vie de couple et de famille vos conseils

vie de couple et de famille vos conseils

Salam Alaykoum

Assalamu alaykoum السلام عليكم  que la Paix soit sur vous

Quand il est mention du Prophète Muhammad il est conseillé de dire :

ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) de Dieu soient sur lui

Nous n'avons pas la prétention de regler tous les problèmes de couples mais de vous aider à bien gerer et meieux vivre votre vie ensemble dans de bonnes conditions pas toujours évidentes.

Conseils pour une vie de couple heureuse, échapper à la routine dans le couple car, il n'y a rien de pire que l'usure d'un couple

Au début d'une histoire c'est toujours tout beau tout neuf, il n'y a aucun nuage à l'horizon … Puis très vite le couple est confronté à l'usure, le quotidien et les habitudes… Et il n'y a rien de pire que nos petites manies qui au fil du temps vont user notre partenaire

Ainsi à titre informatif une mauvaise habitude est bien plus aisée à prendre qu'une bonne habitude, et on peut constater en exemples : Le tube de dentifrice toujours ouvert, les chaussettes qui traînent au pied du lit, le placard de la cuisine mal fermé, la poubelle qui attend dans l'entrée ou encore votre tasse à café restée près du P.C… Bien entendu ce n'est pas un détail, c'est une accumulation de petites choses qui mettent en péril votre passion. Malgré tout il y a quand mêmes « LES CATASTROPHES » à éviter à tout prix.

Vous recherchez des idées ou des "conseils" pour améliorer votre vie de couple ?

Vous avez sûrement déjà deviné que le premier point sur lequel vous concentrer est d'améliorer la qualité de la communication entre vous : la plupart des difficultés que vous rencontrez est en effet liée à l'incompréhension, aux fausses interprétations, aux impressions erronées, au défaut d'indulgence et de tolérance.

Chacun des partenaires peut facilement veiller à ces "détails", car à la longue, ces malentendus conduisent tous les couples à se disputer pour... des futilités !

Un moyen de régler ces problèmes est de penser à vous mettre plus souvent à la place de votre aimé(e), .  Comprendre ses réactions, ses souffrances, ses erreurs et à éprouver les effets miraculeux de l'indulgence.

Bien des situations difficiles à la maison sont résolues comme par miracle, dès que votre partenaire sent un effort de compréhension et d'ouverture de votre part – plutôt qu'un jugement critique. Quand il / elle réalise que vous essayez de rencontrer ses "attentes" sans vouloir à tout prix imposer votre point de vue.

Quelques points non négligeables

Dévotion et Loyauté,  Soyez aimable, Responsables de la maison partage des tâches Respect envers sa famille et ses amis  Patience et soutien affectif Soutien mutuel Maison entretenue

La parole les meilleurs moyens de communication mais la parole douce pas violente !

 Travail et vie de couple : les problèmes récurrents

 Le travail se révèle comme une nécessité pour la plupart des couples désirant rehausser leur niveau de vie et par là même assurer un avenir meilleur pour leurs enfants. Pourtant, le désir de réussir dans la vie peut devenir de plus en plus grand à mesure que le temps avance. Les conjoints se laissent emporter par la passion du travail au point de ne plus trouver du temps libre pour s’occuper de leur vie sentimentale. Face à l’absence prolongée du mari à cause du travail, la femme sent le manque d’affection et commence à sombrer dans la nervosité et la dépression. Les hommes sont également nombreux à se plaindre de femmes dynamiques qui, au lieu de s’occuper d’eux, préfèrent s’investir dans leur vie professionnelle. Les conjoints n’ont plus le temps de s’occuper des enfants. La relation se résume aux coups de téléphones, même durant les week-ends lorsque le mari est en déplacement ou que la femme effectue des heures supplémentaires.

 Chaque crise de couple va venir révéler quelque chose : ce qui en est la souffrance, ce qui en est la richesse. On ne reproche souvent au conjoint que ce pour quoi on l'a choisi inconsciemment. Certaines ruptures sont là pour éviter de se connaître soi-même, connaissance ressentie comme trop douloureuse. Mais ces ruptures là entraînent dans des choix nouveaux du même type que le précédent. L'évènement intrinsèque ou extrinsèque va créer un déséquilibre dans le fonctionnement qui lui a précédé. Le couple va réagir en cherchant sa solution : ce qui nous est amené quand ils consultent, ou quand ils se plaignent dans leur entourage, c'est le symptôme : disputes, liaison, boisson, difficultés sexuelles, désir de rupture... c'est ce qui est sécrété par le couple pour faire face à l'évènement et qui nous révèle sa structure sous-jacente, ses enjeux, ses choix. 

C'est dire l'importance du symptôme choisi par le couple, car il est révélateur de ce qui fonde le couple et est en souffrance. Nous nous trouvons là au coeur des causes : en effet pourquoi tel couple est en crise dans telle circonstance, alors que tel autre évènement plus grave ne l'a pas mis en danger?

 Travail et vie de couple : comment les concilier ?

 Il est clair que la vie privée ne peut pas être dissociée de la vie de couple. Pour que la vie de couple soit heureuse, la conciliation de ses deux domaines importants de l’existence est plus que nécessaire. L’homme doit consulter l’avis de sa femme avant de s’engager dans un travail quelconque et inversement. En effet, les questions d’horaires irréguliers ou déplacements fréquents sont à discuter au préalable. Les conjoints doivent éviter que le travail empiète sur leur vie de couple et leur vie de famille. Il est également important de s’entraider à la maison en ce qui concerne les tâches ménagères et l’éducation des enfants. Les conjoints doivent savoir discuter mais surtout chercher ensemble des solutions aux problèmes relatifs au quotidien et leurs problèmes respectifs dans le travail. Consacrer un peu de temps à son partenaire et aux enfants durant le week-end est également important. C’est une bonne façon de cultiver l’amour afin qu’il résiste aux problèmes et aléas de la vie.

Respectez les différences de l'autre

Quand on s’aime, on a l’impression de ne faire qu’un, mais un couple c’est bel et bien deux personnes distinctes et différentes. Et ce n’est parce qu’on vit dans l’intimité l’un de l’autre qu’on devient pareils. Heureusement, car cela serait très ennuyeux de vivre avec son double ! Même très proche, de moi, l’autre, mon compagnon, ma compagne, ébranle mon équilibre psychique, mon image de moi, ma vision du monde, mes façons de chercher une réponse à mes besoins affectifs, mes attentes... Sa présence à mes côtés bouscule mes habitudes de vie et parfois, même ma culture. C’est dans l’ordre dans choses et c’est en respectant les différences de chacun qu’on devient vraiment unis. Néanmoins, il ne faut hésiter à dire ce qui vous dérange chez l’autre. En effet, s’il y a un mythe dévastateur sur les couples c’est bien celui-là : l'amour véritable c'est d'accepter l'autre tel qu'il est, sans chercher à le changer. Il est impossible d'accepter vraiment son conjoint inconditionnellement dans tout ce qu’il fait, tout ce qu’il dit. Si c’est ce que vous croyez, ne vous étonnez pas qu’il vous réponde systématiquement : "Tu n'as rien à dire car j'ai le droit d'être comme je suis". N’hésitez pas à confronter votre conjoint aux comportements qui vous dérangent ou que vous trouvez inappropriés. Dîtes les choses avec sincérité, calmement, ne remettez pas en question ce qu’il est, mais la manière dont il agit. Tenez-vous en à ses comportements et vous verrez qu’il fera rapidement l’effort de changer pour vous faire plaisir. Soyez vraie, ne trichez pas, ni avec lui, ni avec vous-même, c’est ce qui permet à un couple de demeurer vivant et d'évoluer ensemble... Savoir "mettre de l'eau dans son vin" c’est bien. Mais pas tout le temps ! Si vous vous mettez éternellement en cause, si vous vous pliez à tout, si vous êtes une championne des concessions, vous finirez par craquer. Pourquoi ? Parce que ce qui est accepté rationnellement ne l'est pas toujours au plus profond de soi. A force, un sentiment de frustration et d’injustice s'accumule au fil des années et un jour, c’est le clash. N’hésitez pas à signaler ce que vous concédez et à demander des concessions en échange. Dans un couple, la réciprocité est la règle numéro un à respecter.


Acceptez l'imperfection de votre relation

Vivre en couple, c’est aussi accepter les tensions dans le couple. Certes, on a tous envie de rapports harmonieux et on ne vit pas ensemble pour se quereller tous les jours mais les pointes d’agressivité sont nécessaires et inévitables dans la vie du couple. Deux personnes qui s'attirent et se choisissent pensent que l’autre va leur apporter tout ce dont elles rêvent, les combler. Mais cette attente est totalement irréaliste, il est inévitable que certains besoins ne soient pas satisfaits, que certaines attentes restent sans réponse. L'insatisfaction donne lieu à toutes sortes d'émotions : déception, peine, mécontentement, colère, rage, jalousie, ressentiment, douleur... C’est le lot de tous les couples, y compris, le vôtre. On s’imagine souvent connaître l’être aimé par cœur, le deviner, le sentir, le déchiffrer comme un livre ouvert. C’est une totale illusion. Si vous trouvez qu’il a un drôle de tête, l’air triste, préoccupé, n’en déduisez rien. Ne lui dîtes pas « il y a quelque chose qui ne va pas, je le sens ! ». Posez-lui plutôt la question : « Comment s’est passée ta journée ? ». Ne soyez pas continuellement à l'affût des sentiments et des préoccupations de votre compagnon, n’essayez pas d'agir pour correspondre à ses désirs (exprimés ou non). Car dans un système où la règle du jeu consiste à deviner, vous pouvez imaginer facilement la quantité d'imbroglios qui se produisent. Les déceptions se multiplient et l'ajustement est impossible à réaliser. La déception accumulée se transforme alors souvent en dépit et chacun perd confiance dans la possibilité d'une relation satisfaisante. En revanche, vous ne devez pas être la seule à faire des concessions.

Exprimez vos désaccords

Si vous êtres stressée ou perturbée, il faut éviter de s’en prendre à la personne qu’on a sous la main, c’est à dire son conjoint. La bonne attitude serait au contraire rendre son partenaire sensible à ce qui est important pour nous en lui racontant par le menu tout ce qu’on a enduré. On s’installe sur le canapé et on prend le temps de siroter un verre et de discuter. Exprimer ses sentiments et ses émotions à l’homme qu’on aime, quoi de plus naturel ? Pour y parvenir il est important de bien identifier ce qui nous dérange, ce qui nous peine, ce qui nous soucie. Sinon, il sera impossible pour l'autre de comprendre et éventuellement de trouver des solutions. Les accusations floues et les généralisations du genre "je n'aime pas comment tu es", "tu es toujours pareil" ne sont d'aucune utilité dans un échange dont le but est de mieux se comprendre. S'il y a une solution à chercher, elle devra donc reposer sur ce qui est vraiment important pour chacun des deux. C'est la seule façon pour que les deux soient satisfaits et que le couple en sorte amélioré. Il est également important d’être à son écoute. Pour que vos échanges soit fructueux, faites preuve d'ouverture. Laissez votre compagnon exposer son vécu tel qu’il le ressent, sans le juger. Si vous avez du mal à saisir son point de vue, interrogez-le sur les points qui vous semblent obscurs, invitez-le à vous dire ses vraies réactions, à les communiquer au complet, demandez-lui de vous expliquer comment il vit cette réalité... Il y a des problèmes qui se règlent dans un couple juste parce qu'on s'est senti compris. On ne demande souvent rien de plus à l'autre que de nous écouter et de comprendre notre point de vue

"Je me mets sous la protection de Dieu contre Satan le lapidé

أَعـوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيْـطانِ الرَّجيـم

." Acoûdhou bi-Llâhi mina Shaytâni r-rajîm.

 

 

"Si l’un de vous voit chez son frère, chez lui-même ou dans ses biens une chose qui lui plaise, qu’il invoque donc les bénédictions de Dieu car le mauvais œil est certes une vérité." Allâhoumma bârik calayhi.

 

اللّهُـمَّ بارِك عَلَـيه

"Ô Seigneur ! Il n’y a de chose facile que ce que Tu rends facile et si Tu le veux, Tu peux rendre la chose difficile facile." Allâhoumma lâ sahla illâ mâ jacaltahou sahlan, wa anta tajcalou-l-hazana idhâ shi'ta sahlan.

 

اللّهُـمَّ لا سَـهْلَ إِلاّ ما جَعَلـتَهُ سَهـلاً، وَأَنْتَ تَجْـعَلُ الْحَـزَنَ إِذا شِـئْتَ سَهـْلاً

"Ô Seigneur! Je suis Ton serviteur, fils de Ton serviteur et de Ta servante, mon toupet est dans Ta main. Ton jugement s’accomplit sur moi, Ton décret sur moi est juste. Par les noms qui T’appartiennent avec lesquels Tu T’es nommé, ou que Tu as révélés dans Ton Livre ou que Tu as enseignés à l’une de Tes créatures, ou bien que Tu as gardé secret dans Ta science de l’inconnu, je Te demande de rendre le Coran le printemps de mon cœur, la lumière de ma poitrine, la dissipation de ma tristesse et la fin de mes soucis. "

اللّهُـمَّ إِنِّي عَبْـدُكَ ابْنُ عَبْـدِكَ ابْنُ أَمَتِـكَ نَاصِيَتِي بِيَـدِكَ، مَاضٍ فِيَّ حُكْمُكَ، عَدْلٌ فِيَّ قَضَاؤكَ أَسْأَلُـكَ بِكُلِّ اسْمٍ هُوَ لَكَ سَمَّـيْتَ بِهِ نَفْسَكَ أِوْ أَنْزَلْتَـهُ فِي كِتَابِكَ، أَوْ عَلَّمْـتَهُ أَحَداً مِنْ خَلْقِـكَ أَوِ اسْتَـأْثَرْتَ بِهِ فِي عِلْمِ الغَيْـبِ عِنْـدَكَ أَنْ تَجْـعَلَ القُرْآنَ رَبِيـعَ قَلْبِـي، وَنورَ صَـدْرِي وجَلَاءَ حُـزْنِي وذَهَابَ هَمِّـي

Allâhoumma innî cabdouka, ibnu cabdika, ibnou amatika. Nâsiyatî bi-yadika. Mâdin fiyya houkmouka, cadlun fiyya qadâ'ouka. As'alouka bi-koulli smin houwa laka, sammayta bihi nafsaka, aw anzaltahou fî kitâbika, aw callamtahou ahadan min khalqika, aw ista'tharta bihi fî cilmi-l-ghaybi cindaka, an tajcala-l-qur'âna rabîca qalbî, wa nûra sadrî, wa jalâ'a houznî, wa dhahâba hammî.

CORAN sourate 30 AR Rum الروم« les romains –verset 21

.وَمِنْ آيَاتِهِ أَنْ خَلَقَ لَكُم مِّنْ أَنفُسِكُمْ أَزْوَاجاً لِّتَسْكُنُوا إِلَيْهَا وَجَعَلَ بَيْنَكُم مَّوَدَّةً وَرَحْمَةً إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ

21. Et c'en est un autre que d'avoir créé de vous et pour vous des épouses afin que vous trouviez auprès d'elles votre quiétude, et d'avoir suscité entre elles et vous affection et tendresse. En vérité, il y a en cela des signes certains pour ceux qui raisonnent.

21. Wa min ayatihi an khalaqa lakoum min anfousikoum azwajan litaskunou ilayha wa jaAala baynakum mawaddatan wa Rahmatan inna fI thalika laayatin liqawmin yatafakkaroun'.

La religion de l’Islam est venue avec la justice et a accordé à l’homme et à la femme chacun son juste droit. La femme ne subit pas d’injustice. Son honneur demeure sauf, ainsi que sa dignité et sa chasteté. L’Islam a fait que la femme soit pure, préservée d’être un objet de distraction et d’amusement pour les hommes injustes ou que son droit ne soit perdu.

Qu’elle soit épouse, mère ou sœur, l’Islam a accordé à la femme un rôle important au service de la société pour l’éducation des générations futures conformément à la guidée de la Loi et à la guidée du dernier de ses Messagers Muhammad ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  sur lui le salut et la paix

Notre religion confie l'autorité à l'homme mais cela ne signifie guère la dictature. L'Islam demande à la femme d'obéir à son mari mais lui donne pleine liberté de donner son avis à la maison et au sein de la famille. Il n'y a donc plus aucune question à poser au sujet de qui est meilleur pour détenir l'autorité.

Coran sourate nissa النساء les femmes verset 19

Ayez une bonne vie en commun avec ellesوَعَاشِرُوهُنَّ بِالْمَعْرُوفِ  wa Aashirouhounna bi al maAroufi

Le Messager de Dieu ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  sur lui le salut et la paix a fortement incité d’agir avec bienfaisance avec les femmes, ainsi il a dit :  

                                                                   « فاتقوا الله في النساء فإنكم أخذتموهن بأمانة الله »

 « Faites preuves de piété envers Allâh concernant les femmes car certes elles vous sont devenues licite par la loi de Dieu »

fataqou Allah fi al nisa' fa'iinakoum 'akhadhtoumouhouna bi'amanat Allah

rapporté par Mouslim, et il a dit aussi :                                       

Recommandez-vous d’agir en bien envers les femmes « استوصوا بالنساء خيرًا »  aistawsou bi al nisa' khyran

le couple a aussi en plus de son devoir de responsalibité mutuel un devoir de protecdtion  pour leur progéniture et leur voisinage.

Comment rester un couple uni lorsqu'on a un ou des  enfants?

Les enfants détruisent-ils la vie intime ?

L’arrivée d’un enfant  et pire, de plusieurs… serait un véritable tue-l’amour. Et si c’était l’inverse ? Devenir parent peut cimenter le couple. À condition qu’il se préserve un espace bien à lui.

L’arrivée de l’enfant est alors vécue comme un séisme, car « elle produit de l’altérité, de la différenciation. Pas seulement des parents par rapport à l’enfant, mais aussi des parents entre eux. Ils deviennent deux, un homme et une femme, un père et une mère. Ils ne forment plus une seule entité. Dès lors, le couple miroir vole en éclats ou menace de le faire ». Selon le psychanalyste Gérard Bonnet, « on se rend mieux compte aujourd’hui que l’arrivée d’un enfant est une épreuve, un pari. Ce qui signifie que l’on sait également que le lien va devoir se transformer si l’on veut poursuivre la route ensemble »

Lorsque l’on est parent, on consacre beaucoup de temps à son enfant, à gérer le quotidien et à tenter de concilier travail et famille. Il est d’ailleurs normal que les habitudes du couple changent à la naissance d’un enfant, car les responsabilités sont désormais plus grandes.

Les conjoints ne feront peut-être plus les activités qu’ils faisaient ensemble auparavant, du moins, pour un temps. Il est malgré tout important d’accorder du temps à son partenaire et à son couple.

voir un enfant en bas âge est souvent très prenant. Sans s’en apercevoir, certains parents peuvent alors laisser de côté leur relation amoureuse.

Pourtant, l’enfant a besoin de savoir que ses parents sont amoureux. D’abord, parce que cela lui fait comprendre qu’il n’est pas leur seule source de bonheur, ce qui serait une lourde responsabilité à porter pour lui.

Ensuite, la façon dont ses parents se traitent influencera sa vision de l’amour et ses futures relations amoureuses. Il n’est toutefois pas nécessaire de toujours s’embrasser et se cajoler devant l’enfant. En effet, il ressent l’affection et l’amour que ses parents se portent l’un l’autre dans leurs attitudes et leurs gestes.

 

Si vous avez un bébé, il n’est pas facile de le faire garder. Vous pouvez tout de même avoir de beaux moments à deux.

  • Dites à votre partenaire que vous l’aimez. Ce sont les mots les plus importants que vous pouvez lui dire.
  • Faites plaisir à l’autre (ex. : préparer le souper, lui apporter son petit-déjeuner au lit, etc.).
Prendre soin de votre couple ne demande pas plus d’argent ou de temps.
  • Fermez la télévision, la radio et votre téléphone pendant l’heure des repas. Vous aurez ainsi plus de temps pour vous parler.
  • Faites certaines tâches ensemble (ex. : laver la vaisselle, cuisiner, donner le bain à votre bébé, magasiner). Même si ce n’est pas très romantique ni amusant, vous serez ensemble et aurez du temps pour discuter.
  • Réservez-vous un moment pour discuter ensemble chaque jour, même si ce n’est que pendant quelques minutes (ex. : demander à l’autre comment il va, comment s’est passée sa journée, etc.).
  • Allez faire une promenade. Si votre enfant dort dans la poussette, vous pourrez profiter d’un moment agréable avec votre partenaire. Si votre bébé ne dort pas, mettez des livres et des jouets à sa disposition afin qu’il puisse s’occuper seul.
  • Réservez-vous des moments à deux lorsque votre enfant est couché pour souper en amoureux, regarder un film, jouer à un jeu, etc. Vous pouvez faire une sieste en après-midi en même temps que votre enfant. Ainsi, vous serez plus en forme pour profiter de votre soirée.
  • Écrivez une lettre ou des petits mots d’amour à votre partenaire. Vous pourriez lui dire pourquoi vous l’aimez et ce que vous ressentez pour lui. Comme les mots les plus simples suffisent lorsqu’ils viennent du coeur, il n’est pas nécessaire de savoir bien écrire pour le faire. Vous rappeler pourquoi vous êtes amoureux l’un de l’autre vous permettra de conserver un climat amoureux malgré le quotidien et d’avoir envie de partager des moments ensemble.
  • Montrez à votre partenaire que vous pensez à lui en posant des gestes simples et attentionnés. Par exemple, vous pouvez lui envoyer une blague par courriel, l’appeler à l’heure du dîner pour savoir comment il va, aller le chercher au travail, lui préparer son repas préféré, lui faire un cadeau ou lui offrir des fleurs.
Lors de vos moments en amoureux, essayez de parler le moins possible de votre enfant. Discutez plutôt de vous deux et de vos projets. Vous vous verrez ainsi comme un couple, et non seulement comme des parents.
  • Ayez des moments plaisants avec votre partenaire. Par exemple, vous pouvez jouer à un jeu, faire du sport, prendre un bain ou une douche ensemble, vous faire des massages, lire ensemble à haute voix. S’amuser et partager des centres d’intérêt favorisent d’ailleurs la formation de liens affectifs.
  • Profitez de toutes les occasions de manifester physiquement votre affection l’un pour l’autre. Les gestes amoureux simples et évidents sont d’ailleurs souvent oubliés. Par exemple, vous donner un vrai bec au moment du départ le matin, au retour du travail et avant de vous coucher le soir. Plusieurs couples ne le font que par habitude sans profiter de ces instants pour se rapprocher. Vous pouvez aussi vous tenir la main, vous masser les épaules, vous faire des câlins, etc. Le contact physique est plaisant et accroît les endorphines, des hormones qui font ressentir un bien-être et du bonheur.
  • N’accordez pas trop d’importance aux petites choses. Peut-être que vous ne pouvez pas accomplir toutes vos tâches, et c’est normal. Accorder du temps à votre relation de couple est tout aussi important, et même plus, que les autres éléments de votre liste de « choses à faire ». N’hésitez pas à remettre votre lessive à demain pour passer un moment agréable avec votre partenaire
  • Si vous avez un enfant âgé de 1 à 5 ans, en plus d’appliquer les suggestions précédentes, vous pouvez aussi considérer celles-ci.

  • Rendez-vous ensemble au travail si cela est possible. Si vos lieux de travail sont près l’un de l’autre, vous pouvez aussi dîner ensemble. Vous profiterez ainsi d’un moment paisible pour manger et discuter.
  • Allez au parc en famille. Pendant que votre enfant s’amuse dans les modules de jeux, vous pouvez, tout en le surveillant, discuter avec votre partenaire.
  • Encouragez de temps à autre votre enfant à jouer seul. Ainsi, il apprendra à se distraire par lui-même et à ne pas compter uniquement sur vous pour le divertir. Vous pourrez alors avoir des moments de discussion et de complicité même si votre tout-petit n’est pas loin.
  • Pour éviter les frais de gardiennage, vous pouvez demander à des amis qui ont un enfant s’ils peuvent garder le vôtre. Vous pourrez ensuite leur offrir de leur rendre le même service à une autre occasion.
  • Prévoyez des sorties avec votre partenaire. Commencez par de courtes périodes, à des heures où il n’y a pas de routine avec votre tout-petit. Par exemple, vos premières sorties peuvent avoir lieu pendant la journée, en dehors des heures de sieste (ex. : déjeuner en tête-à-tête au restaurant, randonnée à vélo, promenade à pied). Par la suite, vous pouvez partir plus longtemps ou encore sortir pendant la sieste ou en soirée. Votre enfant sera habitué et, plus que tout, il saura que vous reviendrez reposés et heureux.
  • Cultivez vos amitiés de couple. Il est bon aussi pour un couple de fréquenter ses amis de couple. Passer de bons moments avec des personnes pour qui l’amour a encore une place peut être réconfortant et inspirant.
  • Prévoyez une fin de semaine en amoureux ou quelques jours de vacances. Sachez toutefois qu’avant 5 ans, un tout-petit pourrait mal réagir à l’absence de ses parents en ayant un comportement plus difficile à leur retour. En effet, en bas âge, l’enfant ne comprend pas toujours pourquoi ses parents s’absentent pour une longue période.
    Si vous partez quelques jours en amoureux, voici ce que vous pouvez faire pour que votre tout-petit se sente rassuré en votre absence :
    – Faites-le garder chez vous afin qu’il soit dans un environnement familier. Si ce n’est pas possible, assurez-vous que votre tout-petit a sa doudou, son toutou ou tout autre objet de réconfort avec lui;
    – Assurez-vous que votre tout-petit connaît bien la personne qui le garde et qu’il a un bon lien avec elle;
    – Décrivez les routines de votre enfant à la personne qui le garde et demandez-lui qu’elle les suive

À retenir

  • Être des amoureux tout en étant de bons parents est tout à fait possible. Cultiver l’amour peut d’ailleurs se faire au quotidien.
  • Les moments agréables en couple constituent la base d’une relation amoureuse saine et durable. En plus, ils permettent de trouver plus facilement des solutions aux problèmes et aux conflits vécus par le couple.
  • L’amour qui vous unit à votre partenaire est un bon exemple pour votre enfant.

petites plaquettes que vous pouvez demander à votre Préfecture

Plaquette famille populations gouvernement

Plaquette gouvernement prefecture

 

MAINTENANT A VOS COMMPENTAIRES

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire