naissance du Prophète   المولد النبويّ al-Mawlid an-Nabawîy

 

salam  السلام paix

Concernant la Fête (commémoration) de la naissance du Prophète  Muhammad محمد (sur lui le salut et la paix de Dieu)  المولد النبويّ al-Mawlid an-Nabawîy,   on trouve parfois aussi mouloudmaouloud, mouled ou maoulide)

Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ?

De nos jours nous voyons à la veille de la date de naissance du Prophète Muhammad محمد (sur lui le salut et la paix) le dernier des Messagers et Envoyés de Dieu l’Unique des célébration de toute genres souvent avec ferveur dans les lieux de cultes mais malheureuses en dehors de cela  parfois dans les maisons repas excessifs avec des invitations d’amis de proches etc,et dehors pneus brulés ou dégradations en tout genres et nuisances sonores très loin du rappel réel du souvenir du parcourt du Prophète Muhammad avec une certaines ignorance de sa biographie  سيرة sirat et des livres des savant musulmans pourtant reconnus.

La Sirat Rasul Allah سيرة رسول الله la vie du Messager de Dieu dans laquelle  Muhammad Ibn Ishaq محمد بن اسحاق (704- 768) a réuni les traditions biographiques orales, et dont il nous reste une version du 19è siècle, celle d'Ibn Hicham (mort en 829).

Le Kitab al-maghazi كـتـاب الـمـغـازي de Waqidi الواقدي (747- 823), relatant les campagnes militaires du Prophète.

Le Kitab tabaqat al-kubra 'كتاب طبقات الكبرى de Muhammad ibn Sa'd al-Baghdadi محمد بن سعد البغدادي (784-845), ouvrage dans lequel l'auteur expose les vies des premières générations de l'Islam.

Les différents recueils de hadiths  حديث pluriel ʾaḥādīṯ أحاديث communication orale du Prophète (sur lui le salut et la paix de Dieu) exemple par Muhammad al Bukhari محمد البخاري, « 810-870 »Muslim ibn al-Hajjaj مسلم بن الحجاج « 821-875 », Muhammad al-Tirmidhi محمد الترمذي. « 824-892 »

 

Allons dans le sujet.

Se célèbre à la date du 12 de Rabia al Awal ربيع الأول, premier (mois) du printemps *, troisième mois de l'année musulmane. Cet événement, qui est aujourd'hui célébré par bon nombre de communautés musulmanes dans le monde, aussi bien sunnites que chiites, ne fait pas partie des deux fêtes religieuses canoniques que sont les deux aïds عيد, fête : le petit (l'Aïd al-Fitr عيد الفطرfête de la rupture  Aïd as-Sehir  عيد الصغير « la petite fête ») et le grand (L'Aïd al-Adha عيد الأضحى,  signifiant « fête du sacrifice ») ou l'Aïd el-Kebir العيد الكبير,  signifiant « la grande fête » ).

* En l'absence de sources sûres à ce sujet, des divergences existent à propos de la date de naissance du Prophète Munammad (le 8, le 9, le 10 ou le 13 sont également évoqués)

Sourate 9 Le Repentir, التوبة at-Tawba verset 36

Période Médinoise, qui occupe la 113è place dans l'ordre chronologique

............................إِنَّ عِدَّةَ الشُّهُورِ عِندَ اللّهِ اثْنَا عَشَرَ شَهْراً فِي كِتَابِ اللّهِ يَوْمَ خَلَقَ السَّمَاوَات وَالأَرْضَ

En vérité, le nombre des mois est de douze, auprès de Dieu, ainsi que c'est écrit dans Son Livre depuis le jour où Il a créé les Cieux et la Terre………

Îna Ɛidata alshouhouri Ɛinda Allahi Athna Ɛashara shahran fi Kitabi Allahi yawma ķhalaqa alçamawati wâl'arĎa

Légitimité de la célébration

Les théologiens légitimant cette fête sont nombreuxet appartiennent aux quatre écoles de jurisprudence musulmane. On peut citer parmi les anciens Ibnou Hajar Al-`Asqalani,  بن حجر العسقلاني «1372-1449 » Muḥammad ibn ‘Abd al-Raḥmān al-Sakhāwi, محمد بن عبدالرحمن السخاوي‎«1428-1497» Jalāl al-Dīn al-Khudayrī al-Souyoūtī, جلال الدين  الخضيري السيوطي « 1445-1505 » (savant soufi), ou encore Ahmad ibnou Zayni Dahlan أحمد بن زين دحلان «1815- 1886 ».

À l'inverse la célébration de l'anniversaire de Muhammad est considérée par d'autres théologiens comme une bidʻah بدعة innovation, idée nouvelle, hérésie étrangère à la foi religieuse musulmane  الإسلام  Alʾislām, la soumission volontaire et la servitude aux ordres de Dieu l’Unique  اللّه Allah, Tout Puissant جل جلاله Jalla Jallālah,  Dieu donne عطاء الله Ɛata' Allah.

 D'après eux l'anniversaire de Muhammad n'a jamais été célébré de son époque, ni par ses compagnons, ni par les musulmans sunnites des premiers siècles. Aucune trace explicite de cette fête n'existe dans le Coran  القُرْآن, al-Qorʾān, « la Récitation » et la Sunna سنة «tradition du Prophète, cheminement- loi ». D'après les historiens Ibn Kathîr بن كثير «1301-1373 » et Ibn Khallikan, ابن خلكان « 1211-1282 » elle fut instaurée bien plus tard, vers 1207, par le roi d'Erbil  أربيل‎  (nord de l'Irak Ce fut un État turkmène sous les Atabegs d’Erbil père du prince- titre de noblesse turc, à l'époque des Seldjoukides سلجوقيان, (1131–1232), puis mongole et turque). Pour certains théologiens, cette pratique peut être considérée comme l'imitation de Noël, (de natus « né ») où les Chrétiens fêtent la naissance de Jésus fils de Marie عيسى ابن مريم : 'Isa, fils de Maryam.

Parmi les anciens théologiens condamnant cette innovation,

Citons par exemple Abu Ishaq al-Shatibi al Andalousi ابو اسحاق الشاطبي الاندلسي « 1320-1388 », au début de son ouvrage "la manifestation الاعتصام Al Ittissam" (1/34), où il prend comme exemple le mawlid المولد comme innovation réprouvée.Toujours au 8è siècle de l'hégire, Ibn al-Hajj a lui aussi condamné cette innovation dans son livre "Al madkhal" (2/11-12), mais aussi l'indien aussi l'indien Shams al Haqq Abadi شمس الحق عبادي etc, tous aux 8è siècle de l'Hégire هجرة hiǧraʰ, « immigration » etc.

Ibn Hadj al Maliki ابن الحاج المالكي « mort en 1336 »dans son livres des entrées كتب المدخل,  Kitab al-Madkhal

"Quand le Mawlid  المولد est épargné de toutes sortes de célébration ou de mets préparé à son occasion ou d'invitations aux gens... S'il est exempt de tout cela, cela sera également considéré comme une Bid`a بدعة innovation; puisque c'est un ajout en religion que les prédécesseurs n'ont pas fait."

 Le fait de suivre les ancêtres - prédécesseurs سلف salafs est prioritaire et est un devoir, au lieu d'y ajouter des contradictions intentionnellement, puisqu'ils sont les hommes qui suivent les plus la voie du Messager de Dieu صلى الله عليه وسلم et respectant les plus la Sunna du Messager de Dieu صلى الله عليه وسلم.

 Ils sont les plus anticipés à faire le bien; il n'est jamais rapporté que l'un d'eux a eu l'intention de célébrer le Mawlid المولد.

 ou encore le juriste Malékite Tâjuddîn `Omar `Alî Al-Lakhmî تاج الدين عمر بن علي اللخمي d’Alexandrie,  « 1256- 1334 »connu sous le nom d’Al-Fakahânî,  الفاكِهاني dont l'épitre à ce sujet "Al-Mawrid fil-Kalâm Al-Mawlid المورد في حكم المولد " fut citée intégralement par al-Souyoūtī  السيوطي  cité ci-dessus dans son ouvrage de défense du Mawlid المولد

La liste est encore longue concernant les autres siècles

EXTRAIT

Il a dit concernant le genre de Mawlid المولد qui ne comportent pas des actes interdits :

 "Je ne connais aucune source à ce Mawlid  المولد  ni dans le Coran et ni dans la Sunna, et cet acte n'est pas rapporté par aucun des savants de cette communauté, eux qui sont des exemples en religion, eux qui s'attachent aux faits des prédécesseurs.

D'ailleurs, cet acte est une innovation hérétique inventée par les pervers, et par passion les mangeurs s'y intéressent, puisque si nous revenons aux 5 finalités de la Charia : الشَّرِيعَة  ( « ouvrir, devenir clair » normes et règles doctrinales, sociales, cultuelles et relationnelles édictées par la Révélation), nous disons que ce fait peut être: obligatoire, souhaitable, permis, reprouvé ou interdit.

Le Mawlid المولد ne peut être qualifié ni par obligatoire unanimement, ni comme souhaitable, parce que le souhaitable  مندوب Mandoub" est ce que la charia ordonne de faire sans pour autant blâmer le négligeant, mais quant à ce Mawlid  المولد, elle n'est pas commandé par la charia, ni les compagnons ne l'ont fait, ni les prédécesseurs, ni les savants connus par la piété, voici ma réponse devant Dieu l’Unique Allâh s'Il m'en interroge, le Mawlid المولد est loin d'être un acte permis; vu que l'innovation en religion est unanimement réfutée, donc elle ne peut être qualifiée que par interdite ou blâmée."

Ensuite, Al-Fâkahânî   الفاكِهاني a décrit l'espèce de Mawlid المولد dont il en a parlé est celui qui est célébré par un homme de son propre argent pour sa famille, ses amis et ses enfants sans pour autant excédé dans leur rassemblement, en mangeant quelque chose et sans commettre des péchés..

Quant à ibn al-Hajj al-Abdari إبن الحاج العبدري,   « 1250/56-1336 » il affirme dans son livre (l’introduction المدخل Al-Madkhal) que :

 "L'intention de célébrer le Mawlid المولد est encore une innovation hérétique même si on se consacre durant cette nuit à la lecture du Sahîh d'Al-Boukhârî  صحيح البخاري."

AUTRE SENS DU TEXTE

"Certains qui s'adonnent à la célébration du Mawlid المولد, remplacent l'écoute des chants et de la musique, par la lecture du Sahîh d' Al-Boukhârî,  صحيح البخاري ou autre, bien que la lecture des hadiths soit l'un des actes d'adoration les plus pieuses, qui comportent une grande bénédiction, mais à condition de le faire selon la manière légitime, mais pas au nom de célébrer le Mawlid المولد.

N'as-tu pas vu que la prière est l'une des meilleurs actes qui fait rapprocher l'homme De Dieu.

Cependant, si l’on accomplit en dehors du temps légitime qui lui est consacré, on sera blâmé.

Et si la prière occupe ce rang, qu’on est-il des autres actes d’adoration. Voilà le jugement établi par les vérificateurs sur ce genre de Mawlid المولد."

Il ajoute :

"Ce cas qui est désigné par être une innovation hérétique atroce, car aucun des gens pieux parmi les prédécesseurs, n'avait pas fait, eux qui sont les juristes de l'Islam, les maîtres des gens, la lumière des temps et l'embellissement des lieux."

 (https://www.saaid.net/mktarat/Maoled/17.htm)

Extrait :

لحمد لله الذي هدانا لإتباع سيد المرسلين، وأيدنا بالهداية إلى دعائم الدين، ويسر لنا اقتفاء آثار السلف([1]) الصالحين، حتى امتلأت قلوبنا بأنوار علم الشرع وقواطع الحق المبين، وطهر سرائرنا من حدث الحوادث والابتداع([2]) في الدين.

أحمده على ما منَّ به من أنوار اليقين، وأشكره على ما أسداه من التمسك بالحبل المتين، وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له، وأن محمداً عبده ورسوله، سيد الأولين والآخرين([3])، صلى الله عليه وعلى آله وأصحابه وأزواجه الطاهرات أمهات المؤمنين، صلاة دائمة إلى يوم الدين.

Louange à Dieu qui nous a guidés à suivre le maître des messagers et nous a aidés à guider les piliers de la religion. Nous avons le plaisir de retracer les effets des avancées (1) justes jusqu'à ce que nos cœurs soient remplis des lumières de la charia et des briseurs du droit montré, et purifie nos événements des événements et de l'innovation (2) dans la religion.

Je le remercie pour les lueurs de certitude et je le remercie pour ce qu'il a fait pour adhérer à la corde solide, et je témoigne qu'il n'y a pas de dieu sinon Dieu seul n'a pas de partenaire et que Muhammad son Esclave et Messager, les deux premiers et autres ([3]), que la paix soit sur lui et sa famille et Ses Mères immaculées des croyants, prière permanente jusqu'au jour du jugement.

 ([1])  هم أهل القرون الثلاثة المشهود لها بالخيرية، وانظر: «الأنساب» Ce sont les gens de la charité acclamée depuis trois siècles, et voir

([2])  ولقد صنف العلماء قديماً وحديثاً كتباً ورسائل في ذم البدع والمبتدعين، منهم ابن وضاح القرطبي في «البدع والنهي عنها»، والطرطوشىِ في «الحوادث والبدع»، والشاطبي في «الاعتصام» وغيرهم.

Les scientifiques ont classifié des livres et des lettres anciens et nouveaux en diffamant les innovations et les innovateurs, dont Ibn Waddah al-Qurtubi dans «innovations et interdits», et (Abu Bakr) Tartoushi dans «incidents et hérésies» et Shatby dans «manifestation», etc.

قد تكرر سؤال جماعة من المُباركين عن الاجتماع الذي يعمله بعض الناس في شهر ربيع الأول([4])، ويسمونه: المولد:

هل له أصل في الشرع ؟

وقصدوا([5]) الجواب عن ذلك مٌبيَّناً، والإيضاح عنه معيناً.

فقلت وبالله التوفيق:

لا أعلم لهذا المولد أصلاً في كتاب ولا سنة([6])، ولا ينقل عمله عن أحد من علماء الأمة([7])، الذين هم القدوة في الدين، المتمسكون بآثار المتقدمين، بل هو بِدعة أحدثها البطالون([8])، وشهوة نفسٍ اغتنى([9]) بها الأكالون، بدليل أنَّا إذا أدرنا([10]) عليه الأحكام الخمسة قلنا:

Un groupe de personnes bénies a demandé à plusieurs reprises au sujet de la réunion que certaines personnes travaillaient pendant le mois de Rabi I [4] et l’appellent ainsi:

A-t-il une origine dans Shara?

Ils avaient l’intention ([5]) de répondre à cette question, et des éclaircissements sont apportés.

J'ai dit, que Dieu bénisse:

Je ne connais pas cette naissance à l'origine dans le livre et l'année ([6]), et ne transfère pas son travail de l'un des scientifiques de la nation ([7]), qui sont des modèles de comportement dans la religion, adhérant aux effets des candidats, mais constitue une nouveauté créée par les chômeurs ([8]), Et la convoitise d'un soi enrichi ([9]) sauf, preuve que si nous gérons ([10]) les cinq dispositions, nous avons dit:

إما أن يكون واجباً، أو مندوباً، أو مباحاً، أو مكروهاً، أو محرماً.

وهو ليس بواجب إجماعاً، ولا مندوباً؛ لأن حقيقة المندوب: ما طلبه الشرع من غير ذم على تركه([11])، وهذا لم يأذن فيه الشرع، ولا فعله الصحابة، ولا التابعون ولا العلماء المتدينون- فيما علمت-  وهذا جوابي عنه بين يدي الله إن عنه سئلت.

ولا جائز أن يكون مباحاً؛ لأن الابتداع في الدين ليس مباحاً بإجماع المسلمين.

فلم يبق إلا أن يكون مكروهاً، أو حراماً([12])، وحينئذٍ يكون الكلام فيه في فصلين، والتفرقة بين حالين:

Soit c'est un devoir, un délégué, un permis, détesté, ou interdit.

Ce n'est pas le devoir de l'unanimité, ni un délégué, car le fait du délégué: ce que Shara prescrit sans diffamation de partir ([11]), et cela n'a pas autorisé Shara, ni ses compagnons, ni ses disciples ni les érudits religieux - comme je l'ai appris - c'est ma réponse entre les mains On demande à Dieu de lui.

Cela n'est pas permis, car le consensus des musulmans ne permet pas l'innovation en religion.

أحدهما: أن يعمله رجل من عين ماله لأهله وأصحابه وعياله، لا يجاوزون في ذلك الاجتماع على أكل الطعام، ولا يقترفون شيئاً من الآثام([13]): فهذا الذي وصفناه بأنه بدعة مكروهة وشناعة، إذ لم يفعله أحد من متقدمي أهل الطاعة، الذين هم فقهاء الإسلام وعلماء الأنام، سُرُجُ الأزمنة وزَيْن الأمكنة.

والثاني: أن تدخله الجناية([14])، وتقوى به العناية([15])، حتى يُعطي أحدهم الشيء ونفسه تتبعه، وقلبه يؤلمه ويوجعه؛ لما يجد من ألم الحيف([16])، وقد قال العلماء رحمهم الله تعالى: أخذ المال بالحياء كأخذه بالسيف([17])، لاسيما إن انضاف إلى ذلك شيء من الغناء مع البطون الملأى بآلات الباطل، من الدفوف([18]) والشبابات واجتماع الرجال مع الشباب المرد([19])، والنساء الفاتنات، إما مختلطات بهم أو مشرفات([20])، والرقص بالتثني والانعطاف([21])، والاستغراق في اللهو ونسيان يوم المخاف([22]).

L'un d'eux: qu'un homme, de par son argent pour sa famille, ses compagnons et ses enfants, ne dormez pas au cours de cette réunion pour manger de la nourriture et ne commettez aucun des péchés ([13]): Ils sont des juristes de l'islam et des anthropologues, des selles des temps et des lieux.

La seconde: que l’intervention du crime ([14]), et renforcée par les soins ([15]), donne donc une chose et l’autre tracé, et son cœur fait mal et maux; Timidité de l'argent comme prendre avec l'épée [17], surtout si ajouté quelque chose à chanter avec les ventres remplis de machines de fausseté, de tambourins [18] et de jeunes hommes et la réunion d'hommes avec des jeunes [19], et charmantes femmes, mélangés avec eux ou Les superviseurs ([20]), dansant en se pliant et en se tournant ([21]), en se plongeant dans le plaisir et en oubliant le jour de la peur ([22]).

وكذا النساء إذا اجتمعن على انفرادهن رافعات أصواتهن بالتهنيك([23]) والتطريب في الإنشاد، والخروج في التلاوة والذكر عن المشروع والأمر المعتاد([24])، غافلات عن قوله تعالى:]إِنَّ رَبَّكَ لَبِالْمِرْصَادِ[ ]سورة الفجر:14[.

وهذا الذي لا يختلف في تحريمه اثنان، ولا يستحسنه ذوو المروءة الفتيان([25])، وإنما يَحِلُّ ذلك بنفوس موتى القلوب، وغير المستقلين من الآثام والذنوب، وأزيدك أنهم يرونه من العبادات، لا من الأمور المنكرات المحرمات([26])، فإن لله وإنا إليه راجعون، بدأ الإسلام غريباً وسيعود غريباً كما بدأ([27]).

ولله در شيخنا القشيري([28]) حيث يقول فيما أجازَناه:

En plus des femmes, si elles se rencontraient séparément, soulevant la voix, félicitations ([23]) chantait, chantait, récitait et mentionnait le projet et les habituelles ([24]), oubliant le Tout-Puissant:] Le Seigneur de l'observatoire  Sourate 89 Al-Fajr: 14].

إِنَّ رَبَّكَ لَبِالْمِرْصَادِ

car rien n'échappe à Sa vigilance. (est) effectivement toujours aux aguets.)

Îna rabbaka labialmirSadi

 

Ce n'est pas différent dans l'interdiction de deux, et n'est pas favorisé par les garçons malveillants ([25]), mais résout les âmes des cœurs des morts, et non indépendant des péchés et des péchés, et t je t'augmente qu'ils le voient du culte, pas de choses mauvaises tabou ([26]), Dieu et nous revenons à lui, l'Islam a commencé de manière étrange et reviendra comme il a commencé ([27]).

Et Dieu a transformé notre cheikh al-Qushayri ([28]) où il dit, comme autorisé:

قد عرف المنكر واستنكر الـ --- ـمعروف في أيامنا الصعبة

وصـار أهـل العلم في وهدة([29]) --- وصار أهل الجهل في رتبة

حـادوا عن الحـق فما للذي --- سادوا به فيما مضى نسبة

فقلت للأبـرار أهـل التـقى --- والـدين لما اشتدت الكربة

لا تنكـروا أحوالكـم قد أتت --- نـوبتكـم([30]) في زمن الغـربــة

Il a connu le mal et a dénoncé le --- connu dans nos jours difficiles

Et est devenu le peuple de la science dans la renaissance ([29]) --- et est devenu le peuple de l'ignorance dans le rang

Ils ont quitté la droite. Qu'est-ce qui prévalait dans le passé?

J'ai dit aux justes rencontrés --- et la religion lorsque l'angoisse s'est intensifiée

Ne niez pas que vos conditions sont venues --- votre changement ([30]) au moment de l'occidentalisation

ولقد أحسن أبو عمرو بن العلاء([31])  رحمه الله تعالى حيث يقول: لا يزال الناس بخير ما تعجب من العجب، هذا مع أن الشهر الذي ولد فيه النبي r - وهو ربيع الأول- هو بعينه الشهر الذي توفي فيه، فليس الفرح بأولى من الحزن فيه.

وهذا ما علينا أن نقول، ومن الله تعالى نرجو حسن القبول

Le meilleur Abou Amr bin Ala ([31]) La Miséricorde de Dieu où il dit: les gens vont toujours bien, quel émerveillement devant ce miracle, c’est que le mois de la naissance du Prophète - le printemps du premier - est un mois particulier au cours duquel il est mort, ce n’est pas une joie De la tristesse en elle.

C’est ce que nous devons dire, et de Dieu Tout-Puissant, nous demandons une bonne acceptation

La suite sur site référence ci-dessus

Taqî ad-Dîn Ahmad ibn Taymiyya تقي الدين أحمد ابن تيمية  « 1263 – 1328 »a dit dans l'ouvrage intitulé "Al-Fatâwa Al-Kobra الفتاوى الكبرى   la Grande opinion" :

 "Quant au fait de fêter un moment hormis les saisons légitimes, comme quelques nuits de rabīʿ al-ʾawwal, ربيع الأولpremier (mois) du printemps, qu'on prétend être la nuit de Mawlid ليلة المولد laylat al Mawlid, ou quelques nuits de Radjab, ou le 18 de Dhoul Hidja, ou le premier vendredi du mois de رجب  septième mois du calendrier musulman, ou le 8ème de  شَوّال  est le dixième mois du calendrier musulman que les ignorants appellent « la fête des gens pieux عيد الابرار `Aîd Al-'Abrâr », tout cela est des innovations hérétiques que les pieux prédécesseurs n'ont pas agrée et n'ont pas pratiqué non plus."

Il a dit dans son livre intitulé « le cas échéant الإقتضاء Al-Iqtidâ» :

 "Certes, les prédécesseurs n'ont pas fêté Al-Mawlid,  المولد malgré le grand amour qu’ils vouaient au Prophète et le fait que personne ne le leur empêchait de faire"

 et il ajoute :

 "Si le Mawlid  المولد était un acte purement bon ou prépondérant, les prédécesseurs auraient été les plus empressés à la pratiquer que nous, puisqu'ils aimaient le Prophète صلى الله عليه وسلم sur Lui le salut et la paix de Dieu   salaa Allah Ɛalayh wa salam et le respectait plus que nous, et puisqu'ils tenaient plus que nous à faire le bien."

  Nous aussi, nous sommes tenus de les suivre, et de leur emboîter le pas en ne célébrant pas le Mawlid المولد, comme l'a affirmé Abou Tâlib Al-Makky أبو طالب المكي « mort vers986 996  dans son ouvrage : Certes, il est affirmé dans la Tradition : 

 "Le Jour Dernier n'aura pas lieu que si le bien devient désavouable et le mal devient agréable".

 Certes, ce que le Prophète صلى الله عليه وسلم sur Lui le salut et la paix de Dieu   salaa Allah Ɛalayh wa salama informé, est arrivé à raison de ce qu'on vient de citer et de ce qu'il viendra après.

 les innovateurs croyaient qu'ils sont en train d'adorer Dieu, et qualifient ceux qui ne font pas leurs faits de négligeant, certes nous sommes à Dieu est ce à Lui que nous retournerons   إِنّا للهِ وَإِنَا إِلَـيْهِ راجِعـون   'ina Lilah wa'iinaa 'ilayh rajioun

Sourate 33 الأحزاب al-Aḥzāb   Les Coalisés verset 56

Période Médinoise, qui occupe la 90è place dans l'ordre chronologique.

 

إِنَّ اللَّهَ وَمَلَائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيماً

Dieu et Ses anges bénissent le Prophète (Nabi). Ô croyants  (ceux qui adhèrent) ! Bénissez-le (priez pour lui) et appelez sur lui le salut  (pacifier-le dans la paix)!

Îna Allaha wamala'ikatahou  youSalouna Ɛala alnabî ya'ayouha  alađiyna  amanou Salou Salou waçalimou taçliyman

Obéir à Dieu à son Messager et à ceux qui détiennent le gouvernement

http://lamosquedethouars.e-monsite.com/pages/obeir-a-dieu-l-unique-et-a-son-dernier-messager.html

 

Puisse Dieu Tout Puissant nous pardonner de nos erreurs et omissions

livres  que je possède à lire

« Qourratou ᶜOuyoûn Al-Mouwahhidîn  قُرَّةُ عُيُونِ المُوَحِّدِيْنَ » est une explication du célèbre ouvrage « Kitâb At-Tawhîd  كِتَابِ التَّوْحِيْدِ» (Le Livre de l’Unicité) de Mohammed Ibn Abd Al-Wahhâb ar Rahman عبد الوهاب الرحمن,

Le Prophète Muhamad de Martin Lings édition Seuil 2012

La vie de Mahomet  Traduite et compilée de l'Alcoran, des traditions authentiques de la Sonna, et des meilleurs auteurs arabes Jean Ganier 1788 

 la Biographie du Prophète Mohammed les début de l'Islam édition Universel  2007 par Ismaïl Ibn Kathîr

La vie du Prophète de l'Islam Lumière de la Certitude نور اليقين  Nour Kitáb-i-íqán par Mohammed el Khudhary édition Iqra 2009

La vie de uhammad 3 volumes par Hichem Djaït édition Fayard 2012

Mahomet par Maurice Gaudefroy Demonbyes  édition albin Michel  1957

La vie de Mohammed Prophète d'Allah  par E Dinet et El Hadj ben Ibrahim Edition (limité) les Heures Claires 1975

Muhammad l'ultime joyau de la Prophétie le Nectar Cacheté الرحيق آل مكتوم ar-Rahiq Al-Makhtüm   Cheikh Safiy Ar-Rahmân Al-Mubârakfûrî édition Maison d'Ennour 2014

Les Enseignements Spirituels du Prophète, vol. 1 et 2 édition Tasmîn 

Les vertus Mohammadiannes الشمائل المحمدية al Chama'ïl al Mohammadiya  de ABU ISSA TIRMIDHI بن عيسى الترمذي
édition DKI année 2010

Le Sceau des Saints خاتم الأولياء  Khatm al-awliâ' Ali al Hakim at Tirmihi علي الحكيم الترمذيédition al Bouraq 2005

Le modérateur Baudrier Gérard Ibrahim

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire