les ablutions Al Woudou’آل الوضوء

les ablutions al Woudou' آل الوضوء

 

Quand il est mentionné le nom du Prophète Muhammad il est bon de dire : ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »

 

l'ablution a travers les religions

Une ablution (latin ablutio, je me lave; lavement) est une purification rituelle de certaines parties du corps avant certains actes religieux. L'eau est un symbole de purification présent dans de nombreuses grandes religions :

 

  • Dans l'islam, l'eau est utilisée pour purifier le musulman au cours des ablutions qui précèdent les prières, ou salat, tel que prévu par le Coran et la Sunna.
  • Dans le judaïsme, le mikvé est un bain rituel utilisé pour l'ablution nécessaire aux rites de pureté.
  • Dans le christianisme, l'eau est utilisée pour le baptême, rite d'admission dans l'Église chrétienne (aspersion, immersion partielle ou totale) et par le prêtre au cours de la messe.
  • Dans l'hindouisme, l'eau a des pouvoirs de purification.
  • Dans le shintoïsme, le misogi () est une purification par une chute d'eau ou un cours d'eau.
  • dans certaines coutumes locales de divers pays elle sert d'innovations d'inventions pour des charlatants des soient disants guerriseurs.

Les ablutions et la notion de pureté rituelle sont parmi les héritages du judaïsme et de l'islam alors que le christianisme les a pratiquement abandonnés.

Les conditions des ablutions :

  1. Être musulman
  2. La raison
  3. L'âge de discernement (Age de raison)
  4. L'intention
  5. Ne pas avoir l'intention d'interrompre les ablutions jusqu'à la fin
  6. Cesser tout acte qui annule les ablutions
  7. Le nettoyage des parties intimes avant de commencer les ablutions
  8. La pureté de l'eau utilisée
  9. Ôter tout ce qui fait obstacle entre l'eau et la peau
  10. L'entrée de l'heure de la prière pour celui qui perd tout le temps les ablutions

Les actes annulatifs des ablutions :

  1. Tout ce qui sort par les deux voies naturelles (urines, sang, selles, gaz...).
  2. Toute substance impure qui sort du corps en grande quantité.
  3. La perte de conscience, après s'être endormi ou autre.
  4. Toucher directement ses parties intimes sans tissu ou vêtements.
  5. Manger de la viande de chameau
  6. Apostasie

Comment faire ses ablutions : (dans l'ordre et sans interruption)

  1. Se laver la main droite, puis la main gauche.
  2. Se rincer la bouche.
  3. Se rincer le nez.
  4. Se laver le visage.
  5. Se laver les bras jusqu'au coude.
  6. Passer les mains mouillés sur toute la tête ainsi que les oreilles.
  7. Se laver les pieds jusqu'au cheville.

Il est à noter plusieurs Hadîth concernant la quantité d'eau à utiliser pour effectuer les ablutions.

D'après Safina, le prophète faisait le ghousl avec un sa' et il se purifiait avec un moud3. (Rapporté par Muslim dans son Sahih n°326)

 

Les ablutions en islam  en images

Important avant de faires ses ablutions, bien laver ses parties intimes, c'est une règle générale d'hygiène

 

Au nom de Dieu l'Unique, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 .بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

 يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فاغْسِلُواْ وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وَامْسَحُواْ بِرُؤُوسِكُمْ وَأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَينِ وَإِن كُنتُمْ جُنُباً فَاطَّهَّرُواْ وَإِن كُنتُم مَّرْضَى أَوْ عَلَى سَفَرٍ أَوْ جَاء أَحَدٌ مَّنكُم مِّنَ الْغَائِطِ أَوْ لاَمَسْتُمُ النِّسَاء فَلَمْ تَجِدُواْ مَاء فَتَيَمَّمُواْ صَعِيداً طَيِّباً فَامْسَحُواْ بِوُجُوهِكُمْ وَأَيْدِيكُم مِّنْهُ مَا يُرِيدُ اللّهُ لِيَجْعَلَ عَلَيْكُم مِّنْ حَرَجٍ وَلَـكِن يُرِيدُ لِيُطَهَّرَكُمْ وَلِيُتِمَّ نِعْمَتَهُ عَلَيْكُمْ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

sourate 5 المائدة al Maïda  "le plateau servi".Verset 6.
Ô croyants ! Lorsque vous vous disposez à faire la salât, faites d'abord vos ablutions en vous lavant le visage et les mains jusqu'aux coudes, en vous passant les mains mouillées sur la tête et en vous lavant les pieds jusqu'aux chevilles. Mais si vous êtes en état d'impureté, lavez-vous tout le corps. Si vous êtes malades ou en voyage, si vous venez de satisfaire vos besoins naturels, si vous avez eu commerce avec des femmes et que vous ne trouviez pas d'eau, faites des ablutions symboliques avec de la terre propre en vous en essuyant le visage et les mains. Dieu n'entend vous imposer aucune gêne , Il veut seulement vous purifier et parachever Ses bienfaits envers vous. Peut-être Lui en serez-vous reconnaissants?

La personne pratiquant les ablutions doit commencer par formuler intérieurement son intention dans son cœur de faire un acte pour Allah اللهِ Dieu L'Unique  an-niyya نیة,  puis prononcer la basmala, qui consiste à dire Bismillahi Rahmani Rahim, بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ ce qui signifie « Au nom de Dieu, Le Clément, Le Miséricordieux. » ;

Il est également recommandé de prononcer à la fin des formulations additionnelles et facultatives comme :

« Ô Seigneur ! Mets-moi au nombre de ceux qui se repentent et de ceux qui se purifient. »

 اللّهُـمَّ اجْعَلنـي مِنَ التَّـوّابينَ وَاجْعَـلْني مِنَ المتَطَهّـرين الله أكبر
« Allâhumma ajʿalnî mina t-tawwâbîna wa ajʿalnî mina-l-mutatahhirîn. »

« Gloire à Toi Seigneur, et par Ta louange, j’atteste qu’il n’est de divinité que Toi, je Te demande pardon et je me repens auprès de Toi. »

 سُبْحـانَكَ اللّهُـمَّ وَبِحَمدِك أَشْهَـدُ أَنْ لا إِلهَ إِلاّ أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتوبُ إِلَـيْك

Subhânaka l-lâhumma wa bi-hamdika. Ash-hadu an lâ ilâha illâ anta, astaghfiruka wa atûbu ailayka.

Tahara طهارة, pureté La purification (propreté) rituelle

  • les grandes ablutions غسل ghousl, « lavage »; « grandes ablutions ») ;
  • et les petites ablutions وضوء  wuḍūʾ, « ablution »)
  • laver les parties intimes.Istinjâ al-istindjaإستنجاء
  • les ablutions sèches Tayammum  تيمم
  • La pureté comprend: الطهارة تتضمن alttaharat tatadamman

    Principes mabadi            مبادئ  

Buts maqasid            مقاصد

   Accessoires   mulhaqat     ملحقات

l’eau almiah                             المياه

ablutions alwudu'                                  الوضوء

 Nettoyer après besoins Al Istinja        الإستنجاء

impureté alnnajasat              النجاسات

lavage alghousl                                      الغسل

 Brosser les dents Alssawak                 السواك

récipients al'awani                  الأواني

albution sèche  alttaymum                        التيمم

  Antiseptiques Almutahharat            المطهرات

effort de réflexion al'iujtahad    الإجتهاد

retirer l’impureté'iizalat alnnijasa       إزالة النجاسة

 Qualité de l’instinctkhasal alfatara  خصال الفطرة

 

Ces ablutions visent à purifier le corps et surtout l'âme, nullement à se laver. Ce rite religieux peut, sous certaines conditions, se pratiquer avec du sable « ablutions sèches », ou à travers un vêtement (par exemple, les ablutions des pieds peuvent se faire à travers des chaussettes, ou même des chaussures).

Commencer toujours par :.بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

Bismi-llahi r-Rahmâni r-Rahîm

De part le nom de Dieu le tout Miséricordieux

Laver trois fois les mains jusqu'aux poignets, en n'oubliant pas de faire pénétrer l'eau entre les doigts.

 

Mettre de l'eau dans la bouche et passer les doigts sur les dents trois fois

Aspirer l'eau par les narines avec la main droite, puis la rejeter par la main gauche trois fois

Laver trois fois le visage jusqu'au dessous du menton et de l'extrémité d'une oreille à l'autre

Se laver d'abord l'avant-bras droit, jusqu'aux coudes compris trois fois

Se laver d'abord l'avant-bras gauche, jusqu'aux coudes compris trois fois.

Passer les deux mains mouillées sur les cheveux depuis le haut du front jusqu'à la nuque et les ramener au même endroit, une seule fois

Passer les doigts mouillés sur l'intérieur des oreilles

Laver d'abord le pied droit jusqu'aux chevilles et passer l'eau entre les orteils trois fois

Faire de même pour le pied gauche

Remarque: A la fin des ablutions, énoncer la sahâda:

"Je témoigne qu'il n'y a de divinité que Dieu et je témoigne que Muhammad est l'envoyé de Dieu"

أشهد أن لآ إلَـهَ اِلا الله وأشهد أن محمدا رسول الله

ašhadu an lâ ilâha illa-llâh, wa-ašhadu anna muḥammad rasûlu-llâh

ou

أشْهَدُ أنْ لاَ إلَهَ إلاَّ اللَّهُ وَحْدَهُ لاَ شَرِيكَ لَهُ، وَأشْهَدُ أنَّ مُحَمَّدًا عَبْدُهُ وَرَسُولُهُ

« Je témoigne qu’il n’y a de dieu qu’Allah unique et sans associé et que Mohammad est son Serviteur et son Messager.

« Ash-hadou alla ilaha illallah, wahdahou la chariika lah, wa ash-hadou anna muhammadan ’abdouhou wa rasoulouh.

اللَّهُمَّ اجْعَلْنِي مِنَ التَّوَّابِينَ واجْعَلْنِي مِنَ المُتَطَهِّرِينَ

Ô Allah ! Fais en sorte que je sois du nombre de ceux qui se repentent et de ceux qui se purifient »

Allahoumma idj’alni minat-tawwabina wadj ’alni minal moutatahhirine »

lien pdf http://convertisdefrance.free.fr/fichespdf/ablutionsmineures.pdf

Petite ablution woudou

vue par  Claude-Étienne Savary (né en 1750 à Vitré (Ille-et-Vilaine) - mort le 4 ) est un orientaliste, pionnier de l'égyptologie et traducteur du Coran.

édition de 1829 Tome troisième

Très intéressant ansi qu'une note explicative de la page 13.  passage de la Sainte Bible  (quelques corrections nécessaires)

 

Rite de l ablution chez le musulman 1

Les obligations de l’ablution woudou  وضوء rites sunnites

Question : Quelles sont les obligations de l’ablution selon 4 écoles juridico islamiques madhab  مذهب conception ; école juridique musulmane

Madhhab carte 1

 

REPONSE
Selon l’école Hanéfite :
1-
Se laver le visage,
2- Se laver les 2 bras,
3- Se masser au moins 1/4ème de la tête,
4- Se laver les 2 pieds.

Selon l’école Malikite :
1-
L’intention,
2- Se laver le visage,
3-Se laver les 2 bras,
4- Se masser toute la tête entière,
5- Se laver les 2 pieds,
6- Se laver les membres l’un après l’autre, sans faire pause,
7- Masser, frictionner, frotter les membres qu’on lave

Selon l’école Chafiite ;
1-
L’intention,
2- Se laver le visage,
3- Se laver les 2 bras y compris les mains,
4-Masser, au moins une partie de la tête,
5- Se laver les 2 pieds,
6- Laver ces membres dans l’ordre

Selon l’école Hanbalite :
Les obligations de l’ablution sont 6. Les conditions de l’ablution sont aussi obligatoires. Quand on ajoute celles-ci aux précédentes, les obligations de l’ablution sont 10 :
1- L’intention,
2- Prononcer le basmala [=Bismillahirrahmanirrahim],
3- Se laver le visage,
4- Se laver, rincer la bouche,
5- Se laver, rincer le nez,
6- Se laver les 2 bras y compris les mains,
7- Se masser la tête entière, [y compris les oreilles.]
8- Se laver les 2 pieds,
9- Laver ces membres dans l’ordre
10- Laver ces membres l’un après l’autre, sans pause.

Suivre 4 écoles juridico-islamiques pour l’ablution

questions : Est-il convenable d’avoir l’intention, en pratiquant l’ablution, de suivre les 4 écoles ?
REPONSE
Cela sera bien. Déjà si quelqu’un pratique son ablution suivant l’école Hanéfite, c'est-à-dire en accomplissant ses obligations, ses sunnas et ses actions conseillées aura aussi respecté, suivi les 3 autres écoles. Par exemple en pratiquant l’ablution :

1- Avoir l’intention pour l’ablution est sunna dans l’école Hanéfite, obligatoire selon les 3 autres écoles.

2- Prononcer le basmala est sunna selon l’école Hanéfite et obligatoire dans l’école Hanbalite.

3- Rincer la bouche est sunna selon l’école Hanéfite et obligatoire selon l’école Hanbalite.

4- Se masser toute la tête est sunna selon l’école Hanéfite, obligatoire selon les écoles Malikite et Hanbalite.

5- Laver les membres dans l’ordre est sunna selon l’école Hanéfite et obligatoire selon l’école Chafiite et Hanbalite.

6- Laver ces membres l’un après l’autre, sans faire pause est sunna selon l’école Hanéfite, obligatoire selon l’école Malikite et Hanbalite.

7- Masser, frictionner, frotter les membres qu’on lave est sunna selon l’école Hanéfite et obligatoire selon l’école Malikite.

Comme on voit, celui qui pratique son ablution convenablement selon l’école Hanéfite, c'est-à-dire en suivant ses obligations, ses sunnas et ses actes conseillés l’aura aussi pratiquée selon les autres écoles.

Les cas qui rompent, annulent l’ablution selon 4 écoles

questions : Quels sont les cas qui annulent l’ablution selon les 3 autres écoles ?
REPONSE
Lorsque le sang sort de la peau, l’ablution est annulée selon l’école Hanéfite, selon les 3 autres écoles, elle ne l’est pas.

Manger la viande de chameau et laver le mort annule l’ablution selon l’école Hanbalite, selon les 3 autres écoles, faire ces actions n’annule pas l’ablution.

Lorsqu’on touche la main ou la peau de la femme qui n’est pas sa proche à main nue, cela annule l’ablution selon l’école Chafiite. Selon l’école Malikite et selon l’école Hanbalite ce geste annule l’ablution si on touche avec le désir charnel, avec sensualité. Selon l’école Hanéfite, ceci n’annule pas l’ablution même si on touche avec le désir charnel.

Le visage, les mains et les pieds

questions : En pratiquant l’ablution, on lave quelles parties du visage, des bras et des pieds ?
REPONSE
Le visage est entre les 2 lobes des oreilles et l’implantation des cheveux et le menton. On se lave les bras y compris les poignets et les pieds y compris les talons à côté (le tendon d’Achille). Il est bien, récompensé de laver un peu plus de ces membres la partie qu’il est obligatoire de laver et déconseillé de la laver plus que cela. (S. Ebediyyé)

La peau sous le menton

questions : Faut-il laver la peau sous le menton pour l’ablution ? La peau sous le menton est-elle avret ?
REPONSE
Selon l’école Hanéfite, il n’est pas obligatoire de laver la peau sous le menton. Selon l’école Chafiite, cela est obligatoire. Les femmes doivent aussi se couvrir la peau sous le menton pour la salat et auprès des hommes étrangers.

Se laver les mains

questions : Comme dans les obligations de l’ablution il n’est pas cité “se laver les mains” et que cela est cité dans ses sunnas, se laver les mains est-ce sunna ?
REPONSE
Comme la main est attachée au bras, il est aussi obligatoire de la laver. Et il est sunna de se laver les mains lorsqu’on commence à pratiquer l’ablution.

Quand on se masse la tête

questions : En pratiquant l’ablution, lorsqu’on se masse la tête, faut-il que l’humidité dans nos mains atteigne le fond de nos cheveux ?
REPONSE
Non, il faut juste qu’on touche, avec la main mouillé, le dessus des cheveux.

Masser le derrière de ses cheveux

questions : Il est obligatoire de se masser 1/4 de la tête pour l’ablution. Sera-t-il permis que nous nous massions le derrière des cheveux pour ne pas déformer notre coiffure ?
REPONSE
Par cette manière on aura réalisé l’obligation. Mais pour suivre la sunna il faut masser toute la tête entière.

Masser sur son voile

questions : Comme nous sommes des femmes, quand nous sommes dehors, sera-t-il permis, pour ne pas montrer nos cheveux, que nous massions le dessus du voile ?
REPONSE
Non, cela ne sera pas permis. Dans l’école Hanéfite, il est sunna de masser toute la tête et obligatoire de masser la ¼. C’est pour cette raison, sans détacher son voile, il faut obligatoirement masser 1/4 de sa tête, par exemple le derrière de la tête. Il est obligatoire de masser toute la tête pour celui qui imite l’école Malikite.

Masser sur le torque

questions : Est-il permis de masser sur le torque ou sur le turban ?
REPONSE
Non.

Quand on masse des cheveux longs

questions : Si la femme a beaucoup de cheveux, comment doit-elle les masser ? Toucher le dessus des cheveux avec la main mouillée ou mouiller les cheveux au-dessus et au dessous ?
REPONSE
Si ses cheveux sont longs, elle les tient et elle descend sa main tout au long des cheveux. Il ne faut pas mouiller le dessous, le fond des cheveux, il sera suffisant de les toucher avec la main mouillée.

Masser avec l’humidité sur la main
Question :
Est-il permis de masser la tête avec l’humidité restée sur la main après avoir lavé ses bras ?
REPONSE
Non.

Ce qui annule les ablutions

Ce qui fait l’unanimité chez tous les savants

Tout ce qui sort des deux voies naturelles.

Le sommeil profond avec perte totale de conscience.

Si le sommeil n’est pas profond, en position assise, il n’annule pas les ablutions. En effet, Anas (que Dieu l’agrée) rapporte que « lorsque les compagnons du Messager (psl), de sa vie, attendaient la prière du Icha, ils somnolaient parfois, et dodelinaient de la tête. Ensuite, ils se levaient pour accomplir la salat sans refaire les ablutions » (Mouslim)

La perte de conscience sous l’effet d’une folie, de l’évanouissement, de l’ivresse, d’un médicament…

Ce qui soulève une divergence

Toucher ces parties intimes sans obstacle :

- Annule les ablutions pour l’imam ash-Shafi’i et Ahmed : « Quiconque touche sa partie intime doit renouveler ses ablutions » (Abou Daoud, at-Tirmidhi, an-Nasa-y, Ibn Majah et Ahmed)

- N’annule pas chez les hanafites. Interrogé sur cette question le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui répondit : « Non, il ne s’agit que d’une partie de ton corps » (Abou Daoud, at-Tirmidhi, an-Nasa-y, Ibn Majah et Ahmed).

- Pour les malikites il est préférable de refaire les ablutions.

- Annule lorsque le touché est accompagné d’un désir sinon il n’annule pas, ceci est l’avis de Ibn Taymiya.

- Il est recommandé de les refaire si le touché est accompagné d’un désir. Ceci est l’avis de cheikh al-Qaradawi (dans son livre « fiqh at-Tahara »)

Le vomissement en grande quantité chez les hanafites, conformément au hadith rapporté par at-Tirmidhi selon lequel le Prophète (psl) a renouvelé ses ablutions après avoir vomi.

- Quant à ash-Shafi’i et Malik, ils considèrent que le vomissement n’annule pas les ablutions car il n’y a aucun hadith explicite qui le prouve. Quant au hadith rapporté par at-Tirmidhi, il indique simplement qu’il est recommandé de refaire les ablutions après vomissement (car selon la science des fondements du droit musulman, les actes du Prophète (psl), non appuyés par la parole, ne peuvent impliquer au-delà du caractère recommandé)

Le fait qu’un homme touche une femme :

Cela annule les ablutions chez les shafi’ites (se conformant à la signification littérale du verset

« الْغَائِطِ أَوْ لاَمَسْتُمُ النِّسَاء  ou si vous avez touché aux femmes sourate 5 المائدة  ʾAl-Māʾida  La Table servie verset  6

Cela n’annule pas les ablutions chez les malikites et hanbalites sauf si le touché est accompagné de désir.

N’annule pas les ablutions pour les hanafites (considérant que le mot « toucher » ainsi que ses dérivés dans le Coran est une allusion aux rapports sexuels). Aïsha (que Dieu l’agrée) rapporte que le Prophète (psl) embrassaient certaines de ses épouses, puis partait pour la prière sans refaire ses ablutions (Abou Daoud, at-Tirmidhi, an-Nasa-y, Ibn Majah et Ahmed). Elle dit également : « Je dormaient devant le Prophète (psl), mes pieds se trouvant dans sa « qibla ». Lorsqu’il voulait se prosterner, il poussait mon pied » (al-Boukhari et Mouslim)

L’éclat de rire chez les hanafites (Ils se basent sur un hadith jugé faible).

Lorsque quelqu’un a fait ses ablutions et que par la suite il doute : les a-t-il perdu ou pas ? ce doute n’annule pas les ablutions. Par contre, s’il est sûr d’avoir perdu ses ablutions et qu’ensuite il doute : les a-t-il fait ou pas ? dans ce cas, il doit refaire ses ablutions. La règle étant que « la certitude ne peut être dissipée par le doute ».

 Les actes exigeant les ablutions

La prière (y compris la prière mortuaire).

La circumambulation (Tawaf) autour de la Ka’ba.

Toucher une copie du Coran (Ibn ‘Abbas et d’autres savants estiment qu’il est permis de toucher la copie du Coran sans avoir les ablutions).

 Les cas ou les ablutions sont recommandées

Pour l’invocation de Dieu

Avant de se coucher

Pour celui qui est en état d’impureté majeure (djanaba), lorsque celui veut manger boire, dormir, ou avoir à nouveau des rapports sexuels

En commençant le ghosl

Renouveler les ablutions pour chaque prière.

 

Lavage ablution sur chaussettes

 Passer les mains mouillées sur les chaussons  الخفين Khofs

Al-Moughira Ibn Cho’ba, que Dieu l’agrée, dit :« J’étais en voyage en compagnie du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui J’ai voulu lui ôter ses bottines pendant ses ablutions, mais il me dit : « laisse-les car je me suis chaussé en état de pureté », et il passa les mains mouillés dessus ». (Al Boukhari et Mouslim)

Conditions de cette opération

- Mettre les bottines الخفين khofs en ayant les ablutions.

- Les bottines ne doivent pas être souillées.

- Elles doivent couvrir les parties obligatoires à laver en l’occurrence les pieds et les chevilles.

Les Shafi’ites rajoutent : la possibilité de marché avec ces « الخفين khofs » pendant trois mois et trois nuits pour le voyageur, un jour et une nuit pour le résident.

Combien de temps peut-on avoir recours à cette opération

- 24 heures pour le résident

- 3 jours et 3 nuits pour le voyageur.

Sur quelle partie du الخفين khofs doit-on faire le mas-h ?

Sur le dessus sans fixer de limites précises

Ce qui annule le mas-h مسح (essuyer)

- Tout ce qui annule les ablutions.

- Être dans l’obligation d’accomplir le ghosl.

- Le dépassement de la durée validité du mas-h (sauf chez les malikites).

- Lorsqu’on enlève les deux khofs ou l’une des deux

Il existe à ce sujet trois avis :

Pour les shafi’ites et hanafites : Se laver uniquement les pieds, sans refaire entièrement les ablutions (étant donné que la succession des actes des ablutions sans interruption « al-mouwalat » est pour eux un acte recommandé).

Pour les malikites et hanbalites : Refaire les ablutions entièrement (puisque « al-mouwalat » est pour eux une obligation).

L’avis de Ibn Taymiya : Ne rien faire car les ablutions restent valides. En effet, al-Bayhaqi et at-Tahawi rapportent que ‘Ali fit ses ablutions et passa les mains humides sur ses bottines. Puis, il entra à la mosquée, enleva ses bottines et dirigea la Prière.

Passer les mains mouillées sur les chaussettes

Al Moughira Ibn Cho’ba rapporte : « Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui fit ses ablutions. Il passa les mains mouillées sur les chaussettes et les bottines » (Ahmed, Abou Daoud, Ibn Majah et At-Tirmidhi).

Un grand nombre de compagnons ont rapporté la permission de le faire, parmi eux : Ali Ibn Abi Talib, Ibn Massaoud, Ibn Omar, Anas Ibn Malik, Ammar Ibn Yasser, Bilal, Al-Bara Ibn ‘Azib, Abou Oumama, Sahl Ibn Saad, ‘Amrou Ibn Hourayth, Saad Ibn Abi Waqqas.

Les hanafites et les hanbalites le permettent. Les shafi’ites estiment que les chaussettes doivent être épaisses et utilisables pour la marche.

Questions Réponses

Question 1 :

 

Que signifie al-khifaf ou al-khouffain - الخفين et al-djwarib الجوارب ?

Réponse :

Louange à Dieu Seigneur des mondes, que la prière et le salut soient sur le Prophète Muhammad, ainsi que sa famille et ses compagnons.

Al-khifaf الخفين sont prévues pour être portées sur les pieds, sont en cuir et autres matières similaires.

Al-djawarib الجوارب sont les chaussettes en coton ou autres matières similaires, ceci est connu.

 

س1‏:‏ ما المقصود بالخفاف والجوارب ‏؟‏
جـ1‏:‏ الحمد لله رب العالمين، واصلي وأسلم على نبينا محمد، وعلى آله وأصحابه أجمعين‏‏

المقصود بالخفاف ما يلبس على الرجل من جلد ونحوه‏

‏والمقصود بالجوارب ما يلبس عليها من قطن ونحوه، وهو ما يعرف بالشراب‏

 

Question 2 :

Quel est le statut sur le fait de passer la main sur les khouffains et quelles sont les preuves coraniques et de la sounnah authentique sur cela ?

Réponse :

Le fait de passer la main dessus les khouffains est sounnah, donc celui qui les porte, il lui est préférable d'essuyer dessus que de laver ses pieds.

- La preuve dans la sounnah tradition

 

Al-Moughirra ibn chou3bah رضي الله عنه a dit qu'il était avec le prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Ce dernier faisait ses ablutions.

 

Alors Al-Moughirra voulut lui enlever ses khouffains mais le prophète صلى الله عليه وسلم lui dit de les laisser en disant:

 

"Car je les ai mi dans mes pieds alors qu'ils (ses pieds) étaient propres"

et il lui fit passer les mains sur les khouffains.

sahih Musilm chapitre de la purification édition D.K.I pages 122-126 ref 75 à 80 

Ce fait est prouvé par le Coran et la sounnah.

Sourate 5 Al-Ma'ida la Table le Festin verset 6

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فاغْسِلُواْ وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وَامْسَحُواْ بِرُؤُوسِكُمْ وَأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَينِ وَإِن كُنتُمْ جُنُباً فَاطَّهَّرُواْ وَإِن كُنتُم مَّرْضَى أَوْ عَلَى سَفَرٍ أَوْ جَاء أَحَدٌ مَّنكُم مِّنَ الْغَائِطِ أَوْ لاَمَسْتُمُ النِّسَاء فَلَمْ تَجِدُواْ مَاء فَتَيَمَّمُواْ صَعِيداً طَيِّباً فَامْسَحُواْ بِوُجُوهِكُمْ وَأَيْدِيكُم مِّنْهُ مَا يُرِيدُ اللّهُ لِيَجْعَلَ عَلَيْكُم مِّنْ حَرَجٍ وَلَـكِن يُرِيدُ لِيُطَهَّرَكُمْ وَلِيُتِمَّ نِعْمَتَهُ عَلَيْكُمْ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

 Ô croyants ! Lorsque vous vous disposez à faire la salât, faites d'abord vos ablutions en vous lavant le visage et les mains jusqu'aux coudes, en vous passant les mains mouillées sur la tête et en vous lavant les pieds jusqu'aux chevilles. Mais si vous êtes en état d'impureté, lavez-vous tout le corps. Si vous êtes malades ou en voyage, si vous venez de satisfaire vos besoins naturels, si vous avez eu commerce avec des femmes et que vous ne trouviez pas d'eau, faites des ablutions symboliques avec de la terre propre en vous en essuyant le visage et les mains. Dieu n'entend vous imposer aucune gêne , Il veut seulement vous purifier et parachever Ses bienfaits envers vous. Peut-être Lui en serez-vous reconnaissants?

 

Ya ayyouha allathin amanou itha qoumtoum ila al salat faighsilou woujouhakoum wa aydiyakoum ila al marafiqi wa imsahou biruousikoum wa arjoulakoum ila al kaAbayni wa-in kountoum jounouban faittahharoo wa-in kountoum marda aw Aala safarin aw jaa ahadoun minkoum mina al gha-iti aw lamastoumou al nisaa falam tajidou maan fatayammamou saAidan tayyiban faimsahou biwoujouhikpum wa aydikoum minhou ma youridou Allah liyajAala Aalaykoum min harajin wa lakin youridou liyoutahhirakoum wa liyoutimma niAmatahou Aalaykoum laAallakoum tashkuroun

 

 

En ce qui concerne, la parole de Dieu (traduction rapprochée) : 

 

"sur les pieds jusqu'aux chevilles.", qu’il y a deux lectures connues qui sont authentiques :

 

1/ Quand on met la fatha sur le lam de  أَرْجُلَكُمْ  "arrdjoulakoum", cela signifie qu’il faut laver les pieds. 

 

Cela rejoint la parole de Dieu  (traduction rapprochée) : 

 

"lavez vos mains et vos visages et lavez vos bras jusqu'aux coudes"

وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ 

woujouhakoum wa aydiyakoum ila al marafiqi

2/ Quand on met la kasrra sur le lam أَرْجُلَكُمْ "arrdjoulIkoum", cela signifie essuyer sur les khouffains et cela rejoint la parole de Dieu (traduction rapprochée) :

 

"Et passez vos mains sur vos têtes".

 

Ce qui prouve que l'on peut laver les pieds comme on peut essuyer sur les khouffains.

 

C'est la sounnah du prophète صلى الله عليه وسلم qui essuyait sur ses khouffains quand il en avait et laver ses pieds quand ils étaient découverts.

 

Il y a beaucoup de hadiths qui prouvent cela.

 

Il y a tellement de compagnons qui ont dit cela (sounnah al moutawatirrah) que l’Imam Ahmed disait qu’il n’avait aucun doute sur son coeur à ce sujet.

 

Voici les preuves sur la permission d'essuyer sur les khouffains.

 

Il y a 40 hadiths qui prouvent cela.

 

س2‏:‏ ما حكم المسح على الخفاف والجوارب وما دليل مشروعية ذلك من الكتاب والسنة ‏؟‏

جـ2‏:‏ المسح عليهما هو السنة التي جاءت عن رسول الله صلى الله عليه وسلم فالمسح عليهما أفضل من خلعهما لغسل الرجل‏.‏ودليل ذلك‏:‏ حديث المغيرة بن شعبة رضي الله عنه

‏(‏أن النبي صلى الله عليه وسلم توضأ، قال المغيرة‏:‏ فأهويت لأنزع خفيه فقال‏:‏ دعهما فإني أدخلتهما طاهرتين‏.‏ فمسح عليهما‏)‏‏‏
ومشروعية المسح على الخفين ثابتة في كتاب الله وسنة رسول الله صلى الله عليه سلم‏.‏
أما كتاب الله ففي قوله تعالى‏:‏ ‏{‏يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فَاغْسِلُوا وجُوهَكُمْ وأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وامْسَحُوا بِرُؤُوسِكُمْ وأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَيْنِ‏}‏ ‏[‏المائدة‏:‏ من الآية6‏]‏ فإن قوله تعالى‏:‏ ‏{‏وأَرْجُلَكُمْ‏}‏ فيها قراءتان سبعيتان عن رسول الله صلى الله عليه وسلم‏
إحداهما‏:‏ ‏{‏وأَرْجُلَكُمْ‏}‏ بالنصب عطفاً على قوله‏:‏ ‏{‏وجُوهَكُمْ‏}‏ فتكون الرجلان مغسولتين‏.‏
والثانية‏:‏ ‏{‏وأَرْجُلِكُمْ‏}‏ بالجر عطفاً على‏:‏ ‏{‏بِرُؤُوسِكُمْ‏}‏ فتكون الرجلان ممسوحتين‏.‏ والذي بين أن الرجل ممسوحة أو مغسولة هي السنة، فكان الرسول صلى الله عليه وسلم إذا كانت رجلاه مكشوفتين يغسلهما، وإذا كانتا مستورتين بالخفاف يمسح عليهما‏.‏
وأما دلالة السنة على ذلك فالسنة متواترة في هذا عن رسول الله صلى الله عليه وسلم، قال الإمام أحمد رحمه الله‏:‏ ليس في قلبي من المسح شيء‏.‏ فيه أربعون حديثاً عن رسول الله صلى الله عليه وسلم وأصحابه، ومما يذكر من النظم قول الناظم
مما تواتر حديث من كذب ومن بنى الله بيتاً واحتسب
ورؤية شفاعة والحوض ومسح خفين وهذي بعض
فهذا دليل مسحهما من كتاب الله وسنة رسوله صلى الله عليه وسلم‏

 

Question 3 :

 

Quelles sont les conditions authentiques pour pouvoir essuyer sur les khouffains, en citant les preuves ?

 

Réponse :

 

Il y a 4 conditions : 

 

1/ Il faut les mettre en état de pureté

 

Preuve : Mais le Prophète صلى الله عليه وسلم lui dit de les laisser en disant :

"Car je les ai mi dans mes pieds alors qu'ils (ses pieds) étaient propres"

Et il lui fit passer les mains sur les khouffains.

 

2/ Il faut que les khouffains soient non souillées ; si elles sont impures, on ne doit pas essuyer dessus

 

Preuve : "Un jour que le Prophète صلى الله عليه وسلم dirigeait la prière, il enleva ses na3layn durant la prière.

Alors il expliqua la raison aux compagnons en disant que djibril l'a informé de leur souillure."

Cela prouve qu'on ne doit pas prier avec des habits ou chaussures souillés, car, même en passant de l'eau par-dessus cela ne va faire qu'étaler la souillure et non pas la purifier.

 

3/ Essuyer dessus quand on est en état de petite impureté et non pas en état de grande impureté

 

Preuve : Safwan ibnou 3asal a dit que 

"Le Prophète صلى الله عليه وسلم leur recommandait de ne pas enlever leurs pantoufles lorsqu'ils étaient en voyage; et ce, durant 3 jours et 3 nuits.

Sauf en cas de grande souillure ; mais ils n’avaient pas à les enlever en cas de selles, d'urine ou de sommeil."

Rapporté par at-tirmidhi wa Nassa'i et d'autres.

 

4/Essuyer dans le temps légiféré (un jour et une nuit pour le résident et trois jours et trois nuits pour le voyageur)

 

Preuve : Ali ibnou talib a dit que :

"Le Prophète صلى الله عليه وسلم a autorisé au voyageur de passer la main sur ses pantoufles durant trois jours et trois nuits contre un jour et une nuit pour le résident."

Rapporté par muslim.

Cette durée commence à partir du moment qu'on a essuyé.

Elle se termine 24h après pour le résident et 72h après pour le voyageur.

 

Exemples : Si une personne a fait les ablutions pour al fadjr et est resté en état d’ablution jusqu’au icha, le mardi, et puis s’est endormi pour se lever à 5h du matin le mercredi puis a refait les ablutions à ce moment-là alors elle pourra essuyer sur les chaussettes jusqu’au lendemain.

Et si, jeudi, la personne se réveille avant 5h du matin et qu’elle a essuyé sur ses chaussettes, elle peut prier avec cette ablution-là jusqu'a perdre les ablutions.

 

Remarque : L’arrivée à l’heure limite de l’essuyage (ici jeudi 5h du matin) n’inclut pas ou n’entraîne pas la perte les ablutions.

 

Si le temps limite est dépassé mais qu’on n’a pas perdu les ablutions, alors on garde les chaussettes sur lesquelles on avait essuyé, tant qu’on a les ablutions.

 

C'est l’avis le plus authentique.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous a donné un temps limite pour essuyer sur les khouffains, mais, il ne nous a pas donné un temps limite pour garder les ablutions.

Car nous avons les preuves que cette personne-là est en état de pureté.

Et rien ne prouve le contraire si ce n’est une preuve du coran ou de la sounnah.

En l’occurrence, il n y en a pas.

 

En islam il y a une règle : "Toute chose reste telle qu’elle est jusqu’à la preuve de son inexistence."

Donc la personne a ses ablutions tant qu'elle n’a pas la preuve du contraire.

Voici donc les conditions pour pouvoir essuyer sur les khouffains.

 

س 3‏ :‏ ما هي الشروط الثابتة الصحيحة للمسح على الخفين مع الأدلة على ذلك ‏؟‏
جـ3‏ :‏ يشترط للمسح على الخفين أربعة شروط‏:‏
الشرط الأول‏:‏ أن يكون لابساً لهما على طهارة، ودليل ذلك قول النبي صلى الله عليه وسلم للمغيرة بن شعبة‏:‏ ‏(‏دعهما فإني أدخلتهما طاهرتين‏)‏‏
الشرط الثاني‏:‏ أن يكون الخفان أو الجوارب طاهرة، فإن كانت نجسة فإنه لا يجوز المسح عليها، ودليل ذلك ‏(‏أن رسول الله صلى الله عليه وسلم صلى ذات يوم بأصحابه وعليه نعلان فخلعهما في أثناء صلاته، وأخبر أن جبريل أخبره بأن فيهما أذى أو قذراً‏)‏ ، وهذا يدل على أنه لا تجوز الصلاة فيما فيه نجاسة ولأن النجس إذا مسح عليه بالماء تلوث الماسح بالنجاسة، فلا يصح أن يكون مطهراً‏‏
والشرط الثالث‏:‏ أن يكون مسحهما في الحدث الأصغر لا في الجنابة أو ما يوجب الغسل، ودليل ذلك حديث صفوان بن عسال رضي الله عنه قال‏:‏ ‏(‏أمرنا رسول الله صلى الله عليه وسلم إذا كنا سفراً ألا ننزع خفافنا ثلاثة أيام ولياليهن إلا من جنابة ولكن من غائط وبول ونوم‏)‏

فيشترط أن يكون المسح في الحدث الأكبر لهذا الحديث الذي ذكرناه‏
الشرط الرابع‏:‏ أن يكون المسح في الوقت المحدد شرعاً، وهو يوم وليلة للمقيم، وثلاثة أيام بلياليهن للمسافر، لما روى علي بن أبي طالب رضي الله عنه قال‏:‏ ‏(‏جعل النبي صلى الله عليه وسلم للمقيم يوماً وليلة، وللمسافر ثلاثة أيام ولياليهن، يعني في المسح على الخفين‏)‏
وهذه المدة تبتدئ من أول من أول مرة مسح بعد الحدث، وتنتهي بأربع وعشرين ساعة بالنسبة للمقيم، واثنتين وسبعين ساعة بالنسبة للمسافر‏.‏ فإذا قدرنا أن شخصاً تطهر لصلاة الفجر يوم الثلاثاء وبقي على طهارته حتى صلى العشاء من ليلة الأربعاء، ونام ثم قام لصلاة الفجر يوم الأربعاء إلى الساعة الخامسة من صباح يوم الخميس، فلو قدر أنه مسح يوم الخميس قبل تمام الساعة الخامسة، فإن له أن يصلي الفجر أي فجر يوم الخميس بهذا المسح ويصلي ما شاء من أيضاً مادام على طهارته، لأن الوضوء لا ينتقض إذا تمت المدة على القول الراجح من أقوال أهل العلم، وذلك لأن رسول الله صلى الله عليه وسلم لم يوقت الطهارة وإنما وقت المسح، فإذا تمت المدة فلا مسح ولكنه إذا كان على طهارة فطهارته باقية، لأن هذه الطهارة ثبتت بمقتضى دليل شرعي، وما ثبت بمقتضى دليل شرعي فإنه لا يرتفع إلا بدليل شرعي، ولا دليل على انتقاض الوضوء بتمام مدة المسح، ولأن الأصل بقاء ما كان على ما كان حتى يتبين زواله‏.‏ فهذه الشروط التي تشترط للمسح على الخفين، وهناك شروط أخرى ذكرها بعض أهل العلم وفي بعضها نظر

 

Question 4 :

 

Quelle est l'authenticité sur le fait que certains juristes ont mis en condition : Le fait de couvrir ses pieds entièrement ? 

 

Réponse :

 

Cette condition n’est pas authentique et il n y a aucune preuve là-dessus ; Car, tant que ce qu'on porte à nos pieds a toujours le nom de chaussettes ou khouffains, alors c’est considéré comme tel.

 

Et dans la sounnah authentique, le fait d’essuyer sur les khouffains est un fait général.

 

Et toute chose dans la législation, qui est générale, ne peut-être limitée que par une preuve.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم n’a pas limité l’essuyage a de telle condition et nous demandons les preuves pour le contraire.

 

En partant de ce principe, il est permis de passer nos mains sur les khouffains trouées et très fines, car le but des khouffains n’est pas de couvrir la peau mais de réchauffer les pieds et d’être utile pour les pieds.

 

Aussi, il est permis d’essuyer sur les khouffains, car les ôter est une difficulté.

 

Il n'y a pas de différence entre des chaussettes légères et fines et des chaussettes épaisses, comme il n'y a pas de différence entre des chaussettes trouées et en bon état, tant qu’elles portent le nom de chaussettes ou khouffains, on peut toujours essuyer dessus.

 

س4‏ :‏ ما صحة ما اشترطه بعض الفقهاء أن يكونا ساترين لمحل الفرض ‏؟‏
جـ4‏ :‏ هذا الشرط ليس بصحيح لأنه لا دليل عليه، فإن اسم الخف أو الجورب مادام باقياً فإنه يجوز المسح عليه، لأن السنة جاءت بالمسح على الخف على وجه مطلق، وما أطلقه الشارع فإنه ليس لأحد أن يقيده إلا إذا كان لديه نص من الشارع أو قاعدة شرعية يتبين بها التقييد، وبناءً على ذلك فإنه يجوز المسح على الخف المخرق، ويجوز المسح على الخف الخفيف لأنه ليس من الخف الستر – ستر البشرة - وإنما المقصود من الخف أن يكون مدفئاً للرجل ونافعاً لها، وإنما أجيز المسح على الخف لأن نزعه يشق وهذا لا فرق فيه بين الجورب الخفيف والجورب الثقيل ولا بين الجورب المخرق والجورب السليم، والمهم أنه ما دام اسم الخف باقياً فإن المسح عليه جائز

 

Question 5 :

 

Une personne qui a fait tayamum, ensuite a mis ses khouffains et puis a retrouvé de l’eau.

 

Est-ce qu’elle peut essuyer dessus avec l’eau sachant qu’elle est en état de pureté ?

 

Réponse :

 

Non, il n’est pas permis d’essuyer sur les khouffains, si on a fait tayamum.

 

Mais le prophète صلى الله عليه وسلم lui dit de les laisser en disant :

 

«Car je les ai mi dans mes pieds alors qu'ils (ses pieds) étaient propres»

et il lui fit passer les mains sur les khouffains.

 
La pureté de tayamum ne concerne pas les pieds, mais concerne seulement le visage et les mains.

 
De même, pour une personne qui ne trouve pas d'eau ou qui est dans l'incapacité d’utiliser l'eau, alors elle peut garder ses khouffains, même en état d'impureté car les pieds ne rentrent pas dans la pureté de tayamum.

 

س5‏:‏ رجل تيمم ولبس الخفين هل يجوز له أن يمسح على الخفين إذا وجد الماء علماً أنه لبسهما على طهارة ‏؟‏
جـ5‏:‏ لا يجوز له أن يمسح على الخفين إذا كانت الطهارة طهارة تيمم، لقوله صلى الله عليه وسلم‏:‏

‏(‏فإني أدخلتهما طاهرتين‏)‏‏

 وطهارة التيمم لا تتعلق بالرجل إنما هي في الوجه والكفين فقط، على هذا أيضاً لو أن إنساناً ليس عنده ماء، أو كان مريضاً لا يستطيع استعمال الماء في الوضوء، فإنه يلبس الخفين ولو على غير طهارة وتبقيان عليه بلا مدة محدودة حتى يجد الماء إن كان عادماً أو يشفى من مرضه إن كان مريضاً، لأن الرجل لا علاقة لها بطهارة التيمم

 

Question 6 :


Est-ce que l’intention est obligatoire quand on met des chaussettes ou des chaussures pour pouvoir essuyer dessus, ainsi que pour l’essuyage des 24h du résident et des 72h du voyageur ?

 

Réponse :


L’intention n’est pas obligatoire car c’est un acte dont le statut est lié à son existence.

 
C'est-à-dire que si la personne a des khouffains, elle peut essuyer dessus sans mettre l’intention au moment de leur mise.

 
Ce n’est donc pas une condition, quand on met des khouffains, de mettre l’intention.

 
Autant que ce n’est pas une condition de mettre l’intention de cacher sa nudité pour la prière au moment du port des vêtements.

 
Et de même, pour l’intention du temps limité pour le résident et le voyageur, cela n’est pas une condition.

 
Le résident a 24h et le voyageur 72h, et ce, qu’il y ait l’intention ou pas.

 

 

س6‏:‏ هل النية واجبة بمعنى أنه إذا أراد لبس الشراب أو الكنادر ينوي أنه سيمسح عليهما، وكذلك نية أن سيمسح مسح مقيم أو مسح مسافر أم هي غير واجبة ‏؟‏
جـ6‏:‏ النية هنا غير واجبة، لأن هذا عمل علق الحكم على مجرد وجوده فلا يحتاج إلى نية، كما لو لبس الثوب فإنه لا يشترط في لبس الخفين أن ينوي أنه سيمسح عليهما‏.‏ ولا كذلك نية المدة بل عن كان مسافراً فله ثلاثة أيام نواها أم لم ينوها، وإن كان مقيماً فله يوم وليلة نواها أم لم ينوها‏‏

 

 

Question 7 :

 

Quelle est la distance ou le voyage qui permet de passer les mains sur les khouffains trois jours et trois nuits ?

 

Réponse :

 

Le voyage qui permet de raccourcir la prière est le voyage qui permet de passer les mains sur les khouffains 3 jours et 3 nuits.

 

Safwan ibnou 3asal a dit que le prophète صلى الله عليه وسلم leur recommandait de ne pas enlever leurs pantoufles lorsqu'ils étaient en voyage ; Et ce, durant 3 jours et 3 nuits.

 

Sauf en cas de grande souillure ; Mais ils n’avaient pas à les enlever en cas de selles, d'urine ou de sommeil.

 

س7‏:‏ ما هي المسافة أو السفر الذي يجيز المسح على الخفاف ثلاثة أيام بلياليها ‏؟‏
جـ7‏:‏ السفر الذي يجوز فيه قصر الصلاة هو السفر الذي تكون مدة المسح فيه ثلاثة أيام بلياليها، لأن حديث صفوان بن عسال الذي ذكرناه يقول إذا كنا سفراً، فمادام الإنسان مسافراً يقصر الصلاة فإنه يمسح ثلاثة أيام‏

 

Question 8 :

 

Quand le voyageur arrive chez lui ou que le résident voyage, comment calcule t-il la durée de l’essuyage sachant qu’il a déjà commencé à essuyer sur les khouffains ?

 

Réponse :

 

Si il a commencé à essuyer sur ses chaussettes, tout en étant résident, puis a voyagé, alors il essuie pendant 72h.

 

Par contre, le voyageur quand il arrive chez lui, il essuie sur ses khouffains pendant 24h et non plus 72h.

 

Certains savants disent que, si la personne a commencé à essuyer sur ses khouffains tout en étant résidente puis que dans la même journée elle voyage, alors elle ne fait que 24h.

 

Mais l’avis le plus authentique est qu’elle essuie pendant 72h car cette personne, bien qu’elle ait débutée l’essuyage en étant résidente et que le temps limite ne s’est pas écoulé, alors le statut est celui de voyageur et peut, donc, essuyer pendant 3 jours et 3 nuits.

 

س8‏:‏ إذا وصل المسافر أو سافر المقيم وهو قد بدأ بالمسح فكيف يكون حساب مدته ‏؟‏
جـ8‏:‏ إذا مسح وهو مقيم ثم سافر فإنه يتم مسح مسافر على القول الراجح‏.‏
وإذا كان مسافراً ثم قدم فإنه يتم مسح مقيم، هذا هو القول الراجح، وذكر بعض أهل العلم أنه إذا مسح في الحضر ثم سافر أتم مسح مقيم ولكن الراجح ما قلناه أولاً، لأن هذا الرجل قد بقي في مدة مسحه شيء قبل أن يسافر وسافر، فيصدق عليه أنه من المسافرين الذين يمسحون ثلاثة أيام‏

 

Question 9 :

 

Comment faire quand on a un doute sur le moment du premier essuyage ?

 

Réponse :

 

Il faut se baser sur la certitude.

 

Si une personne doute sur le fait qu’elle ait commencé à essuyer soit à partir de salat al-'asr صلاة العصر prière de l'aprè midi ou soit à partir de salat douhr,صلاة ظهر prière de midi alors, elle fait comme si elle avait débuté l’essuyage au لعصر 'asr.

 

C’est-à-dire au moment le plus tardif.

 

Toute chose reste telle qu’elle est jusqu’à la preuve du contraire.

 

"Quand un homme a dit au prophète عليه الصلاة والسلام qu’il avait un doute sur la perte de ses ablutions, alors le Prophète lui répondit que tant qu’il n’a rien entendu ou rien senti alors qu’il ne quitte pas la prière.

Le doute n’enlève jamais la certitude."

 

س9‏:‏ شخص شك في ابتداء المسح ووقته فماذا يفعل ‏؟‏
جـ9‏:‏ في هذه الحال يبني على اليقين، فإذا شك هل مسح لصلاة الظهر أو لصلاة العصر فإنه يجعل ابتداء المدة من صلاة العصر، لأن الأصل عدم المسح، ودليل هذه القاعدة وهو أن الأصل بقاء ما كان على ما كان، وأن الأصل العدم‏:‏ ‏(‏أن الرسول عليه الصلاة والسلام شكي إليه الرجل يخيل إليه أنه يجد الشيء في صلاته فقال‏:‏ لا ينصرف حتى يسمع صوتاً أو يجد ريحاً‏)‏

 

Question 10 :

 

Une personne a essuyé sur ses khouffains, après le temps limite de l’essuyage, puis a prié.

 

Quel est le statut de sa prière ?

 

Réponse :

 

Si la personne a essuyé sur ses khouffains après le temps limite de l’essuyage (24h pour le résident et 72h pour le voyageur), alors toutes les prières qu’elle a faite dans cette situation ne sont pas valables et elle doit, donc, refaire toutes ses prières, après avoir fait ses ablutions complètes, en lavant ses pieds.

 

س10‏:‏ رجل مسح بعد انتهاء مدة المسح ثم صلى فما حكم صلاته ‏؟‏
جـ10‏:‏ إذا مسح بعد انتهاء مدة المسح سواءً كان مقيماً أو مسافراً فإن ما صلاه بهذه الطهارة يكون باطلاً، لأن وضوءه باطل حيث إن مدة المسح انتهت، فيجب عليه أن يتوضأ من جديد وضوءاً كاملاً بغسل رجليه، وأن يعيد الصلوات التي صلاها بهذا الوضوء الذي مسح به بعد انتهاء المدة‏

 

Question 11 :

 

Une personne a enlevé ses chaussettes en état d’ablutions et les a remises avant de perdre les ablutions.

 

Peut-elle réessuyer dessus ?

 

Réponse :

 

Si une personne a enlevé ses chaussettes et les a remises en état d’ablutions, il y a deux cas :

 

1/ Si c'est ses premières ablutions (ou elle a lavé ses pieds normalement), alors elle peut toujours essuyer sur ses chaussettes.

 

2/ Si elle avait fait un essuyage sur ses chaussettes, alors elle doit se laver les pieds normalement avant de reessuyer dessus.

 

Car pour pouvoir passer les mains sur les chaussettes il faut d’abord faire les ablutions complètes en lavant ses pieds normalement.

 

C'est ce que l'on sait des paroles des savants.

 

Par contre, si une personne dit que tant qu’elle a remis ses chaussettes en état de pureté et dans le temps d'essuyage elle peut toujours essuyer, c’est certes un avis fort mais je ne connais pas de savants qui l’ont dit auparavant.

 

Donc si un des gens de science aurait pris cet avis, alors cela serait pour moi l’avis le plus authentique, car le fait de passer les mains sur les chaussettes est une purification complète.

 

On doit dire que comme il est permis d'essuyer les mains sur ses chaussettes, après avoir fait les ablutions normalement.

 

Il est permis aussi d’essuyer les mains sur les chaussettes après avoir fait les ablutions en passant les mains sur les chaussettes, mais il n'y a pas de savant qui a pris cet avis-là.

 

س11‏:‏ إذا نزع الإنسان الشراب وهو على وضوء ثم أعادها قبل أن ينتقض وضوءه فهل يجوز المسح عليها ‏؟‏
جـ11‏:‏ إذا نزع الشراب ثم أعادها وهو على وضوئه فإذا كان هذا هو الوضوء الأول أي إن لم ينتقض وضوءه بعد لبسه فلا حرج عليه أن يعيدها ويمسح عليها إذا توضأ، أما إذا كان هذا الوضوء وضوءاً مسح فيه على شرابه فإنه لا يجوز له إذا خلعهما أن يلبس ويمسح عليها، لأنه لا بد أن يكون لبسها على طهارة بالماء، وهذه طهارة بالمسح، هذا ما يعلم من كلام أهل العلم‏.‏ ولكن إن كان أحد قال بأنه إذا أعادها على طهارة ولو على طهارة المسح له أن يمسح ما دامت المدة باقية، لأن هذا قول قوي ولكنني لم أعلم أن أحداً قال به فالذي يمنعني من القول به هو أنني لم أطلع على أحد قال به، فإن كان قال به أحد من أهل العلم فهو الصواب عندي، لأن طهارة المسح طهارة كاملة فينبغي أن يقال إنه إذا كان يمسح على ما لبسه على طهارة غسل فليمسح على ما لبسه على طهارة مسح‏.‏ لكنني ما رأيت أحداً قال بهذا

 

Question :

 

Donc on ne peut pas dire que le fait d’enlever les khouffains annule l’essuyage ?

 

Réponse :

 

Si on enlève les khouffains, cela n’annule pas les ablutions, mais cela annule la possibilité de réessuyage dessus.

 

Et si on les remet une autre fois et qu’on perd les ablutions, alors on est obligé d’enlever les khouffains et refaire ses ablutions en lavant ses pieds, puis ensuite les remettre.

 

On ne peut essuyer sur les khouffains qu’une fois qu’on a fait nos ablutions complètes (en lavant ses pieds).

 

C’est ce que l'on sait des paroles des savants.

 

س‏:‏ إذاً لا نقول إن خلع الخفين من مبطلات امسح‏.‏
جـ‏:‏ إذا خلع الخف لا تبطل طهارته لكن يبطل مسحه دون الطهارة، فإذا أرجعهما مرة أخرى وانتقض وضوءه، فلا بد أن يخلع الخف ويغسل رجليه، والمهم أن نعلم أنه لا بد أن يلبس الخف على طهارة غسل فيها الرجل على ما علمناه من كلام أهل العلم

 

Question 12 :

 

Une personne a essuyé sur ses chaussures la première fois, puis la deuxième fois elle a essuyé sur les chaussettes.

 

Est-ce que cet essuyage est correct ou faut-il refaire les ablutions complètes en lavant ses pieds ?

 

Réponse :

 

Il y a une divergence parmi les savants là-dessus :

 

- Certains disent que si on a essuyé sur l'une des deux paires de chaussettes ou la chaussure, alors cela est valable pour la première chose sur laquelle on a essuyé.

 

- D'autres disent qu’il est permis de passer sur l'autre ou la deuxième partie tant que le temps d’essuyage n’est pas écoulé.

 

Exemple : Une personne a passé ses mains sur ses chaussures, puis les a enlevées, elle peut donc passer ses mains sur ses chaussettes et c’est l’avis le plus authentique.

 

De même, dans le sens inverse.

 

Exemple : Si une personne a essuyé sur ses chaussettes et puis a mis une autre paire de chaussettes, alors elle peut essuyer sur cette nouvelle paire de chaussettes ou ses chaussures tant que le temps d’essuyage ne s’est pas écoulé.

 

Mais, on calcule le temps d’essuyage à partir de la première chose sur laquelle on a essuyé et non pas la deuxième.

 

س12‏:‏ رجل يمسح على كنادر في أول مرة، ففي المرة الثاني خلع الكنادر ومسح على الشراب هل يصح مسحه ‏؟‏ أم لا بد من غسل الرجل ‏؟‏
جـ12‏:‏ هذا فيه خلاف، فمن أهل العلم من يرى أنه إذا مسح أحد الخفين الأعلى أو الأسفل تعلق الحكم به ولا ينتقل إلى ثان‏.‏ ومنهم من يرى أنه يجوز الانتقال إلى الثاني ما دامت المدة باقية، فمثلاً إذا مسح على الكنادر ثم خلعها وأراد أن يتوضأ فله أن يمسح على الجوارب التي هي الشراب على القول الراجح، كما أنه إذا مسح على الجوارب ثم لبس عليها جوارب أخرى أو كنادر ومسح على العليا فلا بأس به على القول الراجح ما دامت المدة باقية لكن تحسب المدة من المسح على الأول لا من المسح على الثاني

 

Question 13 :

 

Beaucoup de gens se posent la question sur la manière la plus correcte pour l'essuyage et sur l'endroit ou l'on doit passer les mains.

 

Réponse :

 

La manière d’essuyage est de passer ses mains en partant des orteils jusqu’au haut de la cheville et les deux en même temps.

 

La main droite sur le pied droit et la main gauche sur le pied gauche (comme pour les oreilles) car ça c’est ce qui est clair et apparent dans la sounnah.

 

Et dans le hadith de Al-Moughirra ibn Chou3bah : Mais le prophète صلى الله عليه وسلم lui dit de les laisser en disant :

 

"Car je les ai mi dans mes pieds alors qu'ils (ses pieds) étaient propres"

et il lui fit passer les mains sur les khouffains.

 

Cela prouve que c’est les deux mains, en même temps, car sinon il aurait été précisé de faire une main après l’autre ; A moins qu’une personne n’ait pas ses deux mains, alors elle commence par le droit puis le gauche.

 

Aussi, il y a beaucoup de gens qui passent leurs deux mains sur le pied droit, puis les deux mains sur le pied gauche, leur action n’a pas d’origine.

 

Et les savants disent qu’on passe la main droite sur le pied droit et la main gauche sur le pied gauche.

 

س13‏:‏ كثيراً ما يسأل الناس عن كيفية المسح الصحيحة ومحل المسح ‏؟‏
جـ13‏:‏ كيفية المسح أن يمر يده من أطراف أصابع الرجل إلى ساقه فقط، يعني أن الذي أن الذي يمسح هو أعلى الخف، فيمر يده من عند أصابع الرجل إلى الساق فقط، ويكون المسح باليدين جميعاً على الرجلين جميعاً، يعني اليد اليمنى تمسح الرجل اليمنى، واليد اليسرى تمسح الرجل اليسرى في نفس اللحظة كما تمسح الأذنان، لأن هذا هو ظاهر السنة لقول المغيرة ابن شعبة‏:‏ فمسح عليهما، ولم يقل‏:‏ بدأ باليمنى، بل قال مسح عليهما‏
فظاهر السنة هو هذا، نعم لو فرض أن إحدى يديه لا يعمل بها فيبدأ باليمنى قبل اليسرى‏.‏
وكثير من الناس يمسح بكلا يديه على اليمنى وكلا يديه على اليسرى‏.‏
هذا لا أصل له فيما أعلم، إنما العلماء يقولون‏:‏ يمسح باليد اليمنى على اليمنى واليد اليسرى على اليسرى‏.‏

 

Question 14 :

 

J'ai vu des personnes passer leurs mains sur et sous leurs khouffains.

 

Quel est le statut de leur essuyage et quel est le statut de leurs prières ?

 

Réponse :

 

Leurs prières et leurs ablutions sont correctes, mais on leur déconseille cette façon d’essuyer, car le fait d’essuyer en dessous des khouffains ne fait pas partie de la sounnah.

 

Et on rapporte dans sounnan que ali a dit :

 

"Si la religion était basé sur la raison, on aurait plutôt essuyer sous les khouffains au lieu du dessus, mais j’ai vu le prophète essuyaitsur les khouffains".

 

Cela prouve que ce qui est légiféré, c’est de passer sur les khouffains.

 

س14‏:‏ رأينا أشخاصاً يمسحون من أسفل وأعلى فما حكم مسح هؤلاء ‏؟‏ ما حكم صلاتهم ‏؟‏
جـ14‏:‏ صلاتهم صحيحة، ووضوئهم صحيح، لكن ينبهون على أن المسح من الأسفل ليس من السنة، ففي السنن من حديث علي بن أبي طالب رضي الله عنه قال‏

‏(‏لو كان الدين بالرأي لكان أسفل الخف أولى بالمسح من أعلاه، وقد رأيت النبي صلى الله عليه وسلم يمسح ظاهر خفيه‏)‏

وهذا يدل على أن المشروع مسح الأعلى فقط

 

Question 15 :

 

Comment peut-on comprendre la parole d’ibnou 'Abbas :

 

"Le Prophète صلى الله عليه وسلم n’a plus essuyé sur ses khouffains, après la révélation de la sourate al ma-ida".

 

Et aussi 'Ali a dit : "Le Livre a précédé les khouffains" ?

 

Réponse :

 

Je ne sais pas si ce que l’on rapporte de ces deux compagnons est authentique ou pas, mais j ai cité auparavant que 'Ali fait partie des compagnons qui ont rapporté les ahadiths du Prophète صلى الله عليه وسلم sur l’essuyage.

 

Et même après la mort du Prophète صلى الله عليه وسلم, il a continué à le rapporter.

 

Il a rapporté que le prophète صلى الله عليه وسلم a donné un temps à l’essuyage : 'Ali ibnou talib a dit que le prophète صلى الله عليه وسلم a autorisé au voyageur de passer la main sur ses pantoufles durant trois jours et trois nuits contre un jour et une nuit pour le résident.

 

Cela prouve que cela n’a pas changé pour lui, et ce, même après la mort du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Il n y a pas d’abrogation après la mort du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

س15‏:‏ ما هو توجيه قول ابن عباس‏:‏ ما مسح الرسول بعد المائدة، وما روي عن علي سبق الكتاب الخفين‏؟‏
جـ15‏:‏ لا أدري هل يصح عنهما أولا‏.‏ وقد ذكرت قبل هذا أن علي بن أبي طالب رضي الله عنه ممن روى أحاديث المسح عن رسول الله صلى الله عليه وسلم وحدث بها بعد موته، وبين أن الرسول وقتها، وهذا يدل على أن الحكم ثابت عنده إلى ما بعد موت رسول الله صلى الله عليه وسلم، وبعد موت رسول الله صلى الله عليه وسلم لا يمكن النسخ

 

Question 16 :

 

Est-ce que les règles d’essuyage sur les khouffains sont les mêmes pour la femme et pour l’homme ou y a-t-il une différence ?

 

Réponse :

 

Il n"y a pas de différence en cela entre la femme et l’homme.

 

Il faut savoir qu’une règle à l’origine est valable pour l’homme comme pour la femme sauf si il y a une preuve du contraire.

 

 

س16‏:‏ هل أحكام المسح على الخفين جارية على المرأة كما هي بالنسبة للرجل ‏؟‏ وهل هناك فرق في هذا ‏؟‏
جـ16‏:‏ ليس هناك فرق بين الرجال والنساء في هذا، وينبغي أن تعلم قاعدة وهي أن الأصل أن ما ثبت في حق الرجال ثبت في حق النساء، وأن ما ثبت في حق النساء ثبت في حق الرجال إلا بدليل يدل على اقترافهما‏

 

article separator1

Question 17 :

 

Quel est le statut sur le fait d'opter ses chaussettes ou une partie de ses chaussettes, par exemple pour gratter une partie de son pied ou enlever un petit caillou, etc...?

 

Réponse :

 

Si on passe nos mains dans nos chaussettes, il n'y a pas de mal.

 

Mais si on les enlève complètement ou si une grande partie du pied est découverte, alors l’essuyage est annulé.

 

س17‏:‏ ما حكم خلع الشراب أو بعض منها ليحك بعض قدمه أو يزيل شيئاً في رجله كحجر صغير ونحوه‏؟‏
جـ17‏:‏ إذا أدخل يديه من تحت الشراب ‏(‏الجوارب‏)‏ فلا بأس في ذلك ولا حرج، أما إن خلعها فينظر إن خلع جزءاً يسيراً فلا يضر، وإن خلع شيئاً كثيراً بحيث يظهر أكثر الدم فإنه يبطل المسح عليهما في المستقبل‏.

Passer les mains mouillées sur les pansements

Si le lavage du membre malade est préjudiciable ou s’il est impossible de l’atteindre à cause d’un bandage ou autres, il est permis de recourir au mas-h en passant les mains humides sur les bandes (ou autres).

Thawban ثوبان , que Dieu l’agrée, rapporte que : « Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui envoya une expédition et leur recommanda, à cause du froid, de passer les mains mouillées sur les bandages et les bottines. » (Ahmed et Abou Daoud)

 
selon rite chiite  šīʿa, شيعة

Les ablutions des Chiites

Concernant les ablutions, les Chiites observent seulement ce passage du Coran, c'est à dire qu'ils se lavent les mains, le visage, les avant-bras, ils passent les mains sur la tête et sur les pieds. Ils ne suivent pas la Sunna du Messager concernant les détails de l'exécution

« Ô les croyants! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu´aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu´aux chevilles. »

Coran sourate 5. المائدة  ʾAl-Māʾida   La Table servie verset 6

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فاغْسِلُواْ وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وَامْسَحُواْ بِرُؤُوسِكُمْ وَأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَينِ وَإِن كُنتُمْ جُنُباً فَاطَّهَّرُواْ وَإِن كُنتُم مَّرْضَى أَوْ عَلَى سَفَرٍ أَوْ جَاء أَحَدٌ مَّنكُم مِّنَ الْغَائِطِ أَوْ لاَمَسْتُمُ النِّسَاء فَلَمْ تَجِدُواْ مَاء فَتَيَمَّمُواْ صَعِيداً طَيِّباً فَامْسَحُواْ بِوُجُوهِكُمْ وَأَيْدِيكُم مِّنْهُ مَا يُرِيدُ اللّهُ لِيَجْعَلَ عَلَيْكُم مِّنْ حَرَجٍ وَلَـكِن يُرِيدُ لِيُطَهَّرَكُمْ وَلِيُتِمَّ نِعْمَتَهُ عَلَيْكُمْ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

Ô croyants ! Lorsque vous vous disposez à faire la salât, faites d'abord vos ablutions en vous lavant le visage et les mains jusqu'aux coudes, en vous passant les mains mouillées sur la tête et en vous lavant les pieds jusqu'aux chevilles. Mais si vous êtes en état d'impureté, lavez-vous tout le corps. Si vous êtes malades ou en voyage, si vous venez de satisfaire vos besoins naturels, si vous avez eu commerce avec des femmes et que vous ne trouviez pas d'eau, faites des ablutions symboliques avec de la terre propre en vous en essuyant le visage et les mains. Dieu n'entend vous imposer aucune gêne , Il veut seulement vous purifier et parachever Ses bienfaits envers vous. Peut-être Lui en serez-vous reconnaissants?

Ya ayyuha allatheena amanoo itha qumtum ila alssalati faighsiloo wujoohakum waaydiyakum ila almarafiqi waimsahoo biruoosikum waarjulakum ila alkaAAbayni wa-in kuntum junuban faittahharoo wa-in kuntum marda aw AAala safarin aw jaa ahadun minkum mina algha-iti aw lamastumu alnnisaa falam tajidoo maan fatayammamoo saAAeedan tayyiban faimsahoo biwujoohikum waaydeekum minhu ma yureedu Allahu liyajAAala AAalaykum min harajin walakin yureedu liyutahhirakum waliyutimma niAAmatahu AAalaykum laAAallakum tashkuroona

Les Chiites ne se rincent pas obligatoirement la bouche et le nez, pour eux, c'est seulement une option

D'après Yahya-ben-'Amr-El-Mâzini يحيى بن-عمرو-آل مزيني , qui tenait la chose de son père, un homme dit à 'Abdallah-ben-Zayd عبد الله ابن زيد , le grand père de 'Amr-ben-Yahya  عمرو بن يحيى : Peux-tu me montrer comment l'Envoyé de Dieu faisait ses ablutions ?
- Oui, certes, répondit 'Abdallah ben Zayd. Et il se fit apporter de l'eau, en versa sur sa main et la lava à deux reprises, puis il se rinça la bouche et le nez par trois fois. (...) (Sahih Bukhari)

Les Chiites ne ramènent pas leurs mains jusqu'à la nuque :

Abdullah ibn Zayd عبد الله ابن زيد , qui décrit les ablutions du Prophète, rapporte : « Il s'était essuyé la tête avec ses mains et les a déplacées en avant et en arrière. Il a commencé par le devant de la tête et est allé vers la nuque puis il ramena les mains vers l'endroit d'où il était parti. » (Sahih Bukhari)

Les Chiites ne s'essuient pas les oreilles :

Selon Ibn `Abbas qui décrit les ablutions du Prophète : « Et il s'essuya la tête et les oreilles une seule fois ». Dans une autre version, il est dit : « puis il s'essuya la tête et entra ses deux index dans ses oreilles essuyant l’extérieur des oreilles avec les pouces et l'intérieur avec les index » (Abu Dawud)

Les Chiites ne se lavent pas entre les orteils et le talon :

Al-Mustawrid ibn Shaddad  المستورد بن شداد rapporte : « J'ai vu le Prophète passer l'eau entre ses orteils à l'aide de son petit doigt. » (Abu Dawoud)

Abd Allâh Ibn 'Abbas عبد الله ابن عباس rapporte que le Prophète a dit : « Quand tu fais tes ablutions, fais passer de l'eau entre tes doigts et entre tes orteils. » (Ahmad, At-Tirmidhi, Ibn Mâja)

'Abdullah bin Amr bin Al Aas عبدالله بن عمرو ابن العاص rapporte : "Etant resté en arrière au cours d'un voyage, le Prophète nous rejoignit. Au moment de l'Asr, nous nous mîmes à faire nos ablutions et à frotter (simplement) nos pieds. Alors le Prophète, de sa voix la plus forte, s'écria à deux ou trois reprises : « Sauvez vos talons du Feu ! » (Bukhari)

L’ablution : Formuler l’intention. Puis : Laver le visage : en longueur : du début du front jusqu’à l’extrémité du menton. En largeur : l’éclatement entre le pouce et majeur. On doit laver de haut en bas. On lave le visage une seule fois, il est recommandé de le laver une deuxième fois.

Puis : laver l’avant bras droit du coude jusqu’aux bouts des doits. Puis : laver l’avant bras gauche du coude jusqu’aux bouts des doigts.

Puis : essuyer la tête avec la main droite ; le haut de crâne. Puis : essuyer le pied droit avec la main droite et le pied gauche avec la main gauche.

La partie de La tête et des pieds où on essaye doit être secs. Il suffit d’essuyer la tête et les pieds avec un seul doigt, mais il est recommandé de les essuyer avec trois doigts ou plus

Ghousl الغسل الجنابه  alghasl aljinabuh : Ablution "majeure" qui consiste en un lavage complet du corps. Cette ablution est notamment nécessaire pour le croyant en état de janâba  الجنابه  impureté majeure  désirant effectuer la prière, pour la femme en période de menstrues et pour toute personne qui embrasse l'Islam. A sa mort, le musulman doit être entièrement lavé.

 Méthode pour faire le Ghousl  La Grande Ablution  Obligatoire

Il y a deux sortes de Hadath  d’état d’impureté rituelle  :

  Ḥadath aṣghar حدث أصغر :La petite impureté c’est lorsqu’une des choses annulant l'ablution survient, comme par exemple la sortie de gaz, d’urine ou d’excrément, ou autre chose annulant l'ablution.

  Hadath-al-Akbar حدث أكبر :La grande impureté état d'impureté rituelle majeure  c’est lorsqu’une des choses rendant obligatoire le ghousl survient. Elles sont au nombre de cinq : (1) l’émission de maniyy مَنِيّ le sperme ou son équivalent féminin –, (2) le rapport sexuel, (3) la fin des règles (menstrues), (4) la fin des lochies et (5) l’accouchement.

La purification du grand Hadath se fait par le ghousl   الغسل  ablution majeure  qui comprend des actes obligatoires et des actes recommandés.

Les actes obligatoires du ghousl sont au nombre de deux :

1 –  l’intention au moment de laver la première partie du corps. On dit par exemple dans son cœur : « J’ai l’intention de faire le ghousl qui est un devoir » ou « J’ai l’intention de faire l’acte obligatoire du ghousl » ou « J’ai l’intention de lever le grand Hadath ».

2 –  répandre de l’eau sur tout le corps, peau, cheveux et poils même s’ils sont épais. Il est obligatoire de dénouer les cheveux tressés à l’intérieur desquels l’eau pourrait ne pas pénétrer.

Les actes surérogatoires de la grande ablution :

Ils sont nombreux, parmi eux on cite :

1 –  la tasmiyah, تسمیۃ c’est-à-dire dire bi-smi-llāhi r-raḥmāni -r-raḥīmi بسم الله الرحمن الرحيم: Au nom de Allah le tout miséricordieux, le très miséricordieux ; lors du début du ghousl  ;

2 –  faire l'ablution avant le ghousl  ;

3 –  Passer la main sur le membre à laver ;

4 –  commencer par la moitié droite ;

5 –  Tripler ;

6 –  Faire succéder les actes sans longue interruption ;

7 –  soigner les endroits repliés comme les replis des oreilles.

Les ghousl surérogatoires :

Ce sont les ablutions de tout le corps, celui qui les fait en sera récompensé et celui qui les délaisse n’en sera pas châtié. Parmi elles, on cite :

–  le ghousl du vendredi.

–  le ghousl des deux fêtes `aid l-fitr عيد الفطر (fin du mois de jeune de Ramadan رمضان et `Aid l-‘adhâ عيد الأضحى, fête du   sacrifice  dite aussi ʿaīd al-Kabīr,عيد الكبير grande fête .

–  le ghousl que l’on fait après avoir lavé un mort.

–  le ghousl du fou ou de l’évanoui lorsqu’il reprend conscience.

–  le ghousl de l’entrée en rituel pour le pèlerinage ou la `oumrah. عُمْرَة  petit pèlerinage

–  le ghousl de l’entrée à La Mecque, de la station à Mont arafat جبل عرفات ; Jabal 'Arafât, du séjour nocturne à Mouzdalifah  مزدلفة et des tours rituels autour de la Ka`bah الكعبة .

Remarque : Si on fait la grande ablution obligatoire et qu’on a rien fait qui annule la petite ablution, dans ce cas on peut prier directement sans refaire l' ablution la petite ablution. Ainsi si on lave les parties intimes au début, après on fait tout le ghousl sans avoir touché par contact direct les parties intimes ni fait ce qui annule l' ablution’, dans ce cas on n’a pas à refaire l' ablution et on peut prier directement.

De même il est recommandé pour celui qui a eu un rapport avec son épouse et qui veut en avoir un deuxième, qu’il fasse l' ablution entre les deux tout comme le faisait le Prophète  Il est également recommandé pour celui qui est jounoub  جنب impur  et qui voudrait manger, boire ou dormir, qu’il fasse l' ablution.

Bain rituel

Les choses qui annulent l'ablution

Lorsque les choses qui annulent l'ablution arrivent à quelqu’un qui a fait son ablution, il n’est plus valable qu’il fasse la prière sauf s’il fait de nouveau l'ablution. Les choses par lesquelles l'ablution est rompue sont les suivantes:

la sortie de quoi que ce soit par l’un des deux orifices inférieurs  antérieur ou postérieur , comme la sortie d’urine, de selles, de gaz, de calculs, de vers ou autre chose.

toucher avec l’intérieur de la main le sexe ou l’anus, le sien ou celui de quelqu’un d’autre, sans rien qui empêche le contact direct. L’intérieur de la main c’est la partie des deux mains qui n’apparaît plus lorsqu’on les plaque l’une contre l’autre -paume contre paume- en pressant légèrement et en écartant les doigts moyennement. Quelque chose  » qui empêche le contact direct  » : par exemple des gants que l’on a mis avant de toucher avec la main.

le contact peau contre peau avec une personne ‘ajnabiyyah  أجنبية "etranger" de sexe féminin qui n’est pas inépousable à jamais à cause de lien de sang, d’allaitement ou de mariage – ayant atteint un âge où elle peut être désirée par quelqu’un de normal.

– la perte de distinction, par la folie, l’évanouissement ou l’ivresse.

– le sommeil autrement qu’en étant assis bien calé sur son postérieur. Par conséquent, si quelqu’un s’endort assis bien calé sur son postérieur, de sorte qu’il n’y a pas d’espace entre son postérieur et son siège, son ablution n’est pas annulé.

Ce qui est interdit à celui qui a annulé son ablution

Il est interdit à celui dont l'ablution a été rompu d’accomplir la prière -la prière obligatoire et la prière surérogatoire- ainsi que les tours rituels autour de la Ka`bah الكعبة ,  qu’ils soient obligatoires ou surérogatoires, car les tours rituels sont comme la prière sauf qu’il y est permis de parler.

Il lui est aussi interdit de porter le livre du Qur’ân قرآن  applélé aussi  Al-Moushaf  المصحف ou de le toucher c’est-à-dire d’en toucher les pages ou la reluire qui est reliée au Moushaf مصحف,  à moins qu’il y ait nécessité.

Il est cependant permis à celui dont l'ablution est rompue de réciter le Qur’ân قرآن, d’entrer dans une mosquée et d’y rester.

Parmi les choses qu’il est déconseillé de faire pendant l'ablution (mais ne sont pas des causes d’annulation) :

– Laver un organe ou y passer la main mouillé plus que trois fois.

– Parler pendant l'ablution sauf pour dire des paroles de bien comme faire du dhikr ذِكْر  invocation; répétition du nom de Allah  الله Dieu l'Unique .

– Utiliser une quantité d’eau excessive pour l'ablution. il faut faire couler un fil d'eau.

questions

Doit on ôter la bague lors grandes et petites ablutions?

Si la bague est si grande que l'eau peut lui passer à travers, il n'est pas nécessaire de l'ôter. Si elle est trop serrée pour pouvoir laisser passer l'eau, il faut l'ôter, aussi bien dans les petites que dans les grandes ablutions.

On lit dans l'encyclopédie juridique (11/30 selon la numérotation de la librairie virtuelle ach-chamilah : «la majorité des jurisconsultes soutient qu'il faut ôter la bague quand on se lave les mains dans le cadre des ablutions, si la bague est serrée et si on n'est pas sûr que l'eau lui passe dessous. Si elle n'est pas serrée  et si elle serrée mais pas assez pour empêcher l'eau de passer et si on est sûr que l'eau lui passe dessous, il n'est pas nécessaire de l'ôter car cela reste une simple recommandation.»

Cheikh Ibn Outhaymine  a été interrogé en ces termes: «faut il ôter la bague et la montre pendant les ablutions.» Il a répondu ainsi: «selon les jurisconsultes, la Sunna veut qu'on l'ôte. Cependant si elle est très serrée, il faut l'ôter car, autrement, l'eau ne lui passerait pas dessous. Or , Allah le Puissant et Majestueux dit: «lavez vos visages et vos mains» sourate,5 المائدة  ʾAl-Māʾida La Table verset verset 6.

إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فاغْسِلُواْ وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ

Lorsque vous vous disposez à faire la salât, faites d'abord vos ablutions en vous lavant le visage et les mains jusqu'aux coudes

itha qumtum ila alssalati faighsiloo wujoohakum waaydiyakum

Aussi faut il laver la main entièrement de l'extrémité des doigts au coude.«» Extrait de Liqaa al-bab al-maftouh, n° 232.

Il n y a pas de mal à porter une bague lors des ablutions.Certains savants ont dit de le tourner et bouger afin que l'eau atteint la peau.Ibn Abi chaiba rapporte que AbdAllah ibnOmar avait une bague qu'il la faisait bouger et tourner lors des ablutions.IbnTamim  ainsi que Ibn Hobeira le faisaient aussi(savants)

DIEU SEUL SAIT CE QUI EST Allah oualem: Dieu est plus savant  الله أعلم

site interessant : http://sajidine.com/fiq/purete-rituelle/ablutions.htm

 

9 votes. Moyenne 3.78 sur 5.

Ajouter un commentaire