les mots : lire et Loi dans le Coran et la Bible

les mots : lire et Loi dans le Coran et la Bible

 

 

Le mot lire dans le Coran  القُرْآن, al-Qurʾān, « la Récitation Révélée »  et la Bible תנך Tanakh

ٱقْرَأْ ! Iqra’/Aqra’ : Lis & Instruis-toi

Deuxième personne masculin du singulier de l'impératif actif de قَرَأَ qaraʾa

Cette racine comptabilise 88 apparition(s) dans le Coran sous diverses formes.

LES VERSETS OU CE MOT اقرأ APPARAÎT SOUS CETTE FORME PRÉCISE

EXEMPLE 

Sourate 17  الإسراء al-Isrāʾ le Voyage Nocturne  verset 14  "Lis ton livre. En ce jour, tu te suffis comme ton propre comptable".

ٱقْرَأْ كِتَٰبَكَ كَفَىٰ بِنَفْسِكَ ٱلْيَوْمَ عَلَيْكَ حَسِيبًا

aqra' Kitabaka kafa binafçika alyawma  Ɛalayka ĥaçiyban

Sourate 96 العلق al-ʿAlaq le Caillot de sang  verset 1

 Lis ! Au nom de ton Seigneur qui a créé.

ٱقْرَأْ بِٱسْمِ رَبِّكَ ٱلَّذِى خَلَقَ

aqra' biaçmi Rabika alađi ķhalaqa

Sourate 96 العلق al-ʿAlaq le Caillot de sang   verset 3

 Lis ! Ton Seigneur est le plus Noble,

ٱقْرَأْ وَرَبُّكَ ٱلْأَكْرَمُ

aqra' waRabouka  al'Akramou

Liste :

2:185 2:228 4:82 5:101 6:19 7:204 7:204 9:111 10:15 10:37 10:61 10:94 12:2 12:3 13:31 15:1 15:87 15:91 16:98 16:98 17:9 17:14 17:41 17:45 17:45 17:46 17:60 17:71 17:78 17:78 17:82 17:88 17:89 17:93 17:106 17:106 18:54 20:2 20:113 20:114 25:30 25:32 26:199 27:1 27:6 27:76 27:92 28:85 30:58 34:31 36:2 36:69 38:1 39:27 39:28 41:3 41:26 41:44 42:7 43:3 43:31 46:29 47:24 50:1 50:45 54:17 54:22 54:32 54:40 55:2 56:77 59:21 69:19 72:1 73:4 73:20 73:20 73:20 75:17 75:18 75:18 76:23 84:21 84:21 85:21 87:6 96:1 96:3

Réciter, transmettre (oralement), dire, lire, citer, étudier, énoncer, rassembler les diverses parties en un tout, faire la synthèse, réunir, être pleine (femelle et son fétus) et mettre bas, avoir ses règles finies, souffler régulièrement (vent)

Radical : Verbe / Impératif / Deuxième personne masculin singulier

En Hébreux dans la Bible וַיִּקְרָא

קָרָא qara’ Phonétique kaw-raw’ est un terme hébreu trouvé 736 fois dans la Bible תנך Tanak.

 Ce terme peut être traduit par appeler, donner, invoquer, inviter,

Origine  une racine primaire identique à קָרָא qara’, à travers l'idée d'accoster une personne rencontrée) : appeler, réciter, lire, s'écrier, proclamer, crier, émettre un son bruyant, appeler à, crier (pour de l'aide), en appeler (à Dieu)lire à haute voix, se lire convoquer, inviter, appeler et ordonner, désigner, appeler et doter, nommer, donner un nom à, appeler par le nom, appeler, donner, invoquer, inviter, crier, s'écrier, chercher, lire, choisir, proclamer, publier, convoquer, offrir, s'adresser, ..

Occurrences   736 fois dans 689 versets de 37 livres bibliques (AT).

Par livre : Genèse (111), Exode (34), Lévitique (9), Nombres (17), Deutéronome (22), Josué (15), Juges (27), Ruth (7), 1 Samuel (37), 2 Samuel (30), 1 Rois (41), 2 Rois (34), 1 Chroniques (14), 2 Chroniques (15), Esdras (2), Néhémie (8), Esther (11), Job (11), Psaumes (56), Proverbes (17), Ecclésiaste (1), Cantique (1), Esaïe (84), Jérémie (63), Lamentations (7), Ezéchiel (9), Daniel (5), Osée (10), Joël (6), Amos (6), Jonas (8), Michée (2), Habacuc (1), Sophonie (2), Aggée (1), Zacharie (11), Malachie (1)

Exemple

Bible  תנך Torah תורה Nombres במדבר    Réponse divine Chapitre 12 Verset  5

L’Eternel descendit dans une colonne de nuée, se tint à l’entrée de la tente, et appela (וַיִּקְרָא qara’/ vayyiqera) Aaron et Miryam, et ils sortirent tous les deux.

וַיֵּרֶד יַהוָה בְּעַמּוּד עָנָן וַיַּעֲמֹד פֶּתַח הָאֹהֶל וַיִּקְרָא אַהֲרֹן וּמִרַיָם וַיֵּצְאוּ שְׁנֵיהֶם

 

vayyérèd Yahvah be'ammoud 'anan vayya'amod pèthah' haohèl vayyiqera Aharon ouMirayam vayyétseou shenéyhèm

Bible  תנך Prophètes  נביאים Samuel 1  שמואל א Chapitre  3 Verset  4

L’Éternel appela (qara’/ vayyiqera): Schemouel « Samuel »! Celui-ci répondit: me voici !

וַיִּקְרָא יְהוָה אֶל־שְׁמוּאֵל וַיֹּאמֶר הִנֵּנִי

vayyiqera Yahvah èl-Shemouél vayyomèr hinnéniy

Bible תנך Hagiographesכתובים Lamentations - איכה Chapitre  3 Verset  55

J'ai invoqué (qara’/ qarathiy) ton nom, ô Eternel / Adonaï, Du fond de la fosse

קָרָאתִי שִׁמְךָ יְהוָה מִבּוֹר תַּחְתִּיּוֹת

 qarathiy shimekha Yahvah mibor tthah'etthiyyoth

Bible תנך Hagiographes כתובים Néhémie נחמיה    Chapitre  8 Verset 8

Ils lisaient (qara’/ vayyiqereou) distinctement dans le livre de la loi (doctrine) de Dieu, et ils en donnaient(avec indication) le sens pour faire comprendre ce qu'ils avaient lu (comprirent la lecture).

vayyiqereou vasssséphèr bethorath haélohiym mephorash vesom sèkhèl vayyaviynou bammiqera

Araméen correspondant à קָרָא (qara’) lire, être lu, crier, être appelé

11 fois dans 10 versets de 2 livres bibliques

Par livre : Esdras (2), Daniel (9)

A ne pas confondre avec

קָרָא (qara’) Phonétique  kaw-raw’  est un terme hébreu trouvé 16 fois dans la Bible. Ce terme peut être traduit en français par arriver, survenir, apparaître,....

rencontrer, arriver, faire la connaissance de , rencontrer d'une façon inattendue

ou

קְרָא (qera’) Phonétique  ker-aw’ est un terme araméen trouvé 11 fois dans la Bible. Ce terme peut être traduit en français par lire, être lu, crier, être. appeler, lire à haute voix, appeler, proclamer

Esdras 4.18 La lettre que vous nous avez envoyée a été lue (qera’) exactement devant moi.

Esdras 4.23 Aussitôt que la copie de la lettre du roi Artaxerxès eut été lue (qera’) devant Rehum, Schimschaï, le secrétaire, et leurs collègues, ils allèrent en hâte à Jérusalem vers les Juifs, et firent cesser leurs travaux par violence et par force.

Daniel 3.4 Un héraut cria (qera’) à haute voix: Voici ce qu'on vous ordonne, peuples, nations, hommes de toutes langues!

Daniel 4.14 Il cria (qera’) avec force et parla ainsi: Abattez l'arbre, et coupez ses branches; secouez le feuillage, et dispersez les fruits; que les bêtes fuient de dessous, et les oiseaux du milieu de ses branches!

Daniel 5.7 Le roi cria (qera’) avec force qu'on fît venir les astrologues, les Chaldéens et les devins; et le roi prit la parole et dit aux sages de Babylone: Quiconque lira (qera’) cette écriture et m'en donnera l'explication sera revêtu de pourpre, portera un collier d'or à son cou, et aura la troisième place dans le gouvernement du royaume.

Daniel 5.8 0116 Tous les sages du roi entrèrent; mais ils ne purent pas lire (qera’) l'écriture et en donner au roi l'explication.

Daniel 5.12 parce qu'on trouva chez lui, chez Daniel, nommé par le roi Beltschatsar, un esprit supérieur, de la science et de l'intelligence, la faculté d'interpréter les songes, d'expliquer les énigmes, et de résoudre les questions difficiles. Que Daniel soit donc appelé (qera’), et il donnera l'explication.

Daniel 5.15 03705 On vient d'amener devant moi les sages et les astrologues, afin qu'ils lussent (qera’) cette écriture et m'en donnassent l'explication; mais ils n'ont pas pu donner l'explication des mots.

Daniel 5.16 J'ai appris que tu peux donner des explications et résoudre des questions difficiles; maintenant, si tu peux lire (qera’) cette écriture et m'en donner l'explication, tu seras revêtu de pourpre, tu porteras un collier d'or à ton cou, et tu auras la troisième place dans le gouvernement du royaume.

Daniel 5.17 0116 Daniel répondit en présence du roi: Garde tes dons, et accorde à un autre tes présents; je lirai (qera’) néanmoins l'écriture au roi, et je lui en donnerai l'explication.

La Loi dans le Coran القُرْآن, al-Qurʾān, « la Récitation Révélée »  et la Bible תנ״ך Tanakh

La Charia الشَّرِيعَة   sharia  šarīʿah, dérivé de la racine š-r-ʕ, شَرِيعَة šarīʿa, littéralement «chemin », est liée à la religion et à la loi religieuse vient de la racine šaraʿa, qui signifie « ouvrir, devenir clair ». Pour la militante indonésienne des droits des femmes Lily Zakiyah Munir,  « charia » dérive de la racine šarʿ شَرَّ qui signifie à l’origine « la voie qui mène à l’eau  (se noyer)»,

Un autre sens شَرَّ šarra être mauvais, être mauvais, agir mal- blâmer, réprimander

شَرّ šarr mot au pluriel شُرُور šurūr nom verbal de شَرَّ šarra (forme le mal)

L’Antonyme خَيْر ḵayr, «bien, bonté».

Sens : ordonner, diriger, braquer, viser, pointer, édicter, légiférer, commencer, attaquer, entamer

Cette racine comptabilise 5 apparition(s) dans le Coran sous diverses formes.

Sourate 5 المائدة  al-Māʾida la Table, verset 48 ; sourate7 الأعراف al-Aʿrāf le Purgatoire, verset163 ; sourate 42  الشورى aš-Ṧūrā La délibération versets13 et 21 ; sourate 45 الجاثية al-Jāṯiya L’Agenouillée, verset18.

Le deuxième sens: une ressource en eau courante que les gens se préparent à abreuver leurs animaux

مورد الماء الجاري الذي يعده الناس لسقي دوابهم

mawrid alma' aljari aldhy yaεidOuh alnaas lisaqii duabihim

 Ce qui peut être interprété comme « la voie qui mène à la source de la vie ».

Étymologie

Le mot Sharia الشَّرِيعَة  est utilisé dans la langue et il signifie l'une des deux significations: Le premier sens: Le droit chemin, et c'est les mots du Tout-Puissant,

sourate 45  الجاثية al-Jāṯiya L’Agenouillée verset 18

ثُمَّ جَعَلْنَاكَ عَلَى شَرِيعَةٍ مِّنَ الْأَمْرِ فَاتَّبِعْهَا وَلَا تَتَّبِعْ أَهْوَاء الَّذِينَ لَا يَعْلَمُونَ

Puis Nous t'avons mis sur la voie de l'Ordre [une religion claire et parfaite/ la Voie légale qui procède de Notre Ordre]. Suis-la donc (Applique-toi à la suivre) et ne suis pas les passions (opinion /aspirations) de ceux qui ne savent pas.

thouma jaƐalnaka Ɛala chariyƐatin mina al'amri fâtabiƐha wala tatabiƐ ahwa'a alađhiyna la yaƐlamouna

Le deuxième sens: la ressource en eau courante que les gens préparent pour abreuver leur bétail, y compris les Arabes disant que les chameaux sont légalisés si la loi sur l’eau est mentionnée ... la loi ... et la législation signifie la promulgation de lois.

Dans ce système juridique, seul Dieu L’Unique  الله Allah est le législateur suprême, Shāri ‘/ شارع / šāriʿ. Sa loi fait partie de la révélation divine dans Sa Récitation Révélée  le Coran.

Dans Ahmad ibn Hanbal  أحمد بن حنبل vers 780-855 soit Hégire vers 164-241 Musnad Ahmad ibn Hanbal* مسند أحمد بن حنبل, le substantif Sharia apparaît au singulier à un endroit. Là, il est dit que «la communauté doit rester sur la charia (voie / voie)».

Au pluriel, la Sharia الشَّرِيعَة  est en relation avec l'Islam la loi de l’obéissance « volontaire » (à Dieu) Explication de l'islam  شرح  الإسلام šharāʾiʿ al-islām) et Īmān (Explication de la foi شرح  الإيمان  šharāʾiʿ al-īmān) ainsi que dans l'énumération "La foi vient des devoirs de Limite et la tradition  « cheminement »  , الشَّرِيعَة حدود و سنة  al Sharia, Hudūd oua Sunna" ( nous sommes à la foi إِنَّا إِلَيْ الإيمان  inna li-l-īmān) tatuts, explication, limites et sunnah   فرائض وشرح و حدود و سنة farāʾiḍ wa-šarāʾiʿwa-ḥudūd wa-sunan). En tant que verbe, sharaʿa apparaît à un moment donné: «Dieu a établi un système de règles pour ses Prophètes» شَرَعَ للنبي ي سنن الهدى šharaʿa li-nabi-hi sunan al-hudā

* Un hadith musnad الحديث مسند discution de référence ne doit pas être confondu avec le type de collection de hadiths حديث  propos du Prophète également appelé musannaf مصنف, qui est organisé selon le nom du compagnon qui raconte chaque hadith. Par exemple, un musnad pourrait commencer par énumérer un certain nombre de hadith, avec leurs sanads  سند / Isnād إسناد  respectifs (citations ou «supports» utilisés pour vérifier la légitimité d'un hadith), d'Abu Bakr, puis énumérer un certain nombre de hadith d'Omar ibn al-Khattâb  عمر بن الخطاب compagnon et beau père du Prophète Muhammad, puis Uthman ibn Affan  عثمان بن عفان compagnon et beau fils du Prophète Muhammad (sur lui le salut et la paix) et ainsi de suite. Les compilateurs individuels de ce type de collection peuvent varier dans leur méthode d'organisation des Compagnons dont ils collectaient les hadiths. Un exemple de ce type de livre est le Musnad Ahmad ibn Hanbal* مسند أحمد بن حنبل,

 Il n'y a donc rien de sûr quant à la racine réelle du mot : šaraʿa شَرَّ ou šarʿ  شَرّ  (voir ci-dessus)et surtout du sens à lui donner. Un lexique précise que le terme « sharia » fait référence à un chemin droit et clair, mais aussi à un endroit irrigué où les êtres humains et les animaux viennent boire à condition que la source d’eau soit un ruisseau ou une rivière en mouvement. Utilisé dans un sens religieux, ce terme signifie « chemin vers une vie meilleure », avec des valeurs religieuses pour s'orienter dans la vie humaine.

Toutefois, le mot sharia reste difficile à circonscrire en langue étrangère du fait « de la diversité des usages et de la pluralité des significations que confèrent les acteurs à ce terme », et renvoie à un cheminement plutôt qu'à un « code figé ».

Ainsi, la charia est la voie qui mène, pour le croyant, à la félicité dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà

En hébreux dans la Bible

שְׂרָה shere’ phonétique sher-ay’  est un terme araméen trouvé 6 fois dans la Bible. Ce terme peut être traduit en français par commencer (à bâtir), demeurer, sans liens, se relâcher, résoudre, ouvrir

Bible תנך ▼Hagiographes  כתובים ▼Daniel דנייאל ▼   Chapitre 2 ▼ Verset  22 ▼

 Il révèle ce qui est profond et caché, il connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière demeure שְׁרֵא shere’ avec lui

הוּא גָּלֵא עַמִּיקָתָא וּמְסַתְּרָתָא יָדַע מָה בַחֲשׁוֹכָא וּנְהִירָא עִמֵּהּ שְׁרֵא

hou ggalé 'ammiyqatha oumessattheratha yada' mah vah'ashokha ounehiyra 'imméhh sheré

Bible תנך ▼Hagiographes  כתובים ▼Daniel דנייאל ▼   Chapitre 5 ▼ Verset  12 ▼

 parce qu'on trouva chez lui, chez Daniel, nommé par le roi Beltschatsar, un esprit supérieur( excellent), de la science et de l'intelligence, (la prudence) la faculté d'interpréter les songes, d'expliquer les énigmes, et de résoudre (shere’/ וּפִשְׁרָה ouphisherah) les questions difficiles. Que Daniel soit donc appelé, et il donnera l'explication ( l'interprétation).

כָּל־קֳבֵל דִּי רוּחַ יַתִּירָה וּמַנְדַּע וְשָׂכְלְתָנוּ מְפַשַּׁר חֶלְמִין וַאַחֲוָיַת אֲחִידָן וּמְשָׁרֵא קִטְרִין הִשְׁתְּכַחַת בֵּהּ בְּדָנִיֵּאל דִּי־מַלְכָּא שָׂם־שְׁמֵהּ בֵּלְטְשַׁאצַּר כְּעַן דָּנִיֵּאל יִתְקְרֵי וּפִשְׁרָה יְהַחֲוֵה

kol-qavél ddiy rouah' yatthiyrah oumanedda' vesakhelethanou mephashar h'èlemiyn vaah'avayath ah'iydan oumesharé qiteriyn hishetthekhah'ath béhh bedaniyyél ddiy-maleka sam-sheméhh béleteshatstsar ke'an ddaniyyél yitheqeréy ouphisherah yehah'avéh

Bible תנך ▼Hagiographes  כתובים ▼Daniel דנייאל ▼   Chapitre 5 ▼ Verset  16 ▼

J'ai entendu (appris) de toi que tu peux donner des interprétations (explication)s et résoudre des choses (questions)  difficiles ; donc si tu peux lire l'écriture et m'en faire connaître l'interprétation (donner l'explication וּפִשְׁרֵהּ   ouphisheréhh), tu seras revêtu de pourpre, tu auras un collier d'or à ton cou et tu domineras (auras) le troisième (place) dans (gouvernement du) le royaume

וַאֲנָה שִׁמְעֵת עֲלַיִךְ דִּי־תוּכַל פִּשְׁרִין לְמִפְשַׁר וְקִטְרִין לְמִשְׁרֵא כְּעַן הֵן תּוּכַל כְּתָבָא לְמִקְרֵא וּפִשְׁרֵהּ לְהוֹדָעֻתַנִי אַרְגְּוָנָא תִלְבַּשׁ וְהַמּוֹנְכָא דִי־דַהֲבָא עַל־צַוְּארָךְ וְתַלְתָּא בְמַלְכוּתָא תִּשְׁלַט

vaanah shime'éth 'alayikhe ddiy-thoukhal pisheriyn lemipheshar veqiteriyn lemisheré ke'an hén tthoukhal kethava lemiqeré ouphisheréhh lehoda'outhaniy areggevana thilebash vehammonekha diy-dahava 'al-tsaouerakhe vethalettha vemalekhoutha tthishela

שׁוּר shuwr Phonétique    shoor est un terme hébreu trouvé 16 fois dans la Bible. Ce terme peut être traduit en français par contempler, regarder, voir, observer, avoir égard, considérer,  veiller (furtivement), se tenir dans l'attente.

Bible תנך ▼Hagiographes כתובים ▼Job איוב ▼Chapitre  35 Verset 5 ▼

Regarde (Considère) le ciel (les cieux) et vois (regarde!) (וְשׁוּר shuwr), et contemple les nuées trop élevées (au-dessus de) pour toi

הַבֵּט שָׁמַיִם וּרְאֵה וְשׁוּר שְׁחָקִים גָּבְהוּ מִמֶּךָּּ

habét shamayim oureéh veshour sheh'aqiym ggavehou mimmè a

Bible תנך ▼Hagiographes כתובים ▼Job איוב ▼Chapitre  35 Verset 5 ▼

שׁוּר shuwr Phonétique shoor  est un terme hébreu trouvé 2 fois dans la Bible. Ce terme peut être traduit en français par aller, naviguer, voyager, naviguer, aller

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire