peut-on abroger la Parole de Dieu?

peut-on abroger la Parole de Dieu?

 

Salam سلام  Paix

Cohérence  et  Respect.

Nous voyons fleurir dans des émissions télévisées, des publications de presses diverses, dans les réseaux sociaux des questions qui demande non pas de réponse, au vue de la simplicité et de la cohérence du sujet, mais une part de respect et un minimum d’intelligence.

Il est souvent abordé dans ces débats souvent à sens unique (car pour certains  il y a refus total de comprendre  d’apprendre, et surtout d’admettre l’évidence)

Le sujet qui les fâchent est celui de  faire une abrogation de versets du Saint Coran qu’ils suggèrent de mettre en application au vue de notre temps de cette société qui n’est pas forcément la notre ni celle de beaucoup de personnes  de différentes approche soit religieuses ou philosophiques  etc, à travers le monde

Il serait utile de leurs rappeler que le  Saint Coran  continuité et parachèvement des Livres Monothéistes Saint : le  Zabur زبور  la Torah תּוֹרָה, « instruction » ; en grec ancien Νόμος Nomos  « Loi »  en arabe  التوراة , les « dits » Evangiles evangelium, du grec ancien εὐαγγέλιον / euaggélion, « bonne nouvelle » en arabe ‫إنجيل Anjil  est la Parole de Dieu l’Unique Allah Maître des Univers et du Temps. Qu’il n’est en pouvoir de personne, d’aucun humain à part Lui, le Créateur de toutes choses, de décider de ce qui est, de ce qui reste et de ce qui doit être changé, surtout concernant la Parole Divine.

Leurs en plaise, de croire ou de ne pas croire, c’est leurs libre choix mais le notre aussi d’accepter Cette Parole.

De quel droit leur est il venu de nous obliger à changer ou à demander à de hautes autorités religieuses, des ulémas عُلَماء pour les sunnites, des  Hodjatoleslam حجة الإسلام pour les chiites qui détiennent le ʿilm علم, la science le savoir, de changer, telles phrases, tels mots, telle, lettre du Saint Coran?

Si Abrogation (yamĥou  يَمْحُوا۟  effacer abolir faire disparaitre) (nançaķh  نَنسَخْ abroger, abolir, invalider, révoquer, suspendre, copier, recopier, transcrire, retranscrire, nous abrogeons) de versets ʾāyāt آيات, signe, miracle, commandement du Saint Coran  (il en fut de même pour les autres Ecriture des gens du Livre, اهل الكتاب  ahl al-Kitâb : les juifs, יהודי yehoudi, « judéen » يهودي  yahûdi, les chrétiens, Χριστιανόςkhristianos, disciples du Christ, المسيحيون  al masihiuwn, les Zoroastriens, الزرادشتية et de ceux dont nous ne connaissons pas l’histoire) il en est de la seule volonté du Tout Puissant et Miséricordieux Dieu l’Unique الله Allah  le Seul à en avoir ce pouvoir.

Sourate 13 الرعد ar-Raʿad, le Tonnerre verset 39.

Période Mecquoise, qui occupe la 96è place dans l'ordre chronologique.

يَمْحُو اللّهُ مَا يَشَاءُ وَيُثْبِتُ وَعِندَهُ أُمُّ الْكِتَابِ

Dieu abroge (efface) et confirme ce qu'Il veut, car Il détient l'Archétype éternel auprès de Lui.

Yamhou Allahu ma yashaou wa youthbitou wa Aindahou oummou al Kitabi.

 

Sourate 2 البقرة al-Baqara, la Vache  verset 106.

Période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique.

مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

Tout verset que Nous abrogeons ou que Nous faisons oublier aux gens, Nous le remplaçons aussitôt par un autre verset meilleur ou équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu A pouvoir sur toute chose?

Ma nansakh min ayatin aw nounsiha na/ti bikhayrin minha aw mithliha alam taAlam anna Allaha Aala koulli shay-in qadiroun

Accepter de modifier ne serais-ce, un iota de la Révélation Divine, va à l’encontre de l’étique religieuse, cela serait un offense à l’obéissance, que nous Lui devons en tant que croyant.

Il est temps que ces personnes s’initient à écouter,  à comprendre à apprendre  shama’ שָׁמַעְ en hébreu et non à suggérer avec impertinence, pour je ne sais quelle raison malsaine et de forcer des personnes à modifier des Textes Saint.

 Les juifs ne l’ont pas fait, les chrétiens ne l’on pas fait, les bouddhistes ne l’ont pas fait, ils ont juste avec les connaissances et l’intelligence morale de leurs savants appris avec le temps qu’il fallait en sorte donner  des explications  (Tafsir  تَفْسِير   interprétation pour l’Exégèse du Texte Sacré,  le  Saint Coran , de la Sunna Allah سُنَّةَ اللَّهِ  « règles de Dieu » de la Tradition du Prophète de la  سنة Sunnah par les أحاديث  ʾaḥādīṯ, ouvrir  des portes  à cette compréhension qui peut paraître pour certains difficile telle la Lecture قُرْآناً Qu’ran  et à en comprendre les sens Puissants dans le temps passés et présent.

Mathieu Chapitre 5 verset 17

Ne pensez pas que je sois venu abolir (abroger)la Loi ou les Prophètes ; je ne suis point venu abolir, mais accomplir.

Μὴ νομίσητε ὅτι ἦλθον καταλῦσαι τὸν νόμον ἢ τοὺς προφήτας: οὐκ ἦλθον καταλῦσαι ἀλλὰ πληρῶσαι.

Nolite putare quoniam veni solvere Legem aut Prophetas; non veni solvere, sed adimplere.

Le travail de tout à chacun croyant ou pas est de tout faire pour se respecter et non s’acharner à détruire l’autres dans des débats stériles perdu d’avance, et surtout de ne pas conduire dans l’erreur toutes personnes peut connaissance de la Lecture Divine quelque soit son obédience religieuse ou pas.

Puissions- nous dans se propos retrouver la réconciliation de la Parole avec l’autre tant attendue..

Salam سلام paix  Baudrier Gérard Ibrahim.

Je suggère par mes propos ces deux livres.

Les grands Thèmes du Coran par Jean Luc Monneret édition Dervy 2016

Lecture du Coran de Mohammed Arkoun édition  Albin Michel 2016

 

Attention il se peut que avec le lecteur facebook il y ait des mots inversés veuillez m’en excusez.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire