Invocations الدعاء al dua' et évocations ذِكْر Dhikr

Invocations الدعاء al dua' et évocations ذِكْر Dhikr après vos prières rituelles.

 

 

Salam سلام Paix

 

Dhikr              ذِكْر‎          "évocation ; mention, rappel, répétition rythmique du nom de Dieu"

Basmala      بسملة        « Au nom de Dieu »  Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Compatissant بسم الله الرحمن الرحيم Bismillâh Ar-Rahman Ar-Rahim

Takbîr         تكبير        « magnification »  : Dieu est le Plus Grand  الله أكبر  Allâhu Akbar

Tahlîl           تهليل‎        « louer »                : Il n'y a de Dieu que Dieu لآ إلَـهَ اِلا الله    lâ ilâha illâ-l-lâh

Tasbîh        تسبيح       «glorifier.»              : Gloire à Dieu   سبحان الله   Subhân Allah

Tahmîd        الثميد       « gratitude »             : La Louange est à Dieu  الحمد الله   Al-hamdou lillâh

Hawqala    الحوقلة        « pouvoir »             Il n'y a de force ni de puissance qu'en Dieu seul   لا حول ولاقوة إلا بالله   lâ hawla wa lâ quwwata illâ billâh

Hasbala      حسبله  « la demande de pardon » : Dieu me suffit  حسبي الله Hasbiy Allâh

Istirjâ        اسْتِرْجاع   « récupération »         : A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournerons  إِنَّا لِلهِ وَإِنَّا إِلَيْهَ رَاجِعُونَ Innâ lillâhi wa innâ ilayhi râji'ûn

Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. بسم الله الرحمن الرحيم Bismi Allah al Rahmin al Rahim

Invocations الدعاء al dua' et évocations ذِكْر Dhikr   après vos prières rituelles.

Une fois la prière terminée, le fidèle croyant et croyante للمؤمنين al-mou’minîna و wa- المؤمنات al-mou’minâti Demande pardon de Dieu l’Unique, trois fois :

Je te demande Pardon Dieu

  استغفر الله  astarfir-Ullâh,  استغفر الله astarfir-Ullâh,  استغفر الله astarfir-Oullâh

 Te me repens auprès de Dieu  أَتوبُ أِلى اللَّه  Atûbou Ilâllâh”

Ensuite il dit :

-"Seigneur Tu es la Paix de Toi procède la Paix. Sois béni, Ô Toi qui est plein de Majesté et de Munificence*"

اللهم أنتاس سلامو  و مينكاس سلامة يا زالْجَلالِ وَالاِكْرام

Allâhumma antas-salam wa minkas-salam tabârakta ya dhal jalâli wal ikrâm

 -"Il n'y a pas de divinité en dehors de Dieu l’Unique. Il n'a pas d'associé, à Lui la Souveraineté, à Lui la Louange, Il est capable sur toute chose."

لا إله إلا الله وَحْدَهُ لاشَريكَ لَهُ، لَهُ المُلكُ وَ لَهُ الحَمْدُ، يُحيي وَ يُميِتُ وَهُوَحَيٌّ لا يَمُوتُ، بِيَدِهِ الخَيْرُوَهُوَ عَلي كُلِّ شَيءٍ قَديرٌ

lâ illâha illallâh wahdahou lâ sharîka lah, lahoul-moulk wa lahoul-hamd wa houwa 'ala koulli shay'in qadîr

"Nul ne repousse ce que Tu donnes, ni ne donne ce que Tu retiens et la fortune du riche ne lui servira en rien auprès de Toi sinon Ta miséricorde. Il n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors de Dieu, Il n'a pas d'associé, à Lui la Souveraineté, à Lui la Louange, Il est Puissant sur toute chose. Il n'y a ni force ni puissance qu'en Dieu. Il n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors Dieu, nous n'adorons que Lui, à Lui le bienfait, la grâce et la Louange, n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors dieu, à Lui la religion pure en dépit de l'aversion des mécréants"

اللهم لا مانع لما أعطيت، ولا معطي لما منعت، ولا ينفع ذا الجد منك الجد  لا حَـوْلَ وَلا قـوَّةَ إِلاّ بِاللهِ، لا إلهَ إلاّ اللّـه، وَلا نَعْـبُـدُ إِلاّ إيّـاه, لَهُ النِّعْـمَةُ وَلَهُ الفَضْل وَلَهُ الثَّـناءُ الحَـسَن، لا إلهَ إلاّ اللّهُ مخْلِصـينَ لَـهُ الدِّينَ وَلَوْ كَـرِهَ الكـافِرون

Allâhoumma lâ mâni' lima a'tayta wa lâ mou'ti lima mana'ta wa lâ yanfa'u dhal jaddi minkal-jad lâ hawla wa lâ quawata illa billâh ,lâ illâha illallâh wa lâ na'boudou illa iyyah lahou-ni'matou wa lahoul-fadhl wa lahou-thana'a al-hasan, lâ illâha illallâh moukhlisina lahou-din wa law karihal-kâfiroûn

Puis on glorifie Dieu trente-trois fois en disant:  "la Gloire est à Dieu seul "سبحان الله subhânallâh

Trente-trois fois : "La Louange est à Dieu seul " الحمد لله Al-hamdoulillâh

Trente-trois fois: "Dieu seul  est le Plus Grand" الله أكبر Allâhu Akbar

Il n’y a ni force ni pouvoir en dehors de Dieu seul لا حَوْلَ وَلا قُوَّةَ اِلاّ بِاللَّه Lâ hawla wa lâ qouwata illâ biLlâh

Autre version

Il n’y a de force ni de pouvoir en dehors de Dieu seul, le Très-Haut, le Sublime  لا حَوْلَ وَلا قُوَّةَ اِلاّ بِاللَّهِ العليِّ العَظيم

Lâ hawla wa lâ quwwata illâ billâh-il-‘Aliyy-il-‘Adhîm

L'on complète  cent fois par:

 " Il n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors de Dieu, Unique et sans associé, à Lui la royauté, à Lui la louange, Il donne la vie, Il donne la mort, et Il est Omnipotent".

لا إله إلا الله وَحْدَهُ لاشَريكَ لَهُ، لَهُ المُلكُ وَ لَهُ الحَمْدُ، يُحيي وَ يُميِتُ وَهُوَحَيٌّ لا يَمُوتُ، بِيَدِهِ الخَيْرُوَهُوَ عَلي كُلِّ شَيءٍ قَديرٌ

Lâ illâha iLlallâh wahdahou lâ sharîka lah, Lahoul-Moulk wa Lahoul-hamdou youhyy wa youmît wa houwa 'alâ koulli shay'in qadîr

Ensuite, on récite :

Le verset du Koursy آية الكرسي ayat al Koursi (Chaise, Siège-Trône) de sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 255 de la période médinoise. Ce verset correspond selon ibn Kathir au quart du Livre sacré par le haut enseignement qu’il contient

Dieu ! Il n'y a point de divinité que Lui, le Vivant, l'Immuable (l’absolu) ! Ni l'assoupissement ni le sommeil n'ont de prise sur Lui (ne l’atteignent), et tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre Lui appartient. Aucune intercession auprès de Lui ne peut être tentée sans Sa permission. Il connaît le passé (derrière) et l'avenir (devant) des hommes, alors que ces derniers n'appréhendent de Sa science que ce qu'Il veut bien leur enseigner (qu’Il décide). Son Trône  (dressé) s'étend sur les Cieux et la Terre qu'Il tient sous Sa puissance sans difficulté. Il est(Lui) le Très-Haut, (Sublime) Il est le Tout-Puissant (Grandiose).

اللّهُ لاَ إِلَـهَ إِلاَّ هُوَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ لاَ تَأْخُذُهُ سِنَةٌ وَلاَ نَوْمٌ لَّهُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الأَرْضِ مَن ذَا الَّذِي يَشْفَعُ عِنْدَهُ إِلاَّ بِإِذْنِهِ يَعْلَمُ مَا بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَمَا خَلْفَهُمْ وَلاَ يُحِيطُونَ بِشَيْءٍ مِّنْ عِلْمِهِ إِلاَّ بِمَا شَاء وَسِعَ كُرْسِيُّهُ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ وَلاَ يَؤُودُهُ حِفْظُهُمَا وَهُوَ الْعَلِيُّ الْعَظِيمُ

Allah la ilaha illa houwa al hayou al qayyoum la ta/khouthouhou sinatoun wa la nawmoun lahou ma fi al samawati wa ma fi al-ardi man tha alladhi yashfaAou Aindahou illa bi-idhnihi yaAlamou ma bayna aydihim wa ma khalfahoum wa la youhitouna bishay-in min Ailmihi illa bima shaa wa siAa koursiyouhou al samawati wa al-arda wa la yaoudouhou hifdhouhouma wa houwa al Aliyou al Adhim'

Ainsi que  les 3 dernières sourates du Coran après chacune des cinq prières obligatoires.

Et il est souhaitable de répéter ces trois sourates ثلاثة سورة  thalathat soura du Coran القرآن al Qu’ran  trois fois après les deux prières الصلو al salawouatana : du Fajr الفجر l'Aube et du Maghrib  لمغرب crépuscule, et ce, conformément aux hadiths qui nous sont parvenus du Prophète que le salut et la paix de Dieu soit sur lui صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ṣalloullāhou `alayhi wa sallam, 

Sourate 112 الإخلاص al-ikhlâs le Culte Pur. Proclamé à la Mecque. 22è place dans l'ordre chronologique.

1. Dis : «C'est Lui, Dieu l'Unique, قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ Qoul houwa Allahou Ahad

2. Dieu le Suprême Refuge, اللَّهُ الصَّمَدُ Allah al Samad

3. qui n'a jamais engendré et qui n'a pas été engendré, لَمْ يَلِدْ وَلَمْ يُولَدْ Lam yalid wa lam youlad

4. et que nul n'est en mesure d'égaler !» وَلَمْ يَكُن لَّهُ كُفُواً أَحَدٌ Wa lam yakoun lahou koufouwan ahad

Sourate113 الفلق al-Falaq l’aurore. Proclamée à la  Mecque. 20è place dans l'ordre chronologique  

1. Dis : «Je cherche la protection du Seigneur de l'aube naissante, قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ الْفَلَقِ Qoul aoudhou biRabbi al falaq

2. contre le mal des êtres qu'Il a créés, مِن شَرِّ مَا خَلَقَ Min sharri ma khalaqa

3. contre les périls des ténèbres quand elles ont tout envahi, وَمِن شَرِّ غَاسِقٍ إِذَا وَقَبَ Wa min sharri ghasiqin idha waqab

4. contre les maléfices des sorcières, وَمِن شَرِّ النَّفَّاثَاتِ فِي الْعُقَدِ Wa min sharri al naffathati fi alouqad

5. contre la méchanceté de l'envieux quand il envie !» وَمِن شَرِّ حَاسِدٍ إِذَا حَسَدَ Wa min sharri hasidin idha hasad

Sourate 114 الناس an-nâs les humains

1. Dis : «Je cherche refuge auprès du Seigneur des humains,

قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ النَّاسِ Qoul aouDhou biRabbi al nas

 2. le Roi des humains, مَلِكِ النَّاسِ Maliki al nas

3. le Dieu des humains, إِلَهِ النَّاسِ Ilahi al nas

4. contre le mal du tentateur perfide, مِن شَرِّ الْوَسْوَاسِ الْخَنَّاسِ  Min sharri al waswasi al khannas

5. qui suggère insidieusement le mal aux humains, الَّذِي يُوَسْوِسُ فِي صُدُورِ النَّاسِ Alladhi youwaswisou fi soudouri al nasi

6. que ce tentateur appartienne aux génies ou aux humains !»  مِنَ الْجِنَّةِ وَ النَّاسِ Mina al jinnati wa al nas

O Dieu! Ecarte de moi le malheur! اللَّهُمَّ اْكْشِفْ عَنّي البلاء Allâhoumma-k-chif ‘annî al-balâ’a”

De même, après ces mêmes deux prières du Fajr الفجر l'Aube et du Maghrib  لمغرب crépuscule il est aussi souhaitable, à la suite des invocations susmentionnées, de réciter dix fois ce qui suit :

" Il n'y a pas de divinité (digne d'adoration) en dehors de Dieu, Unique et sans associé, à Lui la royauté, à Lui la louange, et Il est Omnipotent".

لا إله إلا الله وَحْدَهُ لاشَريكَ لَهُ، لَهُ المُلكُ وَ لَهُ الحَمْدُ، يُحيي وَ يُميِتُ وَهُوَحَيٌّ لا يَمُوتُ، بِيَدِهِ الخَيْرُوَهُوَ عَلي كُلِّ شَيءٍ قَديرٌ

Lâ illâha illallâh wahdahou lâ sharîka lah, lahoul-moulk wa lahoul-hamdou wa houwa 'alâ koulli shay'in qadîr

Ceci a été confirmé du Prophète que le salut et la paix de Dieu soit sur lui صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ṣalloullāhou `alayhi wa sallam, 

 -Si le fidèle est imam de la prière, il se tourne vers les fidèles après le repentir trois fois et la récitation de l'invocation :

 "Seigneur Tu es la Paix de Toi procède la paix. Sois béni, Ô Toi qui est plein de Majesté et de Munificience."

اللهم أنتاس سلامو  و مينكاس سلامة يا زالْجَلالِ وَالاِكْرام

 Allâhoumma antas-salam wa minkas-salam tabârakta ya dhal jalâli wal ikrâm

Louange à Dieu seul, Seigneur de l'univers. Que la prière et la paix soit sur le Messager de Dieu, et sur l’ensemble de tous les justes.

 الحمد لله رب العالمين. أصالة أسلم على رسولولين محمدين وصحيحي أجمعين

Al Ahamdou Lilah Rabi al alamin’. 'asalat 'asalam ala Rasouloulayn Mouhamadin wa sahihi 'ajmaain.

Cette façon d'agir nous à été transmises dans plusieurs hadiths propos du Prophète que le salut et la paix de Dieu soit sur lui صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ṣalloullāhou `alayhi wa sallam,  et spécialement dans le hadith  de عائشة بنت أبي بكر ʿĀʾisha bint Abī Bakr, son épouse, et qui a été rapporté dans le Sahih de Muslim.

 Toutes ces invocations s'appellent Dhikr  ذِكْر évocation ; mention, rappel, répétition rythmique ; elles sont surérogatoires et non obligatoires.

 Celui qui se repent d'un péché est comme celui qui n'a pas de péché

Je demande pardon à Dieu, en dehors Duquel il n'y a d'autre Divinité que Lui, le Vivant, l'Auto-subsistant, le Créateur des cieux et de la terre, le plein-de-Majesté et de Munificence, et je me repens auprès de Lui.

اَسْتَغْفِرُ اللَّه الّذي لا اِلهَ اِلأ هُوَ الحَيُّ القَيُّومُ بَديعُ السَّماواتِ والاَرْضِ ذُو الْجَلالِ وَالاِكْرام وَ أَسْأَلُهُ أنْ يَتُوبَ عَلَيَّ

Astagh-fir-oullâh-al-lathî lâ ilâha illâ houwa-l-Hayy-oul-Qayyûmou, Badî`-oul-samâwâti wa-l-ardhi, thou-l-Jalâli wa-l-Ikrâmi, wa as'alouhu an yatoûba `alayya.”

 O mon Dieu! Pardonne aux croyants et aux croyantes, aux musulmans et aux musulmanes”

اللهم اغفر للمؤمنين والمؤمنات والمسلمين والمسلمات

“Allâhoumma-gh-fir il-al-mou’minîna wa-al-mou’minâti wa-l-mouslimîna wa-l-mouslimâti”

D'après 'Abdallah Ibn Mass'oud (que Dieu l'agrée), le Prophète (que la prière de Dieu et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui se repent (*) d'un péché est comme celui qui n'a pas de péché ».

Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°4250 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja

عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : التائب من الذنب كمن لا ذنب له

رواه ابن ماجه في سننه رقم ٤٢٥٠ و حسنه الشيخ الألباني في تحقيق سنن ابن ماجه

an Abdallah ibn Mass'oud radi Allah anah qal Raçoul Allah salaa Allah alayh wa salam : al taayib min aldhanb kaman laa dhanb lah

rawah ibn Majah fi sounounih raqam 4250 wa hasanouh al shaykh al 'Albaniu fi Tahqiq sunan ibn Majah

Les savants mentionnent qu'il y a des conditions pour que le repentir de la personne soit valable et accepté par Dieu.

Parmi ces conditions :

- le fait que la personne cesse de faire le péché pour lequel elle se repent. Si quelqu'un se repent d'une chose qu'il continue à faire alors le repentir n'est pas valable.

- le fait de regretter d'avoir commis le péché.

- le fait d'avoir la ferme intention de ne plus commettre le péché à l'avenir.

- si le péché est en lien avec les droits d'une autre personne il faudra alors réparer le préjudice, par exemple si on a volé de l'argent, pour que le repentir soit valable il faudra rendre cet argent à la personne à qui il a été volé.

* Munificence ou magnificence ?

Munificence et magnificence, voilà deux mots bien souvent confondus ! Ils n’ont pourtant pas la même signification.

La munificence désigne une disposition qui porte à donner largement, faisant référence à la notion de grandeur dans la générosité. Si vous souhaitez par exemple demander de l’argent à quelqu’un, n’hésitez pas à faire appel à sa munificence, bref à sa grande et célèbre générosité. Le mot ‘ munificence ‘ vient du latin munificentia, de munificus qui veut dire ‘ libéral ‘, mais issu de munus (= cadeau) et facere (= faire).

En revanche, le mot ‘ magnificence ‘ (et non pas magnificience comme on le voit parfois !) désigne ‘ la qualité de ce qui est magnifique ‘ (dictionnaire). Attention, en matière de littérature, la magnificence désigne aussi la générosité, la prodigalité (donc à rapprocher de la munificence). On parlera cependant plus facilement de la magnificence d’un palais ou d’un paysage grandiose. Le mot magnificence vient du latin magnificentia, de magnus qui signifie «  grand ».

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire