1-le Prophète illéttré الْأُمِّيِّينَ Première Partie

1-le Prophète illéttré الْأُمِّيِّينَ Première Partie

1- le Prophète illéttré الْأُمِّيِّينَ  Première Partie

L’Importance d’Apprendre et de Comprendre.

Ce travail je le dédies aux savants de toutes les époques depuis la Révélation Divine le Coran  à ce jour!

Veuillez m’excusez, pour certains ce travail, semblera un peu brouillons veuillez m’excusez de celaj’essaie de mettre le plus d’informations, avec plusieurs significations en fonction du contexte et transparence  sans préjugés. En regardant de plus près il y a du raisonnement !

 

Sourate 20 طه Ta-Ha verset 114.

Période Mecquoise, qui sourate occupe la 45è place dans l'ordre chronologique.

رَّبِّ زِدْنِي عِلْماً………………….

«Seigneur, donne-moi encore plus de savoir !»

« Rabbi zidni Ailman »

 

Sourate 21 الأنبياء Anbiyāʾ les Prophètes verset 92.

Période Mecquoise, qui occupe la 73è place dans l'ordre chronologique.

 

إِنَّ هَذِهِ أُمَّتُكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَأَنَا رَبُّكُمْ فَاعْبُدُونِ

 

 Certes, cette communauté religieuse,  (matrie génitrice d’une civilisation dont on est membre ) qui est la vôtre, est une seule et même communauté, et c'est Moi votre Seigneur que vous devez adorer.

Inna hathihi oummatoukoum oummatan wa hidatan wa ana Rabboukoum faouAboudouni

Notes : La religion pour Dieu l’Unique, est la soumission à Lui seul إنَ الد ين عِند الله هو الا نْقيادُ وَ حْدَهُ 'in 'aladu yan aind Allah hou 'ilaa nqyadou wa hadah. Il n’accepte pas qu’on adore un autre que Lui. Tous Les Prophètes et toutes les religions révélées s’accordent sur ce point. Les Prophètes se différencient seulment par la forme et les moyens, par l’époque et l’endroit. Vous devez donc L’adorer seul sans associé.

Dans le Hadith حديث communication orale on lit : « Nous les Prophètes nous sommes semblables (des frères de différentes mères) : mais  notre religion est Une (Unique). نَحْنُ مَعَاشِرَالآ نْبِيا، أولادُعَلاتٍ : دينُنَا وَاحِدُ  nahn mashra al anbya, a waladelat: dinna wahi. » C’est-à-dire que l’adoration de Dieu l’Unique sans associé est le principe de toutes religions révélées. al-Fath'ul Bâri  فتح الباري  ‎, 'Victorire du Créateur 6/550 par Ibn Hajar al-'Asqalani ابن حجر العسقلاني  773-852 Hégire soit 1372-1449.

 

Sourate 88 الغاشية  al-Ghāshiya L’Enveloppante verset 22.

Période Mecquoise, qui occupe la 68è place dans l’ordre chronologique.

لَّسْتَ عَلَيْهِم بِمُصَيْطِرٍ

et tu n'as sur eux aucune autorité. (Contre-eux  tu n’es pas préposé à tenir registre) (tu n’as pas à surveiller de faire pression sur eux)

Quelle Bonne Parole Divine de Tolérance!

Lasta Aalayhim bimousaytirin

Note : et de leur dire qu’il n’a pas été envoyé pour les dominer, car il ne lui appartient pas de les obliger à croire, et qu’il ne sera pas intérrogé à leur sujet. Il ne lui appartient que de les prêcher et de leur transmettre Son Message, et c’est à Dieu seul qu’Il appartient de les juger après cela

 

Dans le but de mieux discerner le sens d’un verset  qui peut paraître dans sa traduction  difficile à comprendre si on se réfère pas aux évènèments et à la période de Révélation  Divine, je mets en parenthèqe un rajout de sens) Je n’ai pas pa prétention de traduire fidèlement  c’est pourquoi je prends en références ces interprétations subjectives sur celles, Tels : Maurice OubaidaAllah Gloton ,  Jean Grojean,  Berque,Malek Chebel, Salaheddine  Kechrid, As'ad Mahmud Hawmad, Ameur Ghedira, Muhammad Hamidullah, Albert Félix Ignace Kasimirski,  Octave Pesle et Ahmed Tidjani, Hamza Boubaker, Muhammad Arkoun,Denise Masson, Claude Etienne Savary, André Du Ryer, etc.

Livres à voir.

Aux sources du Monde Arabe, l'Arabie avant l'Islam (collection du musée du Louvre et de l'Institut du Monde Arabe 1990

Les Arabes en Syrie avant l'Islam par René Dussaud  édition Ernest Leroux 1905 pages 57 et suivantes chapitre 3 les écritures sémitiques Chapitre 6 Allah pages 140 et suivantes.

Les fondations de l'Islam  Alfred Louis de Prémade (entre écriture et histoire) Edition du Seuil 2002, Troisième partie page 225 et suivantes (les scribes).

Les grands thèmes du Coran Jean luc Monneret édition Derby 2016

Les causes de la Révélation du Saint Coran  édition Dar alKotob al ilmiyah 2010 (bilingue)

Dictionnaire de la Civilisation de l'Islam éditon Orientica 2018

Dictionnaire du Coran Mohammad Ali Amir Moezi  édition Robert Laffont  2007

Dictionnaire encyclopédique du Coran édition le Livre de Poche  2009

Encyclopédie de la Bible  Edition Brépols 1987, pages 122 - 125 (les arabes-Arabie)

Chronique de TABARI Histoire des Prophètes et des rois Edition de la Ruche  2012, page 443 et suivante

Encyclopédie Thématique de l'Islam Taha Gaïd  Edition IQRA 2010 Tome 2, Page 1709 et suivantes

Une approche du Coran Maurice OubaidaAllah Gloton édition Albouraq 2002

Atlas du CORAN en anglais :  http://www.masjidtaqwa.org/pdfs/Atlas-of-The-Quran.pdf

Existe en français en vente sur divers sites marchands

en arabe http://old.kpfu.ru/f16/bin_files/err21.pdf

etc.

illéttré الْأُمِّيِّينَ Comprendre le sens dans les contextes

Le Prophète illéttré الْأُمِّيِّينَ  al'oumiyiyn

«  Nous sommes une nation illettrée, nous ne savons ni lire ni écrire ».

Assalam alaykum : السلام عليكم que la paix soit sur vous.

Dieu  l’Unique, اللَّهُ  Allah par l’intemédiaire par son  Messager l’Ange  Gabriel גַּבְרִיאֵל Djibril جبريل, fait prononcer ce mot « qoul قُلْ dit-proclame»  en s'adressant trois cent trente-deux fois à Muhammad, lui le  ummî  أمي, l'illettré , ne sachant ni lire, ni écrire.

Avant tout . N'ayons pas peur ou pas honte de dire Dieu الله     Allah ! Cela évitera des malentendus, comme faire croire ou croire sois même, que Dieu الله  Allah est le Dieu des musulmans uniquement et d'une communauté en particulier celle des arabes ou arabophones Dieu الله  Allah à divers attributs (mentionné dans le Livre Saint le Coran ) ne l'oubliez surtout pas salam سلام Paix.

Formule d'eulogie* dans la Religion Musulmane, Alʾislām الإسلام, la soumission volontaire,  l’obéissance et la subordination aux ordres de Dieu l’Unique  phrase de louange ou de bénédiction que les musulmans (es) ont pris l'habitude de prononcer ou d'écrire après le nom de : le  Dieu الله 'Allah, de ses Prophètes, Nabi نبي   pluriel Anbiya أنبياء  et Messagers Raçoul رسول, pluriel.  رسل  Rouçoul législateurs ayant reçu la Révélation Divine, orale en début et mise sous la forme d'une écriture en particulier Muhammad, le dernier des Prophètes - le Sceau des Prophètes خَاتَمَ النَّبِيِّينَ Khātaman-Nabiyyīne**, et d'autres personnages importants dela foi musulmane.

Attention Muhammad n'est pas le dieu des musulmans ni celui qui a écrit le Coran, ni recopié des phrases, des mots,  à parir des textes sacrés, un nouveau livre religieux.

*du grec, ευλογια, « louange, éloge » de parler en bien de quelqu'un

**Sourate 33 الأحزاب al-Aḥzāb Les Coalisés verset 40

Période Médinoise, qui  occupe la 90è place dans l'ordre chronologique.

مَّا كَانَ مُحَمَّدٌ أَبَا أَحَدٍ مِّن رِّجَالِكُمْ وَلَكِن رَّسُولَ اللَّهِ وَخَاتَمَ النَّبِيِّينَ وَكَانَ اللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيماً

Non, Muhammad n'est (n’a jamais été)  le père d'aucun (de vos) homme(s) (parmi) d'entre vous, mais il est l'Envoyé de Dieu et le Sceau des Prophètes. Dieu est au courant de tout (de toute chose omniscient).

Ma kana Mouhammadoun aba ahadin min rijalikoum wa lakin Raçoul Allahi wa khatama al nabiyyin’ wa kana Allahou bikoulli shay-in Aaliman

Les 3 fils du Prophète moururent en bas âge (Al Qassim, القاسم Abdallah, عبد الله tous deux nés à la Mecque,  Ibrahim, إبراهيم  né à Médine et il eut 4 filles. Tous ses enfants sont de Khadidja Bint Khouwaïlid Ibn Assad Al Kaurachiya, خديجة بنت خويلد بن أسد القرشية sauf Ibrahim dont la mère est Maria al-Qibtiyya مارية القبطية était une esclave copte égyptienne. Il n'a pas eu d'enfants de ses autres épouses.

L’affirmation Divine que le Prophète scelle la Prophétie entraîne qu’aucun Prophète ne sera envoyé après lui. Un Messager étant nécessairement Prophète, Le Prophète Muhammad, le Raçoul Allah رَّسُولَ اللَّهِ Messager d’Allah » est aussi le dernier des Messagers à apporter une Loi de la part de Dieu الله  Allah l’Unique et à la promulguer.

Chaque fois que l'on prononce le nom de Dieu الله 'Allah, on ajoute cette eulogie splendeur de sa majesté  جل جلاله.ou  Jalla Jallālah.

Dieu soit loué سبحانه تعالى  subḥanahu taʿālā 
Dieu le Puissant, le Vénéré الله عز وجل Allah azawajal

Obéissance à Dieu le Très Haut الطاعة الله   at-ta'a Allah

Le nom de Muhammad ainsi que tous les Prophètes et Messagers sont suivis de « que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui (sur eux) » صلى الله عليه و سلم.ou . ṣallā allāh `alayhi wa sallam.
Abrégé par pbsl, pbAsl ou psl (initiales du français), ou sAaws, saw, sAws ou sAas (initiales de l'arabe, ﺻﺍﻌﺲ).
Pour d'autres personnages, tels des compagnons de Muhammad الصحابة  aṣ-ṣaḥābah au singulier saḥābiy صحابي, et les quatre premiers califes, خَلِيفَة, successeur » du Prophète, terme dérivé du verbe khalafa, خَلَفَ « succéder » Les califes bien guidés  اَلْخِلَافَةُ ٱلرَّاشِدَةُ‎‎ al-Khilāfātu al-Rāshidatou.

Leurs noms sera suivi de « ® radi Allah anah رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ que Dieu soit satisfait de lui
Abrégé par (Asl) (initiales du français) Que Dieu soit satisfait d’eux رضي الله عنهما radi Allah anhoum, Pour des justes  théologiens عُلَمَاء ʿoulamāʾ personnalités musulmanes  qui sont venues après les compagnons de du Prophète,  la mention d'un défunt enseignant, d'un érudit, d'un leader pieux et sincère ou même d'un cher parent connu pour sa bonté peut être suivie de la prière de sa miséricorde, il est bon de dire : Dieu aie pitié de lui رحمه الله Rahimahullah

Sur le chemin de Dieu في سبيل الله  Fi sabil Allah 

Dieu est le plus Grand  الله أكبر Allahou Akbar

Avant propos.

Le but de cette étude et approche n’est pas de donner que le sens litéral du mot  illéttré الْأُمِّيِّينَ  al'oumiyiyn qui à fait beaucoup parlé, mais de nous concentrer sur des faits, des preuves écrites historiques  pour ainsi dire du mieux que nous pouvons, en confirmant avec les sens de ce mot dans les périodes  qui a été employé dans le Saint Coran.

Nous essayerons du mieux que nous pouvons de nous rapprocher des TEXTES dit anciens*! De donner plus de réflexions dans l'approche de ce mot. Je vais sans doute outrepasser les méthodes de lectures, mais il y avait nécessité de rétablir une vérité non pas cachées mais moins à la portée de personnes néophytes en la matière, Je ne prétends pas avoir la vérité absolue, je me contenterais de faits ni plus ni moins. J’annoterais au mieux que possible les sources. Excusez mois de certainers lacunes. Il n’y a que Dieu الله 'Allah l’Unique qui sait toute Chose.

*A ce propos il y divergence controverses, polémiques dans l’acceptation en référencement de sources dites Bibliques par certains savants musulmans dans ce domaine, notemment concernant Les Traditions Israélites اسرائیلیات Isra'iliyat.

Dictionnaire du Coran  édition Robert Laffont 2007 pages 430-432.

Dans ce qu'on appelle la « science » du Hadith  علم الحديث ʻilm al-Hadīth ou hadithologie», les récits d'origines judéo-chrétiens sont appelés  Isra'iliyat اسرائیلیات. "Kitab al-Isra'iliyat", ou "Livre de sujets juifs",

Dans le milieu théologique musulman, on appelle Isra'iliyat اسرائیلیات) les récits d'origine juive ou chrétienne, ou en rapport avec les enfants d'Israël בני ישראל, Benei Israël ceux qui descendent du patriarche Jacob, יעקב, Ya`aqov, « il talonnera » يعقوب, Ya`qūb renommé Israël, en provenance des gens du Livre en général. Ces sources ont le plus souvent servi à expliquer certains versets du Coran en particulier pour les histoires des prophètes dans l'Ancien Testament. Les compagnons de Muhammad n'ont quasiment jamais accordé d'importance à ces récits, étant donné que Muhammad les a mis en garde contre eux :

De ces paroles du Prophète Muhammad  que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui » صلى الله عليه و سلم. ṣallā Allāh `alayhi wa sallam: « N’interrogez pas les gens du Livre (Juifs et Chrétiens) à propos d’un sujet religieux. »

Sahîh d'Al-Bukhârî صحيح البخاري 4485 Fa’th al Bari ‎فتح الباري  la Victoire du Créateur  8/20

عن أبي هريرة رضي الله عنه، قال: كان أهل الكتاب يقرءون التوراة بالعبرانية، ويفسرونها بالعربية لأهل الإسلام، فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم:

 لا تصدقوا أهل الكتاب ولا تكذبوهم، وقولوا

 

Abou Houraïra أبي هريرة  ® Que dieu soit satisfait de lui رضي الله عنه radi Allah anah a dit : «par habitude, Les gens (peuple) du Livre lisaient la Torah (le Pentateuque) en hébreu puis le traduisaient (l’expliquaient) en arabe à l’attention des Musulmans. Sur ce, l’Apôtre, l’Envoyé de Dieu (Muhammad) que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui  صلى الله عليه و سلم.ṣallā Allāh `alayhi wa sallam dit :

Ne croyez pas aux paroles des gens (peuple)  du Livre et ne les démentez pas non plus, dites seulement  (plutôt) :

an 'abou Houraira  ® radi Allah anha, qalan: kan 'ahl al Kitab yaqra'oun al Tawrat bi al eubraniati, wa youfsirounaha bial arabyt li'ahl al'iislami, faqal Rasoul Allah salaa Allah alayh wa salaman: " la tasadaqou 'ahl al kitab wa la toukadhibouhouma, wa qoulou

Sourate 2 البقرة al Baqara  la Vache  verset 136

Période Médinoise qui occupe la 87è  place  dans l'ordre chronologique.

قُولُواْ آمَنَّا بِاللّهِ وَمَا أُنزِلَ إِلَيْنَا وَمَا أُنزِلَ إِلَى إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ وَإِسْحَاقَ وَيَعْقُوبَ وَالأسْبَاطِ وَمَا أُوتِيَ مُوسَى وَعِيسَى وَمَا أُوتِيَ النَّبِيُّونَ مِن رَّبِّهِمْ لاَ نُفَرِّقُ بَيْنَ أَحَدٍ مِّنْهُمْ وَنَحْنُ لَهُ مُسْلِمُونَ  

Dites : «Nous croyons en Dieu, à ce qui nous a été révélé, à ce qui a été révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et aux Tribus*, à ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, à ce qui a été révélé aux prophètes par leur Seigneur, sans établir entre eux aucune différence. Et c'est à Dieu que nous sommes entièrement soumis.»

Qoulou amanna bi Allahi wa ma ounzila ilayna wa ma ounzila ila Ibrahim wa-Ismail wa-Ishaq wa Yaqoub wa al-Asbati wa ma outiya Mousa wa Aisa wa ma outiya al Nabiyyoun min Rabbihim la niufarriqiu bayna ahadin minhium wa nahnou lahou mouslimoun’

* douze fils de Jacob  qui chacune donna naissance à une tribu.

Pour preuve

Sourate29 العنكبوت al-ʿAnkaboūt l’Araignée verset 46.

Période Mecquoise qui occupe la 85è place ordre chronologique.

وَلَا تُجَادِلُوا أَهْلَ الْكِتَابِ إِلَّا بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ إِلَّا الَّذِينَ ظَلَمُوا مِنْهُمْ وَقُولُوا آمَنَّا بِالَّذِي أُنزِلَ إِلَيْنَا وَأُنزِلَ إِلَيْكُمْ وَإِلَهُنَا وَإِلَهُكُمْ وَاحِدٌ وَنَحْنُ لَهُ مُسْلِمُونَ

Ne discutez avec les gens des Écritures que de la manière la plus courtoise, à moins qu'il ne s'agisse de ceux d'entre eux qui sont injustes. Dites-leur : «Nous croyons en ce qui nous a été révélé et en ce qui vous a été révélé. Notre Dieu et le vôtre ne font qu'un Dieu Unique et nous Lui sommes totalement soumis.»

Wa la toujadilou ahla al Kitabi illa biallati hiya ahsanou illa allathin’ thalamou minhuum wa qoulou amanna bi al lathi ounzila ilayna wa ounzila ilaykoum wa-ilahouna wa-ilahoukoum w ahidoun wa nahnou lahou mouslimoun’.

 

Sourate 21 الأنبياء Anbiyāʾ les Prophètes verset 7.

Période Mecquoise qui occupe la 73è place ordre chronologique.

وَمَا أَرْسَلْنَا قَبْلَكَ إِلاَّ رِجَالاً نُّوحِي إِلَيْهِمْ فَاسْأَلُواْ أَهْلَ الذِّكْرِ إِن كُنتُمْ لاَ تَعْلَمُونَ

Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes à qui nous faisions des Révélations (que Bous avions inspirés). Interrogez là-dessus les gens de l'Écriture(les familiers du Rappel), si vous l'ignorez (ne savez pas)!

Wa ma arsalna qablaka illa rijalan nouhee ilayhim fais-alou ahla al thikri in kountoum la taAlamoun’.

Sourate 42 الشورى  ash-Shūrā La Consultation

Période Mecquoise qui occupe la 62è place ordre chronologique.

 

كَذَلِكَ يُوحِي إِلَيْكَ وَإِلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكَ اللَّهُ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

4-C'est ainsi que Dieu, le Tout-Puissant, le Sage, t'envoie des révélations comme à ceux qui t'ont précédé.

Kathalika youhi ilayka wa-ila allathin’ min qablika Allahou al Aazizu al hakimou

شَرَعَ لَكُم مِّنَ الدِّينِ مَا وَصَّى بِهِ نُوحاً وَالَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ وَمَا وَصَّيْنَا بِهِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى وَعِيسَى أَنْ أَقِيمُوا الدِّينَ وَلَا تَتَفَرَّقُوا فِيهِ كَبُرَ عَلَى الْمُشْرِكِينَ مَا تَدْعُوهُمْ إِلَيْهِ اللَّهُ يَجْتَبِي إِلَيْهِ مَن يَشَاءُ وَيَهْدِي إِلَيْهِ مَن يُنِيبُ

13- Il a établi pour vous, en matière de religion, ce qu'Il avait prescrit à Noé, ce que Nous te révélons à toi-même, ce que Nous avions prescrit auparavant à Abraham, à Moïse et à Jésus : «Acquittez-vous, leur fut-il dit, du culte de Dieu et n'en faites pas un sujet de division entre vous !» Combien doit paraître dure aux idolâtres cette foi à laquelle tu les invites ! Mais Dieu attire vers Lui qui Il veut et guide vers Lui le coupable repentant.

SharaAa lakoum mina al din’ ma wa ssa bihi nouhan wa allathi awhayna ilayka wa ma wa ssayna bihi Ibrahim wa Mousa wa Aîsa an aqimou al din wa la tatafarraqou fihi kaboura Aala al moushrikin ma tadAouhoum ilayhi Allahou yajtabi ilayhi man yashaoo wa yahdi ilayhi man younibou

 

De même, selon Ibn Taymiyya, ابن تيمية  661-728 Hégire soit 1263-1328 (fin 13è début 14è siècle), le compagnon du Prophète, Abdullah ibn Masoud, عبدالله بن مسعود vers -28 avant Hégire -32 Hégire soit vers  594-.653 aurait un jour déclaré : « Ne demandez rien aux gens du Livre  اهل الكتاب ahl al-kitâb (en matière d'exégèse du Coran, car étant dans l’erreur ils ne peuvent vous guider. ».

Toutefois, avec les conversions de grands rabbins juifs tel :

 Abdullah ibn Salam عبدالله بن سلام  soit né vers -70 avant Hégire mort vers 43 Hégire soit vers 550-643/663 (fait partie des aṣ-ṣaḥābah  الصحابة compagnons du Prophète)  il appartenait à la tribu des Banu Qaynuqa  بنو قينقاع  qui vivaient à Médine,  المدينة  anciennement Yathrib يثرب.  

 Ka'ab al-Ahbar  كعب الأحبار  de la tribu Himyariبنو الحِميّر au Yémen (fait partie des tabi‘un التابعون‎ suivieurs qui ont connu des compagnons de Muhammed mais qui n'ont pas connu Muhammad lui-même) décédé en 32  de l’Hégire soit vers 652 considéré comme la plus ancienne autorité en matière de tradition israélienne et sud-arabe.

ou de personnalités de culture juive comme :

 Wahb ibn Munabbih وهب بن منبه 34-110 Hégire soit vers 654/655-725/727 de la tribu des Banu Alahrar بنو الأحرار, certaines exégèses (Tafsir  تَفْسِير  Interprétation) du Saint  Coran se firent en utilisant entre autres ces récits mais toujours en notant leur provenance.Il n'en reste pas moins que même si les narrateursراوي  râwi transmetteur des ʾaḥādīṯ أحاديث ,de ces récits sont considérés comme des narrateurs de confiance par l'ensemble des muhaddithin محدّث traditionniste, savants musulmans spécialistes qui connaissent profondément l’étude  « science » du Hadith et peuvent en évaluer l'authenticité; au vu des antagonismes politiques entre confessions, les Oulémas  عُلَماء théologiens de la foi musulmane ont traditionnellement soigneusement évité d'utiliser ces apports dans les science du Hadith, à moins qu'ils ne remontent directement à Muhammad ou bien à ses compagnons.

Les sources isra'iliyat sont de trois types :

  1. celles considérées comme authentiques car elles sont confirmées par ce qu'a dit Muhammad ;
  2. celles pour lesquelles l'on ne se prononce pas car on ne sait pas si elles sont vraies ou fausses ;
  3. celles qui ont été rejetées car elles ont été contredites par ce que dit le Saint Coran ou Muhammad au travers des Hadiths.

Par soucis d’objectivité et de respect de la Parole Sainte du Coran  que je mets en sources certains passages de la Bible et des dits Evangiles.

Sourate 2 البقرة al Baqara  la Vache  verset 135

………………..Suivons plutôt le culte d'Abraham théotrope (celui qui se tourne)………………………

…………..…….مِلَّةَ إِبْرَاهِيمَ حَنِيفاً   …………………..

…………………..millata Ibrahim hanifan……………………………..

 

Baudrier Gérard Ibrahim

 Bibleתנך Tanakh* ▼ Hagiographes כתובים les Ketouvim▼Psaumes  תהילים Mizmowr Tehilim▼Chapitre19▼  Verset 8 .

La loi  (Doctrine-Ordonnance) de l'Eternel « YHVH « est parfaite, (droite) elle restaure (ranime) l'âme (réjouissant le cœur) ; Le témoignage (le commandement) de l'Eternel « YHVH » est véritable,(est pur) il rend (rendant) (illuminant les yeux) sage l'ignorant (l’insensé) .

תּוֹרַת יְהוָה תְּמִימָה מְשִׁיבַת נָפֶשׁ עֵדוּת יְהוָה נֶאֱמָנָה מַחְכִּימַת פֶּתִי

Thorath hashem tthemiymah meshiyvath naphèsh 'édouth hashem nèémanah mah'ekiymath pèthiy 

* Tanakh, תנ״ך est l'acronyme de l’hébreu « תּוֹרָה - נביאים - כתובים », en français : « Torah - Nevi'im - Ketouvim », formé à partir de l'initiale du titre des trois parties constitutives de la Bible hébraïque :

  • T ת : la Torah תּוֹרָה la Loi ou Pentateuque.
  • N נ : les Nevi'im  נביאים les Prophètes.
  • K ך : les Ketouvim כתובים  les Autres Écrits ou Hagiographes.

EVANGILES      ΠΡΑΞΕΙΣ ΑΠΟΣΤΟΛΩΝ ACTES ACTUS APOSTOLORUM Chapitre17  verset30

En grec :Τοὺς μὲν οὖν χρόνους τῆς ἀγνοίας ὑπεριδὼν ὁ θεός, τὰ νῦν παραγγέλλει τοῖς ἀνθρώποις πᾶσιν (N πᾶσιν → πάντας) πανταχοῦ μετανοεῖν:

Passant donc sur ces temps d'ignorance, Dieu ordonne maintenant aux hommes (être humain) qu'ils se repentent tous, en tous lieux,

En Latin:  Et tempora quidem huius ignorantiae despiciens Deus, nunc annuntiat hominibus ut omnes ubique paenitentiam agant,

Il a beaucoup été écrit  et dit, dans des livres, sur le web, lors de conférences au sujet du Prophète Muhammad et sur la Révélation qui lui à été transmise. Tous,  n’en acceptent et ne partagent  pas la Vérité et la Réalité. Il est du principe primordiale dans la foi musulmane de respecter, toute opinion, fussent elle les plus haineuses, et opposées dans la philosophie religieuse  par l’interrogation sur son fondement. Même si certains dits « experts en islamologie ou autres derterminations veuillent faire penser que le Prophète Muhammad était un charlatan, un imposteur, que le Coran est une copie ou une rédaction prise chez plusieurs personnes religieuses , que son Histoire n’est pas de toute véracité,plutôt, semi-crédible, douteuse, nous n’avons jamais eut ce « courage » de dire ces propos, envers les autres Révélation dites du Livres , des Prophètes envoyés avant lui, de contester leurs  Missions, le Coran Parole de Dieu et Dernier Message Divin n’en plaise aux détracteurs de tous bords est bien clair à ce sujet, et nous met en garde, et met en garde les falsificateurs de tous poils de toutes périodes. La dernière Mission prophétique dont  Muhammad fut chargé était de confirmer ces Livres dans leurs originilaté et  non dans leurs changements de textes à pravers les âges. Ce ne sont pas les Prophètes qui sont mis en causes, car ils ont tous,  reçu la  Divine Parole, la Lecture dans leurs langue maternelle, Ce sontdes humains  sans rescpect du Créateur, qui ont spoliés la Parole Divine  par leurs agissements, En scrutant l’Histoire avec un grand H nous en voyons les faits. A quoi aurait servie tout ces Messagers,  ces Rappels,  de personnes soumises مُسلِم  mouslim - musulmans* à Dieu le Puissant qui n’ont eut comme unique Mission  de rendre la  Parole Divine audible pour tous.Il en ait de même pour Muhammad

*Le mot « musulman » vient de l'arabe مُسلِم  mouslim, signifiant « celui qui se soumet » à la volonté de Dieu  l’Unique.

Dieu est l'Entité Suprême Il a donné son origine à tout  l'Univers  il est l'Être qui commande, et organise  les forces maîtrisant l'équilibre et la conservation et présentation de tout Univers.

Sourate 51 الذاريات ḏ-ḏāriyāt Les Vents qui éparpillent verset 47.

Période Mecquoise, qui occupe la 67è place dans l'ordre chronologique.

وَالسَّمَاء بَنَيْنَاهَا بِأَيْدٍ وَإِنَّا لَمُوسِعُونَ

Considère aussi le ciel que Nous avons solidement édifié et dont Nous élargissons constamment l'étendue !

Wa al samaa banaynaha bi-aydin wa-Inna lamousiAouna

Bible  תנך ▼  Torah  תורה ▼  Genèse  בראשית Sefer Bereshit  ▼  Premier récit de la création ▼  Chapitre 1 ▼ Verset 1.

Au commencement, Dieu  « Elohîms » créa les Cieux et la Terre.

בְּרֵאשִׁית בָּרָא אֱלֹהִים אֵת הַשָּׁמַיִם וְאֵת הָאָרֶץ

beréshiyth bara elohiym éth hashamayim veéth Haarèts.

Bibleתנך ▼   Hagiographes  כתובים ▼   Psaumes  תהילים  Mizmowr Tehilim ▼  Chapitre  24 ▼  Verset  1 .

Psaume de David.A l'Eternel  « YHVH » est la Terre et tout ce qui la remplit, l'Univers « Le Monde »  et ceux qui l'habitent.

לְדָוִד מִזְמוֹר לַיהוָה הָאָרֶץ וּמְלוֹאָהּ תֵּבֵל וְיֹשְׁבֵי בָהּ

 leDavid mizemor lhashem Haarèts oumeloahh tthévél veyoshevéy vahh

Muhammad n’est qu’un avertisseur Annonciateur de (la Bonne Nouvelle) D'avertir (du châtiment) ceux qui nient la dernière  Révélation Divine.Rien dans la Révélation Divine n’est de son propre chef ni de son pouvoir.

Sourate3 آل عمران āli ʿImrān La famille d'Imran verset 128.

Période Médinoise, qui  occupe la 89è place dans l'ordre chronologique.

لَيْسَ لَكَ مِنَ الأَمْرِ شَيْءٌ أَوْ يَتُوبَ عَلَيْهِمْ أَوْ يُعَذَّبَهُمْ فَإِنَّهُمْ ظَالِمُونَ

Le fait qu'ils soient coupables ne te permet pas de décider de leur sort. (Rien de cette décision ne t’appartient) C'est à Dieu seul qu'il appartient de leur pardonner ou de les punir, (s’Il fait retour à eux ou les corrige, car eux s’entennèbrent d’injustice).

Laysa laka mina al-amri shay-on aw yatouba Alayhim aw youAaththibahoum fa-innahoum thalimonua

Dieu le Très Haut indique à son noble Prophète que c’est Lui seul qui décide de tout, et que le Prophète n’a aucun pouvoir et ne peut disposer du sort des serviteurs. Il lui appartient seulement d’exécuter l’ordre de Dieu en leur transmettant Son Message. Seul Dieu peut décider de revenir vers eux et de les guider après qu’ils se soient égarés, ou de les châtier, dans ce monde et dans l’autre, à cause de leur mécréance et leur faire subir une défaite humiliante. Car ils le méritent à cause de leur iniquité (leurs abus-leur tort)* il devient nécessaire de ne s’orienter que vers Lui au moyen de l’adoration.

Ce verset fut révélé durant Le jour de la Bataille de Ouhoud غزوة أحد ḡazwa ʾUḥud le 7 Shawwal شوال de l’An 3 de l’Hégire (année de migration) soit 23 mars 625, qui fut une défaite pour les musulmans et une victoire tactique Quraychite pour traditionalistes mecquois

 

Sourate 6 الأنعام al-anʿām le Bétail ou les Troupeaux verset 19

Période Mecquoise, qui  occupe la 55è place dans l'ordre chronologique, bien que différents versets soit de l'époque médinoise.

 

وَلَقَدْ كُذِّبَتْ رُسُلٌ مِّن قَبْلِكَ فَصَبَرُواْ عَلَى مَا كُذِّبُواْ وَأُوذُواْ حَتَّى أَتَاهُمْ نَصْرُنَا وَلاَ مُبَدِّلَ لِكَلِمَاتِ اللّهِ وَلَقدْ جَاءكَ مِن نَّبَإِ الْمُرْسَلِينَ

(Or bien avant toi) D'autres Prophètes (Messagers) avant toi  ont été accusés de mensonge (démentis).  Mais (Alors) ils ont supporté (enduré) avec patience injures (d’avoir été démentis) et persécutions (és) jusqu'à ce que leur vînt Notre secours,(assistance) car rien (Nul)  ne peut modifier les paroles du Seigneur, et tu es déjà au courant d'une partie de l'histoire des Prophètes. (Et des nouvelles de ceux qui ont été envoyés te sont certes parvenues)

 

Wa laqad kouththibat Rousouloun min qablika fasabarou Aala ma kouththibou wa outhou hatta atahoum nasrouna wa la moubaddila likalimati Allahi wa laqad jaaka min naba-i al moursalin’.

 

Dieu le Puissant, le Vénéré الله عز وجل Allah azwajal Dieu le Très Haut الطاعة الله   at-ta'a Allah attire l’attention de Son Messager sur l’experience des Prophètes et Messagers avant lui ; Il lui est demandé de les prendre pour modèle, de supporter et patienter, car ceux-ci ont obtenus la victoire de la part de Dieu l’Unique.

Sourate 16 النحل النحل les Abeilles verset 43.

Période Mecquoise, qui  occupe la 70è place dans l'ordre chronologique.

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ إِلاَّ رِجَالاً نُّوحِي إِلَيْهِمْ فَاسْأَلُواْ أَهْلَ الذِّكْرِ إِن كُنتُمْ لاَ تَعْلَمُونَ

Nous n'avons envoyé (les Prophètes-Apôtres) avant toi que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations (inspirés) (nos volontés). Interrogez à leur sujet, si vous ne le savez pas déjà, ceux qui détiennent les Écritures (les familiers (aux gens) du Rappel).

Wa ma arsalna min qablika illa rijalan nouhi ilayhim fais-alou ahla al thikri in kountoum la taAlamoun’.

Sourate 13 الرعد ar-Raʿad le Tonnerre verset 38.

Période Mecquoise, qui  occupe la 96è place dans l'ordre chronologique.

وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلاً مِّن قَبْلِكَ وَجَعَلْنَا لَهُمْ أَزْوَاجاً وَذُرِّيَّةً وَمَا كَانَ لِرَسُولٍ أَن يَأْتِيَ بِآيَةٍ إِلاَّ بِإِذْنِ اللّهِ لِكُلِّ أَجَلٍ كِتَابٌ

Nous avons envoyé avant toi des Prophètes (Messagers)  et Nous leur avons donné des épouses et des enfants (une descendance). Mais jamais il n'a été donné (Il ne convient pas) à un Prophète d'accomplir un Miracle (de venir avec un Signe) sans la permission de Dieu. Chaque échéance a son terme prescrit.

 

Wa laqad arsalna Rousoulan min qablika wa jaAalna lahoum azwajan wa thurriyatan wa ma kana lirasoulin an yatiya bi-ayatin* illa bi-ithni Allahi likoulli ajalin kitaboun

*Signe, prodige, verset d'un livre, morale, exemple, leçon, signe, indice, symptôme, merveille, miracle.

 

Sourate 10   يونس Younous  Jonas, versets. 99, 100.

Période Mecquoise, qui occupe la 51èplace dans l'ordre chronologique. Cependant, les savants de l'Islam n'ont pas de certitude concernant la période des versets 40, 94, 95 et 96 dont il semblerait qu'ils soient issus de la période Médinoise

وَلَوْ شَاء رَبُّكَ لآمَنَ مَن فِي الأَرْضِ كُلُّهُمْ جَمِيعاً أَفَأَنتَ تُكْرِهُ النَّاسَ حَتَّى يَكُونُواْ مُؤْمِنِينَ

99- Et si ton Seigneur l'avait voulu, tous les hommes peuplant la Terre auraient, sans exception, embrassé Sa foi ! Est-ce à toi de contraindre les hommes à devenir croyants,

 

Wa law shaa Rabbouka lamana man fi al-ardi koullouhoum jamiAan afanta toukrihou al nasa hatta yakounou mouminin’.

وَمَا كَانَ لِنَفْسٍ أَن تُؤْمِنَ إِلاَّ بِإِذْنِ اللّهِ وَيَجْعَلُ الرِّجْسَ عَلَى الَّذِينَ لاَ يَعْقِلُونَ

100- alors qu'il n'appartient à nulle âme d'acquérir la foi sans la permission du Seigneur, qui couvrira d'opprobre ceux qui ne veulent pas comprendre?

 

Wa ma kana linafsin an toumina illa bi-ithni Allahi wa yajAalou al rijsa Aala allathin’ la yaAqiloun’.

 

Sourate 88 الغاشية Al-Ghashiya L’Enveloppante versets 21 – 22.

Période Mecquoise, qui  occupe la 68è place dans l'ordre chronologique.

فَذَكِّرْ إِنَّمَا أَنتَ مُذَكِّرٌ

21- Rappelle-leur tout cela (Alors lancele rappel)! Car ton rôle se limite à le leur rappeler (Tu es seulement celui qui lance le rappel)

Fathakkir innama anta mouthakkiroun

لَّسْتَ عَلَيْهِم بِمُصَيْطِرٍ

22-et tu n'as sur eux (Contre eux) aucune autorité. (tu n’es pas préposé à tenir registre)

Lasta Aalayhim bimousaytirin

 

Sourate 6 الأنعام al-Anʿām le Bétail ou les Troupeaux verset 19

Période Mecquoise, qui  occupe la 55è place dans l'ordre chronologique, bien que différents versets soit de l'époque Médinoise.

 

قُلْ أَيُّ شَيْءٍ أَكْبَرُ شَهَادةً قُلِ اللّهِ شَهِيدٌ بِيْنِي وَبَيْنَكُمْ وَأُوحِيَ إِلَيَّ هَذَا الْقُرْآنُ لأُنذِرَكُم بِهِ وَمَن بَلَغَ أَئِنَّكُمْ لَتَشْهَدُونَ أَنَّ مَعَ اللّهِ آلِهَةً أُخْرَى قُل لاَّ أَشْهَدُ قُلْ إِنَّمَا هُوَ إِلَـهٌ وَاحِدٌ وَإِنَّنِي بَرِيءٌ مِّمَّا تُشْرِكُونَ

Dis : «Quel est le témoignage le plus digne de foi?» Réponds : «C'est celui de Dieu que je prends comme Témoin entre vous et moi. Ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse par sa voix, vous et ceux auxquels il parviendra. Alors persisterez-vous à témoigner qu'il existe en dehors de Dieu d'autres divinités?» Réponds : «Moi, je n'en témoignerai pas !» Et ajoute : «Il n'est qu'un Dieu Unique et je désavoue solennellement les divinités que vous Lui associez !»

 

Qul ayyou shay-in akbarou shahadatan qouli Allahou shahidoun bayni wa baynakoum waouhiya ilayya hatha al Qur-anou li-ounthirakoum bihi wa man balagha a-innakoum latashhadoun anna maAa Allahi al ihatan oukhra qoul la ashhadou qoul innama houwa ilahoun wa hidoun wa-innani bari-oun mimma toushrikoun

 

Sourate 34  سبإ Sabaʾ verset 8.

Période Mecquoise, qui  occupe la 58è place dans l'ordre chronologique.

 

وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا كَافَّةً لِّلنَّاسِ بَشِيراً وَنَذِيراً وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ

Nous ne t'avons envoyé à l'ensemble de l'humanité que pour porter l'annonce et donner l'alarme. Mais la plupart des hommes ne le savent point.

 

Wa ma arsalnaka illa kaffatan lilnnasi bashiran wa nathiran wa lakinna akthara al nasi la yaAlamoun

Sourate 14 إبراهيم Ibrāhīm Abraham verset 4.

Période Mecquoise, qui  occupe la 72è place dans l'ordre chronologique.

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن رَّسُولٍ إِلاَّ بِلِسَانِ قَوْمِهِ لِيُبَيِّنَ لَهُمْ فَيُضِلُّ اللّهُ مَن يَشَاءُ وَيَهْدِي مَن يَشَاءُ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

Nous n'avons envoyé aucun Prophète (Messager- Apôtre) qui n'ait utilisé (parlé) la langue de son peuple pour les éclairer. Après quoi, Dieu égare qui Il veut et guide qui Il veut. Il est le Tout-Puissant, le Sage.

 

Wa ma arsalna min rasoulin illa bilisani qawmihi liyoubayyina lahoum fayoudillu Allahou man yashaou wa yahdi man yashaou wa houwa al Azizou al Hakimou

 

Par bonté envers Ses créatures, Dieu l’Unique اللّهُ  Allah, n’envoie aux Humains que des Nobles Messagers qui parlent leur langue, pour qu’ils comprennent ce qu’ils veulent leur dire, et saisissent le Message Divin (la Parole)  qu’ils ont été chargés de leur transmettre. Tout argument leur est ainsi refusé et ils n’auront plus d’excuse. Une fois la Mission des Prophètes accomplie, laquelle consiste à appeler à le Foi, à expliciter le Message Divin, à le transmettre et ôter aux humains tout argument qu’ils pourraient opposer contre Dieu l’Unique اللّهُ  Allah, Seul Lui égare qui Il veut et le détourne du Droit Chemin  du salut, et guide qui Il veut au Chemin de la Rectidude. Il est le Tout Puissant,  العزيز Al-‘Aziz  l’Invincible لا يُقُهَرُ la Youqouharou. Ce qu’Il veut a lieu. Il est le Sage الحكيم  al Hakim dans tout de qu’Il décrète et ce qu’Il fait.

 

Sourate 7 الأعراف al-Aʿrāf  Le Purgatoire verset 188.

Période Mecquoise, qui occupe la 39è  place dans l'ordre chronologique

قُل لاَّ أَمْلِكُ لِنَفْسِي نَفْعاً وَلاَ ضَرّاً إِلاَّ مَا شَاء اللّهُ وَلَوْ كُنتُ أَعْلَمُ الْغَيْبَ لاَسْتَكْثَرْتُ مِنَ الْخَيْرِ وَمَا مَسَّنِيَ السُّوءُ إِنْ أَنَاْ إِلاَّ نَذِيرٌ وَبَشِيرٌ لِّقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ

Dis : «Je ne détiens aucun pouvoir de me faire du bien ou du mal, sinon ce que Dieu veut. Si j'avais accès à l'insondable, j'aurais des biens en abondance et aucun mal ne saurait m'atteindre. Je ne suis qu'un avertisseur et un annonciateur pour les gens qui croient.»

 

Qoul la amlikou linafsi nafAan wal a darran illa ma shaa Allahou wa law kountou aAlamou al ghayba laistakthartou mina al khayri wa ma massaniya al sou-ou in ana illa nathiroun wa bashiroun liqawmin youminoun

Le libre arbitre est dans notre foi, nous devons en prendre considération, car nous ne sommes pas en possession de devoir juger qui que cela soit.

Sourate 78 النبأ an-Nabaʾ  La Nouvelle verset 39.

Période Mecquoise, qui  occupe la 80è place dans l'ordre chronologique.

ذَلِكَ الْيَوْمُ الْحَقُّ فَمَن شَاء اتَّخَذَ إِلَى رَبِّهِ مَآباً

car ce jour-là sera le jour de la Vérité ! Et quiconque l'aura voulu trouvera refuge auprès de son Seigneur.

Thalika al yawmou al Haqqou faman shaa ittakhatha ila Rabbihi maaban

 

Sourate 2 البقرة  al-Baqara  la Vache verset 286

Période Médinoise, qui  occupe la87è place dans l'ordre chronologique.

لاَ يُكَلِّفُ اللّهُ نَفْساً إِلاَّ وُسْعَهَا لَهَا مَا كَسَبَتْ وَعَلَيْهَا مَا اكْتَسَبَتْ رَبَّنَا لاَ تُؤَاخِذْنَا إِن نَّسِينَا أَوْ أَخْطَأْنَا رَبَّنَا وَلاَ تَحْمِلْ عَلَيْنَا إِصْراً كَمَا حَمَلْتَهُ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِنَا رَبَّنَا وَلاَ تُحَمِّلْنَا مَا لاَ طَاقَةَ لَنَا بِهِ وَاعْفُ عَنَّا وَاغْفِرْ لَنَا وَارْحَمْنَا أَنتَ مَوْلاَنَا فَانصُرْنَا عَلَى الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ

Dieu n'impose rien à l'âme qui soit au-dessus de ses moyens. Tout bien qu'elle aura accompli jouera en sa faveur, et tout mal qu'elle aura commis jouera contre elle. «Seigneur ! Ne nous tiens pas rigueur de nos omissions et de nos erreurs ! Seigneur ! Épargne-nous les terribles épreuves que Tu as fait subir à nos prédécesseurs ! Seigneur ! Ne nous impose pas d'obligations qui soient au-dessus de nos forces ! Accorde-nous Ton pardon, fais-nous remise de nos péchés et reçois-nous dans le sein de Ta miséricorde ! Tu es notre Maître ! Accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles !»

 

La youkallifou Allahou nafsan illa wousAaha laha ma kasabat waAalayha ma iktasabat Rabbana la tou-akhithna in nasina aw akhta/na Rabbana wa la tahmil Aalayna isran kama hamaltahou Aala allathin’ min qablina Rabbana wa la touhammilna ma la taqata lana bihi wa ouAAfou Aanna wa ighfir lana wa Irhamna anta Mawlana faounsourna Aala al qawmi al kafirin’.

 

S'il n'y avait pas de libre arbitre pour l'humain, tout le concept de la responsabilité religieuse de l'humain serait injuste et indue.  L'humain ne mérite la réprobation, le jugment ou la louange, le compliment que lorsqu'il est libre de décider et d'agir. Autrement, il ne pourrait être question de blame ou d'éloge.

L'unité des actes ne nous impose pas de renier le principe de cause et d'effet et le rôle qu'il joue dans le monde, ou de considérer toute chose comme le produit direct ou indirect de Dieu.

Quiconque nie le rôle de Dieu dans les faits et actes des humains présume par la même que le pouvoir de Dieu l’Unque se stoppe aux limites de la nature et du libre arbitre de l'homme. Une telle vision est follement inconcevable, car elle compromet  et engage aussi bien la réfutation de la totalité de la puissance de Dieu que la frontière de son Essence illimitée et insondable. Il Est celui qui attribue et qui enlève, tout en nous donnant la l’opportunité de choisir nos inclinaisons à nos dépends.

Le Saint Coran dénie à l'humain toute participation et association avec Dieu dans la gérance des affaires de ce monde:

Sourate 17 الإسراء  al-Isrāʾ  le Voyage Nocturne verset 111.

Période Mecquoise, qui  occupe la 50è place dans l'ordre chronologique.

وَقُلِ الْحَمْدُ لِلّهِ الَّذِي لَمْ يَتَّخِذْ وَلَداً وَلَم يَكُن لَّهُ شَرِيكٌ فِي الْمُلْكِ وَلَمْ يَكُن لَّهُ وَلِيٌّ مِّنَ الذُّلَّ وَكَبِّرْهُ تَكْبِيراً

et dis : «Louange à Dieu qui ne S'est jamais donné de progéniture, (d’enfants)  qui n'a point d'associé dans la Royauté, qui n'a jamais eu besoin de protecteur contre la moindre vilenie (l’oppression) !» Proclame donc hautement (d’une grande procalamation) Sa grandeur !

Wa qouli al Hamdou L illahi allathi lam yattakhith wa ladan wa lam yakoun lahou sharikoun fi al Moulki wa lam yakoun lahou wa liyyoun mina al thoulli Wa kabbirhou takbiran

Les êtres de ce monde ont besoin de Dieu pour leur survie tout comme ils en ont besoin pour leur création.

Sourate 35 فاطر Fāṭir  le Créateur verset 15.

Période Mecquoise, qui occupe la 43è place dans l'ordre chronologique.

يَا أَيُّهَا النَّاسُ أَنتُمُ الْفُقَرَاء إِلَى اللَّهِ وَاللَّهُ هُوَ الْغَنِيُّ الْحَمِيدُ

Ô humains ! C'est vous les indigents qui avez besoin de Dieu, alors que Dieu est Celui qui Se suffit à Lui-même et qui est le Digne (mérite) de louange.

Ya ayypuha al nasou antoumou al fouqaraou ila Allahi wa Allahou houwa al ghaniyyou al Hamidou.

Il a été de Son pouvoir de Sa seule volonté d’offrir la Parole Divine dans une langue riche et démonstrative.

La langue arabe la plus éloquente اللغة العربية الفصحىal-lughat ul-ʻArabīyat ul-fuṣḥá '

Verset du Coran (la Parole)   révélé en une langue arabe

Nous devons toujours avoir la présence d’être dans, celui qui recherche l’aide de Dieu المسنتصر بالله,  al-mustanṣir bi-llāh, afin d’être dans l"islam illuminé  الإسلام  منور  al'Islam mounour "

Dans une règle de base explicite de la liberté religieuse ou de la liberté de croyance (conviction)  en l'Islam,

Dieu Tout Puissant  dit: Sourate 2 Al-Baqarah البقرة la Vache verset 256

 "Il n'y a pas de contrainte religieuse Car en effet est devenue  la bonne voie se distingue de l’égarement.

 لاَ إِكْرَاهَ فِي الدِّينِ قَدْ تَبَيَّنَ الرُّشْدُ مِنَ الْغَيِّ

 La îkraha fi al diyni qad tabayana alrouchdou mina al ghayi ". 

Le Prophète et les musulmans après lui n'ont ordonné à personne de se convertir à la foi musulmane

 

Le libre arbitre de la conscience humaine, de la responsabilité des actes des humains face à une justice Divine.

Le libre arbitre Ikhtiyar al-Din اختيار الدين Choix de religion est limité.  Dieu est Omniscient  العليم  Al-‘Alīm et par conséquent a la prescience de tous les futurs possibles Nous tous devons accepter la prédestination  لقضاء Qadhâ' et le Décret Divin القدر Qadar  la fatalité  al-qaḍāʾ wa al-qadar. لقضاء و القدر la volonté de Dieu qui  sont parmi Ses Secrets.

Dieu a deux Volontés الإرادة al irâdat et deux Vouloirs مشية mashî'at, une Volonté irrévocable et une Volonté résolution. Il interdit et Il veut, Il ordonne et Il ne veut pas.

Les adeptes de cette doctrine ont été appelés Qadarîy, قدريّ : fataliste. Ce terme est à prendre par antiphrase puisqu'au contraire il désigne une personne croyant en la responsabilité personnelle de tous les croyants.

L'école diteAsh'arite الأشعرية  fondée par ابو الحسن علي ابن إسماعيل اﻷشعري Abou al-Hassan Alī ibn Ismāʿīl al-ʾAshʿarī  260-324 Hégire soit 873-935 descendant أبو موسى عبد الله بن قيس الأشعري d' Abu Musa Abdallah ibn Qays al-Ashʿari, compagnon الصحابة  aṣ-ṣaḥābah  de Muhammad et issu de la tribu yéménite des acharites.

Muhammad Zayd Al Kawtharî محمد زاهد الكوثري 1879–1952 dit : « Ainsi, tous les Mâlikites, les trois quarts des Shâfi'ites, un tiers des Hanafites, et une partie des Hanbalites ont suivi cette approche « Ash'arite »  qui montre que :

-Dieu sait toute chose de toute éternité. Par conséquent et cohérence tout ce qui se produit et comme résultat dans ce monde est conforme et bienséante  à sa décision. Les actes, démarches, initiative, gestes, exploits des humains font partie de ce que Dieu sait. De ce fait, ce qu'ils font est conforme et correct à sa volonté. C'est le sens même de la prédestination.

 - Les humains, par l'observation même, ont une volonté. Ils agissent et œuvrent, sans savoir ce que Dieu a su et voulu pour eux. Les acharites affirment que la volonté des humains est soumise à la volonté de Dieu. Ils se basent sur un hadith de Muhammad rapporté par Abu». Ils se basent également sur des versets du  Saint Coran  Parole Divine Éternelle.

Abou Dawoud a rapporté dans ses Sounan que le Messager bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam a enseigné à l’une de ses filles de dire :

مَا شَاءَ اللهُ كانَ وَمَا لَمْ يَشَأْ لَمْ يَكُنْ

ma cha’ Allahou kana wa ma lam yacha’ lam yakoun

« Ce que Dieu  veut est, et ce qu’Il (Dieu) ne veut pas, n’est pas. »

C’est-à-dire que ce dont Dieu a prédestiné l’existence arrivera immanquablement, et ce dont Dieu n’a pas voulu l’existence n’existera jamais. Les musulmans ont été unanimes là-dessus.

Sourate 81 التكوير at-Takwīr  L’Obscurcissement  verset 29

وَمَا تَشَاؤُونَ إِلَّا أَن يَشَاءَ اللَّهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ

Mais vous ne le voudrez qu'autant que Dieu, le Seigneur Maître de l'Univers, le veuille !

Wa ma tashaouna illa an yashaa Allahu Rabbou al Alamin’

 

Sourate 76  الإنسان  al-Insān  l’Humain  verset 30

وَمَا تَشَاؤُونَ إِلَّا أَن يَشَاءَ اللَّهُ إِنَّ اللَّهَ كَانَ عَلِيماً حَكِيماً

Cependant, vous ne saurez le vouloir qu'autant que Dieu le veuille. Dieu est Omniscient et Sage.

Wa ma tashaouna illa an yasha Allahou inna Allaha kana Aliman hakiman

 

Il connaît parfaitement ceux qui méritent d’être guidés. Il leur facilite donc la voie et leur donner les moyens العشاب ashâb (en l'occurence, le Coran  la Paroleالقرآن) de se guider.

 De même, il connait ceux qui méritent  l’égarement et qu’Il détoure donc de la bonne direction. Sa sagesse est infinie et Ses arguments décisifs.

Voir aussi sourate 16 les Abeilles النحل an-Naḥl verset 93

وَلَوْ شَاء اللّهُ لَجَعَلَكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَلكِن يُضِلُّ مَن يَشَاءُ وَيَهْدِي مَن يَشَاءُ وَلَتُسْأَلُنَّ عَمَّا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ

Si Dieu l'avait voulu, Il aurait fait de vous une seule communauté. Mais Il égare qui Il veut et met sur la bonne voie qui Il veut, et vous aurez certainement à rendre compte de toutes vos actions.

Wa law shaa Allahou lajaAalakoum Oummatan wa hidatan wa lakin youdillu man yashaou wa yahdi man yasha wa latous-alounna Aamma kountoum taAmaloun

sourate 2 البقرة  al-Baqara  la Vache verset 185

…………. اللّهُ بِكُمُ الْيُسْرَ وَلاَ يُرِيدُ بِكُمُ الْعُسْرَ…………………

……. Dieu tient ainsi à vous faciliter l'accomplissement de vos devoirs religieux et non à vous le rendre difficile.

………….. Allahu bikoumou alyousra wa la youridou bikoumou al Aousra …………………

Chiisme شيعة  Shīʿa

Attention le Chiisme n'est pas une hérésie. Elle est comme le Sunnisme  سني  sunnīy partie intégrante de la foi et la pratique religieuse musulmane, n'ayont pas de propos béliqueux à leurs endroits. Nous ne sommes pas Juges en cette matière. Qui donc se permettrait d’insulter les petits enfants du Prophète Muhammad ?

Pour les chiites, la vérité se situe entre les deux : « Ni contrainte, ni libre arbitre total, la vérité se trouve entre les deux extrêmes ». La Voie Intermédiaire  أمر بين الأمرين Amrun Bayn-al-Amrayn) est considérée comme une question complexe qui ne peut pas être pleinement comprise de tous

C’est la croyance d'Imamiyya امامیّه  sous-branche majeure du chiisme concernant la prédestination humaine al-qaḍāʾ wa al-qadar, القضاء و القدر, la fatalité ; la volonté de Dieu et le libre arbitre الجبر والاختيار Al-Jabr wa al-Ikhtîyâr.    Cette théorie, qui est contraire à la fois à la prédestination et à la délégation des actions à l'homme تفويض Tafwid, relégation - délégation", soutient que la volonté et la volonté humaine de Dieu Tout Puissant sont toutes deux impliquées dans des actions volontaires humaines. La théorie a d'abord été proposée par l' ʿAlī ibn Abī T̩ālib علی پسر ابو طالب vers.-23 + 40 Hégire soit  599 – 661.

D’après Cheikh as-Sadûq, الشيخ الصدوق   305 - 381 Hégire soit 917-991  Hishâm considérait la connaissance de l’égo, la création de l’homme et les caractéristiques de ce dernier, comme preuves pour l’existence de Dieu

D’après Hishâm Ibn al-Hakam هشام بن الحكم, 133-179 de l’Hégire soit 750-795 l’existence des Prophètes est nécessaire pour éviter de la division dans la communauté, de la discorde, de répandre la haine parmi les gens et pour apprendre la religion aux gens.

Burhān al-dīn, برهان الدين, preuve de la religion

  • L’argument « preuve » de la Sagesse  برهان الحكمة Burhân al-Hikmat.
  • L’argument « preuve » de la Justice برهان العدالة  Burhân al-‘Idâlat.
  • L’argument « preuve » de la Nécessité  برهان الاضطرار Burhân al-Idtirâr.
  • L’argument « preuve » de la Miséricorde برهان الرحمة Burhân ar-Rahmat.

Tous ces quatre arguments sont considérés aujourd’hui comme un seul argument qui est preuve de la gentillesse برهان لطف Burhân al-Lutf.

Voir Muhammad Ibn. Ya'qûb b. Ishâq Al-Koulayni الكليني  258-328 Hégire sources de Hadiths chiite  الکافي   Al-Kâfî,  volume 1 pages 168 - 173 ; Mas’ûdî, Murûj adh-Dhahab, volume 5 pages 22 - 23

Al-Jabr wa al-Ikhtîyâr   الجبر والاختيار   la contrainte  et le choix, les gens du déterminisme أهلُ الجبر  ahl al-jabr.

La destinée est par la Volonté de Dieu

Abu Bakr Ahmad ibn Husayn Ibn 'Alî Ibn Moussa al-Khosrojerdî al-Bayhaqî,

أحمد بن الحسين بن علي بن موسى الخراساني البيهقي المشهور بالبيهقي

Connu par al-Bayhaqî البيهقي  érudit perse versé dans la jurisprudence chaféite, la science du Hadîth et la Théologie Sunnite Acharite. 384-458 Hégire soit 994-1066

رقم الحديث:199

حديث مرفوع

أَخْبَرَنَا أَبُو زَكَرِيَّا بْنُ أَبِي إِسْحَاقَ ، أنا أَبُو الْحُسَيْنِ أَحْمَدُ بْنُ عُثْمَانَ بْنِ يَحْيَى الآدَمِيُّ ، ثنا عَبَّاسُ بْنُ مُحَمَّدٍ الدُّورِيُّ ، ثنا الْهَيْثَمُ بْنُ خَارِجَةَ ، أنا سُلَيْمَانُ بْنُ عُتْبَةَ ، عَنْ يُونُسَ بْنِ مَيْسَرَةَ ، عَنْ أَبِي إِدْرِيسَ الْخَوْلانِيِّ ، عَنْ أَبِي الدَّرْدَاءِ ، عَنِ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ، قَالَ

 

إِنَّ لِكُلِّ شَيْءٍ حَقِيقَةً ، وَمَا بَلَغَ عَبْدٌ حَقِيقَةَ الإِيمَانِ حَتَّى يَعْلَمَ أَنَّ مَا أَصَابَهُ لَمْ يَكُنْ لِيُخْطِئَهُ ، وَمَا أَخْطَأَهُ لَمْ يَكُنْ لِيُصِيبَهُ "

raqam al hadith:199

hadith Marfu' مرفوع *

'akhabarana 'abu Zakariaa bn 'abi 'ishaq , 'ana 'abu al husayn 'ahmad bn Outhman ibn Yahyaa al Adami , thina Abbas ibn Muhammad al Duri , thinna al haytham ibn Kharijat , 'ana Sulayman ibn Outbat , an Younous Ibn Maysarat , an 'abi 'Idris al khawlani , an 'abi al Darda' , an al Nabi salla Allah alayh wa sallam , qal :

'iina likouli shay' haqiqatan, ma balagh abd al Katib al'iman hata takoun 'ana 'asyabah lm takoun liyoukhtiiha, wa ma 'akhta'ah lam yakoun layasibah

Abu Bakr ibn Abi Ishaq nous a dit que je suis Abu al-Husayn Ahmad ibn Uthmaan ibn Yahya al-Adami, Thana Abbas ibn Muhammad al-Duri, Thana al Haytham ibn Kharja, Sulaiman ibn Ataba, Younous ibn Misra, La paix soit sur lui, a dit :

Tout a une vérité et l'esclave « serviteur » atteint la vérité de la foi jusqu'à « de sorte » ce qu'il sache que ce qu'il a souffert n'aurait pas péché et que ce qu'il avait péché ne l'aurait pas blessé (fait de mal).

*dont la chaine de rapporteur remonte jusqu'au Prophète bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam.

Que Dieu  exalté soit-t-il lui fasse miséricorde, a rapporté que le Prophète a dit 

إِنَّ لِكُلِّ شَيْءٍ حَقِيقَةً وَمَا بَلَغَ عَبْدٌ حَقِيقَةَ الْإِيمَانِ حَتَّى يَعْلَمَ أَنَّ مَا أَصَابَهُ لَمْ يَكُنْ لِيُخْطِئَهُ وَمَا أَخْطَأَهُ لَمْ يَكُنْ لِيُصِيبَهُ

inna likoulli chay’in haqiqah, wa ma balagha abdoun haqiqata l-‘iman hatta yalama ‘anna ma açabahou lam yakoun liyoukhti’ah, wa ma ‘akhta’ah lam yakoun liyoucibah

 Pour toute chose une réalité,* et l'un de vous n’atteindra pas la réalité de la foi tant qu'il ne croira pas (sans avoir aucun doute) que ce qui l'a atteint** n'allait pas le manquer et que ce qui l'a manqué n'allait pas l'atteindre**. 

*Tout est vrai et la vraie vérité de la foi est devenue réalité,

** le péché

Autre version

Sur l'autorité de Jundub ibn Junadah جُندب بن جَنادة Abu Dharr al-Ghifari أبو ذر الغفاري décédé en 32 Hégire soit 652  ® radi Allah anah رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ que Dieu soit satisfait de lui du Prophète (Muhammad) bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam est que parmi les paroles qu'il raconte de son Seigneur aza wajal  عَزَّ وَجَلَّ qu'Il soit glorifié, « Tout Puissant » a dit:

« Traduction rapprochée »

 

عَنْ أَبِي ذَرٍّ الْغِفَارِيِّ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ، عَنْ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ فِيمَا يَرْوِيهِ عَنْ رَبِّهِ عَزَّ وَجَلَّ أَنَّهُ قَالَ

 

an 'abi dharr al Ghifarii  ® radi Allah anha, ean al Nabii salaa Allah alayh wa salam fima yarawih an rabih e azun wa jal 'anah qal:

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

إِنِّي حَرَّمْتُ الظُّلْمَ عَلَى نَفْسِي وَجَعَلْتُهُ بَيْنَكُمْ مُحَرَّمًا فَلَا تَظَالَمُوا.

J'ai interdit l'oppression (l'injustice) pour moi-même (contre mon âme) et l'ai interdite parmi vous, alors ne vous oppressez pas les uns les autres (ne soyez pas injuste).

an 'abi Dharr al ghIfari ® radi Allah anha, an al Nabi salaa Allah alayh wa salam fima yarawih an Rabih aza wajal 'anah qal :

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

كُلُّكُمْ ضَالٌّ إِلَّا مَنْ هَدَيْتُهُ فَاسْتَهْدُونِي أَهْدِكُمْ،

Vous êtes tous égarés à l'exception de ceux que j'ai guidés, alors cherchez-moi à vous guider et je vous guiderai (conseil)

kouloukoum dal 'iila man hadaytih fastahdouni 'ahdakoum

 

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

كُلُّكُمْ جَائِعٌ إِلَّا مَنْ أَطْعَمْتُهُ فَاسْتَطْعِمُونِي أُطْعِمْكُمْ،

vous avez tous faim à l'exception de ceux que j'ai nourris, alors cherchez à manger je peux vous nourrir.

kouloukoum jayie 'iila man 'atamtouh fastatimouni 'outimkoum

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

كُلُّكُمْ عَارٍ إِلَّا مَنْ كَسَوْتُهُ فَاسْتَكْسُونِي أَكْسُكُمْ،

vous êtes tous nus, sauf ceux que j'ai vêtus, alors cherchez des vêtements de moi et je vous vêtirai.

kouloukoum ar 'iila man kasawtouh fastaksouni 'aksoukum

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

إِنَّكُمْ تُخْطِئُونَ بِاللَّيْلِ وَالنَّهَارِ، وَأَنَا أَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعًا، فَاسْتَغْفِرُونِي أَغْفِرْ لَكُمْ.

Vous péchez nuit et jour, et je pardonne tous les péchés, alors pardonnez-moi, (cherchez mon pardon) je vous pardonnerai.

‘inakoum toukhtiouwn bi al layl wa al nahar, wa'ana 'aghfir al dhounoub jamian’, fastaghfirouni 'aghfir lakoum

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

إِنَّكُمْ لَنْ تَبْلُغُوا ضَرِّي فَتَضُرُّونِي، وَلَنْ تَبْلُغُوا نَفْعِي فَتَنْفَعُونِي،

Vous ne serez pas blessé et ne pourrez me  blessé, et vous ne recevrez pas le bénéfice Alors tu me serviras

'inakoum lan tabloughou dariy fatadourouwni , wa lan tabloughou nafi fatanfaouni

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

لَوْ أَنَّ أَوَّلَكُمْ وَآخِرَكُمْ وَإِنْسَكُمْ وَجِنَّكُمْ كَانُوا عَلَى أَتْقَى قَلْبِ رَجُلٍ وَاحِدٍ مِنْكُمْ مَا زَادَ ذَلِكَ فِي مُلْكِي شَيْئًا،

 

 

Si le premier d'entre vous  et  le dernier d'entre vous Et vos hommes (à être aussi pieux) et vos enfants étaient (je chéris) au coeur d'un homme (je vais vous rendre fier).

law 'ana 'awalakoum wa khirakoum wa'iinsakoum wa jinakoum kanou alaa 'atqa qalb rajoul wahid minkoum ma zad dhalik fi moulki shayyan

 

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

لَوْ أَنَّ أَوَّلَكُمْ وَآخِرَكُمْ وَإِنْسَكُمْ وَجِنَّكُمْ كَانُوا عَلَى أَفْجَرِ قَلْبِ رَجُلٍ وَاحِدٍ مِنْكُمْ مَا نَقَصَ ذَلِكَ مِنْ مُلْكِي شَيْئًا،

Vous êtes les premiers et le dernier d'entre vous, les humains à être aussi méchants que le cœur le plus méchant de l'un d'entre vous, Si le premier d'entre vous et d'autres et vous Et ton corps était à être aussi méchants que le cœur le plus méchant d'un homme cela  ne diminuerait en rien Mon Royaume.

law 'ana 'awalakoum wa kharakoum wa'iinsakoum wa jinkoum kanou ala 'afjar qalb rajoul wahid minkoum ma naqs dahlika Moulki shayyan

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

لَوْ أَنَّ أَوَّلَكُمْ وَآخِرَكُمْ وَإِنْسَكُمْ وَجِنَّكُمْ قَامُوا فِي صَعِيدٍ وَاحِدٍ فَسَأَلُونِي، فَأَعْطَيْتُ كُلَّ وَاحِدٍ مَسْأَلَتَهُ، مَا نَقَصَ ذَلِكَ مِمَّا عِنْدِي إِلَّا كَمَا يَنْقُصُ الْمِخْيَطُ إِذَا أُدْخِلَ الْبَحْرَ

 

Si votre premier et dernier de vos enfants étaient tous à vous lever et à me demander, et si je devais donner à chacun ce qu'il demandait alors j'ai donné à chacun sa question, alors qu'est-ce qui manque à ce que j'ai, Comme le filet qui entre dans la mer ?

law 'ana 'awalakoum wa kharakoum wa'insakoum wa jinkoum qamou fi saeidi wa hidi fas'alouni, fa'ouitiat koula wahid mas'alatouhou, ma naqs dahlika mima indi 'iilaa kama younqas al mikhti 'iidha 'oudkhil al bahr

 

O mes serviteurs  يَا عِبَادِي ya ibadi

إِنَّمَا هِيَ أَعْمَالُكُمْ أُحْصِيهَا لَكُمْ، ثُمَّ أُوَفِّيكُمْ إِيَّاهَا، فَمَنْ وَجَدَ خَيْرًا فَلْيَحْمَدْ اللَّهَ، وَمَنْ وَجَدَ غَيْرَ ذَلِكَ فَلَا يَلُومَنَّ إِلَّا نَفْسَهُ

Mais ce sont que vos actions que je compte pour vous, et ensuite je vous les donnerai (vous récompenser). (Alors laissez) Quiconque trouvera du bien louera Dieu(le bien à féliciter Dieu), et quiconque (celui qui) trouvera le contraire ne rêvera que lui-même (que lui s'en prendre à lui-même).

'innama hi 'emaloukoum 'ouhsiha lakoum, thouma 'ouwaffikoum 'iaaha, faman wa jad khayrana falyahmad allaha, wa man wa jad ghayr dhalika fala yaloumann 'illa nafsah

رواه مسلم وكذلك الترمذي وابن ماجه

Rapporté par Muslim également par at-Tirmidhi et Ibn Majah.

rawah Muslim wa kadhalak al Tarmadhi wa ibn Majah

 

Abū al-H̩asan ʿAlī ibn Abī T̩ālib  أبو الحسن علي بن أبي طالب, le cousin, le disciple et le gendre du Prophète dans son Nahj al-Balagha نهج البلاغة La Voie de l'éloquence Connu pour son contenu éloquent à dit :

فَتَمً خَلْقُهُ بِا مرِهِ وَ أذْعَنَ لطَا عَتِهِ وَأجَابَ إلَى دَعوَتِهِ

Tout fut accompli par Lui Seul, et tout obéit à Sa volonté et répond à Son mandatement

fatama khalaqah bi mrih wa 'adhana a lata atah wa'ajaba 'ila dawatih

Dans ce travail de réflexion trop important je vais mettre le maximum d’informations afin de bien discerner l’importance de ce mot et de son utilisation. Vivre dans le temps avec ceux qui ont partagé la foi Divine envoyée au dernier des Messagers, Muhammad bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam.  Je préfère mettre les noms et les mots translatés  en phonétique et texte en arabe etc, ainsi que les dates, immédiatement dans le sujet plutôt, que dans une note en bas de page, qui souvent n’est pas lu.

Allons aborder ce sujet.

Avant l’islam les arabes avaient ils des lettrés ? Avaient – ils des concacts avec l’extérieur, les autres communautés,  vivaient-ils uniquement en Arabie.   Dans le domaine de la littérature, communiquaient-ils par des textes, des parchemins, etc ? Je vous invite à lire, les livres que je vous ais proposés.

 

Le langage verbal moyen de communication

Le langage, l’expression dialectable est étroitement liée par les locuteurs, des personnages émeteurs, qui témoignent une certaine supériorité. En raison de facteurs sociaux, politiques et économiques, une langue colonisatrice peut se décolorer vers l’une des expressions dont elle est issue, en alignant sa morphologie , son âme, son esprit littéraire, sa phonologie et sa syntaxe sur la norme locale de la langue dominantepar excellence, mais à des hiérarchies différentes selon le locuteur, émetteur du message verbal.

Une pratique littéraire orale traditionnelle existait voir avec listes  dès le 6è siècle arabique

La « littérature orale » regroupe un vaste champ de récits de fiction souvent  anonymes, oralement

Qui dans les sociétés de tradition orale ont transmis de nombreux récits, à travers les générations perpétuellement mouvants: mythes, allégories, épopées, légendes, fables et contes, les récits Bibliques, dans les Evangiles, dans des récits grecs, latins, les belles sagas épiques du pays où celles que l’on vient recevoir d’ailleurs » véritables rituels nécessaires à la codification des pratiques communautaires et au bon fonctionnement de la société.

Là où le mythe est relatif au religieux, l’épopée est relative à la nation : ce ne sont plus les divinités vénérées idolatrées, mais les héros qui sont au cœur du récit. Ils sont célébrés pour  leurs hauts faits, et jouent un rôle prépondérant dans l’histoire d’un peuple ou  d’une ethnie ; ils constituent des exemples pour la nation, incarnant le courage et  le dévouement à la communauté, le « bien savoir-vivre » et le « bien savoir-mourir». Certains de ces héros ne sont pas légendaires et ont bel et bien existé. Dans toute littérature chez les arabes il en est de même.   ... Peu à peu retranscrit dans des livres,

Le racontage est un acte vocal, qui a sa source dans un « visage parlant», le conte se reçoit dans la continuité d’une écoute, d’une durée vivante, désignant à l’origine l’histoire des vies d’élus bienheureux (saints).  Ces légendes, ces récits sont rattachés à un lieu, un personnage ou un événement censés avoir réellement existé : ce sont des « récits à caractère merveilleux, parfois ces faits historiques sont modifiés par l’imagination fantaisiste populaire ou par une invention imaginaire, voir irréelle poétique».

Petit cours d’histoire et de géographie afin de bien reconstituer dates  personnages évèments et lieux.

Le mot Arabes désigne à l'origine les habitants de la péninsule arabique, dont une partie parlait l'arabe en trois régions distinctes : l'« Arabie Heureuse », au Sud, qui correspond au Yémen actuel qui s'exprimait dans des langues différentes; l'Arabie centrale, peuplée de nomades et de sédentaires et qui vivent dans l'orbite de l'Arabie Heureuse ; et l'Arabie pétrée (province romaine d'Arabie), sous influence des Empires byzantin et perse.

Ce miracle littéraire est d’autant plus miraculeux, quand le transmetteur du Message de Dieu l’Unique n’est autre qu’un illettré/analphabète…

Le Prophète Muhammad Paix et Bénédictions de Dieu sur lui  صلى الله عليه و سلم  ṣallā allāh `alayhi wa sallam est considéré de nos jours par la plupart des musulmans comme étant illettré/analphabète lors de la Divine Révélation Coranique La Parole Sainte qui lui a été faite par l’Archange Gabriel.

Les Oulémas علماء‎ théologien, généralement sunnite, de la foi Musulmane, ont appuyé l’illettrisme de Muhammad en se basant sur les versets 157 et 158 de la Sourate 7 الأعراف al-Aʿrāf   Le purgatoire qui annoncent « al Nabi al’oummiالنَّبِيَّ الأُمِّيَّ  » qu’on pourrait traduire littéralement par « le Prophète illettré/analphabète voir explication * ».

Sourate 7 الأعراف al-Aʿrāf   Le purgatoire verset 157-158.

Période Mecquoise, quioccupe la 39è place dans l'ordre chronologique.

الَّذِينَ يَتَّبِعُونَ الرَّسُولَ النَّبِيَّ الأُمِّيَّ الَّذِي يَجِدُونَهُ مَكْتُوباً عِندَهُمْ فِي التَّوْرَاةِ وَالإِنْجِيلِ يَأْمُرُهُم بِالْمَعْرُوفِ وَيَنْهَاهُمْ عَنِ الْمُنكَرِ وَيُحِلُّ لَهُمُ الطَّيِّبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَلَيْهِمُ الْخَبَآئِثَ وَيَضَعُ عَنْهُمْ إِصْرَهُمْ وَالأَغْلاَلَ الَّتِي كَانَتْ عَلَيْهِمْ فَالَّذِينَ آمَنُواْ بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُ وَاتَّبَعُواْ النُّورَ الَّذِيَ أُنزِلَ مَعَهُ أُوْلَـئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ

157. à ceux qui suivront l'Envoyé, qui est le Prophète illettré (maternel)* qu'ils trouvent mentionné chez eux dans le Pentateuque et l'Évangile, et qui leur recommande le Bien et leur interdit le Mal, qui déclare licite pour eux ce qui est bon et illicite ce qui est impur, qui les soulage de leur fardeau et les délivre de leurs chaînes. Ceux qui auront cru en lui, qui l'auront secouru et soutenu, qui auront pris pour guide la Lumière qui est descendue avec lui, ceux-là connaîtront le vrai bonheur.»

Allathin’ yattabiAouna al Rasoula al Nabiyya al-oummiyya allathi yajidounahou maktouban Aindahoum fi al Tawrati wa al-Injil ya/mourouhoum bi al maAroufi wa yanhahoum Aani al mounkari wa youhillou lahoumou al tayyibati wa youharrimou Aalayhimou al khaba-itha wa yadaAou Aanhoum israhoum wa al-aghlala allati kanat Aalayhim faallathin’ amanou bihi waAazzarouhou wa nasarouhou wa ittabaAou al Noura allathi ounzila maAahu oulaika houmou al muflihoun’

قُلْ يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنِّي رَسُولُ اللّهِ إِلَيْكُمْ جَمِيعاً الَّذِي لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ لا إِلَـهَ إِلاَّ هُوَ يُحْيِـي وَيُمِيتُ فَآمِنُواْ بِاللّهِ وَرَسُولِهِ النَّبِيِّ الأُمِّيِّ الَّذِي يُؤْمِنُ بِاللّهِ وَكَلِمَاتِهِ وَاتَّبِعُوهُ لَعَلَّكُمْ تَهْتَدُونَ

158. Dis : «Ô vous les humains ! Je suis, en toute vérité, le Prophète de Dieu, envoyé à vous tous** par Celui à qui appartient le Royaume des Cieux et de la Terre. Il n'y a de divinité adorée que Lui. C'est Lui qui fait vivre et mourir. Croyez donc en Dieu et en Son Envoyé, (Messager) le Prophète (maternel) que les humains n'ont pas instruit, qui a foi en Dieu et en Ses paroles ! Alors, Suivez-le ! Puissiez vious  n'en être que mieux guidés !»

 

Qoul ya ayouha al nasou inni Rasoulou Allahi ilaykoum jamiAan allathi lahu Moulkou al samawati wa al-Ardi la ilaha illa huwa yuhyee wa yumiotu faaminou bi Allahi wa Rasoolihi al Nabiyyi al-oummiyyi allathi you/minou bi Allahi wa kalimatihi wa ittabiAouhou laAallakoum tahtadoun’

* «Maternel ou Protoytipique» ( ce qui est le plus caractéristique, l'idéal) est la traduction du terme coranique « ummi » épithète de relatioàn issue de la racine ‘A M M : se diriger, tendre vers, se proposer, être en tête, vanir avant, mettre en avant, donner l’exemple, être mère, être illétré. Notre traduction par « Maternel » résume les différentes acceptations de cette racine.

Ce « Prophète maternel » dont la mention est faite dans la Thora et l’Evangile, peut être celui qui typifie la norme prophétiquee universelle illustrée par les Prophètes antérieurs à la venue de l’Islam (la foi musulmane), et scellée par le Messager de Dieu l’Unique et Prophète, Muhammad. Assez curieusement, les deux versets 157-158 sont insérés dans un contexte où Moïse est acteur.

** Dans la progression du thème sur le Prophète maternel mendtionné au verset précédent, le Prophète Muhammad est envoyé à tous les être humains avec sa fonction de Sceau de la Prophétie Sceau des Prophètes خَاتَمَ النَّبِيِّينَ  khatama al Nabiyina (selon verset 33 al-aḥzāb  الأحزاب  les Coalisés-40 voir note en début de page).

 et verset sourate 3  آل عمران āli ʿImrān La famille d'Imran verset 81.

Période Médinoise, qui occupe la 89è place dans l'ordre chronologique.

وَإِذْ أَخَذَ اللّهُ مِيثَاقَ النَّبِيِّيْنَ لَمَا آتَيْتُكُم مِّن كِتَابٍ وَحِكْمَةٍ ثُمَّ جَاءكُمْ رَسُولٌ مُّصَدِّقٌ لِّمَا مَعَكُمْ لَتُؤْمِنُنَّ بِهِ وَلَتَنصُرُنَّهُ قَالَ أَأَقْرَرْتُمْ وَأَخَذْتُمْ عَلَى ذَلِكُمْ إِصْرِي قَالُواْ أَقْرَرْنَا قَالَ فَاشْهَدُواْ وَأَنَاْ مَعَكُم مِّنَ الشَّاهِدِينَ

 

Dieu reçut un jour l'engagement (eut conclu l’Alliance avec) des Prophètes en leur disant : «Quelle que soit l'importance (une part) de l'Écriture et de la Sagesse que Je vous ai données, lorsqu'un (Puis) nouveau Prophète (Messager) viendra vous confirmer ce que vous savez déjà, croyez en lui et prêtez-lui votre entier concours.» Et Dieu insista : «Y consentez-vous? En assumerez-vous la responsabilité (la charge que je vous impose en cela)?» – «Nous y consentons», répondirent-ils. Et Dieu de conclure (Il dit)   : «Soyez-en témoins, (Alors témoignez)! J'en témoigne de même. Je suis avec vous parmi ceux qui témoignent***»

 

Wa-ith akhatha Allahou mihaqa al Nabiyyina lama ataytoukoum min kitabin wa hikmatin thoumma jaakoum Rasouloun mousaddiqoun lima maAakoum latou/minounna bihi wa la tansourounnahou qala aqrartoum wa akhathtoum Aala thalikoum isri qalou aqrarna qala faishhadou wa ana maAakoum mina al shahidin’.

*** Dieu l’Unique précise que chaque Prophète reçoit une part d’Ecriture, mais que le Messager mentionné ici ne peut être que Muhammad qui synthétise toutes les autres typologies prophétiques. Ces propos ainsi tenus s’adressent aux prophètes toujours à l’écoute de la Parole Divine, même dans le prolongmement de l’état humain, jusqu’au Jour de la Résurrectoin. Le jour du jugement يوم القيامة yawmou l-Quiyamah.

Cette opinion se retrouve ainsi renforcée par le livre « l’hautentique de Bukhari صحيح البخاري  Ṣaḥīḥ al-Bukhārī) signifie « l'authentique de l'imam Al-Bukhari » l’un des plus solides recueils de Hadiths authentiques chez les sunnites rassemblé par l’imam Muhammad Boukhari محمد البخاري 194-256 de l’Hégire soit  810-870 et qui raconte l’action de la Révélation faite à Muhammad par Gabriel comme suit :

Édition Al Maktaba al Asriyah 2011  Article 65 l’Exégèse du Coran Tome 6 pages 494 en français 495 en arabe

وَهوَ في غارِ حِرَاءٍ، فَجَاءهُ المَلَكُ فَقَالَ: آقْرِأْ، فَقَالَ رَسُولُ آلله : (ما أَنَا بِقَارِىءٍ). قالَ: فَأَخَذَنِي فَغَطَّنِي حَتَّى بَلَغَ مِنِّي الجُهْدَ، ثُمَّ أَرْسَلَنِي فَقَالَ: اقْرَأْ، قُلْتُ ما أنَا بِقَارِىءٍ، فَأَخَذَنِي فَغَطَّنِي الثانية حَتَّى بَلَغَ مِنِّي الجُهدَ، ثُمَّ أرسلني فقال: اقرأ، فقلت: ما أنا بقارىء، فأخذني فغطني الثالثة حَتَّى بَلَغَ مِنِّي الجُهْدَ، ثُمَّ أرْسَلَنِي فَقَالَ:

Wa ouwa fi ghar Hira'in, faja'h al malakou faqala: Iqria, faqal Rasul Allah salaa allah alay wa salam: (ma 'ana biqaria'in). qala: fa'akhadhani faghattani hatta balagh minni al jouhda, thouma 'arsalani faqaala: Iqra, qoulat ma ana biqaria'in, fa'akhadhani faghattani al thaniat hatta balagh minni al jouhda, thouma 'arsalni faqala: Iqra, faqalata: ma 'ana bouqara'a, fa'akhdhani faghatni al thalithatu, thouma 'arsalni faqalan:

 (…)  L’ange se présenta à lui et lui demanda de lire. Il répondit : « je ne sais pas lire ». « Sur ce, dit le Prophète, l’ange m’attrapa et m’étreignit si fort que j’étais à bout de force, puis il me lâcha en disant : « lis ! ». « Je ne sais pas lire » ai-je répliqué. Il m’étreignit alors une seconde fois jusqu’à presque m’étouffer puis il me lâcha et dit : « lis ! ». « Je ne sais pas lire », rétorquai-je. Il m’étreignit une troisième fois puis il me relâcha et dit : sourate 96. Versets 1-3.

1-« lis(Récite), au (par le) nom de ton Seigneur qui a créé (qui est le Créateur), اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ Iqra  bismi Rabbika allathi khalaqa

2- Qui (Il) a créé l’humain d’une adhérence (de sang coagulé). خَلَقَ الْإِنسَانَ مِنْ عَلَقٍ Khalaqa al-insana min Aalaqin

3-Lis ! car la bonté de Ton Seigneur est infiniment Généreux ! اقْرَأْ وَرَبُّكَ الْأَكْرَمُ  Iqra  wa rabbouka al-akramou

 

le livre : Sīra Rasūl Allah Muḥammad ben ʿAbd allāh, سيرة رسول الله محمد بن عبد الله, La Biographie du Messager de Dieu Muhammad ben ʿAbd Allah par : Muḥammad ben Isḥāq ben Yasār ben ḫyār, محمد بن اسحاق بن يسار بن خيار,  85-151 de l’Hégire soit 704-767, l’un des tous premiers historiens de l’Islam, qui dressa le portrait  du Prophète (au seconde degré), pour lire le Hadith suivant :

Pendant que je dormais, Jibrîl vint à moi. Il m’a dit : « lis ! » Je lui dis : « qu’est-ce que je lirai ? » Il me pressa avec l’écrit si fortement que je pensais que c’était la mort ; puis il me libéra  et dit : « lis ! » Je demande : « qu’est-ce que je lirai ? » Il me pressa avec l’écrit pour la troisième fois si fortement que je pensais que c’était la mort et il me dit : « lis ! » Je dis : « qu’est-ce que je vais lire donc ? » Je dis cela seulement pour me débarrasser de lui, de peur qu’il me fasse la même chose encore. Il dit : « lis, au nom de ton Seigneur qui créa ! Qui créa l’homme d’une adhérence. Lis, ton Seigneur étant le très Généreux qui enseigne par le calame et enseigne à l’homme ce qu’il ignorait » (sourate 96. Versets 1-3 voir ci dessus). L’Envoyé d’Allah dit : « je les lus ». (voir : la vie Mohammed Prophète d’Allah page 49 à 54  Edition d’art les heures Claires 1979 par E Dinet et El Hadj ben Sliman)

« Iqra - aqra'  ٱقْرَأْ » (lire) ici obtient une toute autre définition… « Iqra » – qui partage la même racine que « Qoran » – voulait dire « Prêcher » ,

Réciter, transmettre (oralement), dire, lire, citer, étudier, énoncer, rassembler les diverses parties en un tout, faire la synthèse, réunir, être pleine (femelle et son fétus) et mettre bas, avoir ses règles finies, souffler régulièrement (vent)

verbe.
قَرَأَ qara : bouquiner, lire / réciter / étudier quelque chose en même temps qu'un autre
أَقْرَأَ 'aqraa: enseigner quelqu'un à lire
تَقَرَّأَ taqaraa: se consacrer à la lecture des livres saints / se vouer aux oeuvres de dévotion

nom.
قَرَّاء qara' : liseur( personne qui aime la lecture) / bon lecteur du Coran
قِرَاءَة qira'a: lecture / récitation
قُرْء qour' : règles, menstruation, menstrues
مُقْرِئ mouqri: lecteur / récitateur du Coran
قُرْءَانْ Qour'an/  قُرْآن  Qouran : Qu’ran Coran, livre sacré des musulmans, Testament final de Dieu
 
adjectif. / adverbe.
قُرْآنِيّ Qourani : coranique

 et Gabriel demandait donc à Mahomet de « Prêcher la parole de Dieu ». En tout cas, c’est ce qu’annonce l’orientaliste Luxenberg, dans  son ouvrage

The syro aramaic reading of the koran la lecture syro-araméenne du coran pdf, Pages 70 à75.

 

http://www.aramaic-dem.org/English/History/Christoph%20Luxenberg.pdf

Le mot oummy أُمي "illettré", utilisé à de nombreuses reprises dans le  Saint Coran, est particulièrement l'objet de débat et polémique. Éventuellement, les allégations de certains orientalistes et/ou missionnaires principale de la religion chrétiens, voir de athés se basent également sur certains Hadîths authentiques rapportés par les « Commentaires » Sahîh d'Al-Bukhârî صحيح البخاري et Sahih Muslim صحيح مسلم. Nous remarquons qu’il soit  juste de répondre à cette affirmation. Nous nous pencherons dans un premier temps sur les éléments sur lesquels les tenants du caractère lettré du Prophète bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam, se basent. Voyons les sujets arborant que le Prophète bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam n'était pas un homme lettré :

La première chose à découvrir est le fait qu'un homme ait la capacité de rédiger quelques mots ou de lire quelques lignes, segments, d'un texte, ne met pas nécessairement d’une évidence exacte son caractère lettré :

On parle d'illettrisme quand il y a eu apprentissage de la lecture et de l'écriture mais que cet apprentissage n'a pas conduit à leur maîtrise ou que la maîtrise en a été perdue. Est qualifié "d'illettré" quelqu'un qui est incapable de lire un texte de 70 mots, texte qu'il serait parfaitement capable de comprendre s'il lui était lu par une tierce personne. L'illettrisme relève donc de l'accès au sens des écrits.
Personne qui ne maîtrise pas bien la langue, mais qui prétend quand même donner son avis sur un sujet sérieux, ou simplement appliqué, analphabète Qui ne sait ni lire ni écrire. Qui n'a pas de culture, qui n'a pas reçu d'instruction.

Que veut dire le sens « illettrés الْأُمِّيِّينَ, al-oummiyyina » dans le Saint Coran, Parole de Dieu l’Unique ?

Nous verrons que cela à diverses interprétations.

 Bible תנך ▼   Prophètes  נביאים nébīīm ▼   Isaïe  ישעיהו Yeshayahu ▼   Chapitre  45 ▼   Verset  20 

Assemblez-vous et venez, approchez ensemble, Réchappés (débris) des nations! Ils n'ont point d'intelligence, (ils sont sans connaissance) ceux qui portent (colportent) leur idole de bois, Et qui invoquent (prient devant) un dieu incapable de sauver (qui ne donne pas de secour)

הִקָּבְצוּ וָבֹאוּ הִתְנַגְּשׁוּ יַחְדָּו פְּלִיטֵי הַגּוֹיִם לֹא יָדְעוּ הַנֹּשְׂאִים אֶת־עֵץ פִּסְלָם וּמִתְפַּלְלִים אֶל־אֵל לֹא יוֹשִׁיעַ

hiqqavetsou vavoou hithenaggeshou yah'eddav peliytéy haggoyim lo yade'ou hannoseiym èth-'éts pisselam oumithepaleliym èl-él lo yoshiy'a

Il est donc évident que pour comprendre pourquoi croire en l’Adoration de l’Unicité de Dieu  et non d’idolatrer des morceaux de bois ou de pierres, il faut apprendre. L’humain doit passer, par l’acceptation sincère des Révélations Divine faites aux Prophètes qui ne sont que des Transmetteurs, des Messagers, afin de ne pas dévier et s’éloigner du Bon chemin.

Sourate2 البقرة al-Baqara la Vache verset 78

Période Médinoise, qui  occupe la 87è place dans l'ordre chronologique.

وَمِنْهُمْ أُمِّيُّونَ لاَ يَعْلَمُونَ الْكِتَابَ إِلاَّ أَمَانِيَّ وَإِنْ هُمْ إِلاَّ يَظُنُّونَ

Il y a parmi eux certains illettrés (des dépourvus de culture) pour lesquels la connaissance du Livre se borne à quelques chimères ou à quelques simples conjectures.

Wa minhoum oummiyyoun’ la yaAlamoun’ al Kitab illa amaniyya wa-in hum illa yathounnoun’.

Parmis les gens de l’Ecriture اهل الكتاب ahl al-kitâb  à qui s’adresse Dieu l’Unique figurent des illétrés qui ne savaient ni lire ni écrire et qui ignoraient leurs Livres. Ils conjecturaianent, sans s’appuyer sur une science authentique et valide, sur le contenu de leurs Livres révélés par Dieu l’Unique. Ils disaient que ce qu’ils répétaient  figurait dans leurs Ecritures, mais ce n’était en vérité, que présomption, conjecture et pur mensonge. Ils parlaient sans comprendre et méditer le sens, et sans se référer à quelque science certaine.

L’ignorance est prévenue comme défendue en Islam.

sourate 30  الروم al-Rūm Les Grecos Romains verset 59

Période Mecquoise, qui occupe la 84è  place dans l'ordre chronologique.

كَذَلِكَ يَطْبَعُ اللَّهُ عَلَى قُلُوبِ الَّذِينَ لَا يَعْلَمُونَ

C'est ainsi que Dieu scelle (met un sceau) le cœur des ignorants (de ceux qui ne savent pas-«qui sont sans savoir*»).

Kathalika yatbaAou Allahou Aala qouloubi allathin’ la yaAlamoun’.

*C’est ainsi que Dieu scelle les cœurs de ceux qui ne distinguent pas la vérité dans ce que tu leur as apporté comme signes et preuves, alors ils ne comprennent pas ce qu’on leur récite du Coran ni ne saisissent la vérité de la foi

Sourate 46 الأحقاف al-Aḥqāf * Les Dunes verset 23.

Période Mecquoise, qui occupe la 66è place dans l'ordre chronologique.

*Al Ahqaf  est dans l’Hadramawt  dans le sud de l’Arabie

 

قَالَ إِنَّمَا الْعِلْمُ عِندَ اللَّهِ وَأُبَلِّغُكُم مَّا أُرْسِلْتُ بِهِ وَلَكِنِّي أَرَاكُمْ قَوْماً تَجْهَلُونَ

 «Dieu Seul en a connaissance,(la science n’est qu’auprès de Dieu) dit-il*. Je ne fais que vous transmettre le Message dont je suis chargé. Mais je vois bien que j'ai affaire à un peuple (des gens)  d'ignorants.»

Qala innama alAilmou Ainda Allahi wa ouballighoukoum ma oursiltou bihi wa lakinni arakoum qawman tajhaloun’.

*Il s’agit du Prophète Houd هود (Héber عبر, Aber עֵבֶר de la Bible (descendant de שם, Shem ou Sêm سام, Sām). Prophète de la tribu des ʿĀd  عاد ou Adites), dans sa cité Iram إرَم nommée  cité des (mille) piliers إرَم ذات العماد, Iram ḏāt al-ʿimād qui avertis son Peuple les ‘Ad

Il semble que les 'Ād  عاد vivaient entre l’actuelle partie Est du Yémen et la partie Ouest d'Oman, au nord de la mer d’Arabie, jusqu’aux monts Dhofar et jusqu’au désert de Rouba al-Khali الربع الخالي le « Quart Vide ». On estime qu’elle a existé il y a plus de  5.000 ans, jusqu’au -2000 ans de nos jours.

Exemple

Dans le chapitre de la prière, صلاة la salât  les savants docteurs du droit musulman  عُلَماء ʿulamā’ qui détiennent la Science le Savoir,maîtrisent les principes de la jurisprudence Musulmane etc, ainsi que les moufti مفتي religieux musulman appellent celui qui ne récite pas la Fatiha  الفاتحة  le Prologue (qui est la sourate d'ouverture du  Saint Coran, ) ou un autre verset du Coran fusse-t-il le plus court est considéré  «al Oummiy الاميين » c est à dire un analphabète et l’oppose au récitateur راوي rawi . À ce propos, ils disent : il n est pas permis au récitateur d imiter l’analphabète, tandis que ce dernier peut imiter son semblable, etc. ils entendent ici par illettré celui qui n est pas tenu de faire la récitation obligatoire, fut-il quelqu un qui sait lire, écrire, calculer ou non. L analphabétisme peut être considéré comme une violation d une obligation passible de châtiments, si l intéressé a refusé sicemment d apprendre alors qu il avait la possibilité. Il peut être également répréhensible.

Le sens employé à comprendre : Illettrés  al-oummiyyina الْأُمِّيِّينَ, «  أُمي 'umi» les gentils, les démunis de l’Ecriture, les Gens sans Livres Révélés Divinement, des Païens, ignorant, illéttré, ceux qui ne connaissent pas l'Ecriture – ancienne, ceux qui ne connaissentt pas l’Ecriture Sainte « les Arabes » les arabes qui ne suivaient ni les juifs ni les chrétiens. Ets-ce que cela en fait des ignorants en toutes choses ? Nous verrons cela bien plus loin. (poésie arabe préislamique).

Ce ne veut pas dire illéttrés dans le sens écriture qui est le moyen de communication qui représente le langage à travers l'inscription de signes sur des supports variés.  Nous verrons plus loin que ceux-ci n’étaient pas si illétrés que cela (d’où bien comprendre le sens du mot الْأُمِّيِّينَ  à comprendre « ceux qui n’ont pas reçu la Révélation »

explication des plus anciens des lexicographes arabes sur ce sujet. Puis on parlera des versets coraniques, des hadiths et des opinions des savants chiites et sunnites.

Farra’ الفراء, dit: « Oummi, veut dire le peuple arabe qui n’avait aucun livre divin ».

Farrāʼ, Yaḥyá ibn Ziyād, فراء, يحيى بن زياد

non complet Yaḥyā ibn Ziyād ibn ʿAbd Allāh Ibn Manẓūr al-Daylamī al-Farrāʾ

حيى إبن زياد إبن عبد الله إبن منظور الديلمي الفرّاء

144- 207 Hégire soit 761/762 - 822/823 Grammairien, traditionaliste un des plus grands lexicographes linguiste, originaire de Koufa لكوفة Irak

(c’est de Koufa que s'est développée la calligraphie arabe et le premier style d'écriture arabe : le style كوفي coufique).

Ecriture kufi

Auteur de Maʿānī al-Qurʾān معاني القرآن Signification du Coran

Lien fichier pdf

http://www.islamicbook.ws/qbook/maana-alqran-llfra-.pdf


Selon lui, le peuple arabe s’appelait Oummi, car contrairement aux juifs et aux chrétiens, le peuple (les tribus arabes  non juives et chrétiennes) n’avait pas un livre divin avant l’islam.

Sahib ibn ‘Oubbad صاحب بن عباد  324/326-385 Hégire soit 938 - 995  Iran .dit dans son livre « Al Mohit Fi Al Loughah المحيط في اللغة  l’océan de la Langue»: « Oummi est celui qui ne sait ni lire ni écrire ».

https://archive.org/details/lis01996/page/n39

Aḥmad al-Qazwīnī al-Rāzī Abū al-Ḥusayn Ibn Fāris أحمد القزويني الرازي ابو الحسين ابن فارس

connu par  Ibn Fariss ابن فارس 329- 395 Hégire soit941-1004 dit dans son Dictionnaire des normes linguistiques معجم مقاييس اللغة Mo’jam Maqaïss Al Logha: « Oummi est celui qui ne peut pas écrire, comme le moment où il est né ».

https://d1.islamhouse.com/data/ar/ih_books/chain/Majm_mkaiis_allghah/ar_Majm_mkaiis_allghah.pdf

Abu al-Qasim Mahmud ibn Umar al-Khawarizmi az-Zamakhshari,

 أبو القاسم محمود بن عمر بن محمد بن عمر الخوارزمي، الزمخشري

connu sous le nom de az-Zamakhshari, الزمخشري  surnommé Jar Allah جار الله Le voisin de Dieu ,467 – 538 Hégire soit vers 1074/1075-1143/1144 grammairien de l'Asie Centrale et un théologien hanafite حنفى motazilite المعتزلة .

né à Zamakhshar dans le Khwarezm, actuel Uzbekistan

son livre « Al Fa’îq fi Gharib Al Hadith الفائق في غريب الحديث Jurisprudence en langage moderne (tradition musulmane) »: « Oummi signifie celui qui fait partie de la communauté arabe. Car il ne pouvait pas écrire ».

http://shamela.ws/browse.php/book-7015#page-1


Ibn Sîda ابن سیدة

Abū l-Hasan Ali Ismā'il wa al Maaruf Ibn Sayyid al-Mursi, أبو الحسن علي بن إسماعيل والمعروف بابن سِيدَه المُرسيّ

Grammairien et lexicographe arabe de l'Espagne musulmane, né à Murci 398-458 Hégire soit 1007 – 1066

Aveugle de naissance, Ibn Sidah a réussi à vaincre ce handicap en faisant des études de philologie, de logique et de musique. Son premier maitre fut son propre père, lui aussi aveugle.

dit dans :

al-Muḥkam wa al-Muḥīt al-'Adhim المحكم والمحيط الأعظم Le grand et complet et compréhensive arbitre

dictionnaire de 28 volumes, Quoique peu connu dans le Machreq al Arabi : المشرق العربي (l'Irak, la Syrie, le Liban, la Jordanie et la Palestine) du monde musulman, ses ouvrages ont servi de principales sources à Lisân al-'Arab لسان العرب, « dictionnaire » la Langue des Arabes, notamment pour les ajouts faits par l’encyclopédiste  Ibn Manzûr dictionnaire en 1290, etdu dictionnaire, à Al-Qamus Al-Muhit قاموس المحيط L'océan environnant, par lexicographe et compilateur Fairuzabadi  فیروزآبادی . connu sous le nom de El Firuz Abadi  729-817 Hégire soit 1329–1414.

https://docs.google.com/viewerng/viewer?url=http://download-pdf-ebooks.online/files/elebda3.net-wq-9.pdf&hl=ar

« Oummi est celui qui ne peut pas écrire ».

Raghib Al Îsphahani , راغب الاصفهانی  signifiant le moine d'Ispahanian"

 nom complet Abul-Qasim al-Hussein bin Mufaddal bin Muhammad

ابوالقاسم حسین ابن محمّد الراغب الاصفهانی

Exégèse du Coran (Tafsir تَفْسِير  interprétation) de la littérature et l'éloquence de la langue arabe. Date de naissance inconnue, décès 502 Hégire soit vers  1108/1109. Il était proche de l'école Ash'ari. Il est considérés par certains, comme chiite  شيعي mu’tazilite المعتزلة  . Son travail couvrait des sujets allant de l'éthique à la linguistique en passant par la philosophie musulmane.

 dit la même chose dans Al-Mufradat fi Gharib al-Quran المفردات في غريب القرآن‎  dictionnaire de termes coraniques.

De nombreux érudits ont dits que son livre, venait en premier dans les nombreux livres qui sont composés sur ce sujet.

https://archive.org/details/waq34923/page/n0

Ibn Athirابن اثیر

Abou al-Hassan Ali ibn Muhammad ibn Muhammad ash-Shaybani,

Abi Hassan Ali bin Muhammed bin Abdul Karim Al Jazri Al-Musaili Al-Shaybani

أبي الحسن علي بن محمد بن عبد الكريم الجزري الموصلي الشيباني

 Mieux connu sous le nom d’ Ali 'Izz al-Din Ibn al-Athir al-Jazari علي عز الدین بن الاثیر الجزري.

Il naquit 555 Hégire soit le 13 mai 1160 à Jazirat Ibn Omar جزيرة ابن عمر , l'actuelle Cizre en Turquie. , mort en 630 Hégire  1233 à Mossoul, Irak.

Historien sunnite dit dans « Al Nihaya fi Gharib Al Hadith wal Athar النهاية في غريب الأثر  La fin dans un effet étrange»

https://archive.org/details/waq48472/page/n0

«On disait aux arabes, Oummiyyin, car rarement il se trouvait quelqu’un parmi eux qui pouvait écrire ».

Vous voyez alors qu’il y a deux opinions principales parmi les lexicographes arabes sur ce sujet:

* Oummi veut dire les arabes qui n’avaient pas un Livre Divin.

* Oummi signifie celui qui ne sait ni lire ni écrire et ne l’a pas appris chez un enseignant.

L’adjectif « oummi/ommiyoun » est présent dans 6 versets du Coran pour décrire le peuple arabe de « oummiyoun »

Sourate 2  البقرة al-Baqara la Vache verset 78.

وَمِنْهُمْ أُمِّيُّونَ لاَ يَعْلَمُونَ الْكِتَابَ إِلاَّ أَمَانِيَّ وَإِنْ هُمْ إِلاَّ يَظُنُّونَ

Il y a parmi eux certains illettrés pour lesquels la connaissance du Livre se borne à quelques chimères ou à quelques simples conjectures.

 

Wa minhoum oummiyyouna la yaAlamoun al kitaba illa amaniya wa-in houm illa yathounnoun’

Sourate 3 آل عمران  āli ʿimrān la Famille d’Imran verset 20

 

فَإنْ حَآجُّوكَ فَقُلْ أَسْلَمْتُ وَجْهِيَ لِلّهِ وَمَنِ اتَّبَعَنِ وَقُل لِّلَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ وَالأُمِّيِّينَ أَأَسْلَمْتُمْ فَإِنْ أَسْلَمُواْ فَقَدِ اهْتَدَواْ وَّإِن تَوَلَّوْاْ فَإِنَّمَا عَلَيْكَ الْبَلاَغُ وَاللّهُ بَصِيرٌ بِالْعِبَادِ

S'ils te contredisent, dis-leur : «Je me soumets à Dieu, moi et ceux qui me suivent.» Après quoi, demande à ceux qui ont reçu l'Écriture et aux non-initiés : «Et vous? Êtes-vous soumis à Dieu?» S'ils se déclarent soumis à Dieu, c'est qu'ils ont pris la bonne voie, mais s'ils s'en détournent, rappelle-toi que ton rôle se limite à transmettre le Message. Dieu observe constamment Ses serviteurs.

Fa-in hajjouka faqul aslamtou wa jhiya lillahi wa mani ittabaAani wa qual lillathin’ outou al Kitab wa al-oummiyin’ aslamtoum fa-in aslamou faqadi ihtadaw wa-in tawallaw fa-innama Aalayka al balaghou wa Allahou basiroun bi al Aibadi

Dans ce verset, Dieu  a mis le mot « Al Oummiyyin » à côté des gens du Livre.

wa qual lillathin’ outou al Kitab قل للذین اوتوا الکتاب    , dis aux gens du Livre.

 wa al-oummiyin’ و الأمیین et les Oummiyin.

 

Que veut dire alors « Al Oummiyin الأُمِّيِّينَ » devant « les gens du Livre اوتوا الکتاب  »?

Bien-sûr qu’il existait beaucoup d’ignorants parmi les gens du Livre. Alors, si le mot « Oummi » voulait dire « illettré et ignorant », Dieu l’Unique devrait dire: « Dis aux savants et aux ignorants » au lieu de dire: « Dis aux gens du Livre et à Oummiyin ».

De ce fait, le mot Oummiyin dans ce verset signifie: « Les arabes de cette période avant la Révélation envoyée au Prophète Muhammad n’avaient pas de Livre Divin الكتب الإلهية al Koutoub al'ilhia».

Sourate 3 verset 75

وَمِنْ أَهْلِ الْكِتَابِ مَنْ إِن تَأْمَنْهُ بِقِنطَارٍ يُؤَدِّهِ إِلَيْكَ وَمِنْهُم مَّنْ إِن تَأْمَنْهُ بِدِينَارٍ لاَّ يُؤَدِّهِ إِلَيْكَ إِلاَّ مَا دُمْتَ عَلَيْهِ قَآئِماً ذَلِكَ بِأَنَّهُمْ قَالُواْ لَيْسَ عَلَيْنَا فِي الأُمِّيِّينَ سَبِيلٌ وَيَقُولُونَ عَلَى اللّهِ الْكَذِبَ وَهُمْ يَعْلَمُونَ

Parmi les gens des Écritures, il en est à qui tu peux confier un quintal (mille pièces)d'or et qui se ferait un devoir de te le restituer , il en est d'autres, en revanche, à qui tu ne confierais même pas un denier,(une seule pièce d’or) car, pour le récupérer, il te faudrait les harceler sans répit. Ces gens-là agissent ainsi parce qu'ils disent : «Nous n'avons aucun scrupule à avoir à l'égard de ces gentils (de ces démunis de culture)», prêtant ainsi sciemment à Dieu leurs propres mensonges.

Wa min ahli al Kitabi man in ta/manhou biqintarin youaddihi ilayka wa minhoum man in ta/manhou bidinarin la youaddihi ilayka illa ma doumta Aalayhi qa-iman thalika bi-annahoum qalou laysa AAalayna fi al-oummiyyin’ sabiloun wa yaqouloun’ Aala Allahi al kathiba wa hum yaAlamoun ».

Sourate 62 الجمعة al-jumuʾat le Vendredi -La réunion versets 2- 3.

Période Médinoise, qui  occupe la 110è place dans l'ordre chronologique.

هُوَ الَّذِي بَعَثَ فِي الْأُمِّيِّينَ رَسُولاً مِّنْهُمْ يَتْلُو عَلَيْهِمْ آيَاتِهِ وَيُزَكِّيهِمْ وَيُعَلِّمُهُمُ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَإِن كَانُوا مِن قَبْلُ لَفِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ

2. C'est Lui qui a envoyé aux gentils (parmis les démunis de l’Ecriture- les gens sans Livre) un Prophète (Messager)  issu d'eux-mêmes pour leur réciter Ses versets,(Signes) les purifier (les fait croitre en pureté) et leur enseigner le Coran et la Sagesse, alors qu'hier (auparavant)encore ils étaient plongés dans l'égarement manifeste.

 

Houwa allathi baAatha fi al-oummiyyina Rasoulan minhoum yatlou Aalayhim ayatihi wa youzakkihim wa youAallimuhoumou al Kitaba wa al Hikmata wa-in kanou min qablou lafi dalalin moubinin.

وَآخَرِينَ مِنْهُمْ لَمَّا يَلْحَقُوا بِهِمْ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

3. Et de ce Message, Dieu fera bénéficier d'autres parmi ceux qui ne les ont pas encore rejoints. Il est le Puissant, (l’Inaccessible) le Sage.

Wa akharina minhoum lamma yalhaqou bihim wa houwa al Aazizou al H akimou

 

Dans ce verset Dieu l’Unique dit que le Prophète fut envoyé pour enseigner le Livre et la sagesse. Est-il possible qu’un Prophète qui est illettré, soit envoyé pour enseigner le Livre?

Dans ce cas, on comprend que le mot « Oummi » ne signifie pas « illettré ».

Sourate 7  الأعراف al-Aʿrāf le Purgatoire versets 157- 158.

Période Mecquoise, qui  occupe la 39è place dans l'ordre chronologique.

الَّذِينَ يَتَّبِعُونَ الرَّسُولَ النَّبِيَّ الأُمِّيَّ الَّذِي يَجِدُونَهُ مَكْتُوباً عِندَهُمْ فِي التَّوْرَاةِ وَالإِنْجِيلِ يَأْمُرُهُم بِالْمَعْرُوفِ وَيَنْهَاهُمْ عَنِ الْمُنكَرِ وَيُحِلُّ لَهُمُ الطَّيِّبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَلَيْهِمُ الْخَبَآئِثَ وَيَضَعُ عَنْهُمْ إِصْرَهُمْ وَالأَغْلاَلَ الَّتِي كَانَتْ عَلَيْهِمْ فَالَّذِينَ آمَنُواْ بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُ وَاتَّبَعُواْ النُّورَ الَّذِيَ أُنزِلَ مَعَهُ أُوْلَـئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ

157. à ceux qui suivront l'Envoyé, qui est le Prophète illettré (gentil)* qu'ils trouvent mentionné chez eux dans le Pentateuque (Thora) et l'Évangile, et qui leur recommande (ordonnant) le Bien et leur interdit (empêchant) le Mal, (blâmable) qui déclare licite pour eux ce qui est bon (excellent) et illicite ce qui est impur, (mauvais) qui les soulage de leur fardeau et les délivre de leurs chaînes (carcans). Ceux qui auront cru en lui, qui l'auront secouru et soutenu, (fortifieront) qui auront pris pour guide la lumière descendue avec lui, ceux-là connaîtront le vrai bonheur.»

Allathin’ yattabiAoun al Raçoula al Nabiyya al-ommiyya allathi yajidounahou maktouban Aindahoum fi al Tawrat wa al-Injil ya/mourouhoum bi al MaAroufi wa yanhahoum Aani al Mounkari wa youhillou lahoumou al tayyibati wa youharrimou Aalayhimou al khaba-itha wa yadaAou Aanhoum israhoum wa al-aghlala allati kanat Aalayhim faallathin’ amanou bihi wa Aazzarouhou wa nasarouhou wa ‘tabaAou al noura allathi onzila maAAahou oila-ika houmou al mouflihoun’.

 

قُلْ يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنِّي رَسُولُ اللّهِ إِلَيْكُمْ جَمِيعاً الَّذِي لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ لا إِلَـهَ إِلاَّ هُوَ يُحْيِـي وَيُمِيتُ فَآمِنُواْ بِاللّهِ وَرَسُولِهِ النَّبِيِّ الأُمِّيِّ الَّذِي يُؤْمِنُ بِاللّهِ وَكَلِمَاتِهِ وَاتَّبِعُوهُ لَعَلَّكُمْ تَهْتَدُونَ

158. Dis : «Ô hommes ! Je suis, en toute vérité, le Prophète de Dieu, envoyé à vous tous par Celui à qui appartient le Royaume des Cieux et de la Terre. Il n'y a de divinité que Lui. C'est Lui qui fait vivre et mourir. Croyez donc en Dieu et en Son Envoyé, le Prophète que les hommes n'ont pas instruit, qui a foi en Dieu et en Ses paroles ! Suivez-le ! Vous n'en serez que mieux guidés !»

Qoul ya ayyouha al nasou inni Rasoulou Allahi ilaykoum jamiAan allathi lahu Moulkou al Samawati wa al-Ardi la ilaha illa houwa youhyi wa youmitou faaminou biAllahi wa Rasoulihi al Nabiyyi al-ommiyyi allathi you/minou biAllahi wa kalimatihi wa ‘tabiAouhou laAallakoum tahtadoun’.

*C'est-à-dire de le Gentillé. Paul de Tarse nommé aussi Saint Paul, du 1er siècle ( Chrétienne ) et mort vers 67 - 68 à Rome Italie actuelle, aimait à se dire « l’apôtre des Gentils » Muhammad est Lui-même Gentils dans la Thora et l’Evangile, voir la note sourate, 3 verset 81 (selon ce verset Dieu à demandé à chacun des Messagers antérieurs et comme condition préalable à leur mission de reconnaître et d’anoncer la venue d’un Messager à venir.Des exégètes musulmans se réfèrent entre autres aux passages suivants :

Pour Enoch Epître de Jude 14-15 (auteur est parfois identifié à Jude «ou Judas, aussi Lebbaeus» Thaddée  Ἰούδας Ἰάκωβος.

Selon latraditoin chrétienne, c'est un des quatre « frères » de Jésus dont les noms sont donnés dans le Nouveau Testament. Selon la tradition, après avoir effectué une prédication dans la région Palestine, il s'est rendu « dans le pays Arabe » (probablement en Nabathée الأنباط  al-Anbɑːṭ dans le nord de l'Arabie actuelle), en Syrie, en Mésopotamie et en Arménie.

 Nouveau Testament  EPISTULA  JUDE  ΙΟΥΔΑ   IUDAE  1  versets 14-15

 

14-Mais aussi c'est pour eux qu'a prophétisé Hénoch, le septième depuis Adam, en disant :

Grec : Προεφήτευσεν δὲ καὶ τούτοις ἕβδομος ἀπὸ Ἀδὰμ Ἐνώχ, λέγων, Ἰδού, ἦλθεν κύριος ἐν ἁγίαις μυριάσιν αὐτοῦ

Latin : Prophetavit autem et de his septimus ab Adam Enoch, dicens: Ecce venit Dominus in sanctis millibus suis

 

 15- Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades* pour exercer le jugement contre tous, et pour convaincre tous les impies de toutes les œuvres d'impiété qu'ils ont commises et de toutes les paroles insolentes qu'ont proférées contre lui les pécheurs impies.

Grec : ποιῆσαι κρίσιν κατὰ πάντων, καὶ ἐλέγξαι πάντας (N πάντας τοὺς ἀσεβεῖς αὐτῶν → πᾶσαν ψυχὴν) τοὺς ἀσεβεῖς αὐτῶν περὶ πάντων τῶν ἔργων ἀσεβείας αὐτῶν ὧν ἠσέβησαν, καὶ περὶ πάντων τῶν σκληρῶν ὧν ἐλάλησαν κατ’ αὐτοῦ ἁμαρτωλοὶ ἀσεβεῖς.

Latin :  facere iudicium contra omnes, et arguere omnes impios de omnibus operibus impietatis eorum, quibus impie egerunt, et de omnibus duris, quae locuti sunt contra Deum peccatores impii.

* dix mille, dix milliers en hebreux  רְבָבָה  revavah plusieurs mille, multitude.

Bible  תנך ▼ Torah  תורה▼ Genèse  בראשית  Sefer Bereshit,▼ 'alliance et la circoncision▼Chapitre17

Abraham Chapitre17-versets1-8 et 16-20

Extrait

17-7 : J’établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, pour(selon) leurs générations (ce sera ) une alliance perpétuelle ; (en vertu de laquelle je serai ) d’être Dieu pour toi, ainsi qu’à ta postérité (après toi).

וַהֲקִמֹתִי אֶת־בְּרִיתִי בֵּינִי וּבֵינֶךָ וּבֵין זַרְעֲךָ אַחֲרֶיךָ לְדֹרֹתָם לִבְרִית עוֹלָם לִהְיוֹת לְךָ לֵאלֹהִים וּלְזַרְעֲךָ אַחֲרֶיךָ

vahaqimothiy èth-beriythiy béyniy ouvéynèkha ouvéyn zare'akha ah'arèykha ledorotham liveriyth 'olam liheyoth lekha lélohiym oulezare'akha ah'arèykha

vahaqimothiy èth-beriythiy béyniy ouvéynèkha ouvéyn zare'akha ah'arèykha ledorotham liveriyth 'olam liheyoth lekha lélohiym oulezare'akha ah'arèykha

17-20 : Quant à (A l'égard) d'Ismaël ( Ishma'él), je t'ai entendu (je t'ai exaucé): voici, je l'ai béni. Je le fais fructifier (je le rendrai fécond), je le multiplie beaucoup, beaucoup (à l’infini) . Il enfantera douze nassis (princes), je le donne (je ferai de lui) pour grande nation.

לְיִשְׁמָעֵאל שְׁמַעְתִּיךָ הִנֵּה בֵּרַכְתִּי אֹתוֹ וְהִפְרֵיתִי אֹתוֹ וְהִרְבֵּיתִי אֹתוֹ בִּמְאֹד מְאֹד שְׁנֵים־עָשָׂר נְשִׂיאִם יוֹלִיד וּנְתַתִּיו לְגוֹי גָּדוֹל

ouleyishema'él shema'etthiykha hinnéh bérakhetthiy otho vehipheréythiy otho vehirebéythiy otho bimeod meod shenéym-'asar nesiyim yoliyd ounethatthiyv legoy ggadol

ouleyishema'él shema'etthiykha hinnéh bérakhetthiy otho vehipheréythiy otho vehirebéythiy otho bimeod meod shenéym-'asar nesiyim yoliyd ounethatthiyv legoy ggadol

 

 Bible  תנך ▼   Torah  תורה ▼ Genèse  בראשית Sefer Bereshit, ▼ Bénédiction de Jacob▼ Chapitre 49 ▼ Verset  10 

Jacob 

Le sceptre ne s'éloignera point de Juda (Iiehouda), Ni le bâton souverain (le législateur )d'entre ses pieds (sa postérité), Jusqu'à ce que vienne le Schilo, Et que les peuples lui obéissent (s’assemblent auprès de lui).

 לֹא־יָסוּר שֵׁבֶט מִיהוּדָה וּמְחֹקֵק מִבֵּין רַגְלָיו עַד כִּי־יָבֹא שִׁילֹה וְלוֹ יִקְּהַת עַמִּים

lo-yassour shévèt miyhoudah oumeh'oqéq mibéyn ragelayv 'ad kiy-yavo shiyloh velo yiqqehath 'ammiym.

Bible  תנך ▼ Torah  תורה ▼ Deutéronome  Devarim, Paroles דברים ▼ les Prophètes ▼  Chapitre 18 ▼ Verset  18 

Moïse 18- 18 et chapitre 33 verset 2

18-18 : Je leur instituerai (susciterai pour eux un prophète (un inspiré ) du milieu (du sein ) de leurs frères, comme toi ; je mettrai Mes Paroles (Ma Parole) dans sa bouche, il leur dira (il leur parlera ) tout ce je lui commanderai (il leur parlerai).

נָבִיא אָקִים לָהֶם מִקֶּרֶב אֲחֵיהֶם כָּמוֹךָ וְנָתַתִּי דְבָרַי בְּפִיו וְדִבֶּר אֲלֵיהֶם אֵת כָּל־אֲשֶׁר אֲצַוֶּנּוּ

naviy aqiym lahèm miqqèrèv ah'éyhèm kamokha venathatthiy devaray bephiyv vedibèr aléyhèm éth kol-ashèr atsaouènnou

 

33-2 : Il dit: L'Eternel (YHVH) est venu du Sinaï, Il s'est levé sur eux de Séir, Il a resplendi de la montagne de Paran (du Mont Parane), Et il est sorti du milieu des saintes myriades: Il leur a de sa droite envoyé le feu de la loi.

יֹּאמַר יְהוָה מִסִּינַי בָּא וְזָרַח מִשֵּׂעִיר לָמוֹ הוֹפִיעַ מֵהַר פָּארָן וְאָתָה מֵרִבְבֹת קֹדֶשׁ מִימִינוֹ אֵשְׁדָּת לָמוֹ

vayyomar hashem missssiynay ba vezarah' misé'iyr lamo hophiy'a méhar Paran veathah mérivevoth qodèsh miymiyno ésheddath lam.

Note : מדבר פראן  Midbar Parean. C'est également là que Agar, הָגָר هاجر - Hajar la seconde épouse d'Abraham, et leur fils Ismaël  ישׁמעאל  Išma`e’l  إسماعيل  Ismāʿīl sont envoyés. Notons que selon la Bible, Abraham אַבְרָהָם Ibrahim إبراهيم est parti de Ur  אור, أور ,actuellement Tall al-Muqayyar, تل المقير, « la colline poissée/bitumée »jusqu'en Palestine en passant par l'Égypte, et que Moïse s'est enfui de l'Égypte pour se réfugier à Madian, מִדְיָן مديان pays situé dans la partie nord-ouest de la péninsule arabique, à l’est du golfe d’Aqaba ; limité au nord par Edom, אֱדוֹם 'Ĕdôm "rouge ou roux", إدوم en Syriaque : ܐ ܕ ܘ ܡ, en Grec : 'lδουμαία Idoumaía au sud par les Royaumes d’Arabie, sans compter les 40 ans d'errance de tout le peuple d'Israël dans le désert selon la Bible et le Coran.

 

 Bible - תנך ▼  Hagiographes -  כתובים Ketouvim ▼   Daniel - דנייאל ▼  Chapitre. 7 ▼  Verset.  14 ▼

A lui on donna la domination, la dignité et le Royaume, et tous les peuples, nations et langues, le servaient ; sa domination est une domination éternelle, qui ne sera pas transférée, et son règne ne sera pas détruit.

וְלֵהּ יְהִיב שָׁלְטָן וִיקָר וּמַלְכוּ וְכֹל עַמְמַיָּא אֻמַיָּא וְלִשָּׁנַיָּא לֵהּ יִפְלְחוּן שָׁלְטָנֵהּ שָׁלְטָן עָלַם דִּי־לָא יֶעְדֵּה וּמַלְכוּתֵהּ דִּי־לָא תִתְחַבַּל

veléhh yehiyv shaletan viyqar oumalekhou vekhol 'amemayya oumayya velishanayya léhh yipheleh'oun shaletanéhh shaletan 'alam ddiy-la yè'eddéh oumalekhouthéhh ddiy-la thitheh'abal

 

David - ▼  Isaïe  Extraits.

 Bible תנך ▼ Hagiographes  כתובים ▼ Psaumes  תהילים  mizmowr  ▼ Chapitre  65 ▼ Verset 5 ▼

Heureux celui que tu choisis et que tu admets en ta présence, Pour qu'il habite dans tes parvis! Nous nous rassasierons du bonheur de ta maison, De la sainteté de ton temple.

אַשְׁרֵי תִּבְחַר וּתְקָרֵב יִשְׁכֹּן חֲצֵרֶיךָ נִשְׂבְּעָה בְּטוּב בֵּיתֶךָ קְדֹשׁ הֵיכָלֶךָ

asheréy tthiveh'ar outheqarév yishekon h'atsérèykha nisebe'ah betouv béythèkha qedosh héykhalèkha

 

Bible  תנך ▼ Prophètes  נביאים Les Nevi'im ▼  Isaïe  ישעיהו ▼  Chapitre  42 ▼ Verset  11.

 Que le désert et ses villes élèvent la voix! Que les villages occupés par Kédar élèvent la voix! Que les habitants des rochers tressaillent d'allégresse! Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie!

יִשְׂאוּ מִדְבָּר וְעָרָיו חֲצֵרִים תֵּשֵׁב קֵדָר יָרֹנּוּ יֹשְׁבֵי סֶלַע מֵרֹאשׁ הָרִים יִצְוָחוּ

yiseou midebar ve'arayv h'atsériym tthéshév qédar yaronnou yoshevéy ssèla' mérosh hariym yitsevah'ou 

 Bible  תנך ▼ Prophètes  נביאים Les Nevi'im ▼  Isaïe ישעיהו ▼  Chapitre  43 ▼  Verset  8 

Qu'on fasse sortir le peuple aveugle, qui a des yeux, Et les sourds, qui ont des oreilles.

הוֹצִיא עַם־עִוֵּר וְעֵינַיִם יֵשׁ וְחֵרְשִׁים וְאָזְנַיִם לָמוֹ

hotsiy 'am-'iouér ve'éynayim yésh veh'éreshiym veazenayim lamo 

 

Bible  תנך ▼   Prophètes נביאים  Les Nevi'im ▼   abacuc  חבקוק ▼   Chapitre  3 ▼  Verset  3 

Dieu vient de Théman, Le Saint vient de la montagne de Paran... Pause. Sa majesté couvre les cieux, Et sa gloire remplit la terre.

אֱלוֹהַ מִתֵּימָן יָבוֹא וְקָדוֹשׁ מֵהַר־פָּארָן סֶלָה כִּסָּה שָׁמַיִם הוֹדוֹ וּתְהִלָּתוֹ מָלְאָה הָאָרֶץ

éloha mitthéyman yavo veqadosh méhar-paran ssèlah kissssah shamayim hodo outhehillatho maleah haarèts 

 

Jean Apocalypse ΑΠΟΚΑΛΥΨΙΣ  ΙΩΑΝΝΟΥ  APOCALYPSIS IOANNIS  2 versets 26-29. extrait

26-Et celui qui vaincra et celui qui gardera mes œuvres jusqu'à la fin, je lui donnerai puissance sur les nations.

Καὶ ὁ νικῶν καὶ ὁ τηρῶν ἄχρι τέλους τὰ ἔργα μου, δώσω αὐτῷ ἐξουσίαν ἐπὶ τῶν ἐθνῶν

Et qui vicerit, et custodierit usque in finem opera mea, dabo illi potestatem super gentes.

 

Jésus parle. Mathieu ΚΑΤΑ ΜΑΘΘΑΙΟΝ  EVANGELIUM SECUNDUM MATTHAEUM 21- 43

C'est pourquoi je vous dis que le royaume de Dieu vous sera ôté et sera donné à une nation qui en produit les fruits.

Διὰ τοῦτο λέγω ὑμῖν ὅτι ἀρθήσεται ἀφ’ ὑμῶν ἡ βασιλεία τοῦ θεοῦ, καὶ δοθήσεται ἔθνει ποιοῦντι τοὺς καρποὺς αὐτῆς.

Ideo dico vobis quia auferetur a vobis regnum Dei et dabitur genti facienti fructus eius.

 

Jean ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ  EVANGELIUM SECUNDUM IOANNEM Chapitre14 versets-15-16

15-Si vous m'aimez, gardez mes commandements.

Ἐὰν ἀγαπᾶτέ με, τὰς ἐντολὰς τὰς ἐμὰς τηρήσατε. (N τηρήσατε → τηρήσετε)

Si diligitis me, mandata mea servate.

 

16- Et moi, je prierai le Père*, et il vous donnera un autre aide, afin qu'il soit éternellement avec vous,.

* Dieu comme Créateur et source de la vie, le Législateur  du monde, le  Régisseur  de toutes choses.

Καὶ ( ( N Καὶ ἐγὼ → Κἀγὼ ). ἐγὼ ἐρωτήσω τὸν πατέρα, καὶ ἄλλον παράκλητον δώσει ὑμῖν, ἵνα μένῃ (N μένῃ → –) μεθ’ ὑμῶν εἰς τὸν αἰῶνα, (N αἰῶνα → αἰῶνα ᾖ).

et ego rogabo Patrem, et alium Paraclitum dabit vobis ut maneat vobiscum in aeternum

 

Jean ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ  EVANGELIUM SECUNDUM IOANNEM Chapitre 15 versets 26

Mais lorsque l'aide sera venu, lequel je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité*, qui procède du Père, c'est lui qui rendra témoignage de moi ;

Π) Ὅταν δὲ (N δὲ → –) ἔλθῃ ὁ παράκλητος, ὃν ἐγὼ πέμψω ὑμῖν παρὰ τοῦ πατρός, τὸ πνεῦμα τῆς ἀληθείας, ὃ παρὰ τοῦ πατρὸς ἐκπορεύεται, ἐκεῖνος μαρτυρήσει περὶ ἐμοῦ:

Cum autem venerit Paraclitus, quem ego mittam vobis a Patre Spiritum veritatis, qui a Patre procedit, ille testimonium perhibebit de me.

*Esprit - Souffle rūḥ  روح.

 

Jean ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ  EVANGELIUM SECUNDUM IOANNEM Chapitre 16 versets 7-16 extrait

7- Toutefois je vous dis la vérité : il vous est avantageux que je m'en aille ; car si je ne m'en vais, l'aide* ne viendra point à vous ; mais quand je m'en serai allé, je vous l'enverrai.

Ἀλλ’ ἐγὼ τὴν ἀλήθειαν λέγω ὑμῖν: συμφέρει ὑμῖν ἵνα ἐγὼ ἀπέλθω: ἐὰν γὰρ ἐγὼ (N ἐγὼ μὴ → μὴ) μὴ ἀπέλθω, ὁ παράκλητος οὐκ ἐλεύσεται πρὸς ὑμᾶς: ἐὰν δὲ πορευθῶ, πέμψω αὐτὸν πρὸς ὑμᾶς.

Sed ego veritatem dico vobis: Expedit vobis, ut ego vadam. Si enim non abiero, Paraclitus non veniet ad vos; si autem abiero, mittam eum ad vos.

*Consolateur -Défenseur" Mu-hammad signifie celui qui est loué en qui se fait la louange 

Sourate 61 الصفّ aṣ-ṣaff le Rang verset 6.

Période Médinoise, qui  occupe la 109è place dans l'ordre chronologique.

وَإِذْ قَالَ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ يَا بَنِي إِسْرَائِيلَ إِنِّي رَسُولُ اللَّهِ إِلَيْكُم مُّصَدِّقاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيَّ مِنَ التَّوْرَاةِ وَمُبَشِّراً بِرَسُولٍ يَأْتِي مِن بَعْدِي اسْمُهُ أَحْمَدُ فَلَمَّا جَاءهُم بِالْبَيِّنَاتِ قَالُوا هَذَا سِحْرٌ مُّبِينٌ

Souviens-toi également de Jésus, fils de Marie, qui disait : «Ô fils d'Israël, je suis le Messager de Dieu envoyé vers vous. Je viens confirmer le Pentateuque qui m'a précédé, et vous annoncer la venue après moi d'un Prophète du nom d'Ahmad.» Mais quand celui-ci est venu leur en apporter les preuves, ils se sont écriés : «C'est de la magie manifeste !»

Wa-ith qala Aïsa ibnou Maryama ya bani Israil inni Rasoulu Allahi ilaykoum musaddiqan lima bayna yadayya mina a ttawrati wa mubashshiran birasoulin ya/ti min baAdi ismouhou Ahmadou falamma jaahoum bi al bayyinati qalou hatha sihroun moubinoun.

 

8- Et quand il sera venu, il convaincra le monde de péché et de justice et de jugement ;

Καὶ ἐλθὼν ἐκεῖνος ἐλέγξει τὸν κόσμον περὶ ἁμαρτίας καὶ περὶ δικαιοσύνης καὶ περὶ κρίσεως:

Et cum venerit ille, arguet mundum de peccato et de iustitia et de iudicio.

 

14- C'est lui qui me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi et vous l'annoncera.

Ἐκεῖνος ἐμὲ δοξάσει, ὅτι ἐκ τοῦ ἐμοῦ λήψεται, ( N λήψεται → λήμψεται ) καὶ ἀναγγελεῖ ὑμῖν.

Ille me clarificabit, quia de meo accipiet et adnuntiabit vobis.

 

Littérature indou et zoroastrisme religion monothéiste de l'Iran ancien:

sourate 26 الشعراء  ash-Shuʿarāʾ  les Poètes verset 196.

Période Mecquoise, qui  occupe la 47èplace dans l'ordre chronologique.

وَإِنَّهُ لَفِي زُبُرِ الْأَوَّلِينَ

qui se trouvait déjà énoncée dans les anciennes Écritures.

Wa-innahou lafi Zubouri al-Awwalina

 

Tels :

Zen Avesta Ahura Mazda Seigneur de la Sagesse en persan اهورامزدا

Korda Avesta  خورده آفاستا Yacht یشت Yashts « Hymnes sacrificiels » 13 فروردین farvadin.

Ecrits à l'époque Sassanide vers le 5è siècle

Référence chapitre  28 verset 129 un iconoclaste qui s’appelera « le comblé de louange » ainsi que « Miséricorde pour tous »

 (entres autres passages de l’Avesta (l'ensemble des textes sacrés de la religion mazdéenne des zoroastriens)

Avesta

https://ia801406.us.archive.org/22/items/avestalivresacr00harlgoog/avestalivresacr00harlgoog.pdf

Korda avesta yacht yashts hymnes sacrificiels 13 farvadin

Dasâtir دساتیر  Dasatir-i-Asmani.(ordonnance-constituion) texte mystique zoroastrien (considéré comme un faux littéraire ) Le livre lui-même, probablement écrit par  Azar Kayvān ذر کیوان (né entre 1529 et 1533; mort entre 1609 et 1618; au Gujarat ગુજરાત  (à l’ouest de l’Etat Indien) durant le règne de l'empereur éclairé ابو الفتح جلال الدین محمد اکبر Abu'l-Fath Jalal-ud-din Muhammad Akbar  ( traite de la vie et des œuvres de 15 prophètes du zoroastrisme,

Dasatir  une langue à postériori en ce sens qu'elle mélange plusieurs langues non sans les déformer systématiquement, dans des sortes de jeux de langage assez classiques. Apparemment on trouve :
- Du persan en majorité
- De l'arabe
- De l'hindoustani
- Du sanskrit

Pour ceux qui venu lent en avoir une lecture (avec traduction en anglais)

Exemple  traduction de la phrase "et à chacun a son gardien"

En persan :

O hurkedâm râ puwurdigâr hast.  و هرکدام را پروردگار هست

en arabe وكل واحد هو الرب wa kouloun wahid hou alrab

Dans la langue originale :

O sâb kyâm râ zindâb âd. و ساب کیام را زنداب اد en arabe و الفرعية كايام زاندباد wa alfareiat kayam zandbad

Ici on observe des similarités :

و, o ou va signifie "et" dans les deux langues
ساب, sâb, vient probablement de l'hindoustani सब, sab, tout ou chaque
را, râ, est une particule marquant l'objet direct
کیام, kyâm est la déformation de kedam, "qui"

le mot زنداب  zindâb, "gardien" serait donc construit à partir du persan.

Voir ce lien

https://archive.org/stream/desatirorsacred00kausgoog#page/n419/mode/2up

 

Dasâtir دساتیر  Dasatir-i-Asmani.(ordonnance-constituion) texte mystique zoroastrien (considéré comme un faux littéraire ) Le livre lui-même, probablement écrit par  Azar Kayvān ذر کیوان (né entre 1529 et 1533; mort entre 1609 et 1618; au Gujarat ગુજરાત  (à l’ouest de l’Etat Indien) durant le règne de l'empereur éclairé ابو الفتح جلال الدین محمد اکبر Abu'l-Fath Jalal-ud-din Muhammad Akbar  ( traite de la vie et des œuvres de 15 prophètes du zoroastrisme,

Maitreya मैत्रेय  est généralement représenté en saint homme ou en prince.

Le texte, composé en plusieurs étapes, daterait d’entre le 1er siècle av. J.-C. et le milieu du 1er siècle ap. J.-C., soit plusieurs siècles après la mort du Bouddha. Selon le traducteur Burton Watson1925-2017  érudit américain connu pour ses nombreuses traductions de la littérature chinoise et japonaise en anglais il pourrait avoir été à l'origine écrit dans un dialecte prâkrit प्राकृत  prākṛta प्राकृत   langue indo-aryenne dérivée du sanskrit classique et d'autres dialectes indo-aryens, avant d'être plus tard traduit en sanskrit pour lui accorder une plus grande respectabilité. Jan Nattier a d’ailleurs proposé que ce serait le cas pour presque tous les sûtras parvenus en Chine avant le 4è siècle. Des fragments en sanskrit d’une version d’Asie centrale indépendante de la version chinoise ont été retrouvés dans les années 1990.

La première traduction en français fut faite en 1840 et publiée en 1852 par Eugène Burnouf 1801-1852 linguiste et indologue français  (Le Lotus de la Bonne Loi), à partir d'une version sanskrite primitive postérieure aux versions chinoises

https://www.fichier-pdf.fr/2016/08/11/sutra-le-lotus-de-la-bonne-loi/sutra-le-lotus-de-la-bonne-loi.pdf

https://fr.wikisource.org/wiki/Lotus_de_la_bonne_loi

Traduction par Eugène Burnouf.
Librairie orientale et americaine, 1925

Chapitre 16- 2

PROPORTION DES MERITES.

Pendant que cette exposition de la durée de la vie du Tathâgata était faite, un nombre immense et incalculable de créatures en retirèrent du profit. Alors Bhagavat s’adressa ainsi au Bôdhisattva Mahâsattva Mâitrêya : Pendant qu’a été donnée, ô toi qui es invincible, cette indication de la durée de la vie du Tathâgata, laquelle est une exposition de la loi, des centaines de mille de myriades de kôtis de Bôdhisattvas en nombre égal à celui de soixante-huit Ganges, ont acquis la patience surnaturelle dans la loi.

Chapitre 3

LA PARABOLE.

22. Sans aucun doute, je serai un Tathâgata vénéré dans le monde réuni aux Dêvas ; j’exposerai aux créatures cet état de Buddha, en y convertissant beaucoup de Bôdhisattvas.

Cela dit, Bhagavat parla ainsi à Çâriputtra : Je vais te témoigner mon affection, ô Çâriputtra, je vais t’instruire, en présence de ce monde comprenant la réunion des Dêvas, des Mâras et des Brahmâs, en présence des créatures formées de l’ensemble des Çramanas et des Brahmanes. Oui, Çâriputtra, tu as été mûri par moi pour l’état suprême de Buddha parfaitement accompli, sous les yeux de vingt fois cent mille myriades de kôtis de Buddhas ; et tu as, Çâriputtra, reçu longtemps l’instruction sous mes ordres. Par l’effet des conseils du Bôdhisattva, par l’effet du secret du Bôdhisattva, tu es né dans ce monde afin d’assister à mon enseignement. Ne te rappelant, ô Çâriputtra, ni l’ancienne prière que, grâce à la bénédiction du Bôdhisattva, tu as adressée pour suivre la loi, ni les conseils du Bôdhisattva, ni son secret, tu te dis : Je suis parvenu au Nirvâna complet. Pour moi, Çâriputtra, désireux de réveiller en toi le souvenir et la connaissance de l’ancienne prière que tu as adressée pour suivre la loi, j’exposerai aux Çrâvakas le Sûtra nommé le Lotus de la bonne loi, ce Sûtra où est expliquée la loi, qui contient de grands développements,

Chapitre 6

LES PRÉDICTIONS.

Bhagavat prononça dans cette occasion les stances suivantes :

17. Je vais aujourd’hui vous témoigner mon affection, ô Religieux, je vais vous instruire, écoutez-moi : Ce Sthavira Subhûti, l’un de mes Çrâvakas, sera Buddha dans l’avenir.

18. Et après avoir vu trente myriades complètes de kôtis de Buddhas, doués d’une grande puissance, ce Religieux observera, pour obtenir cette science, les règles de la conduite religieuse qui sont entre elles dans un parfait accord.

19. Ce héros, au temps de sa dernière existence, décoré des trente-deux signes [de beauté], et semblable à un poteau d’or, sera un grand Richi, bon pour le monde et plein de compassion.

20. Ce sera une terre belle à voir, excellente et agréable pour un grand nombre d’êtres, que celle qu’habitera l’ami du monde, occupé à sauver des myriades de kôtis de créatures.

21. Là existeront beaucoup de Bôdhisattvas, revêtus d’une grande puissance, habiles à faire tourner la roue qui ne revient pas en arrière, et qui, doués de sens pénétrants, embelliront cette terre de Buddha, sous l’enseignement de ce Djina.

22. Ce Djina aura beaucoup de Çrâvakas, des Çrâvakas dont il n’existe ni calcul, ni mesure, qui seront doués des six connaissances surnaturelles, de la triple science et des grandes facultés, et qui seront établis dans les six affranchissements.

23. La force de sa puissance surnaturelle sera inconcevable, lorsqu’il enseignera l’état suprême de Bôdhi ; des Dêvas et des hommes, en nombre égal aux sables du Gange, tiendront toujours devant lui les mains réunies en signe de respect.

24. Il existera pendant douze moyens Kalpas, et sa bonne loi pendant vingt autres moyens Kalpas ; l’image de la loi du Meilleur des hommes durera encore vingt autres moyens Kalpas.

Chapitre 23

ANCIENNE MÉDITATION DE BHÂICHADJYARÂDJA.

Ensuite le Bôdhisattva Mahâsattva Nakchatrarâdja-samkusumitâbhidjna parla ainsi à Bhagavat : Pourquoi, ô Bhagavat, le Bôdhisattva Mahâsattva Bhâichadjyarâdja se trouve-t-il dans cet univers Saha ? Il doit avoir eu à surmonter pour cela plusieurs centaines de mille de myriades de kôtis de difficultés.

Chapitre 8

PRÉDICTION RELATIVE AUX CINQ CENTS RELIGIEUX.

……… Il y paraîtra un nombre immense et incommensurable de centaines de mille de myriades de kôtis de Bôdhisattvas, tous possesseurs des grandes facultés surnaturelles, entièrement maîtres des diverses connaissances distinctes, habiles à instruire les créatures Ce Buddha aura des Çrâvakas dont le nombre dépassera tout calcul, des Çrâvakas doués des grandes facultés surnaturelles, d’un grand pouvoir, maîtres de la contemplation des huit [moyens d’] affranchissement. C’est ainsi que cette terre de Buddha sera douée de qualités infinies. Le Kalpa où il paraîtra se nommera Ratnâvabhâsa, et son univers se nommera Suviçuddha. La durée de son existence sera d’un nombre immense et incommensurable de Kalpas ; et quand le bienheureux Tathâgata Dharmaprabhâsa, vénérable, etc., sera entré dans le Nirvâna complet, sa bonne loi subsistera longtemps après lui, et l’univers où il aura paru sera rempli de Stupas faits de pierres précieuses. C’est ainsi, ô Religieux, que la terre de Buddha de ce Bienheureux sera douée de qualités que l’esprit ne peut concevoir. Voilà ce que dit Bhagavat : et après avoir ainsi parlé, Sugata, le Précepteur dit en outre ce qui suit.

14. Après avoir rendu un culte aux Guides des hommes, il possédera toujours la meilleure des bonnes lois ; il sera dans le monde un Buddha existant par lui-même, et connu dans l’univers sous le nom de Dharmaprabhâsa*. 15. Et sa terre sera parfaitement pure, et toujours rehaussée par les sept substances précieuses ; sa période sera le Kalpa Ratnâvabhâsa, et son séjour, l’univers Suviçuddha. 16. Il paraîtra dans cet univers plusieurs milliers de kôtis de Bôdhisattvas, entièrement maîtres des grandes connaissances surnaturelles, doués d’une pureté parfaite et des grandes facultés magiques ; ils rempliront la totalité de cet univers.

*Dharma धर्म désigne donc l'ensemble des normes et lois, sociales, politiques, familiales, personnelles, naturelles ou cosmiques. Le terme traduit parfois « religion»

Prabhāsa प्रभास quelque chose gaṇadhara गणधर (chef de groupe) « dont Metārya » un brahmane devanāgarī: ब्रह्मन् lié au sacré érudit de caste et de védique,pur, non mélangé. Maître de la Parole qui traite du sacré sous toutes ses formes, ilest un officiant du sacrifice védique. Après avoir pris l’initiation, il avait la connaissance et possédaint des acquis spéciaux ( labdhis ). Stimulent la maîtrise de soi ou shramana श्रमण désigne un moine errant, qui accomplit des actes de mortification et d'austérité dérivé de la racine verbale śram "'exercer, effort, travail". Śramaṇa signifie donc "une personne qui s'efforce" similitude avec le Prophète qui séjournait régulièrement dans la grotte?, autonomie) et le développement spirituel à travers un chemin de paix permettant à l'âme de progresser jusqu'au but ultime.

Prabhāsa प्रभास signifie aussi  Un lieu de pèlerinage près de Dwarka द्वारका dans l'État du Gujarat en Inde (voir carte Atlas du Coran Adam)

Adam inde dwarka dans l etat du gujarat

 

En 1997 la traduction de la version chinoise de Kumarajiva कुमारजीव un moine bouddhiste koutchéen   344-413 ou 350-409 traducteur érudit, versé dans la littérature védique  transcriptions par Jean-Noël Robert orientaliste français, né en 1949, spécialiste de l’histoire du bouddhisme au Japon et de ses antécédents chinois.

 

sourate 9 التوبة at-Tawba Le Repentir verset 128.

Période Médinoise, qui  occupe la 113è place dans l'ordre chronologique.

لَقَدْ جَاءكُمْ رَسُولٌ مِّنْ أَنفُسِكُمْ عَزِيزٌ عَلَيْهِ مَا عَنِتُّمْ حَرِيصٌ عَلَيْكُم بِالْمُؤْمِنِينَ رَؤُوفٌ رَّحِيمٌ

Un Prophète,(très certainement)  issu de vous-mêmes, est venu vers vous ! Il compatit à ce que vous endurez (auquel pèselourd la perte que vous subissez)  et il est plein de sollicitude pour vous, car Il est toute Bonté (qui est Doux) et toute Compassion (Miséricordieux) pour les croyants !

Laqad jaakoum Raçouloun min anfousikoum Aazeezoun Aalayhi ma Aanittoum harisoun Aalaykoum bi al mou/minina Raoufoun Rahimoun.

sourate 26 الشعراء  ash-Shuʿarāʾ  les Poètes verset 107.

Période Mecquoise, qui  occupe la 47èplace dans l'ordre chronologique

Inni lakoum Rasouloun aminoun   Je viens à vous en messager (sûr) digne de confiance.إِنِّي لَكُمْ رَسُولٌ أَمِينٌ

Les Pourana पुराण et les Veda वेद vision - connaissance  Hindous Brahamistes prédisent un sage* surgi du désert, appelé  « Digne de Louange »

*Rishi: ऋषि  patriarche, sage, ascète, ermite »

Les savants et les orientalistes Hindous affirment qu'ils ont moins de quatre mille ans. Cette date correspond approximativement à l'epoque d'Abraham (environ -1800).
 L'analyse des Vedas révèle des différences au sujet des endroits où ces livres ont été révélés et les Rishis [Prophètes] à qui ces écritures ont été révélées. Néanmoins, les Vedas sont les écritures les plus authentiques des Hindous.

Tous les livres principaux des Hindouistes contiennent des prophéties à propos de Muhammad.  En plus de l'évocation de certaines de ses qualités, les événements de sa vie, Abraham, la Ka'bah, Bakkah [Makkah] et l'Arabie, les prophéties mentionnent ses noms "Mahamad", "Mamah" et "Ahmad". Le nom "Mahamad" apparaît dans les Puranas, "Mamah" dans le Kuntap Sukt [dans l'Atharva Veda] et "Ahmad", dans le Sama Ved

Le Veda affirme que le "Kalki* Autar (avatar)" sera le dernier Messager/Prophète de Bhagwan [Allah], guide pour le monde entier. Après avoir cité ces références, le Pundit Parkash dit que cela ne peut s'appliquer véritablement que dans le cas de Muhammad .

Selon la croyance Hindoue, le monde Hindou attend "le guide et le chef de file", du nom de Kalki AvatarLe prophète qui sera né à Kali Yug, son nom sera "SARWANAMA" ".
Chapitre "Partie Sarg" de Bavishya Puran

* Kalkî ou Kalkin कल्कि, « destructeur des impurs » montera un cheval blanc ailé.

https://www.alislam.org/hindi/Kalki-Avtar.pdf

Dictionnaire sancrit français http://sanskrit.inria.fr/Heritage.pdf

Kalki Purana कल्कि पुराण

Le Prophète Muhammad sur lui le salut et la paix est mentionné comme «नराशंस Narashangsa - Narâsansa le Louangé »*

* नराशंस   praśamsā 'le désir ou l'éloge (louange) des hommes': un nom mystique d' Agni अग्नि  “ feu” स्तवः stavaḥ  éloge louange

  avec  sa description, en plusieurs endroits, dans les écritures Hindoues, notamment :

Livre 1 du Rigveda exemple extraits
I. hymne 13 verset 3 

J’invoque ici, dans cette assemblée, (celui qu’on appelle) Narâsansa, (le dieu) chéri et sacrificateur, dont la langue est si douce.
II. hymne 18 verset 9  III. hymne 106 verset 4  IV. hymne 142 verset 3

Livre 2 du Rigveda
I. hymne 3 verset 2

Livre 3 du Rigveda
I. hymne 29 verset 11

Livre 5 du Rigveda extrait

I. hymne 5 verset 2

Au milieu de ces Dévas qui, pieux et purs, maîtres de la prière, préparent les deux espèces d’holocaustes, nous célébrons par des sacrifices la grandeur de l’adorable Narâsansa

Livre 7 du Rigveda
I. hymne 2 verset 2

Livre 10 du Rigveda
I. hymne 64 verset 3
II. hymne 182 verset 2

Uttararchik du Samveda «Uttara-Archik Sama Veda », सामवेदः mélodie

I. mantra 1349

Yajurved यजुर्वेद

Chapitre 20 verset 37
Chapitre 20 verset 57
Chapitre 21 verset 31
Chapitre 21 verset 55
Chapitre 28 verset 2
Chapitre 28 verset 19
Chapitre 28 verset 42
Chapitre 29 verset 27

Livre 1 du Yajurved
Chapitre 6 verset 4
Chapitre 7 verset 4

chapitre 2 versets 5, 7

Rig veda ऋग्वेद,  devanāgarī  Livre des hymnes Lecture Septième Hymne 6 à Indra, par les cinq Richis (Mètre : Trichtoubh.)

https://fr.wikisource.org/wiki/Rig_V%C3%A9da_ou_Livre_des_hymnes/Section_1/Lecture_7#cite_ref-15

exemple : voir aussi hymne 11 v 15

4. Il est parmi les Angiras* le plus grand, parmi les bienfaiteurs le plus généreux, parmi les amis le plus dévoué, le premier parmi les êtres dignes d’être loués et célébrés. Qu’Indra** accompagné des Marouts*** vienne à notre secours !

* Angiras  अंगिरस् un rishi  ऋषि  un sage védique de l’hindouisme, un enseignant de la connaissance divine, un médiateur entre les hommes et les dieux, Ce sont le caractère du Prophète Muhammad.

Rig veda ऋग्वेद Sa composition remonte entre 1500 et 900 avant Jésus selon les indologues, les philologues et les linguistes.

**Indra इन्द्र est le roi des dieux, Seigneur du Ciel.

***maruts मरुत génies aénies aériens, des héros, des dieux, tous êtres surnaturels qui sont la personnification des vents. Marout وَمَرُوتَ seraient un ange qui enseigne la magie aux hommes.

 

Rig veda ऋग्वेद,  devanāgarī  Livre des hymnes Livre I, Cantique 53 verset 9 :
Le mot Sanscrit utilisé est Sushràma, सुश राम ce qui signifie mot signifie "agréable, charmant, charmant, beau, charmant" « le digne d’éloge » « le bien loué » qui signifie محمد Muhammad

https://archive.org/details/mondeanciencivil01languoft/page/58

https://fr.wikisource.org/wiki/Rig_V%C3%A9da_ou_Livre_des_hymnes

 

Bhaviṣya Purāṇa ou Bhaviṣyapurāṇa भविष्य पुराण

Prati Sarag Parv III Khand 3 Adhay 3 Shloka 5 à 8. 
"Le Malecha मलछा « le grand Seigneur » (appartenant à un pays étranger et parlant une langue étrangère), un maître spirituel qui apparaîtra avec ses compagnons. Son nom sera Muhammad.  राजा भोज Raja Bhoj après avoir donné ce Maha Dev महादेव Arabe ( le bon augure - de caractère angélique) un bain dans le Panchgavya पञ्चगव्यम् "mélange de cinq produits à base de vache" et l'eau du Gange गंगा, (fleuve au nord de l'Inde) (c’est-à-dire le purifiant de tous péchés) lui offrant un cadeau pour son dévouement sincère et lui montrant toute révérence énoncée : « Je fais révérence à toi. Ô vous! La fierté de l’humanité, l’habitant de l’Arabie, Vous avez recueilli une grande force pour tuer le Diable et vous avez vous-même été protégé contre les opposants du Malecha. »

Il est mentionné dans Bhagwat Purana Khand 1 Adhyay 3 Sholka 25 :

" Ensuite, dans le crépuscule de l'âge de Kali, lorsque les rois seront aussi bon que les voleurs, ce protecteur du monde naîtra de Vishnuyasa sous le nom de Kalki ".

La description du Kalki Avatar c'est à dire le dernier est donnée dans les versets Kalki Purana chapitre 2 versets 5, 7, 11 et 15.

1. Nom de la mère: Sumati c'est à dire Aminah

" Le nom de sa mère sera Sumati " Kalki Purana 2: 4 à11, ce qui signifie doux et réfléchi, le nom de la mère du prophète Muhammad (sur lui le salut et la paix) est Aminah, ce qui signifie doux et pacifique.

2. Nom du père: Vishnu yash    विष्णु यछ,   فيشنو ياش   c'est à dire Abdullah

Le nom de son père sera "Vishnuyash", qui signifie "adorateur de Vishnu विष्णु ", c'est à dire "adorateur de Dieu".le Kalkî ou Kalkin कल्कि, « destructeur des impurs ». Le père de Muhammad s'appelait Abdullah - ‘Abd Allāh  عبد الله‎,  qui signifie "obéissant adorateur d'Allah, اللَّهَ le Dieu Unique".

3. Né à Shambala शम्भल * « lieu du bonheur paisible » c'est à dire La Mecque

Il naîtra dans un village appelé "Sambhala", qui signifie maison de la paix et de la sécurité. La Mecque est connue sous le nom de Darul Aman, دارالامان qui signifie maison de la paix et de la sécurité.

* premier dirigeant de Shambalha est Al-Khidr,** الخضر, ou Khezr « Le Vert-  Le Verdoyant », personnage important de l'alévisme العلوية ‎  al ‘alawīyyah  et du soufisme  تصوف, tassawuf (élévation spirituelle du cheminement vers la connaissance).  Est identifié à un autre personnage mystérieux de la Bible, Melchisédech  מַלְכֵּי־צֶדֶק  malkî-ṣedeq « roi de justice »Genèse dans l’histoire d’Abraham chapitre 14 versets 18 à 20 .Hamza Youssouf  né Mark Hanson  1958  universitaire américain pense qu'il peut correspondre à Bouddha. Il serait un descendant de Noé, de la cinquième génération. Il est l'un des 124 000 Prophètes, et l'un des quatre Prophètes éternels de l'Islam.

** Coran : sourate 18 الكهف Al-Kahf la Grotte verset 65

Période Mecquoise qui occupe la 69è place dans l’ordre chronologique.

 «Fawa jada `Abdan min `ibâdinâ »,  فَوَجَدَا عَبْداً مِّنْ عِبَادِنَا  «Ils rencontrèren l'un de Nos serviteurs ».

4. Né dans la maison du Prêtre chef

Il naîtra dans la maison du chef du village de Sambhala. Muhammad (sur lui le salut e tla paix) est né dans la maison du chef de la Kaaba.

" Alors, Kalki Avatar naîtra à "Shambal Gram" dans la maison du Brahmn Mahant (chef religieux) nommé Wishnu Wesh ".

Kalki Puran, Adhyai 2, Ashlok 4

Bagwat Puran, Skand 12, Adhyai 2, Ashlok 18

Brahmane Mahant ब्राह्मण महंत signifie prêtre spirituel et très respecté responsable d’un gurdwārā ਗੁਰਦੁਆਰਾ qui prie, écoute et chante  et médite.

Le premier prêtre très respecté de la Mecque était 'Amr al-ʻUlā عمرو العلا connu sous Hashim ibn Abd Manaf هاشم بن عبد مناف , vers. 464–497 « destructeur du mal  هاشم Hashim »,   puis son fils Abd al-Muttalib عبد المطلب grand-père du Prophète Muhammad (sur lui le salut et la paix). Muhammad est né dans la maison d'Abdul Mutalib. En bref, Muhammad est né dans la tribu respectable de Quraysh قريش qui habitait et contrôlait historiquement la Mecque et sa Ka'aba  لْـكَـعْـبَـة "Le Cube"*, qui jouissaient de beaucoup de respect et d'une haute place sociétale.

*de nos jour nommée Al-Masjid Al-Ḥarām لْـمَـسْـجِـد الْـحَـرَام , la Mosquée Sacrée

 son chariot touchera le ciel (mîrâj معراج,  échelle, ascension), un sage  aux chameaux

 Isaie chapitre 21 versets 6-7;

Bibleתנך ▼   Prophètes נביאים nébīīm ▼   Isaïe  ישעיהו ▼   Chapitre  21 ▼   Versets  6 -7

כִּי כֹה אָמַר אֵלַי אֲדֹנָי לֵךְ הַעֲמֵד הַמְצַפֶּה אֲשֶׁר יִרְאֶה יַגִּיד 

6-Car ainsi me dit (m'a parlé) le Seigneur : Va, place l’observateur, (une sentinelle) *qu’il annonce (qu'elle déclare) ce qu’il verra (ce qu'elle voit).

kiy khoh amar élay adonay lékhe ha'améd hametsapèh ashèr yireèh yaggiyd

*  הַעֲמֵד  al woukouf     الوقوف   debout en stationnement  הַמְצַפֶּה l’obervateur المشاهد  al mashahid (lieu saint).

L observateur texte en hebreux

deux de ses grandes victoires avec trois cents et dix milles saints (à la bataille de Badr غزوة بدر  ghazwat Badr le 13 mars 624 et à la Mecque فتح مكة‎ fatḥ Makkah vers le 11décembre 629 ou le 1er ou le 11  janvier 630 (entre le 10 et 20 de Ramadan, en l'an 8 après l'Hégire). La conversion de ces dates au calendrier julien dépend des hypothèses retenues quant au calendrier utilisé à la Mecque à l’époque. Le Prophète rassembla une armée d'environ 10 000 hommes et marcha vers La Mecque Cet événement est également appelé Fatah al-`Adhim الفتح الأعظم la grande victoire conquête.

Sourate 8  الأنفال  Al-Anfal le Butin.

Période Médinoise, qui occupe la 88è place dans l'ordre chronologique, se situant en mars 622 après le combat de Badr.Il est toutefois supposé que les versets 30 à 36 sont de la Période Mecquoise.

………………………… إِذْ يُوحِي رَبُّكَ إِلَى الْمَلآئِكَةِ أَنِّي مَعَكُمْ

Puis Il révéla aux anges : «Je suis avec vous ! ……………………..

Ith youhi Rabbouka ila al malaikati anni maAakoum ……………….

Ailleurs  dans le Kalni Pourana (mineur) कल्कि पुराण (manisfestation guerrière, la dernière incarnation de Dieu) son père s’appelle esclave de Dieu عبد الله  AbdAllah et sa mère آمنة Amina  digne de confiance. De même il doit naître dans le pays de sable et se réfugier au nord de sa ville natale etc. Rappelons que Pourana पुराण signifie littéralement « Ecrits anciens -vieux» Termes également employé dans le verset :

sourate 26 الشعراء ash-Shuʿarāʾ les Poètes  verset 196.

Période Mecquoise, qui  occupe la 47è  place dans l'ordre chronologique.

وَإِنَّهُ لَفِي زُبُرِ الْأَوَّلِينَ

qui se trouvait déjà énoncée dans les anciennes Écritures.

Wa-innahou lafi Zuubuuri al-awwalina

Tous les anciens Livres religieux préconisent la venue d’un grand Messager de Dieu sauf le Coran sourate 33 verset 40, qui dit qu’avec Muhammad le sceau est apposé aux Messagers de Dieu l’Unique, bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam.

Voir la note à sourate 29 لعنكبوت al-ʿankaboūt,  l’Araignée verset  48.

Période Mecquoise qui occupe la 85è place dans l’ordre chronologique.

وَمَا كُنتَ تَتْلُو مِن قَبْلِهِ مِن كِتَابٍ وَلَا تَخُطُّهُ بِيَمِينِكَ إِذاً لَّارْتَابَ الْمُبْطِلُونَ

Avant le Coran, tu ne récitais aucun livre ni n'en écrivais aucun de ta dextre. Sans quoi, les négateurs auraient trouvé argument pour douter de l'authenticité du Coran,

Wa ma kounta tatlou min qablihi min kitabin wa la takhouttouhou biyaminika ithan lairtaba al moubtilouna.

Note. Tu as vécu longtemps au sein de ton peuple avant de lui apporté le Coran (Rappel) et qu’il ne te soit révélé. De longues années  desquelles tu ne sais ni lire ni écrire (n’a jamais lu de livre et su écrire) et tout homme (un chacun) de (parmi) ton peuple ou les autres tribus sait que tu es un analphabète c’était ainsi qu’on décrivait le Messager de Dieu  sur lui le salut et la paix dans les Livres antérieurs, sinon les gens du faux parmi les ignorants auraient conçu des doutes et auraient dit :

 Peut être s’est-il inspiré des livres des anciens Prophètes. إنهُ رُبما اقْتَبَسَ ما يَقُولُ مِنْ كُتُبِ الانبيا 'iinah roubama  aqtabas ma yaqoul min Koutoubi al ‘Anbia » Mais attendu que tu analphabeète, leurs soupçons ne sont pas valable.

C’est ainsi que le Messager de Dieu  sur lui le salut et la paix demeura toute sa vie, et jusqu’au jour de la réssurection, incapable d’écrire une seule ligne, voire une seule lettre, de sa main. D’ailleurs, des scribes, à son service, écrivaient sous sa dictée les révélations, ou les lettres qu’il envoyait aux différentes contrées de la terre. (Ibn Kathir volume 7 page 523 édition Daroussalam 2010 et  Aysar at Tafâsir voume 2 page197 édition d’Ennour 2012)

 

Certains croient que: « Ce verset veut dire que le Prophète ne savait ni lire ni écrire ». Alors qu'il est probable  que  durant la dernière période sa vie et de sa Mission, il avait quelques connaissances en lecture et écriture.

Etudions le texte deux sujets dans ce verset:

تَتْلُوا۟  il récitait

verbe.
تَلاَ  tala : succéder, suivre, bouquiner, lire, émaner, psalmodier

كِتَٰبٍ  Ce sont des registres

verbe.
كَتَبَ kataba : écrire / composer / enjoindre, imposer, obliger, forcer / envoyer
كَتَّبَ kataba: enseigner l'écriture à qqn. / écrire, rédiger un livre / rassembler des cavaliers
كاتَبَ ktaba : correspondre, échanger des courriers ou des écrits
أَكْتَبَ 'aktaba : dicter
اِكْتَتَبَ ikataba : transcrire

تَخُطُّهُۥ takhoutouh   Tracer, tirer des lignes; écrire, tracer des caractères

verbe.
خَطَّ  khat: graver, ciseler / écrire / concerter, planifier / mener, dessiner, figurer, tracer, représenter
خَطَّطَ khatat: tracer / concerter, planifier / mener, régler / dessiner, rayer, strier, zébrer

nom.
خُطّ  khout: quartier
خَطّ khat : écriture / ligne, trait, ligne, raie
خَطَّاط khatat: calligraphe.
خِطَاطَة khitata: graphologie
خَطَّاطِيّ khataati: graphologue / graphologique


 Le premier: Dieu ne dit pas: Tu ne pouvais pas réciter et écrire aucun livre. Il dit: « Tu ne récitais pas et tu n’écrivais pas de ta main droite (de ta dextre) ».

وَمَا كُنتَ تَتْلُو مِن قَبْلِهِ مِن كِتَابٍ وَلَا تَخُطُّهُ بِيَمِينِكَ

Wa ma kunta tatlou min qablihi min kitabin wala takhuttuhu biyaminika
C’est possible qu’une personne qui sait lire et écrire, ne lise et n’écrive rien pendant une partie de sa vie. Tout comme le Prophète qui ne récitait pas et n’écrivait pas avant sa  Mission prophétique,des scribres à son service, écrivaient sous sa dictée les révélations, ou les lettes qu’il envoyait aux différentes contrées de la terre.et apprenaient les langes des autres nations.

 Le deuxième: Même si nous acceptons que ce verset parle de l’illettrisme du Prophète, ce n’était pas pour toute sa vie; c’était juste pour une partie de sa vie qui était avant sa prophétie. Car Allah dit

dans ce verset: « من قبله, avant cela » ça veut dire avant que nous t’envoyions le Coran.

Dans le hadith chiite et sunnite nous pouvons aussi trouver cette signification du mot Oummi.

Dans le livre Îlal Al Charayé’ علل الشرائع, la règle des Lois volume 1 page 124 ce hadith est rapporté:

Pour ceux qui veulent plus d’info voici ce lien.

http://dl.aldhiaa.com/arabic/alhadith/%D8%B9%D9%84%D9%84%20%D8%A7%D9%84%D8%B4%D8%B1%D8%A7%D8%A6%D8%B9%20-%20%D8%A7%D9%84%D8%B4%D9%8A%D8%AE%20%D8%A7%D9%84%D8%B5%D8%AF%D9%88%D9%82%20%D9%85%D8%AD%D9%85%D8%AF%20%D8%A8%D9%86%20%D8%B9%D9%84%D9%8A%20%D8%A8%D9%86%20%D8%A8%D8%A7%D8%A8%D9%88%D9%8A%D9%87%20%D8%A7%D9%84%D9%82%D9%85%D9%8A%20-%20%D8%AC2.pdf

Un homme demanda à l’Imam Jawad*: « Pourquoi le Prophète s’appelait Oummi?
* Muhammad al-Jawâd al-Taqî   محمد الجواد التقي   vers 195-220 Hégire soit  811- 835, descendant de ʿAlī ibn Abī T̩ālib علي بن أبي طالب gendre du Prophète, sur lui le salut et la paix.
L’imam lui dit: Qu’est-ce que les hommes en pensent?

Il dit: Les gens croient que le Prophète sur lui le salut et la paix s’appelait Oummi, car il ne savait pas écrire.

L’imam lui répondit: « Ils mentent, que Dieu les maudisse! Comment est-ce possible alors que Dieu dit dans le Coran:

Sourate 62 الجمعة  al-jumuʾat le Vendredi-la Réunion versets 2 à 4.

Période Médinois qui occipe la 110è place dans l’ordre chronologique.

هُوَ ٱلَّذِى بَعَثَ فِى ٱلْأُمِّيِّۦنَ رَسُولًا مِّنْهُمْ يَتْلُوا۟ عَلَيْهِمْ ءَايَٰتِهِۦ وَيُزَكِّيهِمْ وَيُعَلِّمُهُمُ ٱلْكِتَٰبَ وَٱلْحِكْمَةَ وَإِن كَانُوا۟ مِن قَبْلُ لَفِى ضَلَٰلٍ مُّبِينٍ

2-C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident

Houwa Al-LadhiBa`atha FiAl-'Oummiyina Rasoūlan Minhum Yatlou `Alayhim 'Ayatihi Wa Youzakkīhim Wa You`allimuhoumou Al-Kitāba Wa Al-Hikmata Wa 'In Kānoū Min Qablou LafiĐalalin Moubīnin

Note .

Un Messager des leurs, Muhammad que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui  صلى الله عليه و سلم. ṣallā allāh `alayhi wa sallam. Dieu l’a envoyé à eux pour qu’il leur écite Ses versets afin de les débarrasser de leur croyances corrompues et leur enseigner les Lois, ainsi que la sagesse et les secrets y affèrents. Les Arabes étaient, avant que Dieu ne leur envoie le Messager dans un égarement évident. Ils suivirent, dans un premier temps, la religion monothéiste d’Ibrahim avant de s’en éloigner (nous avons abordés le sujet des tribus arabes juives et chrétiennes). C’est alors que les aberrations envahirent pettit à petit leurs croyances, et qu’ils finirent par devenir idolâtres.

وَءَاخَرِينَ مِنْهُمْ لَمَّا يَلْحَقُوا۟ بِهِمْ وَهُوَ ٱلْعَزِيزُ ٱلْحَكِيمُ

ainsi qu'à d'autres parmi ceux qui ne les ont pas encore rejoints (beaucoup de générations après eux). C'est Lui le Puissant, le Sage.

Wa 'Akharīna Minhoum Lamma Yalhaqou Bihim Wa Houwa Al-`Azīzou Al-Hakīmou

ذَٰلِكَ فَضْلُ ٱللَّهِ يُؤْتِيهِ مَن يَشَآءُ وَٱللَّهُ ذُو ٱلْفَضْلِ ٱلْعَظِيمِ

Note .

Dieu a envoyé Muhammad que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui  صلى الله عليه و سلم. ṣallā allāh `alayhi wa sallam.à des peuples autres que les Arabes, qui n’ont pas encore vu le jour, Mais qui viendront plus tard. Dieu est l’Invicible, le Détenteur du Pouvoir  وَلله تَعالَى هُوَ الهَزيزُ ذُو الُسلطَان  Wa alilah taalaa houa al haziz dhu al Sultan et Il est capable de rendre les Arabes forts pour qu’ils propagent Sa religion partout sur la terre, et Il est le Sage dans Sa Loi et dans Sa gestion.

Telle est la grâce de Dieu qu'Il donne (comble)à qui Il veut. Et Dieu est le Détenteur de l'énorme grâce.

Dhalika Fađlou Allahi You'outihi Man Yasha'u Wa Allahou Dhou Al-Fađli Al-`Azīmi

Note .

Envoyer le Messager  que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui  صلى الله عليه و سلم. ṣallā allāh `alayhi wa sallam.aux hommes pour les purifier et les guider vers le bien, est une grâce de Dieu sur Ses serviteurs. Il accorde Ses faveurs à qui Il élit parmi Ses serviteurs ; la sollicitude de Dieu, exalté soit-Il, à leurs égard est immense.


Comment le Prophète  que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui » صلى الله عليه و سلم. ṣallā Allāh `alayhi wa sallam. les enseignait ce qu’il ne savait pas?

Par Dieu, le Prophète savait lire et écrire en 73 langues*. Les langues régionales, dialectables tribales,  sans doute l’assyrien, de d’hébreu qui étaiant courantes dans la région et pourquoi pas le latin et le grec ? Allah ou Alem Dieu Seul le sait Mais il s’appelait Oummi car il faisait partie des gens de la Mecque. * les chiffres 7 et  70 voulant souvent dire beaucoup.

 

Dans la même page, Chaykh Sadouq الشیخ الصدوق* rapporte un hadith de l’imam Baqir ** la paix soit sur lui qui dit la même chose.

*Nom complet محمد بن علي بن حسين بن موسي بن بابويه القمي Muhammad ibn. Ali b. Hussayn ibn. Moussa ibn. Babwayh Al-Qummi 305-381 Hégire soit 918-991On le considère comme le plus grand érudit dans les sciences du hadith et le plus grand grands savants chiites jurisconsulte dans l’école de hadith de Qom. On lui a attribué plus de 300 ouvrages dont la majorité est inaccessible son livre recueil de hadiths le plus connu est :

Kitâb Man lâ yahduruhu Al-Faqîh کتابُ مَن لایحْضُرُه الفَقیه, « Le livre de celui qui n’a pas accès au jurisconsulte » http://mediafire.com/?bqs3aunj3zoe84e

** Abû Ja`far Muhammad ben `Alî al-Bâqir    أبو جعفر محمد بن علي الباقر  57-114 Hégire soit  676-743 arrière petit fils de Abū al-H̩asan ʿAlī ibn Abī T̩ālib أبو الحسن علي بن أبي طالب gendre du Prophète, mort empoisonné par Ibrahim ibn Walid ibn `Abd Allah, إبراهيم بن الوليد بن عبدالله  neveu du calife omeyyade ʾAbū Al-Walīd Hichām ibn ʿAbd Al-Malik  أبو الوليد هشام بن عبد الملك.

Ce savant Puisse Dieu lui accorder sa miséricorde disait  قال الشيخ- رحمه اللّه qual al shaykh- rahimah Alllah :

Les Messagers et les Prophètes sont les preuves de Dieu le Tout-Puissant et donc supérieurs aux anges.

اعتقادنا في الأنبياء و الرسل و الحجج صلوات اللّه عليهم أنّهم أفضل من الملائكة

aietiqadina fi al'Anbia' wa al Rouçoul wa al hujaj sala wa Allah alayhim annaham 'afdal min al malayika

Dans la page 125, Chaykh Al Sadouq rapporte trois hadiths des Ahlul Bayt qui disent que le Prophète lisait mais il n’écrivait pas.

Ces hadiths ne disent pas que le Prophète ne pouvait pas écrire, ils disent qu’il n’écrivait pas.

Dans un autre hadith, rapporté par le livre  « vue des degrés بصائر الدرجات Basa’îr Al Darajat » sources authentiques de hadiths chiites de Saffâr Qummi صفار قمي  mort en 290 Hégire soit 903, volume1 p227 l’imam Sadiq Baqir  la paix soit sur lui dit: « Le Prophète sur lui le salut et la paix lisait et écrivait ». http://lfile.ir/hadith-library/63.pdf


Dans un hadith, rapporté par «Tafsīr al Qummi تفسير القمي ***» v2 p366, l’imam Sadiq dit: « Les arabes pouvaient écrire mais ils n’avaient pas un livre divin. C’est pourquoi ils s’appelèrent Oummiyin ».

***ʿAlī b. Ibrāhīm al-Qummī علي بن إبراهیم القمي Décès 307 Hégire soit 980 l’un des grands exégètes du Coran et des juristes  فقيه faqîh chiites

Lien téléchargment des 3 volumes

http://alfeker.net/library.php?id=2911


Ces hadiths de sources chiites authentiques.

Parmi les hadiths sunnites nous trouvons aussi ceux qui confirment que le Prophète pouvait lire et écrire.

Boukhari rapporte dans son  Sahih : صحيح Auhentique, le hadith numéro 114 page 126 volume 1 édition al Maktaba al Asriyah 2011
Selon ‘Ubayd el Lâh ben ‘Abd ul Lâh, ibn ‘Abbâs rapporta : « Lorsque le mal du Prophète sur lui le salut et la paix devint plus intense, il dit : « Apportez-moi sur quoi écrire afin (que je vous dicte) d’écrire ce qui vous évitera après moi de vous égarer ! » Et ‘Umar d’intervenir : « Le mal domine le Prophète sur lui le salut et la paix ; nous avons le Livre de Dieu, il nous suffit » Les présent divergèrent alors et les voix (s’élevèrent) bruyantes. « Le Prophète : ‘Levez-vous et laissez-moi ! Il ne sied qu’on se dispute en ma présence ’ » Et ibn ‘Abbâs de continuer en sortant : « Le malheur, tout le makheur, réside/résidait dans l’obstacle qui fut dréssé entre le Messager de Dieu sur lui le salut et lapix et son écrit. »

 عن عُبيد الله بنِ عَبدِ الله عَنِ ابن عباس عقال: لما اشثد بالنبي جعه قال:"ائتونِي بِكِتَابٍ أَكْتُبْ لَكُمْ كِتَاباًلاتًضِلُّوا بَهدهُ". قال عمر : إن النبي غَلَبَهُ الوَجَعُ  وَعِندَ نَا كِتابُ اللهِ حسبُنَا فَا ختلفُوا وَ كثُرَ اللغطُ قالَ: قُومُوا عَني وَلا يَنبغِي عندِي التنازُعُ . فَجَرَجَ  ابنُ عباس يَقُولُ : إن الرزِيةَ كُل الرزِيةِ مَا حَالَ بَينَ رسُلِ الله وَ بَينَ كِتَابِهِ

an Oubayd Allah ben abd Allah an ibn Abbas Aiqalan: lama ashthad bi al Nabi salay Allah alayh wa salam jaeah qual:"aytwni bi kitab 'aktoub lakoum kitabaan latandillou bahdhou". qal eumar : 'iina al Nabia salay Allah alayh wa salam ghalabah al wa jae wa aind na Kitab Allah hasbouna fa khtlfou wa kthour al laghatou qala: qoumou any wa la yanbghi andi al tanazou  fajaraj ibn Abbas yaqoul : 'iina al razit koul al razit ma hal bayn Raçoul Allah salay Allah alayh wa salam wa bayn kitabi

que faille-il comprendre "ائتونِي بِكِتَابٍ أَكْتُبْ لَكُمْ كِتَاباًلاتًضِلُّوا بَهدهُ". "Apportez-moi un livre (que je vous écris). Donne-moi un livre, je t'écris Ou « que je vous dicte » aytouni bi kitab 'aktab lakoum kitab al atadalou bahdah

Que faille-il comprendre? "ائتونِي بِكِتَابٍ أَكْتُبْ لَكُمْ كِتَاباًلاتًضِلُّوا بَهدهُ". "Apportez-moi un livre (que je vous écris). أَكْتُبْ لَكُمْ كِتَاباً 'aktouba lakoum kitaban Donne-moi un livre, je t'écris أَكْتُبْ   'aktouba ou « que je vous dicte » aytouni bi kitab 'aktouba lakoum kitab al atadalou bahdah

Dans un autre hadith rapporté par plusieurs savants sunnites, lors de la conciliation de Houdaybiyya, en 628 *les mécréants de la Mecque dirent aux Prophète: « Tu dois écrire « Muhammad ibn Abdallah » au lieu de « Muhammad l’Envoyé d’Allah » car nous ne croyons pas que tu es un envoyé de Dieu ».

*CONTEXTE : En 627-628, correspondant au mois de Dhu al-Qi'dah, ذو القعدة 6 AH (certains disent an 4 de l’Hégire) le Messager se dirigea vers La Mecque, voulant accomplir le petit pèlerinage عُمْرة `Umra. Les Émigrés مهاجرون Muhâjirûn (les premiers convertis à l'islam) et« partisan  -Auxiliaires les Ansârs  al-ʾanṣārī, الأنصاري (originaires de  يثرب  Yathrib  Médine Al-Madīna المدينة « la Ville »  sortirent avec lui. Il amena avec lui les offrandes afin de laisser comprendre qu'il n'avait aucune intention guerrière. Il enjoignit à ses Compagnons de n'emporter comme arme que les épées dans leurs étuis ; armes qu'il ne convenait pas de dégainer au sein de la Maison Sacrée. Là, on vint l'alerter sur la décision quraychite commune d'interdire aux musulmans l'accès à La Mecque. Les Quraychites s'étaient préparés à la guerre et déjà, ils avaient expédié Khâlid ibn Al-Walîd  خالد بن الوليد (pas encore musulman à cette période) (et s'est joint à Muhammad après le dit traité) à la tête de deux-cents cavaliers afin de rabrouer les musulmans. Les musulmans dévièrent vers une route au sud de La Mecque, jusqu'à Al-Hudaybiya,  الحديبية un endroit près de la ville sacrée où se trouvait un puits. Des pourparlers s'engagèrent avec des messagers mecquois. Malgré les échanges et les palabres, Mahomet ne put accomplir le pèlerinage. Cependant, les deux partis adverses arrivèrent à un compromis après débats et accords :
- Un cessez-le-feu de dix ans entre les deux camps

Dieu dit à ce sujet :

Sourate 48  الفتح al-fatḥ  La Victoire Eclatante verset 18

Période Médinoise qui correpond à 111è placede l’ordre chronologique

لَقَدْ رَضِيَ اللَّهُ عَنِ الْمُؤْمِنِينَ إِذْ يُبَايِعُونَكَ تَحْتَ الشَّجَرَةِ فَعَلِمَ مَا فِي قُلُوبِهِمْ فَأَنزَلَ السَّكِينَةَ عَلَيْهِمْ وَأَثَابَهُمْ فَتْحاً قَرِيباً

Dieu a été satisfait des croyants qui t'ont prêté serment d'allégeance sous l'arbre. Il savait quels sentiments les animaient. Aussi fit-Il naître la quiétude dans leurs cœurs, et leur accorda, en récompense, une victoire rapide,

Laqad radiya Allah Aani al mouminin’ ith youbayiAounaka tahta al shajarati faAalim’ ma fi qouloubihim faanzala al sakinat’ Aalayhim wa athabahoum fathan qariban

Le Prophète effaça le mot « l’Envoyé d’Allah » et écrit « Muhammad ibn Abdallah ».

Le traité (la réconciliation)  d'Houdaybiya صلح الحديبية  salah al houdaybia, pacte signé le mois de  Dhu al-Qi'dah, de l’an 6 de l’Hégire soit en mars 628

Les Quraychites قريش dépêchent Suhaïl Ibn 'Amrou  سهيل بن عمرو l'un des dirigeants de la Mecque connu sous le nom de Khatib خطيب « l’orateur» de la tribu. Intelligent et articulé, dont l'opinion personnelle pesait lourdement dans sa tribu fut désigner pour proposer  aux musulmans de reporter leur Pèlerinage à l'année suivante pour que les tribus arabes ne leur reprochent pas leur faiblesse face à Muhammad sur lui salut et paix. Il a joué un rôle déterminant dans la conclusion de ce traité.

Le Prophète, favorable à la paix, accepte leur proposition. Omar ibn al-Khattâb عمر بن الخطاب exprime au Prophète son opposition au traité. Ce dernier lui fait comprendre que c'est la volonté de Dieu. Le texte du traité est écrit par Ali ibn Abi Talib علي بن أبي طالب sous la dictée du Prophète.

Texte original translation et phonétique

فلما اتفق الطرفان على الصلح دعا رسول الله علي بن أبي طالب فقال له:  اكتب: بسم الله الرحمن الرحيم

فقال سهيل:  أما الرحمن، فما أدري ما هو؟ ولكن اكتب: باسمك اللهم كما كنت تكتب

falamaa 'atafiq al tarafan alaa al salah daa Raçoul Allah aliun bin 'abi talab faqal laha: " aktaban: bismi Allah al Rahman al Rahim ".
faqal sahilan: 'amaa al rouhmuna, fama 'adri ma hou? wa lakouna aktaban: bi aismik Allahouma kama kounta taktoub

Lorsque les deux parties se sont entendues pour se réconcilier, le Messager d'Allah Ali bin Abi Talib lui a dit: "Écris: Au nom de Dieu le Miséricordieux".
Suhail dit: Le Rahman, qu'est-ce que je sais ce que c'est? Mais écris: Ton nom, Dieu, comme tu écris

فقال المسلمون:  والله لا نكتبها إلا بسم الله الرحمن الرحيم

فقال: اكتب:باسمك اللهم

ثم قال: اكتب: هذا ما قاضى عليه محمد رسول الله

فقال سهيل :  والله لو نعلم أنك رسول الله ما صددناك عن البيت، ولكن اكتب محمد بن عبد الله

faqal a lmouslimouna: wa Allah la naktoubouha 'iilaa bismi Allah alRahman al Rahim
faqal: " akatba: bi aismik Allahoumi "
thouma qal: " aktab: hadha ma qadaa alayh Mouhamad Raçoul Allah "
faqal sahil: wa Allah law naAlam 'anak Raçoul Allah ma sadadnak an al bayti, wa lakoun aktouboun Muhammad bin abd Allah

Les musulmans ont dit: Dieu n'écrit pas seulement au nom de Dieu le Miséricordieux
Il a dit: "Écris: en ton nom, Dieu"
Puis il dit: "Écris: Voici ce que Muhammad, le Messager de Dieu
Suhail a dit: Par Dieu, si nous savons que vous êtes le Messager de Dieu, ce que nous avons parlé de la maison, mais écrivez à Muhammad bin Abdoullah

فقال: إني رسول الله، وإن كذبتموني اكتب محمد بن عبد الله.

ثم تمت كتابة الصحيفة على الشروط التالية

faqalan: " 'iiniy Raçoul Allahi, wa'iin kadhabtoumouni aktoub Muhamad Ibn abd Allah ".
thouma tamat kitabat al sahifat alaa al shourout al talia

Il a dit: "Je suis le Messager d'Allah, et si vous m'avez menti, écrivez Mohammad bin Abdullah."
Le journal a ensuite été écrit aux conditions suivantes

La Lumière de la Certitude نور اليقين  Nour al-Yaqin  « vie du Prophète  Mohammed » auteur al Khudhary édition Iqra 2009 page 27è

Ligne 8 à 21

Les clauses du traité furent mises ensuite par écrit. Celui qui s’occupait de cela était ‘Ali Ibn Abi Talib. Le Prophète lui demanda alors d’écrire … (ligne16)…Il ordonna alors à ‘Ali d’effacer……………….(ligne 18) Ce fut le Prophète lui même qui effaça alors cela……. 

La vie de Mohammed Prophète d’Allah auteur  E. Dinet et al Hadj Sliman ben Ibrahimédition les Heures Claires 1975  page 195 ligne 26

….« Eh bien écris : Entre Mohammed ben Abd Allah et Sohail ben Amrou……………….

Vie des Compagnons حياة الصحابة Hayat as-sahabas auteur Mohammed Youssef Al- Kandahlaoui ...édition le Figuier  1996 tome 1 page 100 8.6  ligne 13

……….-écris* Mouhammed Ibn Abdallah » ordonna le Messager d’Allah………

*en parlant à Ali ibn Abou Talib

Chronique de Tabari, histoire des prophètes et des rois تاريخ الرسل والملوك Tarikh al-Rousoul wa al-Moulouk édition  la Ruche 2012  page 546  lignes 1-8

……Ecris « Mohammad fils d’Abdallah » ‘Ali s’écria : Apôtre de Dieu ! je n’écrirai jamais ainsi, et n’ôterai jamais à ton nom la qualité de prophète ! Mohammed dit : « O ‘Ali ! Efface ces mots : car je suis l’Apôtre de Dieu aussi bien que le fils d’Abdallah. »  ‘Ali jura qu’il n’effacerait jamais le nom du Prophète. Celui-ci prit le calame d’entre les mains d’ ‘Ali  et lui raya ; puis il dit : «  Maintenant écris : Mohammad fils d’’Abdallah, et rédige le traité comme je l’ai dicté »….

Boulough al Marâm édition Tawbah  volume 3 page185-186

Ref 1140 « Hadith hassan حسن bon »  Abû Dâwud (2766)…Telle est la trêve conclue entre Muhammad Ibn Abd Allah et Suhail ibn ‘Amr.. هذَا مَا صلح  عَلَيْهِ  مُحَمدُ بنُ عَبِد الله   سهيلبْنِ عَمْرِو…..  hadha ma salah alayh Muhammmad Ibn abd Allah shouayl Ibn Amr……

Sahih al Boukary صحيح البخاري l’Authentique de Boukhary volume 3 édition al Maktaba al Asriyah 2011 pages 533-534 R6 n° 2698.

حَد ثَنَا مُحَمدُ بنُ بَشرٍ حَد ثَنَا عُندَرُ حَد ثَنَا شُهْبَةُ عَن أبِي إسحقَ قَالَ سَمِهتُ الْبَرَاءَ بْنَ عَازِب رَضِيَ الله عَنْهُمَا قَالَ: لَما صَالَحَ رسُلُ الله صلى الله عليه و سلم أهْلَ الحُدَيْبِيَةِ كَتَبَ عَلِي بَينهُم كِتَبابا فَكَتَبَ مُحَمد رسُولُ الله صلى الله عليه و سلم فَقَالَ المُشْرِكُونَ لاَ ثَكْتُب مُحَمذُ رسُولُ الله لَوْ كُنْتَ رسُولا لَمْ نُقَاتِلكَ فَقَالَ لِهَلِي :<مْحُهُ> فَقَالَ عَلِي : ما انَا بِالذِي أمْحَاهُ فَمَحَاهْ رسُولُ صلى الله عليه و سلم بِيَدِهِ وَصَالَحَهُمُ عَلَى أنْ يَدْ خُلَ هُوَ وَأصْحَابُهُ ثَلاَثَةَ أيام وَلاَ يَدْ خُلُو هَا إلا بِجُلُبانِ السلاَح فَسَالُوهُ مَا جُلُبانُ السلاَحِ؟ فَقَالَ : القِرَابُ بِمَا فِيهِ

hada thana Muhammad ibn bashr had thana oundar had thana shouhbat an abi 'Ishaq qal samiht al Bara' ibn Azib radi Allah anhouma qala:lama salah Raçoul Allah salaa Allah alayh wa salam ahal al hudaybia katab ali baynhoum kitababa fakatab mouhamd Raçoul Allah sala Allah alayh wa salam faqal al moushrikoun la thaktoub mouhamdh rsul allah law kunt rsula lam nuqatilk faqal lihali <mhuhu> faqal ali ma ana bi al dhi amahouh famahah Raçoul sala Allah alayh wa salam biadih wa salahahoum alaa an yad khoul hou wa shabuh thalaathat 'ayam wa la yad khoulou ha 'ilaa bijoulouban al salaah fasalouh ma joulouban al salaahi? faqal

Selon Chu’ba, Abub’Ishâq qui dit : J’ai entendu al Barâ ben ‘Azib® dire : « Pendant la conciliation des gens de Houdaubia et du Messager paix et bénédictions de Dieu sur lui ‘Ali rédigea aux deux parties le texte de cette conciliation en écrivant :…Muhammad Messager de Dieu ….Mais les Polythéistes refusèrent ce passage en disant (au Prophète) : N’écris pas Muhammad ? Messager de Dieu….Si tu étais vraiment un Messager, nous ne t’aurions pas combattu » Sur ce, le Prophète dit à « ‘Ali « Efface ce passage ! Ce n’est pas moi qui vais lr’effacer, dit ‘Ali » Et le Messager de Dieu paix et bénédictions de Dieu sur lui de l’effacer de ses propres mains. En outre, il conclut avec  eux un arrangement stipulant qu’il pourra entrer à La Mecque avec ses hommes pour une période de trois jours et en ne portant que le Julubbân des armes. »

On interrogea sur la signification de : « julubbân des armes » et il dit : C’est le fourreau et ce qu’il contient. »

الجراب يطرح فيه الراكب سيفه بغمده وسوطه

La bourse dans laquelle le passager mettra son épée dans son fourreau et son fouet

Al jarab ya atrah fih al rakib siafah bighamadih wa soutih

حدثنا أحمد بن حنبل حدثنا محمد بن جعفر

hadathana 'Ahmad bin Hanbal hadathana Muhammad ibn Jafar n° 1832

محمد شمس الحق العظيم آبادي Muhammad Shams Al Haq Al Azim Abadi  shourouh al hadith شروح الحديث  Annotations de Hadith . Dar Al Fikr 1995.

Narré par Ahmad Bin Hanbal nous a raconté par Muhammad bin Ja`far.

lignes 6 -8 …………… »Sur ce, le Prophète dit à ‘Ali : « Efface ce passage ! Ce n’est pas moi qui vais l’effacer, dit il ‘Ali «  Et le Messager de Dieu de l’effacer de ses propres mains……………..



Boukhari rapporte dans Sahih Boukhari, le hadith numéro 114:

Al jarab foureau arabe

Ar-Rahîq. Al-Makhtoum  الرحيق المختومLe Nectar Cacheté page pdf 548 page réelle 468

http://www.islamicbulletin.org/french/ebooks/raheq_french.pdf

Voir hadith rapportés par:

Sahih  d’al Boukhari, صحيح البخاري  « le Véridique » (194-256 Hégire soit 810-870) dans hadith numéro 2699.

Mousnad مسند, "le fondé" Ahmad ibn Hanbal أحمد بن حنبل (164-241 Hégire soit 780-855) dans hadith numéro 18635.

Sahih  de Mouslim,  صحيح مسلم « le Véridique » (206-261 Hégire soit 822-875) le hadith numéro 1783.

Sounan Al Darami, سنن الدارمي  (181–255 Hégire soit 797-869) dans hadith numéro 2702.

Kitab Al Sounan Al Koubra, كِتَابُ السُّنَن الكُبْرَى  d’al Nasa'i النسائي  (215-303 Hégire soit 829-915) dans hadith numéro 8525.

Sahih ibn Hibban, صحيح ابن حبان  « Véridique »(270-354 Hégire soit 884- 965)dans hadith numéro 4869.

Mousnad Al Chamiyyin  مسند الشاميين   « le soutien »Tabarani الطبرانی, (260-360 Hégire soit  873-9710) rapporte un hadith et dit:

http://hz.turathalanbiaa.com/public/2460.pdf

Le Prophète dit: « La nuit de l’ascension, j’ai vu sur la porte du Paradis qu’il est écrit: Dieu récompensera pour l’aumône dix fois plus etc…

Al-Durr Al-Manthur Fi Tafsir Bil-Ma'thur  الدر المنثور في التفسير بالماثور Les perles éparses: l'exégèse intertextuelle. Jalal al-Din al-Suyuti جلال الدين  السيوطي  (849-911 l’Hégire soit  1445–1505) dit :

Le Prophète lit et écrit avant sa mort.

Tous ces ʾAḥādīṯ أحاديث  qui témoigneraient que le Prophète sur lui le salut et la paix pouvait éventuellement  lire et écrire..

Selon moi, on comprend par ces versets et ces hadiths (chiites et sunnites) que le mot Al Oummi signifie le peuple qui n’a pas un livre divin. Et le Prophète pouvait lire et écrire avant et après sa prophétie. Mais il ne lisait ni écrivait avant sa prophétie.

Que disent les savants chiites et sunnites sur ce sujet?

Il y a différentes opinions parmi les savants chiites ainsi que les savants sunnites.

 
Chaykh Al Toussi الشیخ الطوسی  385- 460 Hégire soit 995 -1067 grand savant chiite dit dans Al Tibyan fi Tafsir Al Coran, لتبیان فی تفسیر القرآن  Interprétation du Coran volume 8 page 216:

http://librarsaduq.blogspot.com/2013/12/blog-post_8.html

Je ne suis pas sur de ce lien cidessous pour la référence

Explication dans l'interprétation du Coran التبيان في تفسير القرآن  al Tabyan fi Tafsir al Quran Volume 4

Cheikh Abi Jafar Muhammad ibi Hassan ibn Ali al-Tusi 385-460 Hégire soit 995-1067.

شيخ الطائفة ابي جعفر محمد بن الحسن بن علي الطوسي

Théologien chiite iranien et narrateur de hadîths.Il a écrit, sur la Jurisprudence Musulmane, فقه : fiqh sur les Usul al-Fiqh, أصول الفقه les sources du droit musulman, sur les invocations, et des ouvrages historiques l'auteur de Déclaration complexe dans l'interprétation du Coran. Shaykh Hassan Tabarsi حسن طبرسى 468-548 Hégire soit 1073-1153 a admis avoir utilisé ce livre dans la rédaction de son commentaire du Coran مجمع البيان في تفسير القرآن Majma 'al-Bayan fi-Tafsir al-Qur'an  commentaire détaillé du texte, basé sur des sources sunnites et chiites et incorporant ses propres points de vue

https://archive.org/details/almoamltv_gmail_4_201312/page/n0

 « A la fin de la vie du Prophète sur lui le salut et la paixlorsqu’il tomba très malade, il demanda à ses compagnons qui étaient chez lui et dit:

« Donnez-moi une feuille de papier. Je veux vous écrire une lettre afin que vous ne vous égarerez jamais »

aytouni ouktib lakoum kitabana la tadilou baadi   ائتوني أكتبْ لكم كتابًا لا تضِلوا بعدي .

Sahih Muslim édition DKI 2011 volume 6 Livre 25 le Testament page 520  chapitre 5  réferences 20.(1637)

20 (1637) page 520

Sa’îd ibn Jubayr rapporte qu’ibn ‘Abbas dit : « Oh le jeudi ! Quel jour est le jeudi » Ensuite il pleura tellement que ses larmes mouillères le sol. Je lui dis alors : « O ibn ‘Abbas, qu’en est-il de ce jour ? « Il dit « La maladie du Messager de Dieu (s*) s’y était aggravée, alors il avait dis » Apportez-moi de quoi rediger un écrit qui vous empêchera de vous égarer après mon départ » Mais les présents se disputèrent, sachant qu’il ne convient pas de se disputer en présence d’un Prophète. Ils dirent : « Qu’a—il donc ? Est-ce qu’il délire ? Essayer de comprendre de lui ? « Alors, il leur dit : « Laissez-moi. Car l’état dans lequel je suis vaut mieux.Or, je recommanderai trois choses : Expulsez les polythésites de la péninsule arabique, réservez aux délégations un traitment similaire à ceui que je leur réservais…..Il (Saîd ibn Jubayr) ajouta ensuite : Il (Ibn ‘Abbas) tut la troisième chose, ou il m’avait dite mais je l’ai oublié

*sur lui le salut et la paix صلى الله عليه وسلم  sala Allah alayh wa salam

Texte intégral en arabe page 513

حَدَّثَنَا سَعِيدُ بْنُ مَنْصُورٍ، وَقُتَيْبَةُ بْنُ سَعِيدٍ، وَأَبُو بَكْرِ بْنُ أَبِي شَيْبَةَ وَعَمْرٌو النَّاقِدُ - وَاللَّفْظُ لِسَعِيدٍ - قَالُوا حَدَّثَنَا سُفْيَانُ، عَنْ سُلَيْمَانَ الاَحْوَلِ، عَنْ سَعِيدِ بْنِ جُبَيْرٍ، قَالَ :قَالَ ابْنُ عَبَّاسٍ : يَوْمُ الْخَمِيسِ ، وَمَا يَوْمُ الْخَمِيسِ ؟! ثُمَّ بَكَى حَتَّى بَلَّ دَمْعُهُ الْحَصَى ‏. فَقُلْتُ : يَا ابْنَ عَبَّاسٍ ، وَمَا يَوْمُ الْخَمِيسِ ؟ قَالَ : اشْتَدَّ بِرَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم وَجَعُهُ ‏.‏ فَقَالَ : ‏"‏ ائْتُونِي اَكْتُبْ لَكُمْ كِتَابًا لاَ تَضِلُّوا بَعْدِي ‏"‏ ‏.‏ فَتَنَازَعُوا وَمَا يَنْبَغِي عِنْدَ نَبِيٍّ تَنَازُعٌ ‏.‏ وَقَالُوا : مَا شَاْنُهُ ؟! أَهَجَرَ ؟! اسْتَفْهِمُوهُ ‏.‏ قَالَ :‏"‏ دَعُونِي فَالَّذِي أَنَا فِيهِ خَيْرٌ ، اُوصِيكُمْ بِثَلاَثٍ : أَخْرِجُوا الْمُشْرِكِينَ مِنْ جَزِيرَةِ الْعَرَبِ ، وأَجِيزُوا الْوَفْدَ بِنَحْوِ مَا كُنْتُ أُجِيزُهُمْ ‏"‏ ‏.‏ قَالَ: وَسَكَتَ عَنِ الثَّالِثَةِ .أَوْ قَالَهَا فَاُنْسِيتُهَا .

 قَالَ أَبُو إِسْحَاقَ إِبْرَاهِيمُ: حَدَّثَنَا الْحَسَنُ بْنُ بِشْرٍ، قَالَ: حَدَّثَنَا سُفْيَانُ، بِهَذَا الْحَدِيثِ

 

21 page 520  (….) Saîd ibn Jubayr rapporte qu’ibn ‘Abbas dit « Oh le jeudi ! « Quel jour fut le jeudi »  Puis, ses larmes se mirent à couler à tel oint que je les vis sur ses joues tel un collier de perles. Ensuite, il dit : Le Messager de Dieu (s) avait dit : «  Apportez moi une épaule de bête et un encrier (ou une table et un encrier) pour que je vous rédige un écrit grâce auquel vous ne vous égarerez jamais » Mais on dit « Le Messager de Dieu (s) est en train de délirer

22 pages 520-521 (…) ‘Ubaydullah ibn ‘Abdullah ibn ‘utba rapporte qu’ibn ‘Abbas dit :Lorsque le Messager de Dieu (s) fut sur le point de rendre l’âme, et qu’il y abait des hommes dans sa maison parmis lesquels ‘Umar ibn al Khattâb, le Prophète (s) dit : « Apportez-moi  vite de quoi vous rédiger un écrit grâce auquel vous ne vous égarerez jamais » Et de dire : « Le Messager de Dieu (s) délire sous ‘lintensité de la maladie. De plus, vous en avez le Coran. Et nous nous contentons du Livre de Dieu ». Les présents dans la maison se disputèrent alors, certains d’entre eux disant : « Apportez au Messager de Dieu (s) ce qu’il vous demande afin qu’il vous rédige un écrit qui vous gardera de vous égarer après lui » D’autres, à l’opposé, soutenant l’avis de Lorsque leur discussion stérile et leur dispute se furent intensifiées chez le Messager de Dieu (s), le Messager de Dieu (s) leur dit : « Sortez (abandonner) »

‘Ubaydullah ajoute qu’ibn ‘Abbas disait : Le plus grand malheur fut l’empêchement du Messager de Dieu (s) de rédiger pour eux cet écrit, à cause de leur divergeance et leurs propos stériles.

دَّثَنَا اِسْحَاقُ بْنُ اِبْرَاهِيمَ، اَخْبَرَنَا وَكِيعٌ، عَنْ مَالِكِ بْنِ مِغْوَلٍ، عَنْ طَلْحَةَ بْنِ مُصَرِّفٍ، عَنْ سَعِيدِ بْنِ جُبَيْرٍ، عَنِ ابْنِ عَبَّاسٍ، أَنَّهُ قَالَ : يَوْمُ الْخَمِيسِ وَمَا يَوْمُ الْخَمِيسِ ‏.‏ ثُمَّ جَعَلَ تَسِيلُ دُمُوعُهُ حَتَّى رَاَيْتُ عَلَى خَدَّيْهِ كَاَنَّهَا نِظَامُ اللُّؤْلُؤِ ‏.‏ قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏"‏ ائْتُونِي بِالْكَتِفِ وَالدَّوَاةِ - اَوِ اللَّوْحِ وَالدَّوَاةِ - اَكْتُبْ لَكُمْ كِتَابًا لَنْ تَضِلُّوا بَعْدَهُ اَبَدًا ‏"‏ ‏.‏ فَقَالُوا اِنَّ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم يَهْجُرُ

 

hadathana Ishaq ibn Ibrahim, akhbarana wa kioun, an Malik Ibn Mighwalin, an Talhat Ibn Mousarrifin, an Sa’id ibn Jubayrin, an Ibn Abbasin, 'annah qal : yawm al khamis wa ma yawm al khamis .‏ thouma jaal tasil doumouh hatta raaytou alay khaddayh kannaha nizam alloulou ‏.‏ qal qal Rasoul Allah sala Allah alayh wa salam ‏"‏ aytouni bialkatif wa al dawat - awa alllawh wa al dawat - aktoub lakoum kitabana lan tadillou baadah abadana ‏"‏ ‏.‏ faqaluu ainn Rasoul Allah sala Allah alayh wa salam yahjour

 

 Page 522 n°20 texte en arabe page 514 et suivantes

Sa’îd ibn Jubayr rapporte « qu’ibn ‘Abbas dit : ‘O le jeudi ! Quel jour que le jeudi ! » Esprime le grand maheur qui s’était produit ce jour-là, selon ibn’Abbas à savoir l’empêchement du Prophète (s) de leur rédiger un écrit. C’est pourquoi ibn ‘Abbas dit : ‘Tout malheur réside dans l’obstacle qui a empêché le Messager de Dieu (s) de rédiger cet écrit « Tel est le sens voulu par ibn ‘Abbas, même si l’avis correct résidait ‘dans l’abstention de rédiger un écrit comme nous le préciserons ci-après avec l’aide de Dieu (Exalté soit-Il)

قَوله: (إبْنُ عَبَّاسٍ : يَوْمُ الْخَمِيسِ ، وَمَا يَوْمُ الْخَمِيسِ ؟) مَهْنَاهُ: تَفْخِيم أمره فِي الشدَّة وَ المَكْرُوه فِيمَا يَهتَقِدهُ إبْنُ عَبَّاسٍ ، وَ هُوَ إمتِنَاع الكِتَاب، وَ لِهَذَا قَالَ إبْنُ عَبَّاسٍ: الرزِية كُل الرزِية مَا حَال بَين اِنَّ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم وَ بَين أن يَكْتُب هَذَا الكِتَاب، هَذَا  مُرَاد إبْن عَبَّاسٍ ، وَإنكَانَ الصوَاب تَرك الْكِتَاب كَمَا سَنَذْ كُرُهُ إن شَاءَ الله تَهَالَئ.

qawlah: ('ibn Abbas : yawoum al khamis , wa ma yawoum al khamis ?) mahnahou: tafkhim 'amrih fi al shaddat w al makrouh fiyma yahtaqidhou 'ibn Abbas , wa hou 'imtinae al kitab, wa lihadha qal 'ibn Abbasin: al rzit koul al rzit ma hal bayn ainn Rasoul Allah sala Allah alayh wa salam wa bayn 'an yaktoub hadha al kitab, hadha Murad 'ibn Abbas wa'inkan al sawab tark al kitab kama sanadh kourouh 'in sha' Allah Tahala.

 

Extrait . Le Messager de Dieu (s) dit Apportez moi une épaule de bête et un encrier (ou une table et un encrier) pour que je vous rédige un écrit grâce auquel vous ne vous égarerez désormais jamais » Mais on dit « Le Messager de Dieu (s) est en train de délirer ‘n°22)

قَوْله صلى الله عليه وسلم حِين إشْتَد وَ جَعه:  إئتونِي  بِالْكَتِفِ وَالدوَة أو اللوْح وَ الدوَاة أكْتُب لَكُمْ كِتَابًا لَن تَضِلوا بَهْه أبَدًا، فَقَالُوا: إِن رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم  يَهْجُر ، وَ فَي رِوَايَة: فَقَالَ عُمَر - رَضِيَ الله عَنهُ -: إِن رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم  قَد غَلَبَ عَلَيهِ الْوَ جَع،

(qawlah sala Allah alayh wa salam hin 'ishtad wa jaeh: 'iytwni bi al katif wa al dwat 'aw allouah wa al dwat aktoub lakoum kitabana lan tadilou bahh abadana, faqalou: 'in Rasoul Allah sala Allah alayh wa salam yahjour) , wa fay riwayat: faqal Oumar - radi Allah anah -: 'iin Rasul Allah sala Allah alayh wa salam qad ghalab alayh aloua jae,.................

Pour plus d’information lire le Sahih Muslim صحيح مسلم  mentionnée à ces pages (en arabe et français)

Texte intégral en arabe page 515 à 519 en français 522 à 527

 

Dieu exalté soit il a dit sourate 5 المائدة al-Māʾida la Table servie verset 67

Période Médinoise, qui occupe la 112è place dans l'ordre chronologique. 

Transmets ce qui t’a été révélé

يَا أَيُّهَا الرَّسُولُ بَلِّغْ مَا أُنزِلَ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ وَإِن لَّمْ تَفْعَلْ فَمَا بَلَّغْتَ رِسَالَتَهُ وَاللّهُ يَعْصِمُكَ مِنَ النَّاسِ إِنَّ اللّهَ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ

Ô Prophète  (toi le Messager)! Communique (fais parvenir) ce que ton Seigneur t'a révélé (a été descendu jusqu’à toi) ! Si tu négliges de le faire,(alors) tu auras failli à ta mission ( tu ne ferais pas parvenir ce Message) ! Dieu te protégera des humains, mais  (vraiment) Dieu ne guidera jamais les (tenants) négateurs (dénégateurs).

Ya ayyouha al Rasouluu balligh ma ounzila ilayka min Rabbika wa-in lam tafAAal fama ballaghta risalatahou wa Allahou yaAsimouka mina al nasi inna Allaha la yahdi al qawma al kafirin’.

Que disent les savants chiites et sunnites sur ce sujet?

Il y a différentes opinions parmi les savants chiites ainsi que les savants sunnites.

Chaykh Al Toussi الشیخ الطوسی  385- 460 Hégire soit 995 -1067 grand savant chiite dit dans , لتبیان فی تفسیر القرآن  Al Tibyan fi Tafsir Al Coran Interprétation du Coran volume 8 page217 sur pdf mais 216 en page :

https://ia601009.us.archive.org/19/items/almoamltv_gmail_8_201312/%D8%A7%D9%84%D8%AA%D8%A8%D9%8A%D8%A7%D9%86%20%D8%A7%D9%84%D8%AC%D8%B2%D8%A18.pdf

Dans ce lien volume 4 même auteur

https://archive.org/details/almoamltv_gmail_4_201312/page/n0


« Les interprétateurs pensent que la la sourate 29 العنكبوت Al Ankabout l’Araignée  du verset 48

Période Mecquoise,  qui occupe la 85è place dans l'ordre chronologique.

 Dit qu’avant sa Mission  prophétique, le Prophète ne dominait ni la lecture ni l’écrture.

وَمَا كُنتَ تَتْلُو مِن قَبْلِهِ مِن كِتَابٍ وَلَا تَخُطُّهُ بِيَمِينِكَ إِذاً لَّارْتَابَ الْمُبْطِلُونَ

Avant le Coran ,(avant cela) tu ne récitais  (communiquais) aucun livre (Ecritures) ni n'en écrivais (tu ne traces) aucun de ta dextre(main droite) (aucun caractère) . Sans quoi, les négateurs (falsificateurs) auraient trouvé argument pour douter (seront pris de doute) « de l'authenticité du Coran »,

Wa ma kounta tatlou min qablihi min kitabin wa la takhouttouhou biyaminika ithan lairtaba al moubtilou


Car le verset ne dit pas que le Prophète ne pouvait ni lire ni écrire. Ce verset dit que le Prophète ne lisait et n’écrivait pas avant sa prophétie. C’est possible que celui qui peut lire et écrire, s’en abstienne. En plus, selon ce verset on comprend bien que le Prophète lisait et écrivait bien après sa prophétie »

Selon  Sayyid al-Murtadâ السید المرتضي 355-436 Hégire soit  965- 1044 savant jurisconsulte et théologien chiite  connu sous le nom, Sharîf ar-Murtadâ شريف المرتضي , Il a écrit un livre concernant Usâl al-fiqh  أصول الفقه sources du droit musulman, qui est considéré comme le premier livre chiite complet et indépendant dans ce domaine. dit dans Rasa’îl الرسائل  (Lettres- Epîtres- Message)

Volume 1 index page 3 pdf  page104, soit page 149 en pdf jusqu’à  109 soit 153 pdf

page 3 A enseigné au Prophète que la paix soit sur lui, et sur son écriture et sa lecture

علم النبي صلى الله عليه وآله بالكتابة والقراءة

Oulim al Nabiu sala Allah alayh wa Laha bi al kitabat wa al qara'

Page 149 Extrait traduction rapprochée. Le deuxième numéro

[A enseigné au Prophète que la paix soit sur lui et sur son écriture et sa lecture]
Que faut-il penser dans le Prophète (Paix et Bénédictions de Dieu soient sur lui) s’était-il améioré dans l’Écriture  et lire des livres ou pas?
La réponse

Et Dieu est le succès qu'il faut croire en ce qui non certains (vérifié) car la paix soit sur lui
Un monde d'écriture et de lecture de livres, et parce qu'il parce qu'il ne s'en rend pas compte sans amputation  sur l'un ou l'autre

Nous l’avons dit que, parce que la connaissance de l'écriture n'est pas une science qui empêche le Prophète et l'Imam que la paix soit sur eux doit être connue et possédée

Je veux dire que nous sommes en rupture du Prophète et de l'imam, car il est nécessaire que tout le monde sache à propos de Dieu Tout-puissant, de ses conditions et attributs, de ce qui est licite pour lui et de ce qui n'est pas permis, ainsi que de toutes les conditions des religions et autres dispositions de la  Loi « chariah » accomplies par le Prophète « paix et bénédictions de Dieu sur lui ainsi que sa famille » (1) Imam

(1)Za *: et sauvez-les.

*Th ظ = son za

 

المسألة الثانية

[علم النبي صلى الله عليه وآله بالكتابة والقراءة]

ما الذي يجب أن يعتقد في النبي صلى الله عليه وآله، هل كان يحسن الكتابة وقراءة الكتب أم لا؟

الجواب

وبالله التوفيق الذي يجب اعتقاده في ذلك التجويز، لكونه عليه السلام عالما بالكتابة وقراءة الكتب، ولكونه غير عالم بذلك، من غير قطع على أحد الأمرين

وإنما قلنا ذلك، لأن العلم بالكتابة ليس من العلوم التي يقطع على أن النبي والإمام عليهما السلام لا بد من أن يكون عالما بها وحائزا لها

لأنا إنما نقطع في النبي والإمام على أنهما لا بد أن يكون كل واحد عالما بالله تعالى وأحواله وصفاته، وما يجوز عليه وما لا يجوز، وبجميع أحوال الديانات وبسائر أحكام الشريعة التي يؤديها النبي صلى الله عليه وآله أن يحفظها  (١) الإمام

ظ: ويحفظها (١)

 

Al mas'alat al thania [alim al Nabiu sala Allah alayh wa laha bi al kitabat wa al qara'ata] ma al dhy yjbu 'an yaataqid fi al Nabii sala Allah alayh wa liha, hal kan youhsin a lkitabat wa qira'at al koutoub 'am la?.

Al jawab

Wa biallah al tawfiq al dhy yjb aiatiqadih fi dahalika al tajwiz,  likawanih alayh al salam alimaan bi al kitabat wa qira'at al koutoub, wa al ikawnih ghyr alam bidhalika, min ghyr qate alaa ahd al'amrin.

wa'inama qoulna dhalika, li'ana alailm bi al kitabat lays min alaouloum alty yaqtaa alaa 'an al Nabiu wal'iimam alayhima al salam la bad min 'an yakoun alimaan biha wa hayizana laha. lana 'iinama nouqtie fi al Nabii wa al'iimam alaa 'anahuma la bad 'an yakoun kal wahid alimaan bi Allah Taalaa wa'ahwalouh wasafatihu, wa ma yajouz alayh wa ma la yajouzou, wa bijmie 'ahwal al diyanat wa basayir 'ahkam al shryet alty youadiyha al Nabiu sala Allah alayh wa liha 'ana yahfazouha ( 1) al'imam

(1)za*: wayouhfizha.

*Th ظ = son za

http://www.ar.islamic-sources.com/download/B166.rasayel-al-mortaza1.pdf

 

Il faut penser que tous les deux sont possibles. C’était possible que le Prophète puisse lire et écrire. C’était possible aussi qu’il ne le puisse pas. On n’est pas sûr lequel était vrai.

Abi Jafar Muhammad bin Ali bin Shahrshoub al-Sarawi Al Mazandrani 488-588 Hégire soit vers 1095-1192

أبي جعفر محمد بن علي بن شهرأشوب السروي المازندراني

savant chiite auteur entre autre de أسباب النزول على مذهب آل الرسول Raisons de descendre sur la doctrine du Prophète 'asbab al nazoula ala mudhhib al al Rousoul. Dit  son œuvre : Similaire au Coran Et différent en cela  متشابه القرآن والمختلف فيه Moutashabih al Quran wa al Moukhtalif fih  

Je mets les liens des 5 tomes  pour vérifier les dires attention c’est du pdf images scannées

http://alfeker.net/library.php?id=3618

1-al tawhid  التوحيد,  monothéisme :

 http://www.mediafire.com/?kruqhqpwiyb4ucb

2-al adl  al nabawat العدل ، النبوات, Justice, prophétique :  http://www.mediafire.com/?mnv5cqay030cpqm

3-al nabawat al 'imamat, al mufaradat النبوات ، الإمامة ، المفردات  Prophétie, Imamat, Vocabulaire

http://www.mediafire.com/?44njfz87v0v2f76

4-'usul al faquh , al faquh أصول الفقه ، الفقه  Principes de fiqh, jurisprudence :

http://www.mediafire.com/?cjcgtzlfdvftwd9

5- al nuwadir , a fharas النوادر ، الفهارس  Nulls, index :

http://www.mediafire.com/?funaxth6zwfyjbh

Abd Allâh ibn Abbas عبد الله ابن عباس, 3 - 68 Hégire soit vers 618-619 / vers 687-688, / cousin paternel de Muhammad, et abū ʿUbayda ibn al-Jarrāḥ, أبو عبيدة بن الجراح  -40 +18 Hégire soit 581-639 dirent: Oummi  أمي  signifie celui qui refuse le Livre de Dieu ou celui qui n’a pas un livre divin. Car le Coran qualifie les « oummyoun » dit que certains parmi les Oummiyyin pouvaient écrire ceux des gens du livre (des Ecritures) ».

Sourate 3 آل عمران  āli ʿimrān la Famille de Imran verset 19

Période Médinoise, qui  occupe la 89è place dans l'ordre chronologique.

……………………      وَمَا اخْتَلَفَ الَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ           …………………

……………..Et si les gens des Écritures se sont divisés entre eux………………………….

 ……………..Et ceux qui n'étaient pas d'accord avec le Livre ont différés ……………………

 

Wa ma ikhtalafa allathin’ outou al Kitab’

Sourate 3 آل عمران  āli ʿimrān la Famille de Imran verset 20

فَإنْ حَآجُّوكَ فَقُلْ أَسْلَمْتُ وَجْهِيَ لِلّهِ وَمَنِ اتَّبَعَنِ وَقُل لِّلَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ وَالأُمِّيِّينَ أَأَسْلَمْتُمْ فَإِنْ أَسْلَمُواْ فَقَدِ اهْتَدَواْ وَّإِن تَوَلَّوْاْ فَإِنَّمَا عَلَيْكَ الْبَلاَغُ وَاللّهُ بَصِيرٌ بِالْعِبَادِ

3.20. S'ils te contredisent, dis-leur : «Je me soumets à Dieu, moi et ceux qui me suivent.» Après quoi, demande à ceux qui ont reçu l'Écriture et aux non-initiés (Et dis à ceux à qui le Livre a été donné, ainsi qu’aux illettrés): «Et vous? Êtes-vous soumis à Dieu? (avez-vous embrassé l’Islam ?)» S'ils se déclarent soumis à Dieu, c'est qu'ils ont pris la bonne voie,  mais s'ils s'en détournent, rappelle-toi que ton rôle se limite à transmettre le Message. Dieu observe constamment Ses serviteurs.

Fa-in hajjouka faqoul aslamtu wa jhiya lillahi w amani ittabaAani wa qul lillathin’ outou al kitaba wa al-ommiyyin aslamtum fa-in aslamou faqadi ihtadaw wa-in tawallaw fa-innama AAalayka albalaghu waAllahu baseerun bialAAibadi

 

Ainsi, le Saint Coran définit les Juifs et les Chrétiens comme « ceux à qui le Livre a été donné » et les illettrés comme ceux qui n’ont reçu aucune  (ou perdu) la Révélation de la part de Dieu dans le passé !

 

Al Sayed Al Amili dit dans :Miftâh  al-qirama peut être faut il comprendre :

Al Sayed Al Amili السید العاملی    dit Miftâh  al-qirâ'a  مفتاح القراءات  la clé de la lecture (lexique  مفتاح « la clé » ) volume 10 p10:

C’est sûr que le Prophète savait écrire après sa prophétie.

lien  livre à vérifier

http://lfile.ir/feqhi-library/book263.pdf

la clé de la lecture مفتاح القراءات  السید العاملی   miftah alqara'at alssyd aleamly Al Sayed Al Amili السید العاملی

 A voir kirama 3.55. C'est alors que Dieu dit : «Ô Jésus ! Je vais mettre fin à ta mission sur Terre, t'élever vers Moi, te purifier, te débarrasser des négateurs et placer ceux qui t'ont suivi au-dessus de ceux qui t'ont renié jusqu'au Jour dernier. À la fin, vous ferez tous retour vers Moi et Je trancherai alors vos différends.

Muhammad Baqer al-Majlisi  محمد باقر المجلسي   connu par علامه مجلسی Allameh Majlesi 1037-1111 l'Hégire soit 1627-1698 savant chiite de l'ère des Séfévides  صفویان, Safaviān. Il a été décrit comme "L'un des ulémas chiite les plus puissants et influents de tous les temps."
 Dit dans L'Océan de la Lumière  بحار الأنوار‎ Bihar ul-Anwar collection complète de traditions أحاديث ʾaḥādīṯ  composé de 110 volumes, volume 16 page 134:

http://alzahrapdf.blogspot.com/2014/09/35.html

حار الأنوار، الجامعة لدرر أخبار الأئمة الأطهار - الشيخ محمد باقر المجلسي - كـ16، الأّداب والسنن - ج74،75،76،79)

Al-Anwar, Université de Dadar Nouvelles des imams des purs - Cheikh Muhammad Baqir Al-Majlisi - K16, Arts et Sunnah - 74,75,76,79 )

har al'anwar, al jamiaat lidarar 'akhbar al'ayimat al'athar – al Shaykh Muhammad Baqir al Majlisi - k16, aladab walsunn - ja74,75,76,79)

Autre lien à voir

L'Océan de la Lumière  بحار الأنوار‎ Bihar ul-Anwar Al jazayayn al khamis ashar wa al sadis ashr  الجزئين الخامس عشر والسادس عشر  Parties 15 et 16

http://www.mediafire.com/?w5nznfeh4tbv1aw

ou

http://shiaonlinelibrary.com/%D8%A7%D9%84%D8%A8%D8%AD%D8%AB-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%AA%D8%B7%D9%88%D8%B1/1546/%D8%A7%D9%84%D8%B5%D9%81%D8%AD%D8%A9_16


On peut interpréter tous ces versets et ces hadiths de deux façons:

* Le Prophète savait écrire mais il s’en abstenait pour certains intérêts.

* Les hadiths qui disent que le Prophète ne savait pas écrire, signifient qu’il ne l’a pas appris à travers des êtres humains mais il a appris miraculeusement.

Il continue: Comment est-ce possible que le Prophète soit ignorant, alors que grâce à Dieu l’Unique Allah الله il savait toutes les sciences?

Al Sayed Abu al Qasem  Al Khoie سيد ابوالقاسم خوئي 1397-1413 Hégire soit 1899- 1992 religieux chiite iranien, faqîh فقيه juriste, commentateur du Coran,mutakallim, متكلام et l'un des plus influents érudit مرجع التقليد Marja-e taqlid des sources d’imitation de traditions musulmanes chiite duodécimain اثنا عشريةIthnā'ashariyya. Dit : dans لمنهج  البراء في الشرعي نهج البلاغة  -Minhaj Al Bara’â fi Charhi Nahj Al Balagha, -la méthode de la déclaration dans l‘approche de la voie del’éloquence volume 9 page214:

« Certains croient que le Prophète ne savait ni lire ni écrire. Ce n’est pas vrai. Car Oummi  أمي signifie celui qui fait partie de Oum Al Qoura ام القرى (la Mecque).

n’étant pas sur de cette référence je suggère de vérifier aussi dans

Manhaj al salihin منهج الصالحين  L'approche du juste. Al Sayed Abu al Qasem  Al Khoie سيد ابوالقاسم خوئي

Volume 1

http://www.aldhiaa.com/arabic/books/figh_va_osool/elm_alfigh/manahej_alsalehin_1_m/manahej_alsalehin_1_m.pdf

Volume 2

http://www.alkhoei.net/ar/khlib/BookFiles/pdf/PDF-MenhajSalehin-G02.pdf

les contacter et poser question si nécesssaire
info@alkhoei.net

Parmi les savants chiites, Ayatoullah Ahmadi Myaneji  آیت الله احمدی میانجی  1345-1420 Hégire soit 1926- 2000 a beaucoup recherché sur ce sujet dans son livre « Makatib Al Rassoul مَکاتيب الرَسول  le Message du Prohète, c’est un livre composé de lettres et de documents attribués au Prophète Muhammad صلى الله عليه واله وسلم La paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui.

 en 4 volumes » volume1 page 85. (à vérifier)

http://alfeker.mediafire.com/?c816nez26oxb61c

http://www.alnoor.cc/book/alnabi/makateeb1.pdf

http://dl.aldhiaa.com/arabic/derasie-anel-masomin/%D9%85%D9%83%D8%A7%D8%AA%D9%8A%D8%A8%20%D8%A7%D9%84%D8%B1%D8%B3%D9%88%D9%84%20(%D8%B5)-%20%D8%B9%D9%84%D9%8A%20%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AD%D9%85%D8%AF%D9%8A%20%D8%A7%D9%84%D9%85%D9%8A%D8%A7%D9%86%D8%AC%D9%8A%20-%20%D8%AC1.pdf

Voici  aussi les opinions de certains autres savants sunnites.

Al Imâm Abû 'Abdi Llâh Muhammad Ibn Ahmad Ibn Abî Bakr Al-Ansârî Al-Qurtubî

ابو عبد الله محمد ابن احمد ابن ابي بكر الانصاري القرطبي

 610 -671 Hégire soit 1214 - 1273 célèbre savant sunnite,  théologien Ash'arite et un juriste Malikite.

dans son Tafsir تفسير القرطبي , Al Jâmi' li Ahkâm Il Qur°ân الجامع لأحكام القرآن  L'ensemble des dispositions du Coran

voir liens et choisir volume : tahmil al'ajza'  لتحميل الأجزاء télécharger les pièces

https://vb.tafsir.net/tafsir28747/#.XBotoWdHJkg

 Ibn Hajjar Al Asqalani   ابن حجر العسقلانی   773-852 Hégire  soit 1372-1449 dans Fath Al Bari fi Charh Sahih Al Boukhari فتح الباري شرح صحيح البخاري  « la Victoire du Créateur » considéré comme le commentaire le plus important et le plus fiable sur le Jami 'al-Sahih d’al-Bukhari صحيح الجامع البخاري‎.  « le Vrai entier » ont raconté des opinions des grands savants sunnites. Surtout ceux qui étaient en Andalousie. Ils racontent que les califes des Omeyyades ont tué certains savants sunnites parce qu’ils croyaient que le Prophète savait lire et écrire.

Vignettes attachées المصغرات المرفقة al mousgharat al mourfaqa

Liens téléchargement pdf

https://www.ajurry.com/vb/showthread.php?t=45543


Abū Jaʿfar Muḥammad ibn Jarīr al-Ṭabarī أبو جعفر محمد بن جرير بن يزيد الطبري  224-310 Hégire  soit 839-923 dit dans « Les commentaires basés sur l'interprétation du Coran  جامع البيان عن تأويل آي القرآن  Jami` al-bayan `an ta'wil 'ay al-Qur'an »connu par  (Tafsir Al Coran تفسير القرآن interprétation du Coran)» volume3 page60 en pdf et 1724 original note 6776:

Voir Au sujet l’explication verset 20 sourate3 آل عمران al Imran  la famille d’Imran

 

فَإنْ حَآجُّوكَ فَقُلْ أَسْلَمْتُ وَجْهِيَ لِلّهِ وَمَنِ اتَّبَعَنِ وَقُل لِّلَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ وَالأُمِّيِّينَ أَأَسْلَمْتُمْ فَإِنْ أَسْلَمُواْ فَقَدِ اهْتَدَواْ وَّإِن تَوَلَّوْاْ فَإِنَّمَا عَلَيْكَ الْبَلاَغُ وَاللّهُ بَصِيرٌ بِالْعِبَادِ

S'ils te contredisent, dis-leur : «Je me soumets à Dieu, moi et ceux qui me suivent.» Après quoi, demande à ceux qui ont reçu l'Écriture et aux non-initiés (illéttrés – les arabes) : «Et vous?  êtes-vous  soumis à Dieu?» S'ils se déclarent soumis à Dieu, c'est qu'ils ont pris la bonne voie, mais s'ils s'en détournent, rappelle-toi que ton rôle se limite à transmettre le Message éloquent. Dieu observe constamment Ses serviteurs.

 

Fa-in hajjouka faqoul aslamtou wa jhiya lillahi wa mani ittabaAani wa qoul lillathin’ outou alkitaba waal-ommiyin’ aslamtoum fa-in aslamou faqadi ihtadaw wa-in tawallaw fa-innama Aalayka al balaghou wa Allahou basiroun bi al Aibadi


http://www.ar.islamic-sources.com/download/book%20301/B108-jame3%20albayan%203an%20tawil%20qoran%20(3).pdf

قل ابو جعفر : يعني بذلك جل ثناوه: وقل يا محمد الذين او توا الكتاب من اليهودو النصارى والا ميين الذين لا كتاب اهم من مشركي العرب أأسلمتم ؟ يقول:قل لهم: هل افردردتم التو حيد

Traduction rapprochée

Abou Jafar dit : je veux dire tellement de choses (d’hommages) : O Muhammad qui sont au juste les gens des livres juifs (yaoud) et les chrétiens (nasara) et ceux qui n'ont pas de Livre « religieux » ( والا ميين oua illa miyn) Les plus importants des législateurs arabes sont musulmans? Il dit: Dis-leur: Voulez-vous être seul.

qual 'abou Jafar : yaeni badahlika jli thanawh: wa qoul ya Muhamad aladhin 'aw tou al Kitab min al yaoudou al nasara wa'illa min aladhin la Kitab 'ahamou min mashriki al arab asalamtum? yaqoul:qal lahm: hal afrdrdtm altwouahid

*Al Oummiyyin signifie ceux qui n’avaient pas un livre divin.

Dans le volume 1, page 296 il raconte l’opinion d’Ibn Abbas, un compagnon du Prophète, qui disait:

« Allah les appela Oummiyin, car ils refusaient Ses livres et Ses prophètes ».

Il dit la même chose dans Volume28 page 61.

Salih Al Fawzan صالح الفوزان, , dit dans Masa’îl Al Jahiliyya, p9:

Al Oummiyyoun étaient les arabes qui ne suivaient ni les juifs ni les chrétiens. Souvent, ils n’écrivaient pas; et ils n’avaient pas un livre divin avant le Coran. C’est pour ça qu’ils s’appelaient Oummiyyin.

Mais plusieurs savants sunnites croient que le Prophète ne savait ni lire ni écrire.

Selon Ibn Kathir بن كثير 1301-1373 Grand historien juriste shâfi'ite, traditionaliste, reconnu par la communauté sunnite : Tafsir al-Qur’ân Ismâ’îl Ibn Kathir, édition Dâroussalam, 2012 volume 1, p.253-254, sourate 2 verset 78,

« Parmis eux » c'est-à-dire, parmis les Gens du Livre.  Comme l’affirme Mujahid. Le terme arabe « oumminiyyoun أُمِّيُّونَ  «  est le pluriel de « oummiyy أُمي  » qui désigne l’homme qui ne maitrise pas l’écriture, comme l’expliquent أبو عالية الرياحي البصري  Abou al‘Âliyah Ar Riyâhi Al-Basri,  الربيع Ar Rabi’, ,ou قتادة Qatada et  إبراهيم بن يزيد النخعي  Ibrahim ibn Yazid An Nakha’i, entres autres, et comme l’indique la Parole de Dieu

Ils ne savent rien du Livre  لاَ يَعْلَمُونَ الْكِتَابَ la yaAlamoun’ al Kitab. C'est-à-dire qu’ils ne savent Rien de son contenu (Ibn Abi Hâtim 1/241). Aussi le Prophète bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam fut décrit comme « oummiyy » car il ne savait pas écrire. Dieu l’Unique dit :

Sourate 29 العنكبوت al-ʿAnkabout l’Araignée verset 48.

Période Mecquoise, qui occupe la 85è place dans l'ordre chronologique.

وَمَا كُنتَ تَتْلُو مِن قَبْلِهِ مِن كِتَابٍ وَلَا تَخُطُّهُ بِيَمِينِكَ إِذاً لَّارْتَابَ الْمُبْطِلُونَ

Avant (cela) le Coran, tu ne récitais (communiquais) aucun livre ni n'en écrivais (tu ne traces d’elle) aucun  (caractère) de ta dextre (main droite). Sans quoi, (Sinon ceux qui) les négateurs (les falsificateurs) auraient trouvé argument pour douter de l'authenticité du Coran,

Wa ma kounta tatlou min qablihi min kitabin wa la takhouttouhou biyaminika ithan lairtaba al moubtiloun’.

En outre,  Sa’îd ibn ‘Amr ibn Sa’îd rapporte avoit entendu Ibn ‘Umur ® Que Dieu soit satisfait d’eux رضي الله عنهما radi Allah anhoum,, le Messager de Dieu l’Unique, sur lui le salut et la paix à dit :

إنا أمة أمية لا نكتب ولا نحسُب؛ الشهر هكذا وهكذا وهكذا - وعقد الإبهام فى الثالثة - والشهر هكذا وهكذا وهكذا؛ يعنى تمام ثلاثين

 

Nous sommes une nation (un peuple) d’illétrée, (analphabète) nous ne maitrisons ni l’écriture, ni le calcul astronomique. Nous savons seulement que certains mois sont de vingt neuf jours et d’autres de trente jours. "et le mois est ainsi, ainsi et ainsi" il plia son pouce à la troisième «  et le lois compte tant tant et tant   : il voulait dire : "est de 30 jours" (c'est-à-dire tantôt de 29 jours tantôt de 30 jours)

'iina 'oumatan 'amiyatan la naktab wa la nahsaub; al shahr hkadha wa houkdhana wa houkdhana – wa aqad al'ibham fa al thalithat – wa al shahr hakdha wa hakdhana wa hakdha; youina tamam thalathyn

 (al-Fath'ul Bâri  فتح الباري‎,  la Victoire du Créateur 4/151 ou 163 (étude avancée de Sahih-ul Jami  صحيح الجامع  l’authentique صحيح البخاري‎ Ṣaḥīḥ al-Bukhārī volue 3 éditon al Maktaba al Asriyah  2011 le livre du Jeune page 16   R13- 1913 et  صحيح مسلم Sahih Muslim, volume 4 édition DKI 2011 page 413 français 1080./15  et page 409 en arabe.

Autrement dit : pour accomplir nos actes d’adoration et déterminer la durée des mois lunaires, nous n’avons besoins ni de livres, ni de calcul astronomique.

Les arabes occupent une place centrale au sein de la communauté à laquelle le Prophète bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam a été envoyé, car c’est par l’intermédiaire d’eux que les autres nations ont reçu l’appel.

Dieu l’Unique الله Allah a ainsi opposé les illettrés aux analphabètes. La personne à qui a été révélé un livre est différent de l’illettré.

Dieu l’Unique الله Allah leur a envoyé un messager et leur a demandé de se conformer, de méditer, de comprendre et de pratiquer ce qui leur a été révélé à travers le saint livre qui décrit de manière détaillée toutes les dispositions décrite Dans Sa Parole (le Coran) puis dans les propos que le Dernier de Messager et Prophète Muhammad bénédiction et salut soient sur lui صلى الله عليه و سلم, sallâllâh alayhi wa salam leur a enseigné toute méthode de comportement.

Ce propos  n’est pas formulés en guise d’appel à l’ignorance, même s’il est vrai que pour un grand nombre des populations arabes, ils ont été des illettrés avant l’avènement de l’Islam, il est également vrai qu’il ne leur pas été demandé de le rester après la venue de l’Islam

 Dieu l’Unique, Dit par ailleurs

 

Sourate 62 الجمعة al-Jumuʾat la réunion du Vendredi verset 2.

Période Médinoise, qui occupe la 110è place dans l'ordre chronologique.

 

هُوَ الَّذِي بَعَثَ فِي الْأُمِّيِّينَ رَسُولاً مِّنْهُمْ يَتْلُو عَلَيْهِمْ آيَاتِهِ وَيُزَكِّيهِمْ وَيُعَلِّمُهُمُ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَإِن كَانُوا مِن قَبْلُ لَفِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ

C'est Lui qui a envoyé aux gentils (les démunis de l’Ecriture) un Prophète (Messager) issu d'eux-mêmes (des leurs) pour leur réciter (communque) Ses versets,  (Signes) les purifier (et les croitre en pureté) et leur enseigner le Coran  (l’Ecriture) et la Sagesse, alors qu'hier encore (qu’ils étaient auparavant) ils étaient plongés dans l'égarement manifeste (évident).

Huwa allathi baAatha fi al-oummiyyina Rasoulan minhoum yatlou Aalayhim ayatihi wa youzakkihim wa youAallimouhoumou al Kitab wa al hikmata wa-in kanou min qablu lafi dalalin moubinin.

 

Mujahid ibn Jabr مجَاهِدْ بِنْ جَبْر  21-104 Hégire, soit 645-722 Tabi'in تابعين  ,disciple -successeur, de la génération des musulmans qui ont suivi les aṣ-ṣaḥābah الصحابة compagnons du Prophète Muhammad que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui » صلى الله عليه و سلم. ṣallā Allāh `alayhi wa sallam. Il fut l'élève d’Abd Allah ibn Abbas عبد الله ابن عباس et l'un des plus grands érudits musulman de son  époque. Il a dit à ce sujet : les oummiyyins, أُمِّيُّونَ décrits par Dieu, ne comprennent pas les livres que Dieu a révélés à Moïse, mais ils forgent des mensonges et des falsifications (l’invention du mensonge)

Sourate 3 آل عمران āli ʿImrān  la famille d’Imrân verset 20.

Période Médinoise qui occupe la 89è place ordre chronologique.

فَإنْ حَآجُّوكَ فَقُلْ أَسْلَمْتُ وَجْهِيَ لِلّهِ وَمَنِ اتَّبَعَنِ وَقُل لِّلَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ وَالأُمِّيِّينَ أَأَسْلَمْتُمْ فَإِنْ أَسْلَمُواْ فَقَدِ اهْتَدَواْ وَّإِن تَوَلَّوْاْ فَإِنَّمَا عَلَيْكَ الْبَلاَغُ وَاللّهُ بَصِيرٌ بِالْعِبَادِ

S'ils te contredisent, (argumentent avec toi) dis-leur : «Je me soumets (J’ai soumis ma face) à Dieu, moi et ceux (quiconque) qui me suivent (m’a suivi).» Après quoi demande, (Et dit)  à ceux qui ont reçu l'Écriture (a été donné) et aux non-initiés (aussi à ceux qui en sont dépourvus) : «Et vous? Êtes-vous soumis à Dieu?» S'ils (alors) se déclarent soumis à Dieu, c'est qu'ils ont pris la bonne voie, (les voilà certes guidés) mais s'ils s'en détournent, rappelle-toi que ton rôle se limite (t’incombe) à transmettre le Message. Dieu (Clairvoyant) observe  constamment Ses serviteurs (adorateurs).

Fa-in hajjouka faqoul aslamtou wa jhiya lillahi wa mani ittabaAani wa qul lillathina outou al Kitaba wa al-oummiyina aslamtoum fa-in aslamou faqadi ihtadaw wa-in tawallaw fa-innama Aalayka al balaghou wa Allahou basiroun bi al Aibadi.

 illa amaniyya إِلاَّ أَمَانِيَّ  si ce n'est une ambition « ce que sont les prétentions- les paroles mensongères » (autre sens : des désirs qu’ils prennent pur des réalités, Eprouver, essayer, expérimenter, soumettre quelqu'un à l'épreuve, assigner une part,)

Selon Abd Allâh ibn Abbas عبد الله ابن عباس, -3 +68 Hégire soit 619-687, cousin paternel de Muhammad :
Les oummiyyoun الْأُمِّيِّينَ al'umiyiyn* sont des gens qui ne déclarent véridique aucun Apôtre envoyé par Dieu, ni aucun livre révélé par lui, mais ils ont écrit un livre de leurs mains, puis ils disent aux ignorants : cela vient de Dieu.

* étaient les arabes qui ne suivaient ni le culte des juifs nicelui des chrétiens.

Sourate 2  البقرة  al-Baqara la Vache verset 75.

Période Médinoise qui occupe la 87è place ordre chronologique.

أَفَتَطْمَعُونَ أَن يُؤْمِنُواْ لَكُمْ وَقَدْ كَانَ فَرِيقٌ مِّنْهُمْ يَسْمَعُونَ كَلاَمَ اللّهِ ثُمَّ يُحَرِّفُونَهُ مِن بَعْدِ مَا عَقَلُوهُ وَهُمْ يَعْلَمُونَ

Gardez-vous encore l'espoir (désirez-vous ardemment) de les voir (qu’ils mettent en œuvre) un jour partager votre foi, alors que certains d'entre* eux ont déjà (puis continue) d’altéré sciemment la Parole de Dieu, après en avoir bien saisi le sens « ont certes entendu la Parole de Dieu » « saisi la signification »?

 

AfatatmaAoun an you/minou lakoum wa qad kana fariqoun minhoum yasmaAoun kalama Allahi thoumma youharrifounahou min baAdi ma Aaqalouhu wa houm yaAlamoun.

*  d’hébreux du temps de Moïse מֹשֶׁה בן עמרם  Moshé ben Amramموسى  Moussa ou de certains juifs (de grands prêtes et de savants) après la diaspora. תְּפוּצָה Tefutzah, dispersés  ( Galout, גָּלוּת exil). Soit après Après le renversement en 587 av. J.-C. du royaume de Juda, voit après La prise de Jérusalem par Pompée en 63 av. J.-C.

Le Prophète et les musulmans tenaient beaucoup à ce que les juifs partagent un jour leur foi. En effet, la Loi de Moïse, موسى  Moussa  la Paix soit sur lui عليه و سلام  alayh wa salam telle qu’elle fut révélée par Dieu appelle, à l’instar de l’Islam l‘adoration d’un Dieu Unique, et à la croyance du Jour Ultime de la  Résurrection  يَوْماً ثَقِيلاً  yawman thaqilan et au Jugement Dernier يـوم الـقـيـامـة Yawm al-Qiyāmah.

Le  Saint Coran القرآن الكريم al Quran al Karim  Parole de Dieu  كلمة الله  Kalimat Allah, l’Unique, définit  les Juifs اليهود  al yahoud et les Chrétiens المسيحيين al masihiyn comme « ceux à qui le Livre a été donné » et les illettrés comme ceux qui n’ont reçu aucune révélation de la part de Dieu dans le passé !

Sourate 2  البقرة  al-Baqara la Vache verset 75.

Période Médinoise qui occupe la 87è place ordre chronologique

وَمِنْهُمْ أُمِّيُّونَ لاَ يَعْلَمُونَ الْكِتَابَ إِلاَّ أَمَانِيَّ وَإِنْ هُمْ إِلاَّ يَظُنُّونَ

Il y a parmi eux certains illettrés (dépourvus de culture) pour lesquels la connaissance (qui ne connaissent) du Livre (l’Ecriture) se borne à quelques chimères ( que selon leurs souhait) ou à quelques simples conjectures.

Wa minhoum oummiyyoun’ la yaAlamouna al Kitaba illa amaniyya wa-in houm illa yathounnoun’.

 

 

Les Arabes issus de la branche d’Ismaël إسماعيل Ismaïl ישׁמעאל  Išma`e’l le premier fils d’Abraham إبراهيم Ibrahim   אַבְרָהָם   av.ra.'ham d’où sortira les tribus proto-bédouines des Šumu’il שְׁמָעֵאל - شموعيل ou شموئيل  Shumuil * dont sortira Le royaume de Qédar: مملكة قيدار, Mamlakat Qaydar était un ancien royaume arabe situé dans le sud de la Palestine.

 

Les tribus d'Arabie sont un ensemble de clans originaire de la péninsule Arabique.

Une majeure partie de la lignée donnée avant Ma'add ibn Adnan s'appuie sur la généalogie biblique et donc des questions persistent quant à l'exactitude de ce segment de l'origine arabe. D'après les généalogistes arabes du 14è siècle, les Arabes sont composés de trois types :

1-Arabes disparus  العرب البائدة : anciens peuples arabes qui furent anéantis par  Dieu l’Unique اللَّهِ Allah, inclus les banu  'Ad, ﺑﻨﻮ عاد * Thamûd, ثمود etc.

* vivait à l'époque pré-islamique sur le territoire situé entre le Yémen et l'Oman d'aujourd'hui. cité à plusieurs reprises dans le Coran (Sourate 7 الأعراف  al A’raf le Purgatoire versets 65-72; soutate11 هود  Hûd versets  50-60; sourate 26 الشعراء  aš-šuʿarāʾ les poètes versets 123-139; sourate41 فصّلت  fuṣṣilat Les Versets détaillés versets 15-16; sourate 46 الأحقاف al-aḥqāf Les Dunes versets 21-28; sourate 89 الفجر  al-fajr  l’aube versets 6-8)

2-Arabes originaux   العرب العاربة ou Qahtanites. قَحْطَانِي: originaires du sud de l'Arabie et issus de banu Qahtan  بنو قحطان

3-Arabes arabisés ou Adnanites  العرب المستعربة : issus d'Ismaël qui s'est intégré et assimilé au sein des Banu Jurhum بنو جرهم  *. (*leur résidence historique était le Yémen avant leur émigration à La Mecque. Ils descendent de Qahtanite.)

Voir plus en détail ci-dessous Cartes :

Tribu arabe qatan


 

Tribu arabe des a dnan

Isaac إسحاق יצחק  Yiṣḥāq son demi frère étant la branche des Hébreux עברי  Ivri judaïsés, Les Juifs יְהוּדִים  yehoudim  اليهود  al yahoud «hadou هَادُوا۟  Ne pas confondre avec Judaïsés, Juifs = gens du Judaïsme, Repenti « repentis du verbe houdnâ»  «tahaouada تَهَوَّدَ  devenir juif « premier peuple monothéiste de l'humanité. La Terre d'Israël ארץ ישראל - Eretz Israel * أرض إسرائيل ardou 'Israyil (originaires de la Mésopotamie, d'Ur en Chaldée, appelée terre sainte par les chrétiens correspond à leurs migrations vers le pays de Canaan, située le long de la rive orientale de la mer Méditerranée). Le père de Jacob يعقوب, Ya`qūb יעקב, Ya`aqov qui sera appelé Israël, c’est-à-dire « celui qui a lutté avec Dieu » Ses descendants sont appelés les « enfants d'Israël لِّبَنِي إِسْرَائِيلَ  Bani Israil  בני ישראל, Benei Israël» ou « Israélites » qui par contre ont reçu la Révélation Divine,  à diverses reprises. Les 12 fils du Prophète Jacob, ses descendants,  les Douze Tribus. Comme pour les chrétiens plus tard avec, Jésus le Messie عيسى المسيح   Jésus fils de Marie. Les Gens de la Bible : c'est-à-dire les gens de la Thora et les gens de l'Evangile. Structure, Ancien Testament :  Tanakh תנ״ך  Torah תּוֹרָה  la Loi ou Pentateuque «chez les chrétiens l'ensemble des cinq premiers livres de la Bible»  Nevi'im  נביאים  « les Prophètes » Ketouvim  כתובים les Autres Écrits ou Hagiographe,  Nouveau Testament : Évangiles (du latin evangelium, emprunté au grec ancien εὐαγγέλιον / euaggélion, « bonne nouvelle » Livres deutérocanoniques : Actes des Apôtres Πράξεις τῶν Ἀποστόλων, Práxeis tôn Apostólōn; Actūs Apostolōrum , Epître epistula, επιστολη (epistolē) Révélation de Jésus-Christ Αποκάλυψις Ιησού Χριστού·

* se développe sur près de 3000 ans et témoigne, malgré la dispersion des Juifs, de l'importance particulière, pour eux, de la Terre d'Israël ארץ ישראל - Eretz Israel.

 Bible  תנך ▼ Torah תורה ▼ Genèse  בראשית ▼ Vocation d'Abraham.**▼Chapitre 12 ▼Verset 1.

וַיֹּאמֶר יְהוָה אֶל-אַבְרָם, לֶךְ-לְךָ מֵאַרְצְךָ וּמִמּוֹלַדְתְּךָ וּמִבֵּית אָבִיךָ, אֶל-הָאָרֶץ, אֲשֶׁר אַרְאֶךָּ

L'Eternel dit à Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, « de ta terre, de ton enfantement» et de la maison de ton père, dans le pays* que je te montrerai

vayyomèr hashem èl-averam lèkhe-lekha méaretsekha oumimmoladetthekha oumibéyth aviykha èl-haarèts ashèr areè a

* Hors de ton pays N’avait-il pas déjà quitté son pays avec son père, et n’était-il pas arrivé à ‘Haran  חרן, souvent transcrit Charan חָרָן ** (supra 11, 31) ? Voici ce qu’a voulu lui signifier Dieu : « Eloigne-toi encore de là-bas et quitte la maison de ton père !

** où Abraham aurait séjourné lors de son grand périple depuis Ur, אוֹר Ohr  אור, vayyomèr »lumière أور Our, en sumérien urim tall al-Muqayyar, تل المقير, « la colline poissée/bitumée » Irak actuel  vers la Terre promise. D'après la Genèse, Abram (ensuite surnommé Abraham) vécut à Haran pendant près de 15 ans avant de continuer vers Canaan. La ville de Charan    חָרָן   Harran حران dans le sud de l'actuelle Turquie près de la frontière avec la Syrie pourrait bien y correspondre, mais on discute de savoir si elle ne serait pas plus proche de Ur . 

Bible תנך ▼Torah  תורה ▼Genèse  בראשית ▼Séparation d'Abraham et de Lot.* ▼Chapitre13▼   Verset  1

* Le'h Le'ha  לך לך  Aller y aller  

וַיַּעַל אַבְרָם מִמִּצְרַיִם הוּא וְאִשְׁתּוֹ וְכָל־אֲשֶׁר־לוֹ וְלוֹט עִמּוֹ הַנֶּגְבָּה

Abram remonta d'Egypte «Misraîm»  vers le midi, lui, sa femme, et tout ce qui lui appartenait, et Lot avec lui vers le Nèguèb.

vayya'al averam mimmitserayim hou veishettho vekhal-ashèr-lo velot 'immo hannègebah

Evolution des alphabets semitiques

voir suite deuxième partie illéttré الْأُمِّيِّينَ

http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/le-prophete-illettre-deuxieme-partie.html

Puisse Dieu  l’Unique اللَّهُ  Allah dans Sa Miséricorde me pardonner de mes oublies et de mes erreurs

Baudrier Gérard Ibrahim le modérateur

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire