partie 1 Chronologie et Histoire dans le Coran

partie 1 Chronologie et Histoire dans le Coran

Chronologie coran partie 1

Mots courant utilisé chez les musulmans, que l’on peut pour certains dans leurs sens religieux,  trouver dans toutes les religions monothéistes.

اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

Je cherche refuge auprès de Dieu contre les démons 

'aoudhou  bi Allah min al shaytan al rajim

بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم 

De part le Nom de Dieu, le tout plein de Clémence, et plein de Miséricorde. Bismi Allahi al rahmani al rahimi

اللهمَّ صَلِّ عَلى سَيِّدِنا مُحَمَّدٍ و عَلى آلِهِ و صَحبِهِ و سَلِّم

Oh Dieu, prie notre maître Muhammad et sa famille et ses compagnons et la paix

Allâhumma salli 'alâ Sayyidinâ Muhammadin wa 'alâ âlihi wa sahbihi wa sallim


وسُبْحَانَ رَبِّكَ رَبِّ الْعِزَّةِ عَمَّا يَصِفُونَ وَ سَلامٌ عَلَى الْمُرْسَلِينَ وَالْحَمْدُ لِللهِ رَبِّ الْعَلَمِينَ

Et gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la Gloire, de ce qu'ils décrivent et de la paix sur les messagers, et louange à Allah, Seigneur des mondes

wa subḥāna rabbika rabbi l-ʿizzati ʿammā yaṣifūn wa-salāmun ʿalā l-mursalīn wa-l-ḥamdu li-llāhi rabbi l-ʿālamīn

والله علم 

Wa Allahu alam Dieu seul connait,

 ماشاء الله 

que Dieu bénisse

masha' Allah
Que Dieu l'Unique Dans Sa Grande Miséricorde,  nous pardonnes et nous guides vers ce qui est le plus juste et le plus correct.

سُبْحـانَكَ اللّهُـمَّ وَبِحَمدِك أَشْهَـدُ أَنْ لا إِلهَ إِلاّ أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتوبُ إِلَـيْك.


"Gloire à Toi Seigneur, et par Ta louange, j'atteste qu'il n'est de divinité que Toi, je Te demande pardon et je me repens auprès de Toi.

Soubhânaka l-lâhoumma wa bi-hamdika. Ash-hadou an lâ ilâha illâ anta, astaghfirouka wa atoûobu ilayka.

Et gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la Gloire, de ce qu'ils décrivent et de la paix sur les messagers, et louange à Allah, Seigneur des mondes

وسُبْحَانَ رَبِّكَ رَبِّ الْعِزَّةِ عَمَّا يَصِفُونَ وَ سَلامٌ عَلَى الْمُرْسَلِينَ وَالْحَمْدُ لِللهِ رَبِّ الْعَلَمِينَ

wa subḥāna rabbika rabbi l-ʿizzati ʿammā yaṣifūn wa-salāmun ʿalā l-mursalīn wa-l-ḥamdu li-llāhi rabbi l-ʿālamīn

Au lieu de dire Allah الله  Dieu, nous employons le mot Dieu l’Unique afin que le lecteur ne pense pas que le Dieu des musulmans ne soit pas celui des autres religions monothéistes. Dieu l’Unique  Allah الله  est le Dieu de tout le monde  croyant ou pas croyant, de tout le monde terrestre et de tous les Univers.

 

سُبْحَانَ اللَّهِ عَمَّا يُشْرِكُونَ

Gloire à Dieu ! Il est au-dessus de tout ce qu'ils Lui associent !

 soubhana Allahi amma youshrikouna

سُبْحَانَ اللَّهِ عَمَّا يَصِفُونَ

Gloire à Dieu ! Il est au-dessus de tout ce qu'ils inventent

Soubhan Allah amaa yasifoun

صُنْعَ اللَّهِ

 Dieu à fait

 SounAa Allahi

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur vous

Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh

Quand il est question du Nom de Dieu l’Unique الله Allah il est conseillé et bon de dire :

سُبْحَانَهُ وَ تَعَالَى

 Qu'il soit loué et exalté

 Soubḥāna wa ta'alā.

Ou bien

الله سبحانه وتعالى 

Que Dieu tout puissant

 Allah Soubhanahou wa Ta'ala

que Dieu bénisse ماشاء الله  masha' Allah

Quand il est question du Prophète Muhammad je mets le symbôle   il est conseillé de dire :

صلى الله عليه و سلم

 que le salut et prière de Dieu soit sur lui.

  Sallâ Allahou 'alayhi wa salam

 Que la paix soit sur notre maître Muhammad et sa famille et ses compagnons et Sa transmission

و صلى الله على سيدنا محمد وعلاء عليه و صحبه وسلم تسليمة

Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima

Quand il est mention d’une personne proche (épouse- compagnon) du  vivant du Prophète  Que Dieu « l’Unique » soit satisfait de lui  رضي الله عنه radi Allah anah

Que Dieu L’Unique الله  Allah dans Sa Grande Miséricorde me pardonner de mes ignorances et de mes oublis et nous guider vers ce qui est le plus juste et le plus correct

N’avoir que Récompense bienfaits الحسنات hassanat ثواب  Thawāb صَّواب Sawāb pour ne pas avoir de سيئات saiyate la comptabilisation des mauvaises actions.

وسُبْحَانَ رَبِّكَ رَبِّ الْعِزَّةِ عَمَّا يَصِفُونَ وَ سَلامٌ عَلَى الْمُرْسَلِينَ وَالْحَمْدُ لِللهِ رَبِّ الْعَلَمِينَ

Et gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la Gloire, de ce qu'ils décrivent et de la paix sur les messagers, et louange à Allah, Seigneur des mondes

wa subḥāna rabbika rabbi l-ʿizzati ʿammā yaṣifūn wa-salāmun ʿalā l-mursalīn wa-l-ḥamdu li-llāhi rabbi l-ʿālamīn

سُبْحـانَكَ اللّهُـمَّ وَبِحَمدِك أَشْهَـدُ أَنْ لا إِلهَ إِلاّ أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتوبُ إِلَـيْك.

"Gloire à Toi Seigneur, et par Ta louange, j'atteste qu'il n'est de divinité que Toi, je Te demande pardon et je me repens auprès de Toi.

Soubhânaka l-lâhoumma wa bi-hamdika. Ash-hadou an lâ ilâha illâ anta, astaghfirouka wa atoûobu ilayka.


Par compréhension je mets les lettres ou  son ou et pas la lettre u son ou en phonétique pour en arabe

Sourate 3 آل عمران āli ʿImrān la Famille d’Imran verset 190

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 89è placedans l'ordre chronologique.

 

إِنَّ فِي خَلْقِ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ وَاخْتِلاَفِ اللَّيْلِ وَالنَّهَارِ لآيَاتٍ لِّأُوْلِي الألْبَابِ

En vérité, il y a dans la création des Cieux et de la Terre et dans l'alternance de la nuit et du jour tant de signes pour des gens doués d'intelligence

Inna fi khalqi al samawati wa al-ardi waikhtilafi all ayli wa alnnahari laayatin li-oli al-albabi

 

Point de divinité, de dieu que Dieu !

لا إله إلا الله

la 'iilah 'iilaa Allah
« Vulnerant omnes, ultima necat. »

Elles (sous-entendu les heures) blessent toutes, la dernière tue

Explicit totus liber

Le rouleau a été complètement déroulé

L'ensemble livre se termine

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

De part le Nom  de Dieu l’Unique, le Tout Plein de Clémence, le tout Plein de Miséricorde.

Bismi Allahi al Rahmani al Rahimi

 

Sourate 15 الحجر al-Hijr  La vallée des pierres verset 175

Proclamée pendant la Période Mecquoise, qui  occupe la 54è place dans l'ordre chronologique.

فَأَمَّا الَّذِينَ آمَنُواْ بِاللّهِ وَاعْتَصَمُواْ بِهِ فَسَيُدْخِلُهُمْ فِي رَحْمَةٍ مِّنْهُ وَفَضْلٍ وَيَهْدِيهِمْ إِلَيْهِ صِرَاطاً مُّسْتَقِيماً

Ceux qui croient en Dieu et s'attachent à Lui, Dieu les admettra dans le sein de Sa miséricorde et de Sa Grâce, et les guidera vers Lui, sur le droit chemin.

Faamma allathin’ amanou bi Allahi wa iAtasamou bihi fasayoudkhilouhoum fi Rahmatin minhou wa Fadlin wa yahdihim ilayhi siratan moustaqiman

 

Sourate 10  يونس Yūnous  Jonas verset 47

Proclamée pendant la Période Mecquoise, qui  occupe la 51è place dans l'ordre chronologique.

وَلِكُلِّ أُمَّةٍ رَّسُولٌ فَإِذَا جَاء رَسُولُهُمْ قُضِيَ بَيْنَهُم بِالْقِسْطِ وَهُمْ لاَ يُظْلَمُونَ

Et à chaque communauté il a été désigné un Prophète (Messager) en présence du Prophète elle sera jugée en toute justice, (à la balance) entre les membres qui la composent sans qu'elle subisse la moindre iniquité.

Wa likoulli oummatin Rasouloun fa-itha jaa Rasoulouhoum qoudiya baynahoum bi al qisti wa houm la youthlamoun

 

Sourate14 إبراهيم  Ibrāhīm Abraham verset 4

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 72è place dans l'ordre chronologique

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن رَّسُولٍ إِلاَّ بِلِسَانِ قَوْمِهِ لِيُبَيِّنَ لَهُمْ فَيُضِلُّ اللّهُ مَن يَشَاءُ وَيَهْدِي مَن يَشَاءُ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

Nous n'avons envoyé aucun prophète qui n'ait utilisé la langue de son peuple pour les éclairer. Après quoi, Dieu égare qui Il veut et guide qui Il veut. Il est le Tout-Puissant, le Sage.

Wama arsalna min Rasoulin illa bilisani qawmihi liyoubayyina lahoum fayoudillou Allahou man yasha wa yahdi man yasha wa houwa al Aziz al Hakim

Sourate 42 الشورى ash-Shūrā   la Consultation verset 13

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui  occupe la 62è place dans l'ordre chronologique

شَرَعَ لَكُم مِّنَ الدِّينِ مَا وَصَّى بِهِ نُوحاً وَالَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ وَمَا وَصَّيْنَا بِهِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى وَعِيسَى أَنْ أَقِيمُوا الدِّينَ وَلَا تَتَفَرَّقُوا فِيهِ كَبُرَ عَلَى الْمُشْرِكِينَ مَا تَدْعُوهُمْ إِلَيْهِ اللَّهُ يَجْتَبِي إِلَيْهِ مَن يَشَاءُ وَيَهْدِي إِلَيْهِ مَن يُنِيبُ

Il a établi pour vous, en matière de religion, ce qu'Il avait prescrit à Noé, ce que Nous te révélons à toi-même, ce que Nous avions prescrit auparavant à Abraham, à Moïse et à Jésus : «Acquittez-vous, leur fut-il dit, du culte de Dieu et n'en faites pas un sujet de division entre vous !» Combien doit paraître dure aux idolâtres cette foi à laquelle tu les invites ! Mais Dieu attire vers Lui qui Il veut et guide vers Lui le coupable repentant.

SharaAa lakoum mina al dini ma wa ssa bihi nouhan wa allathi awhayna ilayka wa ma wa ssayna bihi Ibrahim wa Mousa wa Aissa an aqimou al din’ wa la tatafarraqou fihi kaboura Aala al mushrikin’ ma tadAouhoum ilayhi Allahou yajtabi ilayhi man yashaou wa yahdi ilayhi man younibou

 

Sourate 35 فاطر  Fāṭir  Le Créateur verset 24

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 43è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّا أَرْسَلْنَاكَ بِالْحَقِّ بَشِيراً وَنَذِيراً وَإِن مِّنْ أُمَّةٍ إِلَّا خلَا فِيهَا نَذِيرٌ

Nous t'avons envoyé, en toute vérité, en tant qu'annonciateur et avertisseur. Et il n'est pas un peuple qui n'ait déjà eu un prophète pour l'avertir.

Inna arsalnaka bi al haqqi bashiran wa nathiran wa-in min oummatin illa khala fiha nathiroun

Sourate 40 غافر ġāfir Le Pardonneur verset 78

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui  occupe la 60è place dans l'ordre chronologique.

وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلاً مِّن قَبْلِكَ مِنْهُم مَّن قَصَصْنَا عَلَيْكَ وَمِنْهُم مَّن لَّمْ نَقْصُصْ عَلَيْكَ وَمَا كَانَ لِرَسُولٍ أَنْ يَأْتِيَ بِآيَةٍ إِلَّا بِإِذْنِ اللَّهِ فَإِذَا جَاء أَمْرُ اللَّهِ قُضِيَ بِالْحَقِّ وَخَسِرَ هُنَالِكَ الْمُبْطِلُونَ

(en vérité) Nous avons envoyé bien des Prophètes avant toi. Nous t'avons raconté l'histoire de certains d'entre eux et Nous Nous sommes tu sur (l’histoire) celle des autres. Il n'appartient à aucun Prophète de produire un Signe sans la permission de Dieu. Et lorsque l'ordre de Dieu est donné, le verdict sera rendu en toute équité, et ce sont les négateurs qui seront les seuls perdants.

Wa laqad arsalna Rousoulan min qablika minhoum man qasasna Aalayka wa minhoum man lam naqsous Aalayka wa ma kana lirasoulin an yatiya bi-ayatin illa bi-ithni Allahi fa-itha jaa amrou Allahi qoudiya bi al haqqi wa khasira hounalika al moubtiloun’

 

Ces versets expliquent bien que des Révélation Divines ont été adréssées à des Prophètes pour tous les humains ont bien existés, qui malheureusement aux fils du temps, des nations qui parfois se sont combatues et fondues par alliances ont été modifiées, mal comprises, d’où la nécessité et la Mission du Dernier des Messagers et Prophètes Muhammad.

Sourate 11هود Houd verset 13

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 52è place dans l'ordre chronologique

أَمْ يَقُولُونَ افْتَرَاهُ قُلْ فَأْتُواْ بِعَشْرِ سُوَرٍ مِّثْلِهِ مُفْتَرَيَاتٍ وَادْعُواْ مَنِ اسْتَطَعْتُم مِّن دُونِ اللّهِ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ

Ou bien ils disent : «Il l’a forgé ! » (C'est Muhammad) (qui a inventé ce Coran!) Dis (Réponds-leur) : «Eh bien  alors! Inventez vous-mêmes dix énoncés (sourates سور sūwār) pareillement semblables!* Et faites-vous aider par qui vous pourrez, (à la place de Dieu) hormis Dieu, si vous êtes véridiques!»

Am yaqoulouna iftarahou qul fa/tou biAashri souwarin mithlihi mouftarayatin wa oudAou mani istataAtoum min douni Allahi in kountoum sadiqin’.

*Pour info personne n’a réussi!

Sourate 15 الحجر al-Hijr La vallée des pierres versets 91-92-93

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 54è place dans l'ordre chronologique.

الَّذِينَ جَعَلُوا الْقُرْآنَ عِضِينَ

91. Ceux qui ont qualifié le Coran de «fragments décousus»*

       Ceux qui se sont mis à  déstructurer (fractionné)le Coran (en différentes catégorie)!

Allathiina jaalou al Qur’ana Aidin’

فَوَرَبِّكَ لَنَسْأَلَنَّهُمْ أَجْمَعِيْنَ

92. Par ton Seigneur ! Nous les soumettrons tous à un interrogatoire sévère

Fawarabbika lanas-al annahuum ajmaAin’

عَمَّا كَانُوا يَعْمَلُونَ

93. au sujet de leurs agissements.

Aamma kanou yaAmaloun’

*C'est-à-dire, ceux qui se sont jurés de s’opposer aux prophètes de les traiter de menteurs, et de les persécuter. Nous voyons que de nos jours, il existe encore ce genre de personnages  de tout conditions, qui ne sont là que pour salir la Mission de tous les Prophètes et en particulier de Son dernier Messager Muhammad.

Sourate 5 المائدة  al-Māʾida  la Table servie verset 3

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 112è place dans l'ordre chronologique.

 

…………………….الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الإِسْلاَمَ دِيناً……………

 

Aujourd'hui, J'ai amené votre religion à son point de perfection, Je vous ai accordé Ma grâce tout entière et J'ai agréé l'islam pour vous comme religion !

………………………….al yawma akmaltou lakoum dinakoum wa atmamtou Aalaykoum niAmati wa raditou lakoumou al-islama dinan……………

Voici la plus grande Grâce de Dieu l’Unique Allah  en faveur des Nation. Il a parachvé leur religion si bien qu’ils n’ont pas besoins d’une autre religion ou d’un autre Prophète autre que Muhammad qui à parachevé aussi la Mission de grands nombres de Messagers et Prophètes, avant lui.

Sourate 6  الأنعام al-anʿām les troupeaux verset 115

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 55è placedans l'ordre chronologique bien que différents versets soit de l'époque médinoise

وَتَمَّتْ كَلِمَتُ رَبِّكَ صِدْقاً وَعَدْلاً لاَّ مُبَدِّلِ لِكَلِمَاتِهِ وَهُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ

Telle est la Parole de ton Seigneur, qui s'est accomplie en toute vérité et en toute justice, car Ses Paroles sont immuables. Dieu entend tout et Sa science n'a point de limite.

Watammat kalimatou Rabbika sidqan wa Aadlan la moubaddila liKalimatihi wa houwa al samiAu al alim’.  

 

Historiographie  et Chronologie du CORAN القرآن‎ al-Qurʾān

C’est en lisant le travail de Mr Sami Aldeeb Abu-Sahlieh  سامي عوض ألذيب أبو ساحلية juriste chrétien, d'origine palestinienne et de nationalité suisse né en 1949 à Zababdeh, près de Jénine en Cisjordanie, Responsable du droit arabe et musulman de Institut Suisse de droit comparé (ISDC)de 1980 à 2009, qui m’a inspiré à travailler sur ce sujet. J’ai jugé utile au vue de son étude d’y apporter une approche de compréhénsion de la Révélation du Saint Coran dans son Temps et dans sa compréhension. J’inclus au mieux que possible  la traduction du texte arabe ainsi que le sens rapproché en  français et phonétique, en espérant que le lecteur y trouvera les réponses aux diverses questions sur le sujet de l’Histoire de la Chronologie du Saint Coran Parole de Dieu l’Unique الله  Allah ? Cela pour mieux comprendre le Texte dans sa Vulgate actuelle. J’apporte une touche la plus authentique de par  l’étude Historique en annotant des faits de vérités avec les participants figures historiques des diverses époques.

 Pour cette étude linguistique je me sers des traducteurs en ligne

https://translate.google.com/#ar/fr/%D9%85%D9%87%D8%AA%D8%AF%D9%88%D9%86

http://www.etranslator.ro/fr/traducteur-arabe-francais-online.php

http://www.worldlingo.com/fr/products_services/worldlingo_translator.html

site en ligne

http://corpus.quran.com/wordbyword.jsp

Je mets le sens phonétique au mieux du possible pour aider à la compréhension du mot arabe pour le non arabisant.

Concernant la son ou dans un mot, je privilège le caractère  ou et non ù (même sens) exemple بِالْهُدَىٰ  bil-houdā  traduction rapprochée : par les conseils de la Guidance. لتهتدوا  Litahtadou Guider graduellement

Ne pas confondre avec la lettre و son  oua transcrit par wa au début d’un mot, exemple :  والهدى  wa alhouda  traduction rapprochée : et le conseil dans la guidance ( Le chemin droit  -  l'orientation - la destination )

Systématiquement je remets la période de Révélation chronologique.

Parfois je mets en édivence des mots, des textes provenant des sources du Tanakh תנ״ך, al Tunakh التناخ et des Evangiles الإِنجِيلَ al-Injil afin de mettre en cohérence certains faits historiques et la Parole Divine Adressée au Dernier des Messagers et Envoyés Muhammad.

Concernant la partie Hébraique j’utilise les sites http://www.judeopedia.org/Default.aspx , http://www.mechon-mamre.org/f/ft/ft0.htm, http://www.sefarim.fr/, ainsi que le dictionnaire français- hébreu édition Larousse 1977. Le nouveau dictionnaire français –hébreux  hébreux –français édition S.Zack et Cie Jérusalem 1990.  La grammaire grecque complète de Riemann et Goelzer édition librairie Armand Colin 1941. Une histoire des Hébreux (de Moïse à Jésus) de Richard Lebeau édtion le Grand Livre du Mois 1998.  Eplorer la Bible  édition du Cerf madiaspaul 1999. Comment la Bible fut écrite par Pierre Gibert édition Bayard/Centurion 1995. Comment lire le récit de la Bible par Jan P. Fokkelman édition Lessius 2002Pour les Evangiles, les sites : https://theotex.org/ntgf/matthieu/matthieu_1_gf.html , http://www.thelatinlibrary.com/bible.html, la Douzième édition Bible de poche de Jérusalem  en français, édition Desclée de Brouwer année1968. Introduction au Nouveau Testament (son histoire, son écriture, sa théologie) édition Labor et Fides 2008. Dictionnaire Encyclopédique de la Bible  édition Brepols 1987, Dictionnaire Latin-Français Librairie Eugène Belin 1960, Dictionnaire Arabe – Français edition Larousse 1983, Dictionnaire  Arabe - Français par Albert de Biberstein Kazimirshi version 1875 Edtion Forgotten Books Tome 1 , (sources musulmanes arabe-français Coran traduction interprétations subjective, exégèses telles : Tafsir Ibn Kathir تفسير ابن كثير Commentaires du Coran bilingues en dix volumes édition Daroussalam 2012 , Une approche du Coran par la Grammaire et le Lexique,de M.A.Gloton édition  Albouraq 2002,Encyclopédie Thématique de l’Islam de Tahar Gaïd 2 volumes édition Iqra 2010, livres d’archéologie et d’histoires islam arabes etc.., que je nommerais plus bas  dans ce Travail ), les sites https://www.yabiladi.com/coran/, http://coran-seul.com/index.php/verset?sourate=1&verset=1, https://fr.wikipedia.org/wiki/Sourate,, http://corpus.quran.com/qurandictionary.jsp?q=SlH, dictionnaire des synonymes édition Larousse 2001, Dictionnaire Anglais-Français édition Harrap’s 2004, Les mots clés de la Bible Dom Pierre Miquel  édition Beauchesne 1996  Dictionnaire du CORAN  sous la direction de Mohammed Ali Amir-Moezzi édition Robert Laffont 2007. Dictionnaire des symboles musulmans de Malek Chebel édition Albin Michel.Les Grands Thèmes du CORAN  PAR jeanLuc Monneret édition Dervy 2016, 1995. Lectures du Coran de Mohammed Arkoun « dition Albin Michel  2016, et tant d’autres revues sur l’Islam sur l’égyptologie le christianisme etc  que je possède personnelement  pour être au plus proche de la Vérité.

Je ne cherche pas à spolier les faits historiques mais rendre justice, à tous ceux qui ont œuvrés dans le temps à rendre accessible la continuité de la Révaltion, de Parole Divine et Finale par Le Saint Coran.

Je demande de l’indulgence si par omission, j’ai écorché phonétiquement un mot ou une phrase.

Baudrier Gérard Ibrahim

Sourate 3 آل عمران āli ʿImrān la famille d’Imran verset 64

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 89 è place dans l'ordre chronologique.

قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ تَعَالَوْاْ إِلَى كَلَمَةٍ سَوَاء بَيْنَنَا وَبَيْنَكُمْ أَلاَّ نَعْبُدَ إِلاَّ اللّهَ وَلاَ نُشْرِكَ بِهِ شَيْئاً وَلاَ يَتَّخِذَ بَعْضُنَا بَعْضاً أَرْبَاباً مِّن دُونِ اللّهِ فَإِن تَوَلَّوْاْ فَقُولُواْ اشْهَدُواْ بِأَنَّا مُسْلِمُونَ

Dis : «Ô gens des Écritures ! Mettons-nous d'accord sur une formule valable pour nous et pour vous, à savoir de n'adorer que Dieu Seul, de ne rien Lui associer et de ne pas nous prendre les uns les autres pour des maîtres en dehors de Dieu.» S'ils s'y refusent, dites-leur : «Soyez témoins que, en ce qui nous concerne, notre soumission à Dieu est totale et entière.»

Qul ya Ahla al Kitabi taalaw ila kalimatin sawa-in baynana wa baynakum alla nabuda illa Allaha wa la noushrika bihi shay-an wala yattakhitha badouna badan arbaban min douni Allahi fa-in

La  foi religieuse prêchée par Muhammad  dont sa mission en qualité de Prophète et Messager n'est pas entièrement nouvelle, mais est le fruit d'une longue histoire. Les musulmans sont les héritiers spirituels directs de ceux qui, parmi les premiers judéo-chrétiens,

Ceux que le Coran nomme “moines” et qui sont dits se lever la nuit pour réciter des psaumes

sourate 3  آل عمران  āli ʿImrān  la famille d’Imranverset 113

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 89 è place dans l'ordre chronologique

لَيْسُواْ سَوَاء مِّنْ أَهْلِ الْكِتَابِ أُمَّةٌ قَآئِمَةٌ يَتْلُونَ آيَاتِ اللّهِ آنَاء اللَّيْلِ وَهُمْ يَسْجُدُونَ

Cependant, les détenteurs des Écritures ne sont pas tous les mêmes, car parmi eux il y a une communauté pieuse dont les membres passent des nuits entières à réciter les versets de Dieu et à se prosterner.

Laysou sawaan min ahli al kitabi oummatoun qa-imatoun yatlouna ayati Allahi anaa allayli wa houm yasjoudoun’

Sourate 4 النساء an-Nisāʾ  les Femmes verset 163

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 92 è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّا أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ كَمَا أَوْحَيْنَا إِلَى نُوحٍ وَالنَّبِيِّينَ مِن بَعْدِهِ وَأَوْحَيْنَا إِلَى إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ وَإِسْحَاقَ وَيَعْقُوبَ وَالأَسْبَاطِ وَعِيسَى وَأَيُّوبَ وَيُونُسَ وَهَارُونَ وَسُلَيْمَانَ وَآتَيْنَا دَاوُودَ زَبُوراً

Nous t'avons fait des révélations, comme Nous en avons fait à Noé et aux prophètes qui l'ont suivi, comme Nous en avons fait à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob, aux apôtres des douze Tribus , à Jésus, Job, Jonas, Aaron, Salomon, et à David auquel furent révélés les Psaumes.

Inna awhayna ilayka kama awhayna ila nouhin wa al Nabiyna min badihi wa awhayna ila Ibrahim wa-Ismaïl wa-Ishaq wa Yaqoub wa al-asbati wa Aïsa wa Ayoub wa Younous wa Haroun wa Soulayman wa atayna Dawouda Zabouran

Sourate 5 المائدة al-Māʾida la Table est servie verset 82

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 112 è place dans l'ordre chronologique.

لَتَجِدَنَّ أَشَدَّ النَّاسِ عَدَاوَةً لِّلَّذِينَ آمَنُواْ الْيَهُودَ وَالَّذِينَ أَشْرَكُواْ وَلَتَجِدَنَّ أَقْرَبَهُمْ مَّوَدَّةً لِّلَّذِينَ آمَنُواْ الَّذِينَ قَالُوَاْ إِنَّا نَصَارَى ذَلِكَ بِأَنَّ مِنْهُمْ قِسِّيسِينَ وَرُهْبَاناً وَأَنَّهُمْ لاَ يَسْتَكْبِرُونَ

Tu constateras sûrement que ceux qui nourrissent la haine la plus violente contre les musulmans sont les juifs et les païens, et que ceux qui sont les plus disposés à sympathiser avec les musulmans sont les hommes qui disent : «Nous sommes des chrétiens.» Cela tient à ce que ces derniers ont parmi eux des prêtres et des moines et à ce qu'ils ne font pas montre d'orgueil.

Latajidanna ashadda al nasi Aadawatan lillathina amanou al Yahouda wa Allathina Ashrakou wa latajidanna aqrabahoum mawaddatan lillathina amanou allathina qalou inna Nassara thalika bi-anna minhoum qisseeseena waruhbanan waannahum la yastakbiroona

Cela c’est confirmer dans les faits avec les guerres et trahisons entres les tribus arabe juives et les nouveaux convertis nous verrons cela en fin de  sujet lorsque des musulmans  Dja'far ibn Abi Talib جعفر بن أبي طالب  (le frère d'Ali et le cousin de Muhammad ) vers 615 à la tête qu'un groupe de convertis, compagnons أصحابه  « asahabah »  durent demander protection auprès du Négus d'Abyssinie à Ashama Ibn Al-Abjar, أصحمة بن أبجر mort en 632 qui était chrétien, à la fin de la sixième année de l'Hégire ou au moins de Muharram de la septième année. Qui accueillit ces réfugiés menacés par l'opposition des Qurayshites قريش de la Mecque

Sourate 17 الإسراء al-Isrāʾ  le Voyage Nocturne verset 55

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 50 è place dans l'ordre chronologique.

وَرَبُّكَ أَعْلَمُ بِمَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ وَلَقَدْ فَضَّلْنَا بَعْضَ النَّبِيِّينَ عَلَى بَعْضٍ وَآتَيْنَا دَاوُودَ زَبُوراً

Ton Seigneur connaît mieux que quiconque ce que renferment les Cieux et la Terre. Nous avons établi une hiérarchie entre les prophètes, et donné à David des Psaumes.

Wa Rabbouka aAlamou biman fi als amawati wa al-ardi wa laqad faddalna baAda al Nabiyyeena Aala baAdin wa atayna Dawouda Zabouran

أَقِمِ الصَّلاَةَ لِدُلُوكِ الشَّمْسِ إِلَى غَسَقِ اللَّيْلِ وَقُرْآنَ الْفَجْرِ إِنَّ قُرْآنَ الْفَجْرِ كَانَ مَشْهُوداً

78. Acquitte-toi de la salât du déclin du soleil jusqu'à la tombée de la nuit, sans oublier de réciter une partie du Coran à l'aube, car la récitation du Coran à l'aube ne se passe jamais sans témoins.

Aqimi al salata lidoulouki al shamsi ila ghasaqi allayli wa Qu’ran al fajr inna Qu’ran al fajr kana mashhoudan

 

Sourate 25 الفرقان al-Furqān le Critère  verset 64

Proclamée pendant la période Mecquoise, quioccupe la 42 è place dans l'ordre chronologique.

وَالَّذِينَ يَبِيتُونَ لِرَبِّهِمْ سُجَّداً وَقِيَاماً

ceux qui passent la nuit, prosternés ou debout, à prier leur Seigneur,

Wa allathina yabitouna lirabbihim soujjadan wa qiyaman

 

La Mission de chacun de Prophètes ne fut que Rappel, les textes judéo chrétiens renferment bon nombre de ces annnectodes.

Tout Prophète vit une intimité avec  Son  Créateur, Dieu l’Unique.  Il est l’homme de la Parole. Non la sienne, mais celle de Dieu l’Unique, الله Allah rien ne se dit sans son autorisation, devant  la communauté. Sa Mission est d’appeler, de révéler,  de proclamer, d’annoncer, des règles quelles soient comprises simplement ou qu’elles soient  cachées. Cette relation particulière l’autorise à dévoiler à d'autres les exigences de la relation croyante. Tous les Prophètes ont eu cette noble mission , certains avec plus de vigueurs car nécessaires.

 Bible  תנך ▼  Torah  תורה ▼  Deutéronome  דברים ▼  Les prophètes ▼  Chapritre  18 ▼  Verset.  18 

נָבִיא אָקִים לָהֶם מִקֶּרֶב אֲחֵיהֶם כָּמוֹךָ וְנָתַתִּי דְבָרַי בְּפִיו וְדִבֶּר אֲלֵיהֶם אֵת כָּל־אֲשֶׁר אֲצַוֶּנּוּ

Je leur instituerai un prophète du milieu de leurs frères, comme toi ; je mettrai mes paroles dans sa bouche, il leur dira tout ce je lui commanderai.

naviy aqiym lahèm miqqèrèv ah'éyhèm kamokha venathatthiy devaray bephiyv vedibèr aléyhèm éth kol-ashèr atsaouènnou

 Bible  תנך ▼   Prophètes  נביאים ▼   Jérémie  ירמיהו ▼   Chapitre  1 ▼   Verset  9 

וַיִּשְׁלַח יְהוָה אֶת־יָדוֹ וַיַּגַּע עַל־פִּי וַיֹּאמֶר יְהוָה אֵלַי הִנֵּה נָתַתִּי דְבָרַי בְּפִיךָ

Et l'Eternel (Adonaï)  étendit sa main, et toucha ma bouche; et l'Eternel (Adonaï)  me dit: Voici, j'ai mis mes paroles dans ta bouche

vayyishelah' hashem èth-yado vayyagga' 'al-piy vayyomèr hashem élay hinnéh nathatthiy devaray bephiykha

 Bible  תנך ▼   Prophètes נביאים ▼   Ezéchiel  יחזקאל ▼   Chapitre  3 ▼   Verset  17 

בֶּן־אָדָם צֹפֶה נְתַתִּיךָ לְבֵית יִשְׂרָאֵל וְשָׁמַעְתָּ מִפִּי דָּבָר וְהִזְהַרְתָּ אוֹתָם מִמֶּנִּי

Fils de l’homme, je t’ai établi comme gardien de la maison d’Israël, et lorsque tu entends de moi une parole, tu dois les avertir  ( les admonesteras ) de ma part de ma part

bèn-adam tsophèh nethatthiykha levéyth yiseraél veshama'ettha mipiy ddavar vehizeharettha otham mimmènniy

NOUVEAU TESTAMENT    Ἡ Καινὴ Διαθήκñ / Hê Kainề Diathếkê NOVUM TESTAMENTUM    

ΠΕΤΡΟΥ Β verset 1    2 PIERRE  verset 1  EPISTULA PETRI II

Car jamais prophétie n'a été apportée par la volonté d'un homme, mais c'est poussés par l'Esprit-Saint *que des hommes venant de la part de Dieu ont parlé.

Οὐ γὰρ θελήματι ἀνθρώπου ἠνέχθη ποτὲ προφητεία, ἀλλ’ ὑπὸ πνεύματος ἁγίου φερόμενοι ἐλάλησαν ἅγιοι θεοῦ ἄνθρωποι.

Non enim voluntate humana allata est aliquando prophetia: sed Spiritu Sancto inspirati, locuti sunt sancti Dei homines.

* Esprit de prophétie (onction **de…) de manière ponctuelle. L’Esprit se répand, puis repart

** l'oint, c'est-à-dire la personne consacrée par le rite de l'onction, . En grec, le mot « Christ », dont la racine Χριστός signifie « oint », traduit le terme hébraïque de Mashiyach מָשִׁיחַ - mashia'h, araméen meshi'ha משיחא, en arabe masih المسيح.

La plupart des occurrences portent Christos pour Messie. Μεσσίας, Messias n'apparaît que deux fois dans le Nouveau Testament : dans l'Évangile selon Jean 1:41 et 4:25

Dans le Coran Jésus est appelé le messie. Le mot revient dans 6 versets: sourate 4 النساء an-Nisāʾ les Femmes.versets 171 Le Messie Jésus, fils de Marie………..….  الْمَسِيحُ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ……  al masihu Aissa ibn Maryam – et verset 172, le Messie ……..…. الْمَسِيحُ ………… Al Masihu ; sourate 5 المائدة al-māʾida la Table .versets 17 le Messie, fils de Marie … الْمَسِيحُ ابْنُ مَرْيَمَ ……….…. Al Masihu ibn Maryam , -72 c'est le Messie, fils de Marie.» Le Messie………….. الْمَسِيحُ ابْنُ مَرْيَمَ وَقَالَ الْمَسِيحُ………… Al masihu ibn maryam wa qala al masihu, -75 Le Messie, fils de Marie, n'est qu'un prophète comme tant d'autres qui l'ont précédé………. مَّا الْمَسِيحُ ابْنُ مَرْيَمَ إِلاَّ رَسُولٌ قَدْ خَلَتْ مِن قَبْلِهِ الرُّسُلُ  Ma al masihu ibn Maryam illa Rasouloun qad khalat min qablihi al Rousoulou .Sourate 3  آل عمران āli ʿImrān la Famille d’Imran  verset 45

إِذْ قَالَتِ الْمَلآئِكَةُ يَا مَرْيَمُ إِنَّ اللّهَ يُبَشِّرُكِ بِكَلِمَةٍ مِّنْهُ اسْمُهُ الْمَسِيحُ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ وَجِيهاً فِي الدُّنْيَا وَالآخِرَةِ وَمِنَ الْمُقَرَّبِينَ

Un jour, Marie entendit les anges lui dire : «Ô Marie ! Dieu te fait l'heureuse annonce d'un Verbe émanant de Lui, qui aura pour nom le Messie, Jésus, fils de Marie. Il sera illustre dans ce monde et dans l'autre, et comptera parmi les élus de Dieu.

Ith qalati al malaikatou ya Maryam inna Allaha youbashshiruki bikalimatin minhou ismouhou al Masihu Aisa ibn Maryam wa jihan fi al dounya waa l-akhirati wa mina al mouqarrabin’

Le Saint-Esprit est, pour les chrétiens, l'Esprit de Dieu, qui pousse à l'action les Prophètes. L'Esprit saint participe à la transmission de la Révélation Divine.

Jésus عِيسَى  Aissa est le Messie الْمَسِيحُ que Dieu envoie à son peuple Israël pour le sauver : l’Evangile de l’enfance le signifie clairement au seuile du récit. Jésus est venu rassempbler les enfants d’Israïl.L’expression  « les enfants d’israël  est une dénomination  qui s’applique d’abord aux Hébreux puis aux juifs à partir de leur captivité à Babylonne.

Luc  ΛΟΥΚΑΝ Lucam  chapitre 13 verset 34

Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !

Ἱερουσαλήμ, Ἱερουσαλήμ, ἡ ἀποκτένουσα τοὺς προφήτας, καὶ λιθοβολοῦσα τοὺς ἀπεσταλμένους πρὸς αὐτήν, ποσάκις ἠθέλησα ἐπισυνάξαι τὰ τέκνα σου, ὃν τρόπον ὄρνις τὴν ἑαυτῆς νοσσιὰν ὑπὸ τὰς πτέρυγας, καὶ οὐκ ἠθελήσατε.

Ierusalem, Ierusalem, quae occidis prophetas, et lapidas eos qui mittuntur ad te, quoties volui congregare filios tuos quemadmodum avis nidum suum sub pennis, et noluisti?

 Elle s’appliquera à Jésus de son vivant et peu après.En tant que Parole et l’Esprit de Dieu  كلمة الله Kilamal Allah  Rasoulou Allahi wa kalimatouhou

Sourate 4 verset 171

يَا أَهْلَ الْكِتَابِ لاَ تَغْلُواْ فِي دِينِكُمْ وَلاَ تَقُولُواْ عَلَى اللّهِ إِلاَّ الْحَقِّ إِنَّمَا الْمَسِيحُ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ رَسُولُ اللّهِ وَكَلِمَتُهُ أَلْقَاهَا إِلَى مَرْيَمَ وَرُوحٌ مِّنْهُ فَآمِنُواْ بِاللّهِ وَرُسُلِهِ وَلاَ تَقُولُواْ ثَلاَثَةٌ انتَهُواْ خَيْراً لَّكُمْ إِنَّمَا اللّهُ إِلَـهٌ وَاحِدٌ سُبْحَانَهُ أَن يَكُونَ لَهُ وَلَدٌ لَّهُ مَا فِي السَّمَاوَات وَمَا فِي الأَرْضِ وَكَفَى بِاللّهِ وَكِيلاً

Ô gens des Écritures ! Ne soyez pas excessifs dans votre religion ! Dites uniquement la vérité sur Dieu ! Le Messie Jésus, fils de Marie, est seulement l'envoyé de Dieu, Son Verbe déposé dans le sein de Marie, un Esprit* émanant du Seigneur ! Croyez en Dieu et en Ses prophètes, mais ne parlez pas de Trinité ! Cessez d'en parler dans votre propre intérêt ! Il n'y a qu'un seul Dieu ! Et Il est trop Glorieux pour avoir un fils ! N'est-Il pas le Maître des Cieux et de la Terre? N'est-Il pas suffisant comme Protecteur?

Ya ahla a lkitabi la taghlou fi dinikoum wala taqoulou Aala Allahi illa al haqqa innama al Masihou Aissa ibnu Maryam Rasoulou Allahi wa kalimatouhou al qaha ila Maryama wa rouhoun minhou faaminou biAllahi wa Rousoulihi wa la taqoulou thalathatoun intahou khayran lakoum innama Allahou ilahoun wa hidoun soubhanahou an yakoun’ lahou wa ladoun laohu ma fi al samawati wa ma fi al-ardi wa kafa biAllahi wa kilan.

*dans le texte coranique le terme rûh رُوحٌ Esprit se rencontre 21 fois toujours au singulier.

Voir Jésus le fils de Marie dans le Coran selon l’enseignelent d’Ibn ‘Arabi traduit par M. A. Gloton  édition al Bouraq 2006 page  113  (sypnotique généaologique)  et 221 224 différents noms attribués à Jésus et à sa mère.

Sourate 17 الإسراء  al-Isrāʾ  le  Voyage Nocturne verset 85

Période Mécquoise qui occupe la 50è place dans l'ordre chronologique.

وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الرُّوحِ قُلِ الرُّوحُ مِنْ أَمْرِ رَبِّي وَمَا أُوتِيتُم مِّن الْعِلْمِ إِلاَّ قَلِيلاً

Ils t'interrogent sur l'âme (l’esprit). Dis-leur : «L'âme (l’esprit)  relève de l'ordre exclusif de mon Seigneur et, en fait de science, vous n'avez reçu que bien peu de chose.»

Wayas-alounaka Aani al rouhi qouli al rouhu min amri Rabbi wa ma outitoum mina al Ailmi illa qalilan

Pour plus d’explication de voir à ce sujet le Encyclopedie Thématique de l’Islam  de Tahar Gaïd  édition Iqra  2010. Tome 2 pages 1038 à 1048.

Jésus fils de Marie dans le Coran selon l’enseignement d’Ibn ‘Arabi par René Abdallah Gloton édition Albouraq 2006. pages 87-88.

 

Dans l'islam le Saint-Esprit serait aussi  l'ange Gabriel גַּבְרִיאֵל Djibril جبريل  comme transmetteur comme le montrent les deux versets suivants :

Sourate 16 النحل an-Naḥl les Abeilles verset 102

Période Mecquoie qui occupe la 70è place dans l'ordre chronologique.

قُلْ نَزَّلَهُ رُوحُ الْقُدُسِ مِن رَّبِّكَ بِالْحَقِّ لِيُثَبِّتَ الَّذِينَ آمَنُواْ وَهُدًى وَبُشْرَى لِلْمُسْلِمِينَ

Réponds-leur : «C'est le Saint-Esprit de Sainteté « Jibrîl » qui l'a transmis de la part de ton Seigneur en toute vérité, pour conforter la foi de ceux qui croient, et comme guide et bonne nouvelle pour les musulmans.»

Qul nazzalahou Rouhou al Qoudousi min Rabbika bi al haqqi liyouthabbita al lathina amanou wa houdan wa boushra lilmouslimin’

 Sourate 2 البقرة  al-Baqara  la Vache verset 97

Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique.

 

قُلْ مَن كَانَ عَدُوّاً لِّجِبْرِيلَ فَإِنَّهُ نَزَّلَهُ عَلَى قَلْبِكَ بِإِذْنِ اللّهِ مُصَدِّقاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ وَهُدًى وَبُشْرَى لِلْمُؤْمِنِينَ

Dis à qui se déclare ennemi de Gabriel que c'est lui qui, sur ordre de Dieu, a déposé progressivement (a fait descendre) dans ton cœur (cela) le Coran qui confirme les Écritures antérieures et qui constitue en même temps un guide et une bonne nouvelle pour les fidèles.

Qoul man kana Aadouwwan li Jibril fa-innahou nazzalahou Aala qalbika bi-ithni Allahi mousaddiqan lima bayna yadayhi wa houdan wa boushra lilmouminin’.

 

sourate 35 فاطر  fāṭir  Le Créateur  versetS 23 -24

période Mecquoise qui occupe la 43è place dans l'ordre chronologique.

إِنْ أَنتَ إِلَّا نَذِيرٌ

23- et tu n'as d'autre mission que d'avertir.

In anta illa nathiroun

إِنَّا أَرْسَلْنَاكَ بِالْحَقِّ بَشِيراً وَنَذِيراً وَإِن مِّنْ أُمَّةٍ إِلَّا خلَا فِيهَا نَذِيرٌ

24- Nous t'avons envoyé, en toute vérité, en tant qu'annonciateur et avertisseur. Et il n'est pas un peuple qui n'ait déjà eu un prophète pour l'avertir.

Inna arsalnaka bi al haqqi bashiran wa nathiran wa-in min oummatin illa khala fiha nathiroun

 

Les divergences entre les différentes communautés fussent ils que certaines aient déviées du bon chemin, الصِّرَاطَ المُستَقِيمَ al sirata al mustaqim, sont voulues par Dieu l’Unique elles doivent donc être tolérées, acceptées, consenties.

Sourate 16 النحل an-Naḥl  les Abeilles verset 63 et93

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui  occupe la 70è place dans l'ordre chronologique.

تَاللّهِ لَقَدْ أَرْسَلْنَا إِلَى أُمَمٍ مِّن قَبْلِكَ فَزَيَّنَ لَهُمُ الشَّيْطَانُ أَعْمَالَهُمْ فَهُوَ وَلِيُّهُمُ الْيَوْمَ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ

63-Par Dieu ! Nous avons effectivement envoyé des Messagers à d'autres peuples (des Nations) avant toi. Mais Satan a embelli à leurs yeux leurs agissements (actes), et c'est lui qui est aujourd'hui leur allié (patron protecteur). Un châtiment douloureux les attend.

TaAllahi laqad arsalna ila oomamin min qablika fazayyana lahoumou al shaytanou aAmalahoum fahouwa wa liyouhoumou al yawma wa lahoum Aathaboun alimoun

وَلَوْ شَاء اللّهُ لَجَعَلَكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَلكِن يُضِلُّ مَن يَشَاءُ وَيَهْدِي مَن يَشَاءُ وَلَتُسْأَلُنَّ عَمَّا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ

93-Si Dieu l'avait voulu, Il aurait fait de vous une seule communauté. Mais Il égare qui Il veut et met sur la bonne voie qui Il veut, et vous aurez certainement à rendre compte de toutes vos actions.

Wa law shaa Allahou lajaAalakoum oummatan wa hidatan wa lakin youdillou man yashaou wayahdi man yashaou wa latus-alounna Aamma kountoum taAmaloun’

Sourate 5 المائدة al-Māʾida   la Table servie verset 48

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 112e place dans l'ordre chronologique.

وَأَنزَلْنَا إِلَيْكَ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ مُصَدِّقاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ الْكِتَابِ وَمُهَيْمِناً عَلَيْهِ فَاحْكُم بَيْنَهُم بِمَا أَنزَلَ اللّهُ وَلاَ تَتَّبِعْ أَهْوَاءهُمْ عَمَّا جَاءكَ مِنَ الْحَقِّ لِكُلٍّ جَعَلْنَا مِنكُمْ شِرْعَةً وَمِنْهَاجاً وَلَوْ شَاء اللّهُ لَجَعَلَكُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَلَـكِن لِّيَبْلُوَكُمْ فِي مَا آتَاكُم فَاسْتَبِقُوا الخَيْرَاتِ إِلَى الله مَرْجِعُكُمْ جَمِيعاً فَيُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمْ فِيهِ تَخْتَلِفُونَ

À toi aussi Nous avons révélé le Coran, expression de la pure Vérité, qui est venu confirmer les Écritures antérieures et les préserver de toute altération. Juge donc entre eux d'après ce que Dieu t'a révélé. Ne suis pas leurs passions, loin de la Vérité qui t'est parvenue. À chacun de vous Nous avons tracé un itinéraire et établi une règle de conduite qui lui est propre. Et si Dieu l'avait voulu, Il aurait fait de vous une seule et même communauté, mais Il a voulu vous éprouver pour voir l'usage que chaque communauté ferait de ce qu'Il lui a donné. Rivalisez donc d'efforts dans l'accomplissement de bonnes œuvres, car c'est vers Dieu que vous ferez tous retour, et Il vous éclairera alors sur l'origine de vos disputes.

Wa anzalna ilayka al kitaba bi-al-haqqi mousaddiqan lima bayna yadayhi mina al Kitabi wa mouhayminan Aalayhi faouhkoum baynahoum bima anzala Allahou wa la tattabiA ahwaahoum Aamma jaaka mina al-haqqi likoullin jaAalna minkoum shirAatan wa minhajan wa law shaa Allahou lajaAalakum oummatan wa hidatan wa lakin liyablouwakoum fima atakoum faistabiqou al-khayrati ila Allahi marjiAoukoum jamiAan fayounabbi-ookoum bima kuntum fihi takhtalifoun’

Sourate 11 هود Hūd Houd verset 118

Proclamée pendant la période Mecquoise, l'exception des versets 12, 15, 17 et 114 vraisemblablement proclamés à Médine.Qui occupe la 52e place dans l'ordre chronologique

وَلَوْ شَاء رَبُّكَ لَجَعَلَ النَّاسَ أُمَّةً وَاحِدَةً وَلاَ يَزَالُونَ مُخْتَلِفِينَ

Et si ton Seigneur l'avait voulu, Il n'aurait fait des hommes (humains) qu'une seule communauté. Or, ils ne cessent de se dresser les uns contre les autres,

Wa law shaa Rabbouka lajaAala al nasa oummatan wa hidatan wa la yazalouna moukhtalifin’

 

 Sourate 42 الشورى  ash-Shūrā  la Délibération  verset 8 et 25

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 62e place dans l'ordre chronologique.

وَلَوْ شَاء اللَّهُ لَجَعَلَهُمْ أُمَّةً وَاحِدَةً وَلَكِن يُدْخِلُ مَن يَشَاءُ فِي رَحْمَتِهِ وَالظَّالِمُونَ مَا لَهُم مِّن وَلِيٍّ وَلَا نَصِيرٍ

8-Si Dieu l'avait voulu, Il aurait fait des hommes (humains) une seule communauté. Mais Il introduit  au sein de Sa miséricorde qui Il veut, et les Injustes (les associationistes) n'auront personne ni secours ni protection.

Wa law shaa Allahou lajaAalahoum oummatan wa hidatan wa lakin youdkhilou man yashaou fi rahmatihi wa al thalimouna ma lahoum min wa liyin wa la nasirin

وَهُوَ الَّذِي يَقْبَلُ التَّوْبَةَ عَنْ عِبَادِهِ وَيَعْفُو عَنِ السَّيِّئَاتِ وَيَعْلَمُ مَا تَفْعَلُونَ

25-C'est Lui qui agrée le repentir sincère à la bonne voie de Ses serviteurs, qui absout (par Son pardon) les mauvaises actions et qui sait ce que vous faites.

Wa houwa allathi yaqbalou al-tawbata Aan Aibadihi wa yaAfou Aani al sayyi-ati wa yaAlamou ma tafAaloun’

ΚΑΤΑ ΜΑΘΘΑΙΟΝ   EVANGELIUM SECUNDUM MATTHAEUM  EVANGILE DE MATTHIEU  

Chapitre 23 verset 9

Καὶ πατέρα μὴ καλέσητε ὑμῶν ἐπὶ τῆς γῆς: εἷς γάρ ἐστιν ὁ  πατὴρ ὑμῶν, ὁ ἐν τοῖς οὐρανοῖς

Kaí patéra mí kalésite ymón epí tís gís: eís gár estin o patír ymón, o en toís ouranoís.

Et Patrem nolite vocare vobis super terram, unus enim est Pater vester, caelestis.

Et n'appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père*, celui qui est dans les cieux.

Jésus qu’il soit bénis était bien sur la terre

ΚΑΤΑ ΛΟΥΚΑΝ   EVANGELIUM SECUNDUM LUCAM     LUC    

Chapitre 11 verset 13

Εἰ οὖν ὑμεῖς πονηροὶ ὑπάρχοντες οἴδατε δόματα ἀγαθὰ διδόναι τοῖς τέκνοις ὑμῶν, πόσῳ μᾶλλον ὁ πατὴρ ὁ  ἐξ οὐρανοῦ δώσει πνεῦμα ἅγιον τοῖς αἰτοῦσιν αὐτόν;

Ei oún ymeís poniroí ypárchontes oídate dómata agathá didónai toís téknois ymón, póso mállon o patír o ex ouranoú dósei pnevma ágion toís aitoúsin aftón?

Si ergo vos, cum sitis mali, nostis bona data dare filiis vestris, quanto magis Pater vester de caelo dabit spiritum bonum petentibus se?

Si donc vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père qui est du ciel donnera-t-il l' Esprit-Saint **à ceux qui le lui demandent !

ΚΑΤΑ ΜΑΘΘΑΙΟΝ     EVANGELIUM SECUNDUM MATTHAEUM   MATTHIEU

Chapitre 6 verset 9

Οὕτως οὖν προσεύχεσθε ὑμεῖς: Πάτερ ἡμῶν ὁ ἐν τοῖς οὐρανοῖς, ἁγιασθήτω τὸ ὄνομά σου.

Oútos oún proséfchesthe ymeís: Páter imón o en toís ouranoís, agiasthíto tó ónomá sou

Sic ergo vos orabitis: Pater noster, qui es in caelis, sanctificetur nomen tuum

Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es dans les cieux, que ton nom soit sanctifié.

* Père Créateur الخالق Al-Khāliq de toutes choses " Le Créateur de toutes existences, vivantes ou bien mortes, mobiles ou figées."

** rûh رُوحٌ Esprit.

Le Coran est Le Texte Divin de portée Universelle sur lequel on a trop dit, trop écrit et qui demeure, cependant, mal connu.La recherche sur les origines de la Parole de Dieu l'Unique et celles de la Révélation  Coranique sont difficilement séparables.

La clé de la compréhension du  Saint Coran, est l'objet de cette étude. Nous pourrons voir malgrés nos efforts et de ceux des savants, que  le ʾāya آية, ou les. ʾāyāt آيات, signe, miracle, commandement verset (s) dans le Saint Coran doivent être aussi compris selon des indications historiques de leurs titres. Seul le Créateur الخلاق al-Khalliq du Coran a l'autorité pour imposer  à ses lecteurs, par un déchiffrage du Texte Sacré selon des périodes Mecquoises et Médinoises, car Il est la Vérité absolue الحق Al-Haqq.

Il est demandé à chacun de nous en fonction de notre intelligence de compréhension et d’application de se perfectionner, d’avoir un niveau de travail accompli, l’itqan إتقان ‘excellence, compétence, maitrise, perfectionnement’  - ‘d'arranger et de disposer des choses scientifiquement et harmonieusement de manière à obtenir les résultats parfaits’. Un synonyme arabe d'itqan  إتقان est  حكم ihkam « faire quelque chose avec sagesse) De la racine ح ك م (Ha Ka Ma) se rapportant conceptuellement à l'idée de justice ‘dire le juste’. La déclinaison verbale exprime l'action de juger, de faire preuve d'un esprit judicieux ou d'arbitrer. Le mot "sagesse" حكمة  hikmah » et ses dérivés mentionnés dans le Saint Coran dans pas moins de 300 fois إتقان

Divers sens dérivés : Et maîtrisé la chose: la juger  وأَتْقَنَ الشيءَ: أَحْكَمَه w'ataqan alshy'a: 'ahkamah. Et la technologie والتِّقْنُ  wa altaqnou.

Sourate النمل 27  an-Naml Les Fourmis verset 88.

De la période Mecquoise, qui  occupe la 48e place dans l'ordre chronologique.

وَتَرَى الْجِبَالَ تَحْسَبُهَا جَامِدَةً وَهِيَ تَمُرُّ مَرَّ السَّحَابِ صُنْعَ اللَّهِ الَّذِي أَتْقَنَ كُلَّ شَيْءٍ إِنَّهُ خَبِيرٌ بِمَا تَفْعَلُونَ

Et tu verras alors les montagnes que tu croyais immobiles filer à la vitesse des nuages. C'est l'œuvre de Dieu qui a tout façonné à la perfection et qui est si bien Informé de tout ce que vous faites.

Wa tara al jibala tahsabouha jamidatan wa hiya tamourrou marra al sahabi sounAa Allahi allathi atqana koulla shay-in innahou khabirun bima tafAalouna

Le Messager de Dieu - la paix soit sur lui - رسول الله - صلى الله عليه وسلم  rasul Allah - sala Allah alayh wa salam a dit :

Tout travail connait une récompense  seulement par la patience كل عمل يُعرف ثوابه إلا الصبر kilou amal youraf thawabah 'iila al sabr

إن عظم الجزاء مع عظم البلاء

La grandeur de la récompense est à la mesure de la grandeur de l’épreuve

'ina athim al jaza' ma athim al bala'i

Hadith Rapporté par Boukhari رواه البخاري  rawah al Boukhari

Il ressort de ce verset que la vie n'est pas un sport ou un passe-temps, mais plutôt un trajet sur laquelle le croyant se fait un challenge à lui même pour plaire à  son Dieu, l’Unique Créateur. Construire sa foi* à travers la communauté, afin d’augmenter avec force de foi l’ordre de performance, de qualité du travail de plus en plus haut, jusqu'aux normes les plus élevées de sa piété تقوى  ‘taqwa’ de reconnaissance en Dieu.

*La foi Al-Îmâne إيمان  une activité militante dans la connaissance, croyance et conviction sans aucun doute possible, C'est la base de l'Islam  الإسلام ; Alʾislām, la soumission et la sujétion aux ordres de Dieu l’Unique الله, Allah.

Omar ibn al-Khattâb  عمر بن الخطاب le 2è calife خَليفة‎ des Musulmans  posa cette question au Prophète Muhammad

..........................

Il dit : « Informe-moi au sujet de la foi إيمان Al-Iman ! ». Il dit : « La foi est de croire en Allah  الله Dieu, en Ses anges, en Ses livres, en Ses Prophètes, au jour du jugement dernier et de croire au Qadar و القدر le destin al-qaḍāʾ wa al-qadar, القضاء و القدر, la fatalité ; la volonté de Dieu) qu’il soit bon ou mauvais » " Mouslim مسلم Vol 1 hadith 1 ; Les 40 Hadith de Nawawi الأربعون النووية al'arbaoun al Nawawia  hadith 2 ; Bukhari vol1 hadith 50).

Ainsi, la foi dans l'islam est soumise à six piliers qui sont obligatoires afin que sa foi soit valide :

  1. croire en Dieu الله Allah, l’Unique.
  2. en ses anges ملائكة Malaika,
  3. en ses livres, Zabour زبور de David, داود Daoud la Thorah توراة Tawrah  de Moïse موسى Moussal'Evangile  إنجيل  al Injil  au Prophète ʿĪsā ibn Maryam   عيسى بن مريم  Jésus fils de Marie de Nazareth
  4.  en ses Prophètes, que nous avons déjàs cité plusieurs fois
  5. au jour du jugement dernier Yawm al-Qiyāmah  يوم القيامة: "Jour de la résurrection, et Yawm al-dyn يَوْم الدِّينِ: "Jour du Jugement", ou Jour de la Rétribution.
  6. et au Destin القدر Qadar favorable ou défavorable.

Cette définition est basée à la fois sur le Coran et sur la Sunnah « tradition - cheminement -loi »

Imam Abu Zakaria Yahya Ibn Sharaf al-Nawawī أبو زكريا يحيى بن شرف النووي 631-676.Hégire soit 1233-1277. Il reçut le nom du Cheikh al-Islam شيخ الإسلام le Cheikh de l’Islam.

http://www.hadithdujour.com/coran/CHARH-40-HADITHS-NAWAWI.pdf

Sourate 49  الحجرات al-Hùjùrāt les Appartements verset 13

De la période Médinoise, qui occupe la 106è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ………………………

… En vérité, le plus méritant d'entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est Omniscient et bien Informé

……………….'inna 'akramakoum 'inda llāhi 'atqākoum

Ainsi, l'ordre, la discipline, l'exactitude, le beau travail, les tâches bien pensées et la justice font partie du travail et de la performance islamiques de qualité. L'organigramme que nous présentons en donne le cheminement; Chaque case de cet organigramme est une unité de fonction indépendante. Il montre l'approche de la résolution de problèmes et permettre au croyant de s'attaquer aux difficultés d'une manière classée et disciplinée.

C’est une façon d'appliquer la Sunna سنة  «Tradition » du tawakkoul تَوَكُّل , « confiance » en s'appuyant sur l'aide de Dieu l’Unique الله Allah.la signification réelle du tawakkoul  تَوَكُّل  réside dans le la phrase :

Il n’y a de force et la puissance, que par  Dieu Tout-Puissant

لاَحَوْلَ وَلاَقُوَّةَ اِلاَّ بِاللهِ الْعَلِيِّ الْعَظِيْم,

La-ilaha -illallah, wa la- hawla wa la qouwata illa billahil ‘Alliyil Adhim

Ou bien

Il n'y a pas de pouvoir, que par Dieu

لاَحَوْلَ وَلاَقُوَّةَ اِلاَّ بِاللهِ

La hawla wa la qouwata illa billah .

Diagramme de resolution de probleme

Le livre sacré des musulmans a été surabondamment étudié, analysé, commenté, dès les débuts de l’islam: durant surtout les quatre premiers siècles de l’Hégire 7è-11è siècles) s’est développée une littérature considérable de commentaires. Cette littérature s’est poursuivie jusqu’à nos jours.

Les grands commentaires traditionnels demeurent les sources  de l’origine de la lecture Divine, qu’il il faut consulter, particulièrement pour les questions de construction de la lexicographie et de l’amour des mots, des lettres, sacrés d’un sens  littéraire, de la « chose écrite » qui n’a pas son équivalent

Le travail déjà commencé, depuis le milieu du 19è siècle, et  jusqu’à une date toute récente le fait quasiment exclusif des savants orientalistes occidentaux. Leur méthode commune, jusqu’à nos jours, est celle de la critique historique, soucieuse avant tout d’établir une chronologie des sourates et des fragments de sourates en vue de comprendre la genèse du texte du Coran.

L’approche historico-critique du texte Sacré du Coran est favorisée, par la particularité sectorielle du texte.

C’est une expérience commune à tout lecteur particulièrment  à tout liseur du texte  non-musulman arabisant certifié ou pas qui n’a pas grandi avec ce texte depuis son enfance d’être inviter à parcouir  et comprendre le développement du texte coranique  qu’il ne faut pas lire comme un livre de la page 1 à la fin mais d’en comprendre dans son historicité  à travers des évènements depuis sa Révélation  Divine Sourate 96 al-ʿAlaq العلق  L’Adhérence verset.  proclamée pendant la Période Mecquoise, 1 Iqra اقْرَأْ  Lis  à l’Achevement de celle-ci.Sourate 5 verset 3 Aujourd'hui j'ai parachevé pour vous votre religion الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ  al yawouma akmaltou lakoum dinakoum.Avec sourate 110 An-Nasr النصر, Le Secours Divin (Le temps et le lieu de la Révélation Divine de cette sourate est fixée par Abdullah ibn Omar* aux jours de l’Aïd al-adha, عيد الأضحى, « fête du sacrifice » ou l'Aïd el-Kebir العيد الكبير, Al-‘Īd al-Kabīr « la grande fête » après le pèlerinage d'adieu خطبة الوداع‎, Khuṭbatu l-Wadāʿ de la fin janvier 632. Dieu l’Unique الله Allah  y annonce Son secours et la victoire des musulmans المسلمون al mouslimoun.

* Abdullah ibn Omar عبد الله بن عمر est un compagnon du Prophète Muhammad,  né en -11 Hégire, soit en 610 ou 611 du calendrier grégorien, mort mort fin 73 ou début 74 Hégire soit  en 693 du calendrier grégorien. Son père est Umar Ibn al-Khattab,  عمر بن الخطاب deuxième calife bien guidé. اَلْخِلَافَة ٱلرَّاشِدَة al khilafat al Rashida

La Révélation Coranique peut elle aussi être scindée en deux parties : une douzaine d’années à la Mecque مكة, Makka de 610 à 622 et une dizaine d’années à Médine المدينة Al-Madīna ** de 622 à 632.Traditionnellement, les 114 sourates qui constituent le Coran ont été réparties en deux catégories : Mecquoises et Médinoises. Le critère de cette classification peut être :

* La ville de La Mecque a pour nom officiel actuel مَكَّة Makkah: Makkaʰ al Mukarramaʰ, مَـكَّـة الْـمُـكَـرَّمَـة ou Makkatu l-Mukarramah مَـكَّـةُ الْـمُـكَـرَّمَـة‎ «La ville sainte de La Mecque » D'autres références à La Mecque dans le Coran sourate 6الأنعام  al-anʿām le bétail ou les troupeaux verset 92, sourate 42الشورى ash-Shūrā La Consultation verset 5 l'appellent Umm al-Qurā أم القرى, signifiant "Mère de tous les établissements" la "mère de villages ". Un autre nom de la Mecque est Ṫihāmah تهامة Le nom ancien ou ancien pour le site de La Mecque est Bakkah بكة aussi Baca* translittéré, Baka, Bakah, Bakka, Becca, Bekka, etc. Il est dit qu'il est plus spécifiquement le nom ancien de la vallée qui s'y trouve, alors que les érudits musulmans l'utilisent généralement pour désigner la zone sacrée de la ville qui entoure et inclut immédiatement la Ka'ba: كعبة Kaaba.

Faran ou Pharan, selon la tradition arabe et islamique, est un autre nom de la Mecque, ou de la nature sauvage et des montagnes qui l'entourent, en référence au désert de Paran*** mentionné dans l'Ancien Testament en Genèse 21:21. La tradition arabo-musulmane fixe le désert de Paran, dans le nord de l’Arabie et serait  dans le prolongement de la bande nord de la  Tihamah تهامة  la partie du  littoral ouest de la Pénsinsule arabique, et du golfe d'Aqaba, que  le site où Ismaël s'est installé était la Mecque. La Baca de la Bible  Yāqūt ibn-'Abdullah al-Rūmī al-Hamawī, ياقوت الحموي الرومي  1179–1229 biographe, encyclopédiste et un géographe syrien, a écrit que Fārān était "un mot hébreu arabisé, un des noms de La Mecque mentionné dans la Torah.".(Dictionnaire des pays معجم البلدان Kitāb mu'jam al-buldān)

*  Bible - תנך ▼   Hagiographes  כתובים ▼   Psaumes  תהילים ▼   Chapitre.  84 ▼   Verset.  7 

עֹבְרֵי בְּעֵמֶק הַבָּכָא מַעְיָן יְשִׁיתוּהוּ גַּם־בְּרָכוֹת יַעְטֶה מוֹרֶה

Lorsqu'ils traversent la vallée de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions.

overéy be'émèq habakha ma'eyan yeshiythouhou ggam-berakhoth ya'etèh morèh

Le climat, dur, la géographie, la configuration du paysage de La Mecque sont la cause d’ importants, rares mais régulièrs (au moins centennales) ruisselements d’eau, depuis les collines jusqu’à la ville basse, s’ajoutant aux crues des wadi Ibrahim وادي ابراهيم et wadi Ajiad وادي اجياد,   faisant parfois provoquer des inondations, elles ont d’ailleurs détruit la Kaaba en 1630.

***Bible תנך ▼ Torah  תורה ▼ Genèse בראשית ▼ Renvoi d'Agar▼ Chapitre.21▼Verset 21  

Au sujet d’Imaïl : ישׁמעאל  Išma`e’l « Dieu a entendu [ma demande] » إسماعيل  fils d’Abaham אַבְרָהָם  av.ra.'ham guèze : አብርሃም ab.ra.'ham إبراهيم   Ibrahim et d’Agar הָגָר   Hajar هاجر.

וַיֵּשֶׁב בְּמִדְבַּר פָּארָן וַתִּקַּח־לוֹ אִמּוֹ אִשָּׁה מֵאֶרֶץ מִצְרָיִם

Il habita dans le désert de Paran, (voir Note ci-dessous) et sa mère lui prit une femme du pays d'Egypte. (terre de Misraîm)

** Al-Madīna المدينة « la ville » ; Al-Madīna al-Munawwara المدينة المنورة, son nom officiel et qui se traduit par « la ville illuminée », Madīnatu an-Nabî ﻣﺩﯾﻨﺔ ﺍﻟﻨﺒﻲ « la ville du prophète », ou Madīnatu Rasûl Allah مدينة رسول الله « la Ville du Messager de Dieu ».

Selon les exégèses hébreux, Beer-Sheva, Be'er Sheva ou Bersabée ou Beersheba בְּאֶר שֶׁבַע, puits du serment ou puits des sept ; بِئْر اَلسَّبْع Biˀr as-Sabˁ sud de l’état d'Israël actuel. Serait l’endroit de Paran mais rien n’est prouvé.

Note : Désert de Paran מדבר פראן  Midbar Parean. Paran, souvent écrit Pharan, signifie "abondant" en feuillage ou en grottes. Ce qui est le cas aux alentours de la Mekke telles la grotte Hira  غار حراء  ḡār ḥirāʾ,  la grotte de Thawr غار ثور Jabal Thawr.

Sur les sources musulmanes, Paran  il pourrait s'agir du Mont Hira جبل حراء jabal hira', où  Muhammad sur lui le salut et la paix  a reçu la première révélation de l'ange Jibril גַּבְרִיאֵל Gabriel جبريل

Tabarî, Kitâb ud-Dîn wa’d Dawlah, pp. 77-146

Bible  תנך ▼  Prophètes  נביאים ▼  Habacuc  חבקוק ▼  Chapitre 3 ▼ Verset. 3  

אֱלוֹהַ מִתֵּימָן יָבוֹא וְקָדוֹשׁ מֵהַר־פָּארָן סֶלָה כִּסָּה שָׁמַיִם הוֹדוֹ וּתְהִלָּתוֹ מָלְאָה הָאָרֶץ

Dieu vient de Théman, תֵּימָן (Édom) Le Saint vient de la montagne de Paran.. Pause. Sa majesté couvre les cieux, Et sa gloire remplit la terre

éloha mitthéyman yavo veqadosh méhar-paran ssèlah kissssah shamayim hodo outhehillatho maleah haarèts

Nous pourrions sous entendre  en qualité de Saint : le Prophète Muhammad  sur lui le salut et la paix et la montagne celle de Hira حراء.

Édom אֱדוֹ, "rouge ou roux", en Syriaque :ܐ ܕ ܘ ܡ إدوم Ancien petit royaume du Proche-Orient ancien situé au sud de la mer Morte, au sud de la Transjordanie et de la Judée, de part et d’autre de la vallée de l'Arabah הָֽעֲרָבָה Wādī ʻAraba وادي عرب

Les douze fils d'Ismaïl   dont les tribus ont été créees  et cité dans la Bible, qui sont les pères des arabes, de par leur l'émigration en Arabie,  ils donnèrent leurs noms aux villages où ils résidaient et les arabes ont continué à vivre dans ce même désert de Paran. Le désert d'Arabie est serait le  Paran de la Bible, c'est le lieu de fixation d'Ismaël et de ses descendants. 

Les Édomites Comme ses proches parents des autres royaumes Sémites du Levant, ils adorèrent des Dieux tels que : El, un Baal local et la Déesse Athirat (ou Asherah).

Bible  תנך   Torah  תורה  Genèse  בראשית   La descendance d'Ismaël. Chapitre  25 Versets  13 à 15

וְאֵלֶּה שְׁמוֹת בְּנֵי יִשְׁמָעֵאל בִּשְׁמֹתָם לְתוֹלְדֹתָם בְּכֹר יִשְׁמָעֵאל נְבָיֹת וְקֵדָר וְאַדְבְּאֵל וּמִבְשָׂם13 וּמִשְׁמָע וְדוּמָה וּמַשָּׂא 14 חֲדַד וְתֵימָא יְטוּר נָפִישׁ וָקֵדְמָה 15

 

13 Voici les noms des fils d'Ishma'él, en leurs noms, pour leurs enfantements: l'aîné d'Ishma'él: Nebayot, Qédar, Adbeél, Mibsâm, 14 Mishma', Douma, Massa, 15 Hadad, Téima, תֵימָא  تيماء ; Ietour, Naphish, Qédma.

13veéllèh shemoth benéy yishema'él bishemotham letholedotham bekhor yishema'él nevayoth veqédar veadebeél oumivesam ; 14 oumishema' vedoumah oumasa ; 15 h'adad vethéyma yetour naphiysh vaqédemah

Les Juifs, avaient contribué à la conversion à leur foi, des habitants arabes païens de Médine en leur parlant d'un Prophète qui apparaîtra bientôt.

Depuis peu, des traces de nombreuses « routes bédouines » ont été redécouvertes dans le nord de l’arabie. Ce qui montre le commerce des tribus arabes a diverses époques avec, soit : l’Orient et l’ASIE du sud Ouest ou l’Occident.

Un total de 218 sites, et d'environ 1300 rochers contenant des pétroglyphesremontant entre 13000 et 1500 ansa été trouvé dans ce désert et les vallées environnantes.

Royaume d edom

             Spatial : le caractère mecquois ou médinois d’une sourate سورة « rangée de pierres », mur  dépend du lieu de sa révélation. Ainsi, les textes révélés à la Mecque sont considérés comme Mecquois, ceux à Médine comme Médinois. Notons que ce critère est peu utilisé car plusieurs passages ont été révélés ailleurs que dans ces deux villes.

             Temporel : le caractère mecquois ou médinois d’une sourate سورة dépend de l’époque de sa Révélation. Ainsi, les passages révélés avant l’hégire sont considérés comme mecquois, ceux après l’hégire comme médinois. Cette approche chronologique est la plus répandue car elle permet de classer tous le texte coranique et surtout de reconstituer son histoire.

 Signalons qu’une sourate peut être intégralement Mecquoise ou Médinoise, mais peut aussi être un mélange de passages appartenant à ces deux catégories. Aussi, est-il plus pertinent  dans ces cas  de raisonner en termes de versets ʾāya آية, pluriel. ʾāyāt آيات, signe, miracle, commandement

Par convention, les savants qualifient de Mecquois le Coran révélé avant l’Hégire et de Médinois ce qui en fut révélé après l’Hégire, en référence aux villes de la Mecque et de Médine. Les sourates Mecquoises représentent environ 19/30ème 63 % du Coran alors que les sourates Médinoises représentent 11/30ème, 37% sur un total de 114 sourates. Quatre-vingt-deux sont mecquoises à l’unanimité, vingt sont Médinoises à l’unanimité et douze sourates font l’objet de divergences « différence d’appréciation » quant à leur caractère Mecquois ou Médinois.

Les vingt cinq sourates dites Médinoises dans l’ordre de la Récitation sont : S.2 البقرة Al-Baqarah la Vache, S.3 آل عمران Âl `Imrân la Famille d’Imran, S4. النساء An-Nisâ’les Femmes, S.5 المائدة Al-Mâ’idah la Table est servie S8, الأنفال Al-Anfâl le Butin, S.9 التوبة At-Tawbah le Repentir, S. 24 النور An-Nour la Lumière, S.33 الأحزاب Al-Ahzâbles factions, S. 47 مُحَمّد Muhammad,S. 48 الفتح Al-Fath la Victoire, S. 49 الحجرات Al-Hujurât,les Appartments privés,S57 الحديد Al-Hadîd le Fer, S. 58 المجادلة Al-Mujâdalah La Discussion, S. 59 الحشر Al-Hashr le Rassemblement,  S.60 الممتحنة Al-Mumtahanah l’Epreuve, S.60 الصفّ  aṣ-Saff le Rang S. 62 الجمعة Al-Jumu`ah le Vendredi, S.63 المنافقون Al-Munâfiqûn les Hypochrites, S. 64 التغابن  al-Taġābun La Grande Perte, S.65 الطلاق AtTalâq la Répudiation, S.66 التحريم At-Tahrîm l’Interdiction,S. 76 الإنسان al-Insān  l’Humain, S. 98 البيّنة al-Bayyina La Preuve S99. الزلزلة az-Zalzala le Tremblement de terre, S 110 النصر An-Nasr le Secours Vitorieux.

Si ont ne considèrent pas les divergences cela fait 89 sourates Mecquoises

Les sourates qui font l’objet de divergence sont : S 1 الفاتحة Al-Fâtihah l'Ouverture, S.13 الرعد Ar-Ra`d le Tonnerre,  S. 55 الرحمن  Ar-Rahmân le Tout  Rayonnant de Miséricorde, S.60 الصفّ  aṣ-Saff le Rang, S. 64 التغابن  al-Taġābun La Grande Perte, S. المطففين al-Muṭaffifīn les Fraudeurs, S.97 القدر Al-Qadr la Destinée, S. 98 البيّنة  al-bayyina  la Preuve S99. الزلزلة az-Zalzala le Tremblement de terre S.112 الإخلاص Al-Ikhlâs  la Pureté de la Foi et les deux sourates préservatrices qui sont S.113 الفلق al-Falaq l’Aube naissante, S.114 الناس an-Nās les Humains.

Les sourates ou les versets seraient parfois de la Période Mecquoise parfois de la Période Médinoise

Sourate.22 الحجّ al-Hajj  le Pèlerinage 

Sourate.23 المؤمنون al-Mouʾminūn les Croyants 

Sourate.25 الفرقان al-Fourqān le Critère- la Loi.

Sourate.32  السجدة  as-Sajda la Prosternation

Sourate.43 الزخرف az-Zuḫruf les Ornements d’Or

Sourate.73 المزّمِّل al-Mouddaṯṯir le Revêtu du Manteau

Sourate.77 المرسلات al-Moursalāt les Envoyés

Voir plus bas tableau

Le calcul des sourates Mecquoise et Medinoises variera selon ce qui a été pris en divergeance Dieu l’Unique Allah et Son dernier Messager Muhammad en connaissent l’ordre réel. Cela ne change en rien le contenue et contenant.

Lorsque nous prenons connaissance des caractéristiques de chacune des cent quatorze sourates du Coran, la date de leur révélation ainsi que l’ordre dans lequel elles furent révélées, nous mesurons l’effort colossal fourni par les savants devanciers pour préserver ce Livre honoré et classifier les sourates selon divers critères : les premières sourates révélées et les suivantes, les sourates révélées nuitamment et celles révélées de jour, celles révélées en été et celles révélées en hiver, celles accompagnées d’un cortège d’anges et celles révélées simplement, celles qui sont elliptiques et celles à vocation explicative, celles qui furent révélées : à

À الجحفة    Al-Juhfah, à 183 km de la Mecque et à 9 km de غدیر خم  Ghadir Khumm, près de la Mer Rouge.

Dans les narrations du Prophète  et Ja'far Ibn Muḥammad b. 'Alī b. al-Ḥusayn   جعفر بن محمد بن علي بن الحسین , connu sous le nom d' Imām al-Ṣādiq الإمام الصادق: 82-148 de l’Hégire soit 704 - 765 , les deux noms de Mahya'a مهيعة     et d'al-Juhfah الجحفة   ont été utilisés pour cette région.

Al juhfah

A Jérusalem, יְרוּשָׁלַיִם Yerushaláyim  : القدس  al Quds ou اورشليم  Ûrshalîm où le prophète de Muhammad aurait effectué son voyage nocturne ' إسراء Isra .Il est suivi par le mi`râj معراج, « échelle, ascension », moment où Muhammad est monté aux cieux puis descendu aux enfers en compagnie de l'ange Gabriel جبريل  Djibril sur une monture appelée Bouraq بُرَاق après être allé sur le mur du temple à Jérusalem المسجدِ الأقصى‎, al-Masjidi 'l-’Aqṣá. La tradition situe cet événement le 27 رجب Rajab de l'an 2 avant l'Hégire, soit autour de l'année 620 de l'ère occidentale ; l'anniversaire de l'événement est célébré durant la nuit de l'ascension لیلة المعراج‎, Lailat al-Miraj, aussi connu comme شب معراج Shab e Mi'raj:

Jerusalem

 A Tâ’if ou Taëf الطائف à environ 65 km à l'est de la Mecque Établie dans les monts Sarawat جِـبَـال الـسَّـرَوَات‎, Jibāl as-Sarawāṫ à une altitude de 1 450 mètres

Ta if ou taef

à Al Hudaybiyah  الحديبية  lieu au sud-ouest proche de la Mecque qui a été donné à la trêve conclue en 628 entre le Prophète Muhammad, ses partisans et les Quraychites, suite aux conflits qui ont commencé en 612

Il s’en fallut de peu pour que chaque sourate possédât un registre spécial traitant de ses versets, la date de sa révélation, les circonstances entourant sa révélation, les prescriptions qu’elle contient, sa part de versets abrogeants et de versets abrogés, les versets explicites et les versets ambigus, les versets généraux et les versets spécifiques. Ils dressèrent également l’inventaire des versets médinois que recèlent les sourates mecquoises et inversement. Ils notèrent :

  • les sourates emmenées de la Mecque à Médine et inversement,
  • celles emmenées de la Mecque en Abyssinie,
  • celles révélées à la Mecque mais considérées comme médinoises
  • celles révélées à Médine mais considérées comme mecquoises,
  • celles révélées à la Mecque à propos des habitants de Médine
  • et celles révélées à Médine à propos des habitants de la Mecque, celles parmi les sourates médinoises dont la révélation s’apparente aux sourates mecquoises et inversement… soit plus de vingt catégories qui interdisent à celui qui les méconnaît et ne peut les distinguer de se prononcer à propos du Livre de Dieu le Très-Haut – selon les imâms des sciences du Coran.

Raison de la fragmentation du Coran

 Il est bien connu que le Noble Coran n’est pas descendu sur le Prophète Muhammad, en un seul bloc, mais qu’il lui a été révélé par fragments tout au long des vingt-trois années de sa Noble Mission. 

Sourate 17 الإسراء al-Isrāʾ  le Voyage Nocturne verset106

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 50èplace dans l'ordre chronologique.

وَقُرْآناً فَرَقْنَاهُ لِتَقْرَأَهُ عَلَى النَّاسِ عَلَى مُكْثٍ وَنَزَّلْنَاهُ تَنزِيلاً

C'est un Coran (lecture idéale) que Nous avons révélé fragment par fragment, afin que tu le récites lentement (avec pondération)  aux humains dans la durée. C'est pour cela que Nous l'avons fait descendre graduellement (en plusieurs fois).

Wa Qur-anan faraqnahou litaqraahou Aala al nasi Aala moukthin wa nazzalnahou tanzilan.

La sagesse de cette répartition réside aussi dans le fait que le Coran provient du monde céleste de l’Inaccessible, la douleur de l’invisible  ألم الغيب `âlam al-ghayb pourvu d’une force et d’une intensité à la mesure de sa magnificence. ʿĀʾisha bint Abī Bakr عائشة بنت أبي بكر a dit : « J’ai vu le Prophète Muhammad, recevoir la révélation des jours où il faisait très froid et malgré le froid glacial la sueur lui perlait au front. »

Le classement de toutes les sourates les unes par rapport aux autres n’a pas été fait par le Prophète Muhammad, selon l’avis d’Ibn ‘Atiyya بن عطية, « Al-Itqân الاتقان ». Il ressort de certains Hadîths que l’ordre de certaines sourates seulement (les unes par rapport aux autres) avait été fait du vivant même du Prophète Muhammad, .Il semble ainsi qu’il l’avait fait pour les sourates allant de 50 ق Qâf à 114 les Humains الناس an-Nâs (selon ce qui ressort d’une parole rapportée par Abû Dâoûd أبو داود, n° 1393, et Muḥammad ibn Yazīd Ibn Mājah محمد بن يزيد بن ماجة, n° 1345). Cependant, il ne l’a pas fait pour les sourates le Butin الأنفال al-Anfâl et le Repentir التوبة at-Tawba. C’est bien pourquoi la commission chargée par Uthmân de préparer des copies du Coran eut recours au raisonnement au sujet de ces deux sourates. Abd Allâh ibn Abbas عبد الله ابن عباس raconte ainsi : « J’ai dit à Uthmân :

 Qu’est-ce qui vous a poussé à prendre la sourate al-Anfâl الأنفال  qui fait partie des mathânî المثانــي * et la sourate Barâ’ah بَرَاءةٌ = le Repentir التوبة At-Tawba qui fait partie des mum’în مؤمن (croyant quelle que soit la religion qui croit en Dieu), à les joindre l’une à l’autre, à ne pas écrire la ligne Au Nom de Dieu , le Clément, le Miséricordieux بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ  Bismillâh ir-Rahmân ir-Rahîm », et à les placer toutes deux parmi les sourates les sept plus longues السبع أطول as-sab’ at-tuwal ?

Quand le Prophète, ( me dit Uthmân* عثمان, recevait en révélation quelque partie du Coran il appelait quelque scribe et disait : « Placez ces versets dans telle sourate ضع هذه الآيات في مثل هذه السورة de hadhih al ayat fi mithl hadhih al suwar » (traduction rapprochée)

*Uthmân ibn `Affân عثمان بن عفان le troisième calife de la Communauté musulmane. Il succède à Omar ibn al-Khattâb عمر بن الخطاب et règne de 644 à 656.

 «’Uthmân عثمان poursuit son explication : « La sourate al-Anfâl الأنفال (n° 8ordre récitation 88è place dans l'ordre chronologique) faisait partie des sourates à avoir été révélées dans les premières années de son installation à Médine, et la sourate Barâ’ah بَرَاءةٌ  (n° 9 le Repentir التوبة at-Tawba) parmi les dernières à lui avoir été révélées. Le thème de ces deux sourates est voisin. Mais le Prophète est mort sans nous avoir dit [contrairement à ce qu’il faisait pour les autres sourates] si Barâ’ah بَرَاءةٌ faisait partie de al-Anfâl الأنفال [ou pas]. C’est pourquoi j’ai joint l’une à l’autre, n’ai pas écrit la ligne Au Nom de Dieu , le Clément, le Miséricordieux بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ  Bismillâh ir-Rahmân ir-Rahîm et les ai placées parmi as-sab’ at-tuwal السبع أطول as-sab’ at-tuwal les epts plus longues » (rapporté par Abû Dâoûd, n° 876, Abū ‘Īsā Muḥammad at-Tirmidhî بو عيسى محمد الترمذي, n° 3086, an-Nassâï النسائي , Ibn Mâja بن ماجة, authentifié par Ibn Hibbân ابن حبان : cf. Fat’h ul-bârî فتح الباري, tome 9 p. 29).

* Il est dit que As-Sab`Al-Mathânî  السبع المثاني sont ces sept longues sourates

Ordre de lecture : La n° 2 La vache البقرة al Baqara ; n° 3 la Famille d’Imran  آل عمران  āli ʿImrān ; la n° 4 les Femmes النساء an-Nisāʾ ; la n° 5 la Table servie المائدة  al-Māʾida ; la n° 6 les troupeaux الأنعام al-Anʿām ; la n°7 le Purgatoire الأعراف al-Aʿrāf .la n° 9 Jonas يونس  Yūnus  ou bien la n° 8 le Butin الأنفال Al-'Anfâl et la n° 9 le Repentir التوبة At-Tawba, chez ceux qui comptent ces deux dernières pour une seule sourate.

Il est dit aussi qu'il s'agit des sept versets de la sourate n°1 le Prologue الفاتحة Al-Fâtiha sans : Au nom de Dieu البسملة Al-Basmala, conformément à la plus correcte de deux opinions émises par les Savants de la Religion عُلَماء ulémas.

Ibn Jarîr ابن جرير  ainsi que Ibn Kathîr ابن كثير prennent parti pour la seconde interprétation, conformément à ce qu'a rapporté Al-Bukhârî :

l'Envoyé d'Allah), parlant à 'Abû Sa`îd ibn Al-Mu`alla أبو سعيد بن المعلى de la sourate la plus méritoire le Prologue الفاتحة Al-Fâtiha, a dit :

"C'est celle qui contient les sept versets que l'on répète, ainsi que le Coran sublime"

hi alsbai’ al mathaniu wa al Qur’an al azim    هي السبع المثاني والقرآن العظيم

Al-Bukhârî  البخاري dans Les Mérites des sourates coraniques (5006).

voir plus bas explication (p231)

La bataille de Yamâma معركة اليمامة Marakat al Yamama l’année 11 après l’Hégire, hiver 632, fut la prise de concsience pour rassembler la Révélation de retrancire celle–ci dans un Livre.(voir article plus bas à ce sujet).

Le scribe Zayd ibn Thâbit, زيد بن ثابت 610-660 secondé par ’Omar Ibn al-Khattâb عمر بن الخطاب, fut choisi par le calife pour mener à bien cette compilation. Ce travail commença en l’an 13 de l’hégire soit 633 et dura quatorze mois. Cette compilation est le Coran tel qu’il est connu aujourd’hui. Une unique version fut donc préparée, et conservée par Abū Bakr aṣ-Ṣiddīq أبو بكر الصديق jusqu’à son décès. Puis ce fut le second calife ’Omar Ibn al-Khattâb عمر بن الخطاب, qui le conserva, et finalement Ḥafṣah bint ʿUmar حفصة بنت عمر ‎; 605–665, sa fille et épouse du Prophète.

Le troisième calife Uthman ibn Affan عثمان بن عفان‎, copia ce Coran en deux exemplaires et il fut finalement détruit certains disent brulé, d’autres disent lavé, d’autres disent déchiré, par Marwān ibn Al-Hakam ibn Abi al-'As مروان بن الحكم بن أبي العاص  connu par Marvan 1er , calife Omeyyade mais il avait déjà été copié et distribué dès l’an 30, après la troisième compilation (qui a conduit à l’unification de tous les exemplaires); et c’est le Coran aujourd’hui existant dans la communauté musulmane qui veille sur son intégrité.

Drachme utilisee sous le regne des calife yazid 1er et marwan 1er gouverneur de talha

Drachm utilisé sous le règne des califes Yazid  1er  Marvan 1er

Celui-ci ne se déroule pas de manière linéaire, comme l’évolution rythmée d’un ou de plusieurs thèmes, tel que nous y a initiés la rhétorique grecque. Les sujets, dans le Coran, s’entremêlent; un thème abordé est pour réapparaître éventuellement plus loin. C’est ce que nous découvrirons dans cette étude.

L’intérêt majeur de l’analyse rhétorique réside en effet dans le fait qu’elle permet une lecture contextuelle du texte, c’est-à-dire une lecture qui situe chaque élément du texte dans le contexte littéraire de l’ensemble sémantique dont il fait partie.

 

Exemple d’étude Michel Cuypers, «La rhétorique sémitique dans le Coran» à lire avec un certain recul. https://www.retoricabiblicaesemitica.org/Pubblicazioni/StRBS/27b.Cuypers,%20La%20rhetorique%20semitique%20dans%20le%20Coran.pdf

Le parallélisme, quand les éléments textuels correspondants reviennent dans le même ordre, soit, par ex. ABC//A’B’C’:

Sourate 1الفاتحة al-fātiḥa Prologue - l’Ouverture - le Liminaire versets 1 et 2

Selon Ibn Abbas Abd Allâh ibn Abbas عبد الله ابن عباس, 619 -688, et d'autres savants, la Fatiha est une sourate Mecquoise, selon d'autres, plutôt Médinoise. qui occupe la 5e place dans l'ordre chronologique

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

De part le Nom de Dieu,le Très-Miséricordieux, le Miséricordieux. Bismi Allahi al Rahmani al Rahimi

الْحَمْدُ للّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

= La Louange est à Dieu, Seigneur des mondes.  Al hamdu lillahi Rabbi al Aalamina

Le parallélisme peut être synonymique, comme dans l’exemple donné, ou antithétique:

Sourate 101  القارعة al-Qāriʿa celle qui Fracasse versets 6 à 9

De la période Mecquoise qui occupe la 92e place dans l'ordre chronologique

.فَأَمَّا مَن ثَقُلَتْ مَوَازِينُهُ

=6 Alors celui dont la balance sera lourde , Faamma man thaqoulat mawazinouhou

.فَهُوَ فِي عِيشَةٍ رَّاضِيَةٍ

7. connaîtra une douce félicité ,Fahouwa fi Aishatin radiyatin

 

  .وَأَمَّا مَنْ خَفَّتْ مَوَازِينُهُ

= 8 mais celui dont la balance sera légère  Wa amma man khaffat mawazinouhou

فَأُمُّهُ هَاوِيَةٌ

9 [aura] pour mère l’abîme. Faoummouhou hawiyatoun

ou complémentaire, quand le deuxième membre de la symétrie complète le sens du premier:

اهدِنَــــا الصِّرَاطَ المُستَقِيمَ

+ 6 Guide-nous dans la voie droite, Ihdina al sirata al moustaqima

صِرَاطَ الَّذِينَ أَنعَمتَ عَلَيهِمْ

+ la voie de ceux que tu as gratifiés Sirata allathina anAamta Aalayhim

École critique

Le principe de cette école est de considérer qu'une source ancienne est tenue pour bonne tant qu'on n'a pas trouvé de raison valide pour la rejeter

L'école philologique a pour origine l'essor de la philologie allemande dans le dernier tiers du 19e siècle et le tout début du 20e siècle. Elle s'intéresse au texte coranique, à ses sources, à ses langues et à son style

Cette école est celle de Theodor Nöldeke (1836-1930), Gotthelf Bergsträsser (1886-1933), Friedrich Schwally (1863-1919), Otto Pretzl (1893- 1941), Nabia Abbot (1897-1981), Edmund Beck osb (1902-1991), William Montgomery Watt (1909-2006), Robert L Sergeant, John Burton, Aford T. Welch, Rudi Paret (1901-1983), Gregor Schoeler, Fuat Sezgin. ( né en 1924)

École hypercritique

Le principe de cette école est de considérer qu'une source ancienne n'est tenue pour bonne que si on a trouve des raisons valides, des preuves externes pour l'agréer

Cette école est celle de Leone Caetani (1869-1935), Henri Lammens (1862-1937), Alphonse Mingana (1878-1937), Paul Casanova (1861-1926), Joseph Schacht (1902-1969) et, parmi les contemporains, John Wansbrough.

École rhétorique sémitique composition littéraire propre aux textes bibliques ou coraniques.

L'école de la rhétorique sémitique, représentée par Michel Cuypers, de l'université de Louvain, travaille sur la comparaison entre la structure des récits de la Bible et celle du Coran.

 

Faire l’histoire critique du texte du Saint Coran : rechercher la division primitive et le caractère des différents passages qui le composent ; déterminer, autant qu’il est possible, avec l’aide des historiens arabes et des commentateurs, et d’après l’examen des passages eux-mêmes, les moments de la vie de Muhammad auxquels ils se rapportent ; exposer les vicissitudes que traversa le texte du Coran, depuis les récitations de Muhammad jusqu’à la recension définitive qui lui donna la forme où nous le voyons ; déterminer, d’après l’examen des plus anciens manuscrits, la nature des variations qui ont survécu aux recensions

Le Coran est à lire en rapport avec la vie du Prophète Muhammad   que le salut et prière de Dieu soit sur lui. صلى الله عليه و سلم  Sallâ Allahou 'alayhi wa salam

La plus ancienne biographie de Muhammad   qui nous soit parvenue est celle écrite par Ibn Ishaq : Muḥammad ben isḥāq ben yasār ben ḫyār, محمد بن اسحاق بن يسار بن خيار (703- 768). Cette biographie ne nous est parvenue que sous la forme de la version remaniée par Ibn Hichâm Abū Muḥammad `Abd al-Mālik ben Hišām, أبو محمد عبد المالك بن هشام (mort 833).  

connue par : Biographie du Messager de Dieu, Muhammad ben `Abd Allah سيرة رسول الله محمد بن عبد الله sīra Rasūl Allāh Muḥammad ben ʿabd Allāh ou La biographie du Prophète السيرة النبوية as-sīra an-nabawīya, ou Biographie due à Ibn Hichâm سيرة ابن هشام sīra ibn hišām,

https://archive.org/details/TahthibSiratIbnHisham

Muhammad Ibn Jarīr Tabarî محمد بن جریر طبری (839- 923) consacre dans la Chronique de Tabari, histoire des prophètes et des rois تاريخ الرسل والملوك  Tarikh al-Rusul wa al-Muluk, un chapitre à la biographie de Muhammad « Volume II, 'Muhammad sceau des Prophètes »

https://archive.org/stream/Tarikh_Tabari/trm01#page/n0/mode/2up

Ibn Kathîr ʿimād ad-dīn ʾabū al-fidāʾ ʾismāʿīl ben ʿumar ben kaṯīr, al-qurašī ad-dimašqī aš-šāfiʿī عماد الدين أبو الفداء اسماعيل بن عمر بن كثير بن ضوء بن كثير ، القرشي الدمشقي الشافعي (1301- 1373) a écrit une Biographie du prophète. السيرة النبوية Sira Nabawiya

https://archive.org/details/anouaroc_hotmail_20160802_2318

 

Le Coran, reste d’ailleurs absolument inattaquable, et suffirait à lui seul, indépendamment des récits des historiens, pour nous révéler Muhammad » Joseph Ernest Renan, 1823 -1892, « Muhammad et les origines de l’Islamisme », Revue des deux mondes, 1851

 

La chronologie des révélations coraniques est centrale pour la tradition musulmane. Dès l’introduction de chaque sourate, la plupart des éditions arabes du Coran présentent le titre suivi de l’adjective مكية makkiyya المكية mecquoise ou مدنية madaniyya  المدينة médinoise. Il faut donc comprendre qu’une bonne lecture du Coran nécessite au moins une connaissance de la période à laquelle chaque sourate appartient. L’identification de ces deux périodes se trouve uniquement  dans l’introduction du texte, et jamais dans le texte lui-même. On se demande donc comment l’idée de la chronologie du Coran a occupé un rôle si central dans la tradition musulmane.

Selon plusieurs études critiques  Régis Blachère 1900-1973 orientaliste arabisant  français, Introduction au Coran, Paris, Maisonneuve, 1959 page 240 Traduction Selon un Essai de Reclassement Des Sourates 1947 et Gerhard.Bowering, né en  1939  « Chronology and the Qurʾān », EQ, I, p. 316-35, en particulier p. 320-1. , l’intérêt des autorités musulmanes pour une chronologie du Coran était surtout une réponse aux interrogations juridiques qu’entraînait logiquement la naissance d’un État Musulman. Cet État souhaitait développer un code légal en conformité avec les prescriptions coraniques.

 

Au 20è siècle François Déroche né en 1952 orientaliste, islamologue, spécialiste en codicologie (étude des manuscrits reliés en codex en tant qu'objets matériels) et en paléographie (étude des écritures manuscrites anciennes, indépendamment de la langue utilisée) propose l’étude codicologique « La transmission écrite du Coran dans les débuts de l'islam. Le codex Parisino-petropolitanus, » Le codex المصحف al musḥaf,  copié probablement en سوريا Syrie ou dans l’île  جزيرة  Jazira un des quartiers du Caire. 98 feuillets du manuscrit représentent environ 45% du texte coranique. La copie d’un exemplaire, manuscrit pourrait être daté environ entre  76/695 à 86/705.

 Ce codex apparaît, comme le témoin essentiel d’un « processus de canonisation »

https://www.college-de-france.fr/media/francois-deroche/UPL4806792168864000919_415_430_Deroche.pdf

Se fondant sur Ibrāhīm ibn Muḥammad Ibn Duqmāq إبراهيم بن محمّد ابن دقماق 750/1349-809/1407 connu pour l'équité dans ses dates «ترجمان الزمان في تراجم الأعيان La traduction du temps dans les traductions des dignitaires Tijraman al zaman fi tarajoum al'aeyan.» http://www.alukah.net/library/0/71996/ version arabe

François Déroche suggère que le codex fut copié dans le contexte de la codification entreprise par الحجاج بن يوسف الثقفي  Al-Hajjaj ben Yusef Ath-Thaqafy   40/661 -95/714, ordonna une modernisation de l'écriture arabe, afin de faciliter aux fidèles la lecture du Saint Coran par la différenciation des lettres qui s'écrivaient de la même manière par des points et autres mesures, laquelle se manifesta notamment par l’envoi à Fusṭāṭ الفسطاط d’un exemplaire officiel du  Saint Coran. Bien avant Ibn Duqmāq ابن دقماق  il y eut aussi un autre auteur  expert du hadith  أبو القاسم عبد الرحمن بن عبد الله بن عبد الحكم بن اعين القرشي المصريAbu'l Qāsim ʿAbd ar-Raḥman bin ‘Abdullah bin ʿAbd al-Ḥakam bin Aʿyan al-Qurashī al-Mașrī 187/803 - 257/871  https://www.google.fr/url? de Conquête de l'Egypte, de l'Afrique du Nord et de l'Espagne en arabe Qi مصر و المغرب و الاندلس فتح, Futūḥ mișr wa'l maghrab wa'l andalus http://ia601603.us.archive.org/17/items/mogreb.www.booksjadid.blogspot.com/01.pdf tome 1qui est la première chronique en langue arabe relatant cet évènement, et toujours une des principales sources référence pour tous les historiens égyptiens ou arabes et, plus tard comme ابن زولاق, Ibn Zulaq abedl Aziz Musabhi عبد العزيز المُسَبِّحي 360-420 soit 977-1029. محمد بن سلامة القضاعي, Muhammad bin Salama al-Quda'i mort vers1062. IbrahimIbn Saif Shah ابن وصيف شاه ابراهيم mort vers 688- soit1289, Muhammad al Maqrîzî محمد المقريزى 764-845- soit 1364-1442, الخطط  al Khiṭaṭ « dessein ». بن حجر العسقلاني Ibn Ḥajar alʿAsqalānī 773- 852 soit 1372 - 1449, Youssouf Ibn Taghri Baradi, يوسف بن  تغري بردي, 813- 874 soit 1410 – 1470 Hawadith al-duhur fi mada al-ayyam wa'l-shuhur حوادث الدهور في مدى الأيام والشهور, une continuation de l'histoire d'al-Maqrizi Suluk li-ma'rifat duwwal al-mul السلوك لمعرفة دول الملوك apportent des informations éclairantes sur les conséquences de l’envoi de ce codex à Fusṭā

 Voici la traduction de ce qu’Ibn ʿAbd al Ḥakam بن عبد الحكم  écrit à ce propos :

Le codex المصحف al musḥaf mentionné le codex  أسماء بنت أبي بكر أبي عبد العزيز بن مروان  d’Asmā’ bint Abī Bakr b. ʿAbd al'ʿAzīz b. Marwān, nous racontèrent Yaḥyā ben abd Allah  ben .Bukayr  يحي بن عبد الله بن بُکَیر et d’autres personnes nous fusionnons ici leurs récits  fut couché par écrit pour la raison suivante.  الحجاج بن يوسف Al Ḥajjāj b. Yūsuf fit copier des codex et les envoya dans les cités garnisons أمصار  amṣār. Il en envoya un exemplaire à مِصر‎ Miṣr, provoquant la colère de ʿAbd al'ʿAzīz b. Marwān : “Tu oses envoyer un codex à un جند jund  (une armée attachée à ce territoire) où je me trouve !” lui reprocha t-il, et il ordonna que l’on écrive pour lui le codex qui se trouve aujourd’hui à Miṣr, dans la grande mosquée. Le travail terminé, il déclara : “Quiconque y trouvera une faute d’orthographe recevra un esclave blanc et trente dinars !” Les lecteurs « réciteur »  القراء qurrā’ du Coran se succédèrent [en vain] jusqu’à l’arrivée d’un lecteur  الحمراء d’al Ḥamrā’. Il regarda [le codex] puis vint trouver ʿAbd al'ʿAzīz et lui dit : “J’y ai trouvé une faute d’orthographe ! Dans mon codex ? demanda [ʿAbd al'ʿAzīz]. Oui !” répondit l’homme. Ils examinèrent le verset : “Ceci est mon frère : il possède quatre vingt dix neuf brebis”

Sourate 38  ص ṣād verset 23.

De la période Mecquoise, qui occupe la 38e place dans l'ordre chronologique.

إِنَّ هَذَا أَخِي لَهُ تِسْعٌ وَتِسْعُونَ نَعْجَةً وَلِيَ نَعْجَةٌ وَاحِدَةٌ فَقَالَ أَكْفِلْنِيهَا وَعَزَّنِي فِي الْخِطَابِ

Cet homme est mon frère, déclara l'un d'eux. Il possède quatre-vingt-dix-neuf brebis et moi je n'en ai qu'une. Il m'a demandé de la lui céder pour compléter son troupeau, et j'ai dû m'incliner devant son insistance.»

Inna hatha akhi lahu tisAoun wa atisAoina naAjatan wa aliya naAjatoun wa ahidatoun faqala akfilniha wa Aazzanee fi al khitabi

 

 Le mot naʿja نَعْجَةً brebis était écrit “najʿa”, نَجَعْةً le Jīm placé avant le ع ʿayn. ʿAbd al-ʿAzīz ibn Marwān عبد العزيز بن مروان  27-86 de l’Hégire soit 647- 705 ordonna de corriger أَصْلَحَ aṣlaḥa ce qui était écrit, puis commanda de lui donner un esclave blanc et trente dinars.

À la mort de ʿAbd al'ʿAzīz en 86 soit 705 « Al Kindī, Akhbār quḍāt  Miṣr اخبار  قضاة  مصريين Histoire des cadis égyptiens * », Abū Bakr b. ʿAbd al'ʿAzīz أبو بكر بن عبد العزيز l’acquit sur son héritage pour 1000 dinars. Quand Abū Bakr mourut à son tour en 96 Hégire soit 714 « Abū Yūsuf Yaʿqūb ibn Isḥāq al-Kindī 801-873 أبو يوسف يعقوب ابن إسحاق الكندي  dans son livre اخبار  قضاة  مصريين Akhbār quḍāt Miṣr, p. 66 », le codex fut mis en vente et Asmā’ bint Abī Bakr ibn. ʿAbd al'ʿAzīz أسماء بنت أبي بكر بن عبد العزيز l’acheta pour 700 dinars. Elle permitaux gens de le consulter et le rendit public, et depuis lors le codex porte son nom. À la mort أسماء d’Asmā’, al'Ḥakam ibn. Abī Bakr الحكم بن أبي بكر « C’est-à -dire le frère d’Asmā’ » l’acheta et le déposa dans la mosquée, et assigna un salaire de trois dinars par mois à son lecteur. « ibn ʿAbd al'Hakam, Futūḥ Miṣrwa akhbāru hā فتوح مصر وأخبارها; Ahmed Maqrîzî أحمد مقريزي al Mawāʿiẓ wa ʿtibār bi dhikr al khiṭaṭ  wa āthār الموازي وعتبر بي الذكر الخيازي واطار et ibn Ḥajar, بن حجر Rafʿ al iṣrʿan qouḍāt  Miṣr رافال ايران  القاضي المصري »

* http://www.academia.edu/2196435/AlKind%C3%AE_Histoire_des_cadis_%C3%A9gyptiens_Akhb%C3%A2r_qud%C3%A2t_Misr_

Al'Maqrīzī ajoute : Quand on en eut fini avec ce codex, il fut porté tous les vendredis matin du palais de ʿAbd al'ʿAzīz à la grande mosquée « C’est-à-dire la mosquée de ʿAmr, à  Fusṭāṭ ». Il y était lu, on prêchait  يقاس yuqaṣṣ,  puis on le ramenait à sa place. عبدالرحمن بن حجيرة الخولاني ʿAbd al' Raḥmān b. Ḥujayra al' Khawlānī fut le premier à le lire, en 76/695, alors qu’il était en charge de la judicature et de la prédication Muhammad al Maqrîzî محمد المقريزى1364-1442 الخطط  al Khiṭaṭ

https://upload.wikimedia.org/wikisource/ar/c/ca/%D8%AE%D8%B7%D8%B7_%D8%A7%D9%84%D9%85%D9%82%D8%B1%D9%8A%D8%B2%D9%8A.pdf

 

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00638539/document

 

Le Coran d’Asmā’ bint Abī Bakr b. ʿAbd al'ʿAzīz b. Marwān, أسماء بنت أبي بكر أبي عبد العزيز بن مروان Découvert dans la mosquée Amr ibn al-As* جامع عمرو بن العاص érigée à partir de 642 au Caire, elle fut la première mosquée construite sur le sol égyptien, et sur le sol africain en général, daté environ entre  76/695 à 86/705. Qui aurait eut recours à cinq copistes.

*Amr ibn al-As عمرو بن العاص était un compagnon du Prophète Muhammad 573-664

Le coran d asm bint ab bakr b abd al az z b marw n

Mss. Arabe 328a, folio 56a – BnF, Paris.

Source : http://www.islamic'awareness.org/Quran/Text/Mss/arabe328a.html

 

Il en est de même concerant la sourate5 المائدة  al-Mâ’ida La Table servie- Le Festin, décrivant comme le testament de Muhammad, à comparer à celui de Moïse hébreuמֹשֶׁה בן עמרם  Moché ben Amram, grec Mωϋσῆς ou Μωσῆς, Mō(y)sēs, latin Moyses, موسى Moussa) à la fin du Deutéronome (τὸ Δευτερονόμιον, tò Deuteronómion, la seconde loi, en דְּבָרִים  Devarim, Paroles) et de Jésus de Nazareth عيسى `Îsâ   à la fin de l'évangile selon Jean. Τὸ κατὰ Ἰωάννην εὐαγγέλιον, To kata Iōánnēn euangélion Son commentaire montre que la sourate s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle alliance entre Dieu l’Unique الله  Allah et les hommes.

La composition cohérence  du Coran - Livre نظم قرآن Nazm al-Qur'ân

 

La libre volonté de Dieu est attestée, d’abord à titre de Créateur («Il crée ce qu’il veut», ensuite à titre de Juge («Il pardonne à ceux qu’il veut, et il châtie ceux qu’il veut», 48-14 et 5-40).

Sourate 28 verset 68

De la période Mecquoise, qui occupe la 49è place dans l'ordre chronologique.

 

وَرَبُّكَ يَخْلُقُ مَا يَشَاءُ وَيَخْتَارُ مَا كَانَ لَهُمُ الْخِيَرَةُ سُبْحَانَ اللَّهِ وَتَعَالَى عَمَّا يُشْرِكُونَ

28.68. Ton Seigneur crée ce qu'Il veut et choisit pour les hommes ce qu'ils ne sauraient eux-mêmes choisir. Gloire à Dieu ! Il est bien au-dessus de ce qu'on Lui associe !

Wa Rabbuka yakhlouqou ma yashaou wa yakhtarou ma kana lahoumou al khiyaratou soubhana Allahi wa taAala Aamma youshrikoun.

 

Sourate 48 الفتح  al-Fatḥ la Victoire verset 14

Proclamée pendant la période Médinoise qui occupe la 111è place dans l'ordre chronologique.

وَلِلَّهِ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ يَغْفِرُ لِمَن يَشَاءُ وَيُعَذِّبُ مَن يَشَاءُ وَكَانَ اللَّهُ غَفُوراً رَّحِيماً

À Dieu la Royauté des Cieux et de la Terre, Il absout qui Il veut, Il punit qui Il veut, et Il est cependant Clément et Miséricordieux.

Walillahi Moulkou al samawati wa al-Ardi yaghfirou liman yashaou wa youAaththibou man yashaou wa kana Allahou ghafouran Rahiman

 

Sourate 5 المائدة  al-Māʾida la Table verset 40

Proclamée pendant la période Médinoise, qui  occupe la 112è place dans l'ordre chronologique.

 

أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ يُعَذِّبُ مَن يَشَاءُ وَيَغْفِرُ لِمَن يَشَاءُ وَاللّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

Ne sais-tu pas que Dieu est le Maître des Cieux et de la Terre? Il punit qui Il veut et pardonne à qui Il veut, car Sa puissance n'a point de limite.

Alam taAlam anna Allaha lahou Moulkou al samawati wa al-Ardi youAaththibou man yashaou wa yaghfirou liman yashaou wa Allahou Aala koulli shay-in qadiroun

Cette lecture est renforcée par les versets qui sont commentés par des éléments externes au texte, ce qu’on appelle techniquement les «occasions de la révélation»: en recourant à des faits de la vie du Prophète, puisés dans les traditions (hadîths) les commentateurs donnent la raison historique présumée pour laquelle tel ou tel verset aurait été révélé, lui donnant ainsi un certain sens.

sourate 48  الفتح al Fatḥ la Victoire  verset 14.

De la période Médinoise, qui occupe la la 111è place dans l'ordre chronologique

وَلِلَّهِ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ يَغْفِرُ لِمَن يَشَاءُ وَيُعَذِّبُ مَن يَشَاءُ وَكَانَ اللَّهُ غَفُوراً رَّحِيماً

À Dieu la Royauté des Cieux et de la Terre, Il absout qui Il veut, Il punit qui Il veut, et Il est cependant Clément et Miséricordieux.

Wa lillahi Moulkou al samawati wa al-ardi yaghfirou liman yashaou wa youAaththibou man yashaou wa kana Allahou Ghafouran Rahiman

 

Abrogation dans le Coran

 

Le Saint Coranالقرآن  al-Qurʾān, a été révélé en 22 ans et a accompagné une société en pleine mutation. Comme tout système normatif, il a subi des modifications. On parle d'abrogation, notion définie en droit musulman comme étant "l'annulation partielle ou totale de l'application d'une prescription de la شَّرِيعَة shari'ah  qui représente les diverses normes et règles doctrinales, sociales, cultuelles, et relationnelles édictées par la « Révélation » sur la base d'une indication postérieure annonçant explicitement ou implicitement cette annulation". De nombreux auteurs classiques ont écrit sur ce sujet considéré comme indispensable pour comprendre le Coran et, partant, pour exercer la fonction de juriste.

L'abrogation a suscité des polémiques du temps de Muhammad . Ses adversaires l'accusaient de modifier les ordres donnés aux croyants. C'est alors que des versets coraniques ont été révélés indiquant que c'est Dieu qui a voulu ce changement par le biais de l'abrogation:

Sourate 16 النحل an-naḥl les Abeilles verset 101

De la période Mecquoise, qui occupe la 70è place dans l'ordre chronologique.

 

وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُواْ إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لاَ يَعْلَمُونَ

Lorsque Nous substituons un verset à un autre et qui mieux que Dieu connaît ce qu'Il révèle?, les idolâtres s'écrient : «Tu n'es qu'un faussaire !», alors que la plupart d'entre eux n'ont aucune connaissance en la matière.

Wa-itha baddalna ayatan makana ayatin wa Allahou aAlamou bima yunazzilu qalou innama anta mouftarin bal aktharuhoum la yaAlamouna

 

Sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 106

مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

Tout verset que Nous abrogeons ou que Nous faisons oublier aux gens, Nous le remplaçons aussitôt par un autre verset meilleur ou équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu a pouvoir sur toute chose?

Ma nansakh min ayatin aw nounsiha na/ti bikhayrin minha aw mithliha alam taAlam anna Allaha Aala koulli shay-in qadiroun

 

Les juristes musulmans ont distingué différentes formes d'abrogations:

►    Un verset peut en abroger un autre, mais tous deux sont maintenus dans le Coran. On parle alors de l'abrogation de la norme et du maintien de la récitation. Ainsi le verset 115 de la sourate 2 relatif à la direction de la prière serait abrogé par le verset 144 de la sourate 2 qui fixe la direction de la prière vers la Kaaba.

 

Cette sourate a été proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique.

Le verset 281 de la sourate 2 al Baqara البقرة  la Vache a été révélé lors du pèlerinage du Prophète Sourate 2 verset 115

وَلِلّهِ الْمَشْرِقُ وَالْمَغْرِبُ فَأَيْنَمَا تُوَلُّواْ فَثَمَّ وَجْهُ اللّهِ إِنَّ اللّهَ وَاسِعٌ عَلِيمٌ

2.115. C'est à Dieu qu'appartiennent et le Levant et le Couchant. Ainsi, de quelque côté que vous vous tourniez, vous trouverez toujours la Face du Seigneur, car Il est Omniprésent et Omniscient.

2.115. Walillahi almashriqu waalmaghribu faaynama tuwalloo fathamma wajhu Allahi inna Allaha wasiAAun AAaleemun

 

Sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 144

قَدْ نَرَى تَقَلُّبَ وَجْهِكَ فِي السَّمَاء فَلَنُوَلِّيَنَّكَ قِبْلَةً تَرْضَاهَا فَوَلِّ وَجْهَكَ شَطْرَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ وَحَيْثُ مَا كُنتُمْ فَوَلُّواْ وُجُوِهَكُمْ شَطْرَهُ وَإِنَّ الَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ لَيَعْلَمُونَ أَنَّهُ الْحَقُّ مِن رَّبِّهِمْ وَمَا اللّهُ بِغَافِلٍ عَمَّا يَعْمَلُونَ

Nous t'avons vu souvent interroger le ciel du regard. Aussi t'orientons-Nous dorénavant vers une direction que tu agréeras sûrement. Tourne donc ta face vers la Mosquée sacrée *1! Et vous, croyants, où que vous soyez, tournez-vous dans cette même direction ! Quant à ceux qui ont reçu l'Écriture *2, ils savent parfaitement que cette vérité émane du Seigneur qui n'est point inattentif à leur comportement.

Qad nara taqallouba wajhika fee al sama-i falanouwalliyannaka qiblatan tardaha fawalli wa jhaka shatra al Masjidi al Harami wa haythou ma kountoum fawallou woujouhakoum shatrahou wa-inna allathin’ outou al Kitaba layaAlamouna annahou al haqqou min Rabbihim wa ma Allahou bighafilin Aamma yaAmaloun’

Note – *1 Vers la Mosquée sacrée de la Mecque ٱلْـكَـعْـبَـة‎ la Ka˒aba. *2 Ceux à qui le Livre feuillets d'Ibrahim صحف ابراهيم , Suhuf-i-Ibrahim), ou feuillets d’Abraham la Thora  תּוֹרָה , « instruction » توراة , Tawrah, le  Zabur  زبور de David  דָּוִיד  Dâwûd داود et Salomon שְׁלֹמֹה, Shlomoh  Sulaymān سُـلـيـمـان  adressé aux Juifs et l’Evangile εὐαγγέλιον (euangélion) إنجيل Injil qui signifie « bonne nouvelle »  ‫  a été donné: à Jésus de Nazareth `Îsâ  عيسى   pour les Juifs et  Chrétiens

 

►    Un verset révélé qui se trouve dans le Saint Coran القرآن  al-Qurʾān  peut être confirmé par un hadith.  Ainsi le verset 24 النور  an-Nūr  la Lumière verset 2 de la  période Médinoise 102è dans l’ordre chronologie   prévoit 100 coups de fouet en cas de fornication.

 

الزَّانِيَةُ وَالزَّانِي فَاجْلِدُوا كُلَّ وَاحِدٍ مِّنْهُمَا مِئَةَ جَلْدَةٍ وَلَا تَأْخُذْكُم بِهِمَا رَأْفَةٌ فِي دِينِ اللَّهِ إِن كُنتُمْ تُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ وَلْيَشْهَدْ عَذَابَهُمَا طَائِفَةٌ مِّنَ الْمُؤْمِنِينَ

Administrez à la femme et à l'homme coupables de fornication cent coups de fouet chacun. Le respect de la loi de Dieu exige que vous n'ayez aucune pitié pour eux, si vous croyez en Dieu et au Jugement dernier. Ce châtiment devra être exécuté en présence d'un groupe de croyants.

Al zaniyatou wa al zani faijlidou koulla wa hidin minhouma mi-ata jaldatin wa la takhouthkoum bihim rafatoun fi din’ Allahi in kountoum touminoun biAllahi wa alyawmi al-akhiri wa alyashhad Aathabahoum ta-ifatoun mina al mouminin

 

 Ce verset se trouve toujours dans le Coran, il a été confirmé rapporté par le Calife 'Umar (décédé en 644) et qui prévoit la lapidation pour ce délit.1

Certains émètent (???) que cela viendrait d’un effacement d’un verset du Saint Coran القرآن  al-Qurʾān  

*1    Ibrahim „Abd al-Rahman Khalifah, إبراهيم عبد الرحمن خليفة(décédé 22 juin 2013) Encyclopédie du Coran seulement spécialisée الـمـوسـوعـة القرآن إلا المتخصصة Al-Mausu’ah al -Qur’an iyyah al-Mutakhassisah, p. 632-650. 

D'après Abou Houreira (que Dieu l'agrée), le Prophète a dit: « Lorsque l'homme pratique la fornication, la foi sort de lui comme si elle était une ombre pour lui et lorsqu'il s'arrête la foi retourne à lui ».
Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4690 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم إذا زنى الرجل خرج منه الإيمان فكان عليه كالظلة فإذا أقلع رجع إليه الإيمان
رواه أبو داود في سننه رقم ٤٦٩٠ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود

an 'aboy Harira radi Allah anah qal Rasoul Allah sala Allah alayh wa salam 'iidha zina al rajul kharaj minh al'iiman fakan alayh kalzalat fa'iidha 'aqlai raji 'iilayh al'iiman

rawah 'abu Dawud fi sununih raqam 4690 wa sahahah a lshaykh al'albaniu fi tahqiq sounan 'abi Dawud

Ubada b. as-Samit a rapporté : Le Messager d'Allah a dit : Allah a ordonné un chemin pour ces (femmes). Quand un homme célibataire commet un adultère avec une femme célibataire (ils doivent recevoir) une centaine de coups de fouet et de bannissement pendant un an. Et dans le cas d'un homme marié qui commet un adultère avec une femme mariée, ils recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort. Muslim, 29:17

وَحَدَّثَنَا يَحْيَى بْنُ يَحْيَى التَّمِيمِيُّ، أَخْبَرَنَا هُشَيْمٌ، عَنْ مَنْصُورٍ، عَنِ الْحَسَنِ، عَنْ حِطَّانَ، بْنِ عَبْدِ اللَّهِ الرَّقَاشِيِّ عَنْ عُبَادَةَ بْنِ الصَّامِتِ، قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏ "‏ خُذُوا عَنِّي خُذُوا عَنِّي قَدْ جَعَلَ اللَّهُ لَهُنَّ سَبِيلاً الْبِكْرُ بِالْبِكْرِ جَلْدُ مِائَةٍ وَنَفْىُ سَنَةٍ وَالثَّيِّبُ بِالثَّيِّبِ جَلْدُ مِائَةٍ وَالرَّجْمُ ‏"‏ ‏

Wa ahaddathana yahya ibn Yahyaa al tamimiu, 'akhbarana hushaymun, an mansurin, en al hasani, an hittana, Ibn abdalllah al raqashi an Ubadat bn al Samiti, qal qal Rasoul Alllah sala Allah elayh wa salam " khoudhouu anni khoudhouu anni qad jaial Alllah lahounn sabilaan al bikr bi al bikr jald miayat wa anafa sanat wa al thayib bi al thayib jald miayat wa al rajm

►    Des versets ont été révélés à Muhammad , mais Dieu les lui a fait oublier. Ces versets, parfois transcrits par ses scribes, étaient effacés par miracle, et ceux qui les avaient appris par cœur les ont aussi oubliés par miracle. Le Saint Coran القرآن  al-Qurʾān  fait écho de ce phénomène

Sourate 87 الأعلى al-aʿlā le Très Haut versets 6-7

Période Mecquoise, qui occupe la 8è place dans l'ordre chronologique.

.

6- Nous t'enseignerons le Coran dont tu n'oublieras

Sanuqri-oka fala tansa

« Explication : Dieu l’Unique  اللَّه Allah promet à Son Messager () de lui faire réciter et de lui enseigner le Saint Coran de façon à ce qu’il n’oublie rien de cette récitation »

.إِلَّا مَا شَاء اللَّهُ إِنَّهُ يَعْلَمُ الْجَهْرَ وَمَا يَخْفَى

7- que ce qu'il plaira à Dieu que tu oublies, car Il connaît ce qui est apparent et ce qui est caché.

Illa ma shaa Allahou innahou yaAlamou al jahra wa ma yakhfa

 Explication du verset : Qatada ibn al-Nu'man قتدة بن النعمان‎  Son nom de famille était "Abdul Khateb عبد الخطيب " (mort vers. 632  à 65 ans ) " hafiz "(celui qui a mémorisé le Coran par coeur), et émetteur de nombreux " hadith " affirme que le Messager de Dieu l’Unique Allah n’oubliait que ce que Dieu l’Unique Allah voulait bien qu’il oublie .On dit aussi que le verbe doit être compris (et traduit ainsi) :

Que ce que Dieu l’Unique اللَّه  Allah veut parmis les versets qu’Il a abrogés. Autrement dit : n’oublie rien de ce que Nous te faisons réciter sauf ce que Nous voulons retirer du Coran, dans ce cas, tu ne commets aucun péché en oubliant et en délaissant ce ou ces versets.

Autre sens explication complémentaire Le Prophète Muhammad se hâtait d’apprendre le Saint Coran immédiatement après la première récitation de chaque ayat  faite par l’Ange Gabriel جبريل Jibril. Il reçoit par ce verset l’ordre de patienter, de ne plus se précipiter, d’où pour le commun des mortels il est interdit de se hâter de le lire comme ne pas bougez sa langue pour se hâter * Nous devons recueillir et réciter  le  Saint Coran القرآن  al-Qurʾān  sans négligence.

       Explication :

 Sourate 75 القيامة al-Qiyāma   La Résurrection versets16 et 17

Période Mecquoise, qui  occupe la 31è place dans l'ordre chronologique

    لَا تُحَرِّكْ بِهِ لِسَانَكَ لِتَعْجَلَ بِهِ

  16. N'essaie pas, Prophète, de répéter sur-le-champ tout verset qui t'est révélé dans ton  impatience de le retenir !

   touharrik bihi lisanaka litaAjala bihi

إِنَّ عَلَيْنَا جَمْعَهُ وَقُرْآنَهُ

   17. C'est à Nous qu'il appartient de te l'apprendre et de t'en faciliter la lecture.

    Inna Aalayna jamAahou wa Qur’anahou

 

Sourate 2 al Baqara  البقرة  la Vache verset 106

مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

Tout verset que Nous abrogeons ou que Nous faisons oublier aux gens, Nous le remplaçons aussitôt par un autre verset meilleur ou équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu a pouvoir sur toute chose?

Ma nansakh min ayatin aw nunsiha na/ti bikhayrin minha aw mithliha alam taAAlam anna Allaha AAala kulli shay-in qadeerun

 

►    Une parole de Muhammad est abrogée par un verset coranique. Ainsi, le pacte d'armistice signé entre Muhammad et la Mecque avant sa conquête comportait une clause selon laquelle Muhammad devait livrer tout homme qui se convertirait à l'islam pour le rejoindre. Cet accord a cependant été abrogé par la sourate 60 الممتحنة Al-Mumtahina  L’Eprouvée verset 10.

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 91è place dans l'ordre chronologique.

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا جَاءكُمُ الْمُؤْمِنَاتُ مُهَاجِرَاتٍ فَامْتَحِنُوهُنَّ اللَّهُ أَعْلَمُ بِإِيمَانِهِنَّ فَإِنْ عَلِمْتُمُوهُنَّ مُؤْمِنَاتٍ فَلَا تَرْجِعُوهُنَّ إِلَى الْكُفَّارِ لَا هُنَّ حِلٌّ لَّهُمْ وَلَا هُمْ يَحِلُّونَ لَهُنَّ وَآتُوهُم مَّا أَنفَقُوا وَلَا جُنَاحَ عَلَيْكُمْ أَن تَنكِحُوهُنَّ إِذَا آتَيْتُمُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ وَلَا تُمْسِكُوا بِعِصَمِ الْكَوَافِرِ وَاسْأَلُوا مَا أَنفَقْتُمْ وَلْيَسْأَلُوا مَا أَنفَقُوا ذَلِكُمْ حُكْمُ اللَّهِ يَحْكُمُ بَيْنَكُمْ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ

Ô vous qui croyez ! Quand des croyantes se présentent en réfugiées auprès de vous, mettez leur foi à l'épreuve, bien que Dieu soit le mieux Informé de la sincérité de leur foi. Si vous êtes convaincus qu'elles sont de vraies croyantes, ne les renvoyez pas aux infidèles, car, désormais, elles ne sont plus licites pour eux ni eux licites pour elles. Mais restituez le montant des dots à leurs anciens maris, et vous pouvez alors vous-mêmes les épouser, en leur versant leur dot. En revanche, ne restez pas unis à des femmes non croyantes. Mais exigez d'elles le remboursement de la dot que vous avez versée en les épousant, de même que les infidèles ont le droit d'exiger le même remboursement des femmes devenues musulmanes. Telle est la décision de Dieu, statuant entre vous. Dieu est Omniscient et Sage.

Ya ayouha allathin’ amanou itha jaakoumou al mouminatou mouhajiratin faimtahinouhuun’ Allahou aAlamou bi-iimanihin’ fa-in Aalimtoumouhoun’ mu/minatin fala tarjiAouhun’ ila al kouffari la hunna hilloun lahoum wa la houm yahilloun’ lahounna wa atouhoum ma anfaqou wa la jounaha Aalaykum an tankihouhunna itha ataytoumouhoun’ ojourahoun’ wa la toumsikou biAisami al kawafiri wa is-alou ma anfaqtoum w a alyas-alou ma anfaqou thalikoum houkmou Allahi yahkoumou baynakoum wa Allahou Aalimoun hakimoun

 

Les auteurs musulmans ne sont pas d'accord sur le nombre des versets coraniques abrogés. Ainsi, Abu al-Faradj ibn al-Jawzi أبو الفرج بن الجوزي (1116- 1201) indique 247 versets abrogés, alors qu'Al-Suyuti السيوطي (1445- 1505) ne compte que les 22 suivants: sourate73: المزّمِّل al-Mouzzammil L’Enveloppe versets 1-3 ; période Mecquoise 3è ordre chronologique; sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache versets 180-183-184-187-240-284 période Médinoise 87è ordre chronologique sourate 8 الأنفال al-anfāl le Butin verset 65 période Médinoise 88è ordre chronologique *; sourate 3 آل عمران  āli ʿImrān  la famille d’Imran verset102 période Médinoise 89è ordre chronologie *;sourate 33  الأحزاب al-Aḥzāb les Factions verset 52; période Médinoise 90è ordre chronologique  sourate 60 الممتحنة al-Moumtaḥana L’Eprouvée  verset 11 période Médinoise 91è ordre chronologique; sourate 4 النساء an-Nisāʾ les Femmes versets 8-15-16-33 période Medinoise 92è ordre chronologique *;  sourate 24النور an-Nūr la Lumière versets 2- 58 période Médinoise 102è ordre chronologique *; sourate 58 المجادلة al-mujādala La Discussion verset 12 période Médinoise 105è ordre chronologique *;  sourate 5 المائدة al-Māʾida la Table versets 2-5-106 période Médinoise 112è ordre chronologique; sourate 9 التوبة at-Tawba le Repentir verset 41 période Médinoise 113è ordre chronologique.

Passant en revue ces versets, une encyclopédie coranique publiée par le Ministère Egyptien des waqfs وزارة الأوقاف المصرية wizarat al'awqaf al Misria en 2003 n'en retient que les versets marqués par. Mustafa Zayd مصطفى زيد compile les versets abrogés selon les différents auteurs classiques et parvient à 293 versets abrogés, mais lui-même n'en retient que les six suivants: sourate73 المزّمِّل al-Mouzzammil L’Enveloppe versets 1-3, période Mecquoise 3è ordre chronologique ; sourate 8 الأنفال al-anfāl le Butin verset 65, période Médinoise 88è ordre chronologique; sourate 4 النساء an-Nisāʾ les Femmes verset 15-16 -43 période Médinoise 92è ordre chronologique; sourate 58 المجادلة  al-Moujādala La Discussion verset 12 période Médinoise 105è ordre chronologique.

L'écart énorme entre les positions des auteurs musulmans doit inciter le lecteur à beaucoup de prudence avant de se prononcer sur ce qui est abrogé dans le Coran et ce qui ne l'est pas. Nous nous limitons à indiquer les versets qui sont abrogés et ceux qui les abrogent selon ces sources contradictoire, sans porter de jugement. Le lecteur qui souhaite avoir une vue d'ensemble sur cette question peut consulter les ouvrages modernes suivants

Mustafā Zayd, Al-Naskh fil-Qur'ān al-Karim, النسخ قي القرآن الكريم Cairo: Dār al-Fikr al-'Arabī, 1963. 1, p. 402-408, et vol. II, p. 904.

Une nouvelle édition a été publiée par Dar al-hadith, le Caire, 1427 hégire soit 2006.

Des auteurs considèrent aussi comme verset du sabre les versets suivants: sourate 9 التوبة at-Tawba le Repentir versets 29, 36, 41 période Médinoise 113è ordre chronologique.

Voir à ce sujet l'article de Youssef Al-Qaradawi: الجدل حول آية السيف Al-jadal hawl ayat al-sayf.

Al-Abyari: Al-mawsu'ah al-qur'aniyyah, vol. 2, p. 540.

Mustafā Zayd, Al-Naskh fil-Qur'ān al-Karim, Cairo: Dār al-Fikr al-'Arabī, 1963, vol. 2, p. 508.

Al-Suyuti: Al-itqan fi 'ulum Al-Qur'an, vol. 2, p. 25-26.

Beaucoup de critiques ont été faites à ce sujet sur ce verset. Nous rappellons ce qui est est écrit dans :

 Bible תנך    Prophètes נביאים    Joël  יואל  

Joël 3, versets 9-10- ……. Préparez la guerre! Réveillez les héros! Qu'ils s'approchent, qu'ils montent, Tous les hommes de guerre!- De vos hoyaux forgez des épées, Et de vos serpes des lances! Que le faible dise: Je suis fort!.
 Bible  תנך    Prophètes  נביאים    Jérémie  ירמיהו 

Jérémie 48, verset 10- ……. Maudit soit celui qui éloigne son épée du carnage!

 Bibleתנך    Torah  תורה    Deutéronome דבריםLa conquête des villes 

Deutéronome 20, versets 16-18 Massacrez l’ennemi jusqu’au dernier : “Tuez-les où que vous les trouviez” !
Samuel 15, versets 2-3-N’épargnez ni les femmes, ni les vieillards, ni les boeufs, les brebis et les ânes !

Bible  תנך    Torah  תורה   Exode  שמות    Combat avec Amalek.

Exode 17, versets 13-14- Josué vainquit Amalek et son peuple, au tranchant de l'épée
Bible  תנך    Torah - תורה    Deutéronome  דברים    La guerre et les combattants

Deutéronome 20, versets 4-15 - Mais prenez le Butin de temps en temps...
Bible  תנך    Torah  תורה    Nombres  במדבר    Massacre des femmes et purification du butin.

Nombres 31, versets 14-18 - tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui; mais laissez en vie pour vous toutes les filles qui n'ont point connu la couche

Bible תנך    Prophètes  נביאים    Juges  שופטים 

Juges 1, verset 8 - ils la frappèrent du tranchant de l'épée et mirent le feu à la ville.
 Bible  תנך    Prophètes נביאים    Josué יהושוע

Josué 6, verset 24- N’oubliez pas de brûler la ville après cela !
Josué 8, versets 18-29 - Et Josué étendit vers la ville le javelot qu'il avait à la main…….. Il y eut au total douze mille personnes tuées ce jour-là, hommes et femmes, tous gens d'Aï…… selon l'ordre que l'Éternel avait prescrit à Josué…….
Josué 10, versets 8-12 -……. l'Éternel fit tomber du ciel sur eux de grosses pierres jusqu'à Azéka, et ils périrent; ceux qui moururent par les pierres de grêle furent plus nombreux que ceux qui furent tués avec l'épée par les enfants d'Israël…….

Bibleתנך    Hagiographes כתובים    Chroniques 1 דברי הימים א

1 Chroniques 20, verset 3- ….. et il les mit en pièces avec des scies, des herses de fer et des haches; il traita de même toutes les villes des fils d'Ammon…..

Les versets les plus récents plus rigoureux et les plus restrictifs n’abrogent pas les versets plus anciens, plus doux ou plus tolérants, comme veulent faire penser certaines personnes non musulmanes suposées spécialistes en Islam.

Sourate 49 الحجرات, al-Hujurat, verset 13

.يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن ذَكَرٍ وَأُنثَى وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوباً وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ

49.13. Ô hommes ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous vous avons répartis en peuples et en tribus, pour que vous fassiez connaissance entre vous. En vérité, le plus méritant d'entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est Omniscient et bien Informé.

49.13. Ya ayyuha alnnasu inna khalaqnakum min thakarin waontha wajaAAalnakum shuAAooban waqaba-ila litaAAarafoo inna akramakum AAinda Allahi atqakum inna Allaha AAaleemun khabeerun

Hadith Le Prophète que la paix et la prière (bénédiction) de Dieu soient sur lui dit : Celui qui se connaît, connaît son Seigneur. من عرف نفسه فقد عرف ربه Man arafa nafsahu faqad arafa Rabbahu

Pour faire simple nous pourrions dire par ce comportement :

Et tu seras sous la garde de Dieu ودمتم في رعاية الله wa damtamu fi riayat Allah

En ce qui concerne la société, le devoir de ses membres, les individus, est semblable à celui des organes du corps humain. Le musulman doit essayer de faire bénéficier les autres, afin de recevoir des bénéfices lui aussi. Il doit protéger les droits des autres afin que ses propres droits soient protégés !


A ne pas confondre avec l’interdiction en plusieurs étapes  concernant le vin Sourate 5 المائدة al-māʾida la Table verset 90 - Sourate, 2 البقرة al-baqara la Vache verset 219 - Sourate 4 النساء an-nisāʾ la Femmes, 43.

La sourate Sourate, 2 البقرة al-baqara la Vache verset 106 que Dieu qu’il soit exalté  dans sa Mansuétude nous dit :

Dieu l’Unique اللّهَ Allah  annonce quela Révélation est clair à ce sujet :

Sourate, 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 106

مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

Tout verset (signes) que Nous abrogeons ou que Nous faisons oublier aux gens, Nous le remplaçons aussitôt par un autre verset (signe) meilleur ou équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu a pouvoir sur toute chose?

Ma nansakh min ayatin aw nounsiha na/i bikhayrin minha aw mithliha alam taAlam anna Allaha Aala koulli shayin qadiroun

Ce verset est présenté par les juristes, فقهاء les fuqahâ, comme le fondement coranique de leur théorie de l’abrogation, selon laquelle certains versets du Coran en abrogent d’autres. Cette théorie a permis de résoudre d’apparentes contradictions entres les versets, surtout les versets normatifs.

Certains versets du Coran sont dits mansûkh آية مَنْسوخة āya mansūḫa, verset abrogé lorsqu'on considère qu'une révélation ultérieure dans un autre verset vient le modifier ou le corriger. Ce verset correctif est alors dit nâsikh آية ناسِخة āya nāsiḫa, verset abrogatif.

al-nāsih wa al mansūh الناسخ والمنسوخ , nâsikh ناسِخ abrogatif, abrogatoire,et mansûkh مَنْسوخ abrogé.

Certains passages de la Révélation Coraniques avaient été apportée  au Prophète  Muhammad pour remplacer (au moins juridiquement) un passage chronologiquement antérieur.

Cette logique juridique exigeait une exégèse qui plaçât les passages dans l’ordre chronologique souhaité. Cette tâche incomba à un genre littéraire : al-nāsih wa al mansūh الناسخ والمنسوخ (voir ci-dessus)

Des livres sous ce titre sont attribués déjà à Qatāda ibn Diʿāma as-Sadūsī, قتادة بن دعامة السدوسي (m. 61/680/-118/736), Ses écrits coraniques ne sont pas conservés. Seul un petit fragment de seulement trois feuilles, contenant l'abrogation des versets du Coran et documentant l'étude du script à Alexandrie sur le colophon « abonnement ('postscript', un élément de paratexte «à côté de, au-delà de quelque chose» d'un livre) »en 1177, est disponible et a été publié en 1988: Kitāb an-nāsich wal-mansūch  كتاب الناسخ والمنسوخ  L'abrogation et l'abrogation de At-Tabarī, de nombreux extraits sont obtenus avec une indication précise des voies de transmission de son commentaire coranique. Son exégèse coranique et son travail sur l'abrogation étaient encore connus au 15ème siècle; Ibn Hajar al-'Asqalānī  بن حجر العسقلاني 1372-1449 les énumères dans son al-Fath'ul Bâri فتح الباري «encyclopédie savante», dans une collection de titres de ces œuvres à laquelle il possédait les droits de transmission.

Page de titre du kitab al man sik qat da ibn di ma as sad s partie i 12eme siecle

Page de titre du Kitab. al-manāsik. كتاب المناسك Partie I. 12ème siècle

 Muhammad ibn Shihab al-Zuhri محمد ابن شهاب الزهري 58/670 m. 124/742

https://www.marefa.org/images/3/36/%D8%B3%D9%8A%D8%B1_%D8%A3%D8%B9%D9%84%D8%A7%D9%85_%D8%A7%D9%84%D9%86%D8%A8%D9%84%D8%A7%D8%A1_-_%D8%AC1.pdf

et ʿAtāʾb. Abī Muslim al-Hurāsānī عتب أبو مسلم الخُراساني 127 / 744 - 137 / 754  tandis que le livre du même titre de Abū ʿUbayd al-Qāsim ibn. Sallām بو عبيد القاسم بن سلاّم 154/770–224/838 كتاب الأموال  Kitāb al-amwāl constitue une référence jusqu’à ce jour. Ibn Sallām بن سلاّم rapporte plusieurs traditions sur l’interdit de la consommation de vin (traditions qui se rapportent généralement à de grandes autorités et non au Prophète lui-même). Alors que dans le Saitn Coran c’est très explicite

https://archive.org/details/elhilalymohamad_gmail_20170909_0545

Manuscrit d un etrange livre d abu obaid qasim bin salam datant d environ 319 ah

Manuscrit d'un étrange livre d'Abu Obaid Qasim bin Salam أبو عبيد القاسم بن سلام  774-838 datant d'environ 319 Hégire soit vers 931

http://www.islamicbook.ws/qbook%5Calom/alnaskh-walmnswkh-llmqri.pdf

http://data.bnf.fr/13568939/abu__ubayd_al-qasim_ibn-sallam/

Parmi elles, une tradition attribuée au savant et  juriste sunnite syrien Abu Amr Abd al-Rahman ibn Amr al-Awzai أبو عمرو عبدُ الرحمٰن بن عمرو الأوزاعي 88- 157 Hégire soit 707-774 fondateur d'une école de jurisprudence islamique portant son nom Al Awzâ'î الأوزاعي. Il fait partie des Tâbi' Ut Tâbi'în*  تابع التابعين (la génération qui suit les Tabi‘un prétend que ce dernier aurait lu dans un livre du calife ʾAbū Ḥafṣ ʿUmar ibn ʿAbd Al-ʿAzīz  أبو حفص عمر بن عبد العزيز ʿUmar II  né 61/682 (calife en  99/717-décès101/720) parfois considéré comme le cinquième calife bien guidé de l'Islam pour sa sagesse, sa justesse et sa grande piété.l’explication suivante : Dieu le Puissant le Glorieux a donné trois versets à propos du vin dans Son livre

* Les sunnites considèrent comme Tabi‘ at-Tabi‘in tout musulman qui :

  1. A vécu avec au moins un des Tabi‘un التابعون.
  2. Était bien guidé (faisant partie des Ahlu-s-Sunnah wa-l-Jama`a)
  3. Mourut dans cette condition.

Les Tâbi' Ut Tâbi'în تابع التابعين sont ainsi considérés comme la meilleure des générations après les Tabi‘un التابعون et après les Sahaba الصحابة les compagnons directs du Prophète .Selon l'imam Muhammad al-Boukhârî محمد البخاري  810-870 Muhammad a dit :

خير الناس قرني ثم الذين يلونهم ثم الذين يلونه

Les meilleurs des hommes sont ma génération, puis ceux qui viennent après eux, puis ceux qui viennent après eux.

khayr al aas qarani thuma al adhin yalounahoum thouma al adhin yalounah

 

Les Tābi‘în التابعي suiveurs, sont la génération de musulmans qui ont connu des compagnons du Prophète Muhammad mais qui n'ont pas connu le Prophète Muhammad lui-même.

Sourate 5, المائدة  al-māʾida la Table verset  90

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِنَّمَا الْخَمْرُ وَالْمَيْسِرُ وَالأَنصَابُ وَالأَزْلاَمُ رِجْسٌ مِّنْ عَمَلِ الشَّيْطَانِ فَاجْتَنِبُوهُ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ

Ô vous qui croyez ! Les boissons alcoolisées, les jeux de hasard, les bétyles et les flèches divinatoires ne sont autre chose qu'une souillure diabolique. Fuyez-les ! Vous n'en serez que plus heureux !

Ya ayyouha allathina amanou innama al khamrou wa almaysioru wa al-ansabou wa al-azlamou rijsoun min Aamali al shaytani faijtanibouhou laAallakoum tuflihouna

 

Qui interdit la consommation du vin, abroge

Sourate, 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 219

Période Médinoise qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique

 

يَسْأَلُونَكَ عَنِ الْخَمْرِ وَالْمَيْسِرِ قُلْ فِيهِمَا إِثْمٌ كَبِيرٌ وَمَنَافِعُ لِلنَّاسِ وَإِثْمُهُمَا أَكْبَرُ مِن نَّفْعِهِمَا وَيَسْأَلُونَكَ مَاذَا يُنفِقُونَ قُلِ الْعَفْوَ كَذَلِكَ يُبيِّنُ اللّهُ لَكُمُ الآيَاتِ لَعَلَّكُمْ تَتَفَكَّرُونَ

Ils t'interrogent sur les boissons ennivrantes et le jeu de hasard. Réponds-leur : «Dans l'un comme dans l'autre, il y a un grave péché et quelques avantages pour les humains, mais le péché l'emporte largement sur les avantages qu'on peut en tirer.» Ils t'interrogent également sur ce qu'ils doivent dépenser en aumône, dis-leur : «Selon vos moyens !» Tels sont les enseignements que Dieu vous donne pour vous amener à réfléchir,

Yas-alounaka Aani al khamri wa almaysiri qul fihima ithmoun kabirun wa manafiAou lilnnasi wa-ithmouhouma akbarou min nafAihima wa yas-alounaka matha oyunfiqouna quuli al Aafwa kathalika youbayyinou Allahou lakoumou al-ayati laAallakoum tatafakkarouna

 Sourate 4 النساء an-Nisāʾ la Femmes, 43 qui la permettent (à contrecœur).la communauté musulmane étaitn encore en construction il y avait encore des pratiques d’avant la Révélation qui existaient) Comme dit le proverbe le monde ne s’est pas fait en un jour « Appel à la patience ».

Période médinoise, qui occupe la 92è place dans l'ordre chronologique

 

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ تَقْرَبُواْ الصَّلاَةَ وَأَنتُمْ سُكَارَى حَتَّىَ تَعْلَمُواْ مَا تَقُولُونَ وَلاَ جُنُباً إِلاَّ عَابِرِي سَبِيلٍ حَتَّىَ تَغْتَسِلُواْ وَإِن كُنتُم مَّرْضَى أَوْ عَلَى سَفَرٍ أَوْ جَاء أَحَدٌ مِّنكُم مِّن الْغَآئِطِ أَوْ لاَمَسْتُمُ النِّسَاء فَلَمْ تَجِدُواْ مَاء فَتَيَمَّمُواْ صَعِيداً طَيِّباً فَامْسَحُواْ بِوُجُوهِكُمْ وَأَيْدِيكُمْ إِنَّ اللّهَ كَانَ عَفُوّاً غَفُوراً

Ô vous qui croyez ! Ne faites pas la prière (rituelle) lorsque vous êtes ivres, attendez que vous ayez retrouvé votre lucidité ! Ne la faites pas non plus lorsque vous êtes en état d'impureté, attendez que vous ayez fait vos grandes ablutions, à moins que vous ne soyez en voyage ! Si vous êtes malades ou en voyage, ou si vous venez de satisfaire vos besoins naturels, ou si vous avez approché une femme et que vous ne trouviez pas d'eau, utilisez alors de la terre propre pour vous en essuyer le visage et les mains, car Dieu est Indulgent et Miséricordieux.

Ya ayyOuha allathIna amanou la taqrabou al salata wa antoum soukara hatta taAlamou ma taqoulouna wa la jounouban illa Aabiri sabilin hatta taghtasilou wa-in kountoum marda aw Aala safarin aw jaa ahadoun minkoum mina algha-iti aw lamastoumou al nisaa falam tajidou maan fatayammamou saAiidan tayyiban faimsahou biwoujouhikoum wa aydikoum inna Allaha kana Aafouwwan ghafouran

 

  Dieu l’Unique  اللّهِ Allah   a révélé plus tard l’interdit la consommation du vin

Sourate 5 المائدة al-Māʾida la Table verset 90

Période médinoise, qui occupe la 112e place dans l'ordre chronologique

 

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِنَّمَا الْخَمْرُ وَالْمَيْسِرُ وَالأَنصَابُ وَالأَزْلاَمُ رِجْسٌ مِّنْ عَمَلِ الشَّيْطَانِ فَاجْتَنِبُوهُ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ

Ô vous qui croyez ! Les boissons alcoolisées, les jeux de hasard, les bétyles et les flèches divinatoires ne sont autre chose qu'une souillure diabolique. Fuyez-les ! Vous n'en serez que plus heureux !

Ya ayyouha allathina amanou innama al khamrou wa al maysirou wa al-ansabou wa al-azlamou rijsoun min Aamali al shaytani faijtanibouhou laAallakoum touflihouna

 

Abù ‘Ubayd al Qàsim Ibn Sallām, أبو عبيد القاسم بن سلام    154-224 Hégire soit 770–838 « al-Nāsihwa-l-mansūh الناسخ والمنسوخ, sur les versets abrogeants et abrogés du Coran » il y a très peu de versets dans le Coran qui ont une application juridique si évidente. En fait, la plupart des traditions présentées dans le livre d’Ibn Sallām بن سلام n’ont pas pour but de faciliter le travail d’un mufti. Elles ont pour but de rendre le livre saint de l’islam plus compréhensible

Ce constat s’impose si on se réfère par exemple à l’attention que porte Ibn Sallām à la question de la qibla, la direction de la prière. Selon les traditions qu’il cite, le Prophète priait vers Jérusalem au début de son séjour à Médine, un comportement justifié

 Sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 115 : 87è place dans l'ordre chronologique

وَلِلّهِ الْمَشْرِقُ وَالْمَغْرِبُ فَأَيْنَمَا تُوَلُّواْ فَثَمَّ وَجْهُ اللّهِ إِنَّ اللّهَ وَاسِعٌ عَلِيمٌ

C'est à Dieu qu'appartiennent et le Levant et le Couchant. Ainsi, de quelque côté que vous vous tourniez, vous trouverez toujours la Face du Seigneur, car Il est Omniprésent et Omniscient.

Wa lillahi al mashriqou wa al maghribou faaynama touwallou fathamma wa jhou Allahi inna Allaha wa siAun Aalimoun

 

Dieu l’Unique  اللّهِ Allah a abrogé ce verset avec sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache  verset 144.  87è place dans l'ordre chronologique

 

قَدْ نَرَى تَقَلُّبَ وَجْهِكَ فِي السَّمَاء فَلَنُوَلِّيَنَّكَ قِبْلَةً تَرْضَاهَا فَوَلِّ وَجْهَكَ شَطْرَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ وَحَيْثُ مَا كُنتُمْ فَوَلُّواْ وُجُوِهَكُمْ شَطْرَهُ وَإِنَّ الَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ لَيَعْلَمُونَ أَنَّهُ الْحَقُّ مِن رَّبِّهِمْ وَمَا اللّهُ بِغَافِلٍ عَمَّا يَعْمَلُونَ

Nous t'avons vu souvent interroger le ciel du regard. Aussi t'orientons-Nous dorénavant vers une direction que tu agréeras sûrement. Tourne donc ta face vers la Mosquée sacrée ! Et vous, croyants, où que vous soyez, tournez-vous dans cette même direction ! Quant à ceux qui ont reçu l'Écriture, ils savent parfaitement que cette vérité émane du Seigneur qui n'est point inattentif à leur comportement.

Qad nara taqallouba wa jhika fi alssama-i falanouwalliyannaka qiblatan tardaha fawalli wa jhaka shatra al masjidi al harami wa haythu ma kountoum fawallou woujouhakoum shatrahou wa-inna allathina outou al kitaba layaAlamouna annahou al haqqou min rabbihim wa ma Allahou bighafilin Aamma yaAmalouna

 

Évidemment, Ibn Sallām بن سلام ne prend pas position sur l’ordre chronologique de ces deux versets pour résoudre une controverse d’ordre juridique. Il n’y avait aucun besoin de justifier la qiblavers La Mecque pour la société islamique. Par contre, l’objectif était bien de donner un sens à ces deux versets, apparemment contradictoires, et qui se trouvaient situés dans le même chapitre du Coran. Cette réflexion exégétique avait aussi l’ambition d’expliciter le texte par la vie du Prophète.

Tel était le but avoué des traditions dites des Causes de la Révélation Asbāb al-Nuzū l أسباب النزول  du Saint Coran.

Les premiers livres  connus sous ce titre ,sont celui علي بن أحمد النيسابوري أبو الحسن الواحدي; ʿAlī ibn Aḥmad al-Nīsābūrī Abū al-Ḥasan al- Wāḥidī 398 – 468  Hégire soit vers 1010 -1075 qui sont postérieurs aux premiers livres du genre Abū ʿUbayd al-Qāsim ibn-Sallām أبو عبيد القاسم بن سلام  Al-Nāsikh wa'l-mansūkh fī'l-Qur'ān  الناسخ والمنسوخ في القرآن L'Abrogatoire et abrogé dans le Saint  Coran , mais déjà les premières exégèses laissent clairement apparaître des réflexions relevant des asbāb al-nuzūl أسباب النزول    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10030196c/f4.image

On en perçoit l’importance dans le commentaire Tafsīr تَفْسِير  « interprétation » attribué à Abū-l Ḥassan Muqātil ibn Sulaymān Al-Balkhī* أبو الحسن مقاتل بن سليمان البلخى‎, décès. 150 Hégire soit 767. Le Tafsīr Muqātil ibn Sulaimān  مقاتل بن سليمان. تَفْسِير مقاتل explique sourate 2 البقرة   al-Baqara la Vache. 87è place dans l'ordre chronologique.

*Qui auprès des Juifs  et des Chrétien utilisait leurs Livres pour leur faire montrer l’importance de la connaissance de la Révélation parfaite du Coran.

Quand le Prophète Muhammad (bénédiction et salut soient sur lui) arriva à Médine en provenance de La Mecque. . . il lui fut ordonné de prier vers Jérusalem) construite par le Prophète Jacob* , Ya`aqov, « il talonnera » يعقوب, Ya`qoūb qui à ce jour  abrite la Mosquée al-Aqsa , المسجد الأقصى Al-Masjid Al-Aqsa, une prière dans cette mosquée vaut 250 prières). C’est la première qibla (direction vers laquelle le musulman devait s’orienter quand il priait) conformément à ce hadith rapporté par Al-Bara ibn Azib  البراء بن عازب  un des narrateurs, fils d’un compagnon du Prophète mort vers 71 Hégire soit 690

*Jacob partis pour Canaan en phénicien :  KNˁN (Kanaʿn) ; en hébreu : כנען  Kənáʿan ; en arabe كنعان  Kanʿān, région  qui correspond aujourd'hui aux territoires réunissant l’État d'Israël, les Territoires palestiniens, il semble que se rait plutôt à Béthel  בֵּית־אֵל localité des hautes terres du pays de Canaan qui trouverait à peu près une dizaine de  km au nord de Jérusalem, identifié par certains au village arabe de Beitin بيتين Bitīn,  qui fut l'un des principaux sanctuaires des israélites du מַמְלֶכֶת יִשְׂרָאֵל  Royaume d'Israël, (environ 930-720 av. J.-C.). ou royaume de Samarie, ou royaume du Nord pour le différencier du  מַמְלֶכֶת יְהוּדָה Royaume de Juda, de 931 à 586 av. J.-C., ce qui suscita la vive critique des partisans d'une centralisation du culte au temple de Jérusalem , bâtiment religieux construit pour abriter l'arche d'alliance אֲרוֹן הָעֵדוּת, Aron ha'Edout, « Arche du témoignage ». Avant que Jacob ne nomme Bethel, le lieu s'appelait Louz, לוּז dit le texte hébreu (Oulam Louz). Du coup, il est nommé Oulammaus en Genèse chapitre 28 verset 19.

Il nomma ce lieu Beth-El, au lieu de Louze, qui fut d’abord le nom de la ville.

וַיִּקְרָא אֶת־שֵׁם־הַמָּקוֹם הַהוּא בֵּית־אֵל וְאוּלָם לוּז שֵׁם־הָעִיר לָרִאשֹׁנָה

vayyiqera èth-shém-hammaqom hahou béyth-él veoulam louz shém-ha'iyr larishonah

 chapitre 35 verset  6

Ia'acob vient à Louz, en terre de Kena'ân ­ c'est Béit-Él ­, lui et tout le peuple qui est avec lui.

וַיָּבֹא יַעֲקֹב לוּזָה אֲשֶׁר בְּאֶרֶץ כְּנַעַן הִוא בֵּית־אֵל הוּא וְכָל־הָעָם אֲשֶׁר־עִמּוֹ

vayyavo ya'aqov louzah ashèr beèrèts kena'an hiv béyth-él hou vekhal-ha'am ashèr-'immo

Le Prophète sur lui le salut et la paix ainsi que sa communauté  les ansār  أنصار, partisans ; auxiliaires aideurs originaire de yaṯrib, يثرب  qui s’appellera plus tard Médine المدينة  al Médina puis avec les muhâjirûn  مهاجرون, ,émigrants, exilés, réfugiés mecquois qui s'étaient expatriés de La Mecque pour rejoindre Muhammad se tournait vers Jérusalem pendant ses prières et il maintint cette pratique durant 16 ou 17 mois comme il est affirmé dans les deux Sahih sur la base d’un hadith de Al Bara ibn Azib البراء بن عازب dans lequel il dit : Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) priait en orienté vers Jérusalem durant 16 ou 17 mois.Il lui plaisait cependant de pouvoir s’orienter vers la Maison الكعبة Ka’aba etc. (rapporté par Boukhari, et par Mouslim, 525. Pour  éviter que les gens du Livre ne le rejettent (sous le prétexte qu’il ne priait pas dans la direction de leur prière, ignorant les descriptions qu’ils avaient trouvées à son sujet dans la Torah).

Jerusalem temple a beitin jacob

Jerusalem au 1er siecle

 

Par la suite, le Prophète Muhammad bénédiction et salut soient sur lui reçut l’ordre de s’orienter vers la Ka’aba الكعبة la Maison sacrée.Ce qui s’atteste dans les propos du  Dieu l’Unique le Très Haut  dit :

Sourate, 2 البقرة al-baqara la Vache verset 144

Période Médinoise qui occupe la 87e place dans l'ordre chronologique

قَدْ نَرَى تَقَلُّبَ وَجْهِكَ فِي السَّمَاء فَلَنُوَلِّيَنَّكَ قِبْلَةً تَرْضَاهَا فَوَلِّ وَجْهَكَ شَطْرَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ وَحَيْثُ مَا كُنتُمْ فَوَلُّواْ وُجُوِهَكُمْ شَطْرَهُ وَإِنَّ الَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ لَيَعْلَمُونَ أَنَّهُ الْحَقُّ مِن رَّبِّهِمْ وَمَا اللّهُ بِغَافِلٍ عَمَّا يَعْمَلُونَ

Nous t'avons vu souvent interroger le ciel du regard. Aussi t'orientons-Nous dorénavant vers une direction que tu agréeras sûrement. Tourne donc ta face vers la Mosquée sacrée ! Et vous, croyants, où que vous soyez, tournez-vous dans cette même direction ! Quant à ceux qui ont reçu l'Écriture, ils savent parfaitement que cette vérité émane du Seigneur qui n'est point inattentif à leur comportement.

Qad nara taqallouba wajhika fi al sama-i falanouwalliyannaka qiblatan tardaha fawalli wa jhaka shatra al masjidi al harami wa haythou ma kountoum fawallou woujouhakoum shatrahou wa-inna allathina outou al kitaba layaAlamouna annahou al haqqou min rabbihim wa ma Allahou bighafilin Aamma yaAmalouna

Mekka ka aba plan

La Ka’aba  الكعبة  était pour le Prophète Muhammad sur lui le salut et la paix   sa  Qibla قبلة: direction préférée. Il dit donc à Gabriel جبريل Jibril  que la paix soit sur lui  « Je veux que mon Seigneur me donne une qibla autre que la qibla des juifs ». Gabriel que la paix soit sur lui répondit, «Je ne suis qu’un servant comme toi et je n’ai aucune autorité. Je vais donc demander à ton Seigneur ». Gabriel monta alors au ciel. Le Prophète que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui  se mit alors à regarder sans cesse le ciel dans l’espoir du retour de Gabrielque la paix soit sur lui  vers lui (en espérant) la réalisation de sa demande. Puis Dieu  le Puissant et le Glorieux  fit descendre sourate 2 verset 144. Voir ci-dessus.

Dans la fin du récit du Tafsīr Muqātil تَفْسِير مقاتل on  nous relève un processus d’historicisation du Coran. En expliquant que le Prophète regardait sans cesse le ciel, il est crée un récit autour du personnage du Prophète en employant des paroles Divines

 Sourate, 2 البقرة  al-Baqara la Vache, verset 144 voir ci-dessus

Souvent Nous te voyons tourner ta face vers le ciel  قَدْ نَرَى تَقَلُّبَ وَجْهِكَ فِي السَّمَاء  Qad nara taqallouba wajhika fi al sama-i

Il nous informe aussi que cette sourate a été révélée juste après la conquête de La Mecque c’est-à-dire l’an 8 de l’Hégire soit 630. C’est sans doute le mot nasr, نصر al Nasr النصر Victoire- Le Secours Divin », qui suggéra cette interprétation. Mais le Tasfīr Muqātil تَفْسِير مقاتل ne donne pas plus de détails. Pour sa part, al-Wāhidī الواحدي ne transmet qu’une seule tradition fondée sur l’autorité Abd Allâh ibn ‘Abbas  عبد الله ابن عباس  619-688 un cousin paternel du Prophète Muhammad respecté par les musulmans pour ses connaissances et était un expert dans le Tafsir du Coran, ainsi que dans la Sunna. et selon laquelle cette sourate fut révélée après la bataille de Hunayn : غَـزوة حُـنـيـن‎, Ghazwat Hunayn qui opposa Muhammad et ses compagnons aux bédouins de la tribu des Banù Hawazin بنو هوازن ‎  et des Banū Thaqîf بنو ثقيف en l'an 630 an 8 de l'Hégire 630  dans une vallée sur l'une des routes allant de la Mecque à Ta'if., الطائف  Établie dans les monts Sarawat جبال السروات jabal Sawarat à une altitude de 1 450 m, à environ 65 km à l'est de la ville Sainte. La bataille s'acheva par une victoire décisive pour les musulmans, est l'une des deux seules batailles mentionnées nommément dans le Saint Coran sourate 9 التوبة  at-Tawba  le Repentir (c’est-à-dire après la conquête de La Mecque)

Quand les musulmans eurent achevé leurs préparatifs, le Prophète sur lui le salut et la paix quitta La Mecque à la tête de son armée le samedi 6 du mois de shawwâl (28 janvier 630 apr. J.-C)

Lors de la bataille de Hunayn contre la tribu de Hawâzin, les compagnons furent victimes d’un excès de confiance qui leur coûta très cher. Ils furent brutalement surpris par une violente attaque menée par le clan adverse. Les compagnons se dispersèrent sur le champ de bataille. Le Prophète, sur lui le salut et la paix,  resta seul avec quelques compagnons parmi lesquels figurait Abû Bakr. Il éleva sa voix : « Je suis le Prophète que nul mensonge n’entache, je suis le fils de ‘Abd al-Muttalib بن عبد المطلب ». Il appela auprès de lui son oncle al-‘Abbâs العباس pour qu’il fasse une annonce importante. Al-‘Abbâs avait une voix portante et puissante, il lui demanda de rappeler tous ceux qui prêtèrent allégeance sous l’arbre avant la signature du pacte de Hudaybiyya. Les compagnons s’organisèrent de nouveau autour du Prophète, paix sur lui, et finirent par vaincre. Lors de cette bataille, le Prophète sur lui le salut et la paix assiégea la cité de Tâ’if qui avait participé à Hunayn aux côtés de Hawâzin. Toutefois, ce siège ne donna aucun résultat probant. Chaque fois que les musulmans attaquaient, ils étaient repoussés par une pluie de flèches. Parmi les compagnons touchés par ces flèches figurait ‘Abdullâh  عبد الله le fils d’Abû Bakr. Il mourut des suites de sa blessure 40 jours plus tard. Quelque temps après, une délégation de Tâ’if se rendit à Médine pour proclamer son ralliement à l’Islam.

Pour plus d’information voir ce lien fichier Word : https://www.cjoint.com/c/HDEok1HQMY4

Hadiths sur la bataille de Hunayn

Sahîh d'Al-Bukhârî صحيح البخاري : 4:53:370 *et Al Muwatta الموطأ : 21.21.10.19** traduction rapprochée ci dessous

Moubarakfawri, Le Nectar Cacheté الرحيق المختوم Ar-Raheeq Al-Makhtoum: La biogra

phie du Prophète (Ed. 1999, p. 567.

* Nous sommes partis en compagnie de l'apôtre d'Allah le jour de la bataille de Hunain. Quand nous avons affronté l'ennemi, les musulmans se sont retirés et j'ai vu un païen se jeter sur un musulman. Il se retourna et le frappa sur l'épaule avec l'épée Il (le païen) vint vers moi et me saisit si violemment que je me sentis comme si c'était la mort elle-même, mais la mort le rattrapa et il me lâcha. J'ai suivi 'Umar bin Al Khattab et lui ai demandé: "Qu'est-ce qui ne va pas avec les gens (qui fuient)?" Il répondit: «C'est la volonté d'Allah». Après le retour du peuple, le Prophète s'assit et dit: «Quiconque a tué un ennemi et en a la preuve possédera son butin. Je me suis levé et j'ai dit: "Qui sera témoin pour moi?" puis s'est assis. Le Prophète a de nouveau dit: "Quiconque a tué un ennemi et en a la preuve possédera son butin." Je me suis levé et j'ai dit: "Qui sera témoin pour moi?" et s'est assis. Alors le Prophète a dit la même chose pour la troisième fois. Je me suis de nouveau levé, et l'apôtre d'Allah a dit: "O Abu Qatada! Quelle est votre histoire?" Ensuite, je lui ai raconté toute l'histoire. Un homme (se leva et dit): "O Apôtre d'Allah, il dit la vérité, et le butin de l'homme tué est avec moi, alors s'il vous plaît, compensez-le en mon nom." Sur ce Abu Bakr As-Siddiq a dit, "Non, par Allah, il (l'apôtre d'Allah) n'acceptera pas de vous donner le butin gagné par un des Lions d'Allah qui se bat au nom d'Allah et de Son Apôtre." Le Prophète a dit, "Abu Bakr a dit la vérité." Alors, l'apôtre d'Allah m'a donné le butin. J'ai vendu cette armure (c'est-à-dire le butin) et avec son prix j'ai acheté un jardin à Bani Salima, et c'était ma première propriété que j'ai acquise après ma conversion à l'Islam.

Sahih al-Bukhari, 4:53:37

Éditon 1727

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8419213f/f7.planchecontact

** Yahya m'a raconté par Malik d'Ibn Shihab qu'Al-Qasim ibn Muhammad a dit qu'il avait entendu un homme demander à ibn Abbas à propos du butin. Ibn Abbas a dit: "Les chevaux font partie du butin et les effets personnels le sont aussi". Alors l'homme a répété sa question, et Ibn Abbas a répété sa réponse. Alors l'homme a dit: "Quels sont les dépouilles que Lui, le Bienheureux, l'Exalté, a mentionné dans Son Livre?" Il continua à demander jusqu'à ce qu'Ibn Abbas soit sur le point d'être contrarié, puis Ibn Abbas dit: "Savez-vous à qui cet homme ressemble?" Ibn Sabigh, qui fut battu par Umar ibn al-Khattab parce qu'il était connu pour poser des questions stupides " Yahya a dit qu'on a demandé à Malik si quelqu'un qui a tué un ennemi pouvait garder les effets de l'homme sans la permission de l'Imam. Il a dit: "Personne ne peut le faire sans la permission de l'Imam, seul l'Imam peut faire l'ijtihad."( اِجْتِهاد, effort de réflexion) Je n'ai pas entendu dire que le Messager de Dieu que Dieu le bénisse et lui accorde la paix, a jamais dit: avoir ses effets, 'un autre jour que le jour de Hunayn. " Al-Muwatta, الموطأ » la doctrine établie » par Mālik ibn Anas ou Imam Malik: مالك بن أنس.(711-796) voir 21 10,19

Édition de 1326

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84192121/f2.planchecontact#

 

Carte bataille de hunayn ghazwat hunayn

 

 

          Bataille de Hunayn  غَـزوة حُـنـيـن‎, Ghazwat Hunayn

Informations générales

Date

630 an 8 de l'Hégire

Lieu

Hunayn حُـنـيـن, dans le Sud-Ouest de la Péninsule Arabique

Issue

Victoire musulmane

 

Belligérants

Musulmans Tribu des Quraych قريش

Mouhâjirûn مهاجرون  émigrants

Ansars أنصار  partisans 

  tribu des Banù Hawazin بنو هوازن
  tribu des Banū Thaqîf بنو ثقيف

 

Commandants

Muhammad محمد

Malik ibn Awf Al-Nasri مالك بن عوف الناصري

 

Forces en présence

12 .000 hommes « musulmans »

20. 000 hommes  Hawazin et Thaqïf

 

Pertes

inconnues

70 hommes et beaucoup de captifs

 

Chaines montagnes du sarawat arabie

Sourate 9 التوبة  at-Tawba  le Repentir verset 25

De la période Médinoise qui occupe la 113è place dans l'ordre chronologique

 

لَقَدْ نَصَرَكُمُ اللّهُ فِي مَوَاطِنَ كَثِيرَةٍ وَيَوْمَ حُنَيْنٍ إِذْ أَعْجَبَتْكُمْ كَثْرَتُكُمْ فَلَمْ تُغْنِ عَنكُمْ شَيْئاً وَضَاقَتْ عَلَيْكُمُ الأَرْضُ بِمَا رَحُبَتْ ثُمَّ وَلَّيْتُم مُّدْبِرِينَ

Dieu vous a déjà assistés en maints endroits, notamment lors de la bataille de Hunayn où, abusés par votre grand nombre qui ne vous a servi à rien, vous n'avez pas tardé à sentir que la terre, pourtant si vaste, était devenue trop étroite et vous avez tourné le dos en fuyant.

 

Laqad nasarakoumou Allahou fi mawatina kathiratin wa yawma Hunaynin ith aAjabatkoum kathratoukoum falam toughni Aankoum shay-an wa daqat Aalaykoumou al-ardou bima rahiubat thiumma wa allaytoum moudbirina

 

À la suite de cette révélation, le Prophète Muhammad  sur lui le salut et la paix rassembla ʿAlī et Fātima et déclara : « La victoire et la conquête de Dieu sont arrivées et j’ai vu le peuple entrer dans la religion de Dieu par flots ! » Tafsīr Muqātil ibn Sulaymān   تفسير مقاتل بن سليمان,  tome 4, p. 894. http://download-islamic-religion-pdf-ebooks.com/18800-free-book

Ismāʿīl ibn ʿUmar Ibn Kaṯīr إسماعيل بن عمر ابن كثير 700-774 Hégire soit 1300.1373?-, Tafsīr al-Qurʾān al-ʿazīm,  تَفسِير القُرْآن العَظِيم introduit, lui, de nouveaux éléments dans son exégèse de cette sourate. Selon une première tradition (attribuée à Abū Ḥudhayfa ibn ʿUtba أبو حذيفة بن عتبةmort en 633, qui cite Allâh ibn ‘Abbas  عبد الله ابن عباس, al-Nasr النصر la Victoire   fut la dernière sourate 110 période médinoise, qui occupe la 114e place dans l'ordre chronologique révélée au Prophète Muhammad.Le Tasfīr Muqātil nous informe que cette sourate a été révélée juste après la conquête de La Mecque (c’est-à-dire 9/630). D’autres traditions insistent, d’ailleurs, pour signaler la proximité de cette dernière révélation avec la mort de Muhammad. Le cri du Prophète sur lui le salut et la paix dans cette tradition est évidemment suggéré par les deuxième et troisième versets :

sourate 110 النصر an-naṣr le secours victorieux  versets 2 et 3

Période médinoise, qui occupe la 114e place dans l'ordre chronologique

وَرَأَيْتَ النَّاسَ يَدْخُلُونَ فِي دِينِ اللَّهِ أَفْوَاجاً

2. lorsque tu verras les hommes embrasser en masse Sa religion,

Wa raayta al nasa yadkhoulouna fi dini Allahi afwajan

فَسَبِّحْ بِحَمْدِ رَبِّكَ وَاسْتَغْفِرْهُ إِنَّهُ كَانَ تَوَّاباً

3. célèbre alors les louanges de ton Seigneur et implore Son pardon, car Il est toute mansuétude et toute compassion !

Fasabbih bihamdi rabbika wa aistaghfirhou innahou kana tawwaban

 

 

Selon une tradition attribuée à Ibn ʿAbbās, ابن عباس  le Prophète  sur lui le salut et la paix s’était mis un jour à crier à Médine « Dieu est plus grand ! Dieu est plus grand ! La victoire de Dieu, la conquête est venue ! ». Le cri du Prophète sur lui le salut et la paix dans cette tradition est évidemment suggéré par les deuxième et troisième versets : « quand tu vois les hommes entrer dans la religion d’Allah, par flots, glorifie la louange de ton Seigneur». La question de l’ordre chronologique des sourates devint elle-même l’ob-jet d’une discussion vive parmi les savants musulmans. On trouve déjà des listes chronologiques des sourates dans l’histoire al-Yaʿqūbī, اليعقوبي‎mort vers 897-898 Ta'rikh ibn Wadih « ya’qubi » تاريخ اليعقوبي Chronique d'Ibn Wadih ou yas’qubi http://www.islamicbook.ws/tarekh/tarikh-aliaqwbi-.pdf  et le kitab al Fihrist  كتاب الفهرست d’Ibn al-Nadīm ابن النديم (mort. 384/998 ou 1047; https://www.marefa.org/images/e/e7/%D8%A7%D9%84%D9%81%D9%87%D8%B1%D8%B3%D8%AA.pdf même si aucune liste ne fait de la sourate al-Nasr la dernière sourate révélée voir plus haut) qui indique que sa liste remonte à Ibn ʿAbbās , ابن عباس  ; Ibn al-Nadīm ابن النديم attribue sa liste à Muhammad, le fils du compagnon Nu’mān ibn. Bashhīr النعمان بن بشير mort en 65 de l’Hégire soit 680 qui fut le premier Anṣārī né après l’Hégire (à travers al-Zuhrī ; m. 124/742). Qui semble néanmoins avoir des contradictions. Voir le tableau comparatif des classements des vingt dernières sourates médinoises proposé par Blachère :

Régise Blachère, 1900-1973  Introduction au Coran, Paris, Maisonneuve, 1959

Dans cette édition 1966 voir pages 9 à 20

https://www.dropbox.com/s/jwstgoaryz80qyj/Le%20Coran%20-%20R%C3%A9gis%20Blach%C3%A8re.pdf?dl=1

 

 D’autres comme Muḥammad ibn Bahādur Zarkashī محمّد بن بهادر الزركشي (m. 794/1344-1392), dans al-Burhān fī ʿulūm al-Qurʾān, البرهان في علوم القرآن et al-Suyūtī السيوطي  (m. 911/1445-1505), dans al-Itqān fī ʿulūm al-Qurʾān, الإثقان في علوم القرآن  Le Parfait Manuel des Sciences Coraniques, ont étudié les différentes traditions afin d’établir une chronologie coranique définitive.

http://www.islamicbook.ws/qbook%5Calom/alitqan-.pdf

https://archive.org/details/KitabAlBurhanFiUlumilQuran

 

Tous deux consacrent un chapitre au Maʿrifat al-makkī wa-al-Madanī, لمعرفة المكي والمدني  c’est-à-dire « Sur l’identification des sourates Mecquoises et Médinoises »

Al-Zarkašī présente une liste des sourates par ordre chronologique28, et Suyūtī en présente plusieurs.

https://www3.nd.edu/~reynolds/index_files/chronologie.pdf

 

Blachère déclare (comme Nöldeke) que la clé de la chronologie du Coran est de suivre le développement de la personnalité du Prophète sur lui le salut et la paix : « Si le Coran ne fournis pas explicitement  de détails chronologiques et historiques, il fourmille par contre de renseignements sur la vie religieuse de Muhammad »bon nombres de verset en parle

 

Quand le Coran parle de la vie du Prophète Muhammad

Quelques un des évènements.

Sourate 94  الشرح   ash-sharḥ L’Ouverture   versets 1-2-3

Période Mecquoise,qui occupe la 12è place dans l'ordre chronologique.

أَلَمْ نَشْرَحْ لَكَ صَدْرَكَ

1. N'avons-Nous pas épanoui ton cœur?

Alam nashrah laka sadraka

وَوَضَعْنَا عَنكَ وِزْرَكَ

2. Ne t'avons-Nous pas soulagé du fardeau

Wa wadaAna Aanka wizrak

 

الَّذِي أَنقَضَ ظَهْرَكَ

3. qui te pesait sur le dos,

Allathi anqada thahrak

 

Voir Histoire de la Vie du Prophète Muhammad  Prophète d’Allah

Etienne Dinet 1861-1929* et el Hadj Sliman ben Ibrahim 1870-1953Edition d’art les Heures Claires vers 1970.

*Peintre. - Converti à l'Islam entre 1900-1908 sous le prénom Nasr ad Dine نصر الدين

Page 24 quand le Prophète était  encore enfant

Sourate 3 آل عمران Ali ʿImrān, la Famille d’Imran verset 144

Période Médinoise, qui  occupe la 89è place dans l'ordre chronologique.

وَمَا مُحَمَّدٌ إِلاَّ رَسُولٌ قَدْ خَلَتْ مِن قَبْلِهِ الرُّسُلُ أَفَإِن مَّاتَ أَوْ قُتِلَ انقَلَبْتُمْ عَلَى أَعْقَابِكُمْ وَمَن يَنقَلِبْ عَلَىَ عَقِبَيْهِ فَلَن يَضُرَّ اللّهَ شَيْئاً وَسَيَجْزِي اللّهُ الشَّاكِرِينَ

Muhammad n'est qu'un Prophète parmi tant d'autres qui sont passés avant lui. Seriez-vous hommes à abandonner le combat, s'il venait à mourir ou à être tué? Ceux qui abandonnent le combat ne nuisent en rien à Dieu. Mais Dieu saura récompenser ceux qui sont reconnaissants.

Wa ma Muhammadoun illa Rasouloun qad khalat min qablihi al rousoulou afa-in mata aw qoutila inqalabtoum Aala aAqabikoum wa man yanqalib Aala Aaqibayhi falan yadourra Allaha shay-an wa sayajzi Allahou al shakirin’.

 

Page 49

Dans sa 40è année La 25 - 27 ou 29è nuit du mois de Ramadan soit vers le 15 -17 ou 19 janvier 611

Dans la grotte de Hira غار حراء  ḡār ḥirāʾsourate 96 verset 1 à 5

Période Mecquoise, qui occupe la 1er place dans l'ordre chronologique.

اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ

96.1. Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé,

Iqra  biismi Rabbika allathI khalaqa

……………

Page 58

Après un laps de temps d’interruption

Sourate 74 verset 1-2

يَا أَيُّهَا الْمُدَّثِّرُ

1. Ô toi qui te blottis sous un manteau !

Ya ayouha al mouddaththirou

قُمْ فَأَنذِرْ

2. Lève-toi pour commencer tes exhortations

Qoum faanthir

Sourate 26 verset 214 à 220

وَأَنذِرْ عَشِيرَتَكَ الْأَقْرَبِينَ

214. Avertis les gens qui te sont les plus proches,

Wa anthir Aashirataka al-aqrabina

وَاخْفِضْ جَنَاحَكَ لِمَنِ اتَّبَعَكَ مِنَ الْمُؤْمِنِينَ

215. et sois bienveillant à l'égard des croyants qui te suivent ,

Wa ikhfid janahaka limani ittabaAaka mina al mouminin’.

………………………………..

Page 67

Son oncle paternel عبد العزى بن عبد المطلب بن هاشم القرشي `Abd al-`Uzza ibn `Abd al-Muttalib ibn Hicham al-Qurachî l'un de ses plus farouches opposants (mort en 624) surnommé Abû Lahab أبو لهب père du feu.

Sourate 111 verset 1 à 5

تَبَّتْ يَدَا أَبِي لَهَبٍ وَتَبَّ

1. Périssent les mains d'Abû Lahab, et qu'il périsse lui-même !

Tabbat yada abee lahabin wa tabba

………………………..

 

 Chroniques de Tabari pages 404-406.

Page 68

Abd-Allah ibn Umm-Maktum عبدالله بن أم مكتوم un pauvre aveugle « l'un des premiers convertis » qui voulait connaitre un peu de la Science de cette nouvelle religion. mort en 636 lors de la bataille d'al-Qadisiyya : معركة القادسيّة  Ma'rakatu al-Qādisiyyah (actuel Irak)

Sourate 80 verset 1 à 11

عَبَسَ وَتَوَلَّى

1. Le Prophète s'est renfrogné et s'est détourné

Aabasa wa tawalla

أَن جَاءهُ الْأَعْمَى

2. lorsque l'aveugle vint à lui.

An jaahou al-aAma

…………………………………..

Page 94

الإسراء والمعراج‎, al-’Isrā’ wal-Mi‘rāj

Le Voyage nocturne 'isrâ' إسراء  venant du verbe سرى  sara'a, « voyager la nuit » Et l’Ascension Miraj معراج, « échelle»

Muhammad sur lui le salut et la paix  est  monté  en songe aux cieux puis descendu aux enfers en compagnie de l'Ange Gabriel جبريل  Djibril,   en hébreu גַּבְרִיאֵל sur une monture appelée Bouraq بُرَاق après être allé sur le mur du temple à Jérusalem القدس  al Quds ou اورشليم  Ûrshalîm. יְרוּשָׁלַיִם Yerushaláyim en hébreu  المسجدِ الأقصى‎, al-Masjidi 'l-’Aqṣá .La tradition situe cet événement le 27 rajab de l'an 2 avant l'Hégire, soit autour de l'année 620 de l'ère occidentale ; l'anniversaire de l'événement est célébré durant la « nuit de l'ascension » لیلة المعراج‎, Lailat al-Miraj.

 

Sourate 17 verset 1 à 25

سُبْحَانَ الَّذِي أَسْرَى بِعَبْدِهِ لَيْلاً مِّنَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ إِلَى الْمَسْجِدِ الأَقْصَى الَّذِي بَارَكْنَا حَوْلَهُ لِنُرِيَهُ مِنْ آيَاتِنَا إِنَّهُ هُوَ السَّمِيعُ البَصِيرُ

1. Gloire à Celui qui fit voyager de nuit Son Serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée la plus éloignée dont Nous avons béni les alentours, afin de lui faire découvrir certains de Nos signes ! Dieu est, en vérité, l'Audient et le Clairvoyant.

Soubhana allathi asra biAabdihi laylan mina al Masjidi al Harami ila al Masjidi al-Aqsa allathi barakna hawlahou linouriyahou min ayatina innahou huwa al samiAou al basirou

Cet événement développé dans tous les grands recueils de ʾaḥādīṯ أحاديث communicationS oraleS du Prophète (al-Bukhari, Muslim, Nasai, Ibn Hanbal, etc), dans les commentaires du Coran comme celui de Tabari, et dans une littérature spécialisée (kutub al-miraj, الكتب المعراج livres du Miraj). Le plus ancien est l'œuvre du chiite Hisham ibn Salim Jawaleqi, disciple des cinquième et sixième imams (Muhammad al-Baqir et Jafar al-Sadiq), et consiste en une compilation de traditions.

La littérature relative au miraj dépasse rapidement le cercle des religieux et des théologiens, et se développe ensuite comme un genre littéraire arabe (genre des qisas al-miraj, قصاص  المعراج histoires du miraj), dont les plus représentatifs sont

  • al-Isra wa'l-miraj الإسراء والمعراج attribué au compagnon du Prophète Abd Allâh ibn Abbas عبد الله ابن عباس), né vers 619 -688, mais sans doute apocryphe.
  • kitab al-miraj d'Abu'l-Qasim Abd al-Karim Qosayri (376-465 soit.986 -1073), théologien et mystique shafiite
  • kitab qissat al-miraj كتاب قصة المعراج de Abu'l-Hasan Ahmad ibn Abdallah Bakri ﺍﺑﻮ ﺍﻟﺤﺴﻦ ﺍﺣﻤﺪ ﺑﻦ ﻋﺒﺪ الله ﺍﻟﺒﻜﺮﻱ vers 1294très proche du récit d’ Ibn Abbas
  • al-Ibtihak bi'l-kalam ala'l-isra wa'l miraj de Muhammad ibn Ahmad ibn Ali Gayti (mort. 984 soit1576), traditionniste shafiite

Lien livre en arabe à teléchargerhttp://http://www.alarabimag.com/download/?book=14145

Page 125

La Qibla قبلة: direction  de la Kaaba: الكعبة à  la Mecque مكة, makka

Sourate 2 verset 144

قَدْ نَرَى تَقَلُّبَ وَجْهِكَ فِي السَّمَاء فَلَنُوَلِّيَنَّكَ قِبْلَةً تَرْضَاهَا فَوَلِّ وَجْهَكَ شَطْرَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ وَحَيْثُ مَا كُنتُمْ فَوَلُّواْ وُجُوِهَكُمْ شَطْرَهُ وَإِنَّ الَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ لَيَعْلَمُونَ أَنَّهُ الْحَقُّ مِن رَّبِّهِمْ وَمَا اللّهُ بِغَافِلٍ عَمَّا يَعْمَلُونَ

Nous t'avons vu souvent interroger le ciel du regard. Aussi t'orientons-Nous dorénavant vers une direction que tu agréeras sûrement. Tourne donc ta face vers la Mosquée sacrée ! Et vous, croyants, où que vous soyez, tournez-vous dans cette même direction ! Quant à ceux qui ont reçu l'Écriture, ils savent parfaitement que cette vérité émane du Seigneur qui n'est point inattentif à leur comportement.

Qad nara taqallouba wa jhika fi al sama-i falanouwalliyannaka qiblatan tardaha fawalli wa ajhaka shatra al Masjidi al Harami wa haythu ma kountoum fawallou woujouhakoum shatrahou wa-inna allathin’ outou al Kitab’ layaAlamoun’ annahou alhaqqou min Rabbihim wa ma Allahou bighafilin Aamma yaAmaloun’.

La première chose abrogée dans le Saint Coran est la Qibla قبلة « direction » de l’orientation de la prière. En effet quand le Messager de Dieu sur lui le salut et la paix émigra à Médine, المدينة  Al-Madīna  « la ville » anciennement يثرب  Yathrib,dont la majorité des habitants étaient juifs, Dieu l’Unique اللّهُ Allah lui ordonna de s’orienter, dans ses prières, vers Jérusalem, ce qui provoquant la joie des juifs. Le Messager sur lui le salut et la paix, s’orient vers Jérusalem dix mois et quelques. Or, il aimait la qibla  قبلة d’Abraham إبراهيم  Ibrahim que la paix soit sur lui . Il implorait donc Dieu l’Unique اللّهُ Allah en levant les yeux au ciel. Dieu l’Unique اللّهُ  Allah fit alors descendre ces Paroles (ci-dessus).

Dieu le très haut par Sa Parole Sacrée,  nous ordonnes depuis de nous tourner vers la Ka’aba الكعبة La Mosquée sacrée  المسجد الحرام, al-Masjid al-Ḥarâm, قبلة وَ الكعبة qibla vers Ka’ba de tous les côtés de la terrer, que l’on se trouve à l’est à ‘ouest au nord ou au sud. La seule exception à cette règle sont d’une part le prière surérogatoire prière supplémentaire volontaire صلاة النافلة salât nâfila en voyage que le musulman accompli selon la direction prise par sa monture(ou un avion, un train, etc) alors que son cœur est tourné vers la Ka’aba  الكعبة ( par son intention نية niya), et d’autres part la prières (même obligatoire) effectuée lors des combats pour se défendre.

De nous tourner vers la ka aba la mosquee sacree al masjid al aram qibla vers ka ba

Relation avec Les femmes du Prophètes

Sourate33 الأحزاب al-Aḥzāb   Les Coalisés versets 28 à 33

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 90è place dans l'ordre chronologique.

يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ قُل لِّأَزْوَاجِكَ إِن كُنتُنَّ تُرِدْنَ الْحَيَاةَ الدُّنْيَا وَزِينَتَهَا فَتَعَالَيْنَ أُمَتِّعْكُنَّ وَأُسَرِّحْكُنَّ سَرَاحاً جَمِيلاً

Ô Prophète ! Dis à tes épouses : «Si vous désirez les plaisirs et le faste de ce monde, venez que je vous verse une indemnité honorable et que je vous libère dignement.

Ya ayyuha alnnabiyyu qul li-azwajika in kuntunna turidna alhayata alddunya wazeenataha fataAalayna oumattiAkounna wa ousarrihkounna sarahan jamilan

 ……………………………………………

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 90è place dans l'ordre chronologique.

Son mariage avec Zaynab bint Jahsh زينب بنت جحش , vers 590-641 sa cousine  appelée  une mère des croyants أمّ المؤمنين  umm al-mou'minīn.

Sourate 33 الأحزاب al-Aḥzāb  Les Coalisés verset 37

وَإِذْ تَقُولُ لِلَّذِي أَنْعَمَ اللَّهُ عَلَيْهِ وَأَنْعَمْتَ عَلَيْهِ أَمْسِكْ عَلَيْكَ زَوْجَكَ وَاتَّقِ اللَّهَ وَتُخْفِي فِي نَفْسِكَ مَا اللَّهُ مُبْدِيهِ وَتَخْشَى النَّاسَ وَاللَّهُ أَحَقُّ أَن تَخْشَاهُ فَلَمَّا قَضَى زَيْدٌ مِّنْهَا وَطَراً زَوَّجْنَاكَهَا لِكَيْ لَا يَكُونَ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ حَرَجٌ فِي أَزْوَاجِ أَدْعِيَائِهِمْ إِذَا قَضَوْا مِنْهُنَّ وَطَراً وَكَانَ أَمْرُ اللَّهِ مَفْعُولاً

Souviens-toi de celui que Dieu et toi-même avez comblé de bienfaits, et auquel tu disais : «Garde pour toi ton épouse, et crains Dieu», tout en dissimulant au fond de toi-même ce que Dieu allait rendre public. Tu redoutais l'opinion publique, alors que c'est Dieu que tu devais craindre. Lorsque Zayd* eut cessé toute relation avec sa femme**, Nous te la donnâmes en mariage afin qu'il ne soit plus interdit aux musulmans d'épouser les femmes avec lesquelles leurs fils adoptifs auront cessé tout commerce. L'ordre de Dieu devait être exécuté.

Wa-ith taqoulu lillathi anAama Allahou Aalayhi wa anAamta Aalayhi amsik Aalayka zawjaka wa aittaqi Allaha wa toukhfi fi nafsika ma Allahou moubdIhi wa takhsha al nassa wa Allahou ahaqou an takhshahou falamma qada Zaydoun minha wa taran zawwajnakaha** likay la yakouna Aala al mouminin’ harajoun fi azwaji adAiya-ihim itha qadaw minhounna wa taran wa kana amrou Allahi mafAAoulan

* Zayd ibn Harithah زيد بن حارثة  vers 581 - 629 compagnon de Muhammad a été considéré à un moment comme son fils (adoptif). Il est le seul compagnon qui est mentionné par son nom dans le  Saint Coran. Muhammad qui était  devenu très attaché à Zayd, l’a appelé al-Habib الحبيب "le bien-aimé".

Page 247

La calomnie al ifk الْإِفْكِ contre ʿĀʾisha bint Abī Bakr* عائشة بنت أبي بكر 614**-678 troisième épouse du Prophète.

* Est appellée aussi As Siddiqa Bint As Siddiq الصديقة بنت الصديق  La Véridique Fille du Véridique. Elle rapporta environ 2210 hadiths

** D'autres textes suggèrent qu'elle serait née vers 610, voire 605.

Sourate 24 النور an-Noūr  la Lumière versets 11 à 21

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 102è place dans l'ordre chronologique.

إِنَّ الَّذِينَ جَاؤُوا بِالْإِفْكِ عُصْبَةٌ مِّنكُمْ لَا تَحْسَبُوهُ شَرّاً لَّكُم بَلْ هُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ لِكُلِّ امْرِئٍ مِّنْهُم مَّا اكْتَسَبَ مِنَ الْإِثْمِ وَالَّذِي تَوَلَّى كِبْرَهُ مِنْهُمْ لَهُ عَذَابٌ عَظِيمٌ

11. Certes, une bande parmi vous a propagé une abominable calomnie. Mais ne croyez pas que cela soit de nature à vous nuire, au contraire, cela constitue un avantage pour vous, car chacun des complices est appelé à répondre de son forfait, alors que l'auteur principal de cette médisance subira, lui, un terrible châtiment.

 Inna al lathin’ jaou bial-ifki Aousbatun minkoum la tahsabouhou sharran lakoum bal houwa khayroun lakoum likoulli imri-in minhoum ma iktasaba mina al-ithmi wa allathi tawalla kibrahou minhoum lahou Aathaboun Aathomoun.

…………………………………………

 Les dix versets  de cette sourate qui suivent  furent révélés au sujet  de ‘Aïcha عائشة, la mère des croyantes, أمّ المؤمنين  umm al-mou'minīn que Dieu l’Unique اللّهُ Allah  soit satisfait d’elle, lorsqu’elle fut accuse mensongèrement et calomniée par les hypocrites. Dieu L’Unique اللّهُ  Allah préservant ainsi l’honneur de (son époux) le Prophète sur lui le salut et la paix  fit descendre une Révélation proclamant l’innocence de ‘Aïcha عائشة et Son courroux contre les diffamateurs.

Page 268

Le Pèlerinage des Adieux. Le sermon d'adieu خطبة الوداع‎, Khuṭbatu l-Wadāʿ

Rappel.

d’al Houdeiba صلح الحديبية  salah al Houdeiba signé en 628, Il prévoyait également une période de paix de dix ans entre les deux parties qui donnait le droit aux musulmans de visiter la Mecque, pour y accomplir le culte.

629Au mois de Dhou al qi`da ذو القعدة  onzième mois du calendrier musulman, de la sixième année après l'hégire هجرة « immigration - exil», Muhammad sur lui le salut et la paix sort de Médine en direction de La Mecque مكة, Makka avec l'intention d'effectuer une Oumra عُمْرة, petit pèlerinage  omrat al Quedha عُمْرة القعدة sans intentions belliqueuses. Il est accompagné de 700 hommes et d'un troupeau de bétail 70 têtes en vue de sacrifice.

Le Prophète sur lui le salut et la paix et à ses fidèles se rend en pèlerinage au lieu Saint de la Mecque مكة, Makka  pendant trois jours en état d’ihmran : إحرام  état de consécration rituelle, sacralisation ; vêtement de pèlerinage ou il purent faire le Tawaf طواف (sept tournées rituelle autour de la ka’aba الكعبة, puis renouveler le sacrifice d’Abraham Ibrahim  en immolant dans la vallée de Mina  مِنى un animal

Les Mecquois brisèrent ce traité le traité en 629.

En janvier 630, Muhammad sur lui le salut et la paix décide de conquérir la ville.

Le mois de Dhou al hijja ذو الحجة, en 632  an 10 de l’Hégire, le Prophète Muhammad sur lui le salut et la paix, voulu conduire en personne le Pèlerinage  الحج qui a lieu pendant les dix premiers jours de ce mois à Mekka مكة, depuis l’Hégire هجرة  « immigration -exil», il n’avait accompli que l’Oura لأورا ou visite Pieuse, alors que Mekka مكة n’est pas encore musulmane, ou le Hadj al Akbar  حج اكبر le Grand Pèlerinage qui impose outre la visite au temple Sacré de Dieu l’Unique اللّهُ Allah, la visite à la montagne d’Arafa عرفات ou la Reconnaissance, est une des cinq prescriptions fondamentales de l’Islam. Le Prophète Muhammad sur lui le salut et la paix voulu une dernière fois revoir sa patrie, ayant le pressentiment de sa fin prochaine, car il se sentait sourdement miné par les restes du poison demeurés dans ses veines(en 628 la jeune juive Zeynab bint Al-Harith زينب بنت الحارث , originaire du  Yémén  qui vivait à Khaybar خيبر 153 km au nord de Médine (épouse de Sallam ibn Mishkam سلام بن مشكام الناصري guerrier juif , rabbin et poète qui a vécu à Médine) donna au  Prophète un morceau de brebis empoisonnée elle fut crucifiée pour son acte).

L’idée de voir l’Apôtre de Dieu  اللّهُ l’Unique et d’accomplir le pèlerinage avec lui, souleva d’enthousiasme toute l’Arabie et le nombre des pèlerins l’accompagnant depuis Médine المدينة  Al-Madīna  ou l’ayant rejoint en route, s’éleva au chiffre de cent mille environ.

C’est sur cette montagne d’Arafat جبل عرفات ; Jabal 'Arafât qu’il fit son son discours d'adieu le célèbre sermon Khutba خطبة  wuqūf, وُقوف, halte; station debout; pause ; qui fit ressentir à bon nombres de ses proches compagnons une intense mélancolie de peur de perdre le Prophète.

Sourate 5 verset 5

…………..……. الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الإِسْلاَمَ دِيناً…………….

…………… Aujourd'hui, J'ai amené votre religion à son point de perfection, Je vous ai accordé Ma grâce tout entière et J'ai agréé l'islam pour vous comme religion !................

………… al yawma akmaltou lakoum dinakoum wa atmamtou AAalaykum niAmati wa raditou lakoumou al-islam’ dinan……………………..

Sourate 4 النساء an-Nisāʾ,les Femmes versets 79 – 80

Période Médinoise, qui  occupe la 92è place dans l'ordre chronologique

مَّا أَصَابَكَ مِنْ حَسَنَةٍ فَمِنَ اللّهِ وَمَا أَصَابَكَ مِن سَيِّئَةٍ فَمِن نَّفْسِكَ وَأَرْسَلْنَاكَ لِلنَّاسِ رَسُولاً وَكَفَى بِاللّهِ شَهِيداً

79. Tout bien qui t'arrive vient de Dieu et tout mal qui te frappe trouve son origine en toi-même. Nous t'avons envoyé comme Messager aux hommes. Le témoignage de Dieu est largement suffisant.

Ma asabaka min hasanatin famina Allahi wa ma asabaka min sayyi-atin famin nafsika wa arsalnaka lilnnasi Rasoulan wa kafa biAllahi shahidan

 

Sourate 2, البقرة  al-Baqara la Vache 272

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique.

لَّيْسَ عَلَيْكَ هُدَاهُمْ وَلَـكِنَّ اللّهَ يَهْدِي مَن يَشَاءُ وَمَا تُنفِقُواْ مِنْ خَيْرٍ فَلأنفُسِكُمْ وَمَا تُنفِقُونَ إِلاَّ ابْتِغَاء وَجْهِ اللّهِ وَمَا تُنفِقُواْ مِنْ خَيْرٍ يُوَفَّ إِلَيْكُمْ وَأَنتُمْ لاَ تُظْلَمُونَ

Il ne t'incombe pas, ô Prophète, de guider les hommes vers le droit chemin. C'est à Dieu seul qu'il appartient de diriger qui Il veut dans Sa Voie. Tout ce que vous dépensez en aumône le sera à votre seul profit, puisque vous ne le faites qu'en vue de plaire à Dieu, et tout le bien que vous faites vous sera largement remboursé et vous ne serez nullement lésés.

Laysa Aalayka houdahoum wa lakinna Allaha yahdi man yashaou wa ma tounfiqou min khayrin fali-anfousikoum wama tounfiqoun’ illa ibtighaa wajhi Allahi wa ma tunfiqou min khayrin youwaffa ilaykoum wa antoum la touthlamoun’

Voir aussi : les grandes thèmes du Coran Jean Luc Monneret  édition  Dervy 2003- 2016

Pages 132-166

La vie du Prophète  Lumière de la certitude  al Nuru al yaqin fi sirati sayyidi al mursalin نور اليقين في سيرة سيد المرسلين par Muhammad Khudhary محمد الخضيري édition Iqra 2009

As-sīra an-Nabawīya, السيرة النبوية, La biographie du Prophète Tome 1 et 2 Ibn Ishaq بن اسحاق édition al Bouraq 2001

15 JUIN 2018

 

Selon Blachère les sourates mecquoises n’ont que très peu de repères chronologiques et ces repères sont souvent très ambigus. Parmi eux se trouve le commencement d’al-Rūm sourate 30 versets 2 à 6 . C’est ce que nous verrons et prouverons le contraire dans cette étude. Voyons cela de plus près

 

غُلِبَتِ الرُّومُ

2. Les Byzantins (les Gréco-Romains) ont été vaincus,

Ghulibati al roumou

 فِي أَدْنَى الْأَرْضِ وَهُم مِّن بَعْدِ غَلَبِهِمْ سَيَغْلِبُونَ

3. dans la contrée voisine, et après leur défaite, ils seront les vainqueurs,

Fi adna al-ardi wa houm min baAdi ghalabihim sayaghlibouna

فِي بِضْعِ سِنِينَ لِلَّهِ الْأَمْرُ مِن قَبْلُ وَمِن بَعْدُ وَيَوْمَئِذٍ يَفْرَحُ الْمُؤْمِنُونَ

4. Dans moins de dix ans (Dans quelques années). La décision finale, aussi bien avant qu'après, appartient à Dieu, et ce jour-là les croyants se réjouiront

Fi bidAi sinina lillahi al-amrou min qablou wa min baAdou wa yawma-ithin yafrahou al mouminouna

5. du secours de Dieu, qui accorde la victoire à qui Il veut, car Il est le Tout-Puissant, le Tout-Compatissant.

بِنَصْرِ اللَّهِ يَنصُرُ مَن يَشَاءُ وَهُوَ الْعَزِيزُ الرَّحِيمُ

Binasri Allahi yansourou man yashaou wa houwa alAazizuu al Rahimu

وَعْدَ اللَّهِ لَا يُخْلِفُ اللَّهُ وَعْدَهُ وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ

6. C'est là une promesse de Dieu, et Dieu ne faillit jamais à Sa promesse, bien que la plupart des hommes ne le sachent point,

WaAda Allahi la youkhlifu Allahou wa Adahou wa lakinna akthara al nasi la yaAlamouna

 

Retour dans l’Histoire

La guerre de 602 à 628 entre les empires byzantin et perse. Bataille de Tabouk 630

La bataille de tabouk ghazwat tab k 630

De 622 à 626, les incursions d’Héraclius Flavius Heraclius Augustus, en grec Ηράκλειος (Hérakleios), né vers ou en 575 et mort le 11 février 641, est empereur romain d'Orient de 610 à 641. Fondateur de la dynastie des Héraclides. Il essuya de lourdes défaites militaires, notamment en face roi des Perses Chosroès II, de la dynastie des Sassanides.et de son général perse Shahin. il repartit en campagne contre les Perses le 5 avril 622. Il entra en territoire perse renversèrent les positions et, en mettant les Perses sur la défensive, permirent aux Byzantins de gagner du terrain. À l'automne de cette année, il remporta une importante victoire sur le général perse Schahr-Barâz  شهربراز, « Sanglier de l'Empire » dans la province du Pont Πόντος, de Pont-Euxin, mer Noire en 623.

Héracliusavait jugé qu'il était urgent d'arrêter la croissance de la puissance musulmane et était d'avis qu'il fallait conquérir l'Arabie avant que les Musulmans devinssent trop puissants et fussent à même de s'emparer des territoires arabes voisins ou d'y semer le trouble.

La bataille de Tabouk غزوة تبوك, Ghazwat Tabūk. Selon Ar-Rahīq al-Makhtum, الرحيق المختوم le Nectar cacheté par سيف الرحمان مبارك Saif-ur Rahman Mubarakpûri 1925-2010  est une expédition militaire, qui, selon les biographies musulmanes, a été conduite par Muhammad en octobre 630 de notre ère, dans la neuvième année du calendrier musulman.  À la tête d'une troupe qui comptait bien 30 000 hommes, il marcha vers le nord en direction de Tabouk  تبوك, dans le Nord-Ouest de l'actuelle Arabie, avec l'intention d'attaquer l'armée byzantine. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une bataille au sens ordinaire, si l'événement est historique il s'agit du début des guerres arabo-byzantines.voir ci-dessus

وبعدما أرْسى سيِّدُ الوجودِ صلَّى الله عليه وسلَّم قواعدَ الإسلام في تلك النواحي، وبسَط هيبةَ دولة الإسلام، وأخضع لها مَن هناك؛ عربًا ونصارى ويهودًا، قَفَل - بعناية الله - عزيزًا منصورًا، ومؤيَّدًا بعد أن أقام بِضع عشرة ليلة بتبوك، وكان يَقصُر الصلاة فيها، وقد جَعَل مِن المدينة إلى تبوك في طريقه مساجدَ يُقيم فيها شعيرةَ الصلاة، وقد بلغ عددُها خمسةَ عشرَ مسجدًا.

 

قد حقَّق الله تعالى لِنبيِّه وصفْوة خَلْقه النصرَ المبين، دون حرْب وقتال، ومواجهةِ تلك البقاع من اليهود والنصارى، ودون غدْرٍ ولا خيانة منهم، وعامَلَهم بما يستحقُّونه على هُدَى الله ووحيه، ولم يُكرهْهم على الدخول في الدِّين، بل قَبِل منهم الجزية وأقرَّهم آمنين، ومَن غَدَر وخان نال عقوبتَه دون هوادة ولا تقصير؛ ليكونَ عِبرةً للمعتبِرين.

 

Wa badama arsa syid al jwd salla Allah ealayh wa sallam qwaed al 'islam fi tilk al nawahi, wa bsat hybt dawlat al' islam, wa'akhda laha man hounaka; arbana wa nasara wa yahoudana, qafal - bieinayat Allah - ezyzana mansourana, wa mwyadana bad 'an 'aqam bide ashrt laylat bitbawk, wa kan yaqsuur al salat fiha, wa qad jaeal min al madinat 'iila tbwk fi tariqih masajid youqym fiha sheyrt al salati, wa qad balagh ad duha khmst ashr masajidana.
qad hqqaq Allah taalaa linbyih Wa sfwt khalqh al nasr al mubaynou, doun harb wa qitalin, wa mwajht tilk al biqa min al yahoud wa al nasaraa, wa dun ghadr wa la khianat minhoum, wa amalahm bima yasthqounh alaa houda Allah wa wa ahyouha, wa lam youkrhham alaa al doukhoul fi al din, bal qabil minhoum

فِي بِضْعِ سِنِينَ لِلَّهِ الْأَمْرُ مِن قَبْلُ وَمِن بَعْدُ وَيَوْمَئِذٍ يَفْرَحُ الْمُؤْمِنُونَ

30.4. Dans quelques années (moins de dix années). La décision finale, aussi bien avant qu'après, appartient à Dieu, et ce jour-là les croyants se réjouiront

Fee bidAi sineena lillahi al-amrou min qablu wa min baAdu wa yawma-ithin yafrahou al mouminoun’

Autre évènement.

En 627, la plaine de Ninive *(Irak Acutelle) est le théâtre d'une bataille près de la cité antique entre les troupes byzantines (l'Empire Romain d'Orient) et l'Empire Sassanides, ساسانیان. Au cours de ce conflit les deux empires épuisèrent leurs ressources tant humaines que matérielles.

Ils se trouvaient ainsi en position de faiblesse face au califat musulman naissant dont les armées envahirent les deux empires quelques années à peine après la fin de la guerre

C'est un peu plus de dix ans plus tard, en 637/8 ou en 641/2 que Ninive est prise par les troupes arabo-musulmanes. Après la conquête des arabes, la ville de Mossoul, sur la rive opposée du Tigre, devint le "successeur" de l'ancienne Ninive.

Le Califat خِلاف conquit rapidement l’ensemble de l’empire sassanide et fit perdre à l’empire romain d’Orient ses territoires du Levant, المشرِق Machrek, du Caucase  کوه قاف une région d'Eurasie, d’Égypte  مصر  Masr et d’Afrique du Nord شمال أفريقيا shamal 'afriqia  le Magrheb المغربية  le Couchant . Au cours des siècles qui suivirent, la totalité de l’empire sassanide et la plus grande partie de l’empire byzantin tombèrent sous leur domination.

*Ninive (ou Nineveh, en Akkadien : Ninua ou Ninuwa, en Syriaque : ܢܸܢܘܵܐ;, en Araméen : Nīnwē ou Ninwe ܢܝܢܘܐ, en Hébreu : Nīnəwē נינוה "Celle qui dépasse les grandes villes", comme on l'appelle dans le Livre de Jonas, en Grec : Nineuē Νινευή, en Latin : Nineve, en Kurde : Nînewa, en Persan : Nainavā  نینوا‎, en Turc : Ninova, en arabe : Naynuwa ou Nīnawā نينوى), se situait sur la rive Est (Gauche) du Tigre, au confluant du Khoser (ou Khosr, Koussour aujourd'hui) à proximité de la ville moderne de Mossoul, en Irak qui se trouve de l'autre côté du fleuve.

Traduction rapprochée

Après avoir établi le maître de l'existence, la paix soit sur lui les règles de l'islam à ces égards, et l'extension du prestige de l'Etat de l'Islam, et soumis son à partir de là, les Arabes, les chrétiens et les juifs, serrure  soigneusement Dieu cher Mansoura, et partisan après avoir mis en place une douzaine de nuit Tabuk, était courte prier, Il a fait de la ville à Tabuk à sa manière des mosquées où se situe le rite de prière, et ils comptaient quinze mosquées.

Dieu a réalisé pour son Prophète et la noblesse de sa création la claire victoire, sans guerre et sans combat, et la confrontation de ces Békaiotes,(Romain) des Juifs et des Chrétiens, et sans trahison et trahison d'eux, et les traite avec les conseils de Dieu et de son prophète,  Il ne leur a pas désobéi pour entrer dans la religion, mais a accepté le tribut et les a approuvés en sécurité, et la trahison de ce chef ont reçu sa punition sans hésitation ou par défaut, pour être une leçon pour ceux qui considèrent

Qui peut être lu également selon traduction de Blachère: « Les ‘Romains’ ont été vaincus aux confins de notre terre » ; ou « Les ‘Romains’ ont vaincu aux confins de notre terre ». « le mot romain ne veut pas dire romain de Rome mais l’empire d’Occident autant de Rome que de Constantinople, d’où parfois le mot employé: les Gréco-Romains » Blachère donne les deux options dans sa traduction [p. 429]). Donc il peut être daté, selon Blachère, période de ou « aussitôt après les victoires perses en Syrie et Palestine (en 613) » ou « lors de l’offensive heureuse d’Héraclius contre les Sassanides (en 624) » ou après l’échec des Musulmans à Muʾta مؤتة (629), ibid., p. 252-3. Ainsi, la référence aux Romains et à leur défaite (ou victoire) nous permet de situer cette sourate soit au début de la mission du Prophète à La Mecque, soit vers le début de son séjour à Médine, soit vers la fin de sa vie

Piece de monnaie en or a l effigie de khosro ii

De plus, on peut étudier le vocabulaire. Par exemple, on place les sourates سور sūwār, ou des morceaux des sourates « rangée de pierres, mur »- « chapitre »  qui utilisent Banū Isrāʾīl بنو إسرائيل  Les enfants d'Israël- Fils d'Israël, pour faire référence aux juifs à La Mecque et les sourates qui utilisent al-yahūdà Médine où « la prédication ne songe plus aux anciens Hébreux ou à leurs descendants, mais seulement aux petites communautés juives de cette ville. Ce terme apparaît pendant la période mecquoise pour désigner les juifs alors que durant la période médinoise, le terme Yahud يهود  juif est préféré. Ce mot apparaît dans le Saint Coran à propos d'Uzair عزير  Esdras עזרא , " Dieu aide"aussi appelé Esdras le Scribe עזרא הסופר , Esdras ha-Sofer, il s'agit pour Comerro et Dye plus probablement d'ʿAzarya, compagnon de Daniel.

Bien qu'il n'ait pas été mentionné comme l'un des prophètes de l'Islam, il est considéré comme l'un d'entre eux par certains érudits musulmans, basé sur les traditions musulmanes.

Sourate 9 التوبة at-Tawba l’Immunité le Repentir verset 30

De la période médinoise, qui occupe la 113e place dans l'ordre chronologique

وَقَالَتِ الْيَهُودُ عُزَيْرٌ ابْنُ اللّهِ وَقَالَتْ النَّصَارَى الْمَسِيحُ ابْنُ اللّهِ ذَلِكَ قَوْلُهُم بِأَفْوَاهِهِمْ يُضَاهِؤُونَ قَوْلَ الَّذِينَ كَفَرُواْ مِن قَبْلُ قَاتَلَهُمُ اللّهُ أَنَّى يُؤْفَكُونَ

Les juifs disent : «Uzayr est fils de Dieu !» et les chrétiens disent : «Le Messie est fils de Dieu !» Telles sont les paroles qui sortent de leurs bouches, répétant ainsi ce que les négateurs disaient avant eux. Puisse Dieu les maudire pour s'être ainsi écartés de la Vérité !

Wa qalati al yahoudu Aouzayroun ibnou Allahi waqalati al nasara al masihou ibnou Allahi thalika qawlouhoum bi-afwahihim youdahi-ouna qawla allathina kafarou min qablou qatalahoumou Allahou anna youfakouna

Bataille de Mu’ta غزوة مؤتة  ghazwat Muta a lieu en septembre 629 1 Jumada al-awwal جمادي الأول an  8 de l’Hégire, près du village de Mu'ta  à l'est du Jourdain et d'al-Karak الكرك  

Cette  bataille se solde par la victoire des troupes arabes musulmanes commandés par Abū Sulaymān Khālid ibn al-Walīd ibn al-Mughīrah al-Makhzūmī أبو سليمان خالد بن الوليد بن المغيرة المخزومي‎‎‎, aussi nommé Sayf Allāh al-Maslūl : سيف الله المسلول‎‎; Sabre dégainé de Dieu de la tribu des Quraychites  قريش  Qurayš, qui signifie « petit requin »  qui venait de se convertir à l'islam la 8è année de l'Hégire  هجرة   l' immigration.

Ainsi, l'armée partit sous le commandement de زيد بن حارثة Z ayd ibn Hâritha *, 588-629 qui avait été l’un des  touts premiers homme à adhérer à l'islam. Il est nommément cité dans le Coran

*Le Prophète  l'adopte et le traite comme son propre fils. Marié en 625 à زينب بنت جحش; Zaynab bint Jahsh. 590–641, que le Prophète a épousé après leur divorce à la fin 626. D’où Sourate 33: Al Ahzab الأحزاب Les Coalisés, verset 37. et a dans sens compréhension dans même sourate versets 4et 5.

Le Prophète dit à l'armée que si Zayd était tué, ce serait جعفر ابن أبي طالب  J a'far ibn Abî Tâlib 589-629 qui prendrait le commandement. Si ce dernier était tué également, le commandement reviendrait à Abdullâh ibn Rawâha عبد الله بن رواحة  mort en 629 Si Abdullâh était tué aussi, l'armée devrait elle-même se choisir un autre commandant

Bataille mu ta et tabuk 1

 

Les musulmans ne perdirent lors de cette bataille que douze martyrs, dont les trois commandants nommés par le Prophète sur lui le salut et la paix, sans que leur moral ne soit le moins du monde affecté.

 

Empire Byzantin et  Ghassanides الغساني

COMMANDANTS

Théodore Θεόδωρος mort le 14 mai 649
Héraclius Ηράκλειος mort le 11 février 641,
Shurahbil ibn Amr شرحبيل بن عمرو الغساني

10 000 combattants

Pertes 3350 morts

Musulmans

COMMANDANTS

Zayd ibn Haritha  زيد بن حارثة
Jafar ibn Abi Talib  جعفر ابن أبي طالب
Abd Allah ibn Rawaha  عبد الله بن رواحة
Khalid Ibn Al Walid خالد بن الوليد

3 000 combattants

Pertes 12 morts

Liste des soldats musulmans morts pendant la bataille

Zayd ibn Haritha زيد بن حارثة

Jafar ibn Abi Talib جعفر ابن أبي طالب

Abd Allah ibn Rawaha عبد الله بن رواحة

Ubayd ibn Qays عبيد بن القيس

Wahb ibn Sa`d وهب بن سعد

Mas`ud ibn al-Aswad مسعود  بن الأسود

`Amru ibn Sa`d عمرو بن سعد

Suraqa ibn `Amru سراقة بن عمرو

Harith ibn al-Nu`man حارث بن النعمان

`Amir ibn Sa`d عامر بن سعد

Jabir ibn `Amru جابر بن  عمرو

Abû Kalîb ابو كَلِب

 

Le principal résultat de la bataille fut qu'il donna aux Byzantins et à leurs agents arabes une idée de ce que c'était que combattre les musulmans. Jamais par la suite les Byzantins ne furent pressés d'affronter les musulmans. Chaque fois qu'une bataille s'annonçait, et il devait s'en produire beaucoup entre les deux camps, les Byzantins s'y rendaient le coeur plein de crainte.

En outre, cette bataille suscita un grand respect pour les musulmans chez les tribus arabes du Nord comme celles de Banu Sulaym  بنو سليم ,Banu Ashja', بانو أشجا  Banu 'Abs  بنو عبس‎ et Banu Dhubyân,بنو ضبيعة qui commencèrent à se rallier aux musulmans. À Médine, le Prophète informa les musulmans des événements de la bataille. Il leur dit : « Zayd a pris l'étendard jusqu'à ce qu'il soit tué. Puis Ja'far l'a pris jusqu'à ce qu'il soit tué. Ensuite, Ibn Rawâha بن رواحة a porté l'étendard et a été tué à son tour. » Les yeux du Prophète étaient pleins de larmes tandis qu'il disait cela.

L’émigration vers l’Abyssinie : l'an 8 de l'Hégire (octobre-novembre 629)

Quand le Prophète, vit la souffrance de ses Compagnons Les agressions se firent si violentes que la vie à La Mecque était devenue quasiment impossible pour les nouveaux musulmans, alors que lui était protégé vu son rang auprès de Dieu l’Unique, le Très Haut, et la protection de son oncle Abû Tâlib ibn Abd al-Muttalib ابو طالب بن عبدالمطلب, et qu’il était incapable de protéger les Musulmans, il leur dit: «Si vous partez en Abyssinie, vous y trouverez un roi qui ne lèse personne. C’est une terre sûre. Restez-y jusqu'à ce que Dieu vous trouve une issue.» Ainsi, les Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux, partirent pour la terre d’Abyssinie par crainte de la Fitnah فتنة * et pour fuir vers Dieu l’Unique, le Très Haut, afin de préserver leur religion. Ce fut ainsi la première émigration en Islam.

* Fitnah فتنة  dérive de la racine F.T.N., فتن qui évoque la mise à l'épreuve (du feu), l'envoûtement, la séduction et les errements qui en résultent.

Il fut recommandé de penser à une stratégie propre à les préserver de l’atrocité des supplices. Face à cette situation : Dieu l’Unique mentionne le caractère vaste de la terre

l’émigration vers l’Abyssinie se fit en deux fois. Le premier groupe fut composé de douze hommes et quatre femmes. En apprenant la nouvelle de leur départ, les polythéistes durcirent encore plus leurs tortures. Le Prophète (Paix et Salut sur lui) autorisa alors une deuxième émigration au cours de laquelle cette fois-ci, les musulmans étaient au nombre de quatre-vingt-trois hommes et dix-neuf femmes. Cette solution de l’émigration fut bien entendu appuyée par la Révélation :

Sourate 39 الزمر  az-Zumar  Les Groupes verset 10 .

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 59e place dans l'ordre chronologique.

قُلْ يَا عِبَادِ الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا رَبَّكُمْ لِلَّذِينَ أَحْسَنُوا فِي هَذِهِ الدُّنْيَا حَسَنَةٌ وَأَرْضُ اللَّهِ وَاسِعَةٌ إِنَّمَا يُوَفَّى الصَّابِرُونَ أَجْرَهُم بِغَيْرِ حِسَابٍ

Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez la foi ! Craignez votre Seigneur ! Car à ceux qui font le bien ici-bas est réservée une belle récompense, et la Terre de Dieu est assez vaste pour qui veut Le servir. En vérité, les persévérants seront rémunérés au-delà de toute espérance.»

Qoul ya Aibadi allathin’ amanou ittaqou Rabbakoum lillathin’ ahsanou fi hathihi al dounya hasanatoun wa ardou Allahi wa siatoun innama youwaffa al sabiroun’ ajrahoum bighayri hisabin

Armah applelé aussi Ashama ibn-Abjar ou Sahama règne 614-631, connu dans certaines sources musulmanes comme Al-Najashi النجاشي , était un roi chrétien du royaume d'Axoum .

Il a donné refuge aux émigrants premiers disciples du Prophète Muhammad, qui avaient fui la persécution qui sévissait sur leur propre sol, partirent vers 615-16  en embarquant alors du  port de Jeddah, à Axum * fuyaient la tribu Kuraich, alors au pouvoir à la Mecque, qui avait envoyé des émissaires pour les ramener en Arabie, mais le Négus les protégea. Le Prophète qui ordonna à ses disciples venus d’Ethiopie de respecter et de protéger les Ethiopiens, ainsi que de vivre en paix avec les chrétiens éthiopiens.

*ou Axoum ( Tigrinya : ኣኽሱም Ak̠ʷsəm , Amharic : አክሱም Ak̠sum ) est une ville de la partie nord de l' Ethiopie , c'est l' un des plus anciens lieux habités en permanence en Afrique. Axum était une puissance navale et commerciale qui a régné la région d'environ 400 BCE au 10ème siècle

Gersem vers 600  Armah mort vers 360  étaient les derniers rois axoumites à émettre durant son règne des pièces de monnaie. Les pièces en bronze du règne d'Armah le montrent comme une figure de proue, avec des motifs de croix chrétiens partout.

Les pièces d'argent d'Armah ont un revers inhabituel, montrant une structure avec trois croix, celle du milieu doré. Munro-Hay Numismate spécialiste de l'Éthiopie  cite WRO Hahn comme suggérant qu'il s'agit d'une allusion au Saint-Sépulcre كنيسة ٱلقيامة  Kanīsatu al-Qiyāmah grec : Ναός της Αναστάσεως Naos en Anastaseos ; en arménien : տաճար Հարության տաճար Surb Harut'yan tač̣ar ; en latin : Ecclesia Sancti Sepulchri, en référence à la prise de Jérusalem par les Perses en 614; si cela est correct, il fournit une date pour Armah

Pieces monnaie gersem roi d axoum ethiopie

Annales des rois d'Ethiopie recherche de Negash   ነጋሽ  

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52504635g/f1.planchecontact

Negash   ነጋሽ  نجاش est considéré comme la première colonie musulmane en Afrique ; un cimetière du 7ème siècle a été fouillé à l'intérieur des limites du village. Les registres de Futuh al-Habasha Ahmad ibn Ibrahim al-Ghazi  (Ahmad ibn Ibrahim al-Ghazi  أحمد بن إبراهيم الغازي  somali : Axe Ibrahim al-Gaasi , Harari : Ac ኢቢን ኢብራሂም አል ጋዚ,) " le Conquérant "  (C 1506 - 21 février 1543)a visité la tombe d' Ashama ibn Abjar  à Negash   ነጋሽ en arabe النجاشي  أصحمة بن أبجر lors de son invasion de la province de Tigray vers 1537. Negash est connue pour avoir l'une des plus anciennes mosquées d'Afrique, c'est le  Negash Amedin Mesjid  نيجاش أميدين مسجد .

'Abyssinie ou Al-Habash الحبش  Royaume d’Aksoum መነገሠ  አከሰመ

Dès le 4è siècle, le royaume utilisa le nom « Éthiopie » qui, dans la géographie antique, désignait l'Afrique.

Le royaume d’Aksoum a bénéficié d'une évolution majeure il était idéalement situé pour profiter du système de commerce maritime naviguant sur des voiliers, reliant  en cabotant entre de nombreux ports  le long de La mer Rouge البحر الأحمر  Bahr el-Ahma.

À partir de 100 av. J.-C., une route maritime plus directe entre l'Égypte et l'Inde a été établie, passant par la mer Rouge et utilisant les vents de la mousson pour traverser la mer d'Arabie   بحر العرب  Baḥr al-'Arab, directement vers le Sud de l'Inde, au point que l’Égypte romaine disposait d'une colonie au large de la corne de l'Afrique : l’île de Dioscoride. Socotra, سقطرى, au Yémen située en mer d'Arabie, non loin de l'entrée orientale du golfe d'Aden.

L’Ethiopie, terre de la première mosquée d’Afrique

La mosquée d’Al Negashi, la première d’Afrique, située à Wukro*, dans le nord du pays et de la tolérance religieuse en Ethiopie.

Mosquee wukro ou ugoro ge ez

Cette mosquée, symbole de la coexistence religieuse

*Wukro ou Ugoro Ge'ez: ውቕሮ aussi connu comme Wukro Kilte Awulaelo; ውቕሮ ክልተ ኣውላዕሎ Wuqro également translittéré; anciennement connu sous le nom de Dongolo: ዶንጎሎ ., une ville du nord de l'Éthiopie, située dans la zone Misraqawi du Tigré. Elle se trouve à 1.972 mètres d'altitude.

Royaume axum negash wukro

Sourate 3 آل عمران  āli ʿImrān  la famille d’Imran verset 199

Proclamée pendant la période Médinoise qui  occupe la 89e place dans l'ordre chronologique.

وَإِنَّ مِنْ أَهْلِ الْكِتَابِ لَمَن يُؤْمِنُ بِاللّهِ وَمَا أُنزِلَ إِلَيْكُمْ وَمَا أُنزِلَ إِلَيْهِمْ خَاشِعِينَ لِلّهِ لاَ يَشْتَرُونَ بِآيَاتِ اللّهِ ثَمَناً قَلِيلاً أُوْلَـئِكَ لَهُمْ أَجْرُهُمْ عِندَ رَبِّهِمْ إِنَّ اللّهَ سَرِيعُ الْحِسَابِ

Certes, parmi les gens des Écritures, il en est qui croient en Dieu, qui tiennent pour véridique ce qui vous a été révélé ainsi que ce qui leur a été révélé et qui, entièrement soumis à Dieu, ne troquent jamais Ses enseignements contre un vil profit. Ceux-là trouveront leur juste récompense auprès de leur Seigneur, toujours prompt dans Ses comptes.

Wa-inna min ahli al kitabi laman youminou bi Allahi wa ma ounzila ilaykoum wa ma ounzila ilayhim khashiAina lillahi la yashtarouna bi-ayati Allahi thamanan qalilan oula-ika lahoum ajrouhoum Ainda Rabbihim inna Allaha sariAou al hisabi

Ce verset parle de personnes qui s'étaient converties à l'islam, mais sans le proclamer ouvertement : de personnes telles que As'hama le Négus d'Abyssinie.

Abū Sulaimān Hamd ibn Muhammad al-Khattābī ابو سليمان حمد بن محمد الخطابي .. écrit : « Le Négus était un musulman : il avait cru en le Prophète ; mais il cachait sa foi » (Ma'âlim us-sunan مَعَالِمْ السُّنَن, cité dans Ahkâm ul-janâ'ïz, أحكام-الجنائز p. 119) (voir le hadîth rapporté par Abû Dâoûd أبو داود, 3205, Ahmad أحمد, 4386). Il était donc considéré par la plupart des gens comme étant toujours chrétien, alors qu'il était en réalité devenu musulman.

Ibn Taymiyya ابن تيمية : « son peuple ne le suivit pas dans l'entrée en islam ; seul un petit groupe entra en islam avec lui ; (...) il ne lui était pas possible de juger d'après le hukm حكم *du Coran, hukm de Dieu  حكم الله  hukm Allah; car son peuple ne l'aurait pas laissé faire cela » (Majmû' ul-fatâwâ ماجدة الفتوى, tome 19 pp. 217-219).

* hukm حكم l'arbitrage, le jugement, l'autorité ou la volonté de Dieu.

Relations envers les musulmans et leurs familles non musulmanes

Les versets 8 et 9 de cette sourate Sourate 60  الممتحنة al-Moumtaḥana L’Eprouvée seraient descendu suite à un événement :

Asmaa bint Abu Bakr, أسماء بنت أبي بكر née vers 595-962 , fille d'Abu Bakr أبو بكر  compagnon de du Prophète Muhammad et de Qutaylah bint Abd al-Uzza, قتيلة بنت عبدالعزة ( demi-sœur d'Aïcha عائشة  614-678 « troisième épouse du Prophète »  et de Muhammad ibn Abu Bakr محمد بن أبي بكر‎631-658) née 27 ans avant l'émigration, épouse de Zubayr ben al-Awwam ‏الزبير بن العوام 596 - 656 elle avait pour surnom de Dhat an-Nitaqayn ذات النطاقين celle aux deux ceintures

La mère d'Asmaa Qutaylah bint Abd al-Uzza était demeurée non musulmane. En l'an 630, sa mère vint la voir à Médine. Asmaa, embarrassée, demanda conseil au Prophète Muhammad : "ô Messager d'Allah, ma mère mécréante est venue me voir. Puis-je la recevoir et entretenir des relations avec elle malgré sa mécréance ?" Ce à quoi Muhammad répondit : "Oui, sois bonne avec ta mère."5

Sourate 60 al-Moumtaḥana    الممتحنة L’Eprouvée verset

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 91è place dans l'ordre chronologique.

يَنْهَاكُمُ اللَّهُ عَنِ الَّذِينَ لَمْ يُقَاتِلُوكُمْ فِي الدِّينِ وَلَمْ يُخْرِجُوكُم مِّن دِيَارِكُمْ أَن تَبَرُّوهُمْ وَتُقْسِطُوا إِلَيْهِمْ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُقْسِطِينَ

Dieu ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous attaquent pas à cause de votre foi religieuse et qui ne vous expulsent pas de vos demeures. Dieu aime ceux qui sont équitables.

La yanhakoumou Allahou Aani allathina lam youqatiloukoum fi al din wa lam youkhrijoukoum min diyarikoum an tabarrouhoum wa touqsitou ilayhim inna Allaha youhibbou al mouqsitin’

 

إِنَّمَا يَنْهَاكُمُ اللَّهُ عَنِ الَّذِينَ قَاتَلُوكُمْ فِي الدِّينِ وَأَخْرَجُوكُم مِّن دِيَارِكُمْ وَظَاهَرُوا عَلَى إِخْرَاجِكُمْ أَن تَوَلَّوْهُمْ وَمَن يَتَوَلَّهُمْ فَأُوْلَئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ

9. Mais Il vous interdit toute liaison avec ceux qui vous combattent à cause de votre religion, qui vous chassent de vos foyers, ou qui contribuent à le faire. Une telle alliance constituerait une véritable injustice.

Innama yanhakoumou Allahou Aani allathina qataloukoum fi al din wa akhrajoukoum min diyarikoum wa thaharou Aala ikhrajikoum an tawallawhoum wa man yatawallahoum faoula-ika houmou al thalimouna

 

Divers Méthodes  sont suivies  dans l’effort de traduction et d’interprétation du Saint Coran  en langue française : Ceux qui se donnent une grande liberté, surtout dans les passages laconiques du Coran, et  ceux  qui préfèrent  la traduction littérale qui colle à la racine des termes.

 

Le Saint Coran a été souvent traduit en français, principalement par des non-musulmans. Mais ces dernières décennies, des musulmans se sont mis à leur tour à le traduire. Nous mettons à profit ces diverses traductions citées ci-joint, en suivant les démarches suivantes:

C’est au Moyen-Age que l’on voit apparaître les premières traductions du Coran. Imprégnées de préjugés négatifs, elles servent le plus souvent à justifier la condamnation chrétienne de l’Islam. A l’époque, on traduit donc le Coran pour mieux le réfuter. C’est notamment le cas de la traduction en latin réalisée par Robert de Kennet au 12e siècle et publiée en 1543, près de quatre siècles plus tard.

Un aperçu  de la première édition en latin du Coran

1143: Roberti Ketenensis Lex Mahumet pseudoprophete

1543: Theodori Bibliandri Machumetis Sarracanrum principis vita, ac doctrina omnis, quae & Ismahelitarum, lex, & Alcoranum dicitur

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k114531g/f32.item.zoom

 

La première traduction française du Coran fut réalisée par André du Ryer 1580 mort en 1660 ou 1672, orientaliste français, ambassadeur, secrétaire interprète du roi de France Louis XIII à Alexandrie. Après son retour en France vers 1630 et connu un tel succès qu’elle fut traduite en plusieurs langues. A L‘origine de la première traduction intégrale du Saint Coranالقرآن  al-Qurʾān en langue vernaculaire européenne), Il aurait été déjà publiées plus de cent vingt traductions! Certaines, bien entendu, ont réussi à s'imposer de par la qualité du travail et des références dans les textes et l'étude sérieuse acquise des grands savants musulmans.

Coran Traduction ancienne André du Ryer 1647, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k109735r/f10.item.zoom

Al coran sieur de ryer1647

Claude Etienne Savary Six ans avant la Révolution Française propose une nouvelle traduction qui fut maintes fois rééditée jusqu’au 20è siècle

Coran Traduction ancienne Etienne Savary 1783,

 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9805308n.r=savary%20koran?rk=64378;0

 

La première traduction de référence fut réalisée en 1840 et 1844 par Kasimirski nouvelle édition chez Flammarion, en 1993. , un aristocrate d’origine polonaise maîtrisant parfaitement l’arabe et le persan. Elle a été utilisée par des générations d’étudiants et de chercheurs, et continue d’être rééditée jusqu’à aujourd’hui. Cependant, on lui a reproché de trop chercher à réaliser des effets de style et de ne pas être assez fidèle au sens et à la structure du texte original.

Coran Traduction ancienne Kasimirski 1840-1841

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9805308n/f23.item.r=koran%20kasimirski   

Jules Barthélemy-Saint-Hilaire, 1805-1895

Dans son préface Mahomet et le Coran : précédé d’une Introduction sur les devoirs mutuels de la philosophie et de la religion. Le livre connaît un second tirage la même année, Paris : Didier, 1865

.Selon moi, l'impartiale histoire ne peut avoir une autre iponion, désormais, Mahomet lui apparaîtra comme un des hommes les plus extraordinaires et les plus grands qui se soient montrés sur la terre.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6207467d/f11.planchecontact

  Jules barthelemy saint hilaire 1805 1895

LISTES DES PRINCIPAUX TRADUCTEURS qui ont eu le mérite par leurs efforts de  rendre le Saint Coran « accessible » à tous.

Deux propos de Muhammad que le salut et prière de Dieu soit sur lui dit:

D'après Mouawiya (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

عن معاوية رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من يرد الله به خيرا يفقهه في الدين

رواه البخاري في صحيحه رقم ٧١ و مسلم في صحيحه رقم ١٠٣٧

« Celui a qui Allah veut du bien, il l'instruit dans la religion ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°71 et Mouslim dans son Sahih n°1037)

an Mouawiat radi Allah eanah qal Raçoul Allah salaa Allah alayh wA salam : min yuuridu Allah bih khayrana yafaqihouh fi al din

rawah al Boukhari fi sahihih raqam 71 wa Mouslim fi sahihih raqam 1037

 Lorsque tu vois la personne suivre les assises de science, interroger sur la science, chercher à comprendre et à être clairvoyant, cela fait partie des signes qu'Allah a voulu du bien pour lui, alors qu'il s'accroche à ça, et qu'il fasse des efforts et ne lâche pas ni ne faiblisse.

عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : من سلك طريقًا يبتغي فيه علمًا سلك الله به طريقا إلى الجنة


وإن الملائكة لتضع أجنحتها لطالب العلم وإن العالم ليستغفر له من في السموات ومن في الأرض حتى الحيتان في الماء وفضل العالم على العابد كفضل القمر على سائر الكواكب

إن العلماء ورثة الأنبياء و إن الأنبياء لم يورثوا دينارًا ولا درهمًا إنما ورثوا العلم فمن أخذ به فقد أخذ بحظ وافر

D'après Abou Darda (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui prend un chemin pour rechercher la science, Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le paradis.
Certes les anges étendent leurs ailes pour celui qui recherche la science.

 

Sourate 35 فاطر, " al fatir "Le Créateur 1 verset

Proclamée pendant la période Mecquoise  qui occupe  la 43e place dans l'ordre chronologique

 

الْحَمْدُ لِلَّهِ فَاطِرِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ جَاعِلِ الْمَلَائِكَةِ رُسُلاً أُولِي أَجْنِحَةٍ مَّثْنَى وَثُلَاثَ وَرُبَاعَ يَزِيدُ فِي الْخَلْقِ مَا يَشَاءُ إِنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

Louange à Dieu, Créateur intégral des Cieux et de la Terre, qui fait des anges Ses messagers, dotés de deux, trois ou quatre ailes, et qui ajoute à la Création ce qu'Il veut, car Sa puissance s'étend sur toute chose.

 

Alhamdou lillahi fatiri al samawati wa al-ardi jaAili al mala-ikati rousoulan olee ajnihatin mathna wat houlatha wa roubaAa yazidou fee al khalqi ma yashaou inna Allaha Aala koulli shay-in qadiroun


Certes tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre demandent le pardon pour le savant même le poisson dans l'eau.
Le mérite du savant sur l'adorateur est comme le mérite de la lune par rapport aux autres astres.
Certes les savants sont les héritiers des prophètes et les prophètes n'ont pas laissé comme héritage des dinars ou des dirhams mais ils ont laissé la science, celui qui la prend aura prit une part importante ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2682 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

an 'abi al Darda' radi Allah eanh qal al Nabiu salla Allah alayh wa salam : min silk tryqana yabtaghi fih al mana silk Allah bih tariqana 'iilaa al Jana

wa'iina al malayikat litada 'ajnahatouha latalib aleilm wa 'iina al alam liastaghfir lah min fi al samawat wa man fi al'ard hataa al huyatan fi al ma' wa fadl al alam alaa alabid kafadal al qamar alaa sayir al kawakib
'iina al oulama' wa rathat al'anbia' wa 'iina al'anbia' lm yurithuu dynarana wa la drhmana 'iinama wa rithou al ilm faman 'akhadh bih faqad 'akhadh bihazin wa afir



L'étude de la science a une énorme place, et fait partie de la lutte dans le sentier d'Allah, et fait partie des causes de préservation et fait partie de ce qui prouve le bien.

Et [l'étude] se fait en assistant aux assises de science, en révisant les livres profitables,lorsqu'il fait partie de ceux qui les comprennent.

Vinrent le temps des traducteurs tel

 Blachère en 1951 édition Maisonneuve et Larose 1966

https://www.dropbox.com/s/jwstgoaryz80qyj/Le%20Coran%20-%20R%C3%A9gis%20Blach%C3%A8re.pdf?dl=1

 Denise Masson, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1967,

https://www.dropbox.com/s/4uidqzwvyvq2zgr/Le%20Coran%20-%20Denise%20Masson.pdf?dl=1

 

Jean Grosjean en 1972 édition Le Seuil, Collection Point, Série Sagesse 2001

https://www.dropbox.com/s/j1u5w3jn4bxi7ay/Le%20Coran%20-%20Jean%20Grosjean.pdf?dl=1

René Khawamen  1917-2004 1990

 

Jacques Berque la nouvelles traduction publiée en 1990, édition revue et corrigée, Albin Michel, 2002 .

https://www.dropbox.com/s/jw2z6n83s6960s9/Le%20Coran%20-%20Jacques%20Berque.pdf?dl=1

 

professeur Hamidullah la traduction en 1959 né le 19 février 1908 à Hyderâbâd, dans l’État de l’Andhra Pradesh au sud de l’Inde, mort le 17 décembre 2002 à Jacksonville en Floride, érudit, théologien et chercheur musulman, diplômé en Droit musulman international, et docteur en philosophie et docteur en lettres édition Dar Al-Ma’rifa, 2001, musulman indien établit en France, ouvre la voie à une série de traductions réalisées par des musulmans qui, tout en adoptant une démarche philologique rigoureuse, prennent en compte la tradition des écrits musulmans

https://www.dropbox.com/s/7qljhvz17qi77ga/Le%20Coran%20-%20Muhammad%20Hamidullah%20%281977%29.pdf?dl=1

 

Hamza Boubakeur en 1972, édtion Maisonneuve & Larose, 2 Vol., 1995.  qui, à l’époque, était recteur de l’Institut musulman de la mosquée de Paris, publie une traduction accompagnée de nombreux commentaires glanés au sein d’importants ouvrages exégétiques du Coran. D’autres traductions « arabes »

http://www.action-islamique.com/coran/Index%20analytique%20des%20mati%E8res%20du%20Coran.pdf

Octave Pesle 1889-1947  et Ahmed Tidjani.  Éè édition Publié le 20 novembre 2016

étude regard sur l’islam http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9804691w/f9.planchecontact

 

Sadok Mazigh en 1980,  (que par acquisition)

Salah Ed-din Keshrid l’année suivante. (que par acquisition)

 Si les traductions issues des communautés sunnites sont les plus nombreuses, il faut néanmoins saluer le travail entrepris, en milieu chiite, par

Yahya ’Alawi et Javâd Hadidi amorce d’une nouvelle traduction du Coran, Centre pour la traduction du Saint Coran, 2000. « Le Saint Coran voilà le Livre » (que par acquisition)

 

Edouard Montet, édition Payot, 2 Vol, septembre 2001. Préfacé par préface de Malek Chebel,

https://www.dropbox.com/s/qnadpag2bpij6g6/Le%20Coran%20-%20Edouard%20Montet.pdf?dl=1

 

Dominique Abd Allāh Penot est né en 1954 en France. étudie  à Damas  Le Coran  Traduit et annoté par (2008)

https://www.dropbox.com/s/2e8on186w83c7he/Le%20Coran%20-%20AbdAllah%20Penot.pdf?dl=1

Cheikh Boureïma Abdou Daouda est ex-étudiant de la Faculté de Médecine à l’Université Nationale de Niamey (Niger) et diplômé de l’Université Islamique de Médine (Arabie Saoudite) traduction (1999)

https://www.dropbox.com/s/da8d9qgh4k3so03/Le%20Saint%20Qour%27%C3%A2n%20-%20Cheikh%20Boure%C3%AFma%20Abdou%20Daouda.pdf?dl=1

Dr. G.H. Abolqasemi Fakhri (2008)

https://www.dropbox.com/s/23rc1nuehhhsnzd/Le%20Coran%20-%20Dr%20G.H.%20Abolqasemi%20Fakhri.pdf?dl=1

Malek Chebel (né le 23 avril 1953, mort le 12 novembre 2016) était un anthropologue des religions et philosophe algérien traduction (2009)

https://www.dropbox.com/s/2wsflae53kh2akr/Le%20Coran%20-%20Malek%20Chebel.pdf?dl=1

Maulana Muhammad Ali est né en Punjab (Inde britannique) en 1874. Il a obtenu une maîtrise en anglais et un baccalauréat en droit en 1899. Il a rejoint le Mouvement Ahmadiyya en 1897 et a consacré sa vie au service du mouvement dans le cadre de ce qu’il considérait comme une foi islamique restaurée et vierge, traduction (1990)

https://www.dropbox.com/s/2mbmqonevg8b3sw/Le%20Qur%27%C3%A2n%20Sacr%C3%A9%20-%20Maulana%20Muhammad%20Ali.pdf?dl=1

Mohammed Chiadmi est né en 1924, à El-jadida, au Maroc, au sein d’une famille composée à la fois d’oulémas et de mystiques. Traduction en (2008)

https://www.dropbox.com/s/eols3sxy0kb5kt2/Le%20Noble%20Coran%20-%20Mohammed%20Chiadmi.pdf?dl=1

Mohammed El-Mokhtar Ould Bah (né en 1924 ) est un savant musulman mauritanien. (2007)

https://www.dropbox.com/s/m4bu0o7nr5d31rk/Le%20Noble%20Coran%20-%20M.%20El-Moktar%20Ould%20Bah%20r%C3%A9vis%C3%A9.pdf?dl=1

Zeinab Abdelaziz est Docteur ès-lettres de l’Université du Caire, 1973.Professeur de Civilisation française à l’Université Al-Azhar et de Ménouféya.Membre de l’Union des Écrivains Égyptiens. Elle a orienté, depuis une quinzaine d’années, ses travaux de recherches sur la défense de l’Islam traduction (2009)

http://www.zeinababdelaziz.com/pdf/Quaran/Traduction%20du%20Qur%E2%80%99%C4%81n%20Prof%20Dr%20Zeinab%20Abdelaziz%202014.pdf

 

As’ad Mahmûd Hawmad : Aysar at Tafâsïr Commentaire du Coran 2012 (que par acquisition)

https://archive.org/stream/AysarAttafaseer/2#page/n1/mode/2up

 

Maurice Abdallah Gloton né en 1926  sur son essai de traduction du Saint Coran (que par acquisition)

 

B. Ben Daoud  et Laimèche Ahmed  (qui était interprète capitaine algérien) a également publié une traduction du Coran aux éditions Heintz, Oran (s. d. 1931 -1932 )

  Livre L'islam : croyances et institutions (3e éd. rev. et augm.)

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k22369n/f6.planchecontact.r=Laim%C3%A8che

 

André Chouraqui, « L’Appel »,édition  Robert Laffont, 1991.

https://www.dropbox.com/s/d8hypow5mvelxq4/Le%20Coran%20-%20Andr%C3%A9%20Chouraqui.pdf?dl=1

 Une traduction peu académique et très controversée, puisque l’auteur a d’abord traduit le texte coranique en hébreu pour le retraduire en français ; ce qui a parfois donné lieu à des traductions surprenantes et très décriées.qui ne craint pas de recourir à des néologismes et parfois à une translittération des termes arabes. C'est ainsi qu'il traduit l'invocation en tête des chapitres par: "Au nom d'Allah, le Matriciant, le Matriciel", sous prétexte que les deux termes arabes  حْمنِ Rahman et رَّحِيمِ Rahim dérivent du terme  رحم rahm, la matrice. Chouraqui a préféré garder le terme الله Allah, alors que d'autres traductions, dont la nôtre, préfèrent le terme Dieu. C'est la méthode suivie généralement par Blachère, Hamidullah et Boubakeur. La traduction mot à mot n'est ce- pendant pas possible pour certaines expressions arabes, pour lesquelles il fallait trouver une expression française aussi proche que possible de l'expression arabe, en signalant la traduction littérale dans une note.

        La langue arabe utilise des termes pour indiquer les genres. Les traductions actuelles tiennent rarement compte de cet élément. Ainsi le terme ناس nass ou النَّاسِ al nass est généralement traduit par homme, ce terme désignant en français aussi bien l'homme que la femme. Or, le correspondant français du terme arabe, est humain, terme que nous utiliserons le plus possible. Nous avons aussi commenté le pluriel de ce mot par humains, au lieu d'hommes ou de gens. Il faut signaler que le terme est utilisé par le Coran par opposition aux esprits, aux animaux, aux plantes et aux matériaux inertes. Le terme arabe qui indique un groupement humain réduit est traduit tantôt par gens, tantôt par tribu.

        Les termes arabes qui ont un équivalent francisé Ainsi le terme شيطان shaytan a été rendu par satan (au lieu de diable); les deux termes  جحيم jahim et جَهَنَّمَ jahannam, par géhenne (au lieu d'enfer ou fournaise); le terme عفريت ifrit, par Afrite (au lieu de polisson ou rusé) djinns qui sont plus forts que les mauvais djinns; le terme قلم qalam, par calame (au lieu de plume ou roseau taillé); le terme جِنّ  jin, par djinn (au lieu d'esprit); le terme مجنون majnoun, par possédé d'un djinn (au lieu de fou ou possédé par un esprit). Il en est de même des noms de personnes comme Abraham إبراهيم Ibrahim, Jacob يعقوب Ya'qoub, Jean يحْيى Yahya, Jésus  عِيسى Isa, Job أَيّوب Ayoub, Mohammed محمد Muhammad, Marie مريم Miryam, Moïse مُوسَى Moussa, Noé نوح Nuh; ou des noms de lieux comme Égypte مصر Misr, Mecque مكة Makkah, Médine ﻣﺩﯾﻨﺔ Madinah, etc.

Comment étaient perçus les musulmans à travers le temps

Dès 1141, Pierre le Vénérable neuvième abbé de Cluny dans le département de Saône-et-Loire, en région de Bourgogne-Franche-Comté.France, mort le 25 décembre 1156  fait traduire le Coran en latin , Lex Mahumet pseudoprophete. Loi du pseudo-prophète Mahomet », en latin Connu comme polémiste,. Cette traduction menée par Robertus Retenensis connu sous le nom Robert de Ketton, « de Kettene » de « Chester » « l'Anglais », actif entre 1140 et 1150 qui déclare explicitement qu'il a lui-même terminé la traduction du Coran entre le 16 juillet et le 31 décembre 1143.Ce dernier la confie en 1142 à Herman le Dalmate Sclavus Dalmata, Sclavus Secundus Hermann de Carinthie1100-1160 qui termina à Toulouse le 1er juin 1143 (ou, selon un autre manuscrit, en 1144). Pierre de Tolède, On suppose qu'il était un mozarabe musta’rib, مستعرب, qui signifie « arabisé » de Tolède, et donc connaisseur de l'arabe.Pierre de Poitiers Petrus Pictaviensis mort en 1205/1206, et un musulman « sarrasin » connu seulement sous le nom de Mohammed., Cette traduction est contemporaine de traités écrits par Pierre le Vénérable de réfutation de l'islam.De nombreux auteurs du Moyen Âge, dont Thomas d'Aquin 1224/1225 - 7 mars 1274 et Denys le Chartreux, de son vrai nom Dionysius van Leeuw ou van Leeuwen 1402-1471 utilisent cette traduction dans leurs études religieuses. Grâce à l'imprimerie, elle est imprimée et diffusée en 1543 par le philologue protestant Theodor Bibliander 1504/1509-1564. Le Coran de Robert fut imprimé pour la première fois à Bâle, peut-être aussi à Zurich et à Nuremberg en 1543. Il avait une préface de Luther 1483-1546 et fut réédité en 1550 avec une préface de Philippe Melanchthon 1497-1560.édition par Théodore Bibliander, Machumetis Saracenorum principis quam Alcoran vocant, Bâle, 1550. La trad. latine du Coran occupe les p. 8-188 de la 1re partie, sous le titre : Incipit lex Saracenorum, quam Alcoran vocant, id est collectionem praeceptorum. Elle est également intitulée : Codex authenticus doctrine Machumeticae... dans la liste des textes inclus dans le vol. qui figure au verso de la page de titre. - Trad. par Robert de Retines (Robert de Chester) et, d'après la même liste des textes. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k114531g ou https://archive.org/stream/CoranBibliander/Coran-Bibliander#page/n27/mode/2up

 

Sarrasins ; Mahométants (peuples de confession musulmane = Musulmans) nom donné par  les occidentaux de l’époque. L'expression «loi des Sarassins» apparaît notamment au 13e siècle dans des Lettres de Jacques de Vitry né vers1160 ou 1170 mort en-1240 édition Robert Burchard Constantijn Huygens, E. J. Brill, 1960, 166 pages. « Musulman » est mentionné pour la première fois en 1551 ; « islam » en 1697. Paris, Compagnie des Librairies, 1697, p. 501 « ISLAM. L'Islamisme ; c'est-à-dire, le Musulmanisme, ou le Mahometisme. Ce mot se prend pour la religion, & pour le pays des Mahometans. »

Jacques de vitry 1160 et 1170 1240 historien et auteur spirituel

JACQUES DE VITRY 1160 et 1170 -1240 historien et auteur spirituel,

Histoire des croisades par jacques de vitry edition de 1825

Histoire des Croisades par  Jacques de Vitry

 

p.18
Les misérables Sarrasins mentent donc lorsqu'ils attestent méchamment que Mahomet fut le souverain pontife du Seigneur

p.31
Quelques-uns de ces Sarrasins cependant, plus sages que les autres, doués d'un esprit naturel, éclairés, tant(...)

p.314

Le sixième, nommé Mahomet, occupe le royaume de Bagdad, où habite le pape des Sarrasins, que l'on appelle cabat ou calife: celui-ci est vénéré et adoré par les Sarrasins, et occupe, dans leur loi la place que tient chez nous l'évêque de Rome (..) deux fois par mois, lorsqu'il se rend avec les siens auprès de Mahomet, le dieu des Sarrasins (voyez dans cette fin de phrase l’ignorance de l’époque et les contradictions dans son livre voir p.326)

p.326
Les Sarrasins croient au Dieu sauveur et à la bienheureuse Marie, vierge avant son enfantement

Jacques de vitry histoire des croisades

 

Barthélemi d'Herbelot, de Molainville, Barthélemy. (1625-1695)  Bibliothèque Orientale,

 

Bibliothèque orientale, ou Dictionnaire universel contenant généralement tout ce qui regarde la connaissance des peuples de l’Orient,... [Précédé d'un discours-préface d'A. Galland]

Histoire des Arabes sous le gouvernement des califes, par M. l'abbé François Augier Marigny... 1690?-1762 édité en 1750

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62552914/f1.planchecontact

Histoire des arabes marigny 1750

Guillaume Postel : né le 25 mars 1510 décédé le 6 septembre 1581, Il à étudier latin, le grec, vers 1530 l'hébreu  et le ge'ez,( appelé éthiopien ancien ou classique) l'arabe  vers 1533 , le turc en 1537. Dans son premier voyage en Orient (1535/37). il a séjourné à Tunis, à Constantinople, et aussi en Syrie et en Égypte.

Un Grec crypto-chrétien superficiellement islamisées à l’époque ottomane, lui apprenait l'arabe dans le Coran en choisissant des passages en rapport avec le christianisme

À écrit en autre : Le Livre de la concorde entre le Coran et les Évangiles, 1553.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k108675j/f1.planchecontact

Alcorani seu legis mahometi et evangelistarum concordiae liber guillaume postel

Linguarum duodecim characteribus differentium alphabetum introductio ac legendi modus longe facilimus ... Guillelmi Postelli,... diligentia Postel, Guillaume (1510-1581) édition de 1538

« Introductiuon de l’alphabet de langue différentes en douze caractères  mode de lecture est beaucoup plus facile »

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6357644q/f45.planchecontact

Postel guillaume linguarum duodecim characteribus differentium alphabetum introduction

A cette période les traductions étaient en latin

Il faudra attendre André Du Ryer 1605-1658 pour avoir une traduction en français, la première en Europe. Nous en avons parlés plus haut.

 

Au 18è siècle des orientalistes ont commencé à faire des revues types dictionnaires, ne leurs jetons pas la pierre pour leurs méconnissances en islam. Le mérite fut déjàs de s’y intéresser.

Herbelot, Barthélemy d' (1625-1695). Visdelou, Claude de (1656-1737)

Date d'édition : 1777-1779

Bibliothèque orientale, ou Dictionnaire universel contenant tout ce qui fait connoître les peuples de l'Orient. Tome 1 / . Leurs histoires et traditions, tant fabuleuses que véritables, leurs religions et leurs sectes, leurs gouvernemens, politique, loix, moeurs, coutumes et les révolutions de leurs empires, les arts et les sciences, la théologie, médecine, mythologie, magie, physique, morale, mathématiques, histoire naturelle, chronologie, géographie, observations astronomiques, grammaire et réthorique, les vies de leurs saints, philosophes, docteurs, poëtes, historiens, capitaines, et de tous ceux qui se sont rendus illustres par leur vertu, leur savoir ou leur action ; des jugemens critiques et des extraits de leurs livres écrits en arabe, persan ou turcs [sic], sur toutes sortes de matières et de professions, par Mr d'Herbelot.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5425534k/f12.planchecontact.r=B

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5435281g/f661.item.r=B

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54255602/f10.planchecontact.r=B

Barthelemi d herbelot bibliotheque orientale paris compagnie des librairies 1697 p 501

Sourate 17 الإسراء al-isrāʾ le Voyage Nocturne verset 40

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 50e place dans l'ordre chronologique.

 

أَفَأَصْفَاكُمْ رَبُّكُم بِالْبَنِينَ وَاتَّخَذَ مِنَ الْمَلآئِكَةِ إِنَاثاً إِنَّكُمْ لَتَقُولُونَ قَوْلاً عَظِيماً

17.40. Quoi? Votre Seigneur vous aurait-Il octroyé des fils et aurait-Il pris, pour Lui, des filles parmi les anges? Quel horrible blasphème dites-vous là !

Afaasfakoum Rabboukum bi-a-lbanina wa ittakhatha mina al mala-ikati inathan innakoum lataqouloun’ qawlan Aathiman’

Sourate 7 al araf verset 29

Sourate7 الأعراف al-Aʿrāf  Le purgatoire verset 69

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 92è place dans l'ordre chronologique.

 

أَوَعَجِبْتُمْ أَن جَاءكُمْ ذِكْرٌ مِّن رَّبِّكُمْ عَلَى رَجُلٍ مِّنكُمْ لِيُنذِرَكُمْ وَاذكُرُواْ إِذْ جَعَلَكُمْ خُلَفَاء مِن بَعْدِ قَوْمِ نُوحٍ وَزَادَكُمْ فِي الْخَلْقِ بَصطَةً فَاذْكُرُواْ آلاء اللّهِ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ

 

Trouvez-vous étrange qu'un message de votre Seigneur vous soit transmis par l'intermédiaire d'un homme issu de vous-mêmes, afin de vous avertir? Souvenez-vous que Dieu a fait de vous les successeurs du peuple de Noé et qu'Il a accru votre puissance. Souvenez-vous des bienfaits de Dieu si vous voulez assurer votre salut.»

Awa Aajibtoum an jaakoum thikroun min Rabbikoum Aala rajoulin minkoum liyounthirakoum wa outhkourou ith jaAlakoum khoulafa min baAdi qawmi Nouhin wa zadakoum fi al khalqi bastatan faothkourou alaa Allahi laAallakoum touflihoun’

Photocopie du coran de tachkent2

http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-2-al-baqara-la-vache.html#com59

sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 144. Médinoise 87è place ordre chronologique.

قَدْ نَرَى تَقَلُّبَ وَجْهِكَ فِي السَّمَاء فَلَنُوَلِّيَنَّكَ قِبْلَةً تَرْضَاهَا فَوَلِّ وَجْهَكَ شَطْرَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ وَحَيْثُ مَا كُنتُمْ فَوَلُّواْ وُجُوِهَكُمْ شَطْرَهُ وَإِنَّ الَّذِينَ أُوْتُواْ الْكِتَابَ لَيَعْلَمُونَ أَنَّهُ الْحَقُّ مِن رَّبِّهِمْ وَمَا اللّهُ بِغَافِلٍ عَمَّا يَعْمَلُونَ

Nous t'avons vu souvent interroger le ciel du regard. Aussi t'orientons-Nous dorénavant vers une direction que tu agréeras sûrement. Tourne donc ta face vers la Mosquée Sacrée* ! Et vous, croyants, où que vous soyez, tournez-vous dans cette même direction ! Quant à ceux qui ont reçu l'Écriture**, ils savent parfaitement que cette vérité émane du Seigneur qui n'est point inattentif à leur comportement.

Qad nara taqallouba wa jhika fi al sama-i falanouwalliyannaka qiblatan tardaha fawalli wa jhaka shatra al Masjidi al Harami wa haythu ma kountum fawallou woujouhakoum shatrahou wa-inna allathin’ outou al Kitaba layaAlamoun’ annahou al haqqou min Rabbihim wa ma Allahou bighafilin Aamma yaAmaloun’

 

*Vers la Mosquée sacrée de la Mecque ٱلْـكَـعْـبَـة‎  la Ka˒aba**Ceux à qui le Livre (la Thora תּוֹרָה,  instruction  توراة , Tawrah et l’Evangile  ‫إنجيل Injil a été donné dans la Révélation Divine : aux Juifs  יְהוּדִים  yehoudimet -יהודי yehoudi, judéen  يهودي  yahûdi appartenant à la religion juive et aux Chrétiens. Qui adhère aux doctrines et aux pratiques du christianisme, מָשִׁיחַ  - mashia'h المسيح  al Masih, celui qui est oint  par Dieu. Le Logos, λóγος la Raison, le Verbe ou Parole de Dieu كلمة الله  kalimat Allah, L’Esprit de Dieu l’Unique

Sourate 2 البقرة al-Baqara le Vache verset 138

Proclamée pendant la période Médinoise, qui occupe la 87è place dans l'ordre chronologique.

  صِبْغَةَ اللّهِ وَمَنْ أَحْسَنُ مِنَ اللّهِ صِبْغَةً وَنَحْنُ لَهُ عَابِدونَ

Nous suivons la Religion « Baptême imprégnation - à la couleur » de Dieu ! Qui donc est meilleur « peut donner le baptême - la couleur » mieux que Dieu Lui-même « en Sa religion »? C'est à Lui que nous vouons une adoration continuelle.

Sibghata* Allahi wa man ahsanou mina Allahi sibghatan wa nahnou laou Abidouna

*  le Coran emploie ici le mot «Sibğah» (Teinture - couleur naturelle), cest.-à-dire.: cette religion est la couleur naturelle avec laquelle l’humain est né, comme l’indique un «ḥadith» du Prophète sur lui le salut et la paix.

Voir Une approche du Coran par la Grammaire et le Lexique Maurice Abdallah Gloton édition alBouraq 2002. Page 492  ref 0837 b

Fiche de la racine : ص ب غ

http://coran-seul.com/index.php/home-2?racine=SaBaGRa

Définitions :
verbd.
صَبَغَ : colorer, peindre, pigmenter, teindre, teinter, frotter, teinter / (fig) baptiser quelqu'un / professer ou embrasser une religion

nom.
صِبْغ : teinture, couleur, pigment / pigment / baptême
صَبْغ : teinture, chinage
صِبْغَة : cachet, sceau, trait, caractère, mode opératoire / couleur, teinture / religion / baptême
صِبْغِيّ : chromosome

adjetif. / adverbe.
صِبْغِيّ : pigmentaire, tinctorial / chromatique

3 apparition(s) s2:v138 صِبْغَةَ Sibghata  et صِبْغَةً  sibghatan Baptême de Dieu - impregnation colorante   voir ci-dessus sourate 23 المؤمنون  al-muʾminūn  les croyants verset 20 huile et condiment servant à oindre وَصِبْغٍ wa sibghin

La Parole de Dieu celui que les musulmans croit comme Unique Divinité à adorer, existe bien avant la Révélation faite au Prophète Muhammad et celle-ci est adréssée à toute l’humanité, pas uniquement à une nation bien définie.

Dieu l’Unique الله Allah Parle de tous les Prophètes:

Sourate 6 الأنعام Al-An’âm  les Troupeaux verset 89

De la période Mecquoise مكة, Makka, cette sourate occupe la 55e place dans l'ordre chronologique bien que différents versets soit de l'époque médinoise (à verifier)

أُوْلَـئِكَ الَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ وَالْحُكْمَ وَالنُّبُوَّةَ فَإِن يَكْفُرْ بِهَا هَـؤُلاء فَقَدْ وَكَّلْنَا بِهَا قَوْماً لَّيْسُواْ بِهَا بِكَافِرِينَ

Voilà ceux auxquels Nous avons donné les Écritures, la Sagesse et la Prophétie. Et si ceux qui t'entourent refusent d'y ajouter foi, du moins Nous en avons confié le dépôt à des gens qui ne les renieront pas.

Oula-ika allathina ataynahoumou al kitaba wa alhoukma wa al noubouwata fa-in yakfour biha haoola-i faqad wakkalna biha qawman laysou biha bikafirin’

Voir  Qisas Al-Anbiya,قصص الأنبياء Histoire des Prophètes d’ ibn Kathirابن كثير   701-774 hégire soit 1300-1373.

https://d1.islamhouse.com/data/fr/ih_books/single/fr_Le_Histoires_des_prophetes_par_Ibn_Kathir.pdf

Introduction aux histoires des Prophètes

http://ahloulcoran2.free.fr/histoiredesprophetes.pdf

Chronique de Tabari, Histoire des Prophètes et des rois تاريخ الرسل والملوك Tarikh al-Rusul wa al-Muluk de محمد بن جریر طبری Muhammad Ibn Jarīr Tabari   224-310 Hégire soit 839-923.

https://precaution.ch/pdf/Chronique-de-Tabari-Tome-1.pdf

Pour changer de numéro de Tome pdf il suffit de changer le chiffre et cliquer. Fonctionne mieux sur Opéra

Traditionnellement, quatre Livres Divins ont été descendus Par Révélation Céleste 

 Symbole pour siteLa Tawrat  توراة Torah, תּוֹרָה  « Institution - Loi » l'enseignement divin transmis par Moïse תּוֹרַת־מֹשֶׁה Tōraṯ Mōshe,

Sourate 5 المائدة al-māʾida la Table servie verset 44

De la période Médinoise, qui occupe la 112e place dans l'ordre chronologique.

………………………………….. إِنَّا أَنزَلْنَا التَّوْرَاةَ فِيهَا هُدًى وَنُورٌ

En vérité, Nous avons révélé la Thora comme guide et comme lumière……………….

Inna anzalna al Tawrata fiha hudan wa nourun

Symbole pour siteL'Injil  ‫إنجيل l’Evangile, Révélation proclamée par Issa ibn Mayriam عيسى بن مريم : Jésus, fils de Marie nommé aussi  Jésus de Nazareth.

Sourate 57 الحديد  al-ḥadīd le fer verset 27

De la période Médinoise, qui occupe la 94e place dans l'ordre chronologique

. ………………….. ثُمَّ قَفَّيْنَا عَلَى آثَارِهِم بِرُسُلِنَا وَقَفَّيْنَا بِعِيسَى ابْنِ مَرْيَمَ وَآتَيْنَاهُ الْإِنجِيلَ

Nous avons envoyé ensuite sur leurs traces Nos autres prophètes que Nous avons fait suivre de Jésus, fils de Marie, à qui Nous avons donné l'Évangile……………………………..

Thoumma qaffayna Aala atharihim birousoulina wa qaffayna bi Aïsa ibni Maryama wa ataynahou al-Injoula

Symbole pour siteLe Zabur  زبور   -  Kitab al Mazamir كتاب المزامير  les Psaumes  ספר תהילים  Sefer Tehillim de  Daoud داود,David et Sulaymān سُـلـيـمـان Salomon .

Sourate 17 الإسراء al-Isrāʾ le Voyage nocturne verset 55

De la période Mecquoise, qui occupe la 50e place dans l'ordre chronologique

.وَرَبُّكَ أَعْلَمُ بِمَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ وَلَقَدْ فَضَّلْنَا بَعْضَ النَّبِيِّينَ عَلَى بَعْضٍ وَآتَيْنَا دَاوُودَ زَبُوراً

Ton Seigneur connaît mieux que quiconque ce que renferment les Cieux et la Terre. Nous avons établi une hiérarchie entre les Prophètes, et donné à David des Psaumes.

Wa Rabbuka aAlamou biman fi al samawati wa al-ardi wa laqad faddalna baAda al Nabiyina Aala baAdin wa atayna Dawouda Zabouran

Sourate 4 النساء an-Nisāʾ les Femmes verset 163

De la période Médinoise, qui occupe la 92e place dans l'ordre chronologique

إِنَّا أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ كَمَا أَوْحَيْنَا إِلَى نُوحٍ وَالنَّبِيِّينَ مِن بَعْدِهِ وَأَوْحَيْنَا إِلَى إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ وَإِسْحَاقَ وَيَعْقُوبَ وَالأَسْبَاطِ وَعِيسَى وَأَيُّوبَ وَيُونُسَ وَهَارُونَ وَسُلَيْمَانَ وَآتَيْنَا دَاوُودَ زَبُوراً

Nous t'avons fait des révélations, comme Nous en avons fait à Noé et aux prophètes qui l'ont suivi, comme Nous en avons fait à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob, aux apôtres des douze Tribus , à Jésus, Job, Jonas, Aaron, Salomon, et à David auquel furent révélés les Psaumes.

Inna awhayna ilayka kama awhayna ila nouhin wa al Nabiyyeena min baAdihi wa awhayna ila Ibrahima wa-IsmaAila wa-Ishaqa wa Yaqouba wa al-Asbati wa Aïsa wa Ayouba wa Younousa wa harouna wa Sulaymana wa atayna Dawouda Zabouran

 

Symbole pour siteal Qu’ran al Karim القرآن الكريم Le Saint Coran, adréssé au dernier des Messagers et Prophètes Muhammad مُـحَـمَّـد‎. Que le salut et la Paix de Dieu l'Unique soient sur eux.

sourate 76 الإنسان  al-Insān l'Humain verset 23

De la période Médinoise, qui occupe la 98e place dans l'ordre chronologique

إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا عَلَيْكَ الْقُرْآنَ تَنزِيلاً

76.23. En vérité, c'est Nous qui te révélons graduellement le Coran !

Inna nahnu nazzalna AAalayka alqur-ana tanzeelan

 

L’obéissance aux Messagers est obligatoire, elle est tout à fait comme l’obéissance à Dieu l’Unique الله Allah, parce que les Messagers transmettent les Paroles de Dieu l’Unique الله Allah sans aucune augmentation et sans aucune diminution.

104 Livres Révélés Divinement

Ibn Hibban ابن حبان nom complet أبو حاتم محمد بن فيصل التميمي الدريمي البُسطي السِّجِستانِي Abu Hatim Muhammad ibn Faisal al-Tamimi al-Darimi al-Busti Al-Sijistani 270-354 Hégire soit 884-965 a rapporté dans son œuvre صحيح ابن حبان Sahih ibn Hibbande la part de Jundub ibn Junadah* جُندب بن جَنادة, plus connu sous le nom de Abu Dhar al-Ghifari أبو ذر الغفاري est compagnon du Prophète mort en 32 hégire soit 652 qu’il a dit:

قُلْتُ : يَا رَسُولَ اللهِ ، كَمْ كِتَابًا أَنْزَلَهُ اللَّهُ ؟

قَالَ : مِئَةُ كِتَابٍ ، وَأَرْبَعَةُ كُتُبٍ ، أُنْزِلَ عَلَى شِيثَ خَمْسُونَ صَحِيفَةً ، وَأُنْزِلَ عَلَى أَخْنُوخَ (إدريس) ثَلاَثُونَ صَحِيفَةً ، وَأُنْزِلَ عَلَى إِبْرَاهِيمَ عَشْرُ صَحَائِفَ ، وَأُنْزِلَ عَلَى مُوسَى قَبْلَ التَّوْرَاةِ عَشْرُ صَحَائِفَ ، وَأُنْزِلَ التَّوْرَاةُ ، وَالإِنْجِيلُ ، وَالزَّبُورُ ، وَالْقُرْآنُ

 Qoultou ya Raçoula Allah, kam kitaban ‘anzalahou Allah,? Qala : mi’atou kitabin wa‘arbaatou koutoub, ‘ounzila ala Chith khamsouna sahifatan wa‘ounzila ala ‘akhnoukha ‘Idris thalathouna sahifatan wa‘ounzila ala ‘Ibrahima achrou saha’if wa‘ounzila ala Moussa qabla t-Tawrati achrou saha’if wa‘ounzila at Tawratou wa al  ‘Injilou wa az Zabourou wa al Qur’an.

« J’ai dit : Ô Prophète ! Combien de Livres Dieu a-t-il révélés ? Il a dit : Cent quatre Livres, 50 à Seth, 30 à Idris, 10 à Ibrahim, 10 à Moïse avant la Thora  « la Loi», les Evangiles, les Psaumes  et le Coran… »

* Il faisait partie des muhâjirûn مهاجرون ceux qui avaient émigrés, c’étaient exilés, comme  réfugiés de La Mecque مكة, Makka à Yathrib يثرب Médine المدينة pour la cause de l'Islam.

Certains le voient comme le précurseur du socialisme islamique.

Voir La vie des Compagnons du Prophète  d’Ibn Kathir édition alkital al muslim universel 2013 page 394-398.

La vie des compagnons Hayat as Sahabas الصحابة  Mouhammed Youssef alkandahlouie  édition le figuier 1997 Tome 1 page 247 – 276.

http://benhalimaabderraouf.fr/v1/jdownloads/Telechargements/LIVRES/BEN%20HALIMA%20ABDERRAOUF/sahabah_1_fr.pdf

Autre version

Prophète Muhammad  (la bénédiction et la paix soient sur lui) a dit  comme suit : 10 feuilles ont été données à Adam آدم , 50 feuilles à Seth شيث, Shîth, 30 feuilles à Enoch أَنُوش ’Anūš et 10 feuilles à Abraham  إبراهيم  Ibrahim ; 100 feuilles au total. Les prophètes ne sont pas législateurs dans l’islam et que l’exemple du Prophète Muhammad que le salut et prière de Dieu soit sur lui symbolisé par  صلى الله عليه و سلم  Sallâ Allahou 'alayhi wa salam, la Sunnah  سنة « Tradition - Cheminement - Loi »,  la Loi immuable de Dieu sous l’expression Sunnah Allah .سُنَّةَ اللَّهِ qui signifie « règles de Dieu », n’est pas une source indépendante du Saint Coran.

Notez toutefois que les prophètes qui n'ont pas reçu de livre ont reçu une révélation.

8 Prophètes qui ont reçu des Livres (Parole) divins.

Les versets ci-dessus disent que Dieu a donné à chaque Prophète le Livre et la capacité du jugement correct appelé ”la Sagesse“ (la bonne décision). Les Messagers ne font pas d’erreurs tant qu’ils transmettent le message sans augmentation et sans diminution parce que ce qu’ils disent est la parole de Dieu.

Sourate 2 البقرة al-Baqara la Vache verset 213

De la période Médinoise, qui occupe la 87e place dans l'ordre chronologique.

كَانَ النَّاسُ أُمَّةً وَاحِدَةً فَبَعَثَ اللّهُ النَّبِيِّينَ مُبَشِّرِينَ وَمُنذِرِينَ وَأَنزَلَ مَعَهُمُ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ لِيَحْكُمَ بَيْنَ النَّاسِ فِيمَا اخْتَلَفُواْ فِيهِ وَمَا اخْتَلَفَ فِيهِ إِلاَّ الَّذِينَ أُوتُوهُ مِن بَعْدِ مَا جَاءتْهُمُ الْبَيِّنَاتُ بَغْيًا بَيْنَهُمْ فَهَدَى اللّهُ الَّذِينَ آمَنُواْ لِمَا اخْتَلَفُواْ فِيهِ مِنَ الْحَقِّ بِإِذْنِهِ وَاللّهُ يَهْدِي مَن يَشَاء إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ

Les hommes formaient une seule communauté. Puis Dieu a envoyé les prophètes pour leur apporter la bonne nouvelle et pour les avertir. Il a fait descendre avec eux le Livre et la Vérité pour juger entre les hommes et trancher leurs différends. Cependant, ceux-là mêmes qui avaient reçu le Livre * ont été en désaccord à son sujet, ceci par jalousie entre eux, alors que des preuves irréfutables leur étaient parvenues. Mais Dieu, par Sa permission, a guidé les croyants vers la vérité de ce qui faisait l’objet de leurs disputes. Dieu dirige qui Il veut sur une voie droite.

Kana al nasou oummatan wa hidatan fabaAatha Allahou al nabiyyina moubashshirina wa mounthirina wa anzala maAahumu al kitaba bi-al haqqi liyahkouma bayna al nasi fima ikhtalafou fihi wa ma ikhtalafa fihi illa allathina outouhou min baAdi ma jaat-houmou al bayyinatou baghyan baynahoum fahada Allahou allathina amanou lima ikhtalafou fihi mina al haqqi bi-ithnihi waAllahu yahdi man yashaou ila siratin moustaqimin

*Les prophètes ne sont pas privilégiés. En cas d’erreurs ils sont avertis et réprimandés par Dieu.

Le jugement qui doit être fait selon le Livre est appelé « la Sagesse ».

La chose qui promeut la valeur du Prophète النَّبِيُّ  Nabi est qu’il reçoit la révélation de Dieu, car le verset dit :

sourate18 الكهف Al-Kahf la Caverne verset 110.

De la période Mecquoise, qui occupe la 69e place dans l'ordre chronologique.

قُلْ إِنَّمَا أَنَا بَشَرٌ مِّثْلُكُمْ يُوحَى إِلَيَّ أَنَّمَا إِلَهُكُمْ إِلَهٌ وَاحِدٌ فَمَن كَانَ يَرْجُو لِقَاء رَبِّهِ فَلْيَعْمَلْ عَمَلًا صَالِحًا وَلَا يُشْرِكْ بِعِبَادَةِ رَبِّهِ أَحَدًا

Dis : ” Je ne suis qu’un humain mortel semblable à vous. Il m’est révélé que votre Dieu est un Dieu Unique. Que celui qui espère la rencontre de son Seigneur accomplisse de bonnes actions et qu’il n’associe personne dans l’adoration de son Seigneur.”

Qoul innama ana basharoun mithloukoum youha ilayya annama ilahuukuum ilahuun wa hidun faman kana yarjou liqaa rabbihi falyaAmal Aamalan salihan wa la youshrik biAibadati rabbihi ahadan

Nabi النَّبِيُّ Prophète est précieux. Dieu le Tout-Puissant décrète ce qui suit au sujet de son dernier Prophète :

Sourate 33 الأحزاب  al-Aḥzāb les Factions  verset 6

De la période Médinoise, qui occupe la 90e place dans l'ordre chronologique.

النَّبِيُّ أَوْلَى بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنفُسِهِمْ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ………………………………

Le Prophète est plus proche des croyants qu’ils ne le sont entre eux, et ses épouses sont leurs mères…..

Al nabiyou awla bial-mouminina min anfousihim wa azawajouhou oummahatouhoum………….

En effet, aucune autre personne ne peut être précieuse comme les Prophètes qui ont reçu le Livre de Dieu pour avertir les gens et pour annoncer la bonne nouvelle pour les personnes qui appliquent le  Saint Coran.

Dieu Tout-Puissant appelle seulement la personne choisie par Lui comme « nabi النبي  *». Toutefois, il a nommé d’autres comme “Rasùl رسول, pluriel. رسل Rùsùl ou “mursal  مُرسَل ” (un Messager Transmetteur) selon le Coran. Le Raçoul en Français c’est le Messager (l’Envoyé). Dans la chahada شَهَادَة ( attestation - témoignage de la profession de foi musulmane), Muhammad sur lui le salut et la paix est proclamé être l'envoyé de Dieu رَسُوﻞ الله  Rasūl Allah).

* La base du mot Nabi = النبي est “la naba” = نبأ “qui signifie la nouvelle / l’information”. ou la racine “nabwa” = النبوة qui signifie “la valeur qui est accrue”.

Dieu l’  Unique الله Allah tout puissant dit :

Al-Nahl sourate 16 النحل an-Naḥl  les Abeilles verset 35

De la période Mecquoise, qui occupe la 70e place dans l'ordre chronologique.

 

………………………… فَهَلْ عَلَى الرُّسُلِ إِلاَّ الْبَلاغُ الْمُبِ

…………Alors qu’incombe-t-il aux Messagers sinon de proclamer la transmission en toute clarté ?

………faAala al lathina min qablihim fahal Aala al Rousouli illa al balaghou al moubinou

Sourate 5 المائدة Al-Mâ’idah  la Table verset 67

De la période Médinoise, qui occupe la 112e place dans l'ordre chronologique.

يَا أَيُّهَا الرَّسُولُ بَلِّغْ مَا أُنزِلَ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ وَإِن لَّمْ تَفْعَلْ فَمَا بَلَّغْتَ رِسَالَتَهُ وَاللّهُ يَعْصِمُكَ مِنَ النَّاسِ إِنَّ اللّهَ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ

« Ô Messager ! Proclame ce qui t’a été révélé par ton Seigneur ! Si tu ne le fais pas, tu n’auras pas proclamé Son Message. Dieu te protègera contre les humains. Certes, Dieu ne dirige pas ceux qui couvrent Ses versets. »

Ya ayouha al Rasoulou balligh ma ounzila ilayka min Rabbika wa-in lam tafAal fama ballaghta Risalatahou wa Allahou yaAsimouka mina al nasi inna Allaha la yahdi al qawma al kafirina

Dieu Tout-Puissant appelle le Messager qui a été envoyé à Joseph par le roi d’Egypte comme “rasùl “الرسول  et le messager envoyé au Prophète Salomon fils de David hébreu, שְׁלֹמֹה, Shélomo Sulaymān bin Dāwūd سُـلـيـمـان بـن داوود* par Bilqîs بلقيس‎ la reine de Saba** comme “mursal ‘المُرسَلون

*"Sulaiman al-Hakim" سُـلـيـمـان الـحَـكـيـم‎, "Salomon le Sage.

** La reine de Saba  ملكة سبأ malika-t Saba en hébreux מַֽלְכַּת־שְׁבָׄא, malakat-shaba dans le Tanak, βασίλισσα Σαβὰ dans la Septante, Syriaque ܡܠܟܬ ܫܒܐ, langues éthiosémitiques ንግሥተ፡ሳባእ፡ la reine Bilkis, بلقيس‎ nom probablement dérivé du grec παλλακίς ou de la forme hébraïsée פִּילֶגֶשׁ pilegesh, « concubine» Dans l'hébreu israélien contemporain, le mot «pilegesh» est souvent utilisé comme l'équivalent de la «maîtresse»

Quand le Prophète annonce les versets, il annonce exactement ce que Dieu a révélé, et il ne fait pas d’erreurs dans ses mots.

Toutefois, les prophètes peuvent faire des erreurs en faisant une déduction des versets et leur mise en œuvre, parce que la pratique est différente de l’annonce.

Alors l’obéissance est à Dieu parce que les versets sont les versets de Dieu, c’est pourquoi Dieu l’Unique الله Allah dit :

Sourate 4 النساء Al-Nisâ’ les Femmes verset 80

De période Médinoise, qui occupe la 92e place dans l'ordre chronologique

 

مَّنْ يُطِعِ الرَّسُولَ فَقَدْ أَطَاعَ اللّهَ……………………………………………………………..

Quiconque obéit au Messager à certes obéit à Dieu…………………………….

Man youtiAAi al Rasoula faqad ataA Allaha………………………………….

Quand on ne comprend pas cette grande différence entre les deux termes : Prophète  نَبِيّ  Nabi et Messager رسل  Rasoul, alors on ne peut pas comprendre la relation entre le Coran et les pratiques (les exemples) de son Messager.

Il est certain qu’il existe des Messagers qui ne sont pas Prophètes, Dieu dit :

Sourate 14 إبراهيم  Ibrâhîm Abraham verset 4

De la période Mecquoise, qui occupe la 72è place dans l'ordre chronologique

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن رَّسُولٍ إِلاَّ بِلِسَانِ قَوْمِهِ لِيُبَيِّنَ لَهُمْ فَيُضِلُّ اللّهُ مَن يَشَاء وَيَهْدِي مَن يَشَاء وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

Nous n’avons dépêché aucun Messager qui n'ait utilisé la langue de son peuple pour les éclairer et puisse lui exposer clairement son message. Dieu égare la personne qui veut l’égarement et guide celle qui veut la guidance ; Il est le Puissant, le Sage.

Wama arsalna min Rasoulin illa bilisani qawmihi liyoubayyina lahoum fayoudillou Allahou man yashaou wa yahdi man yashaou wa houwa al Azizu al hakimou.

Le Coran est en Arabe parce que Muhammad a été envoyé comme Messager à un peuple qui parlait comme lui la langue arabe.

Cependant, il a été envoyé non seulement aux personnes arabes connaisant la langue arabes, mais à toutes les personnes sur la terre.

Dieu dit :

Sourate 34 سبإ Saba verset 28

De la période Mecquoise, qui occupe la 58è place dans l'ordre chronologique.

وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا كَافَّةً لِّلنَّاسِ بَشِيرًا وَنَذِيرًا وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ

Nous ne t’avons envoyé à la totalité des humains que comme annonciateur de la bonne nouvelle et comme avertisseur ; mais la plupart des gens ne savent pas.

Wa ma arsalnaka illa kaffatan lilnnasi bashiran wa nathiran wa lakinna akthara al nasi la yaAlamouna

Il est donc un devoir important pour les personnes multilingues à apprendre du Coran et de livrer le message à leur peuple dans leur propre langue.

Le Prophète Muhammad (la bénédiction et la paix soient sur lui) dit :

“Transmettez de moi, même un seul verset.” بلغوا عني ولو آية  balaghou aniy wa law aya (Bukhari, Prophètes, 50).

Le Coran doit être traduit intelligement avec rigueur dans toutes les langues, car il a été annoncé aux peuples et nations par des Messagers via un Ange en l’occurrence un Ange qui parle la langue de leur peuple.

Aucun autre Prophète ne va venir après Muhammad (la paix et la bénédiction soient sur lui).

Sourate33 الأحزاب Al-Ahzâb  les Coalisés verset 40

De la période Médinoise, qui occupe la 90è place dans l'ordre chronologique.

مَّا كَانَ مُحَمَّدٌ أَبَا أَحَدٍ مِّن رِّجَالِكُمْ وَلَكِن رَّسُولَ اللَّهِ وَخَاتَمَ النَّبِيِّينَ وَكَانَ اللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمًا

« Muhammad n’est le père d’aucun homme parmi les vôtres, mais il est l’Envoyé de Dieu et le sceau des Prophètes. Dieu est parfait connaisseur de toute chose. »

Ma kana Mouhammadoun aba ahadin min rijalikoum wa lakin Raçoula Allahi wa khatama al Nabiyina wa kana Allahou bikoulli shay-in AAaliman

Après cela, celui qui prétend qu’il reçoit la Révélation de Dieu ou tente de démontrer son propre livre comme le livre de Dieu dans un aspect, il doit lire ce verset :

Sourate 6 الأنعام Al-An’âm les Troupeaux verset 89 et 93

De la période Mecquoise, qui occupe la 55è place dans l'ordre chronologique « bien que différents versets serait de l'époque Médinoise. (à confirmer)

أُوْلَـئِكَ الَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ وَالْحُكْمَ وَالنُّبُوَّةَ فَإِن يَكْفُرْ بِهَا هَـؤُلاء فَقَدْ وَكَّلْنَا بِهَا قَوْماً لَّيْسُواْ بِهَا بِكَافِرِينَ

89. Voilà ceux auxquels Nous avons donné les Écritures, la Sagesse et la prophétie. Et si ceux qui t'entourent refusent d'y ajouter foi, du moins Nous en avons confié le dépôt à des gens qui ne les renieront pas.

Ola-ika allathina ataynahoumou al kitaba wa al houkma wa al noubouwwata fa-in yakfour biha haoula-i faqad wa kkalna biha qawman laysou biha bikafirina

وَمَنْ أَظْلَمُ مِمَّنِ افْتَرَى عَلَى اللّهِ كَذِبًا أَوْ قَالَ أُوْحِيَ إِلَيَّ وَلَمْ يُوحَ إِلَيْهِ شَيْءٌ وَمَن قَالَ سَأُنزِلُ مِثْلَ مَا أَنَزلَ اللّهُ وَلَوْ تَرَى إِذِ الظَّالِمُونَ فِي غَمَرَاتِ الْمَوْتِ وَالْمَلآئِكَةُ بَاسِطُواْ أَيْدِيهِمْ أَخْرِجُواْ أَنفُسَكُمُ الْيَوْمَ تُجْزَوْنَ عَذَابَ الْهُونِ بِمَا كُنتُمْ تَقُولُونَ عَلَى اللّهِ غَيْرَ الْحَقِّ وَكُنتُمْ عَنْ آيَاتِهِ تَسْتَكْبِرُونَ

93- Qui est plus injuste que celui qui forge un mensonge contre Dieu, ou qui dit : ”J’ai reçu une révélation, alors que rien ne lui a été révélé ? Ou celui qui dit : ”Je ferai descendre le pareil de ce que Dieu a fait descendre !” Si tu pouvais voir les iniques lorsqu’ils sont dans les affres de la mort et que les anges, leur tendant les mains, disent : ”Laissez échapper vos âmes ! Aujourd’hui vous serez rétribués par le châtiment de l’humiliation, pour avoir dit sur Dieu ce qui est contraire à la vérité et pour vous être, par orgueil, détournés de Ses signes.

Wa man athlamou mimmani iftara Aala Allahi kathiban aw qala ouhiya ilayya wa lam youha ilayhi shay-on wa man qala saonzilu mithla ma anzala Allahou wa lawù tara ithi al thalimouna fi ghamarati al mawti wa al malaikatou basitou aydihim akhrijou anfousakoumou al yawma toujzawna Aathaba al houni bima kountoum taqoulouna Aala Allahi ghayra al haqqi wa kountoum Aan ayatihi tastakbirouna

Sourate 57 الحديد al adīd le Fer verset 1 à 3

De la période Médinoise, qui occupe la 94è place dans l'ordre chronologique.

سَبَّحَ لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

1-Tout les êtres qui sont dans les Cieux et sur la Terre célèbre (a chanté) la gloire et la pureté de Dieu.C'est Lui le Puissant, le Sage

Sabbaha lillahi ma fi al samawati wa al-ardi wahuwa al Aziz al Hakim

لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ يُحْيِي وَيُمِيتُ وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

2- c’est à Lui qu’appartient le Royaume des Cieux et de la Terre, Il fait vivre et fait mourir et dont la puissance (est capable parfaitement) sur toute chose.

Lahu Moulkou al Samawati wa al-Ardi yuhyei wa yumitou wa huwa Aala koulli shay-in qadir

هُوَ الْأَوَّلُ وَالْآخِرُ وَالظَّاهِرُ وَالْبَاطِنُ وَهُوَ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ

3- C’est Lui le Premier et le Dernier, l'Apparent (l’Exterieur) et le Caché, (l’Intérieur) Il est l'Omniscient.

Huwa al-awwalou wa al-akhirou wa al thahirou wa al batinou wa houwa bikulli shay-in Alim.

 

 Bible תנך  Torah תורה  Deutéronome דברים  La circoncision du cœur   Ch.  10    V.  14  

 

:הֵן לַיהוָה אֱלֹהֶיךָ הַשָּׁמַיִם וּשְׁמֵי הַשָּׁמָיִם הָאָרֶץ וְכָל־אֲשֶׁר־בָּהּ

hén lhashem élohèykha hashamayim ousheméy hashamayim haarèts vekhal-ashèr-bahh

Voici : à l'Eternel ton Dieu (sont) les cieux et les cieux des cieux, la terre et tout ce qui y est.

 Bible - תנך ▼   Hagiographes - כתובים ▼   Psaumes - תהילים ▼   Ch.  115 ▼   V.  16 ▼ 

הַשָּׁמַיִם שָׁמַיִם לַיהוָה וְהָאָרֶץ נָתַן לִבְנֵי־אָדָם׃

hashamayim shamayim lhashem vehaarèts nathan livenéy-adam

 

Les cieux sont les cieux de YHVH, (l'Eternel!)* mais il a donné la terre aux fils de l'homme. (Adam**)

* Le tétragramme  grec ancien : Τετραγράμματον, Tetragrammaton, « mot composé de quatre lettres » est le théonyme «Les noms de Dieu, dans les religions abrahamiques,» de la divinité d’Israël, composé des lettres yōḏ (י), (ה), wāw (ו), (ה), et retranscrit YHWH en français.

**Adam = hébreu אָדָם, araméen/syriaque ܐܕܡ, arabe آدم.

 

Bible  תנך    Hagiographes  כתובים    Psaumes  תהילים    Ch.  148    V.  13  

יְהַלְלוּ אֶת־שֵׁם יְהוָה כִּי־נִשְׂגָּב שְׁמוֹ לְבַדּוֹ הוֹדוֹ עַל־אֶרֶץ וְשָׁמָיִם׃

 yehalelou èth-shém hashem kiy-niseggav shemo levaddo hodo 'al-èrèts veshamayim

 Qu'ils célèbrent le nom de YHVH, (l'Eternel!) car son nom est sublime, sa splendeur (est) sur la terre et les cieux.

 Nouveau Testament 2 ΠΕΤΡΟΥ Pierre chapitre 3 verset 9.

En grec : Οὐ βραδύνει ὁ κύριος τῆς ἐπαγγελίας, ὥς τινες βραδυτῆτα ἡγοῦνται: ἀλλὰ μακροθυμεῖ εἰς ἡμᾶς, μὴ βουλόμενός τινας ἀπολέσθαι, ἀλλὰ πάντας εἰς μετάνοιαν χωρῆσαι.

 En latin : Non tardat Dominus promissionem suam, sicut quidam existimant: sed patienter agit propter vos, nolens aliquos perire, sed omnes ad poenitentiam reverti

Le Seigneur n'est point en retard pour l'exécution de sa promesse, comme quelques-uns estiment qu'il y a retard ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas que quelques-uns périssent, mais que tous viennent à la repentance.

Nouveau Testament 1 Jean chapitre 4.verset 8, et verset 16

En grec : Ὁ μὴ ἀγαπῶν οὐκ ἔγνω τὸν θεόν: ὅτι ὁ θεὸς ἀγάπη ἐστίν.

En latin : Qui non diligit, non novit Deum quoniam Deus caritas est.

4-Celui qui n'aime point, n'a point connu Dieu ; car Dieu est amour.

En grec : Καὶ ἡμεῖς ἐγνώκαμεν καὶ πεπιστεύκαμεν τὴν ἀγάπην ἣν ἔχει ὁ θεὸς ἐν ἡμῖν. Ὁ θεὸς ἀγάπη ἐστίν, καὶ ὁ μένων ἐν τῇ ἀγάπῃ, ἐν τῷ θεῷ μένει, καὶ ὁ θεὸς ἐν αὐτῷ  μένει.

En latin : Et nos cognovimus et credidimus caritati quam habet Deus in nobis Deus caritas est et qui manet in caritate in Deo manet et Deus in eo.

16- Et nous, nous avons connu et nous avons cru l'amour que Dieu manifeste en nous. Dieu est amour, et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu en lui.

 Saint Qur’an  القرآن الكريم al Qu’ran al Karim

Sourate 3 آل عمران  āli ʿImrān  La famille d'Imran verset 19et 22

Période Médinoise 89è place dans l'ordre chronologique

 …………………..إِنَّ الدِّينَ عِندَ اللّهِ الإِسْلاَمُ

 19 La vraie religion pour Dieu, c'est l'islam………………………

Inna al dina AAinda Allahi al islamou……………………….

 يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ اصْبِرُواْ وَصَابِرُواْ وَرَابِطُواْ وَاتَّقُواْ اللّهَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ

22 Ô vous qui croyez ! Armez-vous de patience ! Rivalisez de constance ! Soyez vigilants et craignez Dieu, si vous désirez atteindre le bonheur!

Ya ayyouha allathina amanou isbirou wa sabirou wa rabitou wa ittaqou Allaha laAallakoum touflihouna

 Sourate 28 القصص  al-Qaṣaṣ Le Récit verset 2

 Période Mécquoise 49e place dans l'ordre chronologique

تِلْكَ آيَاتُ الْكِتَابِ الْمُبِينِ

Voici les versets du Livre édifiant !

Tilka ayatou al kitabi al moubini

  Sourate 85 البروج  al-Burūj les Constellations verset 21

 Période Mécquoise 27e place dans l'ordre chronologique

بَلْ هُوَ قُرْآنٌ مَّجِيدٌ

Qu'ils sachent donc que ce Coran est un Livre sublime,

Bal houwa Qur’anoun majidoun

 Sourate 56  الواقعة  al-Wāqiʿa l’Evènement  verset 77

 Période Mécquoise 46e place dans l'ordre chronologique

.إِنَّهُ لَقُرْآنٌ كَرِيمٌ

que ce Coran est une noble Écriture

Innahou la Qur’anoun karimoun

 Sourate 43 الزخرف  az-Zouḫrouf l’Ornement  verset 3

Période Mécquoise 63e place dans l'ordre chronologique

 إِنَّا جَعَلْنَاهُ قُرْآناً عَرَبِيّاً لَّعَلَّكُمْ تَعْقِلُونَ

Nous en avons fait un Coran en langue arabe, afin que vous en saisissiez le sens.

Inna jaAalnahou Qur’anan arabiyyan la-Aallakoum taAqiloun’

 

Sourate 39 الزمر  az-Zumar  les Groupes verset 28

Période Mécquoise 59e place dans l'ordre chronologique

 

قُرآناً عَرَبِيّاً غَيْرَ ذِي عِوَجٍ لَّعَلَّهُمْ يَتَّقُونَ

Révélé en langue arabe, ce Coran ne contient aucune équivoque. Peut-être seront-ils amenés à craindre le Seigneur.

Qur’anan Aarabiyyan ghayra thi Aiwajin laAallahoum yattaqouna

 Sourate 4 النساء  an-Nisāʾ les Femmes verset 105

 Période Mécquoise 92e place dans l'ordre chronologique

نَّا أَنزَلْنَا إِلَيْكَ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ لِتَحْكُمَ بَيْنَ النَّاسِ بِمَا أَرَاكَ اللّهُ وَلاَ تَكُن لِّلْخَآئِنِينَ خَصِيماً

Nous t'avons révélé le Coran, ce Message de vérité, afin que tu puisses juger entre les hommes d'après ce que Dieu t'aura enseigné. Ne prends donc jamais sur toi de défendre les scélérats !

Inna anzalna ilayka al kitaba bialhaqqi litahkouma bayna al nasi bima araka Allahou wa la takoun lilkhainina khasiman

Sourate 38 ص  Sād verset 29

Période Mécquoise 38e place dans l'ordre chronologique

كِتَابٌ أَنزَلْنَاهُ إِلَيْكَ مُبَارَكٌ لِّيَدَّبَّرُوا آيَاتِهِ وَلِيَتَذَكَّرَ أُوْلُوا الْأَلْبَابِ

C'est un Livre béni que Nous t'avons révélé afin que les hommes de bon sens en méditent les versets et s'y arrêtent pour réfléchir.

Kitaboun anzalnahou ilayka moubarakoun liyaddabbarou ayatihi wa liyatathakkara oulou al-albabi

 Sourate 41  فصّلت  fouṣṣilat les versets clairement exposés verset 44

 Période Mécquoise 61e place dans l'ordre chronologique

وَلَوْ جَعَلْنَاهُ قُرْآناً أَعْجَمِيّاً لَّقَالُوا لَوْلَا فُصِّلَتْ آيَاتُهُ أَأَعْجَمِيٌّ وَعَرَبِيٌّ قُلْ هُوَ لِلَّذِينَ آمَنُوا هُدًى وَشِفَاء وَالَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ فِي آذَانِهِمْ وَقْرٌ وَهُوَ عَلَيْهِمْ عَمًى أُوْلَئِكَ يُنَادَوْنَ مِن مَّكَانٍ بَعِيدٍ

Si Nous avions révélé ce Coran en langue étrangère, on aurait objecté : «Si au moins ses versets étaient clairs et intelligibles ! Comment? Un Coran en langue étrangère pour un peuple arabe?» Réponds-leur : «Ce Coran est un guide et un baume pour les croyants, seuls les négateurs, quand il s'agit de ce Livre, font la sourde oreille et simulent l'aveuglement. C'est comme si l'appel qu'on leur lance venait de trop loin pour être entendu.»

Wa law jaAalnahou Qur’an ajamiyyan laqalou lawla foussilat ayatouhou aAjamiyoun wa Aaorabiyoyoun qoul houwa lillathina amanou houdan wa shifaoun wa allathina la youminouna fi athanihim wa qouroun wa houwa Aalayhim Aaman ouylaika younadawna min makanin baAidin

 Selon un hadith  حديث  propos du Prophète Muhammad (sur lui salut et la paix) rapporté par 'Umar, rahimah Allah رحمه الله  Miséricorde de Dieu sur lui, il a dit :"apprenez l'arabe car elle fait partie de votre religion, et apprenez les sciences de l'héritage car ceci fait partie de votre Religion".

 وهذا الذي أمر به عمر رضي الله عنه من فقه العربية وفقه الشريعة يجمع ما يحتاج إليه لأن الدين فيه فقه أقوال وأعمال ففقه العربية هو الطريق إلى فقه أقواله وفقه السنة هو الطريق إلى فقه أعماله.

 اقتضاء الصراط المستقيم

Wa hadha aldhy 'Amr bih Umar radi Allah anah min faqih al arabiat wa faqah al shryet yajma ma yahtaj 'iilayh li'ana al din fih faqh 'aqwal wa'amal fafqih al arabiat hu al tariq 'iilaa faqih 'aqwalih wafqah al sanat hou al tariq 'iilaa faqih 'amalah

aiqtida' al Sirat al Moustaqim

Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousnaf

« Achafi’i rahimah Allah رحمه الله  Miséricorde de Dieu sur lui a dit :

« La langue que Dieu l'Unique  الله   'Allāh a choisi est la langue arabe, Il a faire descendre Son précieux Livre (le Coran) en arabe, et en a fait la langue du dernier des Prophètes.

Et pour cela on dit qu’il est du devoir de chacun capable d’apprendre l’arabe de l’apprendre car elle est la première langue. »

Source : Iktidha As-Sirata Al-Moustaqim, إقطد صِرَاطٍ المستقيم  « prenez le chemin droit »   , tome 1, page 464

Sourate 54 القمر al-Qamar  la Lune verset 17

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui  occupe la 37e place dans l'ordre chronologique.

 

وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِن مُّدَّكِرٍ

Nous avons fait du Coran une œuvre facile à comprendre*pour qu'il serve de rappel. Seulement est-il quelqu'un pour méditer ce rappel?

Wa laqad yassarna al Qur-an’ lilththikri fahal min mouddakirin

*La méditation - la récitation, - la compréhension -l’exhortation, - pour l’apprendre par cœur. la facilité, le Coran est le Livre de Dieu, qui est venu à la paix  à Muhammad sur lui le salut et la paix. Dieu a facilité le Coran à l'homme pour prêcher et se souvenir. C'est la Bonne chose.

 

sourate 20 طه Ta ha verset 114

Proclamée pendant la période Mecquoise, qui occupe la 45è place dans l'ordre chronologique

.................. وَقُل رَّبِّ زِدْنِي عِلْماً

...............«Seigneur, donne-moi encore plus de savoir !»

.....wa qoul Rabbi zidni Ailman

 

 Ils ont Essayés de trouver à changer les mots et phrases  du Saint Coran

C’est sous le règne du calife abbasside al-Hādī Mūsā b. al-Mahdī, الهادي موسى بن المهدي surnommé Al-Hâdî هادي, « le guide » né en 766 calife abbasside en 785-mort en 786, que des lettrés quatre personnes: ’Abdallah, fils de Moqaffa’; Câlih, fils d’Abd al Qaddous; ‘Abdallah, fils d’Obaïdallah et ‘Abdallah, fils de Dâoud, fils d’’Ali, fils d’Abbasse se concentrèrent pour  essayer de composer, d’écrire un livre aussi parfait que le Saint Coran. Après plus de six mois, ils ne purent rien faire. Ayant échoué dans leur tentative l'inimitabilité et la perfection littéraire du Coran s’en est trouvé encore plus conforté.

Voir Tabari, La Chronique, L'âge d'or des Abbassides, p. 1037-1038 édition la Ruche 2012

Voir aussi : Extraits de la chronique de Tabari et de celle de Badri.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10031690x/f1.planchecontact.r=Tabari

Histoire des Abbassides et des dynasties qui furent leurs contemporaines, de l'année 132 à l'année 562 de l'hégire Auteur :  Abou Muhammad Badr al-Din Mahmoud ibn Ahmad al-ʿAïni Date d'édition :  1489-1490 

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10032039j/f1.planchecontact.r=Abbassides

Dirham d al hadi

Sourate 17 سورة الإسراء  "Le voyage nocturne" Al-Isra verset 88

De la période Mecquoise, qui  occupe la 50è place dans l'ordre chronologique

قُل لَّئِنِ اجْتَمَعَتِ الإِنسُ وَالْجِنُّ عَلَى أَن يَأْتُواْ بِمِثْلِ هَـذَا الْقُرْآنِ لاَ يَأْتُونَ بِمِثْلِهِ وَلَوْ كَانَ بَعْضُهُمْ لِبَعْضٍ ظَهِيراً

Dis-leur : «Si les hommes et les djinns se concertaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient y parvenir, même s'ils se prêtaient mutuellement assistance.»

Qoul la-ini ijtamaAati al-insou wa al jinnou Aala an ya/tou bimithli hatha al Qur’an la ya/touna bimithlihi wa law kana baAdouhoum libaAdin thahiran

Voir suite, Chronologie et Histoire dans le Coran partie 2 et suivantes

Puisse Dieu l’Unique الله  Allah dans Sa Grande Miséricorde me pardonner de mes oublis et vous permettre de rester dans le bon chemin Amin

Baudrier Gérard Ibrahim

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

mohsinshaikh
  • 1. mohsinshaikh (site web) | 22/04/2019
so nice website

Ajouter un commentaire