sourate الفاتحة al-Fātiḥah

explication traduction sourate الفاتحة al-Fātiḥah l’Ouverture - l’Entrée- Prologue Liminaire

 

Exemple de Syntaxe d’une phrase d’un mot du Coran

Vulgate Coranique « rendue accessible, rendue publique »

                                                      Chapitre 1 sourate al fatihah l'ouverture l entree prologue liminaire verset ayat 1 a 7

Chapitre 1soūrate الفاتحة  al-Fātiḥah (l’Ouverture - l’Entrée- Prologue Liminaire)  verset  آية ayat 1 à 7.

De la période Mecquoise,  مكة, Makka qui occupe la 5e place dans l'ordre chronologique

  Voici les traductions françaises subjectives les plus reconnues.

concernant  : La basmala البسملة qui est composée des quatre mots :

                     

                      Bismi Allâh al Rahmâni al rahîm    بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ  

                      Bismi بسم, Allâh الله, Ar-Rahmâni الرحمن et Ar-Rahîm الرحيم.

La basmala البسملة est composée des quatre mots :

 Bismi بسم, Allâh الله, Ar-Rahmâne الرحمن et Ar-Rahîm الرحيم.

pour le son e nous mettons la lettre i ou a selon l'emplacement.

Bismi بسم signifie "Au Nom de"/"Par Nom de". Habituellement, "Au Nom de"/"Par Nom de" s’écrit باسم  Bi-çmi. L’écriture de "Au Nom de Dieu" Biçmi- Llâh, بسم الله sans alif ا est exceptionnelle et exclusive à Dieu.

Allâh الله est un Nom spécifique à Dieu, désignant "Le Dieu" ; c’est la contraction de Al-Ilâh الإله, "Le Divin". Traduction rapprochée.

Ar-Rahmâne الرحمن et Ar-Rahîm الرحيم sont deux Attributs de Dieu. Leur équivalent en français diffère d'une traduction à l'autre, la plus répandue étant "Le Miséricordieux" et "Celui qui fait Miséricorde". Cette traduction rapprochée n'est juste qu’en partie. En effet, on n’y retrouve pas la notion d’origine, présente aussi bien dans le terme Ar-Rahmâne que dans celui d’Ar-Rahîm.

Nous leur donneronsà titre indicatif les termes "L’Origine" et "L’Arrangeant", (voir plus bas les divers sens)

 

En  écriture arabe, le terme Ar-Rahmâne (الرحمن) provient de rahim (رحم), qui signifie "matrice". La situation même de matrice, et par conséquent d’origine, entraîne un sentiment de miséricorde, tel celui de la mère pour l’enfant qu’elle a porté dans sa matrice.

 

            Quant au terme Ar-Rahîm (الرحيم), qui vient également de rahim (رحـم), il comporte certes le sens de clémence. Mais en tant qu’Attribut de Dieu, ce ne saurait être une clémence sentimentale, donc impulsive. Il s’agit au contraire d’une miséricorde empreinte de sagesse et de connaissance. Son équivalent en français est donc plus exactement "L'Arrangeant", qui réunit le fait d’être conciliant et celui de mettre en ordre, d’arranger dans un ordre établi.

 

 

Etymologie.

Les termes Ar-Rahmâne (الرحمن) et Ar-Rahîm (الرحيم) sont deux noms d’agent dérivant du même nom d’action er-rahma (الرحمة), habituellement traduit par "l’arrangement, la miséricorde, la clémence" (1). 

La racine de ar-rahma (الرحمة) est r-h-m (ر ح م). Le nom d’agent Ar-Rahmâne (الرحمن) s’obtient par l’ajout, à cette racine trilitère (2), du suffixe âne (ان), qui confère au nom d’agent une notion d’intensification, d’abondance et d’exagération (الكثرة والتأكيد والمبالغـة).

 

Quant au nom d’agent ar-Rahîm (الرحيم), il s’obtient par l’introduction d’une voyelle longue, le î (ي), entre la deuxième et la troisième lettre du mot à racine trilitère, soit entre le h (ح) et le m (م). Cette forme de dérivation confère au nom d’agent la notion de caractérisation par rapport à un état ou un comportement exagéré (والمبالغـةالتمييز) (3).

 

Analyse linguistique traditionnelle.

 

            Par tradition, on a analysé ces deux attributs comme deux expressions d’un même terme. Ainsi, l’attribut Ar-Rahmâne (الرحمن) est plus fort, plus intense et plus général que l’attribut Ar-Rahîm (الرحيم). Celui-ci, utilisé après le terme Ar-Rahmâne, aurait quant à lui un sens restrictif, plus particulier, plus spécifique (التخصيص).

 

En d’autres termes, suite à l’Attribut Ar-Rahmâne الرحمن, décrivant Dieu par la notion de miséricorde entière, totale et absolue, l’Attribut Ar-Rahîm الرحيم, lui, décrirait Dieu toujours par la notion de miséricorde, mais de façon spécifique. Ainsi, si Dieu est Miséricordieux de manière absolue avec toutes ses créatures : Ar-Rahmâne الرحمن, Il l’est en revanche plus spécifiquement avec les croyants : Ar-Rahîm الرحيم.

 

Conventionnellement, cette explication est étayée d’un exemple tiré du Qoran, où la répétition d’un même terme exprime le passage d’une notion générale à une notion spécifique التخصيص et restrictive. Il s’agit des deux premiers versets de la sourate 96, « Le Lien- la caillot de sang- l'accrochement- L’Adhérence » العلق al-ʿalaq, proclamée pendant la Période Mecquoise,  مكة, Makka La Mecque qui occupe la 1re place dans l'ordre chronologique.

 

Dans cet exemple, le verbe "a Créé" a été répété pour permettre le passage du général au particulier : A Créé l’humain" "Création de l'humanité"  خلق الإنسن  khalaqa 'insâna  "a Créé -  خلق  khalaq   "d'une adhérence"

 Conventionnellement  les termes Ar-Rahmâne الرحمن et Ar-Rahîm الرحيم sont régulièrement traduits par "Le Tout Miséricordieux", de manière générale et absolue, et "Celui qui fait Miséricorde", spécifiquement aux croyants.

Voici les différentes interprétations connues en langue françaises .(livres en ma possession).

(Je ne donne pas celles de André du Ryer 1647, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k109735r/f10.item.zoom  de,  Etienne Savary 1783,   http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9805308n.r=savary%20koran?rk=64378;0ni  par Kasimirski 1840-1841http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9805308n/f23.item.r=koran%20kasimirski    nouvelle édition chez Flammarion, en 1993.) bien que je possède ces éditions.

1ère version Jean Grosjean présenté par Jacques Berque edition Philippe Lebaud 1979

Au Nom De Dieu le Miséricordieux plein de miséricorde.

2ème  version Harkat Abdou  édition DKI 2009 tome 1

Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux.

3ème  version As’ad Mahmûd Hawmad édition Maison d’Ennour 2012 tome 1

Au Nom de Dieu le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

4ème  version Dr Salah ed-Dine Kachrid édition dar al Ghrab  Beyrouth 1983

Au nom de Dieu le Miséricordieux par essence et par excellence.

5ème version Rachid Maach révisé par Saïd Boumlazza édition Daroussalam 2012. Volume1

An nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

6ème version Muhammad Hamidullah édition Muassassat al Risalat Beyrouth  al Risalat 1981

Au nom de Dieu le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux

7ème version Maurice Gloron édition Albouraq 2014

Par le Nom d’Allah, le Tout-Rayonnant d’Amour, le Très-Rayonnant d’Amour.

8ème  version  Régis Blachère édtion Maisonneuve et Larose  1966

Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux.

9ème Denise Masson édition Galimard 1967 (inspiré de la traduction en latin de Louis Marracci de 1698, reprise par Reiniccius.)

Au nom de Dieu celui qui fait miséricorde le Miséricordieux

(Je mets volontairment  le chiffre occidental et arabe brut) exemple. Chiffre 1

 

Traduction

Mot arabe

Syntaxe et morphologie

(1:1:1)
bis'mi
Par (le) nom

Au Nom

Bismi

P – préposition préfixée bi بِ
N – nom génitif masculin

جار ومجرور jarr wa majrour

(1:1:2)
l-lahi
(le) Allah

De Dieu

Allahi

PN – nom génitif propre → Allah الله

لفظ الجلالة مجرور lifazi al jalalat majrour

(1:1:3)
l-raḥmāni
le Miséricordieux,

le Tout miséricorde

le Tout Miséricordieux

celui qui fait miséricorde

le Tout-Rayonnant d’Amour

le Très Miséricordieux

le Bienfaiteur

Ar rahmane

ADJ – génitif masculin singulier adjectif

صفة مجرورة sifat majrura     

(1:1:4)
l-raḥīmi
plein de miséricorde

Le Miséricordieux

Miséricordieux

le Très-Rayonnant d’Amour

le Tout Miséricordieux

le Très Miséricordieux

Ar rahimi

ADJ – génitif masculin singulier adjectif

صفة مجرورة  sifat majrura     

(1:2:1)
al-ḥamdu
Louange

La louange

La Louange

Hamdou

N – nom nominatif élevé masculin

 اسم مرفوع   ism marfou  

(1:2:2)
lillahi
à Dieu

Allah

Lillhahi

P – préposition préfixée lām
PN – nom génitif propre → Allah الله

جار ومجرور  ar wa majrour 

(1:2:3)
rabbi
Maître

Seigneur

Seigneur et Maître

l’Enseigneur

le Seigneur

Rabi

N – nom génitif masculin

اسم مجرور  ism majrour

(1:2:4)
l-ʿālamīna
des univers

de l’univers

des mondes

des êtres de l’Univers

Al alamine

N – nom génitif masculin pluriel

اسم مجرور ism majrour

(1:3:1)
al-raḥmāni
Bienfaiteur,

Celui qui fait miséricorde

le Très Miséricordieux

le Tout Miséricordieux

le Tout miséricorde

le Tout Rayonnant d’Amour

le Miséricordieux par essence

A rahmanie

ADJ – génitif masculin singulier adjectif

صفة مجرورة sifat majroura

(1:3:2)
l-raḥīmi
miséricordieux

le Miséricordieux

Le très Miséricordieux

leTout Miséricordieux

et par excellence

le Très Rayonnant d’Amour

plein de Miséricorde

A rahimi

ADJ – génitif masculin singulier adjectif

صفة مجرورة   sifat majroura

(1:4:1)
māliki
le Roi

Souverain

Maître

Le Possesseur

le maître

Maliki

N – nom  génitif masculin participe actif

اسم مجرور     ism majrour

(1:4:2)
yawmi
du Jour

    Yaoumi

N – nom génitif masculin→Jour de la Résurrection

    *1  

اسم مجرور    ism majrour

(1:4:3)
l-dīni
du Jugement !

de la rétribution

de la Redevance

 

Al dini

N – nom génitif masculin

اسم مجرور    ism majrour

(1:5:1)
iyyāka
C’est toi

(c’est) Toi

c’est Toi (seul)

       Yaka

PRON – Pronom personnel singulier séparé  masculin à la 2e personne → Allah الله

ضمير منفصل    damir mounfasil

(1:5:2)
naʿbudu
(que) nous adorons

     Naboudou

V – 1ère personne verbe présent  pluriel

فعل مضارع    faeala madari

(1:5:3)
wa-iyyāka
c’est toi

Toi

et c’est Toi

et c’est de Toi

Oua iyaka

CONJ – conjonction préfixée wa (et)
PRON – Pronom personnel singulier masculin à la 2e personne → Allah الله

الواو عاطفة     al waw atifa
ضمير منفصل     damir mounfasil

(1:5:4)
nastaʿīnu
dont nous implorons le secours

dont nous demandons l’aide !

de qui le secours implorons

dont nous implorons secours

que nous imlorons aide

que nous solicitons l’aide

que nous implorons

Nastahinou

V – Première personne du pluriel (forme X) verbe présent

فعل مضارع    faeala madarie

(1:6:1)
ih'dinā
Dirige-nous

Conduis-nous

Guide-nous

Offre-nous

Edina

V – 2ème personne masculin singulier verbe impératif

PRON – Pronom d'objet pluriel de la 1ère personne
PRON – pronom sujet implicite → Allah الله

فعل أمر و«نا» ضمير متصل في محل نصب مفعول به

fiil 'amr wa<na> damir moutasil fi mahali nousb mafeul bih

(1:6:2)
l-ṣirāṭa
dans le chenim

(dans) la  Voie

Sur la voie

La Voie qui recquiert

E sirata

N – nom -pronom sujet implicite

اسم منصوب       ism mansoub

(1:6:3)
l-mus'taqīma
droit

Droite

de rectitude

le droit

le rectitude

Al moustakima

ADJ – masculin accusatif positionné (forme X) participe actif

صفة منصوبة      sifat mansouba

     

(1:7:1)
ṣirāṭa
le chemin

la Voie

Sirata

N – nom accusatif masculin positionné

اسم منصوب     ism mansoub

(1:7:2)
alladhīna
de ceux

Al ladina

REL – pronom relatif masculin pluriel

     اسم موصول   ism mawsoul

(1:7:3)
anʿamta
que tu as comblé de bienfaits

À qui Tu as donné Tes bienfaits

que Tu as gratifié

que Tu as comblé de faveurs

De ceux que Tu as comblés de bienfaits

Que Tu as Touché de Ta grâce

Sur laquelle Tu as répandu Tes bienfaits

De ceux que tu as comblés de faveurs

Anamta

V – 2ème personne masculin singulier (forme IV) verbe parfait
PRON – pronom sujet → Allah  الله

فعل ماض والتاء ضمير متصل في محل رفع فاعل

(1:7:4)
ʿalayhim
sur eux

Alayim

P – préposition
PRON –3e personne masculin pluriel objet pronom

جار ومجرور   jarr wa majrour

(1:7:5)
ghayri
pas de

non  

ni

qui ne

Ghayry

N – nom génitif masculin

اسم مجرور    ism majrour

(1:7:6)
l-maghḍūbi
ceux qui encoure Ta colère

(celle) des réprouvés

encouru Ta colère

encourou colère

qui ne subissent pas le courroux

qui t’irrite

l’objet de Ton courroux

Al maghdhoubi

N – participe passif masculin génitif

اسم مجرور    ism majrour

(1:7:7)
ʿalayhim
sur eux

ceux qui

Alayhyim

P – préposition
PRON – 3e personne masculin pluriel objet pronom

جار ومجرور    ism majrour

(1:7:8)
walā
ni

Non plus

Oua la

CONJ – conjonction préfixée wa (et)
NEG – particule négative

الواو عاطفة    alwaw atifa
حرف نفي    harf nafyoun

(1:7:9)
l-ḍālīna
celui des égarés

les égarés

qui s’égarent

des égarés

ne s’égarent

Al dhaline

N – génitif masculin pluriel participe actif

اسم مجرور   ism majrour

 Voir lecture  http://Quran Recitation by Saad Al-Ghamadi

*1-Jour de la Résurrection يوم القيامة  yawm al Qyama est le temps dans l'au-delà où Allah ressuscitera et jugera l'humanité. Ce concept fait partie de la classification suivante dans l'ontologie (doctrine, théorie sur la signification du mot « être ». « Qu'est ce que l'être ? »):

Concept (racine)
                       un événement
                                         Fleche courbe vers gauche 1        Événement après la vie 

                                                                   Fleche vers le bas                    Fleche courbe vers gauche 1 Jour de la Résurrection

        Yawm al-dyn يَوْم الدِّينِ: "Jour du Jugement", ou Jour de la Rétribution                          Fleche courbe vers gauche 2yawm al Qyama  يوم القيامة

                                                          

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

Akhenaton
  • 1. Akhenaton | 06/12/2018
Excellent, rarissime cours de linguistique sur le Coran. Merci. Que DIEU vous bénisse. As salamou aleykoum.
gerardibrahim baudrier
  • gerardibrahim baudrier (site web) | 20/01/2019
Salam il faut éviter , ne pas avoir affaire a ces personnes quelques soient c'est comme adorer autre que Dieu car c'est qu'à Lui le Créateur qu'il faut demander Ce n'est pas parce que tu n'as pas immédiatement réponse à tes questions que cela veut dire que tu ne reçoit rien au contraire c'est pour nous éprouver comme l'ont été les Prophètes et Messager lis les trois dernières sourates du coran chaque soir avant de dormir et fait tes requêtes c'est mieux et c'est gratuit car Dieu ne demande que de l'adorer pas d'argent celui qui le fait c'est une personne crapuleuse qui s'enrichit sur la misère et la douleurs des gens Sourate 16 النحل an-Naḥl les Abeilles verset 36 Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 70è place dans l'ordre chronologique. .وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَّسُولاً أَنِ اعْبُدُواْ اللّهَ وَاجْتَنِبُواْ الطَّاغُوتَ فَمِنْهُم مَّنْ هَدَى اللّهُ وَمِنْهُم مَّنْ حَقَّتْ عَلَيْهِ الضَّلالَةُ فَسِيرُواْ فِي الأَرْضِ فَانظُرُواْ كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الْمُكَذِّبِينَ En vérité, Nous avons envoyé un Prophète (Messager-Apôtre) à chaque communauté (Matrie-Nation- Peuple) avec le Message (pour leur dire- pour ceci) suivant : «Adorez Dieu et éloignez-vous du culte des idoles ! (de ceux qui transgressent les limites-Tâghout)» Et si certaines de ces communautés ont suivi la Voie du Seigneur, d'autres ont préféré le chemin de l'erreur. Allez donc de par le monde (la terre) et voyez quelle a été la fin (sanction) de ceux (des dénégateurs) qui criaient au mensonge ! Wa laqad baAathna fi koulli oummatin Rasoulan ani ouAboudou Allaha wa ijtanibou al Tâghout faminhoum man hada Allahou wa minhoum man haqqat Aalayhi al dalalatou fasirou fi al-ardi faounthourou kayfa kana Aaqibatou al moukaththibin’
Akhenaton
  • 2. Akhenaton | 24/11/2018
Excellent, rarissime cours de linguistique sur le Coran. Merci. Que DIEU vous bénisse. As salamou aleykoum.

Ajouter un commentaire