NOEL Jesus ʿĪsā (Jésus) عيسى : Jésus fils de Marie

NOEL Jesus ʿĪsā (Jésus) عيسى : Jésus fils de Marie

NOEL Jesus ʿĪsā (Jésus) عيسى : Jésus fils de Marie عيسى بن مريم

Jésus-Christ يسوع Isâ  chez les catholiques et chez les protestants), le Christ ou simplement Christ est le nom donné à يسوع Isâ Jésus de Nazareth par les chrétiens, qui le tiennent comme le Messie (χριστός / Christos en grec ancien), « l’oint du Seigneur » annoncé par l'Ancien Testament du judaïsme, mort et ressuscité* pour le salut des Hommes. Par les musulmans comme le Messie et Prophète de Dieu l’Unique Allahالله at-ta'a الطاعة

Ce que disent les chrétiens.

Noël est sans doute la plus connue des fêtes chrétiennes, célébrée dans la nuit du 24 au 25 décembre presque partout dans le monde, aussi bien par des croyants que des non croyants.

Pour les chrétiens, la fête de Noël (du latin natalis, "naissance", "nativité") célèbre le miracle de  la naissance de Jésus,  Fils de Marie, ʿĪsā ibn Maryam  عيسى بن مريم Jésus fils de Maryam ,  le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes.

La célébration de la naissance du Sauveur est précédée par un temps de préparation de quatre semaines. Cette période - appelée l’ "Avent" du latin adventus, "venue", "avènement" le 4° dimanche précédant Noël. dans le calendrier liturgique de l’Église catholique.

La naissance de Jésus  ʿīsā, عيسى est célébrée depuis des siècles dans la nuit du 24 au 25 décembre. Pourtant on ignore le jour et l’heure de la naissance de Jésus ʿīsā, عيسى . Le choix de cette date est sans doute en lien avec le solstice d’hiver, c’est-à-dire avec le retour du soleil. Les chrétiens donnant à cette période le sens de ce qui est pour eux la venue de la vraie lumière, celle du Christ. Al-Masih  المسيح le Messie

Ce que dit l'islam

.إِذْ قَالَتِ الْمَلآئِكَةُ يَا مَرْيَمُ إِنَّ اللّهَ يُبَشِّرُكِ بِكَلِمَةٍ مِّنْهُ اسْمُهُ الْمَسِيحُ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ وَجِيهاً فِي الدُّنْيَا وَالآخِرَةِ وَمِنَ الْمُقَرَّبِينَ

Coran 3al i'Imran .45.

.إِذْ قَالَتِ الْمَلآئِكَةُ يَا مَرْيَمُ إِنَّ اللّهَ يُبَشِّرُكِ بِكَلِمَةٍ مِّنْهُ اسْمُهُ الْمَسِيحُ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ وَجِيهاً فِي الدُّنْيَا وَالآخِرَةِ وَمِنَ الْمُقَرَّبِينَ

3.45. Un jour, Marie entendit les anges lui dire : «Ô Marie ! Dieu te fait l'heureuse annonce d'un Verbe émanant de Lui, qui aura pour nom le Messie, Jésus, fils de Marie. Il sera illustre dans ce monde et dans l'autre, et comptera parmi les élus de Dieu.
3.45. Ith qalati almala-ikatu ya maryamu inna Allaha yubashshiruki bikalimatin minhu ismuhu almaseehu AAeesa ibnu maryama wajeehan fee alddunya waal-akhirati wamina almuqarrabeena

Jésus, en grec Ἰησοῦς / Iēsoûs, vient de Yehoshua (hébreu : יהושע),  en arabe d’`Îsâ  عيسى ou jésus fils de Marie `عيسى بن مريم `Îsâ ibn Maryam à travers sa forme abrégée Yeshua (hébreu : ישע). Yeshua signifie « Sauveur » et Yehoshua est un nom théophore qui signifie : « Dieu (YHWH) sauve ». La Septante (rédigée en grec) utilise également le nom de Iesoûs pour désigner Josué, lieutenant de Moïse

Christ [kʁist] (du grec χριστός / christós) est la traduction du terme hébreu מָשִׁיחַ (mashia'h, dont dérive le nom français « Messie »), signifiant « l’oint [du Seigneur] », c’est-à-dire une personne consacrée par une onction divine. Les deux dernières lettres de Christ (st) ne sont généralement pas muettes ; elles se prononcent habituellement.

Les chrétiens attribuent ce nom à Jésus de Nazareth, qu'ils désignent par « Jésus-Christ » (souvent abrégé en « J.-C. » quand il s'agit de parler d'une date) ou simplement « le Christ »

Lieu de naissance  Né à Bethléem OU A Nazateh ?Ce que dit la tradition chrétienne

Historiquement, ni l'année ni le jour de la naissance de Jésus de Nazareth ne sont connues. Les Évangiles ne donnent aucune précision quant à la date de sa naissance.ils se contentent de dire qu'elle s'est déroulée dans telles ou telles circonstances.

Pour l'apôtre Luc, Jésus nait dans une étable à Bethléem, pendant un recensement romain de la Judée. Sa mère Marie et son époux, Joseph, ont fait le déplacement à Bethléem, pour se faire recenser

Dans l’Évangile selon Matthieu, il est dit qu'après la naissance de Jésus, Marie et Joseph s'installent à Nazareth.

Depuis le 4e siècle, l’Eglise a pris l’habitude de fêter la naissance de Jésus le 25 décembre

Ce que la science nous apprend Aujourd'hui, les experts s'accordent à dire que Jésus n'est pas né en décembre de l'Anno Domini, cette année précédant l'an I.Selon les historiens, le recensement de la Judée dont parle Luc est forcément celui effectué sous les ordres de Quirinius, alors gouverneur romain de Syrie. Or l'historien antique Flavius Josèphe situe précisément le recensement de Quirinius en l'an 6 après JC.  Sa vraie date de naissance, calculée grâce à des calculs astronomiques, correspondrait plus vraisemblablement à la fin septembre de l'an - 7.      Naissance de Jésus le lundi 29 septembre -2 à Bethléem. Ou Nazateh   Il est donc fort probable que l’apôtre Luc se soit trompé, et que la naissance de Jésus ne soit pas liée du tout au recensement se déroulant à Bethléem.

Dans son dernier livre sur la vie de Jésus, publié en novembre dernier, le pape Benoît XVI reconnaît que Jésus ne serait pas né en l'an 0.

 Nativité de Jésus  Fixation de la fête La naissance de Jésus — la « Nativité » — est traditionnellement fêtée le 25 décembre, à Noël, mais cette date est entièrement conventionnelle, et n'a rien d'un « anniversaire ». Elle aurait été fixée dans l'Occident latin au IVe siècle, possiblement en 354, pour coïncider avec la fête romaine du Sol Invictus, célébrée à cette date à l'instar de la naissance du dieu Mithra, né un 25 décembre; le choix de cette fête permettait une assimilation de la venue de Jésus le fils de Marie né d’un iracle de Dieu l’Unique (il lui a insufflé son Verbe « le Kalame) - « Soleil de justice » - à la remontée du soleil après le solstice d'hiver. Avant cette date, la Nativité était fêtée le 6 janvier et l'est encore par la seule Église apostolique arménienne, alors que l’Église catholique romaine y fête aujourd’hui l’Épiphanie ou Théophani

Selon la tradition catholique, c'est le pape Libère qui, en 354, aurait institué la fête de la Nativité à Rome le 25décembre, date du Natalis Invicti. Beaucoup de dates étaient proposées pour la naissance de Jésus « l’envoyé de Dieu le )et il est admis que la popularité des fêtes de Mithra au solstice d'hiver dans l'Empire romain ait joué un rôle dans le choix de la date.

Coran sourate 3  آل عمران al i'Imran  la famille d'Imran verset 42

.وَإِذْ قَالَتِ الْمَلاَئِكَةُ يَا مَرْيَمُ إِنَّ اللّهَ اصْطَفَاكِ وَطَهَّرَكِ وَاصْطَفَاكِ عَلَى نِسَاء الْعَالَمِينَ

3.42. Et les anges de dire : «Ô Marie ! Dieu, en vérité, t'a choisie, t'a purifiée et t'a préférée à toutes les femmes de l'Univers.
3.42. Wa-ith qalati almala-ikatu ya maryamu inna Allaha istafaki watahharaki waistafaki AAala nisa-i alAAalameena

.

ATTENTION LES CADEAUX DE Noel et la fête actuellement pratiquée n’a rien à voir avec la vrais notion de la naissance de du Prophète Jésus

D'après la tradition, les « Rois mages » allèrent adorer Jésus et lui apporter des cadeaux peu après sa naissance : or, encens et myrrhe.

Dans le monastère Saint-Paul du Mont Athos se trouve un reliquaire en or du XVe siècle qui contiendrait ces fameux cadeaux (sous forme de petites plaquettes). Il fut donné au monastère au XVe siècle par Mara, fille du prince serbe Georges Vracovics (1428-1456), épouse du sultan ottoman Murat II et marraine de Mehmet II, le conquérant de Constantinople. Il aurait fait partie des reliques conservées au palais de Constantinople et vénérées depuis le IVe siècle.

 

 Signification du nom Christ (du grec χριστός / christós) est la traduction du terme hébreu Messie, signifiant « l’oint [du Seigneur] », c’est-à-dire une personne consacrée par une onction divine. Les deux dernières lettres de Christ (st) ne sont pas muettes. Elles se prononcent.

Traditionnellement, la fête de Noël est la solennité de la nativité de Jésus-Christ, la fête commémorative chrétienne de la naissance de Jésus de Nazareth qui, d'après les Évangiles selon Luc et selon Matthieu serait né à Bethléem. Les historiens hésitent pour leur part entre Bethléem et Nazareth sans qu'une des hypothèses parvienne à s'imposer.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc - Chapitre 2

01 En ces jours-là, parut un édit de l’empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre –
02 ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. –
03 Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville d’origine.
04 Joseph, lui aussi, monta de Galilée, depuis la ville de Nazareth, vers la Judée, jusqu’à la ville de David appelée Bethléem. Il était en effet de la maison et de la lignée de David.
05 Il venait se faire recenser avec Marie, qui lui avait été accordée en mariage et qui était enceinte.
06 Or, pendant qu’ils étaient là, le temps où elle devait enfanter fut accompli.

07 Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune

en latin

1 Factum est autem in diebus illis exiit edictum a Caesare Augusto ut describeretur universus orbis. 2 Haec descriptio prima facta est praeside Syriae Cyrino. 3 Et ibant omnes ut profiterentur, singuli in suam civitatem. 4 Ascendit autem et Ioseph a Galilaea de civitate Nazareth in Iudaeam civitatem David, quae vocatur Bethleem, eo quod esset de domo et familia David, 5 ut profiteretur cum Maria desponsata sibi, uxore praegnate 6 Factum est autem cum essent ibi, impleti sunt dies ut pareret, 7 et peperit filium suum primogenitum et pannis eum involvit et reclinavit eum in praesepio, quia non erat eis locus in diversorio.

en grec

1εγενετο δε εν ταις ημεραις εκειναις εξηλθεν δογμα παρα καισαρος αυγουστου απογραφεσθαι πασαν την οικουμενην …

:2αυτη η απογραφη πρωτη εγενετο ηγεμονευοντος της συριας κυρηνιου …

3και επορευοντο παντες απογραφεσθαι εκαστος εις την ιδιαν πολιν …

4ανεβη δε και ιωσηφ απο της γαλιλαιας εκ πολεως ναζαρεθ ναζαρετ εις την ιουδαιαν εις πολιν δαυιδ δαβιδ ητις καλειται βηθλεεμ δια το ειναι αυτον εξ οικου και πατριας δαυιδ δαβιδ …

:5απογραψασθαι συν μαριαμ τη μεμνηστευμενη αυτω γυναικι ουση εγκυω …

6εγενετο δε εν τω ειναι αυτους εκει επλησθησαν αι ημεραι του τεκειν αυτην …

7και ετεκεν τον υιον αυτης τον πρωτοτοκον και εσπαργανωσεν αυτον και ανεκλινεν αυτον εν τη φατνη διοτι ουκ ην αυτοις τοπος εν τω καταλυματι …

Évangile selon Matthieu chapitre 2

01 Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem
02 et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
03 En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui.
04 Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ.
05 Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète :
06 Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. »
en latin
1Cum autem natus esset Iesus in Bethlehem Iudaeae in diebus Herodis regis, ecce Magi ab oriente venerunt Hierosolymam 2 dicentes: "Ubi est, qui natus est, rex Iudaeorum? Vidimus enim stellam eius in oriente et venimus adorare eum". 3 Audiens autem Herodes rex turbatus est et omnis Hierosolyma cum illo; 4 et congregans omnes principes sacerdotum et scribas populi, sciscitabatur ab eis ubi Christus nasceretur. 5 At illi dixerunt ei: "In Bethlehem Iudaeae. Sic enim scriptum est per prophetam: 6 "Et tu, Bethlehem terra Iudae, nequaquam minima es in principibus Iudae; ex te enim exiet dux, qui reget populum meum Israel".
en grec
1 του δε ιησου γεννηθεντος εν βηθλεεμ της ιουδαιας εν ημεραις ηρωδου του βασιλεως ιδου μαγοι απο ανατολων παρεγενοντο εις ιεροσολυμα
2λεγοντες που εστιν ο τεχθεις βασιλευς των ιουδαιων ειδομεν γαρ αυτου τον αστερα εν τη ανατολη και ηλθομεν προσκυνησαι αυτω …
3ακουσας δε ηρωδης ο βασιλευς εταραχθη και πασα ιεροσολυμα μετ αυτου …
4και συναγαγων παντας τους αρχιερεις και γραμματεις του λαου επυνθανετο παρ αυτων που ο χριστος γενναται …
5οι δε ειπον αυτω εν βηθλεεμ της ιουδαιας ουτως γαρ γεγραπται δια του προφητου …
6και συ βηθλεεμ γη ιουδα ουδαμως ελαχιστη ει εν τοις ηγεμοσιν ιουδα εκ σου γαρ εξελευσεται ηγουμενος οστις ποιμανει τον λαον μου τον ισραηλ …
 
Evangile selon St Matthieu et la mère de Jésus
Evangile selon St Matthieu et la mère de Jésus
Evangile selon St Matthieu et la mère de Jésus

Date imprécise

La majorité des historiens retiennent comme la plus vraisemblable la naissance à la fin du règne d'Hérode Ier le Grand (avant 4 av. J.-C.), tradition présente dans les deux évangiles de l'enfance considérés comme littérairement indépendants. Ils rejettent le récit du recensement de Quirinius en Luc 2, historiquement invraisemblable du fait de l'inexactitude chronologique concernant son unique mandat, mais également pour plusieurs autres raisons :

  • Si Auguste ordonna des recensements de tous les citoyens romains en -28, -8 et 14, il n'existe aucune trace d'un recensement qui aurait concerné tous les habitants de l'Empire, ni qui leur aurait demandé de retourner dans la ville de leurs ancêtres
  • Le seul recensement connu de Quirinius ne concernait que la Judée (où se trouve Bethléem), et non la Galilée (où se trouve Nazareth) qui n'était pas alors sous juridiction romaine directe, et avait son propre dirigeant, le tétrarque Hérode Antipas. Ce recensement régional par Quirinius s'est déroulé à fin d'imposition en Judée - et non en Galilée où aucun impôt ne fut levé par les Romains du vivant de Jésus - vers 6 ou 7 de notre ère. En outre, une autre tradition attribue d'ailleurs ce recensement local à Sentius Saturninus qui gouverne la région à partir de l'an 8, ce qui semble plus vraisemblable.

Article détaillé : Date de naissance de Jésus.

Les dates retenues concernant l'année de naissance de Jésus peuvent osciller entre -9 et -2. Les Évangiles selon Matthieu et selon Luc la situent sous le règne d'Hérode le Grand dont le long règne s'achève en 4 avant notre ère. L'estimation généralement retenue par les historiens actuels va de 7 à 5 avant notre ère.

Il est paradoxal que Jésus de Nazareth puisse être né « avant Jésus Christ » : l'origine de l'ère commune est en effet censée être la naissance du Christ. Mais ce début de l'ère chrétienne (l'Anno Domini), qui ne s'est imposé progressivement en Europe qu'à partir du Ier millénaire, a été fixé d'après les travaux du moine Denys le Petit réalisés au VIe siècle, à présent erronés et, si le calendrier historique a été précisé depuis, son origine conventionnelle n'a pas été modifiée.

Les Églises orthodoxes fêtent quant à elles Noël le 25 décembre du calendrier qu'elles suivent (calendrier julien ou grégorien) et le baptême du Christ le 6 janvier.

Assurément , Jésus paix sur lui est né sans père , une naissance au-delà du naturel , mais cela ne représente en aucun cas un trait de divinité , car si on fait un pas en arrière , tout les animaux , oiseaux , insectes , et même les microbes et bactéries , Dieu les a créé sans père ni mère .
De même ,notre père Adam a été créé sans père ni mère ! Cette naissance est bien plus prodigieuse que celle de Jésus , devrait on pour cela considérer que Adam (paix sur lui) est un être divin ?
D'ailleurs Dieu l'Unique  dit

 Coran sourate al i'Imran 3.verset 59

.إِنَّ مَثَلَ عِيسَى عِندَ اللّهِ كَمَثَلِ آدَمَ خَلَقَهُ مِن تُرَابٍ ثِمَّ قَالَ لَهُ كُن فَيَكُونُ

3.59. Pour Dieu, l'origine de Jésus est similaire à celle d'Adam. Dieu l'a créé d'argile, puis lui a dit : «Sois !» et il fut.
3.59 . Lo! the likeness of Jesus with Allah is as the likeness of Adam . He created him of dust , then He said unto him : Be! and he is .
3.59. Inna mathala AAeesa AAinda Allahi kamathali adama khalaqahu min turabin thumma qala lahu kun fayakoonu


Et si on nous dit : Jésus a reçu l'esprit de Dieu , on répond Adam l'a aussi reçu :
  Coran sourate al Hirj15. versets 29-30

.فَإِذَا سَوَّيْتُهُ وَنَفَخْتُ فِيهِ مِن رُّوحِي فَقَعُواْ لَهُ سَاجِدِينَ

15.29. Lorsque Je lui aurai donné sa forme et insufflé en lui de Mon Esprit, vous vous jetterez devant lui et vous vous prosternerez !»
15.29. Fa-itha sawwaytuhu wanafakhtu feehi min roohee faqaAAoo lahu sajideena

.فَسَجَدَ الْمَلآئِكَةُ كُلُّهُمْ أَجْمَعُونَ

15.30. Tous les anges se prosternèrent ,
15.30. Fasajada almala-ikatu kulluhum ajmaAAoona

  L'appellation « esprit de Dieu » signifie simplement que Jésus avait reçu cet esprit qu'Adam a reçu .

La raison de cette naissance est d'en faire un prodige pour les hommes, afin qu'il sachent que Dieu est capable de tout , Mariam étonnée devant le fait qu'elle aie un enfant sans père :
«Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m'a touchée, et je ne suis pas prostituée ? » Sourate Mariam
Se voit répondre par l'ange Gabriel :
«Ainsi sera-t-il ! Cela M'est facile, a dit ton Seigneur ! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C'est une affaire déjà décidée» . Sourate Mariam .

D'ailleurs le fait de créer Jésus sans père n'est qu'un tout petit prodige comparé à la création des cieux et de l'univers :
« La création des cieux et de la terre est quelque chose de plus grand que la création des gens. Mais la plupart des gens ne savent pas. » Coran 40 sourate GHAFIR  verset .57

.لَخَلْقُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ أَكْبَرُ مِنْ خَلْقِ النَّاسِ وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ

40.57. La création des hommes est bien peu de chose comparée à celle des Cieux et de la Terre, mais la plupart des hommes ne s'en doutent guère.
40.57. Lakhalqu alssamawati waal-ardi akbaru min khalqi alnnasi walakinna akthara alnnasi la yaAAlamoona

 

 1.2 Jésus est il réellement né le 25 décembre ?

En 375 A.V., l'Église de Rome sous le Pape Julius 1 annonça que la date de naissance du Christ fût "découvert" être le 25 décembre. Cette « découverte » fut acceptée par les chrétiens , et depuis le 25descembre est Noël . Cependant le 25 décembre n'est autre que la date de naissance de Mithra , une divinité païenne très répandue à Rome , l'annonce faite par l'église visait tout simplement à « réconcilier » entre le christianisme et le paganisme , et amener ainsi les païens convertis de force à accepter plus facilement de fêter l'anniversaire de Jésus , puisqu'il leur est égal que ce soit Jésus ou Mithra du moment qu'ils célèbrent leur fête habituelle du 25 décembre . Maintenant si on désire situer plus précisément cette naissance , on pourrait se baser sur les circonstances de la naissance de Jésus , au moment ou Marie eut les douleurs de naissance :

 

Coran SOURATE Maryam VERSET 23-24-25


.فَأَجَاءهَا الْمَخَاضُ إِلَى جِذْعِ النَّخْلَةِ قَالَتْ يَا لَيْتَنِي مِتُّ قَبْلَ هَذَا وَكُنتُ نَسْياً مَّنسِيّاً

19.23. Puis, saisie par les douleurs de l'accouchement, elle s'adossa au tronc d'un palmier en s'écriant : «Plût à Dieu que je fusse morte et oubliée bien avant cet instant !»
19.23. Faajaaha almakhadu ila jithAAi alnnakhlati qalat ya laytanee mittu qabla hatha wakuntu nasyan mansiyyan

.فَنَادَاهَا مِن تَحْتِهَا أَلَّا تَحْزَنِي قَدْ جَعَلَ رَبُّكِ تَحْتَكِ سَرِيّاً

19.24. Une voix l'appela alors de dessous d'elle : «Ne t'afflige point ! Ton Seigneur a fait jaillir un ruisseau à tes pieds.,
19.24. Fanadaha min tahtiha alla tahzanee qad jaAAala rabbuki tahtaki sariyyan

.وَهُزِّي إِلَيْكِ بِجِذْعِ النَّخْلَةِ تُسَاقِطْ عَلَيْكِ رُطَباً جَنِيّاً

19.25. Secoue vers toi le tronc du palmier, il en tombera sur toi des dattes mûres et succulentes.
19.25. Wahuzzee ilayki bijithAAi alnnakhlati tusaqit AAalayki rutaban janiyyan

Il est évident que des dattes fraîches et mures ne peuvent se trouver en plein hiver , au mois de décembre , ni même une source d'eau facilement buvable dans une période ou le froid est plutôt glacial . On peut on déduire que la naissance eut lieu plutôt vers le mois d'août ou septembre , période ou les dattes ont mûri .

Correction de la date naissance de jesus

Jour de sa naissance

La détermination du jour de la naissance a également une importance symbolique, et le 25 mars, jour de l'équinoxe de printemps, souvent considéré comme le jour de la création du monde, est envisagé comme celui de la conception, de la mort ou de la résurrection de Jésus).

Cependant dès la première attestation qui témoigne d'une recherche de la fixation de la date de naissance de Jésus, il apparait une disparité selon les communautés chrétiennes. Ce premier témoignage vient de Clément d'Alexandrie qui rapporte la situation à Alexandrie où, à la fin du IIe ou au début du IIIe siècle, certains évoquent le vingt-cinquième jour de Pachon (20 mai) ou le vingt-quatrième ou vingt-cinquième jour de Pharmouti (19 ou 20 avril) tandis que les Basilidiens célèbrent, eux, le baptême de Jésus correspondant à une naissance symbolique, le quinzième jours du mois de Tybi, ou encore le onzième (10 ou 6 janvier). Clément lui-même avance une date qui correspond au 18 novembre -3,

Une tradition également ancienne, rapportée un peu plus tard par Hippolyte de Rome situe la naissance de Jésus mercredi au début du mois d'avril, précisément un mercredi 2 avril. Cette date plaçant la naissance de Jésus au printemps fait peut-être écho à une tradition judéo-chrétienne d'origine sacerdotale basée sur le calendrier du Livre des Jubilés dont Hippolyte aurait connaissance.

Par ailleurs, suivant un passage du De Pascha Computus, rédigé en Afrique en 243, Jésus est né le mercredi V des calendes d'avril, soit le 28 mars : cela correspond au quatrième jour après Pascha - date que l'auteur retient pour dater la Passion et premier jour de la création correspondant à l'équinoxe de printemps - et cela coïncide avec la création du soleil, permettant une assimilation du Christ au « Soleil de justice » une prophétie de Malachie. Ce texte montre l'existence d'une natalis solis iustitiae plus de trente ans avant la natalis solis invicti romaine.

La date historique de la naissance de Jésus est donc à fixer quelques années auparavant"

Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie (2,1-2). Publius Sulpicius Quirinius était chargé de la politique romaine au Proche Orient dès l'an 12 avant notre ère. Comme gouverneur de la Syrie, nous le connaissons pour avoir effectué le recensement de la Palestine en l'an 6 après Jésus Christ, soit dix ans après la mort d'Hérode le Grand et donc dix ans au moins après la de Jésus. Un recensement de Quirinius, qui aurait eu lieu avant la mort d'Hérode et l'année de la naissance de Jésus, nous est inconnu.

lecture de saint coran par ce verset dans sourate 19  مريم  Marya Marie verset  25:


.وَهُزِّي إِلَيْكِ بِجِذْعِ النَّخْلَةِ تُسَاقِطْ عَلَيْكِ رُطَباً جَنِيّاً

19.25. Secoue vers toi le tronc du palmier, il en tombera sur toi des dattes mûres et succulentes.
19.25. Wahuzzee ilayki bijithAAi alnnakhlati tusaqit AAalayki rutaban janiyyan

Les chrétiens ont sans doute tord de célebrer la naissance du Prophète  Jésus  la veille dU 25décembre?  les chercheurs scientifiques et astronomes confirment ce que dit le Saint Coran ,jésus est né PROBABLEMENT  vers le 17 juin et non pas le 25décembre voir le lien:
http://www.dailymail.co.uk/sciencete...cientists.html

il ne faut pas oublier que la bible dit que Hérode le roi  voulais tuer le bébé( Jésus) Sa mère  Maryam (MARIE) s'est enfuit avec Joseph son fiancé en Egypte alors que Hérode est mort 4 ans avant la naisance de jésus on a fixé le début de l'ère chrétienne en l'an 754 de la fondation de Rome alors qu'Hérode le Grand, on le sait, est mort en l'an 750 de la fondation de Rome soit en 4 av. J.-C.

La fondation de Rome décrit les aspects historiques de la naissance de la ville de Rome au cours du VIIIe siècle avant J.-C.

Les recherches historiques et archéologiques récentes renouvellent la représentation de l'origine de la ville et mettent souvent à mal le récit traditionnel que les auteurs antiques en ont laissé.

D'après la légende latine, Romulus fonda la ville de Rome à l'emplacement du Mont Palatin sur le Tibre le .

C'est à partir de cette date fictive que les Romains comptèrent les années. Cette convention nécessitait une justification légendaire pour en affirmer le caractère sacré ; deux narrations sont connues à travers la littérature gréco-latine sur le récit de cette fondation :

  • Tite-Live (-59 ; 17) écrivit une histoire de Rome : Ab Urbe condita (AUC), qui en latin signifie « depuis la fondation de la ville ».
  • Denys d'Halicarnasse (années -50). L'anniversaire du jour de la fondation de Rome était célébré le 21 avril (fête des Parilia). L'année retenue par les Romains et par les historiens modernes est -753, date proposée par Tite-Live, malgré quelques propositions alternatives
  • L'archéologie a montré que le site de Rome a été occupé dès le Xe siècle av. J.-C.. Le site de Rome n'est alors qu'un ensemble de villages de pasteurs, répartis sur les collines entourant la dépression du forum romain.

Hérode Ier le Grand (en hébreu הורדוס הגדול), fils d'Antipater, est né à Ascalon en 73 av. J.-C. et mort à Jéricho en 4 av. J.-C. Il est roi de Judée de 37 av. J.-C. à sa mort en 4 av. J.-C.

son fils et successeur Hérode Archélaos (ou Archélaüs ou Archélas), fils aîné d'Hérode le Grand, gouvernait la Judée, la Samarie et l'Idumée de 4 av. J-C. à 6 après J.-C., avec le titre d'Ethnarque (voir note plus bas)

Généalogie des descendants d'Hérode Ier le Grand. Pour les Hérodiens en tant que secte ou parti du 1er siècle

  https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9alogie_des_H%C3%A9rodiens

sucesseur

Philippe le Tétrarque appelé simplement Philippe (II) ou parfois Hérode Philippe est le fils d'Hérode le Grand avec Cléopâtre de Jérusalem, cinquième épouse du roi de Judée Hérode le Grand

Il régna avec le titre de tétrarque, de -4 à 34 sur les districts du nord (Transjordanie)

sucesseur

Agrippa Ier (en latin : Marcus Julius Agrippa), parfois appelé Hérode Agrippa, né vers 10 av. J.-C. et mort à Césarée vers 44, est un prince hérodien qui est le dernier roi juif de Judée. Petit fils d'Hérode Ier le Grand, fils d'Aristobule IV et de Bérénice, nièce d'Hérode Il meurt  peut-être empoisonné - en 44.

Citation dans l'évangile attribué à Matthieu

Archélaos  ( fils aîné d'Hérode le Grand, gouvernait la Judée, la Samarie et l'Idumée de 4 av. J.-C. à 6 apr. J.-C., avec le titre d'Ethnarque " monarque sur un groupe ethnique homogène ou sur un royaume hétérogène. Le mot est issu des mots grecs signifiant « nation » (έθνος) et « chef » (άρχων). ". ) est mentionné dans le récit de l'enfance de Jésus écrit à la fin du 1er siècle et probablement ajouté à l'évangile attribué à Matthieu au 4e siècle .

Matthieu 2, 22.

22- Mais, ayant appris qu'Archélaüs régnait sur la Judée à la place d'Hérode, son père, il craignit de s'y rendre ; et, divinement averti en songe, il se retira dans le territoire de la Galilée,

en grec: Ἀκούσας δὲ ὅτι Ἀρχέλαος βασιλεύει ἐπὶ τῆς Ἰουδαίας ἀντὶ Ἡρῴδου  τοῦ πατρὸς αὐτοῦ, ἐφοβήθη ἐκεῖ ἀπελθεῖν: χρηματισθεὶς δὲ κατ’ ὄναρ, ἀνεχώρησεν εἰς τὰ μέρη τῆς Γαλιλαίας,

en latin : Audiens autem quia Archelaus regnaret in Iudaea pro Herode patre suo, timuit illuc ire; et admonitus in somnis, secessit in partes Galilaeae

 

Face à la menace d'Hérode (probablement Hérode le Grand qui règne de -37 à -4) et à la suite du Massacre des Innocents la famille de Jésus s'était réfugiée en Égypte. À la mort d'Hérode et à la suite de l'intervention d'un ange, ils décident de revenir. Cependant Joseph craint de retourner en Judée à cause de la cruauté d'Archélaüs. C'est la raison pour laquelle, à la suite d'un nouveau songe, il décide de s'installer à Nazareth en Galilée (Matthieu 2, 23)

23- et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth, afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par les prophètes : Il sera appelé Nazaréen.

en grec : καὶ ἐλθὼν κατῴκησεν εἰς πόλιν λεγομένην Ναζαρέτ: ὅπως πληρωθῇ τὸ ῥηθὲν διὰ τῶν προφητῶν, ὅτι Ναζωραῖος κληθήσεται.

en latin : et veniens habitavit in civitate, quae vocatur Nazareth, ut adimpleretur, quod dictum est per Prophetas: "Nazaraeus vocabitur".

.

Datation de la mort de Jésus et de sa naissance

 

Gérard Gertoux
Doctorant en Archéologie
et histoire des mondes anciens
Maison de l'Orient Université Lyon2

Les témoignages les plus anciens, qui sont unanimes pour dater la naissance de Jésus en -2 et le début de son ministère en 29 de notre ère, seraient tous erronés.

     La mort d'Hérode le Grand peut être datée précisément au 26 janvier -1 grâce aux indications calendériques de la tradition juive qui la fixe au 2 Shebat et aux informations de Flavius Josèphe qui place cette mort juste après un jeûne (celui du 10 Tebeth correspond au 5 janvier en -1) et une éclipse de lune, datée du 10 janvier -1 par l'astronomie. Jésus serait né 3 ans avant cette mort or d'après le texte biblique, les deux événements furent proches dans le temps.

     Le premier recensement de Quirinius (mentionné dans l'inscription d'Apamée) qui peut être daté après mai -2 et avant janvier -1 (mort d'Hérode) serait anachronique. En effet, dans son éloge, dont la première version fut affichée publiquement au temple de Mars Ultor le 12 mai -2, l'empereur Auguste annonçait le breviarium totius imperii prélude et programme de ce recensement particulier.

 

(Les citations des œuvres de Flavius Josèphe proviennent de la collection des Belles Lettres, ou des Loeb lorsque la version française n'est pas disponible)

 

Hadits sur le PROPHETE  JESUS ʿĪsā  عيسى

Les hadiths sur Jésus sont moutawatir

Les hadiths annonçant le retour de Jésus sont moutawatir (notoires). Les recherches montrent l'accord des savants sur ce point. Moutawatir se dit d'un hadith qui est rapporté par un si grand nombre de personnes qu'il est impossible qu'ils se soient concertés pour convenir d'un mensonge.

At-Tirmidhi, Abou Dawoud, al-Bazzaz, Ibn Majah, al-Hakim, al-Tabarani, et al-Musuli recueillirent de nombreux hadiths rapportés par des compagnons, tels que 'Ali, Ibn 'Abbas, Ibn 'Oumar, Talha, Abou Houraïra, Anas, Abou Sa'id al-Khoudri, Oum Habiba, Oum Salama, 'Ali al-Hilali, et 'Abd Allah ibn Harith ibn Jaz, autant d'autorités sur lesquelles ils fondèrent leurs travaux.11 Par exemple, Ibn Hajr Al-Haythami dans le livre al-Sawa'iq al-Mouhriqa, al-Shablanji dans le livre Nour al-Absar, Ibn Sabbagh dans Al-Foussoul al-Mouhimma, Mohammad ibn 'Ali al-Sabban dans Is'af ar-Raghibin fi Sirat al-Moustafa wa Fada'il Ahl Baytihi at-Tahirin, et Mohammad Amin Souwaidi dans son Saba'ik az-Zahab, confirment le fait que ces hadiths à propos de Jésus' sont fiables.

Ces hadiths furent rapportés par les savants d'Ahl as-Sounna et les spécialistes du hadith dans leurs ouvrages. Ainsi, Abou Dawoud, Ahmad, at-Tirmidhi, Ibn Majah, al-Hakim, an-Nasa'i, al-Tabarani, al-Rawajini, Abou Nou'aym al-Isfahani, ad-Daylami, al-Baihaqi, as-Salabi, Hamawaini, Manawi, Ibn al-Jawzi, Mohammad ibn 'Ali al-Sabban, al-Mawardi, al-Khanji al-Shafi, as-Samani, al-Khwarizmi, ash-Sharani, ad-Daraqoutni, Ibn Sabbag al-Maliki, Mouhibbouddin at-Tabari, Ibn Hajr al-Haythami, Shaikh Mansour 'Ali Nasif, Mohammad ibn Talha, Jalalouddin as-Souyouti, al-Qourtoubi, al-Baghawi et bien d'autres encore abordèrent le sujet dans leurs écrits.

Ibn Kathir, lorsqu'il explique que Jésus est un signe de la fin des temps, comme indiqué dans la sourate az-Zukhruf 43: 61, dit que les hadiths concernant le retour de Jésus ont atteint le statut de moutawatir. De même, 'Abd-al-Fattah Abou Goudda confirme que les hadiths relatifs au retour de Jésus sur terre et à la mort du Dajjal ont atteint le degré d'être moutawatir.13 Al-Kattani abonde en ce sens comme on le voit dans Nazm oul Moutanathir min al-Hadithil Moutawatir.

[À son époque] De la même façon que l'eau remplit la coupe, de même la paix régnera sur terre. Il ne subsistera plus aucune inimitié entre les gens. Toutes les hostilités, les conflits, l'envie disparaîtront. (Sahih Mouslim)

[À son époque] Les guerriers abandonneront leur charge (armes et équipement) (Sunan Ibn Majah, 10/334)

[À son époque] Le dédain, la haine réciproque, la jalousie disparaîtront immanquablement. (Abou Dawoud)

[À son époque] Aucune autre (religion) ne sera acceptée... la religion sera une. Rien ni personne d'autre que Dieu ne sera adoré. Comme il n'y aura plus personne pour accepter l'aumône, il n'y aura plus d'aumône. On trouvera des trésors et d'autres découvertes. Les hommes, conscients de l'imminence du Jour du Jugement ne courront plus après les biens matériels. Comme il n'y aura plus de raison à l'inimitié et à la méchanceté, elles disparaîtront...

Les créatures venimeuses se débarrasseront de leur poison, et les enfants joueront avec les serpents et les scorpions sans crainte d'être blessés. Le loup frôlera les moutons sans leur faire du mal. Le monde sera empli de paix et de contentement. Les combats, les guerres, les attaques, disparaîtront. La végétation de la terre retrouvera son état initial, celui qui était le sien au temps d'Adam. Une grappe de raisin suffira à rassasier un groupe de gens, les chevaux seront à nouveau libres, l'on n'aura plus besoin de boeufs car les champs se cultiveront tout seuls... (Muhammad ibn 'Abd ar-Rasul Barzanji, Al-Isha'ah li-ashrat as-Sa'ah, pp. 242-243)

Les hommes connaîtront la prospérité

[Quand il viendra] la richesse débordera au point que personne n'en voudra plus recevoir. (Sahih al-Mouslim)

Le fils de Marie (Jésus) reviendra et tuera le Dajjal. Alors vous vivrez pendant 40 ans dans la prospérité. (Al-Mouttaqi al-Hindi, Al-Bourhan fi 'Alamat al-Mahdi Akhir az-Zaman, 90)

Partout on cuisinera des mets, une prospérité discrète règnera et la richesse matérielle sera méprisée. (Ibn Hajar al-Haythami, Al-Qawl al-Moukhtasar fi 'Alamat al-Mahdi al-Mountazar, 66)

La surface de la terre sera semblable à un plateau d'argent. La végétation sera à nouveau luxuriante, comme au temps d'Adam. Une grappe de raisin suffira à rassasier un groupe de gens et une grenade suffira elle aussi à nourrir plusieurs individus. Le prix d'un boeuf sera élevé et quelques pièces suffiront à acheter un cheval. Quelqu'un demanda "pourquoi les chevaux seront-ils si bon marché?" "Comme il n'y aura plus de guerre, la demande chutera." "Pourquoi les boeufs coûteront-ils si cher?" "Parce que toute la terre sera cultivable et qu'on aura besoin de boeufs." (Sounan Ibn Majah)

Alors on dira à la terre de faire sortir ses fruits et d'apporter à nouveau sa bénédiction. De ce fait, il y aura des grenades telles qu'un groupe de gens (de 10 à 40) pourra se nourrir d'une seule et se réfugier sous l'ombre fournie par sa pelure. Une vache laitière donnera assez de lait pour abreuver toute une assemblée. Une chamelle donnera suffisamment de lait (une grande quantité) pour abreuver une tribu entière et une brebis donnera assez de lait pour nourrir une famille entière... (Sahih Mouslim)

Jésus n'apportera pas une religion nouvelle

Il vous gouvernera selon le Livre de votre Seigneur et la sounna de Son messager, puis mourra. (Sahih Mouslim)

Jésus ne viendra pas au peuple de Muhammad en tant que Prophète; il viendra plutôt pour pratiquer la religion de Muhammad. (Ibn Hajar Haythami, Al-Qawl al-Moukhtasar fi Alamaat al-Mahdi al-Mountazar, 68)

Jésus descendra et adoptera la loi de notre Prophète. (Imam Rabbani, Lettres, 2: 1309)

Il jugera selon la loi de Muhammad. Il suivra le Prophète, bien qu'il en soit un lui-même et il appartiendra au peuple de Muhammad... Il sera membre de la communauté du Prophète, et il sera l'un des plus fervents... (Muhammad ibn 'Abd ar-Rasoul Barzanji, Al-Isha'ah li-ashrat as-Sa'ah, 243).

Quelles sont les origines de Pâque ?  Pessa'h  פֶּסַח, Pessa'h, latin : Pascha « Pâque » عيد الفصح اليهودي eyd alfasah alyahudi "fête de la Pâque juive"   qui commémore la traversée de la Mer Rouge par les enfants d’Israël concernant la religion juive, et la la fête la plus importante du christianisme qui pour eux est la  résurrection de Jésus. La date de Pâques est fixée au premier dimanche après la première pleine lune qui suit le 21 mars, donc au plus tôt le 22 mars, si la pleine lune tombe le soir du 21, et au plus tard le 25 avril. Il ne s'agit pas de la lune observée, mais d'une lune dite ecclésiastique, méthode de calcul traditionnelle approchée.

Certaines Églises chrétiennes choisissent de pratiquer la Pâque quartodécimaine* en concordance avec la Pâque juive.

* au soir du quatorze Nissan, c'est-à-dire la veille de la Pâque juive, alors que les Églises liées à Rome fêtaient Pâques le dimanche suivant .

Dans le texte des Évangiles, il y a une contradiction apparente, dans la mesure où l'on dit d'une part que Jésus a célébré le rituel de la Pâque le jour avant sa passion (« le premier jour des Azymes », Mathieu. 26:17 ; Marc 14:12 ; « le jour des Azymes », Luc 22:7), c'est-à-dire le 14 Nissan au soir et, d'autre part, qu'il est mort au moment où l'agneau pascal était immolé dans le Temple (le « jour de la Préparation » : Jean 19:14, 31:42), c'est-à-dire le 15 Nissan dans l'après-midi.

Devant ces contradictions nous pouvons considéré que la fiabilité de textes liturgiques est limité.

Le repas qui clôt le carême de Pâque à une importance particulière il est : soit un partage, qui devrait être accompagné d'actions de grâce, de prière, d'actes de soumission à Dieu, d'offrandes et d'aumônes . A ce jour nous nous trouvons à un système commerciale avec des ventes de chocolats, découvert  en juillet 1502 sur l'île de Guanaja,( îles, la plus orientale, du département des Islas de la Bahía, au Honduras, située dans la mer des Caraïbes.) que Christophe Colomb découvre pour la première fois la boisson chocolatée . Nous sommes loin des Evangiles et des pratiques des premiers croyants Chrétiens.

C’est aussi une fête païenne qui annonce l’éveil du printemps.

En Europe, avant l'évangélisation, les cultes d'origine gréco-romaines se superposent aux croyances celtiques autour de la résurrection de la nature après l'hiver et de l’équinoxe.

 

le Prophète Muhammad, prière et salut sur lui, dit : «Quiconque imite un peuple en fait partie », rapporté par Abou Daoud et jugé authentique par Al Albany.

mais ce qui est plus grave c'est de dire que Jésus qu'il soit bénis, est mort et ressuscité « le troisième jour ».

LE RETOUR DE JÉSUS de NAZARETH  عيسى التاريخي `Îsâ

 D'APRÈS LES HADITHS ʾaḥādīṯ أحاديث

Quand il est mentionné le nom de Muhammad محمّد il est conseillé de dire :

ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui 

Le Prophète Muhammad nous a fourni de nombreuses indications sur le retour de Jésus 'Isâ عيسى ainsi que sur certains des événements qui précéderont ou suivront sa venue, dans ses hadiths. Toutes ces informations relèvent de l'inconnaissable et lui furent transmises par Dieu  الله, ainsi que l'explique ce verset:

 Sourate الجن ʾAl-Ğinn,  les Djins72: 26-27

.عَالِمُ الْغَيْبِ فَلَا يُظْهِرُ عَلَى غَيْبِهِ أَحَداً
72.26. car Lui Seul connaît le mystère dont Il ne révèle le secret
 AAalimu alghaybi fala yuthhiru AAala ghaybihi ahadan
.إِلَّا مَنِ ارْتَضَى مِن رَّسُولٍ فَإِنَّهُ يَسْلُكُ مِن بَيْنِ يَدَيْهِ وَمِنْ خَلْفِهِ رَصَداً
72.27. qu'à ceux qu'Il agrée comme messagers, et qu'Il fait précéder et suivre d'une escorte vigilante,
 Illa mani irtada min rasoolin fa-innahu yasluku min bayni yadayhi wamin khalfihi rasadan

Notre Seigneur déclare aussi qu'Il a communiqué un savoir au Prophète Mohammad à travers ses rêves:

. Sourate 48 الفتح al-Fath,  la Victoire verset 27

.لَقَدْ صَدَقَ اللَّهُ رَسُولَهُ الرُّؤْيَا بِالْحَقِّ لَتَدْخُلُنَّ الْمَسْجِدَ الْحَرَامَ إِن شَاء اللَّهُ آمِنِينَ مُحَلِّقِينَ رُؤُوسَكُمْ وَمُقَصِّرِينَ لَا تَخَافُونَ فَعَلِمَ مَا لَمْ تَعْلَمُوا فَجَعَلَ مِن دُونِ ذَلِكَ فَتْحاً قَرِيباً
48.27. C'est ainsi que Dieu confirma le songe par lequel Il avait annoncé à Son Envoyé, en toute vérité : «Vous entrerez, en toute sécurité, par la volonté de Dieu, dans la Mosquée sacrée , tête rasée ou cheveux taillés courts, et à l'abri de toute crainte.» Dieu savait, en effet, des choses que vous ignoriez. Aussi a-t-Il décidé de vous accorder entre-temps une prompte victoire .
Laqad sadaqa Allahu rasoolahu alrru/ya bialhaqqi latadkhulunna almasjida alharama in shaa Allahu amineena muhalliqeena ruoosakum wamuqassireena la takhafoona faAAalima ma lam taAAlamoo fajaAAala min dooni thalika fathan qareeban

Dieu الله transmit ce type de connaissances au Prophète Muhammad  ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » pour l'assister et le soutenir, ainsi que les pieux et loyaux croyants qui l'entouraient.

Certaines de ces informations concernent les signes de la fin des temps. La plus importante de ces révélations se rapporte au retour de Jésus. On peut retrouver les hadiths relatifs à la fin des temps dans les recueils de hadiths sahih (sûrs), ainsi dans le Riyadh as-Salihin de Imam Nawawi, Al-Mouwatta' de l'Imam Malik, les Sahih de Ibn Khouzayma et Ibn Hibban, le Mousnad d'Ahmad ibn Hanbal et le Sahih d'Abou Dawoud al-Tayalisi. D'après ces sources, nous voyons  notemment que le Prophète Muhammad  ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » fit de nombreuses révélations capitales à propos de Jésus, 'Īsā عيسىqui sont toutes considérées comme moutawatir (notoires).

Le Prophète  ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » révèle en effet dans des hadiths que la morale religieuse règnera sur le monde, que la paix, la justice et la prospérité prévaudront et que ce sera l'oeuvre de Jésus,  'Īsā عيسىqui scellera l'union des mondes islamique et chrétien. Aujourd'hui, de nombreuses sociétés subissent l'influence de philosophies hostiles à la religion, et l'on voit bien quels type de modèles il en résulte. Des maux tels que l'immoralité, la toxicomanie, le terrorisme, la famine demandent pour être résolus que les Chrétiens et les Musulmans conjuguent leurs efforts afin de lutter contre ces problèmes à un niveau intellectuel. La structure sociale du monde actuel rend l'alliance entre l'Islam et la Chrétienté inéluctable. Quand on voit l'influence que le Christianisme exerce sur l'Ouest et leurs élites, on imagine l'impact positif qu'aurait une telle alliance.

Les hadiths sur Jésus 'Īsā عيسىsont moutawatir  المتواتر hadith notoire

 Les recherches montrent l'accord des savants sur ce point. Moutawatir se dit d'un hadith qui est rapporté par un si grand nombre de personnes qu'il est impossible qu'ils se soient concertés pour convenir d'un mensonge.

Dans son Al-Tasrih fi ma Tawatara fi Nouzoul al-Masih, le grand savant du Hadith Muhammad Anwar Shah Kashmiri écrit que tous les hadiths concernant le retour de Jésus  'Īsā عيسىsont dignes de confiance; il cite 75 hadiths et 25 ouvrages des compagnons du Prophète et de leurs disciples tabi'un  التابعون qui sont la génération de musulmans qui ont connu des compagnons de Muhammad ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » mais qui ne l'ont pas connu .

Chez les sunnites, l'Imam Abou Hanifa est celui qui de tous a collecté le plus grand nombre de hadith sur le retour de Jésus. Dans la dernière partie du Al-Fiqh al-Akbar, il affirme que:

L'apparition du Dajjal et de Gog et Magog  يأجوج ومأجوج   Yajouj et Majouj en hébreu מגוג, en grec Μαγώγ) est un nom qui apparaît 5 fois dans la Bible et 2 fois dans le Coran est une réalité; le lever du soleil à l'ouest est une réalité; la descente de Jésus, sur lui la paix, depuis les cieux est une réalité; tous les autres signes du Jour de la Résurrection, rapportés dans les traditions authentiques, sont également des réalités établies.9

sourate 18 versets 92-99, la Caverne الكهف, ʾAl-Kahf   Dhû-l-Qarnayn construit une muraille de fer puis coulé avec du cuivre contre les déprédations de Yajouj et Majouj, variantes arabes de Gog et Magog

18.94.قَالُوا يَا ذَا الْقَرْنَيْنِ إِنَّ يَأْجُوجَ وَمَأْجُوجَ مُفْسِدُونَ فِي الْأَرْضِ فَهَلْ نَجْعَلُ لَكَ خَرْجاً عَلَى أَن تَجْعَلَ بَيْنَنَا وَبَيْنَهُمْ سَدّاً
18.94. Cette peuplade lui dit : «Ô Dhû-l-Qarnayn ! Les Yâjûj et les Mâjûj dévastent notre territoire. Acceptes-tu, contre tribut, de construire une digue entre eux et nous?»

Qaloo ya tha alqarnayni inna ya/jooja wama/jooja mufsidoona fee al-ardi fahal najAAalu laka kharjan AAala an tajAAala baynana wabaynahum saddan

sourate 21الأنبياء ʾAl-ʾAnbiyāʾ  les Prophètes versets 95-96-97   évoque aussi Gog et Magog

.وَحَرَامٌ عَلَى قَرْيَةٍ أَهْلَكْنَاهَا أَنَّهُمْ لَا يَرْجِعُونَ
21.95. Il est inconcevable que les habitants d'une cité que Nous avons fait périr puissent revenir à la vie d'ici-bas,

 Waharamun AAala qaryatin ahlaknaha annahum la yarjiAAoona

21.96.حَتَّى إِذَا فُتِحَتْ يَأْجُوجُ وَمَأْجُوجُ وَهُم مِّن كُلِّ حَدَبٍ يَنسِلُونَ
21.96. avant que ne soient libérés les Yâjûj et les Mâjûj, et qu'ils ne déferlent en masse de toutes les hauteurs.
Hatta itha futihat ya/jooju wama/jooju wahum min kulli hadabin yansiloona
.وَاقْتَرَبَ الْوَعْدُ الْحَقُّ فَإِذَا هِيَ شَاخِصَةٌ أَبْصَارُ الَّذِينَ كَفَرُوا يَا وَيْلَنَا قَدْ كُنَّا فِي غَفْلَةٍ مِّنْ هَذَا بَلْ كُنَّا ظَالِمِينَ
21.97. C'est alors que la promesse de Dieu sera près de s'accomplir, et que les regards des infidèles seront figés de stupeur. «Malheur à nous, s'écriront-ils. Nous vivions dans l'insouciance, ou plutôt nous étions de vrais coupables !»
 Waiqtaraba alwaAAdu alhaqqu fa-itha hiya shakhisatun absaru allatheena kafaroo ya waylana qad kunna fee ghaflatin min hatha bal kunna thalimeena

La seconde venue de Jésus 'Īsā عيسىest l'un des dix grands signes du Jour Dernier et de nombreux savants islamiques ont traité de cette question. Si l'on confronte leurs différents travaux, on constate qu'il y a un consensus sur le sujet. La fiabilité des hadiths est démontrée comme suit:

Muhammad al-Shawkani a dit qu'il avait recueilli 29 hadiths et après les avoir retranscrits, il a ajouté: "Nos hadiths ont atteint le degré de tawatour (fiabilité), comme vous pouvez le voir. D'après ces éléments nous pouvons conclure que les hadiths concernant le Mahdi,  مَهْديّ  ou le Mahdi Mountadhar المهدي المنتظر,  le guide attendu le Dajjal,  al-Dajjâl l’Imposteur الدجالet la seconde venue de Jésus sont moutawatir (authentiques).10

At-Tirmidhi, Abou Dawoud, al-Bazzaz, Ibn Majah, al-Hakim, al-Tabarani, et al-Musuli recueillirent de nombreux hadiths rapportés par des compagnons, tels que 'Ali, Ibn 'Abbas, Ibn 'Oumar, Talha, Abou Houraïra, Anas, Abou Sa'id al-Khoudri, Oum Habiba, Oum Salama, 'Ali al-Hilali, et 'Abd Allah ibn Harith ibn Jaz, autant d'autorités sur lesquelles ils fondèrent leurs travaux.11 Par exemple, Ibn Hajr Al-Haythami dans le livre al-Sawa'iq al-Mouhriqa, al-Shablanji dans le livre Nour al-Absar, Ibn Sabbagh dans Al-Foussoul al-Mouhimma, Muhammad ibn 'Ali al-Sabban dans Is'af ar-Raghibin fi Sirat al-Moustafa wa Fada'il Ahl Baytihi at-Tahirin, et Muhammad Amin Souwaidi dans son Saba'ik az-Zahab, confirment le fait que ces hadiths à propos de Jésus' 'Īsā عيسى sont fiables.12

Ces hadiths furent rapportés par les savants d'Ahl as-Sounna et les spécialistes du hadith dans leurs ouvrages. Ainsi, Abou Dawoud, Ahmad, at-Tirmidhi, Ibn Majah, al-Hakim, an-Nasa'i, al-Tabarani, al-Rawajini, Abou Nou'aym al-Isfahani, ad-Daylami, al-Baihaqi, as-Salabi, Hamawaini, Manawi, Ibn al-Jawzi, Mohammad ibn 'Ali al-Sabban, al-Mawardi, al-Khanji al-Shafi, as-Samani, al-Khwarizmi, ash-Sharani, ad-Daraqoutni, Ibn Sabbag al-Maliki, Mouhibbouddin at-Tabari, Ibn Hajr al-Haythami, Shaikh Mansour 'Ali Nasif, Mohammad ibn Talha, Jalalouddin as-Souyouti, al-Qourtoubi, al-Baghawi et bien d'autres encore abordèrent le sujet dans leurs écrits.

Ibn Kathir, lorsqu'il explique que Jésus 'Īsā عيسى est un signe de la fin des temps, comme indiqué dans la sourate az-Zukhruf 43: 61, dit que les hadiths concernant le retour de Jésus 'Īsā ont atteint le statut de moutawatir. De même, 'Abd-al-Fattah Abou Goudda confirme que les hadiths relatifs au retour de Jésus  ''Īsā عيسى sur terre et à la mort du Dajjal ont atteint le degré d'être moutawatir.13 Al-Kattani abonde en ce sens comme on le voit dans Nazm oul Moutanathir min al-Hadithil Moutawatir.

Ces ouvrages nous permettent de voir le grand nombre de hadiths existant sur le sujet. Mieux, on retrouve les hadiths qui présentent le retour de Jésus  'Īsā عيسى comme l'un des signes du Jour Dernier dans les recueils les plus réputés, notamment ceux de al-Boukhari et Mouslim. En voici des exemples:

Par Celui qui détient mon âme en Sa main, le fils de Marie (Jésus) 'Īsā عيسىinvoquera de façon certain le nom de Dieu à l'occasion du Hajj ou de la Oumrah, ou lors des deux, dans la vallée de Rawha. (Sahih Mouslim)

Il (le Jour du Jugement) ne surviendra pas avant que vous voyiez dix signes et à ce propos il mentionna la fumée, le Dajjal, la Bête, le lever du soleil à l'ouest, la descente de Jésus fils de Marie... (Sahih Mouslim)

Je jure par Dieu, que le retour de Jésus 'Īsā عيسىet de la justice est proche... (Sahih al-Boukhari)

Jésus 'Īsā عيسى reviendra. Leurs chefs diront: "Viens, dirige notre prière" et il répondra: "Qui est le chef de ces hommes? C'est le présent de Dieu à ces gens." (Sahih Mouslim)

Je juge par Dieu que Jésus 'Īsā عيسى reviendra de façon inéluctable. Il sera un juge équitable et un dirigeant épris de justice... (Sahih Mouslim)

Comment serez-vou quand Jésus fils de Marie descendra parmi vous et sera votre juge? (Sahih al-Boukhari)

Le Prophète Muhammad   ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » nous a apporté la bonne annonce du retour de Jésus 'Īsā عيسى

Je jure par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir, il s'en faut de bien peu que le fils de Marie descende pour vous juger équitablement. Il brisera le crucifix, tuera les porcs, fera disparaître la capitation. Alors, la richesse débordera au point que personne n'en voudra plus recevoir. (Sahih Mouslim)

Aucun prophète ne viendra dans la période comprise entre mon départ et le retour de Jésus. Puis Jésus  'Īsā عيسىdescendra sur terre. Reconnaissez-le quand vous le verrez. C'est un homme de taille moyenne, son teint est clair, mêlé de rouge. Il portera un vêtement fait de deux pièces d'étoffe jaune. Sa chevelure semblera ruisselante, bien qu'elle ne soit pas mouillée. Il combattra pour la cause de l'Islam... Et Jésus-Christ tuera le Dajjal (l'Antéchrist). Il vivra sur terre pendant 40 ans puis mourra. Les Musulmans prieront sur lui pendant les funérailles de Jesus-Christ. المسيح عيسى  (Abou Dawoud)

Jésus, fils de Marie, عيسى بن مريم fait partie de ma nation. Il combattra pour la cause de l'Islam, brisera le crucifix, tuera les porcs, fera disparaître la capitation. De la même façon que l'eau remplit la coupe, de même la paix régnera sur terre. L'unité religieuse sera accomplie et nul autre que Dieu ne sera adoré. (Sunan Ibn Majah, 10/334)

Le monde sera placé à ses pieds... Ses yeux franchiront les distances également... Il verra les châteaux et villages des mécréants... (Mohammad ibn 'Abd al-Rasoul Barzanji, Al-Isha'ah li Ashrat as-Sa'ah, p. 244)

Quand le Dajjal sera face à lui [Jésus] 'Īsā عيسى, il [le Dajjal] commencera à se dissoudre comme le sel dans l'eau. Il [Jésus] lui dira: "Je dois te porter un coup auquel tu n'échapperas pas." Ainsi Jésus le tuera de sa lance à la porte de Ludd, et c'est là qu'il mourra. (Sounan Ibn Majah)

Le monde vivra dans la paix

[À son époque] De la même façon que l'eau remplit la coupe, de même la paix régnera sur terre. Il ne subsistera plus aucune inimitié entre les gens. Toutes les hostilités, les conflits, l'envie disparaîtront. (Sahih Mouslim)

[À son époque] Les guerriers abandonneront leur charge (armes et équipement) (Sunan Ibn Majah, 10/334)

[À son époque] Le dédain, la haine réciproque, la jalousie disparaîtront immanquablement. (Abou Dawoud)

[À son époque] Aucune autre (religion) ne sera acceptée... la religion sera une. Rien ni personne d'autre que Dieu ne sera adoré. Comme il n'y aura plus personne pour accepter l'aumône, il n'y aura plus d'aumône. On trouvera des trésors et d'autres découvertes. Les hommes, conscients de l'imminence du Jour du Jugement ne courront plus après les biens matériels. Comme il n'y aura plus de raison à l'inimitié et à la méchanceté, elles disparaîtront...

Les créatures venimeuses se débarrasseront de leur poison, et les enfants joueront avec les serpents et les scorpions sans crainte d'être blessés. Le loup frôlera les moutons sans leur faire du mal. Le monde sera empli de paix et de contentement. Les combats, les guerres, les attaques, disparaîtront. La végétation de la terre retrouvera son état initial, celui qui était le sien au temps d'Adam. Une grappe de raisin suffira à rassasier un groupe de gens, les chevaux seront à nouveau libres, l'on n'aura plus besoin de boeufs car les champs se cultiveront tout seuls... (Muhammad ibn 'Abd ar-Rasul Barzanji, Al-Isha'ah li-ashrat as-Sa'ah, pp. 242-243)

Les hommes connaîtront la prospérité

[Quand il viendra] la richesse débordera au point que personne n'en voudra plus recevoir. (Sahih al-Mouslim)

Le fils de Marie (Jésus) عيسى بن مريم reviendra et tuera le Dajjal. al-Masîh al-Daajjâl  المسيح الدجال (l'imposteur,l'antechrit le messie trompeur) Alors vous vivrez pendant 40 ans dans la prospérité. (Al-Mouttaqi al-Hindi, Al-Bourhan fi 'Alamat al-Mahdi Akhir az-Zaman, 90)

Partout on cuisinera des mets, une prospérité discrète règnera et la richesse matérielle sera méprisée. (Ibn Hajar al-Haythami, Al-Qawl al-Moukhtasar fi 'Alamat al-Mahdi al-Mountazar, 66)

La surface de la terre sera semblable à un plateau d'argent. La végétation sera à nouveau luxuriante, comme au temps d'Adam. Une grappe de raisin suffira à rassasier un groupe de gens et une grenade suffira elle aussi à nourrir plusieurs individus. Le prix d'un boeuf sera élevé et quelques pièces suffiront à acheter un cheval. Quelqu'un demanda "pourquoi les chevaux seront-ils si bon marché?" "Comme il n'y aura plus de guerre, la demande chutera." "Pourquoi les boeufs coûteront-ils si cher?" "Parce que toute la terre sera cultivable et qu'on aura besoin de boeufs." (Sounan Ibn Majah)

Alors on dira à la terre de faire sortir ses fruits et d'apporter à nouveau sa bénédiction. De ce fait, il y aura des grenades telles qu'un groupe de gens (de 10 à 40) pourra se nourrir d'une seule et se réfugier sous l'ombre fournie par sa pelure. Une vache laitière donnera assez de lait pour abreuver toute une assemblée. Une chamelle donnera suffisamment de lait (une grande quantité) pour abreuver une tribu entière et une brebis donnera assez de lait pour nourrir une famille entière... (Sahih Mouslim)

Jésus  'Īsā عيسىn'apportera pas une religion nouvelle

Il vous gouvernera selon le Livre de votre Seigneur et la sounna de Son messager, puis mourra. (Sahih Mouslim)

Jésus  'Īsā عيسىne viendra pas au peuple de Muhammad en tant que Prophète; il viendra plutôt pour pratiquer la religion de Muhammad. (Ibn Hajar Haythami, Al-Qawl al-Moukhtasar fi Alamaat al-Mahdi al-Mountazar, 68)

Jésus  'Īsā عيسىdescendra et adoptera la loi de notre Prophète. (Imam Rabbani, Lettres, 2: 1309)

Il jugera selon la loi de Muhammad. Il suivra le Prophète, bien qu'il en soit un lui-même et il appartiendra au peuple de Muhammad... Il sera membre de la communauté du Prophète, et il sera l'un des plus fervents... (Muhammad ibn 'Abd ar-Rasoul Barzanji, Al-Isha'ah li-ashrat as-Sa'ah, 243)

L'apparence physique de Jésus 'Īsā عيسى

C'est un homme de taille moyenne, son teint est clair, mêlé de rouge. Il portera un vêtement fait de deux pièces d'étoffe jaune. Sa chevelure semblera ruisselante, bien qu'elle ne soit pas mouillée. (Ahmad ibn Hanbal, Mousnad)

Il a des cheveux châtains et bouclés et de larges épaules. Il brisera la croix et abolira la capitation, et n'acceptera nulle autre religion que l'Islam... [À son époque] Rien ni personne d'autre que Dieu ne sera adoré. Il suivra la loi de Muhammad et fera partie de la communauté de Muhammad. Il suivra le Prophète même s'il est lui-même un Prophète, parce qu'il l'a vu [Muhammad] la nuit du Mi'raj. De ce fait il [Jésus] sera le compagnon le plus éminent. (Jalalouddin as-Souyouti, Nouzoul 'Isa ibn Maryam Akhir al-Zaman, 182)

Le Prophète a dit: "Lors de mon Voyage Nocturne, Isra et Mira  إسراء معراج    ʾ Al-ʾIsrāʾje rencontrai Moïse. C'était un homme fébrile, aux cheveux ni très lisses, ni très hérissés, dont on dirait un homme de la tribu Chanû'a. Je rencontrai aussi Jésus; c'était un homme de taille moyenne, rougeaud tel l'homme qui vient de sortir du bain. (Sahih Muslim et Sahih al-Boukhari)

L'Envoyé d'Allah a dit: "Une nuit, je me suis vu (en songe) auprès de la Ka'ba où j'ai vu un homme brun, le plus beau brun que vous puissiez voir; il avait les plus beaux cheveux descendant derrière ses oreilles; ils dégouttaient encore d'eau comme s'il venait de les peigner; il était soulevé sur les épaules de deux hommes et faisait ainsi le tawâf (les tournées rituelles autour de la Maison). Je demandai qui était-il, et on me répondit: 'C'est le Messie, le fils de Marie'." (Sahih al-Boukhari)

Jésus  'Īsā عيسىsera enseveli près de la tombe du Prophète Muhammadṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui

Jésus, fils de Marie, عيسى بن مريم descendra sur terre... Il se mariera, ... vivra 45 ans puis mourra. Il sera enterré à mes côtés [Mohammad] dans ma tombe. Ainsi Jésus, fils de Marie, et moi ressusciterons de la même tombe, entre Abou Bakr et Oumar. (Mishkat-ul-Masabih, 40: 4)

Jésus 'Īsā عيسىse mariera et aura un enfant à son retour. Après sa mort, les Musulmans accompliront la dernière prière sur lui et l'enseveliront dans Raouza-i-Aqdas. (Ibn Hajar al-Haythami, Al-Qawl al-Moukhtasar fi 'Alamat al-Mahdi al-Mountazar, 65)

Jésus 'Īsā عيسى mourra après 40 ans d'existence sur terre. A sa mort, les Musulmans accompliront la dernière prière sur lui et l'enseveliront. (Mukhtasar Tazkirah Qourtoubi, 498-499)

 

  1. Imam Abou Hanifa, Al-Fiqh al-Akbar, www.muslim-canada.org/ fiqh.htm
    10. Sounan Ibn Majah, Istanbul: Kahraman Yayinlari, 1983, 10: 338
    11. Ibn Khaldoun, Mukaddime (La Mouqaddimah), Istanbul: MEB, 1970, 2: 137-39
    12. http://www.ahl-ul-bayt.org/Turkish/Books/04_adlet/002.htm
    13. Said Havva, Al-Asas fi't Tafsir, vol. 9, no. 445
    14. Al-Kittani, Nazm al-Moutanathir min al-Hadith al-Moutawatir, p. 147
  2.  

Un musulman nomme jesus-christ  المسيح عيسى

Dits et Récits de Jésus  'Īsā عيسىdans la littérature islamique arabe. 

N°2. Jésus a dit : « Béni soit celui qui prend garde à sa langue, dont la maison suffit à ses besoins et qui pleure sur ces péchés. »0

Rapporté par Abdallah ibn al-Mubarak (mort en 797)

N°3. Jésus dit à son peuple : « Ne parlez pas trop sans prendre le temps de mentionner Dieu, sinon votre cœur va se durcir. Car le cœur dur est loin de Dieu, mais vous ne savez pas. Ne scrutez pas les péchés des gens comme si vous étiez des seigneurs, mais scrutez les plutôt comme si vous étiez des serviteurs. Les hommes sont de deux sortes : ceux qui sont malades et ceux qui sont en bonne santé. Soyez miséricordieux avec celui qui est malade, et remerciez Dieu pour la santé.

Rapporté par Abdallah ibn al-Mubarak (mort en 797)

N°5. Gabriel rencontra Jésus et lui dit : « Que la paix soit sur toi, Esprit de Dieu. – Et sur toi la paix, Esprit de Dieu. » dit Jésus. Alors Jésus demanda : « Ô Gabriel, quand l’Heure viendra-t-elle ? » Les ailes de Gabriel battirent et il répondit : « Le questionné n’en sait pas plus à ce sujet que le questionneur. Elle sera lourde dans les cieux et sur la terre ; elle ne te prendra qu’à l’improviste. » Il dit aussi : « Seul Dieu te révèlera quand le temps sera venu. »

Rapporté par Abdallah ibn al-Mubarak (mort en 797)

N°8. Jésus dit à ses disciples : « De même que les rois vous ont laissé la sagesse, laissez leurs le monde. »

Rapporté par Abdallah ibn al-Mubarak (mort en 797)

N°10. Jésus a dit : «  Ô mes disciples, recherchez l’amour de Dieu par votre haine des pécheurs. Cherchez à être proches de Lui en faisant ce qui vous éloigne d’eux. Et recherchez sa faveur en étant fâchés avec eux. » Ils dirent : « Esprit de Dieu, en quelle compagnie devons nous alors nous tenir ? » Il répondit : « Tenez vous en compagnie de celui dont la vue vous rappelle Dieu, dont les paroles augmentent votre connaissance et dont les actes vous font désirer l’au-delà. »

Rapporté par Abdallah ibn al-Mubarak (mort en 797)

N°12. Jésus a dit : « Pour l’homme patient, le malheur aboutit vite à l’aisance ; pour le pécheur, l’aisance abouti vite au malheur ».

Rapporté par Abdallah ibn al-Mubarak (mort en 797)

N°18. Jean fils de Zacharie rencontra Jésus et dit : 
« Dis moi ce qui rapproche quelqu’un de la faveur de Dieu et qui éloigne quelqu’un du courroux de Dieu ? »
Jésus dit : «  C’est d’éviter de ressentir la colère »
Jean demanda : « Qu’est ce qui fait naître la colère et qu’est ce qui la fait réapparaître ? »
Jésus répondit : « L’orgueil, le fanatisme, l’arrogance et la magnificence. »
Jean dit : « Permets moi une autre question ! – Demande ce que tu veux », dit Jésus.
« L’adultère, qu’est ce qui la crée et qu’est ce qui le fait revenir ? – Un coup d’œil, dit Jésus, qui implante dans le cœur quelque chose qui le fait virer excessivement vers l’amusement et la complaisance vis à vis de soi-même, augmentant ainsi l’insouciance et le péché. Ne porte pas ton regard sur ce qui ne t’appartient pas, car ce que tu n’as vu ne te rendra pas plus sage et ce que tu n’entends pas ne te troublera pas. »

Rapporté par Abdallah ibn al-Mubarak (mort en 797)

N°20. Les disciples demandèrent à Jésus :
« Dis-nous, quel hommes est le plus fidèle à Dieu ?
– Celui qui travaille pour l’amour de Dieu sans rechercher la louange des hommes, répondit Jésus.
– Quel homme offre un conseil sincère pour l’amour de Dieu ? demandèrent-ils.
– Celui qui commence par remplir ses devoirs envers Dieu avant son devoir envers les hommes [et préfère] les devoirs envers Dieu aux devoirs envers les hommes. Quand il est face à deux options, les affaires matérielles et les affaires de l’au-delà, il commence par ce qui concerne l’au-delà et tourne ensuite son attention vers ce monde. »

Rapporté par Abdallah ibn al-Mubarak (mort en 797)

N°22. Jésus avait coutume de dire : « l’amour du paradis et la crainte de l’enfer engendre la patience dans l’adversité et éloignent le serviteur de Dieu du confort matériel. »

Rapporté par Abdallah ibn al-Mubarak (mort en 797)

N°33. Jésus a dit « Placez vos trésors au paradis, car le cœur de l’homme est là ou est son trésor »

Rapporté par Ahmad ibn Hanbal (mort en 855)

N°37. Dieu révéla à Jésus : « Ô Jésus, Je t’ai accordé l’amour pour les pauvres et la miséricorde à leur égard. Tu les aimes, et ils t’aiment et t’acceptent comme leur guide spirituel et leur chef, et tu les acceptes comme compagnons et disciples. Ce sont deux traits de caractère. Sache que quiconque Me rencontre au Jour du jugement avec ces deux traits de caractère M’a rencontré avec la plus pure des œuvres et avec ceux que J’aime le plus. »

Rapporté par Ahmad ibn Hanbal (mort en 855)

N°43. Jésus a dit : «  Il ne sert à rien d’arriver à savoir ce que vous ne savez pas, aussi longtemps que vous n’agirez pas conformément à ce que vous savez déjà. Trop de savoir ne fait qu’augmenter l’orgueil si vous n’agissez pas conformément à ce savoir. »

Rapporté par Ahmad ibn Hanbal (mort en 855)

N°46. Le Christ a dit : « Quiconque a étudié, mis en pratique et transmis la connaissance, voilà celui qu’on appelle grand dans le royaume des cieux. »

Rapporté par Ahmed ibn Hanbal (mort en 855)

71. Les disciples dirent : « Christ de Dieu, regarde la maison de Dieu comme elle est belle ! » Il répondit : « Amen, amen. En vérité je vous le dis, Dieu ne laissera aucune pierre de cette mosquée (ancien Temple de Salomon) l’une sur l’autre, mais il la détruira entièrement à cause des péchés de son peuple. Dieu n’a rien à faire de l’or, l’argent ni de ces pierres. Celui qui est pur dans son cœur est plus cher à Dieu. A travers eux, Dieu édifie la terre, sinon Il la détruit lorsque ces cœurs ne sont pas purs. »

Rapporté par Ahmed ibn Hanbal (mort en 855)

N°80. Le Christ passa près d’un groupe d’Israélites qui l’insultèrent. Chaque fois qu’ils exprimaient une parole mauvaise, le Christ répondait par une parole de bonté. Simon lui dit : « Vas-tu répondre avec des paroles de bonté chaque fois qu’ils te disent des paroles mauvaises ? » Le Christ dit : « Chaque personnes dépense ce qu’elle possède. »

Rapporté par al-Jahiz (mort en 868)

N°85. Le Christ a dit : «  Le signe qui montre combien ce monde est insignifiant pour Dieu est que c’est seulement en ce monde qu’on Lui désobéit, et c’est seulement en renonçant au monde qu’on peut parvenir à sa bonté. »

Rapporté par Abu Uthman al-Jahiz (mort en 868)

N°86.  Jésus dit à ses disciples : « l’homme est crée en ce monde en quatre étapes : en trois d’entre elles, il se sent en sécurité, et dans la quatrième il est mal disposé et craint que Dieu ne l’abandonne.

Dans la première étape, il naît dans trois obscurités, l’obscurité du ventre, l’obscurité de la matrice et l’obscurité du placenta. Dieu subvient à ses besoins dans l’obscurité de la cavité du ventre.

Quand il est sorti de l’obscurité du ventre, il découvre le lait vers lequel il ne fait pas un pas, qu’il ne recueille pas de sa main et vers lequel il ne va pas énergiquement, mais il y est obligé et ce lait lui est attribué jusqu’à ce que sa chair et son sang se développent.

Sevré du lait, il découvre la troisième étape, avec la nourriture procurée par ses parents, qui l’acquièrent licitement ou illicitement. Quand ses parents meurent, les gens ont pitié de lui : une personne le nourrit, une autre lui donne à boire, une autre le protège et une autre le vêt.

Quand il découvre la quatrième étape, qu’il grandit et se tient debout, qu’il devient un homme, il craint pour sa subsistance, aussi attaque-t-il les gens, trahit il leur confiance, vole-t-il leurs affaires et emporte-t-il leur richesse, craignant que Dieu Tout-Puissant puisse l’abandonner. »

Rapporté par Abu Uthman al-Jahiz (mort en 868)

N°102. Le christ à dit : « Vous ne commettrez pas l’adultère aussi longtemps que vous détournerez vos yeux. »

Rapporté par Abdallah ibn Qutayba (mort en 884)

N°107. Jésus dit : « Il n’est pas possible au cœur du croyant de soutenir l’amour à la fois de ce monde et de l’autre, de même qu’un unique récipient ne peut contenir à la fois l’eau et le feu. »

Rapporté par Abu Bakr ibn Abi Al-Dunya (mort en 894)

N°108. Un jour, un homme accompagnait Jésus, lui disant : « Je veut rester avec toi et être ton compagnon. » Ils se mirent en route et arrivèrent sur la berge d’une rivière, où ils s’assirent pour manger. Ils avaient trois miches de pain. Ils en mangèrent deux, et il restait une troisième. Alors Jésus se leva et alla à la rivière pour boire. Quand il revint, il ne trouva plus la troisième miche, aussi demanda-t-il à l’homme :
« Qui a pris la miche ? – Je ne sais pas », répondit l’homme.

Jésus reprit la route avec l’homme, et il vit une biche avec deux de ses petits. Jésus appela l’un deux, qui vint à lui. Alors Jésus le tua, le fit rôtir et le mangea avec son compagnon. Puis il dit au jeune cerf : « Relève-toi, avec la permission de Dieu. » Le cerf se leva et partit. Jésus se tourna alors vers son compagnon et dit : « Je te le demande au nom de Celui qui t’a montré ce miracle, qui a prit la miche ? – Je ne sais pas », répondit l’homme.

Les deux hommes arrivèrent alors à une étendue d’eau dans une vallée. Jésus prit l’homme par la main et ils marchèrent sur l’eau. Quand ils eurent traversé, Jésus dit : « Je te le demande au nom de Celui qui t’a montré ce miracle, qui a prit la miche ? – Je ne sais pas », répondit l’homme.

Ils arrivèrent alors à un désert sans eau et ils s’assirent sur le sol. Jésus commença à rassembler un peu de terre et de sable, puis il dit : « Transforme-toi en or, avec la permission de Dieu », et c’est ce qui se produisit. Jésus répartit l’or en trois parts et dit : « Un tiers pour moi, un tiers pour toi, et un tiers pour qui a pris la miche. » L’homme dit : « C’est moi qui ai pris la miche. » Jésus dit : « Tout l’or est pour toi. »

Puis Jésus le quitta. Deux hommes tombèrent sur l’homme par hasard dans le désert avec l’or, et ils voulurent le voler et le tuer. Il leur dit : « Partageons-le en trois parties entre nous, et envoyons l’un de vous deux en ville pour nous acheter quelque chose à manger. » L’un d’entre eux fut envoyé, et il se dit à lui même : « Pourquoi devrais-je partager l’or avec ces deux là ? Je vais plutôt empoisonner la nourriture et j’aurai tout l’or pour moi. » Il partit, et c’est ce qu’il fit.

Entre-temps, les deux qui n’étaient restés en arrière se dirent l’un à l’autre : « Pourquoi devrions nous donner un tiers de l’or ? Tuons le plutôt quand il reviendra et partageons l’argent entre nous. »

Quand l’autre revint, ils le tuèrent, mangèrent la nourriture et moururent. L’or resta dans le désert avec les trois hommes à coté de lui. Jésus passa par là, les trouva dans cette situation, et dit à ces compagnons : « Voici le monde. Gardez vous en. »

Rapporté par Abu Bakr ibn Abi al-Dunya (mort en 894)

N°159. Jésus dit : « Celui qui aime Dieu aime les épreuves. » Et on raconte qu’un jour il rencontra un grand groupe d’adorateurs qui s’étaient flétris à force d’adoration, comme des outres usées.
« Qui êtes vous, demanda-t-til ?
– Nous sommes des adorateurs, répondirent-ils.
– Pourquoi adorez-vous ?
– Dieu a mis en  nous la crainte de l’enfer, et nous avons peur.
– Il appartient à Dieu de vous sauver de ce que vous craignez », dit Jésus.
Alors Jésus s’éloigna, et il rencontra d’autres adorateurs encore meilleurs.
« Pourquoi adorez vous ? demanda t-il.
– Dieu nous a donné le désir du paradis et de ce qu’il y a préparé pour ses amis. C’est cela dont nous avons l’espoir.
– Il appartient à Dieu de vous donner ce que vous espérez  », dit Jésus.
Puis il partit, et il rencontra d’autres adorateurs.
« Qui êtes vous ? dit-il.
– Nous sommes ceux qui aiment Dieu. Nous ne l’adorons pas par crainte de l’enfer ni par désir du paradis, mais par amour pour Lui et pour sa très grande gloire.
– Vous êtes vraiment les amis de Dieu, et c’est avec vous qu’il m’a été ordonné de vivre. »
Et il s’installa parmi eux.
Dans une autre version, on rapporte qu’il a dit aux deux premiers groupes : « C’est une chose créée que vous craignez et une chose créée que vous aimez », et au troisième groupe : « Vous êtes vraiment les plus proches de Dieu. »

Rapporté par Abu Talib al-makki (mort en 996)

N°177. Jésus dit : « Mon Dieu, quel est le plus honorable des hommes ? » Dieu répondit : « Celui qui, lorsqu’il est seul, sait que Je suis avec lui, et respecte tellement Ma majesté qu’il ne voudrait pas que Je témoigne de ses péchés. »

Rapporté par A-Raghib al-Isfahani (11ème siècle)

N°194. Jésus a dit : « Gardez-vous de jeter un regard aux femmes de le faire et de le refaire, car cela sème le désir dans le cœur et suffit pour séduire celui qui le fait. »

Rapporté par Abu al-Hassan al-Mawardi (mort en 1058)

N°198. Jésus passa près d’un cimetière. Il appela un des morts et Dieu le ressuscita. Jésus lui demanda : « Qui es tu ? – J’ai autrefois été porteur, répondit l’homme, je transportais du bois pour le feu pour un homme et j’ai arraché une brindille pour nettoyer mes dents. Depuis que je suis mort, on m’a demandé des comptes au sujet de cette brindille. »

Rapporté par al-Qasim al Qushayri (mort en 1073)

N°203. Jésus a dit : « Celui qui acquiert la connaissance mais n’agit pas conformément à elle est comme une femme qui commet l’adultère en secret et devient enceinte, et sa honte est connue de tous. Ainsi, celui qui n’agit pas conformément à ce qu’il sait sera aussi couvert de honte devant tous les hommes au Jour du Jugement »

Rapporté par Abu Hamid al-Ghazali (mort en 1111)

N°225. On raconte que Jésus passa près d’un homme qui était aveugle, lépreux, estropié, paralysé des deux côté du corps et mutilé par la lèpre. L’homme disait : « Louange à Dieu qui m’a guéri de ce qu’Il a  infligé à tant de Ses créatures. »
Jésus lui demanda : « Toi qui es ici, quelle sorte de tourment ne t’a pas rendu visite ? » L’homme répondit : « Esprit de Dieu je vaux mieux que celui dans le cœur duquel Dieu n’a pas placé la part de Sa connaissance qu’Il a placée dans le mien. – Tu as dit vrai, dit Jésus, donne moi ta main. »
L’homme tendit sa main, et voilà que son visage et son apparence furent transformés et devinrent de la beauté la plus sublime et la plus délicate, car Dieu l’avait guéri de ses tourments. Par la suite, il accompagna Jésus et accomplit l’adoration avec lui.

Rapporté par Abu Hamid al-Ghazali (mort en 1111)

N°230. Les disciples demandèrent à Jésus : « Esprit de Dieu, existe-t-il actuellement quelqu’un sur terre qui soit comme toi ? » Jésus répondit : « Oui, celui dont le discours est un rappel (de Dieu), dont le silence est une contemplation (de Dieu), et dont chaque regard tire une leçon ; un tel homme est comme moi. »

Rapporté par Abu Hamid al-Ghazali (mort en 1111)

N°241. Jésus dit : « La vie terrestre se compose de trois jours : un hier sur lequel tu n’as aucun contrôle, un demain dont tu ne sais pas si tu l’atteindras, et un  aujourd’hui dont tu devrais faire le meilleur usage. »

Rapporté par Abu Hamid al-Ghazali (mort en 1111)

N°248. Au cours de ses voyages, Jésus passa près d’un crâne pourri. Il lui ordonna de parler. Le crâne dit : « Esprit de Dieu, mon nom est Blawan ibn Hafs, roi du Yemen. J’ai vécu mille ans, j’ai engendré mille fils, j’ai défloré mille vierges, j’ai mis en déroute mille armées, j’ai tué mille tyrans et j’ai conquis mille cités. Que celui qui entend mon récit ne soit pas tenté par le monde, car il n‘était pas autre chose que le rêve d’un dormeur. » Jésus pleura.

Rapporté par Ibn Abi Randaqa al-Turtushi (mort en 1126)

N°256. Jésus avait coutume de dire : « Celui qui prie et jeûne mais n’abandonne pas le péché est enregistré comme menteur dans le Royaume de Dieu. »

Rapporté par Abu al-Qasim ibn ‘Asakir ( mort en 1175)

N°259. Un homme demanda à Jésus : « Qui parmi les hommes est le plus vertueux ? » Jésus prit deux poignées de poussière et dit : « Laquelle de ces deux poignées est la plus vertueuse ? Les hommes sont nés de poussière, et le plus estimable est celui qui craint le plus Dieu. »

Rapporté par Abu al-Qasim ibn ‘Asakir (mort en 1175)

N°263. On rapporte que Jésus a dit : « Mon Dieu, comment puis-je Te remercier alors que mes remerciements sont un bienfait venant de Toi dont je dois Te remercier ? » Dieu répondit : « Si tu sais cela, alors tu M’as déjà remercié. »

Rapporté par Ibn al-Hajjaj al-Balawi (mort en 1207)

N°271. Jésus a dit : « Ô Seigneur, parle-moi de cette nation qui recevra Ta miséricorde. » Dieu dit : « C’est la nation de Muhammad, une nation de savants, de gens craignant Dieu, pieux, dans la retenue, au cœur pur, et sages comme s’ils étaient des prophètes. Ils se satisfont d’un peu de bonté de Ma part, et je suis satisfait d’un peu de bonnes actions de leur part. Je les conduis au paradis parce qu’ils disent : « Il n’y a de Dieu que Dieu. » Ô Jésus, ils forment la majorité des habitants du paradis, car dans aucun peuple les langues n’ont été aussi humbles que les leurs quand elles prononcent « Il n’y a de Dieu que Dieu » et dans aucun peuple les nuques n’ont été aussi humbles quand elles se prosternent. »

Rapporté par Shihab al-Din ‘Umar al-Suhrawardi (mort en 1234)

N°203. Jésus a dit : « Celui qui acquiert la connaissance mais n’agit pas conformément à elle est comme une femme qui commet l’adultère en secret et devient enceinte, et sa honte est connue de tous. Ainsi, celui qui n’agit pas conformément à ce qu’il sait sera aussi couvert de honte devant tous les hommes au Jour du jugement. »

Rapporté par Abu Hamid al-Ghazali (mort en 1111)

N°207. Quand Jésus naquit, les démons vinrent voir Satan et lui dirent : « Les idoles ont aujourd’hui courbé la tête. » Satan dit : « Quelque chose s’est produit dans votre monde. » Satan vola alors tout autour du monde mais ne trouva rien. Finalement, il trouva l’Enfant Jésus entouré d’anges. Il retourna vers les démons et dit : « Un prophète est né hier. Aucune femme n’a jamais conçu ni donné naissance sans que je sois présent, sauf cette fois-ci. Par conséquent, après cette nuit, abandonnez tout espoir d’adoration des idoles. Dorénavant, séduit les hommes en exploitant leur précipitation et leur superficialité. »

Rapporté par Abu Hamid al-Ghazali (mort en 1111)

N°211. Il est écrit dans les évangiles : « Celui qui prie pour ceux qui l’ont maltraité est victorieux de Satan. »

Rapporté par Abu Hamid al-Ghazali (mort en 1111)

N°284. Les historiens et les biographes racontent qu’à l’époque de Jésus vivait un homme parmi les Israélites appelé Ishaq, dont la femme (sa cousine) était parmi les plus belles femmes de son temps. Il était amoureusx d’elle, mais elle mourut ; aussi était il en permanence près de sa tombe, lui rendant inlassablement visite pendant de longs moments.

Un jour, Jésus passa par là et le trouva pleurant près de la tombe de sa femme. « Pourquoi pleures-tu, Ishaq ? » demanda Jésus. Il répondit : « Esprit de Dieu, j’avais une cousine qui était ma femme et que j’aimais beaucoup. Elle mourut, et voici sa tombe, et je ne peux supporter d’être séparé d’elle. Son trépas a été ma mort. » Jésus lui demanda : « Voudrais-tu que je la ressuscite pour toi, avec la permission de Dieu ? – Oui, Esprit de Dieu », répondit l’homme.

Alors Jésus se tint près de la tombe et dit : « Relève-toi, par la permission de Dieu, toi qui es dans cette tombe ! » La tombe s’ouvrit en se fendant, et un esclave noir en sortit, un feu sortant de ses narines, de ses yeux et des autres orifices de son visages, et il dit : « Il n’y a de dieu que Dieu, et jésus est l’Esprit de Dieu, Sa parole, Son serviteur et Son prophète. » Ishaq dit : « Esprit et Parole de Dieu, ce n’est pas la tombe de ma femme, mais c’est plutôt celle-là », et il montra une autre tombe.

Jésus dit à l’homme noir : « Retourne d’où tu viens. » L’homme tomba mort et Jésus l’enterra dans sa tombe. Alors jésus se tint devant l’autre tombe et dit : « Relève-toi, par la permission de Dieu, toi qui es dans cette tombe ! » La femme se leva, essuyant la poussière de son visage. « Est-ce ta femme ? » demanda Jésus. « Oui, Esprit de Dieu », répondit-il. « Prends-là par la main et va », dit Jésus.

Ainsi, il la prit avec lui et s’éloigna. Alors le sommeil s’empara de lui et il dit à sa femme : « L’attente près de la tombe m’a fatigué et je voudrais me reposer un peu. – Repose-toi », répondit-elle. Alors, posant sa tête sur sa cuisse, il s’endormit.

Comme il dormait, le fils du roi passa. Il était magnifique, très imposant et chevauchait un beau cheval. Quand elle le vit, elle s’enticha de lui, se leva et courut vers lui. Lui aussi, quand il la vit, tomba amoureux d’elle. S’approchant de lui, elle lui dit : « Prends-moi ! » Il la fit asseoir derrière lui sur son cheval et s’éloigna.

Quand son mari se réveilla, il regarda autour de lui mais ne la vit pas. Il partit donc à sa recherche et, suivant les traces du cheval, il les rattrapa. S’adressant au fils du roi, il dit : « Rends moi ma femme, ma cousine. » Elle, par contre, nia qu’elle le connaissait, et dit : 
« Je suis une esclave du fils du roi.
– Non, dit-il, tu es ma femme et ma cousine.
– Je ne te connais pas, dit-elle, je ne suis qu’une esclave du fils du roi. »
Le fils du roi lui dit : « As-tu l’intention de corrompre mon esclave ? »
L’homme dit : « Je jure par Dieu qu’elle est ma femme et que Jésus, fils de Marie, l’a ressuscitée pour moi par la permission de Dieu après qu’elle fut morte. »

Pendant qu’il discutait, Jésus passa, aussi Ishaq lui dit-il : « Esprit de Dieu, n’est-elle pas ma femme que tu as ressuscité pour moi par la permission de Dieu ?
– Oui », répondit Jésus.
La femme dit : « Esprit de Dieu, il ment, je suis l’esclave du fils du roi. »
Le fils du roi ajouta : « Elle est mon esclave ! »
Jésus demanda à la femme : « N’est tu pas la femme que j’ai ressuscitée par la permission de Dieu ? – Non, Esprit de Dieu, et Dieu m’en est témoin », répondit-elle.
« Alors rends-nous ce que nous t’avons donné », et la femme tomba morte.

Jésus dit : « Quiconque souhaite voir un homme que Dieu a fait mourir incroyant, puis ressusciter et a fait mourir à nouveau musulman, qu’il regarde l’homme noir ; et quiconque souhaite voir une femme que Dieu a fait mourir croyante, puis ressusciter et a fait mourir à nouveau incroyante, qu’il regarde cette femme. » Quant à Ishaq, l’Israélite, il jura devant Dieu qu’il ne se marierait plus, et il erra sans but dans le désert en pleurant.

Rapporté par Kamal al-Din al-Damiri (mort en 1405)

285. Jésus rencontra Satan qui conduisait cinq ânes portant des charges. Jésus lui demanda ce qu’étaient ces charges, et Satan répondit :
« Une marchandise pour laquelle je cherche des acheteurs.
– Quelle est cette marchandise, demanda Jésus.
– La première est l’oppression.
– Qui l’achète ?
– Les gouvernants. Et la deuxième est l’orgueil.
– Qui l’achète ?
– Les notables de province. Et la troisième est l’envie.
– Qui l’achète ?
– Les savants religieux. Et la quatrième est la malhonnêteté.
– Qui l’achète ?
– Les agents des marchands. Et la cinquième est la fourberie (Qui dissimule ses sentiments ou ses intentions dans un but malveillant).
– Qui l’achète ?
– Les femmes. »

Rapporté par Kamal al-Din al-Damiri (mort en 1405)

JESUS EST MUSULMAN #LesPreuves #Biblique

https://www.youtube.com/watch?v=W42TIpCNjXc

Jean 6-38

car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

GREC : Ὅτι καταβέβηκα ἐκ  τοῦ οὐρανοῦ, οὐχ ἵνα ποιῶ τὸ θέλημα τὸ ἐμόν, ἀλλὰ τὸ θέλημα τοῦ πέμψαντός με.

LATIN :quia descendi de caelo non ut faciam voluntatem meam sed voluntatem eius qui misit me.

JESUS QUE LA PAIX SOIT SUR LUI  أن عيسى عليه السلام 'ann eisaa ealayih alsalam EST MUSULMAN

المسيح عيسى Jésus Christ  - Ιησούς Χριστός -Iesu Christi- almasih eisaa  

 

Avant tout explication sur la langue et les textes évangéliques

Ne pas confondre la langue parlée de Jésus – Christ « l’araméen, et l’Hébreu »et  la langue de l’écriture des Évangiles le Grec et après le Latin.

Il y avait trois langues parlées en Palestine à l’époque de Jésus. L’araméen, l’hébreu et le grec.

Avant d’être en latin les textes des évangiles étaient d’abord en grec, c’est pourquoi je vous donne les deux versions avec leurs traductions en français je n’ai pas trouvé de traduction en araméen J’ai contacté un expert religieux en la matière, j’espère incha Allah إن شاء الله si Dieu le veut  avoir une réponse favorable

Les quatre Évangiles canoniques ont été écrits en grec. Il n’y a que l’Évangile de Matthieu qui est soupçonné d’avoir eu un original en araméen. Cette information nous provient de Papias, évêque de Hierapolis (Phrygie) qui a vécu au début du IIe siècle.

Tout le monde sait que Saint Jérôme a traduit vers l’an 400 la bible du grec en latin (cette traduction s'appelle la "Vulgate" le grec des Évangiles ne correspondait pas du tout au grec classique, mais était un simple décalque de l'hébreu,

Exemple :

La Peshitta (syriaque (araméen) : ܦܫܝܛܬܐ) est la plus ancienne traduction syriaque de l'Ancien et du Nouveau Testament. L'Ancien Testament de la Peshitta a été traduit de l'hébreu. À l'exception du Diatessaron, le Nouveau Testament de la Peshitta a été traduit du grec

Le terme « Peshitta » est dérivé du syriaque mappaqtâ pšîṭtâ (ܡܦܩܬܐ ܦܫܝܛܬܐ), qui signifie littéralement « version simple ». Toutefois, il est également possible de traduire pšîṭtâ par « commun » (vulgate ; qui est faite pour tous), ou par « directe », mais la traduction habituelle est « la simple ». Son homologue arabe est البسيطة Al-Basîṭah, qui veut également dire « le simple ».

6thbeatitude en arameen

La sixième béatitude (Matthieu 5:8) d'une bible en syriaque oriental (Peshitta).
Tuvayhon l'aylên dadkên blebhon: dhenon nehzon l'alâhâ.
« Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu ! »

Jésus prêche un Dieu Unique  Jésus dit adorer Dieu

Jean – ΙΩΑΝΝΗΝ-  IOANNEM 8-28

Jésus donc leur dit : Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m'a enseigné.

GREC : Εἶπεν οὖν αὐτοῖς (N αὐτοῖς → [αὐτοῖσ]) ὁ Ἰησοῦς, Ὅταν ὑψώσητε τὸν υἱὸν τοῦ ἀνθρώπου, τότε γνώσεσθε ὅτι ἐγώ εἰμι, καὶ ἀπ’ ἐμαυτοῦ ποιῶ οὐδέν, ἀλλὰ καθὼς ἐδίδαξέν με ὁ πατήρ μου, (N μου → –) ταῦτα λαλῶ:

LATIN : Dixit ergo eis Iesus: "Cum exaltaveritis Filium hominis, tunc cognoscetis quia ego sum, et a me ipso facio nihil, sed, sicut docuit me Pater, haec loquor.

Jésus n ‘est pas la destination il est le chemin vers Dieu

Jean - ΙΩΑΝΝΗΝ - IOANNEM 14-6

Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

GREC : Λέγει αὐτῷ ὁ (N ὁ → [ὁ]) Ἰησοῦς, Ἐγώ εἰμι ἡ ὁδὸς καὶ ἡ ἀλήθεια καὶ ἡ ζωή: οὐδεὶς ἔρχεται πρὸς τὸν πατέρα, εἰ μὴ δι’ ἐμοῦ.

 LATIN : Dicit ei Iesus: "Ego sum via et veritas et vita. Nemo venit ad Patrem nisi per me.

Ceux qui croient en Jésus christ

Jean - ΙΩΑΝΝΗΝ - IOANNEM 17-3

Jésus dit clairement d’adorer Dieu

Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

GREC : Αὕτη δέ ἐστιν ἡ αἰώνιος ζωή, ἵνα γινώσκωσίν σε τὸν μόνον ἀληθινὸν θεόν, καὶ ὃν ἀπέστειλας Ἰησοῦν χριστόν.

LATIN : Haec est autem vita aeterna, ut cognoscant te solum verum Deum et, quem misisti, Iesum Christum.

Jésus prie Dieu  il est  adorateur de Dieu en tant que Messie comme les Messagers qui l’on précédé : tel : Noé Abraham Moise et comme محمّد Muhammad qui a parachevé la mission Prophétique.

Dans l'islam, tous les prophètes (ou nabiنبی, nabī; Hébreu: נביא, nâbîy; Grec: προφήτης, prophētēs) sont considérés comme importants, nommés Aouli l âazm (أولي العزم, les plus décidés): Nouh نوح, (Noé), Ibrahim إبراهيم, (Abraham), Moussa مُوسَى (Moïse), Îsâ عيسى (Jésus de Nazareth) et محمّدMuhammad « Celui qui est loué »)

 

Luc – ΛΟΥΚΑΝ-  LUCAM 6-12

En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.

GREC : (Π) Ἐγένετο δὲ ἐν ταῖς ἡμέραις ταύταις ἐξῆλθεν (N ἐξῆλθεν → ἐξελθεῖν αὐτὸν) εἰς τὸ ὄρος προσεύξασθαι: καὶ ἦν διανυκτερεύων ἐν τῇ προσευχῇ τοῦ θεοῦ.

LATIN : Factum est autem in illis diebus, exiit in montem orare et erat pernoctans in oratione Dei.

Jésus a enseigné la soumission à  DIEU  « l’Islam »

Matthieu –ΜΑΘΘΑΙΟΝ-  MATTHAEUM 7-21

Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

GREC : Οὐ πᾶς ὁ λέγων μοι, Κύριε, κύριε, εἰσελεύσεται εἰς τὴν βασιλείαν τῶν οὐρανῶν: ἀλλ’ ὁ ποιῶν τὸ θέλημα τοῦ πατρός μου τοῦ ἐν οὐρανοῖς. (N οὐρανοῖς → τοῖς οὐρανοῖς)

LATIN : Non omnis, qui dicit mihi: "Domine, Domine", intrabit in regnum caelorum, sed qui facit voluntatem Patris mei, qui in caelis est.

Le nom de chrétiens ne vient pas des chrétiens mais des païens

Acte des Apôtres -  ΠΡΑΞΕΙΣ ΑΠΟΣΤΟΛΩΝ- ACTUS APOSTOLORUM 11-26

Et, l'ayant trouvé, il l'amena à Antioche. Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l'Église, et ils enseignèrent beaucoup de personnes. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens.

GREC : καὶ εὑρὼν ἤγαγεν αὐτὸν (N αὐτὸν → –) εἰς Ἀντιόχειαν. Ἐγένετο δὲ αὐτοὺς (N αὐτοὺς → αὐτοῖς καὶ) ἐνιαυτὸν ὅλον συναχθῆναι τῇ (N τῇ → ἐν τῇ) ἐκκλησίᾳ καὶ διδάξαι ὄχλον ἱκανόν, χρηματίσαι τε πρῶτον (N πρῶτον → πρώτως) ἐν Ἀντιοχείᾳ τοὺς μαθητὰς Χριστιανούς.

LATIN : Et annum totum conversati sunt ibi in ecclesia: et docuerunt turbam multam, ita ut cognominarentur primum Antiochiae discipuli, Christiani.

Jésus ne dis pas de croire en sa mort en « sa crucifixion »

Jean – ΙΩΑΝΝΗΝ-  IOANNEM 8-40

Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a point fait.

GREC : Νῦν δὲ ζητεῖτέ με ἀποκτεῖναι, ἄνθρωπον ὃς τὴν ἀλήθειαν ὑμῖν λελάληκα, ἣν ἤκουσα παρὰ τοῦ θεοῦ: τοῦτο Ἀβραὰμ οὐκ ἐποίησεν.

LATIN : Nunc autem quaeritis me interficere, hominem qui veritatem vobis locutus sum quam audivi a Deo; hoc Abraham non fecit.

Une bible vieille de 1500 à 2000 ans a été trouvée en Turquie, dans le Musée d’Ethnographie d’Ankara ? confirme que Jésus Christ n’a pas été Crucifié

http://www.nationalturk.com/en/1500-year-old-syriac-bible-found-in-ankara-turkey-16624/

CORAN SOURATE  4 AN NISAA « Les femmes » versets 157-158

.وَقَوْلِهِمْ إِنَّا قَتَلْنَا الْمَسِيحَ عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ رَسُولَ اللّهِ وَمَا قَتَلُوهُ وَمَا صَلَبُوهُ وَلَـكِن شُبِّهَ لَهُمْ وَإِنَّ الَّذِينَ اخْتَلَفُواْ فِيهِ لَفِي شَكٍّ مِّنْهُ مَا لَهُم بِهِ مِنْ عِلْمٍ إِلاَّ اتِّبَاعَ الظَّنِّ وَمَا قَتَلُوهُ يَقِيناً

4.157. Et également pour avoir dit : «Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, prophète de Dieu», alors qu'ils ne l'ont point tué et qu'ils ne l'ont point crucifié, mais ont été seulement victimes d'une illusion, car même ceux qui se sont livrés ensuite à des controverses à son sujet sont encore réduits, faute de preuves, à de simples conjectures. En réalité, ils ne l'ont point tué,

 

4.157. Waqawlihim inna qatalna almaseeha AAeesa ibna maryama rasoola Allahi wama qataloohu wama salaboohu walakin shubbiha lahum wa-inna allatheena ikhtalafoo feehi lafee shakkin minhu ma lahum bihi min AAilmin illa ittibaAAa alththanni wama qataloohu yaqeenan

 

.بَل رَّفَعَهُ اللّهُ إِلَيْهِ وَكَانَ اللّهُ عَزِيزاً حَكِيماً

4.158. mais c'est Dieu qui l'a élevé vers Lui, car Dieu est Puissant et Sage.

4.158. Bal rafaAAahu Allahu ilayhi wakana Allahu AAazeezan hakeeman

 

CORAN SOURATE 3 Al-i'Imran « la famille d’Imran verset 55

 

.إِذْ قَالَ اللّهُ يَا عِيسَى إِنِّي مُتَوَفِّيكَ وَرَافِعُكَ إِلَيَّ وَمُطَهِّرُكَ مِنَ الَّذِينَ كَفَرُواْ وَجَاعِلُ الَّذِينَ اتَّبَعُوكَ فَوْقَ الَّذِينَ كَفَرُواْ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ ثُمَّ إِلَيَّ مَرْجِعُكُمْ فَأَحْكُمُ بَيْنَكُمْ فِيمَا كُنتُمْ فِيهِ تَخْتَلِفُونَ

3.55. C'est alors que Dieu dit : «Ô Jésus ! Je vais mettre fin à ta mission sur Terre, t'élever vers Moi, te purifier, te débarrasser des négateurs et placer ceux qui t'ont suivi au-dessus de ceux qui t'ont renié jusqu'au Jour dernier. À la fin, vous ferez tous retour vers Moi et Je trancherai alors vos différends.

3.55. Ith qala Allahu ya AAeesa innee mutawaffeeka warafiAAuka ilayya wamutahhiruka mina allatheena kafaroo wajaAAilu allatheena ittabaAAooka fawqa allatheena kafaroo ila yawmi alqiyamati thumma ilayya marjiAAukum faahkumu baynakum feema kuntum feehi takhtalifoona

Les preuves de la non crucifixion de Jésus, ses disciples ne purent être les témoins directs de la « crucifixion »

Lors de « l’arrestation de Jésus », ses proches disciples s’enfuirent « Alors les disciples l’abandonnèrent tous et prirent la fuite »

 Matthieu - ΜΑΘΘΑΙΟΝ - MATTHAEUM 26.56 ;

Mais tout cela est arrivé afin que les écrits des prophètes fussent accomplis. Alors tous les disciples l'abandonnèrent, et prirent la fuite.

GREC : Τοῦτο δὲ ὅλον γέγονεν, ἵνα πληρωθῶσιν αἱ γραφαὶ τῶν προφητῶν. Τότε οἱ μαθηταὶ πάντες ἀφέντες αὐτὸν ἔφυγον.

LATIN :Hoc autem totum factum est, ut implerentur scripturae Prophetarum. Tunc discipuli omnes, relicto eo, fugerunt.

Marc -  ΜΑΡΚΟΝ - MARCUM 14.50)..

Alors tous l'abandonnèrent, et prirent la fuite.

GREC : Καὶ ἀφέντες αὐτὸν πάντες (N πάντες ἔφυγον → ἔφυγον πάντες) ἔφυγον.

LATIN :Tunc discipuli eius relinquentes eum, omnes fugerunt.

 

La vie éternelle pour celui qui croit en Dieu

Jean - ΙΩΑΝΝΗΝ - IOANNEM 5-24

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

GREC : Ἀμὴν ἀμὴν λέγω ὑμῖν ὅτι ὁ τὸν λόγον μου ἀκούων, καὶ πιστεύων τῷ πέμψαντί με, ἔχει ζωὴν αἰώνιον: καὶ εἰς κρίσιν οὐκ ἔρχεται, ἀλλὰ μεταβέβηκεν ἐκ τοῦ θανάτου εἰς τὴν ζωήν.

LATIN : Amen, amen dico vobis quia qui verbum meum audit et credit ei, qui misit me, habet vitam aeternam et in iudicium non venit, sed transit a morte in vitam.

 

Manuscrit grecddu quatrieme evangile deuxieme siecle

 

Jésus est-il mort ?

Nous entendons dire que Jésus عيسى Isä Que la paix soit sur lui عليه السلام   ealayh alsalam, serait mort

 Ce mot mort n’est pas le sens réel comme nous l’entendons :

Sourate3  la famille d’Imran آل عمران verset 55

 

إِذْ قَالَ اللّهُ يَا عِيسَى إِنِّي مُتَوَفِّيكَ وَرَافِعُكَ إِلَيَّ وَمُطَهِّرُكَ مِنَ الَّذِينَ كَفَرُواْ وَجَاعِلُ الَّذِينَ اتَّبَعُوكَ فَوْقَ الَّذِينَ كَفَرُواْ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ ثُمَّ إِلَيَّ مَرْجِعُكُمْ فَأَحْكُمُ بَيْنَكُمْ فِيمَا كُنتُمْ فِيهِ تَخْتَلِفُونَ

 

3.55. C'est alors que Dieu dit : «Ô Jésus ! Je vais mettre fin à ta mission sur Terre, t'élever vers Moi, te purifier, te débarrasser des négateurs et placer ceux qui t'ont suivi au-dessus de ceux qui t'ont renié jusqu'au Jour dernier. À la fin, vous ferez tous retour vers Moi et Je trancherai alors vos différends.

3.55. Ith qala Allahu ya AAeesa innee mutawaffeeka warafiAAuka ilayya wamutahhiruka mina allatheena kafaroo wajaAAilu allatheena ittabaAAooka fawqa allatheena kafaroo ila yawmi alqiyamati thumma ilayya marjiAAukum faahkumu baynakum feema kuntum feehi takhtalifoona

innee mutawaffeeka warafiAAuka إِنِّي مُتَوَفِّيكَ وَرَافِعُكَ  (je vais reprendre ton âme, t’élever vers moi »

L’expression reprendre ton âme signifie : te plonger dans un sommeil comme Allah اللّهُ Dieu l’Unique le dit dans ces autres versets :

Sourate 6 les troupeaux الأنعام verset 60

وَهُوَ الَّذِي يَتَوَفَّاكُم بِاللَّيْلِ وَيَعْلَمُ مَا جَرَحْتُم بِالنَّهَارِ ثُمَّ يَبْعَثُكُمْ فِيهِ لِيُقْضَى أَجَلٌ مُّسَمًّى ثُمَّ إِلَيْهِ مَرْجِعُكُمْ ثُمَّ يُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ

6.60. C'est Lui qui reprend vos âmes pendant la nuit, et qui connaît ce que vous avez acquis dans la journée. Il vous rappelle ensuite à la vie, afin que le temps qui vous est imparti soit accompli. Puis c'est à Lui que vous ferez retour, et Il vous mettra alors en face de tout ce que vous faisiez.

6.60. Wahuwa allathee yatawaffakum biallayli wayaAAlamu ma jarahtum bialnnahari thumma yabAAathukum feehi liyuqda ajalun musamman thumma ilayhi marjiAAukum thumma yunabbi-okum bima kuntum taAAmaloona

Sourate 39 les groupes الزمر verset 42

اللَّهُ يَتَوَفَّى الْأَنفُسَ حِينَ مَوْتِهَا وَالَّتِي لَمْ تَمُتْ فِي مَنَامِهَا فَيُمْسِكُ الَّتِي قَضَى عَلَيْهَا الْمَوْتَ وَيُرْسِلُ الْأُخْرَى إِلَى أَجَلٍ مُسَمًّى إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ

39.42. Dieu accueille les âmes quand elles meurent, et quand elles sombrent seulement dans le sommeil. Il retient celles dont Il a décrété la mort et renvoie les autres jusqu'au terme fixé. N'y a-t-il pas là des signes pour qui sait réfléchir?

39.42. Allahu yatawaffa al-anfusa heena mawtiha waallatee lam tamut fee manamiha fayumsiku allatee qada AAalayha almawta wayursilu al-okhra ila ajalin musamman inna fee thalika laayatin liqawmin yatafakkaroona

sur la mort de  Jésus*Coran sourate 4  .  سورة النساءan nisaa "les femmes" verset 157

..وَقَوْلِهِمْ إِنَّا قَتَلْنَا الْمَسِيحَ عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ رَسُولَ اللّهِ وَمَا قَتَلُوهُ وَمَا صَلَبُوهُ وَلَـكِن شُبِّهَ لَهُمْ وَإِنَّ الَّذِينَ اخْتَلَفُواْ فِيهِ لَفِي شَكٍّ مِّنْهُ مَا لَهُم بِهِ مِنْ عِلْمٍ إِلاَّ اتِّبَاعَ الظَّنِّ وَمَا قَتَلُوهُ يَقِيناً

et également pour avoir dit : «Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, prophète de Dieu», alors qu'ils ne l'ont point tué et qu'ils ne l'ont point crucifié, mais ont été seulement victimes d'une illusion, car même ceux qui se sont livrés ensuite à des controverses à son sujet sont encore réduits, faute de preuves, à de simples conjectures. En réalité, ils ne l'ont point tué,

 Waqawlihim inna qatalna almaseeha AAeesa ibna maryama rasoola Allahi wama qataloohu wama salaboohu walakin shubbiha lahum wa-inna allatheena ikhtalafoo feehi lafee shakkin minhu ma lahum bihi min AAilmin illa ittibaAAa alththanni wama qataloohu yaqeenan

Par ailleurs, lorsqu’il se réveillait, le Messager d’Allah, الله le Dieu Unique sallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » avait l’habitude de dire :

الحمد لله الذي أحيانا بعد ما أماتنا وإليه النشور

Louange à Dieu qui nous a fait revivre après nous avoir fait mourir, Et c’est vers lui que se fera la Résurrection 

alhamd lillah alladhi 'ahyana baed ma 'amatanaa w'iilayh alnnuthur

Fat’h al Bâri فتح الباري 11/134

La paix soit sur vous    سلام عليكم Salam alaikum

Dieu Seul est plus savant  الله أعلم Allah 'aelam

 

 

 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.