l'origine de l'homme ADAM

L'origine de l'homme ADAM

 

 

Création de l’humain

Avant l'Humain il y eut :les montagnes les plaines, les mers les rivières, les plantes diverses, les animaux, les insectes, les rats, les dinosaures etc.et bien après les anges et les humains.

 

Prehistoire avant et pendant l espece humaine

sourate 31 لقمان   Luqmān verset 10

.خَلَقَ السَّمَاوَاتِ بِغَيْرِ عَمَدٍ تَرَوْنَهَا وَأَلْقَى فِي الْأَرْضِ رَوَاسِيَ أَن تَمِيدَ بِكُمْ وَبَثَّ فِيهَا مِن كُلِّ دَابَّةٍ وَأَنزَلْنَا مِنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَنبَتْنَا فِيهَا مِن كُلِّ زَوْجٍ كَرِيمٍ
 Il a conçu les cieux sans piliers que vous puissiez voir , Il a implanté des montagnes dans la terre pour qu'elle ne branle pas sous vos pieds et Il y a disséminé des animaux de toutes sortes. Et du ciel, Nous envoyons de la pluie par laquelle Nous faisons pousser toutes sortes de couples de plantes bienfaisantes.
 
 Khalaqa al samawati bighayri Aamadin tarawanaha wa alqa fi al-ardi rawaasiya an tamida bikoum wa baththa fiha min koulli dabbatin wa anzalna mina al sama-i maan fa anbatna fiha min oulli zawajin karimin

sourate 35 فاطر   fāṭir  le Créateur verset 1

.الْحَمْدُ لِلَّهِ فَاطِرِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ جَاعِلِ الْمَلَائِكَةِ رُسُلاً أُولِي أَجْنِحَةٍ مَّثْنَى وَثُلَاثَ وَرُبَاعَ يَزِيدُ فِي الْخَلْقِ مَا يَشَاءُ إِنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
Louange à Dieu, Créateur intégral des Cieux et de la Terre, qui fait des anges Ses messagers, dotés de deux, trois ou quatre ailes, et qui ajoute à la Création ce qu'Il veut, car Sa puissance s'étend sur toute chose.
 
 Alhamdu lillahi fatiri alssamawati waal-ardi jaAAili almala-ikati rusulan olee ajnihatin mathna wathulatha warubaAAa yazeedu fee alkhalqi ma yashao inna Allaha AAala kulli shay-in qadeerun

Coran sourate 76 Al-Insan الإنسان « l’homme ou le passage du temps »verset 2

.إِنَّا خَلَقْنَا الْإِنسَانَ مِن نُّطْفَةٍ أَمْشَاجٍ نَّبْتَلِيهِ فَجَعَلْنَاهُ سَمِيعاً بَصِيراً

 En vérité, Nous avons créé l'homme d'une goutte de sperme aux éléments de vie bien combinés. Et pour l'éprouver, Nous l'avons doté de l'ouïe et de la vue,

.Inna khalaqna al-insana min nutfatin amshajin nabtaleehi fajaAAalnahu sameeAAan baseeran

Coran sourate 32 As-Sajda السجدة « le prosternement »versets 7-8

7.الَّذِي أَحْسَنَ كُلَّ شَيْءٍ خَلَقَهُ وَبَدَأَ خَلْقَ الْإِنسَانِ مِن طِينٍ

8.ثُمَّ جَعَلَ نَسْلَهُ مِن سُلَالَةٍ مِّن مَّاء مَّهِينٍ

7-C'est Lui qui a créé toute chose à la perfection et qui a instauré la création de l'homme à partir de l'argile,

8- puis d'un vil liquide Il a tiré sa descendance,

 

7-Allathee ahsana kulla shay-in khalaqahu wabadaa khalqa al-insani min teenin

8- Thumma jaAAala naslahu min sulalatin* min ma-in maheenin

*Le mot arabe soulala, traduit par "extrait" signifie "partie essentielle ou supérieure de quelque chose". Quoi qu'il en soit, il s'agit de la "partie d'un tout". Ceci prouve que le Coran est l'expression d'une volonté qui connaît la création de l'homme jusque dans ses moindres détails. Cette volonté n'est autre que celle du Créateur de l'homme.

BIBLE  Genèse - בראשית

Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. 2 Or la terre n'était que solitude et chaos; des ténèbres couvraient la face de l'abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux. 3 Dieu dit: "Que la lumière soit!" Et la lumière fut.

א בְּרֵאשִׁית, בָּרָא אֱלֹהִים, אֵת הַשָּׁמַיִם, וְאֵת הָאָרֶץ. ב וְהָאָרֶץ, הָיְתָה תֹהוּ וָבֹהוּ, וְחֹשֶׁךְ, עַל-פְּנֵי תְהוֹם; וְרוּחַ אֱלֹהִים, מְרַחֶפֶת עַל-פְּנֵי הַמָּיִם. ג וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים, יְהִי אוֹר; וַיְהִי-אוֹר

Il les créa mâle et femelle, les bénit et les appela l'homme, le jour de leur création.

זָכָר וּנְקֵבָה, בְּרָאָם; וַיְבָרֶךְ אֹתָם, וַיִּקְרָא אֶת-שְׁמָם אָדָם, בְּיוֹם, הִבָּרְאָם.

Adam (hébreu אָדָם, arabe آدم nommé dans Livre de la Genèse et le Coran. Dans ces textes, qui fondent les croyances juives, chrétiennes et musulmanes, il est le premier homme, créé par Dieu l’Unique . Il meurt à 930 ans (Genèse : 5-5), mais à 960 ans selon un hadith حديث. Il est également le compagnon d'Ève, en hébreu: חַוָּה Hawwa(h), arabe: حواء : Hawwae qui est créée à partir de son corps

A vécu sans doute en Afrique de l'Est. ou Asie du sud est  CEYLAN Dieu seul sait
 

Origine du nom d'Adam


Le nom générique adam (« humanité ») se retrouve dans plusieurs langues sémitiques. Ainsi, des tablettes d'Ougarit révèlent qu'en langue ougaritique, l'humanité se dit « adm » qui donne en hébreu « Adam », le premier homme. Dans Gn 2:7,

 « Elohim forma ha-adam, poussière de ha-adama » : ha-adam, c'est « l'homme », littéralement « le terreux, le glaiseux » ; ha-adama c'est « la terre », « la glaise ». Le jeu de mots étymologique du rédacteur biblique est analogue au latin homo qui s'origine dans humus. Cette étymologie populaire qui fait venir Adam d’adama ne tient pas compte du mode de formation des mots de la langue hébraïque : du plus court au plus long, parallèlement à l'élaboration des notions. C'est donc Adam qui donne Adama et pas le contraire. Dans le texte, la terre n'est nommée adama qu'après la formulation par Dieu du projet de faire Adam. Auparavant, elle s'appelle eretz. Plusieurs récit mythologiques se sont inspirés du récit d'Adam dans la Genèse comme celui de la déesse Nintu qui, dans l’épopée mésopotamienne d'Atrahasis, utilise l'argile pour la fabrication de l'humanité ou aussi dans la mythologie égyptienne, avec le dieu-potier Khnoum qui, tel un potier, façonne sur son tour les hommes avec de la glaise. Toujours est-il que le nom ha adam (l’humain) est pris en son sens collectif dans la première partie du récit adamique. Il ne devient un nom propre individuel désignant le personnage d'Adam qu'en Gn 4:25

Adam  אָדָ֥ם connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l'appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m'a donné un autre fils à la place d'Abel, que Caïn a tué. Seth eut aussi un fils, et il l'appela du nom d'Enosch. C'est alors que l'on commença à invoquer le nom de l'Eternel.

Adam pourrait aussi dériver d'une autre racine sémitique, adom, « rouge » comme le sang, et faire référence à l'épopée babylonienne d'Enuma Elish dans laquelle Ea tue Kingu et avec son sang crée l'humanité.
Enfin, le nom propre Adam est antérieur à son utilisation générique dans les langues sémitiques. Il est notamment attesté chez un souverain d'Assyrie, Adamu. L'auteur biblique a ainsi pu rédiger un texte polémique anti-assyrien, désignant Adam par un nom qui rappelle que le premier homme embrassait une religion polythéiste originaire de Mésopotamie.
Dans la tradition juive, le midrash propose plusieurs commentaires sur le nom Adam :

Midrash (מדרש ; pluriel midrashim) est un terme hébreu désignant une méthode d'exégèse herméneutique, " art d'interpréter, hermeneuein signifie d'abord « parler », « s'exprimer »comparative et homilétique,"Une homélie est un commentaire de circonstance prononcé par le prêtre ou le diacre lors d’une messe catholique ou au cours de la Divine Liturgie Orthodoxe." parmi les quatre méthodes réunies sous le nom de Pardès. "littéralement jardin, verger, parc, qui s'apparente au mot paradis, désigne, dans la tradition de la Kabbale, un lieu où l'étudiant de la Torah peut atteindre un état de béatitude."

  1. ADAM, c'est ED (l'Ed, siège de la terre) et DAM (le sang, siège de l'âme) ;
  2. ADAMA, c'est ADAM MA, l'homme-quoi, l'homme qui pose des questions ;
  3. ADAM, c'est ADAMA (la terre) et EDAME (je ressemblerai, Isaïe 14:14). C'est celui qui peut s'élever si haut qu'il devient à la ressemblance de Dieu, et descendre si bas qu'il est plus bas que le végétal, voire le minéral;
  4. Il existe un notarikon d'ADAM, Abraham, David, Messie (Avraham David Mashia'h).

Du mot Ed est dérivé ADeret (la cuirasse), ADon (le dominateur), ADir (le fort). En clair, Ed est indice de l'énergie vitale. D'Ed vient Adam, bien sûr, mais aussi Adom (rouge), le rouge étant la couleur la plus vive.
ISLAM

lien site livre ATLAS du CORAN en arabe

https://archive.org/stream/AtlasElQuran/aquran#page/n9/mode/1up

Il est rapporté dans  الدر المنثور في التفسير بالماثورAl-Durr Al-Manthur Fi Tafsir Bil-Ma'thur  " Et Nous Dîmes : Descendez" d'après  Abd Allâh ibn Abbas  عبد الله ابن عباس:  nommé souvent Ibn Abbâ: s Adam, Eve, Satan, et le serpent et, ils descendirent sur une terre appelée "Dijna" د جنا située entre La Mecque مكة et Tâ'if, الطائف et il est dit :

Adam est descendu à Es-Safâ  الصفا et que Eve est descendu à al Marwa المروة et il est rapporté , d'après Ibn 'Abbâs  ابن عباس: qu'il est descendu en Indeالهند.

Ibn Sa'd  ابن سعد et Ibn 'Asâkir  ابن عساكرont admis d'après Ibn'Abbâs ابن عباس : Adam est descendu en inde et Eve à Jedda جدّة , et il est venu à sa demande jusqu'au lieu dit "jam'an "جمعان c'est à dite Muzdalifaمزدلفة , le lieu saint appelé "Jam'an"  جمعانen raison de son caractère de lieu de rencontre .Eve est alors venue a sa rencontre .

At- Tabarâni الطبراني ,Abû Na'îm أبو نعيم et Ibn 'Asâkir ابن عساكر, rapportent d'après Abû Hureïra  أبو هريرة qui a dit : l'Envoyé de Dieu  ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم   : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : "Adam paix sur lui  عليه الصلاة والسلامest

descendu en Inde." Et Ibn 'Asâkir  ابن عساكر, a rapporté que "Lorsque Adam était contraint de descendre sur terre, il est descendu en Inde" .

Il est noté également chez At-Tabarâni,الطبراني d'après 'Abdaullah Ibn 'Umar :عبد الله بن عمر " Quand Dieu الله a fait descendre Adam, il le fit en terre d'Inde, de là il a regagné La Mecque  مكةavant de partir au pays de Shâm الشام où il y décède."

Adam est descendu sur terre, en Inde, Île de Ceylan  سيلان(voir carte) sur une montagne appelée Bawd بَوز. Ibn Battûta  ابن بطوطةdit dans son récit : "Je n'ai d'autre nobjectif depuis mon arrivée sur cette île, que la visite du noble pied, celui d'Adam paix sur lui. Ici, les habitants de Ceylan l'appellent "Papa" بابا et ils appellent Eve  Maman ماما....".

Le Cheikh Abû 'Abdullah ibn Khafîf  الشيخ أبو عبد الله محمد بن خفيف(que Dieu est pitié de lui  رضي الله rradi alllah) était le premier a avoir ouvert la route à la visite du pied d'Adam.

note à ce sujet

Le pic d'Adam  Al-Rohun  جبل الرحون est un des sommets les plus importants de l'île du Sri Lanka.  dit jusqu'en 1972 Ceylan .Conique et haut de 2 243 m, il est considérée comme un lieu saint par les hindous shivaïtes, les bouddhistes et les musulmans.

Il est situé au sud-ouest de l'île, dans le district de Ratnapura, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Ratnapura. La petite ville de Nuwara Eliya, dans le district voisin, sert souvent de base à son ascension.

Au sommet de la montagne, on trouve, creusée dans la roche, une cavité de presque deux mètres, censée être une empreinte de pas. Il s'agirait de l'empreinte que fit le pied d'Adam, lorsqu'il est sorti du Jardin d'Éden عَدْن, جَنَّة عَدْن, عدن, jardin des délices, dont l'île de Ceylan est très proche, et tomba sur Terre, ce qui explique le nom donné à la montagne.

Ibn Battûta   ابن بطوطة est le premier auteur à relater son ascension, au XIVe siècle, il confirme la présence de chaînes de fer installées comme main courante et qui avaient été décrites par Marco Polo.

Pic d adam

                        vue du Pic d'Adam

Quand à son tombeau عليه الصلاة والسلام, il est dit :

Il est enterré dans la montagne  d'Abû Qubays جبل أبو قبيسprès de la Mecque, مكة makka  et il est dit aussi à la  montagne appelée Bûd, جبل بؤذ là où il fit descendre et il est dit enfin :

"Nûh   نوح (Noé) l'avait réenterré après le déluge à al(Quds القدس (Jérusalem)

Il est rapporté par Muhammad at Tabarrî,  محمد بن جریر طبری   histoire des prophètes et des rois (: تاريخ الرسل والملوك Tarikh al-Rusul wa al-Muluk) Ibn al-Athir ابن الأثير الجزري Al-Kamil fi al-Tarikh  الكامل في التاريخ(La Perfection des histoires)et al Ya' qûbi اليعقوبي Histoire du Monde, Ta'rikh ibn Wadih  تاريخ ابن واضح(Chronique d'Ibn Wadih)

"Après que Dieu الله lui a pardonné, l'Ange Jibrîl  جبرائيل (Gabriel) l'avait emmené au mont 'Arafa  جبل عرفات Jabal 'Arafat, il lui a appris les rites du pèlerinage et il est mort et entérré au pied de la montagne appelé Abî Qubays.  جبل أبو قبيس"

                  Wallâhu A'lam والله أعلمُ  (Dieu sait mieux)

cartes

Adam situation carte inde ceylan mecque

Adam carte arabe

 

Rappelons dans la culture islamique le terme par lequel on désigne la science est « `ilm علم », mais ce terme est très englobant, vaste et vague, qui signifie tout autant « connaissance » sur un plan plus général que « science ». La science dans la culture musulmane comprend aussi le savoir religieux, c’est-à-dire les disciplines comme « `Ulum al-Qur’an  `العلوم آل القرآن» (les sciences du Coran), « `ilm al-balagha » العلم البلاغة (la science de la rhétorique), etc. Enfin, le terme « `Ilm » désigne aujourd’hui la science « moderne », dont la méthodologie (naturaliste, empirique, falsifiable, etc.) est très différente de celle de la science médiévale.

L'espèce Homo sapiens (l'homme moderne) est dérivée d'Homo erectus il y a environ 200 000 ans, quelque part en Afrique. Le peuplement de la Terre aurait commencé il y a 50 à 100 000 ans à partir de là. S'il est possible de retrouver un ancêtre commun à toute l'humanité pour un segment d'ADN donné, le jeu des recombinaisons fait que cet ancêtre est différent pour chaque gène. Une exception notable existe pour le génome mitochondrial et pour le chromosome Y, qui ne recombinent pas. Cette particularité a permis d'identifier une « Ève mitochondriale », aurait vécu en Afrique il y a environ 150 000 ans, et un Adam chromosome Y, vivait aussi en Afrique, et daterait de 142 000 ans environ. Malgré leur dénomination biblique, l'Ève mitochondriale et l'Adam Y ne sont pas contemporains, et partagent ce statut d'ancêtre de l'humanité avec de nombreux autres individus. Remonter toujours plus loin dans l'arbre phylogénétique ramène invariablement à LUCA.

Explication

L'anthropologie   est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques, physiologiques, évolutifs, etc.) et culturels (socio-religieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles. Le terme anthropologie vient de deux mots grecs, anthrôpos, qui signifie « homme » (au sens générique), et logos, qui signifie parole, discours.

Cette discipline vise particulièrement les faits spécifiques à l'humain par rapport aux autres animaux (faits anthropologiques comme homo ou anthrôpos) : langages articulés et figuratifs, rites funéraires, politiques ou magiques, arts, religions, coutumes, parenté, habitats, techniques corporelles, instrumentales, de mémorisation, de numération, de représentations spatiales et temporelles, etc. Elle s’appuie notamment sur l’étude comparative des différentes sociétés et ethnies décrites par l'ethnologie, et envisage l'unicité de l'esprit humain à travers la diversité culturelle.

La paléoanthropologie ou paléontologie humaine est la branche de l'anthropologie physique ou de la paléontologie qui étudie l'évolution humaine.

L'évolution humaine désigne les différentes étapes qui ont permis d'aboutir à l'homme moderne, à partir de ses ancêtres primates. Elle ne se limite pas à l'étude du genre Homo mais inclut plus généralement tous les membres de la sous-tribu des hominines y compris donc des taxons qui ne sont pas, à proprement parler, nos ancêtres. Les hominines comprennent les hominidés du Messinien (7 Ma - 5 Ma), les Australopithèques (4,4 Ma - 1 Ma), les Paranthropes (2,7 Ma - 1 Ma) et les représentants du genre Homo (apparition entre 2,5 et 2 Ma).

La paléoanthropologie s'appuie essentiellement sur l'étude des fossiles, mais recourt également à d'autres approches comme la primatologie.

Cette science ne dispose que d'un matériel fossile fragmentaire et peu abondant. De plus, les travaux des chercheurs conduisent à émettre de nombreuses et diverses hypothèses qui ne font pas toujours l'unanimité au sein de la communauté des paléoanthropologues et sont souvent remises en question lors des découvertes ultérieures. Touchant à un domaine (l'origine de l'homme) sensible, elle a connu une histoire agitée qui est loin d'être terminée

DECOUVERTE RECENTE 2017

Des restes d'Homo sapiens qui ressemblent à l'homme d'aujourd'hui ont été mis au jour sur le site de Jbel Irhoud جبل إيغود "Le nid de restes humains", situé à 100 km à l'ouest de Marrakech  مراكش  et de Safi. آسفي « Asfi » Maroc et datés de 300.000 ans: "un coup de vieux de 100.000 ans" pour notre espèce qui semblait, déjà à cette époque, dispersée sur le continent. Les fossiles comprennent des parties de deux crânes adultes (Irhoud 1 et Irhoud 2), une mandibule de l'enfant (Irhoud 3) et l' humérus de l'enfant (Irhoud 4) la plus belle mandibule d'Homo sapiens d'Afrique" a été découvert lors de fouilles entreprises en 2004

"Cette découverte représente la racine même de notre espèce, l'Homo sapiens le plus vieux jamais trouvé en Afrique ou ailleurs", explique le Français Jean-Jacques Hublin, né le

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_fossiles_d'hominid%C3%A9s

Carte maroc archeologie

Jebel irhoud 1 homo sapiens Homo sapiens d'Afrique site de Jbel Irhoud جبل إيغود


Pour en savoir plus retour en arrière dans le temps chez nos ancêtres

Il faut faire très attention a la signification des  chiffres dans les Révélations Divine ils n’ont pas notre valeurs actuelles, d’où l’incompréhension de certains et surtout de ceux qui réfutent les religions .

En prenant compte de cela les chercheurs arrivent aux résultats des Révélations Divines, fussent ils pour certains, qu’ils ouvrent les yeux pour le comprendre !

Le Prophète Muhammad  ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a également dit à ses fidèles : « Ne maudissez jamais le temps, car Dieu الله est Celui qui l’a créé. » (Sahih Mouslimصحيح مسلم L’imam an-Nawawi لنووي a ainsi commenté ce hadith en disant que la phrase « Dieu  اللهest Celui qui l’a créé » signifie que c’est Dieu الله qui fait passer le temps et qui y fait survenir des événements et qu’Il est le Créateur الخالق al khaliq de tout ce qui arrive

   Exemple de phylogénie supposée de l'Homme (étude des relations de parenté entre êtres vivants)

 

Evolution homme

 

Evolution des humains

Australopitheque origine

 

Australopithèques

Australopitheque

C'est au pliocène, il y a peut-être quelque 10 millions d'années -comme en témoigne une molaire de 9 millions d'années trouvée au Kenya-, qu'émergèrent les australopithèques. Leurs fossiles sont principalement connus d'Afrique du Sud et de la vallée du rift en Afrique de l'Est (Tanzanie, Kenya) et du Nord-Est (Ethiopie). Ils étaient probablement plus dispersés comme en témoigne un fossile découvert au Tchad.

Le plus célèbre australopithèque et l'un des fossiles les mieux conservés est connu sous le nom de Lucy. D'une stature de 1,05-1,10 m seulement, Lucy avait un crâne d'allure simiesque (volume cervical réduit, du même ordre de grandeur que celui des pongidés, fortes mâchoires prognathes et arcades sourcilières proéminentes) mais dont le plancher n'est pas plat comme chez les pongidés: il montre une flexion, néanmoins moins prononcée que chez l'Homme actuel. Par rapport aux pongidés, le trou occipital est situé plus antérieurement, vers le centre du plancher crânien. Le crâne reposant sur la colonne vertébrale et n'étant pas porté par son extrémité antérieure, la musculature nucale est réduite comme en témoignent les plus faibles surfaces d'insertion musculaire (crêtes moins développées que chez les pongidés). L'examen du bassin prouve la station bipède des australopithèques.

Contrairement aux pongidés, qui se complaisent surtout dans les forêts, les australopithèques peuplaient des savanes.

Lucy (Australopithecus afarensis) -dont le squelette fossile date de 3 millions d'années- fait penser à un représentant tardif de la souche commune aux australopithèques et aux Hommes. En effet, il y a 4 à 5 millions d'années, cette espèce semble seule présente et se maintient jusqu'il y a 2,5 millions d'années. Mais à partir de 3 à 4 millions d'années apparaissent deux branches divergentes: une forme robuste qui devient de plus en plus spécialisée (Australopithecus robustus en Afrique du Sud et Australopithecus boisei encore plus robuste en Afrique de l'Est et du Nord-Est, deux espèces dont on connaît des fossiles vieux de plus de 2 millions à 1 million d'années) et une forme gracile qui demeure très plastique (Australopithecus africanus en Afrique du Sud et Australopithecus africanus -de 3 à 2 millions d'années- ainsi que Homo habilis, associé à des outils, -à partir d'un peu plus de 2 millions d'années- en Afrique de l'Est et du Nord-Est).

Il semble qu'Australopithecus africanus était une espèce plastique qui évolua rapidement vers une forme "habile", plus gracile encore et de capacité crânienne supérieure (600 à 800 ml) conduisant vers l'Homme. Cet Homo habilis, contemporain d'autres australopithèques, savait fabriquer des outils, et une industrie lithique -"pebble culture" ou industrie oldowayenne - est associée aux fossiles retrouvés: cet outillage est fait de galets aménagés, irrégulièrement taillés sur une face ("choppers") ou sur deux faces ("chopping tools").

 

 

Archanthropiens

Homoerectus

Période brève, mais décisive dans l'histoire de l'humanité, l'ère quaternaire débuta il y a 2 millions d'années. Quatre grandes vagues de froid se sont abattues sur l'hémisphère boréal, provoquant chaque fois une extension des glaciers alpins, une progression de la calotte glaciaire polaire et une diminution du niveau des mers. Entre les glaciations de GUNZ, MINDEL, RISS & WÜRM (cette dernière sévissant de 80.000 à 10.000 ans), des périodes interglaciaires virent un réchauffement du climat, une élévation du niveau des mers et le retrait des glaciers. La végétation apparaissait alternativement sous forme de toundra et de forêt.

L'hominisation ayant débuté en Afrique, berceau de l'humanité, avec Homo habilis, le stade suivant, Homo erectus gagne pour la première fois le Proche-Orient, l'Afrique du Nord, l'Europe (les anténéandertaliens), l'Asie (le sinanthrope en Chine) et l'Indonésie (le pithécanthrope à Java).De taille comparable à celle de l'Homme actuel, Homo erectus a une capacité crânienne comprise entre 800 et 1200 ml avec une moyenne de 1000 ml. Le crâne est dolichocéphale avec un front fuyant et une visière très développée. Le prognathisme est marqué.

S'échelonnant de 2 millions d'années à 300.000 ans, Homo erectus a conduit l'humanité d'un type simiesque trapu et de petite taille proche de celui qu'expriment les australopithèques (1,20 m) à un type humain (1,60 m) indissociable de l'Homme moderne. Il a développé une industrie acheuléenne comprenant des galets taillés sur les deux faces, aux arêtes plus régulières que celle des outils de la "pebble culture" d'Homo habilis. Il construit des huttes où il maintient sur une couche de galets plats un foyer. Le feu, volé à des incendies allumés soit par la foudre, soit par la combustion spontanée de filons affleurant de charbon ou de nappes d'hydrocarbures, lui permet de durcir l'os, le bois vert et le bois des cervidés, et de fabriquer ainsi des outils et des épieux pour la chasse. Comme en témoignent les nombreux os calcinés encombrant les foyers fossiles, le feu révolutionne aussi son régime alimentaire, lui permettant d'attendrir les aliments par cuisson. La taille des dents diminue progressivement, les mâchoires se raccourcissent et le prognathisme s'efface, les muscles masticateurs s'amenuisent.

 

 

Néandertaliens

Neandertalien

On appelle néandertaliens Homo neanderthalensis les Hommes fossiles découverts en Europe, au Proche-Orient et en Asie Mineure vieux de 100.000 à 35.000 ans.

En Afrique et en Asie, les Hommes fossiles de cette époque, aux fortes arcades sus-orbitaires, au crâne étiré vers l'arrière et aux puissantes mâchoires sont simplement des formes transitoires s'effaçant lors de la montée graduelle vers l'Homme moderne Homo sapiens.

Sur les bords de la Méditerranée, des types maghrébin, balkanique et palestinien présentent un mélange de caractères anciens néandertaloïdes et modernes: la visière est marquée mais le front est haut et la capacité crânienne très élevée et il y a une éminence mentonnière caractéristique de Homo sapiens -. On parle tantôt d'individus de transition, tantôt d'hybrides, résultant d'une cohabitation.

En Europe, les caractères néandertaliens sont plus accusés et semblent régressifs: peut-être est-ce le résultat d'une évolution particulière, sous les très rudes conditions de la dernière glaciation et dans un isolement géographique de la presqu'île européenne, quasiment coupée du réservoir humain du Proche-Orient et d'Asie par le rapprochement des glaciers alpins et nordiques en Europe centrale. La branche européenne apparaît comme un rameau latéral du tronc humain principal. Et elle disparaît brutalement au milieu de la glaciation de Würm, vers -35.000 ans. Sur des sites très bien fouillés de France par exemple, il y a un fossé de plus de 5.000 ans entre la disparition des néandertaliens et l'apparition de l'Homo sapiens de type Cro-Magnon!

En Europe, les fossiles de néandertaliens sont associés à une industrie lithique de type moustérien: elle est basée sur la retouche des éclats de silex -méthode LEVALLOIS- et non plus du travail du nucleus. L'Homme de Neandertal a le culte des morts et croit sans doute à un au-delà: on a retrouvé des sujets inhumés avec armes, outils et nourriture, l'ensemble étant posé sur un lit de fleurs dont on a retrouvé le pollen fossile.

 

Homme de Cro-Magnon

Cromagnon

 

Il y a 30.000 ans, l'Homme de Cro-Magnon Homo sapiens était quasiment identique à sa forme actuelle.

Comme son ancêtre ou cousin l'Homme de Neandertal, l'Homme de Cro-Magnon habite les abris sous roche et les cavernes. Il en occupe l'entrée et ne s'enfonce dans les couloirs souterrains que pour s'adonner à la pratique de l'art rupestre. Il occupe également les grands espaces découverts où il construit des cabanes ou des tentes. Son industrie évolue rapidement: aurignacien (silex taillés aux bords comportant des retouches fortes et écailleuses; pointes de flèches en os à base fendue), solutréen (pointes foliacées de grande taille à retouches presque parallèles aux faces; aiguilles à chas en os), puis magdalénien, stade ultime du paléolithique (nombreux outils de silex dont des microlithes; outillage considérable en os, dont des harpons barbelés).

Reste le problème de la définition de l'Homme: en supposant que nous ayons l'ensemble des preuves permettant de déterminer dans quel ordre sont apparus les caractères distinguant la lignée humaine des pongidés, à partir de quand, de quel fait, de quelle nouvelle structure appellerons-nous un fossile de la lignée des hominidés un Homme ?

Wallâhu A'lam والله أعلمُ  (Dieu sait mieux).

HOMO SAPIENS
Homo sapiens (« homme savant »), communément appelé homme moderne, « Homme », « Homme anatomiquement moderne », « humain » ou encore « être humain », est une espèce de Primates appartenant à la famille des Hominidés ( attention de ne pas confondre avec les singes). Il est le seul représentant actuel du genre Homo, les autres espèces, une quinzaine en l’état actuel des connaissances de la paléoanthropologie, étant éteintes.
Parmi les Hominidés actuels, il se distingue d’un point de vue physiologique par sa bipédie quasi-exclusive, son cerveau plus volumineux et son système pileux moins développé.
Du point de vue de l'éthologie,"étude du comportement des diverses espèces" et par rapport au reste du règne animal, Homo sapiens se distingue par la complexité de ses relations sociales, l'utilisation d'un langage articulé élaboré transmis par l'apprentissage, la fabrication d'outils, le port de vêtements, la maîtrise du feu, la domestication de nombreuses espèces végétales et animales, ainsi que l'aptitude de son système cognitif à l'abstraction, l'introspection et la spiritualité. Il n'est cependant pas le seul du genre Homo à maitriser toutes ces techniques.
Plus généralement, il se distingue de toute autre espèce animale par l'abondance et la sophistication de ses réalisations techniques et artistiques, l'importance de l'apprentissage et de l'apport culturel dans le développement de l'individu, mais aussi par l'ampleur des transformations qu'il opère sur les écosystèmes.

Parmi les plus vieux ossements d’Homo sapiens connus pourraient figurer : deux crânes datés de -195 000 ans, et appelés Omo 1 et Omo 2. Viennent ensuite ceux de l'homme d'Herto, encore appelé Homo sapiens idaltu, datés d'environ -154 000 ans, puis les ossements de Qafzeh et Skhul en Israël/Palestine, datés respectivement de -97 000 et -80 000 ans. Parmi les fossiles célèbres, on compte ceux de l'homme de Cro-Magnon, datés de -35 000 ans et découverts en France. 8 dents retrouvées dans la grotte de Quessem, à proximité de Tel-Aviv, dont les plus vieilles seraient datées d'environ -400 000, auraient éventuellement des affinités avec Homo sapiens, hypothèse étudiée par M. Gopher et son équipe, mais elles ne peuvent être attribuées à notre espèce.
Un autre représentant du genre Homo, Homo neanderthalensis, a fait son apparition en Europe il y a 250 000 ans et a été contemporain d’Homo sapiens jusqu'à sa disparition, il y a environ 28 000 ans. On ignore presque tout de la nature de leurs relations. Selon une étude publiée en 2010, des croisements ont eu lieu, car environ 2 % de l'ADN des populations européennes et asiatiques proviendrait de Homo neanderthalensis..

Caractères liés à la station debout

  • Les membres antérieurs, ne servant pas à la locomotion, sont proportionnellement plus courts chez l'Homme que chez les pongidés; le gros orteil de l'Homme n'est pas opposable.
  • La tête de l'Homme étant à l'aplomb de la colonne vertébrale verticale, le trou occipital est au centre de la base du crâne humain, alors qu'il est très postérieur chez les pongidés quadrupèdes.
  • Le plan nucal est horizontal chez l'Homme, mais vertical chez les pongidés. De ce fait, la proximité des points d'insertion des muscles masticateurs et des muscles de la nuque induit le développement d'une crête qui permet d'augmenter leur surface d'insertion. De façon générale, les crêtes d'insertion musculaire sont plus développées chez les pongidés (la ligne temporale est parfois présente sous forme d'une crête médiane, comme chez le gorille mâle, servant d'insertion des muscles masticateurs).
  • Une adaptation bien visible au bipédisme humain consiste en la forme évasée du bassin, permettant de soutenir la masse viscérale importante se situant à l'aplomb de cette ceinture. Les surfaces iliaques sont beaucoup plus verticales chez les pongidés.

Hominisation

Anatomie

Homme et singe

Squelettes d'humain et de gorille

La masse des adultes est généralement comprise entre 50 et 250 kg. La taille est grande, la musculature robuste avec des membres supérieurs puissants, ce dernier point trouvant son origine évolutive dans le déplacement par brachiation et la suspension arboricole. Toutefois, le gorille et l'humain n'utilisent plus ce mode de déplacement.
La marche est bipède mais, à l'exception des espèces du genre Homo, les grands singes africains pratiquent davantage la quadrupédie, dite « marche sur les phalanges » (soit la locomotion sur les articulations : le knuckle-walking en anglais). Contrairement aux plantigrades qui appliquent la paume au sol, cette quadrupédie originale applique le côté externe des mains sur le sol (au niveau des phalanges). Ce n'est pas un caractère ancestral, mais un caractère dérivé, plus récent que la bipédie.
La face des hominidés est prognathe (Anthropologie ,Qualifie une personne dont les mâchoires sont proéminentes ou dont la mâchoire inférieure fait saillie par rapport à la mâchoire supérieure). et le cerveau particulièrement développé, comparé aux autres primates.
 

  • À l’exception de l’homme moderne, les hominidés sont prognathes.


Par sa capacité à maîtriser des techniques lui permettant d'affronter des conditions climatiques difficiles, Homo sapiens prospère sur toutes les latitudes et sur tous les continents, à l'exception notable de l'Antarctique.
Il a tendance à se regrouper à l'intérieur de villes et de grandes cités de plusieurs millions d'habitants, situées le plus souvent en bordure d'un cours d'eau. Ailleurs, il occupe l'espace indirectement, notamment de par son activité agricole, qui façonne le paysage et influe énormément sur les écosystèmes.
L'homme peut chasser n'importe quelle espèce animale, et est même capable de chasser des animaux normalement considérés comme des superprédateurs. Pour cette raison, l'homme est parfois considéré comme le superprédateur ultime. Il n'est cependant pas haut dans la chaîne alimentaire en raison de son régime omnivore qui est en majorité végétarien.
L'effectif humain est estimé à 7,3 milliards d'individus en 2015. Les prospectives démographiques pour les siècles à venir sont hautement incertaines. On ignore à quel niveau la population humaine pourrait se stabiliser, ni même si elle se stabilisera, compte tenu des incertitudes concernant l'évolution du comportement reproductif de l'espèce. En effet, il est difficile de prévoir si le taux de fécondité au niveau mondial va continuer de baisser, ou si au contraire il se stabilisera au-dessus du seuil de remplacement (2,1 enfants par femme).

 

Homo erectus est un représentant fossile du genre Homo qui a vécu en Asie centrale et orientale au Paléolithique inférieur, entre plus de 1,5 million d'années et moins de 100 000 ans avant le présent. Les plus anciennes traces de foyers impliquant la maîtrise du feu datent d'environ 400 000 ans et lui sont généralement attribuées.. Avant les années 1980, le taxon incluait également des fossiles africains aujourd’hui attribués par beaucoup de chercheurs (mais pas par tous) à Homo ergaster .
Homo erectus signifie littéralement « homme dressé, droit » en latin : ce nom binominal d'espèce est un héritage historique lié à la description du fossile de Pithecanthropus erectus par Eugène Dubois en 1894. Il s'agissait alors du plus ancien ancêtre bipède connu d'Homo sapiens, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui.
Homo erectus est cueilleur de fruits et de racines, mais aussi charognard et chasseur de petits animaux et de plus gros, comme les éléphants. Les plus anciens foyers découverts en Europe à Menez Dregan et Vértesszőlős datent de 400 000 ans et indiquent qu'Homo erectus (ou son contemporain européen Homo heidelbergensis) est le premier à avoir domestiqué le feu. Grâce à ce dernier, il a pu fabriquer des outils plus performants, cuire ses aliments et dans une certaine mesure se réchauffer et tenir à distance les prédateurs, même si ces deux derniers points relèvent sans doute en partie du domaine du cliché.
Il a amélioré les techniques de taille, étendu la gamme des outils : il a réalisé les premiers bifaces et hachereaux, dont on a trouvé de nombreux spécimens en Afrique et en Eurasie. Les outils façonnés par Homo erectus révèlent l'existence de comportements nouveaux dans la lignée humaine : l'élaboration d'outils symétriques et une forte adaptation des outils aux conditions locales et aux besoins humains.
Homo erectus comporte un certain nombre de variantes régionales qui ont été considérées comme des sous-espèces à l'origine, dont le pithécanthrope et le sinanthrope, ce n'est plus le cas aujourd'hui.
pithécantrope:
L’homme de Java, aussi appelé pithécanthrope, est un représentant de l'espèce Homo erectus, variété Homo erectus erectus, décrite à partir des fossiles découverts en 1891 à Trinil au bord du fleuve Solo (12 km à l'ouest de Ngawi, en Java oriental), par le médecin et anatomiste néerlandais Eugène Dubois, qui l'a baptisé Pithecanthropus erectus.

L'homme de Pékin est un représentant de l'espèce Homo erectus. Autrefois appelé Sinanthropus pekinensis ou Sinanthrope, il est aujourd'hui rattaché à la sous-espèce Homo erectus pekinensis
On a longtemps considéré le Sinanthrope comme le plus ancien représentant du genre Homo en Chine jusqu'à la découverte de l'homme de Lantian, vieux de 600 000 ans, en 1963

Confortés par la publication controversée en 2013 des analyses du 5e crâne de Dmanisi (D4500) en Géorgie, certains chercheurs croient que des espèces d’hominines auparavant identifiées comme des espèces distinctes, dont Homo ergaster, Homo heidelbergensis, Homo rudolfensis et peut-être Homo habilis, pourraient toutes être rattachées à Homo erectus

Différence entre l humain et le singe

La génétique
Suivant les études, l’homo sapiens partage plus de 95% de ses gènes avec le chimpanzé.
C’est peu et beaucoup à la fois. Beaucoup car c’est de fait l’animal le plus proche de nous… et c’est peu car en mettant un chimpanzé et un homme côte à côte, on se rend compte des nombreuses différences physiques qui nous séparent.

En décembre 2003, dans la revue Science, des scientifiques américains publient des résultats étonnants en comparant notre patrimoine génétique avec celui des singes.
Ils ont séquencé et analysé plus de 7000 gènes chez le primate.
Ils ont ainsi montré que les gènes impliqués dans l'ouïe et l'odorat ont connu une évolution plus rapide chez l'homme. L'apprentissage du langage résulterait donc d'une mise au point de l'acuité auditive chez l'homme.
Ils n'ont pas le même nombre de chromosomes.

Un chromosome est constitué d'un échafaudage de protéines autour desquelles est enroulé un très long et fin filament qui contient une série de gènes. La substance chimique dont les gènes sont composés s'appelle acide désoxyribonucléique (ADN). Ou plus simplement, un chromosome contient un filament génétique entortillé, fait d'ADN. Une cellule du corps humain contient 46 filaments génétiques (ou chromosomes).

Chromosom 03


 L'homme a 46 chromosomes et le chimpanzé 48. Aujourd'hui on sait qu'au cours de l'évolution la fusion de deux petite paires chromosomiques du chimpanzé a généré la paire chromosomique numéro 2 de l'être humain.
Il y a des différences entre le patrimoine héréditaire de l'homme et celui du chimpanzé dans 1,4% de toutes les composantes du code génétique (paires de bases). Si l'on fait le calcul pour l'ensemble de la masse héréditaire cela représente une grande quantité: sur les 3,3 milliards d'éléments composant le patrimoine héréditaire humain, plus de 46 millions présentent des différences! De plus, la moindre divergence peut avoir des effets considérables. Un seul élément modifié peut induire la formation de protéines entièrement nouvelles! Les différences entre l'homme et le singe sont importantes, malgré leurs nombreux points communs.


En 2006, sur 22000 gènes étudiés, une équipe rapporte que 1418 chez l’homme n’ont pas leurs équivalents chez le chimpanzé, en d’autres termes que 6,4% des gènes humains sont spécifiques à l’homme. Si l’on regarde maintenant le pourcentage de différence au niveau des séquences protéiques, 70-80% des protéines étudiées divergent entre l’homme et le chimpanzé, mais de seulement 1 ou 2 acides aminés dans la majorité des cas. L’ADN « codant » (exprimé en protéines) ne représenterait que 1,5% de notre séquence d’ADN, l’importance fonctionnelle des 98,5 % restant a été largement sous estimée car moins bien connu, appelé à tort ADN poubelle, il contiendrait notamment des séquences régulatrices et des ARN régulateurs non traduit en protéines. Ainsi, les pourcentages exprimant nos différences exprimés en nombre de nucléotides, en gènes ou en protéines, ont tous leur intérêt mais ne sont pas additionnables, rendant parfois les choses confuses si l’on ne précise pas de quelle unité de pourcentage il s‘agit. D’un point de vue fonctionnel, des différences d’expression entre les gènes de l’homme et leur équivalent chez le chimpanzé ont été mises en évidence grâce à la technologie des puces à ADN. Parmi ces différences identifiées entre 2 génomes, toutes n’ont probablement pas joué un rôle dans nos différences avec le chimpanzé. Un certain nombre de gènes susceptibles d’avoir influencé l’évolution de la lignée humaine ont été identifiés.


Le chromosome Y (gonosomes, allosomes ou chromosomes sexuels les chromosomes qui déterminent le sexe. Chez les humains, il s'agit des chromosomes X et Y

Chromosome y svg

Est l'un des deux gonosomes d'un mammifère, l'autre étant le chromosome X. Chez l'être humain, les chromosomes sexuels sont l'une des 23 paires de chromosomes.
Le chromosome Y s'étend sur environ 50 millions de paires de bases azotées et représente de 1,5 % à 2 % de l'ADN total des cellules. Il peut être utilisé pour tracer la lignée parentale. Contrairement à ce que laisse imaginer son nom, il a la même forme que les autres chromosomes (forme de X ou de H selon les interprétations). Il a été nommé Y simplement pour suivre dans l'alphabet. C'est un hasard si sa forme peut faire penser à un Y.
Il fait partie du système XY de détermination sexuelle, un des deux systèmes de déterminisme sexuel lié à des chromosomes sexuels (l'autre étant le système WZ de détermination sexuelle, utilisé notamment par les oiseaux). Il contient des gènes qui provoquent le développement des testicules, déterminant le phénotype masculin.

Tete squelette musculature

 

Le squelette et la musculature

La plus grosse différence au niveau du squelette se caractérise par notre adaptation quasi exclusive à la bipédie : bassin large et court, trou occipital centré, angle entre l'axe du fémur et le bassin.
En ce qui concerne le crâne : l'homme possède une plus forte capacité crânienne, une face droite, une boîte crânienne ronde.

A noter, une particularité musculaire de l'Homme : c'est le seul primate a posséder des fesses développées.

Le langage
L'homme est le seul à posséder un langage très élaboré qu'il peut retranscrire... Cela ne veut pas dire que certains animaux n'ont pas trouvé d'autres moyens de communication. D'autres mammifères comme le dauphin ou la baleine communiquent mais sans que nous ayons réussi à déchiffrer leur langage.

Latéralité - Droitier ou gaucher ?
Nous sommes là face à une vraie différence entre l'homme et les autres animaux. L'homme est seul primate à avoir une prédominance droitière à 90%. Les chimpanzés ou les gorilles sont ambidextres : ils utilisent aussi bien la main gauche que la main droite.

 

                                                                     Homo erectus          L homme de pekin

                

                                                                                    hommo erectus                            l'homme de Pekin

 


                                             ISLAM الإسلام

Le  Saint Coran القرآن الكريم  alquran alkarim  Parole du Tout Puissant  كلمة من الله العليالعزيز kalimat mmin alllah aleali al aziz, relate l'histoire d'Adam dans la sourate Al-Baqara (« La Vache », II) . Créé par Dieu l'Unique, qui lui donne l'image la plus harmonieuse parmi ses créatures, à partir de terre glaise (salsaal), Adam reçoit la connaissance des noms de toutes choses (« سورة البقرة La Vache », II, 28-31).
Le verset « سورة البقرة La Vache », II, 30 cite Dieu annonçant aux anges qu'il allait déléguer sur Terre à sa nouvelle créature [la faculté de juger les différends qui allaient opposer les humains entre eux]. Ils lui demandèrent pour quelle raison allait-il déléguer cette faculté aussi grave à des créatures capables de commettre des meurtres. Dieu répondit alors qu'il savait ce qu'ils ignoraient. Cette question, posée par les anges et faisant référence à la nature destructrice de l'Homme a longtemps intrigué les exégètes musulmans. Et à juste titre puisque l'Homme, à peine créé et présenté aux anges, qu'ils le savaient capable du pire sur Terre. Cinq interprétations étaient données sur le sujet par les grands savants musulmans. Celle concernant les djinns (qui auraient soi-disant habité la terre avant Adam et commis des meurtres au point d'inspirer la crainte des anges concernant la décision de Dieu de peupler la Terre avec sa nouvelle créature ayant une faculté aussi délicate) est considérée par la majorité des savants (dont Ibn Kathir dans son ouvrage Histoire des prophètes  آل سيرا آل نبوية، Al-Sira Al-Nabawiyya ) comme une légende fallacieuse ne reposant sur aucune source fiable.
La sourate ne nomme nulle part Ève mais en fait la référence dans le verset « La Vache », II, 35 quand Dieu الله ordonne à Adam et à 'son épouse' d'habiter le paradis. Le Coran confirme donc indirectement qu'Eve fut créée avant que le couple ne pénètre au paradis, contrairement à certains récits religieux qui situent la création d'Eve au paradis. Le Coran ne mentionne jamais la manière avec laquelle Eve fut créée. En revanche les détails légendaires se multiplient chez les commentateurs du Coran. Ils sont le plus souvent inspirés de la Genèse, des sources rabbiniques et du récit chrétien syriaque la Caverne des trésors.

2.28. Comment pouvez-vous renier Dieu qui vous a donné la vie en vous tirant du néant, qui vous fera ensuite mourir, puis vous ressuscitera, pour vous ramener à Lui?

2.29. C'est Lui qui a créé pour vous tout ce qui existe sur la Terre et qui, ensuite, S'est occupé du firmament, pour en tirer avec harmonie sept Cieux, dans Sa science infinie.

2.30. Puis vint le jour où ton Seigneur dit aux anges : «Je vais installer un représentant khalîfa sur la Terre.» Et les anges de repartir : «Vas-Tu établir quelqu'un qui y fera régner le mal et y répandra le sang, alors que nous chantons Ta gloire et célébrons Tes louanges?» Le Seigneur leur répondit : «Ce que Je sais dépasse votre entendement.»

2.31. Et Il apprit à Adam tous les noms , puis les présenta aux anges en leur disant : «Faites-Moi connaître les noms de tous ces êtres, pour prouver que vous êtes plus méritants qu'Adam !»

2.32. Et les anges de dire : «Gloire à Toi ! Nous ne savons rien d'autre que ce que Tu nous as enseigné , Tu es, en vérité, l'Omniscient, le Sage.

2.33. Dieu dit alors : «Ô Adam ! Fais-leur connaître les noms de ces choses !» Et lorsque Adam en eut instruit les anges, Dieu ajouta : «Ne vous avais-Je pas avertis que Je connais le secret des Cieux et de la Terre, ainsi que les pensées que vous divulguez et celles que vous gardez dans votre for intérieur?»

2.34. Et lorsque Nous dîmes aux anges : «Prosternez-vous devant Adam !», ils s'exécutèrent tous à l'exception de Satan qui refusa avec orgueil, et fut ainsi du nombre des infidèles.

2.35. Nous dîmes alors : «Ô Adam ! Installe-toi avec ton épouse dans le Paradis. Mangez de ses fruits à satiété et où il vous plaira , mais ne vous approchez sous aucun prétexte de l'arbre que voici, sinon vous vous mettriez du côté des injustes !»

2.36. Or, Satan les fit trébucher et leur fit perdre les délices dont ils jouissaient. Nous leur dîmes alors : «Quittez ces lieux et installez-vous sur la Terre où vous serez ennemis les uns les autres. Ce sera pour vous un lieu de séjour provisoire et de jouissance éphémère !»

2.37. Cependant, Dieu révéla à Adam une prière qu'il se mit à répéter pour exprimer son repentir. Et c'est ainsi que son péché fut pardonné, car Dieu est Plein de clémence et de mansuétude.

2.28.كَيْفَ تَكْفُرُونَ بِاللَّهِ وَكُنتُمْ أَمْوَاتاً فَأَحْيَاكُمْ ثُمَّ يُمِيتُكُمْ ثُمَّ يُحْيِيكُمْ ثُمَّ إِلَيْهِ تُرْجَعُونَ

2.29.هُوَ الَّذِي خَلَقَ لَكُم مَّا فِي الأَرْضِ جَمِيعاً ثُمَّ اسْتَوَى إِلَى السَّمَاء فَسَوَّاهُنَّ سَبْعَ سَمَاوَاتٍ وَهُوَ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ

2.30.وَإِذْ قَالَ رَبُّكَ لِلْمَلاَئِكَةِ إِنِّي جَاعِلٌ فِي الأَرْضِ خَلِيفَةً قَالُواْ أَتَجْعَلُ فِيهَا مَن يُفْسِدُ فِيهَا وَيَسْفِكُ الدِّمَاء وَنَحْنُ نُسَبِّحُ بِحَمْدِكَ وَنُقَدِّسُ لَكَ قَالَ إِنِّي أَعْلَمُ مَا لاَ تَعْلَمُونَ

2.31.وَعَلَّمَ آدَمَ الأَسْمَاء كُلَّهَا ثُمَّ عَرَضَهُمْ عَلَى الْمَلاَئِكَةِ فَقَالَ أَنبِئُونِي بِأَسْمَاء هَـؤُلاء إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ

2.32.قَالُواْ سُبْحَانَكَ لاَ عِلْمَ لَنَا إِلاَّ مَا عَلَّمْتَنَا إِنَّكَ أَنتَ الْعَلِيمُ الْحَكِيمُ

 

2.33.قَالَ يَا آدَمُ أَنبِئْهُم بِأَسْمَآئِهِمْ فَلَمَّا أَنبَأَهُمْ بِأَسْمَآئِهِمْ قَالَ أَلَمْ أَقُل لَّكُمْ إِنِّي أَعْلَمُ غَيْبَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ وَأَعْلَمُ مَا تُبْدُونَ وَمَا كُنتُمْ تَكْتُمُونَ

2.34.وَإِذْ قُلْنَا لِلْمَلاَئِكَةِ اسْجُدُواْ لآدَمَ فَسَجَدُواْ إِلاَّ إِبْلِيسَ أَبَى وَاسْتَكْبَرَ وَكَانَ مِنَ الْكَافِرِينَ

2.35.وَقُلْنَا يَا آدَمُ اسْكُنْ أَنتَ وَزَوْجُكَ الْجَنَّةَ وَكُلاَ مِنْهَا رَغَداً حَيْثُ شِئْتُمَا وَلاَ تَقْرَبَا هَـذِهِ الشَّجَرَةَ فَتَكُونَا مِنَ الْظَّالِمِينَ

2.36.فَأَزَلَّهُمَا الشَّيْطَانُ عَنْهَا فَأَخْرَجَهُمَا مِمَّا كَانَا فِيهِ وَقُلْنَا اهْبِطُواْ بَعْضُكُمْ لِبَعْضٍ عَدُوٌّ وَلَكُمْ فِي الأَرْضِ مُسْتَقَرٌّ وَمَتَاعٌ إِلَى حِينٍ

2.37.فَتَلَقَّى آدَمُ مِن رَّبِّهِ كَلِمَاتٍ فَتَابَ عَلَيْهِ إِنَّهُ هُوَ التَّوَّابُ الرَّحِيمُ

 

2.28. Kayfa takfuroona biAllahi wakuntum amwatan faahyakum thumma yumeetukum thumma yuhyeekum thumma ilayhi turjaAAoona

2.29. Huwa allathee khalaqa lakum ma fee al-ardi jameeAAan thumma istawa ila alssama-i fasawwahunna sabAAa samawatin wahuwa bikulli shay-in AAaleemun

2.30. Wa-ith qala rabbuka lilmala-ikati innee jaAAilun fee al-ardi khaleefatan qaloo atajAAalu feeha man yufsidu feeha wayasfiku alddimaa wanahnu nusabbihu bihamdika wanuqaddisu laka qala innee aAAlamu ma la taAAlamoona

2.31. WaAAallama adama al-asmaa kullaha thumma AAaradahum AAala almala-ikati faqala anbi-oonee bi-asma-i haola-i in kuntum sadiqeena

2.32. Qaloo subhanaka la AAilma lana illa ma AAallamtana innaka anta alAAaleemu alhakeemu

2.33. Qala ya adamu anbi/hum bi-asma-ihim falamma anbaahum bi-asma-ihim qala alam aqul lakum innee aAAlamu ghayba alssamawati waal-ardi waaAAlamu ma tubdoona wama kuntum taktumoona

2.34. Wa-ith qulna lilmala-ikati osjudoo li-adama fasajadoo illa ibleesa aba waistakbara wakana mina alkafireena

2.35. Waqulna ya adamu oskun anta wazawjuka aljannata wakula minha raghadan haythu shi/tuma wala taqraba hathihi alshshajarata fatakoona mina alththalimeena

2.36. Faazallahuma alshshaytanu AAanha faakhrajahuma mimma kana feehi waqulna ihbitoo baAAdukum libaAAdin AAaduwwun walakum fee al-ardi mustaqarrun wamataAAun ila heenin

2.37. Fatalaqqa adamu min rabbihi kalimatin fataba AAalayhi innahu huwa alttawwabu alrraheemu


Premier homme et prophète ainsi que père, ancêtre de l'humanité et dépositaire de la responsabilité de jugement et de délibération (selon la loi de Dieu) sur Terre pour résoudre les différends qui opposent les hommes (le vrai sens du mot « Khalifa » cité dans le Coran - c.f. sourate « La Vache », II, 30-34 -, est à utiliser avec précaution: il ne signifie pas héritier mais dépositaire d'une responsabilité de juge sur Terre, bien entendu selon la loi et la justice dictées par Dieu).


Hadîth rapporté par At-Tirmîdhiyy :

« ءادم فمن سواه من الأنبياء تحت لوائي يوم القيامة »

(‘Adamou faman siwâhou mina l-‘anbiyâ’i taHta liwâ’î yawma l-qiyâmah)
qui signifie : « ‘Adam et les autres prophètes seront sous ma bannière au jour dernier », At-Tirmîdhiyy l’ayant déclaré Haçan. Dans ce Hadîth le prophète `alayhi s-salatou wa sallam a indiqué que tout les prophètes étaient sous sa bannière c’est-à-dire qu’il est le meilleur de tout les prophètes, il est le maître de tout les prophètes.

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qur’ân :

 كَانَ النَّاسُ أُمَّةً وَاحِدَةً

(kâna n-nâsou ‘oummatan wâHidah)

Ce qui signifie : « Avant, les humains étaient tous sur une seule religion [l’Islam] » , [ Sôurate ‘Al-Baqarah, سورة البقرة ‘Ayah 213].

 

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

 

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

 لَقَدْ خَلَقْنَا الإِنسَانَ فِي أَحْسَنِ تَقْوِيمٍ

(laqad khalqna l’insâna fî ‘aHsani taqwîm)

Ce qui signifie : « Allâh a créé l’être humain avec une belle apparence », [sôurat At-Tîn, ‘Ayah 4].

 

‘Adam a enseigné l’Islam aux humains, il a aussi enseigné la fabrication de ce dont ils ont besoin tel que le tissage, la forge, et aussi l’agriculture, comment semer le blé et en faire du pain ; il a enseigné les langues telles que l’arabe, l’hébreu, le syriaque, le latin et il a enseigné comment construire.

 

Allâh ta`âlâ     الله ا لطاعة a Dieu l'obéissance ,a créé pour notre maître ‘Adam (`alayhi s-salâm)`` عليه السلام une épouse qui s’appelait Hawwâ’. Il l’a créée à partir d’une côte de ‘Adam, la plus courte de son côté gauche.
Ensuite ils ont eu des enfants, c’est-à-dire ‘Adam avec Hawwâ’.
Allâh ta`âlâ dit  الله ا لطاعة : », sôurate 7 Al-‘A`râf  الأعراف‘verset  189

 هُوَ الَّذِي خَلَقَكُم مِّن نَّفْسٍ وَاحِدَةٍ وَجَعَلَ مِنْهَا زَوْجَهَا


« C’est Lui Qui vous a créés à partir d’une seule personne,

 Houwa l-Ladhî khalaqakoum min nafsin wâHidah

 c’est-à-dire du prophète ‘Adam,wa ja`ala minhâ zawjahâ جَعَلَ مِنْهَا زَوْجَهَا et il en a creée son épouse

 

Ainsi c’est de la mécréance de dire que le singe est l’origine des humains.

D'après la Torah, il y avait 146 ans entre la mort de Nouh et Adam. Ibn Hibbân rapporta dans son livre Sahih qu'il y avait 10 siècles entre les deux, comme cela est rapporté d'Abi Omâmah : Un homme dit :

"O Messager d'Allah! Est-ce qu'Adam était un Prophète?" Il dit : "Oui, un Prophète à qui Allah a parlé." Il lui demanda alors: "Combien d'années étaient entre Adam et Nouh?" Le Prophète dit : "Dix siècles". [ Ce Hadith est raconté selon les critères de l'Imam Mouslim.]
 
L'imam Al-Boukhâri rapporta d'Ibn Abbâs  :raconte que le Prophète 
ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »dit :
"II y avait dix siècles entre Adam et Nouh, ils vécurent tous selon l'Islam."


Si le terme qarn veut dire 100 ans, comme cela est cité dans le Hadith, alors il doit y avoir au moins 1.000 années entre eux. Cependant, il pourrait y en avoir plus. Ibn Abbâs  a aussi spécifié ces 10 siècles, selon l'Islam. Il devrait y avoir d'autres générations plus tard qui ne vécurent pas selon les enseignements Islamiques, ce qui exigea l'envoi d'un Messager.

Mais si un qarn veut dire une génération de gens, comme cela est relaté quelque fois par le Coran, alors il pourrait y avoir des milliers d'années entre Adam et Nouh, parce que les générations de gens avant Nouh  عليه السلام (3alayhi Salam) vivaient de longues périodes de temps.


Le Saint Coran  Parole de L'Unique DIEU dit :

Sourate 17 Al-Isra  الإسراء verset 17

 .وَكَمْ أَهْلَكْنَا مِنَ الْقُرُونِ مِن بَعْدِ نُوحٍ وَكَفَى بِرَبِّكَ بِذُنُوبِ عِبَادِهِ خَبِيرَاً بَصِيراً

Que de générations n'avons-Nous pas exterminées depuis Noé ! Il n'est que ton Seigneur pour être parfaitement au courant des péchés de Ses créatures.
Wakam ahlakna mina alqurooni min baAAdi noohin wakafa birabbika bithunoobi AAibadihi khabeeran baseeran
II dit aussi dans ce Verset:

Sourate 23 Al-Muminun  المؤمنون-  les croyants Verset 31

.ثُمَّ أَنشَأْنَا مِن بَعْدِهِمْ قَرْناً آخَرِينَ

Nous avons créé, après eux, d'autres générations

Thumma ansha/na min baAAdihim qarnan akhareena


Sourate 25  Al-Furqan  الفرقان   le discernement - Verset 38

.وَعَاداً وَثَمُودَ وَأَصْحَابَ الرَّسِّ وَقُرُوناً بَيْنَ ذَلِكَ كَثِيراً

Et il en fut de même des `Âd, des Thamûd, des habitants d'ar-Rass et de nombreuses générations intermédiaires.

. WaAAadan wathamooda waas-haba alrrassi waquroonan bayna thalika katheeran


Et ce Verset: Sourate 19Maryam مريم  Marie verset 98

.وَكَمْ أَهْلَكْنَا قَبْلَهُم مِّن قَرْنٍ هَلْ تُحِسُّ مِنْهُم مِّنْ أَحَدٍ أَوْ تَسْمَعُ لَهُمْ رِكْزاً

Que de générations avant eux avons-Nous fait périr ! En aperçois-tu un seul individu qui vive encore ou en entends-tu le moindre murmure?

Wakam ahlakna qablahum min qarnin hal tuhissu minhum min ahadin aw tasmaAAu lahum rikzan

Même le dernier des  Prophètes Muhammad  محمد ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » utilisa le terme qarn dans la signification de génération, et dit: "La meilleure des générations est la mienne ..."


Karn كارن veut dire génération sachant que à l’époque une génération correspondait à environs 1000 ans 10 FOIS 1000 EGAL 10000 ANS ce qui signifie que 10000 ans ce sont écoulés entre Adam et Noé selon les enseignements islamiques

Transformation des hommes en singe  et en porc


Louange à Allah الحمد لله رب العالمين alhamd lillah rabb alealamin

Le terme « maskh » الـمـسـخ »mutant-monstre » désigne le changement de la forme humaine. Allah nous a dit à plusieurs endroits du Coran qu’Il avait transformé une partie des Bani Israël en singes afin de les punir pour leur désobéissance à Allah le Très Haut. A ce propos, Celui-ci a dit aux fils d’Israël :

Coran, 2 سورة البقرةal Baqara   : 65-66

65.وَلَقَدْ عَلِمْتُمُ الَّذِينَ اعْتَدَواْ مِنكُمْ فِي السَّبْتِ فَقُلْنَا لَهُمْ كُونُواْ قِرَدَةً خَاسِئِينَ

.66.فَجَعَلْنَاهَا نَكَالاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهَا وَمَا خَلْفَهَا وَمَوْعِظَةً لِّلْمُتَّقِينَ

.

2.65. Vous n'avez certainement pas oublié ceux d'entre vous qui ont transgressé le Sabbat et auxquels Nous avons dit : «Soyez transformés en singes répugnants !»

2.66. Ce fut là une sanction qui servira d'exemple aux contemporains et à leurs descendants, et un sujet à méditer pour ceux qui craignent le Seigneur.

2.65. Walaqad AAalimtumu allatheena iAAtadaw minkum fee alssabti faqulna lahum koonoo qiradatan khasi-eena

2.66. FajaAAalnaha nakalan lima bayna yadayha wama khalfaha wamawAAithatan lilmuttaqeena

 

 Allah le Très Haut a cité leur récit dans la sourate 7. Al-A'raf  الأعراف Ayats 163 -167

163.واَسْأَلْهُمْ عَنِ الْقَرْيَةِ الَّتِي كَانَتْ حَاضِرَةَ الْبَحْرِ إِذْ يَعْدُونَ فِي السَّبْتِ إِذْ تَأْتِيهِمْ حِيتَانُهُمْ يَوْمَ سَبْتِهِمْ شُرَّعاً وَيَوْمَ لاَ يَسْبِتُونَ لاَ تَأْتِيهِمْ كَذَلِكَ نَبْلُوهُم بِمَا كَانُوا يَفْسُقُونَ

.164.وَإِذَ قَالَتْ أُمَّةٌ مِّنْهُمْ لِمَ تَعِظُونَ قَوْماً اللّهُ مُهْلِكُهُمْ أَوْ مُعَذِّبُهُمْ عَذَاباً شَدِيداً قَالُواْ مَعْذِرَةً إِلَى رَبِّكُمْ وَلَعَلَّهُمْ يَتَّقُونَ

.165.فَلَمَّا نَسُواْ مَا ذُكِّرُواْ بِهِ أَنجَيْنَا الَّذِينَ يَنْهَوْنَ عَنِ السُّوءِ وَأَخَذْنَا الَّذِينَ ظَلَمُواْ بِعَذَابٍ بَئِيسٍ بِمَا كَانُواْ يَفْسُقُونَ

166.فَلَمَّا عَتَوْاْ عَن مَّا نُهُواْ عَنْهُ قُلْنَا لَهُمْ كُونُواْ قِرَدَةً خَاسِئِينَ

167.وَإِذْ تَأَذَّنَ رَبُّكَ لَيَبْعَثَنَّ عَلَيْهِمْ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ مَن يَسُومُهُمْ سُوءَ الْعَذَابِ إِنَّ رَبَّكَ لَسَرِيعُ الْعِقَابِ وَإِنَّهُ لَغَفُورٌ رَّحِيمٌ

7.163. Interroge-les sur cette cité sise au bord de la mer, dont les habitants ne respectaient pas le repos du samedi, et auxquels les poissons ne se montraient plus à la surface de l'eau que le jour du Sabbat et disparaissaient les jours où il leur était permis de les pêcher. C'est ainsi que Nous les éprouvions pour les punir de leur perversité.

7.164. Souvenez-vous lorsqu'un groupe d'entre eux dit aux autres : «Pourquoi exhortez-vous ces gens que Dieu va bientôt anéantir ou soumettre à un terrible châtiment?» – «C'est pour dégager notre responsabilité vis-à-vis de votre Seigneur, répondirent-ils, et aussi dans l'espoir de les amener à Le craindre.»

7.165. Puis lorsqu'ils eurent oublié ce qu'on leur avait rappelé, Nous sauvâmes ceux qui avaient dénoncé le mal et infligeâmes un châtiment terrible aux injustes pour leurs actes pervers.

7.166. Et quand ils refusèrent d'abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes : «Soyez transformés en singes répugnants !»

7.167. Souviens-toi lorsque ton Seigneur annonça qu'Il enverrait contre eux des adversaires qui leur feraient subir de terribles châtiments jusqu'au Jour dernier. En vérité, si ton Seigneur est prompt à châtier, Il est aussi Miséricordieux et Clément.

7.163. Wais-alhum AAani alqaryati allatee kanat hadirata albahri ith yaAAdoona fee alssabti ith ta/teehim heetanuhum yawma sabtihim shurraAAan wayawma la yasbitoona la ta/teehim kathalika nabloohum bima kanoo yafsuqoona

7.164. Wa-ith qalat ommatun minhum lima taAAithoona qawman Allahu muhlikuhum aw muAAaththibuhum AAathaban shadeedan qaloo maAAthiratan ila rabbikum walaAAallahum yattaqoona

7.165. Falamma nasoo ma thukkiroo bihi anjayna allatheena yanhawna AAani alssoo-i waakhathna allatheena thalamoo biAAathabin ba-eesin bima kanoo yafsuqoona

7.166. Falamma AAataw AAan ma nuhoo AAanhu qulna lahum koonoo qiradatan khasi-eena

7.167. Wa-ith taaththana rabbuka layabAAathanna AAalayhim ila yawmi alqiyamati man yasoomuhum soo-a alAAathabi inna rabbaka lasareeAAu alAAiqabi wa-innahu laghafoorun raheemun

 

Allah le Très Haut : Coran, 5  المائدة Al-Maidah la table servie: 59-60

59.قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ هَلْ تَنقِمُونَ مِنَّا إِلاَّ أَنْ آمَنَّا بِاللّهِ وَمَا أُنزِلَ إِلَيْنَا وَمَا أُنزِلَ مِن قَبْلُ وَأَنَّ أَكْثَرَكُمْ فَاسِقُونَ

.60.قُلْ هَلْ أُنَبِّئُكُم بِشَرٍّ مِّن ذَلِكَ مَثُوبَةً عِندَ اللّهِ مَن لَّعَنَهُ اللّهُ وَغَضِبَ عَلَيْهِ وَجَعَلَ مِنْهُمُ الْقِرَدَةَ وَالْخَنَازِيرَ وَعَبَدَ الطَّاغُوتَ أُوْلَـئِكَ شَرٌّ مَّكَاناً وَأَضَلُّ عَن سَوَاء السَّبِيلِ

 

5.59. Dis : «Ô gens des Écriture ! Qu'avez-vous donc à nous reprocher, sinon de croire en Dieu et à Ses révélations présentes et passées, alors que la plupart d'entre vous sont pervers?»

5.60. Dis : «Voulez-vous que je vous indique la pire des sanctions auprès de Dieu? C'est celle qui est réservée à ceux que Dieu a maudits, à ceux qui ont encouru Sa colère et dont Il fait des singes et des porcs, et à ceux qui adorent des idoles ! Voilà ceux qui sont voués au plus misérable des destins, ceux qui sont les plus éloignés du droit chemin !»

5.59. Qul ya ahla alkitabi hal tanqimoona minna illa an amanna biAllahi wama onzila ilayna wama onzila min qablu waanna aktharakum fasiqoona

5.60. Qul hal onabbi-okum bisharrin min thalika mathoobatan AAinda Allahi man laAAanahu Allahu waghadiba AAalayhi wajaAAala minhumu alqiradata waalkhanazeera waAAabada alttaghooti ola-ika sharrun makanan waadallu AAan sawa-i alssabeeli

 

Cette métempsycose est une punition divine pour eux à cause des actes interdits qu’ils ont commis. Ce châtiment n’est pas réservé exclusivement aux fils d’Israël. En effet, notre Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit que l’Heure ne viendra avant qu’une transformation n’ait lieu au sein de cette communauté et il a menacé ceux qui démentissent le décret divin et ceux qui consomment du vin et ceux qui écoutent de la musique de la subir. Puisse Allah nous en préserver.

Ibn Madja (4059) a rapporté d’après Abd Allah Ibn Massoud que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Avant l’avènement de l’Heure, il y a transformation, effondrement et lapidation » (Sahih d’Ibn Madja, 3280).

L’effondrement consiste en un glissement de la terre qui engloutit une personne, une maison ou une localité. C’est ce qui arriva à Coré et à sa demeure. A ce propos, Allah le Puissant et Majestueux a dit : Coran, 38 Al Qasas : 81

81.فَخَسَفْنَا بِهِ وَبِدَارِهِ الْأَرْضَ فَمَا كَانَ لَهُ مِن فِئَةٍ يَنصُرُونَهُ مِن دُونِ اللَّهِ وَمَا كَانَ مِنَ المُنتَصِرِينَ

28.81. Nous fîmes alors engloutir par la terre Coré et son palais, et sa suite fut impuissante à le secourir contre Dieu, pas plus qu'il ne put se secourir lui-même.

28.81. Fakhasafna bihi wabidarihi al-arda fama kana lahu min fi-atin yansuroonahu min dooni Allahi wama kana mina almuntasireena

La lapidation qu’Allah infligea au peuple de Loth dont Il a parlé en ces termes : Coran, Al-Hijr 15 : 74.

74 .فَجَعَلْنَا عَالِيَهَا سَافِلَهَا وَأَمْطَرْنَا عَلَيْهِمْ حِجَارَةً مِّن سِجِّيلٍ

15.74. Et Nous mîmes alors la ville sens dessus dessous et Nous fîmes pleuvoir sur elle des pierres brûlantes d'argile

15.74. FajaAAalna AAaliyaha safilaha waamtarna AAalayhim hijaratan min sijjeelin

D’après at-Tirmidhi (2152) Ibn Omar a dit : « J’ai entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Ceux parmi les membres de cette communauté  qui démentiront le décret divin subiront un effondrement, une transformation et une lapidation (Sahih d’at-Tirmidhi, 1748).

At-Tirmidhi (2212) a rapporté d’après Imran ibn Houssayn que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Une partie de cette communauté subira une transformation, un effondrement et une lapidation. Un homme issu des musulmans dit alors : ô Messager d’Allah ! Quand cela arrivera-t-il ? – « Quand les musiciennes feront leur apparition munies de leurs instruments  (de musique) et que la consommation du vin prévaudra » (Sahih d’at-Tirmidhi, 1801).

Ces hadith indiquent que cette communauté (Umma) subira ladite transformation comme un châtiment dû à certains actes de désobéissance. Que le musulman se méfie de la violation des interdits divins. Que de malheurs pour celui qui suscite la colère d’Allah, Son courroux et sa vengeance. Puisse Allah nous préserver tous des causes qui font subir Son châtiment.

Cependant les singes et porcs actuels n’incarnent pas des peuples anciens transformés parce que les gens transformés par Allah, le Très Haut, n’ont pas de descendance. Car Allah les a détruits après les avoir transformés ; ils n’ont pas procréé.

Mouslim a rapporté (2663) d’après Abd Allah ibn Massoud (P.A.a) qu’un homme a dit au Messager d’Allah :

– ô Messager d’Allah ! Les singes et porcs (actuels) résultent-ils d’une transformation d’être humains ?

– En vérité, Allah, le Puissant et Majestueux ne permet pas à des gens transformés de procréer et d’avoir une progéniture ; les singes et les porcs avaient existé avant (la transformation).

An-Nawawi dit dans son commentaire de Mouslim : « Les propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Les singes et les porcs avaient existé avant » signifient avant la transformation opérée au sein des fils d’Israël. Ce qui indique qu’ils ne résultent pas de ladite transformation.

Allah le sait mieux. Puisse Allah bénir et saluer notre prophète Muhammad.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

Cela ne veut pas dire que les singes et les porcs qui existent sur la Terre sont les descendants des humains métamorphosés comme cité dans le Saint Coran

Se fondant sur ces versets, quelqu'un demanda justement au Prophète Muhammad (sur lui la paix) si les singes et les porcs étaient les descendants de ces gens dont parle le Coran. Le Prophète lui répondit : "Dieu ne donne aucune descendance aux humains transformés de la sorte. Et les singes et les porcs existaient déjà avant cela" (rapporté par Muslim, n° 2663 : ").

عن عبد الله بن مسعود، قال: قالت أم حبيبة: اللهم متعني بزوجي رسول الله صلى الله عليه وسلم

وبأبي أبي سفيان، وبأخي

معاوية، فقال لها رسول الله صلى الله عليه وسلم: "إنك سألت الله لآجال مضروبة، وآثار موطوءة، وأرزاق مقسومة، لا يعجل شيئا منها قبل حله، ولا يؤخر منها شيئا بعد حله، ولو سألت الله أن يعافيك من عذاب في النار، وعذاب في القبر لكان خيرا لك.

قال: فقال رجل

يا رسول الله القردة والخنازير، هي مما مسخ؟

فقال النبي صلى الله عليه وسلم

ن الله عز وجل لم يهلك قوما، أو يعذب قوما، فيجعل لهم نسلا؛ وإن القردة والخنازير كانوا قبل ذلك


Quant aux hadîths où on voit le Prophète évoquer la possibilité que certaines souris ou le dhabb (sorte d'iguane dont la chair est comestible) soient les descendants d'hommes métamorphosés, ils datent d'un moment antérieur, quand le Prophète (sur lui soit la paix) n'avait pas encore reçu de Dieu l'information qu'il a ensuite formulée dans le hadîth que nous avons relaté ci-dessus (le 2663 que Muslim a rapporté).

Dans ces autres hadîths, on voit bien, d'ailleurs, que le Prophète n'y exprime pas un fait établi, mais une probabilité. A la différence du hadîth relaté plus haut, où il exprime un fait établi : Dieu ne donne pas de descendance à des humains ayant été métamorphosés.

Il s'agit des hadîths suivants : (al-Bukhârî 3129, Muslim 2997)

عن أبي هريرة رضي الله عنه، عن النبي صلى الله عليه وسلم، قال 

"فقدت أمة من بني إسرائيل لا يدرى ما فعلت، وإني لا أراها

إلا الفار، إذا وضع لها ألبان الإبل لم تشرب، وإذا وضع لها ألبان الشاء شربت

" فحدثت كعبا فقال: أنت سمعت النبي صلى الله عليه وسلم يقوله؟ قلت: نعم، قال لي مرارا، فقلت: أفأقرأ التوراة؟

(Muslim, 1949)

عن ابن جريج، أخبرني أبو الزبير، أنه سمع جابر بن عبد الله، يقول: أتي رسول الله صلى الله عليه وسلم بضب، فأبى أن يأكل منه

وقال:

 "لا أدري لعله من القرون التي مسخت

 

 

; Ibn Hajar en a dit ceci :

(Fat'h ul-bârî, commentaire de 3129/3305)

وكأنهما جميعا لم يبلغهما حديث ابن مسعود قال

وذكر عند النبي صلى الله عليه وسلم القردة والخنازير فقال

إن الله لم يجعل للمسخ نسلا ولا عقبا وقد كانت القردة والخنازير قبل ذلك

وعلى هذا يحمل قوله صلى الله عليه وسلم

لا أراها إلا الفأر

وكأنه كان يظن ذلك، ثم أعلم بأنها ليست هي

(Fat'h ul-bârî, commentaire de 3636/3849)


وقد ذهب أبو إسحاق الزجاج وأبو بكر بن العربي إلى أن الموجود من القردة من نسل الممسوخ. وهو مذهب شاذ. اعتمد من ذهب إليه على ماثبت أيضا في صحيح مسلم أن النبي صلى الله عليه وسلم لما أتي بالضب قال

لعله من القرون التي مسخت

وقال في الفأر:

 "فقدت امة من بني إسرائيل لا أراها إلا الفأر

وأجاب الجمهورعن ذلك بأنه صلى الله عليه وسلم قال ذلك قبل أن يوحى إليه بحقيقة الأمر في ذلك؛ ولذلك لم يأت الجزم عنه بشيء من ذلك، بخلاف النفي فإنه جزم به، كما في حديث ابن مسعود

(Fat'h ul-bârî, commentaire de 5216/5536)

وقال الطبري

ليس في الحديث الجزم بأن الضب مما مسخ. وإنما خشي أن يكون منهم، فتوقف عنه؛ وإنما قال ذلك قبل أن يعلم الله تعالى نبيه أن الممسوخ لا ينسل. وبهذا أجاب الطحاوي، ثم أخرج من طريق المعرور بن سويد عن عبد الله بن مسعود قال سئل رسول الله صلى الله عليه وسلم عن القردة والخنازير أهي مما مسخ قال

إن الله لم يهلك قوما أو يمسخ قوما فيجعل لهم نسلا ولا عاقبة

وأصل هذا الحديث في مسلم وكأنه لم يستحضره من صحيح مسلم

Wallâhu A'lam والله أعلمُ  (Dieu sait mieux).

 

vidéo :création d'Adam https://www.youtube.com/watch?v=ZWP0LYjkb7o

Puisse Allah اللهِ Dieu le TOUT Connaisseur et Créateur de toutes choses, nous guider dans le savoir !

Cartographies

 

 

 

 

Maastrichtien

 

Lutetien terre

 

Premiers hommes docs eleves carte peuplement grande

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.