Zakât زَكَاة L'aumone purificatrice

Zakât زَكَاة L'aumone purificatrice

 

  Quand il est mention du Prophète Muhammad il est conseillé de dire :

sallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) de Dieu l'Unique soient sur lui

Zakaat Al Fitr زكاة الفطر aumône légale   

La zakât ou zakat ou zakkat (  زَكَاة zakāt) ; mot arabe traduit par « purification », est le troisième des piliers de l'islam

 sourate 9 التوبة at-tawba  le Repentir  verset 60

إِنَّمَا الصَّدَقَاتُ لِلْفُقَرَاء وَالْمَسَاكِينِ وَالْعَامِلِينَ عَلَيْهَا وَالْمُؤَلَّفَةِ قُلُوبُهُمْ وَفِي الرِّقَابِ وَالْغَارِمِينَ وَفِي سَبِيلِ اللّهِ وَابْنِ السَّبِيلِ فَرِيضَةً مِّنَ اللّهِ وَاللّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ

Les aumônes sont destinées aux pauvres, aux nécessiteux, à ceux qui sont chargés de recueillir ces dons et de les répartir, à ceux dont les cœurs sont à gagner, au rachat des captifs, aux endettés insolvables, à ceux qui se consacrent à la cause de Dieu et aux voyageurs démunis. C'est là un arrêt de Dieu, et Dieu est Omniscient et Sage.

 Innama alssadaqatu lilfuqara-i waalmasakeeni waalAAamileena AAalayha waalmu-allafati quloobuhum wafee alrriqabi waalgharimeena wafee sabeeli Allahi waibni alssabeeli fareedatan mina Allahi waAllahu AAaleemun hakeemun

 sourate 57 الحديد  Al-Hadid Le fer verset 11

مَن ذَا الَّذِي يُقْرِضُ اللَّهَ قَرْضاً حَسَناً فَيُضَاعِفَهُ لَهُ وَلَهُ أَجْرٌ كَرِيمٌ

 Quiconque consent à Dieu un prêt gracieux, Dieu le lui rendra au décuple et lui accordera, en plus, une généreuse récompense.

 Man tha allathee yuqridu Allaha qardan hasanan fayudaAAifahu lahu walahu ajrun kareemun

 sourate 2 Al-Baqara  البقرة" la vache verset 274

.الَّذِينَ يُنفِقُونَ أَمْوَالَهُم بِاللَّيْلِ وَالنَّهَارِ سِرّاً وَعَلاَنِيَةً فَلَهُمْ أَجْرُهُمْ عِندَ رَبِّهِمْ وَلاَ خَوْفٌ عَلَيْهِمْ وَلاَ هُمْ يَحْزَنُونَ

 Tous ceux qui, de nuit et de jour, en secret et en public, dépensent leurs biens, par charité, trouveront leur récompense auprès de leur Seigneur et n'auront à connaître ni angoisse ni peine.

 Allatheena yunfiqoona amwalahum biallayli waalnnahari sirran waAAalaniyatan falahum ajruhum AAinda rabbihim wala khawfun AAalayhim wala hum yahzanoona

Hadtih

روي عن النبي أنه قال: ألزكاة قنطرة الإسلام, فمن أداها جاز القنطرة ومن منعها إحتبس دونها وهي تطفئ غضب الرب.

Il a été rapporté par le Noble Prophèteṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui », il dit: "La Zakat est le pont de l'Islam; Donc, quiconque effectue, il peut traverser le pont et celui qui retient il sera détenu en dessous. Et il (Zakat) éteint la colère du Seigneur ".
  Bihar al-Anwar,بحار الأنوار‎ volume 74, page 405

Le musulman est tenu de calculer chaque année lunaire hégire هجرة  émigration "de Muhammad et de ses compagnons de La Mecque à Médine"  ce montant et de le donner aux plus pauvres dans son pays de résidence

Le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui a aussi montré le moment où il fallait la donner, ainsi il a ordonné de le faire avant la prière de la fête.

Le meilleur moment commence avec le coucher du soleil du jour de la Fête, عِيد  A'id mais on peut la donner un ou deux jours avant la fête, car Al-Bukhârî rapporte que les compagnons la donnaient un ou deux jours avant, et ils étaient unanimes sur cela.

Mais il est meilleur de la donner le jour de la fête l'aid el fitr
عيد الفطر, fête de la rupture (fin du mois bénis de Ramadan) avant la prièreصلاة  عيد الفطر  salàt al-fitr

Et celui qui la retarde jusqu’après la prière, il doit quand même la donner mais comme une compensation cette fois (de sa faute),

D’après Ibn ‘Abbâs le Prophète a dit :


وقال ابن عباس رضي الله عنهما: فَرَضَ رَسُولُ اللَّهِ  صلى الله عليه وسلم  زَكَاةَ الْفِطْرِِ طُهْرَةً لِلصَّائِمِ مِنَ اللَّغْوِ وَالرَّفَثِ، وَطُعْمَةً لِلْمَسَاكِينِ. فمَنْ أَدَّاهَا قَبْلَ الصَّلاَةِ، فَهِىَ زَكَاةٌ مَقْبُولَةٌ، وَمَنْ أَدَّاهَا بَعْدَ الصَّلاَةِ، فَهِىَ صَدَقَةٌ مِنَ الصَّدَقَاتِ
 

waqal ibn Abbas radi Allah eanhuma: farad Raçul Allah salaa Allah ealayh wa salam Zakat al fitr tuhratan lil saayim min allaghw walrafathi, wa tuematan lilmasakini. fiman 'adaaha qabl alsalàti, fahia Zakat maqbulatun, wa man 'adaaha baed al salàti, fahia sadaqat min alsadaqati

« Celui qui la donne avant la prière de l'Aid, elle est une aumône  زكاة zakât acceptée, et celui qui la donne après la prière de l'Aid ce n’est qu’une aumône parmi d’autres. »

Il est donc pécheur pour avoir retardé le don de cette aumône au-delà de son temps défini, car il a désobéi à l’ordre du Prophète 
ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »

Le musulman donne cette aumône pour lui-même et ceux dont il a la charge comme épouses et proches, d’après la globalité de la parole du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui

 « Donnez l’aumône de la rupture pour ceux dont vous avez la charge. »

A QUI DONNER LA ZAKAT ?

1 Le miséreux افقیر al-faqîr :  c’est celui qui ne trouve que moins de la moitié de sa suffisance, en matière de nourriture, d’habillement, de logement et de tout ce qui est indispensable en considérant ce qui est digne de lui.

2 Le pauvre  امسكين al-miskîn :  c’est celui qui dispose de la moitié de sa suffisance mais n’en dispose pas en totalité, tel que celui qui a besoin de dix mais ne trouve que huit.

  3 Ceux qui travaillent au service de la زكاة zakât  علم لبنى لديها al-`âmilôuna `alayhâ : ce sont ceux que le Calife خَلِيفَة successeur , c’est-à-dire le Sultan,  'سلطان  celui qui à l'autorité, la souverainité  a désignés pour prendre les زكاة  les aumônes légale auprès des gens possédant des biens, et à qui il n’a pas consacré de rémunération provenant de la trésorerie (baytou l-mâl (بيت المال  «Maison d'argent» ).

4 Les nouveaux convertis dont le coeur est à raffermir (al-mou’allafatou qoulôubouhoum آل موالفاتو كولوبوهوم  : ce sont ceux dont la ferveur est encore faible parmi les musulmans, ce sont ceux qui sont entrés en Islam et n’ont pas encore lié une forte amitié avec les musulmans, il leur est donné alors une part de la zakât  زكاة  l'aumônes légale pour que leur ferveur en l’Islam se renforce ; ou bien ce sont des gens qui étaient nobles dans leur peuple et l’on espère par cette donation que leurs semblables deviennent musulmans

5 les endettés الغرارمون al-ghârimôun   : ce sont les endettés qui ont contracté des dettes pour exercer une activité licite ou bien pour quelque chose d’illicite mais se sont par la suite repentis. Il est une condition, pour qu’il soit permis de leur donner une part de la zakât, 

  زكاة  qu’ils soient incapables d’honorer la dette et que la dette soit arrivée à échéance.

6 le voyageur à court de provision

Peut-on donner la zakat à une personne qui n’est pas musulmane ?

La zakat  زكاة aumône obligatoire n’est donnée ni au dhimmi  ذمّي : membre d'une religion du livre  non musulmane vivant dans les pays musulmans et soumise au contrat de ahloul-dhimma  أهل الذمة , ni aux autres personnes non-musulmanes. Ceci est l’avis de la majorité des savants, et l’avis le plus juste. (…)

Cela, car la zakat زكاة l'aumone obligatoire est une sorte de consolation مواساة muasa des musulmans envers leurs pauvres afin qu’ils puissent subvenir à leurs besoins : c’est pour cela qu’il faut la distribuer entre leurs pauvres, et aux autres catégories des ayants-droit de la zakat qui sont au nombre de huit.
Sauf si cette personne non-musulmane est parmi la catégorie de : « ceux dont les cœurs sont à gagner » et parmi les personnes ayants du poids parmi eux. Alors, à ce compte là, on leur donne de la Zakat 
زكاة pour les rapprocher de l’islam ou pour épargner les musulmans de leur mal. Dans cette catégorie, entre également les musulmans, à qui on donne de la zakat زكاة l'aumone obligatoire afin de consolider leur foi, ou si l’on espère sa conversion à l’islam, suivant les règles que les savants ont énoncées.

Et la base dans est la Parole du Tout Puissant :

sourate 2  البقرة  al Baqara  la Vache verset 273

.لِلْفُقَرَاء الَّذِينَ أُحصِرُواْ فِي سَبِيلِ اللّهِ لاَ يَسْتَطِيعُونَ ضَرْباً فِي الأَرْضِ يَحْسَبُهُمُ الْجَاهِلُ أَغْنِيَاء مِنَ التَّعَفُّفِ تَعْرِفُهُم بِسِيمَاهُمْ لاَ يَسْأَلُونَ النَّاسَ إِلْحَافاً وَمَا تُنفِقُواْ مِنْ خَيْرٍ فَإِنَّ اللّهَ بِهِ عَلِيمٌ
Que vos aumônes aillent de préférence aux indigents qui, se vouant à la Cause de Dieu, sont incapables de parcourir le monde en vue de gagner leur subsistance. À voir l'attitude si digne de ces pauvres, on les prendrait pour des gens à l'abri du besoin. C'est à cet aspect particulier qu'on les reconnaît, car ils n'importunent personne de leurs demandes. Quelque secours que vous leur portiez, Dieu en sera toujours Informé.

Lilfuqara-i allatheena ohsiroo fee sabeeli Allahi la yastateeAAoona darban fee al-ardi yahsabuhumu aljahilu aghniyaa mina alttaAAaffufi taAArifuhum biseemahum la yas-aloona alnnasa ilhafan wama tunfiqoo min khayrin fa-inna Allaha bihi AAaleemun

Hadith de Moadh bin Jebel رضي الله عنه lorsque le dernier des Prophètes Muhammad ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui » l’envoya au Yémen : Appelles-les à ce qu’ils attestent qu’il n’y a de Dieu qu’Allah, et que je suis son Messager. S’ils répondent à cet appel , alors informe-les qu’Allah leur a imposé cinq prières de jour comme de nuit. S’ils répondent à cet appel, alors informe-les qu’Allah a imposé une aumône aux riches d’entre eux, et qu’elle soit reversée à leurs pauvres.

Hadith rapporté par Al Boukhari et Mouslim

Qui redistribue la zakat?

Certains savants ont dit :

Il est recommandé à la personne de distribuer sa zakât elle-même, et il est permis de la donner à celui qui collecte la  zakat زكاة l'aumone obligatoire. Toutefois cela a été recommandé pour que la personne soit certaine que la zakat زكاة l'aumone obligatoire parvienne bien à ceux qui y ont droit.

la parole de Messager de Allâh ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui »

« تؤخذ من أغنيائهم و تردّ على فقرائهم »

  « Elle est prise des riches d’entre eux et rendue aux pauvres d’entre eux »

Et dans le   حديث Hadîth sûr  - authentique صحيح, Sahîh on apprend que deux hommes étaient venus auprès du Messager de Allâh pour lui demander de leur donner une part de la zakât et ils étaient forts, il a alors levé le regard vers eux et les a examinés, puis il a dit :

« إنّه لا حقّ فيها لغنيّ و لا لقويّ مكتسب »

 « Certes, n’y a pas droit celui qui est riche ni celui qui est fort, capable de gagner sa vie »

Buts

  • Purifier le croyant de son éventuelle attirance malsaine pour les biens, limiter l’avarice et la convoitise. De même, cela favorise l'investissement des biens, car les investissements sont exemptés d'impôts.
  • Permettre aux plus pauvres de subvenir à leurs besoins, ce qui était un droit dans le cadre de la responsabilité collective prônée par l'islam.
  • Rallier le cœur des hommes à Dieu.
  • Permettre la création de bâtiments publics utiles : écoles, hôpitaux...

La zakat زكاة l'aumone obligatoire est le troisième pilier de l'islam et son essence même révèle l'importance de la participation sociale dans l'univers musulman. zakat زكاة l'aumone obligatoire est clairement un impôt sur l'avoir et la propriété qu'il faut comprendre, d'abord, comme une obligation devant Dieu. Ce prélèvement "purifie" sur le plan religieux, sacré et moral le bien de celui qui le possède.

Le Coran contient plus de 80 versets concernant la zakat زكاة l'aumone obligatoire et l'obligation de s'en acquitter. Cette aumône est considérée comme un droit des pauvres de prélever dans le surplus des plus riches.

La Zakaat Al Fitr زكاة الفطر aumône légale  est obligatoire  فرض fard pour tout musulman, on n'en est exempté qu’en cas d’insolvabilité [1], conformément au hadith de ‘AbdAllah Ibn ‘Umar [rapportant] que : "Le Messager d’Allah ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui a rendu obligatoire l’aumône de la fin du mois de Ramadân en versant un سا sâ’ *de dattes ou un سا sâ’ d’orge ; exigible de chaque personne libre ou esclave, homme ou femme parmi les musulmans". Ce hadith est rapporté dans les deux recueils authentiques [al Bukhârî et Muslim] et d’autres où y figurent les [différentes] variétés de denrées alimentaires du temps du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui.

 Il y a également le hadith de Abû Sa’îd al Khudrî : « Nous nous acquittions de la zakât al fitr زكاة الفطر  l' aumône obligatoire sous forme d’un سا  sâ’ de nourriture, d'un سا sâ’ d’orge, d'un سا sâ’ de dattes, d'un سا sâ’ de caillé Aqit [2]) , ou d'un sâ’  سا de raisins secs. » rapporté parالبخاري al Bukhârî et  مسلم Muslim.

 La mention de nourriture dans ce hadith englobe tout ce qui est soumis à la mesure comme denrée alimentaire et les [différentes] variétés susmentionnées ont notamment été spécifiées dans ce récit parce qu’elles constituaient alors la base de leur alimentation.

 D’autre part, la quantité la zakât al fitr زكاة الفطر  l' aumône obligatoire à prélever est mise en évidence dans ces ahâdîth, أحاديث il s’agit d’un سا sâ’ de nourriture et le sâ’ *est un boisseau [3] des gens de Médine étant donné que le hadith fait référence à cela, mais aussi à cause du hadith : « Le poids est celui qui a cours chez les habitants de la Mecque, et la mesure est celle des habitants de Médine »,

Rapporté par أبو داود سليمان بن الأشعث بن إسحاق بن بشير الأزدي السجستاني Abū Dāwud Sulaymān ibn al-Ash‘ath ibn Bashīr al-Azadī al-Sijistān, et     أبو عبد الرحمن أحمد بن شعيب بن علي بن سنان بن بحر الخراساني النسائي An-Nassa'i ou Al-Imam al-Hafidh Abû Abd ar-Rahmân Ahmâd ibn Shu'ayb ibn 'Ali ibn Sinan ibn Bahr al-Khurassani an-Nassa'i  et d’autres, d’après Ibn ‘Umar  المرفوعة "marfû’ [4]).

 De plus, le boisseau médinois سا sâ’ a toujours été connu par la grâce d’Allah, le musulman peut se le procurer ou le fabriquer et il est estimé par les érudits à quatre mains pleines  مود mudd d’un homme [de corpulence moyenne] ; et leمود mudd correspond à ce qui est contenu dans les deux mains jointes. [5]

 Quant à l’estimation de son poids en kilogramme, elle est inexacte, sauf si vous connaissez le type de nourriture et sa mesure en ساsâ *étant donné que la mesure pour chaque kilogramme d’une denrée alimentaire peut varier d’un aliment à l’autre. Le plus prudent est de dire qu’un سا sâ’ de datte par exemple équivaut à tant de kilo. Même si cela peut également manquer de précision en raison des différents types de dattes, de leur poids et de leur taille. Ainsi, ce qui importe [est d’agir] de la même manière que l’ont fait les gens de Médine, en se basant sur la mesure et non sur le poids…

 *le sâ' سا soit l'équivalent des deux mains jointes (pleines )quatres fois

Concernant le moment de son acquittement, la zakât al fitr زكاة الفطر  l' aumône obligatoire doit être donnée avant la prière de l’Aïd et sa dénomination de  la zakât al fitr زكاة الفطر  l' aumône obligatoire indique qu’elle échoit uniquement à la rupture du jeûne du mois de Ramadân  شهر رمضان  shahr Ramadan et si une personne venait à mourir le 28ème jour du mois de Ramadân par exemple alors il n’y a pas d’aumône de la rupture du jeûne à verser pour elle et ce, parce qu’elle  n’a pas atteint son temps d’acquittement obligatoire [6].

 Par ailleurs, il n’y a rien de mal à la récolter un ou deux jours avant l’Aïd tel que l’ont fait les Compagnons qui l’ont ensuite donnée la veille l’Aïd عيد  la fête conformément au hadith d’Ibn ‘Abbâs qui rapporte que : « le Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui a imposé l’aumône de la rupture du jeûne en tant que purification des propos futiles et indécents du jeûneur, de même qu’elle est une nourriture pour les pauvres. Celui qui s'en acquitte avant la prière [de l’Aïd], verra sa  zakât الزكاة son aumone purificatrice acceptée ; quant à celui qui la donne après la prière, elle lui sera considérée comme une simple aumône parmi d’autres. », rapporté par Abû Dâwud et محمد بن يزيد بن ماجة Muḥammad ibn Yazīd Ibn Māja

 Ce hadith indique également que ceux qui bénéficient de cette la zakât al fitr زكاة الفطر  l' aumône obligatoire sont les nécessiteux.

  Ibn al Qayyim ابن قيم جوزية a dit dans  زاد المعاد« Zâd al Ma’âd » (2/22) :

« Le Messager ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui avait pour coutume de réserver cette aumône aux pauvres et il ne la répartissait pas entre les huit catégories de personnes dévolutaires de la zakât الزكاة  l'aumone purificatrice une à une [7] et il n’a pas ordonné cela, et aucun Compagnon ne l'a fait ni même ceux qui sont venus après, mais l’un des deux avis que nous adoptons est qu’il n’est permis de la donner qu’aux pauvres en particulier et cet avis l’emporte sur l’avis qui dit qu’elle devrait être répartie entre les huit catégories ».

Concernant le fait de donner aux mujâhidîn  مجاهدون : combattant; résistant; militant : si la situation des mujâhidîn  مجاهدون s’avère être difficile dans certaines régions à tel point qu’ils méritent d’en bénéficier au même titre que les pauvres, alors il n’y a pas de mal à la leur donner faute de quoi زكاة الفطر لديها la zakât al fitr ladayha est un droit des pauvres. Allah a élargi aux mujâhidîn  مجاهدون d’autres ressources parmi le reste des catégories d’aumônes légales et autres donations الصدقة sadaqa  aumône volontaire en dehors de la الزكاة zakât .

Cheikh al Islâm Ibn Taymiyya a dit : « C’est pour cela qu’Allah a imposé qu’elle soit prélevée sur la nourriture tout comme Il a imposé que l'on s'acquitte des actes expiatoires sous forme de nourriture. Partant de ce principe, il en ressort qu’il n’est valable de la remettre qu’à ceux qui méritent de recevoir ce qui est donné à titre expiatoire et c'est à eux qu'elle revient de droit, car ils sont dans le besoin. Ainsi, elle ne peut être donnée à ceux dont les cœurs sont à rallier [à l’Islam], ni à l’esclave à affranchir ni au profit d’autres. C’est l’avis le plus fort basé sur des preuves. » مجموعة الفتاوى لشيخ الإسلام ابن تيمية(Majmû'u Fatâwâ Shaykh il-Islâm Ibn Taymiyyah.25/73)

Dans la parole de cheikh al Islâm, il y a également cette référence à l’obligation واجب wujûb de la donner en nourriture et non en argent et cela est correct même si le besoin d’argent des pauvres est avéré, de ce fait ils recevront de l’argent par d’autres moyens  sadaqa صدقة aumône ; aumône volontaire. que la zakât al fitr زكاة الفطر  aumone obligatoire.

Donne donc la   zakât al fitr زكاة الفطر  l'aumone obligatoire. telle qu’Allah nous l’a légalement prescrite à travers la parole de Son Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم  « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui  car l’adoration al ‘ibâda العبادة le culte l’adoration  est tawqîfiyya     d'institution divine [8] et étant donné que le Prophète - ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui - a expressément spécifié la nourriture at-ta’âm الطعام  malgré le fait que les pauvres de son époque avaient besoin d’argent tout comme ils en ont besoin à toute époque. Astreins-toi ainsi à son commandement et ne l’abandonne pas, ne prends pas à la légère tes actes d’adorations en fonction de l’appréciation des uns ou de l’ajustement des autres. Rappelle-toi la parole du Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم :

من أحدث في أمرنا هذا ما ليس منه فهو رد

  min 'ahdath fi 'amrina hdha ma lays minh fahu radun

« Toute chose introduite dans notre affaire et n'en faisant pas partie se verra rejetée » [9] 

et

من عمل عملا ليس عليه أمرنا فهو رد

  min 'ahdath fi 'amrina hdha ma lays minh fahu radun

« Tout acte accompli sans qu'on s'en soit tenu à nos injonctions se verra rejeté. » [10] … c'est-à-dire repoussé.

 Allah  Dieu l'Unique demeure le plus Savant.  والله أعلم


[1] NDT : Dans Fiqh as sunna  فقه السنة il est dit que le minimum pour être imposable (de la zakât al fitr) est de posséder un boisseau excédant les besoins des siens pour une journée et une nuit.  

[2] NDT : Aliment entre le caillé et le fromage.

[3] NDT : Le boisseau est un récipient de forme cylindrique destiné à mesurer les matières sèches, de capacité variable suivant les lieux et les époques. [réf. Wikipédia

[4] NDT : Marfû’ معروف : ce qui est connu de tous « élevé ». Ce terme qualifie le hadith qui remonte jusqu’au Prophète ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم : « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui

[5] NDT : Un sâ’ صاع est donc égal à quatre fois ce qui est contenu dans les deux mains jointes. 

[6] NDT : Son temps d’obligation commence après le coucher du soleil de la dernière journée de Ramadân, la veille du jour de l’Aïd. 

[7] NDT : C'est-à-dire répartir une part pour les pauvres, une part pour les nécessiteux, une part pour celui chargé de collecter la zakât, une part pour ceux dont les cœurs sont à gagner, une part pour les esclaves à affranchir, une part pour l’endetté, une part pour celui qui combat fissabiliLlah et une part pour le voyageur… voir sourate 9  التوبة at-Tawba  le Repentir verset.60

[8] NDT : «Mauquf 'موقوف  Arrêtée », c'est-à-dire une adoration à laquelle aucun ajout ou changement n’est permis. Il est obligatoire de s'en tenir aux textes et à ce qui a été prescrit.

[9] NDT : Rapporté par al Bukhârî et Muslim.

[10] NDT : Rapporté par Muslim.

l'hautentique de Mouslim hadiths  Zakat   زَكَاة Aumône légale 

http://forhuman.free.fr/hadith/muslim/12.htm

FICHIER PDF  Zakât al-Fitr - زكاة الفطــر

http://www.ecoleislamiquea3p.com/medias/files/zakat.el.fitr...salat.eid-1.pdf

Calculez votre zakat .

http://www.lazakatfacile.fr/calculer-zakat/

Exemple règlement Zakat زَكَاة  toujours avant la salat de l'Aid al fitr          صلاة   عيد الفطر

1 personne     5 euros

2 personnes  10 euros

3 personnes  15 euros

4 personnes  20 euros

5 personnes  25 euros

6 personnes  30 euros

ZakatZakatfitr

 voir site bien expliqué , seul bémol manque réference en arabe

http://www.el-ilm.net/t8095-el-wadjiz-fi-fiqhi-le-livre-de-la-zakat

voir sujet : zakat al-mal, زكاة المال : aumône légale
http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/zakat-al-mal-l-aumone-sur-les-biens.html

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.