Jour de l’Assomption Marie

Jour de l’Assomption Marie

 

 Quand il est question du nom du Prophète Muhammad il est conseiller de dire :que le salut et la paix de Dieu soient sur lui صَلَّىٰ ٱللَّٰهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ وَسَلَّمَ‎‎ ṣallā -llāhu ʿalayhī wa-ʾālihī wa-sallam    
 

Le Jour de l’Assomption de Marie ܡܪܝܡ, Maryam ;  מרים, Myriam ; Μαρία, María ;  مريم, Maryam ܡܪܝܡ, Maryam ;  מרים, Myriam ;  des millions de croyants chrétiens à travers le monde vont faire une adoration sur Marie la mère de Jésus.

Malheureusement avec tout, le respect que nous devons avoir pour les autres croyances, le souvenir de Marie mère de Jésus عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ ‘Isa ibnou Maryam est devenu un commerce depuis près de 1.000 ans, une idolâtrie, telle celle de la naissance de son fils Jésus عِيسَى  ‘Isa sur eux le salut et paix de  Dieu عَلَيْهِ ٱلسَّلَٰمُ ʿalayhi s-salāmu.

Marie  مريم, Maryam Appelée sayyidunâ سيدتنا « notre dame » par les musulmans

Marie مَرْيَمَ  Maryama / مريم, Maryam est citée à 34 reprises dans le Coran al-Qurʾān la Récitation, plus que dans tout le Nouveau Testament. Le texte fondateur de l’islam lui consacre même une sourate entière, la sourate 19 dite « sourate de Marie ».

liste:

sourate 2 البقرة al-Baqara La vache:v87 v253 sourate3 آل عمران āli ʿImrān La famille de ʿImrân :v36 v:37 v:42 v:43 v:44 v:45 v:45 sourate4 النساء an-Nisāʾles Femmes:v156 v:157 v:171: v 171 sourate 5 المائدة al-Māʾida la Table est servie:17 deux fois v:46 v:72 v:75 v:78 v:110 v:112 v:114 v:116 sourate 9 التوبة at-Tawba le Repentir :v31 sou rate19مريم Maryam Marie :v16 v:27 v:34 sourate23 المؤمنون al-Muʾminūn Les croyants v:50 sourate 33 الأحزاب al-Aḥzāb les Coalisés v:7 sourate 43 الزخرف az-Zuḫruf L’Ornement v:57 s57الحديد al-Ḥadīd le Fer v:27 sourate 61 الصفّ aṣ-Ṣaff le Rang :v6 v:14 sourate 66 التحريم at-Taḥrīm l’Interdiction v:12

Savent ils de quoi et de qui il s’agit ?

Savent-il que Marie n’est pas la mère de Dieu grand blasphème !

Marie a eut la grâce d’avoir un Don de recevoir un miracle de part la volonté de Dieu pour l’humanité tout le monde est d’accord sur cela !

Avant tout rappel.

« Yahvé », « Yahweh », « Jéhovah » ce nom est le tétragramme YHWH, en hébreu יהוה yōḏ (י), hē (ה), wāw (ו), hē (ה  de la racine trilittère: היה (HYH, « être »  HaElohim אלוהים « le Dieu » Adonaï: אדני « mon Seigneur » par HaShem השם « le Nom » expliqué /Torah  תורה Instruction▼   Exode  שמות Chemot▼   Révélation du Nom Divin  ▼Chapitre 3 ▼ Verset  14

 וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים אֶל־מֹשֶׁה אֶהְיֶה אֲשֶׁר אֶהְיֶה וַיֹּאמֶר כֹּה תֹאמַר לִבְנֵי יִשְׂרָאֵל אֶהְיֶה שְׁלָחַנִי אֲלֵיכֶם

Elohîms (Dieu) dit à Moshè (Moïse): « Èhiè ashèr èhiè ! ­ Je serai qui je serai » » Je suis celui qui suis » Il dit: « Ainsi diras-tu aux Benéi Israël (enfants d'Israël): ' Je serai, Èhiè, (Celui qui s'appelle "je suis") m'a envoyé vers vous '. »

vayyomèr Élohiym èl-Moshèh Ѐheyèh Yahvé Ѐheyèh vayyomèr koh thomar livenéy Yiseraél Ѐheyèh shelah'aniy aléykhèm

Par la formule אֶהְיֶה אֲשֶׁר אֶהְיֶה Ѐhyeh Asher Ѐhyeh / ’Ѐhyeh ’Ăšer ’Ѐhyeh « Je suis Celui Qui suis - Je suis qui Je serai -Je suis qui Je suis - Je suis Celui Qui Est » etc. Dans la traduction grecque de ce passage, les termes employés ouvrent la porte à une interprétation d’ordre métaphysique : « Je suis l’Étant ».

Il est intéressant de noter à quelle fréquence les noms divins qui couvrent non pas un sens spécifique ou un attribut divin, mais un nom comprenant plusieurs attributs ou les regroupant, se présentent sous la forme d'un palindrome, d'où les noms Abba ’ab אַב (père) ou Oloh ou Yhwh (sous la forme Hébreu alphabétique יהוה) puis Ehyeh-Asher-Ehyeh ou אלה (elà) dont la prononciation avec les diacritiques sous les lettres conduit à la prononciation d'Olo qui rappelle la forme syrienne araméenne ܐܠܗܐ et rappelle à son tour la forme arabe d'Allah  الله‎  utilisée par les deux Arabo-syriens proto-chrétiens donnant des musulmans.

Prophètes נביאים Nevi'im▼ Isaïe  Yeshayahu ישעיהו▼Chapitre 45 ▼Versets 5 et 6

5-Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre, Hors moi il n'y a point de Dieu; Je t'ai ceint, avant que tu me connusses.

אֲנִי יְהוָה וְאֵין עוֹד זוּלָתִי אֵין אֱלֹהִים אֲאַזֶּרְךָ וְלֹא יְדַעְתָּנִי

aniy Yahvé veéyn 'od zoulathiy éyn élohiym aazzèrekha velo yeda'etthaniy

 6- C'est afin que l'on sache, du soleil levant au soleil couchant, Que hors moi il n'y a point de Dieu: Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre.

לְמַעַן יֵדְעוּ מִמִּזְרַח־שֶׁמֶשׁ וּמִמַּעֲרָבָה כִּי־אֶפֶס בִּלְעָדָי אֲנִי יְהוָה וְאֵין עוֹד

lema'an yéde'ou mimmizerah'-shèmèsh oumimma'aravah kiy-èphèss bile'aday aniy hashem veéyn 'od

Prophètes  נביאים Nevi'im ▼  Rois 1  מלכים א ▼Chapitre  8 ▼Verset  60

afin que tous les peuples de la terre reconnaissent que l'Éternel est Dieu, qu'il n'y en a point d'autre!

לְמַעַן דַּעַת כָּל־עַמֵּי הָאָרֶץ כִּי יְהוָה הוּא הָאֱלֹהִים אֵין עוֹד

lema'an dda'ath kol-'amméy haarèts kiy Yahvé hou haélohiym éyn 'od

Deutéronome דברים Devarim, Paroles▼  Grandeur de l'élection divine ▼chapitre 4▼ verset 35

Tu as été rendu témoin de ces choses, afin que tu reconnusses que l'Éternel est Dieu, qu'il n'y en a point d'autre.

אַתָּה הָרְאֵתָ לָדַעַת כִּי יְהוָה הוּא הָאֱלֹהִים אֵין עוֹד מִלְבַדּוֹ

atthah hareétha lada'ath kiy Yahvé hou haélohiym éyn 'od milevaddo

Deutéronome דברים Devarim, Paroles▼Chapitre 6:▼verset4

Écoute, Israël! l'Éternel, notre Dieu, est le seul Éternel.

שְׁמַע יִשְׂרָאֵל יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד

shema' yiseraél Yahvé élohéynou hashem èh'ad

Deutéronome דברים Devarim, Paroles ▼Chapitre 32:▼verset 3

Car je proclamerai le nom de l'Éternel. Rendez gloire à notre Dieu!

כִּי שֵׁם יְהוָה אֶקְרָא הָבוּ גֹדֶל לֵאלֹהֵינוּ

kiy shém Yahvé èqera havou godèl lélohéynou

 Hagiographes כתובים Ketouvim ▼Psaumes  תהילים Tehillim*▼   Chapitre  83 ▼ Verset  19

*Livre des Louanges  الزبور le Zabur

Qu'ils sachent que toi seul, dont le nom est l'Éternel, Tu es le Très Haut sur toute la terre!

וְיֵדְעוּ כִּי־אַתָּה שִׁמְךָ יְהוָה לְבַדֶּךָ עֶלְיוֹן עַל־כָּל־הָאָרֶץ

veyéde'ou kiy-atthah shimekha hashem levaddèkha 'èleyon 'al-kol-haarèts

ܡܪܝܡ, Maryam ;  מרים, Myriam ;  Μαρία, María ;  مريم, Maryam mère de Jésus de Nazareth un Juif de Galilée, né entre l'an 7 et l'an 5 avant notre ère

La contradiction chrétienne

Les chrétiens croient en une génération du Fils à l’intérieur de l’unicité divine : Dieu est unique en son essence au sein de laquelle ils reconnaissent trois états divins. Ce qui ne fut toujours le cas voie ci-dessus culte mariale.

Des preuves flagrantes :

Le premier concile de Nicée Concilium Nicænum Primum est le nom donné à un concile général des évêques (plus de 250/270 participants) de l'Empire romain qui se tint à Nicée (aujourd'hui İznik, en Turquie) en Bithynie, sur convocation de Constantin Ier, du 20 mai au 25 juillet 325, sous les patriarcats de Sylvestre de Rome, d'Alexandre d'Alexandrie, d'Eustathe d'Antioche, d'Alexandre de Constantinople et de Macaire de Jérusalem.

Les Nicéens soutenaient que le Fils était « de même substance » (ὁμοούσιος, homoousios) que le Père, tandis que les (semi-)ariens, qui furent excommuniés, soutenaient que le Fils était « de substance semblable » (ὁμοιούσιος, homoiousios) au Père. Les deux termes ne se distinguaient en effet que par un iota, mais étaient de sens très différent

Le concile avait pour objectif de résoudre les problèmes qui divisaient alors les Églises d'Orient, problèmes disciplinaires et surtout problème dogmatique mis en évidence par la controverse entre Arius (Ἄρειος né dans les années 250 de notre ère en Cyrénaïque et mort en 336 e notre ère à Constantinople) et son évêque Alexandre (patriarche d'Alexandrie, est né vers 250. Il succède à Achille en 313. Il est mort dans la paix le 17 avril 326 ou 328).

La querelle au sujet de la trinité Trinitas (= tri + unitas) en grec, ὁμοουσία, homoousia équivalent du grec οὐσία / ousia  « essence », « substance », « être »), et persona, qui signifie « masque d'acteur », « rôle », puis « personne »,  engendrée par ses positions durant le 4è siècle, a durablement influencé la chrétienté en contribuant à en définir la profession de foi du christianisme nicéen (ultérieurement devenu catholique et orthodoxe) tandis que l'arianisme est devenu, pour les nicéens, l'archétype de l'hérésie.

Le culte Mariale que portent certains à Marie, mère de Jésus. La polémique au concile d'Ephèse* entre Nestorius Νεστόριος (né vers 381 et mort en exil en Égypte en 451), patriarche de Constantinople, qui aurait voulu que l'on appelât Marie « Christotokos », « mère du Christ », plutôt que Theotokos, Θεοτόκος, « qui a enfanté Dieu » « mère de Dieu », et Cyrille d'Alexandrie** Κύριλλος Ἀλεξανδρείας évêque d'Alexandrie en 412), né en 376, décédé le 27 juin 444, partisan de cette dernière appellation.

* troisième concile œcuménique de l'histoire du christianisme, est convoqué en 430 par l'empereur romain de Constantinople Théodose II. Le concile condamne le 22 juin 431 le nestorianisme comme hérésie. Dont les questions théologiques portaient principalement sur l'unicité de Dieu, marque un tournant dans le dogme en définissant l'union hypostatique « des deux natures, humaine et divine », du Christ χριστός / Christos Le Messie מָשִׁיחַ  Mashia'h, المسيح Masih « oint ». Le concile d’Éphèse marque donc pour l’Église l'explicitation et la proclamation du Christ homme et Dieu. Il fixe également le dogme de la Vierge Marie Théotokos Θεοτόκος, « qui a enfanté Dieu »

Mère de Dieu, parfois rendu par Deiparae Virginis Mariae du latin Deipara Calque du grec Θεοτόκος, theotókos, de Dei Deus (« de Dieu ») et paro (« enfanter »  parāre, parfait Couple, paire). 1 siècle avant notre ère.CICERO (Cicéron) jeune fille voir: fille vierge nom féminin  : celle qui n'a jamais eu de rapports sexuels voir: vierge nom propre VIRGO, INIS, féminin : Vierge.

** personnage polémique au regard de ses actions à l'encontre des juifs sont l'occasion de pogroms et autres scènes sanglantes, et pour son implication dans la tentative de meurtre d'Oreste préfet impérial d'Alexandrie (Égypte) puis dans le meurtre d'Hypatie. Ὑπατία, née entre 355 et 370 selon les sources et assassinée par des chrétiens en 415) philosophe néoplatonicienne, astronome et mathématicienne grecque d'Alexandrie

L’Assomption de Marie, qui est appelée Dormition  dormitio, « sommeil, sommeil éternel, mort »  du grec ancien : κοίμησις, koímêsis) utilisé, dans le vocabulaire chrétien, pour désigner la mort des saints et des pieux fidèles quand ce n'est pas une mort violente. Le mot cimetière (issu du grec ancien : κοιμητήριον, koimêtêrion : « lieu pour dormir, dortoir » dans la tradition orientale, est la croyance religieuse orthodoxe et catholique selon laquelle la Vierge Marie, mère de Jésus, n'est pas morte comme tout un chacun mais est entrée directement dans la gloire de Dieu (ce qu'on traduirait communément par « montée au ciel ». L'expression « après avoir achevé le cours de sa vie terrestre » utilisée par le pape, laisse ouverte la question de savoir si la Vierge Marie est décédée avant son Assomption, ou si elle a été élevée avant la mort. Nous trouvons jésus fils de Marie en :

Matthieu ܡܬܝ Ματθαῖο Chapitre1 verset 25

ܘܠܵܐ ܝܕܝܼܥܵܐ ܠܹܗ ܗܲܠܔ ܕܗܘܼܨܸܠܔ ܠܵܗ̇ ܒܪܘܿܢܘܼܗ̇؛ ܘܩܪܹܐ ܠܵܗ̇ ܫܸܡܹܗ ܝܼܫܘܿܥ.

wlaʾ ydyuʿaʾ lēh halg dhwuṣelg laḣ brwonwuḣ؛ wqrēʾ laḣ shemēh yushwoʿ.

καὶ οὐκ ἐγίνωσκεν αὐτὴν ἕως οὗ ἔτεκεν τὸν  υἱὸν αὐτῆς τὸν πρωτότοκον: καὶ ἐκάλεσεν τὸ ὄνομα αὐτοῦ Ἰησοῦν

kaí ouk egínosken aftín éos oú éteken tón  yión aftís tón protótokon: kaí ekálesen tó ónoma aftoú Iisoún

Et il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle eût enfanté son fils premier-né, et il lui donna le nom de Jésus.

Marc ܡܪܩܘܣ Μάρκον Chapitre 6 verset 3

ܠܹܐ ܝܠܹܗ ܐܵܗܵܐ ܢܲܓܵܪܵܐ ܒܪܘܿܢܵܐ ܕܡܲܪܝܲܡ، ܘܐܲܚܘܿܢܵܐ ܕܝܲܥܩܘܿܒ݂ ܘܕܝܘܿܣܹܐ ܘܕܝܼܗܘܼܕܵܐ ܘܕܫܸܡܥܘܿܢ؟ ܘܠܹܐ ܝܢܵܐ ܚܵܬܘܵܬܘܼ̈ܗܝ ܠܲܐܟ݂ܵܐ ܠܟܸܣܠܲܢ؟“ ܘܬܲܪܩܸܠܝܼ ܗܘܵܘ ܒܝܼܹܗ

Οὐχ οὗτός ἐστιν ὁ τέκτων, ὁ υἱὸς Μαρίας, δὲ Ἰακώβου καὶ Ἰωσῆ  καὶ Ἰούδα καὶ Σίμωνος; Καὶ οὐκ εἰσὶν αἱ ἀδελφαὶ αὐτοῦ ὧδε πρὸς ἡμᾶς; Καὶ ἐσκανδαλίζοντο ἐν αὐτῷ.

Ouch oútós estin o tékton, o yiós Marías, dé Iakóvou kaí Iosí  kaí Ioúda kaí Símonos? Kaí ouk eisín ai adelfaí aftoú óde prós imás? Kaí eskandalízonto en aftó.

Celui-ci n'est-il pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, et de Josès, et de Jude, et de Simon ? et ses sœurs ne sont-elles pas ici parmi nous ? Et il était pour eux une occasion de chute.

Les juifs de l’époque l’appellent naturellement le fils de Joseph en Luc 3 :23 en Jean 1 :45 et 6 : 42 ne sachant ou ne croyant pas à sa conception divine. Voir plus bas textes

Κατά Λουκάν 1  Luc chapitre 1 verset 23

(Π) Καὶ αὐτὸς ἦν ὁ  Ἰησοῦς ὡσεὶ  ἐτῶν τριάκοντα ἀρχόμενος, ὢν – ὡς  ἐνομίζετο – υἱὸς Ἰωσήφ, τοῦ Ἡλί,

Kaí aftós ín o  Iisoús oseí  etón triákonta archómenos, ón – os  enomízeto – yiós Iosíf, toú Ilí,

Et lui-même, Jésus, était âgé d'environ trente ans, lorsqu'il commença, étant fils, comme on le pensait, de Joseph, fils d'Héli,

en araméren langue d’origine des Evangiles

ܠܘܩܐ ٣ luwq' 3

ܘܝܼܫܘܿܥ ܐܲܝܟ݂ ܒܲܪ ܬܠܵܬܝܼ ܫܸܢܹ̈ܐ ܝܗܘܵܐ، ܐܝܼܡܲܢ ܕܫܘܼܪܹܐ ܠܹܗ ܚܸܠܡܲܬܹܗ، ܒܹܗܘܵܝܵܐ، ܐܲܝܟ݂ ܕܦܵܐܹܫ ܗܘܵܐ ܚܫܝܼܒ݂ܵܐ، ܒܪܘܿܢܵܐ ܕܝܵܘܣܸܦ، ܒܪܘܿܢܵܐ ܕܗܹܠܝܼ،

Τὸ κατὰ Ἰωάννην ܝܘܚܢܢ Jean chapitre 1 verset 45.

ܦܝܼܠܝܼܦܘܿܣ ܡܘܼܫ݇ܟ̰ܸܚ ܠܹܗ ܠܢܵܬܢܝܼܐܹܝܠܔ ܘܐܡܝܼܪܹܗ ܐܸܠܹܗ: ”ܡܘܼܫ݇ܟ̰ܸܚ ܠܲܢ ܠܗ̇ܘ ܕܡܘܼܫܹܐ ܟܬܝܼܒ݂ ܠܹܗ ܒܘܼܬ ܕܝܼܹܗ ܒܢܵܡܘܿܣܵܐ، ܘܐܘܼܦ ܢܒ݂ܝܼܹ̈ܐ ܟܬܝܼܒ݂ ܠܗܘܿܢ ܒܘܼܬ ܕܝܼܹܗ، ܕܝܼܠܹܗ ܝܼܫܘܿܥ ܒܪܘܿܢܵܐ ܕܝܵܘܣܸܦ، ܡ̣ܢ ܢܵܨܪܲܬ

pyulyupwos mwush݇keh leh lnatnyu'eylg w'myureh 'eleh: "mwush݇keh lan lhw dmwushe' ktyubi leh bwut dyueh bnamwosa' ، w'wup nbiyue' ktyubi lhwon bwut ، dyuleh yushwoe brwona' dyawsep ، mn nasrat

Εὑρίσκει Φίλιππος τὸν Ναθαναήλ, καὶ λέγει αὐτῷ, Ὃν ἔγραψεν Μωσῆς  ἐν τῷ νόμῳ καὶ οἱ προφῆται εὑρήκαμεν, Ἰησοῦν τὸν  υἱὸν τοῦ Ἰωσὴφ τὸν ἀπὸ Ναζαρέτ.

Evrískei Fílippos tón Nathanaíl, kaí légei aftó, Ón égrapsen Mosís  en tó nómo kaí oi profítai evríkamen, Iisoún tón  yión toú Iosíf tón apó Nazarét

Philippe trouve Nathanaël, et lui dit : Nous avons trouvé celui dont Moïse a écrit dans la loi, et dont les prophètes ont parlé, Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth.

Τὸ κατὰ Ἰωάννην ܝܘܚܢܢ Jean chapitre 6 verset 42

ܘܐܡܝܼܪܗܘܿܢ: ”ܠܹܐ ܝܠܹܗ ܐܵܗܵܐ ܝܼܫܘܿܥ، ܒܪܘܿܢܵܐ ܕܝܵܘܣܸܦ؟ ܒܵܒܘܼܗܝ ܘܝܸܡܹܗ ܟܹܐ ܝܵܕܥܲܚ ܠܗܘܿܢ. ܕܵܐܟ݂ܝܼ ܐܵܕܝܼܵܐ ܒܹܐܡܵܪܵܐ ܝܠܹܗ ܕܐܵܢܵܐ ܨܠܹܐ ܠܝܼ ܡ̣ܢ ܫܡܲܝܵܐ؟

w'myurhwon: yleh 'aha' yushwoe ، brwona' dyawsep؟ babwuh‌y wyemeh ke' yadeah lhwon. da'kiyu 'adyua' be'mara' yleh d'ana' sle' lyu mn shmaya'؟

Καὶ ἔλεγον, Οὐχ οὗτός ἐστιν Ἰησοῦς ὁ υἱὸς Ἰωσήφ, οὗ ἡμεῖς οἴδαμεν τὸν πατέρα καὶ τὴν μητέρα; Πῶς οὖν λέγει οὗτος ὅτι Ἐκ τοῦ οὐρανοῦ καταβέβηκα;

Kaí élegon, Ouch oútós estin Iisoús o yiós Iosíf, oú imeís oídamen tón patéra kaí tín mitéra? Pós oún légei oútos óti Ek toú ouranoú katavévika

Et ils disaient : N'est-ce pas là Jésus, le fils de Joseph, celui dont nous connaissons le père et la mère ? Comment donc dit-il : Je suis descendu du ciel ?

Livre de la Genèse ספר בראשית Sefer Bereshit, ▼ Le Paradis ▼Chapitre  2 ▼Verset  7

L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre (poussière détachée du sol), il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant

וַיִּיצֶר יְהוָה אֱלֹהִים אֶת־הָאָדָם עָפָר מִן־הָאֲדָמָה וַיִּפַּח בְּאַפָּיו נִשְׁמַת חַיִּים וַיְהִי הָאָדָם לְנֶפֶשׁ חַיָּה

vayyiytsèr Yahvé élohiym èth-haadam 'aphar min-haadamah vayyipah' beapayv nishemath h'ayyiym vayehiy haadam lenèphèsh h'ayyah

Il en fut de même pour Jésus fils de Marie

sourate 25 verset 2

الَّذِي لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَلَمْ يَتَّخِذْ وَلَداً وَلَمْ يَكُن لَّهُ شَرِيكٌ فِي الْمُلْكِ وَخَلَقَ كُلَّ شَيْءٍ فَقَدَّرَهُ تَقْدِيراً

Béni soit Celui qui détient le Royaume des Cieux et de la Terre, qui ne S'est donné aucune progéniture, qui n'a pris aucun associé dans Son Royaume et qui a créé toute chose avec mesure !

Allađhi lahu Moulkou alsamawati waal-ardi walam yattakhith waladan walam yakun lahou sharikun fi alMoulki wakhalaqa koulla shay-in faqaddarahou taqdiran

selon Mathieu ܡܬ‌ܝ Matai Κατά Ματθαίον  chapitre 7 verset 11

ܐܸܢ ܗܵܕܟ݂ܵܐ ܐܲܚܬܘܿܢ ܕܝܼܬܘܿܢ ܒܝܼܫܹ̈ܐ ܟܹܐ ܝܵܕܥܝܼܬܘܿܢ ܠܝܼܵܗܒ݂ܵܐ ܡܵܘܗܒ݂ܵܬܹ̈‌ܐ ܛܵܒܹ̈ܐ ܠܒܢܘܿܢܵܘ̈ܟ݂ܘܿܢ، ܟܡܵܐ ܒܘܼܫ ܙܵܘܕܵܐ ܒܵܒܵܘܟ݂ܘܿܢ ܕܒܫܡܲܝܵܐ ܒܸܬ ܝܵܗܒܹܠܔ ܛܵܒ݂ܵܬܹ̈‌ܐ ܠܐܵܢܝܼ ܕܛܵܠܒܝܼ ܡܸܢܹܗ!

ʾen hadkiaʾ ʾaḥtwon dyutwon byushēʾ kēʾ yadʿyutwon lyuahbiaʾ mawhbiatē‌ʾ tabēʾ lbnwonawkiwon، kmaʾ bwush zawdaʾ babawkiwon dbshmayaʾ bet yahbēlg tabiatē‌ʾ lʾanyu dtalbyu menēh! 

Εἰ οὖν ὑμεῖς, πονηροὶ ὄντες, οἴδατε δόματα ἀγαθὰ διδόναι τοῖς τέκνοις ὑμῶν, πόσῳ μᾶλλον ὁ πατὴρ ὑμῶν ὁ ἐν τοῖς οὐρανοῖς δώσει ἀγαθὰ τοῖς αἰτοῦσιν αὐτόν;
Ei oún ymeís, poniroí óntes, oídate dómata agathá didónai toís téknois ymón, póso mállon o patír ymón o en toís ouranoís dósei agathá toís aitoúsin aftón

Si donc vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père* qui est du ciel donnera-t-il l'Esprit-Saint à ceux qui le lui demandent !

 

selon Mathieu ܡܬ‌ܝ Matai Κατά Ματθαίον  chapitre 5 verset 45

”ܕܗܵܘܹܝܬܘܿܢ ܒܢܘܿܢܹ̈ܐ ܕܒܵܒܵܘܟ݂ܘܿܢ ܕܒܫܡܲܝܵܐ، ܗ̇ܘ ܕܡܲܙܪܸܩ ܫܸܡܫܹܗ ܥܲܠܔ ܛܵܒܹ̈ܐ ܘܥܲܠܔ ܒܝܼܫܹ̈ܐ، ܘܡܲܨܠܹܐ ܡܸܛܪܹܗ ܥܲܠܔ ܟܹܐܢܹ̈ܐ ܘܥܲܠܔ ܥܵܘܵܠܹ̈

”dhawēytwon bnwonēʾ dbabawkiwon dbshmayaʾ، hw dmazreq shemshēh ʿalg tabēʾ wʿalg byushēʾ، wmaṣlēʾ metrēh ʿalg kēʾnēʾ wʿalg ʿawalēʾ

ὅπως γένησθε υἱοὶ τοῦ πατρὸς ὑμῶν τοῦ ἐν τοῖς  οὐρανοῖς, ὅτι τὸν ἥλιον αὐτοῦ ἀνατέλλει ἐπὶ πονηροὺς καὶ ἀγαθούς, καὶ βρέχει ἐπὶ δικαίους καὶ ἀδίκους.
ópos génisthe yioí toú patrós ymón toú en toís  ouranoís, óti tón ílion aftoú anatéllei epí poniroús kaí agathoús, kaí vréchei epí dikaíous kaí adíkous

afin que vous soyez fils de votre Père* qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

*Dieu Père Créateur de toute chose (voir plus bas L’esprit de Dieu Gabriel Jibril )

Torah  תורה Instruction▼   Deutéronome  דברים Devarim, Paroles▼   Haazinou  האזינו  “écoutez,” Cantique de Moïse  ▼Chapitre  32 ▼   Verset  6


הֲ־לַיְהוָה תִּגְמְלוּ־זֹאת עַם נָבָל וְלֹא חָכָם הֲלוֹא־הוּא אָבִיךָ קָּנֶךָ הוּא עָשְׂךָ וַיְכֹנְנֶךָ

ha-Jehovah tthigemelou-zoth 'am naval velo h'akham halo-hou aviykha qqanèkha hou 'asekha vayekhonenèkha 
Est-ce l'Eternel (YHVH) que vous en rendrez responsable (vous attribuez cela), Peuple insensé et dépourvu de sagesse?(sans intelligence ?) N'est-il pas ton Père**ton Créateur? N'est-ce pas lui qui t'a formé, et qui t'a affermi! (installé !)

**אֲבִי ‘Abiy  אָב ‘ab, 01  Abi = "mon père", "l'Éternel est père"

אָב ‘ab Phonétique  awb est un terme hébreu trouvé 1215 fois dans la Bible. Ce terme peut être traduit en français par père, chef, famille, patrimoine,.

Exode  שמות Shemot les Noms▼   Révélation du Nom Divin ▼   Chapitre  3 ▼ Verset  15   


וַיֹּאמֶר עוֹד אֱלֹהִים אֶל־מֹשֶׁה כֹּה־תֹאמַר אֶל־בְּנֵי יִשְׂרָאֵל יְהוָה אֱלֹהֵי אֲבֹתֵיכֶם אֱלֹהֵי אַבְרָהָם אֱלֹהֵי יִצְחָק וֵאלֹהֵי יַעֲקֹב שְׁלָחַנִי אֲלֵיכֶם זֶה־שְּׁמִי לְעֹלָם וְזֶה זִכְרִי לְדֹר דֹּר

vayyomèr 'od élohiym èl-moshèh koh-thomar èl-benéy yiseraél Jéhova  élohéy avothéykhèm élohéy averaham élohéy yitseh'aq vélohéy ya'aqov shelah'aniy aléykhèm zèh-shemiy le'olam vezèh zikheriy ledor ddor 
Dieu dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d'Israël: L'Eternel, le Dieu de vos pères (‘ab), le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, m'envoie vers vous. Voilà mon nom pour l'éternité, voilà mon nom de génération en génération.

Pere en hebreux ab

Généalogie de Jésus Évangiles :

La généalogie de Jésus est l'ascendance de Jésus de Nazareth décrite dans deux passages du Nouveau Testament. Elle est donnée dans les deux Evangiles synoptiques les plus tardifs : Matthieu vers 75-90 après notre ère  (Mathieu Chapitre 1, versets 1-17) la généalogie est descendante  (d'Abraham à Jésus)

Extrait :

ΚΑΤΑ Ματθαῖο 1:MATTHIEU chapitre 1  verset 16

Et Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ.

Ἰακὼβ δὲ ἐγέννησεν τὸν Ἰωσὴφ τὸν ἄνδρα Μαρίας, ἐξ ἧς ἐγεννήθη Ἰησοῦς, ὁ λεγόμενος χριστός.

Iakóv dé egénnisen tón Iosíf tón ándra Marías, ex ís egenníthi Iisoús, o legómenos christós.

en araméen langue d'origine des Evangiles

  ܡܬܝ ١  mat‌y 1

ܝܲܥܩܘܿܒ݂ ܡܘܼܠܸܕ ܠܹܗ ܠܝܵܘܣܸܦ ܓܲܒ݂ܪܵܐ ܕܡܲܪܝܲܡ، ܕܡܸܢܘܼܗ̇ ܦܝܼܫ ܠܹܗ ܝܠܝܼܕܵܐ ܝܼܫܘܿܥ، ܕܦܝܼܫܵܐ ܝܠܹܗ ܩܸܪܝܵܐ ܡܫܝܼܚܵܐ

yaeqwobi mwuled leh lyawsep gabira' dmaryam ، dmenwuh pyush leh ylyuda' yushwoe ، dpyusha' yleh qerya' mshyuha'

pour Luc vers 80-95 après notre ère (Luc 3,23-38) la généalogie est ascendante  (de Jésus à Adam et à Dieu).

Ces deux passages, qui appartiennent en exégèse Biblique Sondergut  « bien propre » de l'un et de l'autre, sont considérés comme des ajouts ultérieurs ne faisant pas partie de la rédaction originelle. Le plus ancien des quatre évangiles canoniques, celui de Marc, κατὰ Μάρκον vers 60–75, probablement après 65 n'apparaît que vers la fin du 2è siècle ne propose pour sa part aucune lignée relative à Jésus.

Ces Deux évangélistes Matthieu et Luc nous ont transmis des généalogies de Jésus. On connaît leurs différences Luc, qui ne mentionne aucune femme ni les rois qui ont succédé à David, parmi les ascendants, à la différence de Matthieu.

Nous savons que dans le monde sémitique, on est identifié par le nom de son père : Jésus fils de Joseph יֵשׁוּעַ  בֵּן יוֹסֵף « Yechoua Ben Yossef »  יֵשׁוּעַ, yēšūă‘  Ἰησοῦς (Iēsoûs) Jésus  ܝܫܘܥ yeshuuʕ (yešuʕ) (ou en araméen יֵשׁוּעַ  בר יוֹסֵף Yeshua bar Yosef). Et Joseph est donc Monsieur « Joseph Ben Eli ». Mais aux deux bouts de cette longue chaîne généalogique décrite par Luc, il y a quelque chose qui ne va pas. Tout à la fin, la liste se termine par « fils de Seth, fils d’Adam, fils de Dieu ». Seth est bien fils d’Adam, mais on ne peut pas dire qu’Adam soit fils de Dieu de la même manière ; pour cette filiation-là, fils de Dieu veut plutôt dire qu’Adam est créé par Dieu.

De surcroît, les mentions de titres tels que « Fils de Dieu » et « Fils de David » ne proviennent pas des traditions évangéliques initialesLa croyance en un Dieu Unique selon le christianisme

Jésus vient rappeler les juifs à la croyance de l’unicité

Marie Fille de ‘Imrân, Maryam Bint 'Imran مريم بنت عمران « Joachim » (ne pas confondre avec ‘Imrân père de Moïse Moussa  et Anna Hanna soeur d’Elisabeth future mère de Jean Baptiste Yaya  Marie Myriam est l’une des quatre saintes femmes de l’Islâm avec Khadija première épouse du Prophète Muhammad  محمد et Asiya femme de Pharaon

Dieu l’Unique اللَّه Allah a dit :

sourate 66  سورة التحريم  at-Taḥrīm l’Interdiction ayat ١١ verset 11 qui occupe la 107è place de  la période Médinoise:

« Dieu prend comme exemple pour les croyants (ceux qui ont eu la foi) la femme de Pharaon lorsqu'elle a dit: Seigneur construit moi auprès de Toi une maison dans le Paradis et sauve moi de Pharaon et de ce qu'il fait et sauve moi du peuple (communautés de gens)  des injustes (propagateurs d'obscurité (pernicieux) ».
 

قال الله تعالى : وَضَرَبَ اللَّهُ مَثَلا لِّلَّذِينَ آمَنُوا امْرَأَةَ فِرْعَوْنَ إِذْ قَالَتْ رَبِّ ابْنِ لِي عِندَكَ بَيْتًا فِي الْجَنَّةِ وَنَجِّنِي مِن فِرْعَوْنَ وَعَمَلِهِ وَنَجِّنِي مِنَ الْقَوْمِ الظَّالِمِينَ
 

waĎaraba Allahou  mathalan lilađiyna amanou amra'ata  FirƐawna îđ qalat Rabi  abni li Ɛindaka baytan fi alJanati wanajini min FirƐawna  waƐamalihi wanajini mina alqawmi alŽalimiyna
Un propos  حديث Hadith du Prophète Muhammad que le salut et la paix de Dieu soient du lui , صَلَّىٰ اللّٰهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم ṣallā l-lāhu `alay-hi wa sallam dit :

D'après 'Abdallah Ibn 'Abbas (que Dieu les agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a tracé sur le sol quatre traits puis il a dit: « Savez-vous ce qu'est ceci ? ».
Ils ont dit: Dieu et son Messager sont plus savants.
Le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « Les meilleures femmes du Paradis:


عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال : خط رسول الله صلى الله عليه وسلم في الأرض أربعة أخطط ثم قال : تدرون ما هذا ؟
قالوا : الله و رسوله أعلم
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أفضل نساء أهل الجنة خديجة بنت خويلد و فاطمة بنت محمد و مريم بنت عمران و آسية بنت مزاحم امرأة فرعون
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٥٠٨)

ε'akhtat thouma qal : tadrun ma hadha ? qalouou : Allah wa Rasoulih 'aεlam qal Rasoul Allah salaa Allah εalayh wasalam : 'afdal nisa' 'ahl alJanat Khadidja bint Khouwaylid wa Fatimat bint Muhamad wa Maryam bint ‘Imran wa Assia Bint Mouzahim aimra'at Firεawn

 rawah 'Ahmad wa sahahah alShaykh al'Albaniu fi alSilsilat alSahihat raqam 1508.

-Khadidja Bint Khouwaylid al-Tahirah خَدِيجَة بِنت خُوَيلِد الطَّاهِرَة a,

-Fatima Bint Mouhammad  « Fāṭimah az-Zahrāʾ, فَاطِمَة ٱلزَّهْرَاء » b,

-Maryam Bint 'Imran مريم بنت عمران c Dieu a choisi entre les hommes, de préférence aux monde M.6.88 une lignée de Prophètes issus les uns des autres

- Assia Bint Mouzahim, آسِيَا ٱبْنَت مُزَاحِم la grande épouse royale de Pharaon de l’Exode  יציאת מצרים Yetsi'at Mitzrayim, « la sortie d'Égypte *»  et la mère adoptive de Moïse מֹשֶׁה בן עמרם Moshé ben Amram  موسى Moussa (Les parents de Moïse sont :   עַמְרָם ʿAmram عمران ʿImrān « Joachim » et   יוֹכֶבֶד yokheved  « Jocabed »et Myram מרים soeur aînée de Moïse Exode 6.60 à mettre en relation avec l'égyptien mryt « la bien-aimée »).

Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Al Ahadith Sahiha n°1508

a Il s'agit de la première épouse du Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) la première femme qui a cru en sa prophétie.


Il s'agit de la fille du Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) et de Khadidja, elle était la fille préférée de Muhammad, qui l'a appelée la « Reine des femmes du Paradis » voir Boukhari Tome 2 page 824.

( فاطمة حوراء إنسيّة، فكلّما اشتقتُ إلى رائحة الجنّة شممتُ رائحة ابنتي فاطمة Fatima Hawraa est humaine, donc chaque fois que l'odeur du Paradis me manque, je sens l'odeur de ma fille Fatima)

c Il s'agit de la mère de  عيسى ابن مريم 'Issa Ibn Maryam Jésus fils de Marie יהושע Yeshua l'envoyé de Dieu (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui).A ne pas confondre avec Josué, יְהוֹשֻׁעַ Yĕhōshúaʕ, Josué fils de Noun de la tribu d'Éphraïm, petit-fils d'Ammihud, fils d'Elishama. Le nom vient de la racine trilittère ישע, « sauver »

*Rappel :D'après les livres de la Genèse ספר בראשית Sefer Bereshit et de l’Exode שְׁמוֹת, shemōt, "les Noms", le récit biblique connaît trois pharaons successifs. Le premier est le « Pharaon de l'Installation ». Il accueille Joseph  יוֹסֵף Yosseph  يوسف‎ Yūsuf  auprès de lui, en fait son ministre et installe les Hébreux  עברי `ibri/’ivri dans la région de Gessen dans le nord-est de l'Égypte مصر / miṣr (Genèse 37-50). Le premier chapitre du Livre de l'Exode fait mention d'un deuxième souverain ; le « Pharaon de l'Oppression ». Il est celui qui ordonne l'asservissement des enfants d'Israël בני ישראל, Benei Israël بني إسرائيل Bani Isarïl (enfant de Jacob יעקב, Ya`aqob, يعقوب, Ya’qūb) en Égypte. Tel que mentionné dabs le Livre de l'Exode chapitres 5 à 15  , le troisième souverain est le « Pharaon de l'Exode ». À l'instar de ses deux prédécesseurs, son nom n'est pas révélé par le texte. Il est simplement désigné par les expressions de « Pharaon  Per-Aâ  Grande Maison ; roi d'Égypte »

Voir livres

- Les secrets de l’Exode par Messod et Roger Sabbah « édition Jean Cyrille Godefroy année 2000 ;

-La Bible avait raison par Joseph Davidovits « l’archéologie révèle l’existence des hébreux en Égypte » « édition Jean Cyrille Godefroy année 2005

- Dictionnaire de la civilisation Egyptienne  par Georges Posener édition Hazan 1998

- cours d'égyptien hiéropyphique 2 volumes par Pierre Grandet et Bernard Mathieu édition Kéops  1990- 1993

Pharaon moise et grande epouse royale

le dernier pharaon avant Jésus fils de Marie fut Ptolémée XV Philopator Philometor Caesar, dit Césarion, pharaon d'Égypte. Neveu des précédents, fils supposé de Jules César et de Cléopâtre VII. Règne conjointement avec sa mère.


Au 1er siècle de l'ère commune, la Palestine se trouve dans une situation politique complexe : depuis l'an 6 de notre ère et la déposition du souverain hérodien Hérode Archélaüs fils aîné d'Hérode le Grand, par Auguste, la Judée est passée sous administration romaine
qui gouvernait la Judée, la Samarie et l'Idumée de 4 avant notre ère. à 6 après notre ère., avec le titre d'Ethnarque

une mention dans les Actes des Apôtres  ܣܘܥܪ̈ܢܐ ܕܫܠܝܚ̈ܐ Πράξεις των Αποστόλων chapitre 4 verset 27 , sont les textes qui permettent de savoir que le surnommé « Pilate » s'appelait « Pontius »

συνήχθησαν γὰρ ἐπ’ ἀληθείας ἐπὶ  τὸν ἅγιον παῖδά σου Ἰησοῦν, ὃν ἔχρισας, Ἡρῴδης τε καὶ Πόντιος Πιλάτος, σὺν ἔθνεσιν καὶ λαοῖς Ἰσραήλ,

syníchthisan gár ep’ alitheías epí  tón ágion paídá sou Iisoún, ón échrisas, Iródis te kaí Póntios Pilátos, sýn éthnesin kaí laoís Israíl,

”ܣܵܒܵܒ ܫܲܪܝܼܪܵܐܝܼܬ ܒܐܵܗܵܐ ܡܕܝܼܢ݇ܬܵ‌ܐ ܓ̰ܡܝܼܥ ܠܗܘܿܢ ܗܹܪܘܿܕܸܣ ܘܦܵܢܛܝܼܘܿܣ ܦܝܼܠܵܛܘܿܣ ܥܲܡ ܐܸܡܘܵܬܹ̈‌ܐ ܘܟܸܢܫܵܐ ܕܐܝܼܣܪܵܐܹܝܠܔ ܥܲܠܔ ܒܪܘܿܢܘܼܟ݂ ܩܲܕܝܼܫܵܐ ܝܼܫܘܿܥ، ܗ̇ܘ ܕܐܲܢ݇ܬ ܡܫܝܼܚ ܠܘܼܟ݂،

"sabab sharyura'yut b'aha' mdyun݇ta‌' gmyue lhwon herwodes wpantyuwos pyulatwos eam 'emwate‌' wkensha' d'yusra'eylg ealg brwonwuki qadyusha' yushwoe ، hw d'an݇t mshyuh lwuki 

En effet contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, se sont véritablement assemblés dans cette ville Hérode et Ponce Pilate avec des païens et avec les peuples d'Israël,

Ponce Pilate (en latin Pontius Pilatus), né à un endroit inconnu, vraisemblablement vers la fin du 1er siècle avant notre ère, est un citoyen romain membre de la classe équestre qui, à partir de 26 avant notre ère, sous le règne de l'empereur Tibère, et durant dix à onze ans, a occupé la charge de préfet de Judée. Ponce Pilate est le cinquième des gouvernants romains qui se succèdent en Judée entre 6 et 36,
Il est essentiellement connu pour avoir, selon les Évangiles, ordonné à l'issue du procès de Jésus l'exécution et le crucifiement de ce prédicateur juif, ce qui a conféré une notoriété exceptionnelle à ce simple gouverneur de province.

Marie est confiée au Temple/ sanctuaire  الْمِحْرَابَ almiĥraba /mihrâb  dès son sevrage  Elle s’y consacre exclusivement à Dieu cloîtrée et nourrie par Dieu ce qui surprend son oncle Zacharie זְכַרְיָה‎ Zəḵaryāh زَكَرِيَّا Zakariya  Dieu donne à qui Il veut. Dieu égare ou guide qui Il veut, Il favorise qui bon Lui semble : sourate 35 فاطر Fāṭir Le Créateur verset 8…… Il ajoute à la création ce qu'Il veut, car Dieu est Omnipotent. يَزِيدُ فِى ٱلْخَلْقِ مَا يَشَآءُ إِنَّ ٱللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَىْءٍ قَدِيرٌ …..yaziydou  fi alķalqi  ma yacha'ou  îna  Allaha  Ɛala  kouli  cha'in  qadiyroun

L’esprit de Dieu Gabriel גַּבְרִיאֵל Ġabrīēl Jibril جِبْرِيل  archange, considéré comme un Messager de Dieu « celui qui a confiance en Dieu »  l’esprit روح rûh  l’esprit de sainteté روح القدس‎ rûh al qudus qui est aussi la vie s’est jeté en Marie مريمMayam par le souffle l’âme fidèle الروح الأمين al-rūḥ al-ʼamin .La création  par le souffle se retrouve  souvent dans le Saint Coran  القُرْآن الكريم, al-Qurʾān  al Karim la Noble Récitation   à propos de Dieu  pour Adam  mais aussi pour Jésus fils de Marie. Pour l’Islâm tout comme le christianisme Marie a perpétuellement conservé sa virginité, les allusions aux frères de Jésus état de mauvaises appréhensions des notions sémitiques de la parenté. Il s’agit des Chrétiens  qui ne tiennent pas compte de la signification accordée par les Sémites aux notions de parenté qui ne sont pas à prendre à la lettre 'Ab/av אָב père pater  πατήρ  ben בֵּן fils ’ach אָח frère : ‘abou أبو ‘ab أب père ‘ibn ابن  fils ‘akhi أخي ‘akh أخ frère ont un sens beaucoup plus large que celui que nous leurs attribuons, « tu es mon père mon frère » veut dire « Je te dois respect reconnaissance » ou « je suis ton ami » sans aucune connotation de consanguinité.

Marie épouse de Joseph son cousin le charpentier   le fruit d’une naissance miraculeuse comme dans les Évangiles par contre il n’est ni le Fils de Dieu ni a plus forte raison Dieu.

Le verbe de Dieu, Sa Parole كَلِمَةُ الله Kalima ‘Allah,  le Messie  Mashiah מָשִׁיחַ  Masih المسيح celui qui a reçu l’onction (oint khristos Χριστός)  

بِكَلِمَٰتٍ Cette racine comptabilise 75 apparitions dans le Coran sous diverses formes.

Sourate 3 آل عمران āli ʿImrān la famille d'Imrân verset 45 -46

إِذْ قَالَتِ الْمَلآئِكَةُ يَا مَرْيَمُ إِنَّ اللّهَ يُبَشِّرُكِ بِكَلِمَةٍ مِّنْهُ اسْمُهُ الْمَسِيحُ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ وَجِيهاً فِي الدُّنْيَا وَالآخِرَةِ وَمِنَ الْمُقَرَّبِينَ

45-Un jour, Marie entendit les anges lui dire : «Ô Marie ! Dieu te fait l'heureuse annonce d'un Verbe émanant de Lui, qui aura pour nom le Messie, Jésus, fils de Marie. Il sera illustre dans ce monde et dans l'autre, et comptera parmi les élus de Dieu.

Ith qalati almala-ikatou ya Maryamou inna Allaha youbashshirouki bikalimatin minhou ismouhou alMasihu ‘Isa ibnou Maryama wajihan fi alddunya waal-akhirati wamina almouqarrabina

وَيُكَلِّمُ النَّاسَ فِي الْمَهْدِ وَكَهْلاً وَمِنَ الصَّالِحِينَ

46. Dès le berceau, il parlera aux hommes et, quand il sera adulte, il sera parmi les justes.»

Wayoukallimu alnasa fi alMahdi wakahlan wamina alssalihina

 

Sourate 5 المائدة al-Māʾida la Table servie verset 46

وَقَفَّيْنَا عَلَى آثَارِهِم بِعَيسَى ابْنِ مَرْيَمَ مُصَدِّقاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ التَّوْرَاةِ وَآتَيْنَاهُ الإِنجِيلَ فِيهِ هُدًى وَنُورٌ وَمُصَدِّقاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ التَّوْرَاةِ وَهُدًى وَمَوْعِظَةً لِّلْمُتَّقِينَ

Nous envoyâmes, à leur suite, Jésus, fils de Marie, qui vint confirmer le contenu de la Thora précédemment révélée. Nous le dotâmes de l'Évangile qui est à la fois un guide et une lumière corroborant la Thora et servant en même temps de direction et d'exhortation pour ceux qui craignent le Seigneur.

Waqaffayna εala atharihim bi’Isa ibni Maryama mousaddiqan lima bayna yadayhi mina alttawrati waataynahu al-Injila fihi houdan wanouroun wamousaddiqan lima bayna yadayhi mina alTawrati wahoudan wamawεithatan lilmuttaqina

 

Sourate 23 المؤمنون al-Muʾminūn les Croyants verset 50

وَجَعَلْنَا ابْنَ مَرْيَمَ وَأُمَّهُ آيَةً وَآوَيْنَاهُمَا إِلَى رَبْوَةٍ ذَاتِ قَرَارٍ وَمَعِينٍ

Puis Nous fîmes du fils de Marie, ainsi que de sa mère, un prodige. Nous leur donnâmes à tous deux pour refuge une colline paisible et dotée d'une source.

Wajaεalna ibna Maryama waoummahou ayatan wa awaynahouma ila rabwatin thati qararin wamaεinin

 

Le Nouveau Testament parle (a tort) aussi de l’origine divine du Christ.  

Τὸ κατὰ Ἰωάννην εὐαγγέλιον, To kata Iōánnēn euangélion

ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ 10 Jean chapitre 10 verset 30

selon Jean ܝܘܚܢܢ yawhann .

ܐܵܢܵܐ ܘܒܵܒܝܼ ܚܲܕ ܝܼܘܲܚ

'ana' wbabyu had yuwah.

Ἐγὼ καὶ ὁ πατὴρ ἕν ἐσμεν.

Egó kaí o patír én esmen

Moi et le Père nous sommes un.

Jean en grec : Ἰωάννης ; araméen ܝܘܚܢܢ ܫܠܝܚܐ, Yohanan Shliha, Jean l'apôtre ; enhébreu : יהוהנן, Yehohānan est un Juif du 1er siècle (né vers l'an 15 et mort vers l'an 101) devenu disciple de Jésus.

 datation de son écrit vers 80-110 après notre ère

De nombreux exégètes et historiens ont contesté que l'évangéliste soit Jean l'apôtre, fils de Zébédée. Selon Jean Colson, l' Évangéliste serait Jean le Presbytre, cité par Papias, qui aurait été en sa jeunesse un riche patricien habitant Jérusalem. Depuis, cette thèse a été reprise par Oscar Cullmann, François Le Quéré, Joseph A. Grassi, James H. Charlesworth, Xavier Léon-Dufour. Jean, fils de Zébédée, n'est d'ailleurs plus mentionné après la réunion de Jérusalem.

Il en va de même du Saint-Esprit. Toutefois, jamais il n’est explicitement dit que le Saint-Esprit est Dieu. On parle de l’esprit de Dieu (1 Corinthiens Ch2 : v1 1 Dieu nous les a révélées par son Esprit. Car l'Esprit sonde toutes choses, même les profondeurs de Dieu.). Nonobstant, les chrétiens, dans leur grande majorité, pensent que le Saint-Esprit possède tous les attributs de la divinité ( selon Luc Ch12 : v 12 car le Saint-Esprit vous enseignera à l'heure même ce qu'il faudra dire ; Apocalypse Ch16 : v.6-7 car ils ont répandu le sang des saints et des prophètes, et tu leur as donné du sang à boire : ils en sont dignes - Et j'entendis l'autel qui disait : Oui, Seigneur, Dieu dominateur souverain, tes jugements sont véritables et justes.; Ch22 : v 17 Et l'Esprit et l'Epouse disent : Viens ! Et que celui qui entend, dise : Viens ! Et que celui qui a soif, vienne ; et que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement ! ; Romains Ch8 : v 14, Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. ; selon Jean Ch3 : v 6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit ;   Ephésiens Ch 4 : v 30 Et n'attristez point le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.). Les manifestations du Saint-Esprit sont identifiées comme relevant de la définition d’une personne (intelligence, affectivité, volonté). De ce fait, Le Saint-Esprit sera lui aussi considéré pour certains chrétiens comme l’égal de Dieu. Le mot trinité traduit la réalité d’un concept nouveau : le Père, le Fils et le Saint-Esprit ne forment qu’un. Ainsi, on baptisait les adhérents au message du Christ de cette façon.

Dans les Évangiles, le Saint-Esprit ou Esprit, est nommé en grec Πνεῦμα / Pneuma, ce qui signifie souffle ; il est aussi appelé (uniquement dans l'Évangile de saint Jean) Παράκλητος / Paraclet, ce qui signifie « avocat, intercesseur ». Dans la doctrine chrétienne, il est l'« Esprit de Dieu » ou le « Souffle de Dieu » de l'Ancien Testament, hébreu רוח אלהים, Rûah روح rûh, celui qui a inspiré les prophètes, s'est manifesté à la Pentecôte, et continue d'assister l'Église chrétienne. Il est surtout représenté par des symboles : la colombe, la tempête, le feu.

« Ni le mot Trinité, ni la doctrine explicite de la Trinité n'apparaissent dans le Nouveau Testament ; Jésus et ses disciples n'avaient pas l'intention de contredire le Chema de l'Ancien Testament, savoir

Deutéronome דברים Devarim, Paroles ▼ Vaet'hanan - ואתחנן “et je suppliai,”  L'amour de Yahvé: essence de la Loi ▼   Chapite 6 ▼Verset  4 

sh'ma Yisroël  שמע ישראל, « Écoute, Israël »

שְׁמַע יִשְׂרָאֵל יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד

shema' yiseraél Yahweh élohéynou hashem èh'ad

 « écoute Israël, l’Éternel [est] notre Dieu, l’Éternel [est] un »

 

Nous espérons avoir donné un peu d’éclaircissement sur ce sujet Puisse Dieu Dans Sa grande Miséricorde nous pardonner de nos erreurs et de nos omissions

Le modérateur Baudrier Gérard Ibrahim

 

Voir livres

- Les secrets de l’Exode par Messod et Roger Sabbah « édition Jean Cyrille Godefroy année 2000 ;

- La Bible avait raison par Joseph Davidovits « l’archéologie révèle l’existence des hébreux en Égypte » « édition Jean Cyrille Godefroy année 2005

- Les Grands Thèmes du Coran par Jean Luc Monneret édition Dervy 2016

- la Voie des Nazaréens par A.  Soleiman al Kaabi édition Nawa  2015

- Explorer la Bible Associagtion Biblia édition du Cerf  1999

- Chronique de Tabari Histoire des Prophètes et des rois  par Herman Zotemberg 2012 pages 248 à 257

- Jésus dans le Coran par Ibn 'Arabi traduction de Maurice Gloton édition Albouraq 2006

- les Mots Clés de la Bible par Dom Pierre Liquel éditions  Beauchesne 1996  page 37 'Ab/av אָב père pater  πατήρ

- Dictionnaire d'Hébreu et d'Araméen Biblique page 17 אָב père Deutéronome 32 /6 Dieu père

- Jésus avant les Évangiles par Bart D. Ehmran édition Bayard 2017 pages 54 à 62 naissance de Jésus

- Jésus par Jean Christian Petisfils éditon Fayard 2011 page 45 Jésus connaît la langue des texes sacrés l'hébreu, index pages 661 Marie mère de Jésus

http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/le-ou-les-fils-de-dieu-1.html

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire