LA PRIERE IMPAIRE SALAT WITR صلاة الوتر

LA PRIERE IMPAIRE SALAT WITR صلاة الوتر

salat witr صلاة الوتر

Salat witr صلاة الوتر

 

Quand il est mention du Prophète Muhammad il est conseillé de dire :

ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم   : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui

Le Witr est une prière surérogatoire très recommandée, Sunna Mouakkada. Le Prophète, , avait l'habitude de l’accomplir assidûment, même au cours de ses voyages et ses déplacements.

Cependant il faut noter que le Witr n'est pas une prière obligatoire et par conséquent celui qui le délaisse ne commet pas de pêché, c'est l'avis de la majorité des Oulémas, malgré que son délaissement est considéré comme une insoumission à la Sunna du Prophète . Pour cette raison la majorité des Oulémas refuse de prendre en considération le témoignage de celui qui s'abstient catégoriquement de le prier. Certains parmi eux ont qualifié de témoin erroné celui qui s’abstient de le faire volontairement ne serait-ce qu’une seule fois.

Le hadith suivant prouve que la prière du Witr n’est pas une obligation :D’après Anas Ibn Malek : « Un homme parmi les habitants du désert est venu et a dit : « Ô Muhammad ! Ton messager est venu et a prétendu que tu dis qu'Allah t’a envoyé. ». Il lui a dit : « Il a dit vrai. ».

Il a dit : « Qui a donc créé le ciel ? ». Il lui a dit : « Allah».

Il a dit : « Et qui a créé la terre ? » Il lui répondit : « Allah».

Il a dit : « Et qui a dressé les montagnes et y a mis ce qui y est ? »  Il a dit: « Allah»

Il a dit : « Par Celui Qui a créé le ciel, Qui a créé la terre, Qui a dressé ces montagnes, est-ce Allah Qui t’a envoyé ? » Il lui a dit : « Oui».

Il poursuivit : « Ton messager a prétendu que nous devons accomplir cinq prières quotidiennes.» Il lui a dit: « Il a dit vrai»

Il dit : « Par Celui qui t’a envoyé, est-ce Allah Qui t’a ordonné cela ? » Il dit: « Oui»

Il continua : « Ton messager prétend que nous devons nous acquitter d’une Zakate, aumône légale, sur nos fortunes. » Il dit : « Il a dit vrai»

Il poursuivit : « Par Celui qui t’as envoyé, est-ce Allah Qui t’as ordonné cela ?» Il dit: « Oui»  

Il continua : « Ton messager a aussi prétendu que nous devons jeûner le mois du Ramadhan chaque année.» Il lui dit: « Il a dit vrai.»

Il dit: « Et ton messager a prétendu que le pèlerinage est obligatoire pour celui qui en a les moyens.» Il dit: « Il a dit vrai.»

Il dit: « Par Celui qui t’a envoyé avec la Vérité, je ferai cela sans rajouter ni diminuer.»  Puis il partit.

Le Prophète, , a dit : « S’il dit vrai, il entrera au Paradis ». Boukhari

Vous voyez bien que ce bédouin à juré par Allah qu’il n’accomplira que les cinq prières obligatoires seulement et le Messager d’Allah, , a dit à ses Compagnons que s’il tient sa promesse (accomplir ce qui est obligatoire sans rajouter ni retrancher) il entrera au Paradis.

Donc en guise de conclusion; celui qui délaisse la prière du Witr n'est pas du tout fautif car il n’a pas délaissé une prière obligatoire, mais il s’est privé quand même de beaucoup de bien car il s’agit là d’une prière vivement recommandé par la Sunna et que le Prophète, , n'a jamais cessé de faire avec assiduité

La prière impaire [Salât al-Witr]

Institution

Le Prophète a dit : "Toutes les prières de nuit sont de deux rak'ats chacune. Quand l'un de vous craint de voir poindre l'aube, qu'il accomplisse une rak'a unique qui clôt toutes ses prières". (Al-Boukhâri)



'Ali a dit: "La prière du Witr n'est pas obligatoire comme le sont les 5 prières, mais le Prophète faisait le Witr", puis il a dit: "Ô gens du Coran, faites la prière impaire car Allâh est impaire et Il aime les choses impaires". (ahmad, les auteurs des sounan, at-Tirmidhi a dit: bon, Al-Hâkim a dit: authentique)

Abou Hanîfa a jugé cette prière obligatoire. Ibn Al-Moundhir a dit: "Je ne connais personne qui a rejoint abou Hanîfa dans cet avis".

Heure de cette prière

Abou Basra a dit que le Prophète a dit: "Allâh vous a rajouté une prière qui est le Witr, accomplissez-la entre la prière d'al-'Icha jusqu'à la prière de as-Soubh". (ahmad avec une chaîne authentique)

Abou Mas'oud Al-Ansâri a dit: "Le Prophète faisait des fois la prière du witr au début de la nuit, des fois au milieu, et des fois à sa fin". (ahmad avec une chaîne authentique)

'Âicha a dit: "Le Prophète a déjà fait le witr au début de la nuit, à son milieu, et a sa fin, mais vers la fin de sa vie il ne le faisait plus qu'à sa fin". (al-Boukhâri, Mouslim, abou Dâwoud, at-Tirmidhi)

'Abdoullâh ibn Abou Al-Qays a dit: "J'ai interrogé 'Âicha sur le witr du Prophète, elle m'a dit: "Il l'a faisait tantôt au début de la nuit, et tantôt à sa fin", je lui ai dit: "Comment était sa lecture, est-ce qu'il lisait à voix haute ou à voix basse"? Elle me dit: "Il faisait les 2, tantôt à voix haute et tantôt à voix basse"". (Mouslim, abou Dâwoud, ahmad, at-Tirmidhi)

Meilleur moment pour cette prière

Jâbir a dit que le Prophète a dit : "Celui qui craint de ne pas se réveiller à la fin de la nuit, qu'il accomplisse le witr à son début. Mais celui qui croit pouvoir se réveiller, il vaut mieux le faire à sa fin car les anges assistent à la prière de la fin de la nuit et elle a plus de valeur". (Mouslim, ahmad, at-Tirmidhi, Ibn Mâja)

Jâbir a dit que le Prophète a demandé à abou Bakr : "Quand fais-tu la prière du Witr"? Il dit: "Au début de la nuit, après la prière de al-'Icha", il dit: "Et toi, Ô 'Omar"? Il dit: "A la fin de la nuit". Il dit alors: "Toi abou Bakr, tu fais preuve de prudence, quant à toi 'Omar, tu fais preuve de force". (ahmad, abou Dâwoud, al-Hâkim qui dit: selon les conditions de Mouslim)

Sa'd ibn Abou Al-Waqqâs a dit que le Prophète a dit: "Celui qui ne dort pas avant d'avoir fait son Witr est quelqu'un de déterminé". (ahmad avec une bonne chaîne)

Nombre de cycle dans cette prière

Le Prophète a dit: "Le witr (la clôture de la prière) est vrai ; quiconque veut le limiter à 5 peut le faire et quiconque veut le limiter à 3 peut aussi le faire et quiconque veut se contenter d'une seule rak'a peut encore le faire". (At-Tahâwi, Al-Hâkim et d'autres. Al-Albâni a dit: authentique)

at-Tirmidhi a dit: "il a été rapporté du Prophète qu'il a fait le Witr en 13 unités, 11 unités, 9, 7, 5, 3, et 1 unité".

Faire le Witr en 1 cycle unique

Le Prophète a dit : "Toutes les prières de nuit sont de deux rak'ats chacune. Quand l'un de vous craint de voir poindre l'aube, qu'il accomplisse une rak'a unique qui clôt toutes ses prières". (Al-Boukhâri)

Faire le witr en 3 cycles

Le Prophète a dit: "Ne la faites pas ressembler à la prière du Maghrib". (At-Tahâwi, Ad-Darqoutni et d'autres)

Cela veut dire que l'on fait cette prière sans le tachahoud du milieu.

Faire le Witr en 5 ou 7 cycles

Oum salama a dit: "Le Prophète faisait le Witr en 7 ou 5 cycles qu'il ne séparait par aucune parole ni par le salâm". (ahmad, an-Nasâi, Ibn Mâja avec une chaîne Jayyid)

Faire le Witr en 9 cycles

'Âicha a dit en parlant du Prophète: "Il faisait la nuit 9 unités de prière en ne s'y asseyant que dans la huitième, il invoquait alors Allâh, le remerciait et lui faisait des demandes, puis il se levait sans avoir salué, puis il faisait le 9eme cycle, puis il s'asseyait et faisait le Tachahhoud, puis il disait le salâm de sorte à être entendu". (al-Boukhâri, Mouslim, abou Dâwoud, at-Tirmidhi)

Ce que l'on récite dans le Witr

'Âicha a dit que le Prophète lisait dans le 1er cycle: {Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut} (87), dans le 2nd: {Dis : « Ô vous les infidèles !} (109), et dans le 3eme: {Dis : « Il est Allah, Unique.} ainsi que les 2 protectrices (112, 113, et 114). (An-Nasâi et Al-Hâkim qui dit: authentique. Adh-Dhahabi a approuvé son jugement)

Ali ibn Abi Talib dit : "Le witr n'est pas une obligation comme les prières prescrites mais c'est une Sounna instaurée par le messager d'Allah."

La majorité des 'Oulamas (savants) parmi les salafs et les 3 imams (malik, ash shafi3, Ahmad) sont d'avis que le witr n'est pas obligatoire en se basant sur le hadith de talha ibn ubaydAllah qui raconte qu'un bédouin a questionné le Prophète ﷺ :

"Ô Messager d'Allah, dis-moi ce qu'Allah m'a obligé de prier."

(Le prophète répondit) : "Les cinq prières, sauf si tu veux exécuter bénévolement plus que cela,".

Par contre l'imam Abou Hanifa et aussi un groupe parmi le madhab de l'imam Ahmad sont d'avis que le witr est obligatoire en se basant entre autre sur le hadith :

"celui qui n'accompli pas le witr n'est pas des nôtres. " Mais ce hadith est da'if (faible).

Et l'avis de la majorité est le plus juste qui est que salât al witr est une sounna mouakkadah (très recommandée).

Shaykh al islam ibn Taymiyyah : "La prière la plus méritoire après la prière obligatoire est la prière de nuit et ce qui est le plus appuyé sont le witr et les 2 unités surérogatoires de l'aube. Il ne convient à personne de les délaisser mais celui qui ne les pratique pas, il faut alors rejeter son témoignage."

Il dit également une autre parole à peu près semblable : "Les musulmans sont unanimes sur le fait que salât al witr est une sounna mouakkadah (très recommandée) et certains l'ont même considérée comme wajib (obligatoire). Il ne convient à personne de la délaisser et celui qui persiste sur son délaissement, on ne doit pas accepter de lui son témoignage."

Shaykh bazmoul dit : "La prière de nuit est une sounna moustahaba (préférable) et le witr est une sounna mouakkadah (très recommandée) et la preuve de cela est le hadith de 'Abdullah ibn Omar qui rapporte que le prophète ﷺ a dit : "faites que votre prière nocturne soit clôturé par le witr." (rapporté par Al Boukhari)

 

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ') d'Arabie Saoudite

 

Composé des savants :

- 'Abd-Allah ibn Ghoudayân né en 1345 H, à la ville de Zoulfi.descend des Al Muhaddith, une famille qui descend des Banou Al-`Anbar qui descendent eux-mêmes de `Amr ibn Tamîm.ville proche de Qassim dans le Nord Est Saoudien.

- 'Abd-Ar-Razâq `Affifî né à Chanchoûr qui est un village d'Achmoûn relevant de la province de Menoufia en 1323 H.dans le nord de l' Egypte. Il est situé dans la région du Delta, dans le nord du Caire.

- 'Abd-Allah ibn Bâz né le et mort le , est un savant (au sens théologique islamique) saoudien. Il a été le grand mufti et président du Conseil des grands oulémas de l'Arabie saoudite de 1993 jusqu'à sa mort.

La Fatwa numéro ( 14282 )

Question : Si je délaisse la prière du Witr (Prière d'un nombre impair d'unités) et les deux Rak`a (unité de prière) surérogatoires du Fadjr, commettrai-je un péché? Veuillez me donner une fatwa qu'Allah vous rétribue.

Réponse :

La prière du Witr et les deux unités du Fadjr font parties des Sounas (traditions) - confirmées - que le Messager d'Allah ﷺ

ne délaissait, ni en étant sédentaire (résident) ni en voyage. Il ne convient donc pas à un musulman de les délaisser. En effet,

il a été rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim d'après 'Aîcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) que :

"Le Prophète ﷺ ne tenait à effectuer des prières surérogatoires, plus qu’il ne tenait à effectuer les deux unités de l'aube (Fadjr)."

Il a été rapporté par Mouslim, d'après elle, que le Prophète ﷺ a dit :

"Les deux rak`as de la prière d'Al Fadjr valent mieux que le bas-monde et tout ce qu'il contient." Il a été authentiquement rapporté

que le Prophèteﷺ  a dit :

"Que celui qui craint de ne pas pouvoir se réveiller avant l'aube fasse l'unité impaire au début de la nuit. Et que celui qui tient

à se réveiller, la fasse à la fin de la nuit. Certes, la prière faite à la fin de la nuit a des témoins (parmi les Anges), et ce sera mieux."

Et dans le Sahîh (al Boukhari - volume 6 / page 118), d'après `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle), celle-ci a dit : "La prière que

le Prophète ﷺ préférait le plus était celle qui était régulière, même si elle était faible en quantité. Et lorsqu'il accomplissait une prière,

il le faisait avec régularité. Il convient au musulman de préserver ces deux prières, mais s'il lui arrive de les délaisser un jour pour

cause de sommeil profond, de travail ou autre, il n'en n'est pas blâmé."

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille

et ses compagnons. (fin de la fatwa)

Le witr est donc une sounna mouakkadah (très recommandée) selon la majorité des savants et parmi les contemporains

Shaykh al 'Uthaymine, Shaykh Bazmoul…

LE WITR EN VOYAGE

 

Shaykh al 'Uthaymine dit dans madjmou' al fatawa

Quant à ce qui est des prières surérogatoires [en voyage] : Le voyageur prie l’ensemble de ses prières surérogatoires en dehors

de celles liées à la prière du « Dhohr » et du « Maghreb », [il peut prier] celle du « Fajr » et autres que celle-ci par les

prières surérogatoires, en dehors de celles habituellement faites [pour Dhohr et Maghreb] [...]

Dans Boulough al maram : le Prophète ﷺ n’était assidu à aucune râtibah autant qu’aux 2 unités du fadjr, au point qu’il ne

les abandonnait ni lorsqu’il était résident, ni lorsqu'il était en voyage.

Et en voyage il ne priait comme râtibah que la râtibah du fadjr : il ne priait pas la râtibah du dhohr, ni celle du maghrib, ni celle

du ‘ichâ. Mais il priait le witr en voyage, qui ne fait pas partie des rawâtib.

Fatawa Shaykh ibn Bâz - Avis religieux relatif à la prière du Wîtr (Prière d'un nombre impair d'unités) lors d'un voyage

Question : Est-ce le Witr durant le voyage est d'une ou de trois rak'as ?

Réponse : Le witr est une prière de surcroît dont le nombre de rak'a peut être trois, cinq, sept, ou neuf.

Il n’a pas de limite ni pour un voyageur ni pour un sédentaire car le Prophète ﷺ, s'acquittait de cette prière chez lui et durant

ses voyages. Par contre, il est préférable de délaisser durant le voyage les prières surérogatoires qui accompagnent la prière de

Zhouhr, de l''Asr, du Maghreb et de l''Icha.

De la prière du Witr et des deux rak'as de la prière du fajr (Aube) à Mozdalifa

Question : Est-ce que le Wîtr (Prière d'un nombre impair d'unités) et les deux rak'a de la prière du Fajr peuvent être délaissés

à Mozdalifa ?

Réponse : Le sens apparent des hadiths authentiques laissent penser qu'il ne convient pas de délaisser ces prières car

le Prophète ﷺ les accomplissait pendant ses voyages comme il le faisait chez lui, sur lui Paix et Salutations.

Et concernant cette parole de Djâbir : "il s'est couché après la prière de l' 'Icha".

Il y a lieu de dire qu'il n'y a pas de texte clair qui dit que le Prophète, ﷺ, a délaissé le Witr. Il se pourrait aussi qu'il l'ait délaissé

par fatigue, ﷺ. Si une prière de surcroît est abandonnée à cause de la fatigue, la personne qui la délaisse est excusée. Il n’y a en outre aucune preuve qui justifierait le délaissement du Witr la veille du Jour du Sacrifice (Aïd).

Le Prophète ﷺ accomplissait le Witr et la prière du Fajr même durant ses voyages. Donc la Sunna, c'est de s'acquitter de la prière

du Fajr à Mozdalifa tôt, le matin le jour de l'Aïd. En revanche les hadiths qui évoquent le qiyâm (la prière nocturne) la veille de l'Aïd et

des deux Aïds ne sont pas authentiques.

modèles de recitations de prières

Le Messager de Dieu  ﷺ a dit :  » Celui qui récite le Coran avec habilité sera avec les anges scribes purs et nobles. Et celui qui

récite le Coran avec difficultés, aura deux récompenses. » » Allah est Miséricordieux ! Il nous récompensera pour avoir lu Sa Parole

au lieu de nous adonner aux tentations de la vie d’ici bas. De plus, Ibn Massoud (qu’Allah l’agrée) a dit dans un hadith rapporté par

Al Tirmidhy : « Le Messager de Dieu ﷺ a dit : « Celui qui récite une lettre du Livre de Dieu aura une bonne action qui sera décuplée.

Je ne dis pas que « Alif, Lam, Mim », est une lettre mais « Alif », est une lettre, « Lam » est une lettre et « Mim » est une lettre. » »

sourate El Fatiha d'abord :

Abu Hurayraa rapporté d'après le Messager d'Allah:

«La prière dans laquelle on ne récite pas la sourate El-Fâtiha ne sera pas acceptée.» [Ibn Khuzayma a rapporté ce hadith selon une chaîne authentique Ibn Hibbân et Abu Hâtim l'ont également rapporté.]


Bismi Allāhi Ar-Raĥmāni-r-Raĥīm
Al-Ĥamdu Lillāhi Rabbi-l-`Ālamīn
Ar-Raĥmāni-r-Raĥīm
Māliki Yawmi-d-Dīn
'Īyāka Na`budu Wa 'Īyāka Nasta`īn
Ihdinā-ş-Şirāţa-l-Mustaqīm
Şirāţ-Al-Ladhīna 'An`amta `Alayhim Ghayri-l-Maghđūbi `Alayhim Wa Lā-đ-Đāllīn

 celui qui ne peut pas apprendre du Coran, à cause d'une faiblesse de mémoire, d'une faute d'appréhension ou par défaut dans sa langue.

Il est de priorité après la récitation du Coran de réciter ce que le Prophète   a appris aux gens comme la glorification d'Allah, la louange

à Allah et la décision de l'unicité d'Allah. »

Aussi Rafâ'a bin Râfe' a rapporté que le Prophète   a appris à un tel la prière en lui disant:

«Si tu connais quelques choses du coran, tu dois en réciter, sinon tu n'as qu'à louer Allah,
admettre qu'il est le plus grand et qu'il n'y a de Dieu que Lui puis incline toi.»

[Abu Dâwud et Tirmidhy ont rapporté ce hadith, Tirmidhy l'a considéré comme bon, ainsi que Nasâ'y et Bayhaqy.]



Et ensuite sourate El Ikhlas :

112.1. Qul huwa Allahu ahadun

112.2. Allahu alssamadu

112.3. Lam yalid walam yooladu

112.4. Walam yakun lahu kufuwan ahadun

Sourate El Fatiha est obligatoire.

C'est les 2 sourates les plus importantes. Mais si tu veux, tu trouveras des sourates extraites du Coran. Elles sont toutes

relativement courtes, et ce, afin d'en faciliter l'apprentissage et la récitation lors de la prière.

Sourate 1 : l'Ouverture Sourat Al-Fatiha 

(1). Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm (2). Al-hamdu li-llâhi rabbi-l-câlamîn (3). Ar-râhmâni-r-rahîm (4). Maliki yawmi-d-dîn

(5).'iyâka nacbudu wa iyâka nastacîn (6). 'Ihdina-s-sirâta-l-mustaqîm (7). Sirâta-l-ladîna ancamta calayhim, gayri-l-magdubi calayhim,

wa la-d-dâllîn.

(1). Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux. (2). Louange à Dieu, Seigneur des Mondes (3).

Le Clément, Le Miséricordieux. (4). Maître du jour du Jugement. (5). C'est toi que nous adorons, de Toi seul implorons

le secours. (6). Guide-nous dans le droit chemin. (7). Chemin de ceux que Tu as comblé de bienfaits, non de ceux que Tu réprouves,

ni des égarés.

Sourate 114 : les hommes Sourat al-nâs 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Qoul a'oûdou bi rabbi-n-nâs (2). Maliki-n-nâs (3). Ilahi-n-nâs (4). Min charri-l-waswâsi-l-khannâs (5). Alladî youwaswisou

fî soudoûri-n-nâs (6). Minal jinnati wa-n-nâs.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Dis, je cherche refuge auprès du Maître des hommes (2). Du roi des hommes (3). Du Dieu des homme (4). Contre la

méchanceté de celui qui suggère les mauvaises pensées et qui se dérobe (5). Qui souffle le mal dans le cœur des hommes (6).

Qu'il soit lui-même génie ou homme

Sourate 113 : L'aube naissante Sourat al falaq 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Qoul a'oûdou bi rabbi-l-falaq (2). Min charri mâ khalaq (3). Wa min charri ghâsiqin idâ waqab (4).

Wa min charri-n-naffâthâti fi-l-'ouqad (5). Wa min charri hâsidin idâ hasad.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Dis, je cherche protection auprès du Seigneur de l'aube naissante (2). Contre la méchanceté des êtres qu'il a créés (3).

Contre les dangers de la nuit qui s'épaissit (4). Contre les artifices de celles qui soufflent sur les nœuds (5). Et contre les

attaques de l'envieux quand il envie.


Sourate 112 : La pureté Sourat-l-ikhlâs 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Qoul houwa-l-lâhou ahad (2). Allâhou-s-samad (3). Lam yalid wa lam yoûlad (4). Wa lam yakoun lahou koufouwan ahah.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Dis, c'est un Dieu Unique (2). Dieu l'Absolu (3). Il n'a point engendré et n'a pas été engendré (4). Et Il n'a point d'égal.

Sourate 111 : La corde Sourat-l-massad 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Tabbat yadâ abî lahabin wa tab (2). Mâ aghnâ 'anhou mâlouhou wa mâ kasab (3). Sa yaslâ nâran dâta laha

(4).Wa mra-atouhou hammâlata-l-hatab (5). Fî jîdiha habloun min masad.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Que périssent les deux mains d'Abou Lahab et qu'il périsse lui même (2). Sa fortune et ses biens seront vains

(3). Il subira l'impact d'un feu ardent (4). Ainsi que sa femme, porteuse de bois (5). Dont le cou est attaché par une corde rugueuse.


Sourate 110 : Le secours Sourat-n-nasr

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Idâ jâ-a nasrou-l-lâhi wal fat'h (2). Wa ra ayta-n-nâsa yadkhouloûna fi dîni-l-lâhi afwâja (3). Fa sabbih bi hamdi rabbika wa

staghfirhou innahou kâna tawwâba.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Quand viendront le secours divin et la victoire (2). Et que tu verras les gens embrasser en masse la religion de Dieu

(3). Exalte alors ton Seigneur, et implore Son pardon. Il est toute mansuétude.


Sourate 109 : Les mécréants Sourat-l-kâfiroûn 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Qoul yâ ayyouhâ-l-kâfiroûn (2). Lâ a'boudou mâ ta'boudoûn (3). Wa lântoum 'abidoûna mâ a'boud (4). Wa lâ ana 'abidoun

mâ 'abadtoum (5). Wa lântoum 'abidoûna mâ a'boud (6). Lakoum dînoukoum wa liya dîni.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Dis, ô mécréants (2). Je n'adore point ce que vous adorez (3). Pas plus que vous n'adorez ce que j'adore (4). Je n'ai jamais

adoré ce que vous adorez (5). Et vous n'avez jamais adoré ce que j'adore (6). Vous avez votre religion et moi j'ai la mienne.
 

Sourate 102 : La passion des richesses Sourat-t-takathour 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Al hâkoumou-t-takâthour (2). Hattâ zourtoumou-l-maqâbir (3). Kallâ sawfa ta'lamoûn (4). Thoumma kallâ sawfa ta'lamoûn

(5). Kallâ law ta'lamoûna' ilma-l-yaqîn (6). La-tarawounna-l-jahîm (7). Thoumma latarawounnahâ 'ayna-l-yaqîn (. Thoumma la

tous alounna yawma-idîn 'ani-n-na'îm.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). La passion des richesses vous préoccupe (2). Jusqu'au moment où vous serez portés dans la tombe (3). Vous apprendrez

plus tard la vérité (4). Oui vous l'apprendrez (5). Ah ! si vous le saviez de science certaine (6). Vous verriez la fournaise

(7). Oui vous la verriez avec l'œil de la certitude (. Ce jour là, vous serez interrogés sur les bienfaits de ce monde.


Sourate 101 : Du choc Sourat-l-quari'a 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Al-qâri'a (2). Ma-l-qâri'a (3). Wa mâ adraka ma-l-qâri'a (4). Yawma yakoûnou-n-nâsou ka-l-farâchi l-mabthouth

(5). Wa takoûnou-l-jibâlou ka-l-'ihni-l-manfoûch (6). Fa-ammâ man thaqoulat mawâzînouh (7). Fa houwa fi'îchatin râdhiyah

(. Wa ammâ man khaffat mawâzînouh (9). Fa-oummouhou hâwiyah (10). Wa mâ adrâka ma hiya (11). Nâroun hâmiyah.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Le choc (2). Qu'est-ce que le choc (3). Qui t'apprendra ce qu'est le choc (4). Le jour où les hommes seront dispersés

comme des papillons (5). Où les montagnes seront réduites en légers flocons de laine (6). Celui dont les œuvres pèseront

lourdement (7). Connaîtra une douce félicité (. Celui dont les œuvres pèseront peu (9). Aura pour demeure l'abîme

(10). Et qui t'apprendra ce qu'est l'abîme (11). C'est le feu ardent.

Sourate 100 : Des coursiers Sourat-l-'âdiyyât 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Wa-l-'âdiyâti dhabhâ (2). Fal moûriyâti qad'ha (3). Fal moughîrâti soubhâ (4). Fa atharna bihi naq'â (5). Fa wasatna bihi jam'â

(6). Inna-l-insâna li-rabbihi la-kanoûd (7). Wa innahou 'ala dâlika lachahîd (. Wa innahou lihoubbi-l-khayri la chadîd

(9). A-falâ ya'lamou idâ bou'thira ma fi-l-qouboûr (10). Wa houssila mâ fi-s-soudoûr (11). Inna rabbahoum bi-him yawma-idin la-khabîr.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Par les coursiers haletents (2). Qui font jaillir le feu sous les coups de leurs fers (3). Qui surprennent l'ennemi à l'aube

(4). Qui soulèvent des nuages de poussières (5). Qui se fraient le chemin à travers la colonne de l'ennemi

(6). En vérité, l'homme est ingrat envers son Seigneur (7). Il est témoin de tous cela (. Mais il est passionnément attaché aux biens de ce monde (9). Ignore-t-il que le jour où les tombes s'ouvriront (10). Lorsque les secrets des cœurs paraîtront au grand jour

(11). Dieu sera alors instruit de ses actions.

Sourate 99 : Du séisme Sourat-z-zalzala 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Idâ zoulzilati-l-ardhou zilzâlahâ (2). Wa akhrajati-l-ardhou athqâlahâ (3). Wa qâla-l-insânou mâ lahâ (4). Yawma-idin

touhaddithou akhbârahâ (5). Bi anna rabbaka awhâ lahâ (6). Yawma-idin yasdourou-n-nâsou achtâtan li youraw a'mâlahoum

(7). Fa-man ya'amal mithqâla darratin khayran yarah (. Wa man ya'mal mithqâla darratin charran yarah.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Lorsque la terre entrera dans sa dernière convulsion (2). Lorsqu'elle rejettera sa charge (3). L'homme demandera "qu'a t-elle?"

(4). Ce jour là, elle contera son histoire (5). D'après ce que son Seigneur lui révèlera (6). Ce jour là, les hommes s'avanceront

par groupes pour voir leurs œuvres (7). Celui qui aura fait le bien du poids d'un atome le verra (. Celui qui aura fait le mal du poids

d'un atome le verra.

Sourate 97 : Le destin Sourat-l-qadr 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Innâ anzalnâhou fi laylati-l-qadr (2). Wa mâ adrâka mâ laylatou-l-qadr (3). Laylatou-l-qadri khayroun min alfi chahr

(4). Tanazzalou-l-malâ-ikatou wa-r-roûhou, fîha bi idni rabbihim min koulli amr (5). Salâmoun hiya hatta matla'i-l-fajr.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Oui, nous l'avons révélé la nuit du destin (2). Et qui te dira ce qu'est la nuit du destin (3). La nuit du destin vaut plus que

mille mois (4). Cette nuit là, avec la permission de Dieu, les anges descendent sur terre avec l'esprit qui vivifie toute chose

(5). La paix accompagne cette nuit jusqu'à l'aurore.
 
Sourate 95 : Le figuier Sourat-t-tîn 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Wa-t-tîni wa-z-zaytoûni (2). Wa toûri sînîn (3). Wa hâda-l-baladi-l-amîn (4). Laqad khalaqna-l-insana fi ahsani taqwîm

(5). Thoumma radadnâhou asfala sâfilin (6). Illâ-l-ladîna âmanou wa'amiloû-s-sâlihâti fa lahoum ajroun ghayrou mamnoûn

(7). Fa-mâ youkad dibouka ba'dou bi-d-dîn (. A-laysa-l-lâhou bi ahkami-l-hâkimîn.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Par le figuier et l'olivier (2). Par le mont Sinaï (3). Par cette cité sacrée (4). Nous avons créé l'homme de la plus belle façon

(5). Puis nous l'avons ravalé au plus bas de l'échelle (6). Exceptés ceux qui auront cru et fait le bien, eux auront une

récompense éternelle (7). Peux-tu douter après cela (. Dieu n'est-il pas le plus juste des juges?

Sourate 103 : Du siècle Sourat-l-'asr 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Wa-l-'asr (2). Inna-l-insâna la fî khousr (3). Illa-l-ladîna âmanou wa 'amilou-s-sâlihât, wa tawâsaw bi-l-haqqi wa tawâsaw bi-s-sabr.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). J'en prends le siècle à témoin (2). Que l'homme travaille à sa perte (3). Sauf ceux qui croient, pratiquent les bonnes œuvres

et commandent mutuellement la droiture.
 
Sourate 104 : Le diffamateur Sourat-l-houmaza 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Wayloun likoulli houmazatin loumazah (2). Alladi jama'a mâlan wa'addadah (3). Yahsabou anna mâlahou akhkadah

(4). Kâlla la younbadanna fil houtamah (5). Wa mâ adrâka mal houtamah (6). Nârou-l-lâhi-l-moûqadah

(7). Allati tattali'ou 'ala-l-af-idah (. Innahâ 'alayhim mou sadah (9). Fi'amadin moumaddadah.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Malheur à tout diffamateur médisant (2). Qui amasse les richesses et se complait à les compter (3). Qui croit s'assurer

par elles l'éternité (4). Erreur, il sera précipité dans l'enfer (5). Et qui t'apprendra ce qu'est l'enfer (6). C'est le feu de Dieu,

le Feu inextinguible (7). Qui pénètre jusqu'aux entrailles (. Qui encerclera les hommes (9). Par d'immenses colonnes.
 
Sourate 105 : L'éléphant Sourat-l-fil 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Alam tarâ kayfa fa'ala rabbouka bi ashabi-l-fîl (2). Alam yaj'al kaydahoum fî tadhlîl (3). Wa arsala'alayhim tayran abâbîl

(4). Tarmîhim bi hijâratin min sijjîl (5). Fa ja'alahoum ka'asfin ma-koûl.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Ne sais-tu pas comment ton Seigneur a agi avec les hommes de l'éléphant (2) N'a-t-il pas déjoué leur stratagème

(3). Il a envoyé contre eux des oiseaux par vague (4). Qui leur lançaient des pierres d'argile (5). Il les réduisit à l'état de paille mâchée.
 
Sourate 106 : Qurayshites Sourat qouraych 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Li îlâfi qouraych (2). Ilâfihim rihlata-ch-chitâ-i wa-s-sayf (3). Fal ya'boudoû rabba hâda-l-bayt (4). Alladî at'amahoum min joû'in

(5). Wa âmanahoum min khawf.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Assurant ainsi aux Qurayshites la sécurité (2). Afin qu'ils puissent vaquer, sans risques, à leur voyages en hiver comme

en été (3). Qu'ils adorent donc le Seigneur de cette demeure (4). Qui les a nourris de la faim et délivré de la crainte.
 
Sourate 107 : L'aide Sourat-l-mâ'un 

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). A ra-ayta-l-ladî youkaddibou bi-d-dîn (2). Fa dâlika-l-ladî yadou'ou-l-yatîm (3). Wa la yahoudhdhou 'alâ ta'âmi-l-miskîn

(4). Fa wayloun li-l-mousallîn (5). Alladînahoum 'an salâtihim sâhoûn (6). Alladînahoum yourâ oûn (7). Wa yamna'oûna-l-mâ'oûn.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). As-tu remarqué celui qui traite la religion de mensonge (2). C'est celui qui repousse l'orphrlin (3). Et n'incite point à nourrir

le pauvre (4). Malheur à ceux qui font la prière (5). Et la font négligement (6). Qui la font par ostentation

(7). En refusant d'aider leur prochain.
 
Sourate 108 : L'abondance Sourat-l-kawthar

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Innâ a'taynâka-l-kawthar (2). Fa salli li rabbika wa n har (3). Inna châni-aka houwa-l-abtar.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux
(1). Oui, nous t'avons accordé l'abondance (2). Prie donc ton Seigneur et sacrifie (3). Celui qui te hait périra sans laisser de trace.

voir livre Boulough al-Maram (بلوغ المرام) Ibn Hajar al-‘Asqalani  volume 1 pages 363 à 383

http://bibliotheque-islamique-coran-sunna.over-blog.com/2015/04/la-realisation-du-but-d-apres-les-evidences-des-prescriptions-boulough-al-maram-min-adillat-al-ahkam.html

 

 

 

13 votes. Moyenne 4.69 sur 5.

Commentaires (7)

gerardibrahim-baudrier
  • 1. gerardibrahim-baudrier (site web) | 06/12/2017
Dans les lois islamiques on trouve des signes clairs par lesquels nous nous argumentons pour dire qu'une personne a eu une bonne fin (qu'Allâh nous écrive du nombre de ses gens amine).



Toute personne qui meurt avec un de ces signes cela lui est une preuve de bonne fin.

-Premièrement : Citer l'attestation de foi (al-Shahada) avant de mourir

Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

"Celui dont les dernières paroles avant de mourir seront : "Nulle divinité n'est digne d'adoration si ce n'est Allâh - lâ illâha illa llâh", entrera au Paradis''.

Rapporté par Al-Hâkim et autres avec une bonne chaîne de narrateurs, selon Mu'âdh
من كان آخر كلامه لا إله إلا الله دخل الجنة
pour celui qui meurt pendant le mois de Ramadan, je ne connais rien à ce sujet, qui indiquerait un mérite spécifique.
Cependant, s'il meurt en jeûnant et bien-guidé, alors un grand bien est à espérer pour lui.
Mais je ne connais rien de précis en ce qui concerne la mort durant le mois de Ramadan.
Le Prophète Muhammad (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :
« Quand Ramadan arrive les portes du Paradis sont grandes ouvertes et les portes de Feu de l'enfer fermées. »
Cela signifie-t-il que celui qui meurt pendant Ramadan entre au Paradis sans questionnement ?
gerardibrahim-baudrier
  • 2. gerardibrahim-baudrier (site web) | 06/12/2017
"La prière du witr est un devoir pour tout musulman. Celui qui veut accomplir 5 unités de prière qu'il les fasse, de même que celui qui veut en accomplir 3 ou 1." (rapporté par Muslim)

'Ali ibn Abi Talib dit : "Le witr n'est pas une obligation comme les prières prescrites mais c'est une Sounna instaurée par le messager d'Allah."

La majorité des 'Oulamas (savants) parmi les salafs et les 3 imams (malik, ash shafi3, Ahmad) sont d'avis que le witr n'est pas obligatoire en se basant sur le hadith de talha ibn ubaydAllah qui raconte qu'un bédouin a questionné le Prophète ﷺ :

"Ô Messager d'Allah, dis-moi ce qu'Allah m'a obligé de prier."

(Le prophète répondit) : "Les cinq prières, sauf si tu veux exécuter bénévolement plus que cela,".
'Ali ibn abi talib rapporte que le Prophète ﷺ a dit : "Accomplissez la prière du witr ô gens du Qur'an car Allah est Witr (unique) et il aime le witr." (rapporté par Abou dawoud)

Abdullah ibn amr ibn 'Ass rapporte que le Prophète ﷺ a dit : "Allah vous a ajouté une prière, soyez assidus à sa pratique ; (cette prière) c'est le witr." (authentifié par Sheikh al Albani)
gerardibrahim-baudrier
  • 3. gerardibrahim-baudrier (site web) | 15/08/2016
salam je ne peut que te rappeler ceci a savoir que notre religion n'est pas une contrainte, mais une acception de nous même a rendre grâce Au Créateur l'Unique Divinité a être adorée et à invoquer !
Par Sa toute Clémence et Miséricorde il nous a envoyer son dernier Messager pour ce Rappel!
le Wirt en étant une recommandation forte n'est pas une obligation sa récitation est simple en fonction de tes connaissances du CORAN
ci dessous sources hadiths
j'ai de plus fait un rajout dans ce sujet

Celui qui ne peut pas apprendre du Coran, à cause d'une faiblesse de mémoire, d'une faute d'appréhension ou par défaut dans sa langue.

Il est de priorité après la récitation du Coran de réciter ce que le Prophète ﷺ a appris aux gens comme la glorification d'Allah, la louange

à Allah et la décision de l'unicité d'Allah. »

Aussi Rafâ'a bin Râfe' a rapporté que le Prophète ﷺ a appris à un tel la prière en lui disant:

«Si tu connais quelques choses du coran, tu dois en réciter, sinon tu n'as qu'à louer Allah,
admettre qu'il est le plus grand et qu'il n'y a de Dieu que Lui puis incline toi.»
[Abu Dâwud et Tirmidhy ont rapporté ce hadith, Tirmidhy l'a considéré comme bon, ainsi que Nasâ'y et Bayhaqy.]
Nana
  • 4. Nana | 15/08/2016
Salam aleykoum. Je ne comprend pas car dans la derniere partie de l'article sont cités 6 sourates dans la maniere dont priait le prophete sws, or precedemment il est dit qu'il est recommandé de prier al witr avec un nombre impaire de cycles. Est- ce une erreur de votre part ou on improvise pour la derniere?
gerardibrahim-baudrier
  • 5. gerardibrahim-baudrier (site web) | 14/07/2016
Dieu l'Unique ALLAH اللّه at-ta'a الطاعة : Obéissance qu'Il soit exalté connait mieux
en se référant à la bonne intention d'une bonne action de jeune durant le mois de Ramadan
je t'envoie de hadith
Mourir durant l’accomplissement d’une bonne action,

Conformément à la parole du Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui », qui dit : ’’ celui qui dit : ‘ il n’y a d’autre divinité qu’Allah’ en vue de plaire à Allah et meurt ensuite, il entrera au Paradis’’. ’’ Celui qui fait une aumône en vue de plaire à Allah et meurt ensuite, il entrera au Paradis’’. (Rapporté par Ahmad (5/391)
salam
Baudrier Gerard Ibrahim le modérateur
Yaya
  • 6. Yaya | 13/07/2016
Salam a3likoum
Est ce que mourir pendant le ramadan est un bon signe ?
gerardibrahim-baudrier
  • 7. gerardibrahim-baudrier (site web) | 28/02/2016
Salam la paix سلام
Non juste que ce sont sourates les plus connues à cet effet et sunna سنّة ensemble des faits, gestes et paroles prophétiques en islam rapportés par ses compagnons.
La prière du witr se fait avec une seule rak'at, après salat al 'icha. Lors de cette prière, le Prophète lisait Sourate al Ikhlass et, parfois, rajoutait Sourate al Falaq et Sourate An nass.

Jâbir (رضي الله عنه) a dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui craint de ne pas se réveiller à la fin de la nuit, qu'il accomplisse le witr à son début. Mais celui qui croit pouvoir se réveiller, il vaut mieux le faire à sa fin car les anges assistent à la prière de la fin de la nuit et elle a plus de valeur".

(Mouslim, Ahmad, at-Tirmidhi, Ibn Mâja)

Jâbir (رضي الله عنه) a dit que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a demandé à Abou Bakr (رضي الله عنه) : "Quand fais-tu la prière du Witr ?"
Il dit : "Au début de la nuit, après la prière de al-'Icha",
il dit : "Et toi, Ô 'Omar ?"
Il dit : "A la fin de la nuit".
Il dit alors : "Toi Abou Bakr, tu fais preuve de prudence, quant à toi 'Omar, tu fais preuve de force".


(Ahmad, Abou Dâwoud, al-Hâkim qui dit: selon les conditions de Mouslim)
D'après Ubay bin Ka'b qui dit:

"Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » récitait dans le witr les sourates:

sourate 87 الأعلى a'la le Très Haut (assez longue)

sourate 109 al Kafiroune , الكافرونles incroyants

sourate 112 "Al-Ikhlas, الإخلاص L'unicité


Lorsqu'il saws fait la salutation il disait "Gloire au Roi,Le très saint" trois fois selon Nas'y

et selon Darqunty il disait aussi " Seigneur des anges et des âmes"

Raporté par Ahmad et les autres Sunans.

A ce sujet aussi pour les invocations
des invocations connues, c'est la sincérité qui prime et surtout n'oublie pas que Allah الله Dieu L'Unique connait toutes les langues donc si tu connais pas l'arabe invoque dans ta langue d'origine mais pour les sourates en arabe ,aussi comprendre le sens , pas lire et dire sans comprendre !
Coran sourate2al Baqaraلبقرة la Vache verset 286

.لاَ يُكَلِّفُ اللّهُ نَفْساً إِلاَّ وُسْعَهَا لَهَا مَا كَسَبَتْ وَعَلَيْهَا مَا اكْتَسَبَتْ رَبَّنَا لاَ تُؤَاخِذْنَا إِن نَّسِينَا أَوْ أَخْطَأْنَا رَبَّنَا وَلاَ تَحْمِلْ عَلَيْنَا إِصْراً كَمَا حَمَلْتَهُ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِنَا رَبَّنَا وَلاَ تُحَمِّلْنَا مَا لاَ طَاقَةَ لَنَا بِهِ وَاعْفُ عَنَّا وَاغْفِرْ لَنَا وَارْحَمْنَا أَنتَ مَوْلاَنَا فَانصُرْنَا عَلَى الْقَوْمِ الْكَافِرِينَ
2.286. Dieu n'impose rien à l'âme qui soit au-dessus de ses moyens. Tout bien qu'elle aura accompli jouera en sa faveur, et tout mal qu'elle aura commis jouera contre elle. «Seigneur ! Ne nous tiens pas rigueur de nos omissions et de nos erreurs ! Seigneur ! Épargne-nous les terribles épreuves que Tu as fait subir à nos prédécesseurs ! Seigneur ! Ne nous impose pas d'obligations qui soient au-dessus de nos forces ! Accorde-nous Ton pardon, fais-nous remise de nos péchés et reçois-nous dans le sein de Ta miséricorde ! Tu es notre Maître ! Accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles !»

2.286. La yukallifu Allahu nafsan illa wusAAaha laha ma kasabat waAAalayha ma iktasabat rabbana la tu-akhithna in naseena aw akhta/na rabbana wala tahmil AAalayna isran kama hamaltahu AAala allatheena min qablina rabbana wala tuhammilna ma la taqata lana bihi waoAAfu AAanna waighfir lana wairhamna anta mawlana faonsurna AAala alqawmi alkafireena
Coran sourate النمل27 An-Naml "les fourmis" verset 62

.أَمَّن يُجِيبُ الْمُضْطَرَّ إِذَا دَعَاهُ وَيَكْشِفُ السُّوءَ وَيَجْعَلُكُمْ خُلَفَاء الْأَرْضِ أَإِلَهٌ مَّعَ اللَّهِ قَلِيلاً مَّا تَذَكَّرُونَ
27.62. N'est-ce pas Lui qui exauce le malheureux qui L'implore, qui dissipe le mal et qui vous fait succéder les uns aux autres sur la Terre? Ou bien existe-t-il une autre divinité avec le Seigneur? Non, bien sûr ! Que vous êtes donc lents à réfléchir !

27.62. Amman yujeebu almudtarra itha daAAahu wayakshifu alssoo-a wayajAAalukum khulafaa al-ardi a-ilahun maAAa Allahi qaleelan ma tathakkaroona

" O Mes serviteurs ! Vous êtes tous dans l'égarement sauf celui que Je guide, donc demandez-Moi de vous guider et Je vous guiderai ; O mes serviteurs ! Vous avez tous faim sauf celui que Je nourris, donc demandez-Moi de vous nourrir et Je vous nourrirai" [ Rapporté par Muslim ]

le dernier des Prophètes Muhammad ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit :
"Ne faites pas d'invocations contre vous-mêmes, ne faites pas d'invocations contre vos enfants, ne faites pas d'invocations contre votre argent, de peur que vous ne demandiez à un moment où les invocations sont exaucées".
[Rapporté par Muslim]
Les actions ne valent que par leurs intentions


Le prince des croyants Abou Hafsa 'Oumar ibn al Khattab (qu'Allah l'agrée) rapporte : "J'ai entendu l'Envoyé de Dieu ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » dire : "Les actes ne valent que par les intentions et à chacun selon son intention. Celui qui émigre pour Allah et Son Messager, son émigration lui sera compté comme étant pour Allah et Son Messager. Tandis que celui dont l'émigration a pour but d'acquérir des biens de ce bas-monde ou d'épouser une femme, son émigration ne sera compté que pour ce vers quoi il a émigré."

Hadith rapporté par les deux Imam Al Boukhari et Mouslim.



الحَدِيثُ الأَوَّلُ


إِنَّمَا الأعْمَالُ بِالنِّيَّاتِ

عَنْ أَمِيرِ المُؤْمِنِينَ أَبِي حَفْصٍ عُمَرَ بْنِ الخَطَّابِ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ قَالَ : سَمِعْتُ رَسُولَ اللهِ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ يَقُولُ : " إِنَّمَا الأعْمَالُ بِالنِّيَّاتِ وَ إِنَّمَا لِكُلِّ امْرِئٍ مَا نَوَى , فَمَنْ كَانَتْ هِجْرَتُهُ إِلَى اللهِ وَ رَسُولِهِ فَهِجْرَتُهُ إِلَى اللهِ وَ رَسُولِهِ , وَ مَنْ كَانَتْ هِجْرَتُهُ لِدُنْيَا يُصِيبُهَا أوْ امْرَأَةٍ يَنْكَحُهَا فَهِجْرَتُهُ إِلَى مَا هَاجَرَ إِلَيْهِ "
رَوَاهُ البُخَارِيُّ وَ مُسْلِم


Hadîth unanimement accordé, rapporté par al Bukhârî (1/9) (n°1), Muslim (3/1515)
Explication du hadith :

Ce Hadîth est une base fondamentale pour ce qui est des actes du cœur. Les intentions font en effet parti des actes du cœur.
Les savants ont dit que ce Hadîth concerne la moitié des adorations, car il est la balance des actes intérieurs [ a’mâl bâtina ], quant au Hadîth rapporté par ‘Âicha -qu’Allah soit satisfait d’elle – : » Celui qui invente dans notre affaire-ci ( l’Islam ) ce qui n’en fait pas partie, son invention est à rejeter « .[1] ; dans une autre version, il y a ceci : » Celui qui fait un acte qui n’obéit pas à notre affaire, verra son acte rejeté » [2] -, il concerne l’autre moitié de la religion, car il est la balance des actes apparents.

On déduit des paroles du Prophète – Paix et bénédiction sur lui – : » Les actes ne valent que par les intentions « qu’il n’y a pas d’actes sans intention.

En effet, tout homme doté de raison, libre dans sa décision, ne peut faire d’acte sans intention, certains savants sont allés jusqu’à dire : » Si Allah nous imposait un acte sans intention, ce serait nous imposer ce dont nous sommes incapables « . Dans cette déduction il y a la réponse à ceux qui sont harcelés par des doutes scrupuleux [ Muwaswis ] et qui font le même acte d’adoration plusieurs fois de suite, et malgré cela Chaytân leur chuchote ceci : » Vous n’avez pas encore mis l’intention « . Nous leur répondrons comme suit : » Non, vous ne pouvez pas faire d’acte sans intention, détendez-vous donc et abandonnez ces suggestions "
J'espere avoir répondu a ta question
salam سلام la paix

lien site pour plus explications (quelques fautes d'orthographes mais l'intention est bonne dans ce contenu)
http://www.aslama.com/forums/archive/index.php/t-2562.html

Baudrier Gérard Ibrahim

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.