Zakat al-mal, زكاة المال l’aumône sur les biens

Zakat al-mal, زكاة المال l’aumône sur les biens

 

                                        Zakat al maal

 
 Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.    بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ    Bismi Allahi alrrahmani alrraheemi

 

 

Zakat al-mal, زكاة المال  l’aumône sur les biens

Un droit pour les pauvres

Concernant le nissab, نسب L’équivalent de 85g d’or ou, selon l’école hanafite, de 595g d’argent. « attribution -ratio) il s’agit du montant minimal précis fixé par la législation musulmane, à partir duquel la zakat al-mal, زكاة المال : aumône légale devient obligatoire pour les croyants possédant ce montant. Cette somme est variable selon le type de biens.

le nissab, نسب se calcule à partir de l’argent et non de l’or. Il équivaut pour eux à la valeur monétaire de 595 grammes.

Quand à l’écoulement du « hawl, passage d’une année مرور الحول murur alhawl » il n’est autre que le passage complet de l’année hégirienne (composée de 11 mois lunaires) durant laquelle la valeur du bien ne doit pas avoir été inférieure au seuil légal (nissab , نسب).

Plusieurs méthodes de calculs

https://www.secours-islamique.org/bienfaisance/zakat-al-maal.html

1-si la valeur des biens en votre possession depuis 1 an au moins excède le Nissâb*, vous devez vous acquitter de 2,5% de ce montant

2- Quel est le nisab en euros ?

https://www.al-rizq.com/zakat-al-maal-comprendre-calculer/

Tout d’abord nous nous devons de connaitre le cours de l’argent.

Pour cela, cherchez simplement sur Google :

« cours argent gramme » et multipliez le taux de gramme de l’argent par 595.

Par exemple, à l’heure où j’écris cet article, le taux est de 0.56 Euros / gramme.

Je multiplie donc ce taux par 595.    Soit 0.56*595 = 333,20

Donc si aujourd’hui je possède cette somme de 333 euros et 20 centimes, je deviens imposable, à condition que je remplisse la condition numéro 2.

Zakat El maal : Condition numéro 2

Cette condition n’est autre qu’une année se soit écoulée sans que l’argent ne soit descendu en dessous du seuil.

Dans mon exemple si ces 333,20 euros restent en ma possession pendant un an complet, je devrais la payer.

En revanche, si par exemple cet argent venait à baisser à 200 euros avant la fin de l’année, et que le taux de l’argent reste le même, la zakat ne sera plus obligatoire

Dernière étape: Calculer la zakat

Une fois que vous êtes imposable, divisez tout simplement votre épargne par 40. C’est le résultat qui sera le montant à reverser auxpersonnes ayants-droit à la zakat.*

Dans mon exemple 333,20  ÷ 40 = 8,33 Euros (Ce qui équivaut à 2,5%).
Vidéo explicative des étapes précédemment citées : https://www.youtube.com/watch?v=Fo64AiFtOK4
 

3- La législation musulmane a déterminé le nissab à la valeur équivalente de 85 grammes d’or. Par conséquent Dar El Fatwa déclare le nissab نسب à 3245 euros au premier Muharram 1438, seuil calculé sur la base du cours de l’or au 30 septembre 2016, publié par le site officiel de la Banque de France.

https://www.havredesavoir.fr/zakat-1438-le-nissab-fixe-a-3245-euros-en-france/

Nous implorons Allah Le Tout Puissant d’accepter nos bonnes œuvres et de nous couvrir de sa Miséricorde. Le Très Haut dit

sourate.7 الأعراف al-aʿrāf les Limbes verset.156

 وَرَحْمَتِي وَسِعَتْ كُلَّ شَيْءٍ فَسَأَكْتُبُهَا لِلَّذِينَ يَتَّقُونَ وَيُؤْتُونَ الزَّكَـاةَ وَالَّذِينَ هُم بِآيَاتِنَا يُؤْمِنُونَ

« Et Ma Miséricorde a embrassé toute chose. Je la prescrirai à ceux qui me craignent, s’acquittent de la Zakat زكاة et ont foi en Nos signes. »

warahmati wasieat kull shay' fasa'aktubuha lilladhin yattaqun wayutun alzzakaat walladhin hum biayatina yuminun

Paris, 1 de Muharram 1438
Union des Organisations Islamiques de France
Dar el Fatwa

Dieu seul connait الله وعلم Allah wa ealam

* Il n’est permis et valable de payer la zakât زكاة l'aumône légale qu’à ceux qui font partie des huit catégories que Allâh    اللّه Dieu l'Unqiue a citées dans le Qur’ân par Sa parole :

sourate 9  التوبة  at-tawba  le Repentir verset 60

إِنَّمَا الصَّدَقَاتُ لِلْفُقَرَاء وَالْمَسَاكِينِ وَالْعَامِلِينَ عَلَيْهَا وَالْمُؤَلَّفَةِ قُلُوبُهُمْ وَفِي الرِّقَابِ وَالْغَارِمِينَ وَفِي سَبِيلِ اللّهِ وَابْنِ السَّبِيلِ فَرِيضَةً مِّنَ اللّهِ وَاللّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
9.60. Les aumônes sont destinées aux pauvres, aux nécessiteux, à ceux qui sont chargés de recueillir ces dons et de les répartir, à ceux dont les cœurs sont à gagner, au rachat des captifs, aux endettés insolvables, à ceux qui se consacrent à la cause de Dieu et aux voyageurs démunis. C'est là un arrêt de Dieu, et Dieu est Omniscient et Sage.

 Innama alssadaqatu lilfuqara-i waalmasakeeni waalAAamileena AAalayha waalmu-allafati quloobuhum wafee alrriqabi waalgharimeena wafee sabeeli Allahi waibni alssabeeli fareedatan mina Allahi waAllahu AAaleemun hakeemun

 

1 Les miséreux (al-faqîr الفقير) : c’est celui qui ne trouve que moins de la moitié de sa suffisance, en matière de nourriture, d’habillement, de logement et de tout ce qui est indispensable en considérant ce qui est digne de lui.

2 Les pauvre (al-miskîn لمِسْكِينٌ) : c’est celui qui dispose de la moitié de sa suffisance mais n’en dispose pas en totalité, tel que celui qui a besoin de dix mais ne trouve que huit.

3 Ceux qui travaillent au service de la zakât زكاة l'aumône légale (al-`âmilôuna `alayhâ  آل أملونا إليها "tout ce qu'il peuvent esperer": ce sont ceux que le Calife خَلِيفَة  "successeur" , c’est-à-dire le Sultan سلطان "autorité ou souveraineté" , a désignés pour prendre les zakât زكاة l'aumône légale  auprès des gens possédant des biens, et à qui il n’a pas consacré de rémunération provenant de la trésorerie (baytou l-mâl (بيت المال «Maison d'argent» ).

4 Les nouveaux convertis dont le coeur est à raffermir (al-mou’allafatou qoulôubouhoum آل موالفاتو كولوبوهوم) : ce sont ceux dont la ferveur est encore faible parmi les musulmans, ce sont ceux qui sont entrés en Islam et n’ont pas encore lié une forte amitié avec les musulmans, il leur est donné alors une part de la zakât زكاة l'aumône légale pour que leur ferveur en l’Islam se renforce ; ou bien ce sont des gens qui étaient nobles dans leur peuple et l’on espère par cette donation que leurs semblables deviennent musulmans.

5 Les esclaves qui en ont besoin pour remplir leur contrat d’affranchissement (fi r-riqâb في الرقاب "dans le cou") : ce sont les esclaves avec qui leurs maîtres ont passé un contrat valable, selon lequel ils seront libres s’ils versent une certaine somme d’argent.

6  les endettés (al-ghârimôun الغرارمون ) : ce sont les endettés qui ont contracté des dettes pour exercer une activité licite ou bien pour quelque chose d’illicite mais se sont par la suite repentis. Il est une condition, pour qu’il soit permis de leur donner une part de la zakât زكاة l'aumône légale, qu’ils soient incapables d’honorer la dette et que la dette soit arrivée à échéance.

7 La signification de (fî sabîli l-Lâh في سبيل الله : sur le chemin de Dieu l'Unique) : ce sont les combattants bénévoles pour le jihâd et qui n’ont aucune part dans le poste du budget alloué aux soldats rémunérés sauf des biens du fay’فيء du trésor de guerre . Il leur est donné ce dont ils ont besoin pour faire le jihâd même s’il s’agit de riches, pour aider à la conquête.

8 Le voyageur qui n’a pas ce qui lui permet d’atteindre sa destination (‘ibnou sabîl  ابن سبيل ) : c’est le voyageur, ou celui qui veut voyager, qui est dans le besoin et n’a pas ce qui lui suffit pour son voyage ; il lui est alors donné une part de la zakât زكاة l'aumône légale à condition que son voyage ne soit pas illicite.

Il n’est pas permis de payer la zakât زكاة l'aumône légale à d’autres gens que ceux-ci, comme par exemple la payer pour la construction des écoles et des hôpitaux : et celui qui a fait cela, le versement de la zakât زكاة l'aumône légale sur ses biens n’était pas valable.

Il est une condition que celui qui reçoit la zakât زكاة l'aumône légale ne fasse pas partie de la famille (al-‘Al  أهل ) du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » c’est-à-dire des descendants de Hâchim, l’arrière grand-père du Prophète, ou de ceux de Al-MouTTalib, le frère de Hâchim.

Et il est une condition également que celui qui reçoit la zakât  زكاة l'aumône légale  ne soit pas riche grâce à des biens qu’il possède ou à une rémunération qu’il perçoit et qui lui est suffisante, et qu’il ne fasse pas partie de ceux qui sont à charge de celui qui paie la zakât, زكاة l'aumône légale comme par exemple le père, la mère et les enfants non pubères. Il est toutefois permis au père de payer la zakât زكاة l'aumône légale à ses enfants pubères pauvres s’ils remplissent les conditions.

si vous voulez vezrser votre zakat nous vous délivrerons un reçu

Rib mosquee association cultuelle et culturelle du pays thouarsais 1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.