C'est quoi un hadith حديث

C'EST QUOI UN HADITH ? حديث

 

Quand il est mentionné le nom du Prophète Muhammad il est bon de dire : ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la Paix et la Prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui », représenté par ceci :  

wasalat kharijiat hadith sharif وصلات خارجية  حديث شريف  lien exrterne des nobles hadiths

Etudes de Hadith  علم الحديث' ilm al-ḥadīth "connaissance de hadith" ou science de hadith

Le sens technique de Hadith utilisé dans la Loi Chari'ah شَرِيعَة  chemin, voie, loi, code.

En termes techniques, Hadith représente le rapport de mots et d'actes, d'approbation ou de désapprobation du Prophète Muhammad . Tout ce que le Prophète Muhammad a déclaré ou constituait le Hadith. Si quelqu'un a dit ou fait quelque chose en présence du Prophète Muhammad et il a approuvé ou désapprouvé ces mots ou actes est également inclus dans la définition de Hadith. Le mot Sunnah est utilisé de manière synonyme avec Hadith, mais généralement, le mot Sunnah سنّة : « ensemble des faits, gestes et paroles et  actes du Prophète Muhammad rapportés par ses compagnons » est utilisé lors du rapport des alors que le mot Hadith est utilisé lors du rapport des Déclarations du Prophète Muhammad .

En tant que compagnons du Prophète Muhammad avaient l'habitude de dire: "Telle et telle chose nous a été faite par le Prophète Muhammad (Ici, le mot Sunnah سنّة était utilisé سنن) et ils disaient:

sunan rasul allah lana kadha w kadha     سنن رسول الله لنا كذا و كذا

"Le Prophète Muhammad a énoncé de telles choses pour nous (le mot Hadith est utilisé)".

La Parole Hadith utilisée dans le Coran

Sourate93 الضحى aḍ-Duḥā la Clarté du jour verset 11

وَأَمَّا بِنِعْمَةِ رَبِّكَ فَحَدِّثْ

Quant aux bienfaits de ton Seigneur, n'oublie jamais « répète » de les proclamer !

Waamma biniAAmati rabbika fahaddith

Protection divine du Hadith

La protection divine du Coran قرآن Qur'an : la Lecture parfaite - la Récitation parfaite, est un fait bien établi. Allah Dieu l’Unique الله Ta'ala  تعالى  Dieu le Tout sant a catégoriquement déclaré par  Sa Divine Parole dans le Saint Coran :

Sourate 15 الحجر al-Hijr « La vallée des pierres »  verset 9

إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ

C'est Nous, en vérité, « sans aucun doute » qui avons révélé « comme Message » le Coran, et c'est Nous qui en assurons « sa protection » l'intégrité.

Inna nahnu nazzalna alththikra wa-inna lahu lahafithoona

Un hadith ou hadîth حديث, ḥadīṯ pluriel ʾaḥādīṯ أحاديث) est une communication orale du dernier des  Prophètes de l'islam Muhammad sur lui le salut et la paixṣ allā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم et par extension un recueil qui comprend l'ensemble des traditions relatives aux actes et aux paroles de Muhammad sur lui le salut et la paix ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلمet de ses compagnons, considérés comme des principes de gouvernance personnelle et collective pour les musulmans, que l'on désigne généralement sous le nom de « tradition du Prophète ». Les hadiths auraient été rapportés par près de 50 000 compagnons.

Le muhaddith محدّث est un savant de l'islam spécialiste de la science du hadith.

Le râwî راوي est le transmetteur de hadith, c'est l'un des chaînons de l'isnad. arabe : إسناد, référence, citation, preuve) désigne,

dans unخبر ج أخبار  khabar  donnée» à caractère historique, biographique ou anecdotique, correspondant à "l'unité narrative minimale" un hadith, la chaîne des garants (ou transmetteurs) d'une information. En étudiant l'isnad إسناد  " référence, citation, preuve "et la fiabilité des rowwât رواة (pluriel de râwî الراوي ج)" Le râwî est, dans la littérature arabe classique, l'équivalent du rhapsode," un artiste qui va de ville en ville, récitant ou déclamant les œuvres écrites par un autre (principalement des épopées) un transmetteur de poésie, mais également de traditions narratives Akhbâr  أخبار " dans la littérature arabe classique est un court texte à caractère historique, biographique ou anecdotique, correspondant à "l'unité narrative minimale" "et de hadiths " le composant, un muhaddith مُحَدِّث. peut évaluer l'authenticité d'un hadith.

En dehors de quelques hadiths « sacrés », considérés comme les paroles de Dieu adressées directement à Muhammad sur lui la salut et la paix  ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم et rapportés par celui-ci, les hadiths sont les paroles et actions attribuées au Prophète et non une parole divine. mais se complètent !

Avec les préceptes du Coran, قرآن Qurʾān « lecture »Parole de Dieu l’Unique الله, Allah at-ta'a الطاعة «  Obéissance sur Lui » les hadiths حديث  parole ou acte de Muhammad considérés comme un exemple à suivre par les pratiquants; qui forment la sunna سنّة : ensemble des faits, gestes et paroles de Prophète  d'où le nom d'islam sunnite السنة الإسلام  al sunnat al islam pour le courant orthodoxe. Les hadiths حديث ont été rapportés dans divers recueils par des musulmans fidèles. Certains auteurs en ont recensé plus de 700 000. Beaucoup de ces citations étant suspectes, leur crédit est fonction de l'étude du contenu et de la chaîne de transmission. Cette chaîne des personnes, des garants, des témoins qui rapportent un حديث hadith est appelée isnad إسناد « référence »*. Ces différents recueils alimentent en partie l'opposition entre chiites شِيعَة « disciples partisans »  et sunnites سنّيّ : « l'exemple » en particulier. Il existe à ce jour environ 100.000 hadiths sahîhs, صحيح c'est-à-dire reconnus comme « authentiques »

Sunna سنة

La Sunna, سنة selon le Coran, englobe les règles ou « lois » de Dieu qui ont été prescrites à tous les prophètes, y compris le dernier des  Prophètes Muhammad .Une des caractéristiques de cette sunna est que :

  • elle appartient exclusivement à Dieu ;
  • elle n’est pas interchangeable avec une quelconque autre loi ;
  • elle n’est pas transférable à un tiers ni même à un prophète ;
  • elle est unique et immuable à tous les humains et tous les êtres.

L'acception sunnite de ce terme est, généralement, « tradition prophétique ». Il désigne le comportement que le Prophète de l'islam a eu durant sa vie.

La sunna selon les hadiths englobe tout l'enseignement du Prophète, en particulier :

  • ses dires;
  • ses actes ;
  • ses approbations explicites ou implicites ;
  • ses qualités morales personnelles (selon certains savants du hadith comme Boukhari ou Muslim) ;
  • ses désapprobations ;
  • ses délaissements de certains actes.

La sunna, selon les hadiths, est une source législative de l'islam associée aux règles législatives du Coran. Elle est plus connue sous l'expression de « sunna prophétique »

Différence entre les livres d'histoire et Ahadith أحاديث

Il est très important pour un lecteur de Hadith d'apprécier la différence entre Hadith et l'histoire au bon sens du mot et entre un Muhaddith  محدّث”savants de l'islam spécialistes de la Science du Hadith » et un historien. Les personnes qui n'ont pas compris cette différence ont tiré des conclusions erronées et ont donc été trompées. Pour enregistrer les événements historiques d'une certaine période, la méthode habituellement adoptée par les historiens est que toutes sortes de rumeurs circulant dans les rues sont collectées et enregistrées. Ces historiens sont moins préoccupés d'essayer de vérifier l'authenticité et l'origine de ces rumeurs; Et c'est à partir de ces rumeurs que de tels événements sont encadrés, basés sur de simples hypothèses, et sont stockés dans des livres que les générations ultérieures prennent comme sources authentiques. La plupart des livres d'histoire européens disponibles ces jours-ci ont été écrits de cette façon. Ces historiens n'avaient aucun contact avec la période à laquelle ils écrivaient ou la personne sur laquelle ils écrivaient.

Au contraire, Hadith est une forme unique d'histoire, dont l'exemple du monde n'a pas fourni. D'une part, il comprend à un niveau merveilleux presque tous les aspects de la vie du Prophète Muhammad à savoir les affaires personnelles, sociales, politiques, administratives, intérieures, étrangères, en paix et en guerre, sur l'enfance, l'adolescence, L'âge adulte, même sur sa robe, ce qu'il a porté  quand et comment, comment il a marché, comment il s'est assis, comment il a ri, comment il a peigné ses cheveux, comment il a tenu la brosse à dents Miswaakمسواك ou siwak سواك  à la main et ce qu'il ne l'a pas fait Et tout ce qu'il a dit est tout enregistré. D'autre part, il comprend un compte rendu unique des aspects socio-politiques et autres de cette période. Enregistrer et transmettre ces informations à la génération future est devenu la seule mission de la vie des compagnons du Prophète Muhammad qui leur était le plus cher, plus cher que leurs propres vies, fils et femmes, parents et toutes les autres choses. Une fois qu'un chef païen s'écria: «J'ai vu de grands rois de Perse et de Rome, mais je n'ai vu personne honorer son roi plus que les compagnons du Prophète Muhammad l'honorent. Ils (Sahaabah صحابة, compagnons) n'autorisent même pas son expectoration Tomber sur terre mais sauter l'un sur l'autre pour l'attraper ". Tel était l'attachement des fidèles du Prophète Muhammad avec lui.

Les historiques d'autres nations sont écrit par un ou quelques historiens à un moment précis, mais ici, dans le cas de Hadith, il y a des milliers de personnes dévouées et extrêmement pieux qui ont consacré leur vie à un enregistrement minutieux de chaque événement de cette période tournant autour du Prophète Muhammad et l'a ensuite transmis à la génération suivante avec une pureté pure et pure par la méthode qui n'est pas parallèle dans l'histoire. Aucune nation ne peut montrer un tel type d'attachement de ses historiens avec son peuple comme l'ont montré les compagnons du Prophète Muhammad avec lui. Chaque fois qu'ils racontaient quelque chose à propos de lui, les larmes allaient à leurs yeux, le cœur commencerait à battre plus vite, le sang commencerait à devenir plus chaud avec la chaleur de l'amour et le corps commencerait à frémir en raison de la peur provoquée à cause de la déclaration suivante du Prophète Muhammad, qui a déclaré:

man kadhab ealia mutaeamidana falyatabawaa maqeadah fi alnaar   من كذب علي متعمدا فليتبوأ مقعده في النار

"Celui qui attribue sciemment un mensonge envers moi, devrait trouver sa demeure en enfer". (Bukhari)

Jundub ibn Junadah جُندب بن جَنادة, plus connu sous le nom de Abu Dhar al-Ghifari أبو ذر الغفاري, l'un des distingués compagnon Prophète Muhammad (certains le voient comme le précurseur du socialisme islamique.) disait en racontant ce Hadith:

Selon Aboû D'arr el Ghifârî (رضي الله عنه qui Dieu soit satisfait de lui), le Prophète (à lui, bénédiction et salut) parmi ce qu'il a rapporté venant de Son Seigneur, (que Sa Puissance et Sa Gloire soient proclamées) déclare qu'il a dit:

«O Mes Serviteurs, je me suis interdit l'injustice et Je vous déclare que Je vous l'interdis. Ne soyez donc pas injustes les uns envers les autres. O Mes Serviteurs, chacun d'entre vous est un égaré, sauf celui que Je mène dans le droit chemin: demandez-Moi donc que Je vous mène, et Je vous y mènerai. O Mes Serviteurs, chacun d'entre vous est affamé, sauf celui que Je nourris, demandez-moi donc de vous nourrir, et Je vous nourrirai. O Mes serviteurs, chacun d'entre vous est nu, sauf celui que J'habille, demandez- Moi donc de vous habiller et Je vous habillerai. O Mes serviteurs, vous pêchez de nuit comme de jour et Moi Je pardonne tous les péchés, demandez-Moi donc de vous pardonner, et Je vous pardonnerai. O Mes serviteurs, en vain feriez-vous des efforts pour réussir à Me nuire et en vain pour réussir à M'être utiles.

O Mes serviteurs, si du premier au dernier, homme ou génie, vous étiez aussi pieux que l'est celui au cœur le plus pur d'entre vous, cela n'ajouterait rien à Mon Royaume.

O Mes Serviteurs, si du premier au dernier homme ou génie, vous étiez aussi pervers que l'est celui d'entre vous au cœur le plus pervers, cela ne diminuerait en rien Mon royaume. O Mes Serviteurs, si du premier au dernier, homme ou génie, vous vous teniez dans une seule région de la terre pour solliciter Mes faveurs et si J'accordais à chacun de vous sa demande, cela n'amoindrirait en rien Mes propriétés, pas plus que l'aiguille n'enlève quoi que ce soit à l'Océan en y pénétrant. O Mes serviteurs, ce sont vos actes seulement dont Je tiendrai compte, ensuite. Je vous rémunérerai d'après ceux-ci. Donc celui qui trouve le bonheur, qu'il rende grâce à Dieu et celui qui trouve autre chose, qu'il ne s'en prenne qu'a lui-même».
Rapporté par Muslim

رقم الحديث : الرابع والعشرون

Hadith numero 24 raqam al hadith : alrrabie wa al ashrun

تحريم الظلم

 « Interdiction de l'injustice » tahrim alzulm 

عن أبي ذر الغفاري رضي الله عنه ، عن النبي صلى الله علية وسلم ، فيما يرويه عن ربه تبارك وتعالى ، أنه قال :

ean Aboû D'arr el Ghifârî radi Allah eanah, ean al Nabii salaa Allah ealiatan wa salam , fima yarwih ean Rabih tabarak wa taalaa ، 'anah qal :

 

 يا عبادي : إني حرمت الظلم على نفسي ، وجعـلته بيـنكم محرما ؛ فلا تـظـالـمـوا.

ya eibadi : 'iiniy haramat alzulm ealaa nafsi , wajaealatuh bianikum muharamana ; fala tazualamawa


يا عبادي ! كلكم ضال إلا من هديته ، فاستهدوني أهدكم

ya eibadi ! klkum dal 'iilaa man hadayatih , fastahduni 'ahdikum


يا عبادي ! كلكم جائع إلا من أطعمته ، فاستطعموني أطعمكم.

ya eibadi ! kulukum jayie 'iilaa man 'ateamatih , fastateimuni 'ateumakum


يا عبادي ! كلكم عار إلا من كسوته ، فاستكسوني أكسكم

ya eibadi ! klkum ear 'iilaa man kaswatih , fastksuni 'akskum


يا عبادي ! إنكم تخطئون بالليل والنهار ، وأنا أغفر الذنوب جميعا فأستغفروني أغفر لكم

ya eibadi ! 'iinakum tukhatiyuwn biallayl walnahar , wa'ana 'aghfir aldhunub jamieanaan fa'astaghfiruni 'aghfir lakum


يا عبادي ! إنكم لن تبلغوا ضري فتضروني ، ولن تبلغوا نفعي فتنفعوني

ya eibadi ! 'iinakum ln tablaghuu dari ftdruni , walan tablaghuu nafei ftnfewny


يا عبادي ! لو أن أولكمم وآخركم وإنسكم وجنكم كانوا على أتقي قلب رجل واحد منكم ، ما زاد ذلك في ملكي شيئًا

ya eibadi ! law 'ana 'uwlikamum wakharakum wa'iinsakam wajinkum kanuu ealaa 'atqi qalb rajul wahid minkum, ma zad dhlk fi milkiin shyyana

 

يا عبادي ! لو أن أولكم وأخركم وإنسكم وجنكم قاموا في صعيد واحد ، فسألوني ، فأعطيت كل واحد مسألته ، ما نقص ذلك مما عندي إلا كما ينقص المخيط إذا أدخل البحر

ya eibadi ! law 'ana 'uwlakum wa'akhrakam wa'iinsakam wajinkum qamuu fi saeid wahid, fsaluni, fa'uetiat kl wahid mas'alatuh, ma naqs dhlk mimaa eindi 'iilaa kama yunqas almukhit 'iidha 'udkhil albahr


يا عبادي ! إنما هي أعمالكم أحصيها لكم ، ثم أوفيكم إياها ؛ فمن وجد خيرًا فليحمد الله ، ومن وجد غير ذلك فلا يلومن إلا نفسه.

ya eibadi ! 'iinama hi 'aemalakum 'ahsihana lakum, thuma 'awfiakum 'iyaha ; faman wajad khyrana faliahmad Allah, wamin wajad ghyr dhlk fala yaluman 'iilaa nufsuh

Continuité de Hadiths de Générations en Générations

Les Sahaba al Kiram صحابة الكرم les pieux compagnons étaient des livres vivants du Hadith, comme ils s'étaient consacrés à l'apprentissage et à la transmission des faits et geste du Prophète Muhammad . Dans les deux premières générations après le Prophète Muhammad  il n'y en avait pas un ou deux, mais des milliers d'érudits et de narrateurs hautement pieux et authentiques du Hadith. Dans leus écrit leurs  livres, plein d’éeuditions nous est transpis un savoir important  Ces personnes n'ont pas transmis aux générations suivantes que des mots, mais aussi des actions pratiques, c'est pourquoi une grande partie de ces Hadiths  sont continus Mutawâtir  المتواتر concordant, qui ont été transmis par des personnes pieuses d'une génération à l'autre. Prenez l'exemple de l'ablution, de la prière, du Pèlerinage,du jeun de mois de Ramadan, les choses permises, les choses interdites et des centaines de choses que les musulmans ont appris de leurs générations supérieures et pas seulement d'un seul ou peu de livres. Même un analphabète connaît beaucoup d'Ahadith pratique du Prophète Muhammad qu'il a appris de ses aînés.

Communiqué par la voie verbale, ces  Hadith ont été ensuite transmis sous forme écrite  de génération en génération, le processus consistant à conserver ceux-ci- sous forme écrite, cela a commencé dès la période du  Dernier des Messagers et Prophète  Il n'est pas vrai qu'il n'y avait aucune forme écrite d'Ahadith avant Bukhari et Muslim, les livres notoires de Hadith. Le célèbre Sahabi  صحابي compagnon Umru bin Umaya عمرو بن أمية raconte: J'ai raconté un Hadith devant Abu Hurairah أبو هريرة, il a refusé, j'ai dit que je l'ai entendu de votre part. Abu Hurairah أبو هريرة a déclaré que si je l'ai raconté, ce serait sous forme écrite avec moi. Il m'a pris la main et m'a emmené dans sa chambre. Il y avait beaucoup de livres d'Ahadith du Prophète, et dans ce trésor d'Ahadith, nous avons trouvé Hadith aussi. Ensuite, Abu Hurairah أبو هريرة a dit que je ne vous l'ai pas dit si j'ai raconté le Hadith, ce serait sous forme écrite avec moi. Fathul Bari فتح الباري‎ "la victoire du Créateur", Tadwen e Hadith تدوين حديث  « notation de hadith »

اللّهُـمَّ اجْعَلنـي مِنَ التَّـوّابينَ وَاجْعَـلْني مِنَ المتَطَهّـرين الله أكبر

allahuma ajealny min al tawwabyn wa jealny min al matatahhryn Allah 'Akbar

En dehors de quelques hadiths « sacrés », considérés comme les paroles de Dieu adressées directement à Muhammad et rapportées par celui-ci, les hadiths sont les paroles et actions attribuées au  Saint Prophète

Les hadiths comme sources historiques.

Les Hadiths ont été mis à l'écrit à la fin du 1er siècle après Muhammad . À la fin du 2e siècle, une chaîne de transmission devient un élément essentiel du hadith حديث. Au 4e siècle, un corpus officiel prend forme. Les bibliographies n'apparaissent qu'à partir du 9e siècle. Cette différence temporelle rend difficile une critique historique.

Plusieurs chercheurs ont démontré que certains hadiths حديث sont composés d'éléments plus récents que Muhammad et qui lui ont été attribués postérieurement

Les spécialistes musulmans de la science du hadith حديث ont mis en place plusieurs types de classifications. Parmi les plus connues la classification selon la fiabilité, la classification selon la référence d'une autorité particulière, la classification selon « l’étendue ». Celles-ci ne sont pas applicables dans le cadre d'une critique historique.

* L’ Isnâd إسناد, ou  Sanad  سند    « référence, citation, preuve Ces deux termes », souvent utilisés comme synonymes désignent la chaîne de transmission, la chaîne des garants « transmetteurs râwî  الراوي  pluriel  رواة» narrateur d'une information dans désigne, dans un khabar,  خبر « un court texte à caractère historique, biographique ou anecdotique, correspondant à "l'unité narrative minimale constituant les kutub كتب (les livres anthologiques" » ou un  hadith حديث,

C’est,  le « savant muhaddith محدّث de l'islam spécialiste de la science du hadith. » peut évaluer l'authenticité d'un hadith   

L'isnâd  إسناد,» se présente généralement sous la forme "Untel me rapporta qu'Untel lui avait rapporté qu'Untel...", et précède le matn  المتن «  terme qui désigne ce qui parait de la chose, c'est-à-dire sa partie visible,  l'information elle-même, qu'il s'agisse d'un fait ou d'une citation) le texte de la tradition orale ou de l'acte rapporté du Prophète

L'isnâd permet ainsi de reconstituer la circulation de l'information, du premier au dernier émetteur.

L'isnad  إسناد  s'arrête au niveau d'un suivant

Les terminologistes préfèrent cette définition.On utilise alors le terme mursal ul-sahabi مُرْسَل اصحابي  pour faire référence à la situation 1.

Si l'isnad إسناد  s'arrête sur un suivant, on ne sait pas s'il rapporte d'un compagnon ou d'un suivant qui pourrait être non fiable... La majorité des spécialistes du hadith  حديث pense qu'on ne peut pas se prononcer (à moins évidemment qu'une autre chaîne vienne renforcer le hadith حديث).


De nombreux juristes pensent qu'on peut l'utiliser sous certaines conditions. Par exemple, l'imam Ach-Châfi'i الشافعي admettait les marasil de Sa'id b. al-musayyab.  سعید بن المسیب  qui faisait partis des 7 Fuqahâ "savant "de Médine الفقهاء السبعة

liste: Il est dit en général que ces 7 juristes sont :

  • Sa'îd Ibn Al Musayyib سعید بن المسیب
  • 'Urwah Ibn Az Zubayr Ibn Al 'Awwâm عروة ابن الزبير بن العوام
  • Abû Bakr Ibn 'Abd Ir Rahmân Ibn Al Hârith أبو بكر ابن عبد الرحمن ابن الحارث
  • Al Qâsim Ibn Muhammad Ibn Abî Bakr القاسم ابن محمد ابن ابي بكر
  • 'Ubaydu Llâh Ibn 'Abdi Llâh Ibn 'Utbah Ibn Mas'ûd عبيد الله ابن عبد الله ابن عتبة ابن مسعود
  • Sulaymân Ibn Yasâr سليمان ابن يسار
  • Khârijah Ibn Zayd Ibn Thâbit.خارجة ابن زيد ابن ثابت

 l’imam Mâlik Ibn Anas  مالك بن أنس exclut les imams Abû Bakr  أبو بكر Ibn 'Abd Ir Rahmân Ibn Al Hârith أبو بكر ابن عبد الرحمن ابن الحارث et 'Ubaydu Llâh Ibn 'Abdi Llâh Ibn 'Utbah Ibn Mas'ûd  عبيد الله ابن عبد الله ابن عتبة ابن مسعود au profit des imams Salîm Ibn 'Abdi Llâh Ibn 'Umar سالم ابن عبد الله ابن عمر ابن الخطّاب العدوي  et Abû Salama Ibn 'Abd Ir Rahmân Ibn 'Awf عبد الرحمن بن عوف

D'après l'Imâm Abou Hanifa أبو حنيفة , Mâlik  مالك et Ahmad Ibn Hambal  أحمد بن حنبل (selon l'avis qui a été le plus retenu de lui), le "Hadith Moursal" est acceptable (sous deux conditions : le "Tâbi'i" التابعي est sûr, et il a l'habitude, lorsqu'il cite un "Hadith Moursal" مُرْسَل , de le tenir d'une personne sûre et fiable). L'un des ouvrages les plus connus recensant des Traditions de ce genre est le "Marâsîl Abou Dâoûd مراسيل أبو داود ".

Sources

Certains recueils furent compilés précocement et d'autres plus tardivement ainsi :

Puce orAl Sahifah al Sahihah الصحيفة الصحاحية de Hammam ibn Munabbih  همام بن منبه décédé 719 ou 750 soit  101 ou 133 de l’Hégire était un érudit musulman compris, parmi les Tabi'in تابعين « successeurs (des Sahaba الصحابة  « les compagnons du Prophète  » ; ceux qui suivent » et l'un des narrateurs de Hadith  حديث.  (http://na.mo.free.fr/ebooks/sahifa.pdf) compte parmi les ouvrages rédigés par les compagnons de Muhammad , ici rédigé, en 677 soit 58 du calendrier hégirien, était l'un des 9 étudiants qui a été sous la dictée d' Abu Hurairah أبو هريرة 603-681 soit19-59 de l’Hégire qui veut dire «Père du chaton» On estime qu'il a raconté environ 5 374 ahadiths.

Puce orAl-Muwatta الموطأ  compilée et éditée par l'imam Mâlik Ibn Anas  مالك بن أنس 715-795  soit 93-179 de l’Hégire, est une des premières rédactions de la loi musulmane. Il est considéré comme la plus ancienne source existante des ʾahādīṯh أحاديث, les traditions de Muhammad qui constituent la base de la jurisprudence de l'Islam, le fiqh, فقه : «  signifiant comprendre » en plus du Qurʾān قرآن « lecture ». Néanmoins il ne s’agit pas à proprement parler d’un recueil de hadiths; bon nombre des préceptes juridiques qu'il contient ne sont pas du tout basés sur les hadiths. Le livre rassemble les rituels, les rites, les coutumes, les traditions, les règles et les lois de l'époque de Muhammad . Une grande partie du livre porte sur des domaines qui ne sont pas strictement « juridiques » dans le sens occidental du terme, comme le Hajj حجّ : pèlerinage à La Mecque, l'un des cinq piliers de l'islam,  le sacrifice, les relations, etc. Au-delà de la loi il présente donc une utilité, pour l'étude historique de la Sociologie du monde Arabe, par exemple.

Puce orAl-Musnad مسند  "fondé" d'Ahmed ibn Hanbal أحمد بن حنبل (780-855 soit 164-241 de l’Hégire comptent parmi les ouvrages intégraux les plus anciens. où les ‘ahâdîth أحاديث sont classés suivant les chaînes de transmetteurs, remontant jusqu'à un des compagnons de Muhammad , et en fonction de leur authenticité considérée comme  ṣaḥīḥ, صحيح : authentique parfaite, bonne -"hassan", حسن : beau; bon - ḍaʿīf, ضعيف : faible ; défaillant ; fragile

Recueils de hadiths de compagnons de Muhammad

  • Abu Bakr as-Siddiq, أبو بكر الصديق premier calife, aurait compilé 500 hadiths qu’il aurait détruits par crainte d’insérer des fautes. Abû Bakr As Siddîq vers. 573 -634 soit l’an  50 avant l’hégire et l’an 13 après l’hégire de son vrai nom أبو بكر عتيق “الصديق” بن أبي قحافة, Abdulâh (ou 'Atîq) Ibn Abî Quhâfah surnommé al-Siddîq الصديق le Véridique est un compagnon du Prophète Muhammad , devenu ensuite dirigeant religieux, politique et militaire. Il fut le successeur du prophète et premier calife de l'islam, de l'an 10 à 12 après l'Hégire c'est-à-dire de 632 à 634 en datation grégorienne
  • Amr ibn Hazm, عمرو بن حازم 656- 737 soit  est né 15 ans avant l'Hégire. Décès 78 de l’Hégire disciples et  gouverneur du  Najran نجران située à l'extrême sud-ouest du pays, à la frontière avec le Yémen, du temps de Muhammad , il est un des narrateurs des hadiths qui nous est parvenu intégralement.
  •   Jabir ibn Abdullah ibn Amr ibn Haram al-Ansari

  جابر بن عبدالله بن عمرو بن حرام الأنصاري vers 606-697 soit 16 -78 de l’Hégire compagnon du Prophète Muhammad ainsi que par ses descendants, les imams chiites. Il fut empoisonné par al-Hajjaj ben Youssef  الحجاج بن يوسف الثقفي ‘gouverneur de l'Irak.

  • Samra ibn Jundab al Farazi سمرة بن جندب الفزاري décédé vers 680 soit 60 de l’Hégire  composa également un grand volume de hadiths  était un sahaba صحابة,  compagnon de Muhammad .
  • Sa'd ibn Ubadah ibn Dulaym سعد بن عبادة بن دليم  vers 635 soit 14 de l’Hégire. Réputés pour leur générosité et leur hospitalité à Medina  المدينة , al-Madīnah "la ville ")au début du septième siècle. Plus tard, il fut reconnu comme le chef de toute la tribu Banu al-Khazraj بنو الخزرج, puis de tout Ansar أنصار : partisan- auxiliaire. Il était sahaba صحابة,  compagnon  du Prophète Muhammad . Sa'd ibn Ubadah s'est converti à l'islam dès le début, dans l'année précédant l'arrivée de Muhammad à Medina, il a brisé toutes les idoles du clan Sa'ida. Il également auteur d’ouvrage de hadiths que sa descendance conserva. Sa'd faisait partie des 73 ou 74 ou 75 convertis de Medina* qui ont pris le deuxième engagement à Aqaba  العقبة الثانية تعهد en juillet 622. Muhammad  l'a choisi comme l'un des douze leaders qui «prendraient en charge les affaires de leurs gens». Décrit physiquement «très poilu ». Sa générosité a été largement reconnue. Il était également connu pour son tempérament chaud  et pour sa fierté tribale. *الموحدون al-Muwaḥḥidun « les unitaires »

*http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/le-pacte-de-medine.html

 

  • عبد الله ابن عباس, né vers 619 mort vers 687-688,  soit trois ans avant l'Hégire et 68 de l’Hégire,  fils de Abbas ibn Abd al-Muttalib العباس بن عبد المطلب le plus jeune oncle de Muhammad , donc  son cousin  paternel . Ibn Abbas a consacré sa vie à la poursuite de l'apprentissage et des connaissances Il a laissé de nombreux livres de hadiths à sa mort, il laissa toute une charge de chameau de ses compilations Il était respecté par les musulmans pour ses connaissances et était un expert dans le Tafsir تفسير : exégèse, notamment du Coran القُرْآن, al-Qur’ân « la récitation », ainsi que dans la Sunna سنّة. Du vivant de Muhammad , Abd Allâh était assidu à toutes ses assemblées et mémorisait tout, quoi qu’il dise.

Après la mort du dernier des Messager et  Prophète , il prend soin de se rendre chez le plus de compagnons possibles et particulièrement ceux qui connaissaient Muhammad depuis longtemps et il apprenait de ces gens-là ce qu'il leur avait enseigné. Chaque fois qu’il entend parler d’une personne connaissant un hadith qu'il ne connaissait pas, il va rapidement voir cette personne pour l’apprendre d’elle. Il soumet ensuite ce hadith quel qu’en soit son contenu à un examen minutieux et le compare avec d’autres sources. Il va ainsi chez pas moins de trente compagnons afin de vérifier un seul hadith. Abd Allâh a rapporté ce qu’il faisait lorsqu'il apprenait qu’un compagnon de Muhammad possédait un hadith qui lui était inconnu. Durant les années qui précédent sa mort Ibn Abbas est devenu aveugle. Ibn Abbas est très respecté par les chiites et les sunnites. Cependant, les chiites subirent de graves persécutions durant la dynastie des Abbassides. On attribue à Ibn Abbas le plus ancien livre de tafsir encore disponible de nos jours.

  • Abu Hurayra أبو هريرة, mort en l'an 676), de son vrai nom Abd al-Rahman ibn Sakhr Ad-Dawsi عبدالرحمن بن صخر الدوسي est un célèbre sahaba الصحابة, compagnon du Prophète Muhammad . Il est le l'un des plus grands narrateurs et principal rapporteur de ahadith Muhaddith أحاديث محدث cité dans l'isnad إسناد  des ahadith أحاديث  reconnus digne de confiance par les musulmans.  Il fréquenta Muhammad moins de quatre ans, et on estime qu'il a transmis 5374 hadiths Abou Hourayra avait un grand nombre de livres qu'il avait écrit sur Muhammad dont nous est parvenue une compilation de 140 récits sur lui. Il rédigea la Al Sahifah al Sahihah الصحيفة الصحاحية avec son disciple Hammam ibn Munabbih  همام بن منبه
  • Salmân al-Fârisî : سلمان الفارسي Salman le pur ou Salmân Pâk a rédigé des hadiths qu'il communiqua à Abu ad-Darda'a al-Ansari أبو الدرداء compagnon du Prophète . fut l'un des premiers musulmans non arabes et l'un des compagnons du Prophète. Salman serait né soit dans une petite ville de Perse appelée Kazerun dans la province de Fars (d'où son surnom al-Farsi signifiant originaire de Fars) en actuel Iran, soit près d'Ispahan. Son vrai nom serait Rouzbeh et aurait été mazdéen de naissance. Le Prophète  Muhammad lui aurait donné des surnoms comme l'Imam, l'étendard des étendards, l'héritier de l'islam, le juge sage, un savant reconnu, membre de la maison du Prophète.

Le gendre et cousin  de Muhammad , ʿAlī ibn Abī T̩ālib علي بن أبي طالب, lui donna le surnom de Loqman  لقمان le Sage. Lors de ses réunions avec les autres sahaba الصحابة, compagnons, il aurait également été appelé Abu Abdillah (le père de `Abdullah). Salman accompagna toutes les campagnes des compagnons de Muhammad , notamment celle de Perse. Salman fut de fait désigné gouverneur de cette région. Il était le commandant d'une troupe de plus de 30 000 musulmans. Il gouverna avec justice et équité. Il donnait tout son salaire de gouverneur aux pauvres. Il vivait de son propre travail manuel. Ne possédait pas de maison mais vivait plutôt sous les arbres se couvrant avec la moitié d'un drap. Il avait l'habitude de dire qu'il était surpris de voir les gens dépenser toute leur vie pour ce bas monde, sans une pensée pour la mort qui les prendrait de ce monde un jour. Muhammad déclara que Salman سلمان faisait partie de sa propre famille. Il lui accorda un statut important et fit en sorte que les autres califes le consultent.

l.Abu Ayyub al-Ansari أبو أيوب الأنصاري mort 674  soit 54 de l’Hégire

Il rédigea un manuscrit contenant 122 hadiths qu'il transmit à ses enfants était un sahaba  compagnon proche de Muhammad. Il était l'un des أنصار : partisan, auxiliaire, compagnons qui ont soutenu Muhammad après l'Hégire  هجرة migration à Medina en 622. Le patronyme Abu Ayyub أبو أيوب, le père Il est mort de dysenterie lors du premier siège de Constantinople. Dans un hadith dans Qital-e Rome, un chapitre de Sahih Muslim صحيح مسلم , Muhammad a prophétisé que la première armée à conquérir Constantinople entrera au Paradis.

Hadith nuit du destin 1

Les 6 Principaux livres de Hadîth

Il y a six principaux recueils de hadiths مجموعات الأحاديث  majmueat al'ahadith considérés comme références chez les sunnites ; on les appelle les « six livres » Kutub al-Sittah  : الكتب الستة  « six grandes collections de hadith les plus authentiques » Al-Ṣiḥāḥ al-Sitta  الصحاح الستة  sont les sources les plus fiables pour les musulmans sunnites en ce qui concerne les principes de la croyance islamique, les décisions jurisprudentielles, l'exégèse du Coran et l'histoire de la première période de Islam. Ils s'appuient sur les hadiths cités dans ces livres dans leurs bourses d'études. Ainsi, il a été largement admis par eux que tout ce qui est cité dans al-Sihah al-Sitta الصحاح الستة est fiable..Deux d'entre eux sont considérés comme intégralement authentiques les sahihayn الصحيحين « correct » et les hadiths répertoriés et acceptés par ces deux imams reçoivent parfois la qualification « d'opinion jointe, agréé » Muttafaq 'alaih متفق عليه

Ibn al-Qaisarani ابن طاهر القيسراني, 1056-1113 soit 448-507 de l’Hégire, né à Jérusalem dune famille arabe originaire de Césarée Palestine, d'où son nom. En raison du nom arabe de Jérusalem "Bait al-Maqdis بيت المقدس ", il a souvent été surnommé "Maqdisi مقدس  « sacré » " ou l'homme de Jérusalem à la place historien et un traditionniste musulman. Est largement crédité d'être le premier à délimiter et à définir les six œuvres canoniques de l'Islam sunnite Kutub al-Sittah  : الكتب الستة  « six grandes collections de hadith après le Coran  et la première personne à inclure Sunan ibn Majah سنن ابن ماجه comme un travail canonique . Sunan  سنن  « traditions »

 

1- Le Recueil Authentique d'Al-Bukhârî  Sahîh al-Bukhârî صحيح البخاري

C’est l'un des six grands recueils de hadiths. La plupart des musulmans sunnites le considèrent comme le livre le plus authentique après le Coran al Q’uran قرآن «  lecture - récitation »  et comme l'une des trois sources hadith les plus fiable avant le Sahih Muslim et Al-Muwatta de l'imam Malik.

Il est dit qu’al-Bukhari a recueilli plus de 300 000 hadiths et qu’il n’en a transmis qu'un peu plus de 7000 qui étaient authentiques pour écrire le Sahih صحيح « l’Authentique ». Son travail a été en réalité durant toutes ces années de compiler dans son livre uniquement des récits à l'authenticité extrême selon des règles qu'il s'était lui-même fixées, afin de sélectionner les chroniques à la chaine de transmission la plus fiable. Les seules choses venant de sa propre personne ont été les titres donnés à chacun des regroupements de sa compilation.

Les savants réputés dans la science des hadiths tels : Ahmad Ibn Hanbal  أحمد بن حنبل 780-855,soit 164-251 de l’Hégire ;  Abu Zakaria Yahya Ibn Maïn  أبو زكريا يحيى بن معين  775-848  soit 158-233 de l’Hégire  et Ali Ibn Madīni علي بن المديني778-849 soit 161-234 de l’Hégire ont reconnu l'authenticité de son livre. al-Bukhari passé les vingt-quatre dernières années de sa vie à visiter d'autres villes et à rencontrer d’autres savants qui enseignaient les hadiths qu'il avait recueillis. Il a terminé son travail aux environs de 846. Dans toutes les villes qu'il visitait, des milliers de personnes se rassemblaient dans la principale mosquée pour l'écouter réciter la tradition orale. En réponse aux doutes exprimés par les académies de l'ouest à propos de l’auteur réel du livre qui porte son nom et de la date effective de sa rédaction, Ainsi, la renommée immédiate des recueils a constitué un argument d’authenticité qui rendait hautement improbable toute contestation après la mort des auteurs.

Au cours de ces vingt-quatre ans, Al Bukhari البخاري a apporté de légères modifications à son livre, en particulier à ses têtes de chapitre. Chaque version porte le nom de son narrateur. Selon Ibn Hajar al-Asqalani بن حجر العسقلاني dans son livre النكت على كتاب ابن الصلاح  al-Nukat ala Kitab ibn al-Salah, «les commentaires sur le livre d’ibn Salah» le nombre de hadiths est le même dans tous les récits (les différentes versions).Celui qui est le plus célèbre aujourd'hui est la version racontée par Muhammad ibn youssouf al-Firabri  محمد بن يوسف الفربري 845- 932 soit  231-320 de l’Hégire qui est le disciple préféré de Bukhari. Khatîb al-Baghdâdî  الخطيب البغدادي « le conférencier de Bagdad » dans son livre Târikh Baghdad تاریخ البغدادي « Histoire de Bagdad » citait Firabri ainsi : "Il y avait environ soixante-dix mille personnes qui ont entendu Sahih Bukhari en même temps que moi".

Sahih al-Bukhari est organisé en 97 livres et 3450 sections. Il y a différents comptes du nombre de ses hadiths.

Si ses hadiths répétés sont comptés, le nombre de ses hadiths s'élève à 7 275 hadiths et, si les hadiths répétés sont mis de côté, sur le compte de lui et d'al-Nawawi, cela équivaut à 4000 hadiths, mais selon Ibn Hajar, il s'élève à 2 761 hadiths

Plus de 100 expositions et commentaires sont écrits pour Sahih al-Bukhari ; Dont certains sont les suivants:

  • Fath al-bari fi sharh  Sahih al-Bukhari فتح الباري بشرح صحيح البخاري par Ibn Hajar al-'Asqalani. بن حجر العسقلاني
  • 'Umda al-qari fi sharh Sahih al-Bukhari  عـمـدة الـقـاري شـرح صـحـيـح الـبـخـاري par al-'Ayni al-Hanafi. العيني الحنفى
  • Irshad al-sari ila Sahih al-Bukhari ارشاد الساري صحيح البخاري par Shahab al-Din al-Qastalani. شهاب الدين العسقلاني

http://www.hadithdujour.com/coran/SAHIH-AL-BOUKHARI-1.pdf

http://www.hadithdujour.com/coran/SAHIH-AL-BOUKHARI-3.pdf

http://www.hadithdujour.com/coran/SAHIH-AL-BOUKHARI-4.pdf

2- Le Recueil Authentique de Muslim  Sahîh Muslim  صحيح مسلم titre complet: Al-Musnadu Al-Sahihu bi Naklil Adli  المسند الصحيح المختصر من السنن بنقل العدل  « La ligne correcte de  la Sunan Sunan  سنن  « traditions » est le transfert de justice »  se compose de 54 livres, qui semblent avoir été organisés par quelqu'un d'autre que l'auteur. Le livre contient 7 275 hadiths choisis parmi les 300 000 hadiths. Il est très acclamé par les musulmans sunnites  et a considéré la deuxième collection de hadith le plus authentique après Sahih al-Bukhari  صحيح البخاري ainsi que les musulmans Zaidi Shia الزيدية  az -zaydiyya , faction musulmane qui a émergé au 8e siècle de l' islam chiite. Il a été recueilli '. Son authenticité a parfois été mise en doute en raison du fait qu'il a été écrit plus de 250 ans après le Prophète Muhammad .

Abū al-Ḥusayn 'Asākir ad-Dīn Muslim ibn al-Ḥajjāj ibn Muslim ibn Ward ibn Kawshādh al-Qushayrī an-Naysābūrī أبو الحسين عساكر الدين مسلم بن الحجاج بن مسلم بن ورد بن كوشاذ القشيري النيسابوري , 817ou 821 – 875 soit  204-261 Hégire communément appelé Imam Muslim  الإمام مسلم

Contrairement à Sahih al-Bukhari , il y a des hadiths dans Sahih Muslim concernant les vertus d' Ahl al-Bayt أهل البیت « gens de la maison »et l'approbation de certaines croyances et décisions chiites, y compris:

  • Hadith des douze Califs , حدیث إثنی عشر خلیفة  hadith 'ithny ashar khalifa
  • Hadith al-Raya حديث الراية  à propos de la bataille de Khaybar غزوة خیبر ghazwat khybir qui a eut lieu le mois de  Muharram  محرم 668, soit 48 de l’Hégire
  • Al-Manzila Hadith حدیث المنزلة , Ce hadith introduit la position de l' Imam 'Ali إمام علي, en ce qui concerne le Prophète et sa primauté sur les autres compagnons Ṣaḥāba الصحابة . C'est un hadith fréquemment narré  mutawatir الحديث  dans la vue des savants chiites et parmi les preuves du droit de l'Imam 'Ali (a) au califat après le noble Prophète (s).
  • L'occasion de la révélation du verset al-Mubahala آية المباهلة  est le verset 61 de la Sourate3 Al 'Imran آل عمران  la famille d’Imran qui concerne la rencontre du Prophète avec les chrétiens de Najran نجران  est une ville située entre Hijaz حجاز et le Yémen dans la péninsule arabique, dans laquelle une grande population de chrétiens vivait avant l'islam,

فَمَنْ حَآجَّكَ فِيهِ مِن بَعْدِ مَا جَاءكَ مِنَ الْعِلْمِ فَقُلْ تَعَالَوْاْ نَدْعُ أَبْنَاءنَا وَأَبْنَاءكُمْ وَنِسَاءنَا وَنِسَاءكُمْ وَأَنفُسَنَا وأَنفُسَكُمْ ثُمَّ نَبْتَهِلْ فَنَجْعَل لَّعْنَةَ اللّهِ عَلَى الْكَاذِبِينَ

À ceux qui engagent avec toi une polémique au sujet de Jésus, à présent que tu es bien informé, propose ce qui suit : «Appelons nos enfants et les vôtres, nos femmes et les vôtres, joignons-nous tous à eux et adjurons Dieu de maudire ceux d'entre nous qui sont des menteurs.»

Faman hajjaka feehi min baAAdi ma jaaka mina alAAilmi faqul taAAalaw nadAAu abnaana waabnaakum wanisaana wanisaakum waanfusana waanfusakum thumma nabtahil fanajAAal laAAnata Allahi AAala alkathibeena

  • Hadiths concernant la permissibilité du mariage temporaire.

http://www.hadithdujour.com/coran/SAHIH-MOUSLIM.pdf

3 Sunan Abù Dâwud  سنن أبو داود 

Son nom complet est :Abu Dawud Sulaymān ibn al-Ash'ath al-Azdi as-Sijistani :

 أبو داود سليمان بن الأشعث الأزدي السجستاني , généralement connu sous le nom أبو داود  d' Abu Dawud , d’origine  perse 202-275 H.- 817-889

L’Imam Abu Dawud était un adepte de Hanbali الحنابلة  bien que certains l'aient considéré comme Shafi شافعي.

Sunan Abu Dāwūd سنن أبو داود , contenant quelque 4 800 hadith , est son principal travail. Ceux-ci sont généralement numérotés après l'édition de Muhammad Muhyi al-Din `Abd al-Hamid (Le Caire: Matba`at Mustafa Muhammad, 1354/1935), où 5 274 sont distingués. Il a indiqué que tout le hadith de sa collection était authentifié  sahih صحيح : authentique; vrai. à moins qu'il ne soit spécifié comme non authentifié  ḍa'īf ضعيف faible. Certains savants islamiques (commeابن حجر العسقلاني  Ibn Hajar al-Asqalani) croient qu'un certain nombre de ceux qui ne sont pas marqués pour être ḍa'īf  ضعيف faible aussi

A partir de ce livre, les  Hadith sont suffisants pour une personne intelligente et perspicace. Ils sont:

  • Les actes ne doivent être jugés que par des intentions. Une partie du bon respect de l'islam par l'homme est qu'il laisse seul ce qui ne lui concerne pas.
  • Aucun de vous ne peut être un croyant, sauf si vous aimez votre frère ce que vous aimez pour vous-même.
  • Le permis  halal  حلال : permis ; non sacré ; profane, licite est clair, et l'interdit  haram حرام : ce qui est sacré; ce qui est interdit par la religion est clair, entre ces deux questions douteuses. Quiconque s'abstient de ces questions douteuses a sauvé sa religion.

Il a écrit quelqueS 21 livres au total. Certains des plus importants sont: 

  • Kitab al-Marāsīl كتاب المراسيل , il énumère 600 hadiths mursal  حديث مرسل « préssés » qui, après une longue enquête approfondie, il conclut sont néanmoins sahih صحيح : authentique; vrai.
  • Risālat Abu Dāwūd ilā Ahli Makkah ريليس آل داود إلا أهلي مكة ; Sa lettre aux habitants de Makkah décrivant son Sunan Abu Dāwūd سنن أبي داود

Abu Dawud a recueilli 500 000 ʾahādīṯ أحاديث, mais ont inclus seulement 4 800 dans cette collection. Il a fallu à Abu Dawud 20 ans pour recueillir les hadiths. Abu Dawud a compilé vingt-un livres liés à Hadith et a préféré ceux qui ont été soutenus par l'exemple des compagnons de Muhammad . Il a écrit dans sa lettre au peuple de La Mecque: "J'ai révélé partout où il y avait trop de faiblesse à l'égard de toute tradition dans ma collection. Mais si je pars un hadith sans aucun commentaire, il devrait être considéré comme sonore, bien que certains D'entre eux sont plus authentiques que d'autres ". Hadith Mursal حديث مرسل (une tradition dans laquelle un compagnon est omis et un successeur raconte directement de Muhammad ) a également été une question de discussion parmi les traditionnels. Abu Dawud déclare dans sa lettre au peuple de La Mecque: "si un Hadith Musnad حديث مسند (tradition ininterrompue) n'est pas contraire à un Mursal مرسل ou un Hadith Musnad حديث مسند n'est pas trouvé, alors le Hadith Mursal حديث مرسل « préssés » sera accepté mais il ne serait pas considéré comme fort Comme un Muttasil Hadith (chaîne ininterrompue) ".

Les traditions de Sunan Abu Dawud  سنن أبي داود sont divisées en trois catégories. La première catégorie comprend les traditions mentionnées par Bukhari et  ou les musulmans. Le second type de traditions sont ceux qui remplissent les conditions de Bukhari ou Muslim. À ce stade, il faut se rappeler que Bukhari a déclaré: «Je n'ai inclus que dans mon livre Sahih Bukhari صحيح البخاري des traditions authentiques et laissé de côté beaucoup plus authentiques que ceux-ci pour éviter une longueur inutile»

Beaucoup de hadiths cités dans le livre d'Abu Dawud sont rejetés ou posés en question par d'autres savants sunnites. Certains éminents spécialistes sunnites croient qu'il y a beaucoup de faux hadiths à Sunan Abi Dawud qui ne sont pas fiables et même fabriqués. Dans son livre, al-Mawdu'at   «hadîth Mawdû' موضوع est un hadîth forgé, inventé », Ibn al-Jawzi كـتـاب الـمـوضـوعـات  ابن الـجـوزي  kitab al mwdweat ibn al jawzy a mentionné quelques hadiths fabriqués dans ce livre. Muhammad Nasir al-Din al-Albani a écrit un livre intitulé Da'if Sunan Abou Dawud  ضـعـيـف سـنـن أبو داود . Il affirme qu'il existe plus de 800 hadiths peu fiables dans ce livre. En outre, il croit qu'il y a environ 50 hadiths " munkar المنکر " ou dénonciés (hadiths dont le contenu n'est pas accepté par la majorité des musulmans) et environ 50 " shadhdh الشاذ" ou hadiths irréguliers (transmis par une personne fiable mais va à l'encontre d'un autre Hadith qui est transmis par une personne plus fiable).

 

4 Sunan at-Tirmidhi سنن الترمذي , également connu sous le nom  جامع الترمذي , Jami 'at-Tirmidhi également nommé Al-Jami' al-Kabir  الجامع الكبير. Recueilli par Abū 'Īsá Muḥammad ibn' Īsá as-Sulamī aḍ-Ḍarīr al-Būghī at-Tirmidhī أبو عيسى محمد بن عيسى السلمي الضرير البوغي الترمذي  824 - 9 octobre 892 soit 209-279 de l’Hégire. D’origine perse né à Termez  en  Ouzbékistan il appartenait à la tribu arabe de Banu Sulaym  بنو سليم qui dominait une partie de l' Hedjaz السلمي à l' époque pré-islamique (d'où le nisbat  نسبة "as-Sulami السلمي "  Muhammad  At-Tirmidhi était également bien versé dans la grammaire arabe , favorisant l'école de Kufa الكوفة al -Kūfah sur Basra البصرة en raison de la conservation par l'ancien de la poésie arabe comme principale source  

Il était également connu par le laqab لقب « surnom » "ad Darir الدرير les aveugles". On a dit qu'il est né aveugle, mais la majorité des savants reconnaissent qu'il est devenu plus aveugle dans sa vie

Il a commencé à le compiler après l'année 250 AH (AD 864/5) et l'a complété sur le 10 Dhu-al-Hijjah 270 AH soit le 9 juin 884). Il contient 3 956 ʾahādīṯ أحاديث, et a été divisé en cinquante chapitres. Selon certains 4400 hadiths (avec répétitions) dans 46 chapitres « livres ». Il est également classé comme un Sunan, ce qui implique que le livre a été découpé selon des chapitres juridiques tels que la purification, la prière, les pauvres et le jeûne, racontés sur l'autorité du Prophète Muhammad , tandis que les opinions des compagnons sont habituellement pas mentionnées.

Le titre complet est الجامع المختصر من السنن عن رسول الله ومعرفة الصحيح والمعلول وما عليه العمل, Al-Jāmi' al-Mukhtaṣar Min As-Sunan'An Rasūl Allāh Wa Ma'rifat al-Ṣaḥeeḥ Wal-Ma'lool Wa Mā 'Alaihil Al-'Amal)

Le terme Jami جامع dans le titre indique une collection complète couvrant les huit sujets de Risalah (message d'Allah). Le terme Sunan السنن  dans le titre se réfère à la mise au point de la collection et à l'arrangement du chapitre en fonction du sujet Risalah الرسالة particulier, ahkam أحكام (droit général).

La méthode de Tirmidhi était celle de placer le titre en premier, puis mentionner un ou deux Ahadith أحاديث qui étaient liés à la rubrique. Ces Ahadith أحاديث sont suivis de son opinion sur le statut du Hadith. Par la suite, il mentionne les opinions des différents juristes. Il indique également s'il y avait d'autres récits transmis par d'autres compagnons sur le même sujet. Son principal objectif était de discuter des opinions juridiques des premiers juristes. Tirmidhi a surtout mentionné les Ahadith أحاديث  que les juristes ont utilisé comme base de leurs décisions légales et il a mentionné quelle école a utilisé cette tradition Par conséquent, ce livre est devenu une source importante pour les différents points de vue des différentes écoles juridiques. Le Jami جامع a donc la distinction d'être l'un des plus anciens textes traitant de la différence d'opinion parmi les différentes écoles jurisprudentielles. Bien que Shafi'i شافعي (b. 150-d.204 AH) ait écrit son Kitab al-Umm  كـتـاب الأم avant le Jami de Tirmidhi جامع الترمذي, le Kitab al-Umm est moins compréhensible par rapport aux Jami 'de Tirmidhi. جامع الترمذي

Types de hadith inclus concernant leur authenticité

Sur les quatre livres Sunan سنن , seul est divisé en quatre catégories. Le premier, ces hadith définitivement classés comme ṣaḥīḥ صحيح authentique, il est d'accord avec Bukhari et Muslim. La deuxième catégorie sont les hadith qui sont conformes à la norme des trois savants, al-Tirmidhi الترمذي, al-Nasa'i النسائي  et Abu Dawoud أبو داود, à un niveau inférieur à celui de Bukhari et muslim .Le  Troisième, le hadith est collecté en raison d'une contradiction; Dans ce cas, il clarifie son défaut. Quatrièmement, les hadiths sur lesquels certains spécialistes du fiqh فقه : jurisprudence ont agi

5    Sunan an-Nasa'i سنن النسائي   « tradition de Nasa’i » également connu sous le nom de Sunan al-Sughra , السنن الصغرى »la petite sunan » ou "Al-Mujtaba المجتبى "   « le sélectionné »

D'origine perse Al-Nasa'i. -829-915 soit  215-303 de Hégire .Son nom complet Abū `Abd ar-Raḥmān Aḥmad ibn Shu`ayb ibn Alī ibn Sīnān al-Nasā'ī أبو عبد الرحمن أحمد بن شعيب بن علي بن سنان بن بحر بن دينار النسائي

cette collection écrite est considérée par les sunnistes  comme la troisième plus importante des six collections de hadith canoniques Kutub al-Sittah الكتب الستة . "Les six livres majeurs"

Al-Nasa'i a choisi parmi ses As-Sunan al-Kubra السنن الكبرى. « La grande sunan »Il a également écrit 15 autres livres, 6 traitants de la science de hadith.

Parmi ceux qui ont écrit des commentaires sur cette collection hadith:

  • Imam al-Suyuti الإمام السيوطي : Publié sous le nom de Sharh al-Suyuti 'ala Sunan al-Nisa'i شرح السيوطي السنن النسائي

Abū al-Faḍl 'Abd al-Raḥmān ibn Abī Bakr ibn Muḥammad Jalāl al-Dīn al-Khuḍayrī al-Suyūṭī  جلال الدين عبد الرحمن بن أبي بكر بن محمد الخضيري السيوطي1445 -1505 soit 849-911 de l’Hégire. érudit religieux égyptien, expert juridique et enseignant, et l'un des écrivains les plus prolifiques du Moyen Âge d'origine perse. Al-Suyuti  السيوطي a étudié divers sujets, dont: la jurisprudence Shafi'i et Hanafi ( fiqh فقه  la jurisprudence musulmane, les traditions  hadith  حديث  parole et actes du Prophète , leTafsir  تفسير  exégèse, notamment du Coran , la théologie, l'histoire, la rhétorique, la philosophie, la philologie,   arithmétique, le chronométrage ( miqat ميقات, "lieu indiqué") et la médecine . Il a commencé à enseigner la jurisprudence Shafi'i à l'âge de 18 ans, à la même mosquée que son père

  • Al-Sindi السندي‎‎: Publié sous le nom de Hashiyat al-Sindi ala al-Nisa'i هاشيات السندي على النسائي
  • Dans son livre, Sahih wa da'if Sunan al-Nasa'i , صحيح  ضعيف سـنـن الـنـسـائـي Muhammad Nasir al-Din al-Albani  محمد ناصر الدين الألباني 1914-1999 a considéré plus de 80 hadiths dans Sunan al-Nasa'i سـنـن الـنـسـائـي  être peu fiables par rapport à leurs chaînes d'émetteurs et plus de 300 hadiths Être peu fiable en général.

6 Sunan Ibn Mājah سنن ابن ماجه  

Muḥammad ibn Yazīd Ibn Mājah محمد بن يزيد بن ماجة, appelé plus communément Ibn Majah بن ماجة 824-887 soit   209-273 de l’Hégire

Il écrivit en autres

  Kitāb al-Tafsīr: كـتـاب  التفاسير Livre d'Exégèse du Coran Qurʾān قرآن « lecture – récitation »

  Kitāb al-Tārīkh: كـتـاب الـتـاريـخ un livre d'histoire contenant une liste plus ou moins exhaustive des transmetteurs apparaissant dans l’isnâd إسناد, référence, citation, preuve des hadiths حديث.

Il contient plus de 4 000 aḥādīth  أحاديث dans 32 livres kutub  كتاب divisés en 1 500 chapitres abwāb ابواب « portes » dont 428 fiables, dont 199 sont bons, dont 613 non fiables et dont 99 sont rares (contrairement aux vues établies). Une vingtaine des traditions qu'il contient ont ensuite été déclarées forger; Tels que ceux qui traitent des mérites des individus, des tribus ou des villes, y compris la ville natale d'Ibn Mājah de Qazwin قزوین.

Il y a tellement de hadiths peu fiables et fabriqués dans le livre d'Ibn Maja que certains éminents savants sunnites ont estimé que le livre devrait être exclu de «Al-Ṣiḥāḥ al-Sitta  الصحاح الستة » Néanmoins, ce poste n'a été réglé qu'après le 14ème siècle ou plus tard. Des chercheurs comme Abu Zakaria Yahya Ibn Sharaf al-Nawawī أبو زكريا يحيى بن شرف النووي  connu sous le nom de al-Nawawī النووي 1233-1277 soit  631-676 de l’Hégire  et Ibn Khaldun بن خلدون vers 1332-1406 soit 732-808 de l’Hégire ont exclu le Sunan des livres généralement acceptés; D'autres l'ont remplacé soit par les Muwaṭṭa'الموطأ  del’ Imām Mālik, soit par Sunan ad-Dārimī سنن الدارمي  797-868 soit 181-255 de l’Hegire . Ce n'est que dans la conditionnalité formelle d' Ibn al-Qaisarani ابن طاهر القيسراني  du canon sunnien Kutub al-Sittah الكتب الستة , "Les six livres" que la collection d'Ibn Majah fut considérée comme l'estime accordée aux cinq autres livres. Selon al-Sanadi السندي un commentateur de Sunan Ibn Maja  سُنن ابن ماجه, il existe environ 400 hadiths dans ce livre qui ne sont pas fiables par rapport à leurs chaînes d'émetteurs

Les autres livres de Hadîth حديث   les plus connus

1 Al Muwatta' al Imâm Mâlik ibn Anas الإمام مالك بن أنس  الموطأ

Al-Muwatta الموطأ « La facilité - le parcourt exemplaire ». Le travail juridique qui incorpore hadith et fiqh. collection de plus de 1900 récits, à partir des 100 000 récits qu'il avait à sa disposition.la plus connue, compilée et éditée par l' Imam Malik ibn Anas إمام مالك بن أنس.   711-795  soit 93 – 179 de l’Hégire Il  forment la base de la jurisprudence musulmane aux côtés du Coran. Muwatta الموطأ, l'une des collections de hadith sunnites les plus anciennes et les plus vénérées et l'un des «livres de droit musulman survivants les plus anciens» Dans lequel Malik a tenté de donner un sondage sur le droit et la justice , le rituel et la pratique de la religion selon le consensus de l'islam à la Médine, selon les habitudes habituelles de la Médina, et de créer une norme théorique pour les questions non réglées Point de vue du consensus et de la Sunna .  Composé dans les premiers jours du califat Abbasside, au cours duquel il y avait une «reconnaissance et une appréciation croissante de la loi canonique» du parti au pouvoir, l'œuvre de Malik visait à tracer un «chemin lissé» (qui est ce que tout le monde Muwaṭṭa'  موطأ signifie littéralement à travers "les différences d'opinion lointain même sur les questions les plus élémentaires".  comme "le livre le plus sain sur la terre après le Coran قرآن  Qurʾān lecture  par al-Shafi'i الشافعي la compilation du Muwatta a conduit à Malik étant accordé avec des épithètes aussi révérencielles que Shaykh de l’Islam شيخ الإسلام , Preuve de la Communauté , Imam De la résidence de l'émigration et du savant intellectuel de Medina dans la tradition sunnite plus tardive, les normes et les lois du temps du Prophète Muhammad .

Malik a composé le «Muwatta موطأ » sur une période de quarante ans pour représenter le «chemin bien traversé» de la population de Médine. Son nom signifie aussi que c'est le livre «à plusieurs reprises convenu» - sur le contenu auquel les gens de Médine عـمـل أهـل الـمـديـنـة  'Amal Ahl al Madina ont été unanimement convenus. Son haut niveau est tel que les gens de chaque école de fiqh فقه «jurisprudence» et de tous les imams de la bourse de hadith s'accordent sur son authenticité.

Le jurisconsulte,   http://Abū' Abdullāh Muhammad ibn Idrīs al-Shāfi'ī أبو عبد الله محمد ابن إدريس الشافعي,a déclaré: 767-820 soit 150 - 204 de l’Hégire ("Il n'y a pas de livre sur terre un livre  après le Livre de Dieu l’Unique Allah  qui est plus authentique que le livre de Malik".

Plus de mille disciples de Malik lui ont transmis ce travail. Cela a entraîné des différences dans le texte dans divers cas. Il y a trente versions connues du travail dont le plus célèbre est celui transmis par Yahya al-Laithi يحيى الليثي 769-848 soit 152-234 de l’Hégire, éminent érudit musulman andalou d’Algéciras qui est considéré comme l'émetteur le plus important de Malik ibn Anas

Al-Muwatta الموطأ, se compose d'environ 1 720 ʾahādīṯ أحاديث  répartis entre la terminologie de hadith مصطلح الحديث   muṣṭalaḥ al-ḥadīth qui spécifie l'acceptabilité des énonciations  hadith حديث attribuées au Prophète Muhammad et à d'autres personnages islamiques primitifs importants, comme la famille de Muhammad   Ahl al-Bayt أهل البيت et  Ou successeurs.

Dans ce hadith mutawatir  متواتر  "successif", Muhammad a dit: "En vérité, je pars avec vous deux choses précieuses, le Livre de Dieu et ma progéniture, mon Ahl al-Bayt أهل البيت; pour autant que vous vous accrochez à ces deux, vous ne vous égarerez jamais; Et vraiment ils ne seront pas séparés l'un de l'autre jusqu'à ce qu'ils se joignent à moi à al-Kawthar الكوثر « l’abondance un fleuve du Paradis» réf sourate 108.

Composé comme suit:

  • 600 ʾahādīṯ أحاديث  marfu` مرفوع  se réfère à une narration attribuée spécifiquement au Prophète Muhammad]
  • 613 ʾahādīṯ أحاديث  mawquf موقوف  se réfère à une narration attribuée à un compagnon, qu'il s'agisse d'une déclaration de ce compagnon, d'une action ou autrement»
  • 285 ʾahādīṯ أحاديث  maqtu ' مقطوع  comme une narration attribuée à un Tabi‘i التابعي (singulier de Tābi‘în التابعين suiveurs), sont la génération de musulmans qui ont connu des compagnons de Muhammad mais qui n'ont pas connu Muhammad lui-même qu'il s'agisse d'une déclaration de ce successeur, d'une action ou autrement. Malgré la similitude linguistique, elle est distincte de Munqati
  • 222 ʾahādīṯ أحاديث  mursal مرسل  "pressé": si le narrateur entre le Successeur et Muhammad est omis d'un isnād donné, le hadith est mursal , par exemple, quand un Successeur dit: "Le Prophète a déclaré ...

2 Musnad al-Imâm Ahmad Ibn Hanbal  الإمام أحمد بن حنبل مسند "fondé"

Cette collection de Hadith recueillie par l'éruditaire théologien juriconsulte et traditionaliste musulman,  Ahmad Ibn Hanbal أحمد بن حنبل 780-855  soit  163-238 de l’Hégire. Fondateur de l'une des quatre grandes écoles juridiques madhhab مذهب sunnites, connue sous le nom de "hanbalite الحنابلة ". Il est aussi à l'origine de la fondation de l'école théologique islamique `aqida عقيدة l'école atharite  أثري.

Le Musnad de l'imam Ahmad est l'un des plus importants recueils de hadiths (il figure parmi les Kutub at-Tis'a  كوتوب ا تيسا les 9 livres de bases dans le hadith). Il contient près de 40.000 hadiths (au pluriel ahādīth أحاديث), qui sont classés par rapporteur, c'est à dire selon le Sahaba duquel la chaine remonte. Il est connu pour être un recueil sérieux où la majeure partie des rapporteurs sont bons et acceptés comme l'on dit en substance ibn Taymiyya ابن تيمية  1263-1328 soit661-728 de l’Hégire et as-Suyuti السيوطي  1445-1505 soit 849-911 de l’Hégire

Il est dit par certains que Ibn Hanbal a fait un commentaire à propos de son livre qui se lit comme suit: "Je n'ai inclus qu'un hadith dans ce livre s'il avait été utilisé comme preuve par certains chercheurs". Certains savants de Hanbali, comme Abu'l-Faraj ibn al-Jawzi, أبو الفرج بن الجوزي (1116-1201 soit  508- 597 de l’Hégire ont affirmé que le Musnad contient des hadiths qui sont fabriqués par interpolation (c'est-à-dire que le narrateur se mêle d'informations, de textes de mélange et de chaînes autorisées), qui étaient neuf Hadiths par certains, Ou quinze Hadiths par d'autres. Cependant, il est convenu que les hadiths qui sont suspectés d'être fabriqués ne sont pas de nouveaux hadiths qui sont des créations de l'imagination d'un narrateur douteux.

3 Sahîh Ibn Khuzayma   صحيح بن خزيمة  nom complet : Ṣaḥīḥ Ibn Khuzaymah: mukhtaṣar al-Mukhtaṣar min al-musnad al-Ṣaḥīḥ : صحيح بن خزيمة: مختصر المختصر من المسند الصحيح

Un seul quart du livre a survécu. C'est une collection de hadiths, couvrant la prière, le jeûne, le pèlerinage et la dîme zakāt زكاة , "ce qui purifie" . Parmi les collections de Sahih صحيح  après le Sahih Bukhari et le Sahih Muslim,

Son œuvre  pour la grandeur de ses recherches, de l'intensité de son analyse, quand, il s'arrête en corrigeant les mots les plus bas dans l'attribution, occupe une position élevée parmi les livres de Hadith, et l'importance de ce livre est démontrée par la validité de ses conversations et la place de son travail scientifique et sa grandeur dans les sciences islamiques. Il est considéré comme un très  grand succès avec Sahih Ibn Hibbaan « صحيح ابن حبان « collection de hadith « et Sahih Abou 'Awana صحيح أبو عوانة. Il a été édité par Muhammad Mustafa Al-A'zami  محمد مصطفى الأعظمي  savant du hadith  علم الحديث,ˤilm al-ḥadīth)d’origine indienne né vers 1930 et publié par al-Maktab al-Islami à Beyrouth .

Abu Bakr Muhammad ibn Ishaq ibn Khuzaymah   أبو بكر محمد بن إسحاق بن خزيمة  827-923 soit 223-311de l’Hégire. d’origine perse.de jurisprudence shafii, il a étudié sous ses savants, y compris Ishaq Ibn Rahwayh إسحاق بن راهويه  778-853 soit  161-238 de l’Hégire , le muhaddith محدّث «  savant musulman » de Khorasan خراسان à l'époque  ainsi qu'avec al-Bukhari البخاري et Muslim مسلم .

Ibn Khuzayma a écrit plus de 140 livres. Peu ont survécus aujourd'hui

Autres oeuvres

 Kitāb al-Tawḥīd wa-ithbāt ṣifāt al-Rabb 'azza wa-jall کتاب التوحيد وإثبات صفات الرب عز وجل , Le Livre de l'Affirmation de l'Unité Divine et l'Affirmation des Attributs du Seigneur

 Sha'n al-du'ā 'wa-tafsīr al-ad'īyah al-ma'thūrah شأن الدعاء وتفسير الأدعية المأثورة

4 Sahîh Ibn Hibbân  صحيح ابن حبان

est une collection de hadith par le savant sunnite Ibn Hibbân ابن حبان. Il a la distinction d'être un petit nombre de collections destinées par les auteurs respectifs à contenir uniquement des hadith authentiques حديث صحيح. » hadith sahih »

Ibn Hibbân Basti   ابن حبان البستي   883 ou 884-965 soit 270- 354 de l’Hégire, décédé un vendredi soir, huit jours avant la fin du mois de Shawwal شوال  dixième mois du calendrier musulman lunaire

Son nom complet est : Abu Hatim Muhammad ibn faisal « ibn Hiban » al-Tamimi al-Darimi al-Busti أبو حاتم محمد بن حبان  بن أحمد  التميمي الدارمي البستي (mort en 965) était un érudit savant du hadith muhaddith محدّث  , historien, auteur d'œuvres bien connues, "Cheikh de Khorasan " Ibn Hibbân a étudié les sciences islamiques avec de nombreux scientifiques éminents de l'époque, comme al-Nasa'i النسائي, al-Hasan ibn Sufyan, الحسن بن سفيان Abu al-Ya'la al-Mosuli, أبو يعلى الموصلي al-Husayn ibn Idris al-Harawi الحسين بن إدريس الهروي, Abu al-Khalifa al -Jamhi, أبو خليفة الجمحي Imran ibn Musa ibn Madzhashi' عمران بن موسى بن مجاشع, Ahmad ibn al-Hasan al-Sufi حمد بن الحسن الصوفي, Ja'far ibn Ahmad al-Dimashqi جعفر بن أحمد الدمشقي, Abu Bakr ibn Khuzaymah أبو بكر بن خزيمة, etc. Ses étudiants comprenaient Muhammad ibn Manda محمد بن بن منده  , Muhammad ibn Abdullah al-Hakim محمد بن عبدالله الحاكم et d'autres. Ibn Hibban Il fut Qadi قاضي  « juge-magistrat » à Samarqand, bien connu dans le fiqh فقه, hadith حديث et les sciences de l' astronomie, de la médecine et de nombreuses autres disciplines.

Communément appelé Sahih ibn Hibban صحيح ابن حبان  son nom réel de cette collection est al Musnad alS al-Taqasim wa al-Anwa` المسند الصحيح على التقاسيم والأنواع. L'auteur a utilisé une méthode innovante dans l'agencement de ce travail car il n'est pas organisé dans des chapitres d'actualité ni est basé sur un arrangement musnad  مسند  et est donc difficile à naviguer. Au lieu de cela, il a été arrangé d'abord par bab, باب « porte »ou chapitre, puis sous chaque chapitre, par naw ناو `, Le livre s'ouvre avec une longue introduction. C’est sans doute  la collection la plus authentique après Sahih Bukhari et Sahih Muslim, suivie de Sahih Ibn Hibban qui, à son tour, était plus authentique qu'Al-Mustadrak alaa al-Sahihain , المستدرك على الصحيحين faisant de son oeuvre la quatrième collection de hadith la plus authentique de Suyuti السيوطي

5 Musnad Abù 'Awna  مسند ابو عوانة

 Le nombre de textes contenus dans le livre était plus de sept mille données texte.

Pdf en arabe.http://http://waqfeya.com/book.php?bid=7972

Son œuvre  al Musnad al miraj al kitab muslim ibn Al Hajjaj  لمسند آل كتاب المعراج مسلم بن الحجاج    Le grand nombre de copies ou parties de livres qui existent encore dans des collections de manuscrits témoignent de sa popularité. Le livre a été imprimé à Hyderabad télougou : హైదరాబాదు, ourdou : حیدر آباد en Inde en 1942 soit 1362 de l’Hégire.

Abū' Awāna Alasphraina أبو عوانة الإسفراييني 845-928   soit de 230-316 l’Hégire, érudit légiste et traditionnel Shafi'ite., son nom complet est : Abu Awana Yaqub ibn Ishaq ibn Ibrahim ibn Yazid Alasphraina  (par rapport à Esfarayen  ville de l' Iran)  أبو عوانة يعقوب بن إسحاق بن إبراهيم بن يزيد الإسفرايين . Il a voyagé largement dans les principaux centres d'apprentissage des  pays de l' Islam afin d'entendre d' éminents scientifiques ,comme le  Khurasan, l' Irak, Hijaz et Tihama, au Yémen,en Syrie ,en Perse , Ispahan, en Egypte.

6 Al-Mustadrak 'alâ al-Sahîhayn, المستدرك على الصحيحين 

Abu Abd-Allah Muhammad ibn Abd-Allah al-Hakim al-Nishaburi أبو عبدالله محمد بن عبدالله الحاكم النيسابوري 933-1014 soit  321-403  de l’Hégire né à Nichapur, dans la province du Khorassan (actuel Iran) et eut pour maîtres d’éminents spécialistes du hadith « علم الحديث ˤilm al-ḥadīth » du Khorassan, de l’Irak et de la Transoxiane  « mā warāʾ an-nahr, ما وراء النهر,  au-delà du fleuve , nom d'une partie de l'Asie centrale » principalement. Il eut bon nombre d’étudiants parmi lesquels figure l’imam Abû Bakr Ahmad Ibn Al Husayn Al Bayhaqî أبو بكر أحمد بن الحسين البيهقي 994-1066 soit384-458 soit de l’Hégire

Erudit musulman sunnite, compilateur et spécialiste du hadith,  علم الحديث , ˤilm al-ḥadīth auteur du célèbre Al-Mustadrak `alâ al-Sahîhayn.rédigé à ‘âge de 72 ans On le surnommait ainsi le Mouhaddith du Khorassan.

Shah Waliullah ad-Dehlawi, شاه ولي الله الدهلوي 1703 -1762 soit 1114-1175  de l’Hégire un savant عالِم’âlim d’origine indienne déclare :« Un moujaddid islam مجدد الإسلام revificateur de l’islam apparaît à la fin de chaque siècle:

-Le moujaddid مجدد du 1er siècle était l’imam de ahl-oul-sounnah, أهل السنة  « les gens de la sunnah » Umar ibn Abd al-Aziz. عمر بن عبد العزيز682-720 soit 61-120 de l’Hégire parfois considéré comme le cinquième calife bien guidé de l'Islam

« خلفاء راشدون, al-Khulafā’u r-Rāshidūn » pour sa sagesse, sa justesse et sa grande piété. « arrière-petit-fils de ʿUmar ibn Al-Khaṭṭāb  عمر بن الخطاب, »

-Le moujaddid مجدد du 2e siècle était l’imam de, ahl-oul-sounnah, أهل السنة  « les gens de la sunnah »Abu Abdullah Muhammad bin Idris ash-Shâfi'î أبو عبد الله محمد بن إدريس الشافعي (imam Al-chafii إمام شافعيّ ) 767-820 soit150-204 de l’Hégire

-Le moujaddid مجدد du 3e siècle était l’imam de ahl-oul-sounnah, أهل السنة  « les gens de la sunnah »Abou al-Hassan Alī ibn Ismāʿīl al-ʾAshʿarī ابو الحسن علي ابن إسماعيل اﻷشعري) ou Abou Hassan al-Achari 874–936 soit 260-324 de l’Hégire fondateur de l'école théologique acharite الأشعرية  al-ʾAšʿarīyya ou أشاعرة, ʾašʿarīa.

Le moujaddid مجدد du 4e siècle était أبو عبدالله الحاكم النيسابوري Abou Abdoullah Hakim Al-Nichapouri» 

7 Musnad al kabir al-Bazzâr  المسند الكبير البزار

Hafiz Abu Bakr al Bazzâr الحافظ أبو بكر البزار 820-905  soit 204-292 de l’Hégire

Son nom complet est : Al-Bazzār, Abū Bakr Aḥmad bin. 'Umar bin. 'Abd al-Khāliq al-'Atakī

 البزار، أبو بكر أحمد بن عمر بن عبد الخالق العتاقي  (Il s'appelait'Atakī parce qu'il appartenait au clan'Atīk)

l'un des premiers compilateurs de collections Musnad  ḥadīth Eminent savants de hadith « علم الحديث ˤilm al-ḥadīth »  qui avaient atteint le rang de Hafidh حافظ «  personne qui connaît le Saint Coran par cœur «  dans la mémorisation de Hadith. Il a écrit aussi  Al-'Ilal الهلال .

8 Bulûgh al-Marâm  بلوغ المرام  La réalisation du but. Texte complet  بلوغ المرام من أدلة الأحكام  Boulough al-Maram min Adillat Al-Ahkâm  La réalisation du But d'après les évidences des prescriptions

 Ibn Hajar al-'Asqalânî بن حجر العسقلاني 1372-1449 soit 773-852 de l’Hégire

Son nom complet : Al-Hafiz Shihab ud-din Abul-Fadl Ahmad ibn Ali ibn Muhammad bin Ali bin Mahmoud bin Ahmed bin Ahmed bin Kanani Asqalani

الحافظ شهاب الدين أبو الفضل أحمد بن علي بن محمد بن محمد بن علي بن محمود بن أحمد بن أحمد بن الكناني العسقلاني

Juriste Shafiite شافعية et un théologien ash'arite الأشعرية  al-ʾAšʿarīyya ou أشاعرة, ʾašʿarīa de l'islam médiéval représentatif de l'ensemble des sunnites et spécialisé dans le domaine des hadiths si bien qu'il est nommé le « Amir Al Mouminine أمير المؤمنين Commandeur des croyants » dans la science du hadith. Quand il accompagna al-Kharrubi الخروبي  à La Mecque à l'âge de 12 ans, il était considéré comme capable de diriger les prières du Tarawih تراويح « surérogatoires » au cours du Ramadan تراويح

En1386, l'éducation d’Ibn Hajar en Égypte a été confiée à un universitaire versé dans les Hadith, Shams al-Din ibn al-Qattan شمس الدين إبن القطان qui le fit assister aux cours donnés par al-Bulqini البلقيني ( d. 1404) et Ibn al-Mulaqqin ابن الملقن (d. 1402) dans le domaine des Fiqhs Shafi'i et Zayn al-Din al-'Iraqi زين الدين العراقي (d. 1404) dans le domaine des hadiths, jusqu’à ce qu’il se rende à Damas et Jérusalem اورشليم connue par  al Quds القدس  étudier sous la direction de Shams al-Din al-Qalqashandi شمس الدين القلقشندي (d. 1407), Badr al-Din al-Balisi بدر الدين البلسي (d. 1401) et Fatima bint al-al-Manja Tanukhiyya فاطمة بنت آل مانجا تانوخيا(décès. 1401). Après une nouvelle visite à La Mecque, à Médine et au Yémen, il est ensuite retourné en Égypte.

Ibn Hajar a été nommé à plusieurs reprises au poste de Cadi قاضي juge égyptien et est l’auteur de plus de cinquante ouvrages sur les hadiths, de livres d’histoire, de biographies, d’exégèses coraniques (Tafsir تفسير : exégèse, notamment du Saint Coran, de compilations sur la poésie et la jurisprudence Shafi'i. شافعي.

Parmis ses oeuvres

  • al-Fath'ul Bâri  فتح الباري, étude avancée de Sahih-ul Jami صحيح الجامع livre d'al-Bukhari. l'un des ouvrages clés des musulmans sunnites, puisque le Jami'us-Sahih الجامع الصحيح  constitue la seconde source la plus fiable, après le Coran, au niveau de son authenticité (selon les règles de la science du hadith).
  • al-Durar al-Kamina الدرار الكمينة - un dictionnaire biographique de personnalités du 8e siècle.
  • Tahdhib al-Tahdhib تَهذیب التَهذیب - une abréviation du Tahdhib al-Kamal, تهديب كمال l'encyclopédie des narrateurs de hadith par al-Mizzi.
  • al-Isaba fi tamyiz al-Sahaba والعصابة في تميز الصحابة - le dictionnaire biographique des compagnons le plus complet, et largement utilisé.
  • Nukhbat al-Fikr, نخبة الفكر accompagné de Nuzhah al-Nathr نزهة النثر

Bien qu'il ne soit pas très volumineux, il comporte ce qui permet de se dispenser d'ouvrages plus longs, et les savants, passés et contemporains, se sont tournés vers lui. Il compte parmi les meilleurs livres dans l'exposé des règles religieuses

Ainsi, on ne trouve pas une assise d'un savant sans que Bulûgh Al-Marâm بلوغ المرام  ne figure en tête de la liste des cours; et les étudiants l'ont adopté pour la mémorisation et les discussions scientifiques, en s'en suffisant au détriment d'autres ouvrages semblables. Les gens l'ont accepté et se sont tournés vers lui si bien qu’à toute époque le plus grand nombre en a tiré bénéfice.

Ce livre comporte des qualités éminentes qu'on ne trouve pas ailleurs, parmi celles-ci: L'auteur a mentionné le degré du hadith, authentique ou faible, si bien que cela dispense l'étudiant de revenir à d'autres ouvrages. Il s'est contenté de mentionner du hadith le sens visé dans le chapitre, ce qui amène concision et profit. Si le hadith comporte d'autres formulations apportant un ajout utile au sujet, l'auteur les mentionne de manière concise et claire, et ainsi les différentes formulations se complètent.

L'auteur a extrait les hadiths des recueils connus et des ouvrages de référence, dont les plus connus sont Al-Musnad de l'imam Ahmad, les deux recueils authentiques, et les quatre recueils des Sunan.

Chaque chapitre débute, généralement, par ce qui est rapporté dans les deux recueils authentiques, ou l'un des deux, puis suit ce qui est rapporté par les auteurs des Sunan ou autre, afin que les hadiths authentiques constituent le fondement du chapitre et la base des différentes questions, alors que le reste vient compléter et parfaire.

L'auteur examine les défauts présents dans le hadith et les mentionne. Si le hadith est étayé par d'autres, l'auteur le mentionne discrètement, et c'est ainsi qu'il est plus utile que d'autres ouvrages d'un volume plus conséquent.

L'auteur a organisé, les différents chapitres et hadiths selon le loupage opéré dans les livres de Fiqh, afin qu'il soit aisé au lecteur de le consulter.

En fin d'ouvrage, l'auteur a rassemblé une bonne sélection de hadiths concernant la bienséance, afin que le lecteur en tire profit dans sa mise pratique des règles et dans son attitude.

 Livre Pdf  Français –Arabe http://https://ia800301.us.archive.org/23/items/BoloughAlMaram_201502/Bolough_Al-Maram.pdf

9 Riyad as-Salihinرياض الصالحين

Les Jardins des Vertueux رياض الصالحين, Riyadh as-Salihin, , une compilation de versets du Coran et des hadiths classés par thèmes

L'ouvrage est composé de 20 thèmes traitant des différents aspects du comportement vertueux du musulman en soi, en société et envers Dieu  l’Unique الله Allah. Le livre contient 1905 hadiths, dont la plupart sont introduits par des versets du  Saint Coran.

livre écrit par Al-Nawawi النووي au 13 e siècle son nom complet est : Al Hafez Muîn ad-Dîn Abu Zakariya Yahya ibn Sharaf ibn Marri ibn Hasan ibn Husayn ibn Hizam ibn Muhammad ibn Jumuah An-Nawawi

لحافظ محيي الدين أبو زكريا يحيى بن شرف بن مر بن جمعة بن حزام النووي المحدث الفقيه الشافعي الشهير بالنووي

1233-1277 soit 631-676 de l’Hégire  qui est considérez parmi les grands commentateurs du hadith. Il reçoit le nom du Cheikh al-Islam شيخ الإسلام le Savant de l'islam. Il est en outre un des piliers de l'école juridique chaféiste . مذهب شافعية madhhab shafieia.

Il apprit le Coran dès l'enfance et se forma dans diverses sciences islamiques comme le hadith, la langue arabe et la jurisprudence islamique fiqh, فقه . Il était doté d'une excellente mémoire et se dépensait dans l'apprentissage des sciences religieuses et assistait quotidiennement à près de douze cours traitant de diverses branches des sciences musulmanes. Il ne se maria pas et n'eut aucune descendance.

Voir livre complet en Français fichier Pdf : http://www.hadithdujour.com/coran/RIYAD-AS-SALIHIN.pdf

Principaux autres ouvrages

  Les quarantes hadiths ‘Les 40 Nawawi’ appelés Al-Arbain An-Nawawiyyah الأربعين النووية. qu'il acheva en 668 de l’Hégire. « Les traditions du Prophète »

Version Français arabe : http://www.hadithdujour.com/coran/CHARH-40-HADITHS-NAWAWI.pdf

  Al-Minhaj fi Shârh Mûslim Ibn Hajjâj المنهاج لشرح صحيح مسلم بن الحجاج ), , une référence dans le domaine du commentaire du hadith .

  Minhâdj at-tâlibîn المنهاج الطالبين, le guide des zélés croyants. Manuel de jurisprudence musulmane selon le rite de Chafii..

Version Pdf français arabe :http://http://muslimmag.free.fr/IMG/pdf/minhdjattlib01yahyuoft.pdf

10 Al-Muntaqâ المنطقة la région - la zone D’ Ibn ul-Jârûd ابن الجارود  845-919 soit 230-307 de l’Hégire

son nom complet : أبو محمد عبد الله بن علي بن الجارود النيسابوري Abu Muhammad Abdullah bin Ali bin Jaarood Alnisabure

Imam et narrateurs du hadith auteurs de conversations et de différentes critiques de jurisprudence Sa mise à jour, lui a gagné la renommée et la réputation de son livre précieux de la Sunna , par le nombre de ses discours 1114


11 Al-Muntaqâ المنطقة la région - la zone D’al-Asbagh, اصبغ élève de Ibn al-Qasim بن القاسم

Son nom complet est  أبو عبد الله عبد الرحمن بن القاسم بن خالد بن جنادة Abu Abdullah Abdul Rahman ibn Qasim ibn Khalid ibn Janad  750-806  soit 132-191 de l’Hégire  fut un élève de l'imam Mālik ibn Anas مالك بن أنس,

Il fut le disciple pendant plus de 20 ans de l'Imâm Mâlik qui eut le plus d'impact dans la jurisprudence malikite. Il pratiquait l'ascèse et s'éloignant des princes et des gens en général. Il disait d'ailleurs :

Craignez Dieu, vous devez publier la science  اتق الله وعليك بنشر العلم. Ataq Allah wa alayk binashr alim

«  Il n'y a aucun bien dans la fréquentation des princes. ليس في قرب الولاة، ولا في الدنو منهم خيراً lays fi qurbi al waladati, wala fi al danwi minhum khyran », et comparait le grand nombre d'amis à la condition d'esclave, du fait de toutes les conditions qu'impose le fait d'avoir un grand nombre de gens parmi ses connaissances

12 (al'ahadith) Al-Mukhtâra  الأحاديث المختارة “selection de hadiths”Dhiyâ' ud-dîn al-Maqdissî.  ضياء الدين المقدسي 1174 -1245  soit 569-643de l’Hégire   son nom complet est  محمد بن عبد الواحد بن أحمد بن عبد الرحمن السعدي Muhammad bin Abdul Wahid bin Ahmad bin Abdul Rahman al-Saad ,ou aussi الصالحي الحنبلي أبو عبد الله ضياء الدين Salhi Hambali, Abu Abdullah Dhiyâ  Udîn  al Maqdissî (Maqdissî en rapport avec Jérusalem  " al-Quds القدس la sainte") a été écrit en 80 parties qu’il n’a pas terminé. » Extrait des hadiths sélectionnées, qui n'a pas été accompagnée par Boukhari et Muslim dans leurs hadiths »

On lui doit en autres :

-Les vertus du Qu’ran فضائل القرآن fadayil al Qur’an

-Les vertus du Levant فضائل الشام  fadayil al sham « en 4 parties »

-Les vertus de la Sainte Maison  فضائل بيت المقدس  fadayil bayt al muqadas

-Al Boukhari et Mouslim dans leurs hadiths   البخاري ومسلم في صحيحيهما  al Bukhari wa Muslim fi sahihihima

Zaydites

Le zaydisme  الزيدية, az-zaydiyyah se veut l'école de pensée des Ahl al-Bayt أهل البيت, les gens de la maison par excellence et se réclame de la conception du chiisme enseignée par l'imam Zayd Ibn 'Alî Ibn Al Husayn Ibn 'Alî Ibn Abî Tâlib زيد بن علي بن الحسين بن علي est le petit-fils de Husayn  الحسين et l'arrière-petit fils d'`Ali علي. Il s'agit d'un des trois grands courants chiites avec le chiisme duodécimain  اثنا عشرية, Ithnā'ashariyya et l'ismaélisme اسماعيلي  ismā`īlī, et le plus proche du sunnisme سني sunnīy.

Les zaydites reconnaissent bon nombre de hadiths sunnites mais disposent également de leurs propres ouvrages de hadîth relatés prioritairement par les Ahl al-Kisa : أهل الكساء  gens de la capeque sont Fâtimah, 'Alî, Hasan et Husayn. Voici quelques-uns des ouvrages considérés comme rapportant exclusivement des hadîth authentiques :

  • Al Musnad de Zayd ibn Ali زيد بن علي
  • Al Amâlî de Ahmad Ibn 'Îsâ Ibn Zayd. احمد ابن عيسى ابن زيد
  • As Sahîfah de 'Alî Ar Ridâ. علي الرضا
  • Al Ahkâm Fi-l-Halâl wa-l-Harâm de Yahyâ Al Hâdî. يحيى الهادي
  • Al Amâlî de Abû Tâlib Yahyâ . ابوطالب یحیی
  • Musnad Shams Al Akhbâr de 'Alî Ibn Hamîd Al Qurashî. علي بن حميد القرشي
  • Al Mukhtâr Min Sahih Al Ahadith Wa-l-Athar Muhammad Ibn Yahyâ محمد بن يحيى

Autres recueils :

  • Al Musnad de 'Alî Ar Ridâ. علي الرضا
  • Al Amâlî Ul Khamîsiyyah de Yahyâ Ibn Al Husayn Ash Shajarî يحيى بن الحسين الشجري
  • Jâmi' Ul Kâfî de Sharîf Al 'Abbâs شريف العباس
 

Imamites imamia  إمامية «appellé  aussi بالجعفرية  ,bialjaefria de : جعفر الصادق Dja‘far al-Sādiq »Son nom complet Abû `Abdillâh Ja`far bin Muhammad al Sâdiq : أبو عبد الله جعفر بن محمد الصادق Tenants d'une secte shī‘ite, également appelés duodécimains

Le shī‘isme s'est morcelé, au cours de son histoire, à l'occasion de la succession des imāms

Chiisme duodécimain اثنا عشرية, Ithnā'ashariyya désigne le groupe des chiites qui croient dans l'existence des douze imams, qui sont pour eux, les successeurs spirituels et politiques du Prophète Muhammad .

Voir tableau le Prophète Muhammad et sa descendance

Lien site http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/le-prophete-muhammad-et-sa-descendance.html

Pour les duodécimains, à la mort de Dja‘far al-Sādiq, جعفر الصادق  sixième imām des duodécimains, les partisans de son fils Ismā‘īl douzième imam avait reçu l'investiture de son père, et qu'il n'est pas mort mais a été occulté, en ghayba غَيْبة, absence; éloignement; disparition. Vivant dans un monde invisible, il est appelé l'imam caché, le Mahdi مَهْديّ, « personne guidée (par Dieu) ; celle qui montre le chemin » supposé revenir à la fin des temps. Cela correspond à une révélation faite à Fatima Zahra  فاطمة الزهراء  "la resplendissante",604-632 soit -19 avant l’Hégire et 10 de l’Hégire fille de Muhammad  : « elle sera à l'origine d'une lignée de sauveurs dont le dernier du même nom que son père et comblera la terre de justice et d'équité. ».

Les mūsāwiyya موسى ويا au contraire, prétendaient que le successeur légitime de l'imām défunt était un autre de ses fils, Mūsā موسى. 745-799 soit 128-183 de l’Hégire (A grandi en prison pour le rendre  plus faible. Il n'est pas reconnu par les ismaéliens) Ils furent les duodécimains, et Mūsā est leur septième imām. Il y eut encore une crise lors de la mort d'Abūl-Ḥasan al-‘Askarī (868) ; tandis qu'un des groupes voyait dans son troisième fils, Muḥammad, le mahdī attendu et que Muḥammad b. Nusayr al-Namīrī, considérant le calife disparu comme une incarnation de l'Esprit-Saint dont il revendiquait pour lui-même la succession, fondait ainsi la secte des nuṣayrīs, les duodécimains reconnaissaient comme onzième imām le fils d'Abūl-Ḥasan al-‘Askarī, nommé al-Ḥasan al-‘Askarī. Enfin, à la mort de ce dernier, les duodécimains considérèrent que la lignée des imāms visibles était éteinte ; le fils d'al-Ḥasan, Muḥammad, ayant disparu encore enfant, à six, sept ou huit ans, fut regardé comme le mahdī, qui continue à vivre sur terre en état d'absence (ghayba) et reviendra à la fin des temps

 90 % des chiites sont duodécimains et ils sont majoritaires parmi les écoles de la pensée chiite. Ils sont majoritaires en Azerbaïdjan, à Bahreïn, en Iran, en Irak, et constituent la communauté musulmane majoritaire au Liban.

Le chiisme duodécimain est le madhhab : مذهب pluriel : مذاهب maḏhâhibécole juridique musulmane officiel de l'Iran depuis la fondation de la dynastie safavide صفویان, Safaviān par Ismaïl 1er  شاه اسماعیل, Shāh Esmāil en 1501. Qui régna sur l'Iran jusqu’en 1736.

Les sectes shī‘ites diffèrent également entre elles par leur dogmatique. L'imāmisme est un shī‘isme modéré par rapport aux extrémistes غلت ghulāt, que sont les ismaéliens et les nusayrīs نصيريّ, An-Nuṣayriyyan, نصيريين qu'on appelle plus couramment Alaouites علويّ Alawites. Sa doctrine de l'imāmat remonte à l'époque de Dja‘far al-Sādiq جعفر الصادق : l'humanité ne peut se passer d'un guide infaillible que Dieu dirige. Désobéir à l'imām ou l'ignorer, c'est comme désobéir au Prophète ou l'ignorer : c'est être infidèle. L'imām exerce de droit un pouvoir politique et religieux ; mais il n'est pas requis, pour qu'il soit réellement imām, qu'il l'exerce effectivement

Il faut noter qu'al-Bukhari était perse, et donc que ses hadiths sont largement admis par la communauté chiite, majoritairement perse en islam. Les chiites ont également des recueils de hadiths plus tardifs, recueillant principalement les paroles des imams de la lignée de Muhammad par Ali et Fatima :

  • Le recueil de Muhammad ibn Yaqub Kolayni محمدبن يعقوب كليني 864-940 soit 249-328 de l’Hégire

Compilateur de Hadith. Pendant vingt ans il fut occupé à recueillir aux sources mêmes, notamment auprès « des deux derniers présentant Na’ib نائب du 12e Imam, » les milliers de hadith qui constitue aujourd’hui le plus ancien recueil systématique de traditions shiites. Kafi de Kolayni,  الكليني والكافي  al koulaini wa Al kafi Livre fondamental du chiisme.

  • Le recueil de Ibn Babuyeh Qommi, بن بابويه القمي surnommé Shaykh Sadûq لشيخ الصدوق 940 – 991 soit 328-380 de l’Hégire.

Auteur de près de 300 ouvrages, seules quelques œuvres parmi les plus importantes sont parvenues jusqu'à nous. Il s'agit essentiellement de recueils de ʾahādīṯ أحاديث et akhbâr أخبار des douze imams :

  • Le Kitab al-I'tiqâdât, كتاب الاِعْتِقَادِ où est rédigé le symbole de la foi chiite et des propositions platoniciennes sur la préexistence et la chute de l'âme.
  • Le Kitab al-Tawhid كتاب التوحيد Le Livre de l'Unique en 65 chapitres, somme de hadiths des imams sur l'affirmation du Tawhid تَوْحيد   « Monothéisme - l’unicité » et la compatibilité des théologies positive et négative selon les saints imams.
  • Le recueil d'al-Hasan at-Tusi الحسن الطوسي 995- 1068 soit  385-460 de l’Hégire auteur de livres et des conférenciers de haut niveau et les commentateurs dans le Fiqh

Ses œuvres ont occupé une position élevée et permis de résoudre les dilemmes inclus dans la recherche verbale, adoptée par les savants musulmans.

-La clarification de l'interprétation du Coran . altabyan fi tafsir alquran

-Clarification et Disposition des hadiths tahdhib al'ahkam fi alhadith

-Les peines et les contrats dans le culteal juml wa al ouqoud fi al ibadat

Dans l'idéologie chiite, la place des hadiths est largement secondaire par rapport au Coran, seule révélation considérée d'origine divine dans l'islam et donc auto-suffisante.

Classification des Hadiths

Hadith classification comment cela fonctionne

Classification des hadiths arabe francais

 

                Hadiths collection et statistiques

Composants du Hadith

 

L'authenticité du hadith dépend du sérieux de ses rapporteurs, et de la liaison entre eux.
1. Un hadith se compose de trois parties:

1-Matan متن  le conseil est le texte, la parole en elle même. L’information elle-même, qu'il s'agisse d'un fait ou d'une citation

2- Isnâd إسناد, ou  Sanad  سند référence, citation, preuve est la chaîne des garants (ou transmetteurs  ruwâ رواة) qui ont transmises le hadith حديث (chaîne de transmission). Et dans un khabar, خبر ج "nouvelle", "bruit qui court" le mot a aujourd'hui le sens générique d'"information voir note à ce sujet plus haut

3-Taraf طرف  est la partie ou la phrase commençante du texte qui fait référence à la parole, à l'action ou à la caractéristique du Prophète , ou de son accord donné à d'autres actions.

L'authenticité du hadith dépend du sérieux de ses rapporteurs, et de la liaison entre eux.

2. Classifications du Hadith

Du bénéficiaire

2.1 Selon la référence d'une autorité particulière

 

Muttafaqun 'alayh متفقون عليه  Hadith agréé. « D'accord sur » c'est un terme utilisé pour désigner le hadith rapporté par al bukhary et muslim dans leurs sahihs respectifs

Qoudsi qudsīy, قدسيّ : Sacré- Divin : une révélation de Dieu, transmis par relais des mots du Prophète. Hadith dont Prophète Muhammad cite Allah Ta'ala  الله تعالى    Dieu le Tout Puissant.

 C'est une déclaration d'Allah Dieu l’Unique الله Ta'ala  تعالى  Dieu le Tout sant citée par Prophète Muhammad et qui n'est pas dans le Saint Coran. Il existe plus de cent hadiths qudsî  قدسيّ   Divin rassemblés par des imams dont ‘Alî Ibn Balbân al Fàrisi علي ابن البلبان الفاريسي dans son livre intitulé  المقصد السنية في الأحاديث Al maqâsid as-saniyya fî al-ahâdîth al-ilâhiyya (Les desseins sublimes dans les traditions divines) qui regroupe cent hadiths qudsî.

Différence entre Hadith Qudsi et le Coran  حَرَام« Il existe plus de cent hadiths qudsi »

Version anglaise er arabe : http://www.islamicbulletin.org/arabic/ebooks/hadeeth/al_ahadith_alqudsia_complete.pdf

En français .Sitela plume de l’Islam 110 hadith :  http://qodossia.free.fr/1.htm (sélectionner puis cliquer sur bismillah)

http://www.hadithdujour.com/coran/40-HADITHS-QUDOUSSI.pdf

Dans le  Saint Coran, les paroles et les significations sont révélées par Allah Ta'ala  الله تعالى    Dieu le Tout Puissant

Dans Hadith Qudsi حديث قدسي, seul le sens est révélé par Allah Ta'ala  الله تعالى    Dieu le Tout Puissant, qui est prononcé par le Prophète Muhammad donc Hadith Qudsi حديث قدسي n'a pas le même statut que le Qur'an قرآن «Lecture- Récitation Divine». Nous ne pouvons pas toucher le Coran sans  وضوء  wuḍūʾ, « ablution »*, ce n'est pas le cas avec Hadith Qudsi حديث قدسي. Tout le Coran a été révélé au Prophète Muhammad par Angel Jibril  جبريل « Gabriel » alaye wa salam عليه وسلم  sur lui la paix  alors que  l’hadith Qudsiyah الأحاديث القدسية  «conversations sacrées» a été révélé par d'autres organismes comme le rêve et Ilham إلهام « intuition » en plus de l’ Ange Jibril  جبريل « Gabriel » alaye wa salam عليه وسلم  sur lui la paix 

* La personne pratiquant les ablutions doit commencer par formuler intérieurement son intention an-niyya نیّة, puis prononcer la Basmala, qui consiste à dire

Bismi Allah ar-Rahman ar-Rahim بسم الله الرحمن الرحيم, « Au nom de Dieu clément et miséricordieux »

Il est également recommandé de prononcer à la fin des formulations additionnelles et facultatives  "surérogatoire" comme :

اللّهُـمَّ اجْعَلنـي مِنَ التَّـوّابينَ وَاجْعَـلْني مِنَ المتَطَهّـرين الله أكبر

 « Ô Seigneur ! Mets-moi au nombre de ceux qui se repentent et de ceux qui se purifient. »

« Allâhumma ajʿalnî mina t-tawwâbîna wa ajʿalnî mina-l-mutatahhirîn. »

سُبْحـانَكَ اللّهُـمَّ وَبِحَمدِك أَشْهَـدُ أَنْ لا إِلهَ إِلاّ أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتوبُ إِلَـيْك

 « Gloire à Toi Seigneur, et par Ta louange, j’atteste qu’il n’est de divinité que Toi, je Te demande pardon et je me repens auprès de Toi. »
Subhânaka l-lâhumma wa bi-hamdika. Ash-hadu an lâ ilâha illâ anta, astaghfiruka wa atûbu ailayka.

 

Exemple: Le Prophète Muhammad cite Allah Ta'ala  الله تعالى    Dieu le Tout Puissant.en disant:

الصوم لي و أنا أجزا به

"Le jeûne est le mien et c'est moi qui lui donne une récompense" al saoum li wa 'ana 'ajza bihi 

Mounqati' مُنْقَطِع  cassé

Ce dit d'un Hadîth حديث   dont le lien à n'importe quel endroit de la chaîne avant le successeur est manquant.

Ibn Hajar (رحمه الله) a dit : "Malik ibn Anas مالك بن أنس et Al-Boukhary  البخاري ont une différente compréhension de la validité des hadiths. Malik ne considère pas l'interruption dans la chaîne comme une défaillance dans le hadith. Pour cette raison, il cite des hadiths حديث avec des chaînes interrompues du type moursal مُرْسَل et mounqati' مُنْقَطِع , et des communications sans chaînes (balaghat بلغات ) comme une partie de l'objet principal de son livre (al-Mouwatta الموطأ) est une des premières rédaction de la loi musulmane, compilée et éditée par Imam Malik مالك , alors que Al-Boukhary البخاري, considère l'interruption comme une défaillance dans la chaîne de transmission. Ainsi, il ne cite pas ces hadiths sauf comme quelque chose en dehors de l'objet principal de son livre (al-jami' al-sahih الجامع الصحيح ), par exemple les commentaires (ta'liq تعلیق ) et les titres de chapîtres". ( Hadi al-sari هادي السريp.21)


Marfou  مرفوع : Élevé: un récit du Prophète, commençant par exemple par : "J'ai entendu le Prophète dire..."

Hadith qui remonte directement à Prophète Muhammad s'appelle Marfu '. Dans ce type, le Sanad  سند ou Isnâd إسناد,  (chaîne de transmission) atteint Juste jusqu'à Prophète Muhammad. Il a deux types: à savoir:

1. Marfou 'Haqiqi مرفوع حقيقي élevé réel

2. Marfou 'Hukmi مرفوع حكمي élevé moralisatrice Hadith qui est attribué au Prophète Muhammad en termes clairs. Il est de quatre types à savoir;

A) Marfou 'Qawli مرفوع قولي élevé direHadith qui contient une déclaration du Prophète Muhammad .  

B) Marfu 'Fe'li مرفوع فعلي  élevé effectifHadith qui décrit un acte ou un acte du Prophète Muhammad , par exemple, le Prophète Muhammad a accompli tel ou tel acte de telle manière.

C) Marfou 'Taqriri مرفوع تقريري élevé rapporté Hadith qui comprend des déclarations ou des actes de certains des compagnons du Prophète Muhammad qui ont été dits ou faits en sa présence et il ne s'est pas opposé à eux.

D) Marfou 'Wasfi مرفوع وصفي élevé descriptif Hadith qui décrit quelque chose sur les attributs physiques, spirituels ou moraux ou les états du Prophète Muhammad

-. Marfou 'Hukmi مرفوع حكمي élevé choix raisonné Hadith qui n'est pas attribué directement au Prophète Muhammad mais pour une autre raison. Par exemple, * Sahaabah صحابة « compagnons » faisait telle ou telle chose. Cela signifie indirectement qu'ils le faisaient sous les instructions du Prophète Muhammad .

* Quand un Sahaabi صحابي « compagnons du Prophète  » dit qu'ils avaient été commandés de telle manière. Cela devient également un Hadith Murfu 'Hukmi. حديث مرفوع حكمي

 

Maqbūl, مقبول : Acceptable; Admis; Plausible

Si un narrateur n'est pas exclu de l'Isnâd إسناد, ou  Sanad  سند référence, citation, preuve et dont l'omission n'aboutirait pas à l'incapacité d'attester la fiabilité du narrateur omis; Et l'intégrité du narrateur n'est pas remise en cause; Et le matn المتن « terme qui désigne ce qui parait de la chose, c'est-à-dire sa partie visible,  l'information elle-même, qu'il s'agisse d'un fait ou d'une citation » n'est pas faible ni contredit certaines parties du Qur'an  قرآن "Lecture - Récitation " ou Sunnah mutawatir  سنّة المتواتر ou ijma'a définie, dans ce cas, le hadith est accepté, agi et avancé comme une preuve shar'ai شرعي, que ce soit sahih  صحيح Sûr - Solide – Authentique ou hasan حسن Bon - Beau . Celui où sa source est connue et ses rapporteurs digne de confiance

Mauqouf  موقوف : Arrêté : un récit rapporté par un seul compagnon, commençant par exemple par : "On nous a ordonné de..."  (dont la chaine de rapporteurs s’arrête au Compagnon.)

Hadith dans lequel la chaîne de transmission s'arrête à Sahaabah  صحابة « compagnons » et n'atteint pas le Prophète Muhammad . Il a trois types, à savoir:

A) Mauqouf Qowli موقوف قولي arrêté dire Hadith dans lequel une déclaration particulière de certains ṣaḥāba صحابة, compagnons est énoncée.

B) Mauqouf Fe'li موقوف فعلي  arrêté effectif Hadith dans lequel un acte particulier de certains ṣaḥāba صحابة, compagnons est décrit.

C) Mauqouf Taqriri موقوف تقريري  arrêté rapporté Hadith dans lequel certains tābaʿīn تابعين  successeurs ont dit ou fait quelque chose en présence d'un un Sahaabi صحابي « compagnon » et ce dernier n'a pas fait objection à cela.

Maqtou' مقطوع : Coupé; Divisé : un récit émanant du premier successeur du compagnon. Dont la chaine de rapporteurs s’arrête avant le compagnon, ou ce qui est attribué à un Successeur ou un rapporteur après lui.Déclaration ou acte qui est attribué à certains tābaʿīn تابعين  successeurs des compagnons. Dans cette chaîne de transmission Hadith s'arrête à deux étapes, c'est-à-dire au niveau de certains tābaʿīn تابعين  successeurs des compagnons.


2.2.Selon la chaîne de transmission (Isnad), interrompue ou non

1. Mousnad مسند supporté, appuyé avoir été lié ou attribué à…:: un hadith qui a été rapporté par un traditionaliste, basé sur ce qu'il a appris de son professeur à une époque appropriée à l'étude ; de même pour chaque professeur jusqu'à ce que la chaîne atteigne un compagnon bien connu, qui de son côté, rapporte des propos du Prophète .dont la chaine est ininterrompue du rapporteur jusqu'au Prophète .Comme  du Hadith Marfu حديث مرفوع dont la chaine de transmission Isnâd إسناد, ou  Sanad  سند référence, citation, preuve est Moutassil متصل lié continu

Classification de Hadith selon le type de chaîne de transmission

Tabaqat طبقات  générations des narrateurs de Hadith selon Ibn Hajar Asqalani (RA)

Avant de comprendre cette classification de Hadith, il faut comprendre ce que signifie Tabaqat طبقات ou des générations de narrateurs.

Tabaqat طبقات est un genre de littérature biographique islamique qui est organisé selon le siècle où vivaient les individus notables (tels que les savants, les poètes, etc. Chaque siècle ou génération est connu sous le nom de Tabaqah طبقاح, dont le pluriel est Tabaqat طبقات .

Ils ont été écrits comme des outils pour aider les muhaddiths محدث «  savants  du hadith علم الحديث alem علم الحديثspécialiste qui connaît et raconte profondément hadith حديث, les chaînes de leur narration et les narrateurs originaux et célèbres. » dans leurs efforts pour classer les émetteurs de hadith حديث et pour déterminer la qualité des isnads  إسناد particuliers

Tabaqat de Sahaabah  حديث  صحابة

Sahaabah-al-Kiram الصحابة الكرام « les compagnons honorés » constitue la première génération de narrateurs, qui ont directement appris l'islam du Prophète Muhammad . Ce groupe est divisé en trois groupes.

I) Tabaqah Al-Kubar  طـبـقـة الـكـبـرى Sahaabah (niveau supérieur).

a- Tabaqah Al-Wusta طـبـقـة الـوسـطـى ṣaḥāba  صحابة compagnons, (niveau moyen)

 b-Tabaqah Al-Sugra طـبـقـة الصغرى ṣaḥāba  صحابة compagnons, (niveau bas).

Tabaqat de Tabaeen طـبـقـة تابعين

Ceci constitue le deuxième groupe de générations de narrateurs dans la chaîne de transmission. Les musulmans qui ont vu et vu l'ère de Sahaabah et ont appris l'islam à eux s'appellent Tabaeeh.

Ce groupe a été divisé en trois sous-groupes. À savoir:

I) Tabaqah al-Kubar Tabaeen طـبـقـة تابعين  تابعين comme Syed Ibn-al-Musaib سعید بن المسیب 642-715 soit 21-96 de l’Hégire

a- Tabaqah al-Wusta Tabaeen  طـبـقـة الـوسـطـى تابعين comme Hasan Bâsri حسن بسري, 642 - 728 ou 737 soit 21-109 ou 118 de l’Hégire Muhammad ibn Sirin. محمد بن سيرين 653- 729 soit 32-110 de l’Hégire

b- Tabaqah al-Sugra طـبـقـة الصغرى comme Imam al-Zuhri (d 742.soit 124de l’Hégire) ibn Shihab al-Zuhri ابن شهاب الزهري‎‎  vers.580-638 soit -58 17 de l’Hégire , et Qatada ibn al-Nu'man قتدة بن النعمان‎‎.580-. 644 soit -42  23 de l’Hégire

Tabaqat de Taba-Tabaeen طـبـقـة طـب تابعين

Taba-Taabeen constitue le troisième groupe. Les musulmans qui ont vu / vu l'ère de Taabaeen et ont appris l'islam à eux s'appellent Taba-Tabaeeh. Ce groupe a été divisé en trois sous-groupes:

I Tabaqah Kubar Taba-Tabaeen طـبـقـة الـكـبـرى طـب تابعين comme Imam Malik ibn Anâsمالك بن أنس,  711-795 soit 93-179 de l’Hégire Sufiyan Thouri. 726-777soit 97-161 de l’Hégire

a- Tabaqah al-Wusta Taba-Tabaeen طـبـقـة الـوسـطـى تابعين  طـب تابعين comme Abū Muḥammad Sufyān ibn `Uyaynah ibn Maymūn al-Hilālī al-Kūfī ابو محمد سفيان بن عيينة بن ميمون الهلالي الكوفي 725-814 soit 107-198 de l’Hégire était de la troisième génération de l'islam appelé Tābi`u al-Tābi'īn تابع التابعين , "les adeptes des adeptes"

b- Tabaqah al-Sugra Taba-Tabaeen  طـبـقـة الصغرى طـب تابعين comme Imam Shafee, 'Abd ar-Razzaq as-San'ani   عبد الرزاق بن همام الصنعاني 744-827 soit 126-211 de l’Hégire. L'Imam Bukhari dit: "Lorsque Abd Al-Razzaq rapporte que les hadiths ont lu ce qu'il avait écrit, alors ce qu'il rapporte est plus authentique."


2. Moutassil متصل lié continu inscrite : Hadith qui a continuellement une chaîne ininterrompue qui va jusqu'à un compagnon ou un de ces successeurs, des narrateurs successifs sans aucune lacune ou omission entre les deux. « Sa chaîne ou Isnâd إسناد, ou  Sanad  سند référence, citation, preuve » est ininterrompue du début à la fin.

 Par exemple:  Imam Malik ibn Anas مالك بن أنس Que Dieu soit satisfait de lui رضي الله عنه  radi Allah eanah dit qu'il a entendu de Nafea نافع, qui a entendu d'Ibn Umar ابن عمر, qui à son tour a entendu du Prophète Muhammad tel ou tel.


3. Moursal مُرْسَل altéré : si le lien entre le successeur et le prophète est manquant, par exemple quand le successeur dit " le Prophète a dit...".

Il est dit dans البيقونية : la Bayqouniya  وَمُرْسَلٌ مِنْهُ الصِّحَابِيُّ سَـقَطْ wa mursal minhu al-sahabi saqata.

http://media.wix.com/ugd/a259eb_ce0b86d114fb41bda6b956ff55434869.pdf

https://www.youtube.com/watch?v=HwkRnsqLhBQ


4. Mounkata منقطع discontinue cassé : ce dit d'un hadith dont le lien à n'importe quel endroit de la chaîne avant le successeur est manquant, dont la chaine de rapporteurs est interrompue, de quelque manière que ce soit; de manière plus spécifique, caractère du hadith dont il manque un seul rapporteur dans la chaine- ni en son début, ni en fin.
5. Mou'adal معادل  perplexe : Ce dit d'un Hadîth حديث dont le rapporteur omet deux (ou plus) rapporteurs de la chaîne, les uns à la suite des autres. Ce genre de Hadith حديث est unanimement considéré comme étant "Dha'îf ضعيف  faible".
6. Mou'allaq معلق arrêté suspendu: ce dit d'un hadith حديث dont un ou plusieurs narrateurs qui se suivent ont été retiré ou omis toute le chaîne de transmission et cite directement le prophète directement.
Ce genre de "Hadith"  حديث est considéré comme étant irrecevable dans l'argumentation, sauf s'il est mentionné dans un ouvrage sûr et fiable ("Sahîh Boukhâri صحيح البخاري " par exemple), auquel cas, son statut est différent.

7.  Mudlis  مدلس  Signification littérale: trompeuse, où un défaut est Dissimulé dans lequel on tente de cacher les défauts du Sanad ou de la chaîne de transmission


 Selon le nombre de rapporteurs impliqués dans chaque étape de la chaîne de transmission, cinq catégories de hadith peuvent être identifiées :

2.3. Selon le nombre de rapporteurs impliqués dans chaque étape de la chaîne de transmission

1. Moutawatir متواتر Consécutif Continue: Hadith qui est narré à chaque époque, depuis les jours du Prophète Muhammad est à ce jour par un si grand nombre de narrateurs("Râwi حكواتي" qu'il est impossible d'accepter raisonnablement qu'ils se soient concertés pour dire un mensonge, dont le nombre de rapporteurs dans chaque génération est globalement supérieur à la dizaine. . En d'autres termes, cela signifie que, puisque tant de personnes racontent ce Hadith dans chaque génération, il n'y a pas moins de doute sur sa vérité, alors Hadith-e-Mutawatir est pris comme une vérité absolue et celui qui le rejette est considéré comme Kaafir. Mutawatir a les types suivants:

Des ouvrages spécifiques ont été rédigés par les savants afin de compiler ce genre de Hadiths. On pourrait citer à titre d'exemple le "Qatf oul Azhâr قطف الأزهار" de l'Imâm As-Souyoûti  السيوطي et le [نظم المتنتيرالميناء الحديث المتواتر ? traduction arabe je n'ai pas trouvé le texte original Nazm oul Moutanâthir min al Hadithil Moutawâtir de Muhammad Al Kattâni 

I- Mutawatir Lafdhi متواتر لفظي

C'est un Hadith dont les mots sont racontés par un nombre si important que nécessaire pour un Mutawatir متواتر, de sorte que tous les narrateurs sont unanimes à le signaler avec les mêmes mots sans divergence substantielle. Exemple:

من كذب علي متعمد فليتبوأ مقعده في النار

Celui qui m’attribue un mensonge délibérément devrait trouver sa demeure en enfer. (Bukhari)

man kadhab ealia mutaeamid falyatabawaa maqeadah fi alnaar

Ce Hadith a été raconté par plus de soixante-dix Sahaabah avec le même libellé.

A1 Mutawatir Manvi متواتر معنوي

C'est un Mutawatir Hadith qui n'est pas signalé par les narrateurs dans les mêmes mots. Les mots des narrateurs sont différents. Parfois, même les événements signalés ne sont pas les mêmes. Mais tous les narrateurs sont unanimes à signaler un concept de base commun dans tous les rapports. Ce concept commun est également classé comme un concept Mutawatir. Par exemple: levée des mains en faisant dua.

Khabre-Wahid خبر واحد Khabre signifie déclaration et Wahid واحد signifie un Hadith qui n'atteint pas le statut de Mutawatir متواتر.

Classification de Khabre Wahib خبر واحد divisé en trois types par nombre de narrateurs :

B Mash-hoor مشهور

B1 Aziz عزيز Rare – Fort

B2 Gharib غريب Étrange seule

2 Khabre Wahid خبر واحد a également été divisé en deux groupes selon l'acceptabilité.

A Maqbool مقبول: Accepté. Maqbool est divisé en cinq types

  • Sahih Lizatihi صحيح لذاته hautentique à lui même
  • Sahih Ligairihi صحيح لغيره hautentique à d’autres
  • Hasan Ligairihi حسن لغيره bon à d’autres
  • Naasikh ناسخ brulé et Mansokh منشوخ  déchiqueté

B Mardoud مردود: Rejeté-sorti ou Daʿīf  ضعيف Faible  (Parfois, ces deux sont considérés comme synonymes), selon le type de discontinuité dans Isnâd إسناد, ou  Sanad  سند référence, citation, preuve « Chaine de narration » est divisé en cinq types, à savoir:

  • Mounqati منقطع discontinue sans interruption
  • Moudallas مدلس dissimulé
  • Muazzal معزل isolé
  • Mou'allaq معلق arrêté suspendu
  • Moursal مُرْسَل altéré

En outre, Mardoud مردود "rejeté -sorti" ou Daʿīf  ضعيف Faible  basé sur le type de défaut dans Rawi ou la narration est divisé en huit parties, à savoir,

 Maoudou' موضوع   Fabriqué – Forgé

 Matrouk متروك  au dessus

 Mounkar منكر dénié, dénoncé.

        Shaz شاذ battut

 Muallal مُعَلل raisonable

        Mudarraj مدرج pisté

        Maqloob مقلوب tourné

        Muztarib مضطرب troublé

Mash hoor مشهور célèbre

Signification technique: Hadith qui a été transmis par au moins trois ou plus de trois narrateurs et n'atteint pas le statut de Mutawatir متواتر. Exemple:

من جآء منكم الجمعة فليغسل

"Celui qui trouve vendredi devrait prendre Ghusl bain" min ja' minkum aljumeat falyaghsul

 
. Ahad آحاد Individuel - Isolé : ce dit d'un hadith qui est relaté par un nombre important de personnes mais dont le nombre n'atteint pas celui du moutawatir المتواتر Consécutif, Il est encore divisé en :

         Mash'hur  مشهور Célèbre   : le hadith a été mémorisé par au moins trois rapporteurs .Certains savants utilisent l'appellation de [Hadith Moustafîdh حديث مستفيد pour se référer à ce genre de Tradition.

         Aziz عزيز Rare - Fort : à n'importe quelle étape de la chaîne, seulement deux rapporteurs relate le hadith. : Qui est transmis ou transmis par au moins deux narrateurs à chaque étape de la chaîne de transmission. S'il y a deux narrateurs seulement en une seule étape, c'est toujours Aziz; Et même s'il y a plus de narrateurs dans d'autres étapes dans Tabqaat. Exemple:

لا يؤمن حتى أكون أحب إليه من والده و للهه و الناس أجمعين

"Personne parmi vous ne peut être un Mu'min jusqu'à ce que je ne lui soit plus cher que son père, ses enfants et tout le monde".

la yumin hataa 'akun 'uhibu 'iilayh min walidih wa lilahih wa alnaas 'ajmaein


         Gharib غريب Étrange seule: à un certain moment de la chaîne, seulement un rapporteur relate le hadit dans lequel le lien de transmission est joint à un autre à un certain point par un seul émetteur. Exemple:

"Les actions ne valent que par les intentions". 'iinama al'aemal bialniyat         إنما الأعمال بالنيات


Selon la nature du texte et de la chaîne, deux catégories de hadith peuvent être identifiées :
 

Selon le sérieux et la mémoire des rapporteurs, quatre catégories de ahadith peuvent être identifiées (ceci fournit le verdict final sur un hadith) :

2.4. Selon la nature du texte et de la chaîne

1. Mounkar منكر dénié, dénoncé : hadith qui est rapporté par un narrateur faillible, et dont le récit va à l'encontre d'un hadith authentique.Rapporté par un seul transmetteur accusé de commettre de grossières erreurs dans ses narrations, souffrant d'oublis fréquent ou accusé de perversité notoire par les savants du hadith.Selon une autre définition, un hadith dont le transmetteur n'est pas fiable et contredit un ou plusieurs rapporteurs de confiance.

2. Moudraj مدرج interpolé : un ajout au texte du hadith par un rapporteur. Ce que le rapporteur a ajouté dans le hadtih, comme explication ou autre- qui sont propres paroles et qui ne sont pas les paroles du Prophète

3. Matruk   متروك dont le rapporteur n'est pas fiable, à l'unanimité des savants du hadith, ou celui qui est accusé de mensonge (selon ibn hajr ). 

2.5. Selon le sérieux et la mémoire des rapporteurs (ceci fournit le verdict final sur un hadith)

1.
Sahih صحيح  sur, solide, authentique.
Ach-chafi'i  الشافعي  767-820  soit 150-204 de l’Hégire que Dieu l'agrée رحمه الله indique les obligations pour un tel Hadîth حديث  , qui n'est pas  المتواتر moutawatir, afin qu'il soit acceptable :

"Chaque rapporteur doit être digne de confiance dans sa religion; il devra être connu pour être véridique dans son récit, de comprendre ce qu'il rapporte, savoir comment une expression différente peut modifier la signification du Hadîth حديث  , et de rapporter les mots du Hadîth حديث    mot pour mot, et pas seulement au niveau de sa signification".

Il est à noter que l'on distingue deux types de "Hadith Sahîh" : Le "Hadith Sahîh li dhâtihi" (Hadith حديث valide en lui-même), qui correspond à la définition donnée ci-dessus, et le "Hadith Sahîh li Ghayrihi" (Hadith حديث  valide par autre que lui), qui désigne la Tradition dont l'une des personnes présentes dans la chaîne de transmission présente une défaillance minime sur un point précis, mais le Hadith حديث  en question est rapporté par d'autres voies, avec d'autres chaînes de transmission de force égale ou supérieure.

Le 34 hadiths an nawawi 2

2. Hasan  حسن Bon - Beau . Celui où sa source est connue et ses rapporteurs digne de confiance.

C'est celui qui ne présente pas de marginalité ou de défaut et qui a été rapporté par une chaîne de transmetteurs continue dont l'un des membres présente une défaillance minime par rapport aux conditions nécessaires pour le "صحيح Sahîh", et ce manque n'est pas compensé non plus par une autre chaîne de transmission.

Il est évident que ce genre de Hadith حديث a une fiabilité et une force probante moindre par rapport au "Sahîh". Il n'en reste pas moins cependant qu'il est considéré comme source d'argumentation valide.

3 Shadh  شاذ  dont la chaine est ininterrompue du rapporteur jusqu'au Prophète .
4 Qawiy قوي  Solide: se dit d'une chaine de rapporteur
 

5 Daʿīf  Faible  : ce dit d'un hadith qui n'atteint pas le statut de hasan حسن  bon. Habituellement, la faiblesse est :

     a-une discontinuité dans la chaîne, dans ce cas le hadith pourrait être  selon la nature de la discontinuité mounqata منقطع discontinue cassé, mou'allaq معلق arrêter-supendu, mou'adal  معادل perplexe), ou moursal مُرْسَل altéré,
    b-un des rapporteurs ayant un caractère suspect, par exemple en raison de ses mensonges, erreurs excessives, opposition au récit des sources plus fiables, participation dans l'innovation, ou ambiguïté entourant sa personne.

 6Mawdou' موضوع   Fabriqué - Forgé
Ce dit d'un Hadîth حديث  dont le texte va à l'encontre des normes établies pour les paroles du Prophète, ou la chaîne comprend un menteur. Pourtant il peut être connu de beaucoup de monde et peut également être identifié par une anomalie présente à une époque particulière (rébellion...)

Un Hadîth حديث    fabriqué peut également être identifié par une anomalie présente à une époque particulière (rébellion...)

D'abord il est primordial de distinguer entre: Le licite, l'illicite d'une part et l'interdit de l'autre part car le langage coranique ne les emploient pas comme termes synonymes:

Le Licite = Le Halal حلال qui est la règle générale, c'est à dire tout est licite jusqu'à preuve du contraire par un verset coranique qui établi s'il s'agit de :

L'illicite = Le Haram حرام qui est une interdiction éternelle et immuable sauf cas  d'extrême nécessité (cas de vie ou de mort), Domaine de Dieu seul

 L'interdit = l'interdiction ici n'est pas forcément immuable et peut être suspendue ou adaptée selon certaines  conditions, Domaine de Dieu et de son dernier Prophète.sur lui le salut et la paix sallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم

Ce qui est haram حرام est haram, illégal ; illicite ; interdit ; inviolable ; sacré ce qui est halal حلال est halal « permis », « licite ». Ces deux termes ne peuvent être employés que par Dieu ; ce qu'Il a interdit     ممنوع, تحريم,محظور,غير جائز, et ce qu'Il a autorisé explicitement, يسمح صراحة nous en sommes informés. ,Si Dieu  الله l"Unique le Tout Puissant n'a rien dit. A partir de là, on ne peut faire que des déductions et les Savants   عُلَّامة ullamah sont les mieux placés.

Haram    حرامn'est pas détestable ; les deux termes ne sont pas équivalents. L'un débouche sur une sanction, l'autre non mais n'est pas apprécié sans toutefois être condamné...

Seul Dieu  dit ce qui est Haram حرام ou Halal حلال  (par extension le Prophète sur lui le salut et la paix sallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم et les Imams  إمام ) et personne d'autres n'a le droit de juger halal حلال « permis », « licite »  ou haram حرام  " illégal ; illicite ; interdit ; inviolable ; sacré "ce sur quoi Allah n'a rien dit.

  Sourate 5 سورة المائدة Al-Mā'idah (la Table servie) verset 87

 .يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ تُحَرِّمُواْ طَيِّبَاتِ مَا أَحَلَّ اللّهُ لَكُمْ وَلاَ تَعْتَدُواْ إِنَّ اللّهَ لاَ يُحِبُّ الْمُعْتَدِينَ

Ô vous qui croyez ! Ne vous interdisez pas les bonnes choses que Dieu a rendues licites pour vous, en évitant cependant tout excès, car Dieu n'aime pas ceux qui dépassent les limites permises !

. Ya ayyuha allatheena amanoo la tuharrimoo tayyibati ma ahalla Allahu lakum wala taAAtadoo inna Allaha la yuhibbu almuAAtadeena

http://www.3ilmchar3i.net/article-lexique-de-terminologie-du-hadith-121402502.html

 

Classifications du hadith

 

Un certain nombre de classifications de hadith ont été faites. Cinq de ces classifications sont montrées dans la figure ci-dessous, et sont brièvement décrites.

 Classifications des caractères juridiques تقسيمات للأحكام التكليفية   taqsimat lil'ahkam altaklifia

Ci-après différentes classifications des caractères juridiques ahkâm أحكام  "provisions des actions : permis, recommandé, obligatoire, déconseillé et interdit...


Première Classification  celle de base :

A Mubâh مباح neutre purement autorisé sans impliquer le jugement de Dieu

B Mustahabb مستحبّ recommandé

C Mak'rûh مكروه  - n'a pas aimé, répréhensible  déconseillé

D Wâjib واجب obligatoire

E Harâm حرام   interdit  


Seconde Classification : celle qui est valable chez les ulémas qui distinguent : "mak'rûh tanzîhi" ماكرو تانزيهي, "mak'rûh tahrîmi مكروه تحريم " et "harâm حرام " :

A Mubâh مباح neutre purement autorisé

مستوي الفعل والترك: فعله لا يستوجب في نفسه ثوابا، وتركه لا يستوجب في نفسه عتابا ولا عقابا أخرويين

mustawi alfiel waltark: faealah la yastawjib fi nafsih thawabana, watarkah la yastawjib fi nafsih eitabana wala eiqabana 'akhruiin

Le niveau d'acte et de départ: son action ne nécessite pas le même en soi, et le laisser ne nécessite pas en lui-même la punition ou la peine autrement

B Mustahabb : مستحبّ légèrement recommandé

فعله يستوجب الثواب ولكن تركه لغ يستوجب العقاب ولا العتاب الأخرويين

faealah yastujib althawab walakun tarakah lagh yastawjib aleiqab wala aleitab al'akhrawiayn

Le faire nécessite une récompense, mais laissez-le à une personne qui mérite un châtiment et non pas aux discours sur la fin du monde ou la fin des temps

Mak'rûh tanzîhî ماكرو تانزيهي légèrement déconseillé

Les actions de Mustahabb مستحبّ sont celles dont le statut d'approbation dans la loi islamique (ahkam (*)أحكام  "provisions", au pluriel de Hukm حكم) tombe entre mubah مباح ni encouragé ni découragé) et wajib واجب  obligatoire). Une définition est "les devoirs recommandés, mais pas essentiels, dont l'accomplissement est récompensé, mais ils peuvent être négligés sans punition". Les synonymes de mustahabb مستحب  incluent le masnun مسنون « personnes âgée » et le mandub مندوب « délégué ». Le contraire de mustahabb مستحب est makruh مكروه -découragé.

* Ahkam أحكام  "provisions", au pluriel de Hukm حكم . Terme avec plusieurs significations. Dans le Coran, le mot hukm est utilisé différemment pour désigner l'arbitrage, le jugement, l'autorité ou la volonté de Dieu l’Unique Allah Au début de la période islamique, les Kharijites خوارج, sortants, dissidents lui ont donné des connotations politiques en déclarant qu'ils n'acceptent que le hukm de Dieu l’Unique Allah حكم الله Akam Allah. Le mot a acquis de nouvelles significations au cours de l'histoire islamique, utilisé pour désigner le pouvoir exécutif mondial ou une décision judiciaire. Au pluriel, Hukm حكم, il se réfère généralement à des règles spécifiques du Coran, ou aux décisions légales dérivées en utilisant la méthodologie de fiqh فقه  la jurisprudence musulmane.

Les décisions de la Charia شَرِيعَة  « chemin, voie, loi, » du code juridique traditionnel tombent dans l'une des cinq catégories connues sous le nom de «les cinq décisions الأحكام الخمسة, al-aḥkām al-khamsa :

  1. farḍ   فرض  wājib   واجب   -obligatoire, obligatoire
  2. mustaḥabb مستحب   mandūb - recommandé
  3. mubāḥ مباح  neutre, ne comportant pas le jugement de Dieu
  4. makrūh  مكروه  n'a pas aimé, répréhensible
  5. ḥarām  حرام  interdit

C'est un péché ou un crime d'exécuter une action interdite ou de ne pas exécuter une action obligatoire. Actes répréhensibles devraient être évités, mais ils ne sont pas considérés comme pécheurs ou punissables devant les tribunaux, évidement des actes répréhensibles et la réalisation d'actes recommandés sont considérés comme une récompense dans l'au-delà, alors que les actions autorisées n'impliquent aucun jugement de Dieu. Les juristes ne sont pas d'accord sur le fait que le terme ḥalāl حلال, « permissible » couvre les trois premières ou les quatre premières catégories. Le verdict légal et moral dépend de la question de savoir si l'action est engagée par le besoin, oppression, situation  de nécessité «  ḍarūra ضرورة. » principe musulman théorie juridique, qui est utilisé dans des contextes différents pour justifier le non-respect des normes islamiques. Son expression stéréotypée a (dans la célèbre règle de droit arabe ad ḍarūrāt tubīḥ al-maḥẓūrāt الضرورات تبيح المحظورات . classement attribué par une prédication de faire et permettre  des choses interdites, la nécessité ne connaît pas d' interdiction,  obtenu au 15ème siècle populaire pour la première fois dans une collection Hadith. En règle générale, ce principe est dans le Saint Coran.

Sourate  2 البقرة  al Baqara la Vache verset173

إِنَّمَا حَرَّمَ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةَ وَالدَّمَ وَلَحْمَ الْخِنزِيرِ وَمَا أُهِلَّ بِهِ لِغَيْرِ اللّهِ فَمَنِ اضْطُرَّ غَيْرَ بَاغٍ وَلاَ عَادٍ فَلا إِثْمَ عَلَيْهِ إِنَّ اللّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

-Il vous interdit seulement de consommer la bête morte, le sang, la viande de porc et celle de tout autre animal sur lequel on aura invoqué un autre nom que Celui de Dieu. Cependant, si on se trouve contraint d'en consommer par nécessité, et non par insoumission ni désinvolture, on ne commet aucun péché, car Dieu est Clément et Miséricordieux.

-Innama harrama Aalaykumu al maytata wa al dama wa lahma al khinzeeri wama ouhilla bihi lighayri Allahi famani idtourra ghayra baghin wala Aadin fala ithma Aalayhi inna Allaha ghafourun rahimun

Sourate الأنعام al-anʿām les Troupeaux verset

قُل لاَّ أَجِدُ فِي مَا أُوْحِيَ إِلَيَّ مُحَرَّماً عَلَى طَاعِمٍ يَطْعَمُهُ إِلاَّ أَن يَكُونَ مَيْتَةً أَوْ دَماً مَّسْفُوحاً أَوْ لَحْمَ خِنزِيرٍ فَإِنَّهُ رِجْسٌ أَوْ فِسْقاً أُهِلَّ لِغَيْرِ اللّهِ بِهِ فَمَنِ اضْطُرَّ غَيْرَ بَاغٍ وَلاَ عَادٍ فَإِنَّ رَبَّكَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

-Dis : «Je ne trouve dans ce qui m'a été révélé d'autre interdit touchant les aliments susceptibles d'être consommés que celui qui frappe la bête morte, le sang répandu et la viande de porc, car leur consommation constitue une souillure. De même qu'il est illicite de manger la viande provenant des bêtes sacrifiées, par perversité, à de fausses divinités.» Cependant, celui qui est contraint d'en user, par nécessité et non par désobéissance ni désir de pécher, ton Seigneur ne lui en tiendra pas rigueur, car Il est Clément et Miséricordieux.

-Qul la ajidu fema ohiya ilaya muharraman Aala taAimin yatAamuhu illa an yakouna maytatan aw daman masfouhan awa lahma khinzerin fa-innahou rijsoun awa fisqan ouhilla lighayri Allahi bihi famani idtourra ghayra baghin wala Aadin fa-inna rabbaka ghafourun rahimun

C Mandûb mu'akkad ماندب معقدة - recommandé (fortement conseillé)

      Mak'rûh tahrîmi مكروه تحريم (fortement déconseillé)

D Wâjib واجب  obligatoire

      Harâm  حَرَام  interdit  illégal ; illicite ; interdit ; inviolable ; sacré


Troisième Classification : celle qui est valable chez les ulémas hanafites :

Mubâh مباح purement autorisé "permis"

Mustahabb مستحب  légèrement recommandé

      -Mak'rûh tanzîha المكروه تنزيهاً (légèrement déconseillé)

C  Mandûb mu'akkad ماندب معقدة fortement conseillé

      -Mak'rûh 'alâ waj'h-it-ta'kîd ماكروه علي وجيه هو تأكيد / Mak'rûh tahrîmî مكروه تحريم (fortement déconseillé /quasiment interdit)

D  Wâjib  واجب  rendre quasiment obligatoire / obligatoire de façon complémentaire

       -Mak'rûh tahrîma مكروه تحريما (quasiment interdit)

E  Fardh فرض obligatoire

     -Harâm حَرَام interdit

11 remarques et précisions :

1 - Que le fait de commettre une action harâm حَرَام entraîne le 'iqâb العقاب (sanction dans l'au-delà) cela signifie qu'il y a la menace wa'îd الْوَعِيْدُ d'un 'iqâb pour cette action ; car l'application, dans l'au-delà, de la menace relative à toute action ne constituant pas du kufr akbar كفر أكبر, « grand mécréant »cela reste soumis à la Volonté de Dieu, qui peut pardonner s'Il le veut.

2 - Grand et petit péchés :

A l’atribut   : "harâm حَرَام strictement interdit correspond le "grand péché".

A  l’attribut : "mak'rûh tahrîma مكروه تحريما   correspond le  petit péché رد المحتار    Radd al-Muhtar ala ad-Dur al-Mukhtar رد المحتار على الدر المختار  livre sur la jurisprudence islamique  fiqh فقه 2/147). Constitue donc un petit péché le fait de commettre un acte :
-qui est classé "mak'rûh tahrîma" مكروه تحريما (fortement déconseillé d'après la seconde classification)
- qui est classé " Mak'rûh 'alâ waj'h-it-ta'kîd ماكروه علي وجيه هو تأكيد fortement déconseillé (d'après la troisième classification). Quant à l’attribut "mak'rûh tanzîha  المكروه تنزيهاً L'abomination méprisée il est l'équivalent du caractère ghayr awlâ غاير اولا seulement, c'est-à-dire de ce qu'il est mieux de ne pas faire (Radd ul-muhtâr Radd ul-muhtâr رد المحتار chapitre 2/404, 268). Le fait de faire une action qui est " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً L'abomination méprisée  ghayr awlâ غير اولا « n’est pas le premier »" ou le fait de délaisser une action "mustahabb مستحبّ légèrement recommandé " reste malgré tout dans le " jâ'ïz جاحظ « proéminent-protubérant gonflé »  C'est bien pourquoi il est arrivé que le Prophète (sur lui soit la paix) ait utilisé un impératif demandant de faire telle action mais qu'il ait ensuite fait – une fois – le contraire, et ce, "bayânan li-l-jawâz بيانات الجواز « données relatives aux permis » ", disent les ulémas, c'est-à-dire "afin de montrer le caractère autorisé du contraire" et de ramener alors l'effet de l'impératif au seul caractère "mustahabb". Ceci est la preuve que le contraire de "mustahabb" reste " jâ'ïz جاحظ ", et donc que le "ghayr awlâ غير اولا " reste " jâ'ïz جاحظ ".


3 - Le caractère "" jâ'ïz جاحظ  est plus général que le  Mubâh مباح neutre purement autorisé ".

En effet, le """ jâ'ïz جاحظ " recouvre le " Mubâh مباح " mais le déborde également, puisqu'il englobe aussi : ce qui est  mak'rûh tanzîha المكروه تنزيهاً L'abomination méprisée " ou "khilâf ul-awlâ". خلاف اولا « contrairement au premier » C'est bien pourquoi on lit parfois que si le Prophète (sur lui la paix) a volontairement fait en telle occasion tel acte qu'il a par ailleurs défendu de faire, c'est " bayânan li-l-jawâz بيانات الجواز  données relatives aux documents", "pour montrer son caractère "jâ'ïz"", ce grâce à quoi des mujtahids en ont relativisé le caractère défendu et l'ont ramené à un "mak'rûh tanzîhî" au lieu d'un "mak'rûh tahrîmî".

Par contre, le "mubâh", lui, consiste en ce qui est purement autorisé. Ce qui est "mak'rûh tanzîhî" ou "khilâf ul-awlâ" ne peut pas, parallèlement, être aussi "mubâh".


4 - Quel est le degré de gravité du caractère " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما (fortement déconseillé)" présent dans les Seconde et Troisième classifications ?

Dans la Seconde classification, il est à mi-chemin entre le " Harâm حرام " et le " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً". Par contre, dans la Troisième classification, nous avons les deux données suivantes :
D'une part le " Mandûb mu'akkad ماندب معقدة " est plus fort que le «  Mustahabb : مستحبّ » mais moindre que le " Wâjib واجب obligatoire" ;
D'autre part l'opposé du " Mustahabb : مستحبّ légèrement recommandé" est le " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً", et l'opposé du "wâjib" est le " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما ".
Il en ressort que l'opposé du " Mandûb mu'akkad ماندب معقدة " ne peut être que plus fort que " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً ", et moindre que " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما (fortement déconseillé)". On pourrait donc proposer un " Mak'rûh 'alâ waj'h-it-ta'kîd ماكروه علي وجيه هو تأكيد fortement déconseillé".
Cependant, dans les ouvrages hanafites, on ne trouve pas ce terme. C'est le terme " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما " qui est employé pour englober à la fois ce qui fait face au " Wâjib واجب obligatoire" et ce qui fait face au " Mandûb mu'akkad ماندب معقدة ".
Dès lors : le " Mak'rûh tahrîmi  مكروه تحريم (fortement déconseillé)" qui fait face au " Mandûb mu'akkad ماندب معقدة - recommandé " est à mi-chemin entre le "harâm"ainsi que  le " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً "  par contre, le « mak'rûh tahrîma مكروه تحريما (fortement déconseillé) » qui fait face au " Wâjib واجب obligatoire" est proche du " Harâm حرام   interdit " (puisque, à l'instar de ce dernier, il évoque le "'iqâb ukhrawiy عقاب خبرني   dis moi la punition " et non plus seulement le "'itâb  عتاب  le reproche" "Wa al mak'rûh ut tahrîmî fi al haqîqa و لماكروه تهريمي في الحقيقة «l’interdit en rapport dans tous les conflits réalité ; vérité ; authenticité » »: ila- al-harâm aqrab, kama qâla Abû Hanîfa wa Abû Yûssuf  إلا الحرام  عقرب، كما قال أبو حنيفة وأبو يوسف " « aqrab عقرب veut dire scorpion » : Ussûl ul-fiqh il-islâmî  أصول الفقه الإسلامي «  les Origines ,principe de base de jurisprudence islamique 1/86 ; voir aussi Al-Fiqh ul-islâmî wa adillatuh  الفقه الإسلامي و أديلاتو  Jurisprudence islamique et droit islamique 1/69).


5 - L'école Shafi'ite adhère-t-elle à la Première classification, ou bien à la Seconde ?

 Si on répond : à la Première !, cela implique : qu'il n'y a pas de différence, chez elle, entre " Mandûb mu'akkad ماندب معقدة ", " Wâjib واجب obligatoire" et " farḍ   فرض  obligatoire". En effet, " Mandûb mu'akkad ماندب معقدة " devient alors synonyme de " Wâjib واجب " (seule la précaution fait qu'on emploie le premier terme). Par contre, le " Mustahabb : مستحبّ  ", lui, est distinct ; et qu'il n'y a pas non plus de distinction, chez elle,  entre " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما " et " Harâm حرام   interdit  ". Le fait est que " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما " devient alors synonyme de "harâm" (seule la précaution fait qu'on emploie le premier terme). Par contre, le " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً ", lui, est distinct. Il reste donc : le " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً", puis le " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما ", qui est équivalent au "harâm".

Il faut ici noter que la Première classification ne facilite pas la distinction entre ce qui correspond au Grand péché et à ce qui correspond au Petit péché.

6 - Quand les ulémas de l'école hanafite emploient le terme " مكروه mak'rûh " inconditionnel, il s'agit de " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما " (Al-Fiqh ul-islâmî wa adillatuh 1/69). C'est quand il s'agit de " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً" qu'ils le spécifient.


7 - Par contre, quand les ulémas de l'école shafi'ite emploient le terme "Mak'rûh" inconditionnel, il s'agit en général de " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً ". C'est quand il s'agit de " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما " qu'ils le spécifient.

Cependant, chez certains shafi'ites aussi, on trouve parfois le terme " Mak'rûh مكروه " désignant un : " mak'rûh tahrîma مكروه تحريما ".

Ainsi, dans Riyâdh us-sâlihîn رياض الصالحين Le Jardin des Vertueux, an-Nawawî  النووي a écrit ce chapitre :

"باب كراهة المدح في الوجه لمن خيف عليه مفسدة من إعجاب ونحوه، وجوازه لمن أمن ذلك في حقه".

bab krahat al madah fi al wajh liman khayf ealayhi mufsidat min 'iiejab wa nahwihi, wa jawazih liman 'amn dihlki fi haqah"

Puis il a écrit ceci :


"فهذه الأحاديث في النهي. وجاء في الإباحة أحاديث كثيرة صحيحة.
قال العلماء: وطريق الجمع بين الأحاديث أن يقال:
إن كان الممدوح عنده كمال إيمان ويقين، ورياضة نفس، ومعرفة تامة بحيث لا يفتتن، ولا يغتر بذلك، ولا تلعب به نفسه، فليس بحرام ولا مكروه.
وإن خيف عليه شيء من هذه الأمور كره مدحه في وجهه كراهة شديدة
"

 

"fhadhih al'ahadith fi alnahi. waja' fi al'iibahat 'ahadith kathirat sahihat.
qal aleilma': watariq aljame bayn al'ahadith 'ana yaqal:
'iin kan almamduh eindah kamal 'iiman wayuqinu, wariadat nafs, wamaerifat tamatan bihayth la yaftutuna, wala yaghtar bidhalika, wala taleab bih nafsuha, falays biharam wala makruh.
wa'iina khayf ealayh shay' min hadhih al'umur karih mudhah fi wajhah karahatan shadidatan

Ces hadiths sont haram. Il y a beaucoup de hadiths valides dans le hadith.
Les savants ont dit: la façon de combiner les hadiths est de dire
Si le Mamdouh ممدوح « glorifié »a la foi et la certitude complètes, et la transmission de l'âme, et la connaissance si pleine qu'elle ne piège pas, ne trompe pas et ne trompe pas par elle-même, ni Harâm حرام   interdit   ni haï. Et si l'une de ces choses a peur de lui, il va haïr ses louanges à son visage

On le voit ici employer le terme """ jâ'ïz جاحظ ", opposé au simple terme " Mak'rûh مكروه ", en précisant plus bas que cela est : " mak'rûh shadidatan مكرونه شاديداتان  « réphéhensible agressif »". Cela montre qu'il a bel et bien employé le terme "karâha كَراهة  réprouvé " dans le sens de "karâha tahrîmiyya". كَراهة تحريمية prohibitive réprouvé.

Par ailleurs, quand an-Nawawî a distingué, ici, " Harâm حرام   interdit " de " Mak'rûh مكروه falays biharam wala makruh  " فليس بحرام ولا مكروه, « Ce n'est ni Harâm حرام   interdit   ni abominable »  voulait-il faire la négation de ce " mak'rûh shadidatan مكرونه شاديداتان  « réphéhensible agressif »" qu'il évoque après (ce qui implique qu'il distinguerait lui aussi : "mak'rûh tahrîmî" de  Harâm حرام  ", ou voulait-il faire la négation de même le degré " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً " "cela n'est ni Harâm حرام  ,ni même mak'rûh tanzîha  المكروه تنزيهاً " ?


8 -  Wahba az-Zuhaylî  وهبة الزحيلي 1932 - 8 août 2015 qui a utilisé l'appellation : " Mandûb mu'akkad ماندب معقدة " pour désigner le caractère qui, d'après les hanafites, est plus accentué que le simple " Mandûb ماندب"  "Mustahabb" (cf. Al-Fiqh ul-islâmî wa adillatuh الفقه الإسلامي و ادلته اردو « La prueve dans la jurisprudence islamique»  1-68.


9 -Par ailleurs, il faut savoir :Que, dans le caractère " Mustahabb : مستحبّ  " (recommandé), il existe plusieurs degrés
et que, de même, au sein du caractère " mak'rûh tanzîha" المكروه تنزيهاً", il existe plusieurs degrés, plus ou moins rapprochés du caractère " Mak'rûh tahrîma المكروه تنزيهاً quasiment interdit  (Radd ul-muhtâr رد المحتار 2/404-405.


10 - Wahba az-Zuhaylî  وهبة الزحيلي a cité les ulémas hanafites al-Haskafî et ash-Shâmî, qui ont écrit que les caractères " Mustahabb : مستحبّ  ", "mandûb ماندب préférable", "nafil نفل superflu " et "tatawwu'" sont équivalents Al-Fiqh ul-islâmî wa adillatuh الفقه الإسلامي و ادلته اردو « La prueve dans la jurisprudence islamique»1-68.

Cependant, il faudrait légèrement nuancer cette affirmation : ces 4 caractères sont effectivement équivalents dans la mesure où, par rapport à l'action à laquelle chacun d'eux s'applique, on n'aura aucun reproche dans l'au-delà si on ne l'aura pas fait, alors qu'on sera récompensé si on l'aura fait.
Malgré tout, une légère différence existe entre d'une part les caractères " nafil نفل superflu " et "tatawwu'" et d'autre part les caractères " Mustahabb : مستحبّ  " et " Mandûb ماندب préférable" :
les 2 premiers termes "nafil نفل superflu  " et "tatawwu الطوع volontaire" désignent ce qui est purement facultatif, c'est-à-dire qu'il est bien de faire car cela relève de la 'ibâdat ullâh عبادة الله « le culte de Dieu », qu'il est recommandé, à un niveau général et inconditionnel, de faire autant que l'on peut sans tomber cependant dans l'excès et les abus contre son corps, et sans manquer à ses devoirs vis-à-vis des autres créatures, comme le Prophète l'a par ailleurs rappelé ; les 2 autres termes Mustahabb : مستحبّ  " et " Mandûb ماندب préférable"), eux, sont employés pour désigner ce à propos de quoi il y a dans les textes une recommandation particulière à le faire.

Ainsi, accomplir un jeûne pour Dieu le lundi, le jeudi, 3 jours chaque mois, le 10 muharram, le 9 dhu-l-hijja, cela est " Mandûb ماندب", car cela fait l'objet de recommandations particulières dans les textes (ces différents jeûnes font ensuite l'objet de degrés différents de " nadb ندب    l’obligation recommandation " : celui-ci va d'ailleurs du " Mandûb ماندب  préférable" simple au " Mandûb mu'akkad ماندب معقدة - recommandé (fortement conseillé) ").
Par contre, jeûner pendant d'autres jours que ceux susmentionnés, des jours à propos desquels il n'y a ni obligation, ni recommandation, ni caractère déconseillé (comme c'est le cas pour le vendredi seul), ni interdiction (comme c'est le cas pour les deux Aids  عيد Fêtes  ʿAīd al-fiṭr, عيد الفطر (fête de la rupture)  et ʿAīd al-ʾaḍḥā, عيد الإضحى   (fête du sacrifice) et les jours de tashrîq تشريق, « ligne droite :les 11, 12 et 13 du mois de Dhû-l-hijja » cela est " nafil نفل superflu –surrérogatoire".

La même chose est valable pour d'autres ʿIbâda, عبادة  culte : la prière rituelle, la récitation du Coran, le dhikr Allâh, dhirk Allah  ذِكْر الله invocation de Dieu etc.


11) Il faut savoir que dans certains ouvrages de l'école hanafite, les définitions de " Wâjib واجب obligatoire" et de " farḍ   فرض  oligatoire" sont différentes de celles citées plus haut.
Cependant, elles en sont différentes, mais elles ne les contredisent pas. En fait elles sont données en fonction de la nature des textes qui les fondent, alors que les définitions cités plus haut sont, elles, données en fonction de ce que ces caractères entraînent par rapport à l'au-delà : nous sommes donc en présence de perspectives différentes et non pas contradictoires.
On relèvera cependant que personnellement je penche plus vers la définition du Wâjib واجب formulée par Cheikh 'Abdul-'Alî   الشيخ عبد العلي que vers celle, plus classique, selon laquelle il s'agirait de ce qui est fondé sur un texte zanniy uth-thubût  زاني أوث تابوت   « authentiques mais établis à un niveau de certitude moindre »

Wa Allah ou A'lam والله أعلمُ  Dieu Seul Sait mieux

La classification des hadiths

Selon la reference d une autorite particuliere quatre types de hadith peuvent etre identifies

Classification de Hadith  En termes de chaîne de narration

 

Al-Hadith al-Musnad حديث المسند  hadith  qui a une chaîne de narration dans laquelle tous les narrateurs depuis l'époque des Infallibles  'Iṣma العصمة  *«  abstinence des péchés ou désobéissance à Dieu l’Unique» . La croyance en l'infaillibilité des Prophètes et Imams, des péchés délibérés et accidentels, fait partie de la croyance chiite . L'infaillibilité de commettre des erreurs dans les problèmes de la vie quotidienne - en plus des problèmes religieux - est une question de désaccord entre les chercheurs. Jusqu'à ce qu'ils soient écrits dans des livres de hadith bien connus et fiables sont mentionnés. L'authenticité de livres bien connus de hadiths, tels que 4 Livres, peut être historiquement et bibliographiquement démontrée. Il existe différents types de hadiths al-musnad:

*Le mot «ismaعصمة  signifie littéralement: l'immunité; (Fayyūmī, al-Miṣbāḥ al-munīr , sous le mot "عصم".Cependant, il a été utilisé dans différentes significations telles que: la chasteté, se prévenir des péchés,( Dihkhudā  دهخدا,"regarde" Lughatnamih  لغت نامه,"s'endormir" sous le mot "عصمت Ismat") les moyens d'abstinence ou d'immunité(Ibn Manẓūr, Lisān al-'Arab , sous le mot "عصم")

Al-Mu'an'an المعنعن  hadith est un dans la chaîne de narrateurs dont le mot "an" عن , de, est mentionné, sans mots tels que "akhbarani" (il m'a signalé), " Haddathani "(il m'a fait savoir) et" sami'tu "(j'ai entendu parler), tels que" Ahmad b. Idris al أحمد بن إدريس "et" Muhammad ibn. Hassan "et  محمد بن حسن Abi Muhammad al-Razi ' أبي محمد الرازي (de ) Sayf ibn 'Umar  سيف بن عمر et Ishaq ibn 'Ammar إسحاق بن عمار (qui a dit)'  il dit que  Abu 'Abd Allah أبو عبد الله (a dit ) ...' ".

Al-'Ali et al-Nazil العالی  

Hadith celui, qui a le moins possible de narrateurs entre le livre et l' Imam, implique beaucoup de narrateurs entre l'Imam et l'auteur du livre dans lequel apparaît le hadith. Certains érudits de hadiths d' Imamiyya امامیه  (sous-branche majeure du chiisme) ont écrit des livres rassemblant des hadiths al-'ali sous "qurb al-isnad" (arabe: قرب الاسناد ), c'est-à-dire des chaînes courtes de récits; Par exemple Qurb al-isnad قُرب الإسناد (prochaine attribution) par 'Abd Allah b. Ja'far al-Ḥimyarī عبدالله بن جعفر الحمیری , érudit chiite et érudit de Hadith.

Al-Mudmar المضمر  

Hadith dans lequel l'Imam Infallible 'Iṣma العصمة n'est pas mentionné; Il y a plutôt un pronom qui se réfère apparemment à lui. Par exemple, un hadith dans lequel la phrase suivante apparaît: "sa'altuh 'alayh al-salam صلته عاليه السلام " (je lui ai demandé, que la paix soit sur lui). Cela implique que le pronom se réfère à un infaillible mais nous ne savons pas quel Infallible.

Al-Mu'allaq المعلق

hadith qui est cité avec toute la chaîne des narrateurs إلم ريجال آلهديث  Alim rijal al Hadith dans un livre et est cité avec une chaîne incomplète de narrateurs dans un autre livre.

Al-Mursal المرسل

un hadith sans chaîne de narrateurs ou dans lequel la chaîne des narrateurs n'est pas mentionnée complètement. Voici les différents types de hadith al-mursal المرسل

Al-Marfu ' المرفوع  

Hadith est celui dans lequel certains narrateurs au début de sa chaîne de narration ne sont pas mentionnés, et le dernier narrateur raconte le hadith de l'infaillible 'Iṣma العصمة sans mentionner sa chaîne de narrateurs entre les deux. Pour les savants sunnites, les hadiths d'al-marfu sont ceux qui sont attribués au Prophète Muhammad  sans que la chaîne des narrateurs soit mentionnée, et non celles attribuées au Sahaba صحابة, qu'on appelle les hadiths Al-Mawqūf الموقوف   ou Tabaʿīn تابعين  successeurs qu'on appelle les hadiths al-maqṭū 'المقطوع .

Al-Mawquf الموقوف

Il y a deux notions mentionnées par al-mawqūf الموقوف

  • Un hadith dont la chaîne de narrateurs remonte à l' infaillible 'Iṣma العصمة   sans que l'infaillible soit mentionné, et le dernier narrateur soit connu pour être une personne qui ne raconte jamais quelqu'un d'autre qu'un des 12 Imams
  • Un hadith dont la chaîne de narrateurs remonte à un compagnon du Saint Prophète ou à un des 12 Imam Pour les savants sunnites, un hadith mawquf est fiable parce que, pour eux, Sahaba est fiable, mais les savants chiites des hadiths prennent une hadith mawquf pour être fiable dans la mesure où nous savons qu'il remonte à un des 12 Imams

Al-Maqtu ' المقطوع  

Hadith dont les narrateurs sont inconnus ou on ne sait pas si sa chaîne de narrateurs remonte à un Infallible (a). Dans la terminologie des savants sunnites des hadiths, un hadith d'al-maqtu est celui qui exprime les mots ou les actions de Tabaʿīn, تابعين  successeurs. Al-Maqtu 'hadith est pour les érudits chiites peu fiables, tout comme les hadiths Al-Mawquf. الموقوف

En termes de nombre de narrateurs

Al-Mutawatir المتواتر  fréquent

Hadith est une qui a différentes chaînes de narrateurs, de sorte qu'il est pratiquement impossible pour toutes ces chaînes de s'accorder en donnant un faux rapport. Un tel hadith nous donne l'assurance qu'il a été vraiment émis par un infaillible 'Iṣma العصمة .De tels hadiths sont fiables à la fois en ce qui concerne les principes de croyances et de fiqh فقه : jurisprudence ou les décisions de la Charia شَرِيعَة : chemin, voie, loi, code juridique

Al-Wahid الواحد

Hadith qui n'est pas al-mutawatir. متواتر

Al-Mustafid المستفیض  

Hadith al-wahid avec au moins trois narrateurs dans chaque niveau de narration.

Al-'Aziz العزیز

Hadith al-wahid الواحد impliquant au moins deux narrateurs dans chaque niveau de narration.

Al-Gharib الغریب  

Hadith al-wahid الواحد impliquant une seule chaîne de narrateurs.

En termes de fiabilité

Selon les savants sunnites des hadiths, il existe trois types de hadiths en termes de fiabilité: Sahîh صحيح   authentique - vrai, Hasan, حسن : beau; bon et al-Da'if ضعيف : faible -défaillant - fragile

Les étudiants chiites classent les hadiths en termes de fiabilité de leurs chaînes de narrateurs en cinq catégories. La classification était différente dans les premières périodes. Les savants chiites des siècles précédents ont classé les hadiths dans al-sahih et non sahih صحيح, et ont exigé les conditions suivantes pour qu'un hadith comptait comme sahih: il doit être raconté à partir d'un Infallible par des personnes fiables ou il devrait y avoir des preuves dans le contenu Du hadith ou de son contexte qui implique sa fiabilité.

Au cours des siècles qui ont suivits, un quatrième type de hadith a été introduit comme:

al-muwaththaq par   سید رضی الدین، علی بن موسی بن جعفر بن طاووس Seyed Radî al-Dîn, ‘Ali ibn Mûsâ b ibn Ja‘far b. Tâwûs  1193-1265 soit 589-664 de l’Hégire Zayn al-Dīn b. Nūr al-Dīn'Alī b. 'Aḥmad al-'Amilī al-Juba'ī زين الدين بن نورالدین علي بن أحمد العاملي الجبعي   connu sous le nom al-Shahīd al-Thānī الشهيد الثاني  1505-1559 soit 911-966 de l’Hégire et  Bahá 'Al Dīn Muḥammad ibn Ḥusayn ibn abdal samad al harithi al jabei aleamili  محمد بن  حسين بن عبد الصمد الحارثي الجبعي العاملي connu sous le nom de Cheikh Baha'i شیخ بهایی , 1547-1621 soit  954-1030 de l’Hégire ont ajouté un cinquième type appelé al-qawi آلقاوي.

Voici les définitions de ces cinq types de hadith selon la classification commune:

Al-Sahih الصحيح  

Hadith est celui dont toute la chaîne de narrateurs conduisant à l'authentique se compose de personnes fiables d' Imamiyya امامیه branche majeur du chiisme.

Al-Muwaththaq الموثق  

Hadith dont la chaîne de narrateurs se compose de personnes connues comme fiables selon les sources chiites de 'ilm al-rijal علم الرجال « les savants », bien que certains de ses narrateurs ne proviennent pas d'Imamiyya, امامیّه comme ' Ali ibn Al Faddal  علي بن الفضل et Aban ibn 'Uthman أبان بن عثمان. Parfois, les hadiths al-muwaththaq  أحاديث  المُوَثَّق  hadiths documentés s'appellent al-qawi القوي. « le très fort » Des mots tels que "thiqa ثقة " (fiable), "ayn عنه " (fiable et connu), "wajh وجو  bien réputé, mashkur مشکور reconnu et "hujjia حجية fiable-authetique dans les sources de 'ilm al-rijal علم الرجال « les savants » implique la fiabilité d'un narrateur.

Al-Hasan الحسن  

Hadith est l'un de tous ceux dont les narrateurs conduisant à l'Infalible (a) sont d'Imamiyya et sont loués, bien que leur fiabilité, au sens strict du terme, ne soit pas explicitement confirmée par les savants de ' Ilm al-rijal. Les mots suivants dans les sources de 'ilm al-rijal علم الرجال « les savants »impliquent que la personne soit louée: "mutqan مـتـقـن " (précis), "hafiz حافِظ " (gardien), "dabit ضبيط " (attention), "zahid زاهد" (ascétique-pieux) et "qarib al- Amr قريب العامر ". Al-hasan الحسن (bon) hadith s'appelle donc parce que les savants ont une bonne opinion sur sa chaîne de narrateurs.

Al-Hasan ka-l-Sahih الحسن کالصحیح  

Hadith dont les narrateurs sont tellement loués qu'ils peuvent approximativement compter comme fiables ou dont un des narrateurs est des gens du consensus Aṣḥāb al-Ijmā' أصحاب الإجماع , se référant aux narrateurs de hadiths aux 8ème et 9ème siècles soit 2ème et 3ème siècle de l’Hégire.

Hasan al-Isnad حسن الاسناد  

Hadith dont la chaîne de narrateurs est al-hasan, mais son contenu est suspect, car il n'en est pas cru par beaucoup ou a des défauts.

Pour les savants sunnites, un hadith musnad s'appelle al-hasan quand ses narrateurs sont presque fiables et un hadith Moursal مُرْسَل altéré est al ḥasan, لحسن : beau; bon quand la personne qui a laissé tomber sa chaîne de narrateurs est fiable. Cependant, dans les deux cas, le contenu du hadith ne devrait pas être rare ou imparfait.

Al-Qawi القوی

Le terme "al-qawi" القوی  est utilisé pour désigner l'une des trois choses suivantes:

Un hadith dont les narrateurs sont les douze Shias Ithna 'Ashari إثنی عشري, des 12 Imams  mais il n'y a pas de louange, ni de reproches à ceux-ci dans les sources d'ilm al-rijal.des savants  Les hadiths Al-Qawi القوی  « duodécimal croient en l' Imamate إمامة des 12 Imams » sont considérés comme étant Daʿīf  ضعيف Faible  peu fiables).

  • Hadith Al-muwaththaq  الموثق  
  • Hadith Al-Sahih  صحيح Sûr

Al-Da'if  لضعيف Daʿīf  ضعيف 

Hadith faible qui n'a aucune des conditions pour les hadiths al-sahih, al-hasan حسن et al-muwaththaq. C'est-à-dire, même si l'un de ses narrateurs ne rencontre pas ces conditions (où il n'y a pas d'autre corps dans sa classe de narration), ce hadith comptera comme al-da'if لضعيف. Parfois, les hadiths al-da'if s'appellent "al-majrūḥ" المجروح . Pour les savants sunnites, un hadith est al-da'if  لضعيف quand ce n'est pas al-sahih, لصحيح ni al-hasan لحسن.

Habituellement, la faiblesse est : une discontinuité dans la chaîne, dans ce cas le Hadîth حديث    pourrait être - selon la nature de la discontinuité mounqati' منقطع cassé, mou'allaq معلق arrêter, mou'dal معادل perplexe, ou moursal مُرْسَل altéré, un des rapporteurs ayant un caractère suspect, par exemple en raison de ses mensonges, erreurs excessives, opposition au récit des sources plus fiables, participation dans l'innovation, ou ambiguïté entourant sa personne.

Cependant, quand un [Hadith Dhâ'if حديث  ضعيف ] est rapporté par différentes voies, et que sa faiblesse n'est pas dû à la perversité et au mensonge d'un de ses transmetteurs, dans ce cas, il acquiert une certaine fiabilité et devient valide dans l'argumentation.

On l'appelle alors Hadith حديث    bon par autre que lui Hasan li ghayrihi حسن لغيره

Hadiths entraide 1

Changements dans les critères Hadith al- Da'if حديث لضعيف  Hadith faible

Certains hadiths considérés comme al-sahih par les premiers chercheurs comptent comme al-da'if dans la terminologie des derniers savants des hadiths (depuis le 13ème siècle soit 7è siècle de l’Hégire), car pour les premiers savants, un hadith a compté comme al-sahih لصحيح quand Il y avait de l'assurance et de la confiance qu'il était issu d'un des 12 Imams. Ainsi, certains hadiths qui sont répréhensibles à l'égard de leurs chaînes de narrateurs comptaient comme al-sahih parce qu'il y avait des preuves dans leurs contenus ou leur contexte qui donnaient la certitude qu'ils étaient issus d'un des 12 Imams Les premiers savants vivaient dans des périodes proches des périodes des Imams infaillibles (les 12 imans), ils avaient plus d'accès aux collections hadith des compagnons des Imams et avaient des preuves à leur disposition qui leur donnaient l'assurance d'un hadith Délivré par un des 12 Imams , mais ces derniers sont dépistés par d'anciens savants.

Un hadith compte comme al-da'if لضعيف quand il est ignoré ou n'est pas influencé par les premiers chercheurs, même si sa chaîne de narrateurs est fiable.

Voici différents types de hadiths al-da'if لضعيف

Muhammad1Al-Majhul المجهول

Hadith dont un ou plusieurs des narrateurs sont inconnus ou il n'y a pas de commentaires sur les sources de 'ilm al-rijal impliquant leur fiabilité ou leur manque de fiabilité.

Muhammad1Al-Muhmal المهمل

Hadith impliquant au moins un al-majhul المجهول ou un narrateur inconnu qui n'est pas mentionné dans les sources de 'ilm al-rijal علم الرجال « savants »ou est mentionné sans aucun commentaire sur ses croyances, son caractère Et la fiabilité.

Muhammad1Al-Mawdu ' الموضوع  

Hadith al-mawḍū' الموضوع  ou al-maj'ūl المجعول  quand un narrateur fait des mots et les attribue à un des 12 Imams

Muhammad1Al-Mushtarak المشترک

hadith quand au moins un de ses narrateurs est ambigu entre une personne fiable et peu fiable et il n'y a pas de preuve pour savoir si la personne est fiable ou non fiable. De tels hadiths ne sont pas invoqués pour la déduction des décisions de la charia.

Muhammad1Al-Shadhdh الشاذ

hadith quand son narrateur est accusé d'avoir une mémoire médiocre tout au long de sa vie.

Muhammad1Al-Mukhtalit المختلط  

hadith quand son narrateur est accusé d'avoir un mauvais souvenir pendant une certaine période de sa vie, comme sa vieillesse.

Muhammad1Al-Munkar المنکر

Hadith quand l'un de ses narrateurs est accusé d'avoir commis un grand nombre de fautes en signalant les discours d'autres personnes.

Muhammad1Al-Matruk المتروک  

Hadith quand l'un de ses narrateurs est accusé de mentir ou de faire des hérésies, qu'il soit ou non dans ce hadith spécifique qu'il a menti.

Muhammad1Al-Matruh المطروح

Hadith  lorsque son contenu est contraire à une preuve décisive et qu'il ne peut pas être interprété.

Muhammad1Al-Mu'allal المعلل

Hadith quand il y a un problème avec sa chaîne de narrateurs ou son contenu qui pose sa précision.

Muhammad1Al-Mudtarib المضطرب ,

Hadith confus lorsqu'il est raconté de deux façons. Par exemple, dans un cas, le narrateur a narré directement un hadith d'une personne et, dans un autre cas, il l'a narré de cette personne en racontant d'une autre personne entre les deux. C'est ce qu'on appelle al-iḍṭirāb الاضطراب  « tourmenté »ou une confusion dans la chaîne des narrateurs. Parfois, un hadith implique une confusion dans son contenu, c'est-à-dire qu'un narrateur a raconté un hadith de deux façons avec deux significations différentes. De tels hadiths sont également appelés "mukhtalif al-nuskha" مختلف النسخة , »une autre version » impliquant différentes transcriptions).

Muhammad1Al-Maqlub المقلوب

Hadith lorsqu'il y a un déplacement dans sa chaîne de narrateurs ou de contenu. Un exemple de déplacement dans la chaîne des narrateurs est d'écrire Muhammad ibn Al Husayn محمد بن الحسين comme al Husayn ibn Muhammad, الحسين بن محمد où on ne sait pas lequel est le bon. Et le déplacement dans le contenu est un cas dans lequel les mots sont signalés dans leur mauvais endroit.

Muhammad1Al-Musahhaf المصحف

Hadith lorsque certains points en lettres arabes y sont déplacés, même si cela ne constitue pas un problème pour le hadith (puisque de telles erreurs se produisent lorsqu'un hadith est transcrit au cours des siècles). Par exemple, "Al-'Awwam Al-Murajim "العوام بن مراجم est mentionné dans certains manuscrits comme "Ibn Muzahim"  ابن مزاحم . On peut faire confiance à ces hadiths s'ils répondent aux critères de 'ilm al-rijal « des savants » et Dirayat al-ḥadith درایة الحدیث  « compréhension du hadith» une branche des disciplines musulmane liées aux hadiths

Muhammad1Al-Mu'talif wa l-Mukhtalif المؤتلف والمختلف

Hadith lorsque le nom d'un de ses narrateurs peut être lu de deux façons, bien qu'ils soient écrits de la même manière dans les alphabets arabes. C'est un type de hadith al-musahhaf لمصحف du Qu’ran

Muhammad1Al-Mudallas المدلس

Hadith  lorsqu'un défaut dans sa chaîne de narration a été tenté d'être dissimulé afin de faire en sorte qu'il s'agisse d'un hadith acceptable.

Muhammad1Al-Mudarraj المدرج

Hadith quand un narrateur ajoute ses commentaires au contenu du hadith où il n'est pas possible d'identifier quelle partie est le mot de l' Imam إمام « celui qui est devant » et lequel est le mot du narrateur.

Muhammad1Al-Mu'dal المعضل  ou al-Mushkil المشکل

Il y a deux notions de ce hadith:

  • Un Hadith qui est difficile à comprendre,
  • Hadith dont deux narrateurs sont éliminés.

En termes de contenu

Allah iconeAl-Nass النص  

Hadith lorsque son contenu n'a plus qu'une signification.

Allah iconeAl-Zahir الظاهر  

Hadith quand il admet différentes possibilités concernant sa signification, où l'un de ces significations possibles est plus probable (la signification apparente) et est signifié par le locuteur.

Allah iconeAl-Mu'awwal المؤول

Hadith» quand il existe différentes possibilités pour son sens et une de ces significations possibles est plus probable en soi, mais il est prouvé que l'orateur a signifié autre chose que le sens apparent.

Allah iconeAl-Mutashabih المتشابه  ou al-Mujmal المجمل

Hadith  quand il existe différentes possibilités pour sa signification, mais aucun d'entre eux ne peut être préféré aux autres, et il n'est pas connu Du tout ce que signifie le locuteur.

Allah iconeAl-Mashhur المشهور  

Hadith quand il est bien connu des musulmans, comme le hadith selon lequel les actions sont évaluées par les intentions.

Allah iconeAl-Shadhdh et al-Nadir  الشاذ والنادر  "al-shādhdh wa l-nādir"

Hadith  lorsque son contenu est contraire à un hadith bien connu. Un hadith d'al-shadhdh الشاذ se réfère également à un hadith dont un narrateur est accusé d'avoir un mauvais souvenir tout au long de sa vie.

Allah iconeAl-Mukatab المکاتب

Hadith lorsque le narrateur qui rapporte immédiatement le discours de l'Imam إمام « celui qui est devant »  le rappelle de l'écriture de l'Imam, que l'Imam l'ait écrit initialement ou en réponse à une question. Selon certains chercheurs, les hadiths al-mukatab المکاتب devraient être transcrits à partir de l'écriture à l'écriture de l'Imam.

Allah iconeAl-Qudsi القدسی

Voir plus haut Article principal

Hadith quand son contenu est révélé à l' Imam par Dieu, bien que son engin soit formé par l’Imam lui-même, contrairement au Saint Coran Qur'an al karim القرآن الكريم dont le libellé et Le sens est à la fois révélée par Dieu au Saint Prophète الرسول الكريم Raçoul Al Karim محمد Muhammad

Aux termes de l'action sur le Hadith

Pour avoir des croyances religieuses, il faut avoir la certitude. Ainsi, si les hadiths ne fournissent pas certainement un principe de croyance, ils ne seront pas suivis. Mais en ce qui concerne les décisions du fiqh فقه : jurisprudence  musulmane, il faut agir sur les hadiths al-wahid, أحاديث وحيد « une narration de hadiths»comme en témoignent les versets coraniques et certains hadiths et la Sunna سنّة : ensemble des faits, gestes et paroles prophétiques en islam rapportés par ses compagnons. Les savants de la matière première de la fiqh sont conformes aux hadiths al-wahid أحاديث وحيد. Donc, étant donné les versets coraniques, les hadiths assurant la certitude et la pratique des compagnons des Imams , nous sommes certains qu'en ce qui concerne les décisions du fiqh, nous sommes obligés d'agir sur les hadith dont les Chaine de narrateurs « de transmetteurs, remontant jusqu'à un des compagnons de Muhammad  »sont fiables ou qui est délivré par un Imam.

Il est possible qu'un hadith soit rejeté en raison de son opposition à un contenu coranique ou à une Sunna سنّة tradition ou à un consensus 'Ijmā' الإجماع) (se réfère à un accord unanime entre les érudits et les personnalités religieuses concernant une décision religieuse), certainement connu ou parce qu'il a été abandonné par la plupart des érudits ou à cause de son opposition à un hadith plus fiable, même si Sa chaîne de narrateurs est fiable.

Islam1Al-Maqbul المقبول

Hadith acceptable lorsque sa chaîne de narrateurs n'est pas fiable, il existe des éléments de preuve sur la base desquels les chercheurs ont accepté son contenu et ont agi sur ce sujet.

Islam1Al-Nasikh الناسخ  et al-Mansukh المنسوخ

Hadith al-mansūkh المنسوخ abrogé lorsque son contenu est annulé par un autre hadith, qu'on appelle al-nāsikh الناسخ abrogant.

Islam1Al-Zawa'id الزوائد *

À mesure que les siècles se sont écoulés, certains auteurs ont commencé à compiler des collections secondaires de hadith dérivées des collections primaires - celles avec Isnâd إسناد, ou  Sanad  سند référence, citation, preuve reliant ces hadith qu'elles contiennent à leurs sources. Une méthode de composition de ces œuvres était al-zawa'id , l'extraction de toute hadith «unique» trouvée dans une collection mais pas dans une autre. Le plus souvent, le hadith d'une collection serait extrait qui n'a pas été trouvé dans six collections de hadith canoniques Kutub al-Sittah الكتب الستة , "Les six livres") sont six (à l'origine cinq) livres contenant des collections de hadith énonciations ou actes du Prophète Muhammad

*L’érudit musulman sunnite Shafi`i Ali ibn Abu Bakr al-Haythami  علي بن أبي بكر بن الهيثمي son nom complet أبو الحسن نور الدين علي بن أبي بكر بن سليمان الهيثمي 1335-1404 CE soit 735-807 de l’Hégire

Collection de hadith secondaire

Majma 'al-Zawa'id wa Manba' al-Fawa'id مجمع الزوائد ومنبع الفوائد  écrite par. Compilation de hadith "unique" des collections primaires antérieures.

Majma al-Zawa'id مجمع الزوائد est un exemple important de la méthodologie al-zawa'id de la compilation Hadith. Il contient du hadith extrait de Musnad d' Ahmad ibn Hanbal مسند أحمد بن حنبل , Musnad d'Abu Ya'la al-Mawsili, مسند أبي يعلى الموصلي Musnad d'Abu Bakr al-Bazzar  مسند أبي بكر البزار et trois des collections d' al-Tabarani الطبراني :

Al-Mu'jam al-Kabīr المعجم الكبير « le Grand Dictionnaire»  dont il exclut les traditions d'Abu Hurayra

Al-Mu'jam Al-Awsat  المعجم الأوسط  « le Dictionnaire de l’Est-Orient »qui contient des traditions d'Abu Hurayra

Al-Mu'jam As-Saghir المعجم الصغير « le petit dictionnaire  qui a donné un hadith de chacun de ses maîtres

Les Hadith réunis par al-Haythami sont ceux qui ne sont pas trouvés dans les six collections de hadith canoniques  Kutub al-Sittah الكتب الستة :

 Sahih Bukhari صحيح البخاري   al-Djami' al-Musnad al-Sahîh  المسند الجامع الصحيح

 Sahih Muslim صحيح مسلم , , Al-Musnadu Al-Sahihu bi Naklil Adliالمسند الصحيح بين اكليل عدلي

 Sunan al-Sughra : السنن الصغرى , connu sous le nom de Sunan an-Nasa'i سنن النسائي

Sunan Abu Dawood سنن أبي داود

 Sunan al-Tirmidhi جامع الترمذي

Sunan Ibn Majah سنن ابن ماجه

Il est considéré comme secondaire car il a été recueilli à partir de collections antérieures de hadith et n'inclut pas l' Isnâd إسناد, ou  Sanad  سند référence, citation, preuvedu hadith . Malgré le fait que ses livres source sont principalement organisés en tant que musnads مسند « soutenu », Majma 'al-Zawa'id est arrangé à la manière d'une collection solaire - par des titres de chapitre d'actualité relatifs à la  Jurisprudence فقه  . L'auteur fournit des commentaires sur l’authenticité صحيح sahih de chaque hadith et évalue certains des narrateurs.  علم الرجال , 'Ilm al-Rijāl Connaissance des hommes»Il est toutefois considéré comme un peu indulgent dans ses décisions sur le hadith qu'il a classé.

Abu Abd Allah Muhammad ibn al-Husayn Ibn al-Kattani 951–1029 soit 339-419 de l’Hégire a décrit al-Majma al-Zawa'id مجمع الزوائد  comme «des livres les plus bénéfiques de hadith, ou plutôt, il n'y a pas de livre comparable à celui-ci et un équivalent n'a pas encore été publié».

Puisse Dieu الله Allah l’Unique dans Sa Grande Miséricorde et Grande Générosité nous pardonner nos erreurs et nos oublies sur le sujet diffusé

Notes : les douze Imams selon le chiisme chiisme duodécimain  اثنا عشرية, Ithnā'ashariyya

(je cherche version arabe excusez pour cette oubli)

Selon le Compagnon 'Abdullâh Ibn 'Abbas, عبد الله ابن عباس cousin paternel de Muhammad cité par Sa'îd Ibn Jubayr سعيد بن جبير, cité par al-Juwînî  الجويني dans "Farâ'id al-Samtayn فريد السماطين ": «Le Prophète a dit:

"Mes Successeurs (Kholafâ'î خلفائي), et mes Héritiers présomptifs (awçiyâ'î أو سي اي ), (qui seront) les Preuves d'Allah après moi, sont au nombre de douze: le premier d'entre eux est mon frère et le dernier est mon fils".

On lui a demandé alors:

- Ô Messager d'Allah! Qui est donc ton frère?

- 'Alî Ibn Abî Tâlib, a-t-il répondu.

- Et qui est ton fils?, lui a-t-on demandé encore.

- C'est al-Mahdî, lequel la (la terre) remplira d'équité et de justice après qu'elle aura été remplie de tyrannie et d'injustice, a-t-il répondu.

b)- Jâbir Ibn 'Abdullâh témoigne que le Prophète lui a dit:

«Ô Jâbir! Mes héritiers présomptifs et les Imams des Musulmans après moi commencent par 'Alî, puis al-Hassan, puis al-Hussain...».

Puis il a mentionné nommément les neuf descendants d'al-Hussain, à commencer par 'Alî Ibn al-Hussain et en terminant par al-Mahdî Ibn (fils de) al-Hassan al-'Askarî

Liste Des douze Imams selon le chiisme chiisme duodécimain  اثنا عشرية, Ithnā'ashariyya

1 - Abū al-H̩asan ʿAlī ibn Abī T̩ālib أبو الحسن علي بن أبي طالب,  souvent désigné simplement par son prénom Ali (ʿAlī) (v. 599 – 661 soit  -moins13 + 40 de l’Hégire Cousin et Gendre du Prophète Muhammad époux de Fatima Zarha فاطمة الزهراء « la resplendissante » fille du Prophète

2- Abû Muhammad al-Hasan ibn `Alî ibn Abi Talib الحسن بن علي بن أبي طالب الهاشمي القرشي Ou Hasan الحسَنَ surnommé Az-Zakî  أز زكي 625-669 soit 3-50 de l’Hégire l fait partie des Ahl al-Bayt أهل البيت "Gens de la maison du  Prophète Muhammad

3- Abû `Abd Allah al-Husayn ben `Alî îbn Abî Tâlib Sayyîd ach-Shuhâdâ' أبو عبد الله الحسين بن علي سيد الشهداء ou Husayn, Hussein الحسين surnommé Sayyd ach-Chuhâdâ سيد الشهداء, seigneur du témoignage/martyr 626-680 soit4-61 de l’Hégire imams du chiisme duodécimain

Abu Sa`id al-Khudri, أبو سعيد الخدري cité par l'imam Ahmad Ibn Hanbal أحمد بن حنبل, témoigne que le Prophète a dit de lui : « Al-Hassan الحسين et al-Hussayn الحسين sont les deux Maîtres de la Jeunesse du Paradis » Cité dans le Tafsir d’Ibn Kathîr تفسير ابن كثير.

4-Abū muḥammad `alīy ben al-ḥasan zayn al-`ābidīn, أبو محمد علي بن الحسين زين العابدين (parure des croyants) al-`ābidīn عابدين parfois surnommé as-Sajâd  السجاد (le prosterné) 658-712 soit 38-95de l’Hégire. Imam chiite selon les duodécimains et les ismaeliens اسماعيلي  ismā`īlī .

5- Abû Ja`far Muhammad ben `Alî al-Bâqir أبو جعفر محمد بن علي الباقر  surnommé Bâqir الباقر العلم de Bâqir al-ʿilm, c'est-à-dire « celui qui fend la connaissance » 676-743  soit 57-114 de l’Hégire considéré par Ismaéliens comme le cinquième imam et par duodécimains comme le sixième imam ; les nawusites(?) le considèrent comme le mahdi مَهْديّ .

6- Abû `Abdillâh Ja`far bin Muhammad al Sâdiq أبو عبد الله جعفر بن محمد الصادق 702-765 soit 83-148 de l’Hégire Il est en outre le fondateur de la première école de l'islam imâm chiite contesté par les Ismaéliens. Un penseur respecté à la fois par les Chiites et les Sunnites

7 - Abū ibrāhīm musā ben Ja`far al-kāẓim أبو إبراهيم موسى بن جعفر الكاظم kāẓim, كاظم : triste, silencieux 745-799 soit 128-183 de l’Hégire.

8- Abû Hasan `Alî bin Mûsâ al-Ridhâ أبو الحسن علي بن موسى الرضا ou Imâm `Alî ar-Ridhâ الإمام علي الرضا 766-818 soit  148-203 de l’Hégire imam chiite duodécimain et une référence de premier plan au sein de l'école zaydite.الزيدية, az-zaydiyyah se veut l'école de pensée des Ahl al-Bayt أهل البيت "Gens de la maison du  Prophète Muhammad

9- Muhammad al-Jawâd al-Taqî, محمد الجواد التقي al Jawâd الجواد, généreux; Taqî, pieux, dévot Imam chiite duodécimain et alaouite. ʿalawīy, علويّ, alaouite ; alawite, également appelés noseïris ou nusayris nuṣayrī, نصيريّ, nosaïrite.

10- `Alî ben Muhammad al-Hâdî علي بن محمد الهادي Hâdî  الهادي paisible Naqî النقي pur  828-868 soit 212-264 de l’Hégire imam chiite duodécimain et alaouite. علويّ. La période de l'imamat de l'Imam Ali an-Naqi correspond à l'époque du déclin de l'empire abbasside. califat abbasside الخلافة العباسية  al-Khilāfah al-‘Abbāsīyah.

11- Imam Hasan al-Askari الإمام الحسن بن علي العسكري son nom propre Hasan ben Ali ben Muhammad الحسن بن علي بن محمد 846-874 soit 232-260de l’Hégire Imam pour les Chiites duodécimains et les Alaouites علويّ.

12- Muhammad al-Mahdî بن الحسن المهدي al mahdīy مَهْدِيّ  (homme- guidé par Dieu) 869-874 soit 255 -260 de l’Hégire. Selon la croyance chiite majoritaire, il n'est pas mort mais restera caché (occulté en ghayba غَيْبة  absence; éloignement; disparition) jusqu'aux derniers jours. Il reviendra alors sous les traits du Mahdi. مَهْديّ, « personne guidée par Dieu ; celle qui montre le chemin  ou le Mahdi Mountadhar المهدي المنتظر,  le guide attendu »

 

Les 99 hadiths du Prophète Muhammad Raçoul Allah رسول الله

sur Lui le Salut et la Saix      ṣallā-llāhu ʿAlayhi wa Sallam         صلى الله عليه و سلم

https://d1.islamhouse.com/data/fr/ih_books/fr-99hadiths_Alwatan-Islamhouse.pdf

Compilé par

Khâlid Abû Sâlih

Traduction et recherche des sources des hadiths Par

Abu Hamza Al-Germâny

Éditions

Madar Al-Watan

Publié par

Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

Nous tenons à remercier notre frère Mahmoud et notre frère Gilles Kervenn pour leur généreuse participation…

 

Au nom de Dieu l'Unique , l’infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux  بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ   Bismi Allahi alrrahmani alrraheemi

Avant-propos

La louange est à Allah et que le salut et la bénédiction soient sur son serviteur, l’élu et le Prophète choisi qu’Il a choisi…

Ceci est un recueil de paroles du Prophète sur lui le salut et la paix  ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam   صلى الله عليه و سلم
. Elles traitent de plusieurs sujets du quotidien. Ces paroles choisies démontrent l’universalité de l’islam qui convient en toute période, en tout lieu et pour toute personne. C’est la seule religion qui assouvit les besoins vitaux humains, qu’ils soient psychologiques, psychiques, matériels ou spirituels. Amis lecteurs, vous serez sans doute étonnés de savoir, que les hadiths que nous allons citer, ne sont qu’une quantité infime à l’égard de tous les hadiths rapportés du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » . Les rapporteurs de confiance ont, en effet, rassemblé des dizaines de milliers de hadiths authentiques qui ont pour sujet la croyance, les adorations, les relations sociales, le comportement, la politique, les pactes, les accords de paix, la guerre, le commandement, l’administration, la médecine, le monde invisible, etc.

             Le Prophète (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) n’est mort qu’après nous avoir informés des choses qui se sont déroulées et des choses qui se dérouleront jusqu’au jour de la résurrection. C’est pour cette raison que nous aimons ce Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » , le suivons, l’honorons et croyons en sa sincérité. Nous n’accepterons jamais qu’on touche à sa personne, mais malgré cela, nous ne l’adorons pas et nous ne l’élevons pas à un degré autre que celui de la prophétie. Effectivement, le Prophète nous l’a interdit et nous a mis en garde contre ce comportement. Voici donc quelques hadiths du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »  :

La foi

1)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La foi est de croire en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour dernier et au destin qu’il soit en ta faveur ou non. » Rapporté par Mouslim.

2)       Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « La foi se décompose en soixante-dix branches et quelques. La meilleure branche est de dire « il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah » et la dernière branche est de ramasser tout ce qui peut faire obstacle sur un chemin ; et la pudeur est une des branches de la foi. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

3)       Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Quiconque dit : j’accepte Allah comme Seigneur, l’Islam comme religion et Muhammad comme Prophète, le paradis lui sera obligatoirement attribué. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

L’Islam

4)       Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « L’islam consiste à témoigner qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah, d’accomplir la prière, de verser l’aumône, de jeûner ramadan et d’effectuer le pèlerinage à la maison sacrée si on en a la possibilité. » Rapporté par Mouslim.

5)       Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Le musulman est celui qui ne porte pas atteinte aux musulmans avec sa langue et sa main. Le croyant est celui auquel les gens font confiance à l’égard de leurs personnes et leurs biens. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

Le destin

6)       Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Œuvrez ! Car on facilitera à chacun la voie pour laquelle il a été créé. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

7)       Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « La recherche de la subsistance alors qu’elle est lui déjà prédestinée occupe plus la personne que la recherche d’une bonne vie (en appliquant les bonnes œuvres). » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

8)       Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Autant il est impossible de cueillir du raisin d’une plante épineuse, autant les pervers n’accéderont pas aux demeures des vertueux dans l’au-delà. Empruntez le chemin que vous désirez, mais (sachez que) n’importe quel chemin emprunté vous mènera chez ceux que vous avez suivis ». Rapporté par ibn ‘Assâkir et authentifié par Albâny.

9)       Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Peu s'en faut que les gens s’interrogent entre eux jusqu’à ce que l’un d’eux s’écrie : Allah a créé les créatures, mais qui a créé Allah ? S’ils disent cela, dites donc : Allah est unique, il est le seul à être imploré pour ce que nous désirons, il n’a jamais engendré, ni n’a été engendré et nul ne lui est égal. Puis, qu’il crachouille trois fois à sa gauche et qu’il demande protection contre le diable. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

La prophétie

10)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Les prophètes sont frères d’un même père, leurs mères sont différentes, mais leur religion est une. » Rapporté par Boukhâry.

11)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Nous les prophètes, nos yeux s’endorment, mais pas nos cœurs. » Rapporté par Ibn Saad et authentifié par Albâny.

La science

12)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Allah ne m’a point envoyé aux gens pour leur rendre la vie difficile ou pour souhaiter leur perte ; Allah m’a plutôt envoyé en tant qu’enseignant et pour rendre la vie facile aux gens. » Rapporté par Mouslim.

13)     Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Celui qui emprunte un chemin menant à l’apprentissage d’une science, Allah lui facilite l’accès au paradis. » Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.

14)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise. » Rapporté par Al-Hâkim et authentifié par Albâny.

15)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « La supériorité entre le savant et le dévot, est come celle de la pleine lune sur le reste des astres. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

La pratique

16)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Le savant qui enseigne le bien aux gens et ne le met pas en pratique, est semblable à la torche qui éclaire en se brûlant. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

17)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Allah aime, lorsqu’une personne effectue une chose, qu’elle le fasse avec soin. » Rapporté par ‘Alâ’ et considéré comme bon par Albâny.

La nature humaine

18)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Il y a des gens qui ouvrent les portes du bien et ferment l’accès au mal, et il y en a qui ouvrent les portes du mal et ferment l’accès au bien. Bonheur à celui à qui Allah donna les clefs des portes du bien et malheur à celui à qui il donna les clefs des portes du mal. » Rapporté par Ibn Mâjah et considéré comme bon par Albâny.

19)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Souhaitez-vous savoir qui d’entre vous est le meilleur et qui est le pire ? Le meilleur d’entre vous est celui en qui nous espérons le bien et de qui nous ne redoutons pas le mal et le pire d’entre vous est celui en qui nous n’espérons pas le bien et de qui nous redoutons le mal. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

L’équité et l’égalité

20)     Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Allah ne regarde pas votre aspect, mais il regarde ce que renferme votre cœur et ce que vous accomplissez. » Rapporté par Mouslim.

21)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Celui dont les œuvres ne sont pas complètes ne pourra pas faire appel à la noblesse de sa famille pour les compléter. » Rapporté par Mouslim.

22)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Ô vous les gens ! Votre Seigneur est unique et votre père est unique ; vous descendez tous d’Adam et Adam provient de la terre. Assurément, le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux, et l’arabe n’a pas plus de mérite que le non-arabe sauf s’il se distingue par la piété. » Authentifié par Albâny dans At-targhîb wa At-tarhîb.

23)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Ceux d’antan ont péri, car ils renonçaient à punir le noble lorsqu’il volait, tandis qu’ils s’empressaient de sanctionner le misérable, s’il volait. Je jure par celui qui détient l’âme de Muhammad entre ses mains, si Fatima, fille de Muhammad, s’avérait être une voleuse, je lui couperais moi-même sa main ! » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

Le respect des pactes et des accords

24)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Celui qui tue une personne qui a conclu un pacte avec les musulmans (Mou’âhad) ne sentira pas l’odeur du paradis, alors que son odeur est sentie d’une distance équivalente à quarante années. » Rapporté par Boukhâry.

25)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Nul n’aura vraiment la foi s’il n’est pas digne de confiance, et nul n’aura vraiment la religion s’il ne respecte pas les pactes. » Rapporté par Bayhaqy et authentifié par Boukhâry.

26)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Les signes révélateurs de l’hypocrite sont au nombre de trois : il ment lorsqu’il parle, ne respecte pas sa promesse lorsqu’il la donne et trahit lorsqu’on lui fait confiance. Ceci, même s’il accomplit la prière, verse l’aumône et prétend être musulman. » Rapporté par Mouslim.

27)     Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Que n’importe quelle personne qui promet la protection à une autre personne puis la tue, sache que je la désavoue, même si la victime est mécréant. » Rapporté par Ibn Mâjah et Ibn Hibbân et authentifié par Albâny.

28)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Je plaiderai moi-même le jour de la résurrection contre celui qui opprime une personne qui a conclue un pacte (avec les musulmans), le dénigre, le contraint à faire ce qui est au-delà de ses capacités ou lui prend une chose sans son accord. » Rapporté par Abou Dawoud et authentifié par Albany.

Les relations amicales et de voisinage

29)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Il n’est pas deux hommes qui s’aiment en vue d’Allah, sans qu’Allah U n’aime plus celui dont l’amour envers son compagnon est plus intense. » Rapporté par At-Tabarâny et authentifié par Albâny.

30)     Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Les meilleurs amis auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs amis, et les meilleurs voisins auprès d’Allah sont ceux qui se comportent le mieux avec leurs voisins. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

31)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « N’aura pas vraiment la foi celui qui s’endort le ventre rassasié alors que près de chez lui son voisin est affamé. » Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.

32)    Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nul d’entre vous ne sera véritablement croyant tant qu’il ne désire pas pour son frère ce qu’il désire pour lui-même. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

33)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « La personne sera (au paradis ou en Enfer) avec ceux qu’elle aime. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

Les actes interdits

34)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Évitez les sept choses qui mènent à la perdition. » Ils dirent : « Ô Messager d’Allah ! Quelles sont-elles ? il répondit : « Donner un associé à Allah, (pratiquer ou approuver) la sorcellerie, tuer illégalement une vie qu’Allah a rendue sacrée, s’accaparer injustement les biens de l’orphelin, déserter le champ de bataille et accuser injustement (de fornication) les croyantes vertueuses insouciantes. » Rapporté par Boukhâry.

35)     Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Celui qui consulte un devin, un voyant ou un sorcier et ajoute foi en ce qu’il dit, aura assurément mécru au message de Muhammad. » Rapporté par Tirmidhy et Abou Dâwoud et authentifié par Albâny.

Le repentir et l’infinie miséricorde d’Allah

36)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Tous les fils d’Adam sont fautifs et les meilleurs des fautifs sont ceux qui se repentent. » Rapporté par Tirmidhy et considéré comme bon par Albâny.

37)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Si vous commettiez des fautes de manière excessive, puis vous demandiez pardon à Allah, Allah vous pardonnerait. » Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.

La prière

38)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « On a rendu la prière agréable à mes yeux. » Rapporté par Tabarâny et Nassâï et authentifié par Albâny.

39)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Nul ne fait de bonnes actions aussi valeureuses que prier, réconcilier les gens et avoir un bon comportement. » Authentifié par Albâny dans As-silssilah As-sahîhah.

40)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « La prière est la première chose sur laquelle la personne sera jugée. Si elle s’avère bonne, la personne a réussi et sera bienheureuse, et si elle s’avère mauvaise, elle a échoué et sera malheureuse. » Rapporté par Tirmidhy et Nassâï et authentifié par Albâny.

L’aumône obligatoire et volontaire

 

41)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Celui qui ne verse pas l’aumône obligatoire (zakât) est en enfer. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

42)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Donnez ne serait-ce qu’une datte en aumône, car elle soulage l’affamé et efface les fautes comme l’eau éteindrait le feu. » Rapporté par Ibn Moubârak et authentifié par Albâny.

43)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Protégez-vous de l’enfer, ne serait-ce qu’avec la moitié d’une datte donnée par charité. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.

Subvenir aux besoins de son épouse et de ses enfants

44)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Commence par t’occuper de tes proches. » Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albany. »

45)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « L’homme est récompensé en donnant à boire à sa femme. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

46)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Le meilleur argent est celui qui est dépensé par l’homme pour sa famille. » rapporté par Mouslim.

Le jeûne

 

47)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Je te conseille le jeûne, car il n’y a rien en comparaison. » rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

48)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Celui dont la vie prend fin durant une journée pendant laquelle il jeûne rentrera au paradis. » Rapporté par Bazzâr et authentifié par Albâny.

Le pèlerinage

 

49)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Celui qui accomplit le pèlerinage à la maison sacrée sans avoir de rapport sexuel (et tout ce qui y mène) et sans tomber dans la perversité, le nombre de ses péchés sera identique au nombre de péchés qu’il avait le jour où sa mère l’a enfanté. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

50)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Le pèlerinage pur de tout péché n’a d’autre récompense que le Paradis ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

Le mariage

51)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Ô vous les jeunes ! Que celui qui est en mesure de se marier parmi vous le fasse ! C’est mieux pour le regard et plus chaste pour les parties génitales. Que celui qui ne peut se marier jeûne alors, car le jeûne lui sera un bouclier. ». Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

52)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Quatre choses contribuent au bonheur : une femme pieuse, un vaste logement, un voisin vertueux et une monture satisfaisante ; et quatre choses participent au malheur : un mauvais voisin, une mauvaise femme, une mauvaise monture et un logement étroit. » Authentifié par Albâny dans Sahîh Aljâmi’.

53)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « On demande la main d’une femme pour quatre raisons : ses biens, sa noblesse, sa beauté et son degré de religion. Choisis celle qui est pieuse, tu seras gagnant ! » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

La relation avec les femmes

54)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes. » Rapporté par Hâkim et authentifié par Albâny.

55)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Veuillez du bien aux femmes. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

56)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Les femmes sont les consœurs des hommes. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny. 

57)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Celui qui a deux femmes et ne fait pas preuve de justice entre elles viendra le jour de la résurrection, son corps penché sur le côté. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

58)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Le jour de la résurrection, parmi les personnes dont la situation sera des plus mauvaises auprès d’Allah, il y aura l’homme qui prend plaisir avec sa femme et la femme qui prend plaisir avec lui pour ensuite divulguer leur intimité (aux autres). » Rapporté par Mouslim.

59)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Ne frappez pas les femmes. » Rapporté par Abou Dawoûd et Nassâï et authentifié par Albâny.

Le divorce

60)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Le croyant ne doit pas détester sa femme, car si un comportement en elle lui déplaît, un autre lui plaira. » Rapporté par Mouslim.

61)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Veuillez du bien aux femmes. Elles ont été créées d’une côte et la côte la plus tordue est celle de la partie supérieure. Si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, mais si tu la laissais ainsi, elle resterait tordue, je vous enjoins donc d’être bons avec les femmes. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim. On trouve dans une autre version rapportée par Hâkim : « Les femmes ont été créées d’une côte, si tu cherchais à la redresser, tu la briserais, conduis-toi bien avec elle et vous pourrez vivre ensemble. » On trouve dans une autre version « divorcer revient à la briser. » Rapporté par Mouslim.

62)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Iblîs dépose son trône sur l’eau, puis envoie ses troupes. Celui qu’il aime le plus est celui dont les œuvres dévastatrices sont les plus importantes. Lorsque l’un d’eux vient à lui et lui dit : j’ai fait ceci et cela. Le diable lui rétorque : tu n’as absolument rien fait. Par contre lorsque vient l’un d’entre eux et lui dit : je n’ai quitté cet homme que lorsqu’il divorça de son épouse. Dès lors, Iblîs le rapproche de lui et lui dit : très bien, tu es un brave homme ! Ensuite il le prend dans ses bras. » Rapporté par Mouslim.

Les bonnes manières de manger et de boire

 

63)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « La nourriture d’un seul suffit à deux, celle de deux suffit à quatre et celle de quatre suffit à huit personnes. » Rapporté par Mouslim.

64)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « L’humain n’a point rempli un contenant plus mauvais que son ventre. Des petites bouchées de nourriture suffisent à l’homme pour pouvoir survivre. Mais si vous êtes incapables d’agir ainsi, alors réservez un tiers pour la nourriture, un autre pour la boisson et le dernier tiers pour la respiration. » Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par Albâny.

65)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Les rassasiés dans cette vie sont les affamés dans l'au-delà. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny

Le commandement

66)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Celui à qui on a chargé de commander les affaires des musulmans puis abuse d’eux par la tromperie, est (va) en enfer. » Rapporté par Tabarâny et authenfié par Albâny.

67)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Celui à qui on a donné la charge de commander les gens et qui ensuite ferme sa porte aux pauvres, aux opprimés et à ceux dans le besoin, Allah le Très-Haut lui fermera la porte de sa miséricorde quand il sera dans le besoin et la misère à l’instant (le jour de la résurrection) où il en aura le plus besoin. » Rapporté par Ahmad (Cf. Michkât Almassâbîh)

68)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Maudit soit le corrupteur et le corrompu. » Rapporté par Aboû Dawoûd et Tirmidhy et authentifié par Albâny.

69)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « L’injustice se transformera en ténèbres le jour de la résurrection. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

70)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Dis la vérité quand bien même elle serait amère. » Rapporté par Ahmad et Ibn Hibbâne et authentifié par Albâny. 

71)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Assiste ton frère qu’il soit oppresseur ou opprimé ! » Un homme s’exclama : « Je comprends qu’on puisse assister l’opprimé, mais comment s’y prendre avec l’oppresseur ? » Le Prophète répondit : « Empêche son oppression et de cette façon tu l’assisteras. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

Bien traiter les animaux

72)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Une femme fut châtiée (en enfer) à cause d’une chatte, car elle l’enferma jusqu’à la mort en ne l’ayant point nourrie ni abreuvée et sans l’avoir autorisée à sortir pour qu’elle puisse manger les petites bêtes et autres insectes de la terre. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim. 

73)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Il n’y a point un moineau ou un animal plus gros, que l’homme ne tue sans excuse, sans qu’Allah ne lui demande des comptes le jour de la résurrection au sujet de ce qu’il a tué. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.

74)    Le Prophète entra dans le jardin d’un homme où se trouvait un chameau. Ce dernier, après avoir aperçu le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui », vint à lui. Soudain, il se mit à pleurer. Le Prophète sécha ses larmes et le chameau cessa de pleurer. Ensuite, le Prophète appela le propriétaire de la bête et lui dit : « Ne crains-tu pas Allah au sujet de cette bête qu’Allah t’a attribuée ?! Cette bête s’est, en effet, plainte de toi, car tu l’affames et tu lui imposes un travail qu’elle ne peut supporter. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

Le comportement pendant la guerre

 

75)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Partez au nom d’Allah et en vue d’Allah et en suivant la religion du Messager d’Allah. Ne tuez point de faibles vieillards, ni d’enfants, ni de femmes, et ne vous appropriez pas le butin en le dissimulant mais rassemblez-le. Soyez conciliants et bienfaisants, car Allah aime les bienfaisants. » Rapporté par Aboû Dawoûd. 

76)    Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » en passant vit une femme qui fut tuée pendant une bataille. Il se tint debout près d’elle et dit : « Celle-là n’avait pas à être tuée. » Puis, il regarda dans les yeux de ses compagnons et dit à l’un d’eux : « Rejoins Khâlid Ibn Al-Walîd (le commandant de l’armée) et ordonne-lui fermement de ne pas tuer d’enfants, ni de travailleurs et ni de femmes. » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

77)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Ne souhaitez pas rencontrer l’ennemi et demandez à Allah le salut, mais si vous le rencontrez, patientez ! » Rapporté par Aboû Dawoûd et authentifié par Albâny.

78)    Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a interdit la torture. Rapporté par Tabarâny d’après Ibn Omar (qu’Allah l’agrée) et Al-Moughîra (qu’Allah l’agrée), et authentifié par Albâny.

Le bon comportement

 

79)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « J’ai été envoyé pour parachever les bons comportements. » Authentifié par Albâny dans Assilsila assahîha.

80)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « On ne fera pas miséricorde à celui qui n’est pas miséricordieux. » Rapporté par Aboû Dawoud et Tirmidhy et authentifié par Albâny.

81)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Celui qui est facile à vivre, calme et doux, Allah lui interdit l’entrée en enfer. » Rapporté par Baihaqy et authentifié par Albâny.

82)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Le bon comportement est la meilleure chose qui ait été donnée aux gens. » Rapporté par Nassâï et authentifié par Albâny.

83)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Garantissez-moi six choses de votre part et je vous garantis le paradis : soyez véridiques lorsque vous parlez, ne manquez pas à vos promesses lorsque vous promettez, ne trahissez pas lorsqu’on vous fait confiance, préservez votre sexe de tout rapport interdit, baissez les regards et ne combattez pas (sans ordre préalable). » Rapporté par Ahmad et considéré comme bon par Albâny.

84)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Délaisse ce sur quoi tu as des doutes (quant à son caractère licite ou illicite en Islam) pour ce sur quoi tu n’as pas de doute. » Rapporté par Nassâï et Tirmidhy et authentifié par Albâny.

85)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Doucement Aïcha ! Fais preuve de douceur, évite toute violence, et ne tiens pas de propos déplacés. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

86)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « La prudence provient d’Allah et la précipitation provient du diable. » Rapporté par Aboû Ya’lâ et considéré comme bon par Albâny.

87)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Allah m’a commandé de vous enjoindre la modestie afin que personne ne se prétende supérieur aux autres ni ne les traite injustement. » Rapporté par Mouslim.

88)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.

89)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Allah est généreux et aime la générosité, comme il aime l’attitude noble et répugne les vils comportements. » Rapporté par Tabarâny et authentifié par Albâny.

90)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Les croyants entre eux sont tels un édifice dont les éléments se consolident les uns les autres. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

91)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Le musulman est le frère du musulman ; il ne doit pas le tromper ni le trahir. Tout ce qui appartient au musulman est sacré pour le musulman : son honneur, ses biens et son sang. La crainte d’Allah se trouve ici (il dit ceci en indiquant son cœur). Le seul fait de mépriser son frère musulman suffit pour que la personne sombre dans le mal. » Rapporté par Mouslim.

92)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Prenez garde aux suspicions non fondées, car ce sont les paroles qui induisent le plus en erreur. Ne vous espionnez pas, ne vous épiez pas, ne vous enviez pas, ne vous haïssez pas, ne vous dédaignez pas en vous fuyant, mais soyez plutôt, ô adorateurs d’Allah, tous frères. » Rapporté par Boukhâry.

93)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « La religion, c’est la sincérité » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

94)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Il m’a été interdit d’exhiber ma nudité. » Rapporté par Tayâlissy et authentifié par Albâny.

95)    Un homme demanda au prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » : « Donne-moi un conseil. » Il lui répondit : « Ne te mets pas en colère. » L’homme revint à la charge plusieurs fois et le Prophète lui répétait : « Ne te mets pas en colère. » Rapporté par Boukhâry.

La médecine

96)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Allah ne fit descendre aucune maladie sans lui assigner son remède. » Rapporté par Boukhâry.

97)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »a dit : « Celui qui possède des chameaux malades ne doit pas les mener chez celui dont les chameaux sont en bonne santé. » Rapporté par Boukhâry.

98)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Si on vous informe que la peste a touché une contrée, n’y pénétrez pas. Et si l’épidémie de peste apparaît dans la contrée où vous vous trouvez, ne la quittez pas. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

99)    Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » a dit : « Le meilleur remède avec lequel vous vous soignez est certes la saignée. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim.

Publié par le bureau de prêche de Rabwah Riyad Arabie Saoudite

نشرت من قبل مكتب الوعظ الربوة الرياض المملكة العربية السعودية

nasharat min qibal maktab alwaez alrabuat alriyad almamlakat alearabiat alsaeudia

LIEN LIVRES EN ARABE

alluwlu walmarjan fima 'atafiq ealayh alshaykhanPerles et corail, comme convenu par les deux cheikhs Lien : اللؤلؤ والمرجان فيما اتفق عليه الشيخان
 sahih al BukhariLien : صحيح البخاري -
sahih al Muslim Lien : صحيح مسلم -
 Sunan 'abou Dawud ma 'ahkam al'AlbaniLien : سنن أبي داود مع أحكام الألباني -
Sahih Sunan 'abou Sawud Muhammad Nasir al diyn al'Albani صحيح سنن أبي داود محمد ناصر الدين الألباني  -
Vol 7 | Vol 6 | Vol 5 | Vol 4 | Vol 3 | Vol 2 | Vol 1
Daeif Sunan 'abou Dawud Muhammad Nasir aldiyn al'AlbaniVol 2 | Vol 1 : ضعيف سنن أبي داود محمد ناصر الدين الألباني -
Sunan al Taramidhi mae 'ahkam al'AlbaniLien : سنن الترمذي مع أحكام الألباني -
 Sunan al Nisayi mae 'ahkam al'AlbaniLien : سنن النسائي مع أحكام الألباني -
 Sunan Ibn Majih mae 'ahkam al'AlbaiiLien : سنن ابن ماجه مع أحكام الألباني -
Sahih abn Shazimat Muhammad Nasir al din al'AlbaniLien : صحيح ابن خزيمة محمد ناصر الدين الألباني -
litaeliqat al Hissan eala Sahih Ibn haban Muhammad Nasir al diyn al'AlbaniLien : التعليقات الحسان على صحيح ابن حبان محمد ناصر الدين الألباني -

al Muwata bi rawayatih al thamaniat biziadatiha wa zawayidiha wa'iikhtilaf 'al Faziha Salim ibn eyd al halalyLien : الموطأ برواياته الثمانية بزياداتها وزوائدها وإختلاف ألفاظها سليم بن عيد الهلالي -
al Muwata bi rawayatih al thamaniat (8) al Musnad 'Ahmad bin Hanbal 'Ahmad ShakirLien : الموطأ برواياته الثمانية المسند أحمد بن حنبل أحمد شاكر -
Musnad al'Imam 'Ihmad bin hanbal shueayb al'arnawuwtLien : مسند الإمام أحمد بن حنبل شعيب الأرناؤوط -
al Muwata b irawayatih al thamaniat (8) mukhtasir Sahih al Bukhari al AlbaniLien : الموطأ برواياته الثمانية مختصر صحيح البخاري الالباني-
Mukhtasir Sahih Muslim al AlbaniLien : مختصر صحيح مسلم الالباني -
Sahih Wadaeif al Jamie al Saghir wa Ziadatuh Muhammad Nasir al diyn al'AlbaniLien : صحيح وضعيف الجامع الصغير وزيادته محمد ناصر الدين الألباني -
Sahih Wadaeif al Targhib wa al Tarhib Muhammad Nasir al din al'AlbaniLien : صحيح وضعيف الترغيب والترهيب محمد ناصر الدين الألباني -
'iirwa' alghalil fi takhruj 'ahadith manar alsabil muhamad nasir aldiyn al'albaniLien : إرواء الغليل في تخرج أحاديث منار السبيل محمد ناصر الدين الألباني -

Silsilat al'Hadith al sahihat washay' min faqihiha wa fa wayidiha Muhammad Nasir aldiyn al'AlbaniLien : سلسلة الأحاديث الصحيحة وشيء من فقهها وفوائدها محمد ناصر الدين الألباني -
Silsilat al'Hadith al Daeifat wa lmawadueat Muhammad Nasir al diyn al'AlbaniLien : سلسلة الأحاديث الضعيفة والموضوعة محمد ناصر الدين الألباني -
Riad al Salihin Muhammad Nasir al diyn al'AlbaniLien : رياض الصالحين محمد ناصر الدين الألباني -
Ghayat al Maram fi Takhrij 'hadith al Halal wa al Haram Muhammad Nasir al diyn al'AlbaniLien : غاية المرام في تخريج أحاديث الحلال والحرام محمد ناصر الدين الألباني -

Takhrij 'Hadith Mushkilat al Faqr wa Kayf ealijiha al'Islam Muhammad Nasir al diyn al'AlbaniLien : تخريج أحاديث مشكلة الفقر وكيف عالجها الإسلام محمد ناصر الدين الألباني
Lien : الإسراء والمعراج وذكر أحاديثهما وتخريجها وبيان صحيحها من سقيمها محمد ناصر الدين الألباني -
Al isra' wa al Miraj wa Dhakar 'Hadithuhuma wa Takhrijuha wa Bayan Sahihuha min Saqimiha Muhammad Nasir al Diyn al'Albani

al'Adab al Mufrad Muhammad Masir al diyn al'AlbaniLien : الأدب المفرد محمد ناصر الدين الألباني -

Lien : قصة المسيح الدجال ونزول عيسى عليه السلام وقتله إياه على سياق رواية أبي أمامة محمد ناصر الدين الألباني -

qisat almasih aldijal wanuzul eisaa ealayh alslam waqatalah 'iiaah ealaa siaq riwayat 'abi 'amamat muhamad nasir aldiyn al'Albani
sahih al syrt al Nubawiat al AlbaniLien : صحيح السيرة النبوية الالباني -

Encyclopédie de hadiths à télécharger (Arabe)

Pour les arabophones uniquement.

Plus de 1400 livres de références en matière de Hadith sont à notre disposition dans un logiciel téléchargeable gratuitement sur le site d'islamweb.

Voici le lien du téléchargement : http://gk.islamweb.net:8080/

ous les Hadiths sont classés et donner avec leurs chaine de transmission complète.

Tous les rapporteurs de Hadith sont identifiés et classés selon leur degré d'intégrité de de confiance.

Un moteur de recherche très puissant qui permet de recherche des mots exactes ou par la racine en langue arabe.

Des 6 dictionnaires  de référence en langue arabe sont intégrés automatiquement et la signification de chaque terme est accessible directement via le bouton "Ma'ajim معاجم dictionnaire".


 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.