les nouveaux savants du web

les nouveaux savants du web

 

Salam سلام paix

Pls-saw = sur lui le salut et la paix de Dieu, صلى الله عليه و سلم. ṣallā allāh `alayhi wa sallam , symbolisé par   

Il ne suffit pas  comme ces centaines de speudo-savants musulmans du web (acte méritant par leur travail de recherche et leurs efforts de communication sans doute, mais pas plus) qui ont pignon sur la rue, la toile, du web  via l’utilisation d’une page Facebook, d’un blog vidéo Youtube avec des centaines de milliers d’abonnés(es), d’avoir fait quelques semaines de cours de religion musulmane (et des religions du monothéisme) dans une Université Institut Européen en Sciences des Religions, de l’Etat tels en France, Rennes35 Paris- Sorbonne 75, et d’ailleurs (au lieu de passer des années voir 10 ans  dans des Centres Universitaires Musulmans à l’étrangers, exemple L'Université Jâma`at Oumm ul-Qourâ  جامعة أم القرى, La mère des villages à la Mecque, Université islamique de Médine الجامعة الإسلامية بالمدينة المنورة alJamiεat al'Islamiat bialMadinat alMounawouarat‎ Arabie, Jamiεat Al Quaraouiyine جامعة القرويين, de Fès Maroc Université Emir Abdelkader Jamiεat al'Amir abd alQadirجامعة الأمير عبد القادر Alger Algérie, Grande Mosquée de Kairouan الجامع الكبير بالقيروان alJamie alKabir bialQirouan à Tunis Tunisie, Al-Azhar University  جامعة الأزهر Jamiεat alAzhar le Caire Egypte pour les plus connues et d’avoir appris par cœur quelques notes utiles néanmoins, que cela leurs suffit de se prévaloir de s’être honorifié personnellement du titre de Dr…. ou Pr …. ou sage شيخ sheihk……. dont malheureusement nous voyons fourmilier sur la Toile. Dans les autres religions il en est de même. Nous voyons à ce jours et depuis toujours les erreurs et le horreurs commises à cause de certains dérapages d’exégèses non maitrisées. Dieu m’en garde d’avoir la prétention et d’usurper de tels titres  Je suis trop ignorant, même si je suis comme tant d’entres nous depuis des siècles des élèves  الطلاب altulab sans cesse depuis des décennies cherchent à apprendre et à comprendre notre religion et celle des autres.

Sourate 49 الحجرات al-Ḥujurāt les Appartements privés verset 13

إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ ٱللَّهِ أَتْقَىٰكُمْ 

Le plus humble (respectable) d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux *(droit-juste-prémuni)

 îna akramakoum Ɛinda allahi  atqakoum*

* تقوى : taqwa piété

Verbe.
وَقَى : abriter, conserver, entretenir, garder, maintenir, préserver, protéger, sauvegarder
وَقَّى : garder, protéger, préserver
وَقِيَ : avoir les sabots usés
اِتَّقَى : éluder, esquiver, éviter, obvier, fuir / se méfier de, être prudent de
Nom.
وُقِيَّة : once = 200 grammes
تُقًى : ferveur, dévotion, piété, pharisaïsme, religiosité
تَقْوَى : ferveur, dévotion, fidélité, piété, pharisaïsme, religiosité
تَقْوِيَة : intensification / stimulation / renforcement, consolidation
مُتَّقٍ / مُتَّقِي : prudent / abstinent, dévot, dévoué, fervent, fidèle, pieux
مُتَقَينْ : (pluriel) prudents / abstinents, dévots, dévoués, fervents, fidèles, pieux
وِقَاء : maintien, sauvegarde / armure, abri, sauvegarde, voile / couverture, enveloppe
Adjectif. / Adverbe.
وَقَّاء : prudent, précautionneux
واقٍ : préservatif, préventif, protecteur
تَقِيّ : dévot, fervent, pieux

Expression.
اِتَّقَى بِـ : se protéger, s'abriter
اِتَّقَى اللَّهَ : craindre Dieu
voir aussi racine قوي QaWaYa et وقى WaQaAa

Maxime attribuée au philosophe grec Socrate né vers -470/469, mort en -399 avant notre ère.

 Je sais que je ne sais rien version originale grecque :  ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα   hén oȋda hóti oudèn oȋda en latin scio me nihil scire,. Texte plus littéral « je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien ».

 Loin de là, ils ont, la responsabilité de définir des règles de jurisprudence fiqh,  de les faire divulguer, prend des décennies d’expériences cultuelles, intellectuelles, et plus profond  encore. Connaître maitriser en partie  la langue arabe ne suffit pas non  plus.

Donner un avis sur la Parole de Dieu Sa Révélation Naration ٱلْقَصَصِ alqaSaSi, Ses Signes آيات ʾāyāt le Qu’ran   القُرْآن la Récitation Révélée, le Discernement الفرقان Al-Furqan pour toute l’Humanité, cela à Son dernier Messager et Prophète  (l’illettré) Muhammad sur lui le salut et la paix de Dieu, صلى الله عليه و سلم. ṣallā allāh `alayhi wa sallam (psl -saw).

 Sourate 34 سبإ Saba verset 28

وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا كَافَّةً لِّلنَّاسِ بَشِيراً وَنَذِيراً وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ

Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'Annonciateur* et avertisseur pour toute l'Humanité que pour porter l'Annonce et donner l'alarme. Mais la plupart des gens ne savent point.

Wama arsalnaka illa kaffatan lilnnasi bashiran wanađhiyran walakinna akthara alnnasi la yaƐlamouna

 

*bachiyran  بَشِيرًا  / مبشرا moubashiran : missionnaire porteur d’une Bonne nouvelle, Messager qui apporte une nouvelle aux humains.

 

 Cela n’est pas permis, ni de l’autorité de n’importe qui

A  celui, qui veut prendre la responsabilité d’expliquer la Parole de Dieu لِكَلِمَاتِ اللّهِ  liKalimati Allahi, notre Créateur des Cieux et de la Terre  فَاطِرَ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلْأَرْضِ FaŤira alSamawati wâl'ArĎi,  d’explorer une somme de connaissances importantes pour en faire l’exégèse pour que cette compétence, d’abord avec la foi, la crainte et l’honnêteté puisse être solidement transmise. Lui vient d’avoir et de vient savoir une implication dans la maîtrise des domaines suivants.

Avec humilité qui se doit et avec une crainte absolue, il pourrait  et encore, se prévaloir d’un de ces titres et peut être faire partie des rares à notre époque moderne qui se compte peut être la centaine, d’individus, de ceux qui ont l’autorité de nous éclairer dans notre foi.

Le Livre et la Sagesse الْحِكْمَةِ hikma, la Sunnah de Dieu لِسُنَّةِ ٱللَّهِ liSounati Allahi  qu'Il nous a fait descendre pour notre bien.

حُكْم hukm: gouvernement / décision, jugement, sentence, verdict, arrêt

حِكْمَة hikma: prudence, sagesse, sapience, raison, tact / philosophie / connaissance, savoir

أَحْكَام 'ahkam : jugement, sentence, verdict / bases, fondements

مُحَكَّم muhakam: arbitre, juge

مُحَكِّم  muhakkim: qui se juge bien lui-même / vieillard sage et expérimenté

sourate 48 الفتح  al-Fatḥ la Victoire verset 23

Période Médinoise qui  occupe la 111è place dans l’ordre chronologique.

سُنَّةَ ٱللَّهِ ٱلَّتِى قَدْ خَلَتْ مِن قَبْلُ وَلَن تَجِدَ لِسُنَّةِ ٱللَّهِ تَبْدِيلًا

Telle est la règle (voie) de Dieu appliquée aux générations passées. Et tu ne trouveras jamais de changement à la règle (voie) de Dieu

Sounata Allahi alati qad ķhalat  min qablou walan tajida  liSounati Allahi tabdiylan

 

Bible תנך TaNakh▼Torah  תורה Pentateuque▼  Exode  שמות  Shemot les Noms▼  Ki Tissa כי תשא « lorsque tu prendras »▼ Chapitre 31 ▼Verset  3 ▼

Je l'ai rempli de l'Esprit de Dieu, de sagesse, d'intelligence, et de savoir pour toutes sortes d'ouvrages

וָאֲמַלֵּא אֹתוֹ רוּחַ אֱלֹהִים בְּחָכְמָה וּבִתְבוּנָה וּבְדַעַת וּבְכָל־מְלָאכָה

vaamallé otho rouah' Élohiym beh'akhemah ouvithevounah ouveda'ath ouvekhal-melakhah

 

L'opinion personnelle du juge ra’yqui ne peut pas être n’importe qui maîtrisant ces notions est indispensable

  1. La linguistique Connaissance de la langue  العلم اللغة‘ilm al ligha
  2. La grammaire arabe النحو اللغة العربية alnahw alughat alεarabia
  3. La conjugaison (gestion)  التصريف at taṣrïf
  4. La science de a dérivation علم الاشتقاق ‘ilm al ishtiqāq
  5. La rhétorique et la stylistique  لبيان والبديع al bayān wa l badĩ

                De la clarté du discours :

  1.                       

                      La Clé des sciences Miftāḥ al-ʿulûm

La science des significations ʿilm al-maʿânî, (sémantique de la syntaxe L'analyse de l’énoncé)

 

  1. La science des lectures عـلـم القراءات ‘ilm al qirā’āt (lectures du Coran القراءات القرآنية  alqara'at alQu’rania)
  2. La science de l’abrogeant et de l’abrogé an nāsikh wa l-mansūkh
  3. Les sciences  des fondements de la jurisprudence, (sources du droit musulman) أصول الفقه  uṣūl al fiqh

Que sont: du sunnisme sunnīy (Hanafite, , Ḥanaf; Malikite Mālikī; chafi'ite Shāfiʿī,; et Hanbalite al-Hanbalī)et dans le chiisme šhīʿa, etle kharidjismekhawāridj (les sortants) incluant "L ’ibadisme al-Ibaḍīya"

Le Coran, al-Qurʾān la Récitation Révélée

La Tradition » du Prophète , la Sunna

Le, Raisonnement par analogie, Qiyas

Le Consensus des juristes qualifiés l'idjma'ou de la communauté djama, sur un sujet donné à une époque donnée, pour une situation nouvelle dont les textes ne traitent pas.

  1. Les Circonstances de la Révélation أسباب النزول  Asbāb an Nuzūl (contexte historique dans lequel les versets coraniques que Dieu ٱلل‍َّٰه Allah ayant envoyé  une Révélation à ses Prophètes أنبياء Anbiyāʾ  et Messagers رسل Rousoùl ont été révélés) qui se retrouvent dans les collections d'interprétation du Coran تفسير القرآن Tafsīr al Qu’ran, contexte historique dans lequel les versets coraniques ont été révélés,dont l'auteur de tafsirمُفسّر   mufassir est tenu de maîtriser 15 domaines de différentes disciplines telles que la linguistique, la rhétorique , la théologie et la jurisprudence  que nous avons abordés ci-dessus, avant de pouvoir interpréter La Parole Révélée avec autorité.
  2. Les sciences de la Tradition du Prophète Muhammad (psl-saw) علم الحديث ‘ilm al hadĩth
  3. La science des récits (histoires) coraniques  القصص al Qasas (la narration et la transmission)
  4. la théologie (fondement de la croyance) أصول الدين uṣūl ad dĩn
  5. La science de l'éloquence علم البلاغة, ʿilm al-balâgha

 

Pour tout cela il a fallut de nombreux savants musulmans علماءʿ ulamā’, qui se sont répartis à travers les siècles les éclaircissements nécessaires aux pratiques rituelles et aux comportements de tout croyants envers eux mêmes, les autres, leurs environnements  et en priorité leurs Créateur.

L’exégèse du Coran admet le principe de la pluralité des interprétations pour autant que celle-ci s’inscrive dans le cadre d’une exégèse conforme aux outils préalablement définis.

En outre le dernier Serviteur, Messagers et Prophète Muhammad (psl-saw) et ses compagnons الصحابة  aṣ-ṣaḥābah au singulier صحابي, sahābīy « ami, compagnon » n’ont pas interprété l’intégralité du Saint Coran .

Ce corpus a été compilé dans les recueil de hadith qui consacrent en général un chapitre sur l’exégèse prophétique, par Imam Majd al-Din Abi al-Saadat al-Mubarak ibn Muhammad al-Shaibani al-Jazari Ibn al-Athir, الإمام مجد الدين أبي السَّعادات المبارك بن محمد الشيباني الجزري ابن الأثير  plus connu sous le nom d'Ibn al-Athir al-Jazari, بـابن الأثير الجزري  544 - 606 de l’Hégire soit  1150-1210 qui a réuni ces traditions éparpillées dans son œuvre collection des fondements des hadiths du Prophète  جَامِعْ الأُصُوْل فِي أَحَادِيث الرُّسُول Jàmi ‘al uṣūl fi ahadĩth al Rasoul qui existe en 13 volumes Compilation des transmissions recueillies par l'Imam Mālik ibn Anas مالك بن أنس dans ses Muwatta الموطأ‎ " Chemin bien parcouru », Ṣaḥīḥ al-Bukhārī صحيح البخاري « l'authentique de l'imam Al-Bukhari » Sahih Muslim صحيح مسلم  « l'authentique de l'imam Muslim ibn al-Hajjaj  مسلم بن الحجاج‎‎ » , Sunan Abi Dawud سنن أبو داود , Sunan Tirmidhi Jami 'at-Tirmidhi جامع الترمذي , également connu sous le nom de Sunan at-Tirmidhi  سنن الترمذي et Sunan al-Nasa'i  " six livres ": ٱلْكُتُب ٱلسِّتَّة Kutub al-Sittah - les six principales collections de hadiths. Ces  collecteurs reconnus de hadiths. organisé sur la base d'ordres alphatiques qui contient également des ordres de chapitre.

Même si la plupart des traités d’exégèses donnent une place prépondérante à ces traditions, il est impossible de trouver un commentaire intégral du Coran qui soit exclusivement basé sur l’exégèse phonétique des sites tel http://coran-seul.com/index.php/home ou http://corpus.quran.com/treebank.jsp?chapter=1&verse=1

Qui Font des efforts importants en ce sens.

Il y a bien sur important d’avoir en références : le Commentaire et déclaration sur l'interprétation du Coran جامع البيان عن تأويل آي القرآن‎  Jâmi' Ul Bayân Fî Tafsîr Il Qu’rân, plus connu par L'interprétation d'al-Tabari   تفسير الطبري‎; Tafsir At-Tabari, édité en 282  de l’Hégire « immigration هجرة hiǧraʰ » soit 896 et 308 Hégire soit 930. Celui D’Abu Ja`far Muhammad bin Jarir bin Yazid al-Tabari  أبو جعفر محمد بن جرير بن يزيد الطبري  connu plus simplemement par at Tabari  الطبري 224- 310 Hégire soit  838 – 923, qui consacre un espace important aux traditions prophétiques et se voit contrant de faire appel aux avis des Compagnons الصحابة  aṣ-ṣaḥābah,  Les compagnons les plus illustres sont Abou Bakr As-Siddiq أبو بكر الصديق,, Omar ibn al-Khattab عمر بن الخطاب, Uthman ben Affan عثمان بن عفان, Ali ibn Abi Talib علي بن أبي طالب, Talhah ibn Ubaydullah طلحة بن عبيد الله, Zubayr ibn al-Awwam الزبير بن العوام, Abd ar-Rahman ibn Awf عبد الرحمن بن عوف, Sa`d ibn Abi Waqqas سعد بن أبي وقاص, Abu Ubayda ibn al-Jarrah  أبو عبيدة بن الجراح, Said ibn Zayd سعيد بن زيد, communément appelés par Muhammad (psl) Les dix compagnons promis au paradis العشرة المبشرون بالجنة, al-`Ashara al-Mubasharûn bi-l-Janna  « Dieu en soit satisfait » رضي الله عنه, raḍiyAllāhu ‘anhu) c'est-à-dire les dix compagnons promis au paradis dont nous devons faire toute confiance dans leurs propos. Nous sommes très loin en connaissance et en piété  تقوى taqwa de ses personnages illustres

On peut ajouter aux compagnons les plus illustres Salmân al-Farisi سلمان الفارسي l'un des premiers musulmans non arabes et Bilāl ibn Rabāḥ al-Ḥabašī ( abyssine) بلال بن رباح الحبشي premier musulman de couleur noir, des Suivants Les Tābi’ūn اَلتَّابِعُونَ‎ la génération de musulmans qui ont connu des compagnons de Muhammad  (psl-saw) mais qui n'ont pas connu Muhammad (psl-saw)  lui-même ainqi que les Tābi‘ at-Tābi‘īn تابع التابعين la génération qui suit les Tabi‘un اَلتَّابِعُونَ.

Selon l'imam Muhammad al-Bukhari محمد البخاري, le derner des Messager et Prophète Muhammad محمد un illétré (psl) a dit : « Les meilleurs des hommes sont ma génération, puis ceux qui viennent après eux, puis ceux qui viennent après eux, ainsi que les savants des trois premiers siècles de l’Hégire.

Même Jalal ad Din as Suyuti جلال الدين السيوطي 849 -911  Hégire soit 1445 – 1505 dans son traité d’exégèse Les perles éparses: exégèse intertextuelle  الدر المنثور في التفسير بالمأثور ad durr al manthur fi t tasfir bi l ma’athur a fait de même en élargissant  le sens du mot athar (tradition) pour permettre d’intégrer ma masse importante des interprétations post-prophétiques. N’oublions pas L'interprétation de la Majesté تفسير الجلالين‎ tafsir al-Jalalayn exégèse coranique écrite avec son professeur Jalal al-Din al-Mahalli جلال الدين المحلّي.

Depuis deux décennies dans les lieux de cultes musulmans les mosquées de quelques importances que cela soit sur tout le territoire Français et aux DOM TOM, ainsi que les instituts musulmans  européens manifestent un intérêt croissant pour le Coran ; sa mémorisation, sa récitation et son exégèse. Même la langue arabe prend sa place par un désir profond de par les fidèles croyant pratiquant  de parvenir à comprendre la Parole de Dieu l’Unique الله Allah. Contrairement  à la situation des arabophones qui ont accès à plusieurs centaines de traités d’exégèse édités  à travers le monde Arabe et ailleurs. Les francophones arabisant ou pas se heurtent encore  à ce manque manifeste de traités traduits ou écrit directement en français, De gros efforts via des librairies ayant pignons sur rue en France et ailleurs ont été fait mais assez suffisant pour remplir cette carence importante pour eux. Il est temps pour cela que les grandes organisations musulmanes relèvent leurs bras grâce à des volontaires intellectuel arabisant et maitrisant la langue de Molière et posent leurs mains sur des feuilles pour en faire le rattrapage même dix Auteurs par an serait un gain utile. Nous avons des chairs universitaires arabe en France  telles Paris 1 Panthéon-Sorbonne les étudiants peuvent venir en aide aux communautés musulmanes. Des progrès aussi sont fait pour l’acquisition de l’arabe à l’école de la République ce n’est que justice.

Les musulmans n’ont nullement la vocation à arabiser la société occidentale  elle l’a fait plus simplement et intelligemment depuis des siècles  par la circulation des populations sous diverses formes : guerres, échanges commerciaux, diplomatie, littérature, traduction, voyages d’explorateurs-géographes arabes ou pas etc., par des mots simples que nous utilisons chaque jours vice-versa inclus.

Bien au contraire le Coran Parole Révélée à l’Humanité étant le prolongement des autres Révélations : Bible ensemble de textes sacrés par les juifs  L' Ancien Testament תנ״ך Tanak  l'acronyme de l’hébreu תּוֹרָה Thora « instruction » Névīīm, נביאים « Prophètes » Ketouvim  כתובים « écrits » le Zabur زبور Le livre des Psaumes ספר תהילים Sefer Tehillim "Livre des Louanges"   Feuillets d'Abraham et Moise et les chrétiens  et le Nouveau Testament Ἡ Καινὴ Διαθήκη / Hê Kainề Diathếkê  l'ensemble des écrits relatifs à la vie de Jésus fils de Marie et à l'enseignement de ses premiers disciples que nous connaissons par Évangiles, Evangelium, lui-même emprunté au grec ancien εὐαγγέλιον / euangélion, Bonne Nouvelle  إنجيل Injil.

Cheikh Ibn Baz (Puisse Dieu lui accorder Sa miséricorde رحمه الله Rahimah Allah) a dit: Nous croyons à tous les Livres de Dieu globalement et dans les détails. Nous croyons à tous les Livres révélés aux Messagers que la paix soit sur eux عليهم ٱلسَّلَامُ εalayhim alsalam, notamment la Thora  توراة , Tawrah, les Évangiles إنجيل Injil, les Psaumes Zabur زبور , le Coran  القُرْآن, al-Qurʾān, «la Récitation Révélée» et les Feuilles de Moise et d’Abraham .صُحُفِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى Souĥoufi îbrahiyma waMouça ainsi que tous les (autres) Livres révélés par Dieu à Ses messagers.  Extrait de Madjmou fatawa  مجموع الفتاوى  Total Fatwas d’Ibn Baz (17/28).

Dans son Lissan al-Arab لسان العرب, la Langue des Arabes (9/186), Ibn Mandzour  ابن منظور encyclopédiste arabe descendant des Banu Khazraj بنو الخزرج dit: « Sahiifa  صَحِيفَة : journal / page, folio, feuille / page ou feuillet signifie l’objet sur lequel on écrit. Le pluriel est sahaaif صحائف, suhuf صُحُف et suhf صُحف.

 Coran, Sourate 87 الأعلى al-Aʿlā Le Très-Haut:versets 18-19

إِنَّ هَذَا لَفِي الصُّحُفِ الْأُولَى

18-  Ces vérités se trouvent déjà inscrites dans les Écritures anciennes,

Îna hatha lafi alSouhoufi al-oula

صُحُفِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى

19- Dans les rouleaux d'Abraham et de Moïse.

Souhoufi Ibrahima waMousa

 

Il est question ici des Livrés Révélés aux deux Prophètes  que la paix soit sur eux عليهم ٱلسَّلَامُ εalayhim alsalam

Chacun pourra par ce partage  de connaissance avec respect et intelligence, y trouver soit une foi religieuse commune soit le respect commun.

 

Puisse Notre Créateur الخالق Al-Khāliq Le Tout Miséricordieux ٱلرَّحْمَٰنِ alRaĥmani et l’Infini Pardonneur الغفار Al-Ghaffār  nous excuser de nos erreurs et de nos omissions.

Baudrier Gérard Ibrahim modétateur du site

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire