La Prière du vendredi جمعة- As-salatou-l-joumou’a

La Prière du vendredi - جمعةAs-salatou-l-joumou’a

Début  la prière du vendredi  SALAT AL JOUHAMA صلاة الجمعة à la mosquée de THOUARS(79) est fixée  à 13h

Quand il est mention du Prophète Muhammad il est conseillé de dire :

ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui

Il faut savoir que le vendredi est un jour important dans la religion musulmane, c’est une marque de la faveur de Dieu envers notre communauté. Comme le prouve les hadiths du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui . Les anciennes communautés avaient reçu l’ordre d’observer ce jour, mais elles s’en sont ensuite dévoyées, les juifs ont choisi le samedi alors qu’Adam a été créé le vendredi, les chrétiens ont choisi le dimanche, jour du début de la création. Quant à la communauté musulmane, elle a choisi le vendredi, le jour de la fin de la création. C’est pourquoi l’Envoyé ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui a dit :

"Nous sommes les derniers et nous serons les premiers le jour de la résurrection. Eux ont reçu le livre avant nous et puis ce jour-ci est leur jour, lequel Dieu leur avait imposé et sur lequel ils ont divergé. Dieu nous a guidé alors à lui, pour lui les gens nous sont subordonnés. Demain est pour les juifs, le lendemain pour les chrétiens."

Or, à jour important discours important, puisque le sermon est prononcé devant des croyants qui se réunissent spécialement pour l’occasion et une fois par semaine seulement, le sermon doit donc à la fois émouvoir et convaincre.
L’imam doit présenter une argumentation claire, constituée à la fois de versets du coran, de hadiths du Prophète, ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui, de paroles de nos pieux prédécesseurs, de preuves logiques, etc

Les sujets abordés dans le sermon touchent nécessairement aux deux vies, et l’imam peut donc traiter des sujets d’actualité et prodiguer des consignes. Puisque tout ce que nous faisons sur cette terre aura une incidence sur notre vie future.

Le but est que l’assistance puisse comprendre et accepter l’opinion de l’imam. Le sermon idéal est celui qui pousse l’assemblée de fidèles à modifier ses comportements et à suivre les conseils qui y ont été donnés.

Cependant, il faut savoir que parmi les piliers du sermon se trouve le fait que le discours doit être dit en langue arabe même si ceux qui sont présents ne la comprennent pas (voir note plus bas à ce sujet)

Le khutbah fait parti des symboles de l’islam, c’est un acte d’adoration où l’imam enjoint la communauté à craindre Allah, à Le louer et à respecter Ses commandements. Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui a même mis en garde les hommes de sa communauté en disant :

"Celui qui laisse trois fois la prière du vendredi par négligence (comme si ce n’était pas important), Allah scelle son coeur.

 

La prière du vendredi جمعةest une obligation pour les hommes. Dieu (soubhânahou wa ta'âlâ).( Sourate Al-Joumou’a جمعة(62) – Verset 9)

62.9.يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا نُودِي لِلصَّلَاةِ مِن يَوْمِ الْجُمُعَةِ فَاسْعَوْا إِلَى ذِكْرِ اللَّهِ وَذَرُوا الْبَيْعَ ذَلِكُمْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ
62.9. Ô vous qui croyez ! Lorsque l'appel à la prière du vendredi se fait entendre, hâtez-vous de répondre à cet appel en cessant toute activité ! Cela vaudra mieux pour vous, si vous le saviez !
2.9. Ya ayyuha allatheena amanoo itha noodiya lilssalati min yawmi aljumuAAati faisAAaw ila thikri Allahi watharoo albayAAa thalikum khayrun lakum in kuntum taAAlamoona

 Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui a dit : « Que ceux qui négligent la prière du Vendredi cessent de le faire, sinon Dieu apposera le scellé sur leurs cœurs et ils finiront par être distraits de Sa pensée. »  (Rapporté par Mouslim)

 

Il (sallallahou alayhi wa salam) a dit également : « La prière du Vendredi est une obligation à tout musulman, hormis quatre personne qui sont :

L’esclave,

La femme,

L’enfant,

Le malade ». (Rapporté par Abou Daoud)

Les mérites du jour de vendredi

 

Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours de la semaine sur terre : c’est le jour où fut créé Adam, le jour où il fut introduit au Paradis, le jour où il en sortit . C’est aussi le jour où finira le monde. » (Rapporté par Mouslim)

 Un jour d’une telle importance, mérite d’âtre honoré, comme Dieu (soubhânahou wa ta'âlâ) l’a glorifié. Ce jour-là on doit multiplier les bonnes œuvres et s’abstenir de tout péché.

 Le Prophèteṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم   : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Certes ! Le jour du Vendredi renferme un instant de faveur. Si la prière de quelqu’un, demandant des faveurs correspond à cet instant ,Dieu les lui accordera. » (Rapporté par Mouslim)

On rapporte que ce moment se situe entra l’apparition de l’imam et la fin de la prière ou après la prière de l’Asr.

Il est donc fortement recommandé de multiplier les invocations tout au long de la journée du vendredi, pour que nos demandes coïncident avec cet instant.

 Que doit-on faire ce jour là ?

 1) Faire le ghousl غسل : les grandes ablutions avant d’aller à la prière.

Le Prophète (sallallahou alayhi wa salam) a dit : « Le lavage du corps est une obligation à tout pubère le Vendredi. » (Rapporté par Al Boukhârî et Mouslim).

 2) Porter des vêtements propres et se parfumer (pour les hommes, une femme ne doit pas se rendre à la mosquée parfumée)

Le Prophèteṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم   : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Tout musulman doit se laver le vendredi, bien s’habiller et se parfumer s’il a du parfum. »

 

3) Se rendre à la mosquée de bonne heure, avant l’appel à la prière.

Le Prophèteṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Quiconque se lave le vendredi comme il le fait pour la janaba et se rend à la mosquée à la première heure fait une bonne œuvre de la valeur d’une offrande d’un beau chameaux.

S’il se rend à la deuxième heure, il aurait offert une vache, à la troisième heure, un bélier, à la quatrième une poule, à la cinquième un œuf.

Quand l’imam est dans sa chaire, les anges rentrent pour écouter le prône. » (Rapporté par Al Boukhâri et Mouslim)

 4) Accomplir des prières surérogatoires en arrivant à la mosquée.

le muezzin   مؤذّنannonce l'appel à la prière. Adhan  أَذَان

Adhan sunnite :

  Arabe Traduction Translittération
2 fois malikites
4 fois autres
الله أكبر ALLAH est le plus grand allāhu ākbar
2 fois اشهد ان لا اله الا الله J'atteste qu'il n'y a de dieu qu'Allah Ashadu an lâ ilâha illâ Llâh
2 fois اشهد ان محمد رسول الله J'atteste que Muhammed est le messager de ALLAH āš'hadu ānna mūḥammad ār-rasūlu-l-lāh
2 fois حي على الصلاة Venez à la prière ḥayyā ʿalā-ṣ-ṣalāt
2 fois حي على الفلاح Venez à la félicité, ḥayyā ʿalā-l-falāḥ
2 fois الله أكبر ALLAH est le plus grand. allāhu ākbar
1 fois لا اله الا الله Il n'y a de vraie divinité hormis ALLAH lā ilaha illā-l-lāh


Adhan chiite :

  Arabe Traduction Translittération
4 fois الله أكبر ALLAH est le plus grand allāhu ākbar
2 fois اشهد ان لا اله الا الله J'atteste qu'il n'y a de vraie divinité hormis ALLAH Ashhadu an lâ ilâha illâ Llâh
2 fois اشهد ان محمد رسول الله J'atteste que Muhammed est le messager de Dieu āš'hadu ānna mūḥammad ār-rasūlu-l-lāh
2 fois اشهد ان عليا ولي الله J'atteste que 'Alî est le régent (Walî) de ALLAH (après J'atteste que Muhammed est le Messager de Dieu) āš'hadu ānna ʿalīyā walī'u-l-lāh
2 fois حي على الصلاة Venez à la prière ḥayyā ʿalā-ṣ-ṣalāt
2 fois حي على الفلاح Venez à la félicité, ḥayyā ʿalā-l-falāḥ
2 fois الله أكبر ALLAH est le plus grand. allāhu ākbar
1 fois لا اله الا الله Il n'y a de vraie divinité hormis ALLAH lā ilaha illā-l-lāh


 

 Comment ce passe la prière du Vendredi ?

 Le Khâtib  ḫāṭib, خاطب, prédicateur est le nom arabe du prédicateur qui fait le sermon (ou prône) lors de la prière du vendredi (Salah Jumu`ah) et lors des deux Aïds

Nous dirons Imam pour simplifier

L’imam  إمام  monte sur la chair (minbarمنبر au moment du midi local, puis, il salue les croyants. Quant il s’assoit, le muezzin  مؤذّنappelle à la prière comme le fait pour Dhor. A partir de ce moment, il devient interdit de parler ou de s’amuser avec des caillou (ou autres), de déranger les autres… car le discours compense les deux rakats qu’il manque pour accomplir la prière de dhor complète. Il faut donc que la concentration pendant le discours soit la même que pendant la prière.  Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Si tu t’adresses à ton ami, même pour lui dire : « Tais-toi » pendant que l’imam prononce son discours tu es fautif. » (Rapporté par Mouslim)

Et aussi : « Celui qui s’amuse avec des cailloux (quand l’imam fait son discours) commet une erreur, celui qui commet une erreur annule sa prière. » ( Rapporté par Abou Daoud)

 

 L’appel terminé, l’imam  إمام  se lève et prononce son discours (khoutba الخطبة ). Il loue Dieu. Le remercie et appelle le salut de Dieu sur Son Prophète et serviteur Muhammad. Habituellement, il fait des invocations exemple:

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Louange à Allah, la paix et les bénédictions soient sur notre Prophète Muhammad est le Messager d'Allah

ou

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين

La louange est à Allah le Seigneur des mondes,

والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Que l’honneur et l’élévation en degrés soient accordés à notre maître Mouhammad le Messager de Allah, ainsi que la préservation de sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

Suivant l’exemple donné par l’Envoyé de Dieu,ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui en montant sur le minbar (la chaire), l’imâm se tourne vers l’assemblée des orants et les salue: “as-salâmu ‘alaykum”.السلام عليكم la paix soit sur vous  A ce moment, il est fait un second appel à la prière.
 En effet, au temps du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui , Bilâl lançait l’appel lorsque l’Envoyé de Dieu  ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui s’asseyait sur le minbar et renouvelait l’appel (al-iqâm) lorsqu’il en descendait.
 Il est d’usage de commencer la khutba par la louange à Dieu et l’énoncé de la profession de foi.(voir ci dessus) Le Prophète  faisait cette invocation:
 “Louange à Dieu. Nous lui demandons aide et assistance. Nous implorons Son pardon. Nous nous nous réfugions auprès de Lui afin de nous préserver des maux de nos âmes. Celui que Dieu guide, personne ne pourra l’égarer, et celui qu’Il égare, personne ne pourra le guider. Je témoigne qu’il n’y a pas de divinité en dehors de Dieu et je témoigne que Muhammad est Son Envoyé et Son serviteur. Dieu l’a envoyé avec la Vérité et annonciateur de la bonne nouvelle. Celui qui obéit à Dieu et à Son Envoyé suit la bonne voie et celui qui leur désobéit ne fait du tort qu’à lui-même; il ne lèse en rien Dieu le Très-Haut”.
“Al-hamdu li Llâhi, nasta‘înuhu, wa nastaghfiru-hu, wa na’ûdhu bi Lâhi min shurûri anfusi-nâ. Man yahdi Allâh falâ mudilla la-hu, wa man yudallil falâ hâdî la-hu.Wa ashhadu anna lâ ilâha illâ Allâh wa ashhadu anna Muhammadan ‘abdu-hu wa rasûlu-hu, arsala-hu bil haqqi bashîran. Man yuti’ i Allâha ta’âlâ wa rasûla-hu, faqad rashada; wa man ya’çi-humâ, fa inna-hu lâ yudirru illâ nafsa-hu, wa lâ yudirru Allâha ta’âlâ shayan”.
 Conformémant aux habitudes du Prophète , l’imâm fait sa première khutba debout. Il s’assoit un court instant et se relève pour entamer la seconde khutba.
 Le contenu de l’une et de l’autre comporte des exhortations et des enseignements relatifs à la religion. L’imam parle, en cette circonstance, à haute voix et d’une manière claire et distincte de sorte à se faire comprendre par l’assistance. Il s’efforcera de ne pas être long. Son intérêt consiste à dire le maximum de choses en peu de mots.

souvent il est récité durant ce disciurt ce verset de la sourate 2 البقرة al Baqara la Vache Ayat al Koursy verset du Trône 255

للهُ لاَ إِلَهَ إِلاَّ هُوَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ لاَ تَأْخُذُهُ سِنَةٌ وَلاَ نَوْمٌ لَّهُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الأَرْضِ مَن ذَا الَّذِي يَشْفَعُ عِنْدَهُ إِلاَّ بِإِذْنِهِ يَعْلَمُ مَا بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَمَا خَلْفَهُمْ وَلاَ يُحِيطُونَ بِشَىْءٍ مِّنْ عِلْمِهِ إِلاَّ بِمَا شَاء وَسِعَ كُرْسِيُّهُ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ وَلاَ يَؤُودُهُ حِفْظُهُمَا وَهُوَ الْعَلِيُّ الْعَظِيمُ

 

"Allah ! Nulle divinité autre que Lui, le Vivant qui veille éternellement à la bonne marche de toute chose. NI somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il sait leur passé et leur futur. Et ils ne savent de sa science que ce qu’Il veut. Son trône (Kursî) déborde les cieux et la terre dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. "

"Allah ! Nulle divinité autre que Lui, le Vivant qui veille éternellement à la bonne marche de toute chose. NI somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il sait leur passé et leur futur. Et ils ne savent de sa science que ce qu’Il veut. Son trône (Kursî) déborde les cieux et la terre dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand. "


 Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui disait: “Soyez long dans la prière et court dans la khutba”.
 Cela suppose, pour être à la fois court, précis et efficace, que l’imâm soit bien instruit et maîtrise les questions de la religion.
 Il est illicite de parler au moment où l’imâm prononce son “discours”, y compris pour donner au voisin un bon conseil, lui indiquant le sens du bien et mettant l’accent sur l’infâme. Cet exemple est significatif:

Avant de finir son discourt l'imam fait diverses invocations pieuses

A la fin du discourt le muezzin   مؤذّنannonce la prière. Adhan  أَذَان

L'adhan est suivi de l'iqama إقامة : le fait de se mettre deboutqui reprend les mêmes formules(à une phrase près), mais marque le début effectif de la prière.

Texte de l'iqama

  Arabe Traduction Translittération
2 fois Malikites
4 fois Autres
الله اكبر Allah est le plus grand allāhu ākbar
  اشهد ان لا اله الا الله J'atteste qu'il n'y a de divinité si ce n'est Allah āsh'hadu ān lā ilaha illā-l-lāh
  اشهد ان محمد رسول الله J'atteste que Muhammad est l'envoyé d'Allah. āsh'hadu ānna mūḥammad ār-rasūlu-l-lāh
2 fois Chiites
1 fois Sunnites
حي على الصلاة Venez à la prière ḥayyā ʿalā-ṣ-ṣalāt
2 fois Chiites
1 fois Sunnites
حي على الفلاح Venez à la félicité, ḥayyā ʿalā-l-falāḥ
2 fois Chiites seuls      
2 fois قد قامت الصلاة Levez-vous pour la prière. qad qāma tiṣ-ṣalāt
2 fois الله اكبر Allah est le plus grand. allāhu ākbar
  لا اله الا الله Nulle divinité si ce n'est Allah lā ilaha illā-l-lāh

 

l’imam   إمام préside une prière de 2 rak’ats (remplaçant celle de Dhor) en récitant à haute voix.

 

          La prière du vendredi pour la femme

 

 Est-Il vrai que la prière du vendredi n’est pas obligatoire pour la femme ? Et si la femme prie à la maison, doit-elle alors accomplir deux rakats ou quatre ?

Réponse

La prière du vendredi n’est pas obligatoire pour la femme. Toutefois, si elle y assiste et qu’elle l’accomplit, cette prière remplace le dhohr. Mais si elle reste à la maison, qu’elle accomplisse les quatre rakcats du dhohr.

Ceux parmi les savants qui ont affirmé le caractère blâmable (karâhah) ou interdit pour la femme d’une grande beauté de faire la prière du vendredi, ou ceux qui ont dit que, dans l’absolu, sa prière est meilleure à la maison, ils l’ont dit quand les rangs des femmes dans la prière n’étaient pas séparés de ceux des hommes. Aujourd’hui qu’il est prévu dans certaines mosquées des salles séparées pour les femmes afin qu’elles apprennent les affaires de leur religion, il n’y pas de mal à ce qu’elles assistent à la prière du vendredi en observant la décence. Dans un hadith, [le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur Lui - dit] : « N’empêchez pas les servantes d’Allah d’aller aux mosquées d'Allah »

 

 Que faire si on arrive pendant la prière ?

 

D’après Mâlik, Ash-Shâfi'î et Ahmad, celui qui n'a pu se joindre à la prière du vendredi en ayant au moins 1 rak'at, celui-là doit ensuite accomplir 4 rak'ats lorsqu'il les remplacera après les salams de l'imam.

 Aboû Hanîa est de l'avis que dès qu'on se joint à une partie de la prière du vendredi (même dans la dernière position assise), on ne remplacera après les salams que ceux des rak'ats manqués.

 

-         La Khouba peut-elle être faite en français ou une autre langue que l’arabe ?

 

Cette question revient à demander si, lorsque le Prophète (sur lui la paix) faisait la khoutba devant ses Compagnons, est-ce qu'il utilisait l'arabe parce qu'il faut n'utiliser qu'elle (amr ta'abbudî), ou bien est-ce qu'il l'utilisait uniquement parce que ceux qui écoutaient son discours comprenaient l'arabe ?

Aboû Hanîfa est du second avis (en ce qui concerne la khutba, pas en ce qui concerne la salât, qui, elle, doit toujours être faite en arabe).

L'Académie de Fiqh Islamique (sous l'égide de la Rabita) a donné un avis autorisant le fait de faire la khoutba dans la langue du pays, recommandant toutefois de garder en arabe le début du khoutba (la formule traditionnelle "Louanges à Dieu…"), ainsi que les versets coraniques qui y seront récités.

Cheykh Khâlid Saïfullâh est d'avis qu'il est mieux de faire la khoutba en arabe. Cependant, ajoute-t-il, il ne faut pas critiquer ceux qui choisissent de faire la khoutba dans la langue du pays, ni dire qu'il s'agit d'une bid'a (Jadîd fiqhî massaïl, p. 161-166)

exemple de discourt du vendedi khotba jumaha الخطبة آل جمعة

S’empresser de faire les actes de bienfaisance et les actes d’obéissance (faire le bien)

 

 

 

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Louange à Allah, la paix et les bénédictions soient sur notre Prophète Muhammad est le Messager d'Allah

La louange est à Allah, nous Le louons, nous recherchons Son aide, nous recherchons Sa bonne guidée et nous Le remercions. Nous demandons à Allah qu’Il nous préserve du mal de nos âmes et de nos mauvaises œuvres ; celui que Allah guide nul ne peut l’égarer et celui qu’Il égare nul ne peut le guider. Que l’honneur et l’élévation en degré et la préservation de ce que le prophète craint pour sa communauté soit accordés à notre maître Mouhammad le véridique, le fidèle, l’honnête, ainsi qu’à ses frères les prophètes et les envoyés et à la famille croyante et aux compagnons bons et purs de chacun d’entre eux. Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allah, Celui Qui est exempt d’avoir un associé, un semblable, un opposant ou un équivalent. Rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend, Celui Qui voit.

Je témoigne que notre maître, notre bien aimé, notre guide, notre éminence, la cause de notre joie, Mouhammad, que Allah l’honore et l’élève en degré et qu’Il l’apaise quant au sort de sa communauté, est Son Messager, le sceau des prophètes et le bien aimé du Seigneur des mondes.

Esclaves*de Allah, faites preuve de piété à l’égard de Allah Al-^Aliyy, Al-Qadir, Lui Qui dit dans Son Livre qui ne comporte pas d’incohérence :

*serviteurs de Dieu pour les hommes et les femmes

 وَمَا تُقَدِّمُوا لِأَنفُسِكُم مِّنْ خَيْرٍ تَجِدُوهُ عِندَ اللَّهِ هُوَ خَيْرًا وَأَعْظَمَ أَجْرًا

[sourat Al-Mouzammil / 20] (wama touqaddimou li-‘anfoucikoum min khayrin tajidouhou ^inda l-Lahi houwa khayran wa’a^dhama ‘ajra)

« Tout ce que vous accomplissez comme bien dans ce bas monde, vous en trouverez les récompenses que Allah vous accorde et qui valent mieux que ce que vous avez fait. »

Et le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wasallam dit :

 ما مِنْ رَجُلٍ يَعُودُ مَرِيضًا مُمْسِيًا إِلاّ خَرَجَ مَعَهُ سَبْعُونَ أَلْفَ مَلَكٍ يَسْتَغْفِرُونَ لَهُ حَتَّى يُصْبِحَ وَكانَ لَهُ خَرِيفٌ فِى الجَنَّةِ ومَنْ خَرَجَ مُصْبِحًا خَرَجَ مَعَهُ سَبْعُونَ أَلْفَ مَلَكٍ يَسْتَغْفِرُونَ لَهُ حَتّى يُمْسِيَ وَكانَ لَهُ خَرِيفٌ فِى الجَنَّةِ

[rapporté par Al-Hakim dans Al-Moustadrak] (ma min rajoulin ya^oudou maridan moumsiyan ‘il-la kharaja ma^ahou sab^ouna ‘alfa malakin yastaghfirouna lahou hatta yousbiha wakana lahou kharifoun fi l-jannah waman kharaja mousbihan kharaja ma^ahou sab^ouna ‘alfa malakin yastaghfirouna lahou hatta youmsiya wakana lahou kharifoun fi l-jannah)

« Il n’est pas un homme qui sorte le soir visiter un malade sans que l’accompagnent 70 000 anges qui demandent le pardon en sa faveur jusqu’au matin et il aura des palmiers au Paradis ; et si quelqu’un sort le matin pour rendre visite à un malade, il sera accompagné par 70 000 anges qui demandent le pardon en sa faveur jusqu’au soir et il aura des palmiers au Paradis. »

Mes frères en Islam*, l’Islam est une religion éminente dans laquelle Allah a révélé au Prophète pour nous transmettre ce qui est un bien pour nous dans le bas-monde et pour notre réussite dans l’au-delà. Il a agréé pour nous cette religion de rectitude, et quelles que soient les tentatives de ses ennemis pour lui porter atteinte, pour lui nuire ainsi qu’aux musulmans, quelles que soient les fausses rumeurs et les calomnies qu’ils essaient de diffuser, ils seront, et il n’y a aucun doute à ce sujet, incapables de trouver un seul défaut ou une seule carence dans cette religion. La religion de l’Islam est parfaite, elle ne comporte ni manque ni défaut. Le Messager éminent ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui à agir avec bienfaisance envers les parents, à leur obéir, à entretenir les relations avec les proches parents et à rendre visite aux malades. Tandis que dans les sociétés éloignées de l’Islam et de l’application de ses préceptes, nous constatons la dislocation des liens entre les membres d’une même famille. En effet, quand une fille atteint un certain âge, elle quitte l’obéissance à ses parents, elle vit en commun avec qui elle veut et fait ce que bon lui semble ; et il en est de même pour les jeunes hommes. On trouve des frères qui ne connaissent pas leurs propres frères et sœurs et des fils qui ne connaissent pas leur oncle paternel, des épouses qui ont des amants et des maris qui ont des maîtresses. Cela conduit à la dislocation de la famille, ce qui entraîne habituellement la déchirure de la société toute entière et des états dans leur ensemble, sans compter le châtiment que subira dans l’au-delà celui qui ne se repent pas. Et tout cela n’a lieu qu’à cause de l’éloignement des préceptes transmis par le Prophète de bonne guidée, notre maître Mouhammad ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui .

*concerne aussi le femmes

Mon frère musulman,* il y a dans le hadith du Messager d' Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui que nous avons cité au début de notre discours, un appel à être solidaires, à vivre en harmonie et à s’aimer les uns les autres. Le musulman qui rend visite le soir à un malade musulman, juste après le coucher du soleil, soixante-dix mille anges sortent avec lui et demandent le pardon en sa faveur jusqu’au matin et il aura un jardin de palmiers au Paradis. Et celui qui sort pour rendre visite à un malade le matin, après l’aube, soixante-dix mille anges sortent avec lui et demandent le pardon en sa faveur jusqu’au soir et il aura un jardin de palmiers au Paradis.

*concerne aussi le femmes

Celui qui sort tôt pour rendre visite à un malade musulman avant le dhouhr aura une récompense plus grande et plus de bénéfice que s’il lui rend visite après le début du temps du dhouhr car les anges sortent avec lui depuis l’instant où il part visiter ce malade musulman et ils demandent le pardon en sa faveur jusqu’à la fin de la journée. Également, celui qui part tôt après le coucher du soleil pour rendre visite à un malade aura plus de récompenses que s’il sort deux ou trois heures après le coucher du soleil.

Parmi ce que gagne le musulman en rendant visite à son frère malade, c’est que Allah tabaraka wata^ala lui accorde un jardin de palmiers au Paradis. Or un jardin au Paradis a plus de valeur que le bas monde et tout ce qu’il contient. Il n’est pas un arbre au Paradis sans que son tronc soit d’or et ses fruits disponibles en permanence, et ce pour l’éternité. Chaque fois qu’un habitant du Paradis cueille un fruit, il vient à sa place un fruit semblable à celui qu’il a cueilli. Le goût des fruits du Paradis est sans comparaison avec le goût des fruits dans le bas monde. Leur odeur aussi est sans rapport avec l’odeur des fruits dans le bas monde. Concernant leur aspect également, il n’y a aucun rapport entre les fruits du Paradis et les fruits du bas monde. Sauf que leur appellation est la même, ils ont le même nom. Ici, dans ce bas monde, il y a des palmiers et des dattes de différentes catégories, il y a des pommes et des figues. Au Paradis également, il y a des palmiers, des dattes de différentes catégories, des pommes, des figues et d’autres fruits encore. Les fruits du Paradis ont le même nom en commun avec les fruits du bas monde mais du point de vue de leur saveur, de leur aspect et de leur odeur, il n’y a aucun rapport entre eux.

Grâce à cette bonne œuvre, ô toi mon frère musulman, à savoir de rendre visite à un malade musulman, Allah soubhanah accorde au musulman qui a rendu visite à son frère malade, cette récompense éminente. Mais il est une condition que sa visite soit accomplie par recherche de l’agrément de Allah ta^ala Lui Seul, c’est-à-dire qu’il mette l’intention quand il va rendre visite à son frère malade musulman, de le faire par recherche de l’agrément de Allah, c’est-à-dire pour avoir des récompenses de la part de Allah.

Quant à celui qui rend visite à un malade en se disant en lui-même : « Je vais le visiter maintenant afin qu’il fasse pareil avec moi plus tard quand il sera guéri ! » sa visite n’est pas motivée par la recherche de l’agrément de Allah. Il en est de même pour celui qui rend visite à un malade afin qu’on dise de lui : « Untel entretient ses liens d’amitié et ses engagements », celui-là n’aura pas de récompense, il s’est chargé au contraire du péché de l’insincérité, ce qui est un grand péché.

Mon frère musulman*, le Messager ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui a incité sa communauté à prendre des initiatives et à s’empresser pour œuvrer dans la bienfaisance, à s’empresser d’accomplir les actes d’obéissance et à régler les affaires des gens, avant de s’occuper des troubles et des dissensions et avant l’avènement de l’Heure, comme l’a rapporté Mouslim du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wasallam  

*concerne aussi le femmes:

 بادِرُوا بِالأَعْمالِ الصّالِحَةِ

(badirou bil-‘a^mali ssalihah)

« Empressez-vous d’accomplir les bonnes œuvres ! »

Et il a dit ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui :

 مَنْ نَفَّسَ عَنْ مُؤْمِنٍ كُرْبَةً مِنْ كُرَبِ الدُّنْيا نَفَّسَ اللهُ عَنْهُ كُرْبَةً مِنْ كُرَبِ يَوْمِ القِيامَةِ ومَنْ يَسَّرَ عَلى مُعْسِرٍ يَسَّرَ اللهُ عَلَيْهِ فى الدُّنْيا والآخِرَةِ ومَنْ سَتَرَ مُسْلِمًا سَتَرَهُ اللهُ فى الدُّنْيا والآخِرَةِ واللهُ فِى عَوْنِ العَبْدِ ما كانَ العَبْدُ فِى عَوْنِ أَخِيهِ

[rapporté par Mouslim] (man naffaça ^an mou’minin kourbatan mina d-dounya naffaça l-Lahou ^anhou kourbatan min kourabi yawmi l-qiyamah waman yassara ^ala mou^sirin yassara l-Lahou ^alayhi fi d-dounya wal-‘akhirah waman satara mousliman satarahou l-Lahou fi d-dounya wal-‘akhirah wal-Lahou fi ^awni l-^abdi ma kana l-^abdou fi ^awni ‘akhih)

« Celui qui délivre un croyant d’un des tourments du bas-monde, Allah le délivre d’un des tourments du Jour du jugement. Et celui qui facilite à quelqu’un qui est en difficulté, Allah lui facilite dans le bas-monde et dans l’au-delà. Et celui qui veille à ce qu’un musulman ne soit pas dévoilé, Allah ne le dévoile pas dans le bas monde ni dans l’au-delà. Et Allah accorde Son aide à l’esclave tant que l’esclave aide son frère. »

Mes frères de foi,* n’est-ce pas qu’il convient que nous nous attachions aux propos du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui, que nous visitions les malades, que nous délivrions ceux qui sont tourmentés de leurs soucis, que nous facilitions à ceux qui sont dans la difficulté, que nous réglions les affaires de ceux qui sont dans le besoin, que nous apportions aide et secours à ceux qui subissent des catastrophes parmi nos frères musulmans ? N’y a-t-il pas parmi nous des gens privés du nécessaire, des pauvres, des gens qui n’ont rien, des orphelins ? Et n’y a-t-il pas parmi nous des riches, des gens aisés, des gens capables de combler les besoins des nécessiteux ?

Mon frère* honorable, en rendant visite à ton frère malade, tu le soulages de ses douleurs, tu l’aides à patienter. Demande des nouvelles de ton frère qui a des soucis, cela le délivrera d’une partie de ses tourments et de ses chagrins. Ton renfort et ton aide envers ton frère qui est dépourvu ou dans le besoin introduira la joie dans son cœur et l’aidera à obéir à Allah.

*concerne aussi le femmes

D’autant que le Messager d' Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur luia dit :

 لاَ تَحْقِرَنَّ مِنَ الْمَعْرُوفِ شَيْئًا ولَوْ أَنْ تَلْقَى أَخاكَ بِوَجْهٍ طَلِقٍ

[rapporté par Mouslim] (la tahqiranna mina l-ma^roufi chay’an walaw ‘an talqa ‘akhaka biwajhin taliq)

 « Ne négliges aucun bien que tu puisses faire, ne fût-ce qu’en venant à la rencontre de ton frère avec un visage souriant. »

Or ceci, mon frère musulman*, est l’une des bonnes actions les plus faciles à accomplir, à savoir que tu abordes ton frère musulman avec un visage avenant, souriant de sorte que la joie rentre dans son cœur.

Mon frère musulman*, remercie Allah pour le bienfait d’être sur l’Islam et pour l’envoi de Mouhammad le meilleur des gens, et demande à Allah soubhanahou wata^ala de te mettre au nombre de ceux qui prennent l’initiative d’accomplir les bonnes œuvres, de ceux qui s’empressent d’accomplir les actes d’obéissance et de bienfaisance. Certes, Allah est Celui Qui entend, Celui Qui exauce.

*concerne aussi le femmes

Ô Allah, améliore nos états, fais qu’au terme de notre vie, nos œuvres soient vertueuses. Et fais que nous soyons au nombre de ceux qui réussiront et qui gagneront dans l’au-delà, ô Toi le Seigneur des Mondes.

Ayant tenu mes propos, je demande que Allah me pardonne ainsi qu’à vous-mêmes.

après ce discourt les fidèles font la prière (voir explication  plus haut)

 

 La priere du vendredi a la mosquee

exemple de khotba SERMON avant la prière du VENDREDI

1-

Discours du vendredi La nuit du destin, la nuit du renouveau

Discours du vendredi                   La nuit du destin, la nuit du renouveau

Chers habitués de la maison d’Allah, tout le monde sait que la nuit du destin n’est pas forcément la 27e nuit chaque année, mais c’est pourtant l’avis de beaucoup de savants.

Quoi qu’il en soit, c’est la nuit du renouveau, le Prophète dit: « Celui qui a veillé à prier la nuit du Destin par foi et par unique désir de la récompense d’Allah, Allah lui pardonne tous ses péchés passés«  [B&M].

Comme si le message était: « On oubli tout, on efface tout, et c’est une nouvelle page qui commence, une nouvelle période entre Allah et nous« .

Allah fait que cette nuit purifie la Terre, et nous aussi si on le souhaite, mais il ne nous suffit pas de prier pour qu’Allah pardonne tout, il faut avoir la volonté de se corriger.

Allons plus loin…Quel est le secret, la clef de cette nuit?

Nous sommes-nous déjà posés la question? Une femme se l’est posée: C’est ‘Âïcha.

Elle dit: « Ô Messager d’Allah! S’il m’arrivait de savoir quelle nuit est celle du destin, dis-moi ce que je devrais y dire [pour recevoir le pardon d’Allah]. » Il lui dit de répéter l’invocation:

اللَّهُمَّ إِنَّكَ عَفُوٌّ تُحِبُّ العفْوَ فاعْفُ عنِّي »

« Allahoumma innaka ‘afouwoun, touhibbou l’afwa, fa ‘fou ‘anna »

Ô Allah! Tu es Pardonneur et Tu aimes le pardon Pardonne-moi!« [Attirmizi].

L’invocation tourne autour du nom d’Allah: Le Pardonneur.

Voilà le secret et la clef de la nuit du destin: La nuit du Pardon d’Allah envers Ses serviteurs, et aussi la nuit du pardon des serviteurs entre eux.

Maintenant quel sens donner au pardon? Imaginez une page sur laquelle sont écrits des péchés, le pardon c’est que tout soit effacé, la page devient blanche comme s’il n’y avait pas eu de péchés.

Il y a une différence entre العفو et المغفرة, (al ‘afouw et al maghfira) nous avons l’habitude de dire ربي اغفر لي (rabbi ghfir lî) Ô mon seigneur absous mes péchés. Ce jour-là, nous disons ربي اعفو عني (rabbi ‘fou ‘anni) Ô mon seigneur, pardonne-moi.

Pour l’absolution, le péché est encore écrit sur les feuilles des mauvaises actions, mais le jour de la Résurrection, Allah ne punit pas pour ce péché.

L’absolution a pour sens, cacher, mais le péché est encore présent, enregistré, alors que le pardon a pour sens effacer.

Imaginez au jour du Jugement: « Untel a fait tel péché tel jour« , à la fin: « Untel ne sera pas punit, Allah lui a absous ses péchés« .

Ou encore Allah dira: « Te souviens-tu tel jour, tu as fait tel péché, que j’ai caché au yeux des gens, et aujourd’hui, Je t’absous de tes péchés »

C’est cela l’absolution, alors que le pardon, il n’y a pas de péchés à lire, la feuille sera blanche.

C’est comme si le message d’Allah pour cette nuit du destin était: « Ô vous qui vous vous êtes éloignés très loin d’Allah, vous qui avez mis des barrières (ne plus se repentir après le péché, à force de désobéir), Je peux vous pardonner tout ce qui est passé« .

{Durant celle ci descendent les Anges [énormément comme la pluie qui descend du ciel] ainsi que l’Esprit [Jibrîl], par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut [pour les serviteurs d’Allah] jusqu’à l’apparition de l’aube}S97

Mais pour obtenir le pardon d’Allah et le bien apporté par les anges, il y a une condition :

IL FAUT CHANGER.

Par ex, être injuste envers son conjoint, s’accaparer ce qui appartient à quelqu’un d’autre, être en conflit avec un de ses frères/sœurs (de sang/Islam), voisin, collègue…

Et se dire: « Je passe la nuit du destin à la mosquée, et Allah va me pardonner. »

Venir en étant persuadé qu’Allah va pardonner, sans pour autant fournir aucun effort de changement.

Allah pardonne à celui qui demande à Allah اعفو عني « Pardonne-moi« (et agit), mais il faut, pour cela, corriger ses erreurs.

Un homme a dit au Prophète: « Si je reviens à Allah [il veut donc se corriger, il fait des efforts, un premier pas, il veut s’arranger] Allah va-t-il m’absoudre mes péchés?

Il dit: « Oui Il absoudra tes péchés« .

Il dit: « même pour mes péchés les plus graves« .

Le Prophète dit: « Si tu reviens à Allah, Il absoudra tes péchés et Il te pardonnera tes péchés les plus graves« .

Il dit: « Même pour mes péchés les plus graves« .

Il dit: « Même pour tes péchés les plus graves… »

L’homme repartit en pleurant et en disant: « Les louanges sont à Allah qui pardonne même pour les péchés les plus graves« [ATTabarânî, bon par Ibn Hajar].

Voilà le sentiment qu’il faut avoir: pour obtenir ce pardon d’Allah, il faut commencer à se corriger, à faire le premier pas.

Donc celui qui vient ce soir-là pour prier et invoquer Allah, en voulant renouveler son âme

Celui-là il aura vraiment gagné!

La feuille de mauvaises actions sera blanche.

Imaginez, aujourd’hui, aller vers son frère avec qui existent des ennuis depuis hier ou des années, et lui dire : « Je te pardonne tout ce que tu m’as fait« . Et tu dire à ses enfants: « Pour le ‘îd, nous allons voir votre oncle, vos cousins avec qui nous sommes en mauvais termes depuis longtemps »

Après cela, se rendre à la mosquée pour veiller la nuit du destin tout en étant heureux de cette feuille blanche.

Mais celui qui se présente ce soir-là, avec cette rancœur contre les autres, ne profitera pas de la nuit du destin (pardon d’Allah), même s’il pries sans arrêt.

Il faut faire le premier pas vers le bien, pour arranger les choses, et pour recevoir le pardon d’Allah.

L’injustice envers sa femme ou envers un de ses enfants ne doit pas continuer!

Une mauvaise relation avec ses parents ne doit plus être!

La triche dans le travail ou arnaquer les gens ne doit plus se faire.

Ayez cette intention de changer tout de suite, et engagez-vous auprès d’Allah, car la feuille sera blanche, et au Jour de la Résurrection, les péchés ne seront plus là, Allah les aura effacés.

Allah ne vous interrogera pas dessus, et Allah sera satisfait de vous, car il vous aura pardonné.

En pardonnant aux gens, et en faisant l’invocation, Allah pardonnera.

Voilà la théorie, et en pratique, réfléchissons et pensons aux cinq personnes les plus détestées (dans ce bas-monde), sommes-nous prêt à pardonner à l’un d’entre-eux pour qu’Allah accepte notre invocation et nous pardonne.

Abou Bakr a juré de stopper l’aide à son cousin qui a dit du mal de ‘Âïcha. Allah révéla: وَلْيَعْفُوا وَلْيَصْفَحُوا أَلَا تُحِبُّونَ أَن يَغْفِرَ اللَّهُ لَكُمْ

{Qu’ils pardonnent et absolvent. N’aimez-vous pas qu’Allah vous pardonne?}S24,v22

Abou Bakr lui pardonna alors et l’aida à nouveau…

Êtes-vous prêts à pardonner à une personne qui a fait une erreur avec vous. dîtes-lui ou appellez-le au téléphone: خلاص je te pardonne, et dîtes اشهد يا رب atteste ô mon Seigneur, et la bénédiction de cette nuit se verra…

Pendant la nuit du destin, ‘Omar ibnoul-l-KhaTâb se levait et disait au gens: « je vous pardonne à tous« .

Voilà l’état d’esprit et le premier pas pour celui qui veut profiter de la nuit du destin. Wal hamdou li-Llahi rabbi-l-‘alâmîn.

درس الجمعة: تفسير سورة القدر

{إنا أنزلناه}: أي القرآن جملة واحدة من اللوح المحفوظ إلى سماء الدنيا.

{في ليلة القدر}أي ليلة الحكم والتقدير التي يقضي فيها قضاء السنة كلها

{وما أدراك ما ليلة القدر}: أي إن شأنها عظيم.

{ليلة القدر خير من الف شهر}: أي العمل الصالح فيها من صلاة وتلاوة قرآن ودعاء خير من عبادة الف شهر ليس فيها ليلة القدر وهي ثلاث وثمانون سنة وأربعة أشهر.

{والروح فيها}: أي جبريل في ليلة القدر.

{بإذن ربهم}: أي ينزلون بأمره تعالى لهم بالتنزيل فيها.

{من كل أمر}: أي من كل أمر قضاه الله تعالى في تلك السنة منرزق وأجل وغير ذلك.

{سلام هي حتى مطلع الفجر}: أي هي سلام من الشر كله من غروب الشمس إلى طلوع الفجر.

فما أعظمها من ليلة، ليلة واحدة خير من ألف شهر، فتزيد على ثلاثة وثمانين عامًا، فهي عمر طويل لو قضاه المسلم كله في طاعة الله.

وفي هذه الليلة الكريمة المباركة يكثر تنزل الملائكة؛ لكثرة بركتها وعِظم خيرها، فالملائكة يتنزَّلون مع تنزل البركة والخير والرحمة، كما يتنزلون عند تلاوة القرآن، وفي حِلَق الذكر، وهي سلام حتى مطلع الفجر 

-وفي هذه الليلة الكريمة المباركة ﴿ يُفْرَقُ كُلُّ أَمْرٍ حَكِيمٍ ﴾ [الدخان: 4]

أي: يقدر فيها ما يكون في تلك السنة بإذن الله العزيز الحكيم، والمراد بالتقدير؛ أي: التقدير السنوي، وأما التقدير العام في اللوح المحفوظ، فهو متقدم على خلق السماوات والأرض بخمسين ألف سنة.

-وقد ثبت عن النبي في فضل ليلة القدر أنه قال: (من قام ليلة القدر إيمانًا واحتسابًا غُفِر له ما تقدَّم من ذنبه)وهي أرجى ما تكون فيه ليلة السبع وعشرين

اجتهدوا بكثرة القيام وكثرة الطاعات واجتناب المعاصي، والإكثار من ذكر الله وقراءة القرآن، ويستحب للمسلم أن يكثر فيها من الدعاء.

وعن عائشة، قالت: قلت: يا رسول الله، أرأيت إن علمت أي ليلة ليلة القدر، ما أقول فيها، قال: (قولي: اللهم إنك عفو تحب العفو، فاعفُ عنِّي)، فإن هذا الدعاء عظيم المعنى عميق الدلالة.

– فمن أعطي في تلك الليلة، وعفا عنه ربُّه، فقد أفلح غاية الفلاح

– ومن أعطي العافية في الدنيا وأعطيها في الآخرة فقد أفلح، والعافية لا يعدلها شيء…

– فأكثروا -عباد الله- من سؤال الله العفو والعافية، ولا سيَّما في هذه الليالي الشريفة الفاضلة، واعلموا أن الله عفو غفور؛ ﴿وَهُوَ الَّذِي يَقْبَلُ التَّوْبَةَ عَنْ عِبَادِهِ وَيَعْفُو عَنِ السَّيِّئَاتِ وَيَعْلَمُ مَا تَفْعَلُونَ﴾ [الشورى: 25]

2-

Se préparer au mois de Ramadan      

     Chers habitués de la maison d’Allah, bientôt viendra RamaDân.

     Et l’habitude fait que lors de grands événements, les commerçants et les grandes surfaces se préparent, pour les périodes à fortes affluences (soldes), de même que les étudiants et les élèves se préparent pour leurs examens, et ceci des mois à l’avance…

     Et bien de la même façon, les grands croyants, et les gens vertueux, se préparent sérieusement à l’arrivée du mois sacré et béni de RamaDân.

D’ailleurs durant Cha’bân, le mois juste avant Ramadan, le Prophète jeunait énormément, à tel point qu’on l’interrogea là dessus, il dit :

« C’est un mois que les gens négligent beaucoup, il est entre le mois de Rajab et RamaDân. Alors que c’est un mois pendant lequel les actions sont élevés auprès du Seigneur des univers, et j’aime que cela se fasse pendant que je suis en état de jeûne« [Annissaï].

En pratique, pour se préparer à ce mois, il faut quatre choses:

La première chose: se repentir. Et c’est en particulier avoir l’intention ferme de stopper les péchés qui sont entre nous et Allah. Nous faisons tous des erreurs envers notre Créateur, mais même si l’on est pleins de péchés, Allah s’appelle غَافِرْ، وَغَفَّارْ، وَغَفُورْ Le Grand Pardonneur…

     Donc, dès aujourd’hui, ayons l’intention et prenons la décision de stopper nos péchés pour se préparer au mois de RamaDân, de ne plus y retomber, ni pendant le mois ni après ce mois sacré de RamaDân.

Le Prophète rapporte le hadith qoudoussi, dans lequel Allah dit: « O fils d’Adam! Tant que tu M’invoques et que tu espères en Moi, Je t’absous quels que soient tes péchés et que M’importe leur nombre. O fils d’Adam! Si tes péchés atteignaient le sommet du ciel et si tu Me demandais ensuite de t’absoudre, Je t’absoudrais et que M’importe leur volume.

يَا ابْنَ آدَمَ إِنَّكَ إِنْ أَتَيْتَنِيْ بِقُرَابِ الْأَرْضِ خَطَايَا ثٌمَّ لَقِيْتَنِيْ لَا تُشْرِكَ بِي شَيْئًا لأَتَيْتُكَ بِقُرابِها مَغْفِرَة

O fils d’Adam! Si tu venais à Moi avec le volume de la terre comme péchés et si tu Me rencontrais ne M’associant rien, Je t’apporterais le même volume comme absolution« . [Attirmizi]

La deuxième chose à faire pour se préparer au mois de Ramadan: c’est de rendre et restituer ce que l’on doit aux gens (de l’argent ou autre chose).

     Oui ! Chers croyants, tous les hadiths que l’on entend sur le pardon d’Allah pendant le mois de Ramadan concernent les péchés envers Allah, mais pas ceux envers les gens.

Le Prophète dit :  » Celui qui a lésé son frère dans sa bonne réputation (son honneur) ou autre chose, qu’il s’en acquitte auprès de lui aujourd’hui (dans ce bas monde) avant qu’il ne se retrouve dans l’autre monde où le dinar et le dirham n’ont plus cours. S’il a alors quelques bonnes œuvres, on en prend l’équivalent de son injustice (pour le donner à la personne lésée) et s’il n’a aucune bonne œuvre, on lui fait supporter en compensation une partie des péchés de la victime » [Al Boukhari]

Donc, chers croyants nous allons accueillir un mois béni dans lequel nous allons jeûner, être généreux, dépenser de nos biens, alors que des gens attendent le retour de leurs biens alors qu’il est possible de s’en acquitter, et ceci est très grave en Islam.

     Il faut rendre aux gens ce qui leur appartient, se fixer un jour ou un temps mais le faire !

La troisième chose à faire pour se préparer au mois de Ramadan : c’est de changer la mauvaise compagnie qui nous entoure.

Allah s’est adressé à la meilleure créature, le Prophète, en lui disant:

وَاصْبِرْ نَفْسَكَ مَعَ الَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُمْ بِالْغَدَاةِ وَالْعَشِيِّ يُرِيدُونَ وَجْهَهُ

{Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face}. S18, v28.

{Fais preuve de patience}, patiente, endure la compagnie des gens biens, ceci prouve que l’âme n’aime pas forcément s’asseoir avec ceux qui obéissent à Allah.

     Oui ! Chers croyants, venir à la mosquée, par exemple, rester avec des gens vertueux, cela implique de respecter des règles: s’asseoir comme il faut, faire attention à ce qu’on dit, ne pas parler à voix haute, faire attention à ce qu’on voit, et notre âme n’aime pas cela!

     L’âme aime que tu t’assoies avec orgueil, que tu parles sur les autres, que tu rigoles sans limite, que tu parles aussi fort que tu veux, que tu regardes des choses illicites!

     Donc si certains de nos amis ont une mauvaise influence sur nous, pour profiter vraiment du mois de RamaDân seuls deux choix sont possibles: soit tirer ses amis vers la voie du bien, et ils seront dans l’obéissance avec nous, ou alors si cela ne se fait pas, il ne reste plus qu’à s’en éloigner…

Enfin, la quatrième chose à faire, chers croyants, c’est d’accueillir ce mois béni de RamaDân avec force et grande motivation.

     Faisons que le mois de RamaDân soit différent du reste de l’année. N’acceptons pas de prier à la maison comme à ton habitude. Prions le maximum de prières à la mosquée. N’acceptons pas d’arriver les derniers à la mosquée et de prier au dernier rang. N’acceptons pas d’être moins généreux que d’autres, donnons ce qu’il y a de meilleur pour Allah.

     N’acceptons pas de dormir autant que d’habitude, nous et notre famille, levons-nous et levons-les la nuit et implorons notre Seigneur pendant cette période de clémence, de pardon et de délivrance de l’enfer.

N’acceptons pas que les autres nous dépassent dans l’adoration d’Allah. Allah dit:

سَابِقُوا إِلَى مَغْفِرَةٍ مِّن رَّبِّكُمْ وَجَنَّةٍ عَرْضُهَا كَعَرْضِ السَّمَاءِ وَالْأَرْضِ

{Hâtez-vous vers un pardon de votre Seigneur ainsi qu’un Paradis aussi large que le ciel et la terre}. S57, v21.

Dirigeons-nous vers le pardon d’Allah non pas en marchant, mais hâtons-nous, dépêchons-nous, multiplions les bonnes actions, faisons le maximum d’efforts dans l’adoration d’Allah. Préparons dès maintenant un planning d’adoration en tenant compte de notre travail. Multiplions les prières, le zikr, les du’âs, lisons le Coran en comprenant ce qu’Allah veut de nous, donnons aux autres, participons au bien, et peut-être qu’Allah, dans Sa grande clémence, acceptera nos actions, et peut-être que atteindrons-nous la crainte d’Allah.

Wa l-hamdou li-Llâhi rabbi l-‘âlamîne.

خطبة الجمعة: (شهر شعبان والاستعداد لرمضان)

– الحمد لله ثُمَّ الحمد لله، الحمد لله نَحْمَدُهُ وَنَسْتَعِينُ بِهِ وَنَسْتَهْدِيهِ وَنَسْتَرْشِدُهُ، ونعوذ بالله من شرور أنفسنا ومن سيئات أعمالنا. (مَنْ يَهْدِ اللَّهُ فَهُوَ الْمُهْتَدِ وَمَنْ يُضْلِلْ فَلَنْ تَجِدَ لَهُ وَلِيّاً مُرْشِداً). وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له وأشهد أن سيدنا محمدا عبده ورسوله، خَيْرُ نَبِيٍّ أَرْسَلَهْ، أَرْسَلَهُ رَبُّنا بِالهُدَى ودِينِ الحَقِّ لِيُظْهِرَهُ على الدِّينِ كُلِّهِ وَلَوْ كَرِهَ الكافرون ولو كَرِهَ المشركون ولو كَرِهَ من كَرِه. اللهم صل على محمد وعلى آله وصحبه وسلم تسليما.

– أمَّا بعد، أيها الإخوة، جرَت عادةُ التُّجار أن يستعدوا لمواسم بيعهم، وجرَت عادةُ الطُّلاب أن يستعدوا لامتحاناتهم واختباراتهم… وكذلك الصَّالحون المقبلون على الله تعالى والطَّامعون بالأجور العالية من الله تعالى في رمضان، يستعدون لرمضان، موسم النَّفحات الرَّبانية، والتَّجليات النُّورانية، والهبات الرَّحمانية. ونحن الآن في شهر شعبان …

– وقد كان رسولُ الله (ص) يستعِدُّ في شعبان لرمضان. فعن أسامة بن زيد (رضي الله عنهما) قال: قلتُ: يا رسول الله، لم أرَكَ تصومُ شهراً من الشُّهور ما تصومُ من شعبان، قال (ص) (ذَلِكَ شَهْرٌ يَغْفِلُ النَّاسُ عَنْهُ، بين رجب ورمضان، وهو شهرٌ تُرفَعُ فيه الأعمالُ إلى ربِّ العالمين، فأُحِبُّ أن يُرفع عملي وأنا صائم)[النَّسائي]. ورأيتُ أيها الإخوة أن نَستَعِدَّ لرمضان بأمورٍ أربعة:

والأمر الأول للاستعداد لرمضان هو التوبة، فكلنا لنا أخطاء نخطئها مع رب العالمين. ولكن سمَّى الله تعالى نفسَه غافراً، وغفَّاراً، وغفوراً، فالعبد ظالمٌ والرَّب غافر، والعبد ظلَّام والرَّب غفَّار، والعبد ظلومٌ والرَّب غفور. فتعالَوا نُعاهدْ ربنا أنَّنا سنُقلِعُ عن الذُّنوب قبل أن يدخل رمضان، وأنَّنا لن نَعُودَ إليها.

– قال تعالى في الحديث القدسي: (يَا ابْنَ آدَمَ إِنَّكَ مَا دَعَوْتَنِي وَرَجَوْتَنِي غَفَرْتُ لَكَ عَلَى مَا كَانَ مِنْكَ وَلَا أُبَالِي، يَا ابْنَ آدَمَ لَوْ بَلَغَتْ ذُنُوبُكَ عِنَانَ السَّمَاءِ ثُمَّ اسْتَغْفَرْتَنِي: غَفَرْتُ لَكَ وَلَا أُبَالِي، يَا ابْنَ آدَمَ إِنَّكَ إِنْ أَتَيْتَنِيْ بِقُرَابِ الْأَرْضِ خَطَايَا ثٌمَّ لَقِيْتَنِيْ لَا تُشْرِكَ بِي شَيْئًا لأَتَيْتُكَ بِقُرابِها مَغْفِرَة)

-وقال تعالى:(وَالَّذِينَ إذَا فَعَلُوا فَاحِشَةً أَوْ ظَلَمُوا أنْفُسَهُمْ ذَكَرُوا اللهَ فَاسْتَغْفَرُوا لِذُنُوبِهِمْ وَمَنْ يَغْفِرُ الذُّنُوبَ إلاَّ اللهُ وَلَمْ يُصِرُّوا عَلَى مَا فَعَلُوا وَهُمْ يَعْلَمُونَ أُوْلَئِكَ جَزَاؤُهُمْ مَغْفِرَةٌ مِنْ رَبِّهِمْ وَجَنَّاتٌ تَجْرِي مِنْ تَحْتِهَا الأنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهَا وَنِعْمَ أَجْرُ العَامِلينَ)[آل عمران135] فمهما كنتَ ظالماً، فربُّك غافر، ومهما كنتَ ظلَّاماً، فربُّك غفّار، ومها كنتَ ظلوماً، فربُّك غفور، على أن تتوب وترجع إليه

والأمر الثاني للاستعداد لرمضان: رد المظالم وإرجاع الحقوق إلى أصحابها

-قال النبي(ص):(مَنْ صَامَ رَمَضَانَ إِيمَانًا وَاحْتِسَابًا غُفِرَ لَهُ مَا تَقَدَّمَ مِنْ ذَنْبِهِ) فهذه المغفرة لا علاقة لها بحقوق العباد. والله يقول: (فَمَن تَابَ مِن بَعْدِ ظُلْمِهِ وَأَصْلَحَ فَإِنَّ اللّهَ يَتُوبُ عَلَيْهِ إِنَّ اللّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ) [المائدة:39]

-(وَأَصْلَحَ) تفسر أنَّ اللَّهَ يَتُوبُ عَلَى العبد فِيمَا بَيْنَهُ وَبَيْنَهُ، فَأَمَّا أَمْوَالُ النَّاسِ فَلَا بُدَّ مِنْ رَدِّهَا إِلَيْهِمْ أَوْ بَدَلِهَا). فيا أخي في الاسلام، الآن رد الحقوق إلى أصحابها، أخبرهم بأنك ستفعل بعد يوم أو بعد يومين أو بعد أسبوع وهكذا…

– قال الله تعالى: (ولَا تَحْسَبَنَّ اللَّهَ غَافِلًا عَمَّا يَعْمَلُ الظَّالِمُونَ إِنَّمَا يُؤَخِّرُهُمْ لِيَوْمٍ تَشْخَصُ فِيهِ الْأَبْصَارُ، مُهْطِعِينَ مُقْنِعِي رُءُوسِهِمْ لَا يَرْتَدُّ إِلَيْهِمْ طَرْفُهُمْ وَأَفْئِدَتُهُمْ هَوَاءٌ)[ابراهيم:42-43]

بارك الله لي ولكم في القرآن العظيم، استغفر الله لي ولكم ولسائر المسلمين

الخطبة الثانية: الحَمْدُ للَّهِ رب العالَمِين، ولا عدوان إلا على الظالمين، أشهد ألا إله إلا الله، ولي الصالحين، واشهد أن محمدا عبد الله ورسوله، إمام المتقين، وخاتم المرسلين، صلوات ربي وسلامه عليه وعلى آله أجمعين.

– والأمر الثالث للاستعداد لرمضان، أيها الإخوة: تغيير الصحبة.

– فإذا كان أصحابك سيئون ف100% بعد رمضان أنت عائد إلى السوء بلا ريب، وإذا كان أصحابك خيرون فنحن نطمئن بإذن الله إلى سلامة ممشاك.

– قال الله تعالى للنبي (ص) في سورة الكهف: {وَاصْبِرْ نَفْسَكَ مَعَ الَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُمْ بِالْغَدَاةِ وَالْعَشِيِّ يُرِيدُونَ وَجْهَهُ وَلَا تَعْدُ عَيْنَاكَ عَنْهُمْ تُرِيدُ زِينَةَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَلَا تُطِعْ مَنْ أَغْفَلْنَا قَلْبَهُ عَنْ ذِكْرِنَا وَاتَّبَعَ هَوَاهُ وَكَانَ أَمْرُهُ فُرُطاً).

– فأول كلمة تقول: (وَاصْبِرْ نَفْسَكَ)، فهذا دليل أنَّ نَفْسَكَ ونفسي لا تحب أن تجلس مع الصالحين. النفس تحب أن تجلس وتتمطى وأن تضحك بصوت عالٍ متى ما أراد أن يخرج فيخرج، فالنفس لا تحب الانضباط.

– أما لو جلست مع الصالحين، فيجب أن تتأدب في جلستك، وفي نظرتك، ولا تستطيع أن تتكلم متى ما أردت. ولا تستطيع أن تتكلم ما تريد، والكلمة البذيئة لا يتكلم بها، والضحكة الغير مؤدبة لا تضحكها….

– أيها الإخوة، إذا أردنا أن نستفيد من رمضان لابد أن نراجع أنفسنا، إن كانت لك جلسات طويلة تحب فيها أناسا من أهل السوء فينبغي عليك واحد من أمرين: إما أن تسحبهم إلى طريق الخير فيكونوا معك في الطاعة كما كانوا معك في المعصية، وإما أن تتركهم وتقول: (هذا فراق بيني وبينك)..

والأمر الرابع والأخير للاستعداد لرمضان: علو الهمة.

– نعم أيها الإخوة، جميل جدا أن تستقبل رمضان بهمة عالية.

– لا ترضى أن تصلي الفرض بيتك، لا ترضى أن يسبقك الآخرون في إتمام صلاة التروايح. لا ترضى أن يسارع الناس إلى الصدقات وأنت جالس في بيتك تراقب شاشات. لقد قال الله تعالى لسيدنا يحيى: (يَا يَحْيَى خُذِ الْكِتَابَ بِقُوَّةٍ). أي تعلم الكتاب بجد وحرص واجتهاد. فجميل أن تدخل رمضان بقوة، لقد قال الله تعالى لنبيه:(إِنَّا سَنُلْقِي عَلَيْكَ قَوْلاً ثَقِيلاً) والقول الثقيل يحتاج إلى رجال لحمله… وقال الله: (سَابِقُوا إِلَى مَغْفِرَةٍ مِنْ رَبِّكُمْ) لا تمشوا مشيا إلى المغفرة بل سباق. وقال الله:(وَسَارِعُوا إِلَى مَغْفِرَةٍ مِنْ رَبِّكُمْ) أي لا تمشي سارع!

– وما عليه أن تتعب في رمضان في سبيل زيادة القرب من الله تعالى!

– فهذه الأمور الأربعة تستعد بها لرمضان: 1) التوبة 2) ورد الحقوق إلى أصحابهم. 3) وتغيير الصاحب السيئ. 4) والهمة العالية. ثم اعلموا أن الله أمركم فقال: (إِنَّ اللَّهَ وَمَلاَئِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمًا). اللّهمّ صلِّ وسلِّم على عبدك ورسولك محمّد، وارض اللّهمّ عن سائر الصحابة أجمعين، والتابعين لهم بإحسان إلى يوم الدين. اللهم إنا نسألك أن توفقنا إلى أحسن العبادة وأحسن العمل وأحسن الدعاء. اللهم ارحمنا فإنك بنا راحم، ولا تعذبنا فإنك علينا قادر، والطف بنا فيما جرت به المقادير، إنك على كل شيئاً قدير. اللهم علمنا ما ينفعنا وانفعنا بما علمتنا، وزدنا علماً، وأرنا الحق حقاً وارزقنا اتباعه. وأرنا الباطل باطلاً وارزقنا اجتنابه، واجعلنا ممن يستمعون القول فيتبعون أحسنه وأدخلنا برحمتك في عبادك الصالحين. اللهم ارزقنا الحلال وبارك لنا فيه، وأبعدنا عن الحرام وأسبابه إنك ولي ذلك والقادر عليه. اللهم أعز الإسلام والمسلمين، وأذل الشرك والمشركين، وأوهن كيد الكافرين وانصرنا عليهم أجمعين

3-

Bismi l-Lâhi r-RaHmâni r-RaHîm

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Louanges à Allâh Seigneur des mondes, que Allâh honore et élève davantage en degrés notre maître MouHammad et qu’Il préserve sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

Esclaves de Allah, je vous recommande, ainsi qu’à moi-même, de faire preuve de piété à l’égard de Allah Al-‘Aliyyou l-‘Adhîm.

Mes frères de Foi, sachez que le péché laisse des traces sur le cœur de la personne car comme les auteurs des Sounan ( Abou Dawôud, An-Naça’iyy, Ibnou Mâjah et At-Tirmidhiyy), ont rapporté cela du Messager de Allâh :

إِنَّ الْمُؤْمِنَ إِذا أَذْنَبَ كانَتْ نُكتَةٌ سَوْداءُ في قَلْبِهِ فَإِذا تابَ ونَزَعَ وَاسْتَعْتَبَ صُقِلَ قَلْبُهُ وإِنْ زادَ زادَتْ حَتَّى يُغْلَقَ قَلْبُهُ فَذَلِكَ الرّانُ الَّذِي قالَ اللهُ تَعالى :كَلاَّ بَلْ رَانَ عَلَى قُلُوبِهِم مَّا كَانُواْ يَكْسِبُونَ

(‘inna l-mou’mina ‘idhâ ‘adhnaba kânat nouktatoun sawdâ’ou fî qalbih fa’idhâ tâba wa naza`a wa s-ta`taba Souqila qalbouh wa ‘in zâda zâdat Hattâ youghlaqa qalbouh fadhâlika r-rânou l-ladhî qâla l-Lâhou ta`âlâ : kallâ bal râna `alâ qoulôubihim mâ kânôu yaksibôun)

ce qui signifie : « Certes, quand le croyant commet un péché, il aura un point noir sur son cœur. S’il fait le repentir, qu’il abandonne ce péché et qu’il regrette, son cœur sera purifié. Mais si au contraire il récidive, ce point s’étend davantage jusqu’à ce que son cœur se renferme à l’image de l’enveloppe que Allâh a mentionnée par Sa Parole qui signifie : « Leurs cœurs ont été enveloppés d’une couche en raison de ce qu’ils faisaient. »

Lorsque les péchés se succèdent, ils finissent comme par faire refermer le cœur. Dès lors, de la part de Allâh viendra un sceau qui fera que la Foi n’arrive plus au cœur et la mécréance n’en échappera plus, tout comme l’a dit MouHammad bnou Jarîr At-Tabariyy, que Allâh ta`âlâ lui fasse miséricorde. Il ne convient donc pas à l’un d’entre nous de négliger le repentir même s’il réitérait le péché une fois après l’autre. En effet, il y a dans le repentir des péchés une purification pour le cœur avant qu’il ne soit complètement enveloppé par cette couche et qu’il ne soit donc scellé. Que personne ne dise : Comment vais-je faire le repentir alors que j’ai déjà fait le repentir avant et j’ai à nouveau commis le péché après le regret ?

At-Tirmidhiyy a rapporté du Messager de Allâh:

كُلُّ بَنِي ءادَمَ خَطَّاؤُونَ وخَيْرُ الخَطَّائِينَ التَّوَّابُو

(koullou banî ‘Adama khaTTâ’ôuna wa khayrou l-khaTTâ’îna t-tawwâbôun)

 ce qui signifie : « La plupart des fils de ‘Adam sont des pécheurs et les meilleurs des pécheurs sont ceux qui se repentent ».

Ce Hadîth signifie que la plupart des fils de ‘Adam tombent dans les péchés et les meilleurs d’entre eux sont ceux qui se repentent après avoir commis leurs péchés, chaque fois qu’ils désobéissent, ils font le repentir.

Mes frères de Foi, le repentir est une obligation à accomplir dans l’immédiat suite à n’importe quelle désobéissance, que le péché soit grand ou petit… Ne néglige aucune désobéissance de sorte à la laisser sans repentir car certes tu as désobéi au Seigneur. Alors, mon frère musulman ne prends pas en compte la petitesse du péché, mais prends plutôt en compte Celui à Qui tu désobéis… Empresse-toi à te repentir de tes péchés, des grands comme des petits péchés. Empresse-toi de te repentir des péchés en les délaissant, tout en regrettant de ne pas avoir observé ton obligation à l’égard de Allâh, Lui Qui t’a créé, Qui t’a fait grâce par de nombreux bienfaits que tu ne peux énumérer et que par la suite, tu les utilises dans le péché… Seigneur, Toi Qui es exempt d’imperfection! Combien Tu nous donnes du répit !

Mes frères de Foi, faites le repentir à Allâh et prenez la décision ferme par vos cœurs que vous n’allez plus jamais commettre le péché avant qu’il ne soit trop tard, car la mort vient soudainement.

Allâh ta`âlâ dit  :Sourate 66  التحريم   At-Tahrîm l'interdiction verset 8]

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا تُوبُوا إِلَى اللَّهِ تَوْبَةً نَّصُوحًا عَسَى رَبُّكُمْ أَن يُكَفِّرَ عَنكُمْ سَيِّئَاتِكُمْ وَيُدْخِلَكُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِن تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ

(Yâ ayyouha l-ladhîna ‘âmanôu tôubôu ‘ila l-Lâhi tawbatan naSôuHan `açâ rabboukoum an youkaffira `ankoum sayyi’âtikoum wa youdkhilakoum jannâtin tajrî min taHtiha l-‘anhâr)

 : « Ô vous qui avez cru, faites le repentir à Allâh d’une manière définitive. [Si vous le faites,] Votre Seigneur vous expie vos péchés et vous faire entrer dans des jardins au Paradis dans lesquels coulent des fleuves.» [

Mon frère musulman, si ton péché consistait à avoir délaissé une obligation, alors rattrape-la car l’acceptation de ton repentir dépend de cela. Si ton péché concernait un des droits des esclaves de Allâh, alors l’acceptation de ton repentir dépend du rétablissement de ce droit-là à son ayant droit et de s’être débarrassé des charges suite aux droits que tu as usurpés car le Prophète a dit :

مَنْ كانَ لِأَخِيهِ عِنْدَهُ مَظْلَمَةٌ فَلْيَسْتَحِلَّهُ اليَوْمَ قَبْلَ أَنْ لا يَكُونَ دِينارٌ ولا دِرْهَمٌ

(man kâna li’akhîhi `indahou maDHlimatoun falyastahillahou l-yawma qabla ‘an lâ yakôuna dînâroun wa lâ dirham)

 « Que celui qui a lésé son frère cherche à réparer cela aujourd’hui avant que ne vienne un jour où il n’y aura ni dinar ni dirham. »

Celui qui a été injuste envers son frère en portant atteinte à son honneur, pour l’avoir insulté ou en consommant ses biens sans droit, alors qu’il répare cela aujourd’hui, car certes le jour du Jugement est très difficile… Ce sera le jour où la personne va fuir son frère, sa mère, son père, sa compagne, ses fils et ses enfants. En ce qui concerne celui qui s’était approprié des droits d’autrui et qui est mort avant de s’en acquitter sans excuse valable ou qui a été injuste envers d’autres personnes, et qui est mort avant de s’en repentir sans excuse ; alors ceux qui ont subi les injustices, vont prendre des bonnes actions de l’injuste au jour du Jugement. Si ses bonnes actions ne suffisent pas, il sera pris des mauvaises actions de ceux qui ont été lésés et cela sera imputé à l’injuste. Ensuite, il sera jeté en enfer…

Alors, faites le repentir à Allâh, vous les croyants, avant de mourir. Mon frère, fais le repentir avant ta mort car, la mort va dévoiler tes secrets. Et au jour du Jugement tes nouvelles seront annoncées et le châtiment va te dévoiler.

Mes frères de Foi, préparez- vous pour le jour du Jugement… Pour le jour de la grande épreuve… Pour le jour des difficultés… Pour le jour du souffle dans le Cor… Pour le jour du tremblement… Pour le jour où les montagnes seront désintégrées et les mers seront en feu… Rappelle-toi ce jour-là,

Sourate  82 الإنفطار Al’ InfiTâr  La rupture du ciel, Se fendre verset 19

يَوْمَ لَا تَمْلِكُ نَفْسٌ لِّنَفْسٍ شَيْئًا وَالْأَمْرُ يَوْمَئِذٍ لِلَّهِ

(Yawma lâ tamlikou nafsoun linafsin chay’an wa l-‘amrou yawma’idhin lil-Lâh)

 « Le jour durant lequel aucun ne détient profit à quelqu’un d’autre; ce jour-là, personne ne pourra contester le jugement de Allâh »

Cependant, ne désespérez pas de la miséricorde de Allâh, esclaves de Allâh. Ne désespère pas de la miséricorde de Allâh, ô toi mon frère croyant, quelque soit le nombre de tes péchés. Allâh tabâraka wa ta`âlâ dit :

Sourate 39  الزمر Az Zoumar Les groupes, Par vagues verset 53

قُلْ يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ أَسْرَفُوا عَلَى أَنفُسِهِمْ لَا تَقْنَطُوا مِن رَّحْمَةِ اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ يَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعًا إِنَّهُ هُوَ الْغَفُورُ الرَّحِيمُ

(Qoul yâ `ibâdiya l-ladhîna ‘asrafôu `alâ anfouçihim lâ taqnaTôu min raHmati l-Lâhi ‘inna l-Lâha yaghfirou dh-dhounôuba jami`an ‘innahou houwa l-ghafôurou r-raHîm)

 :« Ô vous Mes esclaves qui ont été injustes envers eux-mêmes, ne désespérez pas de la miséricorde de Allâh. Certes, Allâh pardonne tous les péchés. Certes, Il est Celui Qui pardonne et Qui est miséricordieux envers les croyants. »[

Mon frère croyant, ne dis pas : Moi, Allâh ne va pas me pardonner, Il va me châtier sans aucun doute car j’ai tellement commis de péchés…C’est interdit de penser cela de Allâh. En effet, que sais-tu de ce que ton Seigneur va faire de toi ? Comment peux-tu être catégorique à dire qu’Il va te châtier ?… Le châtiment de la part de Allâh est un châtiment terrible mais Il est également Celui Qui est miséricordieux, Qui pardonne. Prends garde de persister à faire des péchés en comptant sur la miséricorde de Allâh, sans te repentir et en te disant que Allâh est Celui Qui pardonne et Qui est miséricordieux, qu’Il ne va pas te châtier : cela est interdit. Prend garde aussi de désespérer de la miséricorde de Allâh, si tu n’as pas fait le repentir et de dire que Allâh va certainement te châtier et qu’Il ne va pas te pardonner. Cela aussi est interdit. Mon frère croyant, tu dois être entre la crainte et l’espoir. En ce sens que tu dois craindre le châtiment de Allâh et espérer Son pardon tout comme Sa récompense. C’est ainsi qu’il convient que tu sois… Sois entre la crainte et l’espoir.

Mon frère musulman, écoute avec moi ce Hadîth rapporté par Ibnou Mâjah dans ses Sounan et qu’il rapporte de Abou Môuça Al-‘Ach`ariyy, que Allâh l’agrée. Il dit : le Messager de Allâh a dit :

إِنَّ اللهَ يُمْلِي لِلظّالِمِ حَتَّى إِذا أَخَذَهُ لَمْ يُفْلِتْهُ

(‘Inna l-Lâha youmlî liDH-DHâlimi Hattâ ‘idhâ ‘akhadhahou lam youflit-h)

ce qui signifie : « Certes Allâh ne châtie pas immédiatement l’injuste, mais quand Il le châtie, l’injuste ne pourra pas y échapper »

Alors, que la personne ne se laisse pas méprendre par ses péchés et son injustice en voyant que le châtiment tarde à venir ; parce que quand Allâh châtie l’injuste, l’injuste est perdu. Écoute-moi mon frère, ce Hadîth qoudsiyy rapporté par At-Tirmidhiyy avec une chaîne remontant jusqu’à ‘Anas, où le Messager de Allah ata`âlâ اللهُ تَعالى « le très puissant  a dit:

  sourate 39 الزمر  az-zumar   Les groupes, Par vagues verset 53

.قُلْ يَا عِبَادِيَ الَّذِينَ أَسْرَفُوا عَلَى أَنفُسِهِمْ لَا تَقْنَطُوا مِن رَّحْمَةِ اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ يَغْفِرُ الذُّنُوبَ جَمِيعاً إِنَّهُ هُوَ الْغَفُورُ الرَّحِيمُ
53. Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez point de la miséricorde divine ! En vérité, Dieu absout tous les péchés, car Il est le Clément et le Compatissant.

53. Qul ya AAibadiya allatheena asrafoo AAala anfusihim la taqnatoo min rahmati Allahi inna Allaha yaghfiru alththunooba jameeAAan innahu huwa alghafooru alrraheemu

Anas - رَِضَي ا لله عَنْه - rapporte avoir entendu l’Envoyé d’Allah - صلى ا لله عليه وسلم - dire :
« Allah Le Très-haut dit :
« Ô fils d’Adam ! Tant que tu m’invoques et tu espère en Moi, Je t’absoudrai malgré ce qui est s’est produit de toi et Je ne M’en soucierai pas. Ô fils d’Adam ! Si tes péchés ont atteint les nuages du ciel et que tu me demandes de t’absoudre, Je t’absoudrai et Je M’en soucierai pas. Ö fils d’Adam ! Si tu viens à Moi avec la contenance de la terre comme péchés et que tu Me rencontres sans M’associer personne, Je t’apporterai sa contenance comme absolution » »

Hadîth assez bon [ hasan ], rapporté par at-Tirmidhi (n°3540), ad-Dârimî (2/322), Ahmad dans « al musnad » (5/172), qualifié de hasan par al Albânî en raison d’autres Hadiths témoins – shawâhid - dans « as-sahiha » (127).

 

يَا ابْنَ ءادَمَ إِنَّكَ ما دَعَوْتَنِي ورَجَوْتَنِي غَفَرْتُ لَكَ عَلَى ما كانَ مِنْكَ وَلاَ أُبَالِي يَا ابْنَ ءادَمَ لَوْ بَلَغَتْ ذُنُوبُكَ عَنانَ السَّماءِ ثُمَّ اسْتَغْفَرْتَنِي غَفَرْتُ لَكَ يا ابْنَ ءادَمَ إِنَّكَ لَوْ أَتَيْتَنِي بِقُرابِ الأَرْضِ خَطايا ثُمَّ لَقِيتَنِي لا تُشْرِكُ بي شَيْئًا لأَتَيْتُكَ بِقُرابِها مَغْفِرَةً

(yâ bna ‘âdama ‘innaka mâ da`awtanî wa rajawtanî ghafartou laka `alâ mâ kâna minka wa lâ ‘oubâlî ya bna ‘âdama law balaghat dhounôubouka `anâna s-samâ’i thoumma s-taghfartanî ghafartou lak ya bna ‘âdama ‘innaka law ‘ataytanî biqourâbi l-‘arDi khaTâyan thoumma laqitanî lâ touchrikou bî chay’an la’ataytouka biqourâbiha maghfirah)

Ce qui signifie : « Ô toi, fils de ‘Adam, tant que tu M’invoques et que tu espères Mon pardon, Je te pardonne quels que soient tes actes ; et Je n’en tiens pas compte.

Ô toi, fils de ‘Adam, même si tes péchés atteignent les hauteurs du ciel et que tu me demandes de te pardonner, alors Je te pardonnerai.

Ô toi fils de ‘Adam, même si tu viens au jour du Jugement avec semblable à toute la terre en péchés et sans toutefois M’attribuer d’associé, alors Je te donnerai autant de pardon. »

sourate 4  النساء  an-nisāʾ les femmes verset 48

إِنَّ اللّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاءُ وَمَن يُشْرِكْ بِاللّهِ فَقَدِ افْتَرَى إِثْماً عَظِيماً
 
4.48. Dieu ne pardonne point qu'on Lui associe d'autres divinités , mais Il pardonne à qui Il veut les autres péchés, car celui qui associe à Dieu d'autres divinités commet un forfait d'une exceptionnelle gravité !

 Inna Allaha la yaghfiru an yushraka bihi wayaghfiru ma doona thalika liman yashao waman yushrik biAllahi faqadi iftara ithman AAatheeman

             Ô Allâh, Ô Allâh, esclaves de Allâh… Ô Allâh, Ô Allâh, esclaves de Allâh… Faites le repentir à Allâh… revenez à l’obéissance à Allâh… Accourez vers l’obéissance à Allâh.

اللهم يا الله، عبد الله. اللهم يا الله، عبد الله. جعل التوبة إلى الله ... العودة إلى طاعة الله ... فبادر إلى طاعة الله

Alllahumm ya Alllahu, eabd allh. Alllahumm ya Alllaha, eabd allh. jaeal alttawbat 'iilaa Alllah ... aleawdat 'iilaa taeat Alllah ... fabadar 'iilaa taeat Alllah

Ô Allâh, fais- nous miséricorde, ô Toi Qui est miséricordieux avec les croyants. Accorde- nous le repentir et ne dévoile pas nos défauts. Pardonne- nous ô Toi Allâh, accorde-nous Ton pardon.

اللهم ارحم لنا يا أنت الذي هو رحيم مع المؤمنين. يرزقنا التوبة ولا تكشف عيوبنا. اغفر لنا يا أنت الله، ارزقنا غفرانك.

Alllahumm 'arham lana ya 'ant aldhy hu rrahim mae almuminina. yarziquna alttawbat wala takshif euyubuna. aghfir lana ya 'ant Alllahu, arzuqna ghafranak

Après avoir dit mes propos, je demande à ce que Allâh me pardonne ainsi qu’à vous.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde

 

4 votes. Moyenne 3.75 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.