Division du monde dans l'Islam

Division du monde dans l'Islam

 

Quand nous écrivons Dieu  cela sous entend  Dieu l’Unique اللّهِ Allah, le Dieu de tout le monde, sans exception croyant ou pas croyant. Allah اللّهِ n’est pas le dieu exclusif des musulmans : Allah  اللّهِ: c'est le nom de DIEU en arabe. C'est un mot utilisé par tous les arabophones qu'ils soient musulmans, juifs ou chrétiens.

Le Coran القرآن  al -Qur'ān  « La lecture en tant que Parole Divine » n’a pas été écrit par Muhammad * محمد, le Dernier des Prophètes. C'est la parole même de Dieu l’Unique اللّهِ Allah, qui a été envoyé aux Prophètes qui l’ont procédé.

*Quand il est mentionné le nom de Muhammad il est bon de dire  sur lui salut et la paix  صلى الله عليه وسلم  salaa Allah alayh wa salam

Division du monde dans l'Islam

Maison de l'Islam et Maison de l'incrédulité دار الإسلام ودار الكفر  dar a l'islam wa dar al kufr

L'histoire Musulmane a défini des termes jurisprudentiels.

La forme singulière arabe dar  دار , traduite littéralement, peut signifier «maison-demeure-structure-lieu-terre-pays». Dans le Fiqh فقه  la jurisprudence musulmane*1, il fait souvent référence à une partie du monde.

*1 Représentant la loi divine telle que révélée dans le Coran (voir ci-dessus), "la récitation" et la Sunnah سنة  (enseignements et pratiques du Prophète Muhammad محمد  ), le fiqh est la compréhension humaine de la sharia الشَّرِيعَة  «chemin pour respecter la loi de Dieu», normes et règles doctrinales, sociales, cultuelles, et relationnelles édictées par la « Révélation » ,   ijtihad  اجتهاد interprétation  effort de connaissance  du Coran et de la Sunna par les juristes et savants musulmans علماء' Ulamā'  et mise en œuvre par les décisions, opinions juridiques non contraignante interprétations savantes  فتوى fatwa  des juristes sur les questions qui leur sont présentées.

Les mots arabes en lien avec la maison : dans la langue arabe, la maison, la demeure a beaucoup d’appellations, parmi elles : “الْبَيْت” al bayt - “الدَّار” ad-dâr-  “الْمَنْزِل” al manzil*2. Leur pluriel dans l’ordre respectif est : “الْبُيُوت” al bouyoût  “الدِّيَار” ad-diyâr  “الْمَنَازِل” al manâzil.

*2 Manzil منزل , pluriel منازل  manāzil  est le mot utilisé aussi pour l'une des sept parties de longueur à peu près égale dans laquelle le Coran est divisé dans le but de réciter le texte entier en une semaine.

Dans la théologie musulmane    « rapport envers le humains  vis-à-vis de Dieu »  et les interprétations légales, la finalité de la foi musulmane qui doit  est d'être portée au monde entier. Un statut est donné à chaque partie du monde pour définir son état actuel en regard des préceptes de l'islam, et pour inspirer la conduite possible des musulmans dans ces régions.

Qui est un harbi حربي‎ ?

Le harbi  حربي‎ est un non-musulman vivant dans une zone qui n'est pas soumise à l'islam qui ne vit pas sous la condition de la ذمة dhimma «engagement - pacte - obligation».  Harbi حربي‎ est le contre-terme à ذمّي dhimmi. Parfois, les termes apparaissent dans la combinaison  « infidèle, incroyant »     كَافِر حربي‎ kafir harbi  كَافِر ذمي  kafir dhimmi".

Explication de la Maison شرح الدار  sharah al dar   d حكام الدار  Les règles de la maison hukkam al dar

Dar al-Islam  دار الإسلام  domaine de la soumission à Dieu. Désigne initialement les pays où s'applique la sharia (voir ci-dessus) puis, par extension, ceux à majorité musulmane et- ou gouvernés par des musulmans, et qui devraient, selon les mouvements et les partis religieux, être gouvernés selon la sharî'a الشَّرِيعَة  (voir ci-dessus).

Dar al-Kufr دار الكفر, domaine des infidèles  ou domaine de l'incroyance. Les territoires où la sharî'a الشَّرِيعَة  (voir ci-dessus) s'est appliquée, mais ne s'applique plus.

Dar al-'Ahd ou دار العهد domaine du pacte-trêve. La relation du califat avec ses vassaux chrétiens,

Dar al-Mu'a'a  دار الموادعة Aussi connu comme Dar Suhl  دار الصلح «Maison de droit ou traité».

Dar al-Suhl دار الصلح maison de conciliation / traité. Pour les territoires qui ont un traité de non-agression ou de paix avec les musulmans.

Dâr ash-Shahâda دار الشهادة domaine du témoignage. Il définit le domaine géographique où le croyant musulman doit « porter témoignage de sa foi » en vivant au sein d'une société laïque, mais selon les préceptes de l'Islam.

Dar al-Dawa دار الدعوة domaine de l'invitation. Historiquement, l'Arabie préislamique avant et pendant la vie de Muhammad. Géographiquement, une région où vit une population modérément musulmane ou récemment convertie, population qui garde encore des traditions non-musulmanes et qui est « invitée » à adopter un islam « plus pur ». Enfin, plus récemment les populations d'origine musulmane d'Occident, « désislamisées » (ou laïcisées), elles aussi « invitées » à revenir à davantage de pratique religieuse.

Dar al-Tawhid, دار التوحيد  la maison de l'Islam - demeure du monothéisme. Les pays où les musulmans en tant que population majoritaire peuvent pratiquer leur religion.

Dar al-Amn دار الأمن « domaine de la sécurité ») est un dernier néologisme parfois utilisé pour le statut des musulmans dans des pays non-islamiques, où aucune restriction légale ne heurte la pratique de l'Islam par ceux qui s'en réclament : cela vaut pour des pays traditionnels du « Dar al-'Ahd  دار العهد» ou « Dar al-Suhl دار الصلح» comme la Roumanie, mais aussi pour des pays à minorités musulmanes, non-laïcs, où les religions se partagent l'espace public, comme les Pays-Bas, l'île Maurice ou bien l'Éthiopie.

Dar al-Harb دار الحرب‎ " maison de la guerre  terme faisant référence classiquement aux pays où la loi musulmane n'est pas en vigueur, en matière de culte et de protection des fidèles et dhimmis ذمّي citoyen non-musulman d'un État musulman, lié à celui-ci par un « pacte » de protection. les « gens du Livre  اهل الكتاب  Ahl al-kitâb juifs et chrétiens, dépositaires d'une partie de la Vérité révélée, avaient le droit de conserver et pratiquer leur foi à condition de respecter un certain nombre d'obligations. La communauté des dhimmis ذمّي est désignée par le mot Ahl adh-dhimma أهل الذمّة  les pactisants. Dimma, ذمة, (voir ci-dessus) Dar al-Gharb  دار الغرب  maison de l'Ouest.

Dar al Hudna دار الهدنة "maison de calme. La terre des non-croyants actuellement sous trêve, qui est un répit entre les guerres.

Dar al manzil al maskun دار المنزل المسكون maison de la station  maison de la sédentarisation.

Les musulmans dans le monde

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire