RUPTURE DU JEUNE DU MOIS DE RAMADAN

RUPTURE DU JEUNE

Quand il est question du Prophète Muhammad  محمد il est bon de dire : ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui 

Début ou commence le moment du jeun صيام siam

L'expression "fil" passant dans le 187ème verset de la sourate 2  البقرة Baqara »La vache » dont la signification est (Mangez et buvez jusqu'à ce que le fil blanc soit distingué du fil noir) est dit pour la clarté du jour et l'obscurité du soir. La signification de ce verset est (Mangez et buvez jusqu'à ce que la clarté du jour et l'obscurité de la nuit soient distinguées l'une de l'autre comme le fil)

sourate 2  البقرة ʾAl-Baqara La Vache verset 187

 اللّهُ لَكُمْ وَكُلُواْ وَاشْرَبُواْ حَتَّى يَتَبَيَّنَ لَكُمُ الْخَيْطُ الأَبْيَضُ مِنَ الْخَيْطِ الأَسْوَدِ مِنَ الْفَجْرِ ثُمَّ أَتِمُّواْ الصِّيَامَ إِلَى الَّليْلِ

Dieu vous prescrit. Mangez et buvez jusqu'au moment où vous pourrez distinguer un fil blanc d'un fil noir, à la pointe de l'aube. À partir de cet instant, observez une abstinence totale jusqu'à la tombée de la nuit.

Allahu lakum wakuloo waishraboo hatta yatabayyana lakumu alkhaytu al-abyadu mina alkhayti al-aswadi mina alfajri thumma atimmoo alssiyama ila allayli

invocation avant de jeuner

«O Seigneur, j'ai l'intention d'accomplir le jeûne du mois du Ramadan, en ayant foi et en espérant ton pardon et ton assistance. pardonne moi mes pêchers passés et ceux que je vais commettre»

اللهم إني نويت أن أصوم رمضان إيمانا وإحتسابا فأغفرلي ما تقدم من ذنبي وما تأخر

Allahouma ini nawaytou ane assouma ramadane imanane wa ihtisabane,fa ighfirli ma takadama , mine dhanbi , wa ma taakhare.
Il s'agit de la "Niya 
نية" : l'intention que le croyant formule, dans la nuit précédant le premier jour du mois de Ramadan, pour manifester son engagement et sa totale adhésion à sacrifier à cette abstinence, d'obligation divine.
Peut importe la langue dans laquelle la "Niya
نية" est formulée, peut importe également qu'elle le soit verbalement ou mentalement; l'essentielle est que le croyant y adhère de bonne foi.

«pour Omar ibn al - Khattab , qu'Allah dit : J'ai entendu le Messager d' Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui  dire: « Les actions ne valent que par les intentions." »

«عن عمر بن الخطاب رضي الله قال سمعت رسول الله Mohamed peace be upon him.svg يقول: "إنما الأعمال بالنيات

S’empresser de rompre le jeûne

Tout d’abord, il est recommandé de s’empresser de rompre le jeûne, une fois qu'on s'est assuré du coucher du soleil, en raison de la parole du Prophète صلى الله عليه و سلم sur lui le salut et la paix rapportée par Mouslim :

لا يزال الناسُ بخيرٍ ما عجلوا الفطر

(la yazalou n-naçou bikhayrin ma ^ajjalou l-fitr) qui signifie : « Les gens demeurent dans le bien tant qu'ils s'empressent de rompre le jeûne ».

 Il est indispensable, avant de rompre le jeûne, de s’assurer du coucher du soleil, c'est-à-dire de la disparition totale du disque solaire à l’horizon ouest. Il ne suffit pas de se fier simplement à l'appel à la prière de la radio. Il arrive parfois qu'ait lieu une certaine précipitation à diffuser l'appel avant son temps.

Invocation دعاء dou'a

Il est recommandé de dire juste après avoir rompu son jeûne :

  اللهمَّ لك صمت وعلى رزقك أفطرتُ

(Allahoumma laka soumt, wa ^ala rizqika 'aftart) ce qui signifie : « Ô Allah, c'est pour Toi que j'ai jeûné et c'est avec Ta subsistance que je romps le jeûne » rapporté par Abou Dawoud.

 

 (Allahoumma laka soumt, wa ^ala rizqika 'aftart. Dhahaba dh-dhama', wa btallati l-^ourouq wa thabata l-'ajrou 'in  cha'a l-Lah) ce qui signifie : « Ô Allah, par recherche de Ton agrément j'ai jeûné et c'est avec la subsistance que Tu m'accordes que j'ai rompu le jeûne. La soif est partie, les veines sont irriguées et la récompense est confirmée si Allah le veut ».

Ô Seigneur ! Je te demande par Ta miséricorde qui embrasse toute chose de me pardonner."

اللّهُـمَّ إِنَّـي أَسْـأَلُـكَ بِرَحْمَـتِكَ الّتي وَسِـعَت كُلَّ شيء، أَنْ تَغْـفِرَ لي

Allâhumma innî as'aluka bi-rahmatika l-lâti wasihat kulla shay, an taghfira lî.

"La soif est dissipée, les veines sont abreuvées et la récompense restera avec la volonté d’Allah.""La soif est dissipée, les veines sont abreuvées et la récompense restera avec la volonté d’Allah."

"La soif est dissipée, les veines sont abreuvées et la récompense restera avec la volonté d’Allah."

ذَهَـبَ الظَّمَـأُ، وَابْتَلَّـتِ العُـروق، وَثَبَـتَ الأجْـرُ إِنْ شـاءَ الله

Dhahaba z-zama'u wa btallati-l-curûqu wa thabata-l-ajru in shâ'a l-lâhu.

Invocation avant de manger

On dit avant de manger, afin de rechercher la bénédiction par ce repas, pour qu'il soit une aide et un renfort dans l'obéissance à Allah :

اللَّهُمَّ بَارِك لَنَا فِيْمَا رَزَقْتَنَا وَ قِنَا عَذَابَ النَّار

(Allahoumma barik lana fima razaqtana wa qina ^adhaba n-nar)

: « Ô Allah, accorde nous des bénédictions dans ce que Tu nous as accordé comme subsistance et préserve-nous du châtiment de l'enfer ». Puis on dit :

بِسْمِ الله

(bismi l-Lah)

 « Je commence par le nom de Allah ».

Et si quelqu'un a oublié de dire (bismi l-Lah) au début du repas, il dit :

بِسْمِ اللهِ أَوَّلَهُ وَآخِرَه

(bismi l-Lahi 'awwalahou wa 'akhirah)

 « Je cite le nom de Allah pour le début de ce repas et pour sa fin ».

Après avoir mangé et après avoir bu, on dit :

الحَمْدُللهِ الذِي أطْعَمَنَا وَسَقَانَا وَجَعَلْنَا مُسْلِمِيْن

(al-hamdou li l-Lahi l-ladhi 'at^amana wa saqana wa ja^alna mouslimin)

« La louange est à Allah Qui nous a donné à manger et Qui nous a donné à boire, et Qui a fait de nous des musulmans ».

Source : Invocations 68 - Au moment de rompre le jeûne | La Citadelle du Musulman - Hisnulmuslim sur www.guidemusulAVIS JURIDIQUE SUR L’AMENAGEMENT DES PRIERES PENDANT LE RAMADAN

Au Nom de Dieu, le Clément, le Très Miséricordieux     Bismi Allahi alrrahmani alrraheem       .بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

Avis juridique sur le fait d’avancer la prière nocturne du Ramadan (salât tarawih صلاة التراويح dans certaines régions en raison de la tardivité de l’heure de la dernière prière canonique  de la nuit salât el ichâ  (nuit)    صلاةالعشاء.

Question : Les responsables d’associations, de mosquées ainsi que les imams s’interrogent sur la possibilité d’avancer l’accomplissement de la prière tarawih avant l’heure initiale de la prière de al ‘ichâ (nuit)    صلاةالعشاء, qui dans certaines régions et pays européens doit parfois être effectuée après minuit.

Réponse : Il ne fait aucun doute qu’il s’agit là d’une question importante et d’une préoccupation réelle pour les musulmans en général et les associations cultuelles en particulier. Conformément aux règles de la Shari’a  الشَّرِيعَة , deux réponses peuvent être apportées à cette situation : Premièrement : Il nous est possible de retarder l’accomplissement dans la mosquée de la prière du crépuscule salât al maghreb صلاةالمغرب afin de laisser les fidèles rompre leur jeûne chez eux pour ensuite rejoindre les mosquées après 20 voire 40 minutes et accomplir ainsi la prière du crépuscule salât al maghreb صلاةالمغرب en la regroupant avec la prière de la nuit  al ‘ichâ صلاةالعشاء. Cette possibilité se fonde sur le fait que le Messager de Dieu – que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui – a rassemblé les prières du dhohr (midi) صلاةالظهر et du ‘asr (après-midi) صلاةالعصر   ainsi que celles du maghreb (crépuscule)  صلاةالمغرب  et du icha (nuit)    صلاةالعشاء alors même qu’il était à Médine et qu’il n’avait pas de justifications. Et lorsque Ibn ‘Abbas fut interrogé sur cette pratique, sa réponse fut la suivante : « Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui  a tenu à ce qu’il n’y ait pas de pénibilité infligée à la Communauté ». [Rapporté par Mouslim  مسلم ]. C’est sur ce fondement que l’École textualiste Dhahirite "zahirisme" ظاهرية  école littéraliste apparue au 9è siècle à Ispahan. Son fondateur fut Dawud ben `Alî al-Isfahânî  داود بن علي الظاهري   et l’imam al Bazou al Ach’hab ا بزو الاعشاب  de l’École Malikite  المذهب المالكي   almadhhab almaliki ont autorisé ce regroupement des prières sans avoir à justifier d’un motif particulier (voyage, travail, peur, etc.).

Ceci rappelé, au cas présent, il existe un motif réel qui consiste à alléger aux gens leur adoration. Ainsi, après avoir regroupé les deux dernières prières canoniques et réaliser la prière de tarawih تراويح , les fidèles pourront retourner chez eux avant la survenance de la prière de la nuit al ‘ichâ صلاةالعشاء. Ceci est permis dans la mesure où le fait de retarder la prière du maghreb afin de permettre aux gens de rompre tranquillement leur jeûne chez eux, ne s’oppose en rien aux Textes selon la très grande majorité des savants spécialistes. D’ailleurs, on peut remarquer que depuis plusieurs décennies, la Mosquée Sacrée de La Mecque  المسجد الحرام في مكة المكرمة  "almasjid alharam fi makkat almukarrama" retarde de 10 à 15 minutes pour la prière du صلاةالمغرب maghreb  (crépuscule) afin de faciliter la succession entre la rupture du jeûne et l’accomplissement de la prière صلاة salât . On peut aussi rajouter le fait que l’un des objectifs réalisé par cette mesure est de permettre la réunion d’un plus grand nombre de fidèles pour la prière collective.

De même, il est notoirement autorisé d’avancer la tenue de la prière nocturne de tarawih تراويح avant la dernière prière de la nuit al ‘ichâ صلاةالعشاء et ceci sur la base des propos de certains théologiens de l’École Hanafite  المذهب الحنفي   almadhhab alhanfi tels que Badreddine Al-‘Ayny  بدر الدين العيني et Ibn ‘Abidine  ابن عابدين selon lesquels on compterait généralement trois avis sur cette question dont celui-ci: Il est possible de considérer que le temps légal d’accomplissement de tarawih  تراويح s’étend durant toute la nuit. De la même manière, il est également permis de commencer la prière du tarawih  تراويح avant salat al ‘icha (nuit)    صلاةالعشاء et de la continuer après.

Enfin, toujours selon le même avis, il est autorisé de commencer la prière du tarawih  تراويح avant le witr  الوتر (dernière unité de prière surérogatoire) et de la terminer après. Cet avis, même s’il est très probable que ce ne soit pas la position majoritairement partagée de l’École Hanafite المذهب الحنفي   almadhhab alhanfi, a néanmoins été rapporté par Isma’il Az-Zâhed  إسماعيل الزاهد et d’autres théologiens de Boukhara (Ouzbékistan) qui, confrontés à une situation identique à celle que les musulmans européens connaissent, ont opté pour cette position. Je considère cette position comme étant équilibrée, juste et dans l’intérêt des Croyants  المؤمنين almuminin  qui pourront ainsi continuer sans peine à bénéficier en masse avec leurs enfants, des immenses bienfaits spirituels durant les nuits bénies du Ramadan  ليالي رمضان المباركة   layali ramadan almubaraka .

Deuxièmement : Il serait également possible pour les fidèles d’accomplir la prière du maghreb صلاةالمغرب  (crépuscule) en son heure et de se rendre à la mosquée environ 30 minutes après pour commencer les prières nocturnes de tarawih  تراويح avant la dernière prière de la nuit  al ‘ichâ    صلاةالعشاء et ce, conformément à l’avis hanafite mentionné plus haut. Dans ce cas, une fois la prière du tarawih  تراويح terminée, l’imam n’aura plus qu’à accomplir la prière de la nuit  al ‘ichâ صلاةالعشاء en son temps et conclure par le witr الوتر. Cependant, cette dernière possibilité, du fait de l’heure tardive de la prière, peut engendrer une trop grande difficulté à celles et ceux qui travaillent, de même que ceux qui auraient des difficultés pour se lever pour la collation avant le jeûne  sahour  سَحُورٌ  aussi appelé suhur ou repas de l'aube  appelé aussi médianoche Désigne à l’origine un repas pris après minuit,  ou pour accomplir tout simplement la prière canonique de l’aube fajr صلاة الفجر en son temps. De la même manière, son application peut causer un certain nombre de désagréments et de nuisances nocturnes envers le voisinage non musulman. Dans ce cas de figure, et en dépit du fait que les gens puissent être étonnés par cette solution, la première possibilité reste à mon sens la plus fidèle aux finalités de notre Législation (maqasid achari’a  al'iislamia مقاصد الشريعة الإسلامية  Buts de la loi islamique ). Elle sera d’autant mieux adoptée qu’elle constitue réellement une facilité et un allègement pour les fidèles leur permettant de veiller les nuits du Ramadan  رمضان dans la prière, la lecture du coran et dans les invocations. Enfin, la première solution œuvre également à la conservation de ce grand rite surtout pour les musulmans vivant dans les pays non musulmans.

Paris, le 16 shaâban 1434 (25 juin 2013) Cheikh Ounis Guergah. Membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche Ancien président de Dar al Fatwa دار الفتوى. "maison de la juridiction" Professeur de droit comparé à l’IESH de Paris. (rajout textes en arabe par le modérateur Baudrier Gérard Ibrahim et notes complémentaires)

 
 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.