VIOLENCE AU NOM DE QUI ?

VIOLENCE AU NOM DE QUI ?

 

LA VIOLENCE AU NOM DE QUI AU JUSTE ?

une colère injustifiée!

Nous entendons dire que certains prononcent le nom du Tout Puissant اللهُ أَكْبَر Allah Akbar et الحمد لله Hamdou Illah Dieu merci, quand ils ont combattus et tués selon lui un ennemi qui est de son propre pays voir de son village,de sa même foi religieuse, ou des innocents parce qu’ils ne pensent pas comme eux ! Après nous voyons ces mêmes individus dire les mêmes propos quand ils retirent des victimes d’actes odieux de décombres dont ils sont les acteurs principaux, et disent défendrent d’autres souffre-douleurs qui ne demandaient qu’à vivre en pleines fraternité, amitiés et intelligence !
Ils ont outrepassés les fondements, les directives et mises en garde, qui nous ont été envoyées par l’intermédiaire des Messagers, et au Dernier des Messagers عليهم السلام ealayhim alssalam Paix sur Eux. Ces individus devraient demander pardon au Tout Puissant de leurs actions,
Comportment envers l’autre : le musulman, le non musulman, le proche, l’étranger, le connu, l’inconnu.son voin etc..
D'après Sa'd ibn Sinan al khoudri, l'Envoyé de Dieu ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui », dit : " En islam,on ne nuit pas et l'on ne cherche pas à répondre à un dommage par un autre dommage." hadith hassan rapporté par ibn Majah بن ماجة Daraqutni دار القطن et d'autres traditionalistes.
Dieu l’Unique Allah سبحانه وتعالى subhanah wataealaa le Tout Puissant dit :
Sourate 3 آل عمران ʾĀl-ʿImrān La Famille de ʿImran verset 104


وَلْتَكُن مِّنكُمْ أُمَّةٌ يَدْعُونَ إِلَى الْخَيْرِ وَيَأْمُرُونَ بِالْمَعْرُوفِ وَيَنْهَوْنَ عَنِ الْمُنكَرِ وَأُوْلَـئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ

Puissiez-vous former une communauté qui prêche le bien, ordonne ce qui est convenable et interdise ce qui est répréhensible. Ce sont ceux qui agissent ainsi qui seront les bienheureux !
Waltakun minkum ommatun yadAAoona ila alkhayri waya/muroona bialmaAAroofi wayanhawna AAani almunkari waola-ika humu almuflihoona
Sourate 42 الشورى ʾAš-Šūrā La Délibération verset 37


وَالَّذِينَ يَجْتَنِبُونَ كَبَائِرَ الْإِثْمِ وَالْفَوَاحِشَ وَإِذَا مَا غَضِبُوا هُمْ يَغْفِرُونَ

Ceux qui évitent de commettre des péchés capitaux et des turpitudes, et qui savent pardonner quand ils sont en colère,
Waallatheena yajtaniboona kaba-ira al-ithmi waalfawahisha wa-itha ma ghadiboo hum yaghfiroona.
C’est-à-dire qu’ils sont, par nature, enclins au pardon et disposés à passer sur les fautes des autres, et ils ne sont pas portés à se venger des gens. Ainsi il est rapporté que le Messager de Dieu l’Unique, الله Allah ne s’est jamais vengé de quelqu’un pour lui-même, mais uniquement si les limites sacrées de Dieu l’Unique, الله Allah étaient transgréssées

Sourate 41 فصلت Fuṣṣilat « ont été détaillé » Les Versets clairement exposés versets 34/35

.وَلَا تَسْتَوِي الْحَسَنَةُ وَلَا السَّيِّئَةُ ادْفَعْ بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ فَإِذَا الَّذِي بَيْنَكَ وَبَيْنَهُ عَدَاوَةٌ كَأَنَّهُ وَلِيٌّ حَمِيمٌ

34-La bonne action et la mauvaise action ne sont pas pareilles. Rends le bien pour le mal, et tu verras ton ennemi se muer en fervent allié !
Wala tastawee alhasanatu wala alssayyi-atu idfaAA biallatee hiya ahsanu fa-itha allathee baynaka wabaynahu AAadawatun kaannahu waliyyun hameemun

وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا الَّذِينَ صَبَرُوا وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا ذُو حَظٍّ عَظِيمٍ

35. Mais une telle grandeur d'âme est seulement le privilège de ceux qui savent faire preuve de patience et de ceux qui sont touchés par une grâce peu commune.
35. Wama yulaqqaha illa allatheena sabaroo wama yulaqqaha illa thoo haththin AAatheemin


Le Prophète Muhammad le loué ṣallā-llāhu ʿalayhi wa sallam صلى الله عليه و سلم « que la paix et la prière (bénédiction) d'Allah soient sur lui », a dit :
 

Le Prophète ﷺ a dit : « L’homme fort n’est pas celui qui est fort en lutte, mais c’est celui qui se maitrise sous l’emprise de la colère. » Bukhari et Muslim, riyad as-salihin n°45

قال النبي ﷺ:‏ “‏ليس الشديد بالصرعة، إنما الشديد الذى يملك نفسه عند الغضب‏”‏ ‏متفق عليه، كتاب رياض الصالحين ٤٧

Abou Houraïra (RAA) rapporte pour sa part que le Prophète (SAAW) a dit : « Par Allah ! N'est pas croyant ! Par Allah ! N'est pas croyant ! Par Allah ! N'est pas croyant !" On lui demanda : "Qui, Ô Envoyé d'Allah ?" Il dit : "Celui dont le voisin n'est pas à l'abri de ses méfaits ». (Boukhâri et Mouslim)

عن أبي هريرة رضي الله عنهما  قال: قال رسول الله ﷺ: من كان يؤمن بالله واليوم الآخر فلا يؤذ جاره، ومن كان يؤمن بالله واليوم الآخر فليكرم ضيفه، ومن كان يؤمن بالله واليوم الآخر فليقل خيرًا أو ليصمت


Rapporté par Muslim مسلم et al Boukhari البخاري

Enseignement du hadith :

- La véritable force n'est pas la force musculaire et physique, mais la force abstraite, donc l'homme fort n'est pas celui qui terrasse à tous les coups les autres hommes forts. Le véritable homme fort est celui qui lutte contre son âme et la maîtrise lorsque la colère s'intensifie, il en tient les rênes et ne tombe pas dans un acte illicite comme l'agression, de même qu'il contrôle sa langue et ne prononce aucune parole illicite comme l'insulte, la malédiction, la fausse accusation ou autre.


- La colère est ancrée en l'homme, et lorsque survient ce qui la suscite, son âme s'agite de son for intérieur vers l'extérieur du corps, en raison de la volonté de se venger. Ainsi l'homme fort est celui qui lutte contre cette agitation, la maîtrise, et l'empêche de réaliser ce qu'elle veut comme vengeance.

- Quant au hadith de Abu Houreyra(رضي الله تعالى عنه) qui mentionne qu'un homme dit au Prophète (صلى الله عليه و سلم): "Conseille-moi" Il lui répondit : "Ne te mets pas en colère." L'homme répéta plusieurs fois sa requête et chaque fois le Prophète lui répondit : "Ne te mets pas en colère."Al-Bukhari (6116) , il signifie deux choses :

 Le Prophète (صلى الله عليه و سلم)lui a recommandé de mettre en pratique ce qui lui donnera un bon comportement comme la clémence, la patience, la pudeur, l'endurance, l'indulgence, le pardon, la maîtrise de la rage et d'autres choses encore. Ceci car si l'âme se pare de ces caractères et qu'ils deviennent pour elle une habitude, cela la conduira à repousser la colère lorsque ses motifs d'apparitions surviennent.

 Le Prophète (صلى الله عليه و سلم)lui a recommandé de ne pas mettre en pratique ce qu'implique la colère lorsqu'elle survient, mais de lutter contre son âme pour l'empêcher de faire ce qu'elle ordonne. Ceci, car lorsque la colère domine le fils d'Adam, c'est elle qui lui ordonne et interdit, et c'est pourquoi Allah سبحانه و تعالى dit : {"Et quand la colère de Mûssa se tut"Sourate 7 Al-A'râf verset 154

.وَلَمَّا سَكَتَ عَن مُّوسَى الْغَضَبُ أَخَذَ الأَلْوَاحَ وَفِي نُسْخَتِهَا هُدًى وَرَحْمَةٌ لِّلَّذِينَ هُمْ لِرَبِّهِمْ يَرْهَبُونَ
 Lorsque la colère de Moïse se fut apaisée, il reprit les Tables, dont le texte constituait une direction et une grâce pour ceux qui craignent leur Seigneur.

 Walamma sakata AAan moosa alghadabu akhatha al-alwaha wafee nuskhatiha hudan warahmatun lillatheena hum lirabbihim yarhaboona



- Le mérite de la clémence, car Allah سبحانه و تعالى dit : Sourate 3 Al-Imrân verset 134

الَّذِينَ يُنفِقُونَ فِي السَّرَّاء وَالضَّرَّاء وَالْكَاظِمِينَ الْغَيْظَ وَالْعَافِينَ عَنِ النَّاسِ وَاللّهُ يُحِبُّ الْمُحْسِنِينَ
 à ceux qui font l'aumône, qu'ils soient à l'aise ou dans la gêne, qui savent réprimer leur colère et pardonner à leurs semblables, car Dieu aime les bienfaiteurs ,

 Allatheena yunfiqoona fee alssarra-i waalddarra-i waalkathimeena alghaytha waalAAafeena AAani alnnasi waAllahu yuhibbu almuhsineena

et Il سبحانه و تعالى dit : "Sourate 42 As-Shûrâ verset 37

وَالَّذِينَ يَجْتَنِبُونَ كَبَائِرَ الْإِثْمِ وَالْفَوَاحِشَ وَإِذَا مَا غَضِبُوا هُمْ يَغْفِرُونَ
 ceux qui évitent de commettre des péchés capitaux et des turpitudes, et qui savent pardonner quand ils sont en colère ,

. Waallatheena yajtaniboona kaba-ira al-ithmi waalfawahisha wa-itha ma ghadiboo hum yaghfiroona

et le Prophète (صلى الله عليه و سلم)a dit : "Celui contient sa rage, alors qu'il pouvait la mettre à exécution, Allah l'appellera devant toutes les créatures, et Il le fera choisir les houris qu'il désire."(At-Tirmidhi (2021)) , et les récits et sagesses que l'on rapporte des savants et sage en ce domaine sont très nombreux.


- La colère est de trois niveaux, deux extrêmes et une médiane:

Le premier est la colère qui touche toute personne et n'empêche pas de se maîtriser. Dans cet état, les règles religieuses s'appliquent , et la preuve en est que le prophète (صلى الله عليه و سلم)a statué entre Az-Zubayr (رضي الله تعالى عنه)et son adversaire, alors qu'il était en colère, mais c'était une colère qui ne l'empêchait pas de se figurer le cas et d'appliquer les règles religieuses.

Le deuxième est la colère intense en laquelle on ne sait ce qu'on dit et ce qu'on fait, et celui qui est dans cet état, on ne prends pas en compte ses agissements, sauf en ce qui n'est pas conditionné par l'existence de la raison, comme le crime commis à l'encontre d'une personne, en quel cas il faut rendre justice à la personne lésée.

Le troisième est la colère de degré médian, en laquelle on ne se contrôle pas, mais on sait ce que l'on dit et ou on est, mais c'est comme si la colère contraignait à dire ou à faire certaines choses. Cet état fait l'objet d'une divergence entre les savants quant à savoir si les agissements sont pris en compte, et l'avis prépondérant est qu'ils ne le sont pas.(Sharh Bulûgh Al-Marâm, livres des thèmes divers, cassette n7)

- La colère est de deux types :

Si on se met en colère pour Allah (سبحانه و تعالى)et la transgression de Ses interdits, c'est une colère louable, et le Prophète (صلى الله عليه و سلم)se mettait en colère en ce cas.

Si la colère est provoquée par la volonté de se venger de celui qui cause un préjudice, Allah (سبحانه و تعالى) a permis à la victime de se venger en disant : (Sourate 42 As-Shûrâ verset 40)

وَجَزَاء سَيِّئَةٍ سَيِّئَةٌ مِّثْلُهَا فَمَنْ عَفَا وَأَصْلَحَ فَأَجْرُهُ عَلَى اللَّهِ إِنَّهُ لَا يُحِبُّ الظَّالِمِينَ
 sans oublier que la riposte doit être égale à l'offense subie, et que celui qui pardonne et se montre conciliant trouvera sa récompense auprès du Seigneur, car Dieu n'aime pas les agresseurs.

Wajazao sayyi-atin sayyi-atun mithluha faman AAafa waaslaha faajruhu AAala Allahi innahu la yuhibbu alththalimeena

mais Il a encouragé au pardon et à la maîtrise de la rage lorsqu'Il سبحانه و تعالى dit : {" Mais quiconque pardonne et réforme, sa rétribution incombe à Allah."Sourate 41Fussilat verset 34-36

34.وَلَا تَسْتَوِي الْحَسَنَةُ وَلَا السَّيِّئَةُ ادْفَعْ بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ فَإِذَا الَّذِي بَيْنَكَ وَبَيْنَهُ عَدَاوَةٌ كَأَنَّهُ وَلِيٌّ حَمِيمٌ
34. La bonne action et la mauvaise action ne sont pas pareilles. Rends le bien pour le mal, et tu verras ton ennemi se muer en fervent allié !

34. Wala tastawee alhasanatu wala alssayyi-atu idfaAA biallatee hiya ahsanu fa-itha allathee baynaka wabaynahu AAadawatun kaannahu waliyyun hameemun

35.وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا الَّذِينَ صَبَرُوا وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا ذُو حَظٍّ عَظِيمٍ
35. Mais une telle grandeur d'âme est seulement le privilège de ceux qui savent faire preuve de patience et de ceux qui sont touchés par une grâce peu commune.

35. Wama yulaqqaha illa allatheena sabaroo wama yulaqqaha illa thoo haththin AAatheemin

36.وَإِمَّا يَنزَغَنَّكَ مِنَ الشَّيْطَانِ نَزْغٌ فَاسْتَعِذْ بِاللَّهِ إِنَّهُ هُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ
36. Et si le démon t'incite à agir autrement, cherche aussitôt refuge auprès de Dieu, car Il entend tout et sait tout.

36. Wa-imma yanzaghannaka mina alshshaytani nazghun faistaAAith biAllahi innahu huwa alssameeAAu alAAaleemu

Ainsi, si on se met en colère contre quelqu'un pour autre chose que la transgression des interdits d'Allah, il faut pardonner, et s'abstenir de se venger. Allah dit سبحانه و تعالى : Sourate Al-Imrân 3 verset 134

الَّذِينَ يُنفِقُونَ فِي السَّرَّاء وَالضَّرَّاء وَالْكَاظِمِينَ الْغَيْظَ وَالْعَافِينَ عَنِ النَّاسِ وَاللّهُ يُحِبُّ الْمُحْسِنِينَ
 à ceux qui font l'aumône, qu'ils soient à l'aise ou dans la gêne, qui savent réprimer leur colère et pardonner à leurs semblables, car Dieu aime les bienfaiteurs ,

 Allatheena yunfiqoona fee alssarra-i waalddarra-i waalkathimeena alghaytha waalAAafeena AAani alnnasi waAllahu yuhibbu almuhsineena

c'est là une louange de ceux qui pardonnent à autrui, contiennent leur rage et leur colère sans la montrer.

- Plusieurs moyens ont été rapportés pour remédier à la colère :

La recherche de refuge auprès d'Allah contre Satan le Maudit, ainsi Allah سبحانه و تعالى dit : {"Et si Satan t'incite à agir autrement, alors cherche refuge auprès d'Allah."} Deux homme s'insultèrent en présence du Prophète (صلى الله عليه و سلم)qui les voyait, et l'un d'eux fut si touché que son visage rougit et ses veines jugulaires enflèrent, et le Prophète(صلى الله عليه و سلم) dit : "Je connais une parole qui, s'il la prononçait, dissiperait ce qu'ilressent : je cherche refuge auprès d'Allah contre Satan le maudit."
Accomplir les ablutions mineures ou majeures, car la colère émane de satan qui a été crée à partir du feu qui est éteint par l'eau.

S'asseoir si on est debout, s'allonger si on est assis, jusqu'à ce que la colère se dissipe.(Al Bukhari ( 3282) et Muslim (2610))

source :
Bulugh al-maram min adillati-l-ahkam بلوغ المرام من أدلة الأحكام de Al-Hâfidh Ibn Hajar Al-Asqalâni بن حجر العسقلاني ه p.391,392,393 vol.3

.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.