Fête du Sacrifice Aid el-Kebir aid al adha 2015 -1436

Fête du Sacrifice Aid el-Kebir aid al adha 2015 -1436

               بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

PENSEZ A PARTAGER VOTRE SACRIFICE AVEC LES NECESSITEUX

La Louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit

Jour de 'Arafat يوم عرفة

سلام, salam paix Nous sommes heureux d’annoncer aux musulmans(es) de France et de métropole que le mois de ذو الحجة Dhoul Hijjah de l’année 1438 de l’Hégire débutera  ʾinšāʾ Allāh إنشاء الله : si Dieu le veut

 le jeudi 31 août ou le  vendredi 01 septembre 2017et le jour de l’ aīd al-ʾaḍḥā, (fête du sacrifice) عيد الإضحى : synonyme de ʿīd al-kabīr, (grande fête) عيد الكبير : Fête qui rappelle le sacrifice d'Ibrahim et qui marque la fin du pèlerinage ḥajj, حَجّ, ou ḥijja, حِجّة, (aller vers) pèlerinage sera le Lundi 12 septembre 2016. ʾinšāʾ Allāh إنشاء الله : si Dieu le veut

A cette occasion, nous rappellons aux musulmans que les dix premiers jours de ذو الحجة Dhul-Hijjah sont une opportunité exceptionnelle pour se rapprocher d’Allah اللّٰه Dieu at-ta'a الطاعة qu'il soit exalté et qu’il convient de les mettre à profit en multipliant les invocations, l’évocation et les bonnes œuvres.
Aussi, ṣawm (jeûne) صوْم du يوم عرفةjour d’Arafat a un mérite particulier. D'après Abou Qatada (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a été interrogé concernant le jeûne du jour de 'arafat. Il a dit: « Il expie l'année précédente et l'année en cours ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1162)

عن أبي قتادة رضي الله عنه سئل رسول الله صلى الله عليه و سلم عن صوم يوم عرفة فقال: يكفر السنة الماضية و الباقية
(و مسلم في صحيحه رقم ١١٦٢)

Nous souhaitons aux musulmans (es) de France et du monde une excellente fête de عيدl’Aïd, pleine de spiritualité, de fraternité et de générosité. Puissiez vous passez une bonne fête en paix et réconciliation et offrir votre sacrifice à Allah اللّٰه Dieu at-ta'a الطاعة qu'il soit exalté et une part pour ceux qui n'ont pas eut les moyens de le faire.

attention le sacrifice se fait après la prière de l'aid صلاة العيد salat al Aid

Comment se passe la prière de l’aïd al-adha , عيد الأضحى, « fête du sacrifice ») ou Aīd al-Kabīr (العيد الكبير « la grande fête »
Prier, quand on observe ce pilier de l’islam, on s’y attelle au moins cinq fois par jour, toute l’année. On sait donc faire. Prier à l’occasion de la fête de l’Aïd, Aïd al-Fitr ou Aïd al-Adha, on le sait moins. Cette prière collective a été vivement recommandée par le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui tant pour les hommes que pour les femmes. Il convient donc autant que faire se peut d’y assister. Voyons ensemble comment cette prière se déroule.
Se préparer : le bain rituel ou ghusl

Avant chaque prière, le musulman procède à des ablutions, c’est-à-dire qu’il lave quelques parties du corps selon un ordre précis. On distingue les ablutions mineures des ablutions majeures, appelées aussi « ghusl ». Pour la prière collective du vendredi, elles sont obligatoires. Pour la prière de l’Aïd, elles sont recommandées. Mais que cette nuance n’incite pas à la fainéantise. Soyons du plus bel éclat en ce jour de fête.
Se vêtir de ses meilleurs habits

Un jour de fête doit se distinguer d’un jour normal. Fêter l’Aïd, c’est bien s’habiller. Le Prophète (saws) lui-même a ordonné à ses compagnons de porter leurs plus beaux habits et de se parfumer au mieux.
Déjeuner au retour chez soi, ne rien manger avant de se rendre à la mosquée

Il est par ailleurs recommandé à l’occasion de l’Aïd al-Adha de ne rien manger avant la prière, contrairement à l’Aïd al-Fitr où l’on préfèrera manger avant la prière.
A quelle heure prie-t-on ?  à 8h à la mosquée de Thouars

La prière à proprement parler a lieu quand le soleil « s’élève au dessus de l’horizon de la longueur d’une lance » (soit grosso modo trois mètres). En pratique, même si chaque mosquée fixe elle-même l’heure, on prie entre 8h15-8h30 et 9h00. Généralement, les responsables du lieu de culte indiquent l’horaire précis la veille après les dernières prières.

En général, les gens se rendent le plus tôt possible. Nous vous conseillons de prier al-fajr, comme chaque matin, à la mosquée et d’y rester jusqu’à la prière de l’Aïd. Cela vous permettra de trouver une place de parking si vous vous y rendez en voiture – et ce n’est pas un luxe le jour de l’Aïd – et une place à l’intérieur de la mosquée (les premiers rangs étant les meilleurs).
Avant la prière

La glorification d’Allah est fortement recommandée avant la prière de l’aïd. Il existe plusieurs façons de glorifier Dieu. En voici une :

“Dieu est le plus grand et à Dieu la louange.”
Allâhu Abkar, Allâhu Akbar, Allâhu Akbar wa li-Llâhi-l-hamd.

PENSEZ A CEUX (CELLES) QUI SONT PARTIS (ES) FAIRE LE GRAND PELERINAGE

FAITES DES INVOCATIONS POUR EUX (ELLES) POUR LEURS FACILITER LEURS EFFORTS MERITOIRES

Qu' :Allah :Razza wa jal: Protège tous les Pèlerins qui font le Hajj cette année et qu'IL ( :Allah )les Fasse revenir
avec une Iman cent fois plus forte :amine

CORAN SOURATE  Al-Kautharسورة الكوثر108 versets 1 à 2

إِنَّا أَعْطَيْنَاكَ الْكَوْثَرَ

 En vérité, Nous t'avons comblé de faveurs.

. Inna aAAtaynaka alkawthara

.فَصَلِّ لِرَبِّكَ وَانْحَرْ

Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité !

 Fasalli lirabbika wainhar

Le mérite du sacrifice

Il est connu et confirmé que Le Messager de Allâh, ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lu a incité sa communauté aux actes de bien, au bon comportement et à l’augmentation dans l’obéissance et il a incité à dépenser dans les voies de bien. Tous ceux-ci sont des bonnes caractéristiques reconnues auprès des gens car ces choses-là aident à renforcer les liens entre les gens.

Dans un Hadîth rapporté par la Dame `A’ichah, que Allâh l’agrée, elle a dit que le Messager de Allâh, ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lua dit ce qui signifie : « Sacrifiez, il n’y a pas un musulman qui se dirige vers la qibLâh avec la bête pour la sacrifier sans que son sang et sa laine soient des Haçanât pour lui au Jour Dernier ».

Le caractère recommandé du sacrifice al-‘ouD-Hiya

Le sacrifice est très recommandée, confirmée du Messager de Allâh, ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui

Il est recommandé au moment du sacrifice cinq choses :

– at-tasmiyah : il dit Bismi l-Lâh ; la manière la plus complète est de dire : Bismi l-Lâhi r-RaHmâni r-RaHîm. S’il ne dit pas Bismi l-Lâh, c’est valable et c’est licite ;

– l’invocation en faveur du Prophète – aS-Salâtou `ala n-Nabiyy –

– se diriger avec la bête vers la qiblâh : il dirige là où il va égorger vers la qiblâh ;

– at-takbîr – dire Allâhou ‘akbar – avant ou après la tasmiyah

– l’invocation de l’acceptation comme si il dit : « Allâhoumma taqabbal minnî  » ce qui signifie :  » ô Allâh accepte de moi  » et la façon complète est de dire :  » Allâhoumma hâdhihi minka wa ilayka fataqqabal « .

Celui qui égorge, qu’il ne mange rien du sacrifice si c’est suite à un vœu. Si ce n’est pas suite à un vœu, qu’il mange le tiers et les deux tiers il les donne en aumône. C’est ce que An-Nawawiyy a considéré comme avis prévalant. Il a été dit : il mange un tiers, il offre un tiers et il donne en aumône un tiers

De même qu’Allah عزّ وجلّ azaoujal Le Tout-Puissant  dit :

Sourate 108 الكوثر  El-Kawthar L’Abondance verset 2

.فَصَلِّ لِرَبِّكَ وَانْحَرْ
108.2. Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité !
108.2. Fasalli lirabbika wainhar

 

Concernant l’âge légal de la bête destinée au sacrifice de l’Aïd
 

En principe, le sacrifice n’est valable que par l’immolation des bestiaux, qui sont : les camélidés (chameau et chamelle), les bovins (bœuf et vache), les ovins (mouton et brebis) et les caprinés (chèvre et bouc), car Allah جلّ جلاله azaoujal le tout puissant dit :

sourate 22 الحج  al Hadj le Pèlerinage verset 34

.وَلِكُلِّ أُمَّةٍ جَعَلْنَا مَنسَكاً لِيَذْكُرُوا اسْمَ اللَّهِ عَلَى مَا رَزَقَهُم مِّن بَهِيمَةِ الْأَنْعَامِ فَإِلَهُكُمْ إِلَهٌ وَاحِدٌ فَلَهُ أَسْلِمُوا وَبَشِّرِ الْمُخْبِتِينَ
 À chaque communauté, Nous avons assigné un rite sacrificiel, afin que ses membres invoquent le Nom de Dieu sur les bêtes prélevées sur le cheptel qu'Il leur a attribué. Votre Dieu est un Dieu Unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et toi, Prophète, fais bonne annonce aux humbles
Walikulli ommatin jaAAalna mansakan liyathkuroo isma Allahi AAala ma razaqahum min baheemati al-anAAami fa-ilahukum ilahun wahidun falahu aslimoo wabashshiri almukhbiteena

 

Quant à l’âge légal ; toutes les bêtes doivent avoir l’âge d’Eth-Thanniy.إيث ثاني. en second année

Eth-Thanniy  إيث ثاني.des camélidés (chameau et chamelle) : qui a cinq ans et commence à avoir six ans.

Eth-Thanniy إيث ثاني.des bovins (bœuf et vache) : qui a deux ans et commence à avoir trois ans.

Eth-Thanniy إيث ثاني.des ovins (mouton et brebis) : qui a une année et commence à avoir deux ans.

Eth-Thanniy إيث ثاني.des caprinés (bouc et chèvre) : qui a une année et commence à avoir deux ans.

En bas de cet âge, toutes ces bêtes ne seraient pas valables pour le sacrifice. Sauf dans le cas où la personne aurait du mal à obtenir une bête ovine (mouton ou brebis) ayant l’âge d’Eth-Thanniy إيث ثاني. dela seconde année ; alors, il lui serait permis d’immoler une bête de l’âge d’El-Djadha الدجادها qui a six mois, car le Prophète  Muhammad صلّى الله عليه وآله وسلّم sur lui le salut et la paix a dit : « N’immolez que la bête qui a l’âge d’El-Mousinna( المُسئنا1 "âge responsable, âge adulte"), sauf si vous avez du mal à l’obtenir ; alors, il vous est permis d’immoler une bête ovine de l’âge d’El-Djadha` »(2). Ce hadith, apparemment, déclare qu’il n’est pas valable d’immoler une bête ovine de l’âge d’El-Djadha`, à moins que l’on ne puisse obtenir une bête de l’âge d’El-Mousinna. Pour ce qui est des hadiths rapportés concernant la permission de sacrifier une bête ovine de l’âge d’El-Djadha`, on devrait comprendre ceux qui sont authentiques [parmi ces hadiths] dans le sens que cela est permis au cas où l’on serait incapable d’obtenir une bête de l’âge d’El-Mousinna, soit parce qu’elle est présentement introuvable, soit parce que son prix est cher, conformément au hadith qu’a rapporté `Assim Ibn Kouleyb عاصم بن قليبd’après son père qui a dit : « Lors des conquêtes, nos chefs étaient les Compagnons de Muhammad, et quand nous fûmes en Perse, nous trouvâmes, au jour du sacrifice, que les bêtes de l’âge d’El-Mousinna étaient trop chères pour nous. Alors, à la place de celle-ci, nous immolâmes deux ou trois de l’âge d’El-Djadha`. Cependant, un homme de Mouzeyna dit : nous étions avec le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم dans un jour pareil où le même cas s’était produit, et à la place d’une bête de l’âge d’El-Mousinna nous immolâmes deux ou trois de l’âge d’El-Djadha`. Le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم sur lui le salut et la paix,nous dit alors : « Certes, la bête de l’âge d’El-Djadha` est pareillement valable que celle de l’âge d’El-Mousinna » »(3).

Le savoir parfait appartient à Allah سبحانه وتعالى, et notre dernière invocation est qu’Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

Invocation lors du sacrifice rituel

بِسْمِ اللَّهِ وَاللهُ أكْبرُ [اللَّهُمَّ مِنْكَ وَلَكَ] اللَّهُمَّ تَقَبَّلْ مِنِّي

Au nom d’Allah, et Allah est le Plus Grand. (Ô Seigneur ! Ceci vient de Toi et est pour Toi.) Ô Seigneur ! Accepte cela de moi.
Bismi Alllah wallh akbar [Alllahumma mink walaka] Alllahumm taqabbal minni
 

مسلم Muslim « 18 – 1966 »   11البيهقي   Bayhaqi    9-287  

(1)  La bête ayant l’âge d’El-Mousinna est la même qu’Eth-Thanniy.

(2)  Rapporté par Mouslim مسلم, chapitre des « Immolations », concernant l’âge de la bête du sacrifice (du jour de l’Aïd) (hadith 5082), par Abou Dâwoûd ابو داوود, chapitre des « Immolations », à propos de ce qui est permis concernant l’âge des bêtes du sacrifice (hadith 2797), par Ibn Mâdjah, chapitre des « Immolations », à propos de ce qui est valable concernant les bêtes du sacrifice (hadith 3141) et par Ahmed  أحمد dans son « Mousnad مسند  support » (hadith 14093), par l’intermédiaire de Djâbir جابر  Que Dieu soit satisfait de lui رضي الله عنه  radi Allah eanah   

(3)  Rapporté par Abou Dâwoûd, chapitre des « Immolations », à propos de ce qui est permis concernant l’âge des bêtes du sacrifice (hadith 2799), par En-Nassâ'i, chapitre des « Immolations », concernant El-Mousinna et El-Djadha`a (hadith 4383), par Ibn Mâdjah, chapitre des « Immolations », à propos de ce qui est valable concernant les bêtes du sacrifice (hadith 3140) et par El-Hâkim الحكيم dans « El-Moustadrak  مستدرك » (hadith 7538), par l’intermédiaire de Moudjâchi` Ibn Messaoûd مدجتشي بن مسعود  Que Dieu soit satisfait de lui رضي الله عنه  radi Allah eanah . Ce hadith est jugé authentique par al-Albâni الألباني dans « El-Irwâ' إرواء  irrigation» (hadith 1146).

les savants sont unanimes sur l’institution de ce rituel.

Le statut juridique du sacrifice

Ayant apporté la preuve que le sacrifice rituel est une institution islamique, et que ce n’est nullement une pratique interdite, on peut s’interroger sur le statut juridique de ce rituel : est-il obligatoire ou recommandé ? Rappelons en effet que les obligations appellent une rétribution pour celui qui les accomplit et un châtiment pour celui qui s’en abstient, tandis que les choses recommandées appellent une rétribution pour celui qui les accomplit mais n’engagent pas de châtiment pour celui qui s’en abstient.

La majorité des savants est d’avis qu’il s’agit d’une sunnah non obligatoire. Dans son commentaire de Sahîh Muslim volume13 page110, An-Nawawî dit : « Les savants divergèrent sur le caractère obligatoire du sacrifice pour le riche. La majorité dit qu’il s’agit d’une sunnah pour lui ; s’il s’en abstient sans raison, il ne commet point de péché et il n’est pas tenu de le rattraper. Telle était l’opinion d’Abû Bakr As-Siddîq, de `Umar Ibn Al-Khattâb, de Bilâl, de Abû Mas`ûd Al-Badrî, de Sa`îd Ibn Al-Musayyib, de `Alqamah, d’Al-Aswad, de `Atâ’, de Mâlik, de Ahmad, de Abû Yûsuf, de Ishâq, de Abû Thawr, d’Al-Muzanî, d’Ibn Al-Mundhir, de Dâwûd et d’autres. Tandis que Rabî`ah, Al-Awzâ`î, Abû Hanîfah et Al-Layth dirent que c’est une obligation pour le riche, opinion partagée par certains malékites. An-Nakha`î dit : “(Le sacrifice) est obligatoire pour le riche sauf celui qui est en pèlerinage à Minâ.” Muhammad Ibn Al-Hasan dit : “C’est obligatoire pour les sédentaires (ceux qui ne sont pas en voyage).” L’opinion notoirement connue d’Abû Hanîfah stipule que le sacrifice est obligatoire (wâjib واجب) pour le sédentaire qui possède la quotité (an-nisâb نيساب). Et Dieu est le plus savant. »

Ceux qui le tiennent pour une obligation s’appuient sur le verset : « Accomplis donc la prière pour ton Seigneur et sacrifie. » sourate 108 verset 2  فَصَلِّ لِرَبِّكَ وَانْحَرْ  Prie donc ton Seigneur et sacrifie avec humilité !  Fasalli lirabbika wainhar affirmant que l’impératif signifie l’obligation. On répondit à ceux-là que le verset ne concerne pas le sacrifice rituel (al-ud-hiyah العودية), comme nous l’avons précisé précédemment, et qu’il englobe tout culte qui ne doit être voué qu’à Dieu exclusivement.

Parmi les preuves avancées par ceux qui le tiennent pour une sunnah, il y a le hadith rapporté par Ahmad, Abû Dâwûd et At-Tirmidhî, d’après Jâbir : « J’accomplis la prière de la fête d’Al-Adhâ عيد الأضحى "du sacrifice" avec le Messager d’Allâh  صلّى الله عليه وآله وسلّم paix et bénédictions sur lui  Quand il en eut fini, il amena un bouc, le sacrifia et dit : بسم الله“Bismillâh (Au Nom de Dieu)  الله أكبر Allâhu Akbar. Ô Allâh, ceci est de ma part et de la part des membres de ma communauté qui n’ont pas sacrifié.” » voir texte ebn arabe plus haut à ce sujet  ; et le hadîth narré par Ahmad et Al-Bazzâr selon une bonne chaîne de garants, d’après Abû Râfi` : « Lors de la fête d’Al-Adhâعيد الأضحى le Messager de Dieu l'Unique   صلّى الله عليه وآله وسلّم paix et bénédictions sur lui achetait deux gros boucs cornus et majoritairement blancs. Après qu’il eut prié et prêché, il amenait l’un des deux boucs sur son lieu de prière et l’immolait lui-même avec un couteau, disant : “Ô Allâh, ceci est de la part de ma communauté toute entière, de la part de toute personne (de ma communauté) ayant témoigné de Ton Unicité et témoigné que j’ai transmis (le Message).” Puis, on lui apportait le second bouc qu’il immolait lui-même disant : “Ceci est de la part de Muhammad et de la famille de Muhammad.” Ensuite, il distribuait leur viande aux pauvres et en mangeait lui et sa famille. De nombreuses années passèrent sans que nous ayions vu un homme des Banû Hâshim offrir de sacrifice, car Allâh, par le geste de Son Messager, les avait exemptés صلّى الله عليه وآله وسلّم paix et bénédictions sur lui — et dispensés de cette dépense. » Une autre preuve du fait qu’il s’agit d’une sunnah et non d’une obligation réside dans le hadith rapporté par Ahmad, d’après Ibn `Abbâs, et attribué au Prophète : « Je fus ordonné d’accomplir les deux rak`ahs de la prière d’ad-duhâ .وَالضُّحَى mais pas vous, et je fus ordonné d’offrir le sacrifice mais pas vous. » Ce hadith fut également rapporté par Al-Bazzâr, Ibn `Adiyy et Al-Hâkim d’après Ibn `Abbâs avec cet énoncé : « Trois choses sont obligatoires pour moi et facultatives pour vous : le sacrifice, (la prière) d’al-watr et les deux rak`ahs d’ad-duhâ.وَالضُّحَى » Cependant, ce hadith est jugé faible.

La majorité répondit au hadith avancé par les tenants de l’obligation, à savoir le hadîth rapporté par Ahmad et Ibn Mâjah, selon Abû Hurayrah, le Prophète paix et bénédictions sur lui صلّى الله عليه وآله وسلّم dit : « Quiconque est aisé et n’offre pas de sacrifice, qu’il n’approche pas notre lieu de prière. », que ce hadith n’exprime pas explicitement l’obligation  comme cela est précisé dans le Fath الفتح au même titre que les hadiths que nous citerons plus bas et qui indiquent le temps imparti pour le sacrifice et que toute personne ayant sacrifié avant cet intervalle de temps n’a plus qu’à recommencer.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde   Alhamdu lillahi rabbi alAAalameen

Aid kebir mouton 1

CETTE FONCTION NE POURRAS PAS CE FAIRE CETTE ANNEE NOUS ESPERONS L'ANNEE PROCHAINE EN 2018 EN PARTENARIAT AVEC TOUTES LES ASSOCIATION MUSULMANES DU NORDS DEUX SEVRES INCHA ALLAH إن شاء الله SI DIEU L'UNIQUE LE VEUT

Aid kebirAid kebir1

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.