kaí toú aímatos.

chapitre21verset 25

Quant aux païens qui sont devenus croyants, nous leur avons écrit ayant décidé qu'ils n'avaient rien de semblable à observer, si ce n'est qu'ils se gardent de ce qui est sacrifié aux idoles, et du sang, et des choses étouffées et de la fornication.

Περὶ δὲ τῶν πεπιστευκότων ἐθνῶν ἡμεῖς ἐπεστείλαμεν, κρίναντες μηδὲν τοιοῦτον τηρεῖν αὐτούς, εἰ μὴ φυλάσσεσθαι αὐτοὺς τό τε εἰδωλόθυτον καὶ τὸ αἷμα καὶ πνικτὸν καὶ πορνείαν.

Perí dé tón pepistefkóton ethnón imeís epesteílamen, krínantes midén toioúton tireín aftoús, ei mí fylássesthai aftoús tó te eidolóthyton kaí tó aíma kaí pniktón kaí porneían.

 

Nouveau Testament  Ἡ Καινὴ Διαθήκη / Hê Kainề Diathếkê :

1Corintiens chapitre 9 verset7

Qui est-ce qui va jamais à la guerre à ses propres dépens ? Qui est-ce qui plante une vigne, et n'en mange pas le fruit ? Ou qui est-ce qui paît un troupeau, et ne mange pas du lait du troupeau ?

Τίς στρατεύεται ἰδίοις ὀψωνίοις ποτέ; Τίς φυτεύει ἀμπελῶνα, καὶ ἐκ  τοῦ καρποῦ αὐτοῦ οὐκ ἐσθίει; Ἢ τίς ποιμαίνει ποίμνην, καὶ ἐκ τοῦ γάλακτος τῆς ποίμνης οὐκ ἐσθίει;

Tís stratévetai idíois opsoníois poté? Tís fytévei ampelóna, kaí ek  toú karpoú aftoú ouk esthíei? Í tís poimaínei poímnin, kaí ek toú gálaktos tís poímnis ouk esthíei?

 

Matthieu chapitre15 verset 11 ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.

Οὐ τὸ εἰσερχόμενον εἰς τὸ στόμα κοινοῖ τὸν ἄνθρωπον: ἀλλὰ τὸ ἐκπορευόμενον ἐκ τοῦ στόματος, τοῦτο κοινοῖ τὸν ἄνθρωπον

Ou tó eiserchómenon eis tó stóma koinoí tón ánthropon: allá tó ekporevómenon ek toú stómatos, toúto koinoí tón ánthropon

 

Jésus fils de Marie  عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ Îsa ibn Maryam aurait aboli toute distinction entre pur et impur.

 

Dieu dit en substance : Nous avons interdit aux juifs tout animal à sabot et tout oiseau à pied palmé, à l’image des chameaux, des autruches et des oies.

 

Ce verset145 de la  sourate 5  المائدةal-Māʾida la Table est servie, cité ci-dessus  a pour but de condamner les polythéistes qui ont inventé des prohibitions, puisqu’ils se sont interdits, de leurs propre chef, certaines nourritures, telles que Bahira, البحيرة la Saïba, الصعيبة  la Wasila الوسيلة  ou le Ham الهام (chameau, chamelle ou brebis consacrés à une idole ou aux pouvoirs surnaturels

Voir Bible avec l’exégèse : Lévitique  « La Loi de la pureté »11/1 à 8 - Animaux pur et impurs -Animaux terrestres/ 9 à 12 - Animaux aquatiques 13 à 19 -  Oiseaux 20 à23 Insectes ailés 24 à 28 -Impureté dues au contact d’animaux impurs  29 à 45 - Les animaux « pollulants »

 

sourate 6 الأنعام al-Anʿām les Troupeaux verset 146

De la Période Mecquoise qui occupe la 55è place dans l’ordre chronologique

 

وَعَلَى الَّذِينَ هَادُواْ حَرَّمْنَا كُلَّ ذِي ظُفُرٍ وَمِنَ الْبَقَرِ وَالْغَنَمِ حَرَّمْنَا عَلَيْهِمْ شُحُومَهُمَا إِلاَّ مَا حَمَلَتْ ظُهُورُهُمَا أَوِ الْحَوَايَا أَوْ مَا اخْتَلَطَ بِعَظْمٍ ذَلِكَ جَزَيْنَاهُم بِبَغْيِهِمْ وِإِنَّا لَصَادِقُونَ

Aux juifs (A ceux qui se judaïsent) Nous avons interdit toute bête à ongle unique, ainsi que les graisses des bovins et des ovins, excepté celles de leurs dos, de leurs entrailles (viscères) et celles qui sont mêlées aux os. Nous les avons ainsi punis pour leur rébellion. Telle est la stricte incontestable vérité.

waƐala  alađhiyna hadou ĥaramna koulla đhi Žhoufourin wamina albaqari wâlğhanami ĥaramna Ɛalayhim chouĥoumahouma îla ma ĥamalat Žhouhourouhouma awi alĥawaya aw ma aķhtalaŤa biƐaŽhmin đhalika jazaynahoum bibağyihim wa'îna  laSadiqouna

 

 

Bible Lévitique  ויקרא Vayikra, et Il appela :

Chapitre17 verset 14  Car l'âme de toute chair, c'est son sang, qui est en elle. C'est pourquoi j'ai dit aux enfants d'Israël: Vous ne mangerez le sang d'aucune chair; car l'âme de toute chair, c'est son sang: quiconque en mangera sera retranché.

כִּי־נֶפֶשׁ כָּל־בָּשָׂר דָּמוֹ בְנַפְשׁוֹ הוּא וָאֹמַר לִבְנֵי יִשְׂרָאֵל דַּם כָּל־בָּשָׂר לֹא תֹאכֵלוּ כִּי נֶפֶשׁ כָּל־בָּשָׂר דָּמוֹ הִוא כָּל־אֹכְלָיו יִכָּרֵת

 kiy-nèphèsh kol-basar ddamo venaphesho hou vaomar livenéy yiseraél ddam kol-basar lo thokhélou kiy nèphèsh kol-basar ddamo hiv kol-okhelayv yikaréth»

 

*** le Plus Miséricordieux.  رَّحِيمٌ  raĥiymoun

 

Cette racine comptabilise 338 apparitions dans le Coran sous diverses formes 

verbe.


رَحِمَ Rahim: avoir un sentiment de compassion
رَحَّمَ rahama: avoir pitié, compassion pour qqn
رَحُمَ rahouma: avoir mal à l'utérus / mourir après ses couches


nom.
رَحِم rahim: sein, siège de conception, matrice / cognation / utérus, organe de l'appareil génital de la femme et des mammifères femelles
رَحْم rahm: parenté, affinité / utérus / relation de sanguinité, relation de parenté , affinité, ressemblance entre deux espèces ou deux groupes
رَحْماء rahma: charité, bienveillance, clémence, merci, miséricorde
رَحْمَان Rahman: Le Très Miséricordieux: Celui qui a une immense miséricorde pour les croyants et les mécréants ici-bas et spécialement pour les croyants dans l'autre monde. / Ar-Rahman: attribut de Dieu, Le Tout Miséricordieux
رَحْمَة rahmat: charité, bienveillance, clémence, indulgence, merci, miséricorde, pitié, compréhension
رُحْمَى Rouhma : bienveillance, clémence, indulgence, merci, miséricorde
رَحِيم rahiym : le Clément, attribut de Dieu, Le Tout Miséricordieux: dont l'Infinie Miséricorde va exclusivement aux croyants
رَحِم rahim: relation de parenté, cognation, consanguinité, parenté
رَحْماء Rahma: charité, bonté ,miséricorde, pitié / bienveillance, disposition favorable envers qqn / clémence, disposition qui porte à épargner un coupable ou à atténuer son châtiment / merci, miséricorde, pitié qui pousse à pardonner un coupable
مَرْحَمَة marhama: clémence, disposition qui porte à épargner un coupable ou à atténuer son châtiment

adectif. / adverbe.
رَحَمُوت rahamout: vaste, grande, large clémence
رَحُوم rahoum: humain, charitable, clément, compatissant, miséricordieux
رَحِيم rahim  : humain, charitable, clément, compatissant, miséricordieux
مَرْحُوم marhououm: défunt / qui fait l'objet de la pitié de Dieu

s1versets:1 deux fois 1:3 deux fois

s 2versets:37 -54 -64 -105 -128 -143 -157 -160 -163 deux fois -173 -178 -182 -192 -199 -218 deux fois -226 -228-286

 s3versets:6 -8 -31 -74 -89 -107 -129 -132 -157 -159

 s4 versets:1 -16 -23 -25 -29 -64 -83 -96 deux fois -100 -106 -110 -113 -129 -152 -175

 s5 versets:3 -34 -39 -74 -98

 s6 versets:12 -16 -54 deux fois -133 -143 -144 -145 -147 -154 -155 -157 -165

 s7 versets:23 -49 -52 -56 -57 -63 -72 -149 -151 trois fois-153 -154 -155 -156 -167 -203 -204

 s8 versets:69 70 75

 s9 versets:5 -21 -27-61 -71 -91 -99 deux fois -102 -104 -117 -118

 s10 versets:21 10:57 10:58 10:86 10:107

s11versets:9 -17 -28 1-41 -43 1-47 -58 -63 -66 -73 -90 -94 -119

 s12:53 deux fois -56 -64 deux fois -92 1deux fois -98 -111

 s13 versets:8 -30

s14 verset:36

s15 versets:49 -56

s16 versets:7 -18 -47 -64 -89 -110 -115 -:119

 s17versets:8 -24 deux fois -28 -54 -57 -66 -82 -87 -100 -110

s18 versets:10 -16 -58 -65 -81 -82 -98

 s19 versets:2 -18- 21 -26 -44 -45 -50 -53 -58 -61 -69 -75 -78 -85 -87 -88 -91 -92 -93 -96

 s20 versets:5 -90 -108 -109

s21versets:26 -36 -42 -75 -83 deux fois -84 -86 -107 -112

 s22versets :5 -65

 s23 versets:75 -109 deux fois -118 deux fois

 s24 versets5 -10 -14 -20 deux fois -21 -22 -33 -6 -62

 s25 versets :6 -26 -48 -59 -60 deux fois -63 -70

 s26 versets:5 -9 -68 -104 -122 -140 -159 -175 -191 -217

 s27versets:11 -19 -30 deux fois -46 -63 -77

 s28 versets:16-43 -46 -73 -86

 s29 versets :21 -23 -51

 s30 versets:5 -21 -33 -36 -46 -50

 s31versets:3 -34

 s32 verset:6

 s33versets:5 -6 -17 -24 -43 -50 -59 3-73

 s34 verset:2

 s35 verset:2

 s36versets:5 3-11 -15 -23 -44 -45 -52 -58

 s38versets:9 -43

 s39versets:9 -38 deux fois -53 deux fois

 s40 versets:7 -9

 s41versets:2 deux fois -32 -50

s42versets :5 -8 -28 -48

 s43versets:17 -19 -20 -32 deux fois -33-36 -45 -81

 s44 versets:6 -42 deux fois

 s45 versets:20 -30

s46versets:8 -12

 s47verset:22

s48versets:14 -25 -29

s49versets:5 -10 -12 -14

s50verset33

s52verset28

s55verset 1

s57versets 9-13 -27 -28 deux fois -12

s59versets:10 -22 deux fois

s60versets 3 -7 -12

s64 verset14

s 66verset1

s67versets:3 -19 -20 -28 -29

s73verset:20

s76verset31

s78versets37 -38

 s90 verset17

 

Voir les secrets des Noms de Dieu  d’Ibn Arabi édition alBouraq 2010 page 50 à 58

La Charia الشَّرِيعَة loi divine  En Islam الإسلام ; AlʾIslām, la Soumission et la Sujétion aux Ordres de Dieu l’Unique الله  Allah, sans associés.

Le système juridique musulman, est un système de nature essentiellement religieuse dans lequel la science du droit فقه  fiqh l'interprétation temporelle des règles de la charia الشَّرِيعَة la Loi divine, fait corps avec la théologie. Ce droit, d'origine révélée  trouve sa source dans les prescriptions du Coran

Le droit musulman est un système de devoirs comprenant des obligations rituelles, morales et légales, mises sur le même plan, toutes soumises à l’autorité du même impératif religieux

Le droit musulman s'appuie sur quatre sources principales أصول الفقه Usûl al-Fiqh, qui constituent la charia الشَّرِيعَة la Loi divine ») : dont les sources fondamentales que sont le Coran القُرْآن, al-Qurʾān, « la Récitation Révélée », la sunna Allah سُنَّةَ اللَّهِ) qui signifie « règles de Dieu » loi d Dieu et de Son dernier Prophète et Messager سنة « tradition - cheminement ». D'autre part les sources secondaires, fondées sur la raison humaine l' ijmâ إِجْمَاع unanimité; consensus des savants) et le raisonnement analogique, la référence, le syllogisme » قياس qiyas, variable selon les écoles d'interprétation  مذاهب maḏâhib pour le sunnisme, et l'interprétation l’effort de réflexion اِجْتِهاد,  ijtihad. Le juge قاضي qâdî s'appuie principalement sur « les livres où sont exposées les solutions consacrées par l’unanimité  du consensus des savants إِجْمَاع l'ijmâ », et non sur « le Coran » ou « les recueils de Traditions  du Prophète Muhammad sur lui le salut et la paix de Dieu,  صلى الله عليه و سلم  Sallâ Allâhu ʿalayhi wa salam que nous pouvons trouvés exemple chez Muhammad Al Bukhari  محمد البخاري  et Muslim inb al-Hajjaj مسلم بن الحجاج»

Les us et coutume ; le convenable  عُرْف signifie» 'urf et la loi ne sont pas officiellement sources de droit, mais ont permis d'adapter le droit d'origine religieuse à la diversité des pays et des cas.

La foi et les préceptes de la religion musulmane ne sont  pas une gêne, bien au contraire !

Lever ou alléger la difficulté lorsque la personne légalement responsable مُكَلَّف  mukallaf se trouve  momentanément dans une situation inconfortable fait partie de l’annulation de la nuisance à l’islam à la soumission totale à Dieu.

Cette conception n’a rien de surprenant, car la foi musulmane عقيدة laʿAqîda concept qui en recouvre les articles chez les musulmans qui comprennent sans concession, la croyance en le Dieu Unique الله Allah,  l’Unicité تَوْحيد Tawhid premier pilier de la Foi musulmane  إيمان Al-Îmâne  qui s'oppose au terme de toute forme d’association,  « des idoles par exemple »  شِرْكْ le Shirk, Il en constitue sans condition le fondement  أصل الدين Asl ad Dîn, avec le rejet  d’un foyer de culte autre que Dieu طاغوت Tâghoût; ses régisseurs les Anges  ملائكة Mala'ika Messagers intercesseurs entre Dieu et les hommes, les Anges Messagers  ملائكة Mala'ika  et scribes qui écrivent les bonnes et mauvaises actions humaines, et des Anges Messagers porteurs de la Révélation Divine  ; ses Écrits كُتُب kutub - prescriptions script les feuillets d'Abraham,  صحف ابراهيم , Suhufi-Ibrahim  la Torah  תּוֹרָה, « instruction  -Loi  التوراة Tawrat, Livres de la première révélation الصُّحُفِ ٱلْأُولَىٰ Aṣ-Ṣuḥufi 'l-Ūlā, Les Parchemins de Moïse صُحُفِ مُوسَىٰ‎ Ṣuḥufi Mūsā le Livre des Psaumes ספר תהילים Sefer Tehillim  Livre des Louanges ; الزبور le Zabur  le Livre sacré des Sabéens ) les Paroles de Jean le Baptiste  كتاب يحيى Kitāb Yaḥyā et l'Évangile إنجيل l'Injil « Bonne Nouvelle » propos de Jésus fils de Marie  عيسى ابن مريم  ʿĪsā  ibn Maryam  l'avant-dernier Prophète et Messager de Dieu, le Messie מָשִׁיחַ  Mashia'h, المسيح masih, l'oint, le  Christ, transcrit par ses disciples choisis, ses compagnons les 12 Apôtres ἀπόστολος / apóstolos qui forment le Nouveau Testament Ἡ Καινὴ Διαθήκη / Hê Kainề Diathếkê, ains que les textes apocryphes ( ἀπόκρυφος / apókryphos, « caché »  livres deutérocanoniques de l’Ancien testament) particulièrement le dernier, la Dernière Parole de Dieu connu par le Coran القُرْآن, al-Qurʾān, « la Récitation Révélée » au dernier des Prophètes et Messagers ; Tous Ses Prophètes נביא, Nâbîy ; προφήτης, Prophētēs  نبیNabī et Émissaires - Messagers رسل Rouçoul sans exceptions ; du Jour du Seigneur  יוֹם-יְהוָה  Yom Ha Din, le Jour du rétablissement Jour du jugement dernier, یوم الدین‎, Yawm ad-Din, Jour de la Résurrection یوم القيامة‎, Yawm al-Qiyāmah  ; et le terme  la fatalité ; la volonté de Dieu القضاء و القدر al-Qaḍāʾ wa al-Qadar.

Sourate 6 الأنعام al-Anʿām les Troupeaux verset 20

De la Période Mecquoise qui occupe la 55è place dans l’ordre chronologique

الَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ يَعْرِفُونَهُ كَمَا يَعْرِفُونَ أَبْنَاءهُمُ الَّذِينَ خَسِرُواْ أَنفُسَهُمْ فَهُمْ لاَ يُؤْمِنُونَ

Ceux à qui Nous avons donné l'Écriture connaissent le Prophète comme ils connaissent leurs propres enfants, mais ceux qui œuvrent à leur propre perte sont ceux qui ne croient pas.

Alađiyna ataynahoumou alKitaba yaƐrifounahou  kama yaƐrifouna abna'ahoumou alađiyna ķhaçirou anfouçahoum fahoum la you'minouna

 

Que vous soyez  bon ou mauvais  l’islam  est une religion de facilité.

sourate 94  الشرح aš-Šarḥ l’Ouverture verset 5

De la Période Mecquoise qui occupe la 12è place dans l’ordre chronologique

فَإِنَّ مَعَ الْعُسْرِ يُسْراً

Certes, à côté de la difficulté,(complications) il y a la facilité (la simplicité).

Fa'îna  maƐa alƐouçri yousran

 

Comme cité ci-dessus sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 185

Dieu veut pour vous la facilité  ٱللَّهُ بِكُمُ ٱلْيُسْرَ allahou bikoumou alyouçra*

Facilité ٱلْيُسْرَ alyouçra

verbe.
يَسَّرَ yasar: faciliter, rendre facile, aisé / simplifier / prospérer, se multiplier facilement
يَسُرَ yasura: devenir facile / être en petite quantité
يَسِرَ yasira: devenir facile
يَسَرَ yasara: être facile, aisé / avoir un accouchement facile / jouer à un jeu de hasard / aborder quelqu'un du côté gauche / faciliter à quelqu'un quelque chose
ياسَرَ yasara : se montrer indulgent envers quelqu'un
أَيْسَرَ 'aysar : s'enrichir
تَيَسَّرَ tayasara : être facile à faire / se préparer à, se disposer à

nom.
يُسْر : aisance, facilité, simplicité / raifort / enrichissement, fortune, opulence, richesse, abondance
يَسْرَة / يُسْرَى: côté gauche / facilité
يَسَار : facilité, simplicité / richesse, aisance / gauche / main gauche
يَسَارَة : richesse, aisance / facilité, simplicité
تَيَسُّر : possibilité / action de faciliter / disponibilité
تَيْسِير : facilitation, simplification / préparation
مَيْسِر : jeu où on risque de l'argent

adectifj. / adverbe.
يَسِير yasiyr: modeste, infime, léger, minime, modique, élémentaire / aisé, facile, simplifié, liant, simple
يَسَارِيّ yasari: de gauche / dans le sens inverse
أَيْسَر ‘aysar: de gauche / plus facile
مُيَسَّر mouyasar: aisé, facile, faisable, simplifié, simple
مَيْسَرَة maysara : facilité
مَيْسُرَة maysoura: facilité / opulence, richesse
مَيْسُور maysour: fortuné, opulent, riche, solvable, enrichi, friqué, argenté, aisé / facile, faisable, praticable, simplifié, simple

Religion du juste milieu

Sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 143

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique

Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes (médiatrice)  pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous

وَكَذَٰلِكَ جَعَلْنَٰكُمْ أُمَّةً وَسَطًا لِّتَكُونُوا۟ شُهَدَآءَ عَلَى ٱلنَّاسِ وَيَكُونَ ٱلرَّسُولُ عَلَيْكُمْ شَهِيدًا

Wakađalika jaƐalnakoum oumatan  waçaŤan litakounou chouhada'a Ɛala alnaçi wayakouna alRaçoulou Ɛalaykoum chahiydan

Milieu/ وَسَطًا waçaŤan

verbe.
وَسَّطَ  wasataka: interposer
وَسَطَ  wasata: se trouver au milieu d'un endroit / être médiateur entre les gens
وَسُطَ wasouta : devenir noble, distingué

nom.
وَسَط wa sat: centre, mi, milieu, cœur, moitié / flanc, ceinture, taille / milieu, atmosphère, climat, monde, cadre, ambiance, origine, environnement / taux, moyenne, moyen / moyen, intermédiaire, modéré, moyen, ordinaire, modéré
وَسْط wast: centre, mi, milieu
وُسْطَى wast: moyenne / majeur (doigt), médius (doigt) / médiane
وَسَطِيَّة wastiya: centrisme
تَوَسَّطَ tawastata : se placer entre deux personnes / être modéré / être un médiateur

adectifj. / adverbe.
وَسْطَانِيّ waastany: qui s'asseoir au milieu / (enfant) qui vient entre l'aîné et le cadet / (chose) créée
وُسْطَى ousta: moyenne / majeur (doigt), médius (doigt) / médian
وَسَطِيّ wasati: centriste / moyen
أَوْسَط 'awsat: moyen, intermédiaire, médian, modéré / milieu, moyen / majeur, médius
تَوَسُّط tawassut: loyauté / interposition / modération / médiation, entremise

Dieu le Très Haut الله العلي  Allah alεali dit :

Sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 286.

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique

D’autres part le dernier des Messagers et Prophètes Muhammad que soit sur lui le salut et la paix de Dieu,  صلى الله عليه و سلم  Sallâ Allâhu ʿalayhi wa salam dit dans une de ses propos Hadiths relaté par Ahmad Ibn Hanbal احمد بن حنبل et Muhammad al Bukhari محمد البخاري : J’ai été envoyé, porteur de la religion al Milla مِّلَّةَ  du pur monothéisme et de la tolérance. Si la religion du pur monothéisme n’avait pas prévu des mesures d’allègement en cas de difficulté, la personne légalement responsable aurait subi un préjudice énorme. Cela s’applique notamment Concernant:

Le jeûne صَوْم Saum/ Sawm ou Siyam صِيَام à une période bien précise.

Dieu le Très Haut الله العلي Allah alεali  dit :

sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 185

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique.

شَهْرُ رَمَضَانَ الَّذِيَ أُنزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ هُدًى لِّلنَّاسِ وَبَيِّنَاتٍ مِّنَ الْهُدَى وَالْفُرْقَانِ فَمَن شَهِدَ مِنكُمُ الشَّهْرَ فَلْيَصُمْهُ وَمَن كَانَ مَرِيضاً أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ يُرِيدُ اللّهُ بِكُمُ الْيُسْرَ وَلاَ يُرِيدُ بِكُمُ الْعُسْرَ وَلِتُكْمِلُواْ الْعِدَّةَ وَلِتُكَبِّرُواْ اللّهَ عَلَى مَا هَدَاكُمْ وَلَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

Le mois de Ramadan est celui au cours duquel le Coran a été Révélé (Descendu dans l’instant) pour guider les humains dans la bonne direction  (évidence) et leur permettre de distinguer la Vérité de l'erreur (la guidance et du discernement).  Alors Quiconque parmi vous aura pris connaissance  (été témoin) de ce mois devra commencer le jeûne (jeûnera pendant celui-ci). Celui d'entre vous qui, est malade ou en voyage, aura été empêché de le faire devra jeûner plus tard un nombre de jours égal à celui des jours de jeûne non observés. Dieu tient (vise) ainsi à vous faciliter l'accomplissement de vos devoirs religieux et non à vous le rendre difficile (ce qui est aisé pour vous). Achevez donc la période du jeûne  (il vous appartient de parfaire ce nombre) et louez Dieu pour vous avoir guidés, afin de Lui prouver votre reconnaissance.

Shahrou RamaĎana allađhi onzila fihi alQuranu houdan lilnasi wabayyinatin mina alhouda waâlFourqani faman shahida minkoumou alshahra falyaSoumhou  waman kana maridan aw εala safarin faεiddatoun min ayyamin oukhara youridu Allahu bikoumou alyusra wala youridou bikoumou alεousra walitoukmilou alεiddata walitoukabbirou Allaha εala ma hadakoum walaεallakum tashkourouna

 

Dieu le Très Haut الله العلي Allah alεali  n’a pas prescrit aux humains des choses préjudiciables et Il ne leur a pas non plus interdit des choses utiles et profitables. Bien au contraire, tout ce qu’ll leur a prescrit est utile pour eux dans ce bas monde, comme dans  l’autre. De même, tout ce qu’Il leur a interdit est mauvais et préjudiciable aussi bien dans ce bas monde que dans l’autre.

 

La rupture du Jeûne الصوم  pour le voyageur et le malade

Sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 184

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique

أَيَّاماً مَّعْدُودَاتٍ فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضاً أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ وَعَلَى الَّذِينَ يُطِيقُونَهُ فِدْيَةٌ طَعَامُ مِسْكِينٍ فَمَن تَطَوَّعَ خَيْراً فَهُوَ خَيْرٌ لَّهُ وَأَن تَصُومُواْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ

Ce jeûne devra être observé pendant un nombre de jours bien déterminé. Celui d'entre vous qui, malade ou en voyage, aura été empêché de l'observer devra jeûner plus tard un nombre de jours équivalant à celui des jours de rupture. Mais ceux qui ne peuvent le supporter qu'avec grande difficulté devront assumer, à titre de compensation, la nourriture d'un pauvre pour chaque jour de jeûne non observé. Le mérite de celui qui en nourrira davantage ne sera que plus grand. Mais savez-vous qu'il est préférable pour vous de jeûner?

Ayaman maƐdoudatin faman kana minkoum mariyĎan aw Ɛala safarin faƐidatoun min ayyamin ouķara waƐala alađhiyna youŤiyqounahou fidyatoun ŤaƐamou miskiynin faman taŤawaƐa ķhayran fahouwa ķhayroun lahu wa’an taSoumou ķhayroun lakoum in kountoum taƐlamouna

http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/le-jeune-concernant-les-malades-les-personnes-agees-et-femmes-enceintess.html

Les savants musulmans sont unanimes sur le fait qu’un malade n’est pas tenu de jeûner, puisque Dieu  Exalté soit-Il الله عز وجل Allah εaza wajal a dit:

Sourate 2 البقرة Al-Baqara, la Vache verset 185

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique

وَمَن كَانَ مَرِيضًا أَوْ عَلَىٰ سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ يُرِيدُ ٱللَّهُ بِكُمُ ٱلْيُسْرَ 

Celui qui est malade ou qui voyage jeûnera ensuite un nombre de jours équivalent. Dieu veut la facilité pour vous, Il ne veut pas vous mettre dans la difficulté.

waman kana mariyĎan aw Ɛala safarin faƐidatoun min ayamin ouķara youriydou Allahou bikoumou alyouçra

Ainsi, en nous appuyant sur le Noble Coran Parole de Dieu Créateur de toutes choses et sur l’avis unanime des savants musulmans, un malade a le droit de ne pas jeûner pendant le mois de Ramadân. La question qui se pose est : quel type de maladie permet à un musulman de s’abstenir du jeûne ? Toute maladie que le jeûne peut aggraver ou en retarder la guérison permet au musulman de rompre son jeûne. De la même façon, lorsque le jeûne provoque chez le malade une importante douleur qui l’empêche d’accomplir son travail et de gagner sa vie, il a le droit de ne pas jeûner.

Qui est autorisé à rompre le jeûne pendant le Ramadan?

 من يجوز له الفطر في رمضان 

man yajouz lah alFatar fi Ramadan ?

Le voyageur

Sheikh Attia Saqr الشيخ عطية صقر  autorité juridique proéminente en Égypte et dans le monde musulman, a été demandé à ce sujet.

Est-il essentiel pour un voyageur qui veut voyager de voyager avant l'aube, et est-il permis à une personne qui jeûne de rompre son jeûne s'il doit voyager soudainement?


Il a répondu, que Dieu ait pitié de lui.


La majorité des juristes ont convenu que le voyageur qui est autorisé à rompre le jeûne pendant le Ramadan doit être vu à l'aube pendant qu'il voyage, et que son voyage est long, même si le voyage est confortable, comme voyager en avion, alors il lui est permis de rompre le jeûne, et s'il est court, il ne lui est pas permis de rompre le jeûne et si l'aube vient à lui et ce n'est pas le cas. Il a voyagé et voyagé après qu'il ne lui soit pas permis de rompre le jeûne avec la majorité des juristes

Et Ahmed bin Hanbal al-Fitr admissible absolument pour le voyageur même si le voyage après le méridien, et il n'y a aucune objection à imiter cette doctrine si le jeûne est une difficulté.
Puis les savants ont dit: si l'intention de jeûner est indiquée dans les voyages, il lui est permis de rompre son jeûne et il n'y a pas de péché sur lui, et il doit prendre la décision, qui est l'école de pensée Shafi'i et Hanbali.

Quant à la préférence du voyageur pour le jeûne ou pour rompre le jeûne, les Hanafi et les Shafi’i ont déclaré: Le jeûne est meilleur, et il est délégué tant que cela ne lui est pas difficile.

Al-Malikiyah a déclaré: Il est obligatoire pour le voyageur de jeûner, même s'il est blessé en cas de difficulté

Et le Hanbali a dit: Il lui est permis de rompre son jeûne et il déteste le jeûne, même s'il ne le trouve pas difficile, à cause du hadith: «Il n'est pas juste de jeûner en voyage.

Ce sont des opinions, et chacun peut choisir ce qu'il veut. Dieu sait mieux

Texte arabe

سئل الشيخ عطية صقر..

هل يشترط للمسافر الذي يريد السفر أن يكون سفره قبل الفجر وهل يجوز للصائم أن يفطر إذا اضطر إلى سفر مفاجئ؟

فأجاب رحمه الله..

جمهور الفقهاء على أن المسافر الذى يجوز له الفطر فى رمضان لابد أن يطلع عليه الفجر وهو مسافر، وأن يكون سفره طويلا، حتى لو كان السفر مريحا، كالسفر بالطائرة ، فيجوز له الفطر ، فإذا كان قصيرا فلا يجوز له الفطر وإذا طلع عليه الفجر وهو غير مسافر وسافر بعده فلا يجوز له الفطر عند جمهور الفقهاء.

 وأجاز أحمد بن حنبل الفطر للمسافر مطلقًا حتى لو كان السفر بعد الزوال، ولا مانع من تقليد هذا المذهب إذا كان في الصوم مشقة.

ثم قال العلماء: إذا بيَّت نية الصيام في السفر يجوز له الفطر ولا إثم عليه، وعليه القضاء وهو مذهب الشافعية والحنابلة، ومنعه المالكية وأوجبوا عليه القضاء والكفارة إذا أفطر، كما منعه الحنفية وأوجبوا عليه القضاء دون الكفارة.

أمّا الأفضلية للمسافر في الصوم أو الفطر فقد قال الحنفية والشافعية: إن الصوم أفضل ، وهو مندوب ما دام لا يَشُقّ عليه، فإن شق عليه كان الفطر أفضل ، وإذا ترتب على الصوم خطر على نفسه أو تعطيل منفعة كان الفطر واجبًا.

وقال المالكية: يندب للمسافر الصوم ولو تضرّر بأن حصلت له مشقة-

وقال الحنابلة: يسن له الفطر ويكره الصوم ولو لم يجد مشقة، وذلك لحديث "ليس من البر الصيام في السفر.

هذه هي الآراء ولكل أن يختار ما يشاء . والله أعلم.

Le malade

On a interrogé l’Imâm Ahmad inb Anbal أحمد بن حنبل : « Quand un malade est-il autorisé à ne pas jeûner ?
- Il répondit : Lorsqu’il n’est pas capable de jeûner.
- Puis on lui demanda encore : Un homme qui est affligé par la fièvre est-il dans l’incapacité de jeûner ?
- Il dit : Quelle maladie peut être plus grave que la fièvre ? »

الحمد لله رب العالمين والصلةا والسلم على أشرف النأبياء

والمرسلين وعلى آله وصحبه أجمعين

Il y a toutes sortes de maladies. Certaines, telles un mal de dent, un doigt blessé, un petit abcès et autres, ne sont pas aggravées par le jeûne. Le jeûne peut guérir un certain nombre de maladies telles que les troubles digestifs (indigestion, diarrhée, etc.). Ces maladies ne permettent pas au musulman de s’abstenir du jeûne puisque dans de telles situations il est dans l’intérêt du patient de jeûner. Un musulman est autorisé à s’abstenir du jeûne lorsque qu’il craint que ce dernier lui soit nuisible. Si une personne en bonne santé craint de tomber malade à cause du jeûne, il lui est permis de s’en abstenir. Ceci peut être évalué de deux façons : en se basant sur l’expérience personnelle ou d’après les conseils d’un médecin musulman de confiance dont les connaissances et l’honnêteté sont reconnues. Ainsi, si un médecin musulman de confiance indique au musulman que le jeûne peut lui être nuisible, ce dernier est autorisé à ne pas jeûner. D’autre part, si un musulman a l’autorisation de ne pas jeûner mais qu’il insiste pour le faire, il commet un acte répréhensible puisqu’il se nuit à lui-même et refuse d’accepter la dispense, facilitation, permission   رخصة  rukhsah* accordée par Dieu. Même si le musulman jeûne et observe les règles du jeûne, il aura commis un acte illicite si jamais il se faisait du tort.

*L'opposé de rukhṣa est ʿAzīma عزيمة, requête qui signifie la demande d'observer le devoir sans tenir compte des obstacles

Dieu  Exalté soit-Il  الله عز وجل  Allah εaza wajal a dit :

Sourate 4,  النساء  An-Nisâ’ les Femmes, verset 29

De la Période Médinoise qui occupe la 92è place dans l’ordre chronologique

« Ne vous tuez pas. Dieu est miséricordieux envers vous. » 

وَلَا تَقْتُلُوٓا۟ أَنفُسَكُمْ إِنَّ ٱللَّهَ كَانَ

wala taqtoulou anfouçakoum îna Allaha kana bikoum Raĥiyman

Le rite sacré du Pèlerinage حَجّ  Hajj* s'effectue à la Mecque  مكة, Makka  L’état de consécration rituelle إحرام l’Ihrâm.

Sourate 22 verset 27

وَأَذِّن فِي النَّاسِ بِالْحَجِّ يَأْتُوكَ رِجَالاً وَعَلَى كُلِّ ضَامِرٍ يَأْتِينَ مِن كُلِّ فَجٍّ عَمِيقٍ

Appelle les hommes au pèlerinage *(hajj) ! Ils répondront à ton appel, à pied et sur toute monture, venant des contrées les plus éloignées,

Waaththin fee alnnasi bialhajji ya/tooka rijalan waAAala kulli damirin ya/teena min kulli fajjin AAameeqin

*Ḥajj  حَجّ voir racine du mot

Cette racine comptabilise 33 apparitions dans le Coran sous diverses formes.

S2V:76 -139 -150 -158 -189 -196 trois fois -197 trois fois -258 S3V:20 -61 -65 -66 deux fois -73 -97 S4V:165 S6V:80 deux fois -83 -149 S9V:3 -19 S22V:27 S28V:27 S40V:47 S42V:15 42:16 deux fois S45V:25

Verbe
حَجَّ : convaincre, persuader / faire un voyage vers un lieu de dévotion
حاجَّ : débattre, discuter, ergoter
تَحَجَّجَ : prétendre

nom.
حَجّ : pèlerinage, hadj
حَجَاج : orbite, arcade sourcilière / côté, arcade, arête / partie du soleil qui paraît la première
حُجَّة : titre, document / qui est une autorité dans une spécialité / gage, argument, preuve, témoignage, raison, moyen, constatation, témoin / excuse, prétexte, alibi
حَجَّة : pèlerinage, hadj / lobe de l'oreille / boucle, créole
حِجَّة : année / saison

adjectif. / adverbe.
حاجّ : hadji, pèlerin

Le terme Ṭavaf طَوَاف, 'va'  الطَواف, la circumambulation : L’un des rituels  du Pèlerinage حَجّ  Hadj à La Mecque les musulmans مسلم Muslim au singulier au pluriel muslimūn مسلمون ou muslimīn مسلمين, et son équivalent féminin est muslimāt مسلمات doivent faire le tour « marche autour » de la Kaaba,

Bible תנך ▼Torahתורה ▼Genèse  בראשית ▼   L'accueil de Joseph. ▼Chapitre  47 ▼Verset  9

Jacob (Ia'acob) répondit à Pharaon: Les jours des années de mes pèlerinages (résidences) sont de cent trente ans. Les jours des années de ma vie ont été peu nombreux et mauvais, et ils n'ont point atteint les jours des années de la vie de mes pères durant leurs pèlerinages (résidences).

וַיֹּאמֶר יַעֲקֹב אֶל־פַּרְעֹה יְמֵי שְׁנֵי מְגוּרַי שְׁלֹשִׁים וּמְאַת שָׁנָה מְעַט וְרָעִים הָיוּ יְמֵי שְׁנֵי חַיַּי וְלֹא הִשִּׂיגוּ אֶת־יְמֵי שְׁנֵי חַיֵּי אֲבֹתַי בִּימֵי מְגוּרֵיהֶם

vayyomèr Ya'aqov èl-Pare'oh yeméy shenéy megouray sheloshiym oumeath shanah me'at vera'iym hayou yeméy shenéy h'ayyay velo hisiygou èth-yeméy shenéy h'ayyéy avothay biyméy megouréyhèm

 

Pèlerinage חַג Hag 

Exode chaitre 12 verset 14

Ce jour vous sera un jour commémoratoire, et vous le solenniserez, dans vos futures générations, par une fête à l'Eternel ; vous la solenniserez ; (c'est) un statut perpétuel.

וְהָיָה הַיּוֹם הַזֶּה לָכֶם לְזִכָּרוֹן וְחַגֹּתֶם אֹתוֹ חַג לַיהוָה לְדֹרֹתֵיכֶם חֻקַּת עוֹלָם תְּחָגֻּהוּ

vehayah hayyom hazzèh lakhèm lezikaron veh'aggothèm otho h'ag(1) lYahweh ledorothéykhèm h'ouqqath 'olam ttheh'aggouhou (1)

  1. De ח-ג-ג « tourner - danser en rond -Temps de pèlerinage – Festival – Fête »
  2. מָגוּר maguwr lieu de séjour, demeure, séjourner , lieu...
  3. מִגְדַּל־אֵל migdal-’El "tour de Dieu"
  4. מִגְדּוֹל migdowl "tour"
  5. מֶגֶד meged "excellence"

En cas de difficulté ou de contrainte.

1- Grand Pèlerinage حَجّ  Hajj. Il entre les 8 et 13 du mois lunaire de Dhû al-Hijja ذو الحجة. l'un des cinq Piliers de la foi musulmmane  أركان الإسلام arkān al-Islām ou  Piliers de la religion أركان الدين  arkān ad-dīn. Tous les musulmans aptes devraient si possible le faire au moins une fois dans leur vie.

2- la 'Umrah  عُمْرة ou « petit pèlerinage » qui peut se dérouler à n'importe quelle période de l'année contrairement au « Grand Pèlerinage  حَجّ Hajj» qui se déroule invariablement aux mêmes dates.( La 'Umrah /Oumra était avant l'islam un rituel mecquois de demande de pluie autour du bétyle la Pierre noire الحَجَر الأَسْوَد al-Hajar al-aswad de la Kaaba  الكعبة « le Cube » dans l'enceinte de la ville, avec sacrifice à al-Marwa ٱلْمَرْوَة.) voir  le Livre des idoles كتاب الا صنام Kitâb al ‘Açnâm d’Ibn al Kalbi  édition Alqalam 2014 pages 79 « bétyles »  pages 94 « Hajar »

Sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 196 

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique

L’emprunt Accorder un délai supplémentaire au débiteur en cas de grandes difficultés sincères et avérées

sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 280

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique

وَإِن كَانَ ذُو عُسْرَةٍ فَنَظِرَةٌ إِلَى مَيْسَرَةٍ وَأَن تَصَدَّقُواْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ

Si votre débiteur est dans la gêne, accordez-lui un délai jusqu'à ce qu'il soit en mesure de se libérer de sa dette. Si vous pouviez savoir pourtant quel mérite vous auriez en lui consentant une remise gracieuse, totale ou partielle !

Waîn kana thou εousratin fanathiratoun îla maysaratin waan tasadaqou khayroun lakoum in kountoum taεlamouna

 

Il fut un temps ou les juristes musulmans en ce domaine en ont déduit bien avant nos services sociaux nos ministres de la solidarité et de la santé que la personne endetté n’est pas tenue, pour rembourser sa dette, de céder une part de ce qui lui est indispensable : vêtements, logement et tout ce qui est nécessaire à sa subsistance et celle de sa famille.

 sourate 2 البقرة  al-Baqara la Vache verset 237

De la Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l’ordre chronologique

وَإِن طَلَّقْتُمُوهُنَّ مِن قَبْلِ أَن تَمَسُّوهُنَّ وَقَدْ فَرَضْتُمْ لَهُنَّ فَرِيضَةً فَنِصْفُ مَا فَرَضْتُمْ إَلاَّ أَن يَعْفُونَ أَوْ يَعْفُوَ الَّذِي بِيَدِهِ عُقْدَةُ النِّكَاحِ وَأَن تَعْفُواْ أَقْرَبُ لِلتَّقْوَى وَلاَ تَنسَوُاْ الْفَضْلَ بَيْنَكُمْ إِنَّ اللّهَ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ

Si vous répudiez une femme sans avoir consommé le mariage, mais après avoir fixé sa dot, la moitié de celle-ci devra lui être versée, à moins qu'elle n'en fasse remise elle-même ou son représentant. Mais il est méritoire de se montrer conciliant de part et d'autre. N'oubliez pas d'user de bonté et de générosité les uns envers les autres, Car Dieu voit parfaitement ce que vous faites.

Wa-in tallaqtoumouhounna min qabli an tamassouhounna waqad faradtoum lahounna farIdatan fanisfou ma faradtoum illa an yaεfouna aw yaεfouwa alladhi biyadihi εouqdatou alnikahi waan taεfou aqrabou lilttaqwa wala tansawou alfadla baynakoum inna Allaha bima taεmalouna basiroun

 

Un propos hadith du dernier des Messagers et Prophètes Muhammad sur lui le salut et la paix de Dieu,  صلى الله عليه و سلم  Sallâ Allâhu ʿalayhi wa salam dit : Si tu as une faveur à faire à ton frère, fais-la -lui, sinon n’ajoute pas à sa difficulté une autre difficulté

AUTRE SENS

D'après Abou Houreira (que Dieu l'agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui soulage un croyant d'un soucis parmi les soucis de l'ici-bas Allah le soulage d'un soucis parmi les soucis du jour du jugement. Celui qui accorde une facilité à son débiteur (*), Dieu lui facilite dans l'ici-bas et dans l'au-delà. Celui qui couvre un croyant (2), Dieu le couvre dans l'ici-bas et dans l'au-delà. Allah aide le serviteur tant que le serviteur aide son frère

(*) C'est à dire une personne qui à une dette envers lui.

Rapporté par Muslim dans son Sahih n ° 2699

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلي الله عليه و سلم : من نفَّسَ عن مؤمنٍ كُربةً من كُرَبِ الدنيا ، نفَّسَ اللهُ عنه كُربةً من كُرَبِ يومِ القيامةِ . ومن يسّرَ على معسرٍ ، يسّرَ اللهُ عليه في الدنيا والآخرةِ . ومن سترَ مسلمًا ، ستره اللهُ في الدنيا والآخرةِ . واللهُ في عونِ العبدِ ما كان العبدُ في عونِ أخيه

رواه مسلم في صحيحه رقم ٢٦٩٩

εan Abou Houreira radia Allah εanh qal alNabi sala allah εalayh wa salam : min naffasa εan moumin kourbtan min kourab aldounya , nafafas Allah εanah kourbtan min kourab yaoum alqyam . wamin yisra εalaa mesr, yisra Allah εalayh fi aldounya wa al akhira. wamin str musilman , satarah Allah fi aldounya wa al akhira. wa Allah fi εoun al-abdi ma kana al-abdou fi εoun 'akhira

rawah Muslim fi Sahihih raqam 2699

 

L’héritage. Le testament Eviter les préjudices aux héritiers exemple le fait d’accorder à une partie des héritiers une part supérieure à celle que le législateur leur prescrit. En les privilégient on lèse les autres héritiers.

Le Coran  Parole Révélé pour l‘Humanité est très précis sur les différents bénéficiaires de l'héritage du défunt, ainsi il suffit à lui seul pour établir le droit de successions, sans même faire référence à la Sunna. Les versets traitant de cette question se trouvent dans :

Sourate 4 النساء  an-NisāʾLes femmes  versets 11 et 12

De la Période Médinoise qui occupe la 92è place dans l’ordre chronologique

Un propos hadith du dernier des Messagers et Prophètes Muhammad sur lui le salut et la paix de Dieu,  صلى الله عليه و سلم  Sallâ Allâhu ʿalayhi wa salam dit : Dieu accorde à chaque héritiers ce qui lui revient de droit. Nulle faveur donc à un héritier.

 Dieu a donné à chacun la part qui lui revenait de droit, alors pas de testament pour les héritiers. Rapporté par Ahmad, Tirmidhi Que Dieu leurs fassent Miséricorde,(que Dieu ait pitié de lui)  رحمهم الله rahimah Allah

sourate 11 هود Houd verset 90

Période Mecquoise, qui occupe la 52è place dans l'ordre chronologique.

وَاسْتَغْفِرُواْ رَبَّكُمْ ثُمَّ تُوبُواْ إِلَيْهِ إِنَّ رَبِّي رَحِيمٌ وَدُودٌ

Implorez donc le pardon de votre Seigneur et revenez repentants vers Lui, car mon Seigneur est Plein d'indulgence et d'amour !»

Waistaghfirou Rabbakoum thoumma toubou ilayhi îna Rabbi Rahimun wadoudoun

Bible תנך Tanakh▼ Prophètes  נביאים Nevi'im ▼ 1Rois מלכים  (א) Melakhim ▼ Chapitre  18 ▼   Versets 24 à 40

Extraits

 24 " Puis invoquez le nom de votre Dieu, et moi j'invoquerai le nom de l'Éternel ; et le Dieu qui aura exaucé par du feu, celui-là (sera reconnu) Dieu. Tout le peuple répondit et dit : La proposition (parole) est bonne."

וּקְרָאתֶם בְּשֵׁם אֱלֹהֵיכֶם וַאֲנִי אֶקְרָא בְשֵׁם־יְהוָה וְהָיָה הָאֱלֹהִים אֲשֶׁר־יַעֲנֶה בָאֵשׁ הוּא הָאֱלֹהִים וַיַּעַן כָּל־הָעָם וַיֹּאמְרוּ טוֹב הַדָּבָר

ouqerathèm beshém élohéykhèm vaaniy èqera veshém-hashem vehayah haélohiym ashèr-ya'anèh vaésh hou haélohiym vayya'an kol-ha'am vayyomerou tov haddavar

 

mu’min croyant

Cette racine comptabilise 878 apparitions) dans le Coran sous diverses formes.

2:3 2:4 2:6 2:8 2:8 2:9 2:13 2:13 2:13 2:13 2:14 2:14 2:25 2:26 2:41 2:55 2:62 2:62 2:75 2:76 2:76 2:82 2:85 2:88 2:91 2:91 2:91 2:93 2:93 2:97 2:100 2:103 2:104 2:108 2:109 2:121 2:125 2:126 2:126 2:136 2:137 2:137 2:143 2:153 2:165 2:172 2:177 2:178 2:183 2:186 2:196 2:208 2:212 2:213 2:214 2:218 2:221 2:221 2:221 2:221 2:223 2:228 2:232 2:239 2:248 2:249 2:253 2:254 2:256 2:257 2:260 2:264 2:264 2:267 2:277 2:278 2:278 2:282 2:283 2:283 2:283 2:285 2:285 2:285 3:7 3:16 3:28 3:28 3:49 3:52 3:53 3:57 3:68 3:68 3:72 3:72 3:73 3:75 3:75 3:81 3:84 3:86 3:90 3:97 3:99 3:100 3:100 3:102 3:106 3:110 3:110 3:110 3:114 3:118 3:119 3:119 3:121 3:122 3:124 3:130 3:139 3:140 3:141 3:149 3:152 3:154 3:156 3:160 3:164 3:166 3:167 3:171 3:173 3:175 3:177 3:179 3:179 3:179 3:183 3:193 3:193 3:193 3:199 3:200 4:19 4:25 4:25 4:25 4:29 4:38 4:39 4:43 4:46 4:47 4:51 4:51 4:55 4:57 4:58 4:59 4:59 4:60 4:65 4:71 4:76 4:83 4:84 4:91 4:91 4:92 4:92 4:92 4:92 4:92 4:92 4:92 4:93 4:94 4:94 4:95 4:103 4:115 4:122 4:124 4:135 4:136 4:136 4:137 4:137 4:139 4:141 4:141 4:144 4:144 4:146 4:146 4:147 4:150 4:152 4:155 4:159 4:162 4:162 4:162 4:170 4:171 4:173 4:175 5:1 5:2 5:5 5:5 5:6 5:8 5:9 5:11 5:11 5:12 5:23 5:35 5:41 5:41 5:43 5:51 5:53 5:54 5:54 5:55 5:56 5:57 5:57 5:59 5:61 5:65 5:69 5:69 5:81 5:82 5:82 5:83 5:84 5:87 5:88 5:90 5:93 5:93 5:93 5:94 5:95 5:101 5:105 5:106 5:111 5:111 5:112 6:12 6:20 6:25 6:27 6:48 6:54 6:81 6:82 6:82 6:82 6:92 6:92 6:99 6:109 6:109 6:110 6:111 6:113 6:118 6:124 6:125 6:150 6:154 6:158 6:158 6:158 7:2 7:27 7:32 7:42 7:52 7:68 7:72 7:75 7:75 7:76 7:85 7:86 7:87 7:87 7:88 7:96 7:97 7:98 7:99 7:99 7:101 7:121 7:123 7:126 7:132 7:134 7:143 7:146 7:153 7:156 7:157 7:158 7:158 7:185 7:188 7:203 8:1 8:2 8:2 8:4 8:5 8:11 8:12 8:15 8:17 8:19 8:20 8:24 8:27 8:27 8:29 8:41 8:45 8:55 8:62 8:64 8:65 8:72 8:72 8:74 8:74 8:75 9:6 9:10 9:13 9:14 9:16 9:18 9:19 9:20 9:23 9:23 9:26 9:28 9:29 9:34 9:38 9:44 9:45 9:51 9:61 9:61 9:61 9:61 9:62 9:66 9:71 9:71 9:72 9:72 9:79 9:86 9:88 9:94 9:99 9:105 9:107 9:111 9:112 9:113 9:119 9:122 9:123 9:124 9:124 9:124 10:2 10:4 10:9 10:9 10:13 10:33 10:40 10:40 10:51 10:57 10:63 10:74 10:78 10:83 10:84 10:87 10:88 10:90 10:90 10:96 10:98 10:98 10:98 10:99 10:99 10:100 10:101 10:103 10:103 10:104 11:17 11:17 11:23 11:29 11:36 11:36 11:40 11:40 11:53 11:58 11:66 11:86 11:94 11:120 11:121 12:11 12:17 12:37 12:54 12:57 12:64 12:64 12:99 12:103 12:106 12:107 12:111 13:1 13:28 13:29 13:31 14:11 14:23 14:27 14:31 14:35 14:41 15:13 15:46 15:77 15:82 15:88 16:22 16:45 16:60 16:64 16:72 16:79 16:97 16:99 16:102 16:104 16:105 16:106 16:106 16:112 17:9 17:10 17:19 17:45 17:68 17:69 17:82 17:90 17:93 17:94 17:107 17:107 18:2 18:6 18:13 18:29 18:30 18:55 18:80 18:88 18:107 19:39 19:60 19:73 19:96 20:16 20:70 20:71 20:73 20:75 20:82 20:112 20:127 21:6 21:6 21:30 21:88 21:94 22:14 22:17 22:23 22:38 22:50 22:54 22:54 22:56 22:77 23:1 23:8 23:38 23:44 23:47 23:58 23:74 23:109 24:2 24:2 24:3 24:12 24:12 24:17 24:19 24:21 24:23 24:27 24:30 24:31 24:31 24:47 24:47 24:51 24:55 24:55 24:58 24:62 24:62 24:62 25:70 26:3 26:8 26:47 26:49 26:51 26:67 26:102 26:103 26:107 26:111 26:114 26:118 26:121 26:125 26:139 26:143 26:146 26:158 26:162 26:174 26:178 26:190 26:193 26:199 26:201 26:215 26:227 27:2 27:4 27:15 27:39 27:53 27:77 27:81 27:86 27:89 28:3 28:10 28:26 28:31 28:47 28:52 28:53 28:57 28:67 28:80 29:2 29:7 29:9 29:10 29:11 29:12 29:24 29:26 29:44 29:46 29:47 29:47 29:51 29:52 29:56 29:58 29:67 29:67 30:4 30:15 30:37 30:45 30:47 30:53 30:56 31:8 32:15 32:18 32:19 32:29 33:6 33:6 33:9 33:11 33:19 33:22 33:22 33:23 33:25 33:35 33:35 33:36 33:36 33:37 33:41 33:43 33:47 33:49 33:49 33:50 33:50 33:53 33:56 33:58 33:58 33:59 33:69 33:70 33:72 33:73 33:73 34:4 34:8 34:18 34:20 34:21 34:31 34:31 34:37 34:37 34:41 34:52 35:7 36:7 36:10 36:25 36:47 37:29 37:81 37:111 37:122 37:132 37:148 38:24 38:28 39:10 39:45 39:52 40:7 40:7 40:10 40:12 40:25 40:27 40:28 40:28 40:30 40:35 40:38 40:40 40:51 40:58 40:59 40:84 40:85 41:8 41:18 41:40 41:44 41:44 42:15 42:18 42:18 42:22 42:23 42:26 42:36 42:45 42:52 43:69 43:88 44:12 44:18 44:21 44:51 44:55 45:3 45:6 45:14 45:21 45:30 46:10 46:11 46:17 46:31 47:2 47:2 47:3 47:7 47:11 47:12 47:19 47:19 47:20 47:33 47:36 48:4 48:4 48:4 48:5 48:5 48:9 48:12 48:13 48:18 48:20 48:25 48:25 48:26 48:27 48:29 49:1 49:2 49:6 49:7 49:9 49:10 49:11 49:11 49:12 49:14 49:14 49:14 49:15 49:15 49:17 51:35 51:55 52:21 52:21 52:33 53:27 57:7 57:7 57:8 57:8 57:8 57:12 57:12 57:13 57:16 57:19 57:21 57:27 57:28 57:28 58:4 58:9 58:10 58:10 58:11 58:11 58:12 58:22 58:22 59:2 59:9 59:10 59:10 59:18 59:23 60:1 60:1 60:4 60:10 60:10 60:10 60:10 60:11 60:12 60:13 61:2 61:10 61:11 61:13 61:14 61:14 61:14 62:9 63:3 63:8 63:9 64:2 64:8 64:9 64:11 64:13 64:14 65:2 65:10 65:11 65:11 66:4 66:5 66:6 66:8 66:8 66:11 67:16 67:17 67:29 69:33 69:41 70:28 70:32 71:28 71:28 71:28 72:2 72:13 72:13 74:31 74:31 74:31 77:50 81:21 83:29 83:34 84:20 84:25 85:7 85:8 85:10 85:10 85:11 90:17 95:3 95:6 98:7 103:3 106:4



verbe.
أَمُنَ ـ أَمانَة : être loyal, être fidèle
أَمِنَ ـ أَمْنًا ؤأَمَنًا ـ وأأمانًا : être en sureté
أَمِنَ إِلى : se confier à
أَمَّنَ ـ وائتَمَنَ ه على : confier quelque chose à quelqu'un
أَمِنَ لَه : faire confiance à quelqu'un
أَمِنَ شَرَّهُ ومن شَرِّه : être à l'abri de la méchanceté de quelqu'un
آمَن إيمانًا ب : croire en quelqu'un / avoir la foi

nom.
إِئتِمَان : confiance
أَمْن وأَمان : sécurité / sûreté
أَمانَة : Loyauté, fidélité
أَمانَة ج أَمانات : dépôt (chose confiée à quelqu'un)
إِيمان : croyance / foi
مُؤْمِن : croyant, fidèle
مُؤْتَمَن : celui en qui on a confiance

adjectif.
أَمين ج أُمَناء : fidèle / loyal

Origine Étymologique Sémitique:
en hébreu : אָמּנּ Bible Néhémie Chapitre 9 verset 38 et chapitre 11 verset 23

foi, support, sûr, certain , d'un pacte, d'une alliance אֲמָנָה ‘amanah / véritablement, en vérité אָמְנָה ‘omnah / Origine vient de אָמֵן ‘amen
en arabe : آمن
Prononcé "Amaana", cette racine trilitère semble être la contraction de 2 racines bilitères.
"آم / אָמּ" prononcé "Am", "Oum" ou "Amama" renvoi à la mère, à la matrice, à l'uterus, au berceau de la sécurité, à l'entité pourvoyante, au guide éducatif et à l'origine.
"من / מּנּ" prononcé "Manne" ou "Mana" renvoi à la pureté, au don, à la gatitude, à la bonté, à la douceur et au miel, ce qui a été soigneusement élaboré.
"Am-Manna" donnant alors le champ sémantique de "fermeté", "le sentiment de sécurité et la confiance/foi qui en découle", la "reconnaissance de l'entité créatrice Miséricordieuse".
"Manna" manifestant ici l'action de bonté, de gratitude et de fidélité envers "Am" l'entité protectrice pourvoyante.

Autres sens liés à cette racine

- être / se sentir en sûreté / sécurité
- état de sécurité / sauvegarde, de confiance
- devenir calme / tranquille dans son cœur / esprit
- se libérer de l'influence du mal ou libérer d'un objet de dégoût / de haine
- la promesse / assurance de la sécurité / sauvegarde
- devenir confiant / fidèle / convaincu
- croire / reconnaître une chose
- manifestation de l'humilité / soumission.

Puisse le Tout Puisant et Créateur de Toutes choses nous pardonner de nos erreurs et de nos omissions

Baudrier Gérard Ibrahim le Modérateur

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire