Pleurer pour l’Amour de Dieu.

Pleurer pour l’Amour de Dieu.

 

Pleurer pour l’Amour de Dieu.

D'après Nafi'* : Lorsque 'Abdallah Ibn 'Omar (que Dieu les agrée lui et son père) récitait ce verset 16 sourate 57 le Fer :

 -Le moment n'est-il pas venu pour les croyants que leurs coeurs se recueillent pour le Rappel de Dieu-, il pleurait au point d'être submergé par les pleurs.

(Rapporté par As Saraj et authentifié par l'imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol 6 p 300)

عن نافع قال : كان عبدالله بن عمر رضي الله عنهما إذا قرأ هذه الآية : ۩ { أَلَمْ يَأْنِ لِلَّذِينَ ءَامَنُوٓا۟ أَن تَخْشَعَ قُلُوبُهُمْ لِذِكْرِ ٱللَّهِ } يبكي حتّى يغلبه البكاء

رواه السراج و صححه الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ٦ ص ٣٠٠

εan Nafi' qal : kan 'Abdallah Ibn 'Omar radi Allah εanhouma 'iidha qara hadhih alayat « alam yani lilađiyna  'amanu۟ 'an taķchaƐa qouloubouhoum liđikri Allahi » yabki htta youghlibah albaka'

rawah As Saraj wa sahhah alhafiz Ibn Hajar fi Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba j 6 s 300

*Nafeh bin Abd al-Rahman bin Abi Na'im al-Laythi al-Kanani نافع بن عبد الرحمن بن أبي نُعيم الليثي الكناني l'un des dix récitants et imam du Qur'an القرآن  à al-Madina al-Nabawiy  مدنية رسول الله de la troisième classe après les Compagnons الصحابة alsahabat.

Dieu a dit dans la sourate n°57 Le Fer,  verset 16

de la période Médinoise qui occupe la 94è place dans l’ordre chronologique

قال الله تعالى :

سورة الحديد ١٦'

  ۩ أَلَمْ يَأْنِ لِلَّذِينَ ءَامَنُوٓا۟ أَن تَخْشَعَ قُلُوبُهُمْ لِذِكْرِ ٱللَّهِ وَمَا نَزَلَ مِنَ ٱلْحَقِّ وَلَا يَكُونُوا۟ كَٱلَّذِينَ أُوتُوا۟ ٱلْكِتَٰبَ مِن قَبْلُ فَطَالَ عَلَيْهِمُ ٱلْأَمَدُ فَقَسَتْ قُلُوبُهُمْ وَكَثِيرٌ مِّنْهُمْ فَٰسِقُونَ

 

alam yani lilađiyna  'amanu۟ 'an taķchaƐa qouloubouhoum liđikri Allahi wama nazala mina alĥaqi wala yakounua kâlađiyna outou  alKitaba min qablou faŤala Ɛalayhimou al'amadou faqasat qouloubouhoum wakathiyroun minhpum fasiqouna

Traduction rapprochée du sens du verset آية, ʾāya:

Le moment n'est-il pas venu pour ceux qui ont cru (eu foi), que leurs cœurs (rendu humble leurs esprits) s'humilient au rappel (l'évocation- message- souvenir) de Dieu et à ce qui est descendu (révélée) de la vérité[le Coran] ?, et de ne pas être semblables (pareils) à ceux qui ont reçu le Livre (Prescription) avant eux (les adeptes des Écritures précédentes)? (Ceux-ci trouvèrent) Le délai leur parut long (rallongé sur eux le temps) et leurs cœurs s'endurcirent. Beaucoup d'entre eux sont dépravés (pervers- pernicieux- méchants).

 « Le moment n'est-il pas venu pour les croyants que leurs cœurs se recueillent pour le Rappel de Dieu et devant ce qui est descendu de la vérité ? (*) ».

(*) C'est à dire : Le moment n'est-il pas venu pour les croyants que leurs cœurs s'adoucissent et se recueillent pour le Rappel de Dieu qui est le Coran et à la vérité avec laquelle le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) est venu et qu'ils se soumettent à ses ordres et qu'ils s'écartent de ses interdits ?

Il y a dans ce verset un encouragement pour les croyants vers le fait qu'ils se recueillent pour Dieu, pour Son Livre et pour la sagesse qu'Il a révélé.

Il y a également dans ce verset un encouragement pour les croyants à se rappeler l'exhortation divine et les règles de l'Islam « l’Obéissance volontaire à Dieu » à chaque instant et à faire leur introspection à ce propos.

Taysir al-Karim ar-Rahman fi Tafsir al-Qur’an'   تيسير الكريم الرحمن في تفسير القرآن de Cheikh Sa'di السعدي * p 840

*Savant, juriste, exégète, grammairien et poète 1889-1956.

D'après Abou Houreira *(que Dieu l'agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « Un homme qui a pleuré par crainte de Dieu ne rentrera pas dans le feu tant que le lait ne retournera pas dans la mamelle et ne se rassemble jamais de la poussière soulevée dans le sentier de Dieu et de la fumée de l'enfer ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1633 qui l'a authentifié et il a été également authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : لا يلج النار رجل بكى من خشية الله حتى يعود اللبن في الضرع ، ولا يجتمع غبار في سبيل الله ودخان جهنم

رواه الترمذي في سننه رقم ١٦٣٣ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي

εan 'abiin Hourairatradi Allah εanah qal Raçoul Allah salaa Allah εalayh wa salam : la yalij alnaar rajoul boukana min khashyat Allah hataa yaεud allaban fi aldire , wala yajtamie ghoubar fi sabil Allah wadikhan jahanam

 rawah alRarmadhi fi Sounounah raqam 1633 wa sahhouh wa sahhouh aydan alShaykh al'Albani fi tahqiq Sounan alTarmadhi

*'Abd al-Rahman ibn Sakhr ad-Dawsi  عبدالرحمن بن صخر الدوسي, ou Abu Hurayra,  أبو هريرةné entre 601 et 604 et mort entre 676 et 6792, célèbre sahabi,  صحابي compagnon du Prophète Muhammad sur lui le salut et la paix de Dieu

D'après Mou'awiya Ibn Hayda* (que Dieu l'agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y a trois personnes dont les yeux ne verront pas le feu (1): un œil qui a monté la garde dans le sentier de Dieu, un œil qui a pleuré par crainte de Dieu et un œil qui s'est abstenu des interdits de Dieu (2) ».

(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3326)

Abu Abd al-Malik Bahz ibn Hakim bin Mu’awiyah bin Haida al-Qushayri al-Basri.

أبو عبد الملك بهز بن حكيم بن معاوية بن حيدة القشيري البصري

 L'un des narrateurs du hadith parmi les sunnites et la communauté,

Il est né dans une famille qui s'intéresse à la connaissance, et il raconte le hadith prophétique sous l'autorité de son père, et son père raconte sous l'autorité de son grand-père et de ses frères Mahran, مهران  Muawiyah معاوية et Saeed, سعيد qui sont tous également des narrateurs. Son père est Hakim bin Mu’awiyah حكيم بن معاوية parmi les adeptes, et son grand-père Muawiya bin Haida معاوية بن حيدة est un compagnon.

Abu Dawood, al-Tirmidhi, al-Nasa’i, Ibn Majah et al-Bukhari l’ont racontés dans leurs mentions.

(1) C'est à dire le jour de la résurrection comme ceci est mentionné dans une autre version de ce hadith.

Le sens est que ces trois types de personnes seront très éloignés du feu et donc très proches du paradis

(2) C'est à dire qu'il n'a pas regardé ce que Dieu lui a interdit de regarder.

(Voir Fayd Al Qadir فيض القدير Abondance du Tout Puissant, hadith n°3518)

عن معاوية بن حيدة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ثلاثة لا ترى أعينهم النار : عين حرست في سبيل الله و عين بكت من خشية الله و عين كفت عن محارم الله

رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٣٢٦

εan Mou'awiya Ibn Hayda radi Allah εanah qal Raçoul Allah salaa Allah εalayh wasalam : thalathat la taraa 'aεyounouhoum alnaar : eayan harasat fi sabil Allah wa εayan bakat min khashyat Allah w εayan koufat εan maharim Allah

 rawah alTabarani wa hisnouh alAhaykh al'Albani fi sahih alTarghib wa alTarhib raqam 3326

sourate 17 الإسراء  al-isrāʾ le Voyage Nocturne verset 109

période Mecquoise qui occupe la 50è place dans l'ordre chronologique

وَيَخِرُّونَ لِلْأَذْقَانِ يَبْكُونَ وَيَزِيدُهُمْ خُشُوعًا  ۩

Et ils tombent sur leur menton, pleurant, et  (car) cela augmente leur humilité (leur révérence).

Wayaķirouna lil'ađqani yabkouna wayaziydouhoum ķouchouƐan

وكان النبي صلى الله عليه وسلم والصحابة والسلف الصالح يبكون في صلاتهم من خشية الله تعالى

Le Prophète, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui, ses compagnons et les justes prédécesseurs pleuraient dans leurs prières par crainte de Dieu tout-puissant

wakan alNabiu salaa Allah εalayh wa salam wa alsahabat wa al salaf al saalih yabkoun fi salatihim min khashyat Allah taεalaa.

Sourate 19 مريم Maryam Marie verset 58

De la période Mecquoise qui occupe la 44èplace dans l’ordre chronologique

أُو۟لَٰٓئِكَ ٱلَّذِينَ أَنْعَمَ ٱللَّهُ عَلَيْهِم مِّنَ ٱلنَّبِيِّۦنَ مِن ذُرِّيَّةِ ءَادَمَ وَمِمَّنْ حَمَلْنَا مَعَ نُوحٍ وَمِن ذُرِّيَّةِ إِبْرَٰهِيمَ وَإِسْرَٰٓءِيلَ وَمِمَّنْ  ۩

Voilà ceux que Dieu a comblés de faveurs, parmi les Prophètes, parmi les descendants d'Adam, et aussi parmi ceux que Nous avons transportés en compagnie de Noé, et parmi la descendance d'Abraham et d'Israël « Jacob »*, et parmi ceux que Nous avons guidés et choisis. Quand les versets (signes) du Tout Miséricordieux (Tout Puissant) leur étaient récités, ils tombaient prosternés en pleurant.

oula'ika alađiyna anƐama Allahou Ɛalayhim mina alNabiyina min đouriyati  Adama wamiman ĥamalna maƐa nouĥin wamin  đouriyati  Îbrahiyma wa'Îçra'iyla wamiman hadayna wâjtabayna îđa toutla Ɛalayhim ayatou alRaĥmani ķharou soujadan waboukiyan

*Jacob יעקבYa`aqob يعقوبYa’qūb : La Bible le connaît également sous le nom d’Israël. Au moment où il traverse le gué de Yabboq (Genèse Chapitre 32,  versets 22 à 29) et s'y bat avec un ange de Dieu qui lui dit : « Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israël ; car tu as jouté ( כִּי־שָׂרִית ) contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort. » Jacob (Israël) a 12 fils qui sont à l'origine des douze tribus d'Israël et une fille (Dinah דינה).

Il est rapporté du Prophète Muhammad (sur lui le salut et la paix de Dieu) qu'il pleurait parfois lors de ses prières et que "sortait de sa poitrine le bruissement des pleurs, tel une marmite qui  bouillait." (Abû Dâwûd (769), Nasâ'î (1199), Ahmad (15735) et d'autres). Il était aussi connu d'Abû Bakr qu'il était tellement sensible qu'il pleurait très souvent dans ses prières et que les autres l'entendaient.

Imam qui pleure en psalmodiant le Coran

https://www.youtube.com/watch?v=bxNoS6IPlmg

Puisse le Tout Miséricordieux nous pardonner de nos erreurs et de nos omissions

Le Modérateur Baudrier Gérard Ibrahim

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire