L’âme الرُّوحُ al rûh l’esprit النفس al nafs

L’âme الرُّوحُ al Roûh l’esprit النفس al Nafs

 

L’âme الرُّوحُ al Roûh   l’esprit النفس al Nafs

Salam سلام Paix, Ce travail important est en préparation c’est encore à l’état de brouilon depuis plusieurs mois, excusez moi, cela va encore prendre quelques temps pour faire les recherches textes en langue originale avec traduction et phonétique + sources etc Merci de votre patience Salam سلام Paix

 

a garder pour mettre dans chaque verset      ﴿

  كافر kāfir  كفر kufr   Al-Kafirun  الكافرون

la lettre و  et ُ w ou u  en arabe  donne le son  ou, par facilité de lecture phonétique je mets « ou »

La Sainteté de Dieu الْقُدُّوسِ  al Qouddous

Les anges الملائكة  al malayika sont chargés de la transmission de la Révélation. Gardiens de l’Ecriture mère الكتاب المقدس  al Kitab,  archétype céleste  لَوْحٍ مَّحْفُوظٍ   lawhin mahfouthin  le Livre-mère  أمّ الکتاب‎‎ Umm al-Kitâb de toute la Révélation Ils descendent avec le Rûh’ رُّوحُ sur les Prophètes élus.

L'égo  de L’âme الرُّوحُ al Roûh   l’esprit النفس al Nafs* partie de  purification spirituelle peut être un obstacle à toute démarche de spiritualité religieuse, il faut pour cela corriger, obtenir aussi e pardon de Dieu l'Unique.

 voir :http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/le-pardon-afw.html

*âme «נפש  nèfèch »  la sagesse חכמה  Hohkmah en hébreux

Le Coran Parole de Dieu l’Unique اللّهِ  Allah exprime de l’Esprit saint, الروح القدس  al Rouh’ al qoudous,   Rûhunâ  روحنا notre Esprit, Ruhi روحي Mon âme,  l'esprit de Dieu puisque c'est lui même qui l'a nommée comme ca, il est identifié par la tradition à l’Ange Gabriel جِبْرِيلَ Jibril

Sourate 2 البقرة  al Baqara  la Vache verset 97.

Période Médinoise, qui  occupe la 87è place dans l'ordre chronologique.

﴿ قُلْ مَن كَانَ عَدُوّاً لِّجِبْرِيلَ فَإِنَّهُ نَزَّلَهُ عَلَى قَلْبِكَ بِإِذْنِ اللّهِ مُصَدِّقاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ وَهُدًى وَبُشْرَى لِلْمُؤْمِنِينَ

Dis à qui se déclare ennemi de Gabriel que c'est lui qui, sur ordre (avec la permission) de Dieu, a déposé progressivement dans ton cœur* le Coran  (Message) qui confirme (authentifier)  les Écritures antérieures  (ce qi est entre vos mains) et qui constitue en même temps un guide  (une guidance sur le droit chemin) et une bonne nouvelle pour les fidèles (croyants-adhérents).

Qoul man kana Aadouwwan li Jibril fa-innahou nazzalahou Aala qalbika bi-ithni Allahi mousaddiqan lima bayna yadayhi wa houdan wa boushra lilmouminin

* à Muhammad par ordre de Dieu

 

Sourate 16 النحل an Naḥl les Abeilles verset 102.

Période Mecquoise, qui occupe la 70è place dans l'ordre chronologique.

  ﴿ قُلْ نَزَّلَهُ رُوحُ الْقُدُسِ مِن رَّبِّكَ بِالْحَقِّ لِيُثَبِّتَ الَّذِينَ آمَنُواْ وَهُدًى وَبُشْرَى لِلْمُسْلِمِينَ

Réponds-leur : C'est le Saint-Esprit Jibrîl qui l'a transmis de la part de ton Seigneur en toute vérité, pour conforter la foi de ceux qui croient, et comme guide et bonne nouvelle pour les musulmans.

Qoul nazzalahou Rouhou al Qoudousi min Rabbika bi al haq liyouthabbita allathina amanou wa houdan wa boushra lilmouslimin’

Hadith Qoudsî الاحاديث القدسية  Sainte conversation n° 944

Rapporté par Ibn Arabi* dans le livre de Traduction, 224, et le livre des révélations 331, et le message de la Majesté et de la Beauté, p.31 / Total Messages, et le bijou des significations p.133 / 1,

ذكره ابن عربي في كتاب التراجم ص 224 وكتاب التجليات 331 ورسالة الجلال والجمال ص 31 / مجموع الرسائل ، وجواهر المعاني ص 133 / 1 ، وص 181 / 2

dhakarah ibn Arabi fi Kitab al tarajum s 224 wa kitab al tajaliyat 331 wa risalat al jalal Wa al jamal s 31 / majmoua al rasayil , wa jawahir al maani s 133 / 1 , was 181

Le Prophète النبي al Nabi, que  la paix et le salut soit sur lui   صلى اللَّه عليه وسلم salaa Allah alayh wa salam dit  :
« Ni Ma Terre, ni Mon ciel ne sont assez grands pour me contenir, mais le « cœur » de Mon serviteur croyant, pieux et pur, est assez grand pour me contenir ». L’Esprit est donc là, principe de vie venu de Dieu dont chaque homme, créature de Dieu est le réceptacle.

 

" مَا وَسِعَنِي سَمَائِي وَلا أَرْضِي ، وَلَكِنِّي وَسِعَنِي قَلْبُ عَبْدِي الْمُؤْمِنِ " ، ذكره الغزالي في الإحياء بلفظ : قال اللَّه لم يسعني ، وذكره بلفظ

 

ووسعني قلب عبدي المؤمن اللين الوادع ، وقال مخرجه العراقي : لم أر له أصلا

 

" ma wasieani samayiy wa la 'ardi , wa lakinni wasieani qalb abdi al mOumin " , dhakarah al ghazali fi al'iihya' bi al afaz : qal Alllah lam yousani , wa dhukrih bilafaz : wa wa saeni qalb eoubdi al moumin allayn al wa die , wa qal moukhrijouh al iraqiou : lam 'ar lah 'aslaan

* Abū ʿAbd Allāh Muḥammad ibn ʿAlī ibn Muḥammad ibnʿArabī al-Ḥātimī aṭ-Ṭāʾī  أبو عبد الله محمد بن علي بن محمد بن عربي الحاتمي الطائي, mieux connu sous le nom d'Ibn ʿArabi, إبن عربـي‎ 558-638 Hégire soit  1165 -1240, né à Murcie Espagne mort à Damas, Syrie également appelé « as Sheikh al-Akbar الشيخ الأكبر le plus grand maître », ou encore « Ibn Aflatoûn إبن أفلاطون le fils de Platon, est un ouléma عالم, théologien, juriste, poète, soufi, métaphysicien et philosophe de l'Espagne andalouse  auteur de 846 ouvrages présumés. Son œuvre domine la spiritualité islamique depuis le13è siècle, et il peut être considéré comme le pivot de la pensée métaphysique de l'islam. Il est le plus grand penseur de la doctrine ésotérique du « Wahdat al-woujoud وحدة الوجود Unicité de l'Être waḥda al-woujoūd, وحدة الوجود , l'affirmation qu'il n'y a que Dieu  Le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même ٱلۡحَىُّ ٱلۡقَيُّومُ qui est  Al hayyou-l-Quayyoum ,  qui est par Lui-même, sans antécédent, de manière absolue. Il eut quelques ennemis dans le domaine exotérique Dans l'ésotérisme islamique, il est considéré comme le « sceau de la Sainteté  ختم الولاية Khatam al wilaya»

Dans les sourate 21, الأنبياء al Anbiyāʾ les Prophètes verset 7 et la sourate 16 les Abeilles verset 43  il est  spécifié que tous les tous les Prophètes  نبی, Nabī,  pluriel أنبياء  Anbiyaa ; en Hébreu : נביא, nâbîy ; en Grec : προφήτης,  Prophētēs sont considérés importants, ils  ont reçu l’Esprit de Dieu الروح  اللّه al Rouh’ Allah, l’Esprit saint, الروح القدس  al Rouh’ al qoudous ils puisent l'inspiration de leurs faits et gestes, dans une Source Divine لمصدر الإلهي al masdar al'ilihi. Il sont Les Justes الصَّالِحِين aṣ-Sāliḥīn, dont cinq sont nommés les plus décidés أولي العزم Aouli l âzam*, depuis : Adam آدم, Àdam, Noé نوح, Nūḥ* , Abraham إبراهيم, Ibrāhīm*, l'Ami intime de Dieu  خَـلِـيْـلُ الله‎ Khalil Allah  mais aussi Enoch إدريس, Idrīs, Ismaël  إسماعيل, ismāʿīl , Isaac إسحاق, isḥāq,  Jacob يعقوب, yaʿqoub, Joseph يوسف, Yousouf ,  Moïse مُوسَى, Mousā*, David داوود, Dāwoud, Salomon سُلَيْمان, sulaymān,Ezéchiel ذَو الكِفْل, Dū'l-Kifl , Zakarie زَكَرِيَّا, Zakarīyā, Jésus عِيسى, ʿIsā* en hébreu  ישועYeshua signifie « Sauveur » le Messie  Masih المسيح,en hébreux  מָשִׁיחַ  Mashia'h, et le Dernier Messager الرَّسول Rasoul, Mohammed محمد Muhammad * , Messager de Dieu رسول الله Rasoul Allāh que le salut et la paix de Dieu soit sur lui صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ṣalloullāhou `alayhi wa sallam,  La prière et la paix soit sur lui   عليه الصلاة والسلام `alayhi salātou wa salām, Que Dieu accorde la paix et l'honneur à lui et à sa famille.":  صلى الله عليه وآله Allāhu  alayhi wa-liāli ainsi que Marie مريم, Maryam en hébreu  מרים Myriam Que la paix soit sur elle  سلام الله علیها salāmu llāh ʿalayhā est considérée en particulier dans la tradition mystique comme Prophète, tous ont reçu l’Esprit de Dieu الروح اللّه al Rouh’ Allah, Que la paix soit sur eux السلام عليهم al salam alayhim. L’univers est mû par le processus créateur de Dieu l’Unique اللّه Allah.

La connaissance de la Prophétie est le moyen de connaître le fait que le Seigneur Tout Puissant a envoyé un émetteur à chacun de nous depuis la Création de notre Terre, favorisée à tout lUnivers qui est aussi Sa Création.

Sourate 21  الأنبياء al Anbiyāʾ les Prophètes verset 7

Période Mecquoise, qui occupe la 73è place dans l'ordre chronologique.

.وَمَا أَرْسَلْنَا قَبْلَكَ إِلاَّ رِجَالاً نُّوحِي إِلَيْهِمْ فَاسْأَلُواْ أَهْلَ الذِّكْرِ إِن كُنتُمْ لاَ تَعْلَمُونَ

Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes à qui nous faisions des révélations. Interrogez là-dessus les gens de l'Écriture, si vous l'ignorez !

Wa ma arsalna qablaka illa rijalan nouhiy ilayhim fais-alou ahla al thikri in kountoum la taalamoun’

 

Sourate 16 النحل an Naḥl les Abeilles. verset 43

Période Mecquoise, qui occupe la 70è place dans l'ordre chronologique.

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ إِلاَّ رِجَالاً نُّوحِي إِلَيْهِمْ فَاسْأَلُواْ أَهْلَ الذِّكْرِ إِن كُنتُمْ لاَ تَعْلَمُونَ

Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations. Interrogez à leur sujet, si vous ne le savez pas déjà, ceux qui détiennent les Écritures.

Wa ma arsalna min qablika illa rijalan nouhi ilayhim fais-alou ahla al thikri in kountoum la taalamoun’

 

Sourate 29 العنكبوت al-ʿAnkaboūt l’Araignée verset  47.

Période Mecquoise, « avant de quitter La Mecque », qui occupe la 85è place dans l'ordre chronologique.

.وَكَذَلِكَ أَنزَلْنَا إِلَيْكَ الْكِتَابَ فَالَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ يُؤْمِنُونَ بِهِ وَمِنْ هَؤُلَاء مَن يُؤْمِنُ بِهِ وَمَا يَجْحَدُ بِآيَاتِنَا إِلَّا الْكَافِرُونَ

C'est dans cet esprit que Nous t'avons révélé le Coran. Ceux à qui Nous avons donné l'Écriture y ont foi, et il en est aussi parmi ton peuple qui y croient (adhèrent en lui). Il n'est que les impies qui nient Nos signes.

Wa kathalika anzalna ilayka al Kitab fallathin’ ataynahoumou al Kitab youminoun’ bihi wa min haoula-i man youminou bihi wa ma yajhadou bi-ayatina illa al kafiroun’

 

Sourate 21 Al-Anbiya les Prophètes verset .91.

وَالَّتِي أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهَا مِن رُّوحِنَا وَجَعَلْنَاهَا وَابْنَهَا آيَةً لِّلْعَالَمِينَ

Rappelle-toi enfin celle qui avait préservé sa chasteté, et en qui Nous avons soufflé de Notre esprit, faisant d'elle ainsi que de son fils un miracle pour l'Univers.

Wa allati ahsanat farjaha fanafakhna fiha min rouhina wa jaa al naha wa ibnaha ayatan lilAalamin’

 

Sourate 26 Ash-Shu'ara الشعراء Les Poètes 193 à 196.

 

Période Mecquoise, qui occupe la 47è place dans l'ordre chronologique.

.نَزَلَ بِهِ الرُّوحُ الْأَمِينُ

193-que l'Esprit (souffle) fidèle* est venu déposer

Nazala bihi al rouhou al-aminou

*l’Amen de l'hébreu אָמֵן ʾāmēn « ainsi soit-il », « que cela soit vrai, se vérifie » « en vérité », Amine آمين « ô Dieu الله 'Allāh, exauce ou réponds ». Il donne ainsi îmân إيمان foi (le fait de croire avec authentification  تَصْدِيق at-tasdîq) qui lui-même donne mou'min مؤمن‎  croyant, déclaration de foi et d'affirmation.

.عَلَى قَلْبِكَ لِتَكُونَ مِنَ الْمُنذِرِينَ

194- en (sur) ton cœur pour que tu sois du nombre des avertisseurs.

Aala qalbika litakoun’ mina al mounthirin’

 

.بِلِسَانٍ عَرَبِيٍّ مُّبِينٍ

195- C'est une révélation en langue arabe claire,

Bilisanin Arabiyyin moubinin

 

.وَإِنَّهُ لَفِي زُبُرِ الْأَوَّلِينَ

196-qui se trouvait déjà énoncée dans les anciennes Écritures.

Wa-innahou lafi zouburi al-awwalina

 

 Quand est-il de l’humain ?

Sourate  87 الأعلى Al-A'la  Le Très-Haut verset 7.

Période Mecquoise, qui occupe la 8è place dans l'ordre chronologique.

إِلَّا مَا شَاء اللَّهُ إِنَّهُ يَعْلَمُ الْجَهْرَ وَمَا يَخْفَى

que ce qu'il plaira (surtout pas ce qu’) à Dieu que tu oublies, car Il connaît ce qui est apparent (le révélé) et ce qui est caché.

Illa ma sha Allahou innahou yaAlamou al jahra wa ma yakhfa

 

La Voie (Guérison) شفاء Shifa et la Loi السائل  al Sa’il.

L’abandon  الزهد al Zouhd  est l'une des notions très importantes dans le cheminement spirituel dans l'islam, qu'on traduit parfois par ascétisme, mais aussi par "détachement", ou "renoncement".  Sagesse de Dieu l’Unique  pour enseigner la faible valeur de ce monde, qu'ils soient dans le dénuement ou la richesse, le fait que les Prophètes souffrent en ce monde (par la maladie, la perte d'êtres chers, la guerre...)

L’âme classée par ordre de la pire à la meilleure.

1- Une âme instigatrice du mal   النفس الأمارة an-nafs al-ʾammārah

Sourate12  يوسف  Yousouf  Joseph verset 53.

Période Mecquoise, qui occupe la 53è place dans l'ordre chronologique.

وَمَا أُبَرِّئُ نَفْسِي إِنَّ النَّفْسَ لأَمَّارَةٌ بِالسُّوءِ إِلاَّ مَا رَحِمَ رَبِّيَ إِنَّ رَبِّي غَفُورٌ رَّحِيمٌ

Je ne cherche pas à m'innocenter moi-même, car c'est le propre de la nature humaine à pousser au mal, à moins qu'on ne soit touché par la Grâce de Dieu, car Il est Clément et Miséricordieux.»

Wa ma oubarri-ou nafsi inna al nafsa la ammaratoun bi al sou-i illa ma Rahima Rabbi inna Rabbi Ghafouroun Rahimoun

 

Sourate 51الذاريات ad Dāriyāt  Les Vents qui éparpillent verset 40.

Période Mecquoise, qui occupe la 67è place dans l'ordre chronologique.

 

فَأَخَذْنَاهُ وَجُنُودَهُ فَنَبَذْنَاهُمْ فِي الْيَمِّ وَهُوَ مُلِيمٌ

Nous le saisîmes (Nous Nous emparâmes) (Pharaon فِرْعَوْنُ) alors, (de)lui et ses armées, et les jetâmes (précipitâmes) dans les flots sinistres (la mer), en punition  (il était coupable « hélas ») de son blâmable comportement (tandis qu’il se blâmait lui-même).

Faakhathnahou wa jounoudahou fanabathnahoum fi al yammi wa houwa moulimoun

 

Note : Dieu Tout Puissant, le Très Haut, chatia Pharaon فِرْعَوْنُ - פרעה (per-aâ برعو  bora - grande maison- porte haute )  pour avoir refusé de croire en Dieu l’Unique et traité son Messager Moïse موسى Moussa   מֹשֶׁה בן עמרם Moshé ben Amram *de menteur ; aussi le jeta-t-Il ainsi que ses troupes dans ma mer et les noya-t-Il , tous, Pharaon ayant étév impie, outrancier et ayant démenti le Messager de Dieu.

Certains datent  l'Exode durant le 15 è siècle avant. Jésus fils de Marie, période où l'Égypte s'affranchit de l'influence des Hyksôs heka khasout, littéralement « chefs des pays étrangers en grec Ὑκσως ». Des théories proposent des noms de pharaons ayant régné sur l’Égypte sur près de cinq siècles, soit entre le 17è et 12 è siècles avant Jésus fils de Marie. Des historiens penchent de plus en plus pour un récit de l'Exode composé vers le 6 è siècle avant Jésus fils de Marie., dans le but de faire un parallèle avec l'exil à Babylone.  L'exode pourrait aussi avoir été inspiré en partie par la lointaine histoire de l'expulsion définitive des Hyksôs (selon L'historien Manéthon). Voir L'Egypte au temps de Moïse de Claude Vanderleysen édition l’Harmatan 2016 châpitre 8 pages 53 et suivantes. Voir aussi. La stèle de la tempête est une des stèles érigées par le pharaon Amôsis, premier (Ahmès 1er, Iâhmes1er ou encore Amosis, dont le nom signifie  Né de Iâh) souverain de la18è dynastie, à la suite d'une tempête destructrice accompagnée d'inondations au cours de son règne.

on peut dans ce cas supposer que les groupes désignés sous le noms de "Hyksos" par les Egyptiens ont pu, à la fin du 2è millénaire avant Jésus fils de Marie se confondre en partie avec ces proto-Israélites, ou du moins les croiser, les rencontrer., En revanche, une tradition historico-mythique rapportée par Flavius Josèphe, historien juif de l'époque romaine et lecteur (critique) de Manéthon (écrivain gréco-égyptien du 4è siècle avant Jésus fils de Marie.) va considérer que les Hyksos sont les fondateurs de Jérusalem, et les présenter de ce fait comme les ancêtres des Judéens."

* Moïse est le premier personnage à être nommé « homme de Dieu איש האלוהים Ish HaElohim rajoul Allah رجل الله» dans la Bible-Torah  תּוֹרָה, « instruction - Loi » التوراة al Tawrat

(Deutéronome. 33:1; Josué. 14:6; Psaumes. 90:1; livre d’Ezra 3:1; 1 livres des Chroniques. 23:14; 2 Chron. 30:16). Moïse est de fait le seul à être appelé ainsi dans la Torah.

Sourate 45 الجاثية  al Jāṯiya  L’Agenouillée verset 23.

Période Mecquoise, qui occupe la 65è place dans l'ordre chronologique.

أَفَرَأَيْتَ مَنِ اتَّخَذَ إِلَهَهُ هَوَاهُ وَأَضَلَّهُ اللَّهُ عَلَى عِلْمٍ وَخَتَمَ عَلَى سَمْعِهِ وَقَلْبِهِ وَجَعَلَ عَلَى بَصَرِهِ غِشَاوَةً فَمَن يَهْدِيهِ مِن بَعْدِ اللَّهِ أَفَلَا تَذَكَّرُونَ

Que penses-tu de celui qui prend sa passion pour sa propre divinité, et que Dieu égare malgré la science qu'il a reçue, en scellant son ouïe et son cœur et en lui mettant un bandeau sur les yeux? Qui pourra donc, en dehors de Dieu, guider cet égaré? Y avez-vous réfléchi?

Afarayta mani ittakhatha ilahahou hawahou wa adallahou Allahou Aala Ailmin wa khatama Aala samAihi wa qalbihi wa jaAala Aala basarihi ghishawatan faman yahdihi min baAdi Allahi afala tathakkaroun’

 

2- Une âme qui ne cesse de se faire des reproches - réprobateur النفس اللوامة al  nafs lawwama

Sourate 75 القيامة al Qiyāma La Résurrection  verset 2.

Période Mecquoise, qui occupe la 31è place dans l'ordre chronologique.

وَلَا أُقْسِمُ بِالنَّفْسِ اللَّوَّامَةِ

Non ! J'en jure par l'âme toujours prompte à se faire des reproches !

Wa la ouqsimou bi al nafsi al lawwamati

 

3- Une âme apaisée – assurée  النفس المطمئنة al moutma'inna

S'agissant de l'âme apaisée, c'est celle qui a eu la certitude que Dieu l’Unique est son Seigneur, qui est rassurée par la Promesse de dieu, qui a cru à la Parole de Dieu et qui a enduré Son Commandement

C'est l'âme au sujet de laquelle Dieu  Exalté soit-Il dit :

Sourate 89 الفجر al-fajr l’Aube – L’Aurore Verset 27-28.

Période Mecquoise, qui occupe la 10è place dans l'ordre chronologique.

.يَا أَيَّتُهَا النَّفْسُ الْمُطْمَئِنَّةُ

27-Quant à toi, ô âme, désormais apaisée !

Ya ayyatouha al nafsou al moutma-innatou

ارْجِعِي إِلَى رَبِّكِ رَاضِيَةً مَّرْضِيَّةً

28-Retourne auprès de (vers)  ton Seigneur, satisfaite et agréée !

IrjiAi ila Rabbiki radiyatan mardiyatan

 

Abû Hourayra* que Dieu soit satifait de lui  رضي الله عنه  radi Allah anah  rapporte que le Prophète La prière et la paix soit sur lui  a dit :

"Les épreuves, la passion et le désir sont pétris dans la constitution originelle du fils d'Adam 

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم قال: "المحاكمات والعاطفة والرغبة تعجن في الدستور الأصلي لابن آدم

an 'abû Hourayra radi Allah anah qal al Nabi salaa Allah alayh wA salam qala: "al mouhakimat wa laatifat wa al raghbat touejin fi al doustour al'aslii liaiban Adam

* 'Abd al-Rahman ibn Sakhr ad-Dawsi عبدالرحمن بن صخر الدوسي, ou Abu Hurayra, أبو هريرة né vers 19 Hégire  soit (601 et 604) et mort vers 59 Hégire soit (entre 676 et 679),  célèbre compagnon, صحابي sahabi du Prophète Muhammad. Il est le principal rapporteur savant de l'islam محدث Muhaddith spécialiste de la science du hadith حديث propos du Prophète   cité dans l'isnad  إسناد, référence, citation, preuve des hadith rapportés par les musulmans. Il fréquenta Muhammad moins de quatre ans, et on estime qu'il a transmis 5 374 propos أحاديث ʾaḥādīṯ

 


D'après Mou'awiya Ibn Abi Sofiane *(que Dieu les agrée lui et son père), le Prophète ,  La prière et la paix soit sur lui  a dit: « Il ne reste de la vie d'ici-bas que des malheurs et des épreuves ». **
Rapporté par Ibn Majah dans ses Sounan 36 « Livre de la Fitna » Hadith n°4035 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Majah

عن معاوية بن أبي سفيان رضي الله عنهما قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : لم يبقَ منَ الدُّنيا إلَّا بلاءٌ وفتنةٌ
رواه ابن ماجه في سننه رقم ٤٠٣٥ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن ابن ماجه

an Mou'awiya Ibn Abi Soufiane radi Allah anhouma qal al Nabi salla Allah alayh wa salam : lam ybqa man al dounya 'illa bla' ouafatan’

rawah ibn Majah fi sounounih raqam 4035 wa sahahah al shaykh al'Albani fi tahqiq sounan ibn Majah

* Abū ʿAbd Ar-Raḥmān Muʿāwiya ibn ʾAbī Sufyān  أبو عبد الرحمن معاوية بن أبي سفيان, né en  15 Hégire soit vers 602/608 à La Mecque et mort en 60 Hégire soit 680 à Damas, Il faisait partie d'un clan de Qurayš   قريش les Banū ʾUmayya, بَنُو أُمَيَّة‎, parmi les clans les plus influents de La Mecque est le premier calife et roi omeyyade. Il est le fils de ʾAbū Sufyān ibn Ḥarb,أبو سفيان بن حرب connu aussi par Sakhr ibn Harb  صخر بن حرب l'un des plus farouches adversaires du Prophète  Muhammad, devenu par la suite un de ses compagnons après sa conversion. Muʿāwiya, معاوية qui se convertit à l'islam avec sa famille lors de la conquête de La Mecque en 630, devient scribe du Prophète et combat aux côtés des musulmans. Sous ʿUṯmān ibn ʿAffān, عثمان بن عفان  Muʿāwiya est nommé gouverneur de Syrie, avant d'être relevé de ce poste par Ali ibn Abi Talib, successeur de ʿUṯmān, déclenchant la Première Fitna فتن sédition, fragmentation de la communauté musulmane. Muʿāwiya 1er souffre d'une image négative chez les chiites et les ibadites, notamment du fait de son hostilité envers ʿAlī ibn ʾAbī Ṭalib    علی پسر ابو طالب , cousin, disciple et gendre du Prophète, qui est considéré comme le véritable successeur du Prophète pour les chiites, ainsi qu'envers ses fils
**L'imam Muḥammad ibn Yazīd Ibn Mājah : محمد بن يزيد بن ماجة, appelé Ibn Majah 209-273 Hégire soit  824-886, originaire de Qazvin, dans l'actuelle Iran, a classé ce hadith dans ses Sounan  سُنن ابن ماجه‎  dans le chapitre : « La dureté de l'époque ».

D'après 'Abdallah Ibn Saylan *(que Dieu l'agrée), le Prophète ,  La prière et la paix soit sur lui , a dit en levant le regard vers le ciel : « Gloire à Dieu ! Les épreuves sont envoyées sur vous comme la pluie est envoyée (**)».

عن عبدالله بن سيلان رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم ورفع بصرَه إلى السَّماءِ : سبحان اللهِ ! تُرسَلُ عليكم الفتنُ إرسالَ القطْ

an Abdallah ibn Sayalan radi Allah anah qal al nabi salla Allah alayh wa salam wa rafae basrah 'iilaa al sama' : soubhan Allah ! toursalou alaykoum al fatnou 'irsal alqat

Rapporté par Al Baghawi ***dans Mou'jam As Sahaba (Dictionnaire des compagnons) n°1729 et authentifié par l'imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol 6 p 202

واه البغوي في معجم الصحابة رقم ١٧٢٩ و صححه الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ٦ ص ٢٠٢

wa'ah al Baghawi fi Moujam al sahabat raqam 1729 wa sahabah al hafiz ibn Hajar fi al'isabat fi tamyiz al sahabat ja 6 sad 202

Ces deux communications orales أحاديث  ʾaḥādīṯ, du Prophète que le salut et la paix de Dieu soit sur lui صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ṣalloullāhou `alayhi wa sallam  montre que les épreuves et les difficultés vont être nombreuses et plus l'Heure va être proche, plus les épreuves et les difficultés vont être nombreuses.

*** Muhammad al-Husayn ibn Muhammad ibn Massoud al-Farra 'al-Baghawi  أبو محمد الحسين بن مسعود بن محمد بن الفراء البغوي nommé Al-Baghawi البغوي   vers 433/436 -510 Hégire soit 1044-1122  célèbre exégète  d'origine persane, un savant du hadith, un juriste فقيه Faqih Chaféite. Il est surtout connu pour ses travaux concernant l'Exégèse «explication» تَفْسِير  Tafsir du Coran que l'on peut trouver dans ce qu'on appelle le Tafsīr al-Baghawī : al-musammá maʻālim al-tanzīl تفسير البغوي : المسمى : معالم التنزيل.(l'interprétation d'Al-Baghawi avec les noms repère: Nommé : Points de repère et envoie). Al-Farra  الفراء "la fourrure" était une référence dans la négociation du commerce de la fourrure. Son nom "Al-Baghawi" vient de sa ville natale Bagh بغ ou Baghshûr بَغْشور  située en Iran proche de  Hérat هرات Afganistan. Il était un élève d'Al-Husayn ibn Muhammad al-Marwa al-Rudi. الحسين بن محمد المروة الرودي Il mourut à Marw ar-Rud مرو الروذ   Turkménistan actuel en 1122.

Ainsi il convient au musulman d'apprendre comment le Prophète que le salut et la paix de Dieu soit sur lui صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ṣalloullāhou `alayhi wa sallam a encouragé les musulmans à se comporter dans cette situation.

Il y aura dans le paradis tout ce que les âmes désirent et tout ce qui réjouit les yeux

Dieu l’Unique الله Allah  dit dans la sourate 43 الزخرف Az Zoukhrouf Les Ornements d’Or"  verset 71,

 Période Mecquoise, qui occupe la 63è place dans l'ordre chronologique,

يُطَافُ عَلَيْهِم بِصِحَافٍ مِّن ذَهَبٍ وَأَكْوَابٍ وَفِيهَا مَا تَشْتَهِيهِ الْأَنفُسُ وَتَلَذُّ الْأَعْيُنُ وَأَنتُمْ فِيهَا خَالِدُونَ

43.71. Et on fera circuler (Et il y aura*) parmi eux des plats(en) d'or et des coupes (calices) contenant (seront présentés là) tout (ce que tout être) ce (désire-convoite) qui flatte l'âme et réjouit (charme-fait le délice des) l'œil (yeux). «Et vous y serez pour l'éternité (là toujours- en permanence).»

Youtafou Aalayhim bisihafin min thahabin wa akwabin wa fiha ma tashtahihi al-anfousou wa talathou al-aAyounou wa antoum fiha khalidoun’

*Il est probable qu''Abd-Allah ibn Silan عَبد الله بن سِيْلان soit le surnom d’Abou Sailan أبو سيلان, mentionné par Ibn Hajar al-' Asqalani ابن حجر العسقلاني dans  Abadah العبادلة.

**« Et il y aura » * C'est à dire dans le Paradis الْجَنَّةَ al jannata, Le Coran Parole de Dieu, emploie le plus souvent le mot Jardin  جنّة Janna, au singulier ou au pluriel pour désigner le Paradis. À onze reprises, l'expression « jardin d'Éden » est employée Éden عدن ʿadn, Le jardin d'Éden hébreu : גן עדן, jardin des délices  عَدْن, جَنَّة عَدْن, عدن, jardin des délices. On trouve aussi à deux reprises le mot « Paradis » فردوس firdaws, pluriel. فراديس farādīs , venant du persan jardin; vignoble  پاراديس pārādīs

 

D'après  Bourayda Al-Aslamî *(que Dieu l'agrée), un homme a demandé au Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui): Ô Messager de Dieu ! Y a t-il des chevaux dans le paradis ?

Le Prophète que le salut et la paix de Dieu soit sur lui a dit:

« Si Dieu te fait rentrer dans le paradis, tu ne souhaiteras pas y être porté par un cheval de rubis rouge qui t'emmènera en volant là où tu le veux sans que cela ne se réalise ».

Un homme a dit: Ô Messager de Dieu! Y a t-il des chameaux dans le paradis ?

Le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) ne lui a pas répondu comme il a répondu au premier, il lui a dit: « Si Dieu te fais rentrer dans le paradis, tu auras dedans ce que ton âme désire et ce qui réjouit ton oeil ».

(Rapporté par Tirmidhi** et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3756

عن بريدة رضي الله عنه أن رجلا سأل النبي صلى الله عليه وسلم فقال : يا رسول الله ! هل في الجنة من خيل ؟

فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الله أدخلك الجنة فلا تشاء أن تحمل فيها على فرس من ياقوتة حمراء تطير بك في الجنة حيث شئت إلا كان

وسأله رجل فقال : يا رسول الله ! هل في الجنة من إبل ؟

فلم يقل له ما قال لصاحبه قال : إن يدخلك الله الجنة يكن لك فيها ما اشتهت نفسك ولذت عينك
الترمذي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٥٦

an Bouraida radi Allah anah 'ana rajoulan sa'al al Nabi salaa Allah alayh wa salam faqal : ya Raçoul Allah ! hal fi aljanat min khayl ? faqal Raçoul Allah salaa Allah alayh wa salam : 'iina Allah 'adkhalak al Janat fala tasha' 'ana tahmil fiha alaa firs min yaaqoutat hamra' tatir bik fi al Janat hayth shit 'iilaa kan wa sa'alh rajoul faqal : ya Raçoul Allah ! hal fi al Janat min 'iibl ? falam yaqoul lah ma qal lisahibih qal : 'iina yadkhoulk Allah al Janat yakoun lak fiha ma ashtahat nafsak wa ladhat aynak

al Tirmidhi wa hasanouh al shaykh al'Albani fi sahih al targhib raqam 3756

 

* Buraydah ibn al-Husayb ibn Aslam بريدة بن الحُصَيب بن أسلم était un compagnon   الصحابي  Sahabi de Muhammad et l'un des principaux personnages des Banu Aslam  ﺑﻨﻮ ﺍﺳﻠﻢ‎  branche des  Banu Khuza'a ﺑﻨﻮ خزاعة forment une des branches de la tribu sud-arabique Yéménite des Azd أزد descendant de Qahtan descendant de قحطان l'ancêtre mythique des « Arabes du sud العرب العاربةal Arab al Aribah ou les arabes indigènes comme les Sabéens. Il est mort vers 60 Hégire soit  680.

Le Prophète que le salut et la paix de Dieu soit sur lui صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ṣalloullāhou `alayhi wa sallam  avait dit à son sujet: Vous êtes les yeux du peuple de l'est. أنتما عينان لأهل المشرق antouma aynan li'ahl al mashirq

** Al-Hakim al-Tirmidhi الحكيم الترمذي,  209-279 Hégire soit 824-892  originaire de Termez, en Ouzbékistan, Que Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā. Il compte parmi les grands traditionnistes de l’islam. Il écrivit neuf ouvrages dont :Al Jāmiʿ al-Moukhtaṣar Min as-Sunan ʿAn Raçoul Allāh Wa Maʿrifat al-Ṣaḥeeḥ Wal-Maʿloul Wa Mā ʿAlaihil al-ʿAmal  الجامع المختصر من السنن عن رسول الله  ومعرفة الصحيح والمعلول وما عليه العمل L'ensemble de la Tradition du Messager de Dieu Et connaître le correctement  ce  travail   connu sous le nom de «, الجامع الترمذي Jami` At-Tirmidhi , référence incontournable, une des six compilations de communications orales أحاديث  ʾaḥādīṯ canoniques de l’Islam sunnite

 La gnose  γνῶσις, gnôsis : connaissance المعرفة maʿārif, les états spirituels « les conditions » احوال aḥwāl, les bonnes mœurs « l’éthique » الأخلاق aḫlāq, les règles de bienséance «  les usages  du gentihomme musulman- l’étiquette» آداب ādāb,

Louange et pureté de l'âme humaine تزكية النفس البشرية وطهارتها azkiat al Nafs al Bashariat wa Tiharatiha

Développement du nafs النفس le soi, le moi

Par conséquent, la séquence complète des sept étapes du développement des nafs est la suivante:

Lles nafs soi-moi incitatifs النفس الأمارة an-nafs al-ʾAmmārah

Les nafs le soi- le moi auto-accusateurs النفس اللوامة an-Nafs al-Luwwāmah

Les nafs le soi-le moi inspirés النفس اللوامة an-Nafs al-Mulhamah

Les nafs le soi-le moi  en paix النفس المطمئنة an-Nafs al-muṭmaʾinnah

Les nafs le soi- le moi heureux النفس الراضية an-Nafs ar-Raḍīyyah

Les nafs  le soi- le moi agréables النفس المرضية an-Nafs al-Marḍīyyah

Les nafs les soi- les moi purs النفس الشفيعة an-Nafs aṣ-ṣāfīyyah

Caractéristiques des Nafs النفس le soi- le moi

Dans son état primitif, le Nafs النفس le soi- le moi, a sept caractéristiques qui doivent être surmontées :

La Fierté, l’Arrogance التكبر Takabbour

L’Avidité,  la Cupidité الطمع al Tama

La Jalousie الغيرة Hirs

La luxure الشهوة al Shahouah

La Médisance  الغيبة al Ghaybah

L’Avarice   البخل Bakhal

Salam سلام Paix, Ce travail important est en préparation c’est encore à l’état de brouilon depuis plusieurs mois, excusez moi, cela va encore prendre quelques temps pour faire les recherches textes en langue originale avec traduction et phonétique + sources etc Merci de votre patience Salam سلام Paix

La Malice الخبث al Khabath

Sourate 39 الزمر  az Zoumar  les Groupes verset 42

Période Mecquoise, qui occupe la 59è place dans l'ordre chronologique.

اللَّهُ يَتَوَفَّى الْأَنفُسَ حِينَ مَوْتِهَا وَالَّتِي لَمْ تَمُتْ فِي مَنَامِهَا فَيُمْسِكُ الَّتِي قَضَى عَلَيْهَا الْمَوْتَ وَيُرْسِلُ الْأُخْرَى إِلَى أَجَلٍ مُسَمًّى إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ

Dieu accueille les âmes quand elles meurent, et quand elles sombrent seulement dans le sommeil. Il retient celles dont Il a décrété la mort et renvoie les autres jusqu'au terme fixé. N'y a-t-il pas là des signes pour qui sait réfléchir?

Allah yatawaffa al-anfousa hina mawtiha wa allati lam tamout fi manamiha fayoumsikou allati qada Aalayha al mawta wa yoursilou al-oukhra ila ajalin mousamman inna fi thalika laayatin liqawmin yatafakkaroun’

 Note : Ibn Abî Hâtim* a commenté dans son exégèse la parole du Très Haut : " Quand elles sombrent seulement dans le sommeil ". Il rapporte d'après Abd Allah Ibn Sulayman عبد الله بن سليمان **et d'après As Sa'dî*** que dans leur sommeil, les âmes des morts et des vivants se rencontrent et se reconnaissent, puis l'âme de celui qui vit toujours revient dans son corps pour achever son existence et l'âme du mort désire elle aussi retourner à son corps mais elle est retenue. Une autre inteprétation du verset considère qu'aussi bien les âmes retenues que celles qui sont renvoyées sur Terre sont toutes des âmes goûtant à la mort provisoire du sommeil. Celles dont le terme est advenu sont retenues par Allah dans leur sommeil, tandis que celles dont le terme n'est pas advenu sont renvoyées à leurs corps jusqu'au terme fixé. Ibn Taymiyya**** (que Dieu lui fasse miséricorde) a retenu cette interprétation en disant qu'elle est confirmée par le Coran et la Sunna

* Abu Hatim, Muhammad ibn Idris al-Razi 195-277 Hégire soit  810-890 était un érudit Mawlā  مَوْلَى‎, Maître de hadith remarquable né à Ray ری en Iran originaire de la tribu des Ghatafan بنو غطفان. Banu Ghatafan Il est le père d’ Ahmad ibn Hamdan Abu Hatim al-Razi  ابوحاتم احمد این حمدان رازی théologien, philosophe et missionnaire en absolu, le chef sans restriction  الداعي المطلق‎  Da'i al-Mutlaq  c'est-à-dire le représentant de l'imam caché selon une tradition chiite. Il est considéré comme la référence de l'ismaélisme en Iran. Il est mort en 322 Hégire soit  934/935. Quelques uns de ses premiers étudiantsLes narrateurs les plus connus [qui racontaient] de lui: Abū Zur’ah ar-Razî أبو زرعة الرازي 809/878; Yūnus bin ‘Abdil-A’la يونس بن عبد العال 786-877 ; Abu Dawood أبو داود 817-889; Al-Nasa'i  النسائي 829/915;Abu ‘Awanah al-Isfara’ini أبو عوانة الإسفاريني décès en 928 ; Abul-Hasan al-Qattân أبو الحسن القطان; Abū Bishr ad-Dūlâbî بو بشر الدلبي ; Musa bin Ishaq al-Ansari موسى بن إسحاق الأنصاري ; Abou Bakr bin Abid-Dunya أبو بكر بن عابد دنيا 823-894 ;

** Abd Allah Ibn Sulayman عبد الله بن سليمان  

*** As Sa'dî ابن سعدي je pense queil s’agit d’ Abd ar-Rahman ibn Nasir as-Sadi au-Tamimi  عبد الرحمن بن ناصر السعدي  1307-1376 Hégire soit 1889-1956 originaire d'ouzanaï Ounayza عنيزة Arabie. savant  juriste, exégète, grammairien et poète . Il composa de nombreux ouvrages à propos de l'Islam.Son travail le plus célèbre Taysir al-Karim ar-Rahman fi Tafsir kalam al manan al-Qur’an'  تيسير الكريم الرحمن في تفسير كلام المنان  القرآن Exégèse avec miséricorde de l'interprétation de la Parole révélée.

**** Taqî ad-Dîn Ahmad ibn Taymiyya (né  à Harran en Turquie mort à Damas en Syrie actuelle, 661-728 Hégire soit 1263-1328  théologien et un juriconsulte faqîh فقيه juriste spécialiste du fiqh  فقه jurisprudence musulmane traditionaliste du 13è siècle, influent au sein du madhhab hanbalite مذهب حنابلة. Son époque est marquée par les conflits entre Mamelouks et Mongols, et il tente d'organiser le djihad جهاد « effort de lutte » contre ces derniers qu'il accuse de mécréance. Se distinguant par son refus de tout ce qu'il considère comme innovation dans la pratique religieuse, rejetant tant Al-Ghazâlî الغزالي qu'Ibn Arabî إبن عربـي‎ tout comme l'ensemble des philosophes   الفلسفة les falasifa, sa divergence d'opinion avec les grands responsables religieux de son époque le fait incarcérer à plusieurs reprises par les autorités mameloukes. Il trouve la mort en prison.

Il y a trois sortes de visions :

1- Celles qui viennent de Dieu l’Unique, Lui le clairvoyant, Le visionnaire  البصير Al Basīr

2- Celles qui viennent de Satan,  ﺷﻴﻄﺎﻥ šayṭān, Éblis إبليس Iblis, שָׂטָן śāṭān, « ennemi » ; grec : Σατανᾶς Satanâs ; araméen : ܣܛܢܐ sāṭānā’, qui incarne le mal et la tentation

3- Celles qui sont produites par l'âme.

 Les vraies visions se divisent en plusieurs catégories :

a- L'inspiration que Dieu envoie dans le coeur de Son serviteur, c'est une parole que le Seigneur adresse à Son serviteur dans son sommeil.

b- Le rêveur est témoin d'une vision allégorique.

 c- La rencontre de l'âme du dormeur avec celle d'un mort, de sa famille, de ses proches, de ses amis ou autres comme déjà mentionné

L’âme الرُّوحُ al rûh l’esprit النفس al nafs

La Révélation est nommée rûh رُّوحُ pour exprimer toute la puissance vitale qu’elle procure aux êtres. L’existence n’aurait aucun effet sans que la Révélation vienne éveiller les humains

L’âme de l’humain rûh رُّوحُ anime son corps et lui donne la vie, le mot vent rih appartient à la même faille sémantique qui évoque la vie car elle permet la pollinisation des végétaux.

La seule différence entre l’âme رُّوحُ  rûh et l’esprit nafs est une différence de description et non une différence d’essence. Le sang fut parfois appelé nafs car la perte de sang peut entraimer la mort donc a perte de l’âme رُّوحُ rûh. Le corps a besoin du sang pour vivre au même titre qu’il a besoin d’une âme.

Certains théologiens «science de la religion» عُلَماء ʿulamā’ « ouléma »pour les sunnites  Mollah  مَوْلى  pour les chiites, juristes فقهاء fuqaha spécialistes et experts des ʾaḥādīṯ أحاديث et de la jurisprudence,  des experts des récits authentiques  ahl al athâr  أهـــل الآثر « Les gens du monde » ainsi que certains soufis ont affirmés que l’âme رُّوحُ rûh et esprit نفس  nafs constituaient deux réalités disctinces.

Muqâtil ibn Sulaimân Al-Balkhī*  مقاتل بن سليمان البلخى Que Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā a dit :

 L’homme comprend une âme, un esprit et une puissance vitale. Lorsqu’il s’endort, sont esprit qui lui permet de raisonner sort de son corps sans s’en séparer totalement. Il se déploie comme un câble toujours liés à la base. L’esprit peut  alors voir des choses en rêve, tandis que la vitalité et l’âme restent présentes dans le corps, lui permettant de se retourner et de respirer. Si le corps est secoué, l’esprit revient en un seul instant. Si Dieu, Qu'Il soit Loué et Exalté  سُبْحَانَهُ وَ تَعَالَى Soubḥānahou wa Taʿālā désire faire mourir cette personne Il retient son esprit.

* Abū-l Ḥassan Muqātil ibn Sulaymān Al-Balkhī  أبو الحسن مقاتل بن سليمان البلخى 95- 150 soit Hégire 702- 767 Sa réputation  est celle d'un conteur, il est toutefois auteur  مُفسّر  mufassir  d'un tafsir تفسير  interprétation commentaire exegèse  sur le Saint  Coran qui est considéré comme le plus ancien tafsir complet et détaillé. Ses vues sur l' anthropomorphisme divin  (attribution de caractéristiques du comportement ou de la morphologie humaine ) étaient notoires pour les générations suivantes, mais malgré son corporéisme «extrême», il employa ta'wil تأويل 'interprétation ésotérique ou mystique du Coran dans son tafsir même sur des versets sur les attributs de Dieu الله Allah crû par beaucoup pour montrer la contradiction de sa pensée 'interprétation ésotérique ou mystique du Coran

Abu ‘Abdallah ibn Mundih أبو عبد الله بن مندي *Que Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā a dit :

* mort 395 Hégire soit 1004

 Certains pensent que l’esprit نفس  nafs est de nature terrestre, tandis que le rûh est lumineux et céleste. D’autres ont dit le contraire, que l’esprit نفس  nafs est de nature Divine et  l’âme رُّوحُ rûh de nature humaine et que l’épreuve de cette vie consiste  à trouver l’équilibre malgré la contradiction entre ces deux natures.

Certains experts des récits authentiques (gens du mondes) أهل الآثر  ahl al athâr affirment qu’esprit نفس  nafs et âme رُّوحُ rûh sont différents. Le نفس nafs serait l’espressione de la personnalité des mauvais penchants, des passions et des désirs charnels ; il constituerait le pire ennemi des humains car attiré en permanence par la vie terrestre et des plaisirs mondains. L’âme رُّوحُ rûh à l’inverse est attirée par les choses célestes et la vie éternelle. Alors que l’esprit  nafs est sujet aux démons, le rûh est guidé par les anges

D’autres ont affirmé plus encore que l’âme رُّوحُ rûh est une parcelle de la lumière Divine, et que s’il se purifie par les bonnes œuvres, il retournera à cette lumière.

Sourate 39 الزمر  az-Zoumar Les Groupes verset 22

Période Mecquoise, qui occupe la 59è place dans l'ordre chronologique.

« Une Lumière (de la Guidance) venant de son Seigneur  عَلَى نُورٍ مِّن رَّبِّهِ Aala nourin min Rabbihi ».

Enfin certains s’abstiennent de tout commentaire sur ce sujet considérant que Dieu a dissimulé aux hommes la vraie nature des choses. Ce qui n’est pas le cas de l’humain, vie à vis du Créateur Il est bien informé الْخَبِيرُ al khabirou l'inaccessible الْغَيْبَ  al ghayb : le monde caché « en terme de connaissance. Inaccessible temporel (personne ne peut prédire l’avenir avec certitude, inaccessible spatial, qui est hors de porté de notre perception »

Sourate 13 الرعد ar-Raʿad le Tonnerre verset 10

Période Mecquoise, qui occupe la 96è place dans l'ordre chronologique.

سَوَاء مِّنكُم مَّنْ أَسَرَّ الْقَوْلَ وَمَن جَهَرَ بِهِ وَمَنْ هُوَ مُسْتَخْفٍ بِاللَّيْلِ وَسَارِبٌ بِالنَّهَارِ

Pour Lui, il n'y a aucune différence entre celui qui dissimule sa pensée et celui qui la divulgue, entre celui qui se cache la nuit et celui qui se manifeste le jour.

Sawaoun minkoum man asarra al qawla wa man jahara bihi wa man houwa moustakhfin bi allayli wa sariboun bi al nahari

 

Sourate 5 المائدة al-Māʾida  La Table est servie verset 99.

Période Médinoise, qui occupe la 112è place dans l'ordre chronologique.

 

.مَّا عَلَى الرَّسُولِ إِلاَّ الْبَلاَغُ وَاللّهُ يَعْلَمُ مَا تُبْدُونَ وَمَا تَكْتُمُونَ

Il n’incombe* au Prophète – Messager que de transmettre (le Message-son Ordre) (qu'à avertir) les humains. Quant à vos pensées, aussi bien celles que vous divulguez que celles que vous cherchez à cacher, elles sont toutes connues de Dieu.

Ma Aala al Rasouli Illa al balaghou wa Allahou yaAlamou ma toubdoun’ wa ma taktoumoun’

*le jugement des gens incombe à Dieu seul car il sait ce que cachent les poitrines et ce que décide l’humain en son fort intérieur

Tout croyant doit croire que chaque serviteur sera présenté à Son Seigneur qui le jugera en personne, sans aucun intermédiaire. ‘Adiy Ibn Hâtim al-Tai عَدِيَ بْنَ حَاتِم الطائي  -50/54 +70 Hégire  soit vers 568/572 -688 que Dieu soit satisfait de lui رضي الله عنه   radi Allah anah, a rapporté que l’Envoyé de Dieu, sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam   a dit :

عَنْ عَدِيِّ بْنِ حَاتِمٍ رضي الله عنه، قَالَ: قَالَ رَسُولُ اللّهِ صلى الله عليه وسلم: مَا مِنْكُمْ مِنْ أَحَدٍ إِلاَّ سَيُكَلِّمُهُ اللّهُ، لَيْسَ بَيْنَهُ وَبَيْنَهُ تُرْجُمَانٌ، فَيَنْظُرُ أَيْمَنَ مِنْهُ فَلاَ يَرَى إِلاَّ مَا قَدَّمَ، وَيَنْظُرُ أَشْأَمَ مِنْهُ فَلاَ يَرَى إِلاَّ مَا قَدَّمَ، وَيَنْظُرُ بَيْنَ يَدَيْهِ فَلاَ يَرَى إِلاَّ النَّارَ تِلْقَاءَ وَجْهِهِ، فَاتَّقُوا النَّارَ وَلَوْ بِشِقِّ تَمْرَةٍ

مُتفَقُ عَلَيهِ وَمَر ١٣٩ وَسيرد ٤٥٦, ٦٩٣

Convenu 139 et répondra 456,693   mutafaq alayha wa mir 139 wa sayarid 456, 693

 Selon ‘Adi Ibn Hâtim,   * que Dieu soit satisfait de lui, le Messager de Dieu sur lui le salut et la paix à dit : « Il n’est pas un seul d’entre vous auquel Dieu ne parlera pas le Jour de la résurrection. Il n’y aura entre Dieu et lui aucun interprète. Il regardera devant lui et ne verra rien. Puis, il regardera devant lui et ne verra que le Feu. Que celui d’entre vous qui peut se prémunir contre le Feu, ne serait-ce qu’en offrant une demi-datte, le fasse » البخاري al-Boukhari.

*‘Adi Ibn Hâtim al Tai,  عدي ابن حاتم الطائي était un chef de la tribu arabe de Tayy  طَيْء et l'un des compagnons de Muhammad. Il est le fils du poète Hatim al-Tai حاتم الطائي, connu pour sa chevalerie et sa générosité parmi les Arabes. Adi resta opposé à l'Islam pendant une vingtaine d'années jusqu'à sa conversion du christianisme à l'Islam 9ème année de l'Hégire soit en 630. Très grande et ancienne tribu d'Arabie, dont les descendants actuels sont la tribu des Shammar شَمَّر  qui continuent à vivre dans le Moyen-Orient et dans le reste du monde arabe.

an adi ibn Hatim radi Allah anha, qala: qal Rasul Allah salaa Allah alayh wa salam: ma minkoum min 'ahad 'iila sayoukallimouh Allahou, lays baynah wa baynah tourjoumanoun, fayanzour 'ayman minh fala yaraa 'iila ma qaddama, wa yanzour 'ash'am minh fala yara 'ila ma qaddama, wa yanzour bayn yadayh fala yara 'iila al Far tilqa' wa jhihi, fattaqou al Nar wa law bishiqq tamra

رواه البخاري برقم 3595، رواه مسلم برقم 1016

Rapporté par al-Boukhari 3595, rapporté par Mouslim avec le numéro (1016)

rawah al Boukhari bi raqam 3595, rawah Mouslim bi raqam (1016)

Et autre version  dans Ryadh Salihin  رياض الصالحين les Jardins des Vertueux. Editon Orientica année 2013

Sommaire chapitre 1 /50 la crainte en Dieu Page 230  n°405 Boukhari 1413 et Mouslim 1016/68

وَعَنْ عَدِيِّ بْنِ حَاتِمٍ رضي الله عنه، قَالَ: قَالَ رَسُولُ اللّهِ صلى الله عليه وسلم: مَا مِنْكُمْ مِنْ أَحَدٍ إِلاَّ سَيُكَلِّمُهُ رَبُهُ، لَيْسَ بَيْنَهُ وَبَيْنَهُ تُرْجُمَانٌ، فَيَنْظُرُ أَيْمَنَ مِنْهُ فَلاَ يَرَى إِلاَّ مَا قَدَّمَ، وَيَنْظُرُ أَشْأَمَ مِنْهُ فَلاَ يَرَى إِلاَّ مَا قَدَّمَ، وَيَنْظُرُ بَيْنَ يَدَيْهِ فَلاَ يَرَى إِلاَّ النَّارَ تِلْقَاءَ وَجْهِهِ، فَاتَّقُوا النَّارَ وَلَوْ بِشِقِّ تَمْرَةٍ

 Selon 'Adi Ibn Hatim, Dieu soit satisfait de lui رضي الله عنه   radi Allah anah, le Messager de Dieu sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam   a dit : « Il n'est pas un seul d'entre vous à qui Dieu ne parlera, il n'y aura entre vous et Lui aucun interprète. Chacun regardera alors à sa droite et n'y verra que les actions qu'il a accomplies. Il regardera à sa gauche et ne verra également que ce qu'il a accompli comme œuvres. Il regardera ensuite devant lui et ne verra que le Feu qui lui fera face. Mettez-vous donc à l'abri du feu, ne serait-ce qu'en faisant l'aumône d'une demi-datte. »

an adi ibn Hatim radi Allah anha, qala: qal Rasul Allah salaa Allah alayh wa salam: ma minkoum min 'ahad 'iila sayoukallimouh Allahou, lays baynah wa baynah tourjoumanoun, fayanzour 'ayman minh fala yaraa 'iila ma qaddama, wa yanzour 'ash'am minh fala yara 'ila ma qaddama, wa yanzour bayn yadayh fala yara 'iila  al nar tilqa' wa jhihi, fattaqou al Nar wa law bishiqq tamra

De tout temps avec ou sans religion l’âme رُّوحُ rûh et esprit نفس  nafs ont occulté préoccupés et interrogés les humains

Sourate  3 آل عمران  āli ʿImrān  La famille d'Imran verset 185

Période Médinoise, qui occupe la 89è place dans l'ordre chronologique.

كُلُّ نَفْسٍ ذَآئِقَةُ الْمَوْتِ وَإِنَّمَا تُوَفَّوْنَ أُجُورَكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ فَمَن زُحْزِحَ عَنِ النَّارِ وَأُدْخِلَ الْجَنَّةَ فَقَدْ فَازَ وَما الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلاَّ مَتَاعُ الْغُرُورِ

Toute âme goûtera la mort, mais vous ne recevrez votre totale rétribution (pleins salaires- récompense) (seulement) que le Jour de la Résurrection. Quiconque échappera (écarté) alors à l'Enfer  (du Feu) et entrera  (introduit) au Paradis aura trouvé la félicité (voilà le gagnant- aura triomphé). En vérité, (Car) la vie d'ici-bas  (présente) n'est faite  (qu‘un objet) que de plaisirs (jouissance) éphémères (trompeuse).

Koullu nafsin tha-iqatou al mawti wa-innama touwaffawna oujourakoum Yawma al Qiyamati faman zouhziha Aani al Nari wa oudkhila al Jannat faqad faza wa ma al hayatou al dounya illa mataAu al ghourouri

 

La Parole du fort intérieur  الكلام مع النفس Kalam mae an Nafs

L’âme nafs النفس en tant que siège des qualités louables et  l’âme  الرُّوحُ  al Rouh en tant qu’esprit en tant que siège des lumières et contemplations et de la connaissance : dans l’invocation rappel de l’intime سير‎ sirr (الذكر السير dhikr as-sirr,  dhikr du cœur ذِكْرُ استِحْضَار dhikr astihdar).

Page 7 La Révélation est ….

 

Sourate 17 الإسراء al-isrāʾ le Voyage nocturne verset 85.

Période Mecquoise qui  occupe la 50è place dans l'ordre chronologique.

وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الرُّوحِ قُلِ الرُّوحُ مِنْ أَمْرِ رَبِّي وَمَا أُوتِيتُم مِّن الْعِلْمِ إِلاَّ قَلِيلاً

Ils t'interrogent sur l'âme. Dis-leur : «L'âme relève de l'ordre exclusif de mon Seigneur et, en fait de science, vous n'avez reçu que bien peu de chose.»

Wa yas-alounaka Aani al rouh qouli al rouhou min amri Rabbi wa ma outitoum mina al Ailmi illa qalilan

Le croyant dans son comportement d’œuvre religieux, doit faire très attention, à ne pas enfreindre les règles de Dieu.

hadith : la fausse dévotion est le petit associationnisme  الشرك shurk-  shirk, - chirk  rejetant toute forme d'innovation البدع bid'a niveau qui ramène vers l’athéisme.

Ceux qui associent des créatures au Créateur sont appelés associateurs مشركون mouchrikoun.  Il s'agit du seul péché qui, s'il n'est pas suivi d'un repentir terrestre, est impardonnable par Dieu.

L’hypocrisie, fourberie, mensonge, qui trompe ou induit en erreur, comportement qui consiste à dissimuler, par son attitude ou ses actes, ses véritables pensées ou sentiments

Ceci est actuellement le même problème, car la plupart de certains musulmans (e) imitent les incroyants  parfois athés dans leurs actes d’innovation et de polythéisme

Sourate 5 المائدة  al Māʾida La Table servie verset 77

Période Médinoise, qui occupe la 112e place dans l'ordre chronologique.

قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ لاَ تَغْلُواْ فِي دِينِكُمْ غَيْرَ الْحَقِّ وَلاَ تَتَّبِعُواْ أَهْوَاء قَوْمٍ قَدْ ضَلُّواْ مِن قَبْلُ وَأَضَلُّواْ كَثِيراً وَضَلُّواْ عَن سَوَاء السَّبِيلِ

Dis-leur : «Ô gens des Écritures* ! Ne soyez pas excessifs (divaguez pas**) dans votre religion au point de vous éloigner de la vérité seule ! Ne cédez pas aux passions d'un peuple qui jadis s'est égaré (fourvoyé) , qui en a égaré bien d'autres à leur suite et qui a perdu la bonne direction*** !»

Qoul ya ahla al Kitabi la taghlou fi dinikoum ghayra al haqqi wa la tattabiAou ahwa qawmin qad dallou min qablou waadalloo kathiran wa dallou Aan sawa-i al sabili.

* Juifs اليهود  al Yahoud et Chrétiens المَسِيحيون أو النَصارى al Masihiyoun 'aw al Nasara.

** divaguez pas  en ajjoutant aux Signes de Dieu vos propres soéculations.

*** sentier  qui seul conduit vers Dieu et vers les Béatitudes d’éternité.

 

D'après Hakîm ibn Hizâm* Dieu soit satisfait de lui رضي الله عنه   radi Allah anah,

J'ai demandé à l'Envoyé de Dieu sur lui le salut et la paix: Penses-tu que les œuvres pies que j’accomplissaint en guise d’adoration (tahannout**) à l’époque du paganisme antéislamique, en aurai_je quelque rétribution ? Le Messager de Dieu sur lui le salut et la paix lui dit  "En adoptant l'Islam, répondit le Prophète, tu conserves à ton actif tout le bien que tu as fait précédemment".

حَكيِم بن حِزَام رضي الله عنه قال رسول الله صَلَّى الله عليه وسلم: أرَأيت أُمُورًا كُنت أَتَحَنَّثُ بِهَا فِي الجَا هِلِيَّة هَل لِي فِيهَا مِن شَيءٍ؟  فَقال لَهُ ا رسول الله صَلَّى الله عليه وسلم: أسلمت على ما أَ سْلف من خير

Hakim ibn Hizam radi Allah anah qal Raçoul Allah salla Allah alayh wa salam: arayt 'oumourana kount 'atahannath biha fi alja hiliat hal li fiha min shay'in? faqal lah a Raçoul Allah salla Allah alayh wa salam: 'aslamt ealaa ma a salf min khayr

(voir texte complet sahih muslim édition DKI 2011, Tome 1 Livre de la foi : Véracité et sincérité de la foi.N°194 pages 647 en arabe N° 55et 649 à 651 français chapitre 55.

*compagnon du Prophète Muhammad sur lui le salut et la paix صَلَّى الله عليه وسلم salla Allah alayh wa salam  et un neveu de Khadija épouse du Prophète. On disait qu'il était né dans l'enceinte de la Kaaba à La Mecque -64 avant Hégire soit vers 557, 13 ans avant l’année de l’éléphant. (L’année de cette attaque, appelée  année de l'éléphant  عام الفيل ʿām al-fīl, serait celle de la naissance de Muhammad  مُـحَـمَّـد‎, traditionnellement située en 570 ou 571) Il embrassa l’islam l’année de la conquête de la Mecque (le 10 du mois de  Ramadan رمضان, en l'an 8 après l'Hégire  هجرة « immigration » soit  le 1er ou le 11 (?) janvier 630)  Il faisait partie de ceux qui avaient le droit de nourrir les pèlerins à la Kaaba. Il mourut à Médine en 54 Hégire soit vers 674  prétendant avoir 120 ans.

**tahannout أَتَحَنَّثُ : adoration, culte, piété, dévotion (œuvre de bienfaisance et de piété)

Sincérité et Fidélité de la foi

Dans le même livre de la Foi page 654-658 en arabe et 659 à 663 en français  chapitres 57-58

Chapitre 58 Page6 62 arabe 663  français D'après 'Abû Hourayra Dieu soit satisfait de lui, le Prophète  de Dieu sur lui le salut et la paix  dit: "Dieu excusera (pardonnera) aux (fidèles) membres de ma Communauté (le mal que) les suggestions de leurs âmes (Eux-mêmes) leur ont inspiré, tant  qu’ils n’en pale pas (qu'il ne sera pas traduit)et ne le mettent pas en oeuvre (ni en paroles ni en actes".

عَن أبي هريرة قَالَ:  قَالَ  رَسُولُ اللهِ صَلَّى الله عليه وسلم:  إنَّ لله تَجَاوَزَ لاُ مَّتِي مَا حَدَّثَتْ بِهِ أنفُسَهَا مَا لَمْ يَتَكَلمُوا، أَوْيَهمَلُوابِهِ

an 'abi Hourayra qala: qal Raçoul Allah salla Allah alayh wa salam: 'inn lilah tajawaz la mati ma haddathat bih anfousaha ma lam yatakalmou، 'aw yahmalouabih

* Al Qâdî 'Iyâd Ibn Moûsâ Al Yahsoûbî القاضي عياض بن موسى اليحصبي   476-544 de l'Hégire soit 1083-1149 (était un cadi  قاضي (juge remplissant des fonctions civiles, judiciaires et religieuses) d'origine andalouse (Espagne actuelle), affilié à l'école juridique malikite مذهب مالكي madhhab Maliki et à l'école théologique ash'arite الأشعرية alʾAšʿarīyya. Il est un des sept saints de Marrakech.Al Qâdî 'Iyâd القاضي عياض appartenait à un clan arabe historique d'origine yéménite (remontant à l'Imâm Mâlik Ibn Anas, إمام مالك بن أنس ) qui s'était fixé à Baza بسطة,  située dans le nord-est de la province de Grenade en Andalousie. À la suite de la conquête du Maghreb occidental par les Omeyyades de Cordoue, Ibn Abi 'Amr, soucieux de contrôler la route de l'or, fit installer de nombreux Andalous au Maghreb. C'est dans ce cont1exte que le père du Qâdî 'Iyâd s'installa à Ceuta   سبتة Sebta actuellement ville espagnol situé au Maroc

Dieu laisse impunies les (mauvaises) pensées et les soucis du cœur tant qu'ils ne sont pas enracinés dans l'esprit

Taqî ad-Dîn Ahmad ibn Taymiya  تقي الدين  أحمد ابن تيمية  Miséricorde de Dieu soit sur lui رحمه الله rahimah Allah a dit :

“Sache que l’ensemble des innovations en rapport aux sciences et aux adorations sont apparues durant la dernière période du règne des califes bien guidés, comme le prophète صلى الله عليه وسلم nous a informé de cela en disant :

Explication des 40 Hadîth شرح الأربعون النووية charh al-Arbaʿīn al-Nawawiyya, de l'Imâm An-Nawâwî Par Shaykh Muhammad Al-'Uthaymîn محمد إبن العثيمين 1925-2001

Source n°28 ‘L'attachement à la Sunna’

و جوب لزوم السنة:

 عن أبي نجـيـج العـرباض بن سارية رضي الله عنه ، قال : وعـظـنا رسول الله صلي الله علية وسلم موعـظة وجلت منها القلوب ، وذرفت منها الدموع ، فـقـلـنا : يا رسول الله ! كأنها موعـظة مودع فـأوصنا ، قال أوصيكم بتقوى الله ، والسمع والطاعة وإن تأمر عليكم عبد ، فإنه من يعــش منكم فسيرى اخـتـلافـا كثيرًا ، فعـليكم بسنتي وسنة الخفاء الراشدين المهديين عـضوا عـليها بالـنـواجـذ ، واياكم ومـحدثات الأمور ، فإن كل بدعة ضلاله

رواه أبو داود [ رقم : 4607 ] والترمذي [ رقم : 2676 ] وقال : حديث حسن صحيح

Abû al Irbâdh ibn Sâriya Que Dieu soit satisfait de lui a dit :

L’Envoyé de Dieu sur lui le salut et la paix nous a fait un sermon qui remplit nos cœur de crainte et fit couleur nos larmes. Nous lui dîmes :

- « Envoyé de Dieu ! On dirait que c’est le sermon de quelqu’un qui fait ses adieux. Fais-nous donc quelques recommandations »

Il dit : «Je vous recommande de vous prémunir envers Dieu, d’écouter et d’obéir même si votre émir (califes) est un esclave. Celui d’entre vous qui vivra, verra de grands différents. Attachez-vous à ma tradition et celle des successeurs bien droits et bien guidés. Accrochez-vous à cette tradition, mordez-y avec vos dents molaires*. Prenez garde « aux choses » des nouveautés [Muhdâthat محدثات Discussions dans la religion], car toute innovation « chose nouvelle » est une innovation et toute innovation  est un égarement est dans le feu ».

{ Hadith rapporté par Ahmad (4/126-127), Abû Dâwûd (4607), At-Tirmidhi (2676), Ibn Mâja (42), Ibn Hibbân (102), qualifié de sahih Un hadith bon et vrai par al Albâni dans « al irwâ » (2455). }

 

* C’est une allusion qui exprime la force avec la quelle on doit s’attacher à la tradition

an Abû al Irbad ibn Sâriya radi Allah anah, qual : wa azana Raçoul Allah salia Allah aliatan wa salam maweizatan wa jilat minha al qouloub , wa dhourift minha al doumoue , faqoulana : ya Raçoul Allah ! ka'anaha maweizat mawdae fa'awsina , qal : 'awasiaoum bitaqwa Allah , wa al same walttaeat wa'iin tamour alaykoum abad , fa'iinah min yasha minkoum fasayaraa akhtilafanaan kthyrana , faealaykum basnati wounatou al khafa' al Rashidin al mahdiiyn eudwaan alayha bi al nawajidh , wa'iiakoum wa mouhadathat al'oumour , fa'iina kal boudeat dilalah . ( rawwah 'abou Dawud wa al Tirmidhi wa qual : Hadith Hasan Sahih )

Cette dernière partie de phrase " Et faites attention aux innovations, car toute innovation (bid’a) est un égarement " est régulièrement lue par l’iman celui qui officie, lors de chaque prêche sermon  خطبة la Khutba de la prière du vendredi صلاة الجمعةṣalāt al-jum'ah.

*'Abû Nadji al Irbad ibn Sâriya  أبي نجـيـج العـرباض بن سارية convertis tôt à la foi musulmane, en compagnie de ‘Amr ibn  ‘Anbasah عمر بن عباسة, il faisait partie des gens de la Suffa,  il a habité la ville de Homs Il est l’un  des pleureurs (lors de l’expédition de Tabouk  غزوة تبوكGhazwat Tabūk en mois de Rajab رجب  l’an 9 de l’Hégire soit octobre 630 "début des guerres arabo-byzantines") mentionnés dans la sourate 9 التوبة at Tawba  Le Repentir verset 92 « s'en allèrent les yeux débordant de larmes et désolés de ne pouvoir en faire eux-mêmes la dépense. ….عَلَيْهِ تَوَلَّواْ وَّأَعْيُنُهُمْ تَفِيضُ مِنَ الدَّمْعِ حَزَناً أَلاَّ يَجِدُواْ مَا يُنفِقُونَ… Aalayhi tawallaw wa aAyounouhoum tafidou mina al damAi hazanan alla yajidou ma younfiqoun'

**Abū Dāwoud Aulaymān ben al-ʾAchaʿaṯ ben Aachīr al-ʾazadī al-Aijistānī, أبو داود سليمان بن الأشعث بن إسحاق بن بشير الأزدي السجستاني , plus connu par أبو داود abou Dāwoud, 202-275 Hégire soit 817-888 était un collecteur de hadiths حديث propos et gestes du Prophète. Il est l'auteur d'une des six collections canoniques de  ʾaḥādīṯ أحاديث identifiées par les musulmans sunnites, le Sunan Abī Dāwud  سنن أبو داود un des six grands recueils de hadiths sunnite se rapportant à la tradition du Prophète.

Le Prophète sur lui le salut et la paix a clarifié cela comme ceci est rapporté par Ibn Mass’oud* que Dieu soit satifait de lui رضي الله عنه

 “Le Prophète sur lui le salut et la paix  nous traça une ligne puis dit:

 “Ceci est la voie de Dieu  هَذَا صِرَاطِي مُسْتَقِيمًا hadha sirati mustaqiman ” puis il traça d’autres lignes partant de sa droite (de la première ligne) et de sa gauche puis il dit : “Ceci sont les sentiers, à chacun d’eux se trouve un diable qui appelle à lui” puis il récita :

Sourate 6  لأنعام al Anʿām Les bestiaux verset153

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui  occupe la 55è place dans l'ordre chronologique, bien que différents versets soit de l'époque Médinoise.( André Chouraqui, Le Coran - L'appel, France, Robert Laffont1990)

 (La phase médinoise, elle a débutée à partir de l’Hégire et a duré 10 années, jusqu’au décès du Prophète. La longueur des versets et des sourates dites Mecquoises sont souvent plus courtes que les Médinoises, concerant le début des versets : les Mecquois commencent souvent par les expressions vocatives telles « Ô hommes ! - Ô gens ! يَا أَيُّهَا النَّاسُ», tandis que les Médinois débutent par « Ô les croyants !- O vous qui croyez! يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا - Ô les gens- hommes ! يَا أَيُّهَا النَّاسُ»).

وَأَنَّ هَـذَا صِرَاطِي مُسْتَقِيماً فَاتَّبِعُوهُ وَلاَ تَتَّبِعُواْ السُّبُلَ فَتَفَرَّقَ بِكُمْ عَن سَبِيلِهِ ذَلِكُمْ وَصَّاكُم بِهِ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ

Telle est Ma Voie (Et voilà Mon chemin) dans toute sa rectitude. Suivez-la (suivez-le donc)! Ne suivez pas les pistes tortueuses qui ne feront que vous éloigner de la Voie du Seigneur !(les sentiers qui vous écartent de Sa voie) » Voilà ce que Dieu vous recommande (vous enjoint) de faire ! Peut-être serez-vous ainsi amenés à Le craindre (Ainsi atteindrez-vous la piété) !

Wa anna hatha sirati moustaqiman faittabiAouhou wa la tattabiAou al souboula fatafarraqa bikoum Aan sabilihi thalikoum wa sakoum bihi laAallakoum tattaqoun’

Rapporté par Ahmad et Nassai et a-Darimi et jugé bon حَسَنٌ hassan) par Al Albani, voir mishkate al-massabih Hadith 166.

* Abdullah ibn Masoūd عبد الله بن مسعود -38 avant Hégire - +32 hégire soit 594- 650 est l'un des tout premiers convertis à l'islam, avant ‘Umar al Khatab  عمر بن الخطاب. Certains disent qu'il est le sixième compagnon du Prophète. Il est parfois nommé surnommé Abu Abdulrahman. أبو عبد الرحمن . Un des narrateurs du hadith, le premier à lire le Coran, la sourate 55  الرحمن ar Raḥmān Le Tout Miséricordieux (qui  occupe la 97è place dans l'ordre chronologique)  à haute voix devant la Ka’aba الكعبة ‘le Cube’, après le Prophète au lieu sacré du culte musulman de Masjid al-Haram المسجد الحرام, La Mosquée sacrée  à La Mecque.

D'après Al 'Irbad Ibn Sariya (que Dieu l'agrée), le Prophète que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui a dit: « Je vous ai certes laissé sur une voie qui est claire, sa nuit est comme son jour. Ne s'écarte de cette voie que celui qui est en perdition ».

عن العرباض بن سارية رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لقد تركتكم على مثل البيضاء ليلها كنهارها لا يزيغ عنها إلا هالك

an Al 'Irbad Ibn Sariya radi Allah anah qal Raçoul Allah salaa Allah alayh wa salam : « laqad tarakatkoum alaa mathla al bayda' laylaha kanahariha la yazigh anha 'iilaa halik » 

Rapporté par Ibn Abi Asim* dans Kitab Sounna n°48 et authentifié par Cheikh Albani dans Dhilal Al Janna Fi Takhrij As Sounna.

رواه ابن أبي عاصم في كتاب السنة رقم ٤٨ و صححه الشيخ الألباني في ظلال الجنة في تخريج كتاب السنة

rawah ibn 'abi Asim fi Kitab al sanat raqam 48 wa sahhah al shaykh al'Albani fi zilal al janat fi takhrij Kitab alsan.

* Abu Bakr Ahmad bin `Amr ad-Dahhak bin Makhlad ash-Shaibani أبو بكرأحمد بن عمرو بن عمرو بن مخلد الشيباني, plus connu sous le nom de Ibn Abi Asim ابن أبان   né à Basra, en Irak, vers 206-287 Hégire soit vers  821-900. Il est surtout connu pour son travail dans le domaine de la science des hadiths. Ahmad ibn Muhammad ibn Hanbal احمد بن محمد بن حنبل 164-241 Hégire soit 870-855 l'a décrit comme étant la personne la plus informée en matière de jurisprudence islamique dans toute la ville de Bassorah, une ville déjà connue pour son érudition religieuse à cette époque. Les historiens Abu al Abbas al Nasawi أبو العباس النسوي décès vers 213- 303 Hégire soit 828-916 et Abu Nu`aym al Isfahani  بو نعيم الأصبهاني 336-430 Hégire soit 948-1038 ont tous deux rapportés que Ibn Abi Asim avait été un Zahirite ظاهري  Bien qu'il soit devenu une figure importante de l'école Zahiri madhhab or al-Ẓāhirīyyah مذهبالظاهرية de nos jours, peu de ses ouvrages jurisprudentiels ont survécu jusqu'à l'ère moderne (Ce mouvement tient son nom de la croyance que sous chaque objet évident «la forme ظاهر zahî »r il y a caché un concept ésotérique « le fond باطن bâtin »).

Chercher la finalité de conduire progressivement vers le « cheminant » au degré de la proximité Divine القرب إلهي al qurb ilaiy. Cette proximité Divine n’est autre que « continuer » l’imitation مُتَابَعَة mutābaʿa du Prophète Muhammad sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam, dans ses œuvres extérieures comme dans ses états spirituels

Note : « Le traité de soufisme d’un disciple d’Ibn Taymiyya: Aḥmad ʿImād al-dīn al-Wāsiṭī أحمد بن إبراهيم عماد الدين الواسطي (657- 711 Hégire soit 1259-1311) », Studia Islamica, n°82 (1995): p. 89

Il peut emporter le croyant  à dévier du grand chemin طريقة  اجده (la façon de trouver la présence -le séjour) جده jâdda et sortir  de la rectitude alors qu’il doit dans son œuvre spirituelle Conduire au salut (la survie)  النجاة al najât, rester sur le cheminement en respectant la prescription «attribués» تكليف takalif.

Abou al-Hassan Alī ibn Ismāʿīl al-ʾAshʿarī *  Que Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā, dans son livre « lettre d'appréciation pour entrer dans la science de la parole رسالة استحسان الخوض في علم الكلام  risalat al istihsan al khawd fi ilm al kalam » a dit dans son temps : beaucoup ont divergés sur la signification de l’âme, de l’esprit et de la substance vitale ; sont ils une seule et même entité ou sont-ils autonomes les uns des autres ?

* Abou al-Hassan Alī ibn Ismāʿīl al-ʾAshʿarī *  ابو الحسن علي ابن إسماعيل اﻷشعري 260-324 Hégire soit 874-936 théologien  de la génération des "ancêtres"  pieux prédécesseurs السلف الصالح al-Salaf al-Ṣāli Les « salaf » sont constitués par le Prophète , ses compagnons صحابة les Sahaba, et les deux générations qui les suivent : les suiveurs  التابعون les Tābi‘ūn et ceux qui suivent  les Tābi‘ūn تابع التابعين  les Tābi‘ at-Tābi‘īn Il est considéré comme le fondateur de l'école théologique acharite  لمدرسة مذهب الأشعرية qui constitue avec l'Atharisme أثرية أثرية "le texte, le report" et le Matouridisme  ماتريدي Maturidiyya l'une des trois écoles théologiques Sunnite

Certains prétendent que l’âme constitue l’équilibre entre les quatre états naturel que le chaud, le froid, l’humide, le sec, d’autres qu’elle n’est rien d’autre que le sang débarrassé de ses impuretés et que la vie est une forme de chaleur, identifiées à la vitalité de l‘être humain

Selon le poète, historien, juriste, philosophe et théologien musulman Abû Muhammad Alî ibn Ahmad ibn Sa'îd ibn Hazm az-Zahiri al-Andaloussi بو محمد علي بن أحمد بن سعيد بن حزم  يزيد الأندلسي القرطبي Plus Connu par ibn Hazm بن حزم  384 456 Hégire soit 994-1064, Que Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā, Descendant de chrétiens convertis à l'islam (depuis deux siècles dans l’Espagne musulmane) Dans son livre  Le Collier de la colombe طوق الحمامة Tawq al-hamâma, il dit sur la nature de l'amour et ses causes.

« Le divin Législateur [...] connaît les voies de la vérité [...]. Il connaît tout cela bien mieux que celui qui prétend se gouverner lui-même et croit pouvoir se conduire d'après les déductions de son propre raisonnement

Les Prophètes avaient la faculté  de lire dans les cœurs  بتلهي bi-ttilâ’ihi , les gens avaient peur بتلهي الناس  batoulhi al naas

D'après Anas Ibn Malik* Dieu soit satisfait de lui رضي الله عنه   radi Allah anah, le Prophète sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam disait fréquemment: « Ô Toi qui fait tourner les cœurs affermit mon cœur sur Ta religion

J'ai dit: Ô Messager de Dieu ! Nous avons cru en toi et en ce avec quoi tu es venu. As-tu peur pour nous ?

Le Prophète sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam  a dit:

Traduction rapprochée

 «Oui, certes les cœurs sont entre deux doigts parmi les doigts de Dieu, il les fait tourner comme il le veut ».

1- « Ya Mouqallibal Qouloub Thabbit Qalbi 'Ala Dinik »  يَا مُقَلِّبَ القُلُوبِ ثَبِّت قَلْبِي عَلَى دِينِكَ 

2- Les gens de la Sounna affirment ainsi que les doigts sont parmi les attributs de Dieu comme cela est mentionné dans les ʾaḥādīṯ أحاديث communications orales  authentiques du Messager de Dieu

عن أنس ابن مالك رضي الله عنه قال : كان رسول الله صلى عن أنس ابن مالك رضي الله عنه قال : كان رسول الله صلى  على دينك

يَا مُقَلِّبَ القُلُوبِ ثَبِّت قَلْبِي عَلَى دِينِكَ

an 'Anas ibn Malik radi allah anAh qal : kan Rasul Allah salaa an 'Anas ibn Malik radi Allah anah qal : kan Rasoul Allah sala alaa Dinik

(Rapporté par Tirmidhi Que Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā, dans ses Sounan n°2140 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

رواه ابن ماجه في سننه رقم 88 و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن ابن ماجه

C’est pourquoi le Prophète sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam  disait fréquemment dans ses invocations :

« O Toi  qui retourne les cœurs… ! » et il prêtait souvent serment, la plupart du temps, par l’expression : « Non par Celui qui retourne les cœurs ! » Il disait encore : « Le cœur du croyant est entre deux doigts de la main du  Miséricordieux »

Il faut comprendre que ce sont des doigts qui conviennent à la grandeur et à la Majesté de Dieu l’Unique et ne ressemblent en rien à ceux d'une créature quelle qu'elle soit.

sourate 42 الشورى  ash-Shūrā  la Consultation verset 11

Période Mecquoise, qui occupe la 62è place dans l'ordre chronologique.

لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ وَهُوَ السَّمِيعُ البَصِيرُ…………………..

Rien ne Lui est comparable. Il entend tout et voit tout.

laysa kamithlihi shay-on wa houwa al samiAu al basirou

*Anas ibn Malik  أنس بن مالك    -10 avant Hégire +93 Hégire soit   612-712)  mort à Bassorah en Irak  à l'âge de 100 ans Il est un des compagnons amis du Prophète  صحابي sahabi ayant vécu le plus longtemps. Son nom complet était Anas ibn Malik ibn Nadar al-Khazraji al-Ansari  أنس بن مالك بن النَّضر الخزرجي الأنصاري. Il était un Ansar né à Médine المدينة « la ville » ; Al-Madīna al-Munawwara المدينة المنورة, "laville rayonnante" en Arabie et faisait partie des Banu Khazraj بنو الخزرج.  Dès l'âge de 8 ans, Anas أنس devint un compagnon fidèle de Muhammad sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam  et resta avec lui jusqu'à sa mort, c'est-à-dire pendant 10 ans.

Il fut le dernier compagnon الصحابة sahabi à mourir après Abu Tufayl أبو طُفيل et connu en personne Abu Hanifa  أبو حنيفة fondateur de la première des quatre grandes écoles  مذهب maḏhab, pluriel : مذاهب maḏâhib, de jurisprudence musulmane, ce qui fit de ce dernier un suiveur  التابع tabi'î (personne ayant connu au moins un des  الصحابة Sahaba).

Anas ibn Malik أنس بن مالك  rapporta 1.266 أحاديث ahadith « communication orale du Prophète »  dont 168 figurent dans le l'Authentique صحيح البخاري Sahih al-Bukhari et l'Autentique  صحيح مسلم Sahih Muslim. Il est donc ainsi considéré par les sunnites comme un des plus grands narrateurs, digne de confiance et faisant partie des meilleurs Sahaba. Il écrivait dans des cahiers les dires du Prophète sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam  et en faisait la lecture de temps en temps à celui-ci en vue de corriger les erreurs possibles.

Sufyān al-Thawrī ibn Said* explique dans :

Soûrate 28  Al-Qasas القصص le Récit  verset 88

Période Mecquoise, qui occupe la 49è place dans l'ordre chronologique

……......................كُلُّ شَيْءٍ هَالِكٌ إِلَّا وَجْهَهُ...........................................

 .........Tout disparaîtra (périt) sauf (excepté) Son Visage (Sa Face) ...........

.........koullou shay-in halikoun illa wa jhahou............

 Sauf ce par quoi l’on recherche l’agrément de Dieu dans les actes de bien. C’est à Lui qu’appartient le jugement, la royauté, et la gestion  de tout ce qui se trouve dans l’univers, dans la vie d’ici bas et dans l’au-delà. Sa décision n’est jamais contesté et c’est à Lui que les gens seront ramenés au Le Jour de la Resurrection يوم القيامة Youwm al Qiyama et il les rétribuera pour leurs actions qu’elles sient bonnes ou mauvaises .

*Sufyān al-Thawrī ibn Said سفيان بن سعيد الثوري  97-161 Hégire soit 716-778 qui était un Tābi‘ at-Tābi‘īn  تابع التابعين de la génération qui suit les suiveurs التابعون Tabi‘un. Né à Kûfa الكوفة  et mort à Bassora  البصرة  'Irak, connu pour sa grande piété, Il fonda une école de droit qui ne rencontra pas un grand écho au sein de la communauté musulmane. Il était très modeste. Nombreuses sont les fois où ce noble homme a dû interrompre sa prière à cause de l'abondance de ses pleurs qui .Il a eu recourt à l'interprétation l'explication التَّأْوِيل ta'wîl  

L’intérieur  est la racine  de la rectitude  اِسْتِقَامَة istiqâma استقيموا istaqîmu  se tenir droit qiyām قِيَام‎ faire, 'iqâma إِقَامَة‎  le fait de se mettre debout deuxième appel à la prière musulmane صلاة ṣalāt ou  نَماز‎ namaz.

Texte de l’ 'iqâma إِقَامَة

2 fois Malikites
4 fois Autres

الله اكبر

Dieu est le plus Grand

Allāhu ākbar

 

اشهد ان لا اله الا الله

J'atteste qu'il n'y a de divinité si ce n'est Dieu seul

āsh'hadu ān lā ilaha illā-l-lāh

 

اشهد ان محمد رسول الله

J'atteste que Muhammad est l'envoyé de Dieu

āsh'hadu ānna Mūḥammad ār-Rasūlu-l-lāh

2 fois Chiites
1 fois Sunnites

حي على الصلاة

Venez à la prière

ḥayyā ʿalā-ṣ-ṣalāt

2 fois Chiites
1 fois Sunnites

حي على الفلاح

Venez à la félicité,

ḥayyā ʿalā-l-falāḥ

2 fois

قد قامت الصلاة

Levez-vous pour la prière.

qad qāma tiṣ-ṣalāt

2 fois

الله اكبر

Dieu est le plus grand.

Allāhu ākbar

2 fois

لا اله الا الله

Nulle divinité si ce n'est Dieu

lā ilaha Illā-l-lāh

 

Ce qui est intérieur باطِن bâtin,  occulte ; secret ; ésotérique, intérieur, intime, caché, ce qui est exterieur   ظاهر zâhir du verbe ظَهَر zahar apparaître (ce qui est d’abord évident qui se présente en premier lieu, apparent d’obvie  « qui se trouve sur le passage  dont la signification est évidente »).

Sourate 39 الزمر  az Zoumar Les Groupes verset 22.

 Période Mecquoise, qui occupe la 59e place dans l'ordre chronologique

أَفَمَن شَرَحَ اللَّهُ صَدْرَهُ لِلْإِسْلَامِ فَهُوَ عَلَى نُورٍ مِّن رَّبِّهِ فَوَيْلٌ لِّلْقَاسِيَةِ قُلُوبُهُم مِّن ذِكْرِ اللَّهِ أُوْلَئِكَ فِي ضَلَالٍ مُبِينٍ

Quel bonheur pour celui dont Dieu a ouvert le cœur à l'islam et qui détient ainsi une lumière   (de la guidance) venant de son Seigneur ! Malheur donc à ceux dont les cœurs demeurent insensibles à l'évocation de Dieu. Ceux-là sont dans un égarement manifeste.

Afaman sharaha Allahou sadrahou lil-islami fahouwa Aala nourin min Rabbihi fawayloun lilqasiyati qouloubouhoum min thikri Allahi oula-ika fi dalalin moubinin

 

L’humain doit être religieusement responsable مُكَلَّف mukallaf. Corriger, Assainir sa foi ﺘﺻﺤﻴﺢ ﺇﻴﻤﺎﻨﻪ tashyh aymanah

Les œuvres intérieures, à savoir la foi et toute la diversité des qualités صفة sifât venant affecter le cœur, les unes louables, comme la tempérance, la justice,  le courage, la générosité, la pudeur, la constance, la haine. Cette dernière espèce de prescription est plus importante que la première aux yeux  du Législateur. p.102 la connaissance venant de l’intérieur المعرفة الوجدانية al ma’rifa al wijdâniyya,  tenir pour valable le cheminement selon la voie,  son comportement السلوك al salûkuhu

 Les gens se succèdent  les uns aux autres, de générations  après générations, nation après nation, les successeurs prenant pour guide les devanciers et transmettant ce qu’ils avaient appris de leurs maîtres à ceux de leurs adeptes que Dieu l’Unique  favorisait de Son assistance. Ainsi le droit Fiqh de la Loi musulmane  الشَّرِيعَة  al Shari’a en vint à constituer :

- le fiqh de l’extérieur (comprendre l’évident) فقه  الظاهر fiqh al zahir :l a connaissance des qualifications juridiques (actions  des membres qui concerne personnellement  les  croyants en tant qu’individus ou ce qu’il les concerne collectivement les détenteurs de cette science est le juriste faqîh  فقيه  et le moufti مفتي spécialistes des consultations ,habilité a donner des avis juridiques) 'ahl al fatawa  أهل الفتاوى  au singulier fatwâ فتوى  il est le gardien de la Religion

- le fiqh de l’intérieur de la conscience scrupuleuse فقه الوراء  fiqh al wara’ ou science de la Vie dernière العلم الاخرة ‘Ilm al Akhira  ou  tasawwuf تصوف voie d’élévation spirituelle : la connaissance des qualifications juridiques relatives aux actions du cœur qui concerne personnellement  le croyant en tant qu’individu  en fait d’action des membres

Certes la vraie vie c'est la vie de l'au-delà لبيك ان العيش عيش الاخرة Labaïk ina al 'ich ich al-Akhira, comme le Prophète sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam  avait l’habitude de dire.

Abou Bakr Ahmed bin Al Hussein Bin Ali Al  Bayhaqi* أبو بكر أحمد بن الحسين بن علي البيهقي Que Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā, dans son  œuvre  livre le Grand Sunan كتاب السنن الكبرى  Kitab al Sunan al Koubra.

Al-Hadith No. 12952 S'il voyait quelque chose qui lui plaisait, il disait: "Vivre, c'est vivre la vie de quelqu'un d'autre."

الحديث : رقم 12952 باب كان إذا رأى شيئا يعجبه قال: لبيك إن العيش عيش الآخره .

Al hadith : raqam 12952 bab kan 'iidha ra'aa shayyanaan youjibouh qal: libayk 'iina aleaysh eaysh alakharih

* Abou Bakr Ahmed bin Al Hussein Bin Ali Al  Bayhaqi أبو بكر أحمد بن الحسين بن علي البيهقي érudit né à Sabzevar : سبزوار Iran, 384-458 Hégire soit 994-1066 versé dans la jurisprudence chaféite  composa de nombreux ouvrages traitant de la science du hadîth

Dans son livre “Les Noms et Attributs [de Dieu] الأسماء والصفات Al-Asmâ-ou wa s-Sifât” Al-Bayhaqi a dit : « Certains de nos compagnons ont tiré un argument, pour renier l’endroit au sujet de Dieu, de la parole du Prophète sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam    qui a pour sens : « Ô Dieu, Tu es l'Evident "la forme" "Adh-Zhâhir", rien n’est au-dessus de Toi et Tu Es  Dedans- Occulte ; Secret "Al-Bâtin", rien n’est en dessous de Toi  أنت الظاهر فليس فوقك شىء وأنت الباطن فليس دونك شىء  'Anta al Zahir falays fawqak sha' wa'ant al Batin falays dounik shaa'». Puisque rien n’est au-dessus de Lui et rien n’est en dessous de Lui, Il n’est donc pas dans un endroit »

 

Le savant Ibn Al-Uthaymin ابن عثيمين  *Que Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā a déclaré:dans Explication intéressante الشرح الممتع Al-Sharh Al-Mumt  4/11

Il dit que le Prophète (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) a vu quelque chose qu'il a aimé dans le monde et a dit:

يقول ان الرسول صلى الله عليه وسلم اذا راى شيئا يعجبه من الدنيا قال

yaqoul 'ana al Rasoul salaa Allah alayh wa salam 'iidha ra'aa shayana youejibouh min al dounya qal :

Vivre, c'est vivre une vie dans l'au-delà  لبيك ان العيش عيش الاخرة  libayk 'ana aleaysh eaysh alakhira

Si une personne s'adapte aux désirs du monde où il y a du plaisir, souvenez-vous du plaisir de l'au-delà. Si une personne voit ce qu'elle aime dans ce monde, elle dit:

إذا خِفْتَ أنْ تميلَ إلى الشَّهواتِ في الدُّنيا التي فيها المُتْعَةُ؛ فتذكَّرْ مُتْعَةَ الآخرة.

'iidha khift an tmyla 'ilaa al shahwat fi al dounya al ty fiha al moutatou; ftdhkar mouteat al akhira

Si une personne voit ce qu'elle aime dans ce monde, elle dit: "Vivre, c'est vivre l'au-delà".

إذا رأى الإنسان ما يعجبه في الدنيا أن يقول : < لبيك إن العيش عيش الآخرة >

'iidha ra'aa al'iinsan ma youejibouh fi al dounya 'an yaqoul : < libayk 'iina al eaysh eaysh al akhirat >

* Muhammad Ibn Al-Othaymin محمد إبن العثيمين  1347-1421 Hégire soit 1925- 2001 est un oulémaعلماء  théologien, de nationalité saoudienne,   il mémorisa le Coran dès le plus jeune âge. Durant ses années d'études, il devint connu pour ses connaissances dans le fiqh فقه jurisprudence musulmane, domaine dans lequel il écrit plusieurs ouvrages.

Le  Prophète sur lui le salut et la paix  a dit : Il ne reviendra à l’homme, de sa prière, que ce qu’il en aura saisi par l’intelligence  qu’est-ce que c’est : ce que j’ai mangé d’eux  ماأَكَلَا مِنْهَا  mâ ‘aqala minhâ.

Hadit raconté par al-Boukhari dans Sahih dans son sahih حديث صحيح رواه البخاري في الصحيح hadith sahih rawah al Bukhari fi al sahih

Qu'est-ce qu'une personne a mangé de la nourriture vaut mieux que de manger du travail de ses mains,

لرسول الله ﷺ قل: ما أكل أحد طعامًا قط خير من أن يأكل من عمل يديه، وإن نبي الله داود عليه السلام كان يأكل من عمل يده

Le Prophète sur lui le salut et la paix صلى الله عليه و سلم salla allahou alayhi wa salam   dit : Et le prophète de Dieu, David (la paix soit sur lui), était en train de manger de l'œuvre de sa main.

LaRaçoul Allah sala Allah alayh wa salam qual: ma 'akla ahd teamana qat khayr min 'an yakoul min amal yadihi, wa'iin Nabi Allah Dawoud alayh al salam kan yakoul min amal yadah

L’inspiration  إلهام ilhâm ordonnant selon un ordre  glorieux ترتيب مجيدان tartîban mujîdan

Hadith La vison authentique (pieuse)   الرؤية  صليحة al ru’yâ l sâliha  est une des quarante six parties de la Prophétie (Annonce Divine)  ou la vision fait partie des signes annonciateurs من المبشرات  min al mubashshirât de la Révélation le Récit الْقَصَصِ al Qasas,  la vision Véridique الرؤية الصديقة al ru’yâ al Sadiqâ

Sourate 18 الكهف al-Kahf la Caverne verset 65

Période Mecquoise, qui occupe la 69è place dans l'ordre chronologique.

فَوَجَدَا عَبْداً مِّنْ عِبَادِنَا آتَيْنَاهُ رَحْمَةً مِنْ عِندِنَا وَعَلَّمْنَاهُ مِن لَّدُنَّا عِلْماً

Ils rencontrèrent un de Nos serviteurs qui avait été touché par Notre grâce et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Notre part.

Fawajada Abdan min Aibadina ataynahou rahmatan min Aindina wa Aallamnahou min ladounna Ailman

Sourate 2  البقرة al-Baqara la Vache verset 282

Période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique

وَاتَّقُواْ اللّهَ وَيُعَلِّمُكُمُ اللّهُ وَاللّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ………….

……………. Craignez donc Dieu ! Et Il vous instruira, car Sa science n'a point de limite

Wa aittaqou Allaha wa youAallimoukoumou Allahou waAllahou bikoulli shay-in Aalimoun

 

La science du dévoilement  علم المكاشفة ilm al mukâshafa

Toute science vient d’auprès de Dieu l’Unique, le Tout Puissant  عَزَّوَجَلَّ azaoujal  qui possède les plus Beaux Noms  أسماء الحسنى Al Asmà’ al Husnà (tel le  Grand Savant  آلعَلِيم al Alîm  etc). Mais d’entre elles sont acquises par l’intermédiaire d’un enseignement. « Science venant d’auprès de Dieu  علم لدنی ‘ilm ladouni », celle qui éclot (s’ouvre)  يَنْفَتِحُ yanfatihou habituelle agissant de l’extérieur.

Le sens du bonheur  السعادة al sa’âda c’est l’obtention de la félicité النعيم al na’îm et de la jouissance لَذَّ ladhdha  qui se produisent lorsque chaque instinct obtient ce qu’il désire de par l’exigence ce sa  nature.

Abû ‘Ali al Jûzajâni * أبو علي الجوزجاني   a dit : «  Sois l’homme de la rectitude  اِسْتِقَامَة  istiqâma, non l’homme du prodige honorifique (dignité) الكرامة   al karâma, car c’est ton âme النفس  al nafs à toi qui est en mouvement à la recherche du prodige honorifique, alors que c’est ton Seigneur qui te recherche par la rectitude …. Alors que ton Seigneur te demandera des comptes  sur la rectidude (redressement) اِسْتَقِامُ istaqîmu.

Le combat de la rectitude مُجَاهَدَة الاِسْتِقَامَة mujâhadat al istiqâma consiste à rectifier تقويم taqwîm l’âme et à la porter  à tenir le juste milieu en toutes mœurs

* Abû ‘Ali al Jûzajâni  أبو علي الجوزجاني  vers 133-255 soit Hégire soit vers  820-932originaire du Khorassan خراسان, également région située dans le nord-est de l'Iran érudit de la communauté sunnite أهل السنة والجماعة  'ahl al Sunah wa al jamaha disciple de Al-Hakim al-Tirmidhi   الحكيم الترمذي 

L’obtention de la rectitude se fait par le traitement et la guérison  الشفاء al shifa des caractères moraux أخلاقية al khoulouk, une obligation personnelle, obligation duprécepte, disposition légale فرض العين fard ‘ayan pour ce qui est des Prophètes, Dieu l’Unique dit : 

Sourate11 هود Hūd  Houd verset 112

Période Mecquoise, qui  occupe la 52è place dans l'ordre chronologique.

Demeures sur le bon chemin comme il t’est demandé

فَاسْتَقِمْ كَمَا أُمِرْتَ وَمَن تَابَ مَعَكَ وَلاَ تَطْغَوْاْ إِنَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ

Agis (suis-donc) avec rectitude, (la voie droite) comme il t'a été prescrit (reçu l’ordre) ainsi qu'à ceux qui, avec toi, se sont repentis ! Ne vous livrez pas à des excès ! Dieu est bien au courant de ce que vous faites

Faistaqim kama oumirta wa man taba maAaka wa la tatghaw innahou bima taAmaloun’ basiroun

 

 

Les quarantes hadiths d’An Nawâwi الأربعون النووية  al'Arbaoun al nawawia Ahadîth de l'Imâm An- Nawâwi النووي 631-676 Hégire soit 1233-1278

21 ème Hadith - Persévérer dans la voie

 

 « Dit j’ai cru en Dieu  et tiens toi sur la bonne voie قُل امنتُ بِالله تُم استَقِمْ  qoul amntou bi Allah thouma  astaqimou (marchez selon la rectitude)  اِسْتَقِامُ istaqîmou et vous ne rencontrerez pas d’obstacle »

عن أبي عمرو ، وقيل أبي عمرة ؛ سفيان بن عبد الله الثقفي رضي الله عنه ، قال :  قلت : يا رسول الله ! قل لي في الإسلام قولا لا أسأل عنه أحدًا غيرك ؛ قال : قل  آمنت بالله ، ثم استقم . رواه مسلم

Soufyân Ibn ‘AbdAllah* a dit :

« Ô Envoyé de Dieu ! Dis-moi sur l’islam quelques paroles sur lesquelles je n’interrogeai personne d’autre que toi »  Il a dit : « Dis : « J’ai cru en Dieu », puis maintiens-toi droit »

an 'abi Amrou , wa aqil 'abi aumrat ; Soufyan bin abd Allah al thaqfiou radi Allah anah , qal : qoult : ya Raçoul Allah ! qoul li fi al'islam qawlana la 'as'al anah ahdana ghyrk ; qal : qoul : amanat bi Allah , thouma aistaqama .  

rawah Mouslim

{ Hadith sahih, rawahou Mouslim 1/65, Ahmad 3/385, At-Tirmidhi 2410, Ibn Mâja 3972 }.

*Soufian ibn Abdullah bin Abi Rabia bin Harith bin Malik bin Houttayit bin Jousham bin Thaqafi  compagnon du Prophète صحابي  sahabi. (Originaire de Taïf الطائف à environ 65 km à l'est de la Mecque, Thaqifi ثقيف est une tribu arabe qui existait avant l’islam et jusqu’à aujourd’hui dans la ville de Taëf et autour de celle-ci.

سُفْيَان بنُ عَبْد اللّه بن أَبي ربيعة بن الحارث بن مالك بن حُطَيط بن جُشَم بن ثَقِيف، الثقفي

voir aussi dans :

Ryadh salihin  رياض الصالحين les Jardins des Vertueux, édition Orientica 2013

Chapitre 8 n°86 page 72

عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ قَال قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهم عَلَيْهِ وَسَلَّمَ: قَارِبُوا وَسَدِّدُوا وَاعْلَمُوا أَنَّهُ لَنْ يَنْجُوَ أَحَدٌ مِنْكُمْ بِعَمَلِهِ، قَالُوا يَا رَسُولَ اللَّهِ: وَلا أَنْتَ، قَالَ: وَلا أَنَا إِلا أَنْ يَتَغَمَّدَنِيَ اللَّهُ بِرَحْمَةٍ مِنْهُ وَفَضْلٍ

Abû Hurayra rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu sur lui le salut et la paix « Rapprochez-vous et montrez de la rectitude. Sachez également que nul d'entre vous ne devra son salut à ses seules œuvres. » Ils dirent : « Pas même toi, Messager de Dieu ? » Le Prophète répondit : « Pas même moi, à moins que Dieu ne me couvre de Sa miséricorde et de Sa grâce. »  Mouslim 2816 al Boukhari 5673

an 'abi Hurairat qal qal Raçoul Allah sala allaha alayh wa salam: qaribou wa sadadou wa alamou 'anah lan yanjou ahd minkoum bi amalihi, qalou ya Raçoul Allah: wa la 'anta, qalan: wabla 'ana 'iila 'an yataghmadani Allah birahmat minah wa fadlin

 

 

L’imam Nawawi* Que Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā ajoute : « Les savants ont dit : "La rectitude consiste à observer l'obéissance à Dieu le Très-Haut." »

* Al-Imam Muîn ad-Dîn Abu Zakariya Yahya ibn Sharaf ibn Marri ibn Hasan ibn Husayn ibn Hizam ibn Muhammad ibn Jumuah An-Nawawi  النووي Né en 631- 676 de l’Hégire, soit 1233-1277 dans le village de Nawā dans la région de Ḥūrān au Sud de la Syrie, il est une figure de l'école chaféite, considéré comme l’éditeur, le sélectionneur des avis et le réorganisateur de l’école juridique.  Il reçut le nom du Cheikh al-Islam شيخ الإسلام le Savant de l’Islam

Sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 143

Période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique

……. .وَكَذَلِكَ جَعَلْنَاكُمْ أُمَّةً وَسَطاً لِّتَكُونُواْ شُهَدَاء عَلَى النَّاسِ وَيَكُونَ الرَّسُولُ عَلَيْكُمْ شَهِيداً

 C'est ainsi que Nous avons fait de vous une communauté du juste milieu afin que vous soyez témoins parmi les hommes et que le Prophète vous soit témoin

 Wa kathalika jaAalnakoum oummatan wa satan litakounou shouhada Aala al nasi wayakoona al Rasoulou Aalaykoum shahidan

Sourate 4 النساء  an-Nisāʾ les Femmes verset  171

Période Médinoise, qui occupe la 92e place dans l'ordre chronologique.

…………….. .يَا أَهْلَ الْكِتَابِ لاَ تَغْلُواْ فِي دِينِكُمْ وَلاَ تَقُولُواْ عَلَى اللّهِ إِلاَّ الْحَقِّ

Ô gens des Écritures (du Livre) ! Ne soyez pas excessifs  (n’entravez pas)* dans votre Religion ! Dites uniquement la Vérité sur Dieu !

Ya ahla al Kitabi la taghlou fi Dinikoum wa la taqoulou Aala Allahi illa al Haqqa

Note en parlant des juifs  les enfants d’israïl بَنِي إِسْرَائِيلَ bani israyil et des chrétiens Χριστιανός khristianos « disciple du Christ » :  n’entravez pas : si les juifs méconaissent  Jésus fils de Marie عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ ‘Isa ibn Maryam, n’exagerez pas en sens contraire en faisant de lui un Dieu (voir sourate 3 آل عمران āli ʿImrān la famile de Imran versets 39à 45 son nom est le Messie* Jésus fils de Marie….. اسْمُهُ الْمَسِيحُ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ ……ismouhou al Masiihou Aissa ibnou Maryam…) sa Parole كلمات kalimat qui correspond au הַדָּבָר haddavar hébraïque Parole de Dieu דְבַר־יְהוָה Devar-Hashem كلمة الله  Kalimat Allah et au logos λόγος. Grec.*** un souffle de l’Esprit de Dieu وروح الله   wa rûh Allah comme en hébreu  וְרוּחַ אֱלֹהִים verouah' élohiym** désigne l’esprit de Dieu, « Trois » : il s’agit des chrétiens qui proclament la Trinité (en grec, ὁμοουσία, homoousia, οὐσία  ousia « essence- substance - être ») de Dieu, Père, Fils et Saint Esprit (aussi appelé Parakletos Παράκλητος  Paraclet,  avocat, intercesseur) ou de sectes qui vénéraient, comme divinités associés à Dieu, Jésus عِيسَى ‘Issa et sa mère Marie مَرْيَمَ Maryam (sourate 5 المائدة al-Māʾida la Table, verset 116 Quand Dieu dit à Jésus : «Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux humains : “Prenez-nous, ma mère et moi, pour divinités en dehors de Dieu”?»  ....وَإِذْ قَالَ اللّهُ يَا عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ أَأَنتَ قُلتَ لِلنَّاسِ اتَّخِذُونِي وَأُمِّيَ إِلَـهَيْنِ مِن دُونِ اللّهِ ….. Wa-ith qala Allahou ya Aisa ibn Maryam anta qoulta lilnasi ittakhithouni wa oummiya ilahayni min douni Allahi)  d’où la Triade (terme grec Tριάς, -άδος  Trias, -ados) ici dénoncée.Car Dieu اللّهِ Allah est l’Unique Seigneur et Maître Souverain رَبِّ Rab terme comme en hébreu רַב, Rav רַבִּי Rabbi prononcé Ribbī mon Maître.

Corpus biblique Bible תנך Tanakh, Hagiographes כתובים Ketouvim, Psaumes  תהילים Tehillim  (Livre des Louanges  الزبور le Zabur) Chapitre 16  verset  2 .

Je dis à l'Eternel: Tu es mon Seigneur, Tu es mon Souverain bien (pas de félicité  « qui ne s'élève » hors de Toi)!

אָמַרְתְּ לַיהוָה אֲדֹנָי אָתָּה טוֹבָתִי בַּל־עָלֶיךָ

amaretthe lHashem Adonay atthah Tovathiy bal-'Alèykha

Dieu interdit aux Gens du Livre d’exagerer dans leur religion (plus particuièrement aux chrétiens qui ont exagéré dans la religion en disant des choses inexactes sur Jésus  عِيسَى ‘Isa  faisant de lui un dieu qu’ils adorent en même temps que Dieu) dépassant ainsi les limites precrites par Lui Il leur ordonne de ne croire qu’en la vérité الحقيقة  al haqiqa confirmé (du latin veritas, « vérité », dérivé de verus, « vrai » וֶאֱמֶת vèémèth) par un texte religieux autenthique transmis de façon ininterrompue, et des argurments irréfutables.

* Le Messie en hébreu: מָשִׁיחַ  Mashia'h, araméen Meshi'ha משיחא, arabe المسيح Masih  désignait initialement dans le judaïsme l'oint, Celui qui est béni de Dieu, c'est-à-dire la personne consacrée par le rite de l'onction, le  revêtement du Saint-Esprit réalisée par un Prophète de Dieu. En grec, le mot « Christ, dont la racine   χριστός  christós signifie « oint », traduit le terme hébraïque de  מָשִׁיחַ Mashiyah.Il est un de Ses serviteurs,, une de Ses créatures,un de Ses Envoyés (un souffle que l’Ange Gabriel  גבריאל  Gavriel جبريل  Jibril, insufla, sur ordre de Dieu en Marie مَرْيَمَ Maryam).

** Les verbes dont « Adonaï YHWH יהוה» אֲדֹנָי,  forme plurielle d'Adon,  "mon maître' ou « Elohim אֱלֹהִים » est le sujet sont toujours « Dieu » au masculin singulier.

***Hadavar  הדבר, « la Parole  -le « verbe - l'occurrence qu'on ne peut décrire » davar דבר la Parole active.(soutien appui, soubassement d’une chose) Dieu agit dans le monde, créé les choses, suscite les évènements : sortie de la « bouche » de Dieu l’Unique.

Hadith Rapporté par Mouslim رواه مسلم rawah Muslim n°2553, d’après d’An-Nawwâs ibn Sam‘ân   Que Dieu soit satifait de lui رضي الله عنه radi Allah anha

Le Prophète sur lui le salut et la paix à dit : « J’ai été envoyé pour porter à leur perfection les nobles vertues (hautes valeurs) morale » ou : nobles caractères.

إنما بعثت لأتمم مكارم الأخلاق

  صالح الأخلاق

:'iinama baathat li'atamim makarim al'akhlaq, ou :  salih al'akhlaq

Vertue morale  مَكارِم الاخلاق marâkim al akhlâq

Rapporté par Ahmad (8952), par Al-Boukhârî dans Al-Adab Al-Moufrad (273), d’après Aboû Hourayra رضي الله عنه. Ce hadith الحديث al hadith est jugé authentique صحيح sahîh par Al-Albânî dans As-Silsila As-Sahîha (1/112) Ce hadith الحديث al hadith est jugé authentique صحيح sahîh et faible  ضعيف daeif » par Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan  الشيخ صالح بن فوزان الفوزان 

Dieu Tout-Puissant  عزّ وجلّ اللهَ Allah aza wajal dit :

Sourate 33 الأحزاب  Al-Ahzâb les Coalisés verset 21 et 36

Période Médinoise, qui occupe la 90è place dans l'ordre chronologique.

لَقَدْ كَانَ لَكُمْ فِي رَسُولِ اللهِ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ لِمَنْ كَانَ يَرْجُو اللهَ وَالْيَوْمَ الآخِرَ وَذَكَرَ اللهَ كَثِيرًا

21- En effet, vous avez dans le Messager de Dieu un excéllent modèle [exemple à suivre], pour quiconque espère en Dieu et au Jour Dernier et invoque Dieu fréquemment.

Laqad kana lakoum fi Rasouli Allahi ouswatuun hasanatuun liman kana yarjou Allaha wa alyawma al-akhira wa thakara Allaha kathiran

En effet, prendre le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم comme exemple est requis, que ce soit pour le commun des musulmans ou pour leurs dignitaires ; ils n’ont pas de choix que de se conformer à ses ordres.

وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ وَلَا مُؤْمِنَةٍ إِذَا قَضَى اللَّهُ وَرَسُولُهُ أَمْراً أَن يَكُونَ لَهُمُ الْخِيَرَةُ مِنْ أَمْرِهِمْ وَمَن يَعْصِ اللَّهَ وَرَسُولَهُ فَقَدْ ضَلَّ ضَلَالاً مُّبِيناً

36-Il ne convient pas à un croyant ni à une croyante de suivre (choisir) leur propre choix dans une affaire, une fois que Dieu et Son Prophète en ont décidé autrement (d’imposer d’eux-mêmes cet ordre). Quiconque désobéit à Dieu et à Son Prophète s'égare (s’est fourvoyé) de toute évidence.

W ama kana limouminin wa la mouminatin itha qada Allahu wa Rasouluhu amran an yakoun’  lahoumou al khiyaratou min amrihim wa man yaAsi Allaha wa Rasoulahou faqad dalla dalalan moubinan

Un combat spirituel majahada qui passe par la volonté الارادة al irâda qui peut amener au chemin, itinérant mystique السالكين al sâlikîn en vue d’approcher la Majesté de Dieu l’Unique, au côté de Dieu  في جَانِبِ الله fi Jânibi Allah tout en se rappelant ce hadith

                      « Ne nous chargez que des tâches qui sont à la mesure de vos forces ».

1-Les quarantes Hadiths   الأربعون النووية al-arbaʿīn al-nawawiyya, regroupés par l'imam Abu Zakaria Yahya Ibn Sharaf al-Nawawī  أبو زكريا يحيى بن شرف النووي 631-676  Hégire soit 1233-1277

2-Al Wafi الوافي  le suffisant le Détaillé, pages 67 à 96 édition d’Ennour

3- Riyad al-salihin   رياض الصالحين Le jardin des vertueux du même auteur

Al wafi : Hadiths n°9 Aboû Houreîra Abd -Rah'mân ben Sakhr (que Dieu soit satisfait de lui) a dit: J'ai entendu l'Envoyé de Dieu sur lui le salut et la paix  dire: «Ce que je vous ai défendu de faire évitez-le, et ce que je vous ai ordonné, accomplissez- le dans la mesure où cela vous est possible. Ceux qui vous ont précédé ont péri seulement par l'abondance de leurs questions et leurs divergences d'opinions à l'égard de leurs Prophètes».Al Boukhari n°7288 et Mouslim n° 1337

ن أبي هريرة عبد الرحمن بن صخر رضي الله عنه ، قال : سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول : ( ما نهيتكم عنه فاجتنبوه ، وما أمرتكم به فأتوا منه ما استطعتم ، فإنما أهلك الذين من قبلكم كثرة مسائلهم واختلافهم على انبيائهم ). رواه البخاري  رقم : 7288  ، ومسلم  رقم : 1337

an 'abi hourairat abd al Rahman bin Sakhr radi Allah anah , qal : samiet Raçoul Allah salaa Allah alayh wa salam yaqoul : ( ma nouhiatoukoum anah fajtanibouh , wa ma 'oumirtoukoum bih fatou minh ma astataetoum , fa'iinama 'ahlak aladhin min qablikoum kathrat masayilahum wa akhtilafahoum alaa anbiayihoum ). rawah al Boukhari [ raqam : 7288  , wa Mouslim raqam : 1337

Mūsā Abū Bakr al-Wāsiṭī  موسى أبو بكر الواسطي  dit : Ibn al-Farghani بن الفرغاني mort vers 320 Hégire soit 923 Dieu Lui accorde Sa Miséricorde  رحمه الله تعالى  Rahimah Allah Taʿālā a dit  «  La qualité morale par laquelle les belles vertus al mahâsin sont portées à leur perfection, c’est la rectitude

La perception, dans ce cas est exacte et la science parfaite

Mais le cœur n’est pas toujours qualifié par la rectitude  en proportion qu’il accorde aux actes. Ce cœur peut verser vers la permissivité « qui tolère, qui admet, la simple tolérence excessive » إباحة ibâha, le  mépris total des prescription de la Loi et l’incroyance pure et simple الزَنْدَقَة المهدى al zandaqa* al mahda** .

*  al zandaqa  الزَنْدَقَةl'hérésie ;  zindīq, زنديق, athée; dualiste; manichéen.

** Muḥammad al-mahdī ben ʿabd allāh al-manṣur, محمد المهدي بن عبد الله المنصور ou Al-Mahdî المهدي  127-169 Hégire soit 744-785 troisième calife abbasside. Son califat fut celui du développement de la culture musulmane à Bagdad grâce à une ouverture à la sagesse antique et le début de l’âge d’or de “la civilisation musulmane classique” ; en effet, al-Mahdî est à l’initiative de la grande entreprise de traduction des classiques grecs en arabes via le syriaque. C’est d’ailleurs pour la traduction des Topiques d’Aristote Ἀριστοτέλης 384 av. Jésus.1 - 322 av. Jésus philosophe grec  que al-Mahdî se rapproche de Timothée1er ,727/728-823) catholicos(καθολικός, «universel»)-patriarche de l'Église de l'Orient« nestorienne ». En782 le catholicos  sur l'annonce ou non de la venue de Muhammad dans les Écritures chrétiennes, il fait  l'éloge de Muhammad, qui « a suivi la voie des Prophètes » et « mérite d'être loué », car il « a lutté pour Dieu par la Parole, mais aussi a manifesté par l'épée son zèle jaloux pour le Créateur »

Que Dieu nous en Préserve  لا سامح الله la samah Allah!

C’est pourquoi notre volonté de sincérité en l’Amour de Dieu حبّ الله Houb Allâh  doit dominer notre cœur avec discipline, comme un amoureux d’une passion qui n’a qu’une idée en tête. Le croyant  doit se borner aux obligations religieuses et aux actes de dévotions sans excès: invocations courtes  ذِكْر dhikr  litanie awrâd  lecture Récitation orale du Saint Coran تِلاوة al tilâwa , Le tartîl تَرْتيل  psalmodie*, récitation lente du Coran pour inciter à la réflexion, en solitude خلوة khalwa**, dans la recherche de la vision directe المشاهدة mushâhada qui s’exerce par la puissance « pouvoir »  قوة qouwa  l’élan ostentatoire النهود nuhùd de l’âme.

* faisant aussi partie de l'art de la récitation du Coran العِلم القِرَاءَةِ القُرآنِ al`ilm al Qirā'a al Qurā'n la Science de la Récitation du Coran appelé tajwîd تَجْوِيد, embellissement. Le Tahqîq تحقيق  récitation lente pour inciter à la réflexion, Hadr حَدر récitation rapide du Saint Coran, au rythme de la parole normale, Tadwouir تدوير est une psalmodie qui fait référence à un mode de récitation à mi-chemin entre Hadrحَدر  et Tahqîq  تحقيق.

** Dans le soufisme, la solitude خلوة khalwa, la retraite solitaire,  l'acte d'abandon total traditionnellement dans le désir de la Présence Divine de 40 jours أربعين‎ 'arbaein‎, au cours de laquelle un disciple fait de grands exercices spirituels sous la direction d'un maître soufi

Ces acquisitions du tasawwuf  تصوف  la voie vers l'élévation spirituelle « clarté -limpidité - pureté cristalline Al Safâ الصفاء et la purification  المصفح Al Musâfâh, rang de l’excellence et «de la perfection-l’excellence-la bienfaisance» إحسان l’Ihsân  sont mises dans un ordre précis pour ceux qui s’y engage fortement recommandé «confirmé» يتأكد الندب yata’akkadou mais pas obligatoirement dans  un style de vie monastique rahbâniyya رَهْبَانِيَّةً qui est le fruit d’innovation, institution purement humaine, dont l’intention  se veut sans doute excellente, mais que Dieu l’Unique  n’a pas prescrite.

Sourate 57  الحديد  al-Hadīd  le Fer verset 27.

Période Médinoise, qui  occupe la 94è place dans l'ordre chronologique.

ثُمَّ قَفَّيْنَا عَلَى آثَارِهِم بِرُسُلِنَا وَقَفَّيْنَا بِعِيسَى ابْنِ مَرْيَمَ وَآتَيْنَاهُ الْإِنجِيلَ وَجَعَلْنَا فِي قُلُوبِ الَّذِينَ اتَّبَعُوهُ رَأْفَةً وَرَحْمَةً وَرَهْبَانِيَّةً ابْتَدَعُوهَا مَا كَتَبْنَاهَا عَلَيْهِمْ إِلَّا ابْتِغَاء رِضْوَانِ اللَّهِ فَمَا رَعَوْهَا حَقَّ رِعَايَتِهَا فَآتَيْنَا الَّذِينَ آمَنُوا مِنْهُمْ أَجْرَهُمْ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَاسِقُونَ

Nous avons envoyé ensuite sur leurs traces (leurs pas) Nos autres Prophètes (Successeurs Apôtres) que Nous avons fait suivre de Jésus, fils de Marie, à qui Nous avons donné l'Évangile. Et Nous avons fait naître (mis) dans le cœur de ceux qui l'ont suivi (partisans) la (une certaine) bonté (compassion- charité- douceur) une (certaine) Miséricorde. Quant au monachisme (vie monastique) qu'ils ont instauré (inventés une innovation) eux-mêmes, Nous ne le leur avons point imposé ne leur était pas prescrite- sans notre avis). Ils y étaient (devaient) seulement poussés (à la recherche)  par leur (seul)  propre désir d'être agréables (de plaire) à Dieu (leur a été prescrit), sans pour autant l'observer (préoccupés de cette vie) comme ils auraient dû le faire (selon le droit ils ne furent pas tous de son observance comme il se devait -qu’ils ne pratiquent pas en vérité – l’observer dans sa rigueur – la règle). Nous avons donné leur récompense (salaire) à ceux qui avaient cru  (qui adhèrent) parmi eux, mais beaucoup d'entre eux furent des pervers (dévoyés - dévergondés).

Thoumma qaffayna Aala atharihim bi Rousoulina wa qaffayna bi ‘Issa ibn Maryam wa ataynahou al-Injil wa jaAalna fi qouloubi allathin’ ittabaAouhou ra-fatan wa Rahmatan wa rahbaniyatan ibtadaAouha ma katabnaha Aalayhim illa ibtighaa ridwani Allahi fama raAawha haqqa riAayatiha faatayna allathin’ amanou minhoum ajrahoum wa kathiroun minhoum fasiqoun’

 

Sourate 2 البقرة  al Baqara la Vache verset 185

Période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique.

اللّهُ بِكُمُ الْيُسْرَ وَلاَ يُرِيدُ بِكُمُ الْعُسْرَ

…………Dieu tient ainsi à vous faciliter l'accomplissement de vos devoirs religieux et non à vous le rendre difficile. ………

Allahu bikoumou al yousra wa la yuriduu bikoumou al Aousra

Se centrer sur le Grand Chemin de l’Effort طريقة  الجهاد الأكبر tariqat al Jihad al'Akbar

L' Acte répréhensible  إثم ithm l’exclusion de la rétribution et dont il faut se méfier;l’abomination رجس rijs l’œuvre du diable, a évité qui n’est pas aimé مكروه makrou à éviter Fuyez-les avec droiture فَاجْتَنِبُوهُ faijtanibouhou

Hadith

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : كنت أمشي مع النبي صلى الله عليه وسلم في نخل لبعض أهل المدينة فقال : يا أبا هريرة !هلك المكثرون إلا من قال هكذا وهكذا وهكذا ـ ثلاث مرات حثا بكفيه عن يمينه وعن يساره ومن بين يديه ـ وقليل ما هم

 

D'après Abou Houreira (que Dieu l'agrée) : Je marchais avec le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) dans la palmeraie d'un médinois lorsqu'il a dit : « Ô Abou Houreira ! Ceux qui ont beaucoup de biens sont perdus sauf ceux qui font comme cela, cela et cela et il a mimé (de ses mains) le fait de donner à droite, à gauche et devant lui- (*) et ils ne sont que très peu ».

an 'abou Houreira radi Allah anah qal : kount 'amshi ma al Nabii sala Allah alayh wa salam fi nakhal libadi 'ahl al madinat faqala : ya 'aba horaira !halaak al moukthiroun 'iila man qal hakadha wa hakadha wa hakadha thlathou marrat  hathana bikafiyih an yaminih wa an yasarih wa min bayn yadayh wa qalil ma houm

(Rapporté par Ahmad et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3261)

(*) C'est à dire celui qui dépense de son argent dans le bien, les aumônes...

Hadith  Le Prophète  a dit trois fois :

"Les gens excessifs sont perdus !"(Mouslim)

"Les gens excessifs" sont les gens très rigides dans leurs affaires religieuses et terrestres, dans des situations ne réclamant pas le durcissement. "sont perdus", c’est-à-dire ils périssent et sont perdants ; d’ailleurs, on trouve dans un autre hadith :

"Ne soyez pas durs sinon Dieu se montrera sévère envers vous." (Abou Dawoud)

Voir ceci

http://bibliotheque-islamique.fr/hadith/sommaire-sahih-abou-daoud/

: Ne vous imposez pas à vous-mêmes de durs devoirs envers Dieu : Dieu sera dur envers vous

D'après Abou Oumama (que Dieu l'agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes Dieu aime la douceur et il en est satisfait et il aide par la douceur ce qu'il n'aide pas par la dureté ».

(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2668)

عن أبي أمامة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الله عز وجل يحب الرفق ويرضاه ويعين عليه ما لا يعين على العنف

رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٦٨

an 'abou 'Oumamat radi Allah anah qal Raçoul Allah salaa Allah alayh wa salam : 'iina Allah azoun wa jalun youhibu al rafaq wa yardah wa youeayin alayh ma la yueayin alaa al eunf

 rawah al Tabarani wa sahahah al shaykh al'albani fi sahih al Targhib wa al Tarhib raqam 2668

D'après Anas Ibn Malik (que Dieu l'agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « La douceur n'a jamais été présente dans une chose sans qu'elle ne l'ai embellie et la dureté n'a jamais été présente dans une chose sans qu'elle ne l'aie enlaidie et certes Dieu est doux et aime la douceur ».

(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2672)

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما كان الرفق في شيء قط إلا زانه ولا كان  الخرق في شيء قط إلا شانه وإن الله رفيق يحب الرفق

رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٧٢

an 'Anas ibn Malik radi Allah anah qal Raçoul Allah salaa Allah alayh wa salam : ma kan al rifq fi shay' qat 'iila zanah wa la kan al kharq fi shay' qat 'iila shanouh wa'iina Allah rafiq youhibou al rafaq

rawah al Bazar wa sahihah al shaykh al'Albani fi sahih al Targhib wa al Tarhib raqam 2672

L’aboutissement, quand  il parvient au terme de la voie-de l’arrivée وصل wasûl de cette réalisation spirituellle راحه العقود  raha aqqoud, suit un chemin précis.

La volonté الإِرَادَة al irâda,* la repentance التوبة al tawba, la piété تقوى  taqwa,(être conscient et reconnaissant de Dieu) la conscience scrupuleuse(souvenir),  وأرا  wara’ le renoncement الزهد al zouhd, l’effacement إ مِحَا immihâ’, (effacer اُمْحُ)  le combat de la piété spirituel de l'âme  مُجَاهَدَة mujâhada, combat spirituel مَجَاهَدَ‎  majahada (l’observation des bienséances vis-à-vis de Dieu l’Unique) la puissance du contentement ;  la sobriété; la tempérance, القناعة al qanâ’a, (aec conviction) (être heureux de ce que l'on possède, se contenter de la part قسمة qisma [qui nous est dévolue] et ne pas aspirer à acquérir davantage, ou être pleinement comblé) l’abandon confiant et absolue en Dieu l’Unique  تَوَكُّل  tawakkul, le restect religieux avec dévotion  خوشو khushù’, l’humilité, la modestie التواضع altawâdu’, l’action de grâce سحور suhr, la certitude يقين  yaqîn, la patience dans l’épreuve الصبر al sabr, la garde du cœur  مُراقَبة murâqaba,( Râbiṭa Charifa,  رابِطة شَريفة lien de cœur pratique) de méditation soufie. appelée aussi «exercice de vigilance») contentement cordial, parfait avec la volonté ou le décret de Dieu,  approbation , être bien heureux رضا ridâ, la condition d’esclave l’état de servitude, l’obédiance  عُبُودِيَّة ‘ubûdiyya, (nom verval d’esclave عَبَدَ ʿabada), la servitude totale عُبُودِيَّة  كُلِّيَّة al-'ubûdiyya al-kulliyya ( opposé à l’état de Seigneurie ربوبية rubūbiyya) qui appartient au seul Créateur-Seigneur الرَبُّ al-Rabb, être un vrai croyant, حَنِيف hanîf qui suit le monothéisme pur d'Abraham إبراهيم d'Ibrahîm, la rectitude اِسْتِقَامَة istiqâma, la loyauté , la pureté de la foi الإخلاص ikhlâs, la sincérité, l'honnêteté الصدق alsidq, (la sincérité est signe de piété الصِّدق دليلُ التَّقْوى as-Sidq dalîlou al taqwâ),c’est une bouée de sauvetage malgré la difficulté, la confession du monothéisme de l’Unicité Divine تَوْحيد, tawhîd,( considéré comme le premier pilier de la Foi musulmane إيمان Al Îmâne . la connaissance تَوْحيد monothéisme, unicité spirtuelle-mystique  معرفة ma’rifa** annonciatrice de la félicité (éternelle), la manifestation divine le resplendissement théophanique (des radicaux grecs théo-, θεός « Dieu », et phan-, « apparition ») manifestation du Soi Divin,l'apparition et la révélation de Dieu en tant que Vérité تجلی‎ tajalli avec la vision directe comtemplative مشاهدة mushâhada, l’amour المحبة al mahabba, le désir  الشوق al shawq.

*Il ne faut pas amalgamer avec la volonté cosmique Universelle لإرادة الكونية القدرية al ‘irâda kawniyya al qadria  qui concerne la rencontre avec toute la Création Divine الإرادة تقونيا Irâda Takwîniyya 

** l'une des «quatre étapes» du soufisme: 1-la Sharia شريعة‎ voie ésotérique, 2-Tariqat طريقة‎ voie ésotérique,3-Haqiqat حقيقة vérité mystique) 4- Marifat  معرفة connaissance mystique, mysticisme.

 

Sourate 18 الكهف al Kahf la Caverne verset 29

Période Mecquoise, qui occupe la 69è place dans l'ordre chronologique.

Croira qui voudra croire (qu’il le décide) celui qui voudra nier (être infidèle qu’il n’adhère pas)!

فَمَن شَاء فَلْيُؤْمِن وَمَن شَاء فَلْيَكْفُرْ

faman shaa falyou/min wa man shaa falyakfour

Dieu est Omniscient - Savant et omnipotent - Tout Puissant, mais l’humain est libre : les théologiens musulmans عُلَماء ulama sont régulièrement confrontés au mystère de la liberté humaine, ce mystérieux pouvoir de dire « non » à Dieu الله Allah

Les mu’taziites المعتزلة‎ al muʿtazilah affirment la liberté totale de l’humain, tandis que les mutakalimûn مُتَكَلِّمُون‎ considèrent  la liberté de l’humain comme illusoire et suborndonnée à la volonté de Dieu.

* Le mutakallim مُتَكَلِّم  pluriel mutakallimun مُتَكَلِّمُون‎) théologien musulman.

Courant philosophique-théologique de l'islam de l’âge moyen précoce, autour de 132 Hégire soit 750, qui suit la ligne de Democrito Δημόκριτος / Dêmókritos, « choisi par le peuple »), vers 460-370 avant Jésus et de Pythagore Πυθαγόρας / Pythagóras 580-495 avant Jésus mais aussi de Aristote Ἀριστοτέλης 384322 avant Jésus, (philosophes grec) en introduisant ainsi une vision du monde davantagement  rationaliste de  ce qui est habituelle jusqu’à celui-là alors dans le monde musulman. Les philosophes de cette tendance essayent de réconcilier la raison avec la foi. Ils défendent la liberté de la volonté humaine contre la predestination divine et rejettent l’interprétation littérale du Coran Parole Révélée par Dieu l’Unique, à auquel ils considèrent une création humaine. Certains de ces philosophes sont même critiques vers la religion, comme Al-Razi-Rhasès رازی   250-311 Hégire soit 865-925. Un de ses exemples maximum de ce courant a été Al-Kindi الكندي  185-256 Hégire soit 801-873), qui a créé un vocabulaire philosophique arabe très efficace. Il a essayé d’interpréter le Coran de manière allégorique et a introduit le concept de métaphore produirait ainsi aux jeunes à assumer la moral comme simple imposition, et avec cette base ils arriveront jamais à être des gardiens ans l’interprétation du Coran. Sous le régime du Califat خَلِيْفَة khalifat  d’Abû al-`Abbâs al-Ma'mûn `Abd Allah ben Hârûn ar-Rachîd  أبو العباس المأمون عبد الله بن هارون الرشيد surnommé al-Mamûn مأمون «en qui on a confiance -loyal » 170-218 Hégire soit 786-833, pratiquant du mutazilisme qui fonde le Centre Spirituel Al-Hikma الحكمة Les maisons de la sagesse  بيت الحكمة bayt al-ḥikma cette école philosophique aura une certaine influence politique. Sa doctrine est que le Coran « a été créé » s’est transformée en politique officielle du Califat. Toutefois dans l’âge moyen tardif on impose à nouveau l’orthodoxie islamique: Al-Ghazali الغزالي  450-505 Hégire soit 1058-1111, représentant d’une orthodoxie d’orientation mystique délimite avec les Mutakallimun, ainsi qu’avec les philosophes qui ont reçu leur influence, comme par exemple Avicène ابن سینا Ibn Sīnā 370-427 Hégire soit 980-1037. Averroes ابن رشد, Ibn Rushd 520-595 Hégire soit  1126-1198 est éloigné aussi des Mutakallimun, مُتَكَلِّمُون‎ parce qu’en les soutenant qu’il est Dieu qui cause le bien et le mal et qu’il n’existe pas le bien et mal en elle, on ind de la Loi.»

Le Kalām  كلام, 'ilm al-kalām, عِلْم الكَلام « discussion, dialectique » Sciences religieuses de l'Islam faisant référence à la recherche de principes théologiques à travers la dialectique et l'argumentation rationnelle. Elle est parfois confondue avec l'idée de théologie islamique ou théologie musulmane, c'est-à-dire l'utilisation du discours rationnel à propos des choses divines. Inspirée par la philosophie grecque, dont elle tient cependant à se distinguer, cette démarche est pratiquée par les mutakallimins  Kalamistes et est reconnue par certaines écoles se réclamant du sunnisme (surtout le mutazilisme المعتزلة‎ al muʿtazilah et l'asharisme الأشعرية al-ʾAšʿarīyya ou أشاعرة, ʾAšʿarīa. Cependant, Abou al-Hassan Alī ibn Ismāʿīl al-ʾAshʿarī  ابو الحسن علي ابن إسماعيل اﻷشعري  260-324 Hégire soit 873- 935 D'abord adepte du mu'tazilisme المعتزلة‎  en tant qu'élève d'Abû `Alî Muhammad Al-Jubbâ'î أبو على محمد الجبائي décédé en 302 Hégire soit 915,pour répliquer aux mou’tazilah معتزلة‎ récuse la thèse qui affirme que les actes de l'homme sont créés par celui-ci, il affirme que l'homme est libre de ses actions mais c'est Dieu qui crée ses actes (bons ou mauvais).

Sourate 35 فاطر  Fāṭir le Créateur verset 8

Période Mecquoise, qui occupe la 43è place dans l'ordre chronologique.

………………….. اللَّهَ يُضِلُّ مَن يَشَاءُ وَيَهْدِي مَن يَشَاءُ………………………………….

Dieu égare qui Il veut et dirige (guide) qui Il veut

égare "يضلّ  youdillou" guide "يهدي  yahdi "

Allaha youdillou man yashaou wa yahdi man yashaou

Sourate 95 التين  at-Tīn  le Figuier verset 8

Période Mecquoise, qui occupe la 28è place dans l'ordre chronologique.

أَلَيْسَ اللَّهُ بِأَحْكَمِ الْحَاكِمِينَ

 

Dieu n'est-Il pas le plus équitable (sage) des Juges?

Alaysa Allahou bi-ahkami al hakimin’

 

Sourate 21 الأنبياء Anbiyāʾ les Prophètes verset 87

Période Mecquoise, qui occupe la 73è place dans l'ordre chronologique.

 

لَّا إِلَهَ إِلَّا أَنتَ سُبْحَانَكَ إِنِّي كُنتُ مِنَ الظَّالِمِينَ………………

…….....Il n'y a point de Dieu que Toi ! Que Ton Nom soit exalté ! J'ai été vraiment du nombre des injustes !

……….la 'Ilaha 'Ila 'anta soubhanak 'iniy kountou min al zalimin’

 

Nous ne pouvons que souhaiter  du bienfait خير Khayr et non le malheur  شرّ  Sharr. Que chacun puisse gagner  son Salaire, prix de son travail sur Terre  حَسَنَة Hassana et non du Mauvais "سَيِّئَة Sayyi'a pour se préserver  du châtiment  de Dieu.

Ce qui meut le croyant  en tout cela pour avoir la sagesse de l’illumination حكمة الإشراق  ḥikmat al-ishrāq c’est son grand désir  de voir  se produire ce regard plongeant  dans l’Au-delà avant  la disparition  du corps, le vide du cœur à l’endroit de « tout ce qui n’est pas Dieu  أن كل ما سوى الله ‘an kouli mâ siwâ Allah, » comme si en l’homme l’humanité avait disparue, s’était effacée, comme il arrive à un mort. et  c’est dans  cet effort  pour obtenir  cette mort que  se situe l’ascèse, discipline volontaire du corps et de l'esprit cherchant à tendre vers la perfection.

بسم الله الرحمن الرحيم

و الصلاة و السلام على أشرف المرسلين و على اله و اصحابه أجمعين

bismi Llah al Rahmane al Rahim wa al salat wa al salam alaa 'ashraf al moursalin wa al Llahou wa 'ashabah 'ajmaïn’

Hadith bon حسن hasan le Prophète sur lui le salut et la paix aurait faisait allusion :

Trois versions du même sens

 « Mourez (prenez votre vie) avant de mourir

اغتنم حياتك قبل موتك yamout qabla anta mawtik

Meurt avant ta mort

 يموت قبل انتا موتك Mawtou qabla anta mawtou ! »

Et ta vie avant ta mort

وحياتَكَ قبل موتِكَ  wa hyataka qabla mawtika

ce hadith est  considéré par beaucoup comme fabriqué حديث موضوع hadith mawdue des milieux soufis avec une deuxième partie …. Et demandez-vous des comptes à vous-mêmes avant qu’on ne vous en demande ce qui  signifie en substance « préparez-vous, dès cette vie, à comparaître un jour devant Dieu. Ibn al Khatib explique « la voie de soufis est basée sur le mort voir le monde invisible l’au-delà الآخرة al akhirat familier مطلع matla’ c’est à quoi fait allusion cette parole citée ci-dessus ». ‘première partie de ce hadith’.

sourate78 النبأ an Nabaʾ La Nouvelle versets 9/10/11

Période Mecquoise, qui occupe la 80è place dans l'ordre chronologique.

وَجَعَلْنَا نَوْمَكُمْ سُبَاتاً

9 Nous vous avons institué (donnons) le (profond) sommeil pour votre repos,

Wa jaAalna nawmakoum soubatan

وَجَعَلْنَا اللَّيْلَ لِبَاساً

10 Nous vous ons étendu (donnons) la nuit sur vous comme (porter) un manteau (un voile)

Wa jaAalna allayla libasan

وَجَعَلْنَا النَّهَارَ مَعَاشاً

11 et Nous vous avons réservé le jour à la recherche de votre subsistance vitale.

Wa jaAalna al nahara maAashan

Sourate 13 الرعد ar Raʿad le Tonnerre  verset 8

Période Mecquoise, qui occupe la 96è place dans l'ordre chronologique.

اللّهُ يَعْلَمُ مَا تَحْمِلُ كُلُّ أُنثَى وَمَا تَغِيضُ الأَرْحَامُ وَمَا تَزْدَادُ وَكُلُّ شَيْءٍ عِندَهُ بِمِقْدَارٍ

Dieu sait ce que porte chaque femelle en son sein, de même qu'Il connaît le moment où les matrices se contractent ou se dilatent, car toute chose chez Lui a sa mesure.

Allahou yaAlamou ma tahmilou koullou ountha wa ma taghidou al-arahamou wa ma tazdadou wa koullou shay-in Aindahou bimiqdarin

 

D'après Abdallah Ibn Omar (que Dieu l’agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit:

Les clefs de l'invisible sont au nombre de 5, il n'y que Dieu qui les connait « لا يعلمُها إلا اللهُ la yalmuha 'iilaa allhou »:
- il n'y a que Dieu qui sait ce qu'il se passera demain « les clés « مفاتيحُ mafatih » de l’invisible 
- il n'y a que Dieu qui sait ce qu'il y aura dans les matrices «l’utérus الأرحامُ al raham »
- il n'y a que Dieu qui sait quand viendra la pluie « يأتي المطرُ yati al matrou »
- aucune âme ne sait sur quelle terre elle va mourir « بأيِّ أرضٍ تموتُ ard timoutou »
- il n'y a que Dieu qui sait quand aura lieu l'Heure. « تقومُ الساعةُ taqoum al sa’atou »
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°4697)
 

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : مفاتيحُ الغيبِ خمسٌ لا يعلمُها إلا اللهُ : لا يعلمُ ما في غدٍ إلا اللهُ ولا يعلمُ ما تغيضُ الأرحامُ إلا اللهُ ولا يعلمُ متى يأتي المطرُ أحدٌ إلا اللهُ ولا تدري نفسٌ بأيِّ أرضٍ تموتُ ولا يعلمُ متى تقومُ الساعةُ إلا اللهُ 
رواه البخاري في صحيحه رقم ٤٦٩٧

an abdallah ibn Omar radi Allah anhouma qal al Nabiu salaa Allah alayh wa salam : mafatyhou al ghayb khamsa la yalamouha 'ila Allah : la yalam ma fi ghaidan 'ila Allah wa la yalmou ma taghydou al arham 'ila Allah wa la yalmou mata yati al matrou ahad 'ila Allah wa la tadri nafs bay ardan timawtou wa la yalmou mata taqoumou al satou 'ila Llahou

rawah al Boukhari fi sahihih raqam 4697

Sourate 75 القيامة al-Qiyāma La Résurrection verset 23.

 Période Mecquoise qui occupe la 31è place dans l'ordre chronologique.

إِلَى رَبِّهَا نَاظِرَةٌ

et qui seront tout absorbés dans la contemplation de leur Seigneur,

Ila Rabbiha nathiratoun

 

La relation « comportement » avec Dieu l’Unique المعاملة mu’âmala  de descente voie de parité المنازلة  al munâzala – condescendances- bienveillance Divine (la rencontre à mi-chemin entre Dieu qui descend vers son serviteur et le serviteur qui s’élève vers Lui) des Lumières d’en Haut, des qualités dans l’âme et l’aboutissement, l’unificateur, atteindre l’accès l’arrivé  الوصول al wasûl  continuer la subsistance  لمُوَاصَلة al muwâsala.   

اللَّهُمَّ صَلِّ على سَيِّدِنا مُحَمَّدٍ صَلاةً تَفْتَحُ لَنَا بِها بَابَ المُوَاصَلة و عَلى آلِهِ و صَحْبِهِ أَهْلِ الصِّفاتِ الكامِلَةِ بِعَدَدِ عِلْمِكَ و دَوَامِ مُلْكِكَ و سَلِّمْ تَسْلِيماً كَثِيرَاً

O Dieu accorde des prières à notre maître* Muhammad, qui nous ouvre les portes pour nous garder, et à sa famille, les détenteurs d'attributs parfaits, des prières aussi nombreuses que celles que la connaissance de Dieu englobe, restant aussi longtemps que le pouvoir de Dieu reste, accompagné d'une paix abondante.

Allāhoumma ṣalli `alā sayidinā Muḥammadin ṣalātan taftaḥou lanā bihā bāb al-mouwāṣalah wa `alā ālihi wa ṣaḥbihi ahli-ṣifāti’l-kāmilah bi`adadi `ilmika wa dawāmi moulkika wa sallim tasliman kathīran

*maître enseignant, car Dieu الله Allah  seul est le vrai Maître المولى al Mawlâ, Le Maître du Pouvoir مالك الملك Mālik-al-Moulk.

D’après an Nawawi النووي : les quarantes hadiths الأربعون النووية al-Arbaʿīn al-Nawawiyya  n°12

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

من حسن إسلام المرء: تركُه ما لا يعنيه

حديث حسن؛ رواه الترمذي وغيره

Abû Hourayra  a dit : L’Envoyé de Dieu a dit :

« Comme signe de la bonne soumission [إسلام Islam] de l’homme, son abandon de ce qui ne le concerne pas ».

Ce Hadîth l’un des fondements de la foi, il représente un tiers de la soumission*, de la soumission volontaire à Dieu, est une base dans la noblesse du caractère et l’éducation saine, quand en effet l’homme renonce à ce qui ne le concerne pas et à ce qu’il ne l’intéresse pas12, cela prouve sa bonne soumission (الإسلام Islam), c’est aussi une source de tranquillité de son esprit, la discipline de soi, le maintien des vices et des imperfections, et laisse ce qui est inutile et utile

an 'abou Houraira radi Allah anah qalan: qal Raçoul Allah sala Allah alayh wa salam:

 min housni 'Islam al mari': tarkouhou ma la yahnyhi

hadith hasana; rawaah al Tirmadhi wa ghayrah.

* Soumission  الإسلام Islam : Hamza al-Kanani  حمزة الكناني  Puisse Dieu lui accorder sa miséricorde  رحمه الله rahimah Allah a déclaré: Ce hadith représente un tiers de l'islam هذا الحديث ثلث الإسلام hadha al hadith thaltah al'Islam,  ibn Hajar al-Haythami ابن حجر الهيتمي uisse Dieu lui accorder sa miséricorde  رحمه الله rahimah Allah a déclaré: Ce hadith est un quart de l'islam  وهذا الحديث ربع الإسلام wa hadha al hadith arboua al'Islam , selon ce qu'a dit Abou Dawoud أبو داود, et je dis: c'est la moitié de l'islam بل هو نصف الإسلام bal hou nisf al'Islami, mais c'est tout  كله  koulou’ l'Islam.

Ce qui intéresse le croyant responsable dans ses activités profanes n’est pas un interdit-proscrit حظر  hazr, et parfois même l’importance de ces choses est telle qu’elle en devient une obligation. (de la science des obligations essentielles- Hypothèses importantes الفروض الأعيان fouroûd al a’ayân). La responsabilité religieuse  est la raison président à la recherche des moyens d’existence –une pension المعاش al ma’âsh constitue en ce que l’humain s’acquitte de cette recherche et de la conduite de sa vie domestique. Si il perd cette raison à cause d’une déficience dans son essence personnelle et dans le principe subtil spirituel qui est en lui, comme c’est le cas des idiots et des fous, il descend au (dessous du niveau de l’espèce humaine, et il n’a plus rien à voir avec la foi  (avec eux بِهِمْ bihim les Prophètes par بها bihâ les mœurs des Prophètes, pour ne rien dire de la sainteté وِلاية walâya* alors qu’il doit  trouver en lui le niveau de la foi qui s’élève et alors cette sainteté walâya se trouvera authentifié par cette capacité de posséder, de pouvoir contempler les lumières de la connaissance surnaturelle.

* l'expression ولي الله walīyu l-Lāh protecteur ; saint patron ; ami de Dieu ; tuteur ; celui qui sert de guide spirituel peut être utilisée pour désigner une personne investie de "l'autorité de Dieu": Walī ولي pluriel. Awliyā  أولياء

Le Coran Parole de Dieu l’Unique  invite à choisir ses amis أولياء ʾawliyâʾ parmi les croyants

Sourate 2 البقرة al Baqara la Vache verset 8

Période Médinoise  87è place ordre chronologique.

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَقُولُ آمَنَّا بِاللّهِ وَبِالْيَوْمِ الآخِرِ وَمَا هُم بِمُؤْمِنِينَ

D'aucuns parmi les hommes disent : «Nous croyons en Dieu et au Jour dernier», alors qu'ils ne sont pas croyants.

Wa mina al nasi man yaqoulou amanna biAllahi wa bi alyawmi al-akhiri wa ma houm bimouminin’

 Sourate 5 المائدة  al Māʾida La table est servie verset 55

Période Médinoise, occupe la 112è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّمَا وَلِيُّكُمُ اللّهُ وَرَسُولُهُ وَالَّذِينَ آمَنُواْ الَّذِينَ يُقِيمُونَ الصَّلاَةَ وَيُؤْتُونَ الزَّكَاةَ وَهُمْ رَاكِعُونَ

Vous n'avez d'autres alliés (walīy ولي) que Dieu, Son Prophète et les croyants qui accomplissent la Prière, s'acquittent de l’aumone et s'inclinent devant le Seigneur.

innamā waliyoukoum Allāh wa Rasoūlouh wa-l-laḏīn āmanoū al-laḏīna youqīmoūn aṣ-ṣalāt wa youʾtoūn az-zakāt wa houm rāki’oūn

 

Sourate 100  العاديات al-ʿādiyāt Les Coursiers verset 11

Période Mecquoise, qui occupe la 92è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّ رَبَّهُم بِهِمْ يَوْمَئِذٍ لَّخَبِيرٌ

leur Seigneur sera, ce jour-là, de tous leurs actes parfaitement Renseigné?

Inna Rabbahoum bihim yawma-ithin lakhaboroun

 

3er mai 2019

 

L’ivresse mystique

Ceux qui imiteraient cela  sortiraient de la  Voie exemplaire al Tarîqa al muthla , on peut craindre pour eux que leur marche dans la vrai spiritualité ne soient interrompues, ce qui est le cas général de ceux de eux qui les suivent : ils se sont divisés en plusieurs groupes lorsqu’il se sont faits leurs adeptes :

 Ceux  dont le corps se délabre jusqu’à en périr, ou en fut bien près (Junayd  Abû Qâsim adressait cette mise en garde à son disciple (Hallaj)  « Prends bien garde ! Combien d’hommes qui s’étaient  lancés dans cette entreprise ont en effet été emportés, combien de présomptueux ont été, ayant mené leur âme à sa perte sous ‘effet d’une illusion trompeuse…. !

 Ceux  dont la raison  chavira, ou peu s’en fallu

Ceux qui voulurent  « faire violence shâdda à la religion par des exagérations  qui Dieu n’a pas permises, * et ce fut elle qui l’emporta sur eux Allusion au Hadith  «  La Religion est chose facile, et personne ne tentera de faire violence à cette religion qu’elle ne l’emporte sur lui …..Prenez la bonne route »  Bukhari  sahih kitab al iman .

*le permis mubàh et l’interdit haràm, muharam par la Révélée , les modalités تكييف  takyif qualifications légales dans l’ordre de l’apprentisage de la discipline  et du logique et de l’analogie juridique qiyàs en Droit musulman. Afin de pas pas s’aventurer dans la fausse religion  دين البتيل din al-batil, Celle des associateurs المشركين al moushrikin.

 Ceux qui désespèrent de l’Esprit de  Dieu  Rûh Allâh  dans le cheminement  mystique, ou qui n’en furent pas loin

 Ceux  qui suivent  une certaine voie  du bien  consistant en science  ou en علم و أعمال ‘ilm aw ‘amal  puis s’en écartèrent à cause de quelques pensée imprévue née de l’hypocrisie, de la vanité, de l’amour de ce bas monde, de la vaine gloire, et qui ne vérifient pas si cette pensée est à prendre en considération ou n’est qu’une tentation (chuchotement-mauvaise pensée- doute, Signe d'hypocrisie ou de faiblesse d’hantise,  de foi- la pensée mensongère) وسواس waswâs, si bien qu’ils délaissent les bonnes œuvres et la science, estimant qu’ils les délaissent pour Dieu l’Unique, alors qu’en réalité Satan  Shaytan, lui obtient d’eux ce qu’il veut.

La foi commune est adressée au grand nombre « foule »

Sourate 10 يونس Younous Jonas verset 105.

Période Mecquoise, qui occupe la 51è place dans l'ordre chronologique.

وَأَنْ أَقِمْ وَجْهَكَ لِلدِّينِ حَنِيفاً وَلاَ تَكُونَنَّ مِنَ الْمُشْرِكِينَ

Et le Seigneur m'a dit : «Tourne-toi vers la vraie religion en pur monothéiste et éloigne-toi des associateurs !

 

Wa an aqim wa jhaka lilddini hanifan wa la takounanna mina al moushrikin’

 

Sourate 6 الأنعام Al-An'am les troupeaux verset 79.

Période Mecquoise, qui occupe la 55è place dans l'ordre chronologique

إِنِّي وَجَّهْتُ وَجْهِيَ لِلَّذِي فَطَرَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ حَنِيفاً وَمَا أَنَاْ مِنَ الْمُشْرِكِينَ

En monothéiste sincère, je tourne ma face vers Celui qui a créé les Cieux et la Terre, et je ne suis point du nombre des associateurs.»

Inni wa jahtou wa jhiya lillathi fatara al Samawati wa al-Ard hanifan wa ma ana mina al moushrikin’

 

Mercredi  sourate 59 verset 2

Sourate 67 الملك al-Mulk  La Souveraineté verset 28.

Période Mecquoise, qui occupe la 77è place dans l'ordre chronologique.

.قُلْ أَرَأَيْتُمْ إِنْ أَهْلَكَنِيَ اللَّهُ وَمَن مَّعِيَ أَوْ رَحِمَنَا فَمَن يُجِيرُ الْكَافِرِينَ مِنْ عَذَابٍ أَلِيمٍ

Dis-leur : «Réfléchissez bien ! Que Dieu me fasse périr moi et mes Compagnons, ou qu'Il nous fasse miséricorde, qui protégera alors les négateurs d'un châtiment douloureux?»

Qoul araytoum in ahlakaniya Allahou wa man maAiya aw Rahimana faman youjiruu al kafirin’ min Aathabin alimin

 

Le croyant considère que la foi الإيمان al imane se divise en trois parties : 1 la croyance qui se situe au fond du cœur الاعتقاد al i’tiqad, 2 la profession de foi  قول qawl 3 les actions أعمال amal.

Sourate 49 الحجرات al-Hujurāt  Les Appartements verset 15.

Période Médinoise, qui occupe la 106è place dans l'ordre chronologique.

نَّمَا الْمُؤْمِنُونَ الَّذِينَ آمَنُوا بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ ثُمَّ لَمْ يَرْتَابُوا وَجَاهَدُوا بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ أُوْلَئِكَ هُمُ الصَّادِقُونَ

Les vrais croyants sont ceux qui ont foi en Dieu et en Son Prophète, sans plus jamais connaître de doute, et qui mettent leurs biens et leurs personnes au service de Dieu. Tels sont les croyants sincères.

Innama al mouminouna allathin’ amanou bi Allahi wa Rasoulihi thoumma lam yartabou wa jahadou bi-amwalihim wa anfousihim fi sabili Allahi ola-ika houmou al sadiqoun’

 

- Ceux qui prennent en suspicion cette Voie et ses adeptes, et qui la traitent de mensonge.

Alors que la rectitude consiste dans l’adoption des mœurs préconisées par le Coran et les Prophètes dans les textes anciens Révélés par Dieu

Un concept  releant des fondements de la Loi القَوَاعِدُ آش شَّرِيعَة qawà‘id ash shari’a  fondement de la Thora  יסודות התורה yesodot ha torah

Bible  תנך Tanakh ▼ Hagiographes  כתובים  Ketouvim ▼Proverbes  משלי  Mishlei▼ Chapitre 8 ▼ Verset  6 

שִׁמְעוּ כִּי־נְגִידִים אֲדַבֵּר וּמִפְתַּח שְׂפָתַי מֵישָׁרִים

Écoutez, car je proférerai (j’énonce) de grandes choses (de nobles vérités), et la rectitude ouvre mes lèvres (leçons de droiture).

Ecoutez, car j'énonce de nobles vérités, et mes lèvres s'ouvrent pour des leçons de droiture

shime'ou kiy-negiydiym adabér oumiphetthah' sephathay méyshariym

Jean 4, 34-38: La Moisson Spirituelle

Jésus leur dit: "Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui m’a envoyé et d’accomplir son oeuvre.

Les oeuvres de Dieu sont parfaites  "accomplit"  l’oeuvre de Dieu de la volonté Divine, l’humain « l’homme » est l’œuvre spéciale de Dieu, car Dieu a fait l’homme droit. Mais ensuite, à cause du péché, l’homme perdit cette perfection et s’écarta de cette rectitude. De la raison, de sorte qu’il oublia de se conformer en tout à la volonté Divine Aussi, afin que cette oeuvre de Dieu fût parfaite, -il est nécessaire de la réparer: ce qui fut fait par la Mission des Prophètes. En effet, comme par la désobéissance d’un seul homme, la multitude a été constituée pécheresse, de même par l’obéissance d’un seul la multitude sera constituée juste. Ainsi le Jésus fils de Marie t dit-Il que sa nourriture est D’ACCOMPLIR L’OEUVRE de Celui qui L’a envoyé Missionner, c’est-à-dire de conduire l’homme à sa perfection à aller dans la   rectitude de la conscience, qui est la joie spirituelle. Trouver autre chose

La piété Par le combat spirituel, le cheminement du retrait du voile (qui n’est qu’une goutte d’eau  de l’océan que représente le cheminement de tout Prophète) et de la perception surnaturelle al kash wa l ittilâ.

Les docteurs de la Loi sont les héritiers des Prophètes, ils se mettent à suivre et à  imiter les Prophètes héritage impossible de s’en passer, puisqu’il constitue le capital à transmettre en conformité au Shar’ aux humains croyant ou pas  et la marchandise de la Foi.

 

Que Dieu l’Unique récompense en Générosité ceux qui suivent le chemin de la rectitude

Dieu S’est chargé Lui-même de leur Guidance tawallâ hidâyatahum ,  appelée aussi al Irshâd sans confier ce soin à qui que ce soit .

Sourate 16 النحل an-Naḥl les Abeilles verset 43.

Période Mecquoise, qui occupe la 70è place dans l'ordre chronologique.

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ إِلاَّ رِجَالاً نُّوحِي إِلَيْهِمْ فَاسْأَلُواْ أَهْلَ الذِّكْرِ إِن كُنتُمْ لاَ تَعْلَمُونَ

Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations. Interrogez à leur sujet,   si vous ne le savez pas déjà, ceux qui détiennent les Écritures (gens du rappel).

Wa ma arsalna min qablika illa rijalan nouhi Ilayhim fais-alou ahla al thikri in kountoum la taAlamoun’

 

Toute substance  individuelle leurs création ikhtirà’ n’est imputable qu’au Créateur Khâliq Loué soit –il !

Sourate 22 الحجّ  al-Hajj le Pèlerinage verset 73.

Période Médinoise, qui occupe la 103è place dans l'ordre chronologique.

ضَعُفَ الطَّالِبُ وَالْمَطْلُوبُ……….

Solliciteur et sollicité sont aussi faibles l'un que l'autre

…………………….Combien (l'un que l'autre –sont également) faible(s) (impuissant(s)-débile(s)) est (sont) celui (Solliciteur (s)- l’adoré(s)-le chercheur(s)) qui demande et (sont)  (sollicité(s)- l’adorateur (s)- le cherché l’objet(s) demandé(s)) celui qui est sollicité(s),*

daAoufa al talibou wa al matloubou

* le solliciteur : l’idolâtre qui implore sa divinité

Le sollicité : l’idole à laquelle s’adresse sa prière

Dans ce verset selon Ibn ‘Abbas, le solliciteur est l’idole et le sollicité le mouche (Muhammad Ibn Jarīr  at Tabari محمد بن جریر طبری 224–310  Hégire soit 839-923 réf 18/685 Cette exégèse, qui correspond le mieux au contexte, fut celle retenue par Ibn Jabir. En revanche, selon notamment Ismāʿīl ibn ʿAbd ar-Rahmān as-Suddī  اسماعيل بن عبد الرحمان السدي, mort en 127 de l’Hégire soit 747, le solliciteur est ‘idolâtre, alors que le sollicité est l’idole al Baghawi  البغوي  433 ou 436 – 516 soit 1041 ou 1044 – 1122   réf 3/298.

Il n’y a pas de survie de l’âme indépendamment du corps. Certains théologien « évolués en vinrent cependant assez tardivement, à envisager la survivance de l’âme après la mort, nOn à titre de substance spirituelle mais de « corps subtil » prenant ainsi les distances avec les littéralistes et les théologiens plus anciens. Ce fut le cas Youssouf al Juwaini یوسف جوینی   419-478 soit 1028 – 1085 et en d’autres termes son élève Muḥammad al-Ghazālī   محمد الغزالي  448/450 – 505 Hégire soit 1056/1058- 1111 l’un des érudits les plus influents de la tradition musulmane et du soufisme qui représenta la mystique dogmatique.

 Quand à la vie future  ma’àd, toutes les Lois révélées s’accordent sur son existence, et la démonstration, en a aussi été fait par les savants (il s’agit de philosophes) Le Lois révélées divergent seulement sur les modalités de son existence

Certaines Lois révélées donnent un caractère spirituels rùhàni .Ibn Rush pense aux christianisme : la survie de l’âme est possible sans le corps.

Il y a une obligation divine de choisir chaque fois la « meilleure religion  existant de son temps » car elles ont un point commun la Vérité transmise aux Prophètes du Message Divin qui ont été vraies au moment de leurs parutions et dont il était légitime que les croyants fidèles à ces Messagers, soient persuadés  d’être la meilleure à cette époque donnée.

Sourate 15 الحجر  al-Hijr La Vallée des Pierres verset 10.

Période Mecquoise, qui occupe la 54è place dans l'ordre chronologique.

وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ فِي شِيَعِ الأَوَّلِينَ

Et Nous avons déjà, avant toi, envoyé des Messagers aux peuples anciens,

 Wa laqad arsalna min qablika fi shiyaAi al-awwalina

Il y a pour l’humain deux félicités : l’une ici bas, l’autre dans l’Au-delà.

Travail bible  travail évangile travail Rig Véda

Confucius 孔子 ;  Kǒng Zǐ   -551 -479  avant ère occidentale à dit

Celui qui est conscient de sa faiblesse dans la pratique de ses devoirs est bien proche de la force d’âme nécessaire à leur accomplissement.

Rig-Veda - Ṛgveda ऋग्वेद devanāgarī Livre des Hymnes: Lecture 5 Hymne 8 n° 6. FB Edition page 351

à Agni : अग्नि * à Bharadwaja भरद्वाज** mètre  त्रिष्टुभ् Trichtoubh *** 

* l'une des principales puissances agissantes,  seigneur du feu.

** Bharadvāja - Bharadwaja भरद्वाज,  (érudit de renom est l'un des sept grands sages "महर्षि Maharishi) (maha महा  grand», rishi   ऋषि « voyant, ascète, ermite » védiques  वेद -  « vision – connaissance » révérés (rishi) dans l'Inde ancienne.

*** tout hymne composé dans ce mètre. C'est le compteur le plus répandu du Rigveda,

6. Lorsque je pense que cet être lumineux est dans mon cœur, les oreilles me tintent, mon œil se trouble, mon âme  «  चैतन्य  caitan'ya » s’égare en son incertitude. Que dois-je dire ? Que puis-je penser ?

Note : Le Véda वेद n'était pas les écritures saintes d'un Dieu 

L'herméneutique du Véda est athée (sans Dieu mais avec dieux! Le terme sanskrit Āstika आस्तिक  (qui reconnaît l'autorité du Veda वेद) est parfois traduit par "théiste" et Nāstika नास्तिक  comme "athée-quelqu’un qui n’est pas". En sanskrit, asti signifie "il y a", et Āstika आस्तिक   dérive d'un verbe signifiant "celui qui dit asti, celui qui croit dans l'existence de Dieu, d'un autre monde, etc) et on lui en fait le reproche ultérieurement. Quand les rituels solennels disparaissent, le Véda वेद a continué à fournir à diverses religions une partie des paroles de leurs liturgies. Dans une large mesure, l'hindouisme est l'ensemble des pratiques religieuses non védiques qui utilisent le Véda वेद et légitiment leur existence au nom du Véda वेद.

Le Véda  वेद -  « vision » ou « connaissance est sacré: le mot sacré doit s'entendre ici comme 'mis à l'écart', 'réservé', 'tabou'

Le Véda वेद n'était pas indien :

Composés, estime-t-on entre les 10è et 7è siècle avant l’ère occidentale

Dans l'Antiquité ce terme, ou son équivalent, n'existe pas et que le concept d'une Inde qu'on pourrait opposer à d'autres pays (politiquement, géographiquement, culturellement, etc.) est très récent. Le nom de Bharata भारत, en arabe le pays est appelé الهند al-Hind et हिन्द Hind est toujours utilisé en hindi, par exemple dans l'expression  जय हिंद!  Jai Hind!, que l'Inde moderne s'est décerné n'a jamais été le nom d'un quelconque royaume ou territoire.

Bible - תנך ▼   Hagiographes - כתובים ▼   Job - איוב ▼   Ch.  19 ▼   V.  26 ▼

וְאַחַר עוֹרִי נִקְּפוּ־זֹאת וּמִבְּשָׂרִי אֶחֱזֶה אֱלוֹהַּ׃

Quand ma peau sera détruite, il se lèvera; Quand je n'aurai plus de chair, je verrai Dieu

veah'ar 'oriy niqqephou-zoth oumibesariy èh'ézèh élohha

Bible - תנך ▼   Hagiographes - כתובים ▼   Proverbes - משלי ▼   Ch.  12 ▼   V.  28 ▼

בְּאֹרַח־צְדָקָה חַיִּים וְדֶרֶךְ נְתִיבָה אַל־מָוֶת

La vie est dans le sentier de la justice, La mort n'est pas dans le chemin qu'elle trace.

beorah'-tsedaqah h'ayyiym vedèrèkhe nethiyvah al-mavèth

 

 Bible - תנך ▼   Hagiographes - כתובים ▼   Psaumes - תהילים ▼   Ch.  22 ▼   V.  30 

אָכְלוּ וַיִּשְׁתַּחֲוּוּ כָּל־דִּשְׁנֵי־אֶרֶץ לְפָנָיו יִכְרְעוּ כָּל־יוֹרְדֵי עָפָר וְנַפְשׁוֹ לֹא חִיָּה

Tous les puissants de la terre mangeront et se prosterneront aussi; Devant lui s'inclineront tous ceux qui descendent dans la poussière, Ceux qui ne peuvent conserver leur vie

akhelou vayyishetthah'aouou kol-ddishenéy-èrèts lephanayv yikhere'ou kol-yoredéy 'aphar venaphesho lo h'iyyah

Bible - תנך ▼   Hagiographes - כתובים ▼   Ecclésiaste - קוהלת ▼   Ch.  3 ▼   V.  21

רוּחַ בְּנֵי הָאָדָם הָעֹלָה הִיא לְמָעְלָה וְרוּחַ הַבְּהֵמָה הַיֹּרֶדֶת הִיא לְמַטָּה לָאָרֶץ

Qui sait si le souffle des fils de l'homme monte en haut, et si le souffle de la bête descend en bas dans la terre?

miy yodé'a rouah' benéy haadam ha'olah hiy lema'elah verouah' habehémah hayyorèdèth hiy lemattah laarèts

Evangiles anjil

Epistula beati Pauli apostoli ad Hebraeos Epitre Paul aux hébreux 4/12

 

Car la parole de Dieu est vivante, et efficace, et plus acérée qu'aucune épée à deux tranchants, et pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles, et juge des pensées et des réflexions du cœur.

Ζῶν γὰρ ὁ λόγος τοῦ θεοῦ, καὶ ἐνεργής, καὶ τομώτερος ὑπὲρ πᾶσαν μάχαιραν δίστομον, καὶ διϊκνούμενος ἄχρι μερισμοῦ ψυχῆς τε καὶ πνεύματος, ἁρμῶν τε καὶ μυελῶν, καὶ κριτικὸς ἐνθυμήσεων καὶ ἐννοιῶν καρδίας.

vivus est enim Dei sermo et efficax et penetrabilior omni gladio ancipiti et pertingens usque ad divisionem animae ac spiritus conpagum quoque et medullarum et discretor cogitationum et intentionum cordis

Il faut que les actes assurent à l’âme [l’acquisition de] ces deux perfections soient les bonnes œuvres al khayarât wa l hasanàt, et que ce qui l’entrave soient les mauvaises œuvres ash shurùr wa s sayyi’àt

Les musulmans sont partagés sur la question de savoir comment comprendre et représenter les états de la vie future en considérant pour certains que  cette existence-là est exactement la même que celle qu’il y a ici bas, pour ce qui est des jouissances et des délices, d’autres considèrent qu’il s’agit de deux existences opposées ne visant que la clarté de l’exposition bayàn, et que la vie future est corporelle mais que la corporéité qui existe là-bas est différente  de celle-ci puisqu’elle est transitoire et là rémanente Abd Allâh ibn Abbas  néعبد الله ابن عباس né en 3 avant l'Hégire - 68  Hégire soit 619-688,  cousin paternel  et compagnon du Prophète sur lui le salut et la paix , qui passe pour l’un des principaux transmetteurs de la tradition musulmane  et pour les sunnites comme le plus savant des compagnons dans le Tafsir تَفْسِير  « interprétation » exégèse du  Saint Coran, rapporte de lui qu’il a dit : «  Il n’y a de semblable, entre ce monde et l’Autre monde, que les noms »

L’obligation légale de chaque humain est de tenir pour la conclusion à laquelle l’aura conduit son propre examen, à condition que celui-ci ne conclue pas à la caducité complète de ce principe fondamental  dont l’existence de la vie en est l’un des trois principes fondamentaux  de la Révélation  dont la négation reviendrait à nier la Loi elle-même. Ibn Rush  ابن رشد, Averroès 1126- 1198  dans son avis :Livre du Discours décisif كتب فصل المقال Kitab fasl al-maqal» veut laver les philosophes d’accusation d’infidélité porté par eux par al Ghazali.

Dieu accueille les âmes au moment de leur mort ; Il reçoit aussi celles qui dorment sans être mortes

Sourate 39  الزمر  az-Zoumar  les Groupes verset 42.

Période Mecquoise, qui occupe la 59e place dans l'ordre chronologique

اللَّهُ يَتَوَفَّى الْأَنفُسَ حِينَ مَوْتِهَا وَالَّتِي لَمْ تَمُتْ فِي مَنَامِهَا فَيُمْسِكُ الَّتِي قَضَى عَلَيْهَا الْمَوْتَ وَيُرْسِلُ الْأُخْرَى إِلَى أَجَلٍ مُسَمًّى إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ

Dieu accueille (recevra) les âmes quand elles meurent (au moment  de la mort), et (et pour les vivants) quand elles sombrent seulement dans le sommeil. Il retient celles (les âmes) dont Il a décrété la mort et renvoie (relâche) les autres jusqu'au terme fixé (période déterminée). N'y a-t-il pas (certes en cela)  là des Signes pour  (un peuple) qui sait réfléchir?

Allahou yatawaffa al-anfousa hina mawtiha wa allati lam tamout fi manamiha fayoumsikou allati qada Aalayha al mawta wa yoursilu al-oukhra ila ajalin mousamman inna fi thalika laayatin liqawmin yatafakkaroun’

Note : C’est Dieu qui reçoit les âmes des créatures au moment de leur mort, ainsi que les âmes de ceux qui dorment. Il empêche ces âmes d’employer leur corps pendant leur sommeil, mais Il fait que, au cours de ce temps, il a ait une relation avec Lui. Le Seigneur garde définitivement les âmes des morts et permet aux âmes de ceux qui dorme  et de réintégrer les corps à leur réveil pour un délai déterminé dont la limite est le trépas. Il y a certainement dans ce qui vient d’être invoqué de grands signes qui prouvent le pouvoir de Dieu et Sa Sagesse, pour des gens qui méditent sur Ses prodigues

 

 

Il ne faut pas confondre foi et théologie, théologie et vérité révélée, telles qu’elle est signalée dans le Texte Sacré  aux hommes de démonstration, comme occasion de s’engager dans un effort personnel de réflexion اِجْتِهاد  L'ijtihâd, tel le  mujtahid  مُجْتَهِد, l'appliqué; le diligent (à ne pas confondre avec abnégation-effort- lutte spirituelle- résistance  جهاد djihâd, l'effort pour l'amour de Dieu    الجهاد في سبيل الله al-djihādu fī sabīli Llāh lutter avec vos biens et vos âmes  الجهاد بأموالكم وإنفوسيكومal djihād bi amwalikoum wa anfousikoum)

 Le Saint Coran : al Quran al Karim القرآن الكريم , la Récitation, adh-dhikr  الذکر le Rappel al-Furqān الفرقان le Discernement, al Kitab al Muqadas الكتاب المقدس Livre Sacré fut le sujet d’études des penseurs qui fondèrent des écoles philosophiques au sein du monde musulman. Autrement dit, aux yeux des philosophes musulmans, le Coran ne fut pas seulement la Source le Rappel  de la Loi, mais aussi une source d’inspiration pour accéder à la connaissance de la vraie nature de l’être. En effet, pour les penseurs qui s’efforçaient de qui non pas réponse à tout  et qui sont non contradictoire avec les enseignements « communs » du Livre précieux*, connaître les vérités du monde. La Vérité de la Révélation ses impacts sur la connaissance prophétique liée à la source de la révélation restait la source la plus importante de la connaissance, qui  ont influé profondément sur la pensée philosophique, la philosophie (ou la théosophie) s’unit avec la vérité émanant du cœur du Coran. 

Un adage au sujet des philosophes dit : Si l’on ne sait pas sortir d’un problème mal posé, le mieux, st de n’y pas entrer .Toutefois il ne  faut pas confondre « poser un problème »  et reconstruire un pseudo problème.

*Sourate 41 فصّلت fuṣṣilat Les Versets détaillés verset 41.

Période Mecquoise, qui occupe la 61è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا بِالذِّكْرِ لَمَّا جَاءهُمْ وَإِنَّهُ لَكِتَابٌ عَزِيزٌ

Ceux qui ont rejeté (les effaceurs- les apostats) le Coran (la Mémoire), quand il leur est parvenu, ne savaient pas que ce Livre  (l’Écrit est) d'une valeur inestimable (inégalable intransigeant-puissant inattaquable).

 Inna allathina kafarou bi  al tthikri lamma jaahoum wa-innahou lakitaboun Aazizoun

 

Beaucoup de religieux  ont en matière de dogmes portant sur Dieu des opinions différentes.

On peut considérer que ces doctrines suivent avant tout  une intention  dirigeant  l’émission du Message  Révélé, mais parfois  on s’aperçoit, que des thèses  de leur propre cru et des interprétations innovantes  c'est-à-dire peuvent présenter un caractère  d’innovation blâmable  بدعة  bid’a

Sourate 6 الأنعام Al-An'am les troupeaux verset 153.

Période Mecquoise, qui occupe la 55è place dans l'ordre chronologique, bien que ce  verset soit de l'époque Médinoise.

وَأَنَّ هَـذَا صِرَاطِي مُسْتَقِيماً فَاتَّبِعُوهُ وَلاَ تَتَّبِعُواْ السُّبُلَ فَتَفَرَّقَ بِكُمْ عَن سَبِيلِهِ ذَلِكُمْ وَصَّاكُم بِهِ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ

Telle est Ma Voie dans toute sa rectitude. Suivez-la ! Ne suivez pas les pistes tortueuses qui ne feront que vous éloigner de la Voie du Seigneur !» Voilà ce que Dieu vous recommande de faire ! Peut-être serez-vous ainsi amenés à Le craindre !

Wa anna hatha sirati mustaqiman faittabiAouhou wala tattabiAou al souboula fatafarraqa bikoum Aan sabilihi thalikoum wa sakoum bihi laAallakoum tattaqoun’

 

Muhammad sur lui le salut et la paix avait l’habitude de commencer ses sermons par :

« Cela dit, le meilleur discours réside dans le livre de Dieu et la meilleure direction est celle de Muhammad. Les pires des choses sont les innovations, et toute innovation est une aberration. »

أما بعد, فإن خير الحديث كتاب الله, وخير الهدى هدى محمد, وشر الأمور محدثاتها, وكل بدعة ضلالة

'amma bad, fa'iina khayr al hadith Kitab Allah, wa khayr al houdaa houdana Muhammad. wa shara al'oumour mouhadathatiha, wa koulou bidat dalala

(Toute hérésie est un égarement  وكل بدعة ضلالة wa koulou bidat dalala)

Rapporté par Mouslim ibn al-Hajjaj مسلم بن الحجاج   vers 206-261 Hégire soit vers 817-875 sous le n° 867.

Une demande  des théologiens musulmans philosophes  sur des positions fondamentales qui suivent une trame tissée de lieux communs déterminés par la tradition سنة  Sunnah par la voix d’un hadith حديث attribué au Prophète sur lui le salut et la paix dont il est interdit d’ajouter ou de retrancher  quoi que ce soit à la Révélation Originelle.

1- les préliminaires logiques avec méthodes de raisonnements

2- les préliminaires métaphysiques : conceptions de l’être division des connaissables ma’lùmàt, division de l’être en nécessaire et possible

3- les questions divines al ilàhiyyàt connues rationnellement ou nécessairement caractères essentiels de Dieu - attributs, les actes , libres arbitre et prédestination, justice divine etc.

4- question traditionnelles as sam’iyyàt

Livre le discours désicif فصل المقال في ما بين الحكمة والشريعة من إتصال  Fasl al-maqâl fîmâ bain ashsharî'ah wa al-hikmah min al-ittisâl , son kalam كلام, le raisonnement par les discours  كلامية  kilamiatun, science de la parole علم الكلام  ilm a lkalam d’Averoès   ابن رشد, Ibn Rushds  et Le Dévoilement des méthodes de démonstration des dogmes de la religion musulmane الكشف عن مناهج الأدلة Al-Kashf 'an Manahij al-Adillah « traité du philosophe,  ouvrage qui cherche à démontrer que le Coran n'interdit pas la pratique de la philosophie et des sciences naturelles, mais qu'au contraire ces dernières nous permettent de remonter jusqu'à Dieu par l'étude des êtres créés par lui. »

Voir livre : Kitab al-Irshad Ila Qawati 'Al-Adilla Fi Usul al-I'tiqad  تاب الارشاد علی قواطع الادله فاصول الاعتقاد "guide des preuves irréfutables " de Dhia'ul-Din Abd al-Malik et Yusuf al-Juwayni al-Shafi'i : ضیاءالدین عبدالملک ابن یوسف جوینی شافعی  419-478 Hégire soit 1028 – 1085 dit al juwayni جوینی

 Le livre suffisant  كتاب الكافي Kitab al-Kafi : sources   أصول الكافي  Usūl al-Kāfī

De Muhammad ibn Yaqoub Kolayni  محمدبن يعقوب كليني 250-329 Hégire soit 864 941

L’assentiment  à l’existence de Dieu l’Unique sanctifié et exalté soit Il ne procède que par la raison ‘aql d’un Dieu  adventeur qui a une cause,  Créateur al Khaliq des mondes Créateurs des substances indivisibles jawar fard  énoncées dans la Révélation  et signalé aux humains doués de raisons, dont Dieu Tout puissant  l’Eternel al Bâqi et Seul Connaisseurs de toutes choses invite les humains à croire.

La création khalq  le ciel et la terre as sama’ wa al ardh les cieux as samawat. Dieu me Sage al Hakim, pensant  tout l‘ordre  de l’univers sur le mode de l’unité absolue est le  Sage par excellence.

Le Coran tout entier n’est qu’un Rappel à l’examen et  à réflexion  avoir la maîtrise des passions  ash shahawàt.

Sourate 6 الأنعام Al-An'am les troupeaux verset 50.

Période Mecquoise, qui occupe la 55è place dans l'ordre chronologique, bien que différents versets soit de l'époque Médinoise. (comme celui ci-dessus  précédemment noté)

قُل لاَّ أَقُولُ لَكُمْ عِندِي خَزَآئِنُ اللّهِ وَلا أَعْلَمُ الْغَيْبَ وَلا أَقُولُ لَكُمْ إِنِّي مَلَكٌ إِنْ أَتَّبِعُ إِلاَّ مَا يُوحَى إِلَيَّ قُلْ هَلْ يَسْتَوِي الأَعْمَى وَالْبَصِيرُ أَفَلاَ تَتَفَكَّرُونَ

Dis-leur : «Je ne prétends pas posséder les trésors du Seigneur, ni connaître les mystères de l'Univers, pas plus que je ne prétends être un ange. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé.» Dis-leur encore : «L'aveugle serait-il jamais l'égal du clairvoyant? N'y réfléchissez-vous donc point?»

Qoul la aqoulou lakoum Aindi khaza-inou Allahi wa la aAlamou al ghayba wa la aqoulou lakoum inni malakoun in attabiAu illa ma youha ilayya qoul hal yastawi al-aAma wa al basirou afala tatafakkaroun’

 

Sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 282

Période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique

وَاتَّقُواْ اللّهَ وَيُعَلِّمُكُمُ اللّهُ وَاللّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ…………………………………………..

Craignez donc Dieu ! Et Il vous instruira, car Sa science n'a point de limite

Wa ittaqou Allaha wa youAallimoukoumou Allahou wa Allahou bikoulli shay-in Aalimoun

Sourate 36 يس  yā sīn verset 82.

Période Mecquoise, qui occupe la 41è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّمَا أَمْرُهُ إِذَا أَرَادَ شَيْئاً أَنْ يَقُولَ لَهُ كُنْ فَيَكُونُ

Quand Il veut une chose, il n'est pour Lui que de dire : “Sois !”, et la chose est.»

Innama amrouhou itha arada shay-an an yaqoula lahou koun fayakounou

 

Un humain n’est chargé que de ce qu’il peut porter

Si les gens du commun  étaient légalement  obligés d’accéder à la science par ces voies-là, alors ce serait de l’ordre de l’obligation de l’impossible

Sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 286

Période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique

 

اَ يُكَلِّفُ اللّهُ نَفْساً إِلاَّ وُسْعَهَا لَهَا مَا كَسَبَتْ وَعَلَيْهَا مَا اكْتَسَبَتْ رَبَّنَا لاَ تُؤَاخِذْنَا إِن نَّسِينَا أَوْ أَخْطَأْنَا رَبَّنَا وَلاَ تَحْمِلْ عَلَيْنَا إِصْراً كَمَا حَمَلْتَهُ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِنَا رَبَّنَا وَلاَ تُحَمِّلْنَا مَا لاَ طَاقَةَ لَنَا بِهِ وَاعْفُ عَنَّا وَاغْفِرْ لَنَا وَارْحَمْنَا أَنتَ مَوْلاَنَا فَانصُرْنَا عَلَى الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ

Dieu n'impose rien à l'âme qui soit au-dessus de ses moyens. Tout bien qu'elle aura accompli jouera en sa faveur, et tout mal qu'elle aura commis jouera contre elle. «Seigneur ! Ne nous tiens pas rigueur de nos omissions et de nos erreurs ! Seigneur ! Épargne-nous les terribles épreuves que Tu as fait subir à nos prédécesseurs ! Seigneur ! Ne nous impose pas d'obligations qui soient au-dessus de nos forces ! Accorde-nous Ton pardon, fais-nous remise de nos péchés et reçois-nous dans le sein de Ta miséricorde ! Tu es notre Maître ! Accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles !»

La yukallifou Allahou nafsan illa wa ousAaha laha ma kasabat wa Aalayha ma iktasabat Rabbana la tou-akhithna in nasIna aw akhta/na Rabbana wa la tahmil Aalayna isran kama hamaltahou Aala allatheena min qablina Rabbana wa la touhammilna ma la taqata lana bihi wa ouAfou Aanna wa ighfir lana wa irhamna anta Mawlana faounsourna Aala al qawmi al kafirin’

Quand est-il  de l’âme  que devons nous en apprendre ? (nafs نَفْس) (rouh  روح)

La racine trilitérale nūn fā sīn ن ف س apparaît 298 fois dans le Coran, sous quatre formes dérivées:

Nom - Soi, âme, personne, esprit

(2:9:8) anfusahum

qu'eux-mêmes

يُخَادِعُونَ اللَّهَ وَالَّذِينَ آمَنُوا وَمَا يَخْدَعُونَ إِلَّا أَنْفُسَهُمْ

(2:44:5) anfusakum

vous-mêmes

أَتَأْمُرُونَ النَّاسَ بِالْبِرِّ وَتَنْسَوْنَ أَنْفُسَكُمْ

(2:48:5) nafsun

toute âme

وَاتَّقُوا يَوْمًا لَا تَجْزِي نَفْسٌ

(2:48:7) nafsin

(une autre) âme

عَنْ نَفْسٍ شَيْئًا وَلَا يُقْبَلُ مِنْهَا شَفَاعَةٌ

(2:54:8) anfusakum

vous-mêmes

يَا قَوْمِ إِنَّكُمْ ظَلَمْتُمْ أَنْفُسَكُمْ بِاتِّخَاذِكُمُ الْعِجْلَ

(2:54:15) anfusakum

vous-mêmes

فَتُوبُوا إِلَىٰ بَارِئِكُمْ فَاقْتُلُوا أَنْفُسَكُمْ

(2:57:17) anfusahum

à eux-mêmes

وَمَا ظَلَمُونَا وَلَٰكِنْ كَانُوا أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ

(2:72:3) nafsan

une âme (de l’homme)

وَإِذْ قَتَلْتُمْ نَفْسًا فَادَّارَأْتُمْ فِيهَا وَاللَّهُ مُخْرِجٌ مَا كُنْتُمْ تَكْتُمُونَ

(2:84:9) anfusakum

vous-mêmes

وَإِذْ أَخَذْنَا مِيثَاقَكُمْ لَا تَسْفِكُونَ دِمَاءَكُمْ وَلَا تُخْرِجُونَ أَنْفُسَكُمْ مِنْ دِيَارِكُمْ

(2:85:5) anfusakum

vous-mêmes

ثُمَّ أَنْتُمْ هَٰؤُلَاءِ تَقْتُلُونَ أَنْفُسَكُمْ

(2:87:23) anfusukumu

vous-mêmes

أَفَكُلَّمَا جَاءَكُمْ رَسُولٌ بِمَا لَا تَهْوَىٰ أَنْفُسُكُمُ اسْتَكْبَرْتُمْ

(2:90:4) anfusahum

qu'eux-mêmes

بِئْسَمَا اشْتَرَوْا بِهِ أَنْفُسَهُمْ

(2:102:71) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَلَبِئْسَ مَا شَرَوْا بِهِ أَنْفُسَهُمْ لَوْ كَانُوا يَعْلَمُونَ

(2:109:15) anfusihim

qu'eux-mêmes

لَوْ يَرُدُّونَكُمْ مِنْ بَعْدِ إِيمَانِكُمْ كُفَّارًا حَسَدًا مِنْ عِنْدِ أَنْفُسِهِمْ

(2:110:7) li-anfusikum

pour vous-même

وَمَا تُقَدِّمُوا لِأَنْفُسِكُمْ مِنْ خَيْرٍ تَجِدُوهُ عِنْدَ اللَّهِ

(2:123:5) nafsun

une âme

وَاتَّقُوا يَوْمًا لَا تَجْزِي نَفْسٌ

(2:123:7) nafsin

(un autre) âme

عَنْ نَفْسٍ شَيْئًا وَلَا يُقْبَلُ مِنْهَا عَدْلٌ

(2:130:9) nafsahu

lui-même

وَمَنْ يَرْغَبُ عَنْ مِلَّةِ إِبْرَاهِيمَ إِلَّا مَنْ سَفِهَ نَفْسَهُ

(2:155:9) wal-anfusi

et [la] vie

وَلَنَبْلُوَنَّكُمْ بِشَيْءٍ مِنَ الْخَوْفِ وَالْجُوعِ وَنَقْصٍ مِنَ الْأَمْوَالِ وَالْأَنْفُسِوَالثَّمَرَاتِ

(2:187:19) anfusakum

vous-mêmes

عَلِمَ اللَّهُ أَنَّكُمْ كُنْتُمْ تَخْتَانُونَ أَنْفُسَكُمْ فَتَابَ عَلَيْكُمْ

(2:207:5) nafsahu

son propre moi

وَمِنَ النَّاسِ مَنْ يَشْرِي نَفْسَهُ ابْتِغَاءَ مَرْضَاتِ اللَّهِ

(2:223:9) li-anfusikum

pour vous-même

نِسَاؤُكُمْ حَرْثٌ لَكُمْ فَأْتُوا حَرْثَكُمْ أَنَّىٰ شِئْتُمْ وَقَدِّمُوا لِأَنْفُسِكُمْ

(2:228:3) bi-anfusihinna

sont eux-mêmes

وَالْمُطَلَّقَاتُ يَتَرَبَّصْنَ بِأَنْفُسِهِنَّ ثَلَاثَةَ قُرُوءٍ

(2:231:20) nafsahu

lui-même

وَمَنْ يَفْعَلْ ذَٰلِكَ فَقَدْ ظَلَمَ نَفْسَهُ

(2:233:19) nafsun

toute âme

لَا تُكَلَّفُ نَفْسٌ إِلَّا وُسْعَهَا

(2:234:7) bi-anfusihinna

pour eux-mêmes

يَتَرَبَّصْنَ بِأَنْفُسِهِنَّ أَرْبَعَةَ أَشْهُرٍ وَعَشْرًا

(2:234:20) anfusihinna

 qu'eux-mêmes

فَإِذَا بَلَغْنَ أَجَلَهُنَّ فَلَا جُنَاحَ عَلَيْكُمْ فِيمَا فَعَلْنَ فِي أَنْفُسِهِنَّبِالْمَعْرُوفِ

(2:235:13) anfusikum

vous-mêmes

وَلَا جُنَاحَ عَلَيْكُمْ فِيمَا عَرَّضْتُمْ بِهِ مِنْ خِطْبَةِ النِّسَاءِ أَوْ أَكْنَنْتُمْ فِي أَنْفُسِكُمْ

(2:235:41) anfusikum

vous-mêmes

وَاعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ مَا فِي أَنْفُسِكُمْ فَاحْذَرُوهُ

(2:240:22) anfusihinna

qu'eux-mêmes

فَإِنْ خَرَجْنَ فَلَا جُنَاحَ عَلَيْكُمْ فِي مَا فَعَلْنَ فِي أَنْفُسِهِنَّ مِنْ مَعْرُوفٍ

(2:265:10) anfusihim

leurs âmes (intérieures)

وَمَثَلُ الَّذِينَ يُنْفِقُونَ أَمْوَالَهُمُ ابْتِغَاءَ مَرْضَاتِ اللَّهِ وَتَثْبِيتًا مِنْ أَنْفُسِهِمْكَمَثَلِ جَنَّةٍ بِرَبْوَةٍ

(2:272:13) fali-anfusikum

alors c'est pour toi

وَمَا تُنْفِقُوا مِنْ خَيْرٍ فَلِأَنْفُسِكُمْ

(2:281:10) nafsin

âme

ثُمَّ تُوَفَّىٰ كُلُّ نَفْسٍ مَا كَسَبَتْ وَهُمْ لَا يُظْلَمُونَ

(2:284:12) anfusikum

vous-mêmes

وَإِنْ تُبْدُوا مَا فِي أَنْفُسِكُمْ أَوْ تُخْفُوهُ يُحَاسِبْكُمْ بِهِ اللَّهُ

(2:286:4) nafsan

toute âme

لَا يُكَلِّفُ اللَّهُ نَفْسًا إِلَّا وُسْعَهَا

(3:25:10) nafsin

âme

وَوُفِّيَتْ كُلُّ نَفْسٍ مَا كَسَبَتْ وَهُمْ لَا يُظْلَمُونَ

(3:28:24) nafsahu

(de) lui même

وَيُحَذِّرُكُمُ اللَّهُ نَفْسَهُ وَإِلَى اللَّهِ الْمَصِيرُ

(3:30:4) nafsin

âme

يَوْمَ تَجِدُ كُلُّ نَفْسٍ مَا عَمِلَتْ مِنْ خَيْرٍ مُحْضَرًا

(3:30:23) nafsahu

(contre) lui-même

وَيُحَذِّرُكُمُ اللَّهُ نَفْسَهُ وَاللَّهُ رَءُوفٌ بِالْعِبَادِ

(3:61:17) wa-anfusanā

et nous-mêmes

فَمَنْ حَآجَّكَ فِيهِ مِن بَعْدِ مَا جَاءكَ مِنَ الْعِلْمِ فَقُلْ تَعَالَوْاْ نَدْعُ أَبْنَاءنَا وَأَبْنَاءكُمْ وَنِسَاءنَا وَنِسَاءكُمْ وَأَنفُسَنَا وأَنفُسَكُمْ ثُمَّ نَبْتَهِلْ فَنَجْعَل لَّعْنَةَ اللّهِ عَلَى الْكَاذِبِينَ

(3:61:18) wa-anfusakum

et vous-mêmes

فَقُلْ تَعَالَوْا نَدْعُ أَبْنَاءَنَا وَأَبْنَاءَكُمْ وَنِسَاءَنَا وَنِسَاءَكُمْ وَأَنْفُسَنَا وَأَنْفُسَكُمْ

(3:69:11) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَمَا يُضِلُّونَ إِلَّا أَنْفُسَهُمْ وَمَا يَشْعُرُونَ

(3:93:12) nafsihi

lui même

كُلُّ الطَّعَامِ كَانَ حِلًّا لِبَنِي إِسْرَائِيلَ إِلَّا مَا حَرَّمَ إِسْرَائِيلُ عَلَىٰ نَفْسِهِ

(3:117:16) anfusahum

qu'eux-mêmes

كَمَثَلِ رِيحٍ فِيهَا صِرٌّ أَصَابَتْ حَرْثَ قَوْمٍ ظَلَمُوا أَنْفُسَهُمْ فَأَهْلَكَتْهُ

(3:117:22) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَمَا ظَلَمَهُمُ اللَّهُ وَلَٰكِنْ أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ

(3:135:7) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَالَّذِينَ إِذَا فَعَلُوا فَاحِشَةً أَوْ ظَلَمُوا أَنْفُسَهُمْ ذَكَرُوا اللَّهَ

(3:145:3) linafsin

pour une âme

وَمَا كَانَ لِنَفْسٍ أَنْ تَمُوتَ إِلَّا بِإِذْنِ اللَّهِ كِتَابًا مُؤَجَّلًا

(3:154:15) anfusuhum

(à propos) d'eux-mêmes

وَطَائِفَةٌ قَدْ أَهَمَّتْهُمْ أَنْفُسُهُمْ يَظُنُّونَ بِاللَّهِ غَيْرَ الْحَقِّ

(3:154:36) anfusihim

qu'eux-mêmes

يُخْفُونَ فِي أَنْفُسِهِمْ مَا لَا يُبْدُونَ لَكَ

(3:161:16) nafsin

âme

ثُمَّ تُوَفَّىٰ كُلُّ نَفْسٍ مَا كَسَبَتْ وَهُمْ لَا يُظْلَمُونَ

(3:164:11) anfusihim

qu'eux-mêmes

لَقَدْ مَنَّ اللَّهُ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ إِذْ بَعَثَ فِيهِمْ رَسُولًا مِنْ أَنْفُسِهِمْ

(3:165:14) anfusikum

vous-mêmes

قُلْ هُوَ مِنْ عِنْدِ أَنْفُسِكُمْ إِنَّ اللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

(3:168:12) anfusikumu

vous-mêmes

قُلْ فَادْرَءُوا عَنْ أَنْفُسِكُمُ الْمَوْتَ إِنْ كُنْتُمْ صَادِقِينَ

(3:178:9) li-anfusihim

pour eux-mêmes

وَلَا يَحْسَبَنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا أَنَّمَا نُمْلِي لَهُمْ خَيْرٌ لِأَنْفُسِهِمْ

(3:185:2) nafsin

âme

كُلُّ نَفْسٍ ذَائِقَةُ الْمَوْتِ وَإِنَّمَا تُوَفَّوْنَ أُجُورَكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ

(3:186:4) wa-anfusikum

et vous-même

لَتُبْلَوُنَّ فِي أَمْوَالِكُمْ وَأَنْفُسِكُمْ

(4:1:8) nafsin

une âme

يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُوا رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُمْ مِنْ نَفْسٍ وَاحِدَةٍ

(4:4:11) nafsan

Par (sur) eux-même

فَإِنْ طِبْنَ لَكُمْ عَنْ شَيْءٍ مِنْهُ نَفْسًا فَكُلُوهُ هَنِيئًا مَرِيئًا

(4:29:18) anfusakum

vous-mêmes

وَلَا تَقْتُلُوا أَنْفُسَكُمْ إِنَّ اللَّهَ كَانَ بِكُمْ رَحِيمًا

(4:49:6) anfusahum

pour eux-mêmes

أَلَمْ تَرَ إِلَى الَّذِينَ يُزَكُّونَ أَنْفُسَهُمْ بَلِ اللَّهُ يُزَكِّي مَنْ يَشَاءُ

(4:63:14) anfusihim

leurs âmes

فَأَعْرِضْ عَنْهُمْ وَعِظْهُمْ وَقُلْ لَهُمْ فِي أَنْفُسِهِمْ قَوْلًا بَلِيغًا

(4:64:13) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَلَوْ أَنَّهُمْ إِذْ ظَلَمُوا أَنْفُسَهُمْ جَاءُوكَ فَاسْتَغْفَرُوا اللَّهَ وَاسْتَغْفَرَ لَهُمُ الرَّسُولُ لَوَجَدُوا اللَّهَ تَوَّابًا رَحِيمًا

(4:65:14) anfusihim

qu'eux-mêmes

ثُمَّ لَا يَجِدُوا فِي أَنْفُسِهِمْ حَرَجًا مِمَّا قَضَيْتَ وَيُسَلِّمُوا تَسْلِيمًا

(4:66:7) anfusakum

vous-mêmes

وَلَوْ أَنَّا كَتَبْنَا عَلَيْهِمْ أَنِ اقْتُلُوا أَنْفُسَكُمْ أَوِ اخْرُجُوا مِنْ دِيَارِكُمْ مَا فَعَلُوهُ إِلَّا قَلِيلٌ مِنْهُمْ

(4:79:12) nafsika

toi même

وَمَا أَصَابَكَ مِنْ سَيِّئَةٍ فَمِنْ نَفْسِكَ

(4:84:8) nafsaka

pour toi-même

فَقَاتِلْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ لَا تُكَلَّفُ إِلَّا نَفْسَكَ

(4:95:14) wa-anfusihim

et leurs vies

لَا يَسْتَوِي الْقَاعِدُونَ مِنَ الْمُؤْمِنِينَ غَيْرُ أُولِي الضَّرَرِ وَالْمُجَاهِدُونَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنْفُسِهِمْ

(4:95:19) wa-anfusihim

et leurs vies

فَضَّلَ اللَّهُ الْمُجَاهِدِينَ بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنْفُسِهِمْ عَلَى الْقَاعِدِينَ دَرَجَةً

(4:97:6) anfusihim

qu'eux-mêmes

إِنَّ الَّذِينَ تَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ ظَالِمِي أَنْفُسِهِمْ قَالُوا فِيمَ كُنْتُمْ

(4:107:6) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَلَا تُجَادِلْ عَنِ الَّذِينَ يَخْتَانُونَ أَنْفُسَهُمْ

(4:110:6) nafsahu

son âme

وَمَنْ يَعْمَلْ سُوءًا أَوْ يَظْلِمْ نَفْسَهُ ثُمَّ يَسْتَغْفِرِ اللَّهَ يَجِدِ اللَّهَ غَفُورًا رَحِيمًا

(4:111:7) nafsihi

son âme

وَمَنْ يَكْسِبْ إِثْمًا فَإِنَّمَا يَكْسِبُهُ عَلَىٰ نَفْسِهِ

(4:113:14) anfusahum

qu'eux-mêmes

لَهَمَّتْ طَائِفَةٌ مِنْهُمْ أَنْ يُضِلُّوكَ وَمَا يُضِلُّونَ إِلَّا أَنْفُسَهُمْ

(4:128:19) l-anfusu

les âmes

وَأُحْضِرَتِ الْأَنْفُسُ الشُّحَّ

(4:135:11) anfusikum

vous-mêmes

كُونُوا قَوَّامِينَ بِالْقِسْطِ شُهَدَاءَ لِلَّهِ وَلَوْ عَلَىٰ أَنْفُسِكُمْ

(5:25:7) nafsī

(plus de) moi même

قَالَ رَبِّ إِنِّي لَا أَمْلِكُ إِلَّا نَفْسِي وَأَخِي

(5:30:3) nafsuhu

son âme

فَطَوَّعَتْ لَهُ نَفْسُهُ قَتْلَ أَخِيهِ فَقَتَلَهُ فَأَصْبَحَ مِنَ الْخَاسِرِينَ

(5:32:11) nafsan

une âme

مِنْ أَجْلِ ذَٰلِكَ كَتَبْنَا عَلَىٰ بَنِي إِسْرَائِيلَ أَنَّهُ مَنْ قَتَلَ نَفْسًا بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الْأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعًا

(5:32:13) nafsin

(pour) une âme

أَنَّهُ مَنْ قَتَلَ نَفْسًا بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الْأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعًا

(5:45:5) l-nafsa

la vie

وَكَتَبْنَا عَلَيْهِمْ فِيهَا أَنَّ النَّفْسَ

(5:45:6) bil-nafsi

pour la vie

بِالنَّفْسِ وَالْعَيْنَ بِالْعَيْنِ وَالْأَنْفَ بِالْأَنْفِ وَالْأُذُنَ بِالْأُذُنِ

(5:52:27) anfusihim

qu'eux-mêmes

فَيُصْبِحُوا عَلَىٰ مَا أَسَرُّوا فِي أَنْفُسِهِمْ نَادِمِينَ

(5:70:15) anfusuhum

héritier des âmes

كُلَّمَا جَاءَهُمْ رَسُولٌ بِمَا لَا تَهْوَىٰ أَنْفُسُهُمْ فَرِيقًا كَذَّبُوا وَفَرِيقًا يَقْتُلُونَ

(5:80:11) anfusuhum

héritier des âmes

لَبِئْسَ مَا قَدَّمَتْ لَهُمْ أَنْفُسُهُمْ أَنْ سَخِطَ اللَّهُ عَلَيْهِمْ

(5:105:5) anfusakum

(est à garder) vous-mêmes

عَلَيْكُمْ أَنْفُسَكُمْ لَا يَضُرُّكُمْ مَنْ ضَلَّ إِذَا اهْتَدَيْتُمْ

(5:116:35) nafsī

moi même

تَعْلَمُ مَا فِي نَفْسِي وَلَا أَعْلَمُ مَا فِي نَفْسِكَ إِنَّكَ أَنْتَ عَلَّامُ الْغُيُوبِ

(5:116:40) nafsika

Toi même

تَعْلَمُ مَا فِي نَفْسِي وَلَا أَعْلَمُ مَا فِي نَفْسِكَ

(6:12:11) nafsihi

lui-même

قُلْ لِلَّهِ كَتَبَ عَلَىٰ نَفْسِهِ الرَّحْمَةَ

(6:12:22) anfusahum

qu'eux-mêmes

الَّذِينَ خَسِرُوا أَنْفُسَهُمْ فَهُمْ لَا يُؤْمِنُونَ

(6:20:10) anfusahum

qu'eux-mêmes

الَّذِينَ خَسِرُوا أَنْفُسَهُمْ فَهُمْ لَا يُؤْمِنُونَ

(6:24:5) anfusihim

qu'eux-mêmes

انْظُرْ كَيْفَ كَذَبُوا عَلَىٰ أَنْفُسِهِمْ وَضَلَّ عَنْهُمْ مَا كَانُوا يَفْتَرُونَ

(6:26:9) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَإِنْ يُهْلِكُونَ إِلَّا أَنْفُسَهُمْ وَمَا يَشْعُرُونَ

(6:54:12) nafsihi

lui-même

فَقُلْ سَلَامٌ عَلَيْكُمْ كَتَبَ رَبُّكُمْ عَلَىٰ نَفْسِهِ الرَّحْمَةَ

(6:70:14) nafsun

une âme

وَذَكِّرْ بِهِ أَنْ تُبْسَلَ نَفْسٌ بِمَا كَسَبَتْ

(6:93:34) anfusakumu

your souls

أَخْرِجُوا أَنْفُسَكُمُ الْيَوْمَ تُجْزَوْنَ عَذَابَ الْهُونِ

(6:98:5) nafsin

une âme

وَهُوَ الَّذِي أَنْشَأَكُمْ مِنْ نَفْسٍ وَاحِدَةٍ فَمُسْتَقَرٌّ وَمُسْتَوْدَعٌ

(6:104:8) falinafsihi

then (it is) for his soul

قَدْ جَاءَكُمْ بَصَائِرُ مِنْ رَبِّكُمْ فَمَنْ أَبْصَرَ فَلِنَفْسِهِ وَمَنْ عَمِيَ فَعَلَيْهَا

(6:123:13) bi-anfusihim

  against themselves

وَمَا يَمْكُرُونَ إِلَّا بِأَنْفُسِهِمْ وَمَا يَشْعُرُونَ

(6:130:18) anfusinā

nous-mêmes

قَالُوا شَهِدْنَا عَلَىٰ أَنْفُسِنَا وَغَرَّتْهُمُ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا

(6:130:24) anfusihim

qu'eux-mêmes

وَشَهِدُوا عَلَىٰ أَنْفُسِهِمْ أَنَّهُمْ كَانُوا كَافِرِينَ

(6:151:32) l-nafsa

les âmes

وَلَا تَقْتُلُوا النَّفْسَ الَّتِي حَرَّمَ اللَّهُ إِلَّا بِالْحَقِّ

(6:152:18) nafsan

toute âme

لَا نُكَلِّفُ نَفْسًا إِلَّا وُسْعَهَا

(6:158:22) nafsan

une âme

يَوْمَ يَأْتِي بَعْضُ آيَاتِ رَبِّكَ لَا يَنْفَعُ نَفْسًا إِيمَانُهَا لَمْ تَكُنْ آمَنَتْ مِنْ قَبْلُ

(6:164:13) nafsin

âme

وَلَا تَكْسِبُ كُلُّ نَفْسٍ إِلَّا عَلَيْهَا

(7:9:7) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَمَنْ خَفَّتْ مَوَازِينُهُ فَأُولَٰئِكَ الَّذِينَ خَسِرُوا أَنْفُسَهُمْ

(7:23:4) anfusanā

nous-mêmes

قَالَا رَبَّنَا ظَلَمْنَا أَنْفُسَنَا وَإِنْ لَمْ تَغْفِرْ لَنَا وَتَرْحَمْنَا لَنَكُونَنَّ مِنَ الْخَاسِرِينَ

(7:37:34) anfusihim

qu'eux-mêmes

قَالُوا ضَلُّوا عَنَّا وَشَهِدُوا عَلَىٰ أَنْفُسِهِمْ أَنَّهُمْ كَانُوا كَافِرِينَ

(7:42:7) nafsan

toute âme

وَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَا نُكَلِّفُ نَفْسًا إِلَّا وُسْعَهَا

(7:53:33) anfusahum

qu'eux-mêmes

قَدْ خَسِرُوا أَنْفُسَهُمْ وَضَلَّ عَنْهُمْ مَا كَانُوا يَفْتَرُونَ

(7:160:42) anfusahum

à eux-mêmes

وَمَا ظَلَمُونَا وَلَٰكِنْ كَانُوا أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ

(7:172:12) anfusihim

qu'eux-mêmes

وَأَشْهَدَهُمْ عَلَىٰ أَنْفُسِهِمْ أَلَسْتُ بِرَبِّكُمْ قَالُوا بَلَىٰ

(7:177:7) wa-anfusahum

and themselves

سَاءَ مَثَلًا الْقَوْمُ الَّذِينَ كَذَّبُوا بِآيَاتِنَا وَأَنْفُسَهُمْ كَانُوا يَظْلِمُونَ

(7:188:4) linafsī

for myself

قُلْ لَا أَمْلِكُ لِنَفْسِي نَفْعًا وَلَا ضَرًّا إِلَّا مَا شَاءَ اللَّهُ

(7:189:5) nafsin

une âme

هُوَ الَّذِي خَلَقَكُمْ مِنْ نَفْسٍ وَاحِدَةٍ وَجَعَلَ مِنْهَا زَوْجَهَا

(7:192:6) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَلَا يَسْتَطِيعُونَ لَهُمْ نَصْرًا وَلَا أَنْفُسَهُمْ يَنْصُرُونَ

(7:197:9) anfusahum

qu'eux-mêmes

يَسْتَطِيعُونَ نَصْرَكُمْ وَلَا أَنْفُسَهُمْ يَنْصُرُونَ

(7:205:4) nafsika

yourself

وَاذْكُرْ رَبَّكَ فِي نَفْسِكَ تَضَرُّعًا وَخِيفَةً

(8:53:14) bi-anfusihim

(is) in themselves

ذَٰلِكَ بِأَنَّ اللَّهَ لَمْ يَكُ مُغَيِّرًا نِعْمَةً أَنْعَمَهَا عَلَىٰ قَوْمٍ حَتَّىٰ يُغَيِّرُوا مَا بِأَنْفُسِهِمْ

(8:72:7) wa-anfusihim

and their lives

إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَهَاجَرُوا وَجَاهَدُوا بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنْفُسِهِمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ

(9:17:10) anfusihim

qu'eux-mêmes

مَا كَانَ لِلْمُشْرِكِينَ أَنْ يَعْمُرُوا مَسَاجِدَ اللَّهِ شَاهِدِينَ عَلَىٰ أَنْفُسِهِمْبِالْكُفْرِ

(9:20:9) wa-anfusihim

and their lives

الَّذِينَ آمَنُوا وَهَاجَرُوا وَجَاهَدُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنْفُسِهِمْ أَعْظَمُ دَرَجَةً عِنْدَ اللَّهِ

(9:35:15) li-anfusikum

pour vous-même

هَٰذَا مَا كَنَزْتُمْ لِأَنْفُسِكُمْ فَذُوقُوا مَا كُنْتُمْ تَكْنِزُونَ

(9:36:25) anfusakum

vous-mêmes

مِنْهَا أَرْبَعَةٌ حُرُمٌ ذَٰلِكَ الدِّينُ الْقَيِّمُ فَلَا تَظْلِمُوا فِيهِنَّ أَنْفُسَكُمْ

(9:41:6) wa-anfusikum

and your lives

انْفِرُوا خِفَافًا وَثِقَالًا وَجَاهِدُوا بِأَمْوَالِكُمْ وَأَنْفُسِكُمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ

(9:42:19) anfusahum

their own selves

وَسَيَحْلِفُونَ بِاللَّهِ لَوِ اسْتَطَعْنَا لَخَرَجْنَا مَعَكُمْ يُهْلِكُونَ أَنْفُسَهُمْ

(9:44:11) wa-anfusihim

and their lives

لَا يَسْتَأْذِنُكَ الَّذِينَ يُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ أَنْ يُجَاهِدُوا بِأَمْوَالِهِمْوَأَنْفُسِهِمْ وَاللَّهُ عَلِيمٌ بِالْمُتَّقِينَ

(9:55:15) anfusuhum

their souls

إِنَّمَا يُرِيدُ اللَّهُ لِيُعَذِّبَهُمْ بِهَا فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَتَزْهَقَ أَنْفُسُهُمْ

(9:70:25) anfusahum

qu'eux-mêmes

فَمَا كَانَ اللَّهُ لِيَظْلِمَهُمْ وَلَٰكِنْ كَانُوا أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ

(9:81:11) wa-anfusihim

and their lives

وَكَرِهُوا أَنْ يُجَاهِدُوا بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنْفُسِهِمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ

(9:85:14) anfusuhum

their souls

إِنَّمَا يُرِيدُ اللَّهُ أَنْ يُعَذِّبَهُمْ بِهَا فِي الدُّنْيَا وَتَزْهَقَ أَنْفُسُهُمْ

(9:88:8) wa-anfusihim

and their lives

لَٰكِنِ الرَّسُولُ وَالَّذِينَ آمَنُوا مَعَهُ جَاهَدُوا بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنْفُسِهِمْ

(9:111:6) anfusahum

their lives

إِنَّ اللَّهَ اشْتَرَىٰ مِنَ الْمُؤْمِنِينَ أَنْفُسَهُمْ وَأَمْوَالَهُمْ

(9:118:14) anfusuhum

their own souls

وَضَاقَتْ عَلَيْهِمْ أَنْفُسُهُمْ وَظَنُّوا أَنْ لَا مَلْجَأَ مِنَ اللَّهِ إِلَّا إِلَيْهِ

(9:120:16) bi-anfusihim

their lives

أَنْ يَتَخَلَّفُوا عَنْ رَسُولِ اللَّهِ وَلَا يَرْغَبُوا بِأَنْفُسِهِمْ عَنْ نَفْسِهِ

(9:120:18) nafsihi

his life

وَلَا يَرْغَبُوا بِأَنْفُسِهِمْ عَنْ نَفْسِهِ

(9:128:5) anfusikum

vous-mêmes

لَقَدْ جَاءَكُمْ رَسُولٌ مِنْ أَنْفُسِكُمْ عَزِيزٌ عَلَيْهِ مَا عَنِتُّمْ

(10:15:25) nafsī

my own accord

قُلْ مَا يَكُونُ لِي أَنْ أُبَدِّلَهُ مِنْ تِلْقَاءِ نَفْسِي

(10:23:15) anfusikum

vous-mêmes

يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّمَا بَغْيُكُمْ عَلَىٰ أَنْفُسِكُمْ مَتَاعَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا

(10:30:4) nafsin

âme

هُنَالِكَ تَبْلُو كُلُّ نَفْسٍ مَا أَسْلَفَتْ

(10:44:9) anfusahum

wrong themselves

إِنَّ اللَّهَ لَا يَظْلِمُ النَّاسَ شَيْئًا وَلَٰكِنَّ النَّاسَ أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ

(10:49:4) linafsī

for myself

قُلْ لَا أَمْلِكُ لِنَفْسِي ضَرًّا وَلَا نَفْعًا إِلَّا مَا شَاءَ اللَّهُ

(10:54:4) nafsin

âme

وَلَوْ أَنَّ لِكُلِّ نَفْسٍ ظَلَمَتْ مَا فِي الْأَرْضِ لَافْتَدَتْ بِهِ

(10:100:3) linafsin

pour une âme

وَمَا كَانَ لِنَفْسٍ أَنْ تُؤْمِنَ إِلَّا بِإِذْنِ اللَّهِ

(10:108:13) linafsihi

for his soul

فَمَنِ اهْتَدَىٰ فَإِنَّمَا يَهْتَدِي لِنَفْسِهِ وَمَنْ ضَلَّ فَإِنَّمَا يَضِلُّ عَلَيْهَا

(11:21:4) anfusahum

their souls

أُولَٰئِكَ الَّذِينَ خَسِرُوا أَنْفُسَهُمْ وَضَلَّ عَنْهُمْ مَا كَانُوا يَفْتَرُونَ

(11:31:27) anfusihim

their souls

اللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا فِي أَنْفُسِهِمْ

(11:101:5) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَمَا ظَلَمْنَاهُمْ وَلَٰكِنْ ظَلَمُوا أَنْفُسَهُمْ

(11:105:5) nafsun

une âme

يَوْمَ يَأْتِ لَا تَكَلَّمُ نَفْسٌ إِلَّا بِإِذْنِهِ

(12:18:10) anfusukum

your souls

قَالَ بَلْ سَوَّلَتْ لَكُمْ أَنْفُسُكُمْ أَمْرًا فَصَبْرٌ جَمِيلٌ وَاللَّهُ الْمُسْتَعَانُ

(12:23:7) nafsihi

his self

وَرَاوَدَتْهُ الَّتِي هُوَ فِي بَيْتِهَا عَنْ نَفْسِهِ وَغَلَّقَتِ الْأَبْوَابَ

(12:26:5) nafsī

moi même

قَالَ هِيَ رَاوَدَتْنِي عَنْ نَفْسِي

(12:30:10) nafsihi

lui-même

وَقَالَ نِسْوَةٌ فِي الْمَدِينَةِ امْرَأَتُ الْعَزِيزِ تُرَاوِدُ فَتَاهَا عَنْ نَفْسِهِ

(12:32:9) nafsihi

lui-même

وَلَقَدْ رَاوَدْتُهُ عَنْ نَفْسِهِ فَاسْتَعْصَمَ

(12:51:8) nafsihi

lui même

قَالَ مَا خَطْبُكُنَّ إِذْ رَاوَدْتُنَّ يُوسُفَ عَنْ نَفْسِهِ

(12:51:26) nafsihi

lui même

الْآنَ حَصْحَصَ الْحَقُّ أَنَا رَاوَدْتُهُ عَنْ نَفْسِهِ

(12:53:3) nafsī

moi même

وَمَا أُبَرِّئُ نَفْسِي إِنَّ النَّفْسَ لَأَمَّارَةٌ بِالسُّوءِ إِلَّا مَا رَحِمَ رَبِّي

(12:53:5) l-nafsa

les âmes

وَمَا أُبَرِّئُ نَفْسِي إِنَّ النَّفْسَ لَأَمَّارَةٌ بِالسُّوءِ إِلَّا مَا رَحِمَ رَبِّي

(12:54:6) linafsī

for myself

وَقَالَ الْمَلِكُ ائْتُونِي بِهِ أَسْتَخْلِصْهُ لِنَفْسِي

(12:68:18) nafsi

Yaqub's soul

إِلَّا حَاجَةً فِي نَفْسِ يَعْقُوبَ قَضَاهَا

(12:77:13) nafsihi

lui-même

فَأَسَرَّهَا يُوسُفُ فِي نَفْسِهِ وَلَمْ يُبْدِهَا لَهُمْ

(12:83:5) anfusukum

your souls

قَالَ بَلْ سَوَّلَتْ لَكُمْ أَنْفُسُكُمْ أَمْرًا فَصَبْرٌ جَمِيلٌ

(13:11:21) bi-anfusihim

(is) in themselves

إِنَّ اللَّهَ لَا يُغَيِّرُ مَا بِقَوْمٍ حَتَّىٰ يُغَيِّرُوا مَا بِأَنْفُسِهِمْ

(13:16:15) li-anfusihim

for themselves

قُلْ أَفَاتَّخَذْتُمْ مِنْ دُونِهِ أَوْلِيَاءَ لَا يَمْلِكُونَ لِأَنْفُسِهِمْ نَفْعًا وَلَا ضَرًّا

(13:33:6) nafsin

âme

أَفَمَنْ هُوَ قَائِمٌ عَلَىٰ كُلِّ نَفْسٍ بِمَا كَسَبَتْ

(13:42:13) nafsin

âme

يَعْلَمُ مَا تَكْسِبُ كُلُّ نَفْسٍ وَسَيَعْلَمُ الْكُفَّارُ لِمَنْ عُقْبَى الدَّارِ

(14:22:27) anfusakum

vous-mêmes

فَلَا تَلُومُونِي وَلُومُوا أَنْفُسَكُمْ

(14:45:6) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَسَكَنْتُمْ فِي مَسَاكِنِ الَّذِينَ ظَلَمُوا أَنْفُسَهُمْ

(14:51:4) nafsin

âme

لِيَجْزِيَ اللَّهُ كُلَّ نَفْسٍ مَا كَسَبَتْ إِنَّ اللَّهَ سَرِيعُ الْحِسَابِ

(16:7:10) l-anfusi

(to) yourselves

وَتَحْمِلُ أَثْقَالَكُمْ إِلَىٰ بَلَدٍ لَمْ تَكُونُوا بَالِغِيهِ إِلَّا بِشِقِّ الْأَنْفُسِ

(16:28:5) anfusihim

qu'eux-mêmes

الَّذِينَ تَتَوَفَّاهُمُ الْمَلَائِكَةُ ظَالِمِي أَنْفُسِهِمْ

(16:33:21) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَمَا ظَلَمَهُمُ اللَّهُ وَلَٰكِنْ كَانُوا أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ

(16:72:5) anfusikum

vous-mêmes

وَاللَّهُ جَعَلَ لَكُمْ مِنْ أَنْفُسِكُمْ أَزْوَاجًا

(16:89:9) anfusihim

qu'eux-mêmes

وَيَوْمَ نَبْعَثُ فِي كُلِّ أُمَّةٍ شَهِيدًا عَلَيْهِمْ مِنْ أَنْفُسِهِمْ

(16:111:4) nafsin

âme

يَوْمَ تَأْتِي كُلُّ نَفْسٍ تُجَادِلُ عَنْ نَفْسِهَا

(16:111:7) nafsihā

itself

يَوْمَ تَأْتِي كُلُّ نَفْسٍ تُجَادِلُ عَنْ نَفْسِهَا

(16:111:10) nafsin

âme

وَتُوَفَّىٰ كُلُّ نَفْسٍ مَا عَمِلَتْ وَهُمْ لَا يُظْلَمُونَ

(16:118:14) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَمَا ظَلَمْنَاهُمْ وَلَٰكِنْ كَانُوا أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ

(17:7:4) li-anfusikum

pour vous-mêmes

إِنْ أَحْسَنْتُمْ أَحْسَنْتُمْ لِأَنْفُسِكُمْ وَإِنْ أَسَأْتُمْ فَلَهَا

(17:14:4) binafsika

(is) yourself

اقْرَأْ كِتَابَكَ كَفَىٰ بِنَفْسِكَ الْيَوْمَ عَلَيْكَ حَسِيبًا

(17:15:5) linafsihi

for his soul

مَنِ اهْتَدَىٰ فَإِنَّمَا يَهْتَدِي لِنَفْسِهِ وَمَنْ ضَلَّ فَإِنَّمَا يَضِلُّ عَلَيْهَا

(17:25:5) nufūsikum

vous-mêmes

رَبُّكُمْ أَعْلَمُ بِمَا فِي نُفُوسِكُمْ

(17:33:3) l-nafsa

les âmes

وَلَا تَقْتُلُوا النَّفْسَ الَّتِي حَرَّمَ اللَّهُ إِلَّا بِالْحَقِّ

(18:6:3) nafsaka

yourself

فَلَعَلَّكَ بَاخِعٌ نَفْسَكَ عَلَىٰ آثَارِهِمْ إِنْ لَمْ يُؤْمِنُوا بِهَٰذَا الْحَدِيثِ أَسَفًا

(18:28:2) nafsaka

yourself

وَاصْبِرْ نَفْسَكَ مَعَ الَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُمْ بِالْغَدَاةِ وَالْعَشِيِّ

(18:35:5) linafsihi

à lui-même

وَدَخَلَ جَنَّتَهُ وَهُوَ ظَالِمٌ لِنَفْسِهِ

(18:51:8) anfusihim

(of) themselves

مَا أَشْهَدْتُهُمْ خَلْقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَلَا خَلْقَ أَنْفُسِهِمْ

(18:74:9) nafsan

une âme

قَالَ أَقَتَلْتَ نَفْسًا زَكِيَّةً بِغَيْرِ نَفْسٍ لَقَدْ جِئْتَ شَيْئًا نُكْرًا

(18:74:12) nafsin

une âme

قَالَ أَقَتَلْتَ نَفْسًا زَكِيَّةً بِغَيْرِ نَفْسٍ لَقَدْ جِئْتَ شَيْئًا نُكْرًا

(20:15:8) nafsin

âme

إِنَّ السَّاعَةَ آتِيَةٌ أَكَادُ أُخْفِيهَا لِتُجْزَىٰ كُلُّ نَفْسٍ بِمَا تَسْعَىٰ

(20:40:19) nafsan

a man

وَقَتَلْتَ نَفْسًا فَنَجَّيْنَاكَ مِنَ الْغَمِّ وَفَتَنَّاكَ فُتُونًا

(20:41:2) linafsī

for Myself

وَاصْطَنَعْتُكَ لِنَفْسِي

(20:67:3) nafsihi

lui-même

فَأَوْجَسَ فِي نَفْسِهِ خِيفَةً مُوسَىٰ

(20:96:16) nafsī

my soul

وَكَذَٰلِكَ سَوَّلَتْ لِي نَفْسِي

(21:35:2) nafsin

âme

كُلُّ نَفْسٍ ذَائِقَةُ الْمَوْتِ وَنَبْلُوكُمْ بِالشَّرِّ وَالْخَيْرِ فِتْنَةً

(21:43:10) anfusihim

qu'eux-mêmes

أَمْ لَهُمْ آلِهَةٌ تَمْنَعُهُمْ مِنْ دُونِنَا لَا يَسْتَطِيعُونَ نَصْرَ أَنْفُسِهِمْ

(21:47:8) nafsun

toute âme

وَنَضَعُ الْمَوَازِينَ الْقِسْطَ لِيَوْمِ الْقِيَامَةِ فَلَا تُظْلَمُ نَفْسٌ شَيْئًا

(21:64:3) anfusihim

qu'eux-mêmes

فَرَجَعُوا إِلَىٰ أَنْفُسِهِمْ فَقَالُوا إِنَّكُمْ أَنْتُمُ الظَّالِمُونَ

(21:102:8) anfusuhum

their souls

لَا يَسْمَعُونَ حَسِيسَهَا وَهُمْ فِي مَا اشْتَهَتْ أَنْفُسُهُمْ خَالِدُونَ

(23:62:3) nafsan

any soul

وَلَا نُكَلِّفُ نَفْسًا إِلَّا وُسْعَهَا وَلَدَيْنَا كِتَابٌ يَنْطِقُ بِالْحَقِّ

(23:103:7) anfusahum

their souls

وَمَنْ خَفَّتْ مَوَازِينُهُ فَأُولَٰئِكَ الَّذِينَ خَسِرُوا أَنْفُسَهُمْ

(24:6:9) anfusuhum

qu'eux-mêmes

وَالَّذِينَ يَرْمُونَ أَزْوَاجَهُمْ وَلَمْ يَكُنْ لَهُمْ شُهَدَاءُ إِلَّا أَنْفُسُهُمْ فَشَهَادَةُ أَحَدِهِمْ أَرْبَعُ شَهَادَاتٍ بِاللَّهِ إِنَّهُ لَمِنَ الصَّادِقِينَ

(24:12:7) bi-anfusihim

good of themselves

لَوْلَا إِذْ سَمِعْتُمُوهُ ظَنَّ الْمُؤْمِنُونَ وَالْمُؤْمِنَاتُ بِأَنْفُسِهِمْ خَيْرًا

(24:61:15) anfusikum

vous-mêmes

وَلَا عَلَىٰ أَنْفُسِكُمْ أَنْ تَأْكُلُوا مِنْ بُيُوتِكُمْ أَوْ بُيُوتِ آبَائِكُمْ

(24:61:63) anfusikum

vous-mêmes

فَإِذَا دَخَلْتُمْ بُيُوتًا فَسَلِّمُوا عَلَىٰ أَنْفُسِكُمْ تَحِيَّةً مِنْ عِنْدِ اللَّهِ

(25:3:12) li-anfusihim

for themselves

وَلَا يَمْلِكُونَ لِأَنْفُسِهِمْ ضَرًّا وَلَا نَفْعًا

(25:21:16) anfusihim

qu'eux-mêmes

لَقَدِ اسْتَكْبَرُوا فِي أَنْفُسِهِمْ وَعَتَوْا عُتُوًّا كَبِيرًا

(25:68:10) l-nafsa

les âmes

وَلَا يَقْتُلُونَ النَّفْسَ الَّتِي حَرَّمَ اللَّهُ إِلَّا بِالْحَقِّ وَلَا يَزْنُونَ

(26:3:3) nafsaka

yourself

لَعَلَّكَ بَاخِعٌ نَفْسَكَ أَلَّا يَكُونُوا مُؤْمِنِينَ

(27:14:4) anfusuhum

qu'eux-mêmes

وَجَحَدُوا بِهَا وَاسْتَيْقَنَتْهَا أَنْفُسُهُمْ ظُلْمًا وَعُلُوًّا

(27:40:32) linafsihi

for his own soul

وَمَنْ شَكَرَ فَإِنَّمَا يَشْكُرُ لِنَفْسِهِ وَمَنْ كَفَرَ فَإِنَّ رَبِّي غَنِيٌّ كَرِيمٌ

(27:44:22) nafsī

moi même

قَالَتْ رَبِّ إِنِّي ظَلَمْتُ نَفْسِي

(27:92:8) linafsihi

for himself

فَمَنِ اهْتَدَىٰ فَإِنَّمَا يَهْتَدِي لِنَفْسِهِ

(28:16:5) nafsī

my soul

قَالَ رَبِّ إِنِّي ظَلَمْتُ نَفْسِي فَاغْفِرْ لِي فَغَفَرَ لَهُ

(28:19:17) nafsan

a person

قَالَ يَا مُوسَىٰ أَتُرِيدُ أَنْ تَقْتُلَنِي كَمَا قَتَلْتَ نَفْسًا بِالْأَمْسِ

(28:33:6) nafsan

a man

قَالَ رَبِّ إِنِّي قَتَلْتُ مِنْهُمْ نَفْسًا فَأَخَافُ أَنْ يَقْتُلُونِ

(29:6:5) linafsihi

for himself

وَمَنْ جَاهَدَ فَإِنَّمَا يُجَاهِدُ لِنَفْسِهِ إِنَّ اللَّهَ لَغَنِيٌّ عَنِ الْعَالَمِينَ

(29:40:27) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَمَا كَانَ اللَّهُ لِيَظْلِمَهُمْ وَلَٰكِنْ كَانُوا أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ

(29:57:2) nafsin

âme

كُلُّ نَفْسٍ ذَائِقَةُ الْمَوْتِ ثُمَّ إِلَيْنَا تُرْجَعُونَ

(30:8:4) anfusihim

qu'eux-mêmes

أَوَلَمْ يَتَفَكَّرُوا فِي أَنْفُسِهِمْ

(30:9:31) anfusahum

qu'eux-mêmes

فَمَا كَانَ اللَّهُ لِيَظْلِمَهُمْ وَلَٰكِنْ كَانُوا أَنْفُسَهُمْ يَظْلِمُونَ

(30:21:7) anfusikum

vous-mêmes

وَمِنْ آيَاتِهِ أَنْ خَلَقَ لَكُمْ مِنْ أَنْفُسِكُمْ أَزْوَاجًا لِتَسْكُنُوا إِلَيْهَا

(30:28:5) anfusikum

vous-mêmes

ضَرَبَ لَكُمْ مَثَلًا مِنْ أَنْفُسِكُمْ

(30:28:22) anfusakum

vous-mêmes

فَأَنْتُمْ فِيهِ سَوَاءٌ تَخَافُونَهُمْ كَخِيفَتِكُمْ أَنْفُسَكُمْ

(30:44:8) fali-anfusihim

then for themselves

مَنْ كَفَرَ فَعَلَيْهِ كُفْرُهُ وَمَنْ عَمِلَ صَالِحًا فَلِأَنْفُسِهِمْ يَمْهَدُونَ

(31:12:12) linafsihi

for himself

وَمَنْ يَشْكُرْ فَإِنَّمَا يَشْكُرُ لِنَفْسِهِ وَمَنْ كَفَرَ فَإِنَّ اللَّهَ غَنِيٌّ حَمِيدٌ

(31:28:6) kanafsin

toute âme

مَا خَلْقُكُمْ وَلَا بَعْثُكُمْ إِلَّا كَنَفْسٍ وَاحِدَةٍ

(31:34:14) nafsun

toute âme

وَمَا تَدْرِي نَفْسٌ مَاذَا تَكْسِبُ غَدًا

(31:34:20) nafsun

toute âme

وَمَا تَدْرِي نَفْسٌ بِأَيِّ أَرْضٍ تَمُوتُ

(32:13:5) nafsin

âme

وَلَوْ شِئْنَا لَآتَيْنَا كُلَّ نَفْسٍ هُدَاهَا

(32:17:3) nafsun

une âme

فَلَا تَعْلَمُ نَفْسٌ مَا أُخْفِيَ لَهُمْ مِنْ قُرَّةِ أَعْيُنٍ

(32:27:15) wa-anfusuhum

and they themselves

فَنُخْرِجُ بِهِ زَرْعًا تَأْكُلُ مِنْهُ أَنْعَامُهُمْ وَأَنْفُسُهُمْ

(33:6:5) anfusihim

their own selves

النَّبِيُّ أَوْلَىٰ بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنْفُسِهِمْ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ

(33:37:16) nafsika

yourself

وَتُخْفِي فِي نَفْسِكَ مَا اللَّهُ مُبْدِيهِ

(33:50:32) nafsahā

herself

وَامْرَأَةً مُؤْمِنَةً إِنْ وَهَبَتْ نَفْسَهَا لِلنَّبِيِّ

(34:19:7) anfusahum

qu'eux-mêmes

فَقَالُوا رَبَّنَا بَاعِدْ بَيْنَ أَسْفَارِنَا وَظَلَمُوا أَنْفُسَهُمْ

(34:50:7) nafsī

moi même

قُلْ إِنْ ضَلَلْتُ فَإِنَّمَا أَضِلُّ عَلَىٰ نَفْسِي

(35:8:18) nafsuka

votre âme

فَلَا تَذْهَبْ نَفْسُكَ عَلَيْهِمْ حَسَرَاتٍ

(35:18:31) linafsihi

pour lui-même

وَمَنْ تَزَكَّىٰ فَإِنَّمَا يَتَزَكَّىٰ لِنَفْسِهِ وَإِلَى اللَّهِ الْمَصِيرُ

(35:32:10) linafsihi

lui-même

فَمِنْهُمْ ظَالِمٌ لِنَفْسِهِ وَمِنْهُمْ مُقْتَصِدٌ وَمِنْهُمْ سَابِقٌ بِالْخَيْرَاتِ

(36:36:10) anfusihim

qu'eux-mêmes

سُبْحَانَ الَّذِي خَلَقَ الْأَزْوَاجَ كُلَّهَا مِمَّا تُنْبِتُ الْأَرْضُ وَمِنْ أَنْفُسِهِمْ

(36:54:4) nafsun

une âme

فَالْيَوْمَ لَا تُظْلَمُ نَفْسٌ شَيْئًا وَلَا تُجْزَوْنَ إِلَّا مَا كُنْتُمْ تَعْمَلُونَ

(37:113:9) linafsihi

à lui-même

وَمِنْ ذُرِّيَّتِهِمَا مُحْسِنٌ وَظَالِمٌ لِنَفْسِهِ مُبِينٌ

(39:6:3) nafsin

une âme

خَلَقَكُمْ مِنْ نَفْسٍ وَاحِدَةٍ ثُمَّ جَعَلَ مِنْهَا زَوْجَهَا

(39:15:11) anfusahum

qu'eux-mêmes

قُلْ إِنَّ الْخَاسِرِينَ الَّذِينَ خَسِرُوا أَنْفُسَهُمْ وَأَهْلِيهِمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ

(39:41:9) falinafsihi

alors (c'est) pour son âme

فَمَنِ اهْتَدَىٰ فَلِنَفْسِهِ وَمَنْ ضَلَّ فَإِنَّمَا يَضِلُّ عَلَيْهَا

(39:42:3) l-anfusa

les âmes

اللَّهُ يَتَوَفَّى الْأَنْفُسَ حِينَ مَوْتِهَا وَالَّتِي لَمْ تَمُتْ فِي مَنَامِهَا

(39:53:6) anfusihim

qu'eux-mêmes

قُلْ يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ أَسْرَفُوا عَلَىٰ أَنْفُسِهِمْ لَا تَقْنَطُوا مِنْ رَحْمَةِ اللَّهِ

(39:56:3) nafsun

une âme

أَنْ تَقُولَ نَفْسٌ يَا حَسْرَتَا عَلَىٰ مَا فَرَّطْتُ فِي جَنْبِ اللَّهِ

(39:70:3) nafsin

âme

وَوُفِّيَتْ كُلُّ نَفْسٍ مَا عَمِلَتْ وَهُوَ أَعْلَمُ بِمَا يَفْعَلُونَ

(40:10:10) anfusakum

vous-mêmes

إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا يُنَادَوْنَ لَمَقْتُ اللَّهِ أَكْبَرُ مِنْ مَقْتِكُمْ أَنْفُسَكُمْ

(40:17:4) nafsin

âme

الْيَوْمَ تُجْزَىٰ كُلُّ نَفْسٍ بِمَا كَسَبَتْ لَا ظُلْمَ الْيَوْمَ

(41:31:12) anfusukum

vos âmes

وَلَكُمْ فِيهَا مَا تَشْتَهِي أَنْفُسُكُمْ وَلَكُمْ فِيهَا مَا تَدَّعُونَ

(41:46:4) falinafsihi

alors c'est pour son âme

مَنْ عَمِلَ صَالِحًا فَلِنَفْسِهِ وَمَنْ أَسَاءَ فَعَلَيْهَا

(41:53:6) anfusihim

qu'eux-mêmes

سَنُرِيهِمْ آيَاتِنَا فِي الْآفَاقِ وَفِي أَنْفُسِهِمْ

(42:11:7) anfusikum

vous-mêmes

جَعَلَ لَكُمْ مِنْ أَنْفُسِكُمْ أَزْوَاجًا

(42:45:18) anfusahum

qu'eux-mêmes

إِنَّ الْخَاسِرِينَ الَّذِينَ خَسِرُوا أَنْفُسَهُمْ وَأَهْلِيهِمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ

(43:71:10) l-anfusu

les âmes

وَفِيهَا مَا تَشْتَهِيهِ الْأَنْفُسُ وَتَلَذُّ الْأَعْيُنُ وَأَنْتُمْ فِيهَا خَالِدُونَ

(45:15:4) falinafsihi

alors c'est pour son âme

مَنْ عَمِلَ صَالِحًا فَلِنَفْسِهِ وَمَنْ أَسَاءَ فَعَلَيْهَا ثُمَّ إِلَىٰ رَبِّكُمْ تُرْجَعُونَ

(45:22:8) nafsin

âme

وَلِتُجْزَىٰ كُلُّ نَفْسٍ بِمَا كَسَبَتْ وَهُمْ لَا يُظْلَمُونَ

(47:38:16) nafsihi

lui-même

وَمَنْ يَبْخَلْ فَإِنَّمَا يَبْخَلُ عَنْ نَفْسِهِ وَاللَّهُ الْغَنِيُّ وَأَنْتُمُ الْفُقَرَاءُ

(48:10:16) nafsihi

lui-même

فَمَنْ نَكَثَ فَإِنَّمَا يَنْكُثُ عَلَىٰ نَفْسِهِ

(49:11:25) anfusakum

vous-mêmes

وَلَا تَلْمِزُوا أَنْفُسَكُمْ وَلَا تَنَابَزُوا بِالْأَلْقَابِ

(49:15:12) wa-anfusihim

et leurs vies

ثُمَّ لَمْ يَرْتَابُوا وَجَاهَدُوا بِأَمْوَالِهِمْ وَأَنْفُسِهِمْ فِي سَبِيلِ اللَّهِ

(50:16:8) nafsuhu

son âme

وَلَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنْسَانَ وَنَعْلَمُ مَا تُوَسْوِسُ بِهِ نَفْسُهُ

(50:21:3) nafsin

âme

وَجَاءَتْ كُلُّ نَفْسٍ مَعَهَا سَائِقٌ وَشَهِيدٌ

(51:21:2) anfusikum

vous-mêmes

وَفِي أَنْفُسِكُمْ أَفَلَا تُبْصِرُونَ

(53:23:20) al-anfusu

leurs âmes

إِنْ يَتَّبِعُونَ إِلَّا الظَّنَّ وَمَا تَهْوَى الْأَنْفُسُ

(53:32:27) anfusakum

(à) vous-mêmes

فَلَا تُزَكُّوا أَنْفُسَكُمْ هُوَ أَعْلَمُ بِمَنِ اتَّقَىٰ

(57:14:9) anfusakum

vous-mêmes

يُنَادُونَهُمْ أَلَمْ نَكُنْ مَعَكُمْ قَالُوا بَلَىٰ وَلَٰكِنَّكُمْ فَتَنْتُمْ أَنْفُسَكُمْ

(57:22:9) anfusikum

vous-mêmes

مَا أَصَابَ مِنْ مُصِيبَةٍ فِي الْأَرْضِ وَلَا فِي أَنْفُسِكُمْ إِلَّا فِي كِتَابٍ مِنْ قَبْلِ أَنْ نَبْرَأَهَا

(58:8:28) anfusihim

qu'eux-mêmes

وَيَقُولُونَ فِي أَنْفُسِهِمْ لَوْلَا يُعَذِّبُنَا اللَّهُ بِمَا نَقُولُ

(59:9:20) anfusihim

qu'eux-mêmes

وَيُؤْثِرُونَ عَلَىٰ أَنْفُسِهِمْ وَلَوْ كَانَ بِهِمْ خَصَاصَةٌ

(59:9:28) nafsihi

(de) son âme

وَمَنْ يُوقَ شُحَّ نَفْسِهِ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ

(59:18:7) nafsun

chaque âme

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَلْتَنْظُرْ نَفْسٌ مَا قَدَّمَتْ لِغَدٍ

(59:19:7) anfusahum

qu'eux-mêmes

وَلَا تَكُونُوا كَالَّذِينَ نَسُوا اللَّهَ فَأَنْسَاهُمْ أَنْفُسَهُمْ

(61:11:9) wa-anfusikum

et vos vies

وَتُجَاهِدُونَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ بِأَمْوَالِكُمْ وَأَنْفُسِكُمْ

(63:11:4) nafsan

une âme

وَلَنْ يُؤَخِّرَ اللَّهُ نَفْسًا إِذَا جَاءَ أَجَلُهَا

(64:16:9) li-anfusikum

pour vous-mêmes

وَاسْمَعُوا وَأَطِيعُوا وَأَنْفِقُوا خَيْرًا لِأَنْفُسِكُمْ

(64:16:13) nafsihi

(de) son âme

وَمَنْ يُوقَ شُحَّ نَفْسِهِ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ

(65:1:33) nafsahu

lui-même

وَمَنْ يَتَعَدَّ حُدُودَ اللَّهِ فَقَدْ ظَلَمَ نَفْسَهُ

(65:7:17) nafsan

toute âme

لَا يُكَلِّفُ اللَّهُ نَفْسًا إِلَّا مَا آتَاهَا

(66:6:5) anfusakum

vous-mêmes

قُوا أَنْفُسَكُمْ وَأَهْلِيكُمْ نَارًا وَقُودُهَا النَّاسُ وَالْحِجَارَةُ

(73:20:63) li-anfusikum

pour vous-mêmes

وَمَا تُقَدِّمُوا لِأَنْفُسِكُمْ مِنْ خَيْرٍ تَجِدُوهُ عِنْدَ اللَّهِ هُوَ خَيْرًا

(74:38:2) nafsin

âme

كُلُّ نَفْسٍ بِمَا كَسَبَتْ رَهِينَةٌ

(75:2:3) bil-nafsi

par l'âme

وَلَا أُقْسِمُ بِالنَّفْسِ اللَّوَّامَةِ

(75:14:4) nafsihi

lui-même

بَلِ الْإِنْسَانُ عَلَىٰ نَفْسِهِ بَصِيرَةٌ

(79:40:7) l-nafsa

son âme

وَأَمَّا مَنْ خَافَ مَقَامَ رَبِّهِ وَنَهَى النَّفْسَ عَنِ الْهَوَىٰ

(81:7:2) l-nufūsu

les âmes

وَإِذَا النُّفُوسُ زُوِّجَتْ

(81:14:2) nafsun

une âme

عَلِمَتْ نَفْسٌ مَا أَحْضَرَتْ

(82:5:2) nafsun

une âme

عَلِمَتْ نَفْسٌ مَا قَدَّمَتْ وَأَخَّرَتْ

(82:19:4) nafsun

une âme

يَوْمَ لَا تَمْلِكُ نَفْسٌ

(82:19:5) linafsin

pour une âme

لِنَفْسٍ شَيْئًا وَالْأَمْرُ يَوْمَئِذٍ لِلَّهِ

(86:4:3) nafsin

âme

إِنْ كُلُّ نَفْسٍ لَمَّا عَلَيْهَا حَافِظٌ

(89:27:2) l-nafsu

âme

يَا أَيَّتُهَا النَّفْسُ الْمُطْمَئِنَّةُ

(91:7:1) wanafsin

Et (l'âme)

وَنَفْسٍ وَمَا سَوَّاهَا

Participe actif (forme 6) - ceux qui aspirent, rivalisent, luttent

 Sourate 83 verset 26:6  al-mutanāfisūna

les aspirants .  خِتَامُهُ مِسْكٌ وَفِي ذَلِكَ فَلْيَتَنَافَسِ الْمُتَنَافِسُونَ

qui laisse un arrière-goût de musc, digne d'être convoitée.

See Also

 

une fois sous la forme 5 verbe tanaffasa (تَنَفَّسَ)

une fois sous la forme 6 verbe yatanāfasi (يَتَنَافَسِ)

295 fois sous le nom nafs (نَفْس)

une fois que la forme 6 participe activement mutanāfisūn (مُتَنَٰفِسُون)

La racine trilitérale rā wāw ḥā (ر و ح) apparaît 57 fois dans le Coran, sous six formes dérivées:

 

une fois comme le verbe de la forme IV turīḥu (تُرِيحُ)

une fois sous le nom rawāḥ (رَوَاح)

trois fois le nom rawḥ (رَّوْح)

21 fois sous le nom rūḥ (رُوح)

29 fois comme le nom rīḥ (رِيح)

deux fois le nom rayḥān (رَّيْحَان)

 

Verbe (forme 4) - apporter       faire tradution francais 

(16:6:5) turīḥūna

you bring them in

وَلَكُمْ فِيهَا جَمَالٌ حِينَ تُرِيحُونَ وَحِينَ تَسْرَحُونَ

Noun

(34:12:5) warawāḥuhā

and its afternoon course

وَلِسُلَيْمَانَ الرِّيحَ غُدُوُّهَا شَهْرٌ وَرَوَاحُهَا شَهْرٌ

Noun

(12:87:10) rawḥi

(the) Mercy of Allah

وَلَا تَيْأَسُوا مِنْ رَوْحِ اللَّهِ

(12:87:16) rawḥi

(the) Mercy of Allah

إِنَّهُ لَا يَيْأَسُ مِنْ رَوْحِ اللَّهِ إِلَّا الْقَوْمُ الْكَافِرُونَ

(56:89:1) farawḥun

Then rest

فَرَوْحٌ وَرَيْحَانٌ وَجَنَّتُ نَعِيمٍ

Noun

(2:87:15) birūḥi

(with)

وَآتَيْنَا عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ الْبَيِّنَاتِ وَأَيَّدْنَاهُ بِرُوحِ الْقُدُسِ

(2:253:20) birūḥi

with Spirit

وَآتَيْنَا عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ الْبَيِّنَاتِ وَأَيَّدْنَاهُ بِرُوحِ الْقُدُسِ

(4:171:24) warūḥun

and a spirit

وَكَلِمَتُهُ أَلْقَاهَا إِلَىٰ مَرْيَمَ وَرُوحٌ مِنْهُ

(5:110:14) birūḥi

with (the) Spirit

اذْكُرْ نِعْمَتِي عَلَيْكَ وَعَلَىٰ وَالِدَتِكَ إِذْ أَيَّدْتُكَ بِرُوحِ الْقُدُسِ

(15:29:6) rūḥī

My spirit

فَإِذَا سَوَّيْتُهُ وَنَفَخْتُ فِيهِ مِنْ رُوحِي فَقَعُوا لَهُ سَاجِدِينَ

(16:2:3) bil-rūḥi

with the inspiration

يُنَزِّلُ الْمَلَائِكَةَ بِالرُّوحِ مِنْ أَمْرِهِ عَلَىٰ مَنْ يَشَاءُ مِنْ عِبَادِهِ

(16:102:3) rūḥu

the Holy Spirit

قُلْ نَزَّلَهُ رُوحُ الْقُدُسِ مِنْ رَبِّكَ بِالْحَقِّ لِيُثَبِّتَ الَّذِينَ آمَنُوا

(17:85:3) l-rūḥi

the soul

وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الرُّوحِ

(17:85:5) l-rūḥu

The soul

قُلِ الرُّوحُ مِنْ أَمْرِ رَبِّي وَمَا أُوتِيتُمْ مِنَ الْعِلْمِ إِلَّا قَلِيلًا

(19:17:7) rūḥanā

Our Spirit

فَأَرْسَلْنَا إِلَيْهَا رُوحَنَا فَتَمَثَّلَ لَهَا بَشَرًا سَوِيًّا

(21:91:7) rūḥinā

Our Spirit

وَالَّتِي أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهَا مِنْ رُوحِنَا

(26:193:3) l-rūḥu

the Spirit

نَزَلَ بِهِ الرُّوحُ الْأَمِينُ

(32:9:6) rūḥihi

His spirit

ثُمَّ سَوَّاهُ وَنَفَخَ فِيهِ مِنْ رُوحِهِ

(38:72:6) rūḥī

My spirit

فَإِذَا سَوَّيْتُهُ وَنَفَخْتُ فِيهِ مِنْ رُوحِي فَقَعُوا لَهُ سَاجِدِينَ

(40:15:6) l-rūḥa

the inspiration

يُلْقِي الرُّوحَ مِنْ أَمْرِهِ عَلَىٰ مَنْ يَشَاءُ مِنْ عِبَادِهِ لِيُنْذِرَ يَوْمَ التَّلَاقِ

(42:52:4) rūḥan

an inspiration

وَكَذَٰلِكَ أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ رُوحًا مِنْ أَمْرِنَا

(58:22:28) birūḥin

with a spirit

أُولَٰئِكَ كَتَبَ فِي قُلُوبِهِمُ الْإِيمَانَ وَأَيَّدَهُمْ بِرُوحٍ مِنْهُ

(66:12:10) rūḥinā

Our Spirit

وَمَرْيَمَ ابْنَتَ عِمْرَانَ الَّتِي أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهِ مِنْ رُوحِنَا

(70:4:3) wal-rūḥu

and the Spirit

تَعْرُجُ الْمَلَائِكَةُ وَالرُّوحُ إِلَيْهِ فِي يَوْمٍ كَانَ مِقْدَارُهُ خَمْسِينَ أَلْفَ سَنَةٍ

(78:38:3) l-rūḥu

the Spirit

يَوْمَ يَقُومُ الرُّوحُ وَالْمَلَائِكَةُ صَفًّا

(97:4:3) wal-rūḥu

and the Spirit

تَنَزَّلُ الْمَلَائِكَةُ وَالرُّوحُ فِيهَا بِإِذْنِ رَبِّهِمْ مِنْ كُلِّ أَمْرٍ

Noun

(2:164:35) l-riyāḥi

(of) the winds

وَتَصْرِيفِ الرِّيَاحِ وَالسَّحَابِ الْمُسَخَّرِ بَيْنَ السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ لَآيَاتٍ لِقَوْمٍ يَعْقِلُونَ

(3:117:9) rīḥin

(of) a wind

كَمَثَلِ رِيحٍ فِيهَا صِرٌّ أَصَابَتْ حَرْثَ قَوْمٍ ظَلَمُوا أَنْفُسَهُمْ

(7:57:4) l-riyāḥa

the winds

وَهُوَ الَّذِي يُرْسِلُ الرِّيَاحَ بُشْرًا بَيْنَ يَدَيْ رَحْمَتِهِ

(8:46:8) rīḥukum

your strength

وَلَا تَنَازَعُوا فَتَفْشَلُوا وَتَذْهَبَ رِيحُكُمْ وَاصْبِرُوا

(10:22:14) birīḥin

with a wind

حَتَّىٰ إِذَا كُنْتُمْ فِي الْفُلْكِ وَجَرَيْنَ بِهِمْ بِرِيحٍ طَيِّبَةٍ

(10:22:19) rīḥun

a wind

وَفَرِحُوا بِهَا جَاءَتْهَا رِيحٌ عَاصِفٌ وَجَاءَهُمُ الْمَوْجُ مِنْ كُلِّ مَكَانٍ

(12:94:8) rīḥa

(the) smell

وَلَمَّا فَصَلَتِ الْعِيرُ قَالَ أَبُوهُمْ إِنِّي لَأَجِدُ رِيحَ يُوسُفَ

(14:18:9) l-rīḥu

the wind

أَعْمَالُهُمْ كَرَمَادٍ اشْتَدَّتْ بِهِ الرِّيحُ فِي يَوْمٍ عَاصِفٍ

(15:22:2) l-riyāḥa

the winds

وَأَرْسَلْنَا الرِّيَاحَ لَوَاقِحَ فَأَنْزَلْنَا مِنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَسْقَيْنَاكُمُوهُ

(17:69:12) l-rīḥi

the wind

فَيُرْسِلَ عَلَيْكُمْ قَاصِفًا مِنَ الرِّيحِ فَيُغْرِقَكُمْ بِمَا كَفَرْتُمْ

(18:45:17) l-riyāḥu

(by) the winds

فَاخْتَلَطَ بِهِ نَبَاتُ الْأَرْضِ فَأَصْبَحَ هَشِيمًا تَذْرُوهُ الرِّيَاحُ

(21:81:2) l-rīḥa

the wind

وَلِسُلَيْمَانَ الرِّيحَ عَاصِفَةً تَجْرِي بِأَمْرِهِ

(22:31:18) l-rīḥu

the wind

فَتَخْطَفُهُ الطَّيْرُ أَوْ تَهْوِي بِهِ الرِّيحُ فِي مَكَانٍ سَحِيقٍ

(25:48:4) l-riyāḥa

the winds

وَهُوَ الَّذِي أَرْسَلَ الرِّيَاحَ بُشْرًا بَيْنَ يَدَيْ رَحْمَتِهِ

(27:63:9) l-riyāḥa

the winds

وَمَنْ يُرْسِلُ الرِّيَاحَ بُشْرًا بَيْنَ يَدَيْ رَحْمَتِهِ

(30:46:5) l-riyāḥa

the winds

وَمِنْ آيَاتِهِ أَنْ يُرْسِلَ الرِّيَاحَ مُبَشِّرَاتٍ وَلِيُذِيقَكُمْ مِنْ رَحْمَتِهِ

(30:48:4) l-riyāḥa

the winds

اللَّهُ الَّذِي يُرْسِلُ الرِّيَاحَ فَتُثِيرُ سَحَابًا فَيَبْسُطُهُ فِي السَّمَاءِ

(30:51:3) rīḥan

a wind

وَلَئِنْ أَرْسَلْنَا رِيحًا فَرَأَوْهُ مُصْفَرًّا لَظَلُّوا مِنْ بَعْدِهِ يَكْفُرُونَ

(33:9:13) l-rīḥa

the wind

وَلِسُلَيْمَانَ الرِّيحَ غُدُوُّهَا شَهْرٌ وَرَوَاحُهَا شَهْرٌ

s35v9:) l-riyāḥa

the winds

وَاللَّهُ الَّذِي أَرْسَلَ الرِّيَاحَ فَتُثِيرُ سَحَابًا فَسُقْنَاهُ إِلَىٰ بَلَدٍ مَيِّتٍ

s38v36) l-rīḥa

the wind

فَسَخَّرْنَا لَهُ الرِّيحَ تَجْرِي بِأَمْرِهِ رُخَاءً حَيْثُ أَصَابَ

s41v16:) rīḥan

a wind

فَأَرْسَلْنَا عَلَيْهِمْ رِيحًا صَرْصَرًا فِي أَيَّامٍ نَحِسَاتٍ

s42v33) l-rīḥa

He can cause the wind to become still

إِنْ يَشَأْ يُسْكِنِ الرِّيحَ فَيَظْلَلْنَ رَوَاكِدَ عَلَىٰ ظَهْرِهِ

s45v5:) l-riyāḥi

(the) winds

فَأَحْيَا بِهِ الْأَرْضَ بَعْدَ مَوْتِهَا وَتَصْرِيفِ الرِّيَاحِ آيَاتٌ لِقَوْمٍ يَعْقِلُونَ

s46v24:) rīḥun

a wind

بَلْ هُوَ مَا اسْتَعْجَلْتُمْ بِهِ رِيحٌ فِيهَا عَذَابٌ أَلِيمٌ

s51v41:) l-rīḥa

the wind

وَفِي عَادٍ إِذْ أَرْسَلْنَا عَلَيْهِمُ الرِّيحَ الْعَقِيمَ

s54v19:) rīḥan

a wind

إِنَّا أَرْسَلْنَا عَلَيْهِمْ رِيحًا صَرْصَرًا فِي يَوْمِ نَحْسٍ مُسْتَمِرٍّ

s69v6:) birīḥin

by a wind

وَأَمَّا عَادٌ فَأُهْلِكُوا بِرِيحٍ صَرْصَرٍ عَاتِيَةٍ

Noun

s55v12 wal-rayḥānu

et plantes parfumées

وَالْحَبُّ ذُو الْعَصْفِ وَالرَّيْحَانُ

s56v89 warayḥānun

et prime

فَرَوْحٌ وَرَيْحَانٌ وَجَنَّتُ نَعِيمٍ

 

 

Lundi 4 mars page 106 islam et la raison

L'Un (Tad ekam,  RVS 10.129)

La tradition hindoue, depuis le Veda jusqu'aux temps modernes, n'a cessé d'être obsédée par la recherche de l'essence,  par delà l'existence, du point central à partir duquel la manifestation cosmique se déploie.

Pour l'hindouisme, comme pour le bouddhisme, l'univers peut être comparé à une roue. Mais pour les bouddhistes, la roue tourne d'elle-même autour d'un trou (le moyen) où il n' y a rien, tandis que pour l'hindouisme, la roue ne tourne que par ce qu'elle est traversée par un essieu qui l'entraîne. Cet axe du monde, c'est le Brahman.

Nous donnons ci-dessous la traduction de l'hymne cosmogonique 10.129 du Rig-Veda, dans la traduction de Louis RENOU, légèrement modifiée.

 

  1. Il n'y avait pas l'être, il n'y avait pas le non-être en ce temps.

Il n'y avait ni l'espace, ni le firmament au-delà.

Quel était le contenu ? Où était-ce ? Sous la garde de qui ?

Y avait-il de l'eau profonde, de l'eau sans fond.

[Commentaire: 2. "espace" = skt vyoman. Il faut comprendre cet espace-ci, c-à-d ce monde-ci. Geldner traduit fort bien par "Luftraum". 4.La fin de la stance est traduite par Jean Varenne " Y avait-il de l'eau, abyssale, insondable ?". Dans ce cas-là, il n'y a pas affirmation de l'existence d'eaux originelles, on va au-delà de cette existence. C'est ainsi que le comprend aussi le Vedic ReaderKim: pronom interrogatif "est-ce que".]

[Texte sanskrit: Nâsad âsîn no sad âsît tadanîm nâsîd rajo no vyomâ paro yat | kim âvarîvah kuha kasya sharmann ambhah kim âsîd gahanam gabhîram ||]

  1. Ni la mort, ni la non-mort n'étaient en ce temps,

Point de signe distinguant la nuit du jour.

L'Un respirait sans souffle mû de soi-même:

Rien d'autre n'existait par ailleurs.

[Commentaire: 1. Il faut comprendre "ni la mort, ni l'immortalité n'existaient en ce temps-là. Puis, il faut comprendre "Cela, l'Un, respirait" ou "cet Un respirait". 3. Dans ce chaos originel, Cela (tad), l'Unique (ekam) est là, "respirant quoiqu'il n'y eût pas d'air". Ainsi est affirmé l'éternité et l'unicité du principe appelé Cela, que les textes plus tardifs appelleront "Brahman". Ce principe trouve sa propre énergie en lui-même. 4. A comprendre"il n'y avait rien d'autre que Cela en ce temps-là" ]

  1. A l'origine les ténèbres couvraient des ténèbres,

Tout ce qu'on voit n'était qu'onde indistincte.

Enfermé dans le vide, le Devenant,

L'Un prit alors naissance par le pouvoir de la Chaleur.

[ Commentaire: 1. Ici, nous sommes un temps après., non plus aux origines absolues. Il y a des ténèbres, c-à-d, séparation de la lumière et des ténèbres. 2. L'onde indistincte, c'est le chaos qui est indistinct, comme l'eau de mer. 3. Le Devenant, c'est le Brahman (ou l'Un en tant que  sortant de son indistinction). 4. "Prendre naissance" signifie se "manifester". "Par le pouvoir de la Chaleur" : il active son énergie. Cet Un mystérieux "prend naissance" c-à-d décide de se manifester, de prendre forme, d'agir]

  1. D'abord se développa le Désir,

Qui fut le premier germe de la Pensée.

Cherchant avec réflexion en leurs âmes,

Les Sages trouvèrent dans le non-être le lien avec l'être.

[Il vaut mieux traduire:

Au commencement Cela qui était la semence première de la Pensée

 se mua en Désir:

les sages cherchant en leur coeur

découvrirent intuitivement que le lien de l'être se situait dans le non-être

 Commentaire: 1-2. Mais pourquoi cette mutation ? L'hymne répond que Cela devint pensée (manas) par Désir (kâma). 3-4 Là se trouve le lien entre le non-être et l'être, ce qui signifie que le passage de la non-existence à l'existence est dû à la Pensée créatrice, laquelle est créatrice parce que désirante. ]

  1. Leur cordeau était tendu en diagonale:

          Quel était le dessus, quel était le dessous ?

         Il y eut des porteurs de semence, il y eut des énergies féminines:

          En bas était l'Instinct, en haut le Don.

          [Commentaire:   1. "Tendre le cordeau en diagonale", c'est réfléchir, méditer sur l'origine des choses, pour voir apparaître la raison de la dualité des choses  Réfléchissant au problème des créations secondaires, les Sages ont compris ("ils ont trouvé le lien" str. 4)  3-4. que le Germe s'est scindé en principe masculin ("le haut, le Don, les porteurs de semences ") et féminin ("le bas, l'instinct, les puissances". C'est la première multiplication et diversification du monde. Le sens semble être que le mécanisme de la création est une procréation, un engendrement. D'un côté "les porteurs de sperme, de l'autre les puissances (féminines évidemment, çakti). La suite est aussi une image sexuelle: le don qui est en haut, c'est le don du sperme, et les puissances qui sont en-bas, ce sont les forces féminines qui accueillent ce don.]

    6.  Qui sait en vérité, qui pourrait l'annoncer ici:

        D'où est issue, d'où vient cette création ?

         Les dieux sont en deçà de cet acte créateur:

         Qui sait d'où il émane ?

            [ Commentaire: comment savoir ce qui s'est exactement passé ? Les dieux eux-mêmes n'étaient pas là pour y assister ]

  1. Cette création, d'où elle émane,

          Si elle a été fabriquée ou si elle ne l'a pas été,

          Celui qui veille sur elle au plus haut du ciel,

          Le sait sans doute: ou bien ne le sait-il pas ?

         .[ Commentaire: "celui qui regarde d'en haut" , c'est Varuna, gardien de l'ordre cosmique. 2. On peut comprendre "fabriqué" au moyen ou au passif, d'où la traduction allemande qui semble plus logique: " Woraus diese Schöpfung sich entwickelt hat, ob ER sie gemacht hat oder nicht; der der Aufseher dieser ( Welt) im höchsten Himmel, der allein weiss es, es sei denn, dass auch er es nicht weiss". Cette dernière strophe indique que l'acte créateur reste mystérieux: a-t-il été volontaire ou purement mécanique ? Dans ce dernier cas la création n'aurait pas été fabriquée. Y a-t-il une volonté derrière tout cela ?  ]

Il y a dans ce texte,surtout à la strophe 4, une théologie du désir et de l'enchaînement des désirs. Dès que le Désir est là, il ne peut pas ne pas entraîner la réalisation d'un acte. L'acte ainsi réalisé cause un autre désir et ainsi infiniment (un besoin satisfait en appelle un autre). Or l'acte cosmogonique se situe aussi dans un tel enchaînement. Si le Désir s'est manifesté au commencement, c'est qu'une infinité d'autres actes a été accompli avant le dit commencement.

D'autres univers se sont succédés avant le nôtre. Le dernier en se résorbant à la fin du cycle a laissé un reste (çesa) dont l'une des formes est justement ce désir d'agir auquel l'Un ne peut résister.

Cet Un est l'Absolu, c'est vrai, mais l'Absolu ne peut pas se trouver en contradiction avec les lois de la nature, puisque celle-ci émane de lui, ou si l'on préfère manifeste sa toute-puissance.

Cf; La vie de l'homme: l'homme sort d'un germe, de l'informé, pour passer au formé, puis repasse à l'informé, c-à-d à l'état de germe, d'où sortira un nouvel être à cause du désir non éteint (voir les grandes périodes cosmiques).   Pour plus de détails sur la naissance du monde, voir la création du monde

 

Voir aussi: Les doctrines fondamentales des Upanishads

Hymne à Agni (RVS 1.1)   

L'Ascète (RVS 10.136)    

 

 

Cours de droit šāfiʿite Kitāb al-bayʿ   كتاب البيه  Livre de l'environnement Kitāb al-kitāba    كتاب الكعبة  livre bibliothèque Tāǧ ʿalā al-minhāǧ  تاج على المنهاج la voie du couronnement. Fiqh. Furūʿ šāfiʿites  Marque de possession au nom de  ʿAlī ibn ʿImād al-Dīn al-Šāfiʿī 1401-1500

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b110013920/f2.planchecontact

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire