l'invisible ٱلْغَيْبُ alğaybou

Dieu Seul connait l'invisible ٱلْغَيْبُ alğaybou

 

EN COURS DE FINITION MERCI DE PATIENTER

De part le Nom de Dieu, le Tout Plein de Clémence, le Très Plein de Miséricorde.

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

Bismi Allahi al Rahman al Rahim

Salam سلام paix

Il n'y a que Dieu L’Unique الله Allah qui connait l'invisible  ٱلْغَيْبُ alğhaybou (l'inconnu).

Dieu Seul décide de la vie et de la mort الله فقط يُحيي ويُميت  Allah faqat youhy wa youmyt

L'inconnaissable relève seulement de Dieu֍ Le Clairvoyant البصير Al Basīr, Il Est Celui à qui rien de ce qui existe ou entre en existence ne peut échapper, sans le moindre usage d’œil, d’instrument ou d’organe. Le Bien-Informé الخبير Al Khabīr Il Est Celui à qui ne peut être cachée la réalité de chaque chose qui existe, c'est-à-dire la vérité des choses ; aucun détail ne Lui échappe ni la chose dans son ensemble, ni chacune de ses parties ; et prétendre pouvoir cacher des choses à Celui qui crée toute chose est un égarement et une mécréance.

֍Explication : Dieu اللّٰه Allah en langue arabe, l’écriture de Dieu se compose de l’article « al » – ال -, qui signifie « le », et du mot arabe « ilâh » – إِلَاه -, signifiant Dieu.

L’écriture du Nom  de Dieu "Allah en arabe" existent dans d'autres langues sémitiques, y compris l'hébreu et l'araméen. La forme araméenne correspondante est Elah אלה, mais son état emphatique est Elaha אלהא. Il est écrit comme ܐܠܗܐ Ĕlāhā en araméen biblique et ܐܲܠܵܗܵܐ 'Alâhâ en syriaque tel qu'il est utilisé par l'Église assyrienne, les deux signifiant simplement «Dieu». L'hébreu biblique utilise principalement la forme plurielle (mais singulière fonctionnelle) Elohim אלהים, mais plus rarement il utilise également la forme singulière Eloah אלוהּ

Il est impossible  d’acquérir  toutes les connaissances, de compléter les intelligences, fussent-elles visibles en apparence mais invisible dans l‘immensité des compréhensions, qui nous portes à avoir de plus en plus de savoirs, du fait que Dieu الله Allah, le Très Haut الأعلى al Aʿlā, Qu'il soit Loué et Exalté   سُبْحَانَهُ وَتَعَالَىٰ‎ Subḥānahu wa taʿƐālā Est Seigneur (l’Enseigneur) رَبَّنً Rabban (en syriaque ܪܲܒ 'Rab) de l’ensemble des Univers qu’après la connaissance des (termes) Seigneur et Univers. Ensuite, l’Univers désigne tout existant  مَوْجُود mawjūd à l’exception de Dieu الله Allah, le Très Haut, العلي al Aʿlī.

Il s’agit (donc) de trois classes : les réceptacles  متحيزت al mutahayyzàt, les intelligences séparées المُفَرَّقٌت al mufàraqàt et les attributs أصِفَةٌ as sifàt. En ce qui concerne les réceptacles متحيزت al mutahayyzàt, ils sont soit simples, soit composés. Quant aux réceptacles متحيزت al mutahayyzàt simples, ce sont les orbites الأفلاك al aflàk (la courbe fermée représentant la trajectoire que dessine), les astres. كَوَاكِب al kawàkib, (Planètes : objet céleste, Ėtoile, satellite, Galaxie, Astéroïde, Comète, Supernova,Quasar, Amas d’étoils, Nébuleuse) et les principes premiers  الأمهات al ‘ummahàt. Quand aux réceptacles متحيزت al mutahayyzàt composés, ce sont les trois éléments engendrés مَوْلِده al mawalid.  Il n’y a aucune preuve qu’il n’existe pas d’autres corps en dehors de ces trois classes (mentionnés ci-dessus). Il est prouvé qu’il existe, en dehors de l’Univers un vide  sans fin. Il est également affirmé selon une preuve que Dieu a puissance sur tous les contingents  المُمْكِنَات al mumkinàt. Par conséquent Dieu est capable de créer un million de mondes en dehors de l’Univers de sorte que chacun de ces mondes soit plus grand et plus corporel que cet Univers, de façon que l’on trouve en chacun d’eux ce que l’on trouve dans cet univers en fait de trône, de siège (repose-pied) كُرْسِيُّهُ Koursi, des cieux  لسَّمَاوَاتِ alçamawati, de terre الأَرْض al'arĎa, du soleil الشَّمْسَ  alchamça et de lune القمر al qamar. Les preuves basées des philosophes (basées) sur l’affirmation d’un Monde Unique sont des preuves faibles (da’ifa), fallacieuses ﺭﻗﻴﻘﻪ rakika fondées sur des prémices wahiya. Le poète syrien أبو العلاء المعري ‘Abu l- ‘Ala l Ma’ri 363- 449 de l’Hégire soit 973-1057) dit :

 « Ô Hommes combien de planètes (litté. Planète au singulier) sont (à la possession) de Dieu et autour desquelles évoluent تجري tağri les étoiles, le soleil et la lune ? Ce n’est rien (aux yeux de) Dieu (de connaître) notre passé et notre futur. Peu importe autre chose en dehors de cela »

La recherche afférente à ces classes à propos des réceptacles renferme des milliers et des milliers de questions مسائل masà’il. Mieux, L’humain épuiserait sa vie dans ces recherches المطالب al matalib et ne saurait atteindre la limite comme le signifie si bien le Créateur de toute chose Dieu l’Unique الله Allah :

 لقمان  ۝sourate31    Luqmān verset 26

Période Mecquoise, qui occupe la 57è place dans l'ordre chronologique

لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ إِنَّ اللَّهَ هُوَ الْغَنِيُّ الْحَمِيدُ

C'est à Dieu qu'appartient tout ce qui est dans les Cieux et tout ce qui est sur la Terre*. En vérité, Dieu est Celui qui Se suffit à Lui-même**, (est le Plus Riche) et qui est le Digne  (Magnanime) de louange (le Désirable).

Lillahi  ma fi alçamawati wâl'arĎi îna Allaha houwa alğaniou alĥamiydou

* (۝ Sourate 21, الأنبياء Anbiyāʾ les Prophètes, verset. 30 Période Mecquoise, qui occupe la 73è place dans l'ordre chronologique).

….les cieux et la terre formaient une masse compacte… أَنَّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ كَانَتَا ana alçamawati wâl'arĎa kanata ratqan. Les termes "رتق ratk - رتقا ratka : "former une masse compacte", (Fermer, souder, recoudre, réparer, raccommoder, arranger, rétablir)

**  غَنِيّ ğani   غَنِىٌّ ğanioun : Attribut de Dieu : Le Suffisant par soi, Celui qui n’a besoin de personne, car toute chose provient de Sa création.

اسْتَغْنَى âçtağna: se passer de, faire sans... Tout cet ensemble, dans a totalité, est compris dans la Parole Divine : Souverain de l’Univers. Car Lui le Très Haut a Créé ce que Son serviteur (humain) ne peut pas faire. Tout comme l'inimitabilité֍ du contenu scientifique miraculeux  Coran  إعجازiʿjāz  en tant que Révélation Divine, qui ne peut être imité par aucune autre œuvre littéraire. A la fois pour l'esthétique du style d'écriture et pour la valeur du Message  porté pour l'humanité cela travers les siècles.

֍ Ce miracle linguistique se situe, non pas au niveau de la qualité stylistique du texte, mais au niveau des significations. Celui-ci concerne le style, les thèmes du Coran étant inimitables par essence. Une "rédaction avec des sentiments intimes au moyen de rythmes dans la lecture", «L’expression d’une  Révélation partagée » «une rhétorique sémitique » « sur les faits ». Dès le début⸎ il a été entrepris des traductions approximatives du Coran cela sans arriver à une totale définition. Elles peuvent néanmoins aider à contribuer à une approche de cette Lecture sans tâche mais ne peut l’égaler toutefois, dans son sens original en langue arabe claire.

⸎ La sourate al Fatiha الفاتحة le Prologue  fut traduite du vivant du Prophète Muhammad par Salman le Perse سلمان الفارسي, Salmân al-Farisi, (vers -56 +33 de l’Hégire soit vers 568 - 657) l'un des premiers musulmans non arabes afin d'être récitée lors de la prière par les Perses

*Perses  ἡ Περσίς / hê Persís (L'empire sasanien  ساسانیان,  Sāsānīyān ou l'Empire néo-perse, شاهنشاهی Šâhanšâhiye,  officiellement connu sous le nom d'Empire des Iraniens :Empire perse Ērānshahr était le dernier royaume de l'empire perse avant la montée de l'islam, qui prit fin en 651 Le nom persan moderne de l’Iran ایران dérive de ērān  ʼyrʼn, sasanien du 3e siècle).

Mais la limite de l’inconnu du Mystère de l’invisible est du ressort de Dieu Seul.

 

۝Sourate 26  الشعراء ašh Šhuʿarāʾ Les Poètes  verset 195

Période Mecquoise, qui occupe la 47è place dans l'ordre chronologique.

بِلِسَانٍ عَرَبِيٍّ مُّبِينٍ

C'est une Révélation en langue arabe claire,

 (Explicite, compréhensible, distincte, évidente, flagrante, lucide, manifeste « qui permet de trancher entre deux voies »).

Biliçanin Ɛarabîn moubiynin.

 

۝Sourate 14 إبراهيم Ibrāhīm Abraham verset 4

Période Mecquoise, qui occupe la 72è place dans l'ordre chronologique.

 

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن رَّسُولٍ إِلاَّ بِلِسَانِ قَوْمِهِ لِيُبَيِّنَ لَهُمْ فَيُضِلُّ اللّهُ مَن يَشَاءُ وَيَهْدِي مَن يَشَاءُ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

Nous n'avons envoyé aucun Prophète (Envoyé) qui n'ait utilisé (par le biais de) la langue de son peuple* pour les éclairer (discerner). Après quoi, Dieu égare  (fourvoie) qui Il veut  (décide) et guide qui Il veut (décide). Il est le Tout-Puissant, le Sage.

Wama arçalna min Raçoulin îla biliçani qawmihi liyoubayina lahoum fayouĎilou Allahu man yacha'ou wayahdi man yacha'ou wahouwa alƐaziyzou alĤakiymou

 

* La langue de son  peuple (sa communauté de gens) : à plusieurs reprises Dieu dans Sa Parole Sainte (le Coran) insiste sur l’importance de la langue et de la culture originelles des peuples auxquels s’adresse Sa Parole. Au lieu de l’Hébreu de la Torah  תּוֹרָה, « instruction » ; en grec ancien Νόμος - Nomos التوراة  alTawra « Loi » et du grec de l’Evangile, εὐαγγέλιον - Euangélion, « Bonne Nouvelle » Muhammad s’adresse de plein droit à son peuple en arabe.

L'origine de la langue arabe remonte au 2e siècle, dans la péninsule Arabique. A ce jour, La population totale des 27 pays ayant l'arabe langue afro-asiatique de la famille des langues sémitiques pour langue officielle  العربية, al-ʿarabīyah est de 437 millions d'habitants en 2017. Par ailleurs, la langue officielle de Malte, le maltais, est une langue dérivée de l'arabe. Les Arabes étant de grands voyageurs et explorateurs, la richesse de la culture et de la linguistique rayonne dans le monde. Les vecteurs du rayonnement culturel de la langue arabe sont l'islam, la littérature de langue arabe. Un vecteur historique important de rayonnement fut l'emprunt lexical de nombreux termes arabes dans des langues étrangères, entre autres les langues romanes dont le français. Cette langue qui se déploie géographiquement sur plusieurs continents s'étend sociologiquement à des peuples non arabes, et est devenue aujourd'hui l'une des langues les plus parlées dans le monde. La diaspora arabe est présente en particulier en Europe, au Proche-Orient, en Afrique et en Amérique.

 

Le Coran  القُرْآن  al-Qurʾān  la Parole « verbatim (du latin verbum, mot) » de Dieu, كلام Kalâm  est parfois appelé simplement  le Livre الكِتَاب  alKitàb « en tant que Prescription »  le Rappel ٱلذِّكْر adh Đhikr ou encore le Discernement ٱلْفُرْقَان al-Furqān «  le code des lois ». En ce sens, il est, pour les musulmans, l'expression d'un attribut incréé de Dieu adressée à l'intention de toute l'humanité.

 

۝Sourate 17 الإسراء al Isrā Le Voyage Nocturne verset 88

Période Mecquoise, qui occupe la 50è place dans l'ordre chronologique.

قُل لَّئِنِ اجْتَمَعَتِ الإِنسُ وَالْجِنُّ عَلَى أَن يَأْتُواْ بِمِثْلِ هَـذَا الْقُرْآنِ لاَ يَأْتُونَ بِمِثْلِهِ وَلَوْ كَانَ بَعْضُهُمْ لِبَعْضٍ ظَهِيراً

Dis-leur : «Si les hommes et les djinns se concertaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient y parvenir, même s'ils se prêtaient mutuellement assistance.»

Qoul la'ini ajtamaƐati al'înçou wâljinou Ɛala an ya'tou bimithli hađha alQour'ani la ya'touna bimithlihi walaw kana baƐĎouhoum libaƐĎin Žhahiyran

 

L’un des mystères souvent exposé certains partisans de la cosmologie contre la parole de Dieu est l’existence des Univers.

Les croyants musulmans المؤمنون المسلمون al mouminoun al mouslimoun et leurs érudit théologiens religieux  عُلَماء  ʿulamā' , مَوْلى,  Mollah (موالٍ mawâlin)  y compris  les interprètes  المفسرون, al mufassirūn de l’exégèse du Coran « explication, تَفْسِير tafsīr, » considèrent comme acquis le fait que la Coran la Parole Divine  décrit l Création de l’Univers comme acte ex nihilo (accompli par Dieu à partir de rien)

Diverses versets (signes) ʾāyāt آيات  y font références, exemple : ۝ s2v29 ; s7 v54 ; s21 v30 ; s41v 9à12 ; s21 v104 ; s22 v1 ; s7v187 s79 v27 à 30

۝Sourate 36 Yā Sîn يس  verset 82

Période Mecquoise, qui occupe la 41è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّمَا أَمْرُهُ إِذَا أَرَادَ شَيْئاً أَنْ يَقُولَ لَهُ كُنْ فَيَكُونُ

Quand Il veut une chose, il n'est pour Lui que de dire : “Sois !”, et la chose est.»

Înama amrouhou îđha arada chay'an an yaqoula lahou koun fayakounou

 

Cette racine comptabilise 1390 apparition(s) dans le Coran sous diverses formes.

Avec les lettres : kàf = ك ; alif = ا ; noun =  ن ; ت = tà ; ل  - لأ = lem ;  م= mīn ; و  = wàw ; ي = yà

۞Sous la forme   - 323 fois كان - 229 fois كانوا - 188 fois كنتم - 84 fois وكان - 63 fois كنا - 51 fois كنت - 35 fois يكون - 35 fois وكانوا - 32 fois يكن - 28 fois كانت - 25 fois تكون - 21 fois تكونوا - 16 fois وكنا - 14 fois مكان - 13 fois يكونوا - 11 fois كن - 10 fois فيكون - 9 fois مكانا - 9 fois أكون - 9 fois تكونن - 9 fois كونوا - 8 fois وكنتم - 8 fois فكان - 8 fois يك - 7 fois فتكون - 7 fois تك - 6 fois لكان - 5 fois فكانت - 5 fois فكانوا - 5 fois لنكونن - 4 fois أكن - 4 fois وكانت - 4 fois مكانتكم - 4 fois نكن - 4 fois وكنت - 3 fois مكانه - 3 fois وتكون - 3 fois كانتا - 3 fois ونكون - 3 fois ليكون - 3 fois وكن - 3 fois لتكون - 3 fois ويكون - 3 fois لكنا - 2 fois وتكونوا - 2 fois ليكونوا - 2 fois كانا - 2 fois تكونا - 2 fois لتكونوا - 2 fois كنتن - 2 fois نك - 2 fois لتكونن - 2 fois نكون - 2 fois لكنت - 2 fois وأكن - 2 fois فكنتم - 2 fois فتكونا - 1 fois وكونوا - 1 fois كونى - 1 fois لأكونن - 1 fois فتكن - 1 fois فأكون - 1 fois سيكون - 1 fois يكونا - 1 fois فنكون - 1 fois مكانتهم - 1 fois ولتكون - 1 fois أكان - 1 fois وليكونا - 1 fois فليكونوا - 1 fois لكنتم - 1 fois ولتكونن - 1 fois ولنكونن - 1 fois ولتكن - 1 fois فتكونون - 1 fois لكنا- 1 fois ويكونو - 1 fois وليكون - 1 fois يكونون - 1 fois مكانكم - 1 fois أك - 1 fois ليكونن - 1 fois ليكونا 

 

Exemple :

۝Sourate 49 الحجرات al-Ĥoujourāt les Appartements privés verset 13

Période Médinoise, qui occupe la 106è place dans l'ordre chronologique.

 

يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن ذَكَرٍ وَأُنثَى وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوباً وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ

Ô humains (gens) ! Nous vous avons créés (en provenance) d'un mâle et d'une femelle, et Nous vous avons répartis (constituons- en ramifications) en peuplades (clans) et en tribus (ordre tribal), pour que vous fassiez connaissance* entre vous. En vérité, le plus méritant d'entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est Omniscient et bien Informé (Expert).

ya'ayouha alnaçou îna  ķhalaqnakoum min đhakarin wa'ountha wajaƐalnakoum chouƐouban waqaba'ila litaƐarafou îna akramakoum Ɛinda Allahi atqakoum îna Allaha  Ɛaliymoun ķabiyroun.

*Se connaitre لِتَعَارَفُوٓا۟ litaƐarafou du verbe  عَرَفَ Ɛuraf : connaître, savoir du nom عِرْفَةirfa : connaissance / informations, questions, عَارِفَة Ɛarifa: connaisseuse, experte / reconnaissance, gratitude / bienfait, grâce / don, présent, libéralité, تَعَرُّف taƐrouf: connaissance, perception, تَعْرِيف taƐrif: fixation, définition / communication, annonce, indication, information, notification, message , adjectif عَارِف Ɛarif: connaisseur, expert / connu / patient, qui supporte avec résignation / reconnaissant

Cette Parole Sainte de Dieu l’Unique الله Allah  n’est pas la preuve que nous devons travailler  et mettre en commun nos savoirs pour acquérir plus de  connaissance ?

 

La recherche  sans fin, du Mystère  dans la Création des Origines, des Univers.

Ce que l’on perçoit, sans que l’on ne connaisse pas encore la finalité !

De tous temps de toutes nations, jusqu’à ce jour cette recherche du cosmos à intrigué l’humain.

La cosmologie babylonienne, (Assyriens, ܐܫܘܪ ‎ Āšūr;  آشور‎: Āšūr;  אַשּׁוּר: Aššûr, Sumériens سومر  Sumer שומר shomér) région du nord de la Mésopotamie actuelle Irak, la cosmologie  des  incas- «Suyu»,  des aztèques, « mēxihcah», des mayas « hommes du maïs »,  (civilisations précolombiennes) qui ont saisies dans des gravures, des codex, des livres dit sacrés,  le concept de la cosmologie chinoise traditionnelle Les wùxing 五行  ou Cinq Phases " bois, feu, terre, métal et eau ". La cosmologie des anciens Égyptiens "croyance en un ordre universel", la cosmogonie Nordique est le système de la Création du Monde, ( Le néant originel, Ginnungagap " le vaste gouffre -abîme béant", "vide béant") la cosmologie quantique  Africaine à la symbolique de Dieu (l'univers comme fluide et mouvant et utilise la distinction entre le « visible », relatif aux activités des hommes, et l'« invisible » propres aux forces qui agissent dans notre monde humain), la cosmologie inuite « Le cosmos inuit n'est régi par personne.

 

Le Big Bang est-il le commencement du temps, ou l'Univers existait-il avant ? L’univers fascine les physiciens, les astronomes, les mathématiciens les philosophes etc. depuis plusieurs millénaires jusqu’ à présent.

L’argument  cosmologique  introduit pour la première fois par Aristote Ἀριστοτέλης  -384 /- 322 avant notre ère, puis adopté par certaines des plus grandes figures philosophiques et théologiques de l’histoire tel :   الكندي al-Kindī (801/ 873) ; ابن رشد, Ibn Rushd (1123/1198) plus connu en Occident sous le nom latinisé d'Averroès ;Thomas d’Aquin (1224/1225) et d’autres, est  articulé selon plusieurs formulations, notamment la « cause première » et la « force motrice première » Dieu le Créateur.

Sourate 39 الزمر az Zumar les Groupes verset 62

Période Mecquoise, qui occupe la 59è place dans l'ordre chronologique.

اللَّهُ خَالِقُ كُلِّ شَيْءٍ وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ وَكِيلٌ

Dieu est le Créateur  (Créa) de toute chose et Il en est (de tout) le Protecteur (garant).

Allahou ķhaliqou koulli cha'in wahouwa Ɛala koulli cha'in wakiyloun

 

Création de l’eau, du Trône الْعَرْشِ al Arshi (Son Trône était sur l'eau وكان عرشه على الماء  wakana Ɛarchouhou Ɛala alma'i) et du repose-pied كُرْسِيُّهُ Koursi (repose-pied en bas du Trône) avant la création de la Terre  voir « sourate11 هودHoūd verset 7 »

Torah  תורה Pentateuque▼  Livre de la Genèse  ספר בראשית Sefer Bereshit, « Livre du Commencement » : βιβλίον της Γενέσεως, Biblion tès Geneseôs »▼  Premier Récit de la Création  הבריאה ושחר האנושות haberiah veshakhar haenoshutt▼  Chapitre1▼  Versets 1-2-3

Le Prophète Muhammad que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui  صلى الله عليه و سلم ṣallā allāh `alayhi wa sallam a dit : « Rien n’existait à part Lui.  Il n’y avait rien au-dessous de Lui et rien au-dessus de Lui.  Puis, Il créa le Trône au-dessus de l’eau. »

كان الله ولم يكن شيء قبله معه وكان عرشه على الماء  ثم خلق السموات والأرض

kan Allah wa lam yakoun shay' qablih maƐah wakan Ɛarshouh Ɛalaa alma', thouma khalaq alçamawati wa al'arĎa

Abū ‘Īsā Muḥammad al Tirmidhī, أبو عيسى محمد الترمذي 209-279 de l’Hégire soit 824-892) Muḥammad ibn Yazīd Ibn Mājah محمد بن يزيد بن ماجة   (209-273 de l'Hégire soit 824-886)

 

Personne ne connaît réellement la nature du Big Bang ni même ses dimensions. En réalité, il est même possible que nous vivions dans un multivers (un ensemble d’univers possibles). Depuis cette gigantesque explosion cosmique, l’univers serait en perpétuelle expansion. Il a permis aux savants astronomes d'améliorer la compréhension de la nature de l'Univers en démontrant l'existence d'autres galaxies en dehors de notre Voie lactée. Cela est mis en Evidence dans la Parole de Dieu, qui Est. Voir ci-dessus : Sourate 36 Yā Sîn يس  verset 82

 

 عَالِمُ الغَيْب Ɛalim alğhayb l’un des Attributs de Dieu : Le Connaisseur du monde invisible, Le  Connaissant de l'inconnaissable, de  l'occulte, des secrets, celui de la science du monde invisible, de l’inconnaissable,  de l’occulte, du secret عَالَم الغَيْب Ɛalam alğhayb, de l’absence, de  tout ce qui échappe à la connaissance de l'homme, de l’invisible غَيْب Ğhayb.

 (le mot mystère, - impénétrable  סתרים sethariym « prononcer sađhrim » est utilisé une seule fois dans la Bible Hébraïque Hagiographes כתובים Ketouvim ▼ Proverbes (paraboles)  משלי  Míshlê ▼ Chapitre 9 ▼ Verset 17) le mot secret סוֹד sôd cinq fois (Psaumes, Ch 25 v 14 -v 55 v 15   Ch 83 v 4  ; Proverbes, Ch15 v 22 ;  Jérémie, Ch 6 v 11)

Sens du mot arabe  غَيْب Ğhayb

۝Sourate 3 آل عمران āli ʿImrān La famille de ʿImrân verset 44…. prophétie du mystère أَنبَاء الْغَيْبِ ‘anbâ’i ‘al ğhaybi….. (Révélation faite à Muhammad au sujet de Marie مَرْيَمَ Maryama mère de Jésus عِيسَى ‘Isa

Nul ne peut tenter de pénétrer ce mystère

Pour les Shi’ites « partisan » شيعة šhīʿa,  ğhayb غَيْب est l'Imam Caché الإمام الخفي al'Imam alKhafi, le Bien guidé le, « La personne guidée (par Dieu, celle qui montre le chemin)  المهدي  alMadhi; ou al Mahdi Mountadhar المهدي المنتظر, le Guide attendu  qui reviendra à la fin des temps, preuve de Dieu حجة الله Hujjat Allâh

Pour le Christianisme il permet de s’en rapprocher dans l’Esprit Saint الرّوحُ القُدُس alRouwh alQoudous. Le Livre évident, كِتَٰبٍ مُّبِينٍ Kitabin moubiynin le Livre Céleste الكتاب  ٱلْأَعْلَىٰ  alKitab al'AƐlaa des destinés où est inscrit depuis la Création tout ce qui arrivera à l’Univers et aux humains

Cette racine comptabilise 60 apparition(s) dans le Saint  Coran القرآن الكريم  al Qu'ran al Karim sous diverses formes

۞2:3 2:33 3:44 3:179 4:34 5:94 5:109 5:116 6:50 6:59 6:73 7:7 7:188 9:78 9:94 9:105 10:20 11:31 11:49 11:123 12:10 12:15 12:52 12:81 12:102 13:9 16:77 18:22 18:26 19:61 19:78 21:49 23:92 27:20 27:65 27:75 32:6 34:3 34:14 34:48 34:53 35:18 35:38 36:11 39:46 49:12 49:18 50:33 52:41 53:35 57:25 59:22 62:8 64:18 67:12 68:47 72:26 72:26 81:24 82:16

Formats d'apparition dans le  Saint Coran :

bialghayb بالغيب  ğhayb غيب alğhayb  الغيب lilğhayb للغيب alğhouyoub  الغيوب  ğhayibin غائبين

ğhaybit غيبت alğhayibin الغائبين ğhayibat غائبة  yağhtab يغتب ğhaybih  غيبه biğhayibin بغائبين

La racine trilitérale ğhayn yā bā ي ب apparaît 60 fois dans le Coran, sous six formes dérivées:

une fois comme le verbe yağhtab de la forme 8 يَغْتَب

deux fois comme le nom ğhayābat يَٰبَت

49 fois sous le nom ğhayb يْب

quatre fois comme le nom ğhouyoūb يُوب

trois fois en tant que participe actif ğhāibīn بِين

une fois en tant que participe actif ğhāibat بَة

L'invisible, le mystère l’inconnu, l’inconnaissable

Le croyant musulman croit au Mystère, à l’Invisible, غيب ğhayb de ce qui n’est visible ni au sens, ni à la raison

۝sourate 2 البقرة al Baqara la Vache versets 2 et 3

Période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique

Dieu  Tout Puissant a dit قال الله تعالى   qal Allah taƐalaa  sourate 10 verset 20

وَيَقُولُونَ لَوْلاَ أُنزِلَ عَلَيْهِ آيَةٌ مِّن رَّبِّهِ فَقُلْ إِنَّمَا الْغَيْبُ لِلّهِ فَانْتَظِرُواْ إِنِّي مَعَكُم مِّنَ الْمُنتَظِرِينَ

Ils disent (ils diront): Pourquoi lui permettait d’accomplir un signe miraculeux de son Seigneur (Rabb) n’est il pas descendu sur lui (Que n’a-t-on fait descendre sur lui cet homme « O Muhammad »*) ? Réponds-leur (Dis) : «L’invisible (Le mystère - l’inconnu) relève (détiens) uniquement de (à) Dieu seul ! « Attendez (guettez) donc !, je suis (serai) avec vous parmi ceux qui attendent (les guetteurs) »

Wayaqoulouna lawla ounzila Ɛalayhi ayatoun min Rabbihi faqoul înama alğhaybou Lillahi fântaŽhirou îni maƐakoum mina almountaŽiriyna

 

*sur et homme  مُحَمَّد « Celui qui est loué »le dernier Prophète du Monothéisme pur, نبی, نبي le Nabi (en Hébreu : נביא, Nâbîy' ; en Grec : προφήτης, Prophētēs) ; les humains attendaient un Signe palpable pour adhérer à l’Islam.

 

۝sourate 11 Hūd هود Houd verset 123 (est l’) invisible غَيْبُ ğhaybou

Période Mecquoise, qui occupe la 52è place dans l'ordre chronologique

 A l'exception des versets 12, 15, 17 et 114 vraisemblablement proclamés à Médine.

            وَلِلّهِ غَيْبُ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ وَإِلَيْهِ يُرْجَعُ الأَمْرُ كُلُّهُ فَاعْبُدْهُ وَتَوَكَّلْ عَلَيْهِ وَمَا رَبُّكَ بِغَافِلٍ عَمَّا تَعْمَلُونَ 

Et à Dieu seul détient (appartient) le mystère (l'inconnaissable) des Cieux et de la Terre, et c'est vers (à) Lui que tout fera (revient) retour (l’ordre tout entier). Adore (sert) -Le donc et place en Lui ta confiance ! En vérité, ton Seigneur (Maître)  n'est point indifférent  (inattentif) à ce que vous faites.

walilahi ğhaybou alçamawati wâl'arĎi wa'îlayhi yourjaƐou al'amrou koulluhou fâƐboudhou watawakal Ɛalayhi wama Rabbuka biğafilin Ɛama taƐmalouna

           

Dans le Saint Coran القرآن الكريم al Qu'ran al Karim, Parole Pure, sans erreurs quelconques de Dieu l’Unique الله Allah transmise pour l’Humanité sans distinction de race ou d’origine sociale, le champ sémitique du terme  غيب ghayb au pluriel غُيُوب ghouyoûb (les absences) est bien plus large que celui du terme simplifié « invisible », par lequel il est habituellement traduit. Il renvoie aussi bien au mystère absolu qu’à l’inaccessible, l’inconnaissable, les choses cachées, voilé, voire de l’absence. Il peut aussi signifier la présomption ou la conjecture, comme dans :

۝sourate 22  الحجّ al Ḥajj Le Pèlerinage verset 17 le Témoin le Constatateur  شَهِيدٌ chahiydoun.

Période Médinoise, qui occupe la 103è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَالَّذِينَ هَادُوا وَالصَّابِئِينَ وَالنَّصَارَى وَالْمَجُوسَ وَالَّذِينَ أَشْرَكُوا إِنَّ اللَّهَ يَفْصِلُ بَيْنَهُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ إِنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ شَهِيدٌ

Certes, ceux qui croient, ceux qui pratiquent le judaïsme ainsi que les sabéens, les chrétiens, les zoroastriens et les polythéistes, Dieu les départagera le Jour de la Résurrection, car Il est Témoin de toute chose.

Îna alađiyna amanou wâlađhiyna hadou wâlSabi'iyna wâlnaSara wâlmajouça wâlađhiyna achrakou îna Allaha yafSilou baynahoum yawma alqiyamati îna Allaha Ɛala koulli cha'in chahiydoun

 

D’une manière générale « l’invisible » est bien le sens de غيب ghayb (ğayb – ğhayb) dans une dizaine de versets où ce mot est mentionné en couple antithétique (opposé) avec le terme shahâda*, شَهَادَة - ashahdati ٱلشَّهَٰدَةِ  est manifeste - le témoin « le monde perceptible «  (۝s6/v73 est voilé et de ce qui est manifeste  ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ alğaybi wâlchahadati ۝s9/v94 l'invisible et le visible(le témoin)  ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ alğaybi wâlchahadati,v105 l'invisible (l'occulte - est caché) et le visible (du témoignage) ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ Alğaybi wâlchahadati ۝s13/v9qui est Caché (Mystère) et de ce qui est Apparent (Témoignage) ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ alğaybi wâlchahadati ۝s23/v92 invisible et visible! (manifeste-le témoignage)  ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ  alğaybi wâlchahadati ۝s32/v6 inconnus (mystère) et visibles (témoignage) ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ alğaybi wâlchahadati ۝ s39/v46 tous les secrets ( ignore ) et déclarations (qu'il perçoit)  ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ alğaybi wâlchahadati۝ s59/v22  l'Invisible tout comme du visible ( mystère) comme de l’Invisible (témoignage), ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ alğaybi wâlchahadati ۝s62/v8 le monde Invisible (du Mystère)  et le monde visible (du Témoignage) , ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ alğaybi wâlchahadati ۝ s64/v18 le monde Invisible (du Mystère)  et le monde visible (du Témoignage)  ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ alğaybi wâlchahadati)

*Verbe.

شَهِدَ shahida: assister, voir

شَاهَدَ shahada: constater, surveiller, voir

اِسْتَشْهَدَ 'istashhada : invoquer son témoignage / prendre quelqu'un comme témoin

أَشْهَدَ 'ashhad : invoquer son témoignage / amener quelqu'un

Nom.

شاهِد  shahid: citation / témoin, déposant / exemple, leçon / preuve, témoignage, moyen, constatation, témoin

شَهَادَة shahadat : brevet, diplôme, brevet / attestation, témoignage / martyre

شَهِيد shahid: témoin / martyr

مَشْهُود mashhoud: ce qui est témoigné, ce qui est mémorable

مشهد mashhadou: scène, vue, spectacle, tableau / ce qui est observé, regardé

Adectif. / Adverbe.

مَشْهُود mashhoud : inoubliable, mémorable / où il y a un grand nombre de personnes / contrat attesté par des témoins / regardé, visible, vu

Le Coran Parole  de Dieu Unique ٱللَّه Allah, insiste principalement  sur la connaissance  Divine, la seule à embrasser les deux mondes, le visible comme l’invisible, à l’inverse de la créature vouée à ne percevoir que le monde sensible.

 Aussi Dieu ٱللَّه Allah est-il le « Connaisseur de l’invisible et du visible عَٰلِمُ ٱلْغَيْبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ  ‘â3lim al ğhayb wa al shahâdati. Or le premier est infiniment plus vaste que le second, ce que laisse à penser la structure morphologique de cette autre expression, le « Connaisseur par excellence des mondes (sciences) de l’invisible عْلَم ٱلْغَيْبِ ‘AƐlâm al Ğhayb » 

Notre monde renferme des mystères qui n’ont pas été tous communiqués au Prophètes - Envoyés الأنبياء,نب‎ anbiyāʼ et Messagers  رسل rusul de Dieu. L’entendement humain ne peut saisir l’étendue de tout l’inconnu dont la clef est détenue par le Seigneur (Maître) des Univers (des êtres cognitifs*). رَبِّ الْعَالَمِينَRabi alƐalamiyna De la même manière, l’être humain, avec tout ton savoir, ses moyens d’apprendre, de comprendre, est incapable de déterminer la durée de sa vie, ni celle du monde dans lequel il vit. Il va chaque jour de découvertes en découvertes.

*Le mot cognitif est un adjectif qualifiant les processus par lesquels un être humain acquiert des connaissances sur son environnement.

Il fait appel à la raison de l’Humain, pour que celui-ci se remémore que Dieu l’Unique a d’abord créé l’immensité des cieux puis la Terre avant même que l’être humain, ne soit une quelconque substance susceptible d’être désignée, ne serait-ce que d’une manière approximative. Qu’il se souvienne donc que de cette terre, il a été modelé pour y retourner, et ensuite ressortir une nouvelle fois le Jour de la Résurrection ! C’est dans ce sens que le Saint Coran  Dernière Parole de Dieu l’Unique, explique que la naissance, la mort et le retour de l’être humain à une existence nouvelle

۝sourate 19 مريم Maryam Marie versets 66-67

Période Mecquoise, qui occupe la 44è place dans l'ordre chronologique.

وَيَقُولُ الْإِنسَانُ أَئِذَا مَا مِتُّ لَسَوْفَ أُخْرَجُ حَيّاً

66 -L'être humain interroge : «Lorsque je serai mort, me fera-t-on sortir vivant de ma tombe?»

Wayaqoulou  wayaqoulou a'iđha ma mitou laçawfa ouķhrajou ĥayan

أَوَلَا يَذْكُرُ الْإِنسَانُ أَنَّا خَلَقْنَاهُ مِن قَبْلُ وَلَمْ يَكُ شَيْئاً

67-Mais l'être humain ne se rappelle-t-il pas qu'en le créant la première fois, Nous l'avons bien tiré du néant (de rien)?

awala yađkhourou al'înçanou ana ķhalaqnahou min qablou walam yakou chay'an

 

Le Savoir est illimité soit mais, Dieu, étant Seul éternel, nul, en dehors de Lui, n’a le pouvoir ou la possibilité d’acquérir la Science totale en entier. Nous le voyons l’humain est en perpétuel recherche de cette Grande Connaissance. Ces Compréhensions infinies figurent sur une Table préservée « inviolable Gardée »  اللوح المحفوظ Al Lawh Ul Mahfûz qu’aucune créature ne peut  atteindre.

Nombres de choses existantes en ce monde demeurent à l’état de mystère aussi bien pour les anges que pour les Prophètes, qui sont les plus aimés de Dieu l’Unique الله Allah. A ces derniers, Dieu en dévoila quelques-uns leur communiquant ce qui était communicable dans leurs temps, voir dans un proche avenir, et envoyant des gardiens  (les Anges ملائكة malāʾika* Créatures Célestes) pour s’assurer de la fidélité de la transmission. Les anges se divisent en plusieurs catégories ; il y a les anges intercesseurs, auxiliaires entre Dieu et les hommes, ils se tiennent près de Son Trône  les anges scribes** qui écrivent les bonnes et mauvaises actions humaines, et des anges porteurs de la révélation. La médiation avec les différents Prophètes est l’une de leurs tâches les plus méritoires. Près de 40  versets sont consacrés à cet aspect.

* Cette racine comptabilise 88 apparition(s) dans le Coran sous diverses formes.
۞2:30 2:31 2:34 2:98 2:102 2:161 2:177 2:210 2:248 2:285 3:18 3:39 3:42 3:45 3:80 3:87 3:124 3:125 4:97 4:136 4:166 4:172 6:8 6:8 6:9 6:50 6:93 6:111 6:158 7:11 7:20 8:9 8:12 8:50 11:12 11:31 12:31 13:13 13:23 15:7 15:8 15:28 15:30 16:2 16:28 16:32 16:33 16:49 17:40 17:61 17:92 17:95 17:95 18:50 20:116 21:103 22:75 23:24 25:7 25:21 25:22 25:25 32:11 33:43 33:56 34:40 35:1 37:150 38:71 38:73 39:75 41:14 41:30 42:5 43:19 43:53 43:60 47:27 53:26 53:27 66:4 66:6 69:17 70:4 74:31 78:38 89:22 97:4

للملئكة Lilmalyikat الملئكة almalyikat وملئكته wa-malyikatuh الملكين almalakayn والملئكة wa-almalyikat ملك malak ملكا malaka ملكين malakayn بالملئكة bi-almalyikat ملئكة malyikatan والملك wa-almalik

*۝sourate15  الحجر al Ḥijr  Hegra « La vallée des pierres » verset 8

Période Mecquoise, qui occupe la 54è place dans l'ordre chronologique.

Il s’agirait de Madā'in Ṣāleḥ, مدائن صالح lieu situé au nord-ouest de l'Arabie, habité par les  Nabatéens  الأنباط al-Anbɑːṭ ou بنو نبط peuple arabe commerçant de l'Antiquité, située à une vingtaine de kilomètres de l'oasis d'al ‘Ulā,  العلا à 400 km de Médine المدينة Al-Madīna.

مَا نُنَزِّلُ الْمَلائِكَةَ إِلاَّ بِالحَقِّ وَمَا كَانُواْ إِذاً مُّنظَرِينَ

Nous n'envoyons les anges que pour porter des arrêts, et alors, aucun répit ne sera plus accordé aux impies.

Ma nounazilou almala'ikata îla bialĥaqi wama kanou îđhan mounŽariyna

 

**۝sourate 82 الإنفطار alInfiṭār La Rupture (Fissuration)  du ciel verset 11

Période Mecquoise, qui occupe la 82è place dans l'ordre chronologique.

Par de nobles (dignes & honnêtes- magnanimes) scribes  (inscripteurs).  كِرَاماً كَاتِبِينَ Kiraman katibiyna

 

Dieu Tout Puissant  الله تعالى Allah taƐalaa possède, le pouvoir, de par Sa munificence d’octroyer quelques brides de ce Mystère à qui Il veut :

۝sourate72  الجنّ al Jinn Les Djinns versets 26-27-28

Période Mecquoise, qui occupe la 40è place dans l'ordre chronologique.

عَالِمُ الْغَيْبِ فَلَا يُظْهِرُ عَلَى غَيْبِهِ أَحَداً

26- car Lui Seul connaît (informé) le mystère (de l’inconnu) dont Il n’associe (divulgue) Son secret (l'inconnu) à personne.

Ɛalimou alğhaybi fala youŽhirou Ɛala ğhaybihi aĥadan

إِلَّا مَنِ ارْتَضَى مِن رَّسُولٍ فَإِنَّهُ يَسْلُكُ مِن بَيْنِ يَدَيْهِ وَمِنْ خَلْفِهِ رَصَداً

27-  qu'à ceux (sauf) qu'Il agrée comme Messagers (Envoyés), alors effectivement  Il fait précéder (d’un intervalle entre) et suivre (aux aguets)  d'une escorte vigilante (en observateur).

Îla mani artaĎa min raçoulin fa'înahou yaçloukou min bayni yadayhi wamin ķhalfihi raSadan.

لِيَعْلَمَ أَن قَدْ أَبْلَغُوا رِسَالَاتِ رَبِّهِمْ وَأَحَاطَ بِمَا لَدَيْهِمْ وَأَحْصَى كُلَّ شَيْءٍ عَدَداً

28- afin de S'assurer qu'ils ont bien transmis les Messages de leur Seigneur, dont la science embrasse tous leurs faits et gestes, dans les moindres détails.»

liyaƐlama an qad ablağhou riçalati Rabbihim wa'aĥaŤa bima ladayhim wa'aĥSa koulla cha'in Ɛadadan

 

۝sourate n°27 النمل  Al Naml les Fourmis verset 65:

Période Mecquoise, qui occupe la 48è place dans l'ordre chronologique.

قُل لَّا يَعْلَمُ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ الْغَيْبَ إِلَّا اللَّهُ وَمَا يَشْعُرُونَ أَيَّانَ يُبْعَثُونَ

Dis : «Aucun de ceux qui peuplent les Cieux et la Terre ne connaît le mystère (l'invisible) de l'Univers en dehors de Dieu.» Car ils n'ont même pas une idée du jour où ils seront ressuscités !

Qoul la yaƐAlamou man fi alSamawati wa al-Ardi alghayba illa Allahou wama yashƐAurouna ayyana youbƐathouna.

۝Sourate 31 لقمانLuqmān verset 34

Période Mecquoise, qui occupe la 57è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّ اللَّهَ عِندَهُ عِلْمُ السَّاعَةِ وَيُنَزِّلُ الْغَيْثَ وَيَعْلَمُ مَا فِي الْأَرْحَامِ وَمَا تَدْرِي نَفْسٌ مَّاذَا تَكْسِبُ غَداً وَمَا تَدْرِي نَفْسٌ بِأَيِّ أَرْضٍ تَمُوتُ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ

La connaissance de l'Heure du Jugement relève uniquement du Seigneur qui fait tomber(descendre) la pluie salvatrice (abondante), et qui sait ce qu'il y a dans les matrices. Et nulle âme ne sait ce que lui réserve l'avenir, (ce qu’il acquerra) et nulle âme (être) ne sait en quel endroit elle devra mourir. Dieu Seul est Omniscient et parfaitement Informé.

Îna Allaha Ɛindahou Ɛilmou alçaƐati wayounazilou alğhaytha wayaƐlamou ma fi al'arĥami wama tadri nafçoun mađha takçibou ğhadan wama tadri nafçoun bi'ai arĎin tamoutou îna Allaha Ɛaliymoun ķhabiyroun

 

D’après, Muhammad al Bukrari محمد البخاري  (194-256 de l’Hégire soit 810- 870), dans un propos du Prophète  حديث  Ḥadīṯh, le Prophète sur lui le salut et la paix الله صلى الله عليه و سلم sala Allah ᵋalayh wa salam, explique le passage Coranique ci-dessus, ou il est question  se rapportant  à cinq situations connues de Dieu الله Allah Seul. Personne ne sait  ce qui aura lieu demain, nul ne saura  d’avance ce qui est dans les matrices (utérus) الأَرْحَامُ al'arĥamou »*, nul ne sait, dans quelle contrée  il mourra, enfin nul ne sait quand la pluie viendra

* racine ر ح م   r h m. Cette racine comptabilise 338 apparition(s) dans le Coran sous diverses formes

Exemple :nom.
رَحِم  rahim : sein, siège de conception, matrice / cognation / utérus, organe de l'appareil génital de la femme et des mammifères femelles
رَحْم  rahm: parenté, affinité / utérus / relation de sanguinité, relation de parenté "Consanguinité" , affinité, ressemblance entre deux espèces ou deux groupes
رَحْماء rahma :charité, bienveillance, clémence, merci, miséricorde
رَحْمَان rahmane: Le Très Miséricordieux: Celui qui a une Immense Miséricorde pour les croyants et les mécréants ici-bas et spécialement pour les croyants dans l'autre monde. / Ar-Rahman: attribut de Dieu, Le Tout Miséricordieux
رَحْمَة rahma: charité, bienveillance, clémence, indulgence, merci, miséricorde, pitié, compréhension
رُحْمَى rouhma: bienveillance, clémence, indulgence, merci, miséricorde
رَحِيم rahiym: le Clément, attribut de Dieu, Le Tout Miséricordieux: dont l'Infinie Miséricorde va exclusivement aux croyants
رَحِم rahim: relation de parenté, cognation, consanguinité, parenté
رَحْماء rahma: Charité, Bonté, Miséricorde, Pitié / Bienveillance, disposition favorable envers qqn / clémence, disposition qui porte à épargner un coupable ou à atténuer son châtiment / merci, miséricorde, pitié qui pousse à pardonner un coupable
مَرْحَمَة marhama: Clémence, disposition qui porte à épargner un coupable ou à atténuer son châtiment

D'après Abdallah Ibn Omar (que Dieu les agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « Les clefs de l'invisible sont au nombre de 5, il n'y que Dieu qui les connait:

- il n'y a que Dieu qui sait إلا اللهُ و يعلمُ 'ilaa Allah wa yalam ce qu'il se passera demain

- il n'y a que Dieu qui sait إلا اللهُ و يعلمُ 'ilaa Allah wa yalam ce qu'il y aura dans les matrices

- il n'y a que Dieu qui sait إلا اللهُ و يعلمُ 'ilaa Allah wa yalam quand viendra la pluie

- aucune âme ne sait sur quelle terre elle va mourir

- il n'y a que Dieu qui sait إلا اللهُ و يعلمُ 'ilaa Allah wa yalam quand aura lieu l'Heure ».

Rapporté par Boukhari البخاري dans son Authentique  صحيح Sahih n°4697

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : مفاتيحُ الغيبِ خمسٌ لا يعلمُها إلا اللهُ : لا يعلمُ ما في غدٍ إلا اللهُ ولا يعلمُ ما تغيضُ الأرحامُ إلا اللهُ ولا يعلمُ متى يأتي المطرُ أحدٌ إلا اللهُ ولا تدري نفسٌ بأيِّ أرضٍ تموتُ ولا يعلمُ متى تقومُ الساعةُ إلا اللهُ

(رواه البخاري في صحيحه رقم ٤٦٩٧)

Ɛan AbdAllah ibn Oumar radi Allah Ɛanhouma qal alNabi salaa Allah Ɛalayh wa salam : mafatyh alğhayb kahmsa la yalmuha 'iilaa Allah : la yalma ma fi ğhadinn 'iilaa Allah wala yalam ma tağhydou  al'arĥami 'iilaa Allah wala yalam mataa yati almatrou ahd 'iilaa Allah wala tadri nafs bay ard tamout wa la yalam mata taqoum alsaƐt 'iilaa Allah

(rawah al Boukhari fi sahihih raqam 4697)

D'après Aicha (que Dieu l'agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a entendu des gens chanter dans un mariage, ils disaient: -Il lui a donné des béliers; Tranquilles dans leurs enclos; Et parmi nous il y a ton bien aimé; Qui sait ce qui aura lieu demain-.

Alors le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n'y a que Dieu qui sait ce qui aura lieu demain ».

Rapporté par  Al Hakim al Nishapuri لحاكم النيسابوري (321-405 de l’Hégire soit 933-1014) dans son œuvre « Reconnues comme Bonnes »المستدرك على الصحيحين  Al Moustadrak ala aṣ Ṣaḥiyḥayn (écrite en 393 de l’Hégire soit vers 1004) n°2812 qui l'a authentifié selon les conditions de L’imam Muslim ibn al-Hajjaj  مسلم بن الحجاج‎‎  (vers 206-261 de l'Hégire soit vers  822-875) et l'imam Adh Dhahabī الذهبي  ( 673- 748 de l'Hégire soit 1274–1348) l'a approuvé et il a également été authentifié par Cheikh Muhammad Nasir ud Din al Albani محمد ناصر الدين الألباني (1914-1999) dans « Littérature du mariage » أداب الزفاف Adab Zifaf page 109

عن عائشة رضي الله عنها أنَّ النَّبيَّ صلَّى اللهُ علَيهِ وسلَّمَ سمع ناسًا يُغنُّونَ في عُرسٍ وهم يقولونَ : وأهدي لها أكبُشٌ يُبحبِحنَ في المربَدِ وحِبُّكِ في النَّادي ويعلَمُ ما في غَدِ .

فقالَ رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ علَيهِ وسلَّمَ : لا يعلَمُ ما في غدٍ إلَّا اللهُ

رواه الحاكم في المستدرك رقم ٢٨١٢ و صححه على شرط مسلم و وافقه الذهبي و حسنه الشيخ الألباني في آداب الزفاف ص ١٠٩

Ɛan Aïsha radi Allah Ɛanha an alNaby salla Allah Ɛalayh wa sallam sumie nasana youğhanoun fi Ɛours wahoum yaqouloun : wa'ahdi laha akboush youbibihna fi almourbadi wa  hibbouki fi alnady wa yalamou ma fi ğhad .

faqala Raçoul Allah salla Allah Ɛalayh wa sallam : la yalam ma fi ğahdinn 'illa Allah

rawah al Hakim fi al Moustadrik raqam 2812 wa sahihh Ɛalaa sharata Muslim wa wafaqaha al dhahabiu wa hasanuh al shaykh al'Albani fi adab al zifaf s 109

Ils diront ! Même les Envoyés, Prophètes ou Apôtres, seront si bouleversé qu’ils avoueront leur parfaite ignorance. Dieu Allah seul sait  اللّهُ أَعْلَمُ Allahou aƐlem, le Mystère dont Il Est le Seul Maître.

۝Sourate 5 المائدة al Māʾida La table est servie verset 109 et 116

Période Médinoise, qui occupe la 112è place dans l'ordre chronologique.

يَوْمَ يَجْمَعُ اللّهُ الرُّسُلَ فَيَقُولُ مَاذَا أُجِبْتُمْ قَالُواْ لاَ عِلْمَ لَنَا إِنَّكَ أَنتَ عَلاَّمُ الْغُيُوبِ

109. (Rappelle-toi) Le jour où Dieu rassemblera (tous) les Prophètes* (Messagers) et leur demandera : «Que vous a-t-on répondu?», ils diront : «Nous n'en savons rien ! Toi seul connais (sachant) parfaitement les mystères (des mondes inconnus).

Yawma yajmaƐou allahou alRouçoula mađha oujibtoum qalou la Ɛilma lana înaka anta Ɛalamou alğhouyoubi

 

وَإِذْ قَالَ اللّهُ يَا عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ أَأَنتَ قُلتَ لِلنَّاسِ اتَّخِذُونِي وَأُمِّيَ إِلَـهَيْنِ مِن دُونِ اللّهِ قَالَ سُبْحَانَكَ مَا يَكُونُ لِي أَنْ أَقُولَ مَا لَيْسَ لِي بِحَقٍّ إِن كُنتُ قُلْتُهُ فَقَدْ عَلِمْتَهُ تَعْلَمُ مَا فِي نَفْسِي وَلاَ أَعْلَمُ مَا فِي نَفْسِكَ إِنَّكَ أَنتَ عَلاَّمُ الْغُيُوبِ

116. Et lorsque Dieu dit à Jésus : «Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux hommes : “Prenez-nous, ma mère et moi, pour divinités en dehors de Dieu”?» – «Gloire à Toi !, dit Jésus, il ne m'appartient pas de dire ce qui n'est pas une vérité pour moi. Si je l'avais dit, ne l'aurais-Tu pas su? Car Tu connais le fond de ma pensée, et je ne connais rien de la Tienne. En vérité, les mystères n'ont point de secret pour Toi.

 

wa'îđ qala Allahou yaʿĪƐyçā  abna Maryama a'anta qoulta lilnaçi ataķhiđouni wa'oumia îlahayni min douni Allahi qala çoubĥanaka ma yakounuu li an aqoula ma layça li biĥaqin în kountou qoultouhou faqad Ɛalimtahou taƐlamou ma fi nafçi wala aƐlamou ma fi nafçika înaka anta Ɛalamou alğhouyoubi

 

*la racine  ر س ل comptabilise 512 apparition(s) dans le Coran sous diverses formes.

Dans l'islam, tous les Prophètes (ou Nabi ;  نبیNabī ; au pluriel  أنبياء Anbiyaa en Hébreu : נביא, Nâbîy ; Grec : προφήτης, prophētēs) sont considérés comme importants, mais cinq sont nommés Aouli l âazm : أولي العزم, les plus décidés) et se distinguent : (Noé  נֹחַ Nōa'h ;  نوح Nûh ),  (Abraham אַבְרָהָם Av.ra.'ham , إبراهيم Ib.ra.'him),  (Moïse מֹשֶׁה בן עמרם Moshé ben Amram موسى Moussa), Jésus fils de Marie, עיסא בן מרים,   عيسى ابن مريمʿĪsā  ibn Maryam, (Jésus de Nazareth يسوع الناصري YousouƐ al Nasiriou) et  (Muhammad محمد  « Celui qui est loué » considéré comme le Sceau des Prophètes  خاتم النبيين Khatam an-Nabiyyin, c’est-à-dire le Dernier Prophète),

Certains Prophètes (48 Prophètes du judaïsme et de nombreux Prophètes du Christianisme nommés plutôt שלח  shalah ἀπόστολος Apôtre مرسل Mursal) sont catégorisés comme des Messagers (en Hébreu מלאך Mal'ach, au singulier رسل, rasl,  رسول Rasūl au pluriel رُسُل Roūsoūl), ceux qui transmettent la Révélation Divine par l'intercession d'un ange. Les musulmans croient que beaucoup de Prophètes ont existés, dont beaucoup ne sont pas mentionnés dans le Coran, dont les croyants en acceptent de pleine foi l'existence. Le Coran dit: "Il y a pour chaque communauté un Messager وَلِكُلِّ أُمَّةٍ رَّسُولٌ walikouli oumatin Raçouloun ". La croyance aux Prophètes et Messagers est l'un des six articles de la foi musulmane.

 

۝Sourate 9 التوبة atTawba le Repentir verset78

Période Médinoise, qui occupe la 113è place dans l'ordre chronologique.

.أَلَمْ يَعْلَمُواْ أَنَّ اللّهَ يَعْلَمُ سِرَّهُمْ وَنَجْوَاهُمْ وَأَنَّ اللّهَ عَلاَّمُ الْغُيُوبِ

Ne savent-ils pas que Dieu connaît leurs pensées les plus intimes et leurs entretiens les plus secrets, car pour Dieu il n'y a point de mystère, (de l’invisible  secret)?

Alam yaƐlamou ana Allaha yaƐlamou çirahoum wanajwahoum wa'anaAllaha Ɛalamou alğhouyoubi

 

۝Sourate 34 سبإ Sabaʾverset 48

Période Mecquoise, qui occupe la 58è place dans l'ordre chronologique.

قُلْ إِنَّ رَبِّي يَقْذِفُ بِالْحَقِّ عَلَّامُ الْغُيُوبِ

Dis : «C'est mon Dieu (mon Seigneur)* qui diffuse (à Ses Messagers) la Vérité   et qui perce (Lui le Parfait connaisseurs) les mystères. (le mensonge ne paraîtra pas et ne renouvellera plus)

Qoul îna Rabbi yaqđhifou bialĥaqi Ɛalamou** alğhouyoubi

*   رَبّ Rabbi: Attribut de Dieu, Le Seigneur en Syriaque:  ܪܵܒܝܼܝܼphonétique Rab’bi  mon Maître, mon Seigneur ; en Hébreux אֲדֹנָי 'Adonay   רבי  Rabi « mon Maitre  רַב Rav (le ב b (veth) se prononce v) le Puissant, l’Immense, le Grand

                                                                        

 ** عَلِم ‘âlim  en araméen ܥܹܠܡ, ܥܸܠܘܼܡ ' i lu:m  (science savoir connaissance) fait place à la forme intensive ‘allâm  عَلَّام « détenteur de connaissance absolue » et غَيْب ghayb à son pluriel غُيُوب ghouyoûb. Dieu l’Unique اللّه Allah se proclame comme le seul à détenir cette connaissance plénière  (en hébreux גילוי guilui, découverte d’un secret (mystère) גילוי סוד guilui soud).

۝sourate 2 البقرة al Baqara la Vache verset 33

Période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique

قَالَ يَا آدَمُ أَنبِئْهُم بِأَسْمَآئِهِمْ فَلَمَّا أَنبَأَهُمْ بِأَسْمَآئِهِمْ قَالَ أَلَمْ أَقُل لَّكُمْ إِنِّي أَعْلَمُ غَيْبَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ وَأَعْلَمُ مَا تُبْدُونَ وَمَا كُنتُمْ تَكْتُمُونَ

Dieu dit alors : «Ô Adam ! Fais-leur connaître les noms de ces choses !» Et lorsque Adam en eut instruit les anges, Dieu ajouta : «Ne vous avais-Je pas avertis que Je connais le secret des Cieux et de la Terre, ainsi que les pensées que vous divulguez et celles que vous gardez dans votre for intérieur?»

Qala ya'adamou  anbi'houm bi'açma'ihim falamma anba'ahoum bi'açma'ihim qala alam aqoul lakoum îni aƐlamou ğayba alçamawati wâl'arĎhi wa'aƐlamou ma toubdouna wama kountoum taktoumouna

 

۝sourate n°6 الأنعام Al An'àm les troupeaux verset 59 :

Période Mecquoise, qui occupe la 55è place dans l'ordre chronologique.

Bien que différents versets soit de l'époque Médinoise (v20-v23-v91-v141-v151-v152-v153)

وَعِندَهُ مَفَاتِحُ الْغَيْبِ لاَ يَعْلَمُهَا إِلاَّ هُوَ وَيَعْلَمُ مَا فِي الْبَرِّ وَالْبَحْرِ وَمَا تَسْقُطُ مِن وَرَقَةٍ إِلاَّ يَعْلَمُهَا وَلاَ حَبَّةٍ فِي ظُلُمَاتِ الأَرْضِ وَلاَ رَطْبٍ وَلاَ يَابِسٍ إِلاَّ فِي كِتَابٍ مُّبِينٍ

Car (C'est Lui) Il (qui) détient les clefs du mystère  (de l’invisible) qu'Il est Seul à connaître, Il sait ce que recèlent le sein de la terre et le fond de la mer. Nulle feuille ne tombe sans qu'Il le sache, et il n'est point de graine dans les entrailles (ténèbres) de la terre ni de brindille tendre (d’humidité) ou sèche  (d’aridité) qui ne soient mentionnés dans un Livre (l’Écrit) explicite (évident) !

WaƐAindahu mafatihu alğhaybi la yaƐAlamouha illa huwa wayaƐAlamou ma fi albarri wa albahri wama tasqoutou min waraqatin illa yaƐAlamouha wa la habbatin fi thouloumati al-ardi wala ratbin wala yabisin illa fi Kitabin moubinin.

۝sourate n°10 يونس  Younous Jonas verset 20:

Période Mecquoise, qui occupe la 51è place dans l'ordre chronologique.

Selon, certains savants musulmans concernant la période des versets 40, 94, 95 et 96 dont il leurs sembleraient, qu'ils soient issus de la Période Médinoise.

وَيَقُولُونَ لَوْلاَ أُنزِلَ عَلَيْهِ آيَةٌ مِّن رَّبِّهِ فَقُلْ إِنَّمَا الْغَيْبُ لِلّهِ فَانْتَظِرُواْ إِنِّي مَعَكُم مِّنَ الْمُنتَظِرِينَ

Ils disent : «Si seulement son Seigneur lui permettait d'accomplir un miracle !» Réponds-leur : «Le mystère (L'invisible) relève uniquement de Dieu ! Attendez donc ! Je serai avec vous, parmi ceux qui attendent !»

Wayaqoulouna lawla ounzila Ɛalayhi ayatun min Rabbihi faqoul innama alğhaybu lillahi faintathirou inni maƐakoum mina almountathirina

De l'Imagination absolue الخيال مطلق al-khayal al-mutlaq, et de tout ce qui échappe à la perception sensible en fait de formes illusoires, 

S’ensuit cet ordre de Dieu au Prophète Muhammad sur lui le salut et la paix de s’adresser à son peuple les arabes Qurayhs encore voué dans les superstitions, de part leur polythéisme pervertis.

۝sourate n°6 الأنعام Al An'am les Troupeaux verset 50

Période Mecquoise, qui  occupe la 55è place dans l'ordre chronologique

(Bien que différents versets soit de l'époque Médinoise déjà cité ci dessus)

En s'adressant à son Messager مُحَمَّدٌ Muhammad sur lui le salut et la paix الله صلى الله عليه و سلم sala Allah ᵋalayh wa salam

قُل لاَّ أَقُولُ لَكُمْ عِندِي خَزَآئِنُ اللّهِ وَلا أَعْلَمُ الْغَيْبَ وَلا أَقُولُ لَكُمْ إِنِّي مَلَكٌ إِنْ أَتَّبِعُ إِلاَّ مَا يُوحَى إِلَيَّ قُلْ هَلْ يَسْتَوِي الأَعْمَى وَالْبَصِيرُ أَفَلاَ تَتَفَكَّرُونَ

Dis-leur : «Je ne prétends (Je ne vous dis) pas posséder les trésors du Seigneur (de Dieu), ni connaître les mystères (l'invisible)  de l'Univers, pas plus que je ne prétends (je ne vous dis pas) être un ange. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé.» Dis-leur encore : «L'aveugle serait-il jamais l'égal du clairvoyant? N'y réfléchissez-vous donc point?»

Qoul la aqoulou lakoum Ɛindi  ķhaza'inou Allahi wala aƐlamou alğhayba wa la aqoulou lakoum îni malakoun în atabiƐou îla ma youĥa îlâ qoul hal yaçtawi al'aƐma wâlbaSiyrou afala tatafakarouna

 

Les Anges  الملائكة  al Malayika ne connaissent pas l'invisible.

۝sourate 2 البقرة al Baqara la Vache versets 31 et 32:

Période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique

وَعَلَّمَ آدَمَ الأَسْمَاء كُلَّهَا ثُمَّ عَرَضَهُمْ عَلَى الْمَلاَئِكَةِ فَقَالَ أَنبِئُونِي بِأَسْمَاء هَـؤُلاء إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ

31. Et Il apprit à Adam tous les noms, (de toutes choses) puis les présenta aux anges en leur disant : «Faites-Moi connaître  (Informez moi) les noms de tous ces êtres, pour prouver que vous êtes plus méritants (si vous êtes véridiques) qu'Adam !»

WaƐallama Adama al-asmaa koullaha thoumma Ɛaradahoum Ɛala almala-ikati faqala anbi-ouni bi-asma-i haoula-i in kountoum sadiqina

قَالُواْ سُبْحَانَكَ لاَ عِلْمَ لَنَا إِلاَّ مَا عَلَّمْتَنَا إِنَّكَ أَنتَ الْعَلِيمُ الْحَكِيمُ

32. Et les Anges de dire : «Gloire à Toi ! Nous ne savons rien d'autre que ce que Tu nous as enseigné, Tu es, en vérité, l'Omniscient, le Sage.»

Qalou Soubhanaka la Ɛilma lana illa ma Ɛallamtana innaka anta alƐalimou alhakimou

Il est rapporté dans le hadith de Djibril حديث جبريل  sur les questions concernant l'Islam, الإيمان, al-imane « la foi musulmane » et l’Ihsan إحسان « la perfection »  que Djibril جبريل a demandé au Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) quand aura lieu l'Heure. Alors le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a répondu: « Celui à qui on pose la question n'est pas plus savant que celui qui la pose ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°50 et Mouslim dans son Sahih n°10)

و في حديث جبريل في الأسئلة عن الإسلام و الإيمان و الإحسان سأل جبريلُ رسولَ الله صلى الله عليه و سلم : متى تقوم الساعة ؟

فقال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما المسئول عنها بأعلم من السائل

(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٠ و مسلم في صحيحه رقم ١٠)

- les djinns جِنّ ǧinn, singulier جِنّي ǧinnī  (créatures surnaturelles)  ne connaissent pas l'invisible.

۝sourate n°34 سبإ Sabaʾ verset 14:

Période Mecquoise, qui occupe la 58è place dans l'ordre chronologique.

فَلَمَّا قَضَيْنَا عَلَيْهِ الْمَوْتَ مَا دَلَّهُمْ عَلَى مَوْتِهِ إِلَّا دَابَّةُ الْأَرْضِ تَأْكُلُ مِنسَأَتَهُ فَلَمَّا خَرَّ تَبَيَّنَتِ الْجِنُّ أَن لَّوْ كَانُوا يَعْلَمُونَ الْغَيْبَ مَا لَبِثُوا فِي الْعَذَابِ الْمُهِينِ

 « Puis quand nous avons décidé de sa mort * il n'y a eu pour leur montrer qu'il était mort que la bête de la terre qui rongea sa canne. Puis quand il tomba il apparut de toute évidence aux djinns que si ils connaissaient l'invisible ils ne seraient pas restés dans le supplice humiliant ».

Falamma qadayna Ɛalayhi almawta ma dallahoum Ɛala mawtihi illa dabbatou al-ardi ta/koulou minsaatahou falamma kharra tabayyanati aljinnou an law kanou yaƐAlamouna alghayba ma labithou fi alƐathabi almouhini

C'est à dire la mort du Prophète de Dieu  سليمان Souleyman « Salomon** » (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui).

** Salomon שְׁלֹמֹה Shĕlōmōh 2è fils de    David דָּוִיד Dāwīd داؤود‎, Dā’ūd ou Dāwūd en syriaqueܫܠܡܐ   

Dieu  Tout Puissant a dit قال الله تعالى   qal Allah taƐalaa dans la sourate n°11 هودHoûd  verset 31 lorsqu'il a cité la parole du Prophète Noé נֹחַ nōa'h نوح Nûh ou Noûh

Hoùd le Prophète de la tribu des ʿĀd عاد (ou Adites) ancien peuple d’Arabie. Sa ville est appelée Iram  cité des piliers إرَم ذات العماد, Iram ḏāt al-ʿimād  cité perdue qui serait située dans la Péninsule arabe. Hoûd est parfois considéré comme le patriarche עֵבֶר  ʿḖḇer عبر, Aber de la Bible (descendant de Sem  שֵׁם Šēm  سام, Sām).

۝Sourate n°11 هودHoûd  verset 31

Période Mecquoise, qui occupe la 52è place dans l'ordre chronologique

 A l'exception des versets 12, 15, 17 et 114 vraisemblablement proclamés à Médine.

وَلاَ أَقُولُ لَكُمْ عِندِي خَزَآئِنُ اللّهِ وَلاَ أَعْلَمُ الْغَيْبَ وَلاَ أَقُولُ إِنِّي مَلَكٌ وَلاَ أَقُولُ لِلَّذِينَ تَزْدَرِي أَعْيُنُكُمْ لَن يُؤْتِيَهُمُ اللّهُ خَيْراً اللّهُ أَعْلَمُ بِمَا فِي أَنفُسِهِمْ إِنِّي إِذاً لَّمِنَ الظَّالِمِينَ

Je ne prétends pas détenir (que je possède) les trésors de Dieu ni être au courant du mystère (que je connais l'invisible), je ne dis pas que je suis un ange, et je ne dis pas à ceux que vous regardez avec mépris que Dieu ne leur accordera aucune faveur, car Dieu seul sait ce qu'ils recèlent dans leurs cœurs. Si je le disais, je serais moi-même du nombre des injustes !»

Wala aqoulou lakoum ƐAindi khaza-inu Allahi wa la aƐAlamu alghayba wa la aqouluu înni malakoun wala aqouluu lilladhina tazdari aƐAyounoukoum lan you/tiyahoumou Allahou khayran Allahou aƐAlamou bima fi anfousihim înni ithan lamina aldhalimina.

۝sourate  n°7 الأعراف Al A'raf le Purgatoire verset 188

Période Mecquoise, qui occupe la 92è place dans l'ordre chronologique.

 قُل لاَّ أَمْلِكُ لِنَفْسِي نَفْعاً وَلاَ ضَرّاً إِلاَّ مَا شَاء اللّهُ وَلَوْ كُنتُ أَعْلَمُ الْغَيْبَ لاَسْتَكْثَرْتُ مِنَ الْخَيْرِ وَمَا مَسَّنِيَ السُّوءُ إِنْ أَنَاْ إِلاَّ نَذِيرٌ وَبَشِيرٌ لِّقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ

Dis : «Je ne détiens aucun pouvoir (pour moi-même) de me faire du bienfait ou du mal (méfait), sinon ce que Dieu veut. Si j'avais accès à l'insondable, (connaissais l'invisible)  j'aurais des biens en abondance et aucun mal ne saurait m'atteindre (ne m'aurait touché). Je ne suis qu'un avertisseur et un annonciateur (porteur de bonnes nouvelles) pour les gens qui croient (qui sont confiant).»

Qoul la amlikou linafçi nafƐan wa la Ďaran Ïla ma sha’a Allahou walaw kountou aƐlamou alğhayba lâçtakthartou mina alķayri wa ma maçania alçou'ou în ana îla nađiyroun wabachiyroun liqawmin you'minouna

 

En s'adressant à son Messager مُحَمَّدٌ Muhammad sur lui le salut et la paix الله صلى الله عليه و سلم sala Allah Ɛalayh wa salam: il en est le même propos :

۝sourate 10 يونس Yoùnous Jonas verset 49

Période Mecquoise, qui occupe la 51è place dans l'ordre chronologique.

Cependant, les savants de l'Islam n'ont pas de certitude concernant la période des versets 40, 94, 95 et 96 dont il semblerait qu'ils soient issus de la Période Médinoise.

قُل لاَّ أَمْلِكُ لِنَفْسِي ضَرّاً وَلاَ نَفْعاً إِلاَّ مَا شَاء اللّهُ لِكُلِّ أُمَّةٍ أَجَلٌ إِذَا جَاء أَجَلُهُمْ فَلاَ يَسْتَأْخِرُونَ سَاعَةً وَلاَ يَسْتَقْدِمُونَ

Réponds-leur : «Je ne détiens aucun pouvoir sur ce qui peut m'arriver (me procurer)  ou en mal (un dommage-nuisance) en bien  (avantage), en dehors (sauf) « évidemment » de ce que Dieu veut (décide).» À chaque communauté est fixé un terme que, quand il (ce terme) échoit,  (est atteint) elle ne peut, ne serait-ce que d'un instant, ni le reculer  d’une heure ni l’avancer.

Qoul la amlikou linafçi  Ďaran wala nafƐAan îla ma sha’a Allahou likoulli oumatin ajaluun îđa jaa ajalouhoum fala yaçta'ķirouna çaƐatan wala yaçtaqdimouna

 

D'après Roubay'i' Bint Mou'awidh *(que Dieu l'agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) est venu lors de mon mariage et il s'est assis sur mon lit. Des petites filles à nous ont tapé sur le tambour et ont chanté les mérites de nos parents qui sont mort le jour de Badr lorsque l'une d'elle a dit: Et il y a parmi nous un Prophète qui sait ce qui se passera demain.

Le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit alors: « Cesse de dire cela et dis ce que tu disais précédemment ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5147)

عن الربيع بنت معوذ رضي الله عنها جاء النبي صلى الله عليه وسلم فدخل حين بني علي ، فجلس على فراشي فجعلت جويريات لنا ، يضربن بالدف ويندبن من قتل من أبائي يوم بدر ، إذ قالت إحداهن : وفينا نبي يعلم ما في غد . فقال : دعي هذا وقولي بالذي كنت تقولين

رواه البخاري في صحيحه رقم ٥١٤٧

Ɛan Roubay'i' Bint Mou'awidh radi allah Ɛanha ja' al Nabi salaa Allah Ɛalayh wa salam fadakhal hin banin Ɛalia , fajlas Ɛalaa farashi fajaƐalt jawayriat lana , yadribn bialdoufi wayoundibouna min qoutil min 'abayiya yawoum Badr , 'idah qalat 'ihdahouna : wafina nabiun yaƐlam ma fi ghad . faqal : duƐi hadha waqouli bialadhi kount taqoulin

rawah al Boukhari fi Sahihih raqam 5147

* Roubay'i' Bint Mou'awidh الربيع بنت معوذ Cette femme était issue d'une noble famille de Médine, de la tribu des Banû Afrâ بانو عفرا. Son père, Mu'awidh معوذ, tomba martyr lors de la bataille de Badr غزوة بدر ghazwat Badr 17 Ramadan, 2è année de l'Hégire, soit le 13 mars 624.. Elle embrassa l'Islam très tôt à la suite des enseignements donnés par le Compagnon صحابي, sahābīy, Mus'ab ibn 'Umayr مصعب بن عمير surnommé surnommé al-Badrī  البدري le Précoce (mort en 625 lors de la bataille d'Uhud, غزوة أحد ḡazwa ʾUḥud près de Médine). Et, avec les membres de sa famille, elle constitua l'un des noyaux solides des  partisans ; auxiliaires du Prophète  الأنصاري al-ʾanṣārī, au singulierأنصار, Ansar, tous exceptionnels par leur foi et leur dévouement à la cause de l'Islam.

Elle participa au Serment de Hudaybiya  صلح الحديبية Ṣalaḥ Al-Ḥudaybiyyah Dhu al-Qi'dah, 6è année de l’Hégire سَنة هِجْريّة  sanat Hijrī soit  en mars 628, dont nous avons cité le déroulement et les mérites. Lorsque le Prophète  et ses Compagnons* de La Mecque مكة, Makka émigrèrent à Médine « la Ville » لمدينة  Al-Madīna  l’ancienne يثرب Yathrib , Rubay était déjà une femme mûre. Elle épousa un émigrant**, (exilé, réfugié  مهاجر Muhadjir ou muhâjir au pluriel  مهاجرون muhâjirûn) Iyâs ibn Bakîr Al-Laythi إياس بن البكير, duquel elle eut un garçon, Muhammad ibn Iyâs محمد بن إياس. Après la disparition tragique pour la communauté musulmane de l'Envoyé de Dieu, rappelé à Son Créateur (vers le 13 Rabi'ou Al-Awwal ربيع الأول de l'an 11 de l'Hégire soit vers le vendredi 8 juin 632), elle demeura fidèle à son engagement et consacra son temps aux actes de piété. Elle rendait souvent visite à عائشة بنت أبي بكر ʿĀʾisha bint Abī Bakr,  troisième épouse du Prophète auprès de laquelle elle apprenait la jurisprudence, les communication orales حديث  ḥadīṯ,au pluriel أحاديث ʾaḥādīṯ  du Prophète et le Coran. Elle quitta ce monde en l'an 45 de l'Hégire soit vers 665, sous le califat de ʾAbū ʿAbd Ar-Raḥmān Muʿāwiya ibn ʾAbī Sufyān أبو عبد الرحمن معاوية بن أبي سفيان connu par Muʿawiya Ier معاوية, après une vie de dévouement au service de Dieu et de Son Envoyé.

** Les premiers musulmans de Médine s'appellent les « partisans ; auxiliaires   أنصار, Ansar pluriel الأنصاري al-ʾanṣārī  « aideurs »

*Compagnons  صحابي, sahābīy au pluriel الصحابة  aṣ-ṣaḥābah. Les femmes condisciples de Muhammad se nomment صحابيات, saḥābiyāt.

Ces versets et ces ʾaḥādīṯ أحاديث nous montrent de manière évidente que seul Dieu الله Allah connait l'invisible et que si ni les anges, ni les djinns ni les Prophètes ne connaissent l'invisible alors les devins, les voyants, les charlatans et les auteurs des horoscopes ne sont donc que des menteurs lorsqu'ils prétendent connaître l'invisible.

Ainsi il est interdit à toute personne qui croit en Dieu الله Allah et son Messager (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui صلى الله عليه وسلم salaa Allah Ɛalayh wa salam) de les rendre véridiques

Que disent les    anciennes Écritures,

Le plan « mystérieux » de Dieu demeure partiellement inconnu aux « saints » c’est le ‘Jugement dernier » qui manifestera en pleine clarté sa réalisation, le secret de l’Histoire est entre les mains de Dieu seul, c’est Lui qui confirmera un  jour que la sagesse حكمة‎ Hikma divine La sagesse de Dieu حكمةالله  Hikma Allah, est l’œuvre de les origines, un bienfait immense de la part de Dieu l'Unique الله Allah, Tout puissant جل جلاله  Jalla Jallālah  et nous permet d'avoir une profonde compréhension de la religion

Il s’agit, en règle générale de la connaissance, des secrets de  la nature et du fondement de la sagesse

Bible תנך ▼   Hagiographes "écrits"  כתובים Ketouvim▼   Psaumes Louanges תהילים Tehillim▼    Chapitre  51 ▼   Verset  8 ▼

Certes, tu demandes (veux-exiges) la vérité dans l'intérieur, et dans le mystère"sens sagesse" (le fond  du cœur - de l'être –fort intime) tu m'enseignes (Fais donc pénétrer) la sagesse (au dedans de moi!).Bible תנך ▼   Hagiographes "écrits"  כתובים Ketouvim▼   Psaumes Louanges תהילים Tehillim▼    Chapitre  51 ▼   Verset  8 ▼

הֵן־אֱמֶת חָפַצְתָּ בַטֻּחוֹת וּבְסָתֻם חָכְמָה תוֹדִיעֵנִי

hén-émèth h'aphatsettha vattouh'oth ouvessathoum h'akhemah thodiy'éniy

Bible - תנך ▼   Hagiographes"Ecrits" - כתובים Ketouvim▼   Daniel - דנייאל ▼   Chapitre  2 ▼   Verset 19 ▼

Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision nocturne, et Daniel bénit alors le Dieu du ciel

אֱדַיִן לְדָנִיֵּאל בְּחֶזְוָא דִי־לֵילְיָא רָזָה גֲלִי אֱדַיִן דָּנִיֵּאל בָּרִךְ לֶאֱלָהּ שְׁמַיָּא׃

édayin ledaniyyél beh'èzeva diy-léyleya razah galiy édayin ddaniyyél barikhe lèélahh shemayya

Le Livre d'Hénoch, መጽሐፈ ሄኖክ maṣḥafa hēnok aussi appelé  Hénoch l’éthiopien  écrit pseudépigraphique  composé de cinq livres  de l'Ancien Testament attribué à Hénoch, חֲנוֹךְ ḥănōkh,  إدريس Idris arrière-grand-père de Noé  נֹחַ Nōa'h  نوح Nûh. Période allant d'avant le 4e au 1er siècle avant notre ère (Il ne faut pas confondre cet Enoch  חנוך hānokh avec Enoch, חנוך hānokh le fils de Caïn קין Qáyin   قابيل Qābīl Genèse 4:17)

Version en ligne

https://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Apocryphes/Henoch_Ethiopien.pdf

Original en éthiopien  daté de 1663

: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52507368z/f164.planchecontact

chapitre1verset 2 : Hénoch prit donc la parole et «  prononçant sa parabole » il dit, lui, l'homme juste dont les yeux ont été ouverts par le Seigneur, et qui a vu la vision du Saint  qui est dans les cieux*, que m'ont montrée les anges : J'ai tout appris d'eux, et j'ai compris, moi, ce que je voyais; et ce n'est point pour cette génération, mais pour celle qui vient, lointaine.

* est caché dans le ciel.

Évangile Éphésiens 1 ΕΦΕΣΙΟΥΣ 1  Ephesios1châpitre 1 versets 8-9 en arabe الإنجيل al Anjil

8- qu'Il (Dieu) a fait abonder envers nous en toute sagesse et intelligence

ἧς ἐπερίσσευσεν εἰς ἡμᾶς ἐν πάσῃ σοφίᾳ καὶ φρονήσει,

ís eperíssefsen eis imás en pási sofía kaí fronísei,

quae superabundavit in nobis in omni sapientia et prudentia

9- nous ayant fait connaître le mystère de Sa Volonté, selon Son bon plaisir, qu'il avait auparavant résolu en Lui-Même,

γνωρίσας ἡμῖν τὸ μυστήριον τοῦ θελήματος αὐτοῦ, κατὰ τὴν εὐδοκίαν αὐτοῦ, ἣν προέθετο ἐν αὐτῷ,

 translation grec : gnorísas imín tó mystírion toú thelímatos aftoú, katá tín evdokían aftoú, ín proétheto en aftó,

ut notum faceret nobis sacramentum voluntatis suae secundum bonum placitum eius quod proposuit in eo

Évangiles Romains ΡΩΜΑΙΟΥΣ  chapitre11 verset 25

Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux : c'est que l'endurcissement a atteint une partie d'Israël jusqu'à ce que la plénitude des gentils soit entrée ;

Οὐ γὰρ θέλω ὑμᾶς ἀγνοεῖν, ἀδελφοί, τὸ μυστήριον τοῦτο, ἵνα μὴ ἦτε παρ’ (N παρ’ → [παρ’]) ἑαυτοῖς φρόνιμοι, ὅτι πώρωσις ἀπὸ μέρους τῷ Ἰσραὴλ γέγονεν, ἄχρι οὗ τὸ πλήρωμα τῶν ἐθνῶν εἰσέλθῃ:

Translation grec : Ou gár thélo ymás agnoeín, adelfoí, tó mystírion toúto, ína mí íte par’ (N par’ → [par’]) eaftoís frónimoi, óti pórosis apó mérous tó Israíl gégonen, áchri oú tó plíroma tón ethnón eisélthi

nolo enim vos ignorare fratres mysterium hoc ut non sitis vobis ipsis sapientes quia caecitas ex parte contigit in Israhel donec plenitudo gentium intraret

Puisse Dieu le Tout Pardonnant لغفار  Al Ghaffār m'excuser de mes erreurs et omissions.

Salam سلام paix

                                      Baudrier Gérard Ibrahim

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire